Overblog
Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
16 juin 2009 2 16 /06 /juin /2009 01:54



Il est de plus en plus notoire que l'Oligarchie au sommet a décrété l'élimination de 60 à 80 % de l'humanité, à des fins égoïstes (pas assez de ressources, trop de consommateurs et de pollueurs). Comment ? Guerre mondiale, guerres permanentes, OGM, vaccins qui stérilisent, pandémies provoquées, épuisement au travail, future euthanasie des retraités, refus de soins aux plus fragiles, etc etc. C'est une information importante, qui concerne tous les citoyens, non ?

Et pourtant, vous n'abordez jamais ces questions vitales pour le devenir de l'humanité. Ce qui vous rend COMPLICES des forfaits accomplis.

Pourquoi n'informez-vous pas ?

Eva R-sistons

NB: Lisez en particulier le livre de David Rockefeller. C'est écrit en toutes lettres !  Sur le blog d'Arthenice, Le carnaval d'Arthenice, il y a aussi plein de citations de gens célèbres qui vont dans le même sens...


_________________________________________________________________________________________

Print This Post

Par Régis Mex

Les limites du cynisme semblent repoussées avec une vitesse et une intensité tragiquement exponentielles, à tel point qu’elles en deviennent inexistantes. En effet, les médias alignés semblent préparer dangereusement l’opinion publique à l’acceptation de la réduction de la population. Ainsi peut-on lire cet article sur le site de la RTBF.

3000123828_c77dae5004

 

 

En bleu: les passages identiques dans les deux articles suivants.

“Le rythme de la croissance mondiale est insoutenable pour la planète et le climat, estime une ONG australienne qui demande que le futur accord de Copenhague lie “explicitement” la réduction de la population et celle des émissions de gaz à effet de serre.

“Le Protocole de Copenhague doit explicitement établir la relation entre le fait de réduire ‘humainement’ le nombre d’êtres humains et l’atténuation des émissions de gaz à effet de serre” (GES), indique Sustanaible Population Australia, une organisation non gouvernementale, dans une communication aux Nations unies.

Le texte est consultable en ligne sur le site de la Convention de l’Onu contre les changements climatiques (CNUCC). Il a été présenté jeudi soir à Bonn, en marge des négociations du futur accord climatique qui doit être adopté en décembre à Copenhague.

Tout en reconnaissant que “des objections culturelles et religieuses sont parfois soulevées” quand il s’agit de limiter le nombre d’êtres humains, l’ONG estime que “sans réaction, les pires scénarios seront presque certainement inévitables”.

La population mondiale approche actuellement les 6,7 milliards et augmente chaque année d’environ 77 millions d’individus, rappelle-t-elle.

Même si les émissions par tête n’ont guère évolué, les émissions mondiales totales n’ont cessé d’augmenter, en raison d’un usage accru des énergies fossiles, pétrole, gaz, charbon.

“L’ONU prévoit une augmentation de 50% de la population mondiale en 2050; même si les émissions par tête étaient réduites de 30%, leur volume global resterait inchangé”, explique l’ONG.

“Par conséquent, les remèdes proposés aujourd’hui, sans tenir compte de la croissance de la population, n’apporteront aucune solution quand la population mondiale atteindra les 9 à 10 milliards envisagés”, conclut-elle.

L’organisation australienne, qui avance que “41% des naissances dans le monde sont non désirées”, demande que celles-ci soient réduites: “s’assurer que chaque enfant qui naît est un enfant attendu est le moyen le plus rapide et le plus efficace de réduire l’impact humain sur l’environnement, y compris sur les émissions de GES”.

Pour garder un climat gérable, les scientifiques estiment que les émissions mondiales de GES doivent être divisées par deux d’ici 2050.”

Or, Chretiente, tout en reprenant les mêmes déclarations de l’ONG australienne Sustainable Population Australia, présente les choses sous un tout autre angle:

“Le vrai projet de la Deep ecology prend davantage place au sein de l’ONU.

Le rythme de la croissance mondiale est insoutenable pour la planète et le climat, estime une ONG australienne qui demande que le futur accord de Copenhague lie « explicitement » la réduction de la population et celle des émissions de gaz à effet de serre. « Le Protocole de Copenhague doit explicitement établir la relation entre le fait de réduire “humainement” le nombre d‘êtres humains et l’atténuation des émissions de gaz à effet de serre », indique Sustainable Population Australia, une organisation non gouvernementale, dans une communication aux Nations unies.

Pour l’AFP, l’ONG va lever un « tabou », ce qui montre à quel point l’on ignore ou feint d’ignorer ce discours de plus en plus fréquent et de plus en plus ouvertement soutenus par les grands « philanthropes » comme Bill Gates (Microsoft), Ted Turner (AOL), la fondation Rockefeller et bien d’autres.

Le texte est consultable en ligne sur le site de la Convention de l’ONU contre les changements climatiques (CCNUCC). Il a été présenté jeudi soir à Bonn, en marge des négociations du futur accord climatique qui doit être adopté en décembre à Copenhague.

Partisane de la décroissance, l’ONG identifie comme facteurs d’abus des ressources énergétiques de la planète et d’émissions de gaz à effet de serre la population, la richesse par tête et les choix technologiques. La population apparaît alors comme une variable d’ajustement. La population mondiale approche actuellement les 6,7 milliards et augmente chaque année d’environ 77 millions d’individus, rappelle-t-elle. Et même si les émissions par tête n’ont guère évolué, les émissions mondiales totales n’ont cessé d’augmenter, en raison d’un usage accru des énergies fossiles : pétrole, gaz, charbon. « L’ONU prévoit une augmentation de 50 % de la population mondiale en 2050 ; même si les émissions par tête étaient réduites de 30 %, leur volume global resterait inchangé », affirme l’ONG, d’autant que selon elle, la production de nourriture, la multiplication des voyages et les migrations vers des pays riches accélèrent le mouvement.

L’organisation australienne, qui avance que « 41% des naissances dans le monde sont non désirées », demande (exige ?) que celles-ci soient réduites : « S’assurer que chaque enfant qui naît est un enfant attendu est le moyen le plus rapide et le plus efficace de réduire l’impact humain sur l’environnement, y compris sur les émissions de gaz à effet de serre. »

En clair : « les chefs d’Etat doivent soutenir » les programmes de planning familial qui doivent être financés par des contributions internationales accrues (Obama s’y emploie…) ; « le maillage des lieux d’offre de planification familiale doit être dense » ; « les contraceptifs doivent être délivrés sans ordonnance » (tiens, en France, le gouvernement Sarkozy s’y emploie…) ; « l’avortement doit être légalisé ».

Le tout s’accompagnant d’un matraquage de l’opinion, notamment dans les écoles (les manuels scolaires français répondent déjà à cette exigence).

Tout en reconnaissant que « des objections culturelles et religieuses sont parfois soulevées » quand il s’agit de limiter le nombre d‘êtres humains, l’ONG estime que « tout examen dépassionné du niveau actuel de l’impasse environnementale humaine présente montre que le taux et la croissance de la population ne sont pas “soutenables” et ne peuvent être ignorés. Sans réaction, les pires scénarios seront presque certainement inévitables ».

Ce n’est pas un tabou qui est levé, mais au moins le discours devient plus audible. Et il a déjà produit des effets.”

J’imagine qu’il n’y aura pas un seul lecteur de cette page qui hésitera un seul instant à décider de laquelle des deux présentations du rapport de Sustainable Population Australia il juge la plus valable; celle qui en fait l’apologie ou celle qui le dénonce. Il semblerait effectivement clair, en toute logique humaine et un tant soit peu sensée, de se ranger derrière l’avis de l’article de Chretiente et d’être offusqué de celui de la RTBF. Mais alors, nous pourrions avoir une surprise des plus… surprenantes. En effet, les commentaires des lecteurs du site de la RTBF postés sur la page de leur article sont des plus inquiètants, voire choquants. En voici quelques extraits éloquents (abstraction faite des fautes d’orthographe abondantes…):

“Enfin des personnes qui prennent le fond du problème. Quelle serait la population de la Chine sans mesures draconiennes sur le nombre des naissances ?

“Je soutiens totalement cette position.”

“En voilà une trouvaille : depuis les années 1930 on connaît le problème de la surpopulation mondiale, c’est même la SEULE vraie question car tous les déchets viennent de l’homme: la Terre a une maladie mortelle : l’espèce humaine.”

“Ah! enfin! Il était temps que quelqu’un lache le morceau ! Bien sûr que nous sommes trop nombreux sur terre… Prenons des mesures, bon sang !”

Des pensées médiocres qui virent au sadisme sincèrement bête et méchant, car comment peut-on croire honnêtement que les 2,3 à 3 milliards d’êtres humains supplémentaires prévus pour 2050 seront des sources abondantes de population ? Comment peut-on croire qu’il est nécessaire de limiter les naissances dans nos pays occidentaux ? La moyenne des naissances est nettement en dessous de 2 enfants par femme en France, et notre démographie est déclinante, d’une part justement à cause d’une relance de la natalité trop faible, et d’autre part à cause du vieillissement de la population, aggravé dans la conjoncture actuelle des décès successifs des nombreuses personnes issues du “Baby Boom”. Nous sommes d’ailleurs tellement en peine de relance démographique que nous devons recourir à une immigration massive pour limiter les dégâts, comme je l’expliquais dans mon article Un tel: Nous avons donc besoin de tout sauf d’une politique de contrôle des naissances.

Les tentatives de contrôle de la croissance de la population se sont d’ailleurs toutes soldées par un échec, à l’exception relative du cas de la Chine chez qui les résultats se sont principalement obtenus par une répression inhumaine des familles qui enfreignaient la loi concernée et une amélioration simultanée des conditions de vie. Une politique du contrôle des naissances qui faisaient que les fillettes étaient noyées, et le garçon unique largement préféré. De fait, il y a désormais des millions de Chinois qui n’ont pas de Chinoise de leur génération pour procréer, ce qui donne notamment lieu à de nouvelles violences comme des rapts pour se procurer une femme de force, et donnera surtout lieu à un écroulement de la relance démographique, qui devrait être une catastrophe pour le maintien de l’impressionnante croissance économique de la Chine (9,7% par an), puisqu’il manquera un nombre assez important de nouveaux travailleurs dans les 25 prochaines années. Les conséquences de ce cas d’application d’un programme de limitation de naissances a donc des résultats des plus mitigés…

L’autre cas frappant de diminution forcée de la natalité dans un pays à forte démographie, l’Inde, a été un échec pur et simple. Malgré des stérilisations de masse entre 1950 et 1970, période pendant laquelle le maximum de personnes stérilisées fut de 8,3 millions sur une année, le nombre d’habitants du pays est passé d’environ 380 millions en 1950 à plus d’un milliard aujourd’hui, sans doute parce que les conditions de vie ne se sont pas suffisamment améliorées au rythme des limitations des naissances…

Il est effectivement primordial de souligner que les habitants des pays du Tiers-Monde ne sont pas pauvres parce qu’ils ont beaucoup d’enfants, mais ont beaucoup d’enfants parce qu’ils sont pauvres. Les enfants sont leur principale façon de survivre, en cumulant les revenus et en s’appuyant sur la solidarité entre membres d’une famille large et unie. Cela se prouve parfaitement bien par ce graphique de transition démographique, qui s’applique à toute société passée d’un taux de mortalité haut à un taux de mortalité bas grâce à l’amélioration des conditions de vie; on constate effectivement que le taux de natalité baisse en même temps que le taux de mortalité, mais plus lentement, jusqu’à ce que les deux taux se stabilisent à une valeur fixée. Entre-temps, pendant cette transition, a lieu l’accroissement naturel, soit l’augmentation de la population pendant le laps de temps qu’il faut au taux de natalité pour rejoindre le taux de mortalité. La Chine aura terminé une telle transition d’ici 2030 et l’Inde d’ici 2050.

Mais dans nos pays occidentaux, cette transition s’est déjà effectuée depuis longtemps et les taux de natalité et de mortalité sont stables. Voilà pourquoi les programmes de limitations de naissance n’ont aucune raison de nous concerner. Or, le rapport de Sustainable Population Australia prétend que la réduction de la croissance de la population est intrinsèquement liée à la réduction des émissions de gaz à effet de serre et donc au sauvetage de notre planète. Mais puisque nous avons vu que ce n’est pas dans les pays industrialisés que la croissance démographique explose, alors que ce sont ceux-là qui produisent ces mêmes gaz à effet de serre et autres pollutions, nous ne pouvons que conclure que ce rapport est d’un cynisme total. Les pays industrialisés produisent effectivement plus de 90% de la pollution mondiale, c’est-à-dire des pays comme les États-Unis, la France, le Royaume-Uni, la Chine ou encore l’Allemagne. Ce n’est donc pas en optant pour des solutions malthusiennes et insensées dans les pays les plus démunis qu’il en sortira un quelconque impact positif au niveau mondial… Mais cela ne contribuerait-il pas à une préparation des mentalités à quelque chose de plus vaste ?

La deuxième partie de cet article sera mise en ligne ce mercredi.

La troisième partie de cet article sera mise en ligne ce vendredi.

Régis Mex

Mecanopolis
  

http://panier-de-crabes.over-blog.com/article-32655015.html

Partager cet article
Repost0
16 juin 2009 2 16 /06 /juin /2009 01:31

 
Le Faux Nouvel Ordre Mondial, et le Vrai Nouvel Ordre Mondial

Cet article va être d’une grande utilité pour ceux qui veulent faire la part des choses entre le vrai et le faux à propos du nouvel ordre mondial. Ce terme particulier qui revient très souvent, mais il y a 3 ans il était relativement secret, et jamais prononcé en public. Voila pourquoi il faut faire la part des choses et pourquoi soudainement on entend ce terme tout le temps et partout.

Le Faux Nouvel Ordre Mondial

C’est le nouvel ordre mondial qui est visible. C’est celui que le public entend à partir de la télévision et la radio, et est donc le nouvel ordre mondial que les gens pensent être réel, mais qui est partiel, tordu, clair à moitié, et qui est une grosse déception. Les institutions qui participent dans ce faux nouvel ordre mondial sont les moyennes banques aux USA, la Réserve Fédérale, l’Organisation International du Travail, L’International Socialisme, la Droite et la Gauche, Obama et les Démocrates, Bush et les Républicains, la police aux USA et en Europe, les gouvernements nationaux du monde, les grands PDG qui ne sont pas grands du tout, les petites banques comme Goldman Sach et etc etc; Et personne ne sait vraiment ce que fait ce nouvel ordre mondial, son but et pourquoi il est là en premier lieu.
On vous dit que c’est la solution pour un monde écologique contre les méchants humains, que c’est une forme de mondialisation économique, et que l’Union Européenne avec les USA vont rétablir l’ordre dans le monde, mais pourquoi? Il est où le problème? Ce Nouvel ordre mondial apparait dans le Figaro, dans plein de journaux dans le genre, et ne veut absolument aboutir à rien quand vous lisez les articles. Pour ceux qui ont un peu étudié ce faux nouvel ordre mondial, ils vous diront que c’est un plus grand échange d’argent dans le monde à l’échelle mondiale. En gros le faux nouvel ordre mondial est économique et financier et fait croire que les institutions publiques que tout le monde connait dirigent le show. Et personne n’entend jamais parler des institutions et groupes privés, et de leurs influences sur la scène publique.


Le Vrai Nouvel Ordre Mondial

C’est le nouvel ordre mondial invisible, qui est bien bien plus secret que le faux nouvel ordre mondial, et qui n’est jamais discuté par la presse et les médias, bien que la populace est désormais informée du nouvel ordre mondial. Les institutions qui dirigent ce nouvel ordre mondial sont bien sur le Groupe Bilderberg, quelques dirigeants du mouvement pour l’eugénisme, et des gens discrets et secrets qui dirigent des sociétés méga-monopolistiques. Le vrai nouvel ordre mondial est une oligarchie composée d’aristocrates très puissants et riches, qui administrent les rôles et les fonctions de ceux qui doivent se charger de faire passer la fausse image du nouvel ordre mondial à la télévision et dans les médias. Peu de gens savent vraiment qui est derrière le vrai nouvel ordre mondial, même des gens comme Alex Jones, Jordan Maxwell, David Icke, Michael Tsarion, ne savent pas tellement à propos du vrai nouvel ordre mondial et du gouvernement invisible, ils savent le plan, mais ils ne savent pas qui sont les cerveaux derrière le plan, ils ont tous leurs théories à eux. Ce gouvernement invisible utilise les mêmes techniques depuis toujours pour amener la société où les aristocrates le veulent, en faisant la promotion de sexe, d’imbécilité, de sensationnel, de programmes émotionnelles pour vous empêcher de réagir normalement aux pressions de la société, de malbouffe, de drogues et de narcotiques, par ailleurs c’est une opinion personnelle mais je pense qu’on trouvera qui sont ces gens si on remonte la chaîne du trafic de drogue. Mais comme ce trafic est si bien organisé, il est pratiquement impossible de savoir une chose pareille même pour le détective le plus autoritaire et le plus gradé du monde en matière de trafic de stupéfiants. Ce groupe suit une religion dites “satanique” qui est très difficile à comprendre même pour les experts qui comparent les religions. Ce groupe contrôle le monde en utilisant ses morceaux les plus puissants, les gouvernements, les corporations, entreprises, le complexe militaro-industriel, la confusion des religions dans le monde, et les gens n’ont pas idées de ce qui se passe parce qu’ils assument que leurs nations ou leurs président dirigent les institutions qui ont un contrôle sur les choses, alors que non.


Les gens deviennent de plus en plus au courant du faux nouvel ordre mondial, et la plupart des gens sont appelés à se révolter et à faire une révolution contre le nouvel ordre mondial; Et de ce fait, le faux nouvel ordre mondial faillira, ce qui fera croire aux gens qu’ils auront gagné et vaincu le malin, alors que le vrai nouvel ordre mondial, qui était caché depuis le début, sera introduit en tant que “nouvelle société” pour remplir le Nouveau Vide Mondial.


C’est le scénario classique de problème-réaction-solution:
Problème: Le Faux Nouvel Ordre Mondial
Réaction: Révolte global contre ce faux nouvel ordre mondial
Solution: Le Vrai Nouvel Ordre Mondial


Il y a trois groupes de gens, à peu près, dans la société qui réagissent différemment à tout cela:

Groupe 1:
Ces millions de gens qui constamment renient tout, et qui ne verront jamais et ne voudront jamais voir le faux nouvel ordre mondial, croyant que le faux nouvel ordre mondial est une chose magnifique et que c’est là pour nous aider, que c’est une chose excitante (par exemple l’administration d’Obama), et aux USA par exemple ces gens feront partis de la milice civile qu’Obama souhaite avoir pour compenser le manque de militaires dans l’armée, ils feront aussi partis de l’administration des camps et villes de concentration FEMA aux USA, et généralement rejoindront un groupe para-militaire voir même l’armée, ou des milices secrètes en tout genre. Ce sont ceux qui croient tout ce que le gouvernement raconte et qui ignorent tout ce que le gouvernement raconte.


Groupe 2: C’est le deuxième groupe de gens le plus large, et qui consistera de millions de gens aux USA et partout en Europe, et est composé de gens qui ne veulent pas du faux nouvel ordre mondial, et qui ne peuvent pas accepter et tolérer les zombies du groupe 1, et ils se révolteront contre le faux nouvel ordre mondial et le groupe 1. C’est un scénario classique de “diviser et conquérir”: le groupe 1 et le groupe 2 vont s’entretuer, combattre, faire la guerre et le vrai nouvel ordre mondial se cachera discrètement à côté de tout ça en mangeant du pop corn et en attendant que le massacre cesse pour faire son entrée.


Groupe 3: Désolé de le dire mais c’est le groupe le plus petit qui soit, une extrème minorité de gens, et est composé de ceux qui essayent de faire passer le message du vrai nouvel ordre mondial, et proablement le groupe 1 et le groupe 2 ne comprendront pas la description du vrai nouvel ordre mondial par le groupe 3. Et la plupart des gens qui croient appartenir au groupe 3, généralement appartiennent au groupe 2 mais ne s’en rendent pas compte. Quand je parle avec beaucoup de gens par exemple, à propos du nouvel ordre mondial, les gens mélangent tout, ils mélangent réserve fédérale et obama puis ensuite ils parlent du plan pour dépeupler la planète et ils ne trouvent aucun lien entre les deux, mais ça ne semble pas les déranger. Le groupe 3 est généralement ridiculisé et ignoré par les deux autres groupes.


Le vrai nouvel ordre mondial veut la guerre entre groupe 1 et groupe 2, pour créer un chaos. Et ensuite amener l’ordre à partir de ce chaos, “Ordo Ab Chao”. On a un gros exemple d’Ordo Ab Chao en France et c’est la Révolution Française. Si vous étudiez bien la révolution vous verrez que les gens ont été bombardé constamment de propagandes pour s’en prendre physiquement à la monarchie en place et les aristocrates secondaires qui n’ont rien à voir avec les vrais problèmes de la société, mais qui étaient des pions de ceux qui dirigent vraiment le show. Ceux qui ont fait la révolution française ont aussi créé le chaos qui la permettait. Et personnellement les révolutions sont inutiles, car elle aurait naturellement pu se passer 50 ou 60 ans plus tard sans avoir à se battre ou à tuer des gens, la nature a un plan pour l’humanité, et l’accélérer ne cause que de la misère et du chaos, qui est utile pour ceux qui dirigent le show dans l’ombre. Prenez aussi l’exemple d’Adolf Hitler, un autre exemple de “ordo ab chao”, organisé par ceux qui dirigent le show dans l’ombre, adolf hitler étant juste un pion sur l’échiquier de cette oligarchie invisible.

Voyez aussi combien on vous bombarde constamment d’adolf hitler pour vous conditionner et vous faire croire que le fascisme est du passé, et que maintenant le monde a les dirigeants les plus “honorables et humbles” de toute l’histoire de l’humanité, et qu’une telle chose ne peut pas se reproduire car les gens sont constamment prévenus, dés leur plus jeune âge, du terrible chaos qu’a causé adolf hitler dans les années 40. Et on sait que la propagande hitlérienne de l’europe créé un chaos à l’intérieur de l’individu en l’empêchant d’investiguer par lui même les causes de pourquoi Hitler a été élu en premier lieu, et qui la financé, et pourquoi il croyait de telles choses. Regardez aussi le 11 Septembre, magnifique exemple de Probleme-Reaction-Solution, Ordo ab Chao. Probleme: 11 Septembre / Musulman, Réaction: Effroi, peur de la part de la populace à cause des médias et du bombardement intensif des images des tours en feu, Solution: Guerre en Irak et en Afghanistan, et bientôt en Iran.


Pareil pour le problème du nucléaire coréen et iranien, Probleme: Nucléaire en Corée, Réaction: Indignation mondiale contre les projets de missiles nucléaires nord coréen, Solution: Guerres. Mais on est encore au stade de la réaction quant au nucléaire iranien et coréen.


Le groupe 3 cherche à faire passer le message publiquement du vrai nouvel ordre mondial : c’est à dire le plan eugénique de vouloir faire un “humain parfait”, créer un gouvernement mondial, une armée mondiale, avoir une population a qui on a implanté des puces électroniques reliées à un super serveur, créer une religion mondiale, un culte mondial, une tradition mondiale et une langue mondiale, réduire la population de 90% tel que c’est écrit sur les pierres guides de géorgie, installation de millions de caméras de surveillance, faire la promotion du sexe, de drogues, et de musiques psychédéliques pour les utiliser contre les gens et plus tard ces choses seront strictement interdites à 100%. Pour l’instant ils ont besoin de chaos pour avoir une raison de stopper ces choses qu’ils ont eux-mêmes créé. C’est eux qui ont fait la promotion du sexe, des drogues, et c’est eux qui vont stopper tout ça plus tard une fois que l’ordre sera installé.


Mais le groupe 1 ne peut pas investiguer, entendre, écouter une chose pareille. Le groupe 2 cependant, est plus incliné à écouter et à accepter certaines “théories” du groupe 3, toujours sans investiguer, mais le groupe 2 est certain que les problèmes du monde proviennent des présidents, des groupes religieux, des petites et moyennes banques, de la presse, des médias, et le groupe 2 n’investiguera jamais à propos de qui met les pdgs, présidents, chefs religieux là où ils sont. Le groupe 2 accepte occasionnellement que ce ne sont que des pantins, mais préfère penser que non. Que le vrai problème c’est le gouvernement, que le vrai problème c’est Benoit XVI, que le vrai problème c’est Ahmadinejad, et Kim Jong, et autre.


Le groupe 2 partira en croisade contre les institutions, les gouvernements nationaux, et réussiront à les déstabiliser, à créer une forme de chaos. Le groupe 1 est zombifié. Le groupe 2 est émotionnalisé. Le groupe 3 est intellectualisé. Le groupe 2 ne supporte pas le groupe 1. Et le groupe 1 se fout de l’existence du groupe 2 ou 3. Et les problèmes du groupe 3 proviennent majoritairement du groupe 2 et pas du groupe 1, car on ne peut pas changer le caractère des gens une fois qu’il est mis en place, et le groupe 2 créé bien plus de problèmes que les fameux Zombies de la société.


Si vous appartenez au groupe 2, faites plus d’investigations et arrêtez de croire ce que la presse raconte, arrêtez de répéter comme des perroquets ce que la télévision raconte, arrêtez de tomber dans le piège du vrai nouvel ordre mondial qui veut provoquer de la haine en vous à l’égard du groupe 1.


http://www.nouvelordremondial.cc/2009/06/14/le-faux-nouvel-ordre-mondial-et-le-vrai-nouvel-ordre-mondial/


http://bridge.over-blog.org/article-32695297.html

Partager cet article
Repost0
28 mai 2009 4 28 /05 /mai /2009 15:28

Fascisme 2.0 :
votre logiciel démocratique va être mis à jour

Une version 2.0 plus puissante et moins gourmande en ressources policières

Le contrôle des individus dans une société dictatoriale réclamait jusque là des exécutions de masse, de nombreuses arrestations, tortures, enlèvements. C’est à ce prix que le conditionnement des individus devenait suffisamment efficace pour qu’ils n’osent plus jamais remettre en cause le système. Avec le fascisme 2.0 cette brutalité massive est devenue terriblement dépassée. Grâce au contrôle mental des individus, plus souple et assumé par les individus eux-même, le fascisme 2.0 est incroyablement plus efficace que l’ancien. Je vous invite donc en exclusivité à découvrir ensemble les améliorations et les nouvelles fonctionnalités du fascisme 2.0. avant son déploiement imminent près de chez vous.

  1. La prise en main des médias est un des points forts du fascisme 2.0. Comme le disait Goebbels, il suffit de répéter n’importe quoi suffisamment longtemps pour que tout le monde finisse par en être persuadé. Avec la main-mise sur les journaux, radios et télévisions qui font l’opinion, et bientôt sur le web, on assiste à des prodiges. Les individus finissent par croire qu’ils sont les auteurs des pensées dont on les bombarde ! Même les plus réfractaires au conditionnement finissent par renoncer à leurs idées déviantes pour ne pas devenir fous, tellement la dissonance entre ce qu’ils pensent et l’omniprésence du message finit par les perturber.

  2. L’utilisation à grande échelle de la novlangue, telle qu’imaginée par ce grand visionnaire d’Orwell, a sculpté les esprits sans possibilité de retour en arrière. Bien plus ambitieuse que la poussive « langue de bois », l’utilisation systématique de la novlangue par les hommes politiques et les publicitaires a eu comme résultat de vider de leur sens la plupart des mots du vocabulaire courant, rendant ainsi impossible l’idée même de changement. Même ce mot de « changement » ne veut plus rien dire quand il est prononcé dans un discours ! Ainsi les instances gouvernementales peuvent dire tout et son contraire sans avoir peur de se contredire, et dire ensuite qu’on a mal compris leur pensée. Cela ne choque plus personne. Mieux, on habitue les gens à ces pataquès permanents qui finissent par rendre inintelligible toute communication, jusqu’à ce que les administrés finissent par renoncer à comprendre quoi que ce soit. Le quidam, convié solennellement à écouter la messe gouvernementale télévisuelle, n’en tirera donc aucune idée intelligible, à part quelques grosses ficelles qui lui seront tendues pour le rassurer et le conforter dans l’idée qu’il est un imbécile.
    En reprenant non seulement les mots du vocabulaire courant mais aussi le vocabulaire politique et les concepts porteurs développés par ses ennemis politiques (écologie, solidarité, social, etc.) le fascisme 2.0 fait coup double : il profite dans un premier temps de l’aura positive qui entoure les concepts qu’il s’apprête à vampiriser pour mettre en place des lois dont l’objectif est l’exact contraire de ce qui est annoncé. La confusion mentale qui s’ensuit (qui par exemple peut se réclamer contre une loi « pour la solidarité » ?) permet de faire passer la loi sans déclencher d’émeutes. Dans un second temps, les individus vont associer le mot qui avait auparavant une connotation positive aux effets désastreux de la politique appliquée. Le mot est
    vampirisé
    , et ne peut plus être utilisé par ceux qui le mettaient en avant précédemment (le mot réforme en est le plus bel exemple) . Chaque effort de l’opposition pour trouver des concepts porteurs sera ainsi utilisé et détourné avec succès par le fascisme 2.0. car c’est lui qui détient la force de frappe médiatique.
    En pratiquant ainsi la politique de la terre brûlée linguistique, le fascisme 2.0 oblige ceux qui voudraient s’opposer à lui à réinventer jusqu’aux mots pour exprimer leur désaccord. L’opposition se retrouve donc rapidement muette, faute de mots pour parler ! Nous leur souhaitons quand même bon courage !

  3. Nouveau Donner l’illusion du choix politique : préférez-vous élire au gouvernement un homme (ou une femme) qui se prétend de gauche et qui appliquera le programme de la droite ou une femme (ou un homme) politique de droite honnête qui vous dit sans détour comment il a l’intention de vous exploiter ? A vous de choisir ! La terrible double-contrainte chère à l’école de Palo Alto plonge les électeurs dans la confusion mentale, ce qui les rend incapable de sortir du piège qu’on leur tend. Toute la subtilité du fascisme 2.0 est visible ici.
    Comme l’a dit Nicolas Sarkozy « l’important en démocratie c’est d’être réélu » Effectivement ! Peu importent les moyens pour y arriver. D’ailleurs qu’est-ce qui interdirait à Nicolas Sarkozy d’être premier ministre à partir de 2017 avec un président potiche, sur le modèle de Vladimir Poutine  ? Rien.

  4. Une pincée de terreur « old school » : le fascisme 2.0 ne peut pas s’empêcher de faire quelques clins d’oeil à la version 1.0, qui est encore dans toutes les mémoires. Pour marquer les esprits on lâche de temps en temps les forces de l’ordre, les laissant commettre quelques bavures effrayantes, sans jamais désavouer ce qui a été commis. Il faut que les gens comprennent que s’ils ne vont pas dans le sens dans lequel ils doivent aller, on peut les humilier, les frapper, les mettre en prison de façon arbitraire et pendant le temps que l’on veut, ruiner leur vie, et même les tuer de façon extra-judiciaire. Des piqûres de rappel fréquentes sont indispensables. On notera ici la supériorité de la version 2.0 du fascisme : une seule personne rouée de coups et suffisamment médiatisée est aussi efficace que 10 000, et c’est plus économique ! Il faut aussi habituer les gens à ce que leur vie soit en permanence exposée à la surveillance et à l’arbitraire, au nom de la sécurité.

  5. Nouveau Des trolls à votre service Le fascisme 1.0 faisait taire tous ceux qui s’opposaient à lui, un travail épuisant et voué à l’échec sur le long terme. Le fascisme 2.0 utilise une technique innovante, plus simple à mettre en oeuvre et plus robuste. Elle consiste à rendre inopérantes les communications de ses adversaires au lieu de chercher à les empêcher, en lançant par exemple des trolls*. Un exemple : la veille d’une grève nationale des salariés pour défendre le pouvoir d’achat, lancez la nouvelle que dès la rentrée scolaire prochaine les châtiments corporels vont être rétablis à l’école, ou que les personnels des maisons de retraites vont être équipés de pistolets Taser à 20 000 V pour maîtriser les personnes âgées qui essaient de s’échapper**. Que va-t-il se passer ? Tout le monde commentera jusqu’à l’hystérie votre sortie, tous les ténors des partis adverses monteront sur leurs grands chevaux et satureront les médias de leurs cris outragés pendant 24h, le temps que passe la grève et les manifestants dont personne ne parlera. Il faut juste prendre la mesure du troll nécessaire en fonction de la taille de l’évènement à étouffer***.
     

  6. Nouveau La prison intérieure Le nec plus ultra du fascisme 2.0 c’est d’arriver à emprisonner les gens sans prisons physiques. Prisonniers de faux concepts, saturés de non informations, bombardés à leur insu d’injonctions et de sollicitations permanentes, les individus cherchent à combler leurs insupportables frustrations dans toujours plus de consommation, toujours plus d’enfermement, toujours plus de solitude. La boucle est bouclée.

 

* un troll est un internaute ou un usenaute qui poste des messages polémiques, provocants, insultants et souvent répétitifs sur des sites communautaires, comme les forums de discussion, pour susciter la colère des autres internautes ou usenautes. Les trolls utilisent souvent de nombreux pseudonymes appelés faux-nez. (Wikipedia)

 

** NDLA oui je sais que je ne devrais pas donner des idées qui pourraient réellement être employées, mais bon...

 

*** La communication du fascisme 2.0 inspirée du web a 20 ans d’avance sur la loi. De tels procédés sont déjà proscrits sur le web et un troller qui tenterait un coup pareil se verrait immédiatement banni du forum sur lequel il a posté. Pourtant, dans les médias traditionnels, on ne peut que regarder passer le troll de son pas pesant, et admirer la manoeuvre. Et cela risque de durer encore un moment.


http://www.agoravox.fr/actualites/politique/article/fascisme-2-0-votre-logiciel-56669

_________________________________________________________________________________________


Tout s'enchaine
Il existe deux sortes de maitres : ceux qui forgent des chaines et ceux qui les brisent. Souvent ce sont les mêmes ...

2 commentaires:
Milun a dit…

"Il y a, bien entendu,aucune raison pour que les totalitarismes nouveaux ressemblent aux anciens. Le gouvernement aux moyens de triques et de pelotons d'execution, de famines artificielles, d'emprisonnement et de deportations en masse, est non seulement inhumain (cela personne ne s'en soucie de nos jours); il est -on peut le demontrer- inefficace: et, dans une ere de technologie avancée, l'inefficacité est le péché contre le Saint Esprit.

Un Etat totalitaire vraiment "efficient" serait celui dans lequel le Tout Puissant comité executif des chefs politiques et leurs armées de directeur auraient la haute main sur une population d'esclaves qu'il serait inutile de contraindre, parce qu'ils auraient l'amour de leur servitude.

La leur faire aimer -telle est la tache assignée dans les Etats totalitaires d'aujourd'hui au ministeres de la propagande, aux redacteurs en chef de journaux et aux maîtres d'ecole." Meilleur des mondes - Aldous Huxley (préface 1946)

Milun a dit…

Fascisme 2.0 : votre logiciel démocratique va être mis à jourUne version 2.0 plus puissante et moins gourmande en ressources policières

Le contrôle des individus dans une société dictatoriale réclamait jusque là des exécutions de masse, de nombreuses arrestations, tortures, enlèvements. C’est à ce prix que le conditionnement des individus devenait suffisamment efficace pour qu’ils n’osent plus jamais remettre en cause le système. Avec le fascisme 2.0 cette brutalité massive est devenue terriblement dépassée. Grâce au contrôle mental des individus, plus souple et assumé par les individus eux-même, le fascisme 2.0 est incroyablement plus efficace que l’ancien. Je vous invite donc en exclusivité à découvrir ensemble les améliorations et les nouvelles fonctionnalités du fascisme 2.0. avant son déploiement imminent près de chez vous.

http://www.agoravox.fr/actualites/politique/article/fascisme-2-0-votre-logiciel-56669

Partager cet article
Repost0
18 mai 2009 1 18 /05 /mai /2009 05:19


Le Nouvel Ordre Mondial ! Ceux qui, dans les coulisses (voir articles Bilderberg, par ex), gouvernent le monde, en rêvent ! Et ils font tout pour nous y préparer ! Toute trace de social, de service public, de Droit du Travail, de liberté, de démocratie, de Bien public, est impitoyablement, méthodiquement, traqué, défait, poursuivi, anéanti, pièce par pièce, élément après élément, un Ordre totalitaire se met lentement mais sûrement en place, et des hommes comme Attali, ou Sarkozy, sont chargés de nous y préparer, pour le grand bien des banquiers, et notre malheur à nous tous !

Mais pas seulement ! Jour après jour, on nous fait un véritable lavage de cerveau pour nous habituer à (et même à désirer) ce qui fera bientôt, et définitivement, le malheur de l'humanité. Lisez sur mon blog R-sistons à l'intolérable, l'article intitulé "Le NOM, une réalité, résistons !"

Et là, en pleine émission, on nous intercale une interview qui fait l'éloge de cette abomination, de surcroît, en discréditant au passage les enseignants ! C'est une honte !

La télévision est le pire ennemi des citoyens !

Et les larbins qui la servent, ouvertement pro-guerre comme la Marie Drucker ou le Benoît Duquesne, ou rois de la désinformation comme les Pujadas-Darmon-Delahousse-Calvi-Chabot-Leymergie, sont NOS ennemis !

Protestons auprès des Rédactions, boycottons leurs pourritures ! Notre argent ne doit pas servir à rétribuer les journalistes VENDUS à ceux qui programment crises ou guerres pour augmenter encore leur train de vie monstrueux !

Il est temps que l'imposture éclate au grand jour, nous devons tous y travailler, informons nous-mêmes autour de nous, partout, en tous temps !


Eva

Voici un extrait de l'article précédent sur la 2 et la V :



Une interview d'Eric-Emmanuel SCHMITT sur la V, Revu et Corrigé :

"Je suis très pro-européen, car j'ai de la mémoire. Je me souviens de l'Europe des carnages. C'est fini !
L'Europe, c'est un bon exemple de ce que pourrait être un gouvernement mondial sans frontières (sous l'égide des banquiers occidentaux, après avoir bombardé tous leurs ennemis ?) ! On critique l'Europe, sans mettre en avant le modèle que ça représente...

L'Université ? Il y avait de bonnes choses dans le plan réformes Université. Mais il y a des enseignants qui utilisent la colère de la jeunesse pour conserver leurs privilèges ! C'est irresponsable et égoïste ! " 

Le dimanche 17. 5. 2009


http://laplote.over-blog.fr
Partager cet article
Repost0
16 mai 2009 6 16 /05 /mai /2009 04:34

 
Les projets des Maitres du Monde

Stratégies pour un contrôle global de la société
 
Les projets et les objectifs des "Maitres du Monde" pour le contrôle des individus et de la société...
Certains projets concernent notre futur proche. D'autres sont déjà devenus une réalité


Abêtisation de la population


OBJECTIFS


Empêcher le public de réfléchir et de se poser intelligemment des questions sur sa condition, et sur la manière dont la société est organisée et dirigée.

Rendre le public plus facilement manipulable en affaiblissant ses capacités d'analyse et de sens critique



MOYENS UTILISES


Diffuser massivement des programmes TV débilitants

Noyer les informations et connaissances importantes dans un flot d'informations insignifiantes. Censure par le trop-plein d'informations.

Promouvoir des loisirs de masse débilitants

Encourager la consommation de tranquillisants et somnifères

Autoriser sans restriction la consommation d'alcool, et le vendre à un prix accessible aux plus défavorisés.

Faire en sorte que l'éducation donnée aux "couches inférieures" soit du plus bas niveau possible.
Réduire le budget de l'éducation publique, et laisser se développer dans les écoles des conditions de chaos et d'insécurité qui rendent impossible un enseignement de qualité.

Limiter la diffusion des connaissances scientifiques (en particulier dans les domaines de la physique quantique, de la neurobiologie, et surtout de la cybernétique - la science du contrôle des systèmes vivants ou non-vivants).
Limiter aussi la diffusion des concepts les plus puissants concernant l'économie, la sociologie, ou la philosophie.

Parler au public de technologie plutôt que de science.



http://www.syti.net/Targets.html#AbetisationMasses





Voir : 

Télévision : De l'info sans infos... Tour d'horizon, avec syti.net



 

Commentaire de Morsli (écrivain)

D'où la prédominance donnée aux faits divers lors de ce que nous ne pouvons même pas appeler journaux d'information.Où sont les émissions scientifiques, historiques, littéraires d'hier ? plus de "connaissance de l'univers", de "la caméra explore le temps", de "océaniques"...quant à la tv, elle est une citerne à vidange qui pompe toute les sottises américonnes de la télé réalité, l'endroit où tous les gens sans dignité viennent se prostituer pour de l'argent en exhibant leurs tares, leur corps, leur ignardise...de vrais déchets. C'est sûr comme le voulait Le Lay, il y a de la place dans le cervelet de ces crétins de télspectateurs pour coca et consorts. Heidegger se plaignait que l'on fasse plus de place à la pensée qui calcule qu'à celle qui raisonne : aujourd'hui il n'y a de place ni pour l'une, ni pour l'autre.

Commentaire n° 1 posté par
morsli aujourd'hui à 20h05
Partager cet article
Repost0

Présentation

  • : R-sistons à la désinformation
  • : Blog d'opinion et de résistance. Les médias ne sont pas libres, mais simples outils de désinformation et de propagande pour l'Occident militaro-financier. Pas de liberté d'informer, donc pas de liberté ni de démocratie. La désinformation est l'ennemie Public N°1. Eva, journaliste-écrivain, libre-penseuse, dénonce et interpelle.
  • Contact

Profil

  • Eva R-sistons
  • Journaliste de profession. Radio,TV,presse,productrice émissions. Auteur de plusieurs ouvrages chez éditeurs de renom. Milite pour une information libre,plurielle,diversifiée, indépendante des grands groupes.
  • Journaliste de profession. Radio,TV,presse,productrice émissions. Auteur de plusieurs ouvrages chez éditeurs de renom. Milite pour une information libre,plurielle,diversifiée, indépendante des grands groupes.

Recherche

Archives

Pages