Overblog
Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
29 septembre 2012 6 29 /09 /septembre /2012 22:24

 

Géorgie: plusieurs dizaines de milliers de personnes manifestent à Tbilissi

Assaut final dans la bataille rangée des législatives géorgiennes. Le président Saakashvili a réuni plus de 60 000 personnes dans le stade de la capitale, Tbilissi. Le leader de l’opposition, Bidzina Ivanishvili a quant à lui drainé entre 40 000 et 100 000 supporters, selon les différentes estimations. Chaque camp se réjouit de la victoire prochaine.

L’ambiance est survoltée au stade Boris Paichadze. Hommes, femmes, vieillards, enfants : tous ont sont vêtus de rouge et de blanc, les couleurs nationales également accaparées par le Mouvement National Démocrate, le parti au pouvoir. Le stade n’est même pas assez grand que pour accueillir tout le monde. Peu importe, plusieurs milliers de personnes s’entassent aux alentours du stade. L’objectif est de montrer au président toute la fidélité du peuple géorgien. Lui montrer que personne n’oublie tout ce qu’il a fait le pays. Bientôt, Saakashvili fait son apparition.


Saakashvili a réuni des milliers de personnes.

« Peuple de Géorgie, bonjour ! », lance Saakashvili devant une marée humaine déjà conquise. Les drapeaux nationaux s’agitent, il en faut peu pour réveiller un nationalisme caucasien. « Dans trois jour, le peuple géorgien prendra une décision. Vous choisirez si le pays ira de l’avant ou s’il retournera en arrière, dans le passé », s’exclame-t-il. « J’ai besoin de votre soutien, j’ai besoin de vous, pour la Géorgie ! »

Selon Saakashvili, cette dernière démonstration de force est la plus importante à laquelle il a assisté depuis la révolution des roses de 2003. On veut bien le croire.

 

Un peu plus loin, l’opposition est convaincue de tenir la victoire

Un peu plus loin, au cœur de la capitale, c’est au milliardaire Bidzina Ivanishvili de rassembler ses partisans. On entend tous les accents géorgiens : de la capitale, de la mer noire, des montagnes, des steppes de l’est. Pour tous ces gens, le bleu symbolise l’espoir. Tous aspirent au changement. Le durcissement autoritaire du régime les inquiète. Ils comptent bien se faire entendre. Ça tombe bien, Ivanishvili leur en donne l’occasion.

Ivanishvili a réuni entre 40 000 et 100 000 personnes sur la place de la Liberté, au cœur de Tbilissi.

Le riche opposant se fend un passage dans la foule compacte. Ses gorilles tentent tant bien que mal de faire refluer les personnes un peu trop enthousiastes. « Gamardjveba ! Gamardjveba ! Gamardjveba ! », scandent en cœur les manifestants. Le mot « victoire » est sur toutes les lèvres.

Ivanishvili se saisit du micro comme un athlète s’emparerait d’un trophée. « La victoire du 1er octobre est déjà dans nos mains ! Bien sûr que nous gagnerons ! Nous avons déjà gagné, regardez combien nous sommes ! Il faut simplement la confirmer », avance le collaborateur devenu opposant.

 

« Tout le pays a été choqué par le scandale de la torture dans les prison. Il faut abattre le système de Saakashvili », continue-t-il. « Avec nous, la Géorgie aura un pouvoir qui rend des comptes au peuple. La justice sera restaurée dans tous les domaines. La principale richesse du pouvoir sera l’humain et la défense de ses droits. Les jours du président Saakashvili sont comptés », lance-t-il à une foule qui n’attendait qu’une harangue de ce genre pour exploser.

Fin août, le Mouvement National Démocrate disposait d’une large avance sur la coalition « Rêve Géorgien », avec 39% des intentions de vote contre 12%. Depuis lors, le scandale des tortures dans les prisons a explosé. Une grande partie de la population tient le pouvoir pour responsable. Les Géorgiens renouvellent leur parlement le 1er octobre.

 

.

http://voixnouvelle.wordpress.com/2012/09/29/georgie-plusieurs-dizaines-de-milliers-de-personnes-manifestent-a-tbilissi/

 

 

.

Partager cet article
Repost0
29 septembre 2012 6 29 /09 /septembre /2012 22:15

 

 

CHOC: un prisonnier de Guantanamo se suicide et laisse une lettre de désespoir

 

 

Malgré les promesses électorales, les États-Unis d’Obama détiennent toujours dans le secret des centaines de personnes.

 

Le 10 septembre 2012, un jour avant l’anniversaire des attentats du 11 septembre, une vie s’éteignait. Adnan Latif, un Yéménite de 32 ans, était retrouvé mort dans sa cellule de Guantanamo. Le gouvernement américain le détenait depuis plus d’une décennie. Le président Barack Obama n’a jamais écouté la décision du tribunal qui appelait à sa libération dès 2010. Aucune preuve n’a jamais été apportée sur les prétendus crimes du Yéménite, également inconnus. Fin 2010, il écrivait à son avocat.

 

On ne sait pas de quoi Adnan Latif est accusé.

 

 

« David Remes,

Fais ce que tu veux, il n’y a plus de problème.

Je suis heureux de m’exprimer depuis ces ténèbres et de dépeindre véritablement les conditions dans lesquelles je vis. Je m’en vais vers une cave et une vie sombre à l’ombre d’une prison. C’est une prison qui ne connait pas l’humanité, une prison qui ne connait que le langage de la force, de l’humiliation et de l’oppression pour tous ceux qui y entrent. Elle ne différencie pas l’innocent du coupable, le juste du malade. Elle ne fait pas la différence entre le vieillard qui est à bout de forces et l’homme qui supporte encore cette administration pénitentiaire qui est le mal dans la miséricorde.

Les privations sont le seul langage ici. Toute personne prête à mourir pourra atteindre la délivrance, c’est le seul espoir ici. La difficulté, c’est d’annoncer la fin, d’affronter notre amour pour la vie, alors que l’âme insiste pour que tout finisse et quitter cette vie qui ne peut même plus être appelée « vie ». Elle est déjà devenue une mort, une sempiternelle torture. Mourir est une grâce et une joie pour l’âme.

Je ne peux plus accepter ça, je vais en finir. Je vais partir vers un meilleur monde que celui-ci. Là-bas, la vraie vie existera toujours. Elle sera rythmée de bonheur et débarrassée du harcèlement.  Là-bas, les choses seront en ordre, le calme régnera, tu pourras te détendre et tu ne verras pas le monde des gens maléfiques.

J’ai besoin de quelqu’un qui détourne ses yeux de moi et me laisse libre de choisir ma fin. Avec toutes mes douleurs, je te dis au revoir. Le cri de la mort devrait te suffire.

Une puissance mondiale a échoué a sauvegardé la paix et les droits de l’Homme. Elle n’a pas réussi à me sauver. Je ferai tout ce qui est en mon possible pour me soustraire à la mort imposée en permanence dans cette prison.

156

26/12/2010 »

 

.

http://voixnouvelle.wordpress.com/2012/09/28/choc-un-prisonnier-de-guantanamo-se-suicide-et-laisse-une-lettre-de-desespoir/

La lettre en version originale ici: http://www.alternet.org/civil-liberties/dead-gitmo-prisoners-tragic-letter-about-why-he-gave-life?page=0%2C1

 

.

 

 
 

 

Autre silence Médias : Sur les réfugiés palestiniens

 

Le drame des réfugiés palestiniens doit cesser (+ vidéo)

 

.

Voir d'autres silences Médias :

 

 

Comme en Syrie, la nouvelle religion des Droits de l'Homme autorise les sales coups.

 

Terrorisme : La presse française ignore Maya Nasser. Ce n’est pas Gilles Jacquier.

http://allainjules.com/2012/09/27/terrorisme-la-presse-francaise-ignore-maya-nasser-ce-nest-pas-gilles-jacquier/

 

 

Comment on empoisonne l'agriculture et les vivants. Changeons cela !

 

Grèce en flammes:
Partout à la Une sauf en France

 

Les « journaleux » français sont à vomir!!! C’est une véritable honte de savoir que ces personnes qui se cachent derrière une étique qu’ils ne sont même pas capables de respecter se disent journalistes, ils sont censés nous informer bon sang!!! Hier on a eu des images de l’Espagne, aujourd’hui c’est la Grèce qui mérite de faire la une de partout, les images sont impressionnantes et les journaux de la planète ont titré cela, sauf la France! Ils pensent vraiment qu’en ne parlant pas du sujet cela n’arrivera pas en France?

 

Plus de 30 000 Grecs dans les rues d’Athènes contre la rigueur, selon la police : les flammes des cocktail Molotov jetés par certains manifestants sont à la Une de la presse mondiale, du Koweit à la Chine en passant par le Brésil et les Etats-Unis… Mais pas en France.

La photo de Une du quotidien hollandais ND montre des policiers grecs au milieu des flammes provoquées par un premier cocktail Molotov, tandis qu’un deuxième, lui aussi enflammé, arrive et se détache nettement sur le fond de ciel bleu.

nouveau media

nouveau media

 

Grande-Bretagne, USA

nouveau media nouveau media

 

Edition Europe du Wall Street Journal et International Herlard Tribune

nouveau media nouveau media

 

Canada, Suisse

nouveau media nouveau media

Brésil, Italie

nouveau media nouveau media

Portugal, Allemagne

nouveau media nouveau media

Koweit, Chili

nouveau media nouveau media

Belgique, Grande-Bretagne

nouveau media nouveau media

Chine

nouveau media nouveau media

Pas de Une de la presse française pour la Grèce aujourd’hui, et le matinaute remarquait déjà hier que la manifestation de Madrid n’était pas non plus en tête des préoccupations des médias audiovisuels… Lire L’indigné espagnol, ce balourd.

Source: Arrêt sur images via Realinfos

.

Grèce en flammes: partout à la Une sauf en France

 

 

.

Partager cet article
Repost0
29 septembre 2012 6 29 /09 /septembre /2012 22:08

 

Les médias US censurent leurs propres militaires qui en ont marre de la guerre et d’Israël!


LenferMeMent
Mardi 25 Septembre 2012

Les médias US censurent leurs propres militaires qui en ont marre de la guerre et d’Israël!
Vous allez assister à un geste technique de grande qualité et usitée dans la sphère médiatique: la censure. Dans la vidéo vous allez voir une scène qui peut vous paraître anodine mais qui est extrêmement importante car elle reflète le combat de l’humain contre la machine. Ici l’humain est représenté par un soldat américain que l’on interview en se bornant à le faire parler sur son supposé patriotisme guerrier tel qu’il doit être pour tout soldat engagé, et face à lui se trouve une représentante de la machine médiatique qui façonne notre société.

La pensée unique c’est dans NOS pays à NOUS!

 

La scène se déroule dans le contexte d’élections américaines où les deux candidats déclarés ont fait, comme d’habitude, allégeance au lobby sioniste qui n’en peut plus de réclamer de la guerre et du sang.
L’interview commence donc normalement car la journaliste s’attend à interviewer un soldat tout à fait banal qui boit de la bière, regarde les films de Hollywood en boucle et qui ne rêve que de découper du musulman en petits morceaux surtout après les attentats du 11 septembre qui servent de religion du pire chez eux comme nous avons la shoah chez nous…

 

Voilà vous avez pu voir en vrai ce qu’on appelle “un problème technique indépendant de notre volonté”.

Mais attention ce n’est pas rigolo ou anodin c’est exactement comme cela que fonctionne le système médiatique! Il ne sélectionne à l’écran que les gens qui ont le bon message pour faire croire qu’il y a une unité de vue sur un sujet. Jamais vous ne verrez un contradicteur du 11 septembre interviewé normalement, ou pire encore, puisque le sujet est plus acceptable, vous ne verrez jamais (ou alors présenté de façon très biaisé) un contradicteur du mariage gay par exemple. La société, ou du moins ceux qui décident de son orientation, ne se nourrit pas de dialogue, d’échanges, pour faire avancer les choses mais utilise ce qu’on appelle vulgairement la propagande. Ou bien la pensée unique si vous préférez c’est pareil. Ca consiste à ne jamais vous présenter objectivement les points de vue pour vous empêcher de vous faire une vraie opinion et surtout à vous faire croire que tout le monde pense dans un sens alors que c’est faux!
Dites-vous bien que la pensée unique n’aime pas les débats et que si vous en voyez à la TV ou si vous écoutez en radio c’est alors qu’ils sont d’accord à la base sur ce qu’il y a de plus important. Exemple sur la ratification du traité européen qui va nous priver de notre souveraineté budgétaire. Imaginez que pour celui de votre famille vous soyez obligés de vous en remettre à un contrôleur étranger qui n’aura pour unique objectif que celui de vous interdire d’être à découvert, tout en ayant conscience que l’on parle ici d’un pays et que celui-ci est la 5ème puissance économique mondiale…Donc sur le traité européen vous n’entendrez que des critiques sur la forme mais jamais sur le fond car la droite et la gauche vont voter pour dans un bel ensemble. Même si l’opposition vous fait le coup de l’abstention ce qui compte au final c’est le résultat et donc que le traité soit adopté par l’assemblée “après un long et houleux débat dans hémicycle!” Lol…

Et cela se passe dans les pays qui se prétendent démocratiques, qui disent respecter les droits de l’homme et des minorités mais jamais de la minorité active qui s’oppose réellement au système et donc qui le critique avec arguments. Cette minorité-ci (puisque la majorité des gens dorment encore il faut le dire) se fera représentée par une position extrême facilement caricaturale qui discrédite toute tentative de l’approuver. C’est une manipulation mentale qui nous laisse des gros trous dans le cerveau si nous ne suivons que la ligne unique de pensée comme ce fût mon cas pendant longtemps (mea culpa…).

Ce petit billet pour vous dire de réfléchir par vous-mêmes même si vous n’êtes pas d’accord avec moi. Ne vous laissez plus manipuler par le système médiatique qui cherche à vous imposer ses points de vue car lui a des objectifs précis. Ne croyez pas qu’en politique existe le fruit du hasard bien au contraire tout est planifié. C’est à cela que servent notamment les sociétés secrètes qui font le beurre des “complotistes” dont je suis. Durant celle-ci ceux qui ont en charge de diriger notre vie, sans notre accord, discutent de l’orientation future et des conséquences sur nos vies. Et le pire de tout, si vous voulez mon sentiment profond, c’est qu’ils le font pour leur propre pouvoir à eux et nullement pour notre bien-être collectif. Mais cette réflexion bien sûr vous ne l’entendrez jamais dans les médias du système.

http://litinerantcitoyen.wordpress.com/2012/09/24/les-medias-us-censurent-leurs-propres-militaires-qui-en-ont-marre-de-la-guerre-et-disrael/

 

http://www.alterinfo.net/Les-medias-US-censurent-leurs-propres-militaires-qui-en-ont-marre-de-la-guerre-et-d-Israel_a81767.html

 

.

 


 

Partager cet article
Repost0
29 septembre 2012 6 29 /09 /septembre /2012 22:04

 

cheminade2012 - Le sursaut
Jacques Cheminade dépose une QPC contre le rejet de son compte de campagne en 1995

Communiqué de presse

 

Paris, le 25 septembre 2012 – Poursuivi depuis 17 ans par l'Etat français suite au rejet de son compte de campagne en 1995, Jacques Cheminade vient de déposer une Question prioritaire de constitutionnalité (QPC) demandant au Conseil constitutionnel de se porter garant de l'égalité démocratique dans un contexte électoral.

Il est de notoriété publique qu'en 1995, la validation des comptes de MM. Balladur et Chirac avait été le fruit d'« arrangements » que Roland Dumas, Président du Conseil constitutionnel de l'époque, a depuis publiquement reconnus et qui ont été dénoncés par Jacques Robert, membre présent lors des délibérations. Dans ce contexte particulièrement opaque et au terme d'une procédure où Jacques Cheminade ne fut ni convoqué, ni représenté, ni défendu, le Conseil constitutionnel avait prononcé le rejet en bloc de son compte de campagne pour avoir accepté des prêts sans intérêts de la part de citoyens soutenant ses idées, une possibilité nullement prohibée par la loi.

Le rejet en bloc de son compte de campagne avait privé Jacques Cheminade du remboursement de l'Etat et conduit de fait à son appauvrissement personnel comme sanction de son engagement politique.

Dans la QPC déposée par son avocat Me Breham, c'est la constitutionnalité de la loi du 6 novembre 1962 établissant les règles de l'élection présidentielle qui est mise en cause : en 1995, elle ne prévoyait notamment aucune disposition de recours à la décision de justice du Conseil, ce qui constitue une entrave aux droits fondamentaux de la défense. Les modifications dont elle a été l'objet depuis attestent de ses insuffisances d'alors.

Jacques Cheminade souhaite donc par cette QPC que le Conseil constitutionnel revienne sur l'iniquité de sa décision de 1995.

Au delà de son cas personnel et des 17 ans d'acharnement contre lui pour qu'il rembourse les 150 000 euros d'avances de l'Etat, il en va de la responsabilité du Conseil d'être le garant des libertés publiques et de l'équité dans la participation à la vie démocratique.

Les Inrocks : « Comptes de campagne invalidés : Cheminade poursuit le combat »
26 septembre

À lire en cliquant ici.

 

Jacques Cheminade

© Julien Lemaître

Partager cet article
Repost0
29 septembre 2012 6 29 /09 /septembre /2012 21:42

 

Mahmoud Ahmadinejad est arrivé aux Etats-Unis

Les 10 points essentiels, cachés par les médias

 

by Allain Jules

Publié le24 Septembre 2012

12

 

Le président iranien est arrivé à New York ce lundi pour participer à la 67e session de l’Assemblée générale des Nations Unies. A peine arrivé, il fait déjà jaser. Le virevoltant tribun, qui distille son logos habituellement avec un calme olympien, est arrivé avec une forte délégation de 100 membres. Et déjà, sa première rencontre avec les membres de l’ONU, fait jaser. L’homme de justice et de paix, pense que, dans le nouveau cadre de l’Assemblée générale et du secrétariat général de l’organisation internationale, faudrait une réforme. Plus de pouvoir, afin de mener à bien leurs missions.


Le président iranien Mahmoud Ahmadinejad a renouvelé l’appel de la République islamique en matière de réformes dans l’organigramme de l’Organisation des Nations Unies pour assurer “un cadre démocratique et juste, au sortir d’une rencontre avec Ban Ki-moon.

«Des mesures efficaces doivent être prises en vue de réformer la structure de l’ONU en vue d’établir un cadre démocratique et équitable dans cette organisation”

Il a prévu d’aborder la séance de mercredi prochain ( à ne manquer sous aucun prétexte) les grandes questions internationales et d’apporter des précisions sur la position de la République islamique d’Iran. Se référant à la crise syrienne, Ahmadinejad a déclaré que le conflit en Syrie, doit être mis fin dès que possible, et tout le monde devrait faciliter les négociations “sur la base de la justice entre les antagonistes de la Syrie”.

 


(DISCOURS) Mahmoud Ahmadinejad : Les 10 points essentiels, cachés par les médias

 

 

Et Poutine, diabolisé aussi par les Médias ?

 

Moscou aidera à stabiliser la situation dans le monde (Poutine)
16:43 26/09/2012
MOSCOU, 26 septembre - RIA Novosti

Le président russe Vladimir Poutine a assuré que Moscou contribuerait à normaliser la situation économique et politique dans le monde.

"Au cours des prochaines années, la Russie exercera la présidence tournante de grands forums internationaux: le G20, le G8, le BRICS [Brésil, Russie, Inde, Chine et RSA, ndlr] et l'Organisation de coopération de Shanghai. Nous ferons tout notre possible pour contribuer au renforcement des tendances positives dans l'économie mondiale et les affaires internationales", a déclaré le chef de l'Etat lors de la cérémonie de remise des lettres de créances par des ambassadeurs étrangers.

M. Poutine a fait remarquer aux diplomates qu'ils commençaient leur travail à Moscou "à un moment difficile, quand la situation dans le monde devient de plus en plus tendue et instable". Selon le président russe, "les difficultés dans les finances internationales et l'économie mondiale s'accentuent, la crise revêt, malheureusement, un caractère systémique".

M. Poutine s'est déclaré satisfait des résultats dusommet de l'APEC à Vladivostok, qui a permis de "jeter des fondements solides pour développer le commerce, les investissements et les infrastructures de transport, pour assurer la sécurité alimentaire et encourager les innovations".

"Nous continuerons à pratiquer une politique d'unification et d'ouverture sur la scène internationale", a conclu le chef de l'Etat russe.

 

 

Lien : http://fr.rian.ru/world/20120926/196152393.html

 

Moscou aidera à stabiliser la situation dans le monde (Poutine)

 

.

Voir aussi :


Révoltes arabes: Poutine met en garde contre les incitations à la violence

 

..

Partager cet article
Repost0
29 septembre 2012 6 29 /09 /septembre /2012 21:31

 


http://labanlieuesexprime.org/article.php3?id_article=1906

 

 
 
 
 
En bref

 
Le Département d’Etat retire le MEK de la liste des organisations terroristes
 

 
Affichage islamophobe dans le métro de New York
 

 
La commission d’enquête de l’ONU confirme la présence d’étrangers au sein des groupes armés en Syrie
 
Controverses
 
 
 
 
 
Fil diplomatique

 
Déclaration de Barack Obama à la 67e Assemblée générale de l’ONU
 

 
Déclaration de François Hollande à la 67e Assemblée générale de l’ONU
 

 
Déclaration d’Eveline Widmer-Schlumpf à la 67e Assemblée générale de l’ONU
 
Veille documentaire

 
Syrie : le CNAS préfère le status quo
 
Partager cet article
Repost0
28 septembre 2012 5 28 /09 /septembre /2012 23:55
irannuclearfac

 

« Une guerre contre l’Iran déclenchera la Troisième Guerre mondiale »
Global Research, septembre 26, 2012


« Notre puissance défensive a été fondée sur notre stratégie défensive et celle-ci est régie par la présomption que nous nous engagerons dans une affrontement militaire d’envergure contre une coalition menée par les États-Unis. » Brigadier-général Hossein Salami, commandant adjoint du corps des Gardiens de la révolution islamique, septembre 2012.)

* * *

Les États-Unis et Israël ont tous deux menacé de lancer une première attaque préemptive contre l’Iran, dont les conséquences seraient désastreuses.

En réaction à ces menaces incessantes, le commandant de la Force aérienne du Corps des Gardiens de la Révolution islamique (CGRI), le général Amir Ali Hajizadeh a prévenu qu’une attaque militaire des États-Unis et d’Israël contre l’Iran pourrait déclencher une Troisième Guerre mondiale. Il a également laissé entendre qu’Israël ne peut pas lancer une guerre sans le feu vert des États-Unis.

Selon le général Hajizadeh, le déclenchement d’une telle guerre risquerait d’occasionner une escalade militaire effrénée. Si l’Iran était attaqué, sa riposte viserait à la fois des cibles étasuniennes et israéliennes, y compris des installations militaires des États-Unis situées dans les pays voisins (par exemple en Irak, en Afghanistan, au Pakistan et dans les États du Golfe) :

Dans un discours dimanche au réseau d’information arabe Al-Alam, le général Hajizadeh a déclaré que les États-Unis et le régime israélien ne pourraient pas entrer en guerre avec l’Iran « indépendamment l’un de l’autre, c’est-à-dire que si l’un des deux commençait la guerre, l’autre se joindrait à lui ».

« Nous voyons les États-Unis et le régime sioniste s’appuyer fermement et nous ne pouvons pas imaginer le régime sioniste initier une guerre sans renforts des États-Unis. Pour ces mêmes raisons, si une guerre éclate, nous nous battrons définitivement des deux côtés et nous en prendrons aux bases étasuniennes », a-t-il affirmé.

« Si de telles conditions survenaient, une série d’incidents incontrôlables et ingérables auraient lieu et une telle guerre pourrait se transformer en Troisième Guerre mondiale. Cela signifie que certains pays pourraient entrer en guerre avec ou contre l’Iran », a ajouté le général.

Le commandant du CGRI a prévenu que si une guerre de la sorte était menée contre l’Iran, « les bases des États-Unis dans ces pays autour de nous et dans les pays voisins seraient visées et qu’elles seraient mêmes menacées par les peuples de ces États ». (Fars News Agency, 23 septembre 2012, c’est l’auteur qui souligne.)

Le monde se trouve à une dangereuse croisée des chemins. La déclaration du général Hajizadeh doit être prise au sérieux.

La préparation active d’une guerre contre l’Iran est en cours depuis les huit dernières années. Depuis 2005, les États-Unis et leurs alliés, dont les partenaires étasuniens de l’OTAN et Israël, sont impliqués dans le déploiement massif et l’entreposage de systèmes d’armes avancés. Les systèmes de défense antiaérienne des États-Unis, des pays membres de l’OTAN et d’Israël sont complètement intégrés. Israël ne peut pas agir sans l’appui de ses alliés.

Il s’agit d’un effort coordonné du Pentagone, de l’OTAN et des Forces israéliennes de défense (IDF) contre l’Iran. Plusieurs pays partenaires non-membres de l’OTAN, dont les États arabes limitrophes, sont également impliqués (les membres du Dialogue méditerranéen de l’OTAN et de l’Initiative de coopération d’Istanbul).

Désinformation médiatique

Influencée par le battage médiatique, l’opinion publique appuie tacitement cette initiative par ignorance ou indifférence face aux conséquences possibles de ce qui est considéré comme une opération « punitive » ad hoc ciblant les installations nucléaires au lieu d’une guerre totale.

La guerre contre l’Iran est présentée à l’opinion publique comme un problème parmi d’autres. Elle n’est pas vue comme une menace à l’humanité. Au contraire : on la voit comme une action humanitaire.

Représailles

Les médias occidentaux appellent à la guerre. L’objectif, consiste à inculquer implicitement dans la conscience des citoyens, par la répétition ad nauseam de reportages, la notion voulant que la menace iranienne soit réelle et que la République islamique devrait être « éliminée ».

L’Iran possède des capacités militaires significatives et le fait qu’une attaque à son endroit puisse mener à des représailles et à une escalade pouvant déclencher une « guerre mondiale » n’est pas un sujet de préoccupation.

Alors que la République islamique ne constitue pas une menace à la sécurité d’Israël, des militaires iraniens de haut rang ont souligné qu’advenant une attaque contre l’Iran, des représailles contre Israël sont envisagées et les conséquences pourraient être dévastatrices.

Samedi, le major-général Mohammad Ali Jafari, le commandant en chef du CGRI a affirmé qu’une invasion ennemie de l’Iran est possible, mais qu’une telle guerre mettrait fin au régime sioniste d’Israël.

...

« Il se peut que la guerre éclate, mais si les sionistes [le gouvernement israélien] commencent quelque chose, ce sera le début de leur annihilation et le point final de leur histoire », a-t-il ajouté.

Le major-général Jafari a entre-temps souligné que « personne n’ose lancer un assaut terrestre d’envergure contre l’Iran ».

Il a ajouté que si l’ennemi était sage, il n’y aurait pas de problème, « toutefois il n’y a aucune garantie qu’il sera rationnel et nous devons nous aussi nous préparer.

Plus tard hier, son adjoint le brigadier-général Hossein Salami, a prévenu que toute attaque du régime sioniste contre la République islamique d’Iran donnerait une opportunité à Téhéran de le rayer de la surface terrestre.

« Si les sionistes s’engagent dans une attaque contre l’Iran, cela offrira une opportunité historique à la Révolution islamique de les rayer de l’histoire géographique mondiale », a déclaré Hossein Salami samedi soir à la télévision d’État.

« Les menaces du régime sioniste ne nous préoccupent plus », a-t-il déclaré en ajoutant qu’Israël a des souvenirs amers de ses guerres de la dernière décennie avec les alliés régionaux de la République islamique, dont les mouvements du Hezbollah et du Hamas.

« “[En raison des échecs mentionnés ci-dessus], comment veut-il [le régime sioniste] représenter une menace contre la République islamique d’Iran » a demandé le brigadier-général.

Il a par ailleurs souligné que le pays était prêt à confronter toute agression : « Notre puissance défensive a été fondée sur notre stratégie défensive et celle-ci est régie par la présomption que nous nous engagerons dans une gigantesque bataille contre une coalition menée par les États-Unis. »

Vendredi, le commandant en chef des Forces armées iraniennes, le major-général Seyed Hassan Firouzabadi a lui aussi averti que Téhéran réagirait à toute agression contre son pays par une riposte « immédiate » et « continue ».

« Nous ne nous sentons pas menacés par les remarques fanfaronnes des dirigeants sionistes, car ce sont des créatures terriblement effrayées qui ne cessent de gueuler puisqu’ils savent que la réaction de l’Iran aux menaces sera toute prête, immédiate et sans relâche », a dit le major-général aux reporters en marge de la parade militaire du 21 septembre marquant l’anniversaire de la Semaine de la Défense sacrée, ici, vendredi matin à Téhéran.

« Les officiels du régime sioniste ont déclaré dans leurs estimations [militaires] que les opérations militaires contre l’Iran ne peuvent ni être menées par Israël, ni lui être utile », a-t-il ajouté.

Il a par ailleurs affirmé que les forces armées actuelles de l’Iran sont imprévisibles et que leurs stratégies et leurs actions ne peuvent être prévues par l’ennemi.

La Semaine de la Défense sacrée, commémorant les sacrifices des Iraniens durant les 8 ans de la guerre imposée à l’Iran par l’Irak en 1980, a débuté vendredi avec des parades de diverses unités de l’Armée de la République islamique, du Corps des Gardiens de la Révolution islamique (CGRI) et des forces du Basij (volontaires) dans le sud de Téhéran. (Fars News Agency, 23 septembre 2012, c’est l’auteur qui souligne.)

Renverser la tendance guerrière

Nous demandons à nos lecteurs de propager le message dans le monde entier.

Nous demandons à tout le monde aux États-Unis, en Europe de l’Ouest, en Israël, en Turquie et partout à travers le monde de s’opposer à ce projet militaire, de se soulever contre leurs gouvernements qui appuient une action militaire contre l’Iran et contre les médias qui servent à camoufler les implications dévastatrices d’une guerre contre l’Iran.

Le peuple israélien est uni en grande partie contre la détermination du premier ministre Netanyahou d’attaquer l’Iran.

Israël et l’Iran doivent parvenir à un protocole de non-agression.

Texte original: “War on Iran Will Trigger World War III”

Traduction : Julie Lévesque pour Mondialisation.ca

Copyright © 2012 Global Research
.
A propos :

.

Michel Chossudovsky is an award-winning author, Professor of Economics, Founder and Director of the Centre for Research on Globalization (CRG), Montreal and Editor of the globalresearch.ca website. He is the author of The Globalization of Poverty and The New World Order (2003) and America’s “War on Terrorism”(2005). His most recent book is entitled Towards a World War III Scenario: The Dangers of Nuclear War (2011). He is also a contributor to the Encyclopaedia Britannica. His writings have been published in more than twenty languages.
.
Sur le même sujet :

 

 

Voir aussi :

 


La 3e guerre mondiale a déjà commencé. Voici pourquoi (Chantal Dupille)

 

.

L'"Axe du Mal". Lequel, exactement ? Les vraies menaces (vidéo eva R-sistons)

 

.

Syrie: l'intervention mènera à la ruine et au chaos (général pakistanais)

 

.

.

Partager cet article
Repost0
28 septembre 2012 5 28 /09 /septembre /2012 22:59

 

 

 

Bonjour ! Me revoici.

Déménagement presque terminé, je me remets au travail...

Vidéo à relayer

auprès de tous les mal informés,

des conditionnés, des manipulés...

Votre eva R-sistons

 

 

 

 

 

 

Voir aussi :

 

 

 

bachar-el-assad.jpg.

 

Le pillage des trésors archéologiques syriens

Dans la même rubrique:
< >
Dimanche 23 Septembre 2012 - 17:05 Coups durs pour les États-Unis


Gilles Munier


Le pillage des trésors archéologiques syriens
Comme cela a été le cas en Irak sous l’embargo, et plus encore après l’invasion américaine, les sites archéologiques syriens sont l’objet de fouilles sauvages et les musées des régions soulevées pillés. Accusés : les shabihasmilices composées majoritairement de voyous alaouites – et des groupes rebelles désireux de financer leurs activités, notamment l’achat d’armes.
Des gangs monnayeraient leur soutien aux forces armées du régime, ou leur neutralité, en échange d’un permis de fouille. Selon un témoin, de nombreux vols auraient été commis sur le site de Palmyre.
Les objets volés se retrouvent chez les antiquaires à Beyrouth, en attendant d’être mis aux enchères à Londres ou à New York chez Christie et Sotheby.
En Irak, après 2003, 32 000 objets ont été volés sur 12 000 sites archéologiques, 15 000 pièces ont disparu du musée de Bagdad. Des pillards ont été arrêtés avec les photos des pièces qu’ils devaient subtiliser et remplacer par des faux…
Un groupe d’archéologues syriens et étrangers s’est constitué pour dénoncer les excavations clandestines, mais qui s’en soucie vraiment ?  
* Syria’s archaeological heritage falls prey to war (Daily Times – 25/9/12)
http://www.dailytimes.com.pk/default.asp?page=2012\09\25\story_25-9-2012_pg4_7
.Sur le même sujet, lire
Pillage d’antiquités en Libye
http://www.france-irak-actualite.com/article-pillage-d-antiquites-en-libye-88701883.html
.
http://www.alterinfo.net/Le-pillage-des-tresors-archeologiques-syriens_a81784.html
.
.
Autres articles

.

 

..

Médias et Syrie :

.

Stop à l’intervention occidentale en Syrie
Bahar KIMYONGUR

Jadis, l’Occident menait la Guerre Sainte pour répandre le christianisme et la civilisation. Aujourd’hui, la religion nouvelle s’appelle « droits de l’Homme », « démocratie » ou « protection des civils ». Au nom de ses valeurs et de ses intérêts, l’Occident, États-Unis en tête, ne recule devant aucun sale coup : financement de groupes d’opposition et de filières terroristes, désinformation, opérations psychologiques (Psyops), livraison d’armes, formation de mercenaires, actions de sabotages et de déstabilisation, embargos et sanctions, attentats ciblés, attentats aveugles et au besoin, bombardements massifs.

Si la Syrie est aujourd’hui dans la ligne de mire de nos Etats, ce n’est certainement pas parce que le régime maltraite ses opposants. Nous avons vu en effet comment nos élites pouvaient faire preuve de compassion et d’indulgence envers leurs alliés régionaux qui ne sont pas moins violents comme le régime de Tel-Aviv, celui d’Ali Abdallah Saleh au Yémen, de Ben Ali en Tunisie, celui des Saoud au Royaume du même nom ou celui des Al Khalifa au Bahreïn.

D’abord, la Syrie paie le prix de son attachement à sa souveraineté nationale. C’est le dernier pays arabe capable de résister au courant néoconservateur qui déferle avec le soutien de l’Occident sur les pays de la région à la faveur du « printemps arabe ».

Ensuite, la Syrie subit des représailles pour son insoumission à Israël. L’alliance stratégique que Damas a tissée avec l’Iran et les organisations de la résistance libanaise et palestinienne est un crime grave et sans appel aux yeux de nos élites. Officiellement en état de guerre avec Israël, l’Etat syrien est de surcroît doté de la dernière armée arabe capable de résister à la superpuissance de Tsahal.

Tous les mémorandums altruistes de l’Occident sur la Syrie ne servent qu’à dissimuler ces deux réalités. Pour se rendre compte de l’imposture humanitaire, est-il besoin de rappeler l’aveu d’Henry Kissinger, ancien secrétaire d’État sous le président Ford, affirmant que « les grandes puissances n’ont pas de principes, seulement des intérêts » (cf. Georges Soros, On Globalization, New York Review of Book, 2002, p. 12) ?

Nous aurions bien voulu croire que la mission de nos élites soit de répandre le Bien. Mais nous pensons avoir le droit d’être sceptique quant aux intentions et aux moyens mis en œuvre en Syrie par ceux-là même qui nous avaient tant promis l’avènement de la démocratie en Afghanistan, en Irak ou en Libye.

La Libye pour ne citer que cet exemple a curieusement disparu de nos écrans-radars alors que les milices y font régner la terreur et procèdent à une épuration ethnique et religieuse méthodique. Des dizaines de milliers de prisonniers politiques accusés de loyauté envers l’ancien régime et d’émigrés subsahariens croupissent dans plusieurs prisons secrètes. Ces détenus sont quotidiennement torturés et parfois assassinés dans l’indifférence générale. Tous les jours, des attentats sont commis par des inconnus et des règlements de compte opposent des bandes rivales. Les tombeaux des saints considérés comme « hérétiques » sont détruits un à un sous le regard bienveillant des nouvelles forces de « sécurité » (cf. De Morgen, 30 août 2012). Bref, la Libye est en pleine voie de « somalisation ».

Depuis dix-neuf mois, un feu destructeur ravage la Syrie. Affirmer que ce feu est alimenté par la seule intransigeance et la seule brutalité du pouvoir syrien est parfaitement malhonnête. Car ce feu n’est ni une nouveauté ni exclusivement dû à des facteurs intérieurs. Ce feu est en effet entretenu sous forme de guerre larvée par les puissances occidentales depuis la libération de ce pays en 1946 du joug français.

Soucieuse de restaurer leur tutelle sur la Syrie, ces puissances coloniales ont indirectement contribué à la militarisation de ce pays en soutenant la création et l’expansion d’Israël (1948) ainsi que toutes les pétromonarchies du Golfe dont le discours religieux sectaire s’avérait utile face au panarabisme prôné entre autres par l’Égypte de Nasser et la Syrie baassiste.

En avril 1949, pour établir leur hégémonie sur la Syrie et soulager Israël, les USA ont soutenu le coup d’Etat du colonel Za’im.
En 1957, soit bien avant l’avènement de la Syrie d’Hafez el-Assad, l’axe américano-britannique a planifié d’assassiner trois dirigeants syriens jugés trop pro-soviétiques (cf. Ben Fenton, The Guardian, Macmillan backed Syria Assassination Plot, 27 septembre 2003). A l’époque, tous les plans de renversement du régime baassiste ont été envisagés par la CIA et le SIS (MI-6) : organisation de troubles, appels à l’insurrection, création d’un « Comité Syrie Libre », armement de l’opposition, « activation des Frères Musulmans à Damas ». Bien naïf serait celui qui nierait la similitude entre cet épisode de l’histoire syrienne et la situation actuelle.

Revenons un moment sur le traitement de l’information à propos des événements récents.

A partir de mars 2011, profitant de l’agitation naissante dans le pays, nos experts en communication ont exagéré le poids de l’opposition et l’ampleur de la violence d’État tout en minimisant le réel soutien populaire dont dispose le gouvernement de Damas ce que d’ailleurs l’ambassadeur de France en Syrie Éric Chevalier n’a pas manqué de reprocher à son ministre Alain Juppé.

On nous a sciemment caché la militarisation d’une partie de l’opposition syrienne et la présence de groupes terroristes s’infiltrant depuis le Liban, une réalité pourtant constatée dès le mois d’avril 2011 par des journalistes d’Al Jazeera, la chaîne qatarie. La censure imposée par le patron d’Al Jazeera alias émir du Qatar sur les événements qui révéleraient la conspiration anti-syrienne a contraint ces journalistes à faire « défection » pour utiliser un terme que l’on nous sert toujours à sens unique.

Qui plus est, à vouloir dénoncer systématiquement la propagande de l’Etat syrien, la presse mainstream occidentale a soit gobé soit alimenté la propagande de l’opposition radicale allant jusqu’à déguiser des massacres de soldats ou de civils par des terroristes en « crimes de la dictature » comme à Jisr-Al-Choughour (juin 2011), Houla (mai 2012), Deir Ez Zor (mai 2012) ou Daraya (août 2012).

On peut en conclure que l’Occident mène au moins une guerre psychologique contre la Syrie.

Est-il cependant raisonnable de croire que l’Occident n’est pas militairement engagé dans ce pays ?

En automne de l’année dernière, lorsque le gouvernement syrien a appelé les conjurés à déposer les armes, Victoria Nuland, porte-parole du département d’État US, a sommé ses protégés syriens de désobéir.

Parallèlement, les agents de la CIA et leurs acolytes européens ont incité les soldats syriens à passer dans les rangs d’une armée de mercenaires placée sous commandement de l’OTAN par le truchement de l’armée turque.

Sans surprise, les QG de l’Armée syrienne libre (ASL) installés au Hatay accueille désormais des terroristes du monde entier désireux d’en découdre avec les Syriens patriotes accusés d’être des « infidèles » à la solde de « l’ennemi chiite ». Ces terroristes y reçoivent une formation militaire, des armes, des pick-up surmontés de fusils-mitrailleurs, des MANPAD (systèmes portatifs de défense anti-aérienne) et des appareils de communication performants.

« Nous avons surtout récupéré des roquettes RPG9 puisées sur les stocks de l’armée saoudienne » jubile un rebelle dans les colonnes du Figaro (28 juin 2012) qui ajoute « Elles ont été acheminées par avion, jusqu’à l’aéroport d’Adana, où la sécurité turque a surveillé les déchargements avant de savoir à qui ces roquettes allaient être destinées ». Petits détails : l’armement saoudien est essentiellement américain et la base turque d’Adana dont parle le terroriste, est la base américaine d’Incirlik.

L’Occident s’est longtemps défendu de fournir des « moyens létaux » aux terroristes alors que des agents du Service fédéral de renseignement (BND) croisant au large de la Syrie transmettaient des informations concernant les mouvements des troupes syriennes aux services britanniques et US pour qu’elles parviennent aux rebelles (cf. Bild am Sonntag, 19 août 2012).

Selon le Sunday Times, les services britanniques basés à Chypre ont eux aussi aidé les insurgés à mener plusieurs attaques.

Le fait d’indiquer à ces derniers à quel moment et quel endroit ils doivent tirer sur les troupes syriennes ne revient-il pas de facto à participer militairement au conflit ? L’Occident semble donc loin d’être neutre et habité par de louables intentions. En cette époque de crise et de récession, il peut même se targuer de mener une guerre low cost dans laquelle les seules victimes sont des Arabes.

En rappelant ces faits, notre but n’est absolument pas de minimiser les responsabilités du gouvernement de Damas dans la terrible répression du mouvement de contestation syrien, les crimes d’État commis au nom de « la paix et la sécurité », le degré de corruption de certains hauts fonctionnaires de l’État, la cruauté de ses services de renseignement, ni l’impunité dont ils ont trop longtemps bénéficié. Tous ces facteurs internes de la tragédie syrienne font partie des éléments déclencheurs de la légitime révolte populaire lancée en mars 2011.

Nous réitérons au passage notre profonde indignation face au degré de violence du conflit syrien et souhaitons que le peuple syrien puisse accéder à l’improbable démocratie à laquelle il aspire légitimement.

En soulignant le rôle de l’Occident dans la militarisation de l’État syrien, nous tenons avant tout à renouveler cet avertissement à ceux qui croient en « la libération » du peuple syrien par la voie des armes : au-delà du caractère illégitime de l’action de nos pompiers pyromanes, celle-ci a pour seul résultat l’augmentation de la souffrance de ce peuple et entraîne inexorablement l’humanité dans une aventure aux conséquences que nul ne peut aujourd’hui mesurer.

Les show médiatique d’un Laurent Fabius qui appelle au meurtre du président syrien (en déclarant qu’il ne mérite pas de vivre), celui d’un Didier Reynders qui vient de plaider au sommet de Paphos pour « le devoir d’ingérence » en Syrie ou les déclarations scandaleusement violentes de l’administration Obama ne font que précipiter l’humanité vers ce chaos.

Hier -au nom du respect de la souveraineté des peuples, de l’humanisme et de la paix-, nous, avons dénoncé l’invasion de l’Afghanistan sans pour autant éprouver de sympathie pour les Talibans. Nous avons manifesté contre l’invasion de l’Irak sans pour autant défendre le président Saddam Hussein. Nous avons protesté contre l’ingérence occidentale en Côte d’Ivoire sans être des laudateurs du président Laurent Gbagbo. Nous nous sommes indignés de l’implication occidentale dans la guerre civile libyenne sans adorer le dirigeant Kadhafi. Et aujourd’hui, nous nous insurgeons contre l’intervention militaire en cours en Syrie sans pour autant être des partisans du président Bachar El-Assad.

Constatant que la destruction de la Syrie ne profite qu’à ses ennemis de toujours, conscients que seules les initiatives prônant la paix, le dialogue et la réconciliation pourront offrir une alternative digne et viable au peuple syrien, nous appelons tous les véritables amis de la Syrie à condamner l’ingérence de nos dirigeants dans les affaires intérieures de ce pays.

Dans le cadre du lancement de notre campagne pour la paix, le dialogue et la réconciliation en Syrie, nous appelons à protester contre l’ingérence militaire occidentale par un rassemblement devant l’ambassade des États-Unis à Bruxelles le mardi 25 septembre à partir de 18 heures.

Pour le Comité contre l’ingérence en Syrie (CIS)

Bahar Kimyongür

 

comitesyrie [chez] hotmail.fr

URL de cet article 17756
http://www.legrandsoir.info/stop-a-l-intervention-occidentale-en-syrie.html
.
.

.

Partager cet article
Repost0
28 septembre 2012 5 28 /09 /septembre /2012 15:57

 

 

Pour tout savoir sur votre blogueuse....

.

 

 

.

 

chantal-dupille-photo-perso-copie-1.jpg

 

Chantal Dupille

journaliste, écrivain et blogueuse


 

Chantal Eve Dupille

Pseudo : Eva R-sistons

 

Née le 10 janvier 1944 dans l'Oise, Française

 

Blogueuse (plusieurs sites sous pseudo et sous son nom)

 

Etudes: Licenciée ès-Lettres modernes,

Diplômée Ecole Supérieure de Journalisme

 

Petite-nièce du Professeur Hyacinthe Vincent (1862-1950),

Médecin Chef de l'Armée française, Chercheur,

plusieurs découvertes, Membre de l'Académie de Médecine,

et de l'Académie des Sciences

 

Son blog Officiel : Le blog de Chantal Dupille

Les critiques, les interviews

 

Distinction : Prix Broquette-Gonin

"destiné à récompenser l'auteur d'un ouvrage philosophique,

politique ou littéraire jugé susceptible d'inspirer

l'amour du vrai, du beau et du bien"



CD-34-ans-haut.jpg

 

Jeunesse et formation

 

Chantal Dupille naît le 10 janvier 1944 de Raymond Dupille, Français d'origine bordelaise et catholique, et de Raïssa Ossipovna Haletzkaya, juive d'origine russe ukrainienne (mère; certains de ses ascendants sont de confession orthodoxe) et mongole (père). Elle-même se convertit dans les milieux évangéliques protestants mais par dégoût du sectarisme, des communautarismes, des fondamentalismes et des fanatismes, elle se définit seulement comme "croyante en Dieu" et elle milite pour la communion des civilisations.  

 

Né en 1900, Raymond Dupille, fils d' Exportateur-Importateur, est d'abord Industriel  (il crée la marque "Bonneterie Erdé" - griffe "Pirouette", tricots de luxe - près de Troyes, à St André les Vergers), puis il perd sa fortune 15 ans après la 2e guerre mondiale et devient Agent de manufactures. Il a écrit plusieurs pièces pour un Théâtre réputé de l'époque, Le Grand Guignol, dont "Du sang dans l'Azur" (prise d'otage dans un avion). Il était champion d'escrime. 

 

Née en 1911 près d'Odessa, Raissa Ossipovna Haletzkaya est dessinatrice de mode pour des industriels à Troyes et sculpteur (expositions de miniatures en Allemagne). 

 

Raymond et Raissa ont 2 filles. L'aînée, Monique Dupille, diplômée de l'Ecole d'Architecture de Francfort, est architecte d'intérieur, pendant plusieurs années elle dirige une société en Allemagne, "Ambiance exclusive". 

 

Chantal Dupille passe ses 25 premières années près de l'Avenue Foch à Paris (déjà rebelle, dès 4 ans elle ne supporte pas l'injustice sociale et commence à prendre la défense des pauvres), puis les suivantes dans le XVe après avoir épousé un actuaire (Ingénieur des Mines). Elle est mère de 2 garçons et d'une fille.  

 

Elle fait ses études au cours Hattemer (75016 Paris) sauf un an au Couvent des Urselines (Neuilly).  En 6e, elle rentre au lycée Lafontaine (section moderne) jusqu'en 3e (BEPC), puis elle prépare le bac au Cours Lamartine (75016 Paris). Enfin, terminale (philo) au Lycée Molière à Paris (16e). 

 

Elle souhaite rentrer à l'Opéra (sélectionnée par Serge Lifar), mais sa mère préfère la voir faire des études. A 17 ans, elle montre ses dessins de mode au Grand Couturier Jacques Heim qui veut l'embaucher aussitôt, mais seulement après avoir pris des cours de couture, ce qu'elle refuse.  Son rêve, ensuite, est de servir les lépreux en Afrique avec le Dr Schweitzer, mais allergique aux matières scientifiques, elle ne peut faire sa médecine. Elle se présente alors au concours de HEC jf à Paris, qu'elle rate de peu, mais déjà elle songe à devenir journaliste, écrivain, conférencière, cinéaste et exploratrice. Dix ans plus tard, elle réalisera son rêve d'aller en Amazonie sur le Rio Napo et de rencontrer les Aucas, les célèbres coupeurs de têtes, puis elle recevra chez elle, aux Hauts de Klingenthal (Alsace), de nombreux Conférenciers de "Connaissance du Monde" (dont Douchan Gersi auteur de «  Aventures dans l'enfer de la jungle de Bornéo » ) ayant entre autres séjourné en Amazonie, à Bornéo (où elle se rendra elle-même en pirogue dans une longhouse en pleine jungle)... Elle effectuera son voyage de noces en partie dans les Hurdes, la région la plus inaccessible d'Espagne alors qu'une voie commençait à être construite pour juste atteindre le premier village de la contrée (voir le film "Terre Sans Pain" de Bunuel sur cette région si sauvage) et elle rencontre un des héros du film.  



 

A-Chantal-en-Amazonie.jpg

Amazonie, Rio Napo (Equateur)

Chantal Dupille, munie de sa caméra 16 mm,

préfère franchir le fleuve

à califourchon plutôt que debout !

.

 

En août 1967, aidée par le Consulat de France à la Nouvelle-Orléans, elle réalise son premier documentaire en 16 mm "L'ombre de Napoléon à la Nouvelle-Orléans",  et elle rencontre le Cinéaste-Conférencier de "Connaissance du monde" Jacques Stevens au moment où il vient de créer son organisation, "Découverte du Monde". Il lui demande de devenir sa collaboratrice et de voyager avec lui, mais elle préfère terminer ses études. Le cinéma lui manquera toujours, et elle effectuera 2 stages de réalisation cinématographique en 1977 et en 1978 sous la direction d'André Gevin travaillant pour le Ministère de la Culture et pour le Ministère de la Jeunesse et des Sports, qui lui conseillera de devenir réalisatrice de films ou, au moins, d'écrire des scénarios, ce qu'elle commencera à faire (2 scénarios) en particulier contre la guerre : "La dernière moisson" (sur le conflit de 1870 en Alsace et sur la révolte des veuves), sélectionné par le Directeur artistique à FR3 Martin Alheilig, mais refusé à Paris en raison du coût élevé de la réalisation du sujet..  

 

Tout en étant étudiante, elle pose pour des photos de mode et elle séjourne un mois à Grenade chez ses amis Gitans. Elle collabore bénévolement à Études tsiganes (articles, documents photographiques et conférences) http://fnasat.centredoc.fr/opac/index.php?lvl=author_see&id=5361 [archive] . Elle apprend la rumba gitane avec les Fajardo qui possèdent une cueva au Sacro-Monte, puis elle danse pour les touristes, une expérience qu'elle racontera dans un article pour l'hebdomadaire Noir et Blanc (1). Ce magazine l'embauche alors comme pigiste, et l'un de ses articles, "La vendeuse, un métier fichu, ou un métier fichu ?", sera cité dans sa Sélection hébdomadaire par le Figaro du 4 mars 1968. 

 

Elle fait son cursus à la Sorbonne, où elle obtient une Licence de Lettres modernes, puis à l'Ecole supérieure de Journalisme (mention bien)..  

 

Elle commence, sous la direction de Pierre-Georges Castex, un mémoire sur "la Cour des Miracles dans la littérature française". Inachevé, le mémoire est transformé en ouvrage publié chez Hachette Littérature sous le titre"Histoire de la Cour des Miracles". Préfacé par Didier Decoin Secrétaire de l'Académie Goncourt. Couronné par l'Académie française.


(1)

La vraie Gitane était française

A Grenade avec les Gitans   



  gitanlite-copie-1.jpg

 

Chantal Dupille et ses amis gitans (Grenade)

 

 

Journalisme

 

Chantal Dupille devient journaliste à 20 ans, en 1964 (piges pour l'hebdomadaire Noir et Blanc), tout en poursuivant ses études.

 

Sous la direction du célèbre chroniqueur judiciaire James de Coquet, elle effectue un stage de plusieurs semaines au Figaro, mais l'orientation du Journal ne lui convient pas.

 

Dès 1968, elle travaille pour divers organes de presse (Détective, revue médicale...), notamment, à partir de 1979, une bonne dizaine d'années comme pigiste régulière pour les Dernières Nouvelles d'Alsace, où elle est chargée, en plus des pages pratiques et sous la direction de Cécile Daval, d'alimenter la « page jeunes », notamment pour la rubrique "Passions de jeunes", qu'elle créée, ainsi que la page destinée aux enfants, qu'elle crée aussi, DNA Récré.

 

De 1979 à 1984, elle fait également carrière simultanément :

  • à Radio-France-Strasbourg, comme présentatrice du Journal, animatrice (Libre à vous) et chroniqueuse ;

  • à FR3, où elle collabore au Journal du soir, et qui diffuse plusieurs de ses documentaires tels Les Compagnons du Tour de France (26 min, juin 1983), Les Croisés de la moto (Moto-club d’Ostwald, en Alsace) et Mulhouse, ville en pentes douces (en faveur de l’accessibilité des villes aux personnes handicapées, 5 mars 1984). Elle tourne aussi de nombreux magazines sur Strasbourg la nuit, les travestis, les jeux vidéos, les Tziganes, le travail des Brigades de nuit, les Ilôtiers, etc.

En 1984, elle refuse la titularisation à FR3 pour se consacrer à sa vie de famille (troisième enfant). Parallèlement à son métier de journaliste, elle écrit plusieurs ouvrages.

 

A partir de 1982, et pendant plusieurs années, elle collabore au magazine mensuel alsacien de Bernard Deck Objectif Alsace, attaché à la diffusion de l'identité alsacienne, journal de sensibilité catholique fidèle à la doctrine sociale de l'Eglise (enquêtes notamment sur le Congrès de Bâle 'Justice Paix et Sauvegarde de la création', ou sur la Théologie de la Libération, l'Economie de Communion, la défense de l'environnement et de la famille, les Lions Clubs, etc). Elle a également collaboré au quotidien alsacien l'Alsace, où elle a écrit des articles sur la vie des missionnaires, les communautés agricoles, la guerre des gangs à New-York...

 

Par ailleurs, en tant que pigiste elle est intervenue sur différents supports comme pour le magazine du Consulat américain en France (pages culturelles, danse notamment) ou pour le magazine Histoire, ici.

 

Elle a aussi été Secrétaire de Rédaction pendant un an, et elle a été, à temps partiel, Lectrice-Conseil à partir de 1987 pour les Editions LLB (Ligue pour la Lecture de la Bible) après sa conversion au Protestantisme.

 

Installée à Marseille dès 1993, elle collabore à des revues comme Avancer (vers le progrès social), premier journal interactif de solidarité, et elle s'investit dans l'engagement humanitaire notamment pour la Fondation Abbé Pierre, à la Boutique Solidarité (accueil, écoute, orientation des sdf). A Marseille également, elle met en place dans le quartier historique du Panier, le Centre Chrétien Vie Nouvelle (Accueil, écoute, animation, orientation de tous sans distinction d'appartenance, organisation de débats et de rencontres notamment culturelles). Et dans cette ville, elle s'occupe aussi de protection animale.

 

 

eva-avatar-copie-1.jpg

 

Implication politique et associative

et sur le Net.

 

 

Ses engagements humanitaires,

associatifs et politiques,

sont multiples.


 

Après Mai 68, Chantal Dupille adhère au PSU dans le XVIe à Paris, qu'elle quitte rapidement pour le Parti Socialiste (CERES, aile gauche du PS, Chevènement). A partir de 1973 Chantal Dupille est trésorière de la section des écrivains du Parti Socialiste à Paris (fréquentée par Clara Malraux, Claude Manceron, etc), ainsi que Secrétaire de section. Elle met en place la section d'Hardricourt, dans les Yvelines, en juin 1977, et elle prend en charge la rédaction du Bulletin local du PS.

 

À la même époque, elle anime la commission "3e âge" de la fédération du PS des Yvelines. En mars 1977, elle est tête de liste (PS) d'Union de la Gauche à Hardricourt, commune la plus à Droite du département (score de la Gauche doublé). Aux Législatives, lors du choix des candidats par la Fédération, elle se présente en tandem avec Jean-¨Pierre Coeuillet, maire de Verneuil (CERES, minoritaire), contre Michel Rocard qui est élu. En plein débat sur Superphénix et les réacteurs surgénérateurs, en 1977, elle prend position contre cette filière et plus généralement contre le nucléaire, et elle est invitée par la Fédération des Yvelines à faire une conférence : « Soyons actifs pour éviter d'être radio-actifs ». En 1979, au moment où le PS cherche des femmes pour le représenter au Parlement, elle quitte les Yvelines et le Parti socialiste pour l'Alsace, où elle ne milite plus car elle juge incompatibles la carrières politique et de journaliste pour une chaîne publique.

 

Le 19 février 1976, elle est candidate à l' Académie Française, postulant à la succession de Robert Aron au 32e fauteuil. Le siège vacant est remporté par Maurice Rheims.  L'objectif de cette candidature était seulement de dénoncer l'absence de femmes dans cette institution.

 


En 1977, elle met en place, entre autres et simultanément, une Association de parents d'élèves Cornec à Hardricourt (Yvelines), une mini-school d'Anglais pour les petits, une Association de défense de l'environnement, avec M. J. Cl. Jousset (P.C.).


Dans les années 85-90, elle est Secrétaire du Groupe TC (Témoignage Chrétien, chrétiens engagés à Gauche) qui prenait position lors des Elections, qui envoyait des textes aux Partis Politiques et qui rédigeait des communiqués pour la Presse régionale comme 'la générosité et la charité ne peuvent remplacer la Justice et le Droit'.

 

Outre la mise en place, en 1996, d'un Centre chrétien d'entraide à Marseille, au Panier, elle participe à la collecte de vêtements et de jouets pour les Orphelinats de Roumanie, et de matériel médical pour le Nicaragua (Réseau d'Aide Médicale à l'Hôpital de Chinandega, 1987-88). Pendant une dizaine d'années, elle accueille chez elle des personnes en difficulté (jeunes, drogués, sortants de prison..) pour les aider à prendre un nouveau départ. En 2007, elle crée un Collectif de défense des consommateurs à Perpignan. Elle a aussi animé des soirées débats dans le Sud de la France, sur des sujets divers (médias, mondialisation..).

 

En 2002, elle envisage de mettre en place Massillia éditions (Ma.), une Maison d'Edition  d'ouvrages engagés à Marseille. Elle projette le lancement de l'entreprise avec la publication de trois titres qu'elle a écrits, mais renonce face à l'étendue de la charge après avoir publié à compte d'auteur (sans le commercialiser) un premier titre, un roman sur les gangs du Bronx (parmi lesquels elle a vécu pendant deux mois). Elle publiera bientôt cet ouvrage, notamment en version en ligne (Et l'espérance jaillit du gang)

 

À partir de juillet 2007, Chantal Dupille administre, essentiellement sous le pseudonyme eva R-sistons, différents blogs (environ 4.000.000 de visiteurs uniques en septembre 2012),  principalement hébergés par OverBlog, dans le but d'éveiller les consciences, de susciter la réflexion et même l'engagement. Les principaux sont R-sistons à l'intolérable (http://r-sistons.over-blog.com/) et SOS-Crise (http://sos-crise.over-blog.com). Elle s'engage contre le libéralisme militaro-financier, la désinformation,  les guerres, le Nouvel Ordre Mondial, les communautarismes sectaires...  Sur Eva-communion-civilisations, elle dénonce le choc de civilisations. Et elle donne ses coups de coeur sur un blog.

Le 20 février 2010, elle met en place un nouveau blog contre les guerres, No-War, http://no-war.over-blog.com/. À partir d'août 2010, elle entretient un blog destiné aux seniors intitulé Senor-information',http://senor-information.over-blog.com/, et le 8 mars 2012, elle crée un blog politique pour les jeunes, http://jeunes.actualite.over-blog.com/

 

Sous son pseudo, elle collabore ou elle a collaboré à plusieurs sites de journalisme citoyen tels Agora Vox, Oulala.net, Alterinfo.net, C4N, Yahoo, l'Aviseur International...

 

Elle anime la Communauté Journalistes et Clubs de presse sur OverBlog.


Le 22 avril 2010, elle lance un appel aux généraux français pour libérer la France. Le 20 août 2010, elle écrit une Lettre de la France d'En-Bas à la France d'En-Haut. Le 24 août 2010, elle salue Eva Joly pour, selon ses dires, réintroduire l'éthique et la justice dans le politique. Le 26 février 2011, elle adresse une Lettre ouverte aux officiers et aux soldats de l'Armée français


Dès février 2010, elle met en garde contre la candidature de Dominique Strauss-Kahn en 2012, qui selon elle serait « une catastrophe pour la France et pour la Gauche » :http://r-sistons.over-blog.com/article-d-strauss-kahn-serait-une-catastrophe-pour-la-france-societe-toxique-44131622.html. Article recommandé par Michel Collon (http://www.michelcollon.info/Strauss-Kahn-Une-catastrophe-pour.html) et repris en vidéo sur le Net notamment sur Agora Vox .


Le 17 avril 2011, elle publie un article sur deux candidats le même jour à la présidentielle:  Elle salue leur "humanisme" :Dominique de Villepin et Nicolas Hulot


À l'heure de la montée de l'Extrémisme anti-mondialiste, xénophobe et islamophobe, elle lance un Appel pour que le mécontentement se tourne contre le Nouvel Ordre Mondial et non contre d'artificiels boucs-émissaires :http://chantaldupille.over-blog.com/article-non-aux-aventures-extremistes-tous-unis-contre-le-nouvel-ordre-mondial-80344746.html

 

Elle dénonce régulièrement l'antisémitisme et le sionisme politique international, l'occupation de la Palestine, et elle plaide pour un Etat bi-national. Elle prend d'autres positions sur ses blogs, à l'occasion des Elections :  Contre le FN, contre Nicolas Sarkozy, pour François Bayrou afin de battre N. Sarkozy au 2e tour de la Présidentielle de 2007, pour le Front de Gauche aux autres Elections, sauf en 2012 où elle appelle avant tout à "sortir Nicolas Sarkozy". Elle met également en garde les Electeurs contre François Hollande et son faux socialisme (tout en annonçant qu'elle votera pour lui en 2012, afin de battre Sarkozy), et surtout à plusieurs reprises contre Manuel Valls, faux homme de gauche. Partout elle dénonce l'Europe des banquiers, et la première elle annonce que celle-ci est le tremplin du Nouvel Ordre Mondial (sur Legrandsoir). Sur Agora Vox, elle s'amuse de la guerre des Droites


Elle s'intéresse particulièrement à la géopolitique et elle appelle comme le Général de Gaulle à la constitution de l'Europe de l'Atlantique à l'Oural, et elle plaide sans cesse pour un monde multipolaire ou au moins bi-polaire. Elle appelle aussi, comme François Asselineau (UPR), à la sortie de l'euro, de l'UE, de l'OTAN et des Institutions internationales comme la BM ou le FMI.

 

Elle apprécie Ségolène Royal, et le dit notamment ici, et elle salue le Mouvement Avenir Solidaire, humaniste, fraternel.

 

Elle recommande l'union des forces vraiment à gauche et du gaullisme réel


Primaires Socialistes 2011 : Elle prend parti pour Arnaud Montebourg et sa démondialisation :http://chantaldupille.over-blog.com/article-un-p-s-qui-n-a-plus-de-socialiste-que-le-nom-et-un-joker-montebourg-86184779.htm

 

Elle s'adresse à plusieurs reprises aux Militaires, aux Policiers, aux Gendarmes... comme ici : http://r-sistons.over-blog.com/article-26430262.htmlou ici : http://sos-crise.over-blog.com/article-policier-citoyen-militaires-policiers-gendarmes-citoyens-unis-contre-le-nwo-77901288.html

 

Elle appelle l'ensemble des peuples à rejeter le Système capitaliste financier, la mondialisation ultra-libérale :http://r-sistons.over-blog.com/article-la-dette-explose-l-ue-explose-le-systeme-capitaliste-explose-jusqu-ou-84292529.html. Et elle recommande de se préparer à l'effondrement économique :http://sos-crise.over-blog.com/article-crise-il-est-temps-d-organiser-de-preparer-votre-survie-avec-eva-r-sistons-89763287.html

 

 Régulièrement, elle rappelle l'actualité du Programme du CNR, comme ici http://chantaldupille.over-blog.com/article-l-actualite-du-programme-du-cnr-le-conseil-national-de-la-resistance-107686475.html. Elle a la nostalgie de l'époque du CNR où Gaullistes (indépendance nationale) et communistes façonnaient ensemble la France (modèle social français).

 

Dans tous ses blogs, elle dénonce la désinformation et la fausse Presse de Gauche. Ainsi que la trahison de certains hommes de Gauche ou au service, d'abord, des intérêts d'Israël (collusion d'intérêts), comme Kouchner, DSK, Valls, Fabius... 

 

Le 24 mai 2011, elle appelle non seulement à un printemps de la France, comme en Espagne, mais à un printemps des peuples :http://r-sistons.over-blog.com/article-voici-le-printemps-des-fran-ais-appel-d-eva-r-sistons-au-printemps-des-peuples-74561771.html. En France, pour elle, il ne faut faire confiance à aucun des trois « grands » partis :http://sos-crise.over-blog.com/article-dsk-lagarde-ouattara-tragique-face-a-face-peuples-oligarchie-eva-r-sistons-74719844.html

 

Pour que les élus de la Nation « sortent de leur bulle », elle plaide pour un stage obligatoire dans le « Quart Monde » avant d'entrer en fonction :http://chantaldupille.over-blog.com/article-elus-de-la-nation-pour-un-stage-dans-le-quart-monde-avant-d-entrer-en-fonction-75123334.html


Portant plusieurs influences en elle (chrétienne catholique par son père et protestante par conversion, juive et orthodoxe par sa mère, musulmane par lien d'amitié, syncrétisme baha'i par goût pour l'universel), elle est engagée contre le choc de civilisations et contre le communautarisme et plus généralement contre le racisme (et contre le fascisme); elle dénonce dans ses blogs, avec force, l'islamophobie qui, selon elle, a remplacé l'antisémitisme d'antan :http://r-sistons-actu.skynetblogs.be/archive/2010/02/10/le-nouvel-antisemitisme-contre-les-arabes-et-souvent-de-leur.html,http://chantaldupille.over-blog.com/article-lettre-aux-citoyens-juifs-qui-ont-ete-persecutes-79538792.html


Elle milite pour d'autres causes comme la reconnaissance du génocide des Tsiganes et elle dénonce les persécution dont font l'objet les gens du voyage,  http://michelcollon.info/index.php?option=com_content&view=article&id=1414&catid=8:lautre-histoire&Itemid=13 ou icir-sistons.over-blog.com/article-tsiganes-2-appel-aux-rescapes-de-la-shoah-pour-qu-ils-temoignent-49795471.html ou encore ici :r-sistons.over-blog.com/article-special-tsiganes-une-persecution-intolerable-qui-ne-cesse-de-s-amplifier-54265252.html

 

Elle appelle à commémorer tous les génocides ensemble: Tsiganes, Juifs, Arméniens, Amérindiens, Tutsi, Karens, traite des Noirs, Palestiniens, etc.:http://r-sistons.over-blog.com/categorie-10463116.html, ou encore :http://sos-crise.over-blog.com/article-un-monument-pour-les-homosexuels-deportes-reconnaissance-de-tous-les-genocides-en-meme-temps-eva-75613910.html. Vidéo :http://www.dailymotion.com/video/xlk4sq_r-sistons-video-5-un-genocide-ou-des-genocides-introduction-a-la-question_news


Elle plaide pour l'accessibilité de toutes les villes aux personnes handicapées (Auprès des Elus, ou dans reportages, blogs..) :http://sos-crise.over-blog.com/article-alerte-les-personnes-handicapees-flouees-par-l-ump-accessibilite-76913204.html, et aussi pour la reconnaissance de l'amour entre personnes handicapées "mentales",http://chantaldupille.over-blog.com/article-albert-et-giselle-un-mariage-contrarie-affectivite-sexualite-et-handicap-79590094.html.

 

Elle est une ardente défenseur des animaux, surtout sur son blog sos-crise (voir à catégorie, "animaux"), notamment ici : http://sos-crise.over-blog.com/categorie-10895182.html

 

Cinéphile, elle attire l'attention sur un film méconnu, réalisé dans des conditions difficiles pendant la dictature franquiste, La Venganza (de Juan Antonio Bardem Espagne, 1958) pour qu'il soit exhumé et reconnu, diffusé, notamment comme document social sur une période tragique de l'histoire espagnole.http://chantaldupille.over-blog.com/article-la-vengeance-de-bardem-a-exhumer-terre-sans-pain-o-cangaceiro-73402000.html


Une cause prioritaire pour elle, la défense de la ruralité :http://r-sistons.over-blog.com/article-alerte-veut-on-achever-nos-agriculteurs-dossier-defense-de-la-ruralite-75988295.html. Elle appelle à la mobilisation pour la défense des communes de France :http://r-sistons.over-blog.com/article-urgent-mobilisons-nous-contre-la-destruction-programmee-de-nos-communes-76633298.html. Elle propose une idée pour revitaliser les villages en voie de désertification :http://r-sistons.over-blog.com/article-la-premiere-video-d-eva-r-sistons-revitaliser-nos-villages-14-mn-85032467.html (Vidéo 14 min 90 s). Elle dénonce la barbarie de la dépopulation et elle plaide pour la simplicité de vie volontaire, pour le retour aux modes de vie anciens :http://chantaldupille.over-blog.com/article-l-avenir-est-il-a-la-depopulation-ou-a-la-simplicite-de-vie-barbarie-ou-sagesse-98475594.html. Elle a la nostalgie de la vie d'antan : http://chantaldupille.over-blog.com/article-temoignages-du-temps-de-nos-grands-parents-1-appel-a-tous-les-temoins-107900716.html

 

Fin 2010, elle est contactée par Eric Fiorile fondateur du Mouvement international de libres penseurs "La Démosophie" (http://www.demosophie.com/) pour représenter les citoyens opposés au Nouvel Ordre Mondial lors de la présidentielle de 2012 en France. Eric Fiorile sur Facebook, Démosophie Présidentielles, 14.8.2011 : "Je propose comme représentant officiel du mouvement "EVA", journaliste politique qui, l'un des premiers en France, a dénoncé TOUS les partis politiques, toutes les manigances du Nouvel Ordre Mondial, et anime les plus importants blogs de France. EVA est une femme qui de par son âge comme par son parcours personnel nous offre toutes les garanties de sincérité, et qu'aucune forme de corruption ne pourra l'atteindre. De plus, par ses blogs, elle est une "leader d'opinion", habituée aux médias elle sait s'exprimer" Elle donne sa réponse ici :http://r-sistons.over-blog.com/article-eva-r-sistons-candidate-en-2012-3-nouvelles-videos-eva-r-sistons-85472169.html.

 

Elle est contactée en janvier 2012 par le RIC (Rassemblement pour l'Initiative Citoyenne) pour être candidate aux Législatives et promouvoir la Démocratie directe, adepte du penser global et de l'agir local : http://r-sistons.over-blog.com/article-eva-r-sistons-de-demosophie-au-rassemblement-pour-l-initiative-citoyenne-97328176.html.

 

Lors des Législatives 2012, Debout la République lui propose d'être candidate à Marseille 1. Elle décline l'invitation.

 

Pour la Présidentielle 2012, elle a choisi son candidat (http://chantaldupille.over-blog.com/article-2012-presidentielle-france-chantal-dupille-choisit-fran-ois-asselineau-99789205.html) et elle appelle à la mobilisation en sa faveur :http://r-sistons.over-blog.com/article-nicolas-sarkozy-la-france-faible-fran-ois-asselineau-la-france-forte-99612499.html, et surtout ici :http://r-sistons.over-blog.com/article-dictature-en-france-black-out-a-la-presidentielle-2012-boycott-organise-101116684.html (+ résumé de son parcours politique)

 

Les détracteurs institutionnels de la vérité comme des contributeurs sur Wikipedia la présentent abusivement comme une 'conspirationniste' alors qu'elle ridiculise cette mouvance plongeant dans l'ésotérisme et le paranormal et qu'elle se contente de dénoncer les projets et les plans des Décideurs. Et comme pour tous les dissidents, les chercheurs de Vérité, elle qui est souverainiste de gauche est ravalée, aussi abusivement, au rang de " brun-rouge" par les Atlantistes radicaux qui polluent sites et forums. 

 

Toujours à contre-courant, à la disparition de Roger Garaudy, elle salue l'homme de foi, de gauche, de paix, de communion des civilisations et l'artiste de la danse. Et elle rétablit la vérité sur ce libre penseur si indépendant. De la même façon, elle dresse un portrait non aligné de Kadhafi et de Bachar el Assad. Au nom de la Vérité, toujours - éthique oblige, sa première priorité. 

 

Ses blogs (surtout R-sistons à l'intolérable) se veulent, aussi, impertinents. L'impertinence, l'humour, sont pour elle des outils indispensables.


Sur ses nombreux engagements politiques (Ruralité, Dissidence, Nouvel Ordre Mondial, etc), voir ici : http://chantaldupille.over-blog.com/article-itineraire-politique-engagements-d-une-pseudo-conspirationniste-109923010.html, ou ici : http://chantaldupille.over-blog.com/article-mon-itineraire-politique-du-ceres-a-l-upr-en-passant-par-demosophie-101399498.html. La désinformation lui fait horreur : http://chantaldupille.over-blog.com/article-ceux-qui-vivent-ce-sont-ceux-qui-luttent-sans-cesse-epris-d-un-but-sublime-107503604.html


Elle appelle à résister sans violence à la mondialisation militaro-financière : http://chantaldupille.over-blog.com/article-comment-resister-sans-violence-a-la-mondialisation-militaro-financiere-97626647.html


 

(Cette rubrique est provisoire, elle sera abondamment modifiée,

ajouts de liens par exemple).

 

 

chantal-souriante--30-ans.jpg

Œuvres

  • Les Enragés du XVe siècle : les étudiants au Moyen Âge (Le mai 1468 des étudiants), Paris, éditions du Cerf, coll. « Chrétiens de tous les temps », 1969, 31e éd., 224 p.  : Histoire – Présentation et choix de textes par Chantal Dupille , avec une préface de Pierre Lyautey. Ouvrage sélectionné en mars 2012 pour être coédité avec les Editions du CNRS dans leur Collection de poche. Fiche du livre sur le site de l'éditeur. Traduit en italien (Il Saggiatore)

  • Histoire de la Cour des Miracles, Paris, Hachette Littérature, 1971, 215 p. (notice BNF no FRBNF36268169z)  : Histoire – Avec une préface de Didier Decoin, Secrétaire général de l'Académie Goncourt. Ouvrage colauréat du prix Broquette-Gonin de l'Académie Française. Le prix Broquette-Gonin est un prix « destiné à récompenser l'auteur d'un ouvrage philosophique, politique ou littéraire jugé susceptible d'inspirer l'amour du vrai, du beau et du bien »(http://www.prix-litteraires.net/prix/1430,prix-broquette-gonin.html [archive])

  • Les clochards ne peuvent plus vivre, Paris, Hachette Littérature, 1973, 222 p. (notice BNF no FRBNF35319605b) .

 

 

 

R-sistons vidéo 7. En 1982, eva interviewée par un journaliste-producteur de FR3, 3 mn 
02:59

 

Ses vidéos

 

.

Et d'autres vidéos sur différents sujets, Liste ici :


.
a-photo-preferee-chantal-30-ans.JPG
.

Lien externe

 

chantal-gitane-Images-avant-2011-3037.jpg

.

Chantal Dupille au Sacro-Monte gitan de Grenade

 

..

Chantal Dupille : Interviews, critiques, articles...

Chantal Dupille, Interviews, critiques, articles... (2) : Les liens

 

 

C. Dupille, photo récente
balcon-chien.jpg

 

 

D' eva R-sistons à Chantal Dupille, l'itinéraire d'une journaliste non alignée

.

Partager cet article
Repost0
28 septembre 2012 5 28 /09 /septembre /2012 15:53

 

Vendredi 28 septembre 2012

 

 

Au nom du changement, dimanche, on marche !

by Patrick Le Hyaric

 

 

 

En vérité, on ne trouve pas grand monde pour défendre le nouveau traité européen coécrit par M. Sarkozy et Mme Merkel. Le conseil fédéral « d’Europe-écologie-les Verts », qui ne peut être soupçonné d’être « anti-européen », vient de se prononcer contre le texte. Il s’agit là d’un événement politique d’importance. Majoritairement, les instances politiques de l’un des deux partis de la coalition gouvernementale rompent ainsi le principe dit de « solidarité gouvernementale ». Curieusement, il y a peu, des partisans du traité expliquaient qu'il n'y avait pas de lien entre l'agenda et les choix annoncés par le chef de l'Etat sur TF1 et le traité européen. Les mêmes disent le contraire aujourd’hui pour justifier leur exigence de voir les ministres écologistes quitter le gouvernement. Rarement une cause aura été aussi mal défendue par ses adeptes !

Au sein du groupe parlementaire socialiste, des députés et des sénateurs s’opposent à ce traité, avec les mêmes arguments que le Front de Gauche. Et parmi ceux qui, à gauche, appellent à voter ce texte, ils ne le font pas sur la base de son  contenu mais à partir d'autres considérations, tels notamment que le soutien au président de la République ou l’unité de la majorité. D’autres tentent de banaliser ce vote en déclarant qu’il s’agirait « d’un mauvais moment à passer ». Un mauvais moment ? Certes ! Mais il va durer longtemps. Ratifier ce traité revient à se ligoter les mains pour très longtemps. A se condamner à l’austérité à perpétuité.

Le niveau des impôts, leur nature, l’avenir des services publics, celui des collectivités territoriales, de la sécurité sociale dépendraient d'institutions extérieures, la Commission de Bruxelles et la Cour de justice européenne. Seul le Conseil Constitutionnel n'y a pas vu une atteinte sans précédent aux prérogatives du Parlement et à la souveraineté populaire. Le projet de loi organique du gouvernement d'approbation du traité le confirme, en faisant chapeauter le Parlement par « un haut conseil des finances », directement relié à Bruxelles. Son rôle consistera à « rectifier les budgets » sur injonction de la commission  européenne, contre la volonté des parlementaires.

Nous rentrons dans l’ère post-démocratique !

C’est au nom de ce traité qu’il faudra réduire encore plus demain les dépenses sociales et publiques. Autrement dit, s’interdire d’améliorer la vie quotidienne des familles populaires, tandis que les magnats de la finance continuent de tenir le haut du pavé.

Contrairement à ceux qui veulent transformer le vote pour le traité en un soutien au président de la République, nous sommes fondés à défendre l’idée inverse. Notre opposition à ce texte est conforme à l’engagement numéro onze de F. Hollande en faveur de sa  renégociation. C’est sur cette dernière que toute la gauche pourrait se retrouver et s’unir. Refuser le « Merkozy », donnerait  une nouvelle chance à sa renégociation, au moment où même les dirigeants espagnols, portugais, italiens doutent de l’opportunité de demander l’aide du futur « Mécanisme européen de stabilité », obligés qu'ils sont de tenir compte des puissantes manifestations contre l'austérité qui se multiplient. S’opposer à ce texte sarkozyste revient donc à rester fidèle à la gauche.

Si F. Hollande, fin mai et juin, a multiplié les déplacements pour rencontrer Mme Merkel et d'autres dirigeants européens, c'est parce qu'il accordait une grande importance à un traité écrit par son prédécesseur. En nous y opposant, nous restons fidèles aux votes de la majorité de nos concitoyens.

Il est désormais rejeté par de nombreux syndicats, associations, parlementaires, par les partis composant le Front de Gauche et maintenant « Europe-écologie-les Verts », ainsi que par la Confédération Européenne des Syndicats. Dans ces conditions, vouloir l'imposer sans débat public et sans consultation populaire revient à diviser l'électorat de gauche qui a choisi le changement contre l'application d'un traité de droite incarné par N. Sarkozy.

Véritable digue contre tout changement de politique sociale, économique ou écologique, il pousse aussi à la régression sociale. Son chapitre quatre est une immixtion claire dans les politiques économiques en vue d'accélérer le démembrement des droits sociaux. Mais ce n’est pas fini ! Contrairement à ce que répètent les membres du gouvernement, ce texte n’est pas un passage vers une « réorientation de la construction européenne », c’est le contraire ! Ce traité n’est qu’une transition vers une politique européenne plus dure, plus ultralibérale et plus austéritaire encore.

L’objectif des dirigeants européens et des marchés financiers est d’aboutir à une construction européenne où les pouvoirs de décision seraient ultra-centralisés afin d’avoir l’assurance que les droits sociaux et démocratiques puissent être déconstruits au bénéfice des puissances économiques et financières. Une décision peu connue, adoptée lors de la réunion du Conseil européen des 28 et 29 juin dernier, l'illustre parfaitement.  Il s’agit du rapport de M. Van Rompuy intitulé : « Vers une véritable union économique et monétaire ». Le 12 septembre dernier, M. Barroso en a repris les grandes lignes devant le Parlement européen.  Accentuant encore les traits négatifs  de celui qui n'est pas encore ratifié partout, il s’agit pour eux de mettre en chantier un nouveau traité pour aller plus loin vers « une union économique », « une union bancaire », « une union budgétaire », « une union politique ».

A cette occasion, le président de la Commission européenne a été d’une limpide clarté ! « Au niveau national, cela nécessite d’entreprendre des réformes structurelles, qui ont été reportées pendant des décennies, moderniser l’administration publique, réduire les dépenses inutiles, s’attaquer aux intérêts catégoriels et aux privilèges, réformer le marché du travail pour y créer un équilibre entre sécurité et flexibilité », « encourager la compétitivité dans des secteurs tels que l’énergie, le transport ou les télécommunications, pourrait raviver la concurrence ».

L’objectif fondamental est la destruction  des Etats sociaux et l’alignement des droits vers les plus bas niveaux mondiaux.

Peu à peu, nos concitoyens prennent conscience qu'avec  le traité se jouent des questions qui touchent à la vie quotidienne de chacun, au devenir de leurs enfants et aux capacités de renaissance de la France et de l'Europe.

La campagne unitaire en faveur d'un large débat public ponctué par un référendum, la grande marche venant après la Fête de l'Humanité vont contribuer à ce que, de plus en plus nombreux, se mobilisent toutes celles et ceux qui ont à cœur de lever les obstacles dressés sur la route des changements espérés. Le traité européen en est un. Alors, dimanche, ça vaut le coup de marcher.

Partager cet article
Repost0
28 septembre 2012 5 28 /09 /septembre /2012 15:13
Partager cet article
Repost0
28 septembre 2012 5 28 /09 /septembre /2012 15:09

 

 

 

L'Innocence des musulmans
semble n'avoir jamais existé
Par Mathilde Cesbron Mis à jour le 20/09/2012 à 18:07 | publié le 20/09/2012 à 15:37 Réactions (221)

Ni les studios américains, ni l'équipe de tournage, ni le personnel du Vine Theater de Los Angeles où le film a soi-disant été diffusé dans son intégralité, n'ont vu le film de série Z islamophobe.

Le film anti-islam, L'Innocence des musulmans, à l'origine de violentes manifestations anti-américaines dans le monde arabe semble n'avoir jamais existé. À ce jour, il est impossible de trouver une seule personne l'ayant vu dans son intégralité. Même les studios américains n'ont jamais réussi à mettre la main sur ce prétendu film de deux heures. Seule la bande-annonce de 13 minutes est disponible sur Internet depuis le mois de juillet.

Pourtant, le réalisateur Sam Bacile (de son vrai nom Nakoula Basseley Nakoula) affirme que son film a été diffusé une fois au Vine Theater de Los Angeles en juin 2012, sous le titre The Innocence of Bin Laden. Mais un employé du théâtre a révélé au Los Angeles Times que personne n'avait assisté à la projection et que lui-même n'avait jamais vu le film.

Tournage secret et détournement de bande-son

Aucun détail sur le tournage du film anti-islam ou sur la post-production n'a filtré. Même si une équipe a été mobilisée et que des scènes ont été tournées, aucun indice ne vient confirmer que le film a été monté et produit.

Néanmoins, la chaîne CNN a retrouvé 80 personnes, acteurs et membres de l'équipe technique du tournage. Leur témoignage unanime révèle qu'ils n'ont jamais été mis au courant du contenu du film ni des motivations du réalisateur. L'équipe soutient qu'aucune allusion n'a été faite au prophète Mahomet durant le tournage. Les dialogues ne comprenaient aucun dénigrement envers l'islam. Ainsi, les insultes à l'islam et au Prophète auraient été ajoutées lors de la phase de post-production.

Aux acteurs, Sam Bacile a affirmé que L'Innocence des musulmans, tourné durant l'été 2011, était «un film d'aventures sur l'Égypte ancienne». L'actrice Cindy Lee Garcia, qui tient le rôle de la mère de la future épouse de Mahomet, a confirmé au site Gawker que toutes les références religieuses ont été ajoutées au moment du doublage. La bande-son vidéo a été «doublée pour faire dire aux membres de la distribution des choses qu'ils n'ont pas dites», explique-t-elle. Et d'ajouter: «il n'était d'ailleurs aucunement question du prophète Mahomet dans le scénario original, intitulé Desert Warriors». Il y aurait eu donc un détournement de la bande-son.

En effet, en visionnant l'extrait posté sur Internet, les dialogues consacrés au Prophète ont un son différent. Les lèvres des acteurs ne sont pas synchronisées avec les paroles et semblent dire autre chose. Cindy Lee Garcia a porté plainte mercredi à Los Angeles contre son producteur, disant avoir été trompée sur les intentions de l'œuvre. Elle affirme également n'avoir jamais vu le film dans son intégralité.

«Le film n'existe pas. Nous n'avons rien trouvé»

Les studios américains, eux non plus, n'ont jamais réussi à trouver le film dans son intégralité. «Le film n'existe pas. Nous avons vraiment cherché un long-métrage et n'avons rien trouvé. C'est simplement une mauvaise vidéo faite à la va-vite. Mais l'idée totalement fausse qui circule, c'est qu'il s'agit d'un projet issu de Hollywood», affirme Marium Mohiuddin, du Muslim Public Affairs Council, une organisation américaine sollicitée par les studios de Hollywood lorsqu'il s'agit de représenter les musulmans à l'écran. Du coup, «les musulmans pensent que le film a été autorisé par le gouvernement américain, ce qui a du sens pour eux, car ils sont convaincus que les Américains maltraitent les musulmans résidant aux États-Unis», conclut-il.

Un réalisateur inconnu de Hollywood

À cela s'ajoutent les interrogations autour de l'identité du réalisateur. Désigné sous le pseudonyme de Sam Bacile dans la distribution du film, le cinéaste est un parfait inconnu des studios et des syndicats à Hollywood. Présenté tout d'abord comme un Juif d'origine israélo-américaine exerçant la profession de promoteur immobilier, il se prénomme en réalité Nakoula Basseley Nakoula, un copte égyptien de 55 ans résidant en Californie. Condamné pour fraude bancaire, les conditions de sa liberté sous caution lui interdisaient d'utiliser un ordinateur. Mais, apparemment, il serait passé outre en surfant sur internet sous le pseudo de Sam Bacile.

Cet homme injoignable a affirmé au Wall Street Journal avoir récolté 5 millions de dollars pour financer son film grâce à une centaine de donateurs juifs anonymes. Un budget qui paraît invraisemblable lorsque l'on voit la piètre qualité de l'extrait mis en ligne…

Tout porte à croire que L'Innocence des musulmans n'a jamais été destinée à devenir un véritable film. Il apparaît aujourd'hui comme une grotesque manipulation boostée par Internet et destinée à attiser la haine dans le monde arabe.

 

.

LIRE AUSSI:

» Film anti-islam: dans les quartiers, la colère gronde

» Le film anti-islam embrase la rue arabe

» Le film anti-islam bloqué dans plusieurs pays

.

 

http://www.lefigaro.fr/cinema/2012/09/20/03002-20120920ARTFIG00638--l-innocence-des-musulmans-semble-n-avoir-jamais-existe.php

 

Partager cet article
Repost0
28 septembre 2012 5 28 /09 /septembre /2012 15:00
Delanoë écourte le conseil de Paris pour cause de Yom Kippour
et silence médias !

Christine Henry | Publié le 25.09.2012, 18h33

Envoyer

HOTEL DE VILLE (PARIS, IVe), HIER. Bertrand Delanoë a décidé d’écourter d’une journée les débats du Conseil de Paris en raison de la fête juive du Grand Pardon.

HOTEL DE VILLE (PARIS, IVe), HIER. Bertrand Delanoë a décidé d’écourter d’une journée les débats du Conseil de Paris en raison de la fête juive du Grand Pardon. | (LP.B.B.)

Zoom

11 réactions Réagir

Agrandir le texteDiminuer le texteImprimer l'articleTout leParisien.fr sur votre mobile


Le conseil de Paris s'est interrompu prématurément ce mardi en fin d'après-midi en raison du début de la fête juive de Yom Kippour. En décidant d’écourter le Conseil de Paris en raison du Yom Kippour, le Grand Pardon, l’une des plus importantes fêtes juives qui débute ce soir, le maire de Paris, Bertrand Delanoë (PS), a essuyé lundi les critiques de Gilles Alayrac, le conseiller (Parti radical de gauche) du XVe.

« Nous avons une conception divergente sur la laïcité. Bertrand Delanoë a une oreille trop complaisante à l’égard des obédiences religieuses », critique l’élu. Pour lui, « le seul calendrier qui vaille est le calendrier républicain. »

A l’origine, le Conseil de Paris devait se prolonger jusqu’à mercredi. Une organisation exceptionnelle (car traditionnellement, il dure deux jours), nécessaire pour étudier les 800 délibérations à l’ordre du jour au lieu des 500 en moyenne d’ordinaire.

Jean-François Legaret, le nouveau président du groupe UMP, avait, le premier, indiqué, dans un courrier adressé au maire de Paris la semaine dernière, qu’il n’était pas « opportun de réunir le Conseil de Paris le mercredi 26 septembre, jour de Yom Kippour. » Les groupes « n’ont qu’à alléger leurs interventions » lui avait répondu le cabinet du maire, pour tenir sur deux jours. Mais le chef de file de l’opposition est revenu à la charge lundi matin, à l’ouverture du conseil. Et Bertrand Delanoë a fait marche arrière, rejetant au passage la faute sur François Dagnaud, chargé de l’organisation et du fonctionnement du Conseil de Paris. « Il est important de veiller à ce que l’on tienne les travaux lundi et mardi, avait-t-il souligné. S’il y a des choses qui ne sont pas urgentes, on les repoussera au Conseil du 15 octobre ».

Création d’un observatoire parisien de la laïcité

Ce n’est pas la première fois que le Conseil de Paris s’adapte ainsi au Yom Kippour. Cela s’était déjà produit en 2009. Et, selon Bertrand Delanoë, également sous la mandature de droite. Mais la polémique a aujourd’hui un écho particulier car elle est
intervenue le jour même de la création d’un observatoire parisien de la laïcité, le premier du genre en France.

Alexis Corbière, conseiller de Paris du Front de gauche temporise. « C’est un faux débat. Le vrai problème, c’est le financement de lieux confessionnels avec de l’argent public. » Et d’évoquer les subventions allouées par la mairie à une vingtaine de crèches confessionnelles, en particulier à des crèches juives. Un financement qu’Alexis Corbière juge contraire au principe de laïcité. Le chef de file du PRG conteste lui aussi la mise à disposition d’un gymnase municipal dans le XXe arrondissement pour ces célébrations du Grand Pardon.

« Dès qu’on est attentif aux autres, mon ami Gilles s’affole. Si je réunissais le Conseil de Paris un 24 décembre, il hurlerait. Je respecte tout cela », a répondu Bertrand Delanoë. Quant aux locaux, « j’accepte de les louer au tarif normal que ce soit pour Yom Kippour ou l’Aïd-el-Kébir » (la fête du sacrifice chez les musulmans).

Le Parisien

 

 

http://www.leparisien.fr/paris-75/delanoe-ecourte-le-conseil-de-paris-pour-cause-de-yom-kippour-25-09-2012-2180818.php

 

.

Reçu à l'instant :

 

 

Un article de Jonathan Moadab
La Ligue de Défense juive commet une nouvelle attaque anti-juive : retour sur les faits, et analyse

 
27 septembre 2012 | Jonathan Moadab, journaliste indépendant, a été victime le 13 septembre dernier d’une attaque revendiquée par la Ligue de Défense Juive. Une bombe artisanale a explosé sous son véhicule, et des menaces de mort ont été proférées contre lui, et sa famille.


Un article de Manlio Dinucci
Libye : pétrole rouge sang

 
25 septembre 2012 | Le second épisode de « Humanitarian War », fameuse fiction washingtonienne sur la Libye, est sorti.


Un article de Joe Catron
L’ingénieur Palestinien enlevé en Ukraine par des agents du Mossad en grève de la faim

 
24 septembre 2012 | Dirar Abu Sisi est l’ingénieur adjoint de l’unique centrale électrique de la Bande de Gaza. Agé de 43 ans, ce prisonnier palestinien a décidé de protester contre l’isolement cellulaire imposé par Israël et ce, en observant une grève de la faim pendant la journée du jeudi (le 13 septembre).

 

/.

Partager cet article
Repost0
16 septembre 2012 7 16 /09 /septembre /2012 22:13

 

 

Benoît XVI : «Chrétiens et musulmans, unissez-vous»

(Et silence médias sur cette déclaration ! Car les Médias français orchestrés par les supporters d'israël nous incitent sans cesse à rejeter les Musulmans. Propagande de guerre pour nous faire avaler le monstrueux choc de civilisations ! Note d'eva)


(190)
Le pape salue la foule, samedi, à Bkerke.
Le pape salue la foule, samedi, à Bkerke. Crédits photo : FILIPPO MONTEFORTE/AFP

 

INFOGRAPHIE - Samedi à Beyrouth, le Pape a lancé un appel sans précédent pour une nouvelle coopération islamo-chrétienne destinée au Moyen Orient, visant à enterrer l'esprit de « vengeance » pour épouser celui du « pardon ».

De notre envoyé spécial à Beyrouth

Le Pape ne devait pas parler de la Syrie au Liban, un sujet jugé trop politique. Il l'a fait pourtant, samedi en fin d'après-midi devant vingt milles jeunes réunis en son honneur à Beyrouth: «J'ai appris également qu'il y a parmi nous des jeunes venus de Syrie. Je veux vous dire combien j'admire votre courage. Dites chez vous, à vos familles et à vos amis, que le Pape ne vous oublie pas. Dites que le Pape est triste à cause de vos souffrances et de vos deuils. Il n'oublie pas la Syrie dans ses prières et ses préoccupations. Il n'oublie pas les Moyen-orientaux qui souffrent. Il est temps que musulmans et chrétiens s'unissent pour mettre fin à la violence et aux guerres.» Voilà une phrase de Benoît XVI très remarquée qui restera sans doute comme le grand message de ce vingt-quatrième voyage du pape hors d'Italie.

Le matin, au palais présidentiel de Baabda, il avait développé la même idée devant un parterre d'hommes politiques, d'intellectuels, de religieux, de diplomates. Par un geste, tout d'abord, en plantant un jeune olivier en terre, symbole de paix. Ce qui lui inspira cette méditation: «Pourquoi Dieu a-t-il choisi cette région? Pourquoi vit-elle dans la tourmente? Dieu l'a choisie, me semble-t-il, afin qu'elle soit exemplaire, afin qu'elle témoigne à la face du monde la possibilité qu'à l'homme de vivre concrètement son désir de paix et de réconciliation!» Puis, en prenant à parti le Liban dans un long discours, comme s'il avait voulu provoquer la fierté de ce «pays modèle» de convivialité au Moyen-Orient: «La paix, la société, la dignité de la personne, les valeurs de la famille et de la vie, le dialogue et la solidarité ne peuvent demeurer de simples idéaux énoncés. Ils peuvent et doivent être vécus. Nous sommes au Liban et c'est ici qu'ils doivent être vécus. Le Liban est appelé, maintenant plus que jamais, à être un exemple. Politiques, diplomates, religieux, hommes et femmes du monde de la culture, je vous invite donc à témoigner avec courage».


«Islam et Chrétienté peuvent vivre ensemble sans haine»


Avant de prononcer cette allocution solennelle en français, il avait illustré cette grande idée en consacrant du temps à une rencontre informelle avec les quatre responsables musulmans libanais, sunnite, chiite, druze et alaouite. Qui l'ont alors remercié, selon le Vatican, pour la «condamnation» émise mercredi par le Saint-Siège à l'encontre du film américain cause d'une fièvre mondiale chez les musulmans. Des responsables religieux qui l'ont également assuré de leur volonté de «maintenir la présence des chrétiens au Liban». Et même «d'aller au-delà de la simple convivialité» vers davantage de «communion». Un rendez-vous jugé «très important» par le Vatican. Benoît XVI - salué à plusieurs reprises par des groupes organisés de femmes chiites dans les rues de Beyrouth - a confirmé cette main tendue vers l'islam en saluant lors de la veillée une importante délégation de jeunes musulmans: «Vous êtes, avec les jeunes chrétiens, l'avenir de ce merveilleux pays et de l'ensemble du Moyen-Orient. Cherchez à le construire ensemble! Et lorsque vous serez adultes, continuez de vivre la concorde dans l'unité avec les chrétiens. Car la beauté du Liban se trouve dans cette belle symbiose. Il faut que l'ensemble du Moyen-Orient, en vous regardant, comprenne que les musulmans et les chrétiens, l'Islam et la Chrétienté, peuvent vivre ensemble sans haine dans le respect des croyances de chacun pour bâtir ensemble une société libre et humaine.»

Une symbiose, «un nouveau type de fraternité» qui est une illusion pour beaucoup mais qui est à portée de mains pour Benoît XVI: «La Chrétienté et l'Islam habitent le même espace depuis des siècles, a-t-il expliqué. Il n'est pas rare de voir dans la même famille les deux religions. Si dans une même famille cela est possible, pourquoi cela ne le serait-il pas au niveau de l'ensemble de la société? La spécificité du Moyen-Orient se trouve dans le mélange séculaire de composantes diverses. Certes, elles se sont combattues, hélas aussi! Une société plurielle n'existe qu'à cause du respect réciproque, du désir de connaître l'autre et du dialogue continu.» L'enjeu, pour le Pape, étant la stabilité des jeunes chrétiens en particulier qui sont tentés de «goûter le ‘miel amer' de l'émigration» en quittant définitivement le Liban.


«La soi-disant tolérance»


Benoît XVI a alors développé une nouvelle fois ce qui est le cœur de son exhortation apostolique, document de synthèse du Synode sur le Moyen-Orient, signé vendredi soir à Beyrouth: le passage de la simple tolérance à la vraie liberté religieuse. «La soi-disant tolérance n'élimine pas les discriminations, parfois elle les conforte même». Il faut donc parvenir à «la liberté religieuse» qui a «une dimension sociale et politique indispensable à la paix» parce qu'elle promeut une «recherche de la vérité qui ne s'impose pas par la violence». Et à ceux qui douteraient du réalisme de la pensée du Pape, il a lancé: «l'artisan de paix est humble et juste». Mais il agit à son propre niveau, sans faire de commentaires. Car, c'est «l'inaction des hommes de bien» qui peut «permettre au mal de triompher», «Il est pire encore de ne rien faire.»

Pour argumenter sa position, le Pape, en spirituel, s'est alors lancé dans une démonstration peu courante: «Nous devons être bien conscients que le mal n'est pas une force anonyme qui agit dans le monde de façon impersonnelle ou déterministe. Le mal, le démon, passe par la liberté humaine, par l'usage de notre liberté. Il cherche un allié, l'homme. Le mal a besoin de lui pour se déployer. (…) Mais il est possible de ne pas se laisser vaincre par le mal et d'être vainqueur du mal par le bien». Il faut alors une «conversion du cœur». «Sans elle, les ‘libérations' humaines si désirées déçoivent car elles se meuvent dans l'espace réduit concédé par l'étroitesse d'esprit de l'homme, sa dureté, ses intolérances, ses favoritismes, ses désirs de revanche et ses pulsions de mort.» Mais cette «conversion» est «particulièrement exigeante»: «il s'agit de dire non à la vengeance, de reconnaître ses torts, d'accepter les excuses sans les rechercher, et enfin de pardonner. Car seul le pardon donné et reçu pose les fondements durables de la réconciliation et de la paix pour tous. Alors seulement peut croître la bonne entente entre les cultures et les religions, la considération sans condescendance des unes pour les autres et le respect des droits de chacune».

 

Sources, Le Figaro:

http://www.lefigaro.fr/international/2012/09/15/01003-20120915ARTFIG00433-benoit-xvi-chretiens-et-musulmans-unissez-vous.php?m_i=gVfgNLmIShs3FXyXGyt%2BmBKWtxt8gZaqr_6V74GSeKBZKj9Mn

 

LIRE AUSSI:

» EN IMAGES - En visite au Liban, le pape appelle à «dire non à la vengeance»

 

Suite ici :

Message de paix du Pape au Liban: "Chrétiens et Musulmans,unissez-vous"

Partager cet article
Repost0
16 septembre 2012 7 16 /09 /septembre /2012 20:02

 

Note d'eva R-sistons

Je serai indisponible pendant plusieurs jours.

 

§§§ 

En bref: La télévision iranienne et plusieurs autres réseaux de télévision seraient hors fonction depuis les dernières minutes

J’attends les confirmations de mon côté…

Il n’y a pas encore de publications dans les réseaux de nouvelles internationales concernant cette situation, mais ce sont des bloggers qui rapportent que le satellite Galaxie 19 n’enverrait plus de signaux en Iran.  Galaxie 19 serait lié à Aljezzera, Russia Today et nombreux autres réseaux télévisés.

Source: Conscience du peuple

En bref: La télévision iranienne et plusieurs autres réseaux de télévision seraient hors fonction depuis les dernières minutes

 

 

http://dailynuts-news.over-blog.com/article-un-second-porte-avion-us-dans-le-detroit-d-ormuz-pour-une-guerre-qui-se-rapproche-97024300.html 

00000000000000000000000000000aaa-bolmb.jpg

 

 

* Déplacer autant de colosses et de soldats ne se fait certainement pas dans une seule et unique visée préventive.  Je rappelle que plusieurs informations, venant d'experts de géopolitique, et de la bouche d'Israël, convergent vers une fenêtre d'attaque se situant

entre le 15 septembre et le 15 octobre...

Une armada navale se trouve actuellement dans le Golfe Persique,
laissant envisager qu'une attaque d'Israël est imminente.

Cuirassés, porte-avions, sous-marins et des dragueurs de mines de 25 pays convergent vers le détroit stratégique d'Ormuz.  Les dirigeants occidentaux sont convaincus que l'Iran ripostera à toute attaque et qu'elle bloquera la voie de navigation (détroit d'Ormuz) à travers laquelle passe environ 18 millions de barils de pétrole par jours, soit environ 35% du pétrole mondial échangé par voie maritime.

Un blocus aurait un effet catastrophique sur les économies fragiles de la Grande-Bretagne, l'Europe, les États-Unis et le Japon, qui tous dépendent fortement des approvisionnements pétroliers et gaziers dans le Golfe.

Le détroit d'Ormuz est à seulement 21 miles de large à son point le plus étroit et est bordé par la côte iranienne au nord et les Émirats arabes unis au sud.

En préparation préventive face à des représailles de l'Iran,
des navires de guerre de plus de 25 pays, dont les États-Unis,
la Grande-Bretagne, la France, l'Arabie Saoudite
et les Émirats arabes unis, vont entamer aujourd'hui
des exercices qui doivent durer 12 jours.

Source:

Conscience du peuple
.
.
Le mot d'eva R-sistons
.
Et la France du sayanim Hollande
(poursuivant la politique du sayanim Sarkozy
intégrant notre pays dans l'OTAN
avec ses guerres impériales et impérialistes)
sera au premier rang de cette attaque monstrueuse, illégale,
d'un pays n'ayant jamais attaqué personne §
pour lui piquer son pétrole,
mettre à sa tête une marionnette,
et l'utiliser ensuite contre la Russie,
nouvelle future proie.
Nous sommes à l'opposé
de la France de de Gaulle,
et même de la France du tandem
Chirac-de Villepin
faisant l'admiration du monde entier.
Nous serons aux premières loges
de cette guerre et de la guerre mondiale.
Avec nos centrales nucléaires !!!!
Notre pays est devenu fou...
Eva R-sistons
.
§

___________________

 

 

Lyndon LaRouche : Apprenons enfin les leçons de la Libye
15 septembre 2012 - 16:04
 

15 septembre 2012 (Nouvelle Solidarité) — Suite aux attentats qui ont frappé les ambassades américaines à Benghazi, en Egypte et au Yémen, marquant la date anniversaire du 11 septembre, l’économiste démocrate Lyndon LaRouche et ses partisans aux Etats-Unis ont immédiatement réagi en distribuant ce texte sous forme de tract.

.


Au lendemain de la mort tragique de l’ambassadeur américain Stevens en Libye, le Congrès des Etats-Unis et nos dirigeants politiques devraient enfin apprendre la leçon. La mise en œuvre en Libye, par Barack Obama, de la politique de changement de régime dictée par l’Empire britannique, au nom d’une intervention « humanitaire », est la cause directe de ce désastre. Et si l’on accepte qu’en dépit des résistances, il poursuive la même politique en Syrie, il conduira le monde vers une troisième guerre mondiale, pouvant être thermonucléaire cette fois-ci.


A l’époque, j’avais averti le Congrès de ne pas laisser le Président lancer cette guerre illégale et agressive pour chasser Kadhafi du pouvoir. Mais le Sénat, mené par le pusillanime sénateur Kerry, refusa de défendre la Constitution. Le résultat fut cette alliance contre nature avec des opérateurs d’Al-Qaeda et autres djihadistes à la solde de Londres, qui ont depuis été déployés comme une force de guerre permanente, notamment contre les Etats-Unis.

Au moment de la [guerre contre la] Libye, les militaires américains savaient pertinemment, comme les gouvernements russes et chinois, que chasser Kadhafi conduirait à provoquer le chaos et à propulser les djihadistes sur le devant de la scène. L’ancien secrétaire à la Défense, Robert Gates, et le sénateur James Webb (démocrate de Virginie) avaient prévenu contre toute alliance avec l’opposition armée, et des rapports crédibles sur la présence de leaders d’Al-Qaeda parmi les « libérateurs » ont été rendus publics. Mais Obama et la faction britannique opposée à la souveraineté nationale étaient déterminés à pousser les feux, avec le résultat que l’on sait.


En effet, comme l’indiquent les registres de la Maison Blanche, Obama ne se préoccupait aucunement des conséquences de son jeu libyen, n’ayant même pas participé, avant cette attaque, aux briefings de renseignements hebdomadaires.


Aussi tragiques que soient ces événements, le fiasco potentiel de la politique syrienne de l’administration Obama l’est bien davantage encore. En dépit de l’opposition des responsables militaires américains, l’administration s’est, une fois de plus, embarquée dans une tentative de changement de régime, apportant son appui aux groupes armées djihadistes et d’Al-Qaeda qui se livrent à des attentats, tortures et exécutions sommaires, pour parvenir à ses fins. En Syrie actuellement, les principales victimes sont des militaires syriens et les minorités chiites et chrétiennes, non les Américains.

Toutefois, si la politique d’Obama en vue d’un changement de régime se poursuit, ce sont les Américains – et le monde entier – qui en seront les victimes, au fur et à mesure que le monde évolue inexorablement vers un affrontement avec la Russie et la Chine pouvant aboutir, si on ne l’arrête pas, à une troisième guerre mondiale.


Immédiatement après la boucherie commise contre Kadhafi – un acte délibérément conçu par Obama et ses acolytes en Angleterre et en France – j’ai averti que cet acte constituait « une menace mortelle contre la paix dans le monde ». Il était évident que l’intention d’Obama et de ses contrôleurs au sein de la Monarchie britannique était de provoquer « une réaction en chaîne d’entrées en guerre », pouvant s’intensifier dramatiquement et échapper à tout contrôle.

En mars dernier, un congressiste courageux, Walter Jones (R-NC), a tenté de mettre un terme à ce processus en introduisant la résolution HCR 107, qui réaffirme la seule responsabilité et autorité incombant au Congrès de déclarer la guerre, et déclare passible de destitution toute violation de cette prérogative accordée au Congrès par la Constitution. Seuls dix membres du Congrès ont jusqu’à présent apporté leur soutien à cette résolution, qui réaffirme le pouvoir du Congrès. C’est pourquoi nous restons dans une zone de grand danger.

(..)

http://www.solidariteetprogres.org/Lyndon-LaRouche-Apprenons-enfin-les-lecons-de-la-Libye_09076


À lire ou voir aussi...

.

.

 

ALEP (Syrie) : Le secrétaire général de l’ASL tué en compagnie d’officiers turs.

.

Coup dur pour Erdogan, le lâche et menteur. C'est la bérézina pour les ennemis de la Syrie. De plus en plus impliqués militairement, la réponse de l'armée syrienne a été fulgurant dans la nuit de vendredi à samedi. Le secrétaire général du Conseil militaire de l’ASL (Armée Syrienne Libre), Amar Al-Vavi, et plusieurs officiers turcs [...]

Lire la suite

 

.

 

choc des civilisations

http://www.mecanopolis.org/?attachment_id=20596

Vendredi 14 septembre 2012

Film américano-israélien insultant : Ils veulent une guerre des civilisations

.

Jeudi 13 septembre 2012

http://www.alterinfo.net/photo/art/default/4716333-7045238.jpg

ahmadinejad-alterinfo-4716333-7045238.jpg

 

 

 

.

.

Lundi 10 septembre 2012

 

Lu dans Libération : la croisade anti-Bachar d’Erdogan a conduit la Turquie dans une impasse

Par Louis Denghien,


 

Comme la majorité de ses compatriotes, le n°1 du premier parti d’opposition turc ne veut pas que son pays devienne la base militaire principale de l’ASL

.

 

.

.

Lundi 10 septembre 2012

 

 

.

 

Dimanche 9 septembre 2012

Le film choc sur la guerre nucléaire à venir (vidéo) - Max Gallo met en garde

.

.

Dimanche 9 septembre 2012

Une fetwa des Frères musulmans pour protéger Israël - Syrie: Implication de la France

.

 

Dimanche 9 septembre 2012

Propagande Médias Occident sur la Syrie: Des "massacres" aux "armes chimiques" !

Partager cet article
Repost0
16 septembre 2012 7 16 /09 /septembre /2012 18:14

 

 

"Le Printemps des Sayanim"
(éditions l'Harmattan, avril 2010)

 

Mercredi 14 Avril 2010


"Le Printemps des Sayanim" (éditions l'Harmattan, avril 2010)
J'ai le plaisir de vous présenter ce nouveau roman qui traite de faits, hélas fort méconnus, et qui mériteraient d'être portés à la connaissance d'un large public, surtout celui qui reste sensibilisé au drame des Palestiniens.
Depuis des décennies, le Mossad a constitué à travers le monde un réseau  de "sayanim" (volontaires juifs dévoués à Israël) pour l'aider dans ses activités d'espionnage et dans ses campagnes de propagande et/ou désinformation.

En France, ils seraient près de 3000, implantés dans tous les secteurs de la société: politique, parlementaire, économique, financier, universitaire, médiatique, artistique, touristique, franc-maçonnique, etc. Aucun domaine ne leur échappe.
"Le Printemps des Sayanim" (éditions l'Harmattan, avril 2010) jette une lumière sur certains de ces personnages, leurs façons d'agir, leur dévouement inconditionnel à Israël.
Il serait bon, presque d'utilité publique, que ces informations soient largement diffusées.
Je vous remercie d'y contribuer.
Jacob Cohen


http://www.alterinfo.net/Le-Printemps-des-Sayanim-editions-l-Harmattan-avril-2010_a44995.html
.
.
Les Médias français sous la coupe des Sayanims
L'exemple de France 2
Par eva R-sistons
.
L'entité sioniste israël - d'ailleurs non reconnue par une partie des citoyens juifs fidèles à la Parole de Yahvé, de la Thora - s'est spécialisée dans la pénétration de tous les centres de décision et d'information : Dirigeants politiques - tous les nôtres sont inféodés à cette idéologie, de Sarkozy à Copé-Jacob en passant par DSK-Hollande-Delanoë-Hidalgo-Huchon-Valls etc, ou les journaleux-propagandistes, par exemple. Nos livres d'Histoire, le cinéma à Hollywwod, tout porte la marque de cette puissante confrérie. Nous sommes constamment manipulés, conditionnés, et nous ne le savons pas !
.
Un exemple ? DSK, à Tribune juive : "Quand je me lève le matin, je me demande toujours comment servir Israël". Et il voulait être le Président de la France ? Conflit d'intérêts ? On ne peut servir deux Etats à la fois, il faut choisir, et lui avait choisi Israël d'abord...

Or donc, France 2 symbolise cette infiltration des Médias par les fidèles supporters de l'entité sioniste israël, hébreux ou pas. Enfumage total du matin au soir !
.
Dès le matin, réveil avec William Leymergie et son Télé-Matin, de l'info-divertissement :

"Quel est le ton Télématin ? Souriant tout le temps. Drôle souvent. Un ton doux et aimable autour de l’information est capital pour les téléspectateurs" (Leymergie)(http://telematin.france2.fr/?page=emission)


  laurent delahousse-copie-1

http://www.paperblog.fr/3454954/flash-sur-laurent-delahousse/

.

Et que dire du 13 h 15 avec Delahousse ? Samedi et dimanche, l'actualité en rigolant. Pour que l'on ne réagisse pas,  pour désamorcer les colères légitimes des Français floués... Avec un beau gosse, ça passe très bien ! Souriez, vous êtes roulés !
.
Littérature:  "Dans quelle étagère", de Monique Atlan, une fidèle partisan de l'attaque de l'Iran ; elle va être servie bientôt ! Fuyez !

Envoyé spécial : Semblant d'information, France2 sélectionne. On voit dans quel sens !

Et que dire de "Mots Croisés", avec Yves Calvi (de son vrai nom Krettly) ? Juge et partie... Fuyez !

Quant à l'inénarrable David Pujadas, au ton didactique, il adopte la posture du maître d'école pour mieux nous berner, pour mieux faire croire qu'il est un informateur neutre se mettant à notre portée. Erreur ! C'est un inconditionnel des idées chères aux purs et durs d'Israël, au service de la mondialisation militaro-financière ! Fuyez...
.
Et informez-vous sur Internet....
.
Eva R-sistons
.

http://static1.purepeople.com/articles/4/31/89/4/@/219641-david-pujadas-et-sa-compagne-ingrid-637x0-3.jpg

http://static1.purepeople.com/articles/4/31/89/4/@/219641-david-pujadas-et-sa-compagne-ingrid-637x0-3.jpg

 

Pujadas le roi de la désinformation, et sa compagne actuelle.

Pujadas a remporté la Laisse d'or du journaliste le plus servile

(eva)

 

Partager cet article
Repost0
16 septembre 2012 7 16 /09 /septembre /2012 18:09

 

NOM-balance-copie-1.jpg
Les 11 septembre
avec aussi une parution d'eva R-sistons
(septembre 2011) 

 Mensonges ou complots ?


NOM-jeu-images.jpg


 

Vincent Vauclin


On nous qualifie de “complotistes” : mais qui peut penser que les groupes de pouvoir politiques, militaires, économiques et financiers vivent au jour le jour ? Sans jamais rien prévoir ni planifier ?

- Comment peut-on croire une seconde, par exemple, que l’objectif de l’industrie pharmaceutique est le bien commun et non son profit ?

- Qui peut croire que des politiques qui participent de la Franc-Maçonnerie (cf. Gouvernement de François Hollande) et qui donc, au sein des loges, appellent “frères” de hauts dirigeants de la finance et de l’économie, pourraient dans le même temps s’attaquer à ces mêmes pouvoirs économiques et financiers qui détruisent la France ?

- Comment peut-on concevoir que des alliances d’intérêts se forment dans des syndicats et des corporations populaires, et ne se forment pas dans des cercles de pouvoirs élitistes, où se réunissent les pontes de la politique, de la finance, des médias, de l’économie ?
Ces cercles “très privés” ne constituent-ils pas alors l’institutionnalisation d’une solidarité de classe, la classe des puissants, des oligarques, des décideurs ?

Notre “complotisme” n’est alors rien d’autre qu’une grille de lecture particulière de la réalité, où les concepts sont “réincarnés”, où l’on va considérer que ce n’est pas le capitalisme ou le mondialisme qu’il faut simplement dénoncer en tant que concepts, mais les capitalistes et les mondialistes, qu’il faut identifier dans la réalité de leurs réseaux.

Car lorsqu’une directive européenne est signée, ce n’est pas un concept qui tient le stylo. Lorsqu’un ordre de marché est passé – par exemple pour spéculer sur une dette souveraine, une monnaie, une matière première – ce n’est pas un concept qui presse le bouton. Lorsqu’une information essentielle est tronquée ou manipulée par la rédaction d’un grand journal, ce n’est pas un concept qui en donne l’instruction à l’autre bout du téléphone.

Établir les médiations, reconstituer objectivement ces réseaux de pouvoir, relever les noms des personnes qui agissent véritablement en haut de l’échelle, constater la prédominance évidente d’une communauté ethno-confessionnelle au sein de l’oligarchie, établir l’histoire de ce processus de domination, ce n’est pas du complotisme : c’est un travail politique.


C’est le premier travail politique à accomplir. Car pour combattre, mieux vaut savoir qui l’on combat.

Ce n’est d’ailleurs pas un hasard, si dès lors que l’on passe du simple concept à l’identification objective de ceux qui en sont les protagonistes, l’on est immédiatement qualifiés de complotistes ou de conspirationnistes. Considérons donc ces qualificatifs comme de bons signes : ceux qui prouvent que l’on ne doit plus être très loin de la réalité…


Vincent Vauclin - http://la-dissidence.org

 

.

http://www.alterinfo.net/Mensonges-ou-complots_a81235.html

 

.

 

Et le 11 septembre de la CIA

contre le Président démocratiquement élu au Chili,

Salvador Allende ? (eva)

 

http://zeablog.midiblogs.com/images/medium_plant_u11_septembre.2.jpg

 

Uniformisation et alignement meurtriers 

de la planète dessinée par l'Occident.

La menace américaine

par eva R-sistons

(article publié le 10 septembre 2011

sur mon blog r-sistons à l'intolérable)

 

 

 

Je voulais écrire un post sur l'autre 11 septembre, du Chili, qui pour moi est bien plus significatif (puisque la CIA assassina l'idéal de justice) que celui provoqué par la clique américaine au pouvoir contre ses propres citoyens pour imposer ensuite l'enterrement progressif des libertés et de la démocratie. Mais Michel Collon m'a devancée (liste jointe). Et pour ma part, sachant ce que les Américains font dans le monde en pervertissant culture, sociétés, pays, et en ruinant des populations entières afin d'enrichir la mafia des banksters et leurs laquais, je me fiche pas mal de savoir si les Tours de l'Orgueil humain se sont écroulées, et si l'on devait m'annoncer que les USA (basant leur richesse sur guerres et chaos) étaient "rayés de la carte", pour reprendre l'expression non du Président iranien (comme veulent le faire croire les médias menteurs) mais de nombreux responsables israéliens (§ 1), j'avoue que je me réjouirais ! Car la plupart des problèmes de l'humanité seraient résolus, à condition de neutraliser (avec une vraie Cour Pénale internationale) les vautours de la City et les tenants de l'extermination des goys.

 

Donc entendre en permanence les Médias courroies de transmission des industriels de mort (militaire, chimique, agro-alimentaire, nucléaire etc) et des mondialistes, s'apitoyer sur le 11 septembre (comme sur la Shoah d'ailleurs) et encenser les bandits de l'OTAN en Libye comme les opposants aux Régimes non-alignés (pour ne citer que ces exemples) me tape sur le système au point que malgré ma curiosité pour voir jusqu'où ira la désinformation, je n'ai qu'une envie : Verrouiller ma télévision. Les Médias sont aussi TOXIQUES que les banques !

 

Ce que j'ai compris, aussi, c'est que le monde est presqu'entièrement "occupé" par les pays de l'Axe du Mal (vous m'avez compris: GB-USA-Israël, + la France de Sarkozy dessinée par les supporters d'Israël - je me suis amusée aujourd'hui à écouter sur France 24 un néo-sioniste bon teint analyser la décennie marquée par le 11 septembre, en toute neutralité bien sûr !!!!) : Postes clés, bases militaires stratégiques, Médias (§2), Ministères, ONU etc. Et qu'en fait de démocratie, nous sommes bel et bien entrés de plain-pied dans une dictature planétaire. Et tandis qu'on cherche Kadhafi mort ou vif (westerns toujours d'actualité, avec la diplomatie du colt qui piétine le Droit, surtout grâce à Sarkozy le Bush français)  après avoir juré pour s'octroyer les faveurs des Chinois et des Russes à l'ONU, qu'on ne changerait pas le Régime, tandis qu'on traque le héros libyen des non-alignés pour le conduire devant la Cour Pénale internationale, on laisse courir les vrais criminels, ceux d'Etat - vous savez, tous les Obama, Cameron, Sarkozy, Berlusconi, Harper, etc, et en particulier, aussi, ceux qui sont à la tête d' Israël ! Ou les faux philosophes et vrais va-t-en guerre comme BHL, prêt à tout pour faire parler de lui et servir les intérêts de l'Etat sioniste de son coeur ! 

 

Et ce qui se dessine sous nos yeux endormis, c'est en partant de la Libye, la conquête coloniale de toute l'Afrique (pour piller ses ressources en toute impunité), autrement dit pour longtemps la fin des rêves d'indépendance (cultivés surtout par Kadhafi, justement) de ce continent. La traite des Noirs, l'esclavage, ne sont pas morts : Les Noirs sont traités par les Blancs comme des sous-individus dont il faut juste "sucer le sang" (en les exploitant comme jadis les esclaves) et les ressources ! Ca me fait penser à une vidéo que je viens d'entendre à partir d'extraits du Talmud (qu'on s'évertue d'ailleurs à censurer, car si le monde savait la vérité, comme pour le Système bancaire (§3), il ne laisserait pas faire !) : Les goys sont des bêtes dont il faut tirer parti, des esclaves à exploiter au maximum, des animaux à éliminer. Oui, j'ose le dire : Esclavage pas mort ! Toute l'Afrique va être asservie, à partir des guerres d'agression du trio diabolique Obama-Cameron-Sarkozy ! Par la faute de l'Occident, les Africains sont peu à peu privés de leurs libertés, de leur terre, de leurs ressources, de leur avenir, et même de leur vie (génocides perpétrés par l'OTAN en Côte d'Ivoire comme en Libye, pour commencer !).

 

Et pendant qu'on tente de nous émouvoir (en nous mentant d'ailleurs) avec le 11 septembre, la pieuvre occidentale étend ses tentacules maléfiques - par exemple en uniformisant tout.

 

 

Uniformisation maléfique

 

- Choix campagne-villes ? Non, on nous enferme dans les villes pour mieux nous y étouffer (chemtrails, isolement, quand il y aura des difficultés d'approvisionnement, les gens ne pourront même plus se ravitailler, etc). Et bien sûr on travaille à la désertification de nos campagnes...

 

- Langue unique, anglo-saxonne. "The French Army inform you" (§3), ça va jusque là ! Bientôt la langue française sera reléguée an rang de simple patois folklorique...

 

- Culture unique de bas étage, abêtissante, Pensée unique totalitaire (Médias etc)

 

- Indifférenciation sexuelle avec la Théorie contre-nature du GENRE qu'on veut imposer à nos enfants déjà pollués par la télévision, les jeux-vidéos etc, théorie  selon laquelle il n'y aurait plus ni homme ni femme... en attendant de pousser à l'homosexualité pour éviter la procréation et restreindre le nombre d'habitants sur terre (eugénisme déguisé) !

 

- Mondialisme, imposition du Marché Unique, contraignant, non négociable, pourtant avec son cortège de souffrances pour les humains !

 

On pourrait citer beaucoup d'autres exemples...

 

Je me répète : La société est tombée sur la tête, à cause des fous qui la dirigent en coulisses !

 

Eva R-sistons 

 

http://r-sistons.over-blog.com


 

§1 Ainsi le ministre des Affaires Etrangères rêve d'un nouvel Hiroshima sur les territoires palestiniens occupés, pour ne citer que cet ennemi du genre humain non juif

 

§2 : Ainsi sur le 20 h de France 2 on passe de la compassion pour les "glorieux et valeureux" Américains à toutes sortes d'attaques contre les Arabes ou les Musulmans et bien sûr contre Al Quaïda pourtant créature de la CIA et du MOSSAD, cela afin d'inoculer la peur et d'imposer guerres prédatrices meurtrières, privations de liberté, contrôle des populations... Et Envoyé Spécial attaque les Libyens, donc les Arabes, après avoir montré dans un reportage la "magnanimité" de Lévy, PDG de Publicis, parce qu'il accepte de payer une contribution symbolique exceptionnelle juste pendant la crise ! Le bonhomme est pourtant connu pour être impitoyable, mais non, le voici présenté en bienfaiteur humain par ses copains (journalistes) du Lobby qui occupe la France...

 

§3 « Si la population comprenait le système bancaire, je crois qu’il y aurait une révolution avant demain matin ». Henry Ford

§4: http://honneuretpatrie.over-blog.fr/article-the-french-army-informs-you-69791998.html (link)
.
.
L'autre 11 septembre : 

11 septembre 1973, coup d'état au Chili - Alvaro Cuadra
Le coup d'Etat de 73 n'est pas enterré. Au contraire, le Chili actuel s'explique par lui.

En finir (vraiment) avec l'ère Pinochet - Victor de la Fuente
Des centaines de milliers dans les rues ; l'armée appelée pour contrer la commémoration du 11 septembre 1973

.
.
Résistance :
Je retiens au moins deux idées (Chili)
- Le concert de casseroles
-  L'occupation du Siège des médias menteurs
eva R-sistons

Un autre 11 septembre

.

11 septembre... 1911: la France en émeutes (contre la vie chère)

 

.

Théories du complot ?

 
Chomsky et Bricmont à propos du 11/9 et du "complot" - Jean Bricmont, Noam Chomsky
Pour les autorités, il est bon que les gens discutent sans fin sur l'effondrement des tours jumelles.

11 septembre: réaction à chaud sur une curieuse émission télé - Michel Collon
Ceux qui remettent en cause la version officielle sont-ils fous, antisémites ou manipulés par l'extrême droite?



11/9 : le terrorisme, menace ou prétexte ?

Michel Collon sera sur le plateau de la chaîne RTL (Belgique), ce dimanche 11 septembre à 11h. Il sera en débat avec le Ministre de la Guerre, Pieter de Crem.
Nous serons également présent à ManiFiesta et à la fête de l'Huma Informations et Agenda...

En attendant, à l'occasion des dix ans du 11 septembre, Investig'Action a sélectionné ses meilleurs articles parus sur le sujet.

Origines du terrorisme :
Le gouvernement des Etats-Unis impliqué dans les attentats du 11 septembre? - Grégoire Lalieu
« Justice a été faite » déclarait Obama à l'annonce de la mort de Ben Laden. Pourtant, certains responsables courent toujours...

Terrorisme: "grossistes" et "détaillants" - Ed Herman et David Peterson
Le terrorisme d'Etat est infiniment plus nocif que le terrorisme d'opposition à l'Etat, qu'il soit individuel ou de groupuscules.

Conséquences du 11 septembre
Le jeu du mensonge ou comment se prépare une guerre d'agression - John Pilger
Irak, Iran... lutte contre le terrorisme?

Etats-Unis: surveillance permanente des populations - Jean-Claude Paye
Le Patriot Act, voté immédiatement après les attentats du 11 septembre, permet un contrôle généralisé de la population.

Amérique latine: les USA voient Al-Qaeda partout - Maurizzio Mateuzzi
Sous prétexte de « guerre contre le terrorisme », Washington essaie de remilitariser l'Amérique du Sud.

 

 

 

Investig'Action - michelcollon.info

 

 

Voir aussi :

 

 

 

 

Pour le 11 septembre, le site internet se spécialise momentanément et vous livre divers textes et vidéos indispensables au sujet de ce terrorisme commandité directement par la CIA. Pour en profiter rendez-vous ici :

http://mai68.org/spip

 

.

 

 

Photo de profil de zevengeur

Sur l'excellent blog d'un ingénieur,

 

Partager cet article
Repost0
13 septembre 2012 4 13 /09 /septembre /2012 02:51

 

Dernières nouvelles Syrie, Egypte, Palestine occupée, Iran, Israël
La France appuie le terrorisme. Fin de la tolérance multiconfessionnelle..
 

Quelle stratégie poursuit le frériste Mohamed Morsy pour l’Egypte ?

 

Le Président Mohamed Morsy est en train d’envoyer quelques messages sur les objectifs qu’il entend réaliser dans un nouveau paradigme pour l’Egypte. Le président égyptien vient d’effectuer deux voyages à l’international qui furent très remarqués. Il s’est déplacé à Téhéran ainsi qu’en Chine.

Inutile de s’attarder sur le voyage en Iran. Mais le déplacement en Chine est bien plus significatif du point de vue économique. Le contexte international va très rapidement se trouver impacter par les règles économiques imposées dans les très prochains mois par la crise économique. Il est désormais inutile de parler de crise financière, sinon pour les monnaies. La président égyptien n’est certainement pas dupe du problème du contexte des prix alimentaires dont on a récemment parlé sur ce blog.

Trouver des alliés

Le Président Mohamed Morsy doit trouver des alliés parmi des Etats qui pèsent un certain poids sur l’échiquier international pour contrer, comble du paradoxe, les puissances occidentales qui, maintenant, soutiennent implicitement les réseaux terroristes via la déstabilisation de tous les pouvoirs laïcs au Moyen-Orient. Washington dont la politique semble plus que jamais calquée sur les projets des sionistes  soutient généreusement Mohamed Morsy mais multiplie les actes de tension avec la Chine.

Or Mohamed Morsy s’est rendu en Chine pour négocier. Il espère obtenir de Pékin des moyens nécessaires pour accélérer le développement de l’économie égyptienne. La situation est critique puisque les réserves de change ont fondu : de 35 milliards de dollars au moment du renversement de Moubarak, elles ont diminué de plus de moitié. Quant au chômage, il est, selon les chiffres officiels, supérieur à 10%.

Alors que d’aucuns peinent à discerner sa véritable stratégie, nous pensons que le personnage sait parfaitement ce qu’il veut. Contrairement au président Hollande, qui selon les analystes parisiens de tous bords n’a pas la moindre stratégie ou “cap”, le président égyptien joue très finement une stratégie qui sera bien plus claire quand les choses iront un peu plus mal en Occident.


Syrie : Quand les amis de François Hollande ne veulent plus de chrétiens [vidéos]

by Allain Jules

 

.Il va être très difficile à la Syrie de se relever. A partir du moment ou les Occidentaux ont donné un blanc-seing aux terroristes, un permis de tuer incestueux, ces derniers s'en donnent à cœur joie. La nouveauté c'est qu'ils ne se cachent même plus pour appuyer cette horde de barbares qui ne sont là [...]

Lire la suite

.

Hollande Finance et Arme Les Extrémistes Islamistes De L’ASL Dont Des Français Fans De Merah
.
.
 

Repris par plusieurs médias arabes, mais aussi  par des sites pro-palestiniens  et israéliens,  l’instruction donnée par le ministère égyptien des Affaires religieuses d’enseigner le «bon voisinage» aux imams en formation et son appel lancé aux mosquées de faire des fetwas sur l’importance de faire preuve de bon voisinage, notamment avec Israël » démontre que l’élection d’un président égyptien issu des Frères musulmans n’a en rien modifié la politique étrangère de ce pays vis- à-vis de la Palestine, comme le prouve la  décision de Morsi  de fermer  les tunnels qui passent  entre Gaza et l’Egypte.

La rencontre  au Caire le 14 juillet dernier entre le président  Mohammed Morsi et la secrétaire d'Etat américaine Hillary Clinton venue   reaffirmé le "ferme soutien" des Etats-Unis à la transition démocratique en Egypte »  témoigne également de la poursuite de la même politique égyptienne sur le conflit israélo-palestinien.

Les liens entre les Frères musulmans et les Etats-Unis ne datent pas d’aujourd’hui. En 1953, une délégation des cette confrérie  avait été reçue par le président Dwight Eisenhower à la Maison Blanche (voir photo ci-dessous).

Rappelons également que le principal sponsor des Frères musulmans, le Qatar entretien d’excellentes relations avec Israël. Voir ci-dessous la vidéo de la visite secrète de l'Emir du Qatar en Israël.

 

 

 

http://oumma.com/14046/freres-musulmans-egyptiens-veulent-un-voisinage-israel?utm_source=Oumma+Media&utm_campaign=4c7a76d180-RSS_EMAIL_CAMPAIGN&utm_medium=email

.

 

 

Algérie-Mali : François Hollande perd un “ami”, le terroriste Nabil Abou Alqama

by Allain Jules

Nous venons d'apprendre la triste fin du négociateur Algérien d'Aqmi avec la France, Nabil Abou Alqama, membre influent d’Al Qaïda au Maghreb islamique (AQMI ). Une mauvaise nouvelle pour la France, qui vient de voir ses otages réagir dans une vidéo récente, où ils interpellent le président de la République François Hollande, mais, une très [...]

Lire la suite

 

La justice israélienne rejette la plainte des parents de Rachel Corrie

Le 28 août dernier, à Haïfa, Israël n’a pas failli à sa réputation inflexible, sans une once d’humanisme ni d’éthique, au moment où sa justice rendait son verdict dans l’affaire Rachel Corrie devant des parents éprouvés, mais déterminés à ce que la vérité, et rien que la vérité, même indicible pour l’Etat hébreu, éclate

lire la suite

 

 

Syrie : Bachar Al-Assad est trop mesuré à mon goût. Faut-t-il raser des villes ?

Publié le11 Septembre 2012

50

 

Le terroriste Égyptien Abou Bakar Ibrahim Moussa, tué à Alep

Le terroriste Égyptien Abou Bakar Ibrahim Moussa, tué à Alep

 

Deraa, Darayya, Alep, Hama. Que de martyrs ! 


Les images choquantes des militaires syriens assassinés sommairement par l’Armée soit-disant syrienne libre (ASL), ne font pas réagir les Chancelleries occidentales. On ne pouvait s’attendre à mieux, dans la mesure où, ce sont elles qui sont derrières ces actes méprisables. Les amis de François Hollande, ces renégats à qui l’ont pardonne tout, même Bachar Al-Assad qui veut protéger les civils, commence à m’exaspérer. 

La preuve de ce flou, aucune condamnation, malgré le relais médiatique fait par des sites des grands médias en France, comme ceux que j’ai consulté ici à Milan, où je séjourne actuellement. Je doutais fort que la télévision française n’allait rien dire. Mon tour de replay que je viens de faire m’a confirmé mes inquiétudes. Ici, malgré l’évènement malheureux de l’assassinat d’un entrepreneur,  Massimiliano Spelta, 43 ans, tué de plusieurs balles alors qu’il était dans la rue avec sa jeune épouse black et son fils de deux ans  dans les bras, la télévision italienne a montré les images d’Alep. La jeune dominicaine de 22 ans est dans le coma, tandis que l’enfant a eu une petite blessure. 

M. Ban Ki-moon, a renouvelé son appel pour que tous les responsables de crimes de guerre en Syrie soient traduits en justice. Le secrétaire général de l’ONU s’est dit “très préoccupé” par la montée des tensions sectaires, la détérioration de la situation humanitaire et le choix apparent des deux parties à rechercher une solution par la force plutôt que le dialogue. D’où l’invitation faite au Conseil des droits de l’homme à rester vigilants sur ce qui se passe en Syrie ». De qui se moque-t-il ? Les “qui” mettent un préalable avant de s’asseoir autour d’une table ? Les “qui” refusent de négocier ? 

La question est de savoir s’il ne faut pas demander aux civils de quitter une ville comme Alep et la bombarder voire la détruire entièrement ? Quid du patrimoine mondial immatériel ou matériel, le plus important est la vie des Syriens. La patience a quand même des limites. Ils refusent de s’asseoir autour d’une table, rejettent toutes les propositions de paix. Que veulent-ils ? Le chaos ? A la place d’Assad, pas de quartier pour ces renégats. Au fait, Dresde a été détruite, non ?

 

http://allainjules.com/2012/09/11/syrie-bachar-al-assad-est-trop-mesure-a-mon-gout-faut-t-il-raser-des-villes/

 

.

 

USA-Israël: Barack Obama humilie Natanyahu.

Publié le11 Septembre 2012

2

 

Netanyahu et Obama

Netanyahu et Obama

 

C’est la douche froide.  Barack Obama met un vent mémorable à Natanyahu. Alors que de sérieux soupçons pèsent sur l’éventualité d’un complot ourdi par le premier ministre israélien Benjamin Netanyahu, et canadien, Stephen Harper, visant à la défaite de Barack Obama en faveur de Mitt Romney, ce dernier a décliné une demande israélienne de recevoir Benjamin Netanyahu lors de sa prochaine visite aux États-Unis pour l’Assemblée générale de l’ONU.


Stephen Harper a décidé unilatéralement, de rompre les relations diplomatiques entre la Canada et l’Iran, tandis que Benjamin Netanyahu persiste et signe, en vue d’attaquer l’Iran. Or, ces deux évènements risquent de créer des tensions plus fortes, qui risqueraient de faire perdre l’actuel locataire de la Maison Blanche, malgré sa remontée dans les sondages, ces dernières 48h. Effet stars ! Il a par ailleurs, surclassé Mittt Romney en collecte de fonds, sans compter son pressing pour que soit mentionné dans le programme des démocrates, que Jérusalem est la…capitale d’Israël.


Selon la Maison Blanche, le président arrivera à New York pour (l’assemblée générale de) l’ONU lundi 24 septembre, et en repartira le mardi 25. Le Premier ministre israélien quant à lui, n’arrivera à New York que plus tard dans la semaine. Pourtant, le journal israélien Haaretz a affirmé que la Maison-Blanche avait refusé une telle rencontre, et que le premier ministre israélien est furieux, il souhaitait faire part à Barack Obama de l’attaque contre l’Iran, si les États-Unis ne mettent pas une ligne rouge sous forme de menace à Téhéran…

 

http://allainjules.com/2012/09/11/usa-israel-egypte-barack-obama-humilie-natanyahu/

 

 

.

Les ballets israéliens Batsheva accueillis sous une houle d’indignation à Edimbourg

En pleine tournée internationale, sur la vaste scène d’une Tartufferie d’Etat où danse et propagande ne font qu’un, la compagnie de ballets israélienne Batsheva a été reçue, début septembre, sous une houle d'indignation écossaise.

 

lire la suite

.


..

Une base secrète de la CIA en Turquie forme des rebelles syriens

 

Le Canard Enchainé, dans sa dernière livraison, révèle l’existence d’une base secrète en Turquie, où Américains et Français formeraient à la guerre civile des « insurgés » syriens.

 

Il y a une dizaines jours, nous apprenions, par CNN et NBC, que le président américain Barack Obama a autorisé la livraison d’armements « lourds » aux rebelles anti-Bachar. Les choses sont allées très vite, puisque l’hebdomadaire français révèle qu’une base de la CIA, qui se voulait être secrète, a été installée en Turquie, non loin de la ville d’Adana, à une centaine de kilomètre de la frontière syrienne.

 

« Là, des officiers américains de la CIA, français de la DGSE, turcs et britanniques ont commencé à former des Syriens à l’utilisation d’appareils de communications cryptées ou au tir de missile antichars », indique le Canard Enchainé


La proximité de l’importante base d’Incirlik, concédée par la Turquie aux Etats-Unis et à l’OTAN, permettra l’atterrissage d’avions cargo transportant des armements fournis par le Qatar et l’Arabie saoudite.


L’hebdomadaire français précise encore que, « dans Kurdistan irakien, une unité rebelle est en voie de formation accélérée par des conseiller américains », et qu’une « autre mission » de formation aurait également été confiée à des officiers de la CIA au Kosovo.


Clovis Casadue, pour Swisecurity

Avec les informations du Canard Enchainé du 8 août 2012


Article placé le 11 août 2012, par Mecanopolis

 

.

Peter Brook décline l'invitation du théâtre Cameri en Israël

 

 
 

 

La Campagne BDS France a appris avec satisfaction la décision du metteur en scène franco-britannique Peter Brook de décliner l'invitation du théâtre israélien Cameri de Tel-Aviv où il devait présenter en décembre prochain la pièce "The Suit".


La Campagne BDS France, le Pacbi (campagne palestinienne pour le boycott culturel et universitaire), et aussi des membres du mouvement israélien du boycott de l'intérieur "Boycott from within" avaient en effet tenu à alerter Peter Brook de ce que pourrait signifier sa présence dans ce théâtre israélien, en termes de caution donnée à la "démocratie israélienne" et de déni de la réalité de l'occupation, de la colonisation et du système légal de discriminations mis en place par cet État. Un certain nombre d'acteurs et metteurs en scène du Cameri avaient même signé, il y a quelques mois, un texte signifiant leur refus d'aller jouer dans les colonies des Territoires Palestiniens Occupés.
 
Certes la décision de Peter Brook est singulière et répond à ses analyses et conclusions personnelles, ne recoupant pas forcément l'ensemble de nos points de vue. Mais notre propos et notre rôle est précisément de maintenir un niveau d'information sérieux auprès des artistes et intellectuels qui sont invités à participer à la vie culturelle israélienne, les incitant à la réflexion sur le sens de ce qui est aujourd'hui un acte politique.


Pour preuve, le quotidien israélien Yediyot Aharonot fait part de l'intention du théâtre Cameri d'attaquer Peter Brook en justice. L'invitation du Cameri était donc bien une convocation. Nous nous  réjouissons donc de la décision éthique de Peter Brook qui, par sa  réputation, servira d'exemple à tout artiste placé dans une situation  analogue.
 
La Campagne BDS France

 

http://oumma.com/14021/peter-brook-decline-linvitation-theatre-cameri-israel?utm_source=Oumma+Media&utm_campaign=96583caf41-RSS_EMAIL_CAMPAIGN&utm_medium=email

 

.

http://www.dailymotion.com/video/xtezwt_rt-syrie-la-catastrophique-diplomatie-francaise-s-t_news?search_algo=2

 

.

 

 

La Syrie à l’épreuve du ‘False flag’, de la subversion, de la force et de la résistance ! [1er partie]

by Allain Jules


Le nouvel équilibre mondial   La Syrie à l’épreuve du ‘False flag’, de la subversion, de la force et de la résistance ! ----- De mensonge en mensonge, de manipulation en manipulation l’occident, à sa tête les États-Unis, ne cesse son offensive sur le reste du monde pour  assouvir sa cupidité et rester  le dominant, le référent [...]

Lire la suite

 

La Syrie à l’épreuve du ‘False flag’, de la subversion, de la force et de la résistance ! [2e partie]

by Allain Jules


Le nouvel équilibre mondial La Syrie à l’épreuve du ‘False flag’, de la subversion, de la force et de la résistance ! ----- De mensonge en mensonge, de manipulation en manipulation l’occident, à sa tête les États-Unis, ne cesse son offensive sur le reste du monde pour  assouvir sa cupidité et rester  le dominant, le référent [...]

Lire la suite

.

Syrie : Le désastre et la désolation chez les terroristes

by Allain Jules


Après des heures de bombardements, l'armée arabe syrienne a repris cette nuit, l'antre, devrais-je dire, l'ex antre des terroristes, la ville de Tel-Chebab, le long de la frontière jordanienne. Cette ville était sous le contrôle des rebelles pendant plusieurs mois. Trafic en tout genre, banditisme, infiltration en territoire syrien de terroristes etc. C'est terminé, les bases arrières [...]

Lire la suite

_________________________________________________________________________________

.

Le Parisien : "Israël se prépare à une guerre"
http://www.leparisien.fr/international/israel-se-prepare-a-une-guerre-16-08-2012-2126909.php
http://jssnews.com/2012/07/26/nodoubt/

.

 

Le sommet du MNA s'achève sur un appel à la paix dans le monde 

.


Chems Eddine Chitour : Guerre Israël Iran : Cette fois-ci est-ce sérieux ?Source : Le blog de l'auteur
http://commentjevoislemonde.blogs.nouvelobs.com/...
 

.


DANS SON DISCOURS D'OUVERTURE, LE MINISTRE IRANIEN DES AFFAIRES ÉTRANGERES RAPPELLE ET SOUTIENT LA DEMANDE DES NON-ALIGNES DE L'INTERDICTION MONDIALE DES  ARMES NUCLÉAIRES


[ source : http://www.washingtonpost.com/world/middle_east/iran-opens-nonaligned-summit-with-calls-for-nuclear-arms-ban/2012/08/26/4c363ec2-ef63-11e1-b74c-84ed55e0300b_story.html ]

 

Et autres infos Iran :

http://journaldeguerre.blogs.dhnet.be/

http://journauxdeguerre.blogs.lalibre.be/

 

.

________________________________________________________________________________________

 

 

 

A lire sur la région :

 

 

 

 

 

Sélection

INFOS POLITIQUES :


 

Mensonges ou complots ? - Grille de lecture intelligente, travail politique

La fable du 11/9, la charge des Atlantistes : "Merdias", cerbères... (Humour)

Ne pas se tromper de colère : Les mensonges du F.N. (à relayer)

NOM. Détruire l'identité des citoyens: Attali pour un passeport européen !
Non à l'austérité permanente: Résistons, BANKRUN le 21 déc. 2012

 

.
La dette publique (et les banksters) expliqués à ma grand-mère

 

L’Europe expliquée à ma grand-mère - Ma grand-mère à la manif

 

Les retraites, le communisme, la Côte d'Ivoire expliqués à ma grand-mère

 

 


 

L'alimentation ou comment commettre un génocide planétaire (OGM..)

 

codex-scan0003.jpeg

byzantineflowers.blogspot.com

 

 

Génocide planétaire via l'alimentation (2): Codex Alimentarius, Arche végétale

 

arche-de-noe2.jpg

http://www.neomansland.info/2007/06/un-arche-de-no-de-la-biodiversit/

 

UNE NOUVELLE ARCHE DE NOÉ

.

 

Partager cet article
Repost0
13 septembre 2012 4 13 /09 /septembre /2012 01:19

 

Un récent article parmi d'autres sur ce site incontournable :

Brèves américaines

Par Menthalo – Dans une vidéo enregistrée le 24 août 2012, Lindsey Williams communique une information en provenance d’une cadre supérieur de Raytheon Corporation, un des piliers du lobby militaro-industriel américain depuis la guerre de 40. Lindsey Williams dit avoir reçu l’information le 15 août environ.

Les marchés financiers US et le gouvernement US vont être fermés.  (Ce n’est qu’une énième information venant recouper les autres)

L’événement préalable devrait être le renversement de Bachar al Assad et de l’Arabie Saoudite.

Comme nous le constatons dans l’actualité, Bachar fait de la Résistance et retarde le programme général de cette faction néo-cons anglo-américaine, qui se heurte à la fermeté russe et chinoise. Tant mieux, cela retardera ou bloquera peut-être les plans de ces voyous.


 

Autre information en provenance de Greenspan.

La Fed n’imprime plus de Dollars en papier depuis quelques temps déjà.

Cela va poser des problèmes aux populations, non seulement aux Etats-Unis, mais également dans les pays, où cette monnaie a cours comme en Amérique Latine. Ce retrait progressif des billets annonce un prochain changement monétaire. Tant mieux.

Les plus paranos y verront un pas vers une monnaie tout électronique et donc un flicage total de la population.

Je vous recommande de visionner cette conférence de 2007, en anglais, du Général Wesley Clark. Il raconte alors comment, après le 11 septembre, il va au Pentagone, discute avec ses amis du GQG qui lui annoncent une nouvelle guerre en Irak. Mais pourquoi ? On ne sait pas. Ce sont les ordre de là-haut. On a une liste de 7 pays que l’on doit attaquer en 5 ans, mais on ne sait pas pourquoi. Ce sont eux qui ont décidé.  Irak, Syrie, Libye, Liban, Yémen, Darfour, Iran. Il faut qu’on déstabilise ces anciens clients de la Russie avant la montée en puissance d’un nouveau Super-Power. (Conversation de 2001.)

Le Général Clark fulmine sur le fait qu’un petit groupe d’hommes dirige le pays sans en référer à quiconque, en fonction de leurs intérêts propres. Il a milité en 2008 pour les présidentielles, soutenant Hillary Clinton, puis Obama quand elle s’est désistée.

 

 

..
D'autres posts sur ce site,

 

 

.

Economie, Finance.

Malgré "Super Mario"(sic), tout va mal, dernier exemple, sur un autre site


Quand destruction monétaire rime avec destruction bancaire

leadimg

 

Par Lionel Ségaut, auteur du blog Gold-up


En me rendant dans une agence du Crédit Immobilier de France ce mardi 4 septembre, j’ai eu la malheureuse surprise de trouver en pleine après-midi close la porte de son agence. Soucieux de savoir ce qu’allait devenir mon argent, je décide de contacter sur son portable l’employée qui avait affiché derrière la porte vitrée de l’entrée la mention “En rendez-vous extérieur, Mme… 06…

Photo d'une agence du Crédit Immobilier de France

Après plusieurs appels infructueux, j’utilise son répondeur vocal pour lui faire part de mon inquiétude. Sans nouvelle encore le lendemain, je décide d’appeler de nouveau son agence mais ma communication est automatiquement redirigée vers le siège régional.

Une interlocutrice m’explique que la personne en question est en vacances… En vacances ? Mais alors, pourquoi l’affichette sur la porte de son agence m’indique-t-elle qu’elle est en rendez-vous extérieur ? Puis la conseillère du siège régional lâche le morceau au téléphone :

On vit au jour le jour, nous ne savons pas ce que nous allons devenir. La direction nous donne des informations au compte-goutte. Nous nous sentons trahis par la hiérarchie. J’ai peur pour mon emploi, ma famille, mon avenir… pourtant nous avons des fonds propres… En arrivant lundi matin, même si depuis plusieurs mois, le vent commençait à tourner, le ciel nous est brutalement tombé sur la tête et nous savons de source interne qu’une autre banque est proche de la même chose que nous…

A l’autre bout du fil, je sentais les larmes monter aux yeux de cette employée qui sentait le sol se dérober subitement sous ses pieds, remettant en question des années de dévouement.


Je savais que cet établissement venait de faire faillite vendredi 31 août et je n’étais donc qu’à moitié surpris de la porte close.


L’agence de notation Moody’s venait d’abattre en plein vol la deuxième banque spécialisée de notre pays… Pour préciser les faits, je ne suis pas client, mais apporteur d’affaires pour le deuxième établissement de crédits immobiliers français : le Crédit Immobilier de France.

Ce n’est donc pas réellement mon argent mais celui d’un de mes clients qui a contracté un prêt il y a quelques années. Et je voulais m’assurer que la “gestion en extinction” (1), comme disent pudiquement les médias, soit réalisée de manière conforme aux engagements de chacun.

Cette institution n’est pas une banque de détail qui détient des dépôts, mais un établissement qui emprunte à flux tendu sur les marchés financiers pour prêter à une clientèle qui accède à la propriété. Une clientèle dite subprime en jargon puisque dépourvue de grosse garantie.

Moody’s a signé l’arrêt de mort du Crédit Immobilier de France en constatant que cet établissement se consacre à une activité nuisible au bilan des prêteurs sur les marchés. Ce n’est pas le CIF que Moody’s a noté, mais bien les risques de prêter au CIF.

En effet, la prévision d’une baisse de 20% des prix de l’immobilier français met en grave danger les prêteurs de cette banque de crédit subprime. Car qui dit prix en baisse dit valeur hypothécaire en baisse et donc garanties qui deviennent insuffisantes.

Le CIF est la représentation parfaite de la destruction monétaire. La croissance actuelle se finance par le crédit. Toute diminution du volume de crédits accordé diminue donc la croissance et se traduit par une récession. C’est pour cette raison que les dettes grossissent jusqu’à échapper à tout contrôle.

[L'hyperinflation sera la conséquence du dysfonctionnement de notre système bancaire. Découvrez comment l'industrie du crédit détruit progressivement la croissance et surtout comment protéger votre pouvoir d'achat contre l'incendie monétaire qui se prépare. Pour en savoir plus...]

La création d’argent par le crédit mène invariablement à l’effondrement de l’économie qui utilise ce levier, sauf à admettre que les dettes ne seront jamais remboursées. En effet, le remboursement d’une dette correspond à une destruction de l’emprunt correspondant, et donc de la monnaie ayant servi à l’acquisition d’un bien ou d’un service.

En l’occurrence, le Crédit Immobilier de France vient de découvrir ce que veulent dire réellement les mots : “destruction monétaire”. Malheureusement, d’autres établissements financiers vont suivre… car c’est ainsi que fonctionne l’économie du crédit : elle n’est viable que si le crédit reste en expansion. Or le secteur privé est désormais dans une phase de contraction du crédit.

 

http://protection-rendements.fr/2012/09/12/quand-destruction-monetaire-rime-avec-destruction-bancaire/

 

 

.

 

Sur le site de Lionel Ségaut :

 

ALERTE : Super-Mario s'apprête à voler votre pouvoir d'achat

Banque Postale : Attention à l'arnaque du débit différé
BCE : Mort à vos économies !

 

Escroquerie centralisée : Stérilisation de votre pouvoir d'achat

Suite à mon article "BCE: Mort à vos économies", j'ai reçu plusieurs mails de la part de lecteurs m'évoquant que le rachat illimité d'obligations souveraines à 1 et 3 ans par la photocopieuse géante de Francfort ne déclenchera aucune inflation grâce à l'opération, je cite, de "stérilisation".  Oui mais...


Le gourou veille, dormez citoyens...
Le chef de la secte européiste dont le cursus professionnel relève plus des techniques d'imprimerie que de la véritable création de richesse, Mario Draghi, a juré craché qu'aucune inflation ne sera engendré par l'échange "No Limit" de dettes publiques contre fausse monnaie (vu sur ce journal de propagande subventionné, entre autres,  par vos impôts, voir aussi la rubrique "Diffusion" sur Wikipédia,) . 
En d'autres termes, que se passserait-il pour vous si vous pouviez contracter chaque jour pour plusieurs millions d'euros de crédits à la consommation en imprimant autant de billets que nécessaire ?
Réponse : 
Votre pouvoir d'achat explose... donc... ceux qui vous vendent leurs biens et leurs services ont un magnifique prétexte pour augmenter leurs prix car vous avez les moyens de payer. 
Et s'il n'y a pas de limites à l'endettement, il n'y a pas de limites à la hausse des prix.
C'est mathématique.
En résumé, pour que cette technique d'enrichissement par le vide soit équitable, il faudrait permettre à chaque citoyen de profiter du chéquier de la BCE dans les mêmes conditions afin que votre pouvoir d'achat soit alligné sur celui du gouvernenement...
L'arnaque de la "stérilisation" anti-inflation
1- Il n'y a aucune certitude sur le fait que les banques commerciales confient l'argent nouvellement imprimé à la BCE au taux de 0,01%. Au lieu de cela, il est beaucoup plus intéressant de faire des prêts au secteur privé afin de recevoir un rendement beaucoup plus élevé. ce qui provoquera un accroissement rapide de la masse monétaire en circulation.
2- L'offre de dépôt à terme d'une semaine ne supprime l'argent du secteur bancaire privé que sur une durée de 7 jours. Ce programme de stérilisation n'a donc qu'un effet temporaire.
Au mieux, la perte de votre pouvoir d'achat est repoussé d'une semaine dès l'instant où une nouvelle dette à court terme d'un gouvernement en faillite technique est rachetée avec le chèquier en bois de SuperMario...


Vous aimerez peut-être :

Union Soviétique Européenne : Mort à vos économies !
8 façons de montrer à vos amis que l'Euro se meurt... avant ...
Max Keiser : La magouille de la FED pour éviter la Grande ...
4 raisons de vider votre Livret A avant Noël 2011
L'attaque terroriste des américains contre BNP et Société ...

Max Keiser : Le plan européen garantit une catastrophe ...
Revue de presse vidéo du 16/09/2011
La Grèce : déclencheur de la banqueroute universelle
Nourriture, armes et métaux précieux... êtes-vous prêt ?
Avis de tempête... bancaire
LinkWi
Partager cet article
Repost0
13 septembre 2012 4 13 /09 /septembre /2012 01:08

 

Jeudi 13 septembre 2012

 

choc des civilisations

http://www.mecanopolis.org/?attachment_id=20596

 

Ils veulent une guerre des civilisations

 

Fous ... ou provocateurs ?

 

Je réagis a chaud devant le sac du Consulat des Etats-Unis à Benghazi et l'assassinat de l'ambassadeur. Je suis pour la liberté d'expression totale mais si l'on monte des films insultants pour la philosophie ou la religion d'une partie de la planète, en l'occurence mes frères musulmans, je suis choqué. Cela déshonore mes valeurs pour moi issu d'une civilisation judéo chrétienne. J'ai honte et je pense que nous sommes tous des fréres, on doit faire attention, on ne peut pas tout faire.

 

Les personnes qui allument ces brulots ne sont pas innocentes et veulent vraiment une guerre des civilisations. Qui sont ces personnes: fanatiques inconscients ou manipulés, et - si manipulés - par qui ?

 


P.P

 

 

 

http://alainindependant.canalblog.com/archives/2012/09/12/25092418.html

 


Les fanatiques juifs talmudistes et les fanatiques néocons américains (protestants évangéliques) cherchent toujours à attiser les tensions pour provoquer le choc de civilisations qui sera juteux pour les multinationales et pour les prédateurs de tous poils (et pour les assoiffés d'hégémonie). Hollywood est une arme pour tous ces gens.  J'ajoute que ce qui est arrivé permettra aux Usraéliens de "mettre de l'ordre" en Libye, avec leurs mercenaires. Le pays doit être maté, pour que ses ressources soient pillées plus aisément. Kadhafi, lui, faisait profiter les Libyens des richesses du pays. Désormais, elles bénéficieront seulement aux Occidentaux. Note d'eva R-sistons

 

.

 

Qui vit par l’épée, mourra par l’épée

L’ambassadeur américain en Libye est mort ce matin ainsi que 3 employés de l’Ambassade dans l’attaque de leur voiture à la roquette. Juste retour des choses.

Est-ce que les ambassadeurs, les banquiers et les experts pétroliers français et anglais sont sur la liste ?

Les Américains n’ont pas pu tenir l’Irak malgré des moyens à la mesure de la première armée du Monde. Ils doivent quitter l’Afghanistan. Leur ambassade a été attaquée en Egypte hier.

 

Qui sème le vent, récolte la tempête.

 

 

Sur le Liesi

 

Les limites de l’illimité

 

 

.

Partager cet article
Repost0
9 septembre 2012 7 09 /09 /septembre /2012 04:55

 

Un documentaire de Jérôme Fritel et Marc Roche sur la banque qui dirige le monde en plaçant ses hommes dans toutes les plus hautes institutions. Cette banque représente également des excès lors de la crise de 2008 ou lors du maquillage des comptes de la Grèce pour favoriser son entrée dans l’Union Européenne en 2001. Documentaire très complet même si on omet de dire que Goldman Sachs a également subventionner la campagne électorale de Barack Obama en 2008 à hauteur d’1 million de dollars: http://www.opensecrets.org/pres08/contrib.php?cycle=2008&cid=N00009638

 

Edit: La vidéo a été supprimée de mon compte Youtube. Vous pouvez la voir en passant par la site d’Arte pendant 7 jours. Ensuite, elle disparaitra…

 


..
http://www.info-libre.fr/

Les infos dont on parle peu n°9 (1er Septembre 2012)

Je mets à votre disposition tous les 15 jours quelques informations passées totalement inaperçues dans nos médias mais qui peuvent être importantes.

 

.

Voir aussi :

 


La dette publique, l'Europe, les retraites, Cantona expliqués à ma grand-mère

 

.

.


 

.

Partager cet article
Repost0
9 septembre 2012 7 09 /09 /septembre /2012 03:11

 

Pour les néophytes,


La guerre contre la Syrie présentée comme elle est 

 

 

Dernière mn :

 

Une unité américaine de guerre psychologique

aurait pour but de démoraliser la population

et l'armée syrienne... (La voix de la R.I. d'Iran)

 

----------------------

 

Propagande Médias Occident sur la Syrie: Des "massacres" aux "armes chimiques" !

 

Comment la propagande pro-guerre contre la Syrie évolue-t-elle ?
Syrie : Des « massacres épouvantables » aux « armes chimiques »…et l’Iran.
Komla KPOGLI
img_grey_font_scale_less.gifimg_grey_font_scale_none.gifimg_grey_font_scale.gif

La propagande médiatique a changé et a pris un nouveau cap sur la Syrie. Après des slogans : « des massacres contre son propre peuple », « des massacres épouvantables de Bachar Al-Assad » et toutes ces choses non vues mais criées et répétées qui n’ont pas (encore) réussi à bouger la position de la Russie et de la Chine, voici venu l’heure des « armes chimiques ». Les chiffres macabres avancés et distillés depuis Londres par l’OSDH, l’agence de presse et officier du registre mortuaire des « insurgés-rebelles-révolutionnaires » pupilles de l’Occident, se présentant comme une organisation de défense des droits de l’Homme, n’auront donc pas suffi pour obtenir des « bombardements justes et humanitaires » sur la Syrie. Les outrances mensongères de Laurent Fabius, de Hillary Clinton et autres petits tireurs d’élite médiatico-intellectuels n’auront pu réussir, pour le moment en tout cas, à obtenir de la Russie et de la Chine ne serait-ce qu’un fléchissement. Il faut donc monter d’un cran le matraquage et trouver plus grave que les massacres. Et qui s’en est chargé ? Le sous-lieutenant, l’Etat mercenaire par excellence des Etats-Unis et de ses alliés au Moyen-Orient : Israël.

Constatant la persistance de la fermeté sino-russe face à toutes les ruses et autres pièges savamment enrobés dans le tissu troué des projets de résolution ou des contacts diplomatiques nocturnes, la question des « armes chimiques » détenues par la Syrie revient subitement au devant de la scène. Le mode opératoire est digne d’intérêt : le 20 juillet 2012, Ehoud Barak, le ministre israélien de la Défense, effectuant une tournée d’inspection sur le plateau du Golan à la frontière avec la Syrie, a clairement laissé entendre que « l’armée israélienne ne permettrait en aucun cas le transfert d’armes de destruction massive syriennes. L’Etat d’Israël ne peut accepter le transfert d’armes de pointe de la Syrie au Liban. Nous surveillons étroitement (...) le Hezbollah qui pourrait essayer de tirer avantage de la situation…Il n’est pas approprié d’en dire plus pour le moment sur quand nous allons agir, comment nous agirons, ou si vraiment nous agirons. Nous suivons tout cela de très près ». Voilà la naissance d’une nouvelle argumentation en faveur du projet d’agression contre la Syrie : la menace des armes chimiques.

« La Syrie a accumulé le plus important arsenal d’armes chimiques du monde et dispose de missiles et de roquettes capables d’atteindre n’importe quel point du territoire israélien », a confirmé le général Yaïr Naveh, le chef d’état-major adjoint.
Les deux dirigeants seront suivis par le chef du gouvernement israélien. « Peut-on imaginer que le Hezbollah dispose d’armes chimiques, c’est comme si Al-Qaïda avait des armes chimiques », a affirmé M. Netanyahu le 22 juillet 2012. « C’est une chose inacceptable pour nous, pour les Etats-Unis, et nous devrons agir pour l’empêcher s’il en est besoin » a prévenu M. Netanyahu.

Constatant ce nouveau tournant dans la communication de ses ennemis, Damas a indiqué le lundi 23 juillet 2012 qu’elle n’utiliserait ses armes chimiques qu’en cas d’"agression étrangère". « Aucune arme chimique ou non conventionnelle ne sera utilisée contre nos propres citoyens (...), ces armes ne seront utilisées qu’en cas d’agression étrangère », a indiqué le porte-parole du ministère syrien des Affaires étrangères.

Mais ce tournant dans la communication a fait son effet et va être maintenu. Désormais, les parrains de la rébellion armée contre la Syrie vont marteler le même message afin de mieux ancrer dans les têtes la dangerosité du gouvernement dirigé par Al Assad. La technique est si bien rôdée que Barack Obama, le prix Nobel des guerres justes et humanitaires s’est fendu des menaces très claires le 20 août dernier : « Nous avons été très clairs envers le régime d’Assad, mais également envers les autres acteurs sur le terrain, sur le fait que, pour nous, une ligne rouge serait de voir un arsenal complet d’armes chimiques en train d’être déplacées ou utilisées. Cela changerait mes calculs. » Et, pour être encore plus clair et montrer que « les acteurs sur le terrain » est une formule pour désigner en réalité le gouvernement d’Al Assad, Obama a tenu à préciser : « Nous ne pouvons pas nous trouver dans une situation dans laquelle des armes chimiques ou biologiques tombent entre les mains des mauvaises personnes ».

A partir du moment où l’Oncle Sam a parlé des armes chimiques suivant ainsi son sous lieutenant Israël, il était évident que toutes les autres hyènes de la bande iront dans le même sens. Telle est l’une des règles fondamentales de la chasse élaborées par la meute.

Une semaine après l’Oncle Barry, François Hollande surnommé dans certains milieux revanchards « le Mou » ou « Le Flou » ou encore « Flamby » le 27 août 2012, François Hollande ira répéter le nouveau mot d’ordre : « Je le dis avec la solennité qui convient : nous restons très vigilants avec nos alliés pour prévenir l’emploi d’armes chimiques par le régime (syrien), qui serait pour la communauté internationale une cause légitime d’intervention directe » , lors d’un discours devant quelque 200 ambassadeurs français réunis à l’Elysée. Son ministre des affaires étrangères, Laurent Fabius qui, déjà en août professait que « Bachar Al Assad ne mérite pas d’être sur terre », ira énoncé sur Europe1 le 31 août que « il est certain que nous jugeons M. Bachar al-Assad responsable de l’utilisation de ces armes et s’il y avait la moindre tentative d’en faire utilisation directement ou indirectement la réponse serait immédiate et fulgurante ».

Sur France 3, dimanche 02 septembre 2012, Alain Juppé déchu du ministère des affaires étrangères pour cause de défaite électorale de Sarkozy a affirmé que les pays Occidentaux et leurs alliés (agresseurs) doivent « se passer d’un feu vert onusien pour attaquer la Syrie au cas où le risque de prolifération d’armes chimiques se dessinait » . Alain Juppé, un des assassins directs de Mouammar Kadhafi et des dizaines de milliers de personnes en Libye et en Côte d’Ivoire a précisé que « sur la question d’utiliser la force ou pas, notre doctrine de toujours-et je pense qu’il ne faut pas l’abandonner- est qu’on utilise la force qu’avec le feu vert des Nations unies. Est-ce que dans un certain nombre de situations extrêmes, comme le risque de prolifération des armes chimiques, on peut se passer de ce feu vert ? Oui, je pense qu’il faut l’envisager ».

David Cameron, premier ministre britannique et Ban Ki Moon, secrétaire général de l’atlantiste ONU iront dans le même sens. Ce dernier déclarant le 23 juillet 2012 depuis Belgrade : « il serait répréhensible de voir quiconque en Syrie envisager l’utilisation d’armes de destruction massive comme des armes chimiques. J’espère sincèrement que la communauté internationale gardera un oeil là-dessus pour que rien de tel ne se produise » .
La Turquie, le Qatar, l’Arabie Saoudite et tous les autres pions sont sur la même longueur d’ondes.Comme on le voit, les stratèges pro-guerre auront le triste mérite d’avoir tout essayé. La nouvelle rhétorique fondée sur les armes chimiques menaçantes pourra ainsi justifier une agression contre la Syrie en escamotant le double refus sino-russe et mettre ainsi la Chine et la Russie devant le fait accompli tout en misant sur le fait que, peut-être, ces deux pays n’iront pas jusqu’à livrer une guerre ouverte à l’Occident pour la Syrie. Rien n’est moins sûr.

Israël étant le pays qui fabrique en direction prioritairement des opinions occidentales l’essentiel de l’information sur ce qu’on appelle le monde arabe, démontre une nouvelle fois au travers de ce changement de rhétorique face à la Syrie qu’il sait tenir son rôle. Rôle qu’ont dépeint Stephen Walt et John Mearsheimer dans leur ouvrage « Le Lobby pro-israélien et la politique étrangère américaine » paru en 2007
.
En effet, lors de la « Guerre des six jours » en 1967, Israël a arraché à la Syrie une partie de son territoire appelée le plateau du Golan d’où environ 100.000 syriens furent renvoyés. En 1981, le plateau du Golan passe sous les lois israéliennes et le territoire est repeuplé par quelques 18.000 colons israéliens. La Syrie tient absolument à reprendre ce territoire et pour ce faire, elle arme le Hezbollah et le Hamas qu’elle utilise pour maintenir la pression sur Israël. Comme le montrent Walt et Mearsheimer, seuls Yitzhak Rabin en 1994 assassiné plus tard et Ehud Barak dans un premier temps, puis opposé en 2000 furent favorables parmi tous les dirigeants israéliens de retourner à la Syrie le territoire volé contre un traité de paix. Ariel Sharon qui a succédé à Ehud Barak lui-même ayant fait marche arrière déclarera : « même dans mes moments de fantaisie les plus fous, je n’aurais jamais accepté une telle concession » . Ehud Olmert, successeur de Sharon confirmera : « Le plateau du Golan restera en notre possession pour toujours » . Tous ses successeurs s’inscriront dans la même logique. « Israël n’abandonnera jamais le plateau de Golan ; cette région fait partie intégrante d’Israël et est vitale pour sa sécurité et sa protection », tranchait Yisraël Katz, député israélien lorsque Javier Solana, Secrétaire général du Conseil de l’Union Européenne, en 2007, disait souhaiter aider la Syrie à récupérer ledit territoire.

Face à l’insistance syrienne va alors être engagée une œuvre de diabolisation du gouvernement syrien par Israël, ses dirigeants, ses intellectuels, ses médias et les puissants lobbies qui le soutiennent inconditionnellement dans sa logique de confiscation du Golan. Ariel Sharon, le 15 mars 2003 dira de Bachar Al Assad qu’il est un « homme dangereux et incapable d’un jugement sain » avant d’appeler les Etats Unis à exercer sur Al Assad « une très forte pression » pour l’empêcher de soutenir le Hamas et le Hezbollah. Toujours en 2003, pour Ephraïm Halevy, conseiller pour la sécurité nationale de Sharon, Assad « irresponsable et insolent succombait fréquemment à de mauvaises influences », « on ne pouvait pas fermer les yeux sur ses machinations. Mais avant d’arriver à la guerre, il y a toute une gamme de mesures qui peuvent être prises pour limiter les crocs du jeune, arrogant et immature président syrien ». L’immaturité de Bachar Al- Assad étant sa volonté de voir la Syrie regagner le plateau du Golan.

Les deux auteurs citent beaucoup de personnalités allant dans le même sens dans les médias israéliens aussi bien qu’étatsuniens où elles accouchaient fréquemment leur propagande en vue de pousser l’opinion et les décideurs politiques occidentaux notamment étatsuniens à catégoriser la Syrie et éventuellement à lui livrer une guerre. « La Syrie avait un fort pouvoir de nuisance, beaucoup plus fort que l’Irak » Yoshi Alphar. « Je me demande si, étant donné la qualité de leurs sources, les Syriens n’avaient pas eu vent de la conspiration du 11 septembre et avaient omis d’en avertir les Etats Unis » Itamar Rabinovich, ancien ambassadeur d’Israël aux USA. « Prochaine étape : serrer la vis à la Syrie. Il faut utiliser tous les moyens nécessaires y compris la force militaire pour obtenir un changement de comportement et/ou de régime à Damas » , journaliste israélo-américain Yossi Klein Halevi, 15 avril 2003 dans le Los Angeles Times. « La Syrie, amie du terrorisme, a elle aussi besoin d’un changement », Zev Chafets, 16 avril 2003 dans New York Daily News. « Je ne serai pas surpris si les armes de destruction massive que nous n’arrivons pas à trouver en Irak avaient pris le chemin de la Syrie » Eliot Engel. « Assad est un homme excessivement dangereux » Jed Babbin…On pourrait en citer d’autres. Mais c’est fastidieux. Soulignons simplement qu’à la même époque, il y avait une loi dénommée Syria Accountability Act qui fut votée par le congrès étatsunien sous l’instigation d’Eliot Engel et de l’AIPAC avec pour objectif d’intégrer la Syrie à la liste des pays de « l’Axe du Mal ».

La Syrie n’est donc pas dans l’œil du cyclone depuis 2011. Elle est ciblée bien avant le début du fameux « Printemps arabe ». Les mouvements de foule de ces deux dernières années dans les pays où l’Occident bénéficiant dans certains cas des yeux fermés de la Chine et de la Russie n’ont servi qu’à tendre vers la réalisation d’un objectif prévu de longue date à Damas. Pour ce faire, rien de plus efficace que de resservir les vieilles mais redoutables recettes des armes chimiques, bactériologiques voire de destruction massive. C’est en cela que les responsables israéliens qui font semblant de ne jouer aucun rôle en Syrie actuellement avaient été les premiers à réorienter la communication pro-guerre en la faisant passer du stade compassionnel des massacres nécessitant une intervention humanitaire bloquée par les méchants et cyniques Russes et Chinois au cap de la menace des armes chimiques, « ligne rouge » autour duquel les agresseurs tentent à présent de mobiliser. Il faut rappeler, pour finir, que les armes chimiques dont il est question sont celles que la Syrie avait achetées à l’Egypte en 1973, lesquelles ne font peur ni à Israël ni à l’Occident car disposant de moyens de dissuasion suffisants.

Le prochain sur la liste est l’Iran. Les dirigeants israéliens ne cachent même pas leur démarche. Certain que tous les actes qu’il aura à poser, que ce soit aujourd’hui ou demain, contre l’Iran a et aura l’appui moral et matériel de l’Occident notamment des Etats Unis d’Amérique, des dirigeants israéliens annoncent qu’ils pourront frapper l’Iran avant les élections américaines de novembre prochain, obligeant ainsi ce tuteur bienveillant à l’accompagner dans cette nouvelle mission. Ce matin, 03 septembre 2012 sur BFMTV, Jean Jacques Bourdin a essayé en vain d’obtenir de Laurent Fabius un mot de la diplomatie française allant à l’encontre du projet israélien. Projet qui au demeurant, ne fâche pas la plupart des diplomaties occidentales. Loin de là, elles le soutiennent, lui fournissent même des moyens pour son accomplissement. A la fin, Fabius n’a trouvé qu’une condamnation ou simplement de réserves quant à une future agression contre l’Iran. Il dira « je me demande même si les Iraniens ne sont pas dans une stratégie double en se faisant frapper puis dire « nous on ne faisait rien, on nous a tapés dessus faire. Ils deviennent ainsi la victime et du même et du coup ils récupèrent une espèce de légitimité auprès des populations ». C’est dire combien ce monde là réserve donc des surprises aux proies contre lesquelles il planifie des attaques. Il temps, grand temps que les peuples affaiblis ou faibles commencent sérieusement par penser sérieusement à leur survie en se regroupant, en se dotant de la conscience des enjeux, en fédérant autour d’un leadership avisé et responsable avec l’idée de rechercher les moyens les plus appropriés pour répondre aux défis que ce monde là pose et posera

Komla KPOGLI

03 septembre 2012

Web. http://lajuda.blogspot.com.

URL de cet article 17616
http://www.legrandsoir.info/syrie-des-massacres-epouvantables-aux-armes-chimiques-et-l-iran.html
.
Sur ce site,
.

Yann FIEVET
« Il n’y a rien, dans le monde des hommes, que l’homme ne puisse réaliser. Si les buts que vous cherchez à atteindre ne concernent que vous, ils ne vous mèneront pas plus loin que vous-mêmes ; Mais les buts que vous visez pour le bien commun vous mèneront bien au-delà, et jusque dans l’éternité. » Marcus GARVEY Les habituelles insouciances de l’été combinées à l’opportune pléthore des jeux du stade sont désormais derrière nous. Cependant, la Crise dans ses multiples dimensions ne s’est en rien effacée malgré (...) lire la suite
Djamaleddine BENCHENOUF
Les prises de position des uns et des autres, lorsqu’elles sont diamétralement, voire radicalement, opposées, sur des évènements majeurs, signifient-elles, par voie de conséquence, que les uns ou les autres, sont dans l’erreur, pour le moins qu’on puisse dire ? Je m’explique. Parce que je sais que je suis un peu confus. Prenons un exemple précis. Une personne affirme que l’orange a une forme ronde. L’autre qu’elle est carrée. La logique veut que le deuxième, à moins qu’il ait une vision subliminale, (...) lire la suite
Interview de Jean Bricmont par KOUROSH ZIABARI
Jean BRICMONT
Dans votre article, « The case for a Non-Interventionist Foreign Policy », vous parlez des justifications que les puissances impériales utilisent pour rationaliser leurs expéditions militaires dans le monde. Une politique étrangère belliciste ne constitue-t-elle pas un avantage pour les politiciens dans le monde occidental, particulièrement aux États-Unis, pour attirer les votes et le soutien des populations ? Les américains peuvent-ils élire un président pacifiste qui s’engage ouvertement à en finir (...) lire la suite
John PILGER
La menace du gouvernement britannique d’envahir l’ambassade équatorienne à Londres pour s’emparer de Julian Assange est d’une importance historique. David Cameron, ancien chargé des relations publiques d’un magnat de la télévision et marchand d’armes auprès des monarchies du Golfe, est bien placé pour déshonorer les conventions internationales qui ont protégé des Britanniques qui s’étaient retrouvés au milieu d’un soulèvement. Tout comme l’invasion de l’Irak par Tony Blair a directement mené aux attentats (...) lire la suite
Chems Eddine CHITOUR
« Le Mouvement des non-alignés ? Combien de divisions ? » - Appréciation dévalorisante de l’Occident Du 28 au 30 août s’est tenu à Téhéran le XVIe Sommet des pays non-alignés, et ce, dans l’indifférence la plus totale des pays occidentaux et du black-out des médias occidentaux main stream. Malgré cela, vingt neuf chefs d’État ou de gouvernement ont fait le déplacement, tandis que la majorité des 120 membres de ce mouvement étaient représentés au niveau ministériel. À l’issue de ce sommet, l’Iran prendra pour (...) lire la suite
Caroline COURSON
« Les forces vives du monde entier s’éveillent d’un long sommeil. La Grèce est au centre de cette violence d’un monde à créer, appelée à supplanter la violence absurde d’un monde fasciné par le progrès de son autodestruction. » Raoul VANEIGEM « La Grèce a fait de moi un homme libre et entier » Henry Miller « Les empires ne retiennent pas les leçons de l’histoire » Noam Chomsky Timeo Danaos (Prenez garde aux grecs) Depuis des mois interminables que je joue les Cassandre en hurlant « Ellas Ellas » pour la (...) lire la suite
Fida DAKROUB
Il est certainement beau de bien servir sa patrie, mais le mérite de bien dire n’est pas non plus à dédaigner. En politique comme en littérature, sur la barricade comme sur l’écran d’un ordinateur, on peut se rendre illustre ; et ceux qui font de belles actions, comme ceux qui les écrivent, obtiennent des louanges. Or, selon moi, bien qu’il ne revienne pas à celui qui écrit l’histoire la même gloire qu’à celui qui la fait, sa tâche n’en est pas moins fort difficile. Dans ce sens, il ne suffit pas que le (...) lire la suite
Oscar FORTIN
Un témoignage et point de vue qui nous fait découvrir l’autre visage de l’Iran Je viens tout juste de découvrir un auteur, Gilles Lanneau, dont le peu que j’en ai lu m’a aussitôt conduit à en savoir davantage sur lui-même. J’ai trouvé, sur Google, une des nombreuses références qui nous révèle tout particulièrement l’homme et les expériences qui sous-tendent ses écrits. Je vous invite à lire cette entrevue qu’il accordait à Mina Fallah de la revue TEHERAN Je me permets de partager avec vous un bref (...) lire la suite
André BOUNY
Réajustements et façon dont a été traitée cet été l’inauguration du chantier visant à décontaminer une ancienne aire de stockage d’Agent Orange sur l’aéroport de Danang au Viêt Nam. À l’été 2011, se déroula une cérémonie dédiée aux accords vietnamo-étasuniens visant à engager un chantier de décontamination de la dioxine recelée dans et par l’Agent Orange sur une partie de l’ancienne base américaine de Danang. Un lieu faisant partie des trois principaux sites les plus contaminés par cette molécule 2,3,7,8-TCDD parmi (...) lire la suite
Une analyse documentée des dérives de la presse, ici et ailleurs
Jean-Luc MELENCHON
L’article que vous allez lire traite de l’affaire Assange, de l’Equateur, de nos médias. C’est un extrait (la deuxième partie) d’un long article (« Le MEDEF ne sent plus d’arrogance ! ») écrit sur son blog par Jean-Luc Mélenchon. Si nous le publions ici, ce n’est pas parce qu’il cite aimablement LGS quand d’autres le dénigrent, ni parce que nous sommes d’accord sur tout. C’est parce que nous avons dans cet article la démonstration de ce qu’un homme politique peut savoir, s’il le veut, sur l’Amérique (...) lire la suite
Ismail SALAMI
L’Occident a beau ignorer délibérément et mépriser ostensiblement le sommet du Mouvement des Non Alignés de Téhéran, il apparaît clairement que ce sommet a énormément chagriné Washington et Israël et qu’un dialogue entre les nations pour parvenir à la paix garde toujours une grande potentialité. La veille de l’inauguration du sommet des Non Alignés, le premier ministre israélien Benjamin Netanyahu a fait preuve de son cynisme habituel en qualifiant la présence de représentants de haut niveau de plus de 120 (...) lire la suite
Jacqueline ROUSSIE
Monsieur le Président Obama The White House 1600 Pennsylvania Avenue N.W. Washington DC 20500 Monsieur le Président, Je venais à peine de vous envoyer la « lettre du mois d’août », que j’apprenais l’inscription de Cuba sur la liste des « Etats Sponsors du Terrorisme International », par votre Département d’Etat. En France, tous les écoliers apprennent la fable de Jean de La Fontaine « Le loup et l’agneau ». Dans cette fable, le loup accuse l’agneau de tous les maux de la terre avant de dévorer (...) lire la suite
L’art de la guerre
Manlio DINUCCI
« Site Pluto » (Site Pluton) était pendant la guerre froide le plus grand dépôt d’armes nucléaires de la US Army en Italie. Dans ses souterrains, sous la colline de Longare (Vicence), étaient gardés plus de 200 engins nucléaires « tactiques » : des missiles à courte portée, des projectiles d’artillerie et des mines de démolition. Prêts à déclencher l’enfer nucléaire sur le territoire italien. Inactivé officiellement en 1992 comme dépôt, le site a été en partie affecté à des communications satellitaires. Il est, (...) lire la suite
Guillaume DE ROUVILLE
Lors des guerres menées par les États-Unis depuis la chute du mur de Berlin au nom d’une certaine idée de leur puissance, est apparue une notion, celle de « dommages collatéraux », qui a été utilisée par les organes des relations publiques du Pentagone pour justifier et faire accepter aux opinions occidentales des actes de guerre provocant des victimes civiles. Ces dommages collatéraux ne seraient pas souhaités par la puissance militaire qui déplore ces tragiques erreurs, fruits de renseignements (...) lire la suite
Capitaine Martin
Le président George W. Bush, l’homme qui a engagé sa propre Nation dans des guerres aussi sanglantes que désastreuses, qui a attaqué de manière décisive la vie privée et les droits constitutionnels, et qui a donné un nouveau tour de vis aux politiques néolibérales, a été élu à l’issue d’une des plus grandes polémiques de l’histoire des scrutins dits démocratiques, qui a vu opérations de recomptage manuel et feuilletons juridiques se succéder. Une chose vraiment difficile à croire venant d’un grand pays comme (...) lire la suite
Comment la propagande pro-guerre contre la Syrie évolue-t-elle ?
Komla KPOGLI
La propagande médiatique a changé et a pris un nouveau cap sur la Syrie. Après des slogans : « des massacres contre son propre peuple », « des massacres épouvantables de Bachar Al-Assad » et toutes ces choses non vues mais criées et répétées qui n’ont pas (encore) réussi à bouger la position de la Russie et de la Chine, voici venu l’heure des « armes chimiques ». Les chiffres macabres avancés et distillés depuis Londres par l’OSDH, l’agence de presse et officier du registre mortuaire des « (...) lire la suite
Un parfum vert-de-gris dans la volonté de surveiller, de pourchasser, d’évaluer, de juger
Anatole BERNARD
Qui a le souci de la vérité ? Le tir nourri qui vise LGS mérite une riposte vive, mais digne. Car l’enjeu est de taille. Oui, dans cette affaire la liberté d’expression est tout simplement piétinée et par conséquent la démocratie niée, elle qui garantit une loi égale pour tous et des droits inaliénables au travail, à l’éducation, à la santé, à l’information, à l’expression (…). Alors, comment qualifier une campagne qui ne traite nullement les orientations incriminées au fond, qui insulte et juge de manière (...) lire la suite
Presse « de gauche », plagiat, troncature, enfumage et reprises des bobards de factieux.
Vladimir MARCIAC
Vous allez voir : nos médias ne supportent pas ça. Et pas que nos médias réputés de droite, hélas ! Tandis que se construit l’Europe de la concurrence et de l’argent-roi, de la compétition inamicale entre les pays de l’UE, tandis que nos médias privés condamnent le travailleur grec (oisif et non imposé), l’Espagnol dépensier, l’Italien combinard, le Français aux 35 heures et qu’ils alimentent la crainte de voir arriver le plombier polonais, les pays du sous-continent latino-américain se dressent un à un (...) lire la suite
Rosa LLORENS
La rentrée, pas encore effectuée, a déjà apporté son premier film "d’intervention culturelle" (pour ne pas dire : de propagande). La Vierge, les Coptes et moi, de Namir Abdel Messeeh, n’est pas un film agressif, méprisant et grotesque (comme le sinistre Cochon de Gaza, dont le titre était déjà tout un programme) ; mais il s’inscrit dans un véritable projet de contrôle des images et des représentations concernant l’Egypte : il s’agit de fournir une grille de lecture pré-digérée où la réalité égyptienne (...) lire la suite
Patricio Montesinos
« N’importe quoi, sauf la vérité. Il n’y a que ça qui ne se vend pas ». - Boris Vian L’organisation autoproclamée Reporters Sans Frontières (RSF), qui dit défendre la presse dans le monde, attaque maintenant la Bolivie comme elle a coutume de le faire s’agissant des pays catalogués « adversaires » des États-Unis, en ourdissant une nouvelle agression envers cette nation des Andes, déjà la cible, tous ces temps derniers, de campagnes médiatiques incessantes et d’actions subversives. « Reporters Sans Vergogne (...) lire la suite
Les délégués du gouvernement de la République de Colombie (le gouvernement national) et les Forces Armées révolutionnaires de Colombie – Armée du Peuple (FARC-EP) En conclusion de la Rencontre exploratoire qui a commencé à La Havane, à Cuba, le 23 février 2012, les gouvernements de la République de Cuba et de la Norvège jouant le rôle de garants, le gouvernement de la République bolivarienne du Venezuela agissant comme facilitateur logistique et comme accompagnateur, À la suite de la décision commune de (...) lire la suite
M. Saadoune
Rachel Corrie est coupable ! Permettez-moi de vous transmettre l’édito de M Saadoune Quotidien d’Oran consacré au jugement posthume de la pacifiste nord américaine R. Corrie. Décidément Israël est une grande démocratie Rachel Corrie est coupable… Un militaire israélien conduisant un bulldozer lui est passé et repassé dessus. Elle en est morte. Bien fait pour elle, a dit la « justice » israélienne. Cette militante pacifiste américaine est donc coupable d’avoir été là, d’être venue en témoin de la terrible (...) lire la suite
Le moment pour Obama de gagner son Prix Nobel
Dan KOVALIK
D’après le journal colombien El Tiempo, 75% des Colombiens souhaitent un dialogue entre le gouvernement colombien et les guérillas. Et cela pour de bonnes raisons, la Colombie ayant été dévastée par plus de 50 années de conflit armé qui a coûté la vie à des centaines de milliers de civils (entre 50 et 250 mille d’entre eux ont « disparu ») ; qui a laissé plus de 5 millions de personnes déplacées (la population la plus importante de personnes déplacées dans le monde), et a donné un prétexte au gouvernement (...) lire la suite
Claude Jacqueline HERDHUIN
Cet argument dit tout sur l’état de notre société québécoise. Je paie donc j’ai le droit, je peux payer donc je me fous de ceux qui ne peuvent pas payer. Cette notion mercantile, typiquement nord-américaine, fait ressortir la maudite française en moi. Pourtant, après 24 ans au Québec, je me sais totalement « assimilée ». Plus québécoise que française, je n’ai jamais essayé de recréer mes habitudes du vieux continent ici et je me suis toujours gardée de tomber dans le discours du type : « En France, c’est comme (...) lire la suite
Le Rapport Anti-Empire
William BLUM
« Nous prêtons allégeance à la république représentée par l’Amérique et non à l’empire qui la fait souffrir » (1) Il a fallu une révolution à Louis XVI, deux défaites militaires historiques à Napoléon, de multiples révolutions dans le Nouveau Monde à l’empire espagnol, une révolution communiste au Tsar russe, la Première Guerre Mondiale à l’empire Austro-hongrois et Ottoman, la Deuxième Guerre Mondiale au Troisième Reich, deux bombes atomiques à l’Empire du Soleil Levant, un coup d’état militaire à domicile à (...) lire la suite
Mohamed BELAALI
Les manifestations contre la dynastie des Al Saoud notamment dans les provinces orientales se poursuivent et se ressemblent. Chaque manifestation se termine par une répression sanglante. Cette violence exercée sur des manifestants pacifiques se fait à huis clos. Le silence des États-Unis, de l’Europe et de leurs médias sur ces exactions est impressionnant. Leur complicité avec ce Royaume moyenâgeux est totale. Les richesses pétrolières enfouies sous le sable de l’Arabie, le rôle de défenseur des (...) lire la suite
Jérôme DUVAL
Face à une dette privée des institutions financières (banques principalement) devenue dangereuse car reposant sur une accumulation de crédits hypothécaires à risques, c’est-à-dire avec une forte probabilité de non paiement, le royaume d’Espagne, sur le conseil de sociétés privées, a décidé de transférer ce risque aux institutions publiques. Mais qui sont ces sociétés privées, et quels intérêts servent-elles ? L’Etat paie 2 millions d’euros des entreprises privées au bilan douteux pour le conseiller Le 21 (...) lire la suite
Diana JOHNSTONE
Il était une fois une organisation appelée Amnesty International qui se consacrait à la défense des prisonniers de conscience partout dans le monde. Son action était guidée par deux principes qui ont contribué à son succès : la neutralité et la discrétion. Dans le contexte de la Guerre Froide, Amnesty International à ses débuts prenait soin d’équilibrer ses campagnes en faveur des prisonniers entre les trois régions idéologiques : l’Occident capitaliste, l’Est communiste et les pays en voie de (...) lire la suite
Paul CRAIG ROBERTS
Les Etats-Unis se sont effondrés sur le plan social, politique, légal, constitutionnel, environnemental et moral. Le pays qui existe aujourd’hui n’est plus que l’ombre du pays où je suis né. Dans cet article, je vais traiter de l’effondrement économique des Etats-Unis. Dans les articles suivants je traiterais d’autres aspects du collapsus étasunien. Sur le plan économique, les Etats-Unis ont atteint le stade de la pauvreté. Comme dit Peter Edelman "Les petits salaires sont la norme." Aujourd’hui dans (...) lire la suite
Djamaleddine BENCHENOUF
BHL est aux avant-postes de la révolution du Kéfieh, aux côtés des révolutionnaires, depuis le premier jour du printemps palestinien. New-York, le 2 mars 2013 : Il est partout ! C’est grâce à lui que l’insurrection palestinienne a forcé le black-out qui tentait de l’occulter, pour que le carnage puisse, encore une fois, se commettre à huis-clos. Il a interpellé, sans désemparer, toutes les puissances occidentales, et a exigé que les forces de l’OTAN interviennent énergiquement contre le régime (...) lire la suite
BREVES
GRIGNY : GO TV !, une télé ouèbe pour informer, valoriser Partant du principe que la communication est un service public à part entière, la municipalité de Grigny (Rhône) dirigée par René Balme a décidé d’élargir son champ d’action en adjoignant au journal de Grigny (mensuel papier), un journal télévisé (...) lire la suite
VOIR AUSSI
Les deux loups
Gaëtan PELLETIER
L'indécence politicienne
Front de Lutte des Syndicalistes
GS, la machine à broyer !
Front de Lutte des Syndicalistes
OU SONT PASSEES NOS USINES ?
D’aprés mbdx33
Doux Graincourt ne doit pas mourir
Front de Lutte des Syndicalistes
La bataille contre le TSCG ne fait que commencer
Front de Lutte des Syndicalistes
Le QG terroriste d'Erdogan
Bahar Kimyongür
Pas d’issue sans les luttes !
Front syndical de classe
Partager cet article
Repost0
9 septembre 2012 7 09 /09 /septembre /2012 03:10

 

Sur mon blog sos-crise,

 

Poing dans la gueule


Partager cet article
Repost0
9 septembre 2012 7 09 /09 /septembre /2012 03:04

 

 

Attention : Ce site attaque en permanence Obama. Certes. Mais son rival sera pire encore, et par ex il rêve d'attaquer la Russie ! (eva)

 

Sans Retour - le film choc sur le risque de conflit nucléaire au Moyen-Orient

http://www.solidariteetprogres.org/Sans-Retour-le-film-choc-sur-le-risque-de-conflit-nucleaire-au-Moyen_09053

 

Nous présentons ici en version française le documentaire du LaRouche PAC « Unsurvivable », produit en septembre 2012.

 

..
.

La crise qui se noue autour de la Syrie et de l’Iran est aussi grave que le crise des missiles de Cuba en 1962, sauf que cette fois-ci, le président des Etats-Unis n’est pas John F. Kennedy.


Dans un monde nucléaire, se laisser entraîner dans une logique de guerre serait jeter l’humanité sur une voie sans retour.

.

À lire ou voir aussi...

.

 

Syrie


Appel à faire cesser l’agression contre la Syrie et à refuser la participation de la France à celle-ci. Voir sur le site du Comité Valmy  


Lire la suite

 

.

 

 

.

.

Partager cet article
Repost0
9 septembre 2012 7 09 /09 /septembre /2012 03:00

 

Presse « de gauche », plagiat, troncature, enfumage et reprises des bobards de factieux.
Quand Charlie Hebdo chasse avec les chiens de garde.
Vladimir MARCIAC

Vous allez voir : nos médias ne supportent pas ça. Et pas que nos médias réputés de droite, hélas !

Tandis que se construit l’Europe de la concurrence et de l’argent-roi, de la compétition inamicale entre les pays de l’UE, tandis que nos médias privés condamnent le travailleur grec (oisif et non imposé), l’Espagnol dépensier, l’Italien combinard, le Français aux 35 heures et qu’ils alimentent la crainte de voir arriver le plombier polonais, les pays du sous-continent latino-américain se dressent un à un contre l’Empire dans un processus solidaire où chacun aide l’autre et se réjouit de ses succès.

Après Cuba, qui fut longtemps seule, le Venezuela, la Bolivie, le Nicaragua, l’Equateur, d’autres, à des degrés divers, ont choisi l’entraide dans la récupération de leur souveraineté.

Des organismes interétatiques ont été mis en place, qui réunissent nombre de pays latinos-américains. Une télévision, par satellite (Telesur) taille des croupières à CNN en langue espagnole, des programmes d’alphabétisation, de santé, d’alimentation ont été mis en place, les échanges commerciaux se paient parfois, non pas en monnaie, mais en services, dans une sorte de troc.

Pour ces raisons-là, ces pays sont mitraillés par nos médias.

Laissons, pour une fois, leurs cibles favorites (Cuba, le Venezuela) et passons à une autre qu’il faut diaboliser d’urgence car elle se mêle de gêner considérablement les USA et d’agacer l’aile droite de Charlie Hebdo.

D’abord, le « violeur agresseur sexuel ».

L’Equateur a décidé d’accorder l’asile politique à Julian Assange, le créateur de Wikileaks. Du coup, Rafael Correa, président élu de ce pays devient l’homme à abattre. Médiatiquement puisque la tentative d’exécution physique a échoué.

Puis le futur despote…

Le 7 mai 2011, Rafael Correa célébrait la 8 ème victoire électorale de la « Révolution citoyenne ». 11 millions d’Equatoriens venaient de voter oui à 61% aux 10 questions posées par référendum.

Dans une interview rediffusée par Telesur, Rafael Correa a relevé, qu’une fois de plus, les grands médias ont mené une féroce campagne pour le « non ». Ce ne sont pas les opposants qui ont été les principaux adversaires du « Oui » mais une presse qui « a dépassé toutes les limites et a perdu tout scrupule ». Et Rafael Correa prévoit une nouvelle montée en puissance de la guerre médiatique.

Petit coup d’Etat sans importance pour nos défenseurs des droits de l’Homme

Bref retour en arrière pour rappeler que le président avait été victime d’une tentative de coup d’État le 30 septembre 2010, fomenté par des éléments d’extrême-droite de la police, alliés aux médias privés. Sa voiture mitraillée (17 impacts de balles), victime d’un lancer de grenade lacrymogène, Rafael Correa, qui se blessa alors au genou, et une poignée d’hommes (ses gardes du corps) avaient pu se réfugier dans une pièce de l’hôpital de Quito où ils s’apprêtaient à mourir quand les factieux armés entreprirent de les déloger.

Maurice Lemoine, grand spécialiste de l’Amérique latine rapporte ceci dans le Monde Diplomatique : « Le ministre des affaires étrangères Ricardo Patiño et le maire de Quito Augusto Barrera appellent la population, déjà rassemblée en masse devant le palais présidentiel, à se rendre à l’hôpital militaire, « de façon tranquille et pacifique », pour en sortir M. Correa.

JPEG - 52.4 ko

Commence un long face à face pendant lequel les « forces de l’ordre » répriment – sans doute un mort et une centaine de blessés – les partisans du président, tentant, à l’aide d’un déluge de gaz lacrymogène, de les empêcher d’approcher. Ce n’est qu’au bout de onze heures de chaos, à 21h25, qu’un commando de l’armée, affrontant violemment les mutins, viendra « extraire » M. Correa ».

Pendant ce temps, des militaires occupaient la piste de l’aéroport international et les putschistes tentaient d’empêcher la télévision publique équatorienne de continuer à diffuser des informations sur l’encerclement du président. TeleSur a permis de suivre les événements en direct et en continu.

L’aile droite de Charlie Hebdo n’aime pas qu’on résiste aux milliardaires et aux USA.

Charlie Hebdo du 29 août consacre un tiers de sa page 11 à (contre) l’Equateur. L’article est signé Gérard Biard, rédacteur en chef, qui fustigeait Cuba la semaine précédente, en jetant poivre et piment sur une dépêche de l’AFP qui lui paraissait trop castriste : www.legrandsoir.info/charlie-hebdo-contre-l-afp.html

A Charlie Hebdo, l’international est assuré par Gérard Biard et par Eric Simon qui a confié à un administrateur du GS qu’il est pris de nausée devant les anti-impérialistes et qui qualifie LGS et ses administrateurs de nazis (rouges-bruns).

L’article de Biard (on n’ose dire « enquête » sans galvauder ce mot) est un pamphlet contre Rafael Correa, accusé d’opprimer sa presse. C’est amusant, car le prétexte à cette attaque est l’asile accordée par l’ambassade de l’Equateur à Londres à Julian Assange (qui, dit Biard, fait des « déclarations hallucinées »). En d’autres temps, Charlie Hebdo, ses plumes historiques, auraient pris le parti du fugitif recherché par l’énorme machine flicarde internationale pour crime de diffusion d’informations incontestables.

Mais là, le projet de Biard, c’est de démontrer que Rafael Correa ne respecte pas la liberté de la presse chez lui. Oh que non ! C’est amusant encore quand on sait qu’il y a, en Amérique-Latine, des dictatures, amies des USA, où les journalistes se font descendre comme des lapins, mais, bon, silence, hein ?

De même que l’article d’Eric Simon était fondé sur des sources vaseuses (Ornella Guyet) décriées par toutes les consciences, celui de Gérard Biard puise dans les informations des médias de droite et chez Reporters sans frontières. Il faut ne rien connaître pour ignorer que RSF, financée par plusieurs agences qui sont des paravents, parfois avoués, de la CIA, mène un combat partisan contre tous les pays du monde qui prétendent résister aux USA.

User des informations de RSF en la matière, c’est reproduire les dépêches des médias (privés) d’opposition de l’Equateur. Croire un mot de ce qu’elles racontent, c’est croire Landru quand il dit qu’il ne sait pas allumer un feu ou Sarkozy qui jurerait n’avoir jamais eu de montre ou Eric Simon quand il prétend que les administrateurs du GS invitent les nazis (les bruns) chez eux ou, bien sûr, Robert Ménard quand il prétend ne pas être proche du FN.

L’Equateur à RSF : « la réalité du pays ne se réduit pas à celle de quatre familles propriétaires de médias ».

En réponse à une lettre ouverte de Reporters sans frontières critiquant l’attitude du président Rafael Correa à l’égard des médias, le gouvernement équatorien lui a proposé de participer dans son pays à un débat sur la liberté de la presse :

« Nous vous invitons, avec d’autres organismes internationaux défendant la liberté de la presse à participer à un forum » sur ce sujet. « Ainsi nous pourrons avoir une vision plus ample de la réalité du pays qui ne se réduit pas à celle de quatre familles propriétaires de médias ». Des journalistes, des étudiants et des patrons de presse seraient également invités.

Invitation rejetée, à notre connaissance.

L’article de Biard contre l’Equateur, disons-le tout net, est aussi malhonnête et mou du genou-déontologique que ceux de son comparse Simon et de son inspiratrice (Guyet) contre LGS.

Exemples :

Biard dit que Julian Assange est accusé d’agression sexuelle et de viol, sans préciser, même en deux mots, ce que la loi suédoise entend par-là et que la loi française ne retient pas. Charlie Hebdo : Assange est un agresseur violeur. Ah ? Ils sont vachement médiatisés, ces temps-ci, les agresseurs-violeurs. Dans le monde entier, dis-donc. Tous, n’est-ce pas ? On voit ici l’ampleur du foutage de gueule planétaire.

En vérité, ce bon Obama compte faire voyager le fondateur de Wikileaks : Grande-Bretagne>Suède, Suède >USA, USA>Cuba (Guantanamo).

D’après Biard, Correa a porté plainte contre le journal El Universo, parce qu’un article le traitait de dictateur et l’accusait de crimes contre l’humanité. Ce que le lecteur de Charlie Hebdo ne saura pas, c’est que ce journal accusait aussi Correa d’avoir « ordonné de tirer à discrétion dans un hôpital plein de civils ». Et que ce mensonge éhonté d’El Universo était la manière dont il rendait compte de l’encerclement du président dans cet hôpital, tandis que les putschistes tiraient sur lui et qu’ils essayaient (par la force des armes et les mensonges des médias privés) d’empêcher la foule d’arriver en renfort vers le président élu.

Biard écrit que des journalistes ont été condamnés à verser au président des millions de dollars (1) « pour avoir évoqué des contrats publics douteux accordés, à son frère ». Nous lisons bien : le frère du président a (et non pas « aurait », ou « aurait selon l’opposition » ou « aurait selon la presse privée d’opposition ») bénéficié de contrats douteux. Et le seul fait de l’évoquer est puni.

Et pourquoi est-ce puni ? Soit parce que l’information est diffamatoire, soit parce que la Justice est aux ordres. Dans ce dernier cas, comment expliquer des décisions de juges déboutant le gouvernement (Biard s’en réjouit) dans un procès contre des opposants à un projet d’exploitation minière et pétrolière ?

De plus, Rafael Correa exerce un tel contrôle sur la justice que les auteurs du coup d’Etat raté sont quasiment tous remis en liberté ou non poursuivis.

Par ailleurs, comment Biard peut-il se désoler du projet de création (approuvé par le peuple consulté par référendum) d’un « organe de contrôle des contenus journalistiques » sans dénoncer en même temps son pendant dans toutes les pays occidentaux et dont le nom en France est : le CSA ?

D’autant plus que, me souffle un lecteur bien informé, « Le projet de loi sur la communication, bloqué depuis 2 ans à l’Assemblée Nationale équatorienne par l’opposition et les grands groupes de communication, ne crée pas une instance de contrôle du contenu des médias, mais une instance de régulation qui, entre autres, repérera les messages violents, sexuels et discriminatoires. Cette instance ne sera même pas supervisée par le gouvernement, n’aura aucun pouvoir de censure et disposera de beaucoup moins de pouvoir que le CSA en France, par exemple ».

Comment Biard peut-il glisser une phrase où il concède que « Rafael Correa n’a pour le moment rien d’un despote… », alors que tout son article tend à persuader son lecteur du contraire. Et d’où tient-il la validité de son « pour le moment » ?

L’art de plagier et triturer une dépêche d’agence sans la citer.

Le 17 août, l’AFP diffusait une dépêche réquisitoire au titre assez « engagé » : « Correa - Quand un pourfendeur de la presse, se fait le héraut de la liberté d’expression. »

Gérard Biard s’en inspire en douce pour titrer platement son article : « Correa défend la liberté d’expression, sauf chez lui ».

Regardons maintenant les ressemblances entre la dépêche de l’AFP (source non citée par Biard), en notant bien les coupés-collés parfois affectés de variations infimes qui permettent à l’auteur de faire croire qu’il a creusé le sujet, de gommer ce que sa source dit de positif, d’en ajouter dans le négatif :

Dépêche de l’AFP Charlie Hebdo (Gérard Biard)
« Au pouvoir depuis 2007, ce dirigeant de gauche [Rafael Correa], qui jouit d’une forte popularité pour ses programmes sociaux… » Rien sur la popularité et les programmes sociaux.
« En 2011, Rafael Correa avait porté plainte contre le journal d’opposition El Universo, dont trois dirigeants et un éditorialiste ont été condamnés à trois ans de prison et une amende record de 40 millions de dollars… » « En 2011, il avait porté plainte contre le journal d’opposition El Universo […] les trois dirigeants du journal et l’éditorialiste avaient été condamnés à trois ans de prison et à 40 millions de dollars d’amende, tout de même ! »
« Cette peine avait provoqué la colère de nombreux journaux, organisations internationales de défense des droits de l’homme et de la presse, contraignant finalement M. Correa à demander l’annulation de la condamnation du journal en février dernier ». « Magnanime – et un peu sous la pression de toute la presse gouvernementale, de Reporters sans frontières et d’organisations de défense des droits de l’Homme -, Correa avait accordé son « pardon » aux journalistes »
NB : Pardonnés ! mais il n’est pas précisé qu’il y a eu « annulation de la condamnation ».
« Dans la foulée, il avait également accordé son pardon à deux autres journalistes condamnés le 7 février à lui verser deux millions de dollars après avoir publié un livre évoquant des contrats publics obtenus par son frère ». « En février 2012, deux autres journalistes furent condamnés à lui verser deux millions de dollars après avoir évoqué des contrats publics douteux accordés à son frère ».
(Notez le « douteux » ajouté par Biard.)
« Cette semaine, le Conseil de l’enfance et de l’adolescence, qui dépend du gouvernement équatorien, a déposé une nouvelle plainte contre le directeur d’El Universo. Ce dernier est accusé de violation de la vie privée après la publication - pourtant autorisée par leurs parents - de photos d’enfants lors d’une réception au palais présidentiel ». « Il y a deux semaines, le Conseil de l’enfance et de l’adolescence, dépendant du gouvernement équatorien, a porté plainte contre le journal pour avoir publié – après autorisation écrite des parents-, la photo d’enfants présents lors d’une réception au palais présidentiel. »

Du plagiat malveillant parsemé de traficotages et d’insinuations. Un vrai journaliste aurait au moins appelé l’ambassade de l’Equateur pour avoir sa version, quitte à la contester.

Mais ce n’est pas tout !

Comment l’AFP et Gérard Biard mentent par omission et insinuation

Etudions maintenant le dernier passage du tableau ci-dessus, relatif à une plainte pour une photo. Le texte est assez sibyllin, non daté, exempt de noms pour qu’aucune recherche et vérification ne puissent être faites par le lecteur qui, après cet ajout sans aucun rapport avec l’affaire Julian Assange, est mûr pour tirer une conclusion finale : Correa est un dictateur.

Nous y apprenons en substance, avec les 60 000 (?) lecteurs de Charlie Hebdo enfumés par le rédacteur en chef que, passant outre l’accord et les droits des parents (lambdas), le gouvernement (liberticide) veut punir la publication de photos d’enfants (lambdas) prises lors d’une (anodine) réception en son palais présidentiel.

Or, de quoi est-il question en vérité ? Pour protéger les enfants et les adolescents, le gouvernement équatorien a créé un « Consejo Nacional de la Niñez y Adolescencia » rattaché au ministère « de Inclusión Económica y Social », soutenu et en partie financé par l’Unicef. Voir étude de l’Unicef (en espagnol) : www.unicef.org/ecuador/Encuesta_nacional_NN...

Cet organisme prévoit, parmi des dizaines de dispositions couvrant un large éventail : travail des enfants, maltraitance, soins médicaux, alimentation, alphabétisation, abus sexuels, etc., un droit des enfants à leur image.

Tous ces droits, on en sera d’accord, sont ceux des enfants et ne peuvent être dépendants du bon vouloir des parents.

Or, un député de l’opposition, Dalo Bucaram, fils d’un ancien président qui avait fui au Panama en emportant plusieurs millions de dollars, a fait publier le dimanche 12 août 2012, dans El Universo, un article politique illustré d’une photo de ses trois enfants au Palais présidentiel auprès de Rafael Correa, comme preuves de réunions avec le président en vue du retour possible de l’exilé.

JPEG - 26.8 ko

Posons que cette affaire, l’utilisation d’enfants par leur père, député, fils d’un président fuyard, la réaction qu’elle a sucitée, peuvent paraître surréalistes à un citoyen français. Mais que dire de l’usage qu’en fait l’AFP par volontaire rétention d’informations et Gérard Biard, trop content de faire un copie-collé subreptice, à charge ? Et v’lan un coup de sabot final ! Pas la peine de s’embêter à vérifier ce qui s’est passé vraiment. Le lecteur n’ira pas voir, surtout s’il ne connaît pas la langue du coin.

Et puis, contre les « anti-impérialistes » tout bois fait flamme. Quitte à désinformer le lecteur, ce cochon de payant qui, ne faisant pas partie de la rédaction du journal, est affecté d’un QI forcément inférieur à celui du rédacteur en chef emberlificoteur.

Continuons à lire Charlie Hebdo :

Quand le futur « despote » interdit « toute manifestation »

Biard, déçu sans doute par la modération de l’AFP est allé fouiller dans un rapport d’Amnesty International publié le 17 juillet pour y découvrir que « Correa est accusé de détourner abusivement le système judiciaire pour empêcher toute manifestation ». Si cela est exact (mais on vient d’apprendre qu’il faut tout vérifier et tout contextualiser), c’est condamnable. La version de Charlie Hebdo nous trace en effet le portrait d’une dictature qui empêche TOUTE ESPECE DE MANIFESTATION dans le pays.

Toute manifestation ? Non, dit en vérité le rapport cité qui déplore les « manœuvres semble-t-il délibérées visant à les empêcher [les indigènes et campesinos] de protester contre des projets ayant des répercussions sur leur environnement et leurs terres », c’est-à-dire des manifestations spécifiques en des lieux précis.

De surcroît, si Biard rapporte ensuite fidèlement les écrits d’Amnesty international quand elle parle de 24 dirigeants inculpés « pour terrorisme, sabotage, blocage des routes et assassinat » en lien avec des manifestations de 2009 et 2010, il oublie au passage cette remarque du rapport : « Amnesty International reconnaît que l’État est tenu de maintenir l’ordre public et d’enquêter sur les crimes susceptibles d’être commis dans le cadre d’une manifestation ».

Le lecteur novice du Grand Soir vient d’avoir une révélation : le journaliste n’est pas celui qui se fait rétribuer, c’est celui qui informe. LGS l’avait déjà dit, je crois.

Jean-Luc Mélenchon complice de Rafael Correa.

Il y a peut-être aussi un autre crime, plus récent, que Biard impute à Rafael Correa. Mais difficile pour lui d’y aller franco sans contrarier une partie du journal, dont son directeur de publication.

Le 11 Avril 2012, l’Humanité publiait ce qui suit :

« Rafael Correa, président de l’Equateur, soutient Jean-Luc Mélenchon

Dans une lettre adressée, depuis Quito, à Jean-Luc Mélenchon, que nous reproduisons ici, le président de l’Equateur, Rafael Correa, salue et soutient la campagne du Front de gauche et de son candidat ».

« Cher Jean-Luc,

Les injustices et les inégalités générées par un système basé sur le pouvoir de quelques-uns et l’exploitation de la majorité, ont poussé, en Amérique latine, les citoyennes et les citoyens à s’unir pour redéfinir notre destin. La vérité, l’honnêteté, la force, la créativité et la simplicité des grandes idées résident en nos compatriotes et avec eux nous construisons ce futur que nous appelons tous de nos voeux.

« Qu’ils s’en aillent tous  »

En Amérique latine, ce système qui mettait le capital au-dessus de l’humain et les intérêts corporatistes au-dessus des droits citoyens s’est définitivement éteint. En Équateur, cela s’est traduit par le mot d’ordre du peuple : « Qu’ils s’en aillent tous ! ». Et c’est ainsi que nous avons débuté une révolution citoyenne destinée à changer les structures du pouvoir et à instaurer le bien vivre pour toutes et tous. Nos pas ne sont pas guidés par les recommandations du Fonds monétaire international (FMI) et de la Banque mondiale, mais par une nouvelle Constitution, adoptée directement par le peuple, et dont les droits de l’homme constituent la colonne vertébrale.

JPEG - 26.5 ko

« Surmonter le fondamentalisme néolibéral »

Le nouveau Front de Gauche que tu mènes est une référence pour les mouvements progressistes de toute l’Europe, nous sommes sûrs que vous saurez affronter les défis posés par ce moment historique de la réalité européenne. Ce soutien populaire croissant est une preuve que l’Europe peut, elle aussi, surmonter le fondamentalisme néolibéral qui fait subir aux citoyens le coût de la crise, repoussant ainsi les aspirations sociales et enracinant les inégalités.

Les propositions sociales que tu fais ont d’ores et déjà commencé à être stigmatisées par les grands médias, lesquels te qualifient de « populiste » et « démagogue » :

bienvenue dans la lutte, il s’agit là de la réaction du capital, lorsque se profilent les politiques et les mesures au bénéfice des travailleurs, des salariés, de la grande majorité.

« Hasta la victoria Siempre »

Reçois, cher Jean-Luc, au nom du gouvernement de la Révolution citoyenne, de tous les révolutionnaires de l’Équateur, et de moi-même, le soutien à ton projet de société au service de ton pays. Ici comme en France a sonné l’heure de la Révolution citoyenne et de la marche vers un avenir fait de vie et de paix, fruits de la justice.

Nous saluons ta reconnaissance envers le travail quotidien que des millions d’Équatoriennes et d’Équatoriens menent avec cohérence et volonté pour transformer radicalement et profondément les structures d’une réalité économique, sociale et politique qui nous avait plongés dans la pauvreté, la dépendance et le sous-développement.

Nous te souhaitons, compañero, le succès dans cette élection présidentielle. Compte sur notre solidarité militante.

Hasta la victoria Siempre,

Rafael Correa Delgado, Président constitutionnel de la République ».

Jean-Luc Mélenchon complice de Rafael Correa et de Julian Assange

Julian Assange est intervenu le 24 août en direct par téléphone au cours des journées d’été du Parti de gauche (PG) . « La France a été un pays important pour Wikileaks », a-t-il déclaré avant d’ajouter : « Une partie de la presse française a été à nos côtés ». Oui, sauf celle qui savate le petit pays qui prend le risque de vous accueillir.

Finalement, que lire le mercredi ?

Bref, Rafael Correa, économiste modéré qui a fait ses études aux USA, entend ne plus laisser le puissant voisin considérer son pays comme une colonie officieuse. Il veut établir la justice sociale, protéger l’enfance et l’adolescence, arracher son peuple à la misère et récupérer le fruit des richesses de son pays (pétrole, cacao…). Il le fait contre des médias appartenant aux oligarques et qui remplacent l’opposition défaite par les verdicts des urnes. Il est victime d’un coup d’Etat auquel les médias participent. Il veut fixer des règles médiatiques s’approchant de celles dont nous nous accommodons. Il propose l’asile et la liberté au fondateur de Wikileaks.

C’est trop pour les USA et les putschistes (on les comprend). C’est trop pour Charlie Hebdo (il n’est plus à gauche, cet hebdo ? Vous le saviez ? Ses lecteurs le savent ? Il est revenu, Philippe Val ?).

Je viens de comprendre d’un seul coup pourquoi, autour de moi, des esprits libres et sans préjugés, qui ont un besoin hebdomadaire de satire, d’impertinence, de persiflage et de dessins, me disent acheter désormais le Canard Enchaîné, qui tire à 500 000 exemplaires.

Du coup, je suis allé y voir. Claude Angelli qui y traite (prudemment) des affaires internationales, n’a aucun mal à contourner Biard et Simon sur leur gauche.

Cependant, je vais m’astreindre régulièrement à décrypter la prose de Charlie Hebdo, comme ce journal a commencé à éplucher celle du Grand Soir avec, dit-il, une future mise en oeuvre de gros moyens.

Je te tiens, tu me tiens, par la barbichette, le premier qui mentira...

Vladimir Marciac

Voir aussi sur Le Grand Soir :
Rafael Correa : l’insurrection citoyenne en 10 leçons
http://www.legrandsoir.info/rafael-correa-l-insurrection-cit...


Note :

(1) Rafael Correa a renoncé à percevoir les amendes infligées aux médias condamnés. Biard signale qu’il a accordé son « pardon » (les guillemets et italiques sont de Biard). Pardonner est un privilège de tyrans. Les présidents démocrates, eux, usent « d’un droit de grâce ». C’est d’ailleurs cette formulation (Correa a gracié… ») qu’ont retenue nombre d’organes de presse (pas tous) puisque « perdonar » peut aussi être traduit par « gracier », ce qui convenait mieux ici. Objectivement. D’ailleurs, la dépêche de l’AFP parle de « pardon », mais évoque aussi « le directeur d’El Universo, condamné puis gracié ».

URL de cet article 17594
http://www.legrandsoir.info/quand-charlie-hebdo-chasse-avec-les-chiens-de-garde.html
Partager cet article
Repost0

Présentation

  • : R-sistons à la désinformation
  • : Blog d'opinion et de résistance. Les médias ne sont pas libres, mais simples outils de désinformation et de propagande pour l'Occident militaro-financier. Pas de liberté d'informer, donc pas de liberté ni de démocratie. La désinformation est l'ennemie Public N°1. Eva, journaliste-écrivain, libre-penseuse, dénonce et interpelle.
  • Contact

Profil

  • Eva R-sistons
  • Journaliste de profession. Radio,TV,presse,productrice émissions. Auteur de plusieurs ouvrages chez éditeurs de renom. Milite pour une information libre,plurielle,diversifiée, indépendante des grands groupes.
  • Journaliste de profession. Radio,TV,presse,productrice émissions. Auteur de plusieurs ouvrages chez éditeurs de renom. Milite pour une information libre,plurielle,diversifiée, indépendante des grands groupes.

Recherche

Archives

Pages