Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog
17 décembre 2014 3 17 /12 /décembre /2014 01:55

Information à vérifier.

Qui en dirait long sur l'état de la France-barbouze...

Fausse immatriculation russe,

armements POUR les terroristes de Boko Haram,

noir dessein: Partition Nigéria-Cameroun,

et NOTRE Armée enrôlée pour des opérations ignobles...

J'ai honte de cette France ! eva R-sistons

 

LA VRAIE RAISON DE L’ESCALE DE FRANCOIS HOLLANDE A L’AEROPORT INTERNATIONAL DE MOSCOU

http://www.alterinfo.net/LA-VRAIE-RAISON-DE-L-ESCALE-DE-FRANCOIS-HOLLANDE-A-L-AEROPORT-INTERNATIONAL-DE-MOSCOU_a108657.html


Mercredi 10 Décembre 2014


LA VRAIE RAISON DE L’ESCALE DE FRANCOIS HOLLANDE A L’AEROPORT INTERNATIONAL DE MOSCOU

# PCN-SPO/ LA VRAIE RAISON DE L’ESCALE DE FRANCOIS HOLLANDE A L’AEROPORT INTERNATIONAL DE MOSCOU
 
Revue de Presse : Quand l’Armée française fait le sale boulot de la CIA et arme les djihadistes de Boko Haram …
 
PCN-SPO avec Groupe Europäischer Widerstand sur Facebook/
2O14 12 09/
http://www.scoop.it/t/pcn-spo
https://www.facebook.com/PCN.NCP.press.office
 
Selon plusieurs sources concordantes, diffusées sur les Réseaux sociaux, la véritable raison de l’escale de François Hollande à l’Aéroport International de Moscou du samedi 6 décembre 2014 serait l’arrestation à l’Aéroport International de Kano (Nigeria), dans la nuit du vendredi 5 ou samedi 6 décembre , de plusieurs militaires français de l’opération Barkhane.
 
Ces militaires français dont la base logistique est située à Ndjamena au Tchad, sont en réalité l’équipage d’un avion-cargo AVEC UNE FAUSSE IMMATRICULATION RUSSE, transportant une quantité importante d’armes et de munitions. Cet appareil qui avait pour destination finale Ndjamena (QG de l’Opération Barkhane) a été contraint pour des raisons techniques à atterrir à l’Aéroport International d’Aminu à Kano dans le nord du Nigeria. Dès son atterrissage, les autorités Nigérianes ont découvert un important arsenal à bord de l’avion sans qu’il n’existe de documents justificatifs.
 
L’AMBASSADE DE LA FÉDÉRATION DE RUSSIE AU NIGERIA A IMMÉDIATEMENT DÉCLARÉ FAUSSE L’IMMATRICULATION DE L’AVION-CARGO EN PRÉCISANT QUE LE GOUVERNEMENT RUSSE N’ÉTAIT PAS CONCERNÉ PAR CETTE AFFAIRE DE CARGAISON D’ARMES TROUVÉE DANS L’APPAREIL.
 
Il est de notoriété publique que les autorités Nigérianes accusent depuis plusieurs semaines le Tchad – d’où sont redéployées les forces française dans le cadre de l’opération Barkhane - de servir de base arrière aux éléments de Boko-Haram qui mènent des attaques meurtrières contre plusieurs localités du Nord Est du Nigeria.
 
LA PRESSE NIGÉRIANE, TOUT COMME CELLE DU CAMEROUN, ACCUSE DE PLUS EN PLUS LA FRANCE ET LES USA DE SE CACHER DERRIÈRE BOKO-HARAM POUR ACCOMPLIR UN NOIR DESSEIN : CELUI DE LA PARTITION DU NIGÉRIA ET DU CAMEROUN
 
Tout indique donc que l’escale Moscovite de François Hollande visait à « régler de manière diplomatique » les conséquences d’une OPÉRATION « BARBOUZE » ayant foiré. L’opération a foiré, car c’est le pilote du « faux avion russe » lui-même qui a demandé l’autorisation aux autorités aéroportuaires Nigérianes d’atterrir, à cause de problèmes mécaniques.
 
La rencontre de toute urgence de Vladimir Poutine avec François Hollande, et à la demande du dernier cité, pour parler de l’Ukraine dans l’enceinte de l’Aéroport International de Moscou est tout à fait ridicule. C’est parce que la France s’est fait prendre la « main dans le sac » (probablement à la demande de Washington) que François Hollande s’est senti obligé de rencontrer le Président Poutine. Il faudra suivre avec attention, la manière dont Moscou et Abuja vont réagir face à cette attaque contre leur nouvelle alliance militaire. A l’heure actuelle, l’équipage Français est toujours détenu à l’Aéroport International de Kano.
 
PCN-SPO
________________________
http://www.scoop.it/t/pcn-spo
https://www.facebook.com/PCN.NCP.press.office

 

Repost 0
Published by Eva R-sistons - dans Censure Médias scandaleuse
commenter cet article
29 juillet 2014 2 29 /07 /juillet /2014 06:30

medias-censure.jpg

DRÔME Bourg-lès-Valence:

frappée et menacée d’un poignard par un inconnu

 

En larmes, un Bourcain d’une trentaine d’années peine à trouver ses mots ce samedi après-midi. « Je suis sous le choc. Désemparé. Ma femme et mes enfants sont traumatisés. Je n’arrive pas à comprendre ».


Samedi matin, vers 11 heures, « alors que je suis au travail, je reçois un appel de mon épouse ». Blessée et totalement bouleversée, elle va lui raconter sa violente agression. « Tout s’est passé très vite témoigne le Bourcain. Ma femme, vers 10h30, a entendu gratter à la porte. En ouvrant, elle a surpris un homme en train de taguer la porte d’entrée de mon appartement ».


« Si tu bouges ou si tu cries, je te coupe les veines »


Au feutre rouge des injures racistes et deux mots inscrits en lettres capitales : “Israël Vainqueur” entourent un cercueil.


Le trentenaire poursuit : « L’homme, un inconnu, a également dû être surpris. Il a alors aussitôt porté un coup de poing au visage de ma femme qui a lourdement chuté au sol.

 

Il a sorti un poignard avant de la menacer : “si tu bouges ou si tu cries, je te coupe les veines”. Avant de lui scarifier l’avant-bras. Pour ma femme, l’agresseur doit être âgé d’une vingtaine d’années ».


Pour le Bourcain : « Nous étions ciblés. Nous sommes la seule famille d’origine maghrébine à vivre dans cette résidence à Bourg-lès-Valence ».

Une enquête de police en cours


Toujours sous le choc, il s’interroge : « Pourquoi une telle agression ? Pourquoi nous ? Je vis depuis cinq années sur la commune. Je n’ai jamais eu de problème, avec personne ».


Hier après-midi, le parquet de Valence a confirmé les faits et en précisant que différentes investigations et vérifications étaient en cours, menées par les policiers valentinois.

 

Par Thomas ZIMMERMANN | Publié le 27/07/2014 à 06:08

 

http://www.ledauphine.com/faits-divers/2014/07/26/frappee-et-menacee-d-un-poignard-par-un-inconnu

Repost 0
Published by Eva R-sistons - dans Censure Médias scandaleuse
commenter cet article
27 juillet 2014 7 27 /07 /juillet /2014 04:15

Ce que les médias ne vous diront pas au sujet du vol MH17 de la Malaysian Airlines

           
What-the-media-won’t-report-about-Malaysia-Airlines-Flight-MH17

Quelques jours après l’accident tragique d’un vol de la Malaysian Airlines sur l’est de l’Ukraine, les politiciens et les médias occidentaux se sont réunis pour diffuser une propagande maximale autour de la catastrophe. Cela doit être la Russie; il doit s’agir de Poutine, ont-ils dit. Le président Obama a tenu une conférence de presse pour déclamer – avant même une enquête – que les rebelles pro-russes dans la région étaient les premiers responsables. Son ambassadeur à l’ONU, Samantha Power, a fait de même au Conseil de sécurité des Nations unies – juste un jour après l’accident !

Alors que les médias occidentaux se précipitent pour répéter la propagande du gouvernement états-unien sur l’événement, il y a quelques éléments d’informations qu’ils ne signaleront pas.

Ils ne vont pas rapporter que la crise en Ukraine a commencé à la fin de l’année dernière, lorsque des manifestants soutenus par l’UE et les États-Unis ont comploté pour renverser le président ukrainien élu, Viktor Ianoukovitch. Sans le soutien US au «changement de régime», il est peu probable que des centaines de personnes auraient été tués lors des troubles qui ont suivi. De même le crash de la Malaysian Airlines ne serait pas arrivé.

Les médias ont déclaré que l’avion devait avoir été abattu par les forces russes ou séparatistes russes, parce que le missile qui aurait touché l’avion était de fabrication russe. Mais ils ne signalent pas que le gouvernement ukrainien utilise également les mêmes armes de fabrication russe.

Ils ne vont pas annoncer non plus que le gouvernement post-coup d’Etat de Kiev a, selon les observateurs de l’OSCE, tué 250 personnes dans la région séparatiste de Lugansk depuis juin, dont 20 tués alors que les forces gouvernementales ont bombardé le centre-ville le lendemain de l’accident d’avion ! La plupart d’entre eux sont des civils et, ensemble, ils équivalent à peu près au nombre de personnes tuées dans l’accident d’avion. En revanche, la Russie n’a tué personne en Ukraine, et les séparatistes ont frappé essentiellement des cibles militaires et non civils.

Ils ne vont pas dire que les États-Unis ont fortement soutenu le gouvernement ukrainien dans ces attaques contre les civils, qu’un porte-parole du département d’Etat considère comme “mesurées et modérées.”

Ils ne vont pas signaler que ni la Russie ni les séparatistes dans l’est de l’Ukraine ont quelque chose à gagner, mais plutôt tout à perdre, en abattant un avion plein de civils.

Ils ne signalent pas que le gouvernement ukrainien a tout à gagner en épinglant la Russie, et que le Premier ministre ukrainien a déjà exprimé sa satisfaction que la Russie soit mise en cause pour l’attaque.

Ils ne rapportent pas que le missile, qui a apparemment abattu l’avion, était un système sophistiqué de missile sol-air qui exige une bonne formation que les séparatistes n’ont pas.

Ils ne signalent pas que les séparatistes dans l’est de l’Ukraine ont infligé des pertes considérables au gouvernement ukrainien dans la semaine précédent la destruction de l’avion.

Ils ne rapportent pas non plus comment cette action est similaire à la déclaration des États-Unis l’été dernier selon lequel le gouvernement Assad en Syrie a utilisé des gaz toxiques contre les civils à La Ghouta. Assad, était également en train de prendre le dessus dans sa lutte contre les rebelles soutenus par les États-Unis, et les USA ont a affirmé que l’attaque provenait des positions du gouvernement syrien. Ensuite, les déclarations des États-Unis nous ont conduits au bord d’une nouvelle guerre au Moyen-Orient. À la dernière minute, l’opposition du public a forcé Obama à faire marche arrière – et nous avons appris depuis que les allégations des États-Unis au sujet de l’attaque au gaz de la Ghouta étaient fausses.

Bien sûr, il est tout à fait possible que l’administration Obama et les médias US aient raison cette fois, et la Russie ou les séparatistes dans l’est de l’Ukraine ait délibérément ou par inadvertance abattu cet avion. Le vrai problème est qu’il est très difficile d’obtenir des informations précises dans un contexte où tout le monde s’engage dans la propagande. A ce stade, il serait imprudent de dire que les Russes l’ont fait, le gouvernement ukrainien l’a fait, ou bien que les rebelles l’ont fait. Est-il si difficile de simplement exiger une véritable enquête ?

Ron Paul

ronpaulWhat the Mainstream Media won’t Report about Malaysia Airlines Flight MH17

Article original : What the Media Won’t Report About Malaysian Airlines Flight MH17

Traduction : Sam La Touch

 

http://www.mondialisation.ca/ce-que-les-medias-ne-vous-diront-pas-au-sujet-du-vol-mh17-de-la-malaysian-airlines/5393482

 


Ukraine et Mali deux crash d’avions et deux points communs

 

« Tragédie mondiale » du vol MH17 : Ukraine, objectif centré

 


Ukraine - Russie - 25 juillet 2014 - Crash du MH17, les 10 questions de Moscou à Kiev

 

KIEV SAIT-IL ? Vol MH17 Malaysia Airlines: une nouvelle version accuse la junte de Kiev Lire la suite

 

MH17 - sur l'état d'esprit occidental

.

 

Le Donbass est vendu à l’Occident. Les « laquais » de Kiev font le « nettoyage » du territoire

21-07-2014

Le 30 avril 2013, la reine des Pays-Bas, Beatrix (Beatrix Wilhelmina Armgard), abdiqua en faveur de son fils, après avoir régné sur le pays pendant 33 ans.
Sur le trône est monté son fils âgé de 46 ans, le Prince d'Orange Willem-Alexander, héritier du capital dont les principaux actifs de la dynastie sont la compagnie « Phillips », « KLM » et « Royal Dutch Shell ».
« Royal Dutch Shell » est une multinationale néerlando-britannique, englobant les entreprises énergétiques pétrochimiques, et mène ses activités dans plus de 90 pays à travers le monde. Le siège social de « Shell » se situé à La Haye (Pays-Bas).


Le 24 janvier 2013, l'Ukraine a signé un accord de partage de production pour 50 ans avec la compagnie « Shell », qui va investir et produire le gaz de schiste dans le Sud-Est de l’Ukraine.
L’accord avec « Shell » est confidentiel, ses termes ne peuvent être divulgués pendant 55 ans, cependant ce qui se fait de nuit, paraît au grand jour.
.
Les terrains contractuels de la production de gaz de schiste sont des territoires essentiellement des régions de Donetsk, Lougansk et Kharkov d’une surface de 7 886 km².
Cette zone couvre complètement certaines villes : Slaviansk, Izume, Barvenkovo, une grosse partie de Kramatorsk, une partie de Druzhkovka et Balakley, ainsi que des dizaines et des centaines de plus petites collectivités.
Voici la liste seulement des plus grandes d'entre elles : Gousarovka, Savintsy, Tchervonny Oskol, Krasny Liman, Seversk, Yasnogorka, Avdeevka, Krasnogorovka, Orlovka, Kamichevka, Novogrigorovka, Novonikolaevka, Toretskoye, Alexandrovka, Novoaleksandrovka, Otcheretino, Petrovskoye, Velikaya Kamychevakha, Tchervony Chakhteur, Petrovskoye.

Conformément à l'article 37.2 (b) de l'accord, l'État s’engage à...
« … Si les terrains relèvent d’une propriété privée et que les propriétaires n'ont pas accepté la signature de l'Accord sur les Terrains volontairement ou exigent de compléter de tels Accords par des conditions, qui selon un avis justifié de l’Opérateur sont inacceptables, de résilier… les droits de la propriété privée, usufruit, bail et d’autres droits des tiers en rapport avec ces terrains.
Tous les terrains faisant l’objet d'une telle résiliation..., sont concédés à l’Opérateur « Shell » dans un délai raisonnable sur base des Accords sur les Terrains qui comprennentdes conditions raisonnables ».
.
Maintenant, traduisons cela du langage administratif en russe.
.
Si « Shell » déclare qu'en dessous d’un immeuble, d’une entreprise, d’un jardin ou d’un champ de blé peut se trouver le gaz de schiste, les habitants seronttenus de vendre leurs biens aux anglais au prix proposé par l’Opérateur. Si le prix proposéne leur convient pas, l'État est tenude saisir les biens d'autorité et de les mettre à disposition de« Shell ».
L’Accord avec « Shell » de par ces articles 5.3.3, 5.6.3, 5.6.4, 7.1(l) prévoit la possibilité d'adjonction à la zone d’exploitation dugaz de schiste de toute parcelle qui leur plaît située de fait n'importe où en Ukraine. Et l'État est obligé de la céder pour sa destruction immédiatement et gratuitement.
.
Aujourd'hui Porochenko n’a pas de possibilité de reloger les habitants de Sud-Est de l'Ukraine dans d'autres régions. Les tentatives d’exterminer la population dans le Sud-Est au cours de la ATO n’ont abouti à rien, et les autorités actuelles n’ont pas non plus de ressources nécessaires.
.
Il ne reste qu’une chose : de convaincre le propriétaire de « Shell » le roi des Pays-Bas Willem-Alexander de se débrouiller tout seul avec la population dans le Sud-Est (les combattants de Novorussie).
Le roi Willem-Alexander ne peut défendre les intérêts de la société « Shell » que par l’entrée des forces armées néerlandaises dans le Sud-Est de l'Ukraine. Le déploiement de troupes n'est possible que dans le cadre de l'OTAN sous le couvertdes forces de maintien de la paixet avec l'aval du Conseil de sécurité de l'ONU. Et pour déployer les forces de maintien de la paix de l'OTAN dans le Sud-Est de l'Ukraine, la Novorussie doit être reconnue comme une organisation terroriste internationale.
C'est pourquoi, proprement dit, le 17 juillet a été abattule Boeing 777 malaisien, portant à bord au moins 143 passagers sujets des Pays-Bas.

Et c’est pourquoi Porochenkoest tellement sûr que c’est la milice de Novorussie qui va être reconnue coupable de l'attaque terroriste. 
Sergey Volodine
Agence centrale d’information de Novorussie
Novorus.info


Source : novorus.info-news : Донбасс продан Западу. "Лакеи" Киева ведут "зачистку" территории

Traduction : GalCha

 

 

 

 

http://caledosphere.com/2014/02/22/ukraine-guerre-civile/

2

 

 

A voir absolument :

Asselineau : Oui, c'est un complot contre l'Ukraine ! (vidéo à voir)

 

En savoir plus sur l'Ukraine,

le blog incontournable !

Génocide en cours...

Paralipomènes d'une journée ordinaire - Blogge

Ukraine, Gaza, fortes résistances : Ce qu'on ne vous dit pas. + vidéos


Repost 0
Published by Eva R-sistons - dans Censure Médias scandaleuse
commenter cet article
17 juillet 2014 4 17 /07 /juillet /2014 03:45

 

Réforme territoriale : vers un démantèlement de l'Etat-nation ?

Michel Boutant, président (PS) du conseil général de la Charente et sénateur de la Charente à son sit-in pour protester contre la fusion du Poitou-Charentes avec le Centre, ce 15 juillet.

 

FIGAROVOX/TRIBUNE - Pour Jean-Luc Laurent, le débat actuel sur le redécoupage des régions françaises cache des enjeux majeurs : le rôle de l'Etat et la question de l'égalité territoriale.

Publicité

Jean-Luc Laurent est député du Val-de-Marne et président du Mouvement Républicain et Citoyen.


Depuis la mise en ligne d'un projet de carte sur le site internet de l'Elysée, le grand bingo des régions a commencé. Contrairement au Sénat, l'Assemblée Nationale devrait adopter cette semaine une nouvelle carte et un nouveau calendrier électoral. Quelle carte? Nul le sait encore après un nouveau (mais est-ce le dernier?) rebondissement lors de la réunion du groupe majoritaire mardi matin. Cette confusion n'est pas le fruit du hasard: le gouvernement a ouvert une boite de pandore en touchant à la carte et a aussitôt suscité 577 vocations de cartographe parmi les députés. Jouer à «marions-les» ou à «divorçons-les» est un exercice facile et un peu vain.

Le gouvernement a ouvert une boîte de pandore en touchant à la carte et a aussitôt suscité 577 vocations de cartographe parmi les députés.

La taille n'est pas l'enjeu.

Personne n'est capable d'évaluer les économies attendues de par les fusions qui sont proposées. Il est par contre facile de prévoir les difficultés liées à des fusions pas toujours désirées et la nécessité de devoir conserver malgré tout une certaine proximité… On peut même prévoir que ces régions XL ne favoriseront pas l'impact du conseil régional. Elargissement et approfondissement marche rarement ensemble. La région dilatée Rhône-Alpes-Auvergne n'aura aucun poids face aux métropoles concentrées comme Lyon ou Grenoble. Ce n'est pas un hasard si la Bretagne, région la plus régionaliste, veut se tenir à l'écart du mouvement!

Il est assez infantile de penser que la taille serait un enjeu au niveau européen. La carte est un faux débat, le véritable enjeu ce sont les pouvoirs et les compétences. La France n'est pas un état fédéral comme l'Allemagne, la France n'est pas non plus une République régionalisée comme l'Italie. Ces deux modes d'organisation sont profondément étrangers à notre histoire et aux principes républicains qui sont constitutifs de notre pays. Chaque nation a son histoire et des principes politiques différents, il faut les respecter. Depuis l'affirmation de la monarchie, la France s'identifie à à un Etat central puissant. La décentralisation opérée à partir de 1982 n'est pas et n'a jamais été une fédéralisation du pays.

Une décentralisation jacobine: uniformité + unité = égalité

La carte est un faux débat, le véritable enjeu ce sont les pouvoirs et les compétences.

La décentralisation a respecté quelques solides principes. Le premier: il n'y a pas de pouvoir local. Divisées entre les trois collectivités (commune, département, région), sans toujours de cohérence, les compétences décentralisées sont partagées. Ce qu'on appelle aujourd'hui le mille-feuille n'est pas un accident mais une stratégie pour bloquer la constitution de pouvoirs locaux autonomes, pour empêcher les féodalités républicaines. La création des métropoles institutionnelles marque une rupture en aspirant l'ensemble des compétences locales sur un territoire et en soustrayant ces villes aux solidarités départementales. Ce risque de désagrégation territoriale est d'autant plus fort au moment où l'Etat se retire et où les préfets se muent malheureusement en animateurs territoriaux désargentés. L'uniformité n'a pas bonne presse alors que l'expérimentation et le particularisme sont à la mode. Là encore, on construit une organisation territoriale où risquent de se multiplier les statuts à la carte, et les organisations particulières qui rendent difficile l'action publique, qui complexifie au nom de la simplification…

Région XL: une «landerisation» plus confuse que crédible

Le pouvoir législatif n'a jamais été décentralisé et les collectivités locales disposent d'un pouvoir règlementaire limité et encadré. Ce pouvoir règlementaire limité est la garantie que la loi sur le territoire est la même pour tous. La dévolution du pouvoir législatif est une revendication ancienne et minoritaire à laquelle le gouvernement doit résister en ayant une vision claire du rôle de l'Etat et de son organisation territoriale. Commencer par le tripatouillage de la carte n'est guère rassurant de ce point de vue. Avec ses régions dilatées, centrées sur une improbable compétence économique largement partagée avec les métropoles, un pouvoir règlementaire totémique…le gouvernement conduit une «landerisation» molle, beaucoup plus confuse que crédible. C'est-à-dire avec les risques et sans les avantages attendus par ses promoteurs.

Trente ans après les grandes lois de décentralisation, il est nécessaire de mettre l'ordre dans la décentralisation. Mais ce n'est pas ni en jouant avec la carte ni en faisant de grosses régions ni en supprimant les départements qu'on y parviendra. La priorité devrait être de mettre de l'ordre dans les politiques locales pour les rendre plus efficaces, plus spécialisées mais aussi plus compréhensibles pour les citoyens.

Le gouvernement conduit une «landerisation» molle, beaucoup plus confuse que crédible. C'est-à-dire avec les risques et sans les avantages attendus par les promoteurs.

Décentralisation: ne jouons pas aux apprentis-sorciers

Il ne faut jamais oublier que la décentralisation est une décentralisation de l'Etat. Parler de l'Etat (central) d'un côté et des collectivités locales de l'autre est une facilité de langage courante et un non-sens dans une République unitaire. La réforme territoriale est toujours une réforme de l'Etat. En France plus qu'ailleurs, l'Etat compte et structure fortement les représentations symboliques des citoyens. L'organisation territoriale du pays n'est donc pas un petit sujet avec lequel on pourrait jouer pour donner des gages de réformisme à la Commission européenne ou à Berlin.

Les résultats des élections locales (y compris pour les municipales de cette année) montre que nos concitoyens sont indécrottablement jacobins. Il est dangereux de nier cette donnée lourde: les citoyens sont beaucoup plus jacobins que les élus qui revendiquent toujours plus du pouvoir. Au fil des années, la gauche a abandonné beaucoup de sujets au Front National: le contrôle des flux migratoires, le patriotisme, le protectionnisme, la critique de la monnaie unique…en bâclant la décentralisation et en cédant à l'air du temps, le gouvernement prend le risque d'offrir un nouveau cheval de bataille au Front National: la recentralisation. Demain, il sera trop tard pour reprocher aux citoyens d'être attentifs à ce discours qui saura prendre des accents jacobins pour séduire.

Jean-Luc Laurent

 

http://www.lefigaro.fr/vox/politique/2014/07/16/31001-20140716ARTFIG00113-reforme-de-la-carte-regionale-le-grand-bingo-des-regions.php

 


  • Avatar

    Personne n'explique qu'en fait, la régionalisation est poussée depuis le début par Bruxelles pour détruire les Etats-nations. Le plan actuel de régionalisation de la France présenté par Hollande est dans les cartons de l'UE depuis les années 90. Qui connaît en France l'existence d'"eurorégions" transfrontalières? Pire cette régionalisation est également promue par les Etats-Unis: le président Clinton a reçu le prix Charlemagne, qui récompense toute personne oeuvrant pour la construction européenne (c'est déjà louche de le donner à un président américain!) et dans son discours de remerciement, il a appelé à accentuer la régionalisation de l'Europe.
    Enfin, il faut savoir que les services secrets allemands soutiennent depuis des décennies tous les mouvements régionalistes ou autonomistes dans toute l'Europe: l'Allemagne est d'ailleurs toujours en pointe lorsqu'il s'agit de faire passer des textes à Bruxelles favorables aux minorités.

  • Avatar

    Cela serait tellement plus simple avec des référendums.


  • ;

    La rédaction vous conseille :

 

Repost 0
Published by Eva R-sistons - dans Censure Médias scandaleuse
commenter cet article
14 juillet 2014 1 14 /07 /juillet /2014 03:43

 

 

Serge Bilé, journaliste ivoirien,
dévoile un aspect du nazisme
inconnu du public.  
 
 
  
 
 
 
Votre livre nous apprend que les premiers camps de concentration ont été créés en Afrique!
 
Les historiens se sont enfin penchés sur le sujet en effet, et on le sait maintenant, les premiers camps de concentration ont été construits en Namibie en 1904, pour exterminer les Héreros1. Ce sont des camps à l'architecture similaire à ceux que les nazis mettront en place plus tard: des baraquements en bois, des fils de fer barbelés, des déportés tatoués, rachitiques, obligés de travailler de façon très dure. Des expériences médicales ont été conduites par un monsieur bien connu maintenant, le docteur Hoegen Fischer, qui aura plus tard pour bras droit Joseph Menguele qui sera le futur bourreau d'Auschwitz. On retrouve en Namibie un second personnage important, confirmant ainsi que tout a débuté en Namibie, c'est Goëring, le gouverneur de la Namibie, père du futur bras-droit d'Hitler.
 
 
Vous parlez également des lois de Nuremberg dont on a toujours pensé qu'elles étaient rédigées pour les juifs, vous affirmez qu'elles visaient aussi et surtout les noirs
 
On l'oublie souvent, mais les allemands avaient des colonies, et beaucoup de noirs ressortissants de ces ex-colonies vivaient en Allemagne avant-guerre, et quand la guerre a éclaté, de nombreux afro-allemands qui ne connaissaient que l'Allemagne et aucun autre pays, ont vu leurs passeports retirés, les étudiants se ont été exclus des cours, ils se sont fait interdire de service militaire, quand à son arrivée au pouvoir Hitler a fait voter les fameuses lois de Nuremberg. Ce ne sont pas les seules humiliations qu'ils vivent puisque les males sont stérilisés, ceux qui violent les lois de Nuremberg qui interdisaient les rapports entre aryens et noirs sont systématiquement envoyés en camp de concentration. C'est comme ça que dès 1933-1935 certains sont déportés, même si les tous premières déportations datent de l'arrivée au pouvoir d'Hitler en 1933 qui veut se venger de la honte noire vécue lors de l'occupation de la Rhénanie après la défaite de 1914-1918 qui a vu la Rhénanie occupée par des soldats noirs: pour Hitler ils ont souillé le sol rhénan.De surcroît, des relations entre ces soldats et des allemandes sont nés 800 enfants métis.Quand Hitler arrive au pouvoir il fait stériliser les enfants et envoie la moitié d'entre eux en camp de concentration.
 
 
                                                                     
Noirs dans un camp de concentration nazi.

Sait-on combien de noirs ont été déportés, et combien en sont revenus vivants?
 
Aucun historien ne s'étant penché sur le sujet des noirs en camp de concentration, aucune estimation n'a jamais été faite sur le sujet. Au moment de la seconde guerre mondiale, à l'exception d'Haïti, de l'Ethiopie et du Libéria il n'existait pas de pays noir indépendant, les noirs ont donc été comptabilisés sous la bannière de leur puissance coloniale. Rien ne permet par exemple de distinguer un noir français déporté d'un breton déporté.John William par exemple qui est un déporté franco-ivoirien ne peut pas être distingué d'un déporté juif.J'ai fait un travail d'extrapolation à partir du nombre d'afro-allemands qu'il y avait avant la guerre en Allemagne, et dans d'autres pays, j'estime à titre personnel qu'il y aurait eu entre 10.000 et 30.000 déportés noirs, et j'espère que ce sera étayé un jour par un travail d'historien.Combien ont survécu? Dans le nombre de cas que j'ai pu découvrir ou rencontrer, je connais une dizaine de survivants
 
 

1: Les Hereros sont un peuple du Sud-Ouest africain, notamment de Namibie, victime d'un génocide en 1905.


Dernière minute 11.02.2008

 

http://www.libertaire.eu/article-3038573.html

 

 

.

En mémoire des gitans tués

et torturés

dans les camps de concentration


 

.
.

Génocide tsigane à reconnaître, injustice historique à réparer

.

Tsiganes (2): Appel aux rescapés de la Shoah pour qu'ils ...

.

"Shoah" des Tsiganes, Dossier complet - R-sistons.actu

.

Génocide des Tsiganes européens ignoré par les Médias ...

.

Avec Tony Gatlif, exigeons la reconnaissance de la « Shoah ...

 

.

Reçu ce mail le 14.7.14 :

 

Je te transmets une petite vidéo que j'ai commise,
pour un hommage en images et en musique,
aux peuples des promenades difficiles :

https://www.youtube.com/watch?v=81Jc4QTkSvQ

 

 

Un Lecteur qui vit parmi les cigales,

amoureux comme moi de la culture tsigane,

a fait une vidéo images en musique 3mn 

 


 

 

 

 

tsigane-caravane-j.jpg

http://www.mandora.fr/mandorine/index.php/cinema/liberte 

 

.

 

 


R-sistons vidéo 5 : Un génocide, ou des génocides ? Introduction à la question

 

..

.

Repost 0
Published by Eva R-sistons - dans Censure Médias scandaleuse
commenter cet article
7 juillet 2014 1 07 /07 /juillet /2014 00:45

,

Le Maroc achète du pétrole produit au Kurdistan sans l’accord de l’Irak et pourrait le revendre à Israël

Une raffinerie de pétrole au nord de l'Irak. D. R.
Une raffinerie de pétrole au nord de l'Irak. D. R.

 

 

Le Maroc semble trouver un malin plaisir à participer à la déstabilisation de certains pays arabes, pour des raisons qui restent à identifier. Après avoir envoyé toute une légion de djihadistes qui se comptent par milliers renforcer les rangs des groupes islamistes en Syrie, contribuant ainsi à disloquer ce pays, aujourd’hui à feu et à sang, le royaume adopte, en effet, la même attitude avec l’Irak. Ce dernier, qui est actuellement, au bord de la guerre civile, se dirige inexorablement vers la partition avec le conflit déclaré opposant sunnites, chiites et Kurdes. Le Maroc n’éprouve aucun scrupule à recevoir dans l’un de ses ports un pétrolier battant pavillon kurde, Ship Kurde, avec un million de barils de pétrole à la recherche d'acheteurs. Cela se passe au moment où les tentations indépendantistes des populations kurdes se font les plus insistantes, nourries par un climat de guerre généralisée qui pointe pour l’Irak. Comme le pétrole est au cœur des convoitises, une guerre larvée oppose les populations kurdes à l’Etat central irakien pour le contrôle des richesses pétrolifères du Kurdistan irakien.

 

En accueillant le pétrolier kurde dans un de ses ports, le Maroc renforce indirectement les visées séparatistes kurdes. Certes, le Maroc a besoin de pétrole et de gaz, lui qui en est dépourvu, mais de là à aller jusqu’à encourager la partition d’un pays arabe, faisant partie d’un espace géopolitique auquel il est censé appartenir, il y a un pas que rares sont ceux qui pourraient être tentés de franchir.

 

Le pire est peut-être à venir, puisque ce pétrole mis en vente au Maroc par la compagnie kurde pourrait atterrir en Israël. Le brut kurde est transporté par pipeline du Kurdistan vers le port turc de Ceyhan, sur la côte méditerranéenne, port à partir duquel il est exporté. Pour les autorités kurdes, l’Etat hébreu semble être un acheteur potentiel, selon certaines sources, qui notent que des intermédiaires se chargent d’acheter le pétrole irakien pour le revendre à Israël. Avec l’accostage du navire kurde, le Maroc se place-t-il déjà comme le courtier recherché pour écouler le pétrole kurde auprès des Israéliens ? Tout porte en tout cas à le croire, sinon qu’est-ce qui expliquerait la présence du pétrolier dans les eaux marocaines ? A travers son attitude, le Maroc porte ainsi un coup d’une lâcheté ravageuse au peuple irakien qui lutte pour sauvegarder son intégrité territoriale.


Amine Sadek

.


http://www.algeriepatriotique.com/article/le-maroc-achete-du-petrole-produit-au-kurdistan-sans-l-accord-de-l-irak-et-pourrait-le-reven

 

.

Repost 0
Published by Eva R-sistons - dans Censure Médias scandaleuse
commenter cet article
6 juillet 2014 7 06 /07 /juillet /2014 01:24

 

Qui connaît Christophe Rambour, torturé et séquestré durant des semaines ?

christophe
Le 30 mai 2014
Le meneur de cet autre gang des barbares, Narin Bun, est semble-t-il tout aussi effroyable que son prédécesseur, l'immonde Youssouf Fofana.

Christophe Rambour est mort à 27 ans, au début de l’année 2012. Il a fallu sept mois d’enquête aux gendarmes d’Amiens dans la Somme, pour découvrir l’atroce vérité. Les meurtriers n’ont été arrêtés qu’il y a quelques jours comme l’a révélé Le Courrier Picard, les parents de la victime ont appris à cette occasion les terribles conditions de sa mort.

Le jeune homme était un maître-chien sans histoire, sans emploi depuis peu, et n’ayant jamais eu d’ennuis avec la justice. Il était gentil et serviable, rapporte Le Courrier Picard. Ses derniers jours furent un calvaire inhumain. Torturé et séquestré durant plusieurs semaines, par une fratrie de cinq personnes âgées de 25 à 31 ans (dont deux femmes) motivées par l’appât du gain et incapables d’empathie.

Le meneur de cet autre gang des barbares, Narin Bun, est semble-t-il tout aussi effroyable que son prédécesseur, l’immonde Youssouf Fofana.

Les voisins des tortionnaires n’ont rien remarqué. Encore sous le choc, ils témoignent, toujours dans Le Courrier Picard : « Je suis retournée. Nous n’avons rien vu, rien entendu. Ils ont même dû nous surveiller pour être sûrs que l’on ne s’apercevait de rien.» Provocateur, agressif, propriétaire de chiens dangereux,Narin Bun intimidait le voisinage et les agents de l’état par ses regards agressifs et ses menaces. Croulant sous les dettes, il aurait décidé de capturer Christophe Rambour afin de profiter de son argent, notamment en l’obligeant peut-être à vendre sa voiture. Une fois rassasié et Christophe Rambour mort, lui et ses complices se sont débarrassés du corps en le découpant puis en le brûlant.

Cette affaire illustre le caractère barbare et aveugle des faits divers actuels, toujours plus violents, toujours plus incompréhensibles. Combien faudra-t-il de martyrs pour que la prise de conscience soit réelle et que la lutte soit efficace ? La victime était d’un milieu simple, un brave garçon, il n’avait pas mérité un tel sort et doit susciter notre compassion et celle des milieux politiques et médiatiques. En effet, ce cas est tout à fait semblable à celui d’Ilan Halimi qui a beaucoup fait réagir, à juste titre. Christophe Rambour doit être traité sur un pied d’égalité, car pour l’instant son histoire n’a été abordée que dans la presse régionale. Pas d’émissions spéciales, pas même à ma connaissance d’entrefilet sur une chaîne nationale.

Le gouvernement devrait donc se prononcer sur cette affaire et faire la pleine lumière sur les tortionnaires, à la suite des grand médias cruellement silencieux jusque lors. Par exemple, Narin Bun et ses sœurs étaient-ils de nationalité française ? Sont-ce des récidivistes ? Etaient-ils connus des services sociaux et de police ?


La mort de ce jeune homme, dramatique et choquante, n’est pas à oublier. Il faudra s’en souvenir et honorer sa mémoire à la mesure de la gravité des faits.

 

http://www.bvoltaire.fr/gabrielrobin/connait-chirstophe-rambour-torture-sequestre-durant-semaines,81300

 

.

Cette affaire qui ressemble à celle d'Ilan Halimi ne fait aucun bruit en effet.

 

Ce barbarisme sans nom qui est mis à l'écart par les médias montre bien qu'il y a des victimes plus victimes que d'autres, même si les fait sont similaires.


Que doit-on en conclure? Qu'il n'y a aucune communauté derrière pour dénoncer cette barbarie. Que son sang, son calvaire puis sa mort ne compte pas grand chose dans une société à plusieurs vitesses. C'est triste de faire ce constat, encore plus triste de penser que dans notre système les morts atroces sont triées, et que d'un côté il y a les bons morts, de l'autre les mauvais, donc ceux à oublier. 


Dans cette société folle, Tout les morts appartiennent un peu à chacun, au moins leur nom. Chistophe Rambour ne doit pas être tout à fait mort, c'est en prononçant son nom qu'il revit un peu.


J'imagine aussi les parents et ses amis qui sont dans un écrasant chagrin (je connais ça) et qui se rendent quand même compte qu'il y a deux poids deux mesures. 


Toutes les communautés devraient dénoncer ensemble cet acte ignoble, c'est par là que commence la compréhension de l'autre et la réconciliation.


Paix à toi Chistophe, que la terre te soit légère.

Paix à toi Christophe, que ton nom ne soit pas éphémère.

Paix à toi l'humain, toi mon presque frêre.

Paix à toi âme, repose en paix l'Être.


Commentaire n°1 posté par Fantôme-acrobatique aujourd'hui à 02h33

.

Repost 0
Published by Eva R-sistons - dans Censure Médias scandaleuse
commenter cet article
21 mai 2014 3 21 /05 /mai /2014 19:41

 

 

 

 

europe israel david cronin alliance contre nature .

 

.

 

Europe, Israël : une alliance contre nature


samedi 20 avril 2013 - 08h:40

David Cronin

Imprimer Imprimer la page

 


 

Les critiques sont, à juste titre, élogieuses. Un livre important pour Ken Loach. Robert Fisk, lui , a eu le souffle coupé. Avec « Europe,Israël : une alliance contre nature », David Cronin signe en effet un ouvrage capital, une enquête approfondie qui met en lumière les liens étroits que les milieux politiques et économiques du Vieux Continent ont tissé avec l’Etat colonial du Proche-Orient. Journaliste irlandais ayant notamment évolué au Guardian avant de rejoindre l’Electronic Intifada, David Cronin vit à Bruxelles et est un fin connaisseur des arcanes de l’Union européenne. Nous vous proposons régulièrement des traductions de ses articles. Aujord’hui, nous vous dévoilons une partie de son dernier livre paru en Français aux éditions La Guillotine.


JPEG - 4 ko
David Cronin

L’approfondissement des relations économiques et politiques de l’Europe avec Israël ne peut pas être dissocié de cette empreinte néolibérale. Cela est devenu encore plus clair en novembre 2007 lors du « dialogue commercial UE-Israël », où des hommes d’affaires ont réfléchi sur la meilleure manière de démanteler les « barrières au commerce et à l’investissement ».


Le matériel promotionnel de ce « dialogue » ne disait pas que parmi les entreprises israéliennes présentes, un grand nombre se retrouve impliqué dans des activités en Palestine occupée et dans certains cas dans des activités que l’Union européenne rejette formellement. En voici quelques exemples :


Elbit : en plus de fabriquer des drones et d’autres armes pour l’armée israélienne, elle fournit des équipements électroniques pour le « mur de l’apartheid » qu’Israël construit. La Norvège a estimé que cette implication était si grave, qu’en septembre 2009 un fonds de pension détenu par l’État a retiré ses six millions de dollars d’investissements dans Elbit car le mur avait été déclaré illégal par la Cour internationale de justice. « Nous ne souhaitons pas financer des entreprises qui participent directement à des violations du droit humanitaire international », a déclaré la ministre des Finances.


Saban Capital : ce groupe est dirigé par Haim Saban, propriétaire de nombreux médias avec la double nationalité étasunienne et israélienne et qui figurait à la 261ème place du classement Forbes des milliardaires en 2009. Il est l’un des propriétaires de Bezeq, une entreprise de télécommunication qui fournit des services dans les colonies en Cisjordanie et sur le plateau du Golan, ainsi que pour les bases militaires israéliennes et les checkpoints de Cisjordanie. Une de ses filiales, Pelephone, fournit des services de téléphonie mobile à l’armée et a installé une centaine d’antennes et d’autres installations dans les territoires palestiniens occupés.


Leumi : la seconde plus grande banque d’Israël a des succursales dans quelques établissements israéliens en Cisjordanie. Elle offre des prêts aux colons pour construire leurs maisons. Elle contrôle en partie Paz Oil et SuperPharm qui détiennent des stations services et des pharmacies dans les colonies.


Selon la Commission européenne, l’établissement de ce dialogue est le fruit de conversations commencées en 2005 entre Ehud Olmert et Günter Verheugen, Commissaire à l’industrie. En mettant sur pied cet organe, l’Union européenne a placé le minuscule Israël sur un pied d’égalité avec des pays comme les États-Unis, la Russie, le Japon et l’Inde. D’un certain point de vue, cela semble incroyable. Mais d’une perspective froidement économique, cela prend tout son sens étant donné qu’Israël est un concurrent de la Silicon Valley. Pour encourager les entreprises européennes à s’engager davantage en Israël où le secteur de l’industrie hightech représente 7% du PIB, Verheugen a rappelé : « Il y a un énorme potentiel économique qui n’a pas encore été pleinement exploité. »


Le premier président de ce dialogue a été Yossi Vardi, mieux connu pour être un pionnier dans la messagerie instantanée sur Internet avec son entreprise ICQ. Cet homme n’est pas seulement expert en télécommunication, mais aussi dans la capacité à adapter ses messages en fonction du public. Il a par exemple tenté de se présenter comme une sorte de pacifiste. Bavardant avec le correspondant du New York Times, il a déclaré entre deux gorgées de cabernet sauvignon :


Cet endroit est fou : un boom technologique côtoie une situation politique inacceptable et le chaos dans une bande de Gaza où la plus grande partie de la population vit avec moins de deux dollars par jour. Ce n’est pas juste, ni soutenable ! Vous savez, le pouvoir corrompt et l’occupation représente la manifestation ultime du pouvoir. Il n’existe aucun contrôle, aucune contrepoids. L’occupation, après quarante ans, corrompt totalement.


Vardi a également reconnu avec un malin plaisir que les prouesses technologiques israéliennes étaient inextricablement liées à l’occupation. Dans un reportage de la BBC, il a soutenu que la guerre de 1967 avait été un pivot important pour le développement industriel du pays parce qu’elle avait mené Israël à une situation qui l’avait obligé à dépasser le sentiment d’avoir été banni (particulièrement par la France qui avait imposé un embargo sur les armes) : « Les deux vrais pères de la high-tech israélienne sont le boycott des Arabes et Charles de Gaulle parce qu’ils nous ont contraints à développer ce secteur. »

http://info-palestine.net/article.php3?id_article=13455

Extrait du livre Europe Israël : une alliance contre-nature de David Cronin, Edition La Guillotine, pages 134 à 136

JPEG - 7.1 ko

18 avril 2013 - Investig’Action - Éditions La Guillotine

 

 

.

Rappel : Ma video sur l'UE escroc !

 

 

 

 

 


Repost 0
Published by Eva R-sistons - dans Censure Médias scandaleuse
commenter cet article
17 mai 2014 6 17 /05 /mai /2014 05:40

 

 

Il y a un truc qui est quand même très bizarre…

Si je fais un article sur la société de consommation ou encore sur les scandales alimentaires, j’ai des milliers de j’aime et de nombreux partages.

Si les mouvements « anti-raciste » parlent de l’esclavage ou encore de la shoah, leurs articles passent à la TV et les écrivains sont même invité au Diner du CRIF…

Par contre, quand je dénonce des vérités qui dérangent cette pensée unique, là, rien…

Google « oublie » même de référencer l’article dans sa merde de moteur de recherche… Ben oui, il faut que le larbin trouve uniquement ce que veut la pensée unique et non pas des vérités qui « dérangent »…

C’est pathétique.

Le devoir de l’Homme (du Vrai, celui qui a encore une paire de couilles) est de dénoncer toutes ces manipulations, tous ces mensonges qu’ils veulent occulter.

J’ai déjà parlé de l’esclavage des Blancs, bien entendu je n’ai pas eu de retour ou très peu… Alors, je vais aujourd’hui en remettre une couche, histoire que cela entre dans la tête du Larbin et qu’il comprenne que les monarchies d’aujourd’hui sont toujours les pires horreurs de l’humanité.

Quand au premier pays responsable de TOUTES les horreurs de l’Humanité ; si Poutine à quelques ogives en trop, je lui conseillerais bien de les lancer sur la City et sur le palais de cette peste de l’Humanité qu’est la famille royale de G-B…

Car la réalité est là :

Difficile d’imaginer que les Anglais ont été pires que ce que nous avons toujours pensé.

L’Angleterre comme Carthage… Elle ne fut pas détruite ; Malheureusement.

On parle ad nauseam du sort des esclaves africains pris dans le commerce triangulaire – en oubliant souvent que ce commerce, côté esclavagiste, mêlait Khazars, des blancs, des Arabes et des Africains.

Mais on oublie toujours la réalité des Blancs asservis !

Cet article est inspiré d’un livre qui bien entendu reste introuvable dans les boutiques de la pensée unique… Ne cherchez pas à la FNAC, vous ne le trouverez pas…

- Les esclaves que l’histoire a convenu d’oublier par John Martin. -

Ils sont venus comme esclaves ; vaste cargaison humaine transportée sur de grands navires britanniques à destination des Amériques. Ils ont été envoyés par centaines de milliers, et incluant hommes, femmes et également les plus jeunes enfants.

Si jamais ils se rebellaient, ou même désobéissaient à un ordre, ils étaient punis par les pires sanctions. Les propriétaires d’esclaves pouvaient pendre leur propriété humaine par les mains et mettre le feul à leurs mains ou leurs pieds en guise de punition.

Ils étaient brûlés vifs et avaient leurs têtes placées sur des piques sur le marché comme un avertissement pour les autres captifs.

Nous n’avons pas vraiment besoin de voir tous les détails sanglants, si ?

Nous savons tous trop bien les atrocités de la traite des esclaves africains.

Mais, parlons-nous de l’esclavage africain ?

Le roi Jacques II et de Charles Ier ont également œuvré continuellement pour asservir les Irlandais.

Les Britanniques célèbrent Oliver Cromwell qui a utilisé cette pratique de déshumanisation de leurs voisins d’à-côté.

Le commerce des esclaves irlandais a commencé quand Jacques II a vendu 30 000 prisonniers irlandais comme esclaves vers le Nouveau Monde.

Sa Proclamation de 1625 permet l’envoi des prisonniers politiques irlandais à l’étranger pour être vendus à des colons anglais dans les Indes Occidentales.

Au milieu des années 1600, les Irlandais étaient les principaux esclaves vendus à Antigua et Montserrat. À cette époque, 70 % de la population totale de Montserrat étaient des esclaves irlandais.

L’Irlande est rapidement devenue la principale source de bétail humain pour les marchands anglais ; La majorité des esclaves au début du Nouveau Monde étaient en fait des blancs !

De 1641 à 1652, plus de 500 000 irlandais ont été tués par les Anglais et 300 000 autres ont été vendus comme esclaves !

La population de l’Irlande est passée d’environ 1 500 000 à 600 000 en une seule décennie.

Les familles ont été séparées car les Britanniques ne permettaient pas aux pères irlandais de prendre leurs femmes et leurs enfants avec eux de l’autre côté de l’Atlantique.

Cela a conduit à une population sans défense de femmes et d’enfants sans-abris.

La solution britannique était de les vendre aux enchères eux aussi !

Pendant les années 1650, plus de 100 000 enfants irlandais âgés de 10 à 14 ans ont été enlevés à leurs parents et vendus comme esclaves dans les Indes de l’Ouest, la Virginie et la Nouvelle-Angleterre.

Dans cette décennie, 52 000 irlandais (en majorité des femmes et des enfants) ont été vendus à la Barbade et en Virginie.

Encore 30 000 hommes et de femmes irlandais ont également été transportés et vendus au plus offrant. En 1656, Cromwell ordonna que 2 000 enfants irlandais soient pris pour la Jamaïque et vendus comme esclaves à des colons anglais.

Beaucoup de gens aujourd’hui éviter d’appeler les esclaves irlandais du nom de ce qu’ils étaient réellement : Esclaves.

Ils utilisent des termes comme « serviteurs sous contrat » pour décrire ce qui s’est passé pour les Irlandais.

Cependant, dans la plupart des cas à partir des 17e et 18e siècles, les esclaves irlandais n’étaient rien de plus que du bétail humain.

A titre d’exemple, le commerce des esclaves africains ne faisait que commencer au cours de cette même période. Il est bien écrit que les esclaves africains, non entachés de la tâche de la théologie catholique détestée et plus coûteux à l’achat, ont été souvent traités beaucoup mieux que leurs homologues irlandais.

White sugar slaves in the fields of the Barbados.

Les esclaves africains étaient très chers pendant les années 1600 (50 livres sterling) ; Les esclaves irlandais quand à eux étaient vendus peu cher : pas plus de 5 livres sterling ! (c’est là que nous constatons que les Anglais voulaient non pas seulement asservir mais surtout détruire le peuple irlandais).

Et d’ailleurs :

- Si un planteur fouettait ou battait un esclave irlandais à mort, ce n’était pas considéré comme un crime ; Par contre, celui d’un noir l’était !

De plus, la mort n’était qu’un coût monétaire, mais beaucoup moins important que si un coûteux africain était tué !!! (l’Irlandais coutait 10 fois moins cher d’un africain).

Les maîtres anglais commencèrent rapidement à se « reproduire » avec femmes irlandaises (et oui, le viol était monnaie courante et bien entendu, pas de ligue des droits de l’homme) ; tant pour leur plaisir personnel que pour un plus grand profit.

Les enfants d’esclaves étaient eux-mêmes des esclaves , ce qui augmentait la taille de la main-d’œuvre gratuite du maître.

Même si une femme irlandaise obtenait sa liberté, ses enfants resteraient les esclaves de son maître !

Ainsi, les mères irlandaises, même avec cette nouvelle émancipation, abandonnaient rarement leurs enfants et restaient dans la servitude.

Avec le temps, les Anglais trouvèrent une meilleure façon d’utiliser ces femmes (dans de nombreux cas, les filles aussi jeunes que 12 ans) pour augmenter leur part de marché : les colons commencèrent à faire reproduire des lemmes et les filles irlandaises avec des africains pour produire des esclaves avec un teint distinct.

Ces nouveaux esclaves « mulâtres » (« mulatto ») avaient un prix plus élevé que le bétail irlandais et, de même, a permis aux colons de faire des économies plutôt que d’acheter de nouveaux esclaves africains.

Cette pratique de faire se reproduire des femelles irlandaises avec les hommes africains a duré plusieurs décennies et était si répandue que, en 1681, une loi a été votée « interdisant la pratique d’accouplement des femmes d’esclaves irlandais avec les esclaves africains hommes dans le but de produire des esclaves à vendre ».

En Bref, elle a été arrêtée seulement parce qu’elle portait atteinte aux bénéfices d’une entreprise de transport d’esclaves !!!

Depuis 1945 il est interdit de parler des juifs sans se faire traiter d’antisémite.

La bonne blague…

Déjà, que ces fumeux juifs ashkénazes (car ce sont toujours eux) apprennent l’histoire et ils comprendront qu’ils sont tout ce que vous voulez, sauf des sémites !

Voici ENCORE un autre volet de l’histoire que la pensée unique fait tout pour occulter et effacer des livres d’histoire : Les juifs étaient non seulement les plus grands trafiquants d’esclaves ; ils étaient aussi les armateurs de ces navires trafiquants d’enfants blancs !

Et oui… cela fait tâche dans le monde des bisounours de dire que les Ashkénazes étaient totalement alliés avec l’aristocratie protestante anglaise ! (rien n’a changé en 2014, il suffi de regarder la City pour comprendre que le Bastion de cet ordre mondial est à Londres et non pas aux USA et qu’il est toujours dirigé par la monarchie, l’aristocratie et les juifs sionistes Ashkénazes).

- L’Angleterre a continué à envoyer des dizaines de milliers d’esclaves irlandais pendant plus d’un siècle.

Les annales rapportent que, après la rébellion irlandaise de 1798, des milliers d’esclaves irlandais ont été vendus à la fois en Amérique et en Australie.

Il y avait d’horribles abus contre les captifs africains et irlandais.

Un navire britannique d’un armateur juif a même jeté 1 302 esclaves dans l’océan Atlantique pour que l’équipage puisse avoir une grande quantité de nourriture à manger.

Il fait peu de doute que les Irlandais ont connu les horreurs de l’esclavage autant (sinon plus au 17ème siècle) que les Africains.

Il est, également, très peu de doute que ces visages bruns, tanné que vous pouvez voir lors de vos voyages vers les Antilles sont très probablement une combinaison d’ascendance africaine et irlandaise. En 1839, la Grande-Bretagne a finalement décidé de mettre fin à sa participation dans l’autoroute de Satan vers l’enfer et arrêté le transport des esclaves.

Même si cette décision n’a pas empêché les pirates de faire ce qu’ils voulaient, la nouvelle loi mis fin lentement à CE chapitre cauchemardesque de la misère irlandaise.

Mais, si quiconque, noir ou blanc, pense que l’esclavage était seulement une expérience africaine, alors il a tout faux.

L’esclavage irlandais est un sujet utile à rappeler, à ne pas effacer de nos mémoires.

- Mais que font nos écoles publiques (et privées) ?

- Où sont les livres d’histoire ?

- Pourquoi est-il si rarement (jamais) abordé ?

Les souvenirs de centaines de milliers de victimes irlandaises méritent plus qu’une mention d’un auteur inconnu ?

Ou est-ce que leur histoire sera ce que les Anglais veulent : Que (contrairement au livre africain) l’histoire irlandaise disparaisse totalement et complètement comme si ça n’était jamais arrivé ?

Aucune des victimes irlandaises n’a jamais réussi à revenir dans sa patrie pour décrire son calvaire.

Ce sont des esclaves perdus; ceux dont le temps et les livres d’histoire falsifiés oublient commodément.

Pour conclure :

Il n’y a pas de documents en français sur l’esclavage des blancs.

Chez nos voisins français, la ripouxblic immonde l’interdit et en Belgique, la Noblesse continue à faire ses lois sans jamais s’occuper du larbin… Et d’ailleurs nous le constatons tous les jours :
Le Belge n’a jamais voté pour la CEE, ni l’Euro, ni le traité de Lisbonne, ni pour ces bases de NATO ou encore pour ces missiles nucléaires…

En 2014, seul est autorisé la propagande des « salauds de blancs » qui faisaient le trafic des noirs de l’Afrique aux colonies. Il suffi de voir la propagande de Hollande et sa bande de guignols à Gorée (Sénégal). Ou encore leurs merdias qui vous passent des reportages toutes les semaines (sans parler des méchants nazis qui eux ont droit à 3 voir 4 pseudos « documentaires » par semaine ;  mais rien sur les communistes, rien sur leurs génocides comme celui d’Holodomor ou encore des 1456 enfants Palestiniens de Gaza tués par les sionistes depuis 2000…).

Et oui… Le but de cette oligarchie est toujours de culpabiliser les Européens de souche pour mieux les asservir et les remplacer petit à petit par d’autres peuples allogènes et ainsi avoir un peuple de larbins complètement déraciné et bien plus facile à manipuler…

Quand au belge, lui il reste réellement le bon larbin Européen qui n’a rien à dire dans un pays qui prône toujours un Léopold 2 qui massacraient des congolais (plus de 10 millions de morts) et pour preuve, sa statue est toujours dans de nombreux endroits du pays…

Et oui… Le larbin, les yeux plein de pisse ne peut (ou ne veut) rien voir.

Il va militer avec les Antifa, en oubliant que les communistes ont été les plus grands assassins du 20ème siècle.

Orwell doit se retourner dans sa tombe…

Quand à moi, je vous invite en Mai prochain à voter malin et à virer ces bandits de socialos qui gangrènent la Belgique depuis trop longtemps et ensuite, nous pourrons enfin aller vers une réelle démocratie ; c’est à dire un pays sans une Oligarchie imposée par la pensée unique !

 

Publié par : http://mutien.com/

L’esclavage des blancs occulté par l’Ordre Mondial du Chaos

 

esclaves-tyrans.jpg

 

 


Repost 0
Published by Eva R-sistons - dans Censure Médias scandaleuse
commenter cet article
16 mai 2014 5 16 /05 /mai /2014 02:44

 

 

Censure-medias.jpg

 

 

C'est tout simplement fou !

 

La France ose parler de démocratie ?

 

Ses meRdias osent attaquer la Presse russe ?

 

Alors qu'un Parti appelant à sortir de l'UE

 

est interdit de débat, de TV,

 

sauf lors du passage du clip de campagne !

 

Le scandale doit éclater !

 

Stop la censure !

 

La France n'est plus la Patrie des droits humains,

 

elle est la risée de la planète !


 

Voici l'homme qui fait trembler le Système,

 

voici le Parti en pleine expansion

 

que Wikipedia France ose censurer !


 

Journalistes, n'acceptez pas d'être

 

des laquais serviles !

 

Exercez honnêtement votre métier,

 

faites votre devoir d'information !

 

La déontologie l'exige !


 

Chantal Dupille (pseudo eva R-sistons)

 

Journaliste écrivain

 

blogueuse (6.000.000 de visiteurs uniques).

 

 

 

 

.

 

 

.

À propos

L'UPR EST LE MOUVEMENT DE LIBÉRATION NATIONALE qui rassemble tous les Français afin de faire sortir juridiquement la France de l'euro, de l'Union européenne, et de l'OTAN.
Biographie

Étroitement inspiré du Conseil National de la Résistance de 1944, notre Programme de Libération nationale attire des Français de toutes les origines, convictions religieuses et opinions politiques. Il leur propose en effet de sortir de l'UE et de l'OTAN pour rétablir la démocratie, les services publics et la justice sociale et le message universel de la France auxquels ils sont légitimement attachés.

Infos de base

Inscription sur Facebook 12/03/2010

Adresse 60 avenue de la République, 75011 Paris

Pays France

Récompenses NOTA : Toujours soucieux de donner des informations fiables à nos concitoyens, l'UPR est aussi LE SEUL MOUVEMENT POLITIQUE À PUBLIER EN TEMPS RÉEL LE NOMBRE EXACT DE SES ADHÉRENTS, vérifiable par huissier (cadre dans le bandeau de la page Facebook). Tous les autres partis cachent le nombre exact de leurs adhérents ou n'en donnent que des évaluations grossièrement exagérées.

Informations personnelles
Pour mieux nous connaître, consultez :
- notre site www.upr.fr
- notre Charte fondatrice : http://www.upr.fr/charte-fondatrice
- notre programme en version PDF téléchargeable :
http://www.upr.fr/wp-content/uploads/presidentielles/Programme-Liberation-Nationale.pdf... Afficher la suite

.
.
.
Les élections européennes ne servent à rien d’autre qu’à donner un vernis démocratique à l’Europe, en faisant croire aux Français qu’ils y ont leur mot à dire. Mais les grandes décisions se prennent ailleurs que dans ce parlement factice, et les peuples en sont soigneusement tenus à l’écart.
 
On l’a bien vu lorsque les Français ont voté Non à la Constitution européenne en 2005 : le même texte, à quelques détails près, a quand même été adopté ensuite, sans référendum. Et une grande majorité de parlementaires européens, y compris français, a applaudi cette mise au pas du peuple français. Une dictature qui se déguise en démocratie, il fallait l’inventer !
 
Pour avoir nos voix, tous les candidats vont nous promettre, comme ils l’ont toujours fait depuis 30 ans, de « changer l’Europe » dans un sens plus favorable à l’intérêt des Français. Mais les élus français au parlement européen, qui ne sont déjà pas d’accord entre eux, représentent moins de 10% de cette assemblée. Autant dire qu’ils ne pèsent rien. Même si le parlement européen avait un réel pouvoir, ils ne pourraient donc rien changer du tout car l’écrasante majorité de cette assemblée défend des intérêts contraires à ceux des Français.
 
Repost 0
Published by Eva R-sistons - dans Censure Médias scandaleuse
commenter cet article
13 mai 2014 2 13 /05 /mai /2014 02:27

 

Medias-censure-sioniste.jpg

 

Un témoignage sur les événements de Syrie

Ce qui se passe en Syrie… par le Dr. Nabil Antaki

Tribune libre de Vigile
lundi 20 juin 2011

Ce qui se passe en depuis maintenant trois mois n’a rien à voir avec une révolution et est loin d’aboutir à un « printemps ». Il s’agit d’un mouvement de sédition (selon le Larousse, la sédition est un soulèvement concerté et préparé contre l’autorité établie) préparé depuis longtemps avec une distribution des rôles et une logistique prêtes et qui attendait une occasion pour mettre à exécution le plan déjà établi. L’occasion s’est présentée à la mi-mars avec une très grosse bavure des forces de sécurité à Dara’a (petite ville du sud à la frontière avec la Jordanie).


Ce mouvement de sédition est armé. Il ne s’agit pas du tout, comme le disent les médias occidentaux, de manifestations pacifiques.

- Les manifestants tuent. Ils ont besoin qu’il y ait un maximum de tués des 2 bords pour aggraver la situation , créer un état de non-retour et émouvoir l’opinion publique locale et étrangère.

- Le nombre de membres des forces de l’ordre tués est impressionnant (et il ne s’agit pas de soldats tués par leurs supérieurs parce qu’ils n’ont pas tiré sur la foule comme le colportent les opposants et les médias... quelle blague !!! si c’était vrai, la plupart des soldats auraient su et déserté pour ne pas subir le même sort).

- Les manifestations commencent par des slogans appelant au renversement du régime et se terminent par des tirs sur les forces de l’ordre, le saccage et l’incendie des bâtiments publics (bureau de poste, Cie d’électricité…).

- Un exemple parmi d’autres : Jisr Al Shougour, la dernière ville citée par les médias. Un de mes malades qui vient de cette ville me raconte : « Heureusement, que l’armée est intervenue pour nous débarrasser de ces « protestataires ». Depuis un mois, des bandes armées circulaient à moto ou en voiture dans la ville et les environs et y semaient la terreur. Puis ils ont tué des policiers (Les TV ont montré 2 charniers découverts par l’armée après son entrée dans la ville), ont mis le feu aux bâtiments publics et ont détruit à l’explosif l’immeuble des forces de sécurité tuant 67 personnes ». Ce n’est que trois jours plus tard que l’armée est entrée dans la ville.


Ce mouvement de sédition est soutenu par des médias (qui manipulent l’information, truquent les vidéos, exagèrent les faits et tout simplement incitent à la rébellion et au soulèvement) qui pratiquent plus la désinformation que l’information ; des exemples :

Beaucoup de mensonges : Les titres de la une d’aujourd’hui samedi 18 juin : « Alep gagnée par la contestation, un tué… ». Ceci est complètement faux, il n y a pas eu de manifestations à Alep et une personne est décédée hier en sortant de la prière du vendredi succombant à une crise cardiaque (rapport du médecin légiste et témoignage du frère du défunt qui l’accompagnait).

Beaucoup d’exagération et d’incitation à la sédition : « l’horreur en Syrie » ; « on tire sans sommation sur les manifestants non armés » ; « comment peut-on se taire devant ces actes de barbarie ? » ; « comment l’OTAN n’est-elle pas encore intervenue en Syrie ? » ; etc.…


Beaucoup de parti-pris : le 5 juin, anniversaire de la triste guerre des 6 jours, des manifestants pacifiques non armés ont décidé de traverser la ligne de démarcation entre la Syrie et le Golan occupé (que tous les pays, même les plus pro-israéliens considèrent comme occupé et ne reconnaissent pas son annexion par Israël). L’armée Israélienne leur a tiré dessus et en a tué 15. Cette information a été presque occultée par les médias occidentaux et quand ils en ont parlé, ce fut pour répéter avec conviction ce que le 1er ministre Netanyahou avait dit : qu’Israël avait le droit de se défendre !!!


Beaucoup de vidéos diffusées se sont avérées être des vidéos d’archives des guerres au Liban et en Irak.

Beaucoup d’information erronées : Il y a 10 jours, les TV satellitaires ont annoncé, avec vidéo à l’appui, que des hélicoptères ont tiré sur les manifestants à Marrât ; 2 jours plus tard, ils confirment l’histoire des hélicoptères mais en ajoutant qu’il n’y a pas eu de tirs sur les manifestants. Mais le mal était déjà fait avec les protestations et les menaces de sanctions.

La fameuse femme lesbienne syro-américaine qui avait diffusé plein de fausses informations sur le Web relayées par les médias, et qui aurait été enlevée par les services syriens s’est avérée une mystification d’un américain qui a volé l’identité d’une personne et la photo d’une autre sur Facebook.

L’Ambassadeur de France en Syrie, Mr Eric Chevallier, un homme remarquable, s’est vu tirer dessus à boulets rouges par les médias français parce qu’il a osé leur dire qu’ils mentaient. Ils l’ont accusé d’être l’Ambassadeur de Assad en France.

Les TV françaises annoncent sans prendre la peine de vérifier la démission de Mme l’Ambassadeur de Syrie en France qui se serait ralliée aux protestataires. Démenti le lendemain.

Les réfugiés de Jisr en Turquie : Dix mille au total, la plupart sont des familles des personnes armées qui avaient semé la terreur ou des personnes ayant fui les zones de combat par peur. Or, cette nouvelle fait la une de tous les journaux télévisés depuis 6 jours. Quand on pense que lors de l’invasion de l’Irak par l’armée américaine et ses alliés en 2003, il y a eu UN MILLION ET DEMI de réfugiés irakiens en Syrie et cette information n’avait jamais eu la faveur des médias alors que dix mille, il faut en parler tous les jours … En encore, les réfugiés irakiens sont restés en Syrie des années alors que les réfugiés syriens de Jisr ont été invités à rentrer chez eux maintenant que leur ville a retrouvé son calme.


Ce mouvement de sédition est composé :

de quelques opposants historiques au régime, de quelques centaines de militants des droits de l’homme qui ont passé par les prisons syriennes et, idéalistes, continuent leur combat, de beaucoup d’opportunistes ex-membres du régime qui en avaient beaucoup profité dans le passé, de nombreuses personnes qui sont armées d’un désir de vengeance à cause de la perte de personnes chères tuées ou emprisonnées dans le passé, de gens payés pour manifester et semer le désordre, et surtout d’islamistes et de frères musulmans (dont les fiefs depuis les années 1980 sont justement les villes citées beaucoup par les médias : Marrât Al Nooman, Hama, Idlib, Jisr Al Shougour…). Et puis les médias, à chaque fois qu’ils citent Hama, parlent de la répression sanglante qui a touché les islamistes de Hama en 1982 avec la mort, dit-on, de vingt mille personnes. Il serait plus objectif de dire qu’avant que le régime n’attaque Hama, haut lieu des frères musulmans, çad de 1979 à 1982, ceux-ci avaient tenté de le renverser par les armes, en assassinant des médecins, des avocats et des doyens d’université, en terrorisant la population par des explosions dans les gares et lieux publics et, pour couronner le tout, en tuant de sang froid 200 cadets alaouites de l’école d’artillerie de l’armée.

Ce mouvement de sédition est parrainé, sinon commandité par des gouvernements arabes (Arabie Saoudite, Qatar et Hariri) et occidentaux (France, Grande Bretagne et USA en tête) dans le cadre d’un plan préétabli ou, disons le franchement, d’un complot :

Des armes avaient été introduites en Syrie et cachées.

Des activistes avaient suivi, depuis 2 ans, en Jordanie, en Turquie et aux USA des séminaires sur les moyens de transmission et des appareils ultrasophistiqués avaient été introduits clandestinement (cf. le nouvel observateur du 19 mai).


Certains médias étaient préparés à propager les nouvelles vraies et surtout fausses dont la Arabia, BBC, France 24 et surtout Al Jazeera (connue pour la diffusion en exclusivité des déclarations de Ben Laden) qui appartient à l’Emir du Qatar. Celui-ci avait renversé son père avec l’aide des Américains qui avaient obtenu, en contrepartie, l’installation de la plus grande base navale de la région, le gaz et Al Jazeera (la CNN arabe !!!).

Enfin les dirigeants occidentaux, dès le début, font des déclarations tonitruantes et émettent des menaces non justifiées dans le but de discréditer et de déstabiliser le régime.

Restait la Turquie qui, depuis des années, avait des relations privilégiées avec la Syrie et ses dirigeants. Il fallait qu’elle retourne sa veste et elle l’a fait !!! Pourquoi ? Il y a 3 semaines, sort comme d’un chapeau d’un magicien une proposition de loi à la Knesset israélienne visant à reconnaître le génocide arménien perpétué par les Ottomans en 1915 ; Sujet hautement sensible pour les Turcs (le bâton). Quelques jours après la volte-face de la Turquie, la France arrête 3 membres du PKK (la carotte) et bien sûr, la proposition de loi a subitement disparu comme elle avait apparu.


Le mot de la fin à ce sujet revient au ministre adjoint des Affaires étrangères américain qui a déclaré que les troubles finiront en Syrie si elle coupe ses liens avec l’Iran et arrête de soutenir le Hezbollah !!!

La majorité des 23 millions de Syriens sont contre le mouvement de sédition qui vise à renverser le régime (aucune personne : amis, parents, connaissances, collègues, clients et malades qui viennent me voir de toutes les régions de la Syrie, m’a dit approuver la sédition). Ils aspirent à la sécurité et à la stabilité qui caractérisaient la vie en Syrie et que nous enviaient la plupart des pays. Ils aspirent à cette relative prospérité qui existe depuis une décennie (croissance du PNB de 4-5%/an, depuis des années) et à la libéralisation lente mais progressive du régime. La vie continue normalement à Damas et à Alep avec les embouteillages habituels, les cafés-trottoir bondés et les très nombreux piétons qui vaquent à leurs occupations. Les examens officiels (brevet et Bac.) se déroulent normalement etc... Les amis étrangers qui sont déjà venus à Alep ou Damas ne verraient rien d’anormal s’ils revenaient maintenant. Il n y a ni police ni armée dans les rues et en ville.


Avant le 15 mars, cette même majorité critiquait le régime pour avoir plus de liberté, plus de démocratie et moins de corruption ; Mais, d’une façon pacifique et sans mettre en péril le pays. La majorité des Syriens estiment que si le mouvement de sédition continue, la Syrie ne s’acheminera pas vers un scénario pacifique à la tunisienne ou à l’égyptienne (et encore… beaucoup d’égyptiens, qui avaient soutenu les manifestants, commencent se mordre les doigts par crainte d’un régime islamiste qui s’annonce et qu’ils ne veulent pas) mais aboutira à une des 3 hypothèses :

la moins mauvaise : Un régime islamiste alors que le régime actuel était laïque et traitait toutes les confessions à pied d’égalité.

la mauvaise : une guerre civile puisque l’armée, (contrairement à l’armée tunisienne ou égyptienne qui étaient neutres au début des événements et qui, en prenant le parti des insurgés, avaient donné la victoire aux « révolutionnaires ») en Syrie est loyale au régime.

la pire : un éclatement de la Syrie à l’irakienne avec un découpage confessionnel ou ethnique.

Ces scénarios, la majorité des Syriens les refusent et ils sont révoltés par ce plan diabolique qui vise à détruire leur pays et à y mettre le chaos. La majorité du peuple n’est ni assez pauvre ni assez opprimée pour faire une révolution. Alors, messieurs les dirigeants des pays étrangers, cessez de vous immiscer dans les affaires de la Syrie et occupez-vous plutôt des problèmes de vos pays qui sont au bord de la faillite, et dont vous augmentez la dette en dépensant des milliards d’euro dans la guerre en Irak et par vos frappes en Libye ; et vous, Messieurs les journalistes des médias malhonnêtes, occupez-vous plutôt des faits divers de vos pays avec le scandale Berlusconi, l’affaire DSK etc.…

Alep le 19/6/2011

Nabil Antaki, médecin


PS : En annexe, quelques réflexions sur la politique des pays occidentaux


1- Droit et devoir d’ingérence :


Cette comédie du « devoir d’ingérence humanitaire » a été inventée pour justifier l’ingérence de certains pays dans les affaires intérieures des autres, en d’autres termes, le devoir d’ingérence, c’est la loi du plus fort, c’est le colonialisme des temps modernes. Un exemple ? La France et ses alliés ont évoqué les raisons humanitaires pour intervenir en Libye et protéger les « civils désarmés attaqués par les forces de Kadhafi ». Quelle blague ! Ils ont pris le parti des insurgés contre le pouvoir en place et ont bombardé des villes dont Tripoli en tuant beaucoup de civils. Ils veulent traduire les dirigeants syriens et libyens en justice pour crime contre l’humanité ? C’est Sarkozy, Juppé et consorts qu’il faut accuser de crimes contre l’humanité. Le droit d’ingérence humanitaire les autorise t-il à renverser les pouvoirs en place ? Au nom de quel droit, Sarkozy peut décider que ce président, fût-il un dictateur, devrait être renversé ? Que les pays occidentaux commencent à balayer devant leurs portes et qu’ils renversent les dictateurs qu’ils ont soutenus depuis des années. Qu’auriez-vous fait si un président du tiers monde avait déclaré, lors des émeutes des banlieues en France ou des manifestations contre le nouveau régime des retraites, que la situation en France est intolérable et que le président français devrait quitter le pouvoir ?


2- Droits de l’Homme.


Une autre mascarade de la diplomatie occidentale. Elle l’utilise quand bon lui semble et toujours à sens unique. La diplomatie américaine répète depuis le début de la crise syrienne que les droits de l’Homme sont bafoués en Syrie par l’arrestation arbitraire des personnes et par leur détention sans jugement. Est-ce que Guantanamo vous dit quelque chose ? Les USA y ont détenus des centaines de personnes arbitrairement, sans jugement et sans le recours à des avocats et ce depuis DIX ANS. Alors, qu’on commence d’abord par traduire les dirigeants américains en justice… Après cela, on passera à la Syrie.


3- Démocratie.


Les dirigeants occidentaux nous veulent beaucoup de bien. Ils sont tellement amoureux de la démocratie qu’ils veulent l’imposer chez les autres de force au risque de détruire la Libye ou la Syrie. Bien sûr, ces 2 pays ne sont pas très démocratiques mais il y a pire ; L’Arabie Saoudite est le pays où il y a le moins de démocratie et pourtant on n’entend aucun dirigeant occidental réclamer plus de démocratie à leur fidèle allié ou appeler au renversement du régime en place. Le pétrole remplace-t-il la démocratie ?


4- Al Qu’aida.


Oui, c’est l’ennemi public No 1. Ce qu’il a fait le 11 septembre 2001 est horrible et inacceptable. Or, les 3 pays où Al Qu’aida n’existait pas et où il était même combattu, c’était l’Irak, la Libye et la Syrie. Et pourtant, les occidentaux ont envahi l’un et sont entrain de détruire les 2 autres. Alors !!!


5- La politique du mensonge.


La politique des pays occidentaux est basée sur le mensonge depuis des siècles et pourtant ils tiennent des discours moralisateurs aux autres pays ; Quelle hypocrisie.

Voulez-vous des exemples ? En voici quelques uns (liste qui est loin d’être exhaustive) :

Lors de la 1ère guerre mondiale, la France et la Grande Bretagne avait promis au Chérif Hussein l’indépendance d’un grand royaume arabe si les Arabes aidaient les alliés en se soulevant contre les Ottomans. Entretemps, les ministres français et anglais des affaires étrangères ont signé les accords Sykes-Picot pour se partager la région. Hypocrisie...


Après la 2ème guerre mondiale, les pays occidentaux ont fait circuler l’idée d’ « un pays sans peuple pour un peuple sans pays » pour justifier l’installation de millions de juifs européens en Palestine. Quel mensonge ! la Palestine était habitée… par les Palestiniens.

Vous-rappelez vous Timisoara ? En 1989, les médias occidentaux, surtout français, et les dirigeants européens annoncent la découverte d’un charnier (avec vidéos et photos à l’appui), dans cette ville de Roumanie, qui contiendrait des milliers de cadavres d’opposants et de manifestants et appellent donc, devant cette horreur à la chute de Ceausescu. Deux mois plus tard, le monde, stupéfait, découvre qu’il n y avait pas de charnier et que les cadavres montrés avaient été déterrés des cimetières !!

En 2002, GW Bush invoque la présence d’armes de destruction massive en Irak pour justifier l’invasion de l’Irak et le renversement de Saddam. Ce mensonge était le prétexte à l’invasion et tout le monde savait que ce n’était pas vrai. Mais de quel droit Bush et ses acolytes peuvent décider le renversement de Saddam, tout dictateur qu’il fut ? A voir le chaos qui existe en Irak maintenant, même les plus farouches opposants à Saddam regrettent son régime.

 

http://www.vigile.net/Un-temoignage-sur-les-evenements

 

.

Un crime contre l'humanité a lieu à Alep


Vendredi 9 mai 2014
Le Docteur Nabil Antaki fut l’un des premiers à nous alerter sur ce qui se passait en Syrie. C’était en juin 2011 [*]... Bientôt trois ans ! Depuis, avec le groupe des Maristes d'Alep, il n'a jamais cessé de chercher à protéger contre la faim, la soif, le froid, la douleur et les ténèbres, là où il le pouvait, et avec un minimum de moyens. Ses "lettres d'Alep" nous ont régulièrement tenus au courant sur  la situation de cette ville historique massacrée, jour après jour, sans jamais baisser les bras, ni hausser le ton... Cette fois-ci, il nous appelle haut et fort à juste témoigner de notre  "indignation"...
Mouna Alno-Nakhal

[*] Un témoignage sur les événements de Syrie
http://www.vigile.net/Un-temoignage-sur-les-evenements
Pour la 5ème journée consécutive, l'eau est coupée à Alep.
L’été dernier, Alep a subi un blocus complet des personnes et des marchandises pendant des semaines et personne n'a rien dit.
Le mois dernier, Alep a subi une coupure d’électricité pendant onze jours consécutifs et personne n'a protesté.
 
Et maintenant, "ils" ont coupé l'eau depuis 5 jours et vous vous taisez !!!
Une ville de 2.5-3 Millions d'habitants privée d'eau depuis 5 jours et vous ne descendez pas dans les rues!
Ceux qui savent et qui ne protestent pas se rendent complices de ce crime. Pour beaucoup moins que ça, vous avez manifesté, crié votre colère, écrit des tribunes, fait des reportages et réclamé des sanctions.
Pour moins que ça, vos ministres des Affaires étrangères et vos présidents ont haussé la voix, se sont rencontrés, ont réclamé des sanctions, ont menacé de poursuites devant le tribunal pénal international.
Mais pour eux et pour vous, les victimes sont les coupables; quant au peuple d'Alep qui souffre de la soif, ce n'est pas votre affaire.
Votre attitude est une Honte.
Vous devriez être poursuivis pour crime de guerre et contre l’humanité pour complicité passive.
Dr Nabil Antaki
Alep, le 9 mai 2014, 17H30
 



 

...
Alep, il faut que tu dises. par une habitante
http://www.comite-valmy.org/spip.php?article4539

.
Libye-ville-ravagee-par-OTAN.jpg
Les atrocités en Libye
ou les ravages de l'OTAN :


Serge Charbonneau, 24 novembre 2011 17h36

Votre discours, monsieur le Tof est exactement le même que l’on tenait pour la Libye.

On dit que les journalistes ne sont pas libres de faire leur noble métier.

Il faut faire quelques constats.

Le gouvernement libyen a invité les médias à se rendre sur place pour témoigner de la situation qui prévalait dans le Pays.
Raymond st Pierre de RC s’est rendu quelques heures en Libye, tout juste le temps d’interviewer Saïf al Islam (celui que l’on va bientôt assassiner. Raymond St-Pierre a rapidement quitté la Libye. Saïf lui proposait de le mener où il voulait en Libye pour constater ce qui se passait. St-Pierre a refusé. Pourquoi ?
Il aurait été à la merci de la propagande gouvernementale, lui, un journaliste d’expérience ?

Il pouvait demander à voir les quartiers de Tripoli qu’on disait bombardés par Kadhafi. Pourquoi ne l’a-t-il pas fait ?

Autre constat :
Kadhafi et toute sa famille ont été assassinés ou sur le point de l’être. Kadhafi ne contrôle plus l’information en Libye.
Pourquoi donc nos journalistes professionnels ne sont pas sur place pour enfin nous montrer cette Libye qu’on nous cachait ?

Autre constat
Il n’y a aucun journaliste digne de ce nom en Syrie et pourtant jamais nous n’avons eu autant d’information aussi précise sur ce qui s’y déroule.
Comment expliquer cette précision chirurgicale sur certains événements en Syrie ?

Il est paradoxal de constater que l’information aussi précise nous parvienne tout en disant que les journalistes ne peuvent faire leur métier.

La Syrie sera le théâtre d’un nouveau massacre.

Suite à un autre lavage de cerveau fulgurant, il n’y aura aucune contestation populaire.

Notre cerveau est contrôlé par le bataillon médiatique et par des gens comme vous, Monsieur le Tof.

Serge Charbonneau
Québec

http://www.vigile.net/Un-temoignage-sur-les-evenements


.
Les atrocités en Ukraine :


Ce que nous NE verrons jamais à la télévision  .  Ce qui c'est réellement passé, Le 09 05 2014 (commémoration, pour eux du jour de la "Victoire" sur Le nazisme) à Mariupol,
ville portuaire de 100 000 habitants dans Le sud de l'Ukraine .



Document vérité de 48 MN pris sur Le vif à proximité, du poste de police, attaqué par la soldatesque de Kiev . Une foule debout, sans armes, face à Des blindés et Des hommes armés (on aperçoit la garde nationale ukrainienne, Des mercenaires US et les uniformes noirs du détachement Nazi de "secteur droit"), soudain à environ 5mn 20, une fusillade éclate,
Des corps tombent. Cette fusillade se répétera à diverses reprises, les blindés manoeuvreront, toujours au mileu d'une foule debout qui affronte à mains nues, les néonazis Venus de Kiev et mis
en place et soutenus par ces hyppocrites d'occidentaux, les hollande, Fabius, Obama, merkel, US et UE, qui célébraient la veille, la commémoration du 08 Mai .



Cette foule fière debout (hommes, femmes, vieux, jeunes) NE veulent pas devenir les nouveaux "esclaves" de l'union européenne, mais préfèrent rejoindre leur "Mère Patrie" , la Russie et
ils sont les "dignes héritiers", de leurs anciens qui affrontèrent les hordes hitlériennes en y laissant 25 millions Des leurs .



Reconnaissons leur non pas leur inconscience, face au danger, mais leur fierté  et leur courage . Ils
Ont préféré "mourir debout plutôt que de vivre à genou" . (IL y aurait eu 99 victimes, selon les rapports Des hopitaux)


(toutes ces informations sont vétifiables, sur Le fil "twitter" de Mariupol)


https://twitter.com/search?f=realtime&q=%23Mariupol&src=hash



Deux liens car celui de youtube EST restrictif


https://www.youtube.com/watch?v=mzCr6aAhDnk



https://vk.com/video_ext.php?oid=245021809&id=168686987&hash=d4ba253dfc5f88f6
(pour Le 2ème lien, après avoir cliqué recliqué sur la vidéo à l'ouverture et attendre qu'elle démarre)

 
PS: document à faire suivre
.
Gbagbo :

Voici l'adresse-mail de l'association : asso.amisdelaurentgbagbo@gmail.com
.
.
Repost 0
Published by Eva R-sistons - dans Censure Médias scandaleuse
commenter cet article
1 mai 2014 4 01 /05 /mai /2014 19:40

 

UPR-militant-agresse-2.jpg

 

.

UPR-plainte-militant-agress.jpg

 

 

Mes tweets :

 

IL FAUT VOIR QUE LORSQUE LA SOCIETE ET LES MEDIAS FONT SILENCE SUR L'INTOLERABLE, NOUS SOMMES PRES DE LA DICTATURE

C'est quoi, cette France ? Les médias CENSURENT ceux qui veulent sortir de l'UE, pas un mot sur des m

 

 

 


 

Antifas.jpg

 

http://etoilenoire.hautetfort.com

 

 

FLASH : le groupe de militants de l' UPR présents Place de la Bastille a été sauvagement agressé par une quinzaine de prétendus "Antifas".


.
FLASH : le groupe de militants de l' UPR présents Place de la Bastille a été sauvagement agressé par une quinzaine de prétendus "Antifas".

Plusieurs milliers de tracts et la table d'information ont été détruits.

Plusieurs militants de l'UPR ont été insultés et frappés. Notre ami Stevann Labbé a été violemment frappé à la tête à plusieurs reprises par un objet ressemblant à un parapluie, ce qui a provoqué une hémorragie du cuir chevelu très importante. La tête ensanglantée, il s'est rendu ensuite à l'hôpital Saint Antoine où il est actuellement au service d'urgence. Ses blessures sont bénignes.

Je suis actuellement au commissariat de police du boulevard Bourdon pour déposer plainte avec d'autres militants au nom de l'UPR pour menaces, agressions physiques, destruction de matériel militant et atteinte à la liberté d'expression et de manifestation.
.

François Asselineau a déposé plainte au nom de l’UPR pour « menaces, agressions physiques, destruction de matériel militant et atteinte à la liberté d’expression et de manifestation. »
.
La plainte sera t-elle classée, sans suite ? Ce serait une insulte à la démocratie, à la France ! Et un grand pas vers la dictature, note de Ch D.
.
.

 

UPR-sortir.jpg

 

 

Mon dernier tweet


Découvrez comme moi l'UPR,

  un nouveau Parti censuré

 

,


 

 

  .

.

Les chiens de garde du système !

Antifas crasseux
.
.

Commentaire d'un militant de l'UPR =


Ce sont les appels à la haine des sites

comme indymedia

qui en sont responsables,

ils devraient également être poursuivis en justice...

..

UPR-GMT-non.jpg

 

 

Le mot de Chantal Dupille

 

Notre pays devient une dictature !

 

Des militants aimant la France, la défendant réellement,

refusant qu'elle soit asservie aux USA

(surtout après le Grand Marché Transatlantique),

sont sauvagement agressés lors du défilé le 1er mai 2014,

par des Antifas.

La Presse en parlera-t-elle ?

 

Les Antifas sont des agents provocateurs du Mossad

(LDJ etc, soutenue par Valls et interdite en Israël),

ou de la CIA, entre autres,

comme Ornella Guyet-Marie-Anne Boutoleau

(qui est une seule et même personne).


 

Certains sévissent sur Wikipedia

(ainsi l'Atlantiste Euterpia a saboté ma fiche

car j'ai soutenu François Asselineau

pour qu'il ait la sienne),

 

Dans des blogs se prétendant anti-conspirationnistes

et anti-fachos

comme Article11, Conspiracy Watch, Indymedia,

 

Sur le Net...


Et maintenant contre des militants de partis patriotes

comme l'UPR.

C'est la preuve que ces Antifas

sont des adversaires de la France !

 

Alerte, la France devient sombre ! Ch Dupille

 

 

 

http://www.lepartidegauche.fr/actualites/communique/pour-un-referendum-sur-le-grand-marche-transatlantique-23337

 

Grand-marche-transatlantique_page_01

 

 

La France bientôt

asservie aux USA

 

 

L’Accord sur le commerce des services (TISA) : l’autre traité que l’Union européenne négocie avec les Etats-Unis + liens

 

Alerte ! Voici le futur grand marché transatlantique -

Le Grand Marché transatlantique - Eva, R-sistons à la crise

Alerte, le grand marché transatlantique se met en place ...

Alerte ! Le grand marché transatlantique prévu pour 2015 ...

Dossier UE de Merckel, des Américains, du Nouvel Ordre

ALERTE ! Bientôt le Grand Marché Transatlantique, menac

Appel à mobilisation le 10 avril contre le Grand Marché ..


Le Grand Marché Transatlantique, ou la dictature des Firmes US

 

 

Militants de l'UPR,

prévenez l'AFP !


Journalistes,

faites votre boulot !

Nous allons vous observer !

Chantal Dupille

 

. UPT-GMT.jpg

.

Voir l'article plus complet ici, avec vidéos


Repost 0
Published by Eva R-sistons - dans Censure Médias scandaleuse
commenter cet article
30 avril 2014 3 30 /04 /avril /2014 03:54

 

 

 

Actes de barbarie des "rebelles" anti-Bachar en Syrie

Ce que les Syriens ont subi depuis 2011 est terrible, mais ce qui s’est passé aujourd’hui dépasse tout entendement (Vidéo)

Des images insoutenables de soldats gazés par les terroristes, des images de djihadistes crucifiés par Daech à Raqqa, des images de dizaines de civils - fidèles au gouvernement du président Assad - dont des enfants massacrés à la voiture piégée et au mortier à Damas et à Zahra, quartier de Homs, des décapitations sur le front de Daraa où Al Nosra a conquis la localité de Nawa. Tout ce que l’on peut espérer est que l’armée nous débarrasse de cette calamité. [Bahar Kimyongür]

29 avril 2014

Images insoutenables des victimes de ce qui ressemble à un gazage

https://www.youtube.com/watch ?v=j6S4s2Yw8Ng

L’attaque chimique présumée daterait de quelques jours.



Crucifixion à Raqqa

Ce pauvre jeune homme aurait été accusé d’avoir attaqué Daech à Raqqa. Il a été crucifié il y a à peine quelques minutes [17h10 - 29 avril 2014]

 

Post Scriptum :

 

Au moment de diffuser ce texte nous avons entendu, sur France Culture, la journaliste basée au Liban, Valérie Crova. Elle a parlé des attaques des "rebelles" à Homs et à Damas sans s’attarder sur les nombreuses victimes. Lors de ces attaques sanglantes des enfants ont également été tués. Les monstruosités que les groupes terroristes commettent jour après jour et les souffrances qu’ils infligent au peuple syrien qui résiste aux côtés de son armée de défense nationale ne comptent pas pour cette journaliste glaçante qui s’est distinguée tout au long de cette guerre par son biais en faveur des "rebelles".

 

 

Silvia Cattori


Actes de barbarie des "opposants" anti-Bachar en Syrie 
Ce que les Syriens ont subi depuis 2011 est terrible, mais ce qui s’est passé aujourd’hui dépasse tout entendement (Vidéo)

 

 

 

Voir aussi :

 


Ce que les journalistes traditionnels ne vous disent pas
Homs : Un témoin raconte comment le Père Frans van der LUGT a été assassiné (Vidéo)

 

 

Par M. Aït Amara 
Où est passé le vautour ?

 
29 AVRIL 2014 | Pourquoi ne vous rendez-vous plus en Libye, M. Bernard-Henri Lévy, pour admirer l’œuvre que vous y avez réalisée avec Nicolas Sarkozy, David Cameron et le Mossad, votre employeur israélien ?

 

 

 

Accueil du site
Articles S.Cattori
Entretiens S.Cattori
Gilad Atzmon
Crimes d’État
Désinformation
Ingérence - Guerre
Liberté d’expression
Lobbies
Nations Unies
ONG
OTAN - USA
Post 9/11
Europe
Iran
Liban
Libye
Maghreb
Moyen-Orient
Palestine
Russie
Syrie
Turquie
Poésie
Thèmes (S.Cattori)

Repost 0
Published by Eva R-sistons - dans Censure Médias scandaleuse
commenter cet article
27 avril 2014 7 27 /04 /avril /2014 23:06

 

medias-censure-copie-1.jpg

 

 

L’UPR saisit en urgence le CSA en raison du non-respect, par les grands médias audiovisuels, des principes démocratiques posés par l’article 4 de la Constitution

le 27 avril 2014 dans Communiqués de presse

 

L’Union Populaire Républicaine (UPR) a adressé, le 23 avril 2014, un courrier recommandé avec accusé de réception au Président du Conseil supérieur de l’audiovisuel (CSA), Olivier Schrameck.


Ce courrier circonstancié – en copie de ce communiqué – demande au CSA d’intervenir en urgence auprès des médias audiovisuels de grande diffusion pour qu’ils ouvrent enfin leurs antennes à l’UPR, en application du principe d’équité posé par le CSA lui-même et en application de l’obligation, posée par la Constitution, de permettre les expressions pluralistes des opinions politiques.

 

L’UPR rappelle que ces principes démocratiques fondamentaux figurent en effet dans la Constitution, dont l’article 4 dispose que « la loi garantit les expressions pluralistes des opinions et la participation équitable des partis et groupements politiques à la vie démocratique de la Nation ». C’est le CSA qui, en vertu de la loi du 30 septembre 1986, « assure le respect de l’expression pluraliste des courants de pensée et d’opinion dans les programmes des services de radio et de télévision, en particulier pour les émissions d’information politique et générale ».

 

Alors qu’a débuté la campagne pour les élections européennes, l’UPR, malgré sa présence dans l’ensemble des circonscriptions du scrutin et malgré son développement spectaculaire, n’est, en effet, toujours pas admise à s’exprimer ni sur les grandes chaînes de télévision, ni sur les grandes stations de radio. 

L’existence même de l’UPR n’est même jamais mentionnée nulle part dans ces médias de grande diffusion, qui  continuent de promouvoir les partis politiques qui ont été rejetés par 61% des Français, abstentionnistes au scrutin de 2009.

 

En outre, alors que tous les partis politiques présents au scrutin, de l’extrême droite à l’extrême gauche, proposent une « autre Europe » ou de « renégocier les traités européens » , seule l’UPR propose la sortie de la France de l’Union européenne, de l’euro et de l’OTAN.


La diversité et le pluralisme des opinions ne sont donc pas représentés dans les médias, dès lors que ces derniers empêchent de s’exprimer le seul parti qui s’oppose au principe même de la « construction européenne ».

Le courrier de l’UPR adressé au CSA comporte :

a) une lettre de six pages, par laquelle François Asselineau, Président de l’UPR et candidat tête de liste dans la circonscription Île-de-France, demande au Président du CSA de contraindre les médias audiovisuels à jouer leur rôle démocratique normal, en application de l’article 4 de la Constitution ;

 


b)- un dossier de vingt-cinq pages constitué de huit annexes qui démontrent que :

 


1)  l’UPR rassemble désormais un nombre d’adhérents très supérieur à celui de partis politiques largement médiatisés ;

2) le site Internet de l’UPR est le deuxième site le plus fréquenté de tous les partis politiques français ;

3) les émissions ou les entretiens avec l’UPR sur les télés-web ou sur les radios de la bande FM enregistrent des succès d’audience importants, très supérieurs aux résultats obtenus sur les mêmes vecteurs par les partis ou responsables politiques constamment invités dans les médias de grande diffusion ;

4) les partis politiques « Nouvelle donne » et « Nous citoyens », lancés à l’automne 2013, ont été massivement médiatisés dès leur début, alors qu’ils n’étaient que d’une taille embryonnaire ;

5) le poids des voix obtenues par l’UPR à l’élection législative partielle du 16 juin 2013 par rapport à des formations très médiatisées ne se retrouve pas dans la représentation de l’UPR au sein des médias audiovisuels de grande diffusion ;

6) le FN fait l’objet d’une sur-médiatisation dans le but d’assimiler, aux yeux du public, le rejet de l’Union européenne à une position d’extrême droite, et d’empêcher ainsi tout débat réel de fond ;

7) en empêchant tout débat sérieux et serein sur le principe de la « construction européenne », les médias de grande diffusion contribuent de façon tragique à la dénaturation de la démocratie ;

8) en refusant d’inviter l’UPR, les médias de grande diffusion empêchent cette dernière de répondre aux attaques et manipulations du FN.

 

Documents :


Lettre envoyée au Président du CSA le 22 avril 2014

Passages médias des partis Nouvelle Donne et Nous citoyens

 

 

http://www.upr.fr/presse/communiques-de-presse/lupr-saisit-en-urgence-csa-en-raison-du-respect-les-grands-medias-audiovisuels-principes-democratiques-poses-larticle-4-constitution


 

UPR-CSA.jpg.

 

 

..

 

Pour ceux qui veulent faire découvrir

qui est

François Asselineau - Union Populaire Républicaine

 

 

.

 

Ici, tout ce qu'on ne vous a

jamais dit sur l'Europe. Passionnant !

 

 

.

.
.

 

Repost 0
Published by Eva R-sistons - dans Censure Médias scandaleuse
commenter cet article
23 avril 2014 3 23 /04 /avril /2014 20:19

 

 

La notice Wikipédia de François Asselineau est désormais disponible en langues grecque et arabe

 

(et toujours rien en Français ! Note d'eva)

 

http://www.upr.fr/actualite/upr/notice-wikipedia-francois-asselineau-desormais-disponible-en-langues-grecque-arabe

le 14 avril 2014 dans UPR

WIKIPEDIA-UPR

 

La notice Wikipédia de François Asselineau est déjà disponible :


1- en anglais : http://en.wikipedia.org/wiki/François_Asselineau

2- en allemand : http://de.wikipedia.org/wiki/François_Asselineau

3- en espéranto : http://eo.wikipedia.org/wiki/François_Asselineau

4- en espagnol : http://es.wikipedia.org/wiki/François_Asselineau

5- en japonais : http://ja.wikipedia.org/wiki/フランソワ・アスリノー

6- en roumain : http://ro.wikipedia.org/wiki/François_Asselineau

7- en russe : http://ru.wikipedia.org/wiki/Франсуа_Асэлино

8 – et en tchèque : https://cs.wikipedia.org/wiki/François_Asselineau

Depuis ce 14 avril 2014, elle est également disponible dans une 9e et une 10e langue :

9 – en arabe : http://ar.wikipedia.org/wiki/فرانسوا_أسلينو
Il ne s’agit cependant que d’une notice très brève, qui mériterait d’être étoffée par des éléments de biographie plus détaillés.

10 – et en grec : https://el.wikipedia.org/wiki/Φρανσουά_Ασελινώ

 

Ceux qui s’étonneraient de ne pas les trouver en langue française doivent savoir que les notices Wikipédia sur François Asselineau et sur l’UPR ont été l’une et l’autre censurées sur Wikipédia français depuis fin 2007 par plusieurs « gestionnaires » anonymes, dont l’un agissant sous le pseudonyme de « Docteur Cosmos ».

 

Cachés derrière leur anonymat, ces « gestionnaires » ont jugé que l’UPR n’était « pas représentative ». Depuis plus de 6 ans, toute tentative de republier ces deux notices en français est supprimée dans les instants qui suivent.

 

Rappelons que Wikipédia français a pourtant ouvert grand ses colonnes, sitôt après leur création :


- au « Parti du Plaisir » et à a fondatrice « Cindy Lee » dont le programme présidentiel en 2012 consistait à exhiber ses seins nus sur les marchés devant les caméras,
- à Denis Payre, fondateur en 2013 du parti ultra-européiste « Nous citoyens », qui ne s’est jamais présenté à la moindre élection, qui n’a aucun élu, n’a jamais publié de livre et n’a aucun programme,
- à « Nouvelle donne », parti européiste « de gauche et de centre gauche » lancé le 28 novembre 2013 par Pierre Larrouturou, par ailleurs membre du PS, qui ne s’est jamais présenté à la moindre élection, qui n’a ni aucun élu, et qui n’a pas de programme précis.

Rappelons enfin que la censure systématique des notices sur François Asselineau et sur l’UPR par Wikipédia français intervient alors même :

- que l’UPR s’est présentée à l’élection législative du Lot-et-Garonne, où son score, certes modeste, a néanmoins été supérieur au cumul des 3 scores du Parti Pirate (qui a une notice Wikipédia français), du Parti Libertarien et de l’Alliance Royale (qui a une notice Wikipédia français) ;

- que l’UPR a dépassé le cap des 4630 adhérents (c’est-à-dire beaucoup plus que des partis médiatisés) et que la croissance de ce nombre accélère ;

- que les vidéos des conférences et entretiens de François Asselineau dépassent plus de 3 000 000 visionnages en cumulé

- et que notre site Internet www.upr.fr est désormais solidement implanté comme étant le 2e site le plus consulté de tous les partis politiques de France (source : Alexa Ranking avril 2014)

 

http://www.upr.fr/actualite/upr/notice-wikipedia-francois-asselineau-desormais-disponible-en-langues-grecque-arabe

 

 

Envoyé Spécial, Wikipedia et François Asselineau (+ vidéo ... 

cequelesmediasnenousdisentpas.over-blog.com/article-envoye-special-wi...
10 nov. 2012 - Envoyé Spécial, Wikipedia et François Asselineau (+ vidéo) .... Traducir esta página en español Traduci questa pagina in italiano. Traduzir esta ...

François Asselineau : “Ma fiche wikipedia a été censurée”

17 janvier 2011, 18:13 Auteur : 63 commentaires

   

Lors d’un débat ce 17 janvier 2011 sur la radio Divergence FM, François Asselineau (énarque, inspecteur des finances à Bercy et leader du mouvement UPR, pour la sortie de la France de l’Union Européenne) a affirmé que sa fiche Wikipedia avait été censurée. Fait surprenant pour une personnalité aussi qualifiée et reconnue par les institutions de la République, d’autant que M. Asselineau a été directeur de cabinet de plusieurs ministres. Vérification faite, c’est bien le cas.


Wikipedia est une construction formidable de la connaissance humaine, mais elle n’est peut-être pas l’encyclopédie de la liberté d’expression ou la défendant. Lors d’un débat sur l’Union européenne avec Jean-Claude Gayssot sur Divergence FM, l’énarque et inspecteur des finances François Asselineau a révélé que sa fiche wikipedia avait été supprimée. Après recherche, il s’avère que cela est vrai depuis 3 ans ! Sur cet article datant de février 2008, les faits sont rappelés :


“En effet, c’est un Dr Cosmos qui avait supprimé la page Asselineau, trouvant l’homme trop obscur. Dr Cosmos est un gros contributeur à Wikipedia, avec près de 600 000 interventions affichées sur sa page (?), une trentaine de rédacteurs “parrainés”, et dont la contribution majeur est l’article Harry McNish, charpentier de l’expédition Shackleton [...] Bref, la page ayant été recrée par mes soins, cela a ouvert un débat (voir la page de débat). Pendant une semaine environ, la page “en voie de suppression” fait l’objet d’un débat. Surprise, seuls les contributeurs ayant plus de 50 interventions recensées ont un avis qui compte. Mon avis n’a donc pas compté. [...] Après dix jours de débat, malgré quatre avis pour conserver la page  et fort de onze avis contre le maintien, le bon Dr Cosmos la supprime d’office, arguant d’un “quasi-consensus”. Il faut noter que nombre d’intervenants en faveur de la suppression se sont contentés de dire qu’ils étaient du même avis que l’intervenant précédent (on notera avec intérêt que simultanément la page de l’UPR a été supprimée : marrant la suppression de la page d’un parti deux mois avant des élections ou il annonce présenter des candidats).”


Par ailleurs François Asselineau se veut le champion de l’ouverture du débat sur l’Union européenne, voici notamment ce qu’il déclare sur Divergence FM aujourd’hui, à raison : “Sur toutes les télévisions de France, sur toutes les radios de France, on ne fait débattre que 2 types de personnalités, ceux qui sont pour l’Europe, et ceux qui sont pour une autre Europe. Jamais ceux qui sont pour la sortie de l’Union Européenne.”


Voici les vœux de François Asselineau pour 2011, qui vous convaincront peut-être que ce gaulliste sincère mérite d’être invité dans les grands médias, ce qui n’est pas le cas aujourd’hui :

 

http://www.enquete-debat.fr/archives/francois-asselineau-ma-fiche-wikipedia-a-ete-censureeArticles qui pourraient aussi vous intéresser

.

 

Le traitement de défaveur de François Asselineau et de l’UPR sur Wikipédia

le 4 février 2013 dans Monde

François Asselineau et l’Union Populaire Républicaine (UPR) n’ont toujours pas de pages sur Wikipédia en français, alors qu’il existe des notices sur les versions anglaise, russe, espagnole, et désormais japonaise, de l’encyclopédie en ligne. La demande initiale n’a jamais été validée par les « modérateurs » et la création de page est aujourd’hui bloquée.


Cette absence est remarquée par de plus en plus d’observateurs de la scène politique française, notamment des journalistes. La manifestation médiatique la plus visible de cette attention reste le reportage d’ « Envoyé spécial » sur France 2 du 8 novembre 2012. Deux semaines plus tard, le site Internet Arrêt sur images consacre une bonne partie de son émission portant sur Wikipédia à cette polémique, utilisant comme base de discussion l’extrait d’ « Envoyé spécial » sur François Asselineau et l’UPR.

 

suite ici :


Le traitement de défaveur de François Asselineau et de l’UPR sur Wikipédia

 

 

L'incroyable et inique censure de François Asselineau et de ... 

www.agoravox.tv › Tribune Libre

26 mars 2014 - Pour obtenir une liste de vidéos sur François Asselineau, cliquez [ici]. ... Tu n'as pas de chance, je considère presque le wikipédia français ...

.

2:10 François Asselineau censuré, même sur Wikipédia ...  

www.youtube.com/watch?v=0dX_Run0ggs
31 mars 2013 - Ajouté par Franklin32i

Extrait d'un reportage d'Envoyé Spécial sur Wikipédia vu le 08 novembre 2012 sur France 2. Sous-titres en ...
.
Repost 0
Published by Eva R-sistons - dans Censure Médias scandaleuse
commenter cet article
8 avril 2014 2 08 /04 /avril /2014 03:58

 

medias-moutons.jpg

 

Mort de la Presse libre

et de la démocratie.


La France défigurée

Introduction d'eva R-sistons

 

 

Effrayant ! Il n'y a plus de liberté de la Presse en France, plus de débats dignes de ce nom (voir C dans l'Air, ou Les débats de France24, par exemple), les journalistes sont de vils laquais du Pouvoir, parfois même des criminels de guerre en incitant à la guerre contre des Etats souverains, et il faudrait les traduire en Justice. Ne nous étonnons pas si ensuite, la France est Lanterne Rouge d'Europe en matière d'Information. Dans la patrie des Droits de l'Homme, il faut lire la Presse étrangère pour avoir une idée juste de la réalité. Ainsi, Fabius est appelé en dehors de nos frontières, "le Ministre des Affaires Etrangères d'Israël". Pauvre France !  

 

Donc, une liste NOIRE de gens à ne pas inviter à la TV, circule, sans doute préparée par les agents du CRIF lui-même. Vous voyez des partisans du Hezbollah, de Bachar-el-Assad, de Poutine à la TV ? Non. Vous ne me voyez plus à la TV depuis que je suis non-alignée. Et un François Asselineau qui dit la vérité sur la nature de l'UE (créée par les Américains pour servir leurs intérêts et un jour leurs guerres) est boycotté par nos meRdias atlantistes.

 

Il n'est pas étonnant si ensuite, la France n'est plus respectée dans le monde; Au lieu d'être comme jadis une alternative, elle est désormais juste le caniche de Bruxelles, des Anglo-Saxons et des Israéliens ! 

 

Et alors que nos meRdias pourfendent la Russie, celle-ci au contraire a aujourd'hui des leçons à donner à la France en matière de liberté de Presse !

 

La France d'aujourd'hui est l'ombre d'elle-même, dans tous les domaines (Presse, Diplomatie...). Défigurée !

 

C'est tout simplement intolérable...


Eva R-sistons (Chantal Dupille)  ...

 

,

 

Dmitri Kisselev pense que la réaction de l’Occident relève d’une schizophrénie

Le directeur général de l’agence internationale Rossiya Segodnya (Russie Aujourd’hui) Dmitri Kisselev
20:48 04/04/2014

Le directeur général de l’agence internationale Rossiya Segodnya (Russie Aujourd’hui), auteur et présentateur du programme « Actualités de la semaine » est le seul journaliste au monde qui a fait l’objet des sanctions politiques introduites par l’EU.


Le journaliste est interdit d’entrée en EU et n’a pas le droit de posséder les biens immobiliers et les comptes bancaires dans les pays de l’Union. Le Comité mondial pour la liberté de la presse qui protège les droits des journalistes a pris la défense de Dmitri Kisselev sanctionnée par l’UE. Comme l’a raconté au journal Izvestia Dmitri Kisselev lui-même, en le sanctionnant, l’UE a porté atteinte à la liberté de parole de l’ensemble des journalistes du monde. Dans l’histoire moderne, explique le directeur de Rossiya Segodnya, la Russie et l’Occident ont interverti les rôles si bien que c’est la Russie qui est devenue défenseur des principes démocratiques et de la liberté de parole.


- Vous êtes l’unique journaliste qui fait l’objet de sanctions politiques. Y étiez-vous préparé?

- Cela concerne tous les journalistes. Si ma mémoire est bonne, c’est la première fois qu’un journaliste est sanctionné au niveau international. Je ne suis après tout qu’un journaliste lambda. C’est l’Europe qui a pris l’initiative des sanctions. Cela témoigne du mépris non dissimulé que les fonctionnaires de l’UE manifestent pour la liberté de parole. C’est un précédent très dangereux et une trahison de fait des valeurs européennes. Si ce précédent est légalisé et si la communauté des journalistes européens, américains et du monde entier ne réagit pas, cela signifie que les journalistes estiment que c’est normal. Il s’agit là d’un tournant civilisationnel radical en ce sens que nous n’avons plus besoin de liberté de parole qui n’a plus aucune valeur. La position de l’UE est confirmée non seulement par la décision des bureaucrates européens, mais encore par celle du parlement norvégien.


- Qui, selon vous, est en train de faire baisser le rideau de fer? Laquelle des parties?

- Nos rôles sont intervertis. La Russie est pour la liberté de parole alors que l’Occident ne l’est plus. C’est une véritable secousse tellurique civilisationnelle. En effet, en Russie, on peut dire ce qu’on veut, les chaînes de télévision défendent les opinions différentes, l’internet n’est pas bloqué et il y a une profusion de radios et de journaux les plus divers. Aucune œuvre littéraire n’est interdite sauf celles que le sont explicitement par la Constitution. Les extrêmes sont dans la nature des Russes à tel point que certains s’en prennent même au mot patriotisme. C’est le cas de la présentatrice Ksénia Larina des Échos de Moscou que dit que ce mot lui donne des nausées. Personne ne songe cependant à lui imposer des restrictions. Allez Ksénia, ne vous gênez pas. L’UE sanctionne les uns et encourage les autres comme les Pussy Riot qui demandent aussi d’élargir la liste des sanctions. Cela montre bien les préférences européennes qui incluent les danses sacrilèges de Tolokonnikova et d’Aliokhina dans la Cathédrale du Christ-Sauveur de Moscou. Elles n’en sont pas moins reçues au parlement européen. Par conséquent, c’est bon et c’est permis mais la liberté de parole personnellement pour le journaliste Dmitri Kisselev, présentateur du programme analytique aimé par le peuple, ce n’est ni bon, ni permis. Le patriotisme vous donne des nausées, c’est très bien, mais nos correspondants et reporters qui voient ce qui se passe à Kiev et parlent du fascisme ukrainien, c’est mauvais. C’est étonnant comme échelle de valeurs, mais cela profite finalement à la Russie parce que nous voyons très bien qui défend quoi.


- Le MAE de Russie a annoncé n’avoir pas l’intention d’interdire l’entrée des journalistes occidentaux. C’est-à-dire que nous ne répondons pas de manière symétrique.

- Naturellement, la Russie est moralement supérieure. Nous avons déjà connu des temps, où la liberté d’expression était violée en URSS. Par exemple, sous Staline. Nous avons vécu l’époque de rideau de fer. Et à présent, aussi paradoxal que cela ne paraisse, nous échangeons de rôles. Cela veut dire que la Russie devient simplement le flambeau de la liberté d’expression. D’aucuns peuvent rire, comme Ksenia Larina, mais elle le fera librement en direct, sans craindre des sanctions de la part de la Russie, ni de celle de l’Union Européenne. Parce que chez nous, lors d’une émission en direct on peut jouir pratiquement sans restriction de la liberté d’expression et même en abuser, voire s’exprimer contre l’Etat et la Patrie. Pour cette raison, les sanctions de l’UE en réalité nuisent aux valeurs européennes en Europe-même, et non à moi ou à quelqu’un en Russie. Par là même l’Union Européenne proclame que la liberté d’expression n’est plus désormais une valeur pour elle. Voilà de quoi il revient.


- Avez-vous déjà ordonné la stratégie de Rossiya Segodnya ? Le Kremlin avait bien coopéré avec la compagnie des relations publiques américaine Ketchum. A votre avis, est-il acceptable que des spécialistes occidentaux répondent pour la propagande de la Russie ?

- Je ne sais pas s’il y a maintenant un contrat ou non. Admettons qu’il y en a. D’abord, je ne peux pas évaluer l’efficacité du contrat, mais supposons qu’il soit efficace. Nous ne sommes pas quand même pour une autarcie ? Bien des journalistes étrangers sont employés sur les chaînes de télévision russes. Ils comprennent que la domination du point de vue dit anglo-saxon dans le champ informationnel est funeste aussi pour leur pays. On verra apparaître des Etats franchement totalitaires, s’il n’y a aucun contrepoids en la personne de la Russie, défendant un point de vue alternatif.

J’ai des collègues qui ont travaillé pendant 25 ans à la BBC, ils demandent actuellement de venir chez nous, ne pouvant plus supporter tout ce délire, cette haine antirusse, la censure. On m’appelle de Paris et raconte qu’il existe en France toute une liste de personnes à ne pas inviter à la télévision, même si avant on les voyait souvent passer à l’écran, on les savait être des dominantes culturelles en France.


- Et vous, pouvez-vous leur donner la parole ?

- Bien entendu. Et voilà que des journalistes occidentaux m’avouent franchement avoir chez eux la censure. Il est donc normal que les gens veulent travailler avec la Russie – ils voient en elle une certaine voie alternative, un équilibre et une parité nucléaire, mais aussi informationnelle. Par là même ils défendent leur liberté. Et un appui uniquement sur ses propres forces, un isolement n’est pas très efficace. D’ailleurs, la Russie n’y aspire pas. Nous sommes un pays ouvert. Ainsi, la Russie déclare, par exemple, être prête à un régime sans visas avec l’UE dès demain, mais l’UE n’y est pas prête. Nous nous sommes échangés de rôles. Avant en Union Soviétique il fallait des visas pour sortir, alors l’URSS s’est isolée, et à présent nous comprenons que nous vivons dans le meilleur pays du monde.

 

La Voix de la Russie

http://fr.ria.ru/discussion/20140404/200911118.html

 

 

Dmitri Kisselev : le seul journaliste au monde interdit officiellement de travail en Occident. 

 

Durée : 5min 22sec | Postée : Il y a 20 heures | Chaîne : Le journal par chapitre

 
Fait unique dans l’histoire des démocraties européennes. Un journaliste est interdit d’entrée dans l’Union européenne, interdit de possession de biens immobiliers et de comptes bancaires en Europe. Une condamnation à mort sociale et professionnelle en quelque sorte. Certains dictateurs africains ont eu droit à plus d’égard que Dimitri Kisselev, le directeur général de l’agence international Rossia Segodnia nouvellement créée.
 
Présentateur vedette de la télévision russe, Dmitri Kisselev est donc l’unique journaliste à faire officiellement l’objet de sanctions politiques en Europe. Officiellement, car d’autres journalistes ont déjà subi les ravages du politiquement correct, la mise au placard, l’interdiction d’antenne ou l’impossibilité définitive de faire son métier, faute d’employeur. Mais cela se passait dans l’ombre des couloirs des rédactions, sans réelle publicité. Si une raison officielle devait être avancée, il ne s’agissait que de faible audience ou d’inadéquation avec l’ensemble de la grille de programme. Là, il s’agit bien d’une sentence officielle, internationale et notifiée à défaut d’être motivée.


Le Comité mondial pour la liberté de la presse, qui protège les droits des journalistes, a pris sa défense, mais les médias français ne se sont ni manifestés, ni même n’ont relayé l’information. Le pays des droits de l’homme est aux ordres de l’OTAN et les valeurs qu’il défend désormais sont monétaires.
 
Dmitri Kisselev, dans une interview choc donnée en Russie, puisqu’il n’y a désormais que là-bas que la liberté d’information existe, est longuement revenu sur cette fatwa occidentale. « Cette mesure, je cite, concerne tous les journalistes. Si ma mémoire est bonne, c’est la première fois qu’un journaliste est sanctionné au niveau international. Je ne suis, après tout, qu’un journaliste lambda. C’est l’Europe qui a pris l’initiative des sanctions. Cela témoigne du mépris non dissimulé que les fonctionnaires de l’UE manifestent pour la liberté de parole. C’est un précédent très dangereux et une trahison de fait, des valeurs européennes. Si ce précédent est légalisé et si la communauté des journalistes européens, américains et du monde entier ne réagit pas, cela signifie que les journalistes estiment que c’est normal. Il s’agit là d’un tournant civilisationnel radical en ce sens que nous n’avons plus besoin de liberté de parole qui n’a plus aucune valeur. ». Fin de citation.
 
Étonnant paradoxe qui veut que depuis la chute du rideau de fer, la Russie soit pour la liberté de parole alors que l’Occident ne l’est plus. Dmitri Kissilev, en tant que journaliste de télévision fait également remarquer, je cite, que : « en Russie, on peut dire ce qu’on veut, les chaînes de télévision défendent les opinions différentes, l’internet n’est pas bloqué et il y a une profusion de radios et de journaux les plus divers. Aucune œuvre littéraire n’est interdite sauf celles qui le sont explicitement par la Constitution. Les extrêmes sont dans la nature des Russes à tel point que certains s’en prennent même au mot patriotisme. C’est le cas de la présentatrice Ksénia Larina des Échos de Moscou qui dit que ce mot lui donne des nausées. Personne ne songe cependant à lui imposer des restrictions ». Fin de citation.
 
Cette liberté de ton est confirmée par le fait que le Ministère des affaires étrangères ne prendra pas de sanctions similaires. Les journalistes étrangers pourront toujours faire leur métier depuis la Russie, ou plus exactement, ils pourront continuer à vomir leur haine de tout ce qui est russe, comme le font par exemple, les envoyés permanents de France2, du Monde ou du Figaro. Plus caricaturaux qu’eux, c’est BHL. Après, il y a le soleil comme dirait un certain humoriste de talent français.


Pour Dmitri Kisselev, cette non-réciprocité est normale, car, je cite toujours : « la Russie est moralement supérieure. Nous avons déjà connu des temps, où la liberté d’expression était violée en URSS. Par exemple, sous Staline. Nous avons vécu l’époque du rideau de fer. Et à présent, aussi paradoxal que cela ne paraisse, nous échangeons de rôles. Cela veut dire que la Russie devient simplement le porte-flambeau de la liberté d’expression. D’aucuns peuvent en abuser, comme Ksenia Larina, mais elle le fera librement en direct, sans craindre des sanctions de la part de la Russie, ni de celle de l’Union Européenne. Parce que chez nous, lors d’une émission en direct on peut jouir pratiquement sans restriction de la liberté d’expression et même en abuser, voire s’exprimer contre l’Etat ou la Patrie. Pour cette raison, les sanctions de l’UE en réalité nuisent aux valeurs européennes en Europe-même, et non à moi ou à quelqu’un d’autre en Russie. Par cette décision inique, l’Union Européenne proclame que la liberté d’expression n’est plus désormais une valeur pour elle. » Fin de citation.
 
Le plus déroutant dans cette affaire est sans aucun doute l’absence de réaction des journalistes eux-mêmes. Ils se sont peu à peu accoutumés à n’être que de serviles relais du Pouvoir, à travailler pour des marchands d’armes ou des monstres du BTP, qui ont besoin de flatter les gouvernements pour obtenir ces marchés publics sans lesquels ils ne seraient rien. Il n’y a plus de liberté de la presse en France ou en Europe parce qu’il n’y a plus de groupe de presse libre.

 

Et Dmitri Kisselev d’expliquer, je le cite à nouveau « on m’appelle de Paris et on me raconte qu’il existe en France toute une liste de personnes à ne pas inviter à la télévision, même si avant on les voyait souvent passer à l’écran, on les savait être des dominantes culturelles en France » fin de citation.
 
Mais la liberté de la presse peut aussi naître de peu de choses. Que l’on mette à notre disposition des locaux sur Paris pour y installer bureaux et studios, et cette liste noire pourrait tout aussi bien devenir la grille de programme de ProRussia.tv. Internet n’a pas de frontière, et n’est pas soumis au CSA…


http://www.prorussia.tv/Dmitri-Kisselev-le-seul-journaliste-au-monde-interdit-officiellement-de-travail-en-Occident_v860.html

 

.

 

 

 

.

 

Notre France est occupée, colonisée,

et une Police de la Pensée veille.

 

Le drame français: C'est aujourd'hui un pays colonisé - R-sistons vidéo 16
16:05

Le drame français: C'est aujourd'hui un pays colonisé - R-sistons vidéo 16

 

Un écrivain français ne plaît pas au Lobby juif,

alors il est en prison pour ses écrits !

 

Soutenez le en achetant ses livres : 

http://herveryssen-leslivres.hautetfort.com/

 

.

 

.


 

 Si le Mind Control peut harceler des cibles individuelles qui déplaisent à la dictature, que ce soit pour des raisons politiques, personnelles, ethniques, religieuses ou autres, le Mind Control peut aussi influer sur les politiques nationales et internationales des Etats.

le Mind Control peut par exemple éliminer politiquement des hommes politiques compétents pour les remplacer par des fous ou des corrompus faciles à manipuler, il peut provoquer guerres civiles et massacres dans divers pays du tiers monde, il peut favoriser le néofascisme et le nazisme, sans que personne ne puisse protester puisque le Mind Control est secret.

 

La montée de l'extrême droite raciste en Occident depuis plus de 30 ans ,n'est pas due au hasard. Elle provient d'un complot fasciste appuyé sur le Mind Control et a pour projet de prendre le pouvoir en infiltrant ses agents partout, en supprimant progressivement les libertés, de manière à ensuite gagner des élections truquées qui constitueront un voyage sans retour.

 

Le fascisme du Mind Control manipule de plus les votes de l'ONU en prenant directement le contrôle des cerveaux des diplomates et en les faisant voter contre leurs intérêts.

 

Le Mind Control peut aussi provoquer massacres et génocides, en Afrique ou Moyen-Orient, en manipulant le mental des miliciens, militaires, politiques locaux, en les rendant fous furieux, en les poussant au crime, pour finalement intervenir et jouer au pompier pyromane.

 

La terreur du Mind Control détruira probablement rapidement toutes nos "démocraties"  si personne ne dénonce le phénomène.

 

Il est temps de lever la loi du silence et de libérer les otages du Mind Control.

http://edouardjean.canalblog.com/archives/2013/12/08/28611750.html


  

Replies to This Discussion

Le Mind Control satellitaire peut aussi manipuler les chefs d'Etats, élus, journalistes, membres des services de sécurité, pour les faire agir contre l'intérêt de leur pays. Par exemple, les pressions satellitaires empêchent les gouvernants de faire payer les riches, de développer l'industrie, de combattre la fraude fiscale. Le Mind Control est la créature de la ploutocratie fasciste qui dirige le monde, celle qui provoque crises économiques, guerres coloniales, krachs boursiers. Le Mind Control renforce le racisme, divise pour régner, tente de bloquer l'émergence du tiers monde.

 

Le Mind Control n'est pas seulement un problème d'atteinte aux libertés individuelles : c'est l'instrument d'un complot plus vaste qui vise à livrer le monde aux fascistes, qui en feront un enfer pour la plupart des gens et un paradis pour la petite clique de nazis qui dirige le système et persécute le reste du genre humain.

     Le Mind Control est la cause de nombreux génocides qui ont eu lieu ces 30 dernières années. Au Rwanda, au Congo, au Libéria, au Cambodge, au Liban, en Algérie, partout des massacres ont été planifiés par les maîtres du Mind Control, en utilisant les ondes électromagnétiques satellitaires pour manipuler des groupes armés et provoquer des carnages. C'est la même logique qui semble être mise en œuvre en Centre-Afrique, où les forces coloniales tentent de provoquer un génocide de musulmans tout en faisant mine de venir pacifier le pays.

Il faudra qu'un jour les criminels du Mind Control qui manipulent des pantins qui commettent des atrocités dans le tiers monde soient jugés pour leurs actes. Les massacreurs anonymes cachés derrière leurs écran doivent cesser de nuire.

Le Mind Control est aussi utilisé à manipuler les terroristes dans le monde entier. Les attentats pilotés par le Mind Control servent de prétexte à la suppression progressive de toutes les libertés. Les attentats "islamistes" en Occident servent de plus à développer l'islamophobie et à faire progresser l'extrême droite.

En RCA, en Syrie, le Mind Control est à l'œuvre pour inciter les gens à se massacrer.

 

http://peacepink.ning.com/group/francophone/forum/topics/mind-control-et-g-nocides

 

.

.

Laurent LOUIS révèle QUI dirige la presse en Belgique ! (valable aussi pour la France)

 

 

Repost 0
Published by Eva R-sistons - dans Censure Médias scandaleuse
commenter cet article
8 avril 2014 2 08 /04 /avril /2014 01:48

 

 

Élections européennes : l’UPR présente ses têtes de liste dans les 8 circonscriptions du scrutin et se lance dans la campagne


le 7 avril 2014 dans Communiqués de presse

L’Union Populaire Républicaine (UPR) a désigné les candidats qui conduiront ses listes aux élections européennes du 25 mai prochain dans chacune des huit circonscriptions interrégionales du scrutin :

Circonscription Ile-de-France

1658420_10152377520912612_1883537261_o

François ASSELINEAU, HEC, ENA, Inspecteur général des finances, ancien Délégué général à l’intelligence économique au ministère de l’économie et des finances, Président fondateur de l’UPR, et Valérie BUGAULT, docteur en droit, avocate, coordonnatrice nationale pour les élections européennes, conduiront la liste de la circonscription Île-de-France ;

Circonscription Nord-Ouest

1836610_10152377571692612_1418460032_o

François-Xavier GRISON, HEC, cadre bancaire, responsable national de l’UPR pour les relations presse et les solidarités francophones, et Dolorès BAUDELOT, ancienne attachée parlementaire, conduiront la liste de la circonscription Nord-Ouest ;


Circonscription Ouest

1658515_10152377594817612_1715000015_o

Jean-François GOURVENEC, cadre bancaire, délégué départemental de l’UPR dans le Finistère, et Barbara SILARD, IFSI de l’hôpital Ambroise Paré à Paris, infirmière, conduiront la liste de la circonscription Ouest ;


Circonscription Est

1003591_10152377440672612_984132830_n

Yannick HERVÉ, ENS Cachan, docteur en informatique et électronique, maître de conférences à l’université Louis Pasteur de Strasbourg, délégué départemental de l’UPR du Bas-Rhin, et Karine COMAS, responsable de laboratoire, conduiront la liste de la circonscription Est ;


Circonscription Centre-Massif central

1932376_10152377388117612_334038440_n

Vincent BROUSSEAU, ENS, docteur en mathématiques, docteur en économie, ancien économiste à la Banque Centrale Européenne, responsable national de l’UPR pour l’euro et les questions monétaires, et Jeanine LAUBRETON, directrice d’agence immobilière, conduiront la liste de la circonscription Centre-Massif central ;


Circonscription Sud-Ouest

1956815_10152377586032612_1227147827_o

Régis CHAMAGNE, École de l’Air, colonel en retraite de l’armée de l’air, responsable national de l’UPR pour les questions de Défense, et Clélia SIMON, art thérapeute, conduiront la liste de la circonscription Sud-Ouest ;


Circonscription Sud-Est

887054_10152377604917612_835342771_o

Daniel ROMANI, antiquaire, délégué départemental de l’UPR dans le Vaucluse, et Anne-Claire MAGNIEZ, germaniste, docteur en musicologie, conduiront la liste de la circonscription Sud-Est (Corse, Provence-Alpes-Côte d’Azur, Rhône-Alpes) ;


Circonscription Outre-mer 

1941335_10152377571867612_1020534075_o

Dominique FRUT, cadre dans une entreprise privée, délégué régional de l’UPR pour l’Océan Indien, et Marie-Christine CLÉVY, artisan, conduiront la liste de la circonscription Outre-mer.

 

Pour la toute première fois, les Français vont avoir la possibilité de voter pour un parti politique qui propose de faire sortir la France de l’Union européenne, de l’euro et de l’OTAN.


Tous les autres partis politiques présents au scrutin du 25 mai, de l’extrême droite à l’extrême gauche, en passant par la droite, le centre et la gauche, ne proposent en effet aux électeurs qu’un énième projet « d’autre Europe » ou qu’une énième promesse de « renégocier les traités européens ». Chaque parti, bien que ne parvenant même pas à faire accepter par une majorité de Français son propre projet « d’autre Europe », différent de celui des autres, prétend sans rire être en mesure de l’imposer aux 27 autres États de l’Union européenne.

Tout au long de la campagne, l’UPR expliquera aux Français que ces promesses d’« autre Europe » sont des slogans et des leurres, constamment ressassés par les européistes depuis la première élection du Parlement européen au suffrage universel en 1979, il y a maintenant 35 ans.

Comme le pose l’article 48 du traité sur l’Union européenne (TUE), la modification substantielle des traités européens ne dépend, en effet, pas seulement des Français mais aussi, et surtout, de l’accord unanime de 27 autres États, dont les intérêts divergent dans tous les domaines. A contrario, sortir de l’Union européenne et de l’euro ne dépend que de la volonté souveraine des Français de mettre en œuvre l’article 50 du même TUE.

Tout au long de la campagne, l’UPR expliquera aux Français que la prétendue « construction européenne » n’est pas une construction européenne mais une construction voulue par les États-Unis depuis la fin de la Deuxième Guerre mondiale, qu’elle ne vise pas le bonheur des peuples mais, au contraire, leur asservissement à une puissance tutélaire étrangère.

Ces analyses, développées par l’UPR dès son congrès fondateur le 25 mars 2007, n’ont cessé, depuis, d’être confirmées par les faits. Quel parti politique, à part l’UPR, pourrait aujourd’hui assumer tout ce qu’il a dit et écrit depuis sept ans ?

La situation catastrophique dans laquelle s’enfonce la France conduit un nombre sans cesse croissant de nos concitoyens de droite et de gauche à se rassembler sur l’essentiel, en adhérant à l’UPR. L’UPR, étrangère à tout extrémisme et dotée d’un programme politique inspiré du programme du Conseil national de la Résistance de 1944, fait, en effet, figure de repère inébranlable, pondéré et sûr au milieu du chaos. Le nombre d’adhérents de l’UPR a cru de façon spectaculaire ces deux dernières années, passant de 707 fin 2011 à 4.544 au 6 avril 2014.

Dans le même temps, l’UPR a vu sa notoriété sur Internet s’envoler. Les conférences de François Asselineau ont, en effet, été vues plus de trois millions de fois en cumulé et le site Internet de l’UPR est le deuxième site de parti politique le plus fréquenté par les Français, d’après le classement d’Alexa Ranking.

Il est temps que les Français tirent les conséquences des tromperies et des trahisons dont ils sont victimes de la part des partis européistes ou alter-européistes, en élisant au Parlement européen des députés UPR. Les Français doivent prendre acte de l’échec de la « construction européenne », vieille maintenant de 57 ans, et mettre provisoirement de côté leurs divisions pour se rassembler sur l’essentiel : le rétablissement par des voies démocratiques, juridiques et sereines, de la souveraineté et de l’indépendance de la France.


ATTENTION ! 

NOUS AVONS VRAIMENT BESOIN DE NOS ADHÉRENTS ET SYMPATHISANTS POUR FINANCER CETTE CAMPAGNE.


Vos cotisations (pour les adhésions ou réadhésions) et vos dons vous ouvriront droit à une réduction, égale à 2/3 du montant de la somme versée, sur le montant de votre impôt sur le revenu.

Si nous ne parvenons pas à rassembler l’intégralité de la somme de 500 000 € que nous nous sommes fixé pour objectif, nous nous limiterons à ce qui est impératif, c’est-à-dire l’impression de 47 millions de bulletins de vote, de 200 000 affiches pour les panneaux électoraux et d’environ 1 million de tracts ; nous serons contraints de ne pas faire imprimer les professions de foi adressées préalablement aux électeurs et dont le coût est de l’ordre de 250 000 euros pour 47 millions de personnes.


Pour toutes les précisions nécessaires et pour savoir comment nous aider concrètement, lire : http://www.upr.fr/actualite/europe/mobilisation-generale-les-elections-europeennes-appel-dons

Repost 0
Published by Eva R-sistons - dans Censure Médias scandaleuse
commenter cet article
5 avril 2014 6 05 /04 /avril /2014 23:31

,

A Madrid ce samedi, plus d'un million de manifestants ont protesté contre l'austérité

Monde - le 23 Mars 2014

L’info intoxiquée: l’exemple de l’Espagne


Une chape de plomb médiatique s'est abattue en France sur l'événement considérable qui s'est déroulé ce samedi en Espagne. Service minimum pour les dizaines de milliers d’hommes et de femmes ont marché contre l’austérité.


Un événement considérable s’est déroulé samedi en Espagne. Des dizaines de milliers d’hommes et de femmes ont marché contre l’austérité, le chômage, le mal vivre, la politique de la droite au pouvoir et de l’Union européenne. Ils venaient de toutes les régions du pays pour converger vers Madrid. Ils étaient plus d’un million samedi sur les grandes places madrilènes (beaucoup plus que sur la place Maidan à Kiev, il y a quelques jours) et pourtant une chape de plomb s’est abattue sur cette démonstration de force et de large unité combattive. Comment expliquer ce désintérêt sur cette explosion maitrisée de colère si ce n’est qu’elle ne correspond pas aux objectifs fixés aux médias français à la botte. Critiquer un pouvoir de droite détruisant le pays sur directive de Bruxelles au nom du remboursement de la dette et de la compétitivité, relève de l’impossible. Et comme la plupart des présentateurs télé et radio observent scrupuleusement l’orientation atlantiste, la mission de silence ou de détournement des faits ne leur pose aucun problème.


Dans ces conditions, et alors que nos démarches pour plus de pluralisme et d’honnêteté dans l’information ne sont pas entendues, faut-il se limiter à protester poliment, gentiment, posément. Ne faut-il pas réfléchir à d’autres formes d’actions rassembleuses et déterminées pour en finir avec les caciques et détenteurs à vie de la distribution de l’information. Le temps n’est-il pas venu de les écarter de la vie démocratique qu’ils participent à dévoyer en renvoyant dans leurs foyers les plus vieux, souvent gâteux, accrochés à leurs fauteuils et leurs enfants putatifs accrochés à leurs privilèges ?


  • A lire aussi:

La plus grande manifestation de l'histoire récente de l'Espagne

C'est un monde, la chronique de José Fort

 

 

http://www.humanite.fr/monde/l-info-intoxiquee-l-exemple-de-l-espagne-561542

 

.

 

.

Encore de la désinformation !

 

Bahreïn – plongée dans un pays interdit.
 
Une dictature violente, dont on parle si peu dans notre "douce France".
Mais qui sont ces cavaliers de la démocratie, qui oublient les plus terribles dictatures ? Qui par le mensonge désignent comme...Afficher la suite


Repost 0
Published by Eva R-sistons - dans Censure Médias scandaleuse
commenter cet article
1 avril 2014 2 01 /04 /avril /2014 00:42

 

Se référant à des médias sionistes, plusieurs sites d’information rapportent que des soldats de réserve israéliens ont participé aux violences de Maidan à Kiev, en Ukraine, aux côtés de groupes néonazis. D’après ces médias, une milice armée « The Blue Helmets of the Maidan » – les Casques bleus de Maidan – comprenant 40 hommes et femmes armés, dont 5 soldats de réserve israéliens, a pris part activement au coup d’Etat en Ukraine.

A la tête de cette milice armée, il y a, selon ces mêmes sources, un nommé « Delta » à double nationalité ukrainienne et israélienne, ayant servi dans l’armée sioniste et qui dit recevoir maintenant des ordres du parti ultranationaliste néonazi de Svoboda.

Il est utile de rappeler que ce parti s’appelait Parti national social ukrainien et son logo, la Rune du Loup, était aussi l’emblème de la division SS Das Reich.

Israël n’est nullement dérangé par les déclarations franchement antisémites de certains chefs activistes ukrainiens, mais ce n’est pas une surprise, le régime sioniste ayant décidé de collaborer avec n’importe qui quand il s’agit de répondre aux besoins des objectifs de la politique expansionniste américaine.

Ce n’est un secret pour personne que, dans la guerre menée par le terrorisme contre la Syrie, Israël aide les groupes armés islamistes.

Les observateurs notent, d’ailleurs, un rapport entre ce qui se passe en Ukraine et la situation en Syrie, dans la mesure où le désordre aux portes de la Russie arrange l’axe Washington-Tel-Aviv dans ses plans au Moyen-Orient.

Il y aurait un autre but à cette intrusion israélienne dans les manifestations de Kiev : l’Ukraine compte plus de 200 000 juifs, dont une grande partie dans la capitale. Il s’agit de provoquer leur afflux vers la Palestine occupée (Remarquez que c’est exactement comme pour la Belgique et la France ou les mouvements sionistes (CRIF et Cie) font croire que l’antisémitisme est en augmentation et ce, histoire de pousser les juifs ashkénazes à quitter le sol européen pour aller s’installer dans la colonie IsraHell qui est installée sur les Terres Occupées de la Palestine).

La révélation de la présence de miliciens israéliens à Kiev et l’engagement direct du guignol Bernard-Henri Levy, pantin des États-Unis et agent du Mossad, confirme l’implication du sionisme dans les événements en Ukraine. Comme l’a révélé la récente conversation téléphonique entre Victoria Nuland, secrétaire d’État adjointe américaine pour l’Europe, et l’ambassadeur des États-Unis à Kiev, ils sont prêts à « ch… » sur tout, pourvu que cela serve à semer le chaos aux frontières russes.

Terminons cet article avec 2 photos.

La première est celle que vos Merdias favoris ont diffusés en disant > Regardez, BHL était sur les barricades…


Bien entendu, les merdias manipulent et ce comme à leur habitude… Et pour preuve, voici la scène ou BHL était vraiment ; c’est à dire un STUDIO !!!

 

Publié par : http://mutien.com/

Liens supplémentaire : http://france.eternelle.over-blog.com

Un magnat juif candidat à la présidentielle ukrainienne

 


Permalien de l'image intégrée

 

 

Israël et l'Ukraine, mon post :

Ukraine,ce qu'on vous cache. Le rôle d'Israël, de Soros. Crimée et Ukraine

.

Repost 0
Published by Eva R-sistons - dans Censure Médias scandaleuse
commenter cet article
24 mars 2014 1 24 /03 /mars /2014 19:19

 

 

ALERTE INFO. Libye : torturé et battu, Saadi Kadhafi serait actuellement dans le coma

Publié le mar 23, 2014 @ 17:56

49

 

Saadi Kadhafi2

 

Sans nouvelle de Saadi, depuis la forfaiture du régime corrompu du Niger et son arrestation, nos réseaux libyens nous ont fait état que le fils du defunt Frère Guide Mouammar Kadhafi  serait au plus mal.


Au delà du fait qu’il soit torturé depuis son embastillement, des tortures les plus barbares effectuées par les démoncrates placés et imposés par l’Occident, il serait depuis avant-hier dans le coma . Au moment où nous bouclons cette alerte, il est possible que sa mort soit annoncé, maquillée en suicide.

 

Voici les deux photos prises depuis un portable a l’insu de ses geôliers que nous ont fait parvenir nos contacts libyens…Bien sûr, les ONG et autres associations pour la défense des droits de l’homme, gardent le silence honteusement, puisqu’elle ne servent que les intérêts de leurs financiers occidentaux…

 

http://allainjules.com/2014/03/23/alerte-info-libye-torture-et-battu-saadi-kadhafi-serait-actuellement-dans-le-coma/

.

.

ALERTE INFO. LIBYE: Saadi Kadhafi, dans un coma profond, hospitalisé d’urgence

Publié le mar 24, 2014 @ 16:22

0

 

Saadi Kadhafi

Saadi Kadhafi

 

Le pouvoir nigérien a volontairement envoyé à la mort, un homme, Saadi Kadhafi. Son frère Saïf Al-Islam agressé physiquement en détention à Zenten, 180 km au sud de Tripoli, est encore en vie. Nous vous avions récemment parlé du cas du Saadi Kadhafi, qui avait été bastonné et torturé à tort. Ses geôliers voulaient visiblement lui soutirer des informations qu’il n’avait pas ou qu’il n’a pas. Encore une histoire d’argent caché on ne sait où.


La responsabilité du régime corrompu du Niger avec la complicité de la France ne font aucun doute. Les pistes qui mènent à nos affirmations sont contenues dans nos précédents billets. Avec certitude, nous confirmons nos dernières informations. Selon nos derniers renseignements reçu à l’instant de nos sources libyennes, le fils Kadhafi a été conduit d’urgence a l’hôpital de Mitiga à Tripoli, section militaire. Il est en soins intensifs.

 

Une vraie honte pour les défenseurs des droits de l’homme, de la démocratie, et des autorités africaines…Son tort ? Son patronyme…Ils veulent exterminer toute une famille…

 

http://allainjules.com/2014/03/24/alerte-info-libye-saadi-kadhafi-dans-un-coma-profond-hospitalise-durgence/

Repost 0
Published by Eva R-sistons - dans Censure Médias scandaleuse
commenter cet article
19 mars 2014 3 19 /03 /mars /2014 18:02

L’UPR demande que Laurent Fabius soit démis de ses fonctions de ministre des Affaires étrangères

http://www.upr.fr/presse/communiques-de-presse/lupr-demande-laurent-fabius-soit-demis-ses-fonctions-ministre-affaires-etrangeres

 


  • *** COMMUNIQUE DE PRESSE ***

    laurent-fabius

     

    Depuis son entrée en fonction au Quai d’Orsay, Laurent Fabius a multiplié, à une cadence sans équivalent dans notre histoire contemporaine, les fautes diplomatiques de débutant et les erreurs de jugement les plus graves.


    Sa politique, consistant à s’aligner systématiquement sur les positions dictées par les États-Unis dans tous les domaines, a pour effet de saboter comme à dessein tous les intérêts diplomatiques, moraux, économiques et industriels de la France.

    Sous la direction de Laurent Fabius, la diplomatie française est devenue encore plus brouillonne, belliciste, arrogante, coupée de ses amitiés traditionnelles et méprisante vis-à-vis du droit international que sous celle de son prédécesseur, ce qui n’est pas peu dire. La pratique permanente du « deux poids, deux mesures » a rendu la voix de la France insupportable d’hypocrisie et, finalement, insignifiante.

    Parmi les bévues les plus inadmissibles et les échecs les plus cinglants de Laurent Fabius, l’Union Populaire Républicaine (UPR) relève :

    • L’impasse dans laquelle il a placé la France en faisant reconnaître diplomatiquement l’opposition syrienne, composée pour partie de groupes terroristes qui se déchirent aujourd’hui entre eux. Laurent Fabius avait, en outre, souhaité publiquement la mort d’un dirigeant étranger – en l’occurrence le Président syrien – en usant d’un langage de truand pour déclarer que « Bachar Al-Assad ne mériterait pas d’être sur la terre » ;
    • L’application par la France des sanctions unilatérales américaines à l’égard de l’Iran, qui sont contraires aux règles de l’OMC, contournées par une série de pays dont les États-Unis eux-mêmes et Israël, donc inefficaces et dévastatrices pour les intérêts industriels français. L’ordre proféré par Barack Obama à Renault de quitter l’Iran n’a suscité aucune riposte du Quai d’Orsay mais au contraire une obéissance servile ;
    • Le blanc-seing donné à Washington et à l’Union européenne dans les négociations du « grand marché transatlantique », avec une complète indifférence pour les conséquences cataclysmiques que cet accord aurait sur ce qui reste de notre économie et de notre démocratie ;
    • La lâcheté absolue et l’absence de réponse appropriée face au scandale des écoutes de la NSA contre les administrations et les citoyens français ;
    • Les condoléances dithyrambiques, formulées à l’annonce du décès du général Giáp, vainqueur de l’armée française au Vietnam, sans un seul mot pour la mémoire des soldats morts pour la France ;
    • Le soutien de la France à un coup d’État en Ukraine, conduit au vu et au su de tous par les États-Unis d’Amérique et des milices d’extrême droite contre le pouvoir légal, en violation de l’article 2 de la Charte des Nations unies et de l’article 111 de la Constitution ukrainienne ;
    • À cette occasion, Laurent Fabius a osé rencontrer et soutenir, publiquement et au nom de la France, Oleh Tyahnybok, chef du parti néonazi « Svoboda », placé au cinquième rang des dix organisations les plus antisémites et les plus dangereuses du monde par le Centre Simon Wiesenthal en 2012 ;
    • Le refus de reconnaître les résultats, pourtant sans appel, du référendum en Crimée. Ce déni de la réalité, adopté pour obéir là encore au diktat de Washington, ne débouchera sur rien d’autre que sur une impasse risquant d’empoisonner les relations franco-russes pendant des années ;
    • Dernier fourvoiement en date, Laurent Fabius vient de menacer d’annuler la vente des navires « Mistral » à la Russie, en violation de la signature de la France, et cela sans le moindre égard pour les centaines d’emplois que cette annulation démente pourrait détruire sur les chantiers de la société STX à Saint-Nazaire.

    Cette nouvelle attaque contre nos intérêts diplomatiques et industriels est l’attaque de trop. L’UPR demande au Président de la République de tirer les conséquences de l’incompétence, de l’amateurisme et de l’extrême nocivité de Laurent Fabius pour les intérêts de la France en le démettant au plus vite de ses fonctions de ministre des Affaires étrangères.

     

     

    Voir aussi :

     

    Quand Laurent Fabius négocie avec Svoboda, parti ukrainien antisémite


UPR : Échec et mat Les protestations de Washington et de l'UE contre le référendum en Crimée sont indécentes et pathétiques
.
Repost 0
Published by Eva R-sistons - dans Censure Médias scandaleuse
commenter cet article
16 mars 2014 7 16 /03 /mars /2014 03:16

 

 

 
Accablant d’abord parce permanent en ce qui concerne les puissants rejets radioactifs, accablant aussi car le démantèlement patauge, les cuves se remplissent d’eau polluée, les fuites via l’océan se multiplient, et parce que la radioactivité dépasse largement le cadre japonais.
 
 
Même si les médias européens ont largement mis l’étouffoir sur la situation, laissant envisager que tout est en train de se régler, et qu’il faudra seulement donner du temps au temps, certains médias ont finalement compris que nous nous dirigions vers une contamination planétaire, comme le révélait sur l’antenne de Fr3, le 26 février dernier, à 23h15, Lionel de Coninck, dans l’émission « pièces à conviction ». lien
 
On sait aujourd’hui, d’après un rapport réalisé par le ministère russe de la défense, que 2 explosions atomiques souterraines ont eu lieu à Fukushima le 31 décembre 2013 : la première avait une intensité de 5,1, et l’autre de 3,6 sur l’échelle de Richter. A titre de comparaison, la bombe d’Hiroshima correspondait à un séisme d’une magnitude de 6.
 
Dans ce même rapport, on apprend aussi que l’architecte du réacteur n°3 avait averti dès le 17 novembre 2011 qu’une explosion hydro-volcanique était inévitable en raison du combustible fondu qui s’échappait de la cuve du réacteur. lien
 
Seule la volonté des gouvernements désireux de ne pas « provoquer de panique » serait responsable du silence coupable des médias traditionnels à qui la consigne a été donnée de ne pas affoler les populations.
 
Pour toutes ces raisons, le lobby nucléaire se réuni discrètement à l’Espace Cap 15, 1-15 quai de Grenelle, à Paris, le 11 mars, (lien) afin de peaufiner la stratégie qui consiste à rassurer toujours et encore les populations menacées, ce qui explique la volonté des autorités japonaises d’encourager les populations à retourner dans les zones polluées alors que la radioactivité de celles-ci y est 4 fois supérieure à celle autorisée pour les travailleurs du nucléaire, soit 20 mSv/an. lien
 
Ce séminaire des lobbyistes nucléaires japonais et français a réuni des membres du comité CIPR, et des membres de NPO.
 
On note au programme de cette journée la « réhabilitation de l’école primaire de Tonimari », « de la radiobiologie pour servir les gens de Fukushima », ou encore « l’endroit où l’on appartient »…outre le déjeuner prévu à 13 h, la journée sera close par un cocktail, à 18h30.
 
A Fukushima, les inquiétudes concernent toujours la vidange de la piscine de stockage du réacteur n°4, pour laquelle Tepco s’est donné 2 ans pour transvaser les barres combustibles de cette piscine, à une autre, au sol celle là.
 
Le 25 février dernier, un court circuit a provoqué l’arrêt du refroidissement de cette piscine, ce qui a provoqué la suspension du retrait des assemblages pendant 4 heures. lien
 
Pour l’instant, à la date du 9 mars, Tepco a réussi à sortir 462 assemblages sur les 1 533 assemblages de cette piscine, soit 19 transports effectués. lien
 
Il faudra ensuite sortir tous les assemblages restant dans les autres piscines, et le calendrier prévu semble difficile à respecter. lien
 
Une autre problématique concerne le réacteur n°3, car le corium en fusion contient du plutonium, grâce à la « générosité » de l’industrie nucléaire française.
 
Or ce corium est toujours introuvable, et comme la période du plutonium est de 24 000 an, il sera dangereux pendant au moins 100 000 ans.
 
Des niveaux de radioactivité intenses sont mesurés régulièrement dans ce secteur, empêchant toute présence humaine prolongée.
 
C’est l’occasion de remarquer qu’alors que le personnel « officiel » de l’entreprise nucléaire japonaise n’a pas pris plus de 5 mSv en un mois, 247 employés sous-traitants ont largement dépassé cette mesure. lien
 
A ce jour, ils sont plus de 32 000 à être intervenus sur le site.
 
Un autre souci concerne les 450 000 tonnes d’eau radioactive stockée dans 1200 énormes réservoirs (lien) sujets à des fuites à répétition, provoquant des rejets radioactifs dans l’océan, et contaminant ainsi de nombreuses espèces marines.
 
Lors d’un prélèvement effectué le 2 mars, on a mesuré une contamination en tritium de 950 Bq/L, et dans le puits E3 l’eau pompée dans le souterrain atteint 3 500 Bq/L de tritium. lien
 
Passons maintenant aux travaux de « décontamination », avec l’enlèvement d’une petite partie de la terre contaminée, stockée dans des sacs plastiques sur une aire de plusieurs hectares, laquelle terre devra être transvasée dans quelques années dans d’autres sacs, ceux-ci étant biodégradables.
 
D’ailleurs ce stockage est problématique car de nombreuses agglomérations s’opposent à celui-ci, et rien que dans le grand Tokyo les boues radioactives des cendres d’incinérateurs se comptent en milliers de tonnes et contiennent plus de 8000 Bq/kg en césium.
 
Dans la province de Chiba, il y en a 3612 tonnes, dans celle Tokyo, on en compte 982 tonnes, dans celle de Saïtama, 245 tonnes.
 
En totalité, pour l’instant, on dénombre 140 843 tonnes de déchets radioactifs réparties dans 12 provinces. lien
 
Une autre préoccupation est l’élargissement de la zone contaminée à plusieurs partie du globe, car d’une part, depuis 3 ans, la radioactivité continue de se répandre, sans qu’il soit possible de la stopper, et d’autre part, les animaux, dont surtout les poissons, parcourent parfois de grandes distances, véhiculant ainsi la pollution japonaise jusqu’aux cotes australiennes, ou américaines. lien
 
La dernière inquiétude, et pas le moindre, concerne la décision des pouvoirs publics japonais encourageant les populations à retourner dans les zones contaminées alors que la radioactivité de celles-ci y est 4 fois supérieure à celle autorisée pour les travailleurs du nucléaire, soit 20 mSv/an. lien
 
Aujourd’hui, s’il faut en croire une modélisation qu’a fait Météo-France, tout l’hémisphère nord est concerné par les rejets toxiques et invisibles de la centrale dévastée. carte
 
Le panache radioactif a atteint la côte ouest des Etats Unis dès le 16 mars 2011, les Antilles françaises à partir du 21 mars, le nord de la Grande Bretagne dès le 22 mars, et la France le 24 mars 2011. lien
 
Si à l’époque la concentration de césium était trop faible, il est probable que depuis 3 ans, celle-ci ne soit plus négligeable.
 
Les poissons péchés au large de la Californie en apportent la preuve. lien
 
Pas étonnant des lors que pendant 50 jours, en France, et pas seulement, les populations inquiètes aient décidé de commémorer les catastrophes de Tchernobyl et de Fukushima.
 
En Alsace, des ponts ont été occupés par 7000 citoyens responsables, bloquant pendant une heure la circulation, et réclamant l’arrêt immédiat de Fessenheim, sans attendre les promesses présidentielles actées pour 2016. lien
 
La même demande a été faite pour la centrale de Bugey, celle du Tricastin, et pour quelques autres toutes aussi menaçantes.
 
Ailleurs ce sont des conférences, des films, des débats, des manifestations, des marches et surtout des opérations « ronds points », puisqu’aux quatre coins du pays, les ronds points ont été investis avec forces banderoles et pancartes, tentant d’alerter les français du danger qui les menace, puisque notre pays est pour une fois champion… en densité de centrales nucléaires sur le territoire national, que certaines cuves de réacteurs présentent de fissures, et que les « incidents » se multiplient exponentiellement en proportion de la vétusté des centrales nucléaires. lien

Article de Olivier Cabanel

 

Publié par : http://leschroniquesderorschach.blogspot.fr

 

http://www.agenceinfolibre.fr

 

Manifestation anti-nucléaire : Fessenheim/Fukushima même combat?

 

 

Sur ce site

 

 

 

 

 

France2 : La propagande Pujadas s’essaie à trouver de la propagande russe


L'actualité vue de la Russie : Journal hebdomadaire – 10 mars 2014

 

.



Repost 0
Published by Eva R-sistons - dans Censure Médias scandaleuse
commenter cet article
16 mars 2014 7 16 /03 /mars /2014 02:52

 

http://www.tv5.org/cms/chaine-francophone/info/Les-dossiers-de-la-redaction/Malaisie-2014/p-27700-Malaisie-Boeing-nouvelle-disparition-mystere-.htm

 

Reçu ce mot d'un Lecteur aviateur :

Voir article ici :

Boeing de Malaisie: De troublants événements occultés par les médias


 

avion_disparu_en_asie_ce_qu.

 

 

Repost 0
Published by Eva R-sistons - dans Censure Médias scandaleuse
commenter cet article
16 mars 2014 7 16 /03 /mars /2014 02:08

 

Escalade de la violence au Bahreïn

À l’ombre des conflits au sein du Conseil de coopération du Golfe

> > > 13 mars

Alors que le Conseil de Coopération du Golfe (CCG) se déchire avec la mise au pilori très médiatisée du Qatar par trois de ses membres, la crise au Bahreïn s’amplifie. Les premiers signes d’un passage à une révolte armée apparaissent.

 

rfi.frin

Bahrein-escalade.jpg

 

 

Le 3 mars 2014, une bombe explosait dans le village de Daih, situé sur l’axe principal qui, depuis Manama, traverse d’est en ouest la périphérie des villages en proie à une agitation continue depuis 2011. Trois policiers des forces spéciales de sécurité y perdaient la vie, sept autres étaient blessés. D’après le ministre de l’intérieur, les policiers anti-émeutes venaient de disperser « un groupe qui avait quitté le cortège de funérailles à Daih1 pour venir chercher l’affrontement » quand l’incident s’est produit. Cette explosion marque une nouvelle étape dans la détérioration de la situation et l’exacerbation du conflit, dont les chances de solution négociée semblent toujours plus minces — les tentatives du prince héritier pour ranimer un dialogue moribond à la mi-janvier 2014 n’ayant été suivies d’aucune mesure concrète.

L’attaque préméditée, sous la forme d’une explosion déclenchée par un détonateur à distance témoigne d’une plus grande sophistication2, et d’une plus grande précision dans le maniement des engins explosifs et dans le mode opératoire des partisans d’une opposition violente. L’absence de résolution, autre que rhétorique, du conflit politique est en train de produire les conditions d’une possible révolte armée. Une révolte que le gouvernement avait dénoncée dès le début du mouvement de protestation, mettant en avant l’aide de l’Iran3 et qui ne semblait pas décrire de façon adéquate le type de violence urbaine qui prévaut au Bahreïn. De façon significative, le rapport de suivi des recommandations de la commission Bassiouni paru la veille de l’explosion notait qu’en 2013, le nombre de « véritables » engins explosifs improvisés (EEI) avait désormais dépassé celui des « faux » apparus dans les mois suivant l’éviction du Rond-point, qui avaient pour seul but de tourner en ridicule la police occupée à désamorcer de fausses bombes, prenant parfois, par provocation, la forme de petit monument de la Perle.

Cette escalade progressive se produit dans un contexte de grandes dissensions au sein des pays du Conseil de Coopération du Golfe (CCG) où le Bahreïn, en choisissant son camp aux côtés de l’Arabie saoudite et des Émirats arabes unis (EAU), s’assure un soutien régional à sa gestion sécuritaire de la crise. Second fait inédit de l’explosion de Daih, l’une des trois victimes était un lieutenant de nationalité émirienne, les deux autres étant pakistanais et yéménite4 comme le reste des blessés5.

Le deuil des « martyrs » de la défense

La mort de Tariq Al-Chehi de l’émirat de Ras al-Khaima a causé un émoi particulier : ce qui aurait pu constituer un camouflet au sein du CCG pour le Bahreïn, sommé de mettre un peu d’ordre dans ses affaires intérieures, a au contraire donné lieu à un renforcement des liens autour du deuil de ce « martyr ». Le cheikh de Dubaï Mohammed ben Rachid Al-Maktoum a immédiatement regretté la mort du « père de quatre enfants, tombé en martyr à Bahreïn pour remplir son devoir ». Le ministre de l’intérieur bahreïnien, le lieutenant-général cheikh Rachid ben Abdullah Al-Khalifa, est allé présenter en personne ses condoléances à la famille de la victime à qui, d’après ce qu’on peut lire sur les réseaux sociaux, le cheikh Mohammed Ben Zayed, prince héritier d’Abou Dhabi et ministre de la défense, aurait octroyé des compensations financières et l’effacement de ses dettes. Outre une rue6 à Ras al-Khaima, une mosquée7 portera son nom dans la cité Zayed (madinat Zayid), en référence au premier président des Émirats arabes unis, à 10 kilomètres au sud de Manama. Plus que pour les précédents policiers morts dans l’exercice de leurs fonctions, le culte des héros tombés pour la défense du pays (shuhada, « martyrs »), semble s’emballer, dangereuse réponse à la célébration des martyrs de la lutte contre le régime par l’opposition.

CCG : un accord de sécurité contesté

Cette effusion a fait passer au second plan la question de la présence d’un Émirien parmi les policiers anti-émeutes au Bahreïn. En effet, les forces du « Bouclier de la péninsule » entrées sur l’île le 14 mars 2011 avaient pour seul mandat la protection des installations « stratégiques » du pays. Le Bahreïn a toujours nié leur implication dans les confrontations avec les manifestants. Le chef de la sécurité publique, le major-général Tareq Al-Hassan a indiqué, pour dissiper les interrogations : « Il [Tariq Al-Chehi] n’était ni un officier de l’armée, ni un membre des forces de contrôle aux frontières. Il appartenait aux forces d’Amwaj al-Khaleej qui font partie de l’accord entre les pays du CCG et par là même des forces de police bahreïnies »8.

Cette force Amwaj al-Khaleej (« Vagues du Golfe »), inconnue jusqu’alors, révèle les modalités opératoires secrètes du nouvel accord de sécurité du CCG : approuvé en décembre 2012, il ne cesse de faire débat au parlement koweïtien qui a décidé de repousser le vote au 3 avril 20149 et est mentionné à plusieurs reprises dans le communiqué conjoint entre l’Arabie saoudite, les Émirats arabes unis et le Bahreïn comme une des règles de base, ignorées par le Qatar, justifiant ainsi le retrait, le 5 mars, de leurs ambassadeurs respectifs de Doha. Contrairement à ses deux voisins, le Bahreïn ne pèse pas beaucoup dans la géopolitique de la région, mais son poids compte dans le conflit intra-CCG. En dépit du fait que le Minbar islami - la plate-forme islamique (Frères musulmans) comptent parmi les soutiens du gouvernement bahreïnien, celui-ci a un intérêt manifeste à s’aligner sur la politique régionale émiro-saoudienne « anti-frériste » en échange de leur soutien sur la scène intérieure.

Tentative de régionalisation de la politique sécuritaire

Ainsi, la stratégie du régime bahreïnien de régionaliser le conflit au niveau du Golfe apparaît indéniablement. À cette nouvelle échelle, le Wefaq, principale force d’opposition qui commande la majorité de l’opinion chiite dans le pays, devient une force minoritaire. De fait, la possibilité d’une solution négociée par le « dialogue » — le mot a été vidé de son sens au cours des deux dernières années — est morte et enterrée ; et la perspective d’un règlement interbahreïnien quasi impossible. Certes, le Wefaq et les chefs spirituels du mouvement, dont Issa Qassem se sont empressés de condamner, dans des termes vifs, la perte de vies humaines, mais ils semblent de plus en plus relégués à un rôle de spectateurs. En dépit de l’amalgame fait par les farouches adversaires de l’opposition entre la stratégie pacifique du Wefaq et la tentation de la violence, le Wefaq ne semble plus être en mesure de produire ce que le gouvernement recherche avant tout : contrôler la rue et mettre un terme à cette violence, ce qui continue de le marginaliser dans la résolution du conflit.

En attendant, à l’ombre des dissensions au sein du CCG, c’est la solution sécuritaire qui prime, et avec elle le risque de confrontation confessionnelle. En l’espace de 24 heures, le gouvernement annonçait avoir arrêté 25 personnes en relation avec l’attentat (rejoints par quatre autres le jour suivant) et avoir ajouté sur la liste des organisations terroristes le Mouvement du 14 février, très suivi parmi les jeunes des villages, les Brigades de la résistance (Saraya al-Muqawama) et les Brigades al-Ashtar (Saraya al-Ashtar) qui auraient revendiqué l’explosion. D’après le ministère de l’intérieur, l’implication des personnes détenues allait de la fabrication d’explosifs et à la prise de photos au fait d’avoir attiré les policiers dans un guet-apens10. Quatre d’entre elles encouraient la peine de mort11 alors que sur son site, le Wefaq dénonçait la réapparition de « milices », faisant craindre que la violence qui a caractérisé les relations entre forces de l’ordre et manifestants puisse se propager.

1Il s’agissait des funérailles d’un manifestant mort en détention des suites d’une forme d’anémie. [L’opposition dénonce le manque d’attention médicale de la part des autorités carcérales pour ce genre de maladie qui a déjà conduit à plusieurs décès.

2Simeon Kerr, Explosion in Bahrain raises tension in Gulf, Financial times, 4 mars 2013.

3Le rapport de la commission d’enquête indépendante sur le Bahreïn dirigé par Chérif Bassiouni avait conclu en novembre 2011 à l’absence de preuve tangible pour établir une quelconque interférence de l’Iran.

4Si la nationalité pakistanaise de la seconde victime est établie puisque le corps a été rapatrié au Pakistan, un certain flou existe autour du Yéménite, qui pourrait avoir été parmi les naturalisés, contre lesquels l’opposition s’insurge.

5Bahrain loses three braves sons, Daily Tribune News, 4 mars 2014.

6RAK street named after Tarek Al Shehi, Gulfnews.com, 5 mars 2014.

7Habib Toumi, Bahrain mosque named after UAE martyr, Gulfnews.com, 6 mars 2014.

8« Deceased Emirati officer part of Bahrain police », Daily Tribune News, 6 mars 2014.

9Habib Toumi, Kuwait committee postpones vote on GCC security pact to April, Gulfnews.com, 3 mars 2014.

11Bahrainis could be executed over deadly blast, Gulfnews.com, 9 mars 2014.

 

http://orientxxi.info/magazine/escalade-de-la-violence-au-bahrein,0539

 

.

STRATÉGIE DU CHAOS : L’ALGÉRIE EST BIEN LA PROCHAINE SUR LA LISTE

stratégie du chaos : l'algérie est bien la prochaine sur la liste


STRATÉGIE DU CHAOS : L'ALGÉRIE EST BIEN LA PROCHAINE SUR LA LISTE
La cible de l’intervention au Mali était bien l’Algérie, prochain pays sur la liste après la Syrie, à être déstabilisé afin que son régime nationaliste tombe et soit remplacé par des islamistes labellisés, plus ou moins « modérés » selon la terminologie oligarchique. Aqmi a été armée et formée pendant des mois par des officines françaises, et financée par les mêmes pays (monarchies du Golfe) qui soutiennent la France dans ce conflit.

Après la Tunisie, la Libye, la Syrie, la France semble bien poursuivre sa stratégie du chaos. Suite à son enlisement programmé et prévisible, nos dirigeants gagent que les effets de notre impopularité croissante en Algérie (et dans la communauté algérienne de France) fourniront, une fois encore, une diversion opportune à la faillite du système bancaire et financier. Ainsi, après quelques bavures et endoctrinements islamistes, les populations locales se retourneront légitimement, comme c’est presque toujours le cas dans ce genre de situation, contre le néo-impérialisme de l’ancien colon, nourrissant tensions et attentats. Le résultat sera une guerre civile au bled et peut-être dans nos banlieues, qui précipitera à terme, non le terrorisme (fabrication infiniment malléable et donc éternelle), mais l’actuel régime militarisé algérien. Avant l'étape suivante du processus...

Alerte ! Un nouveau complot se dessine, cette fois contre l’Algérie

  • Publié le : samedi 15 mars

La tension monte en Ukraine à la veille d’un référendum crucial en Crimée

et les merdias ne parlent pas des exactions des Russophobes !

.

« Nous recevons de nombreux appels à l’aide d’habitants ukrainiens. Des appels que nous allons examiner » a déclaré samedi le ministère russe des Affaires étrangères de Russie.


En effet, des membres de mouvements nationalistes ukrainiens se sont faits menaçants vis à vis des russophones de l’Est du pays. C’est notamment le cas du parti Pravy Sektor (Secteur Droit) qui a décrété l’ouverture d’« un front de l’Est ».


Une colonne de militants armés de ce parti aurait pris la direction de Donetsk et Lougansk, deux villes de la région.


En outre, Guennadi Bassov, le chef du parti Bloc russe (Rousski Blok), député du Conseil de la ville ukrainienne de Sébastopol, a été enlevé par des inconnus.

 

La Rada suprême (parlement ukrainien) a pris la décision de dissoudre le Parlement de la république autonome de Crimée afin de rendre illégal les décisions de ce dernier, à la veille du référendum qui aura lieu le dimanche 16 mars 2014.

 

 

http://www.egaliteetreconciliation.fr/La-tension-monte-en-Ukraine-a-la-veille-d-un-referendum-crucial-en-Crimee-24082.html

 

Repost 0
Published by Eva R-sistons - dans Censure Médias scandaleuse
commenter cet article
21 février 2014 5 21 /02 /février /2014 21:15

 

 

 

assad.jpg

Présidentielle 2014 :

Les Syriens ont déjà fait leur choix!!

 

.

IRIB-Selon l'agence de presse syrienne, des millions de syriens ont manifesté ces deux derniers jours dans différentes localités du pays leur soutien à la candidature d'Assad pour un nouveau mandat à la tête du pays. " des millions de syriens ont scandé des slogans en faveur de l'armée nationale et en soutien à Assad tout en affirmant qu'ils resisteraient jusqu'à la dernière goutte de sang contre toute partie qui vise à violer la souverainté de leur patrie.
A Ghodssiya, à Al Dimas, et al Saboura , les gens ont manifesté leur soutien à l'action de l'armée en brandissant les portraits d'assad et les drapeaux syriens. ces derniers jours des manifestations de soutien à Assad se succèdent : Homs, Tartous , Alep....
.
http://french.irib.ir/info/moyen-orient/item/315448-pr%C3%A9sidentielle-2014-les-syriens-ont-d%C3%A9j%C3%A0-fait-leur-choix
Repost 0
Published by Eva R-sistons - dans Censure Médias scandaleuse
commenter cet article

Présentation

  • : R-sistons à la désinformation
  • R-sistons  à  la  désinformation
  • : Blog d'opinion et de résistance. Les médias ne sont pas libres, mais simples outils de désinformation et de propagande pour l'Occident militaro-financier. Pas de liberté d'informer, donc pas de liberté ni de démocratie. La désinformation est l'ennemie Public N°1. Eva, journaliste-écrivain, libre-penseuse, dénonce et interpelle.
  • Contact

Profil

  • Eva R-sistons
  • Journaliste de profession. Radio,TV,presse,productrice émissions. Auteur de plusieurs ouvrages chez éditeurs de renom. Milite pour une information libre,plurielle,diversifiée, indépendante des grands groupes.
  • Journaliste de profession. Radio,TV,presse,productrice émissions. Auteur de plusieurs ouvrages chez éditeurs de renom. Milite pour une information libre,plurielle,diversifiée, indépendante des grands groupes.

Recherche

Archives

Pages