Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog
26 octobre 2011 3 26 /10 /octobre /2011 20:54

http://a3.idata.over-blog.com/300x167/1/76/20/75/d-sinfo-3-juin-09/Voix-de-son-ma-tre.jpg

http://a3.idata.over-blog.com/300x167/1/76/20/75/d-sinfo-3-juin-09/Voix-de-son-ma-tre.jpg

 

 

Qui voyons-nous à la télé ?

Toujours les mêmes.

Pour dire les mêmes choses.

Et les autres ? Ostracisés !

Par eva R-sistons

 

 

Ainsi, les journaleux du Figaro, de l'Express ou de Valeurs actuelles, très réactionnaires (en particulier sur C dans l'Air) sont omniprésents . Un BHL ou un Valls (ce dernier pour représenter le PS, alors que justement il est le plus étranger aux orientations de ce parti, il est le plus à droite de cette gauche molle, très molle ! Les deux lascars, d'ailleurs, sortent du même moule : Ultra-libéral, occidental, portant la griffe du CRIF et plus généralement, du groupe Bilderberg. Les Médias préparent ardemment l'opinion à élire un jour Manuel Valls, afin de  liquider ce qu'il reste de gauche au PS, et pour représenter, encore et toujours, les intérêts d'Israël, comme avant lui Sarkozy, DSK, ou maintenant Hollande.).

 

Mais si nous voyons désormais de plus en plus Marine le Pen et surtout Mélenchon, c'est uniquement pour retirer des voix au PS et pour avoir au 2e tour un duel Sarkozy-Le Pen, et la réélection de celui dont les Français ne veulent pas.  Jolie démocratie !

 

Et pour la diversité, si l'on voit de plus en plus de Noirs, et c'est tant mieux, où sont les Arabes et les Musulmans, pourtant dix fois plus nombreux, par exemple, que les citoyens juifs ? Au Sport, au mieux. Au pire, nulle part. Vous avez dit démocratie ?  Et lorsqu'on voit un Arabe ou un Musulman, bien occidentalisé évidemment, c'est pour taper sur son camp. Vous avez dit démocratie ? Honte à la "République" française ! L'autre jour, un de ses représentants (Minc ? Je ne me souviens plus) a carrément ré-écrit la devise républicaine : Liberté, égalité, dignité. Et la fraternité, alors ? Envolée ! Evidemment... Ostraciser, c'est faire le lit des divisions, des conflits, de la haine !

 

Par contre, on voit à peine de Villepin, Montebourg ou Dupont-Aignan, et pas du tout Asselineau. Pourquoi ? De Villepin risque, en 2012, d'affaiblir le camp de la droite sarkozienne... Dupont-Aignan aussi, d'autant plus dangereux qu'il dénonce en plus les errements de l'Europe et du monde de la finance. Quant à Montebourg, prônant la démondialisation, il est même ostracisé sinon lynché par la presse de "gauche". Parce qu'elle est faussement de gauche (Nouvelobs, Marianne, Libération..). Souvenez-vous: Mon blog, sur le Nouvelobs, n'est plus visible parce qu'il a osé mettre en avant Montebourg !  Soyons démocrates, à condition de voter pour celui que les sondeurs aux ordres (du CRIF ?) imposent. Et la démocratie tunisienne, comme celle de Gaza, risque de faire les frais de la fausse démocratie de l'Occident, parce que ces pays ne votent pas comme les tyrans anlo-saxons, israéliens et européens, veulent. D'ailleurs, la démocratie, aujourd'hui, se réduit à la possibilité de voter. Pour qui ? Pour deux partis presque identiques, comme aux USA, à Droite ou à la Droite extrême, républicaine ou sarkozienne. Et pour deux partis imposés par les sondeurs aux ordres. Entendu récemment, et c'est très révélateur : Un journaleux ne parle plus de démocratie, mais d'alternance... entre deux partis presque identiques, évidemment !  Aussi révélatrice est la réflexion d'un Tunisien, aux Infos : ""On veut nous IMPOSER la démocratie, mais à condition qu'on vote pour LEURS choix" !

 

Quant à Asselineau, ostracisme complet (§). Si Montebourg fait de fugaces apparitions à la télévision, ce n'est pas pour défendre la démondialisation (sauf lors des débats du PS, évidemment). Et on accepte NDA pour parler de l'école, de son travail, de tout, mais pas de l'Europe ou pour critiquer l'Occupant de l'Elysée.

 

Vous avez dit Démocratie ? République ? Et on veut imposer la démocratie à tous, en s'ingérant dans les affaires des autres pays, et en imposant notre modèle aux antipodes de la vraie démocratie ! De qui se moque-t-on ? 

 

Ouvrons les yeux, bon sang !

 

eva R-sistons

 

 

http://r-sistons.over-blog.com .

 

NB : En gros, il y a en France moins de 700.000 citoyens juifs, et pourtant on voit surtout eux dans les Médias. Il y aurait environ 7 millions d'Arabes ou de Musulmans en France, on ne les voit quasiment jamais à la télévision ou alors lorsqu'il y a un reportage sur la Cité ou sur la délinquance. Si un cimetière musulman est profané, on en dit un mot - ou rien. Si un cimetière juif est profané, l'événement fait la Une. Où est la Justice ?  (eva)

 

 

 

(§) 

On va enfin entendre Asselineau ! Où ?

François ASSELINEAU est l’invité d'Abdelkrim BRANINE (photo ci-contre), journaliste animateur du FORUM DÉBAT de BEUR FM (106.7 MHz en région Ile de France) le JEUDI 27 OCTOBRE 2011 de 18H15 à  20h00.

 

http://photos-h.ak.fbcdn.net/hphotos-ak-ash4/318332_10150375415872612_367713397611_8351199_1426407611_a.jpghttp://photos-d.ak.fbcdn.net/hphotos-ak-ash4/310996_10150375416082612_367713397611_8351200_1765206603_a.jpg

-----------------------------------------------------------------------

 Le FORUM DÉBAT peut être écouté sur votre ordinateur en se connectant au site de la station de radio : 

http://www.beurfm.net/spip.php?rubrique20 

Cette émission sera enregistrée par nos soins puis mise en ligne sur notre site le plus rapidement possible.

Beur FM est une radio thématique indépendante disposant de 17 fréquences en France. Depuis sa création en 1981, cette radio s'est élargie à un large public diversifié. Beur FM émet 24 h/24 sur 106.7 MHz en FM pour la région Île-de-France.  

Repost 0
Published by Eva R-sistons - dans Pluralisme ou monolithisme
commenter cet article
20 juin 2009 6 20 /06 /juin /2009 06:37

philippe-schmidtVoici un entretien réalisé par l’Express.fr et qui en dit long sur les intentions des zélotes de la pensée unique.

Pour information, Philippe Schmidt, 46 ans, est aussi Vice Président de la LICRA (Ligue Internationale Contre le Racisme et l’Antisémitisme)… 

“Racisme, homophobie ou négationnisme, les messages haineux prennent de l’ampleur avec les blogs et réseaux sociaux. Philippe Schmitt, président de l’Inach, fondation de lutte contre la cyberhaine, explique les enjeux de ce combat.


En quoi le Web 2.0 a-t-il favorisé la circulation des messages de haine sur Internet?


Les sites racistes ont toujours existé. Ils s’en prennent à des groupes de personnes, discriminées selon leur qualité: femmes, juifs, noirs ou homosexuels… Autrefois, il fallait cependant chercher un peu pour trouver de tels sites.

Ce qui a changé avec les nouvelles pratiques du Web, c’est la diffusion des messages. Avec les blogs et les médias sociaux que sont Youtube, Facebook ou Myspace, il est beaucoup plus facile de se trouver confronté à un texte ou une vidéo raciste. L’information raciste va à l’internaute - sans limite!

Sur ces portails communautaires, tout est en ligne instantanément. Comment peut-on lutter?


En collaborant directement avec les sites: il faut demander à ces entreprises d’avoir une tolérance zéro. Ces contenus doivent être retirés le plus rapidement possible. Globalement, la plupart des professionnels jouent le jeu. Notre fondation de lutte contre la cyberhaine, l’Inach (International network against cyberhate) a par exemple un correspondant qui travaille directement avec YouTube et qui surveille l’apparition de vidéos racistes.
 

Et au niveau législatif ?


C’est problématique. Par exemple, en 2000, Yahoo a eu sur son site d’enchères des ventes objets nazis. Trois associations anti-racisme ont porté l’affaire en justice. Yahoo, condamné en France, a alors porté l’affaire devant une cour américaine pour se protéger … et a perdu.

Sur un site comme Facebook, par exemple, les groupes négationnistes ne sont pas interdits. Aujourd’hui, Facebook les bloque pour la France, mais ils sont toujours accessibles pour les Etats-Unis.

Tout cela est encore compliqué par les possibilités d’anonymat liées au Web. De plus, les sites racistes peuvent sans cesse changer d’adresse.

La conférence de l’ONU sur la Cyberhate du 16 juin comportait également un volet sensibilisation…

Pas facile de sensibiliser sans faire de la publicité pour ces sites. Or, les jeunes sont les victimes les plus faciles pour ce type de désinformation. C’est aussi le rôle des parents de travailler sur l’éducation à l’usage d’Internet avec leurs enfants, pour les aider à se protéger de ces dangers. Une grande partie de la lutte passe par la prévention.


http://www.marcfievet.com/article-32868384.html

.

NON à la répression des sites dissidents, non au délit d'opinion. A condition qu'ils ne distillent pas la haine ou le racisme.. Eva R-sistons



Repost 0
Published by Eva R-sistons - dans Pluralisme ou monolithisme
commenter cet article
23 mars 2009 1 23 /03 /mars /2009 01:24

Cette semaine en une, Le Point fait un gros coup éditorial : un dossier sur « les francs maçons de Sarkozy » à partir des extraits du livre de Sophie Coignard et un sujet sur Juppé. Son concurrent L'Express frappe fort lui aussi : un dossier sur « les francs maçons de Sarkozy » à partir des extraits du livre de Sophie Coignard et un sujet sur Juppé ! Vive le pluralisme de la presse.



L'Express-Le Point: le jeu des sept différences (Photo Sylvain Lapoix)
L'Express-Le Point: le jeu des sept différences (Photo Sylvain Lapoix)
Cette semaine, histoire d'attirer le chaland, L'Express et Le Point se sont livrés à un petit jeu éditorialo-pédagogique: le jeu des sept différences. Le but est simple: trouver ce qui distingue la Une du Point de celle del'Express et... inversement. Pas évident. Le Point propose en Une un sujet sur « les francs maçons de Sarkozy », sur les « confessions d'Alain Juppé ». De son côté l'Express affiche également les francs-maçons et Juppé à sa Une. Par contre, l'Express occulte complètement « la revanche des artisans » et « la baisse de l'immobilier » dont Le Point fait ses choux gras... 

Giesbert: « Je n'ai jamais vu ça !  »

Trêve de plaisanteries. Jusque là rien d'anormal, une concurrence à couteaux tirés. Simplement, L’Express propose, comme son confrère, les bonnes feuilles du livre de Sophie Coignard. Les extraits du livre d’une journaliste du Point publiés la même semaine dans l’Express et dans le Point! Un joli coup pour l’éditeur. Du jamais vu, même du temps où les deux titres se cotoyaient au sein du groupe Vivendi. Mais du côté des rédactions, la pilule franc-maçonne a du mal à passer. Surtout au Point, en fait. Interrogé par Marianne2.fr, Franz-Olivier Giesbert, visiblement énervé, s’emporte: « C’est incroyable ! Je n’ai jamais vu ça ! Dans la presse, nous avons tous des problèmes en ce moment et ce genre de méthode nuit à tout le monde. S’ils prétendent avoir signé l’exclusivité, ils mentent. Sinon, j’aimerais bien voir la lettre ».

Barbier met en avant un traitement différent des sujets

Giesbert qui a appris la nouvelle en recevant le dernier numéro del’Express à paraître ce jeudi  assure avoir un accord avec la maison d’édition et la journaliste, qui travaille, il est vrai, pour son journal. De son côté Christophe Barbier — peut-être fier de son « coup » —  s’affiche plus détendu. S’il avoue qu’il aurait aimé obtenir l’exclusivité du livre, il promet qu’il a également obtenu l’autorisation de l’éditeur d’en publier des extraits : « Nous nous intéressions à ce livre depuis janvier, parce que je suis convaincu que c’est un livre important. Sophie Coignard a fait un travail remarquable, elle lève le secret maçonnique. Du point de vue de l’impact, pour moi c’est aussi important que Les Bienveillantes de Jonathan Littell. Cela justifie largement que les journaux titrent là dessus. Je comprends la colère de FOG mais il faut comprendre comment Franz fonctionne: ce qui est à lui est à lui, ce qui est à l'autre est négociable...».

Quel impact sur les ventes ?

Au-delà de ce cas d’espèce, on pourra s’étonner qu’en cette période où les sujets d'actu ne manquent pas,  deux news magazines aient choisi de consacrer leur une au même sujet, à partir du même livre et d’annoncer, tous les deux à la une également, un article sur le livre d’Alain Juppé. 
Dans les deux cas, Christophe Barbier met en avant une différence d’approche : « Il y a une véritable différence de traitement dans le sujet. Le Point fait sa Une sur les francs-maçons de Sarkozy alors que nous titrons véritablement sur les francs-maçons. Cela n’a rien à voir. Quant au sujet sur Juppé, nous ne souhaitions faire qu’une interview de lui, ce sont les deux sujets qui me semblent les plus légitimes d’être à la Une cette semaine ».
Le directeur de l’Express, a contrario de celui du Point, ne croît absolument pas que cette similitude des unes –qu’il récuse- sera préjudiciable aux ventes des deux hebdos : « Nous savons que les francs-maçons sont une population intellectuelle très curieuse de ce qui se dit sur elle » plaide-t-il.

Un symptôme de l'uniformisation des médias

Une gémellité des choix éditoriaux qui ne viendra sans doute pas calmer l’autre crise de la presse. Celle que l’on ne met jamais en avant. Non pas la crise économique que traversent beaucoup de titres, mais celle de l’uniformisation des médias, dont les numéros du Point et de l’Express de cette semaine sont, à cet égard, symptomatiques et exemplaires !  A défaut d’être uniques…

Mercredi 11 Mars 2009 - 18:56
Régis Soubrouillard et Sylvain Lapoix
L’Express-Le Point : Un seul hebdo pour le prix de deux 
 
Repost 0
Published by R-sistons à la désinformation - dans Pluralisme ou monolithisme
commenter cet article

Présentation

  • : R-sistons à la désinformation
  • R-sistons  à  la  désinformation
  • : Blog d'opinion et de résistance. Les médias ne sont pas libres, mais simples outils de désinformation et de propagande pour l'Occident militaro-financier. Pas de liberté d'informer, donc pas de liberté ni de démocratie. La désinformation est l'ennemie Public N°1. Eva, journaliste-écrivain, libre-penseuse, dénonce et interpelle.
  • Contact

Profil

  • Eva R-sistons
  • Journaliste de profession. Radio,TV,presse,productrice émissions. Auteur de plusieurs ouvrages chez éditeurs de renom. Milite pour une information libre,plurielle,diversifiée, indépendante des grands groupes.
  • Journaliste de profession. Radio,TV,presse,productrice émissions. Auteur de plusieurs ouvrages chez éditeurs de renom. Milite pour une information libre,plurielle,diversifiée, indépendante des grands groupes.

Recherche

Archives

Pages