Overblog
Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
13 mars 2012 2 13 /03 /mars /2012 17:32

jeu_dames.jpg

 

Lors d'une audition devant le Congrès des Etats-unis, l'amiral Robert Willard commandant des forces américaines dans le Pacifique a révélé que des forces spéciales américaines étaient stationnées en Inde, au Nepal, au Bangladesh, au Sri Lanka et aux Maldives dans le cadre de la "lutte anti-terroriste" (face à des groupes comme Lashkar-e-Taiba).

 

Le vendredi 2 mars, le ministre des affaires étrangères indien, interpellé à ce sujet par le parti communiste (PCIM très anti-impérialiste qui a condamné le dernier vote de l'Inde sur la Syrie au Conseil de sécurité de l'ONU en février), a démenti la présence permanente de ces forces et précisé qu'elles n'avaient participé en Inde qu'à des exercices d'entraînement pour une période limitée. Les gouvernements des Maldives, du Népal et du Sri Lanka et l'ambassadeur américain au Bangladesh ont aussi démenti la déclaration de Willard.

 

Le journal The Hindu du 3 mars observe toutefois que le ministère des affaires étrangères n'a pas répondu lorsqu'on lui a demandé si ces forces pouvaient être stationnées dans les ambassades ou les consulats américains en Inde pour mener à bien des opérations de sabotage ou d'assassinats ciblés. Il ajoute que les déclarations des officiers américains devant le Congrès sont faites sous serment, et qu'un amiral est peu susceptible de confondre une présence permanente avec une période courte d'entraînement.

 

Le rapprochement militaire entre l'Inde et les Etats-Unis continue d'inquiéter les milieux pacifistes en Asie. Selon l'Okinawa Times, le destroyer indien Ranjit était dans les eaux du nouveau port de Naha près d'Okinawa au Japon les 28 et 29 février dernier. Un soldat indien en assurait la garde armé sur le quai en violation de la loi japonaise ce qui a provoqué l'émotion des syndicats de travailleurs du port. La coopération navale indo-américano-japonaise s'inscrit dans un objectif d'encerclement de la Chine.

 

L'Inde fait par ailleurs l'objet de pressions occidentales fortes en ce moment pour stopper ses échanges commerciaux avec l'Iran, après que les Occidentaux soient parvenus à la dissocier du bloc des BRICS (Brésil-Russie-Inde-Chine-Afrique du Sud) à l'ONU sur la question syrienne.

 

http://atlasalternatif.over-blog.com/article-presence-americaine-en-inde-et-pressions-sur-delhi-101499007.html

Partager cet article
Repost0
13 mars 2012 2 13 /03 /mars /2012 16:56

== COMMUNIQUÉ DE L'UPR == SAUF FRANÇOIS ASSELINEAU, TOUS LES AUTRES CANDIDATS GARDENT UN SILENCE HONTEUX SUR L'AFGHANISTAN ==

par François Asselineau - Union Populaire Républicaine, dimanche 11 mars 2012, 20:21 · 

 

= APRÈS LE NOUVEAU CRIME DE GUERRE COMMIS PAR UN SOLDAT DE L'OTAN, L'UPR EXIGE UNE NOUVELLE FOIS QUE LA FRANCE RETIRE IMMÉDIATEMENT SES TROUPES D'AFGHANISTAN  =


 L'UPR fait part de son horreur devant le nouveau crime de guerre commis aujourd'hui en Afghanistan : un soldat américain de la force de l'OTAN a assassiné sauvagement, et sans le moindre motif, 16 civils villageois, dont 9 enfants et 3 femmes, dans deux villages de la province de Kandahar. Plusieurs des corps, notamment d'enfants, ont été retrouvés calcinés.


[source : http://www.romandie.com/news/n/Afghanistan_un_soldat_americain_aurait_tue_16_civils_dont_9_enfants110320121816.asp] 


  • Un villageois afghan montrant l'un des lieux du drame.

 Comme dans tous les cas de massacres précédents, et notamment ceux où sont morts des soldats français, l’UPR condamne avec la plus grande indignation cette nouvelle tuerie, et compatit aux souffrances psychologiques atroces des membres survivants des familles.

 L'UPR rappelle à cette occasion que les plus hautes autorités françaises ont envoyé nos soldats dans le cadre de l'OTAN, sans l’assentiment du peuple français, mener une guerre scandaleuse, qui nous rend collectivement complices de ces tueries.

 

Cette guerre est scandaleuse à tous les égards :

  • - elle nuit aux intérêts bien compris de la France,
  • - elle n’est justifiée par aucune agression préalable contre la France,
  • - elle menace la Paix ailleurs dans le monde,
  • - elle bafoue les principes d’humanité et de justice entre les nations,
  • - elle provoque fatalement des crimes de guerre épouvantables.

Toutes les victimes de ce bain de sang honteux et criminel résultent d'une guerre qui a été déclenchée, rappelons-le, à la demande du gouvernement américain suite aux attentats du 11 septembre 2001, voici plus de 10 ans, et cela sans qu'une relation de cause à effet claire entre ces attentats et la situation intérieure afghane ait été indubitablement démontrée.

 L’UPR rappelle qu’elle exige :

 1)- le retrait immédiat de toutes nos troupes présentes en Afghanistan.

  • 2)- le retrait de la France de l’OTAN (et pas seulement de son « Commandement militaire intégré »), ce qui suppose de dénoncer l’article 42 du traité sur l’Union européenne.
  • 3)- le retrait de la France de l’Union européenne, qui n’est que le volet civil d’une construction hégémonique euro-atlantiste, dirigée depuis Washington et Bruxelles, dont le volet militaire s’appelle l’OTAN.
  • 4)- la dénonciation solennelle de la théorie états-unienne du « Choc des civilisations ». Cette doctrine, qui constitue le soubassement idéologique de la construction dite « européenne » et des interventions militaires occidentales en Afghanistan ou en Libye, est extrêmement nocive pour la paix du monde.  Elle doit être dénoncée comme contraire au droit international, contraire à la vocation émancipatrice des idéaux de la Révolution française et de la Déclaration Universelle des Droits de l’Homme, et contraire aux principes universels posés par la Charte de l’Organisation des Nations Unies.

 

Après la vidéo montrant six soldats américains urinant sur les cadavres de supposés talibans, voici la photographie de dix hommes de la compagnie Charlie (1er bataillon de reconnaissance) issus du camp Pendleton (Californie), posant fièrement à Sangin (province de Helmand, Afghanistan) autour d'un drapeau américain et d'une bannière frappée de la double rune « SS ». [source : http://www.rue89.com/2012/02/13/vu-en-afghanistan-des-marines-ss-229354]

  • Les médias occidentaux, en particulier français, ne relatent que de façon très rapide ces séries d'exactions commises en Afghanistan. Le fait que des soldats de l'OTAN posent avec le symbole des SS nazis n'a trouvé aucun relais médiatique.  

 En conclusion, l'UPR dénonce le silence complice de tous les autres partis politiques français face à cette guerre néo-coloniale.

 Ce silence complice est d'autant plus honteux que nous sommes en pleine campagne présidentielle et que celle-ci devrait s'intéresser, parmi ses toutes premières priorités, à la question de la Paix dans le monde et aux engagements militaires de la France.

 Ce silence complice est encore plus scandaleux lorsqu'il émane des candidats prétendument d'opposition, et notamment des candidats dits "de gauche" qui avaient jadis une tradition pacifiste marquée.

 Ce silence complice prouve à lui seul que la présence militaire de la France en Afghanistan découle de l'inféodation de notre pays aux intérêts euro-atlantistes, inféodation que seuls François Asselineau et  l'UPR dénoncent.

 Nous rappelons à cette occasion que l'article 42 du traité sur l'Union Européenne (TUE) subordonne la défense dite "européenne" à l'OTAN.

 Nous rappelons que le programme présidentiel de François Asselineau est le seul à réclamer conjointement :

  • - le rappel immédiat de nos troupes d'Afghanistan et de Libye
  • - la sortie de l'OTAN
  • - et la sortie de l'Union européenne par application de l'article 50 du traité sur l'Union Européenne.  

Le programme de François Asselineau et de l'UPR est d'une logique imparable puisque ces 3 situations se tiennent. Il est le seul conforme à l'honneur, à la justice entre les nations, et à la vocation émancipatrice universelle de la France.

 

COMMUNIQUÉ OFFICIEL DE L'UPR


Sur F. Asselineau :
L’effarante irresponsabilité de la Commission européenne

L’EFFARANTE IRRESPONSABILITÉ DE LA COMMISSION EUROPÉENNE : SA TAXE CARBONE UNILATÉRALE FAIT CAPOTER UN CONTRAT AIRBUS DE 12 MILLIARDS DE DOLLARS, MENACE 2 000 EMPLOIS INDUSTRIELS ET NOUS VAUT LES PROTESTATIONS DU MONDE ENTIER

La Commission européenne a imposé récemment une législation draconienne en matière de taxe carbone. Elle l’a fait de façon totalement autistique et unilatérale, sans la moindre concertation internationale avec tous les acteurs mondiaux concernés et réunis au sein de l’Organisation de l’aviation civile internationale (OACI).

Résultats ?
————-
–> 26 des 36 membres de l’OACI, dont la Chine, les Etats-Unis et la Russie, contestent violemment la mesure unilatérale de l’UE,
–> l’association rassemblant la plupart des compagnies aériennes américaines, Airlines for America (A4A), vient de demander à l’administration américaine de lancer une procédure à l’OACI pour obtenir son annulation,
–> la Chine est déjà passée aux mesures de rétorsion en annulant une commande de 45 Airbus. La perte s’élève à 12 milliards de dollars et 2 000 emplois industriels sont menacés dans les pays fabricants d’Airbus.


CONCLUSION
—————–
L’édiction d’une taxe carbone est peut-être une bonne chose au niveau mondial (cela reste à démontrer). Mais une chose est sûre : elle ne peut avoir de sens que si tous les États du monde sont d’accord. Le niveau européen n’est pas le bon, c’est le niveau mondial qui est le bon, en particulier le niveau des 26 plus grands États aéronautiques réunis dans l’OACI.

La Commission européenne a donc fait preuve d’une totale irresponsabilité en agissant comme elle l’a fait.

Le plus fort, c’est que les européistes n’ont jamais de prophéties assez apocalyptiques pour critiquer l’UPR, en affirmant que si nous sortions de l’Europe nous serions l’objet de mesures terribles de rétorsion, etc., etc. La preuve est une nouvelle fois apportée, dans ce cas d’espèce, que c’est en restant dans cette Tour de Babel que nous encourrons les rétorsions de la planète entière !

 

http://www.u-p-r.fr/actualite-facebook/leffarante-irresponsabilite-de-la-commission-europeenne

à lire également
Partager cet article
Repost0
11 mars 2012 7 11 /03 /mars /2012 20:53

 

10 mars 2012

Article en PDF : Enregistrer au format PDF

Les États-Unis investissent un milliard de dollars annuellement dans des opérations « humanitaires » en Amérique Latine et les Caraïbes par le biais de leur Agence pour le Développement International (USAID), a révélé Mark Feierstein, administrateur de l'organisme d'état nord-américain accusé d'être une façade de l'intelligentsia nord-américaine. Feierstein, un fonctionnaire fédéral avec un passé lié à des activités d'ingérence a dit à Miami que Haïti -où l'USAID a réalisé des activités controversés - que la Colombie, le Mexique, l’Amérique Centrale et le Pérou sont dans “la liste des priorités” de cet organisme.

 

Dans un moment de joie excessif pour fêter les "succès" de cette filliale du département d'Etats, Feierstein a ouvertement déclaré que “cinq millions” seront dédiés à la “démocratie” au Venezuela cette année. Pourtant, l’USAID s'est retirée du pays par peur de la Loi de Défense de la Souveraineté Politique et l'Autodétermination Nationale. Cette loi interdit depuis fin 2010 le financement externe des partis politiques. Un “secteur très important pour cette agence est celui qui est en relation avec la démocratie et pour cela des programmes sont mis au point pour fortifier les institutions dans la plupart des pays de la région”, a t-il justifié sans référence à la violation de la loi. Pour le cas du Venezuela, cinq millions de dollars seront destinés à l'assistance technique pour "promouvoir et protéger la démocratie et les droits humains", a insisté Feierstein.

 

"Stratége" de candidat assassin


En 2002, ce chef régional de l'USAID, spécialiste de l'ingérence, servit de stratège dans la campagne électorale de l'ex-président bolivien Gonzalo “Goni” Sánchez de Lozada et son Mouvement Nationaliste Révolutionnaire (MNR). “Goni” est celui qui a ordonné le massacre durant la fameuse "Guerre du gaz" en octobre 2003. Bilan : 67 morts et 400 blessés, majoritairement des civils. Fugitif de la justice bolivienne, il se trouve maintenant aux États-Unis.

 

Les idéaux de Feierstein sont tellement humanitaires qu'il fut successivement nommé dans les années 90 comme “Responsable de Projet” au Nicaragua, dans l'opération réalisée pour la National Endowment for Democracy (NED), filiale de l'USAID ; directeur pour l'Amérique Latine et les Caraïbes de l'Institut Démocratique National, autre instrument d'ingérence impérial subventionné par l'USAID ; et Conseiller Spécial de l'Ambassadeur des USA dans l'Organisation des États Américains (OEA).

 

Le jour-même de la conférence de presse du fonctionnaire nord-américain, le président bolivien Evo Morales a dénoncé que les États-Unis, par le biais de l'USAID, espionne “la Bolivie et d'autres pays latino-américains”. “Je suis convaincu que certaines ONG, plus particulièrement celle financées par l'USAID, sont la cinquième instance de l'espionnage, non seulement en Bolivie, mais dans toute l'Amérique latine”, a accusé Evo Morales durant une conférence de presse dans la ville de Oruro.

 

Au Mexique, l'impact potentiel pour les Etats-Unis


En ce qui concerne la Colombie et le Mexique, Feierstein admet que son organisation “fournit de l’assistance pour les thèmes de sécurité”, sans être explicite. “Au Mexique, poursuit-il, la bataille se livre contre le trafic de drogue”, tandis que la Colombie cherche “à consolider ses progrès en terme de sécurité”. "Ces sujets sont devenus maintenant des priorités pour l'USAID”, a confessé Feierstein. Au Mexique, l'organisme étasunien multiplie les opérations “parce que l'impact potentiel peut être important pour les Etats-Unis quand il y a de l'instabilité dû à la violence criminelle”. Il n'a pas mentionné l'omniprésence dans le pays aztèque, confirmée par ces mêmes organismes de sécurité, du FBI, de la DEA et… de la CIA. L'USAID alloue environ 180 millions de dollars à la Colombie et entre 50 à 60 millions de dollars au Pérou, Mexique, Honduras et Guatemala, selon le fonctionnaire. "Nous sommes très satisfaits" du progrès obtenu a Haïti, dit-il en affirmant que "dans le domaine de la production agricole, où l'USAID a travaillé avec les agriculteurs” (sic) l'USAID "a pu doubler, ou même tripler, la production durant les deux dernières années". Il afficha beaucoup d'enthousiasme pour un parc industriel qui sera inauguré dans le nord d’Haïti avec des entreprises étasuniennes. Cependant, il évita de rappeler que l'USAID, avant et après le tremblement de terre, a organisé, orienté et financé plusieurs des organisations politiques haïtiennes du pays, en coordination avec le Département d'État et parallèlement à la présence de 10 000 hommes du Comando Sur.

 

L'USAID a également joué un rôle-clé dans le renversement du Président Jean-Bertrand Aristide, en 2004.

 

A Cuba, où l'USAID dépense ses millions en opérations de déstabilisation qu'elle confie à des entrepreneurs, ces fonds sont distribués par Mark Lopes, sous administrateur adjoint, qui fut "représentant personnel” du Sénateur cubano-américain Bob Menendez, digne représentant de la mafia cubano-américaine au Capitole de Washington, complice de chaque “initiative” législative hostile à Cuba et au Venezuela. Ces dernières années, on a signalé pour Amérique latine la présence de l'USAID en Bolivie, au Brésil, en Colombie, à Cuba, en Equateur, El Salvador, au Guatemala, a Haïti, au Honduras, au Mexique, au Nicaragua, à Panama, au Pérou, en République Dominicaine et au Venezuela. En de multiples occasions, il a été prouvé que l'USAID, en plus de fournir une couverture à des officiels de la CIA, a recruté, préparé et financé des éléments qui ultérieurement se sont présentés comme des agents au service des intérêts nord-américains.

 

Traduit de l'espagnol par Henri Azar pour Investig'Action

Source : michelcollon.info


Haut de la page - Accueil

 

 

Sur ce site  :

 

.

http://www.agoravox.fr/local/cache-vignettes/L299xH387/assiette-au-be6e-688bf.jpg

 

Nouveau sur Investig'Action -www.michelcollon.info

« Comment osent-ils ? » de Peter Mertens

Enfin, un livre qui explique clairement la « crise », l'euro et le grand hold-up !

A chaque crise, banquiers et spéculateurs reçoivent des milliards en plus des Etats européens. Que nous payons. Pour leur permettre de spéculer encore plus... contre nous. Comment osent-ils ?

 

Best seller en Flandre depuis deux mois, ce livre de Peter Mertens paraît aujourd'hui en version française (retravaillée avec David Pestieau). Investig'Action vous offre en exclusivité le passionnant chapitre « Grèce ».

 

Il décrit ce qui va arriver aussi chez-nous.

 

Et donne des pistes pour résister au hold-up.

   


Voir aussi :


On ment sur les Grecs aujourd'hui, on mentira sur vous demain... - Michel Collon


Investig'Action - www.michelcollon.info  

  .

 

local/cache-vignettes/L550xH680/3985401898pn54ee-79020.png

 

Sur ce site,

 

 

8 mars 2012

Investig'Action - Peter Mertens : en Grèce, deux mondes entrent en collision Dans le livre « Comment osent-ils ? La crise, l’euro et le grand hold-up », Peter Mertens (en collaboration avec David Pestieau) aborde, entre autres, la face cachée de la crise grecque. Mertens et les éditions Aden nous offrent à lire le chapitre complet du livre consacré au drame grec. Le livre est sorti le 1er mars et est en vente dans les bonnes librairies à partir du 10 mars (...)


8 mars 2012

Investig'Action - On ment sur les Grecs aujourd'hui, on mentira sur vous demain… Les médias nous mentent sur les Grecs. Comment ? En recopiant sans aucune analyse critique ce cliché de Merkel et Sarkozy : « Les Grecs ont vécu au-dessus de leurs moyens ». Double manip : 1. « Les » Grecs, ça n’existe pas. 2. Les donneurs de leçons sont en réalité les coupables.


6 mars 2012

Investig'Action - MES, le nouveau dictateur européen Pour que le Mécanisme Européen de Stabilité soit créé, le traité qui l’institue doit être ratifié par les parlements de 17 États-membres. Plusieurs passages de ce traité s’avèrent pourtant antidémocratiques, bafouant certains principes élémentaires, comme celui de rendre des comptes au peuple.


5 mars 2012

Investig'Action - Il est temps que nous reconnaissions la criminalité du gouvernement de Blair Dans le théâtre kabuki de la politique parlementaire britannique, les grands crimes ne sont pas commis et les criminels courent en liberté. Il s’agit bien de théâtre après tout ; ce sont les pirouettes qui comptent, et non pas des actions décidées en déconnexion, à la fois géographique et culturelle, avec leurs conséquences. C’est un dispositif sécurisé, protégé aussi bien par les acteurs que par la critique. Le discours d’adieu de l’un des plus malins de (...)


2 mars 2012

Investig'Action - Colombie : Manifeste pour la paix, jusqu'à la dernière goutte de nos rêves Il existe dans le cœur de l’Amérique un refuge humain enlacé à trois cordillères, bercé par d’exubérantes vallées, des forêts touffues, et baigné par deux océans. Des sources et des fleuves impétueux convertissent ses terres en merveilles de fertilité, débouchant au sud dans l’Amazonie - ce qui convertit la Colombie en objet de grandes convoitises. Et c’est là que commence le martyre d’un peuple : dans la cartographie de la cupidité d’une poignée d’hommes. La (...)

 

Partager cet article
Repost0
11 mars 2012 7 11 /03 /mars /2012 20:45
Partager cet article
Repost0
10 mars 2012 6 10 /03 /mars /2012 12:43

Guerre contre l'Iran : Obama menacé de destitution

Guerre contre l'Iran : Obama menacé de destitution

IRIB-Franchissant une étape cruciale pour empêcher Obama d’engager les Etats-Unis dans une nouvelle guerre contre l’Iran ou la Syrie, le député Walter Jones (R-NC) a officiellement remis le 7 mars à la Chambre des représentants une résolution avertissant le Président qu’il serait passible de destitution s’il décidait d’aller de l’avant.

 

Cette résolution n°107 pourrait, selon Lyndon LaRouche, « enrayer la marche des Etats-Unis vers la destruction ». La résolution affirme, entre autre :

 

« Etant donné que la clef de voûte de la République est le respect du pouvoir exclusif du Congrès de déclarer la guerre, selon l’article I, section 8 clause 11, de la Constitution :

« Qu’il soit par conséquent résolu par la Chambre des représentants (le Sénat entamant une démarche concourante), qu’il est entendu par le Congrès qu’à l’exception d’une réponse à une attaque actuelle ou imminente contre le territoire des Etats-Unis, l’utilisation de la force à des fins offensives par un Président sans l’autorisation préalable et explicite par une Loi du Congrès viole les pouvoirs exclusifs du Congrès de déclarer la guerre selon l’article I, section 8, clause 11 de la Constitution, et constitue par conséquent un crime passible de destitution, et un délit, selon l’article II, section 4 de la Constitution. »


La résolution a été acheminée au Comité judiciaire de la Chambre des représentants, le comité ayant la responsabilité d’initier les procédures en vue d’une destitution.


LaRouche a estimé que cette démarche entamée par Jones est urgente, et a souligné qu’elle était particulièrement significative vue que Jones est membre du Congrès ayant un passé militaire. C’est lui qui avait lancé une poursuite judiciaire contre Obama l’été dernier, en raison de sa guerre contre la Libye, une guerre qui violait elle aussi la constitution.

Le Comité d’action politique de LaRouche aux Etats-Unis (LaRouchepac) a décidé de mobiliser la population en faveur de cette résolution, en plus de sa propre campagne pour obtenir le départ immédiat d’Obama, soit par la destitution, soit par l’entremise de la section 4 du 25ème amendement, exigeant le départ du Président pour des raisons de santé physique ou d’instabilité mentale.Ceci est la manière la plus efficace d’empêcher une escalade vers la guerre, pouvant conduire jusqu’à une confrontation nucléaire avec la Chine ou la Russie.

 

http://french.irib.ir/info/international/item/175202-guerre-contre-liran-obama-menac%C3%A9-de-destitution

 

.

Guerre contre l'Iran : Israel fait marche arrière

Guerre contre l'Iran : Israel fait marche arrière

IRIB-Israël ne va pas attaquer les installations nucléaires iraniennes dans les prochains jours ou dans les prochaines semaines, a déclaré jeudi Benjamin Netanyahu.

 

«Je n'ai pas de chronomètre à la main. On ne parle pas de jours ou de semaines, et on ne parle pas non plus d'années. Tout le monde comprend cela», a déclaré le Premier ministre israélien à la chaîne 10 lors d'un extrait d'une interview enregistrée. Le chef du gouvernement israélien espère pouvoir trouver une issue pacifique à la crise du nucléaire iranien.

«Nous serions heureux de résoudre cette affaire pacifiquement, si l'Iran décide d'arrêter son programme nucléaire, a-t-il dit. De l'arrêter, de démanteler le site de Qom et de ne plus enrichir de l'uranium.» Barack Obama, qui craint qu'un conflit au Proche-Orient ne le mette en difficulté en vue de la présidentielle de novembre, a essayé de convaincre Benyamin Netanyahu de laisser du temps aux sanctions lors de leur entretien à la Maison blanche lundi. Le Premier ministre lui a répondu qu'Israël n'avait pas encore pris la décision de bombarder les sites nucléaires israéliens.

 

 

.

La guerre contre l’Iran, une catastrophe pour l’économie internationale (Chine)

La guerre contre l’Iran, une catastrophe pour l’économie internationale(Chine)

IRIB - Selon le représentant chinois auprès de l’Union européenne, toute confrontation militaire avec l’Iran aura des répercussions catastrophiques pour l’économie mondiale. « La pire solution pour le dossier nucléaire iranien est la guerre, affirmé Wu Hiloung, vendredi, cité par Wall Street Journal. « Il est difficile de prévoir la catastrophe pétrolière qui sera générée dans le sillage d’une action militaire, a-t-il affirmé avant de mettre en garde contre les impacts hautement périlleux d’un ultimatum lancé à l’Iran dans ce dossier. Les six puissances nucléaires (Russie, Chine, France, Grande Bretagne, Etats Unis, Allemagne) ont fait part de leur disponibilité à reprendre le dialogue avec l’Iran.

 

.

Pierre Dortiguier, spécialiste des questions internationales

Entretien avec M.Pierre Dortiguier, spécialiste des questions internationales à propos des éléctions législatives en Iran.

 

 

IRIB-La discorde entre le Qatar et les Émirats arabes unis a été finalement révélée au grand jour, après avoir pris la forme d'une confrontation directe.
IRIB - Bahreïn a été le théâtre, vendredi, d'une grande manifestation pour la démocratie, la plus importante selon des témoins depuis le début du mouvement en faveur de réformes politiques il y a un an.

.Syrie : monteurs menteurs du CNN III (vidéo)

 

.

Partager cet article
Repost0
7 mars 2012 3 07 /03 /mars /2012 09:46

 

Le destroyer britannique HMS Daring, actuellement présent dans le Golfe Persique.Le destroyer britannique HMS Daring, actuellement présent dans le Golfe Persique.Golfe Persique : Déploiement des forces navales américano-britanniques


Le quotidien anglais The Sun révèle dans son édition du 26 février que la Grande-Bretagne envisage de renforcer sa présence dans la région du Golfe persique par « l’envoi de centaines de soldats et d’un sous-marin nucléaire, sur fond de tensions avec l'Iran ». La Grande-Bretagne projette également « d’envoyer un bataillon d'infanterie aux Emirats Arabes Unis, son allié solide dans la région », un sous-marin équipé de missiles et des avions de combat. La Marine royale a déjà posté « sept navires de guerre dont le destroyer Daring, réputé comme étant l’un de ses plus modernes ». Selon le ministère de la défense britannique, un nouveau conflit armé contre le régime iranien est inévitable, ce n’est plus qu’une question de temps, un an et demi ou deux ans!

Le quotidien américain Wall Street rapporte quant à lui que le Pentagone va installer de nouveaux dispositifs de surveillance ainsi que des systèmes de détection anti-mines, afin d’empêcher toute tentative iranienne de fermer le détroit d'Ormuz. L’armée américaine accélère la modernisation de ses navires afin qu'ils puissent être capables d’intercepter les missiles iraniens lancés à partir des côtes.

Alors que les hauts fonctionnaires de la Maison Blanche évitent de parler du sujet, les planificateurs de guerre ont déjà pris les mesures concrètes et se préparent à un éventuel conflit avec l'Iran. Selon le quotidien The Sun, « les planificateurs du ministère de la Défense britannique ont imaginé le pire des scénarios de guerre au début de cette année », surtout après avoir constaté que le conflit semble inévitable tant que le régime iranien poursuit ses ambitions nucléaires. Un porte-parole du ministère de la Défense britannique précise : « Nous avons mis en place des plans d'urgence en fonction des différents scénarios possibles dans toutes les régions du monde. Nous souhaitons une solution politique et non militaire ».

Des responsables israéliens ont récemment intensifié leur rhétorique de guerre et menacent l’Iran de frappes militaires si les sanctions américaines échouaient à persuader Téhéran d’abandonner son programme nucléaire civil !

Le 9 février 2012, le ministre israélien des Affaires étrangères, Avigdor Lieberman, avait déclaré : « Tandis que les sanctions internationales ne parviennent pas à persuader l’Iran de stopper son programme nucléaire, Israël dispose de nombreux moyens ». Dans une interview accordée mercredi 29 février, il répond aux récents avertissements russes et américains sur les conséquences d'une attaque de l'Iran, et déclare : « Ce n'est pas leur affaire ». Puis il ajoute : « La sécurité des citoyens d'Israël, l'avenir d’Israël, c'est la responsabilité du gouvernement israélien ».

Cette réponse d’Avigdor Lieberman sonne comme un avertissement à l’Occident et au reste du monde : Israël est prêt à rentrer en conflit contre l’Iran…

 

Parti Anti Sioniste

URL : www.partiantisioniste.com/articles/1047
Partager cet article
Repost0
1 mars 2012 4 01 /03 /mars /2012 16:56

 

 

Elections 2012 : Comment on traite les "petits" candidats...

 

Médias démocratiques ?

 

 

 

 

 

.

Partager cet article
Repost0
26 février 2012 7 26 /02 /février /2012 15:29
http://www.lefigaro.fr/medias/2011/12/13/ebe47aee-257c-11e1-8af2-f4af9884d2a9.jpg
http://www.lefigaro.fr/medias/2011/12/13/ebe47aee-257c-11e1-8af2-f4af9884d2a9.jpg
Pourquoi l'Allemagne envisage de sortir de l'euro ?
Publié le 23 février 2012 dans L'euro
 

L’euro présente pour l’Allemagne des aspects positifs et des aspects négatifs.

Conséquences positives de l’euro pour l’Allemagne

L’euro n’est pas un facteur de compétitivité en tant que tel pour les exportateurs allemands. Mais il se trouve que son taux de change, très élevé par rapport au dollar depuis 2004, a eu un double effet :

  • permettre aux grands groupes allemands de dégager des marges considérables, tandis que le commerce extérieur allemand engrangeait des excédents considérables. Cette relative insensibilité des exportations allemandes au cours de change de l’euro résulte du fait que l’industrie allemande est en en situation de quasi-monopole mondial sur de nombres biens d’équipement (mécanique, optique, etc.). Les pays étrangers continuent donc à acheter certains produits allemands quels qu’en soient les prix.
  • laminer les marges à l’exportation des industriels français, italiens, etc., dont la compétitivité extérieure est moindre que celle des produits allemands.

En d’autres termes, le taux de change très élevé de l’euro a permis à l’Allemagne d’engranger des excédents géants tout en affaiblissant les concurrents européens des industries allemandes.


 

On comprend, dans ces conditions, pourquoi l’Allemagne n’a pas protesté contre le taux de change très élevé de l’euro… (Sauf lorsque l’euro a atteint 1,6 USD ; l’Allemagne y a alors mis bon ordre, en exigeant de la BCE qu’elle ne dépasse pas cette limite et qu’elle intervienne pour faire redescendre l’euro aux alentours de 1,40-1,45 USD.)

Conséquences négatives de l’euro pour l’Allemagne

Mais les conséquences de l’euro ne se limitent pas aux seuls domaines du commerce extérieur et de la compétitivité des entreprises. L’euro pose en effet de redoutables problèmes à l’Allemagne, et notamment le taux de refinancement fixé par la BCE, qui influe sur le dynamisme de l’économie, et plus encore le problème fondamental de la divergence des compétitivités des économies de la zone euro.

Avec l’euro, il n’y a plus de taux de change distincts entre les monnaies de l’Allemagne, de la France, de l’Italie ou de la Grèce.

À court terme, cela peut certes sembler une bonne chose : les entreprises peuvent tabler sur une certaine stabilité des prix à l’intérieur de la zone euro et les touristes n’ont plus à faire de calculs.

Mais ces maigres avantages de court terme ne pèsent rien face à l’immensité du problème qui apparaît sur le moyen et long terme. Ce problème colossal est celui de la divergence de compétitivité entre les économies de la même zone monétaire. Lorsque les pays sont entrés dans la zone euro, les responsables du système ont fixé un « taux irrévocable » de conversion entre toutes les monnaies nationales et l’euro. Par exemple on a fixé que 1 euro vaudrait 6,55957 francs français, 1,95583 deutsche marks, 40,3399 francs belges, 1936,27 lires italiennes, 340,750 drachmes grecques, etc. Ces taux irrévocables furent fixés en fonction des taux de change entre ces monnaies et en fonction de la compétitivité de leurs économies respectives. Il s’agissait d’une sorte de photographie instantanée de la compétitivité, prise exactement le 31 décembre 1998 à 12H30 GMT.

Comme on le comprend aisément, un tel système n’est viable à long terme que si la compétitivité des économies évolue de façon strictement identique. Cela signifie que les hausses de salaires, les cotisations sociales, les taux d’inflation, les gains de productivité techniques, etc. doivent absolument tous converger vers les mêmes valeurs au sein des 17 économies partageant la même monnaie.

Mais, comme le bon sens le suggère – et c’est hélas l’une des qualités dont sont le plus dépourvus les européistes – il est chimérique d’imaginer que la Grèce, l’Italie, la France, le Portugal, la Finlande, les Pays-Bas, l’Allemagne, etc. vont afficher année après année des hausses de salaires et de cotisations sociales, des taux d’inflation et des gains de productivité égaux. Cela n’a d’ailleurs pas été du tout le cas depuis treize ans. Le résultat s’étale donc sous nos yeux : la compétitivité de la France, de la Grèce ou de l’Italie n’ont pas cessé de se dégrader par rapport à celle de l’Allemagne, provoquant des déficits commerciaux de plus en plus importants de ceux-là vers celle-ci.

D’où un gonflement continuel des créances de la Bundesbank sur les banques centrales de ces États. Ce qui a pour effet à la fois de créer des tendances inflationnistes en Allemagne et de dégrader rapidement la solidité de la banque centrale allemande. En 2011, 550 milliards d’euros de créances douteuses sont ainsi venues plomber la Bundesbank, dont le bilan a triplé. Et les Allemands ont préparé un plan de sortie secret de l’euro.

Cette situation pose la question de la « solidarité » exigée par l’euro en cas de faillite de l’un des États de la zone euro. La logique de la monnaie commune européenne implique que les États en bonne santé financière viennent au secours de ceux en mauvaise santé (en fait, il s’agit surtout d’exiger que les contribuables des uns s’endettent auprès des bailleurs de fonds des autres…).

Le problème de toute cette architecture tient à l’effet « château de cartes » : de plus en plus de pays ont besoin d’aides financières de plus en plus phénoménales… qui pèsent sur de moins en moins de pays. Et le dernier État sur lequel l’endettement global risque de reposer en totalité est… l’Allemagne !

Il s’agit cette fois d’un risque d’appauvrissement colossal de l’Allemagne. Cet enjeu est d’une importance historique. Le risque est beaucoup plus grave que la conséquence positive sur le commerce extérieur décrite précédemment.

 

Conclusion

Entre les conséquences positives et les conséquences négatives de l’euro pour l’Allemagne, il n’y a plus vraiment débat : les secondes l’emportent désormais de très loin. Il faut bien comprendre que ce qui est impossible sur long terme, ce n’est pas de revenir au mark ou au franc, c’est d’assurer la pérennité de l’euro.

Étant pragmatiques, les Allemands font donc le bilan : il est temps pour eux d’arrêter les frais et de sortir de l’euro. Ne voulant pas être tenus responsables de l’explosion de la zone euro, nous pensons qu’ils attendent une occasion favorable pour le faire.

 

http://www.u-p-r.fr/vos-questions-nos-reponses/l_euro/pourquoi-l-allemagne-envisage-de-sortir-de-l-euro

 

à lire également
Partager cet article
Repost0
26 février 2012 7 26 /02 /février /2012 15:22
Samedi 25 février 2012 6 25 /02 /Fév /2012 14:26

Révélation d’une employée de l’Elstat, l’institut statistique grec


 

elstat_georgiou.jpg Zoé Gorganta a révélé que le chiffre du déficit public de 2009 avait été gonflé artificiellement lors de sa révision à la hausse en novembre 2010 de 13,6 % à 15,4 % du PIB.


Ces chiffres auraient été aggravés à dessein afin de culpabiliser les Grecs jusqu’à ce qu’ils acceptent l’abaissement de leur niveau de vie, la ruine de leur économie et le dépeçage de leur patrimoine, le tout imposé par l’Union européenne. Il fallait pour cela que le déficit grec dépassât celui de l’Irlande et devînt ainsi un record dans la zone euro.


Zoé Gorganta a été bien sûr immédiatement licenciée.


Le procureur d’Athèmes, Grigoris Peponis, a obtenu jeudi du parlement grec, la mise en place d’une commission parlementaire d’enquête concernant le niveau du déficit public hellénique en 2009. Georges Papandréou et de son ministre des Finances d’alors Georges Papakonstantinou semblent d’ores et déjà mouillés jusqu’au cou. La Commission d’enquête doit démontrer qu’ils auraient commandités le tripatouillage des chiffres.


La transmission de l’affaire au parlement a provisoirement évité au président de l’Elstat, Andreas Georgiou, d’être mis en examen pour « atteinte à la sûreté de l’Etat », et de risquer une condamnation de prison à vie. Pour sa défense, il tente de noyer le poisson dans un océan d’eau trouble : il a soumis au procureur un dossier de pas moins de 74.500 pages au prétexte d’expliquer le mode de calcul du déficit et a effectué mercredi une déposition de 110 pages.


La commission parlementaire grecque devra donc faire la lumière sur un scandale susceptible de révéler la gigantesque entreprise de corruption qu’est devenue la « construction » européenne. Si cette première victoire de la liberté est encourageante, il est à craindre que tout soit fait pour lui mettre des bâtons dans les roues et les médias français – champions de la désinformation – testent déjà leur manœuvre de dé crédibilisation sur le thème éculé de « théorie du complot ».


Il est désormais indéniable que la troïka n’a plus aucune crédibilité pour “contrôler” sur place les comptes grecs,


Il devient évident que la manipulation de la crise visait à mettre en place le fameux « Nouvel Ordre Mondial » où les banquiers mettraient en faillite les états pour installer une dictature en Eurozone, puis en Europe, puis ailleurs.


http://www.ekathimerini.com/4dcgi/_w_articles_wsite1_1_29/11/2011_416985

Partager cet article
Repost0
25 février 2012 6 25 /02 /février /2012 04:17

Sarko-USA Même maltraitée par des usages inappropriés, la langue reste un lieu et un enjeu de  pouvoir. Le souci de la langue a longtemps été une priorité de l’Etat français, qui avait compris à quel point son efficacité et son prestige dépendaient de la maîtrise et de l’imposition d’un idiome considéré comme porteur à la fois d’un système politique et d’une vision du monde: la langue française telle qu’elle fut définie par l’Académie Française à la fin du XVIIème siècle fut l’instrument d’une reconnaissance sociale par la culture; le français de la IIIème République

naissante fut la pierre de touche d’un régime qui, pour la première fois, avait uniformisé une nation aux particularismes affirmés.

 

Le début du XXIème siècle, après les errements de la fin du XXème, semble sonner le glas de cette tradition à la fois régalienne et civilisatrice. Un exemple caricatural va le montrer. Courant novembre 2010, les militaires français se sont vu remettre un dépliant illustré sur la “mission” actuellement en cours en Afghanistan intitulé France’s commitment in Afghanistan: a comprehensive approach for the Afghan People… Ils ont sans doute pensé au départ à un canular. Le double cartouche de la dernière page, frappé d’une Marianne encore tricolore, les a ramenés à la réalité: c’est bien le Ministère des Affaires Etrangères et Européennes (!!!) et le Ministère de la Défense qui ont commis l’opuscule. “Impossible mais pas français”, disait paraît-il Napoléon. L’Empereur a été entendu mais on peut douter que ce soit dans le sens qu’il eût souhaité.

 

Deux ministères français peuvent désormais s’associer pour produire dans une langue qui n’est pas choisie au hasard un opuscule à destination des Afghans (auxquels on explique, bons princes, que, grâce à la coalition, ils progressent dans leur aptitude à lire toute forme d’écrit: la guerre américaine comme vecteur de culture, il fallait y penser...). L’Etat français a donc décidé de pousser jusqu’à l’absurde sa logique de soumission à l’empire américain et au pseudo modèle qu’il incarne. On n’adopte pas la langue de l’ennemi: même Vichy rédigeait sa propagande en français. Si on l’adopte, c’est qu’on a renoncé à se définir selon son identité nationale (un thème récurrent du discours sarkozyen pourtant). Notre gouvernement, ou ce qui en tient lieu, jette le masque sur plusieurs points:

 

- il viole la Constitution de 1958 qui, en son article 2, stipule que “le français est la langue de la République”

- il rompt le pacte républicain, qui fait de l’Etat le garant et l’interprète de la nation, au nom de laquelle il s’exprime dans sa langue

- il humilie son armée, réduite de façon explicite à n’être qu’un supplétif de forces onusiennes qui parlent américain, dans une guerre où elle ne défend aucun de nos intérêts fondamentaux.

 

Tout cela a bien entendu une cohérence. La cancérisation progressive de nos sociétés par le simili-anglais “officiel” répond à un objectif. Non pas celui d’instiller une langue de culture, comme pouvait l’être le français au XVIIIème siècle: l’anglais qu’on tend à imposer dans nos écoles, nos administrations et maintenant notre armée n’a pas plus à voir avec la langue de Shakespeare que le français de Sarkozy avec celui de Racine. L’anglais qu’on promeut dans les écoles de commerce et les séminaires gouvernementaux est un vague “globish” digne du volapuk bruxellois dont se gaussait le général de Gaulle et qui vise à introduire la “world culture” la plus inepte et la plus fade dans les cultures qui résistent encore à la mondialisation capitaliste. Ce globish n’est pas par hasard à connotation anglo-saxonne: il est la langue de la puissance américaine qui, après avoir fait croire qu’elle avait gagné la Seconde Guerre Mondialepour sauver les démocraties, s’est comportée avec l’arrogance que l’on sait depuis l’effondrement du monde communiste. On pourrait rire de cette collaboration d’Etat avec l’empire des marchands yankees qui a tout de même le bon goût de s’effondrer peu à peu. On peut aussi, sans verser dans un nationalisme à la Déroulède, en être profondément révulsé.

 

Au tribunal de l’Histoire, Nicolas Sarkozy et le “gang” dont il est l’émanation seront traduits, à n’en pas douter, pour intelligence avec une puissance étrangère et trahison de l’intérêt national. Il ne tient qu’à notre génération de les déférer devant une juridiction plus concrète…

 

http://honneuretpatrie.over-blog.fr/article-the-french-army-informs-you-69791998.html

 

 

Un blog qui fait honneur à la France,

que je vous recommande (note d'eva)

 

__________________________________________________

.
Un combat d'arrière-garde?

Voyez aussi mon article "S'engager en francophonie" et notamment la partie intitulée "La francophonie, un combat d'arrière-garde?":

http://alainindependant.canalblog.com/tag/colles/p50-0.html

 

.

.
Partager cet article
Repost0
23 février 2012 4 23 /02 /février /2012 05:00

  Lire l'analyse d'eva et le dossier ici :   Vendredi 24 février 2012

.

 

Silence total, scandaleux,

des Médias

sur le MES

il a été voté au Parlement

( abstention des socialistes )

 

 

Nicolas Dupont-Aignan

(Droite)

Jean-Pierre Brard

(Gauche)

unis pour dénoncer :

 

 

http://data0.eklablog.com/monluisant/mod_article32743795_1.jpg?901

http://data0.eklablog.com/monluisant/mod_article32743795_1.jpg?901

 

 

 

 

 

 

 

h
.
http://www.christianophobie.fr/wp-content/uploads/2010/09/Jean-Pierre-Brard.jpg
.
.
.
Commentaire d'un Citoyen

UE : Quelles que soient les renégociations possibles du futur traité, le Mécanisme ratifié hier est inacceptable pour plusieurs raisons, et notamment :
- Il a été négocié, signé puis ratifié dans l'opacité et le silence total. Un texte de cette ampleur aurait mérité, sinon un référendum, au moins un vaste débat public ; et ce, d'autant plus que la construction européenne s'effectue actuellement en contradiction avec la volonté du peuple français, dont le vote au référendum de 2005 a été bafoué.
- L'opacité sera également totale dans le fonctionnement du Mécanisme : secret professionnel et immunité pour ses membres, ses archives et documents officiels, exemption de tout compte à rendre à quiconque, immunité de toute forme de poursuite judiciaire...
- Le Mécanisme engage les Etats "de manière irrévocable et inconditionnelle" à fournir leur contribution à son capital, et pourra décider de revoir les contributions de chaque Etat membre ; cette décision s'imposera automatiquement. Ce fonctionnement est donc contraire à l'article XIV de la Déclaration des droits de l'homme et du citoyen, que vous connaissez, je l'espère.
Monsieur le député, si l'exercice politique n'a pas trop érodé votre bonne foi, admettez que ces trois arguments, pris parmi tant d'autres du même acabit, sont difficilement réfutables, et suffisent à imposer le vote contre comme le seul honorable.
Cordialement,
Un citoyen.
.
.
Note d'eva :
.
Avec ce MES,
les recettes publiques seront injectées
non dans l'économie réelle
(emplois)
mais dans des intérêts privés
(au profit des banques).
Austérité pour tous, donc, c'est-à-dire
bas salaires,
retraites amputées,
fin des protections sociales
et des services publics,
mort du droit du travail
(flexibilité,
licenciements sans autorisation ni indemnités, etc)
et dictature du Cartel bancaire.

Voilà le vrai visage du MES,
le vrai visage de l' UE.
.
Eva R-sistons
.

 

Voir aussi :

MES : ils l'ont fait, merci les socialistes !

 

..

France : le MES est voté

 

L’Assemblée nationale vient de ratifier l’accord européen autorisant la création d’un Mécanisme européen de stabilité (MES), destiné à devenir le pare-feu de la zone euro contre les crises de la dette. Il ne fait aucun doute que les partis UMP/PS jouant le jeu de la dialectique hégélienne thèse/antithèse afin de mieux tromper et plumer le peuple, tout en servant les intérêts des familles oligarchiques, ratifieront sans problème le traité fixant les modalités de fonctionnement du MES.

 

 

austerite

 

Partager cet article
Repost0
20 février 2012 1 20 /02 /février /2012 02:43

Bientôt la mort de l'école républicaine pour tous

http://1.bp.blogspot.com/-S9-J9exrV4E/Tyj2ALV1_cI/AAAAAAAAApE/-SFffJS43g0/s1600/Education_Nationale.jpg

.

Le couperet est tombé! Pour rembourser la dette il faut détruire l'école publique. Quel formidable outil de propagande que la dette pour détruire ce service public.
 
Il faut sauver les banques, sinon..., il nous arrivera comme à la Grèce. Enfin, vous connaissez la chanson...
 
Il est à remarquer que la France depuis 2007 a une longueur d'avance sur les autres pays européens avec la fameuse RGPP. Cette arme de destruction massive de notre vivre ensemble, a déjà produit les effets dévastateurs escomptés.
 
On pourrait penser que la majorité silencieuse approuve ces actes de démolition de l'Ecole de la République. Le venin dispensé à longueur d'antennes par des média complaisants fait croire au plus grand nombre, que les enseignants sont tous des fainéants, qu'ils sont trop payés, qu'ils sont toujours en vacances, et surtout qu'ils sont beaucoup trop nombreux...
 
Quelle société allons nous laisser, seuls des champs de ruines vont témoigner devant le tribunal de l'histoire de notre lâcheté.
 

Si vous avez encore la capacité de vous indigner, si vous refusez la casse de notre modèle social, si vous vous préoccupez de la chose publique, si vous êtes de ceux-là, alors il faut agir partout où cela est possible

 

Lucien PONS, administrateur du blog

http://lucien-pons.over-blog.com

cliquez ici

 

Lire :

Système scolaire français : La grande hécatombe continue

 

Tout est en voie de destruction. Sarkozy Président de la France forte ? Ou de la France du chaos, couchée devant les Américains ? (eva)

 

Partager cet article
Repost0
19 février 2012 7 19 /02 /février /2012 03:53

http://2.bp.blogspot.com/_MHSb0RXru1w/S91a4ClSDSI/AAAAAAAAAkM/YC97OaUt4ww/s1600/evolution+terre+palestinienne.JPG

 

 

Je visionne des vidéos datant des années 2000-2005.

A l'époque, des supports comme Arte ou FR2

avec l'excellent Charles Enderlin - neutre -,

relayaient les événements en Palestine occupée.

Aujourd'hui, black out stalinien total :

L'entité sioniste tue, blesse, meurtrit, vole, pille, bombarde...

en silence.

Discrètement. Sans témoin.

Et poursuit la colonisation pour la rendre irréversible,

avec le soutien implicite, scandaleux, des Occidentaux.

 

Voici ce qui se passe en Palestine occupée (eva)


 

Lettre d'info n° 278 de l'AFPS

du 17 au 23 février 2012

 

.

A la Une

Grève de la faim de Khader Adnan : la détention admi­nis­trative est illégale et immorale. AFPS
Khader Adnan, un Pales­tinien de 33 ans habitant un village proche de Jénine situé au nord de la Cis­jor­danie, a été arrêté bru­ta­lement le 17 décembre 2011 à son domicile vers 3h30 du matin. Battu et humilié lors de son transfert vers une prison israé­lienne où il a subi un inter­ro­ga­toire violent, il a été placé par la suite en détention admi­nis­trative. Depuis 57 jours, il a entamé une grève totale de la faim pour pro­tester contre l’illégalité mani­feste de sa détention administrative.
Lire la suite : http://www.france-palestine.org/Greve-de-la-faim-de-Khader-Adnan


Action


Rassemblement de solidarité. GUPS
Vendredi 17 février 2012 18H A 20H30 à la Fontaine Saint Michel (Métro Saint Michel Ligne 4)
Pour soutenir  Khader Adnan, sa famille et tous les Prisonniers palestiniens.
Lire la suite : http://www.gups-france.org/

Pour continuer la lutte pour les droits fondamentaux du peuple palestinien, adhérez dès maintenant à l'AFPS http://www.france-palestine.org/spip.php?article2134 . Pour contacter un de nos 95 groupes locaux : http://www.france-palestine.org/?page=groupes


Avec l'AFPS vous pouvez  parrainer des enfants palestiniens et  leurs familles à Gaza, en Cisjordanie et dans les camps de réfugiés au Liban.
Lire la suite : http://www.france-palestine.org/-Parrainages-

Nouveauté sur le site de l'Association France Palestine Solidarité (AFPS) - dons en ligne
Dès maintenant, il vous est possible de nous adresser vos dons directement via notre site en toute sécurité.
Lire la suite : http://www.france-palestine.org/Faire-un-don


Culture

Je ne haïrai point. Izzeldin Abuelaish
Le docteur Izzeldin Abue­laish est né dans la bande de Gaza. Le 16 juin 2009 une roquette israé­lienne vient frapper la maison d’Izzeldin, tuant trois de ses filles et sa nièce. Frappé de manière si injuste et si cruelle par le destin, Izzeldin Abue­laish a refusé de sombrer dans la haine, choi­sissant de continuer, au nom de ses filles, son combat pour la paix.
Lire la suite : http://www.france-palestine.org/Je-ne-hairai-point

Gaza, Terre des oubliés, Terre des vivants. Ziad Medoukh
Recueil de poésie
Editions L’Harmattan- 70 poèmes-​​ 200 pages
Février 2012
Ziad Medoukh, le poète, l’écrivain, le militant engagé pour sa cause, et le simple citoyen pales­tinien, écrit ses poèmes en français, afin de les par­tager avec le monde fran­co­phone. Ses mots sont des mots d’espoir, de résis­tance, au milieu de l’enfer de Gaza. Il écrit en français, cette langue qui est pour lui, langue « de paix et d’espoir ».
Lire la suite : http://www.france-palestine.org/GAZA-TERRE-DES-OUBLIES-TERRE-DES


Boycott – Désinvestissement – Sanctions (BDS)

 

L’AFPS est engagée dans la cam­pagne BDS (Boycott, dés­in­ves­tis­sement, sanc­tions) avec ses par­te­naires du Col­lectif national pour une paix juste entre Pales­ti­niens et Israéliens.
Nous mettons en oeuvre une cam­pagne unifiée et coor­donnée pour imposer des sanc­tions contre Israël en tant que puis­sance occu­pante tant qu’il refuse d’appliquer le droit inter­na­tional, les réso­lu­tions des Nations unies et l’avis de la Cour inter­na­tional de Justice concernant le mur d’annexion en Cis­jor­danie, la colo­ni­sation constante de la Cis­jor­danie dont Jérusalem-​​Est et le siège de Gaza.


Colo­ni­sation : France Télécom-​​Orange doit rompre son accord avec l’entreprise israé­lienne Partner
L’AFPS demande à France Télécom-​​Orange de rompre son accord avec l’entreprise israé­lienne de télé­phonie mobile Partner Com­mu­ni­ca­tions, qui par­ticipe direc­tement aux acti­vités de colo­ni­sation en Cis­jor­danie et dans les hau­teurs du Golan.
Consultez tout le dossier : http://france-palestine.org/Colonisation-France-Telecom-Orange
Signez la pétition : http://www.petitions24.net/palestine_france_telecom_doit_rompre_son_accord_avec_partner

La muni­ci­palité de Naples condamne l’implication de Piz­za­rotti dans la construction d’un train à haute vitesse reliant Tel Aviv à Jérusalem. AFPS - Groupe de travail BDS
Selon le tracé prévu, le nouveau train devrait tra­verser les ter­ri­toires pales­ti­niens occupés sur 6,5 km, en vio­lation fla­grante des lois inter­na­tio­nales et des droits de l’Homme. C’est le cas, notamment, de la confis­cation illégale par les auto­rités israé­liennes des terres pales­ti­niennes appar­tenant aux habi­tants des vil­lages de Beit Iksa et Beit Sourik.
Lire la suite : http://www.france-palestine.org/La-municipalite-de-Naples-condamne


Témoignage/Opinion

A Gaza, rien ne bouge, rien ne change. Ziad Medoukh
Et coulent, coulent les années
Rien ne change à Gaza,
Et passe, passe le temps
Rien ne bouge
Dans cette ville isolée,
Enfermée et sous blocus.
Lire la suite : http://www.france-palestine.org/A-Gaza-rien-ne-bouge-rien-ne

Le risque d’être Palestinien. Majdouline Sbaï
Les pre­mières impression de Maj­douline Sbai vice-​​Présidente Europe Eco­logie les Verts au conseil régional Nord-​​Pas de Calais en charge de la Coopé­ration décen­tra­lisée de retour de Palestine …
Lire la suite : http://www.france-palestine.org/Le-risque-d-etre-Palestinien

Actualité
Cette rubrique reprend des articles de presse et com­mu­niqués per­mettant de suivre au jour le jour l’actualité de la question palestinienne.


Grève de la faim de Khader Adnan : la détention admi­nis­trative est illégale et immorale. AFPS
Khader Adnan, un Pales­tinien de 33 ans habitant un village proche de Jénine situé au nord de la Cis­jor­danie, a été arrêté bru­ta­lement le 17 décembre 2011 à son domicile vers 3h30 du matin. Battu et humilié lors de son transfert vers une prison israé­lienne où il a subi un inter­ro­ga­toire violent, il a été placé par la suite en détention admi­nis­trative. Depuis 57 jours, il a entamé une grève totale de la faim pour pro­tester contre l’illégalité mani­feste de sa détention administrative.
Lire la suite : http://www.france-palestine.org/Greve-de-la-faim-de-Khader-Adnan

Khader Adnan dans un état cri­tique alors qu’il continue sa lutte contre les vio­la­tions israé­liennes des droits de l’Homme. Addameer
Le 13 février 2012, la cour d’appel mili­taire israé­lienne a rejeté l’appel contre la détention admi­nis­trative de Khader Adan. La décision du tri­bunal ordonne le maintien en détention de Khader pour la durée totale de l’ordre de détention admi­nis­trative de 4 mois, à expi­ration le 8 mai 2012.
Lire la suite : http://www.france-palestine.org/Khader-Adnan-dans-un-etat-critique

Israël doit libérer ou juger un détenu pales­tinien observant une grève de la faim prolongée. Amnesty International
Les auto­rités israé­liennes doivent remettre en liberté un détenu pales­tinien ou l’inculper d’une infraction prévue par la loi et le juger dans les meilleurs délais, a déclaré Amnesty Inter­na­tional alors que l’on craint que cet homme ne meure en détention, après plus de 50 jours de grève de la faim.
Lire la suite : http://www.france-palestine.org/Israel-doit-liberer-ou-juger-un

Des soldats israé­liens mal­traitent un ado­lescent de Qattana, lui cassent les jambes et le forcent à marcher. Palestine News Network (PNN)
L’ONG « Defense for the Children Inter­na­tional » a révélé que l’arrestation d’un ado­lescent de 16 ans, Mahmoud Omar Faqeh, s’est effectuée en totale vio­lation des stan­dards inter­na­tionaux les plus élémen­taires en matière de trai­te­ments des mineurs en cas d’arrestations.
Lire la suite : http://www.france-palestine.org/Des-soldats-israeliens-maltraitent

Pho­to­jour­na­listes visés par les soldats de Tsahal lors des mani­fes­ta­tions contre la construction du mur et la pour­suite de la colonisation. Reporters sans frontières
Reporters sans fron­tières condamne fer­mement les vio­lences per­pé­trées par les forces armées israé­liennes à l’encontre de nom­breux pho­to­jour­na­listes, qu’ils soient pales­ti­niens, israé­liens ou étrangers, lors des mani­fes­ta­tions orga­nisées contre la construction du mur de sépa­ration et la pour­suite de la colo­ni­sation. L’organisation dénonce l’impunité la plus totale dont jouissent les soldats de Tsahal, res­pon­sables de ces exactions.
Lire la suite : http://www.france-palestine.org/Photojournalistes-vises-par-les

Infos Gaza 593 et 593 bis. Palestinian Center for Human Rights
Lire la suite : http://www.france-palestine.org/Infos-Gaza-593-et-593-bis

Yasser Abbas, chef des Palestiniens unis. Gilles Paris
Que penser de l’accord signé à Doha entre le Hamas et le Fatah sous l’égide du cheikh Hamad ben Khalifa Al-​​Thani, émir du Qatar ?
Lire la suite : http://www.france-palestine.org/Yasser-Abbas-chef-des-Palestiniens

Les divisions du Hamas menacent la réconciliation palestinienne. AFP

Les diver­gences de plus en plus visibles entre la direction en exil du Hamas et les chefs du mou­vement isla­miste dans la bande de Gaza com­pliquent et menacent la labo­rieuse récon­ci­liation avec le Fatah du pré­sident pales­tinien Mahmoud Abbas.
Lire la suite : http://www.france-palestine.org/Les-divisions-du-Hamas-menacent-la

Proche Orient : Pales­ti­niens et pays arabes pour une confé­rence de paix internationale. AFP
Les ministres arabes des Affaires étran­gères ont soutenu dimanche l’idée d’une confé­rence de paix inter­na­tionale sur le Proche-​​Orient, pro­posée par les Pales­ti­niens, lors d’une réunion au Caire.
Lire la suite : http://www.france-palestine.org/Proche-Orient-Palestiniens-et-pays


Analyses
Cette rubrique com­prend des articles de fond, per­mettant d’éclairer les dif­fé­rents aspects du conflit israélo-​​palestinien. Il s’agit d’articles repris dans les médias où d’analyses de spé­cia­listes réa­lisées pour l’AFPS.


Les maux moyen-​​orientaux d’Obama. Zaki Laïdi
"Dès son entrée en fonc­tions, Obama s’est fixé quatre objectifs au Moyen-​​Orient" : Irak ; Afgha­nistan, pro­cessus de paix, Iran.
"Le pro­blème est qu’Obama a net­tement ten­dance à sur­es­timer le pouvoir d’influence des États-​​Unis sur des acteurs plus faibles."
Lire la suite : http://www.france-palestine.org/Les-maux-moyen-orientaux-d-Obama

Empêcher un politicide au Proche-​​Orient. Henry Siegman - Huffington Post
Le pro­cessus de paix bila­téral que les Etats-​​Unis ont cherché obs­ti­nément à isoler de toute inter­fé­rence exté­rieure n’est pas seulement un exercice vide mais a donné à Israël une cou­verture pour son pro­gramme de colonisation.
Lire la suite : http://www.france-palestine.org/Empecher-un-politicide-au-Proche

Un Etat ou deux Etats en Palestine ? Quelles sont les conditions de la paix ? Pierre Stambul, co-​​président de l’UJFP

En 1988 à Alger, la direction de l’OLP (Orga­ni­sation de libé­ration de la Palestine) a reconnu l’Etat d’Israël dans ses fron­tières d’avant 1967 et a limité ses reven­di­ca­tions à un Etat pales­tinien sur 22% de la Palestine his­to­rique (Gaza, Jéru­salem Est et Cis­jor­danie). Avant d’examiner les cir­cons­tances his­to­riques qui ont mené à cette concession majeure et ce qui s’en est suivi, il convient de faire une consta­tation facile : près de 20 ans après les accords d’Oslo, consé­quences de la décision d’Alger, l’occupant a détruit dans les faits toute pos­si­bilité d’établir un Etat pales­tinien qui soit autre chose que la jux­ta­po­sition de ban­toustans isolés et non-​​viables. Alors, utopie pour utopie, revenons sur ce débat « un Etat/​deux Etats ».
Lire la suite : http://www.france-palestine.org/Un-Etat-ou-deux-Etats-en-Palestine,19257

Les Etats-​​Unis peuvent-​​ils empêcher Israël de bombarder l’Iran ? Thomas Cantaloube et Pierre Puchot, Médiapart
L’Iran, c’est l’ennemi sur lequel le gou­ver­nement Néta­nyahou a bâti sa majorité.
Lire la suite : http://www.france-palestine.org/Les-Etats-Unis-peuvent-ils

Prophète malgré lui. Uri Avnery 
Lundi dernier, j’ai eu l’honneur de recevoir le Prix Lei­bowitz pour “le travail d’une vie”, le prix fondé par l’organisation paci­fique de soldats Yesh Gvul (il y a une limite). J’étais dans l’incapacité de pré­parer un dis­cours et j’ai donc improvisé et je dois main­tenant rétablir de mémoire mes réflexions. (Le dis­cours élogieux du Prix Nobel, le pro­fesseur Ada Yonat, était beaucoup trop élogieux pour que j’y adhère.
Lire la suite : http://www.france-palestine.org/Prophete-malgre-lui


L'AFPS proche de chez vous

 

Vous souhaitez agir, adhérer, militer,vous informez... il existe certainement un groupe local de l'AFPS proche de chez vous.
Pour contacter l'un des 95 groupes locaux de l'AFPS, vous pouvez cliquez sur le lien suivant : http://www.france-palestine.org/?page=groupes


Outre le site http://www.france-palestine.org/, plusieurs groupes locaux de l'AFPS ont eux aussi un site dont voici la liste :

- Albertville : http://www.afps-albertville.fr/
- Alpes de Haute Provence : http://www.afps04.fr/
- Amiens : http://sites.google.com/site/assofrancepalestineafpsamiens/home
- Bordeaux : http://palestine33.free.fr/
- Deux-Sèvres : http://www.rezocitoyen.org/-Association-France-Palestine-Solidarite-79-.html
- Dijon : http://solidarite-palestine21.over-blog.com/
- Evry : http://www.evrypalestine.org/
- Gentilly : http://afpsgentilly.wordpress.com/
- Grenoble : http://www.afps-isere-grenoble.org/
- Lille : http://www.nord-palestine.org/
- Lorient : http://www.afpslorient.com/
- Marseille : http://www.palestine13.marsnet.org/
- Metz : http://afps57.free.fr/
- Nantes : http://afps44.france-palestine.org/
- Pau : http://afpspau.wordpress.com/
- Perpignan : http://palestine-perpignan.org/default.aspx
- Reims : http://afps-reims.fr/
- Rennes : http://www.rennespalestine.fr/
- Vierzon : http://palestine18.unblog.fr/
- Villeneuve d'Ascq : http://www.afps-villeneuvedascq.org/

Échos des groupes locaux

Consulter la rubrique écho des groupes locaux sur le site de l'AFPS : http://www.france-palestine.org/spip.php?rubrique32

L’AFPS34 invité au meeting du Front de Gauche le 8 février à Montpellier. AFPS 34
L’Afps34 était invitée, ainsi que d’autres asso­cia­tions, par le Front de Gauche au meeting du 8 février au Parc des Expo­si­tions à Mont­pellier. 8 à 9000 per­sonnes y ont participé.  Nous avons tenu une table avec des pro­duits pales­ti­niens, nos publi­ca­tions, des bro­chures etc.
Lire la suite : http://www.france-palestine.org/L-AFPS34-invite-au-meeting-du

Un début d’année 2012 bien rempli. AFPS Villeneuve d’Ascq (59)
Lire la suite : http://www.france-palestine.org/Un-debut-d-annee-2012-bien-rempli

Nouvelle ambulance pour le Medical Relief Society à Naplouse. Couserans Palestine, AFPS 31
Je suis plus qu’heureuse de vous annoncer que l’ambulance, pour l’achat de laquelle l’action de Couserans-​​Palestine et par­ti­cu­liè­rement de l’AFPS 31 a été déter­mi­nante est enfin arrivée chez son des­ti­na­taire : le Medical Relief Society à Naplouse, où elle a déjà servi à secourir une femme âgée agressée par des colons.
Lire la suite : http://www.france-palestine.org/Nouvelle-ambulance-pour-le-Medical

Rendez-vous


Désormais vous pouvez retrouver vos rendez-vous par département et non plus par région pour une meilleure lisibilité

Partager cet article
Repost0
19 février 2012 7 19 /02 /février /2012 03:30

Sommaire :

Sarkozy, la France faible. Par eva R-sistons

F. Asselineau, la France forte. Par Eva R-sistons

Actualité commentée par eva R-sistons + liens

 

http://www.linternaute.com/actualite/politique/detournements-affiche-sarkozy/image/detournements-affiche-sarkozy-1140638.jpg

http://www.linternaute.com/actualite/politique/detournements-affiche-sarkozy/image/detournements-affiche-sarkozy-1140638.jpg

 

 

Sarkozy, le néant et la trahison.

La France faible.

Par eva R-sistons


 

Sarkozy a posé sa candidature. Non événement, on s'y attendait. Pour nous le vendre à nouveau, les spécialistes de la communication se sont mis au travail, avec nos sous.

 

Que retenir ? Rien. Le vide absolu. Si : Sarkozy a trahi tous ses engagements, et il ne dit pas ce qu'il va faire réellement : Achever de détruire la France, ses valeurs, son indépendance, son modèle social, sa laïcité. Et l'offrir aux gourous du Nouvel Ordre Mondial. Quel bilan ? Un désastre : Chômage ou travailler plus pour gagner moins,  pouvoir d'achat en berne, précarité accrue, guerres néo-coloniales au service des Anglo-Saxons, etc. Pour échapper à son bilan, le sieur hongrois stigmatise les chômeurs, les étrangers, les "assistés"... ou bien il invente des solutions hasardeuses comme, entre ses mains, le référendum : Pour mieux contourner la rue, les syndicats, les blocages parlementaires, le Sénat désormais dominé par une Gauche risquant de faire obstruction à ses réformes s'il est réélu.

 

A lui seul, son slogan est une imposture : Une France forte ! Sauf devant l'Allemagne, sauf devant les Anglo-Saxons qui lui dictent sa politique intérieure ou étrangère, sauf face aux Français : 4 millions de chômeurs, de plus en plus de sdf, une dette de 1700 milliards d'euros, dette quasiment multipliée par deux sous sa présidence, ou encore des réserves d'or offertes aux fonds de pension américains...

 

Les Médias collabos se sont mis au travail pour le promouvoir envers et contre tout. Ce n'est plus "S. Royal-Bécassine", mais "Hollande le menteur"  face à ce nouveau "Gl de Gaulle seul contre tous", quel panache ! Et "faisant appel au peuple" pour arbitrer (Reyniès, C dans l'Air du 16.2.2012) ! A défaut d'un bilan, Sarkozy peut compter sur la valetaille des Médias prostitués.

 

L'Occupant de l'Elysée fera-t-il illusion à nouveau ? Ou se maintienda-t-il par la force ? L'avenir nous le dira...

 

Eva R-sistons

 

 

http://pauvrefrance.p.a.pic.centerblog.net/o/3fa4dd53.jpg

http://pauvrefrance.p.a.pic.centerblog.net/o/3fa4dd53.jpg

 

Voir aussi :

 

Sarkozy, le scandale Facebook
.

 

Le formidable Appel de François Asselineau

aux Maires de France

.

 

 

 

 

La France forte

avec François Asselineau,

celui dont notre pays a besoin.

Par eva R-sistons


Pourquoi nous devons tout faire

(500 signatures, et exiger sa médiatisation)

pour que François Asselineau

puisse faire entendre sa voix,

proposer aux Français les réponses

dont le pays a besoin


 

La situation est grave, historique. Un destin se façonne quand un homme sait compendre l'Histoire et la transcender. Aujourd'hui, seul François Asselineau peut sortir la France de la crise où on l'a plongée pour l'asservir, seul François Asselineau peut rendre à notre pays sa souveraineté, la maîtrise de son destin confisquée par les Institutions internationales;  Et c'est pour cela que les Médias aux ordres des Anglo-Saxons organisent un black-out scandaleux, stalinien, à son égard. Même un homme comme Chevènement - je viens de l'expérimenter sur son site -  piétine la démocratie lorsqu'on évoque la candidature de François Asselineau, son Appel aux Maires :  J'ai été censurée ! Eh oui, cela va jusque là ! JP Chevènement l'homme "libre" est au service du Système, de la Pensée Unique. Comme tous les autres ! Le vernis fait illusion...

 

Tous les Lecteurs, toutes les Lectrices de ce site, et plus généralement tous les Français attachés à leur pays, à sa souveraineté, à ses valeurs, à son modèle social, doivent pourvoir se reconnaître dans le programme de François Asselineau : Sortie de l'euro qui tue l'emploi, sortie de l'Europe-dictature au service du Cartel bancaire et plus généralement du Nouvel Ordre Mondial, sortie de l'OTAN qui nous conduit à servir des intérêts étrangers et à mener des guerres abominables de plus en plus risquées,  défense de la langue et de la culture françaises comme des collectivités territoriales, puissante relance des services publics,  et puis la Banque de France retrouverait ses prérogatives de financement de l'Etat et des Collectivités locales (extinction de la dette) et le modèle social cher au coeur de tous serait protégé : François Asselineau se revendique clairement du Programme du Conseil National de la Résistance élaboré, en gros, par le Gl de Gaulle et par les communistes, et qui nous a valu toutes les conquêtes sociales auxquelles nous sommes si attachés, comme la S.S. C'est un programme de rassemblement au service d'une France indépendante, juste, et réellement forte.

 

Nous pouvons tous nous reconnaître dans ces orientations: La Droite gaullienne nostalgique d'une France souveraine, respectée dans le monde, la Gauche authentique soucieuse de vraiment conserver le modèle social français, et même l'Extrême-Droite attachée à l'identité de la France, à sa langue, à sa culture - refusant l'américanisation à marche forcée de l'actuel Occupant de l'Elysée. En clair, si la candidature de Sarkozy est un non-événement, celle de François Asselineau est un grand événement, de ceux qui fondent notre identité, et de ceux qui sont porteurs d'espérance.

 

Les Médias au service des Industriels de l'Armement, de l'Oligarchie anglo-saxonne et des Grandes banques comme Goldman Sachs font tout pour occulter la candidature de F. Asselineau, trop indépendante, trop attachée à la spécificité française : Nous ne devons plus exister en tant que Nation souveraine mais en tant qu'entité au service de la Ploutocratie anglo-saxonne et de ses amis. En d'autres termes, avec des hommes comme Sarkozy, Copé, DSK, Valls ou même Hollande, les mondialistes veulent tuer la France et l'aligner définitivement.

 

Ainsi, nous avons le devoir impératif de TOUT faire pour que François Asselineau, cet amoureux de la France, cet homme de conviction courageux, intègre, énergique, puisse faire entendre la voix particulière de notre pays.

 

La nôtre, en fait...

 

Eva R-sistons

 

 
 

 

NB : En écoutant son Appel aux Maires de France, j'ai eu un choc - un coup  de foudre politique.  F. Asselineau était l'homme que j'attendais, sobre, sincère, indépendant, très différent du "gourou" de Démosophie, et si proche de nous tous, de toutes nos aspirations... Maintenant, il doit absolument intégrer dans ses projets pour la France la dimension du Nouvel Ordre Mondial, la menace qu'il constitue (eva)

.


Pour accéder au site officiel :
.
.
La parution complète et autres liens :

2012 : Sarkozy au service de la France ? Non. Voici le meilleur candidat (vidéo)

Non à l'américanisation du monde - en particulier de la France (vidéo)

François Asselineau défend la France


Scandale des Médias anti-démocratiques: Boycott total de F. Asselineau !

 

.

 

Le programme que les Médias ne vous présenteront pas :

 

  .

Par François Asselineau 3 octobre 2011 12:57 François Asselineau


(..) Nos 7 remèdes prioritaires constituent à eux seuls le changement politique le plus puissant qui ait été présenté aux Français depuis 1958.

Les voici :


1. la sortie urgente de l’euro, dont les effets sont désastreux dans tous les domaines et dont la désintégration est inéluctable,


2. la réattribution à la Banque de France de son rôle normal de financement de l’État et des collectivités locales, sans quoi tout contrôle de l’endettement public est voué à l’échec (abrogation de l’article 25 de la loi n°73-7 du 3 janvier 1973),


3. la réappropriation par la France de son droit inaliénable à défendre elle-même ses propres intérêts à l’Organisation Mondiale du Commerce(OMC), sans laisser cette tâche, cruciale pour contrer les délocalisations, à la Commission européenne qui piétine nos intérêts vitaux,


4. le rétablissement effectif du contrôle des flux de capitaux, de marchandises, de services et de personnes, seule mesure de sauvegarde permettant de donner un coup d’arrêt à la débâcle économique et sociale en cours,


5. la renationalisation de notre politique étrangère, accompagnée d’une sortie de l’OTAN et du retrait de nos troupes engagées dans des guerres juridiquement illégales, moralement honteuses, et très meurtrières(comme en Afghanistan par exemple),


6. la sortie au plus vite de l’Union européenne car toutes les mesures précédentes, vitales pour redresser la France, sont toutes contraires aux traités européens. Cette sortie est parfaitement possible : l’article 50 du traité sur l’UE l’a prévue,


7. le lancement d’un grand programme de logements sociaux. Il sera financé par notre sortie de l’UE, qui nous fera économiser au moins 10 milliards d’euros par an, estimation minimale du coût net de l’Union européenne pour la France. Nous résoudrons ainsi les problèmes de logement des Français tout en procédant à une relance économique créatrice d’emplois

 

http://www.agoravox.fr/auteur/francois-asselineau-64510?debut_articles=32#pagination_articles

.

 

 

 

L' Actualité

(notamment les corridors humanitaires) 

par eva R-sistons

 

suite ici :

 

Samedi 18 février 2012
Partager cet article
Repost0
18 février 2012 6 18 /02 /février /2012 11:20

 

 

http://beq.ebooksgratuits.com/images/dickens2.jpg
1http://beq.ebooksgratuits.com/images/dickens2.jpg

 

Eradiquer les Indiens "de la surface du globe"...
Charles Dickens (1812-1870), un raciste génocidaire (Countercurrents)

 

Gideon Polya
.

L’holocauste indien

et le génocide des Musulmans par les Etats-Unis et leurs alliés

 

 

 

 

Partager cet article
Repost0
16 février 2012 4 16 /02 /février /2012 14:25

30.01.2012
NDAA, SOPA, PIPA, ACTA, la grande offensive contre les libertés


En décembre, Barack Obama a signé la loi NDAA autorisant la détention illimitée et sans jugement des citoyens américains. Cette possibilité avait été instaurée par le Patriot Act de Bush mais jusqu'ici c'était réservé aux ressortissants étrangers. C'est donc de facto la fin "l'habeas corpus", droit constitutionnel fondamental de toute démocratie qui garantit à chaque citoyen de ne pas être emprisonné sans jugement.

Cette loi NDAA est une initiative des représentants et sénateurs Républicains qui ont la majorité au Congrès, mais une grande partie des Démocrates l'ont voté aussi. Obama a exprimé son désaccord mais il a quand même signé le décret d'application de la loi et il n'a pas opposé son véto comme il en avait la possibilité.

voir cette vidéo à propos de la loi NDAA


Début janvier sont arrivées les lois SOPA et PIPA qui vont permettre d'interdire des sites sans aucune décision judiciaire et pour des motifs aux définitions très extensives.

Ce à quoi vient s'ajouter ACTA, un accord multilatéral négocié en secret par 39 pays depuis 3 ans, sans que les parlements soient informés ni consultés. En façade, ACTA est un traité pour lutter contre les contrefaçon et pour protéger la propriété intellectuelle. En réalité, il s'agit de faire surveiller et censurer les internautes par les fournisseurs d'accès à Internet, sans recours possible pour les internautes.

Tout se passe comme si les élites sentaient monter la probabilité d'une révolte (suite au mouvement des Indignés, aux "tea party" ou au succès de Ron Paul) et avaient décidé de mettre en place tous les instruments de contrôle pour une dictature. Et une nouvelle fois, Obama a cédé, comme il l'avait fait en faveur des banques et du lobby de Wall Street.

Quelques liens à propos de la loi NDAA:
Les États-Unis : une « Dictature démocratique » sur la voie d'un État totalitaire
Obama signe la loi sur la détention indéfinie et la torture

A propos des lois SOPA et PIPA:
SOPA et PIPA, la liberté d'information en danger
Lois SOPA et PIPA: Désolé, vous n’êtes pas autorisé à lire ceci
Pourquoi nous devons arrêter la SOPA et la PIPA
Loi antipiratage SOPA: la pression monte aux Etats-Unis

A propos d'ACTA:
ACTA, le dossier bilan
“Acta va trop loin”, interview du rapporteur du traité au Parlement européen
ACTA: une seule certitude, la limitation de nos libertés
ACTA: quatre lettres qui pourraient changer la face du monde

 

________________________________________________________________________________

 

 

 

 

Les US veulent être chez eux, partout (et pas que pour les ayants droits), et faire voter des lois US actives dans le monde entier : voir ACTA.

 

Pour les gouvernements, les ayants droits servent de prétexte pour mettre en place, une surveillance de tous sur tout.


 

Et les US voient grand contrairement à la France et ses lois en "i" franco-française, les lois US en "A" sont mondiales.


NDAA, SOPA, PIPA, ACTA,... Il est grand temps du dire BASTA.


 

Et pire.... (texte original) Au regard de ce qu'ils viennent de faire voter par leur congrès.

 

Version traduite :

«Guantánamo Forever ?" - Le Congrès adopte le projet de loi 662 milliards Défense, alias le NDAA

Tyler Durden's picture

Soumis par Tyler Durden le 14/12/2011 19:00 -0500

 

Le Congrès vient de passer la Loi sur la défense nationale l'autorisation à un vote de 283 à 136. 190 républicains et 93 démocrates ont voté pour, 43 républicains et 93 démocrates ont voté «contre». Préparez vous à être arrêtés, sans frais, simplement parce que quelqu'un "là-haut», estime-vous livrer à "terroristy" stuff. Bonne chance pour prouver qu'ils avaient tort.

De Reuters :

La Chambre des représentants américaine a approuvé un projet de défense, le mercredi nécessitant l'armée pour gérer militants présumés liés à Al-Qaïda, agissant peu de temps après le président Barack Obama enlevé une menace de veto de la loi controversée.

Le projet de loi devrait passer au Sénat cette semaine, puis aller à un bureau d'Obama pour sa signature dans la loi.

Peu avant le vote de la Chambre, la Maison Blanche a annoncé conseillers du président ne recommanderais pas un droit de veto, mais ils ont dit qu'ils avaient encore des préoccupations au sujet de la mesure.

La mesure impose également de nouvelles sanctions contre la banque centrale de l'Iran et de manière préventive gèle partie de l'aide au Pakistan.

Et CNN :

La Maison Blanche a levé une menace de veto contre un géant 662 milliards de dollars le projet de loi d'autorisation de la défense mercredi après législateurs apporté des changements dans le langage impliquant des détenus.

En particulier, le législateur a ajouté la langue à préciser que rien dans le projet de loi exigeant détention militaire des suspects d'Al Qaïda aurait interférer avec la capacité d'application de la loi civile à mener des enquêtes et des interrogatoires du terrorisme dans les Etats-Unis.

Une déclaration de la Maison Blanche, Secrétaire de presse Carney Jay dit que les changements signifient que les conseillers du président Obama ne recommandera pas un droit de veto. La mesure devrait arriver pour les votes à la Chambre et au Sénat cette semaine.

Démocrates pour offrir aux changements taxe sur les salaires coupés proposition

La question était de l'autorité du Président de décider si les personnes détenues dans les enquêtes terrorisme serait maintenu en détention militaire ou civil.

Le sénateur John McCain de l'Arizona, le républicain haut sur le Senate Armed Services Committee, a déclaré que le projet de loi comprend une «renonciation à la sécurité nationale» qui permet au président de transférer un suspect de l'armée à la garde civile s'il le choisit.

Swell, en d'autres termes il ne sera pas un colonel en tirant sur vos ongles ... il faudra attendre quelques Spook dans un manteau gris.

Et maintenant, pour une opinion:

Guantanamo Forever? Via le NYT

Charles C. Krulak et Joseph P. Hoar sont à la retraite généraux quatre étoiles Marine.

DANS sa discours inaugural , le président Obama nous a appelés à "rejeter comme faux le choix entre notre sécurité et nos idéaux." Nous en convenons. Maintenant, pour protéger à la fois, il doit de veto de la Loi sur la défense nationale l'autorisation que le Congrès devrait passer cette semaine.

Ce projet de loi budgétaire - qui peuvent être rejetées sans couper le financement de nos troupes - est à la fois erronée et inutile: le président a déjà la puissance et la flexibilité nécessaire pour lutter efficacement contre le terrorisme.

Une disposition autorise les militaires à détenir indéfiniment des gens sans frais soupçonné d'être impliqué avec le terrorisme, y compris les citoyens américains appréhendés sur le sol américain. Procédure régulière serait une chose du passé. Certains prétendent que cette disposition ne ferait que codifier les pratiques existantes. La loi actuelle permet aux militaires de détenir des gens pris sur le champ de bataille, mais cette disposition serait d'élargir le champ de bataille afin d'inclure les Etats-Unis - et la main d'Oussama Ben Laden une victoire non acquises longtemps après sa disparition bien méritée.

Une deuxième disposition serait le mandat détenu par l'armée pour les suspects les plus terrorisme. Elle obligerait les responsabilités militaires, il n'a pas cherché. Ce serait violer non seulement l'esprit de la Loi sur la reconstruction post-limitant l'utilisation des forces armées pour l'application du droit interne, mais aussi notre confiance avec les membres du service, qui s'enrôlent croire qu'ils ne seront jamais demandé de tourner leurs armes sur les compatriotes américains. Il serait marginaliser le travail du FBI et les agences locales de l'application des lois antiterroristes dans le domestique. Ces organismes ont recueilli des renseignements précieux parce que le système de justice pénale - à la différence de détention militaire indéfinie - accorde des incitations à coopérer suspects.

Obligatoires détention militaire permettrait de réduire, sinon éliminer, le rôle des tribunaux fédéraux dans les affaires de terrorisme. Depuis 9 / 11, le fragile, non testés commissions militaires ont condamné que six personnes sur des accusations liées au terrorisme, contre plus de 400 dans les tribunaux civils.

Une troisième disposition étendrait encore une interdiction des transferts de Guantanamo, veillant à ce que ce symbole moralement et financièrement coûteuse d'abus de détenus restera ouverte à l'avenir. Non seulement cela renforcer les efforts de recrutement d'Al-Qaïda, il a aussi, il serait presque impossible de transférer 88 hommes (sur les 171 détenus là-bas) qui ont été défrichées pour la libération. Nous devrions aller de fermer Guantanamo, ne pas l'étendre.

Ayant servi les différentes administrations, nous savons que les politiciens des deux partis aiment ce pays et veulent la garder en sécurité. Mais en ce moment certains membres du Congrès sont que trop disposés à saper nos idéaux au nom de la lutte contre le terrorisme. Ils devraient se rappeler que les idéaux américains sont actifs, et non passif.

 

Lien : http://translate.google.com/translate?hl=fr&sl=auto&tl=fr&u=http%3A%2F%2Fwww.zerohedge.com%2Fnews%2Fcongress-passes-662-billion-defense-bill-aka-ndaa


Partager cet article
Repost0
16 février 2012 4 16 /02 /février /2012 13:56

 

http://4.bp.blogspot.com/-SX4ou20kEuI/TsOK9CP1mbI/AAAAAAAAFNQ/BK5sON46hAc/s1600/goldman-sachs-vampire-squid.jpg

http://4.bp.blogspot.com/-SX4ou20kEuI/TsOK9CP1mbI/AAAAAAAAFNQ/BK5sON46hAc/s1600/goldman-sachs-vampire-squid.jpg

 

 

Goldman Sachs a camouflé la dette de la Grèce.

Puis parié sur sa faillite.


Goldman Sachs a camouflé la dette de la Grèce.

parié sur sa faillite DISSIMULATION |

De nouvelles révélations accablent la banque d’affaires américaine,

qui semble avoir joué sur tous les…


Pour lire la suite cliquez ici


 

 

Grèce : Banqueroute volontaire ?

 

Le ministre luxembourgeois des Finances, Luc Frieden, a laissé entendre que la Grèce pourrait être exclue de la zone euro si elle ne tenait pas ses promesses de réformes et de réduction du déficit budgétaire.  Il est apparu que le trou de 325 millions d'euros n'était pas bouché de manière convaincante. Par ailleurs, "je n'ai pas reçu les garanties par écrit des chefs de la coalition au pouvoir en Grèce concernant la mise en place du programme d'austérité", a souligné M. Juncker. Le déblocage d'une aide cruciale pour éviter une faillite de la Grèce est reporté.


Le ministre luxembourgeois des Finances, Luc Frieden, n'a pas hésité à laisser entendre que la Grèce pourrait être exclue de la zone euro si elle ne tenait pas ses promesses de réformes et de réduction du déficit budgétaire.

"S'ils ne font pas tout cela, je pense qu'alors nous devrons continuer avec 16 pays" dans l'Union monétaire, a-t-il dit. "S'ils ne le font pas, je pense qu'ils s'excluent eux-mêmes de la zone euro", a-t-il insisté.

La zone euro a décidé mardi de reporter à nouveau un déblocage d'une aide cruciale pour éviter une faillite de la Grèce, Athènes n'ayant pas rempli à temps toutes les conditions, alors que certaines voix s'élèvent pour évoquer une sortie du pays de la monnaie commune.

"Il semble que de nouveaux travaux techniques doivent encore être réalisés entre la Grèce et la troïka" qui rassemble les principaux bailleurs de fond du pays, et ce "dans plusieurs domaines", a expliqué mardi soir le chef de file des ministres des Finances de la zone euro, Jean-Claude Juncker.

Du coup, une réunion de leur forum de l'Eurogroupe, initialement prévue mercredi à Bruxelles pour approuver le plan de sauvetage, a été annulée et remplacée par une simple conférence téléphonique. La décision a été repoussée à lundi.

Athènes espérait pourtant s'assurer dès mercredi soir un feu vert pour une aide sans précédent de 230 milliards d'euros en deux volets, prévue en échange de mesures drastiques d'austérité et de réformes: 100 milliards d'euros d'effacement de dette par les banques et 130 milliards d'aide publique.

Le vote dimanche par le parlement grec du programme d'austérité exigé par ses créanciers publics avait levé un premier obstacle. Mais Athènes devait aussi trouver avant mercredi 325 millions d'euros d'économies supplémentaires dans so, il est apparu que le trou de 325 millions d'euros n'était pas bouché de manière convaincanten budget 2012 et les dirigeants des partis grecs au pouvoir devaient s'engager par écrit à mettre en oeuvre les réformes après les élections d'avril.

 

PROCESSUS PLUS LONG QUE PRÉVU

Or, après une réunion mardi de hauts fonctionnaires de la zone euro destinée à préparer l'Eurogroupe, selon une source ayant participé à la discussion.

"Le processus est plus long que prévu, tous les éléments ne sont pas encore en place", dit-elle à l'AFP.

Par ailleurs, "je n'ai pas reçu les garanties par écrit des chefs de la coalition au pouvoir en Grèce concernant la mise en place du programme d'austérité", a souligné M. Juncker.

A Athènes, le gouvernement grec entend décider "dans les prochains jours" des économies supplémentaires de 325 millions d'euros réclamées par les créanciers. Selon des médias grecs, une partie de cette somme proviendra d'une réduction d'environ 10% des salaires des régimes spéciaux (militaires, policiers, juges, diplomates, universitaires, etc.) et une autre d'une réduction du budget des ministères, dont celui de la Défense.

 

ON ATTEND L'ANALYSE DE LA TROÏKA

Concernant l'engagement écrit des socialiste et de la droite pour s'assurer qu'ils tiendront parole sur les réformes, y compris après les élections législatives prévues en avril, il "sera prêt mercredi", selon une source au ministère des Finances. Mais c'est trop tard pour plusieurs pays européens qui préfèrent attendre lundi pour trancher.

Dernier problème: La troïka n'a toujours pas remis aux ministres de l'Eurogroupe son analyse de la soutenabilité de la dette grecque, selon une source proche des négociations. Le projet de sauvetage du pays dans son ensemble - plan d'austérité, réduction de dette et renflouement financier - vise à ramener la dette publique de la Grèce à 120% du produit intérieur brut, contre 160% du PIB aujourd'hui.

Mais les discussions achoppent notamment sur le niveau de participation de la Banque centrale européenne à l'opération d'allègement de la dette d'Athènes, pour compléter l'effort des créanciers privés, ainsi que sur ses modalités.

Il y a aussi un désaccord sur le fait de savoir s'il faut conserver l'objectif d'un niveau d'endettement public grec ramené à 120% ou si l'on peut le laisser atteindre un niveau plus élevé, par exemple 125%. "Il y a les fétichistes du 120% qui n'en démordent pas", en particulier les Pays-Bas, l'Allemagne et la Finlande", dit une source proche des négociations.

La prochaine échéance est dont lundi avec la réunion de l'Eurogroupe à Bruxelles, programmée de longue date. Selon la source, "on est encore dans les clous" pour espérer éviter un défaut de paiement en mars".

 

14,5 MRD EUR À REMBOURSER AU 20 MARS

Mais, avertit un autre négociateur, les reports à répétition de l'aide à la Grèce deviennent inquiétants. "A croire qu'on veut aller vers le défaut de paiement sans le dire...", dit-il à l'AFP.

Pour éviter la banqueroute, Athènes doit absolument rembourser le 20 mars 14,5 milliards d'euros de créances, et obtenir le feu vert de ses partenaires au plan d'aide, qui représente un effort combiné supérieur à la richesse nationale annuelle produite par la Grèce (212 milliards d'euros attendus en 2012).

Un défaut de paiement grec aurait "des conséquences dévastatrices", non seulement pour Athènes, mais pour l'Europe entière, a mis en garde mardi le commissaire européen aux Affaires économiques Olli Rehn.http:/


www.news26.tv/econmie/1650-grece-banqueroute-volontaire.html

 

 

§§§§§

 

.

Cahier d’un voyage en Grèce – Vogue.it

Posted: 16 Feb 2012 01:38 AM PST

 

"At the airport - as it happened to any other passenger - the officer checked my luggage with an obstinate meticulousness, almost savage, clumsily ransacking my hand luggage to finally find a jar of dried spawn to prepare the tasty Taramosalata that I constantly crave for, as in Italy it’s difficult to find it. A smile finally brightened up her stern face. She immediately asked me, a little hesitating, with a knowing look, slightly surprised: "Do you like it?" I answered yes, of course. She was almost touched, with a strange light in her eye, when I added with no emphasis and with a steady voice: "And I really love your Country".
.
http://i.telegraph.co.uk/multimedia/archive/01674/Nigel-Farage_1674505c.jpg
http://i.telegraph.co.uk/multimedia/archive/01674/Nigel-Farage_1674505c.jpg
.

 

Toujours autant apprécié ici, Nigel Farrage qui est un des rares euro-députés qui mérite d’être écouté pour les vérités qu’il donne! Durant sa dernière élocution devant le parlement européen, il prévient que le récent chaos en Grèce n’est pas grand chose, ce qui va arriver d’ici peu va être bien pire! On s’en doute et on le redoute aussi… Et pas qu’en Grèce…


Une réponse à Nigel Farage : vos politiques ont conduit la Grèce vers la révolution…

 

Lire aussi :

Moody's et la Grèce : une histoire datant de 1931 selon Xavier Tracol

De la république au fascisme, après une dégradation Parmi les documents distribués le 9 février à l’entrée de la salle du Vieux Château à Laval par les membres du CAC 53 (collectif 53 pour l’audit…


Pour lire la suite cliquez ici

 

.

Partager cet article
Repost0
15 février 2012 3 15 /02 /février /2012 15:58

 

 

allemagne doit payer la gréce

 

 

L’Allemagne doit payer à la Grèce ses obligations qui sont impayées longtemps.

Signez la demande


En octobre 1940, la Grèce est entraînée dans la Seconde Guerre mondiale suite à l’invasion de son territoire par Mussolini. Pour sauver Mussolini d’une défaite humiliante, Hitler a envahi la Grèce en 1941.

La Grèce est pillée et dévastée pas les Allemands comme aucun autre pays sous leur occupation militaire. La Croix Rouge Internationale a jugé qu’entre 1941 et 1943, au moins 300,000 grecs sont morts de la faim- un résultat direct du pillage de la Grèce par les Allemands. Mussolini s’est plaint à son ministre des affaires étrangères, le Conte Ciano « Les Allemands ont pris des Grecs même leurs lacets de souliers ».

L’Allemagne et l’Italie, en plus de faire la Grèce payer des sommes exorbitantes en dépenses d’occupation, ont obtenu de la Grèce par la force un prêt (un prêt d’occupation) de $3.5 billion. Hitler lui-même a reconnu la nature légale de ce prêt et a donné des ordres pour le commencement du remboursement du prêt. Après la fin de la guerre, la Grèce est accordée $7.1 billion à la Conférence de Paris en 1946, des $14.0 billion demandées, pour les réparations en dommages résultant de la guerre.

L’Italie a remboursé la Grèce de sa part du prêt d’occupation, l’Italie et la Bulgarie ont payé la Grèce les réparations en dommages de guerre, et l’Allemagne a payé les réparations en dommages de guerre à la Pologne en 1956 et à l’ex-Yougoslavie en 1971. La Grèce a demandé de l’Allemagne le paiement du prêt d’occupation en 1945, 1946, 1947, 1964, 1965, 1966, 1974, 1987 et en 1995. Toutefois, l’Allemagne refuse constamment à payer ses obligations à la Grèce qui s’élèvent du prêt de l’occupation et des réparations en dommages de guerre. En 1964, le Chancelier Allemand Erhard s’est engagé à rembourser le prêt après la réunification de l’Allemagne, qui s’est produite en 1990.

Les suivants sont révélateurs de la valeur courante des obligations Allemandes à la Grèce : se servant du taux d’intérêt moyen du Bon du Trésor des É.U., depuis 1994, comme le taux d’intérêt, qui est à peu près 6%, il est estimé que la valeur courante du prêt d’occupation est $163.8 billion et que les réparations en dommages de guerre sont $ 332 billion. Jacques Delpla, l’économiste et consultant français au gouvernement Français, a déclaré le 2 juillet 2011 que l’Allemagne doit la Grèce 575 billion euros résultant des obligations de la Seconde Guerre mondiale (Les Echos, Samedi, le 2 juillet, 2011). Dr. Albrecht Ritschl, l’historien allemand en économie, a averti l’Allemagne de prendre une approche plus chaste dans la crise de l’euro du 2008-2011, comme elle peut se voir confronter des demandes renouvelées et justifiées en réparations de dommages de la Seconde Guerre mondiale (Der Spiegel, le 21 juin 2011, guardian.co.uk, le 21 juin 2011).

Les Allemands n’ont pas seulement pris « même les lacets de souliers » des Grecs. Durant la Seconde Guerre mondiale la Grèce a perdu 13% de sa population, dont une partie en bataille, mais surtout de la faim et des crimes Allemandes de guerre. Les Allemands ont tué la population des 90 villages et villes grecques, ils ont brûlé complètement plus que 1,700 villages et plusieurs de leurs habitants étaient aussi exécutés, ils ont réduit le pays en décombres, et ils ont pillé les trésors archéologiques du pays.

Nous demandons du gouvernement Allemand à honorer ses obligations à la Grèce, qui sont longtemps impayées, en s’acquittant du prêt d’occupation obtenu par la force, et en payant les réparations en dommages de guerre proportionnellement aux dommages matériaux, aux atrocités et au pillage commis par les machines guerrières Allemandes.

Translated by – traduit par: Helen Bomis

 


Signez la demande

 

 

.

 

Lire aussi :

 

 

Partager cet article
Repost0
13 février 2012 1 13 /02 /février /2012 00:02
 

 

Assistance à pays (Grèce) en danger de mort !

 

 http://www.wikistrike.com/article-wikistrike-live-athens-99163819.html


..

(..) Nous assistons en direct à la mort d'un peuple, avec la vague de froid, une vaste majorité de grecs qui vivent désormais dans les rues, pauvres humains en phase terminale alimentés uniquement par des fouilles dans les poubelles et par la charité de quelques patriotes, tombent d'épuisement en plein milieu de manifestation, et meurent, le corps kidnappé très vite par des bras policiers qui l'emmènent loin des caméras.


Il n'y a plus d'échappatoire, il n'y a plus d'alternative possible. Les grecs sont à terre, ce sont nos frères et nos soeurs qui meurent là-bas, alors réveillez-vous, car en Grèce se déroule aujourd'hui ce qui nous attend tous. Le FMI, l'Union européenne dont le politologue Boukovski qui a passé 12 ans dans les goulags soviétiques dit lui-même que c'est une dictature, les banques d'assurances, privées et autres, les spéculateurs, les politiques, tous sont des traitres car ils nous ont tous trahit. Ils font crever les peuples pour imposer leur gouvernement mondial, pour s'accaparer toutes nos richesses et nos libertés gagnés durement à la sueur de nos fronts et par des révolutions dans le sang. Aujourd'hui est revenu le temps de  la révolte inévitable, de la révolte de la survie, la révolte du dernier espoir. 


Quand vous aurez vaincus votre peur, alors vous marcherez sur le cadavre de vos tyrans.

 

Faites tourner ce message, que personne ne puisse dire qu'il ne savait pas pour les enfants grecs...

 Ghisham Doyle pour WikiStrike

 

 

Grèce : Voir ici :

Un désastre humanitaire en Grèce,des enfants meurent sur les bancs d'école

 

et là :

 

Tragédie grecque !

 

Misère.

Révolte.

Et nous ?

 

Résister au Cartel bancaire, ex: Policiers grecs, journaliste Irlandais. Grèce. Langue française


 

Partager cet article
Repost0
12 février 2012 7 12 /02 /février /2012 08:13

L’Autriche bientôt libérée de l’Union européenne ?

Les Autrichiens, pour une grande partie, souhaiteraient sortir de l’Union européenne. Une « plateforme interpartis pour la sortie de l’UE » s’est constituée et a recueilli plus de 9.000 signatures nécessaires et suffisantes à une « initiative populaire » (qui entrainera un référendum) sur la sortie de l’Union européenne. Voici le communiqué annonçant le dépôt de la demande et les arguments juridiques qui la justifient :

« Les porte-paroles de la plateforme pour la sortie de l’UE ont rapporté le 20 décembre 2011 le dépôt officiel à 9 heures du matin au ministère de l’Intérieur de l’Initiative demandant la sortie de l’UE. La plateforme et les 9266 personnes soutenant officiellement demandent le rétablissement, par la voie démocratique et de droit public, d’une Autriche libre et neutre et d’en finir avec l’adhésion ruineuse à l’UE, qui n’a rien apporté à la population.

 

L’Autriche est l’un des trésoriers de l’UE et pourtant les agences d’évaluation, les nouveaux maîtres de la terre, qui ne relèvent d’aucun contrôle démocratique, ne cessent de répandre leur scepticisme envers le pays. Ce sont avant tout les petits et moyens revenus qui en paient le prix, comme cela ressort des sondages de la statistique autrichienne.

L’avenir de l’Autriche ne peut que reposer sur une réflexion concernant nos propres forces dans les domaines de l’économie, de la culture et de l’environnement et dans une perspective d’une vie à long terme en accord avec la nature pour le bien des générations futures et de l’ensemble du monde.

L’Union européenne, le bras droit des chefs des grandes entreprises marque surtout son intérêt pour se débarrasser du principal obstacle à ses flux internationaux de capitaux au détriment des populations, à savoir supprimer les Etats nationaux avec leur mission de protection sociale => «le gouvernement économique de l’UE».

Mais une grande partie de la population ne veut plus être le soutien du plan de sauvetage, c’est-à-dire les payeurs pour ce plan de sauvetage, en acceptant du coup des réductions de leurs revenus.


Inge Rauscher
Présidente de «Initiative für Heimat und Umwelt» (IHU), au nom de la plateforme interpartis pour la sortie de l’UE »


Source : Polémia

http://www.contre-info.com/lautriche-bientot-liberee-de-lunion-europeenne#more-1

Partager cet article
Repost0
12 février 2012 7 12 /02 /février /2012 06:13

 

http://www.ecpad.fr/wp-content/gallery/reporters-en-afghanistan_2007_2_1/n2007-273n46-0030.jpg

http://www.ecpad.fr/wp-content/gallery/reporters-en-afghanistan_2007_2_1/n2007-273n46-0030.jpg

 

samedi 11 février 2012

Une erreur de ciblage, en zone française, dit le NYT (actualisé-1)
Un problème n'arrivant jamais seul, en voici un deuxième qui fait la une d'un petit journal américain, le New York Times, qui évoque une erreur de tir dans la zone française. Le manque d'éléments précis, de la part du commandement français, mais aussi de l'ISAF, jette un certain trouble : une équipe mixte ISAF/ANA s'est pourtant déjà rendue sur place pour apprécier la situation.
Le journal évoque la mort de sept enfants de moins de 14 ans et d'un jeune adulte, mercredi dernier, à Geyaba (Kapisa). Ces jeunes afghans gardaient des moutons, à 800 mètres de leur habitation, explique le journal quand il ont subi une attaque aérienne, affirme le quotidien qui ajoute qu'une mauvaise information avait été transmise aux forces françaises. On ignore encore le cycle décisionnel qui a suivi cette mauvaise information, et la nationalité du ou des aéronefs qui ont servi dans l'attaque. Pour autant qu'il s'agisse bien d'une attaque aérienne.
Les rivalités tribales et ethniques ont déjà amené à des erreurs de tirs de l'ISAF. Mais les manipulations des insurgés, du gouvernement, ou... de l'ISAF ont aussi généré, régulièrement, des situations dans lesquelles il est difficile de démêler le vrai du faux. La France a déjà reconnu des erreur de tirs sur des civils afghans, lors de convois routiers, mais aussi lors d'un tir de Milan, en 2010. Malgré toutes les vérifications, les fantassins n'avaient pas pu déceler la présence d'enfants réfugiés sous des frondaisons.
Pour avoir pu le mesurer de mes yeux à plusieurs reprises, y compris sur place, les précautions (et parfois trop) sont prises avant l'ouverture de feu. Les récentes opérations de ciblage effectuées en 2011 sur les insurgés impliqués dans la confection d'IED et de véhicules suicides ont fait l'objet de précautions hors-normes de la part de l'ALAT, comme RAIDS l'avait dévoilé, dans son numéro 308. Pour autant, les objectifs avaient pu être détruits sans toucher de civils innoncents.
A Kaboul comme à Paris, personne n'a encore souhaité commenter cet évènement-ci. Un tel bilan vaut peut-être, néanmoins, quelques explications, ou tout au moins, un démenti, s'il y a lieu. Les insurgés, comme le gouvernement et l'ISAF utilisent tour à tour ces situations pour leur propagande.
On l'a bien vu avec le tireur de Gwan, les Afghans ont un sens de la vengeance assez viscéralement inscrit dans les gênes. Une confirmation risque de tendre, donc, encore plus, les relations entre Français et Afghans.

Retrait : pas de plan B... mais rien d'exclu non plus (actualisé-1)

En réponse à une question de mon camarade Gérard Grizbec de France 2, l'EMA a répondu jeudi qu'il n'existe pas de plan B dans le retrait de nos troupes d'Afghanistan, une façon comme une autre de rappeler tout ce que tout le monde sait déjà, le processus de retrait prendra beaucoup de temps (1).
La citation exacte, issue du script est celle-ci, en réponse à la question du confrère, qui demandant si l'EMA travaillait sur un plan B, en cas d'alternance politique : "on n'appelle pas cela exactement un plan B (...) Il y a des planifications qui permettent de s'adapter à différents cas de figure. (...) Cela se traduit par des choix". 
La compréhension de ces propos sybillins m'a pris quelques temps : en fait, il faut les ramener dans l'opération logistique globale. Vider la FOB Tagab prendra du temps, mais c'est la séquence la plus critique. Une fois cette partie effectuée, et la FOB rendue (octobre actuellement), les choses peuvent aller assez vite car actuellement en tout cas, la portion de route entre Nijrab et Kaboul présente notoirement moins de risques que les 20 km qui séparent Tagab et Nijrab.Il sera donc envisageable de démonter Nijrab plus facilement, et donc d'aller au-delà et plus vite que les réduction d'effectifs actuellement annoncés. Avec beaucoup de volonté, et en comptant sur l'absence de celles des insurgés et du génral Hiver, la Kapisa peut être vidée de l'essentiel de ses Français, pendant l'hiver 2012-2013.
En tout état de cause, toute nouvelle accélération du calendrier bute immédiatement sur des points évidents : il faut pouvoir stocker les conteneurs et matériels dans des zones d'attentes dont les capacités sont assez limitées. Cela fera assez vite de Warehouse la première base française dans le monde, de par le matériel stocké.
Les Américains risquent aussi de ne pas apprécier une accélération du rythme, d'autant plus que les Afghans ne sont pas autonomes pour mener la guerre aux insurgés. Ils apprennent tout juste l'ouverture d'itinéraires (3 sections formées dans notre zone), et il n'est pas prévu, encore (et peut-être heureusement), qu'on forme des JTAC afghans. Alors même que si ce n'est toujours pas bien compris chez nous, le guidage des appuis est la seule spécialité vraiment utile dans le contexte actuel.
L'esprit des OMLT a disparu avec les 6 OMLT français tués par afghans, en moins d'un mois. Sans les capacités critiques apportées par les OMLT (notamment le JTAC et les communications), le kandak n'est rien, surtout si cela chauffe (2).
Bref, sans avoir eu un rôle véritablement central dans la mort de ces six OMLT, les insurgés ont déjà gagné la bataille de la Kapisa : le vide s'offre à eux plus vite que prévu. Voila qui risque de ne pas créer de lame de fond dans la population locale, que vont traverser, précisément, les fameux convois logistiques.

(1) et, il ne faut pas l'exclure, cette phase de convois va exposer les soldats aux attaques par IED et à des embuscades.
(2) des observateurs avisés relèvent que l'essentiel des troupes afghanes présentes le 13 juillet à Joybar s'étaient évaporées quelques minutes avant l'attaque-suicide. Ce retrait en bon ordre n'a, semble-t-il et comme beaucoup d'autres, pas beaucoup transpiré dans l'évocation des faits.

 

http://lemamouth.blogspot.com/

Partager cet article
Repost0
12 février 2012 7 12 /02 /février /2012 06:04

 

 

L’art de la guerre
L’Anonyme Assassinats d’état (Il Manifesto)
Manlio DINUCCI

Ils suscitent une condamnation unanime, ces killers des bandes criminelles qui, s’ils sont découverts, sont punis de la peine capitale ou de la prison à perpétuité. Quand par contre c’est l’Etat qui les envoie, ils sont communément considérés comme légitimes et récompensés pour leurs mérites. C’est le cas des killers professionnels des forces spéciales étasuniennes.es Bérets verts (Green berets), officialisées par le président démocrate Kennedy en 1961 et employées dans la guerre du Vietnam, les forces spéciales furent promues par le républicain Reagan, qui en 1987 constitua à cet effet un Commandement des opérations spéciales, le Ussocom. Après avoir été utilisées par le républicain Bush dans la « guerre globale au terrorisme » surtout en Afghanistan et en Irak, elles sont à présent, avec le démocrate Obama, en train de prendre une importance ultérieure.


Comme il ressort d’une enquête du Washington Post, les forces pour les opérations spéciales sont aujourd’hui déployées dans 75 pays, au lieu de 60 il y a deux ans. C’est la Communauté d’intelligence, formée par la Cia et 16 autres organisations fédérales qui décide et planifie les opérations. En Afghanistan -confirment des fonctionnaires du Pentagone interviewés par le New York Times- les forces conventionnelles étasuniennes diminueront en 2013 leur rôle de combat, « dont la responsabilité passera aux forces pour les opérations spéciales », qui « resteront dans le pays bien au-delà de la fin de la mission OTAN en 2014 ». Leur tâche sera de « faire la chasse aux leaders des insurgés, les capturer ou les tuer, et entraîner des troupes locales ». Sera créé un commandement ad hoc des opérations spéciales, dont les unités seront organisées en une nouvelle « Force d’attaque en Afghanistan ».

 

Ce qui va être adopté dans ce pays sera un « modèle » pour d’autres. Une directive secrète, en septembre 2009, a autorisé « une forte expansion des activités militaires clandestines, avec l’envoi de commandos pour les opérations spéciales dans des pays, aussi bien amis qu’hostiles, du Moyen-Orient, de l’Asie centrale et de la Corne d’Afrique ».


Le Commandement des opérations spéciales, qui dispose officiellement d’environ 54mille spécialistes des quatre secteurs des forces armées, organisées en « petites unités d’élite », a la mission d’ « éliminer ou capturer des ennemis et de détruire des objectifs ». Il s’occupe en outre de « guerre non-conventionnelle menée par des forces externes, entraînées et organisées par l’Ussocom ; de contre-insurrection pour aider des gouvernements alliés à réprimer une rébellion ; d’opération psychologique pour influencer l’opinion publique étrangère afin qu’elle soutienne les actions militaires étasuniennes ».

 

Dans le cadre de la « guerre non-conventionnelle », le Ussocom emploie aussi des compagnies militaires privées, comme la Xe Services (ex-Blackwater, connue pour ses actions en Irak) qui s’avère engagée dans diverses opérations spéciales, même en Iran.


L’usage de ces forces offre l’avantage de ne pas requérir l’approbation du Congrès et de rester secret, en ne suscitant pas de réactions dans l’opinion publique.

 

Les commandos des opérations spéciales, en général, ne portent même pas l’uniforme, mais se camouflent dans un habillement local. Les assassinats et les tortures qu’ils font restent ainsi anonymes. Et comme ce sont les Etats-Unis qui dictent leur loi à l’OTAN, il est très probable que les alliés soient en train d’adopter ce même modèle. Celui de l’ Anonyme Assassinats des « grandes démocraties » occidentales.


Manlio Dinucci

Edition de mardi 7 février de il manifesto

http://www.ilmanifesto.it/area-abbonati/in-edicola/manip2n1/...

Traduit de l’italien par Marie-Ange Patrizio

URL de cet article 15791
http://www.legrandsoir.info/l-anonyme-assassinats-d-etat-il-manifesto.html
Partager cet article
Repost0
12 février 2012 7 12 /02 /février /2012 05:36

http://www.marianne2.fr/photo/art/default/890304-1051779.jpg?v=1297162434

http://www.marianne2.fr/photo/art/default/890304-1051779.jpg?v=1297162434

 

Le général de Gaulle avait 77 ans quand éclata Mai 68. Etienne Mougeotte, quant à lui, connaît l'une de ses premières frondes au Figaro à près de 72 ans. A TF1, ça filait plus doux...


Les journalistes, réunis en assemblée générale, ont adopté un texte qui exprime un certain malaise vis-à-vis de la ligne suivie par le quotidien.

 

Ils demandent à Etienne Mougeotte de "veiller à ce que les articles, mais aussi les titres et les manchettes, rendent compte de manière complète et pluraliste de l'actualité (...) sans occulter tel ou tel sujet au motif qu'il pourrait embarrasser l'actuelle majorité".


 [Lire l'article complet sur lepoint.fr]

(Article référencé sur le site "Les mots ont un sens")

 

Partager cet article
Repost0
26 octobre 2011 3 26 /10 /octobre /2011 22:45

http://mavisiondelabible.wifeo.com/images/arche-noe.jpg

http://mavisiondelabible.wifeo.com/images/arche-noe.jpg

 

 

Mes ami(e)s,

 

la tempête est passée, elle reviendra dès jeudi, mais pour l'instant tout est OK, la plage est pleine de détritus, c'est tout. En attendant de vous servir Kadhafi le "sanguinaire tyran" (dixit la presse occidentale qui ment mieux qu'un arracheur de dents) "ayant  fait de son pays le plus arriéré, en 7 ans, le plus prospère d'Afrique" (Le Monde 1.9.1976, et une prospérité partagée par TOUS !), article que je prépare activement en compulsant des documents anciens, voici un post pour répondre aux commentaires ou aux courriels que je reçois.

 

Votre eva

.

 

http://www.hellopro.fr/images/produit-2/5/6/2/tableaux-l-arche-de-noe-205265.jpg

http://www.hellopro.fr/images/produit-2/5/6/2/tableaux-l-arche-de-noe-205265.jpg

 

 

 

Conseils pratiques pour les temps à venir,

en particulier pour les citadins

Par eva R-sistons

 

 

Voici un post pour répondre aux commentaires ou aux courriels que je reçois On me demande en particulier comment faire en cas de chaos lorsqu'on est en ville... Voici donc quelques réponses. Je vous propose seulement un condensé de ce que j'ai compris, découvert ou mis en pratique. Cet exposé n'a pas d'autre prétention ! 

 

Que va-t-il se passer bientôt ? Je ne suis pas "devine" (féminin de devin ! ), mais il est probable qu'un jour ou l'autre, cela se gâtera, tout l'indique, le tout est de savoir quand, comment et combien de temps. Nous en avons déjà les prémices - et même les déclarations des uns ou des autres, financiers, experts ou même dirigeants. Prémices ? Aux Etats-Unis, le rêve américain a dérivé en société sacrifiant ses citoyens aux cauchemars militaro-financiers, prédateurs, hégémoniques, impériaux avec à la clef aides sociales réduites au maximum, saisies immobilières, chômage, guerres meurtrières, contrôle des citoyens, chasse aux habitants partageant leur potager, etc etc - et de plus en plus d'enfants de l'Oncle Sam dorment sous tentes, dans leur voiture voire sur le trottoir, quémandant une soupe chaude là où c'est possible, et même se postant à la sortie des super-marchés afin de dévaliser ceux qui ont leurs caddies encore pleins. Je rappelle que l'Amérique de la loi du plus fort (du colt, même) et donc des disparités colossales, du communautarisme, de l'individualisme exacerbé, du néoconservatisme belliqueux, de la culture Mac Do, et bien sûr des guerres de conquêtes déguisées en guerres humanitaires, de protection, pour le Bien, et même pour Dieu (sic!), cette Amérique-là, via Sarkozy l'enchanteur, DOIT devenir, "démocratie irréprochable" oblige, le modèle du coq gaulois. Sauve-qui-peut !

 

http://www.pressegauche.org/local/cache-vignettes/L203xH152/arton3510-17628.jpg

http://www.pressegauche.org/local/cache-vignettes/L203xH152/arton3510-17628.jpg

 

Donc, bientôt banques aux distributeurs vides (faute de liquidités ou parce qu'elles seront en faillite), magasins fermés, etc, on nous annonce le pire. Mais le pire n'est jamais sûr, et c'est heureux ! Alors, pour répondre aux attentes, faisons comme s'il allait arriver...

 

Que faire ? Vous habitez la campagne, vous avez des voisins charmants qui seront le moment venu, solidaires (de gré, ou à cause des circonstances - vive le troc de services et de biens, la mise en commun des énergies !) et puis un potager, quelques arbres fruitiers, une source d'eau ou un puits pas loin, la possibilité d'avoir quelques poules (sans coq, gaulois ou pas) et même une chèvre pour le lait, et pourquoi pas un cheval pour le transport (et bien sûr une mobylette, un vélo, un tricycle etc avec de quoi changer le matériel en mauvais état). Bref, vous êtes comblé. Surtout si vous avez une réserve de semences (Kokopelli bien sûr), de céréales, etc. Dans le pétrin, comme tous, mais comblé. COMBLE ! Alors, elle est pas belle, la vie ? 

 

Tout se gâte si vous êtes en ville ou toujours en bord de mer, comme moi, encore que là, on peut toujours pêcher, sinon devant l'Eternel, du moins des miracles comme Jésus (vous savez, Celui qui marchait sur l'eau) qui à peine le filet placé sous l'eau, le resortait plein de poissons... J'attends toujours la recette, à moins que cela ne soit la foi qui déplace les montages - et les mers pour protéger les riverains (et pour la petite histoire à défaut de la grande, lorsqu'une vague de 7 m se dirigeait vers ma commune et alors que j'étais chez mon amie palestinienne (et ex-voisine) à Marseille, j'ai prié, et ma foi ! Au dernier moment le vent a changé de direction, et la vague aussi, et mon logement a été préservé).

 

Je conseille à tous les Maires de France d'avoir la sagesse de prévoir, quitte à le réquisitionner, un terrain (et des semences) pour les habitants dont ils ont la charge.

 

Donc, la cause est entendue, vous êtes en ville. Et ce sont ceux qui vivent en plein béton, justement, qui m'écrivent. Alors, à moins de cultiver ce que l'on peut sur les toits, comme à Gaza martyrisée (vous voyez, le chaos génère la créativité, l'inventivité) ou de transformer les jardins publics en potagers collectifs, s'il n'est plus possible de se procurer de l'essence pour faire ses emplettes dans les zones commerciales (car les boutiques d'alimentation sont rares en ville) et que d'ailleurs les Grosses enseignes soient fermées, les banques aussi (n'en rajoutez pas, la coupe est pleine), il vous restera l'imagination, que je vous conseille de mettre en marche dès maintenant. Oui, dès MAINTENANT !

 

En clair, d'abord ne gardez en banque que le strict nécessaire, et faites des  provisions, même en utilisant votre autorisation de découvert en tirant la langue aux banksters. Quelles provisions ? Tout ! Mais surtout des céréales, couscous, bourghoul, etc et puis riz, pâtes, en gros ou en vrac, de l'eau en bouteilles (pensez au désinfectant d'eau le cas échéant, au purificateur), des conserves (familles nombreuses), elles se gardent pour certaines jusqu'en 2016, n'oubliez pas le Germe de blé (Gerblé, pas besoin de complément alimentaire, tout y est, concentré, en poudre sans saveur particulière, 2 euros 30, trois paquets par mois pour une personne) et les graines de lin (en vrac, en poudre, magasin bio) contre les effluves nucléaires, etc

 

http://www.cfaitmaison.com/germs/images-germs/gerble.jpg

 

Achetez des bouillottes, des couvertures et des vêtements très chauds (dévalisez Emmaüs etc), et à défaut de cheminée et de bois, prévoyez du gaz; si vous avez un jardinet en ville, il serait bon d'avoir un groupe électrogène, n'oubliez pas, aussi, le matériel solaire, four, douche, chargeur, lampe, radio etc (et priez pour que le soleil soit au R-V)..

 

Côté santé, je vous conseille des anti-douleurs, quelques médicaments utiles et un guide de base, et puis choisissez le naturel plutôt que d'engraisser les labos maléfiques,

 


phytomortier

L'argent Colloïdal, la médecine naturelle et ses multiples bienfaits

Se procurer ce  remède naturel bienfaisant,  www.acheterargentcolloidal.com

et aussi de l'huile

essentielle de Ravintsara et de tee-tree - et un kilo au moins de

tisane aubépine (seul remède efficace contre la peste)

 

 

 

Un autre tuyau, si vous êtes en ville, procurez-vous comme moi une caravane (les plus anciennes se vendent à partir de 250 euros, voyez plus bas l'intérieur de la mienne), ou une fourgonette à aménager, ou à défaut, une belle tente (d'occasion si vous êtes fauchés), et installez-vous ensuite où vous pouvez, au bord de l'eau, ou chez des parents, des amis, qui vous voulez... Et n'oubliez jamais, il n'y a pas de problèmes sans solution ! Faites travailler votre imagination !

 


caravane-interieur-grand-format.jpg

 

 

Vous pouvez aussi acheter un van, une fourgonette, un fourgon (à partir de mille euros, à la place de votre voiture) et l'aménager.

 

Van---lit.JPG

 

Par ailleurs, concernant les poules, je vous conseille, si vous avez un terrain, le poulailler mobile, tout est ici :

 

http://sos-crise.over-blog.com/article-survie-ayons-nos-poules-sans-coq-bruyant-voici-le-poulailler-ideal-mobile-81841504.html

 

http://data6.blog.de/media/069/5042069_a9b2a47231_m.jpeg

http://data6.blog.de/media/069/5042069_a9b2a47231_m.jpeg

 

 

Enfin, vous avez une mine de conseils, de tuyaux, sur mon blog http://sos-crise.over-blog.com, présentation à droite du site, plein de liens astucieux à lire, mettre en pratique, relayer, aussi, et à imprimer évidemment.

 

Votre eva R-sistons en étant créatifs, prévoyants et solidaires

 

Http://r-sistons.over-blog.com

 

TAGS : Survie, poulailler mobile, caravane, argent colloïdal, germe de blé, graines de lin, matériel solaire, Gaza, jardin potager, jardin sur toit, banque, Marseille, Jésus, Kokopelli, Maires, Mac Do, Sarkozy, démocratie irréprochable, Etats-Unis, coq gaulois, Oncle Sam, guerres, médias, Kadhafi, Grosse distribution, nucléaire, Germe de blé...

 

Un Lecteur m'a écrit ceci :


Ouuuu la citadine, du dentifrice pourquoi faire ?!!! Tu stérilises de l’argile ou (et) du sable tu y ajoutes des essences et c’est bon.
Le savon c’est de la graisse + de l’alcool surplus huile essentielles pour le parfumé.
Par contre je cherche un petit alambic pour les essences et l’alcool.
Les citadins ont vraiment des préoccupations futiles qui passent par-dessus la tête des gens de la campagne.
(Ils cherchent toujours le produit final et pas comment on peut le fabriquer)
Les animaux ils se nourrissent seuls tu y ajoutes certains résidus alimentaires.
Demande à un berger en montagne s’il achète des croquettes.
Une machine à faire le pain c’est inutile fait comme moi malaxe le dans un grand bol et cuits le au four.
Plus généralement oublie tous ce qui est électrique et pour l’énergie pense au bois, on trouvera toujours du bois mort dans les forets.

Bouteilles d’eau non éventuellement des comprimés pour rendre l’eau potable avant de t’adapter à l’eau naturelle.
(il y en a chez Décathlon, les gens qui font des randos en achètent).

Pense à des vêtements en laine un outil pour la filer la laine des moutons (ils en produisent tous les ans au sortir de l’hiver) et des aiguilles pour tricoter.

Partager cet article
Repost0
22 octobre 2011 6 22 /10 /octobre /2011 13:59
Des députés Canadiens mettent en cause Bush pour le 9/11
par SEPTEMBRE2001le 23 jun. 08, 22h51

Les députés néo-démocrates canadiens mettent en cause l’administration Bush dans les attentats du 11 septembre

Mondialisation.ca, Le 22 juin 2008 Réseau Voltaire
Envoyer cet article à un(e) ami(e) Imprimer cet article


Le 10 juin 2008, Libby Davies, a donné lecture à la Chambre des communes du Canada d’une pétition de citoyens appelant à l’ouverture d’une enquête canadienne sur les attentats du 11 septembre 2001.


Députée de Vancouver, Madame Davies, premier parlementaire canadien gay à avoir fait son coming out, est connue pour son engagement contre la guerre en Irak. Elle préside le groupe parlementaire des 30 députés du Nouveau parti démocratique (membre de l’Internationale socialiste).
Voici le texte de la pétition :
« Nous, les soussignés, citoyen du Canada, voulons attirer l’attention de la Chambre sur ce qui suit :
Que, des témoignages et des preuves scientifiques démontrent que le rapport de la commission d’enquête officielle sur les évènements du 11 septembre 2001 est un document frauduleux et que ses auteurs, consciemment ou inconsciemment, sont coupables d’occulter les évènements réels du 11 septembre 2001. Les preuves amassées démontrent de façon évidente que les tours 1, 2 et 7 du World Trade Center ont été démolies a l’aide d’engins explosifs et que la théorie officielle supportant la thèse que les trois tours se sont écroulées suite à l’impact des avions et de la chaleur des incendies qui suivirent est de façon irréfutable, fausse.
Nous croyons fermement que des éléments au sein du gouvernement états-unien ont été complices du meurtre de milliers d’innocents le 11 septembre 2001. Cet évènement a conduit le Canada à s’engager dans la prétendue « guerre au terrorisme » et à changer notre politique nationale et internationale pour le pire. Le 11 septembre 2001 va continuer à avoir des conséquences néfastes pour tous si nous refusons d’examiner les faits attentivement et de façon objective.
Par ces motifs, les signataires de la présente pétition demandent au Parlement :
(1) De lancer immédiatement sa propre enquête sur les évènements du 11 septembre 2001 au nom des 24 citoyens canadiens tués le 11 septembre 2001 à New York City.
(2) Agir de façon légale, à la lumière de sa propre enquête, en aidant à poursuivre en justice les vrai coupables devant les juridictions internationales.
Pour la vérité et la responsabilité,
»

Rappelons que le Parlement du Venezuela a adopté une motion demandant au président Bush des explications sur les incohérences de sa version des attentats du 11 septembre 2001, et que le Sénat du Japon a refusé d’envoyer de nouvelles troupes nippones en Afghanistan tant que les allégations de l’administration Bush sur la responsabilité de ce pays dans les attentats du 11 septembre ne seraient pas étayées.

Réseau Voltaire, 13 juin 2008.
http://mondialisation.ca/index.php?context=va&aid=9422

 

http://espace.canoe.ca/group/veriteseptembre2001/blog/view/232052

 

 

Et Bush sera traîné devant la Justice s'il met les pieds au Canada ! (eva)

Partager cet article
Repost0

Présentation

  • : R-sistons à la désinformation
  • : Blog d'opinion et de résistance. Les médias ne sont pas libres, mais simples outils de désinformation et de propagande pour l'Occident militaro-financier. Pas de liberté d'informer, donc pas de liberté ni de démocratie. La désinformation est l'ennemie Public N°1. Eva, journaliste-écrivain, libre-penseuse, dénonce et interpelle.
  • Contact

Profil

  • Eva R-sistons
  • Journaliste de profession. Radio,TV,presse,productrice émissions. Auteur de plusieurs ouvrages chez éditeurs de renom. Milite pour une information libre,plurielle,diversifiée, indépendante des grands groupes.
  • Journaliste de profession. Radio,TV,presse,productrice émissions. Auteur de plusieurs ouvrages chez éditeurs de renom. Milite pour une information libre,plurielle,diversifiée, indépendante des grands groupes.

Recherche

Archives

Pages