Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
14 mai 2008 3 14 /05 /mai /2008 08:20



logo egp

Alerte : A vous de Juger,
soirée spéciale Kouchner sur FR2 !



Mes amis,

Alerte ! J'apprends à l'instant qu' Arlette Chabot, sur A vous de Juger (FR2),  va recevoir Bernard Kouchner, le cow-boy inféodé à l'Empire !

Une imposture de plus ! Non seulement FR2 n'est plus une chaîne nationale, par les intervenants et le contenu (que nous payons avec nos deniers) très communautaristes, mais sans doute l'un expliquant l'autre, tout est mis en oeuvre pour nous faire accepter le néo-libéralisme, la politique de Sarkozy, l'américanisation de la société, avec ses non-valeurs et sa brutalité ! Et pour nous faire redouter les "périls" musulman et jaune, créés de toutes pièces à des fins de domination !

Et maintenant, dans un contexte international très dangereux, très chaud, et alors que nous sommes peut-être au bord d'une 3e guerre mondiale - annoncée et assumée en tant que telle, d'ailleurs, par Kouchner lui-même - , voici que cette télé aux ordres, inqualifiable, nous programme une émission spéciale sur le Ministre des Affaires étrangères, faux humanitaire et vrai néo-con va-t-en guerre, doublé d'un habitué du groupe de Bilderberg avec sa compagne, elle-même ayant de très hautes charges internationales incompatibles avec la neutralité du service public ! Et de surcroît, en nous le présentant d'emblée, pour mieux nous conditionner, comme l'homme politique le plus populaire de France -  ce qui est faux depuis sa trahison, son ralliement opportuniste à Sarkozy, par goût du pouvoir !

Humanitaire dévoyé, n'hésitant pas à utiliser sa charge à des fins militaires, Kouchner, l'homme de l'éclatement de la Yougoslavie pour servir les intérêts de l'OTAN,  ose sans état d'âme envisager une troisième guerre mondiale !  S'il était sincère, responsable, il aurait dû partir en guerre contre l'idée même de  nouveau conflit planétaire !

Kouchner était l'un des rares partisans de la guerre en Irak; Et c'est un atlantiste et un ultra-sioniste convaincu ! Les Français détestent Bush et les néo-cons, si étrangers aux valeurs de notre pays : Or, avec Sarkozy et Lagarde, Kouchner en est un des plus illustres représentants !

La France de de Gaulle, indépendante, forte, respectée, c'est fini ! A travers ce gouvernement, et plus particulièrement le tandem Sarkozy-Kouchner, notre pays est soumis à des intérêts étrangers, privée de son indépendance, de sa spécificité, et de son rayonnement à l'étranger !

Et c'est cet homme-là, Dr Jekyll and M. Hyde comme je l'avais  surnommé dans ma Lettre ouverte à Kouchner sur mon blog R-sistons à l'intolérable, c'est cet homme-là dont FR2, chaîne publique, va faire la promotion, pour qu'il soit mis en valeur, pour qu'il se justifie, pour qu'au final nous soyons prêts à accepter le cas échéant une guerre mondiale immonde, impérialiste et prédactrice, d'extermination des Arabes d'abord, de nous tous ensuite, si elle s'étend ! Et une guerre  nucléaire, s'il vous plaît, comme cinq généraux à la retraite l'ont envisagée, préventive, sans que l'on soit attaqué ou menacé ! C'est tout simplement monstrueux !

Tout cela sent la préparation d'un conflit majeur ! La première étape étant toujours, grâce à l'utilisation de médias complices, criminels - ne sont-ils pas aux mains de marchands de canons ? - la propagande médiatique ! Pour mieux nous faire accepter l'intolérable !

Honte à FR2 qui à chacun de ses A vous de Juger (même avant l'élection présidentielle en programmant une soirée spéciale Sarkozy la veille du début légal de la campagne), travaille à conforter les Puissances en place qui sont nos oppresseurs ou nos fossoyeurs ! Basta les émissions faire-valoir, de propagande, ne visant qu'à nous manipuler pour nous faire accepter l'intolérable ! Ca suffit, FR2, vous êtes désavoués par les Français ! Nous exigeons une information neutre, pluraliste ! Nous vous accusons de partialité envers l'oligarchie militaro-financière qui décime la planète !

Amis lecteurs, ne soyons pas dupes !

Votre Eva

__________________________________________________________________

TAGS : Guerre, guerre nucléaire, Kouchner, Sarkozy, Bush, USA., Israël, FR2,  élection présidentielle, Lagarde, Arabes, néo-cons, France, de Gaulle, Dr Folamour, Dr Jekyll and M. Hyde,  Iran, Bilderberg, chaîne communautariste ..


____________________________________________________________________________________


A T T A C  :



L’information, c’est notre affaire

Le 3 octobre 2005, était lancé un appel à des
Etats généraux pour une information et des médias pluralistes.

Cet appel a été suivi notamment d’une Rencontre des médias associatifs à Marseille en mai 2006
et d’une
première session des Etats généraux
en septembre 2006.

« L’information, c’est notre affaire » 
 
est une nouvelle session qui se déroulera

le 17 mai 2008, à Paris.

-  
programme et inscription pour la deuxième session des Etats généraux pour le pluralisme
-  
appel de la deuxième session


______________________________________________________________________________________



 

Etats généraux pour le pluralisme
 

Plus de 150 associations, syndicats, médias associatifs, soutenus par de nombreuses forces politiques, ont appelé, dès octobre 2005, à des Etats généraux pour une information et des médias pluralistes. Une première session nationale des États Généraux s’est tenue à la Bourse du travail de Saint-Denis le samedi 30 septembre 2006.
http://www.etats-generaux-medias.org/
 

         
L’Appel à une deuxième session des Etats généraux pour le pluralisme n’est pas resté lettre morte. Vous trouverez ci-dessous les premières informations qui seront ultérieurement complétées, notamment sur l’ordre du jour et les modalités de participation. « L’INFORMATION, C’EST NOTRE AFFAIRE » A l’appel de (...)



Le 3 octobre 2005, était lancé un appel à des Etats généraux pour une information et des médias pluralistes. Cet appel a été suivi notamment d’une Rencontre nationale des médias associatifs tenue à Marseille en mai 2006 et d’une première session des Etats généraux qui s’est déroulé le 30 septembre 2006. Une Déclaration finale (...)



* 20 mars 2007, par Etats généraux pour le pluralisme
 
Le samedi 10 février 2007 entre 13 et 18 heures, les Etats Généraux pour le Pluralisme ont organisé au Palais du Luxembourg, une audition, ouverte à la presse, des formations politiques et des candidats à l’élection présidentielle (ou de leur représentants) sur la question de médias. Etaient représentés : le Parti Socialiste (en la (...)


* 10 octobre 2006, par Etats généraux pour le pluralisme
Déclaration finale de la première session (30 septembre 2006 à Saint-Denis) Etats Généraux pour le pluralisme POUR DES MÉDIAS SOUSTRAITS A L’EMPRISE DES POUVOIRS ÉCONOMIQUES ET POLITIQUES Plus de 150 associations, syndicats, médias associatifs, soutenus par de nombreuses forces politiques, ont appelé, dès octobre 2005, à des Etats (...)


* 10 octobre 2006, par Etats généraux pour le pluralisme
Rendu public le 3 octobre 2005, un Appel à des Etats Généraux pour une information et des médias pluralistes s’est traduit depuis par deux initiatives : une session régionale et une rencontre des médias indépendants en Rhône-Alpes (Grenoble, 21-22 avril 2006) et une Rencontre nationale des médias associatifs et indépendants (Marseille, (...)


* 21 septembre 2006, par Attac France - type d'article : Communiqués
Première session nationale : Samedi 30 septembre 2006 Bourse du travail de Saint-Denis 9 rue Génin (Métro Porte de Paris) - De 9h30 à 19h. Communiqué Pour remplir leur fonction démocratique, les médias doivent être soustraits à l’emprise directe des pouvoirs économiques et politiques. Or ce n’est manifestement le cas ni des (...)


Dans le cadre des Etats Généraux pour une information et des médias pluralistes. Ces « Rencontres » réuniront les représentants des radios associatives, des télévisions et projets de télévisions associatives, des journaux indépendants et des sites Internet alternatifs de France et de divers pays européens, du Maghreb et du Machrek, (...)


21 et 22 avril 2006 à Grenoble Etats généraux pour une information et des médias pluralistes en Rhône-Alpes Rencontre des médias alternatifs de Rhône-Alpes Renseignement, au fur et à mesure sur le site régional : http://www.medias-alternatifs-rhonealpes.org. Contacts : gfumex@ouvaton.org 21 et 22 avril 2006 à Grenoble Etats généraux pour (...)


* 1er décembre 2005, par Etats généraux pour le pluralisme
Nous en appelons à tous les citoyens attachés à une information indépendante et pluraliste, aux journalistes, créateurs et salariés des médias, aux acteurs des médias associatifs, aux intermittents et précaires de tous les métiers de l’information et de l
a culture, aux militants et responsables des mouvements syndicaux, associatifs et (...)



__________________________________________________________________________________________________________________________


 La gazette d'@rrêt sur images, n° 19



Une bande de jeunes Noirs d'une cité, semant la terreur dans la ville, arrachant les sacs à main, agressant les femmes seules sur les quais déserts du RER : les images ne sont pas passées à la télévision. Mais elles sèment l'effroi sur Internet, où 600 000 personnes ont déjà visionné ce clip du groupe musical Justice.

Ces images sont-elles racistes ? Peuvent-elles inciter à la violence ? Et quelles sont les intentions des auteurs ? Ont-ils seulement voulu « faire un coup », et provoquer un scandale pour vendre le plus de disques possible, ou bien peuvent-ils se prévaloir d'une vraie démarche artistique ?

A en croire les premières réactions de nos internautes, après un premier article consacré au phénomène, les avis sont partagés ( pour les lire,
cliquez ici (1) ). C'est normal. Nous recevons ces images par le Net, brutes, sans aucun moyen de les interpréter, de les décoder. C'est pourquoi nous avons consacré à ce cyber-objet non identifié notre émission de cette semaine. Bonne pioche ! Notre chroniqueur Alain Korkos y découvre  des références filmiques insoupçonnées ; David Abiker y voit une oeuvre d'art ; et notre enquêteur Dan Israël nous révèle que le lancement de l'oeuvre a peut-être été mieux organisé qu'il n'y paraît.

Les
meilleurs moments de notre émission sont ici (2).

Si vous voulez voir Christine Lagarde battre en retraite sur les niches fiscales,
c'est là (3).

Et pour vous abonner (on vous attend !)
c'est là (4).

Daniel Schneidermann



_______________________________________________________________________________________


ABONNEZ- VOUS à mes blogs,

c'est gratuit
et  c'est à droite de l'écran, en haut !


Mon blog de référence,
(Le blog de la résistance) :

R-sistons à l'intolérable
http://r-sistons.over-blog.com
 


R-sistons à l'actualité
http://r-sistons-actu.skynetblogs.be

Eva coups de coeur blogs
http://eva-coups-de-coeur.over-blog.com



_________________________________________________________________________________________


"Notre cible stratégique, c’est la population"

Etats-Unis : comment les télévisions
ont censuré les voix anti-guerre

COHEN Jeff
 
Au cours de l’automne 2002, semaine après semaine, j’ai vigoureusement débattu contre l’invasion de l’Irak sur la chaine de télévision MSNBC. J’ai utilisé tous les arguments possibles pour tenter de convaincre le public – absence de menace réelle, le coût, l’instabilité. Mais lorsque la guerre se fît imminente, je me suis retrouvé exclu des débats.

Dans mon livre de 2006 « Cable News Confidential » (1) j’explique comment j’ai perdu mon temps de parole :
 
« Je n’avais plus ma place chez MSNBC après qu’ils aient lancé « Countdown : Iraq » [Compte à rebours : Irak] une émission quotidienne d’une heure qui paraissait plus prompte à présenter la guerre sous un côté glamour qu’à en analyser les fondements ou se poser des questions. L’émission présentait des colonels et des généraux à la retraite qui ressemblaient parfois à des petits garçons avec leurs jouets lorsqu’ils présentaient des cartes, des maquettes et des graphiques pour concocter des scénarii d’invasion. ».

« Ils me faisaient penser à ces anciens joueurs de foot qui se lancent dans des analyses et présentent des schémas de jeu avant le match. Ce fût très pénible de se retrouver sur la touche chez MSNBC tout en observant ces non-débats où mensonges et désinformation furent servis sans la moindre contestation


C’est déjà assez pénible de se voir réduit au silence. Mais pire encore, c’est de voir ces ex-généraux – dont beaucoup travaillaient pour des sociétés d’armement – ne jamais être contredits, ne jamais se voir poser une question délicate par un présentateur. (Je ne pouvais être présent sur un plateau de MSNBC qu’à la condition d’avoir en face de moi au moins un contradicteur volubile de droite).
 
A part de découvrir l’audace et l’étendue de l’opération, je n’ai pas été réellement surpris par un article récent du New York Times (2) qui raconte comment le Pentagone avait recruté et formé des gradés militaires à la retraite pour devenir « des multiplicateurs de message » et des « substituts » à la propagande mortelle de Donald Rumsfeld.

Les grands méchants dans cette histoire ne sont ni Rumsfeld ni le Pentagone, mais les chaines de télévision. Au pays du premier Amendement (article de la constitution qui garantit, entre autres, la liberté de la presse… – ndt) elles ont sciemment choisi d’abandonner le journalisme et d’évacuer le débat.


Aucune agence gouvernementale n’a forcé MSNBC à donner constamment la parole aux généraux va-t-en guerre, sans jamais un contradicteur en face. Ou de licencier Phil Donahue. Ou de calomnier l’expert en désarmement Scott Ritter. Ou de mettre sur liste noire l’ancien Ministre de la Justice Ramsey Clark.


Ce furent les dirigeants de MSNBC, pas le FBI, qui imposèrent à l’équipe de Donahue un quota de deux partisans de la guerre en cas de présence d’un opposant – de la discrimination positive en faveur des faucons.
Je suis pour une enquête du Congrès sur cette opération de propagande du Pentagone sur l’Irak (3) – où l’on a même vu un général en exercice haranguer d’anciens militaires devenus porte-voix contre rémunération et déclarer « notre cible stratégique, c’est la population ».

Les méchants

Mais je suis aussi pour un examen de CNN, FOX, NBC, ABC, CBS et même NPR (chaine publique – NDT) (4) et qu’elles rendent des comptes pour leur participation à la mission de « contrôle de l’information » du Pentagone.
Et pour avoir une idée du degré de corruption de la télévision étatsunienne aujourd’hui, il suffit de constater le silence quasi total qui y règne sur cet article du Times qui s’appuie sur 8000 pages de documentation interne au Pentagone, obtenue après un procès engagé et gagné par le journal.

Il est important de se rappeler qu’au moment où les grandes chaines de Télévision décidèrent d’abandonner toute éthique journalistique dans leur course à la guerre contre l’Irak, les médias indépendants sur Internet connurent un boom d’audience en choisissant une ligne rédactionnelle totalement différente.
 
Des émissions comme « Democracy Now ! » présentaient de véritables spécialistes de l’Irak et à qui – oh surprise ! – les faits ont donné raison. Des sites et des blogs indépendants, propulsés par le scepticisme sur la guerre, on vu leur audience exploser.

Quant aux grandes chaines de télévision, elles n’ont PAS été embobinées par la propagande du Pentagone. Elles ont été volontairement complices, et le sont depuis des dizaines d’années.


Il y a des années de cela, en tant que directeur de FAIR, j’ai commencé à interroger les dirigeants des média sur la fiabilité des interventions d’anciens gradés militaires sans contradicteurs. Après la guerre du Golfe de 1991, CNN et d’autres chaines de télévision se sont rendues compte que leurs ex-généraux avaient aidé le Pentagone à tromper et désinformer le public sur la conduite de la guerre


suite à http://www.legrandsoir.info/spip.php?article6585


_______________________________________________________________________________________

Nouvelbs.com 11.5.2008


Vive polémique entre Christine Albanel et l'AFP


A la suite des critiques qu'aurait émises Nicolas Sarkozy, la ministre de la Culture suggère que l'agence de presse pourrait diffuser l'intégralité des communiqués des partis et des syndicats. La société des journalistes de l'AFP estime qu'"on n'est plus dans le domaine du journalisme".




Christine Albanel (AFP)
Christine Albanel (AFP)
En pleine polémique autour des critiques que Nicolas Sarkozy aurait émises contre certains médias, la ministre de la Culture Christine Albanel suggère dans Le Journal du dimanche que l'Agence France Presse (AFP) pourrait diffuser l'intégralité des communiqués de presse des partis et des organisations syndicales. La société des journalistes de l'AFP s'insurge contre l'idée, estimant qu'"on n'est plus dans le domaine du journalisme".

Selon le JDD, le principe de ce "service supplémentaire" de l'AFP est inclus dans le projet de loi autorisant les journalistes à ne pas divulguer leurs sources, que Christine Albanel et la ministre de la Justice Rachida Dati présenteront à l'Assemblée nationale la semaine prochaine. La ministre de la Culture juge que les partis et syndicats pourraient ainsi exprimer "plus largement et de façon totalement neutre leurs points de vue".

Ces communiqués apparaîtraient "sur un espace spécifique et facilement accessible, selon des modalités à préciser et à organiser", précise-t-elle, avant d'ajouter qu'elle soumettra cette idée au directeur de l'AFP vendredi.

"On traite un communiqué"


Christine Albanel assure toutefois que ce "service" ne se substituerait "en aucun cas au travail de rédaction et d'éditorialisation des journalistes de l'AFP sur les sujets politiques ou sociaux quand ils le jugent nécessaires et pertinents".

Christophe Beaudufe, représentant de la Société des journalistes (SDJ) de l'AFP, s'est élevé contre un mélange des genres. "Notre travail de journaliste, c'est de faire une information vérifiée, recoupée et remise dans son contexte", a-t-il rappelé sur France-Info, on "ne publie jamais un communiqué, on traite un communiqué".

Pour ce journaliste, l'idée de Christine Albanel est "un peu curieuse et pas très pratique car il y aurait des centaines de communiqués". "Créons une boîte aux lettres géante où tout le monde viendra mettre ses communiqués, et on verra bien ce qu'il en ressortira", suggère-t-il, "mais on n'est plus dans le domaine du journalisme".

Interrogée sur les relations tendues entre le président de la République et les médias après qu'il a accusé certains titres de "s'attribuer la fonction d'opposition", Christine Albanel rappelle que c'est Nicolas Sarkozy qui "avait pris l'engagement d'inscrire le principe de la protection des sources des journalistes dans la loi" quand il n'était encore que candidat.

"Comme tout un chacun, le président a le droit de réagir à certaines critiques, notamment lorsqu'elles sont systématiques, qu'elles le ciblent, qu'elles sont violentes et récurrentes", estime-t-elle. "Cela étant, ce n'est pas contradictoire avec son profond attachement à la liberté de la presse".

"Fonction d'opposition"

Selon Le Parisien/Aujourd'hui en France de jeudi, Nicolas Sarkozy a accusé la presse lors d'une réunion de l'UMP de ne pas avoir donné assez d'écho à la récente condamnation de Ségolène Royal dans l'affaire de ses ex-collaboratrices parlementaires. Il aurait également mis en cause L'Express, Marianne, l'AFP et le Journal du Dimanche, les accusant de "s'attribuer la fonction d'opposition".

Quant à l'opposition, elle se plaint de la surexposition de l'UMP. Les socialistes sont "inaudibles" car ils sont "au pain sec et à l'eau médiatiques", estime Arnaud Montebourg, dans le JDD. "Aujourd'hui, l'expression en faveur de l'UMP, président de la République et collaborateurs compris, a augmenté de 256 % sur TF1 et 196 % sur France 2", selon le député PS de Saône-et-Loire, qui cite des chiffres du Conseil supérieur de l'audiovisuel (CSA). L'élu accuse par ailleurs "le sarkozisme" de "s'attaque(r) à tous les contre-pouvoirs: juges, avocats et journalistes". (avec AP)











Partager cet article
Repost0

commentaires

E
Bonjour Arthenice, tu as lu mon texte avant la correction, à peine publié ! Je corrige toujours après avoir vu le texte sur le blog ! Je t'embrasse Eva
Répondre
A
Oui Eva, combien nous vivons dans l'usurpation de la parole !
Que d'outrages !!
merci d'être là
Répondre

Présentation

  • : R-sistons à la désinformation
  • : Blog d'opinion et de résistance. Les médias ne sont pas libres, mais simples outils de désinformation et de propagande pour l'Occident militaro-financier. Pas de liberté d'informer, donc pas de liberté ni de démocratie. La désinformation est l'ennemie Public N°1. Eva, journaliste-écrivain, libre-penseuse, dénonce et interpelle.
  • Contact

Profil

  • Eva R-sistons
  • Journaliste de profession. Radio,TV,presse,productrice émissions. Auteur de plusieurs ouvrages chez éditeurs de renom. Milite pour une information libre,plurielle,diversifiée, indépendante des grands groupes.
  • Journaliste de profession. Radio,TV,presse,productrice émissions. Auteur de plusieurs ouvrages chez éditeurs de renom. Milite pour une information libre,plurielle,diversifiée, indépendante des grands groupes.

Recherche

Archives

Pages