Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
8 mai 2014 4 08 /05 /mai /2014 01:33

 

 

Asselineau-photo-sur-fond-vert.jpg

 

 

 

Boycottée par tous les médias de masse parce qu’elle est la seule à poser la vraie question et la seule à apporter la vraie solution, l’UPR ne se développe que par des réseaux entre citoyens qui ont compris que c’est l’essentiel qui désormais est en jeu : la survie de la France et de la République.

 

http://www.upr.fr/aider/actions

 

.

 

Qui est François Asselineau ?

 

.

 

.

.
...
.
.
.
  •   4) L’intervention des délégations étrangères des partis membres de la Coordination d’Athènes se présentant aux élections européennes a passionné l’auditoire

Les congressistes ont pu écouter successivement :

  • l’intervention de M. Alexander Holthoer, représentant le Parti de l’Indépendance de Finlande (IPU) ( Itsenäisyyspuolue / Självständighetspartiet), candidat aux élections européennes en Finlande
  • l’intervention de M. Thanasis Laskaratos, représentant le Front Populaire Uni de Grèce (EPAM) ( Ενιαίο Παλλαϊκό Μέτωπο ), candidat aux élections européennes en Grèce.

10258610_10152436993277612_9030398730158464063_n

 

 

Les deux intervenants ont présenté rapidement leurs mouvements respectifs et les problèmes auxquels ils ont à faire face en Finlande et en Grèce. Les participants au Congrès ont pu constater que les analyses et des propositions de ces deux mouvements sont parfaitement convergentes avec celles de l’UPR et que les problèmes auxquels ils ont à faire face sont également très semblables aux nôtres :

  • même scène politique encombrée par des opposants factices au système euro-atlantiste, à droite comme à gauche,
  • même ultra-médiatisation de mouvements xénophobes ou racistes, auxquels les médias attribuent l’exclusivité de la critique anti-UE et anti-euro, afin de discréditer aux yeux de l’opinion publique toute idée de souveraineté et d’indépendance nationale,
  • mêmes milices « Antifas » au financement et aux soutiens suspects, attaquant les militants (de l’EPAM, en Grèce)

Premier bilan du 3e congrès de l’UPR du 3 mai 2014

 

 

 

Ce dépôt de plainte est relatif à l’agression dont ont été victimes plusieurs militants de l’UPR – et plus spécialement Stevann Labbé – qui distribuaient paisiblement des tracts contre le Traité transatlantique et pour la sortie de l’UE, à l’occasion de la Fête du travail Place de la Bastille.

 

 

 

Dépôt de plainte suite à l’agression violente perpétrée par un groupe « antifas » le 1er mai contre des militants UPR à Paris

 

Agression d’un militant UPR : L’état alarmant de la démocratie en France

(et silence scandaleux des meRdias !)

 


10170914_10152432245392612_8640932668566326133_n

 

http://www.upr.fr/actualite/france/depot-plainte-suite-lagression-violente-perpetree-groupe-antifas-1er-mai-contre-militants-upr-paris

 


 

 

 

 

 

.

.

le 5 mai 2014 dans Vidéothèque

MAIS DE QUOI ONT-ILS DONC SI PEUR ?
POURQUOI L’UPR EST-ELLE LE PARTI POLITIQUE LE PLUS CENSURÉ DE FRANCE ?


FAITES DÉCOUVRIR AU PLUS GRAND NOMBRE POSSIBLE DE CITOYENS LES RÉPONSES À CES 2 QUESTIONS,
GRÂCE À UNE VIDÉO DE 27 MINUTES CONÇUE PAR JEAN-BERNARD SIMIAN ET L’UPR VAR


La censure qui frappe l’UPR dans les médias de grande diffusion atteint un degré rarement vu dans la société française. François-Xavier Grison et Martin des Brest passent des dizaines d’appels téléphoniques par jour et se heurtent, toujours et partout, à la même loi du silence et aux mêmes faux-fuyants hypocrites.


Tel journaliste ne répond jamais aux messages laissés sur son répondeur ; tel rédacteur en chef nous annonce que les programmes sont « malheureusement surbookés, on vous invitera en juin… » ; tel autre feint de n’avoir jamais entendu parler de l’UPR alors que nous avons les preuves que plusieurs journalistes de sa rédaction ouvrent systématiquement tous nos communiqués de presse ; un quatrième fait semblant de ne pas voir la différence entre l’UPR d’un côté, le Parti du plaisir ou celui de la choucroute garnie de l’autre.


Les médias français de grande diffusion font ainsi comme si les analyses de l’UPR, le programme de l’UPR, la spécificité de l’UPR, les 4870 adhérents de l’UPR, et les dizaines de milliers de sympathisants de l’UPR, n’existaient pas.

Cette censure devient tellement flagrante et indécente que j’ai appelé personnellement, aujourd’hui même, le secrétariat de M. Olivier Schrameck, président du Conseil Supérieur de l’Audiovisuel (CSA), pour hausser le ton.


J’ai signalé que, malgré nos demandes et nos appels téléphoniques répétés, nous n’avons toujours pas de réponse à notre lettre-dossier du 24 avril.


J’ai rappelé que toute lettre mérite réponse, surtout lorsqu’elle émane d’un parti politique qui compte désormais 2 fois plus d’adhérents que le NPA, qui est l’un des rares partis à présenter des listes dans les 8 circonscriptions interrégionales, et qui est assurément le seul et unique parti à proposer de sortir de la prétendue « construction européenne ».


J’ai insisté sur la nécessité de faire respecter la loi et la Constitution. J’ai rappelé que les médias audiovisuels publics étaient financés par les contribuables, et notamment par nos dizaines de milliers de sympathisants.


J’ai enfin souligné que la dégradation de la situation politique et économique est telle que, si l’on ne laisse pas l’UPR s’exprimer, si l’on continue de cacher l’existence même de notre mouvement à la grande majorité des Français, si l’on censure la solution de sortie de crise pacifique et sereine que nous proposons, alors c’est inéluctablement la paix civile qui finira par voler en éclats dans les années qui viennent.


J’ai donc redemandé de la façon la plus solennelle une audience en urgence à M. Schrameck, en compagnie d’autres têtes de liste de l’UPR, et une intervention immédiate du CSA pour obliger les médias de grande diffusion à se plier enfin à la loi et à la démocratie.


Dans cette attente, nous ne restons pas les bras croisés. Nous venons de mettre en ligne sur notre site une vidéo remarquable, conçue par l’un de nos adhérents du Var – Jean-Bernard Simian -, qui explique en 27 minutes pourquoi l’UPR est devenue le parti politique le plus censuré de France.


Cette vidéo est à diffuser au plus grand nombre : j’invite tous nos adhérents, sympathisants, et tout Français épris de justice et de démocratie, à la visionner et à la diffuser par tous les moyens possibles, tous les forums en ligne, tous les médias alternatifs envisageables.


François ASSELINEAU

L'incroyable et inique censure de François Asselineau et de ... 

Comment être le parti politique le plus censuré de ... - UPR.

Quand la vérité éclate ! CENSURE de l'UPR & de François ... 

www.dailymotion.com/.../xowcrn_quand-la-verite-e...
20 févr. 2012
Présidentielles 2012 - CENSURE dans les MEDIAS
M. François ASSELINEAU dont même le nom, ne doit pa

UPR François Asselineau interdit de conférence par la ... 

cequelesmediasnenousdisentpas.over-blog.com/.../upr-françois-asselinea...
14 févr. 2014 - Dans les deux cas, la réunion UPR s'était tenue bien entendu sans le moindre ... exactement assimilable à un acte de censure pure et simple.
Interdictions, censures, mensonges,
désinformation... et dictature !
Encore des exemples, ailleurs :

Le lobby juif et sa dictature en Belgique

http://www.alterinfo.net/Le-lobby-juif-et-sa-dictature-en-Belgique_a102286.html

Dimanche 4 mai 2014

Totalitarisme en Belgique : CRS et canons à eau au congrès de la dissidence à Bruxelles Il était normal qu'avec une journée aussi ensoleillée, la police belge se charge de nous apporter un rafraichissement salutaire. Ce fût chose faite vers 15h 30 avec la mise en marche des moto-pompes. La foule a d'abord cru à un retrait de la police mais en réalité, les uns se sont retirés pour permettre aux autre de tirer ...au canon à eau. Ceci en […]

 

 .

Partager cet article

Repost 0
Published by Eva R-sistons - dans Scandale
commenter cet article

commentaires

Présentation

  • : R-sistons à la désinformation
  • R-sistons  à  la  désinformation
  • : Blog d'opinion et de résistance. Les médias ne sont pas libres, mais simples outils de désinformation et de propagande pour l'Occident militaro-financier. Pas de liberté d'informer, donc pas de liberté ni de démocratie. La désinformation est l'ennemie Public N°1. Eva, journaliste-écrivain, libre-penseuse, dénonce et interpelle.
  • Contact

Profil

  • Eva R-sistons
  • Journaliste de profession. Radio,TV,presse,productrice émissions. Auteur de plusieurs ouvrages chez éditeurs de renom. Milite pour une information libre,plurielle,diversifiée, indépendante des grands groupes.
  • Journaliste de profession. Radio,TV,presse,productrice émissions. Auteur de plusieurs ouvrages chez éditeurs de renom. Milite pour une information libre,plurielle,diversifiée, indépendante des grands groupes.

Recherche

Archives

Pages