Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog
9 mai 2009 6 09 /05 /mai /2009 00:51


On me demande de parler de cette Affaire, dont j'ignore tout. Je le fais au nom de la liberté de circulation de l'information. A vous de voir ce qu'il y a derrière... Eva

Quel journaliste se plongera dans cette affaire ??? Un journaliste d'investigation....

L’Affaire Coderre dans les librairies


Quand des politiciens sont mêlés à une affaire de sexe, comme la prostitution, ils font tout, et ça se comprend, pour faire taire les personnes qui risquent d'éveiller les soupçons. Mais plus le diable se débat, plus l'eau bénite éclabousse son environnement.


Connaissez-vous Denis Coderre? C'est l'ex-ministre libéral de la Citoyenneté et de l’Immigration du Canada.

Au cours des dernières années, il s'est retrouvé mêlé à une affaire pour le moins surprenante par son caractère criminel: STRIPPERGATE, La Filière Canadienne Des Travailleuses Du Sexe.

En fait, il s'agit du titre d'un livre récemment sorti aux éditions Louise Courteau, dont l'auteure est madame Marie-Claude Montpetit, une juriste qui a été mandatée par Denis Coderre pour représenter des gens dans le cadre d'un programme de bonification de l'immigration des 'travailleurs du divertissement pour adultes' dans notre pays (Canada).

Le hic, c'est que certains politiciens canadiens dont entre autres Denis Coderre, ont délibérément agi en faisant fi des lois et règles de sécurité nationale afin d'octroyer le statut de résident canadien à des travailleurs du sexe étrangers.


Ce qui est inquiétant dans cette affaire, c'est le comportement de certaines personnes des services publics, procureurs, avocats, enquêteurs, journalistes, etc.. On se croirait en plein Omertà, les uns protègent les autres et chacun y trouve satisfaction. -«On va mettre Gauthier là-dessus!»


L'intimidation et le harcèlement qu'a subi Marie-Claude Montpetit parlent d'eux-même. Traînée en justice pour fraude et autres actes criminels non fondés pour lesquels d’ailleurs mme Montpetit n’a jamais été inculpée, et bien des problèmes ‘sociaux’ résultant d’un acharnement et d’un ‘lobby’ bien senti. Il suffit d'écouter les entrevues dans les liens plus bas pour en avoir une idée.


L'ex-animateur Gilles Prouxl avait accueilli madame Montpetit pour une entrevue à ce sujet. Comme M. Prouxl se disait que cette affaire était tellement grosse et importante, il a invité d’autres journalistes à y assister! (Radio-Canada, CBC, La Presse)

Il faut noter que c'est une chose peu commune dans le journalisme, en fait, on devrait voir ça tout le temps mais pour des questions d'exclusivité et de pétage de bretelles on ne le voit que rarement.

Donc suite à cette entrevue explosive, le ministre Coderre, du haut de son égo, a envoyé des mises en demeure à ces médias, les menaçant de sérieux problèmes en cas de publication. Vieille ruse, et ça a marché, l'histoire n'a pas sorti.


Une histoire incroyable, mais vraie. La corruption au plus haut point! L'affaire Coderre fait ressortir des noms comme Julie Couillard, bien connue pour ses attributs, son passé louche et sa 'més-aventure' avec Maxime Bernier. Une affaire qui risque de faire beaucoup jaser si jamais cela sort dans les 'grands' médias. C'est à souhaiter! Donc, qu'on se le dise encore une fois, faisons circuler l'information le plus possible.


Liens:


Extrait du livre

StripperGate: La filière canadienne des travailleuses du sexe

CISM 89,3FM - La marge - La référence alternative à Montréal - 5 mai 2009

MCM sur Youtube

Marie-Claude Montpetit Blogue Officiel

Marie-Claude Montpetit sonne l'alarme

La Saga Coderre

MCM sur Blip.tv

Les immigrants du ministre Coderre



Une petite vidéo qui montre le vrai visage (a demi-déguisé) de Denis Coderre (..)  Voir la vidéo


http://lamatrice.over-blog.net/article-31116755.html

Repost 0
Published by R-sistons à la désinformation - dans Censure Médias scandaleuse
commenter cet article
4 mai 2009 1 04 /05 /mai /2009 02:49



Censure en direct sur France Inter :
on ne parle pas des extrémistes juifs


mamL’habituel présentateur du 7/10 sur France Inter, Nicolas Demorand, étant parti quelques jours en vacances, nous avons eu le plaisir et l’honneur de le remplacer lors de l’émission du 16 avril dernier. Nous avons donc pu interroger la ministre de l’Intérieur invitée ce matin-là, Michèle Alliot Marie, l’interview ménageant la possibilité aux auditeurs de téléphoner à la radio pour lui poser des questions en direct.

C’est ainsi qu’une certaine Sabrina a pris la parole : "Madame, nous avons en France une organisation juive, le Bétar, qui a poignardé un commissaire de police français, en plein Paris, il y a trois ans..." Devant le silence de la ministre, nous l’avons relancée : "Notre auditrice aborde là la question de la tolérance dont bénéficient en France des groupes juifs d’extrême droite tels que le Betar ou la Ligue de défense juive (LDJ), cette dernière organisation étant interdite aux États-Unis et même en Israël, classée comme raciste et terroriste. Comment expliquer la mansuétude de l’État français à leur égard, quand la justice a pourtant condamné à plusieurs reprises leurs militants pour des actes de violence ?" Pour éclairer nos lecteurs qui ne connaissent pas ces organisations, effectuons un rappel, tiré de notre
billet du 25 juin 2008, l’un des plus lus de Plume de presse avec ses 15 164 visites au compteur :


betar"Il y avait aussi des actions plus musclées, comme la protection des manifestations. On débarquait en scooter, casques sur la tête. On encerclait les opposants à nos idées et, à coups de matraque ou à mains nues, on les tabassait. J’ai participé à plusieurs actions dont la presse a parlé. Aujourd’hui, à cause de ça, je suis sous contrôle judiciaire pour violence en réunion" : ainsi parle Mickaël Tolédano, ancien membre du Betar,
interviewé par le site Recherches sur le terrorisme. Le Betar ? Un mouvement de jeunesse ultrasioniste effectivement connu pour ses pratiques violentes.

Quant à la LDJ, c’est le Betar en pire. Un de ses militants, Anthony Attal, a été condamné à 10 mois de prison avec sursis et deux ans de mise à l’épreuve pour sa participation à l’agression de quatre étudiants d’extrême gauche de l’Association générale des étudiants de Nanterre, perpétrée le 30 décembre 2003 à l’intérieur même du tribunal administratif de Paris. Un autre de ces extrémistes, du Betar - les frontières entre les deux groupuscules sont poreuses -, Joseph Ayache, a été pour sa part condamné en août 2004 à quatre mois de prison ferme pour agression raciste (celle de militants pro-palestiniens et d’organisations pacifistes juives, lors d’une manifestation devant le siège de la délégation palestinienne en France à Paris).

Le ldjprésident du Mouvement contre le Racisme et pour l’Amitié entre les Peuples, Mouloud Aounit, fut lui aussi agressé le 13 novembre 2003. Signalons également les attaques contre l’intellectuel d’extrême droite Alain Soral en 2004 (dans une librairie où il dédicaçait son livre) et contre l’humoriste Dieudonné en 2005 (dont on pense par ailleurs
ce qu’on veut).

Pire, le 7 avril 2002, en marge d’une manifestation organisée par le Conseil représentatif des institutions juives de France "contre le terrorisme et l’antisémitisme avec Israël pour la paix et sa sécurité", un policier avait été poignardé, un crime attribué à un membre du Betar, jamais interpellé.

Des scènes de ratonnades se sont aussi déroulées dans le sillage de la manifestation du 26 février 2006 en hommage à Ilan Halimi, assassiné par Fofana et le "gang des barbares". Le 15 mai dernier encore, 25 nervis de la LDJ ont agressé 5 personnes fermant le Centre international de culture populaire, où est par exemple domiciliée la très recommendable
Union Juive française pour la paix, au terme d’une conférence sur la Palestine. Voyez le genre d’énergumènes.

Complément d’enquête s’était intéressé à la question et un extrait édifiant de l’émission de France 2 est
en ligne sur YouTube. On voit que le dossier du Betar et de la LDJ est lourd, très lourd... Comment Michèle Alliot-Marie va-t-elle justifier que le ministère de l’Intérieur ne prenne pas de mesure pour les interdire ?


edOn ne le saura pas. Parce que ce n’est évidemment pas nous qui remplacions Nicolas Demorand ce matin-là sur Inter, mais Éric Delvaux, qui a mené l’interview aux côtés de l’éditorialiste habituel, Thomas Legrand. Et que s’est-il passé lorsque l’auditrice a posé sa question ? Delvaux l’a interrompue avant même qu’elle ait fini de la formuler ! "Je ne suis pas certain que ça soit du registre de Madame la ministre de l’Outre-mer, de l’Intérieur, a-t-il tranché. Votre question, euh..." Legrand est alors intervenu : "C’est un commissaire de police mais, en même temps, je crois que vous n’avez pas l’air d’être au courant de cette affaire. Peut-être que... Bon." Il n’a pas insisté davantage, et Delvaux d’alors parachever le coup de ciseau, donnant la parole à un autre auditeur : "On va peut-être passer à Daniel..." (toute l’interview est
en vidéo sur Dailymotion,  "l’incident" se produisant exactement au bout de 14 minutes et 10 secondes, ce passage de l’émission étant également disponible seul, en fichier audio, ici).


affiche"Je ne suis pas certain que ça soit du registre de Madame la ministre de l’Outre-mer, de l’Intérieur" : pitoyable procédé de la part du journaliste d’Inter qui met en avant l’Outre-mer dans l’énoncé du ministère d’Alliot-Marie ! À quoi peut bien servir cette précision si ce n’est pour noyer le poisson, signifiant implicitement : "elle s’occupe de ce qui se passe dans les îles, c’est vous dire si l’agression d’un policier par un membre du Betar à Paris ne la concerne pas !"

Mais désolé, cher confrère : si l’interdiction d’un groupuscule extrémiste ne regarde pas la ministre de l’Intérieur, qui donc ? Au nom de quoi Delvaux se permet-il de décider que l’on n’a pas à interroger MAM sur le sujet ? Parce qu’elle fait mine de ne pas être au courant ? Mais alors, il faut pousser l’interrogation : "Vous ne connaissez pas le Betar, Madame Alliot-Marie ?"

Entre parenthèses, sa méconnaissance de l’affaire est proprement invraisemblable : on veut bien qu’Alliot-Marie soit incompétente, mais de là à ce qu’un ministre de l’Intérieur ne connaisse pas le Betar ni ne soit au courant des événements de la manifestation à laquelle fait allusion l’auditrice, c’est vraiment se moquer du monde !

Reste qu’on ne saura toujours pas en vertu de quel principe des organisations ouvertement violentes comme le Betar et la LDJ peuvent impunément prospérer en France*. Et que les chiens de garde de France Inter ont pris soin d’éviter à la ministre de devoir tenter de le justifier. Il s’agit bien d’un cas flagrant de censure. Scandaleux.


* Alors qu’on invente une mystérieuse "cellule invisible" pour
embastiller un Julien Coupat sur lequel, à la différence des nervis de l’extrême droite juive, ne pèse aucune charge sérieuse !

Olivier Bonnet


http://www.come4news.com/censure-en-direct-sur-france-inter-on-ne-parle-pas-des-extremistes-juifs-633226 

Repost 0
Published by R-sistons à la désinformation - dans Censure Médias scandaleuse
commenter cet article
2 mai 2009 6 02 /05 /mai /2009 01:29

GRIPPE PORCINE,GRIPPE AVIAIRE,CHEMTRAILS,MEXIQUE,NOUVEL ORDRE MONDIAL,ILLUMINATI



L'ECHO DES MONTAGNES, dans le légitime but de vous informer, continue sa lutte contre les fausses grippes, fabriquées par les marchands de fric sionistes et francs-maçons des illuminatis pour dominer le monde et imposer le Nouvel Ordre Mondial.

Revoir mon dernier article avant de continuer, merci:


GRIPPE PORCINE,CHEMTRAILS,ILLUMINATI,PROTOCOLES DE TORONTO, PANDEMIE,CRIME CONTRE L'HUMANITE






Donc:

La grippe porcine, encore des salades pour les limaces.


Il n’y aurait pas d’élections européennes en vue ?

Ce qui est à craindre, ce ne sont pas les virus imaginaires colportés par les journalistes.
Ce qui est à craindre, ce sont les toxines bien réelles avec lesquelles on va vacciner les cochons.

Comme pour la grippe aviaire, le bétail à peine vaccinés, la convalescence vaccinale tout juste commencée, les toxines vont se retrouver dans nos assiettes.


Une population malade est une population soumise.


L’Europe des curés n’a t-elle pas prévu d’élection prochainement ? Encore une fois, grâce à la grippe porcine, l’argent du financement de la campagne des partis, risque bien de sortir des caisses de la Sécu.


La construction européenne, merci la grippe porcine !


La grippe aviaire a été une représailles. En revanche, la grippe porcine est visiblement une prévention.


Ces virus imaginaires qui nous manipulent.
http://levirusmachin.hautetfort.com/archive/2007/03/01/ces-virus-imaginaires-qui-nous-manipulent.html

Le virus de la Grippe aviaire

http://levirusmachin.hautetfort.com/archive/2007/08/01/le-virus-de-la-grippe-aviaire.html

On compte sur les journalistes pour se taire.
Le premier métier d’un journaliste est de se taire, son deuxième est de mentir.
C’est bien simple ! Quand un journaliste ne se tait pas, c’est qu’il ment.

Quand un professionnel du mensonge me parle, je sais que ce qu’il me dit n’est pas vrai.


La grippe porcine ne se transmet que de fonctionnaires à fonctionnaires.

Bernard MONNIER

Voir absolument:


Voici un dossier très précis et très important
en prévision de la pandémie sur ordres des sionistes et des francs-maçons, pour liquider les tocks de plusieurs milliards de vaccins qui vont être périmés, faute de pandémie.
Merci MERIEUX,Merci MONSONTO,Merci les Illuminati, Merci les Sionistes? Merci les Francs-Maçons.


On y retrouve même un patriot act avant l'heure.


http://www.noslibertes.org/dotclear/index.php?post/2009/04/28/263
Repost 0
Published by R-sistons à la désinformation - dans Censure Médias scandaleuse
commenter cet article
1 mai 2009 5 01 /05 /mai /2009 23:06



Quel média en parle ? :
Epidémie de méningite en Afrique de l’Ouest :

21.04.2009

Plusieurs pays d’Afrique de l’Ouest font face à une épidémie de méningite majeure ; des centaines d’équipes MSF/Ministère de la Santé sont mobilisées pour soigner et vacciner. Au Nigeria, au Niger et au Tchad, MSF travaille avec les autorités sanitaires pour des campagnes de vaccination ciblant une population totale d’environ 8 millions de personnes.

Les épidémies de méningite sont un fléau bien connu dans les pays d’Afrique de l’Ouest, situés dans « la ceinture de la méningite ». Mais cette année, les épidémies ont atteint une ampleur inhabituelle. Selon les bilans des ministères de la Santé, plus de 1600 personnes infectées par cette maladie sont mortes depuis le début de l’année, dans les deux pays où l’épidémie est la plus forte, le Nigéria et le Niger. L’épidémie continue de progresser par endroits. Si la situation s’améliore dans les premiers districts touchés, qui ont bénéficié de campagnes de vaccination, d’autres zones franchissent maintenant le seuil épidémique.

La pire épidémie depuis des années. Au Nigéria, c’est la pire épidémie de méningite dans le pays depuis 1996. MSF travaille en étroite coopération avec le ministère de la Santé dans 9 Etats (voire la carte). « Il y a de nombreux foyers épidémiques un peu partout dans le Nord du Nigéria », décrit Dounia Dekhili, une des coordinateurs d’urgence MSF sur le terrain. « La situation évolue rapidement, mais le nombre de décès reste relativement bas ». Plus de 37 000 cas de méningite ont été enregistrés par les équipes mixtes de MSF et du ministère de la Santé, qui circulent dans les centres de santé pour soigner, organiser l’approvisionnement en traitement et collecter les données. En moyenne, la méningite tue la moitié des personnes infectées s’il n’y a pas de traitement et un sur dix avec un traitement. Mais il apparait que durant cette épidémie, les bactéries sont plus sensibles au traitement et près de 97% des patients atteints de méningite survivent.

Le Niger est relativement moins touché mais l’épidémie se propage dans des régions au sud du pays. Les équipes MSF travaillant avec le ministère de la Santé soignent les patients atteints de méningite et vaccinent dans les régions de Dosso, Maradi et Zinder. Un total de 4,591 cas de méningite et 161 décès ont été enregistrés dans ces régions.

Vaccination massive. « La situation à laquelle nous devons faire face maintenant est très différente du plan initial », explique Ramon Arrieta, responsable de l’intervention d’urgence MSF dans la région de Dosso, « l’épidémie a gagné de nouvelles zones donc nous avons dû adapter nos activités en fonction de l’évolution et vacciner dans de nouvelles zones ». Les moyens déployés sont très importants. Par exemple, dans la seule région de Zinder, 8 000 accumulateurs de froid doivent être congelés chaque nuit afin d’être utilisés par les 65 équipes de vaccination. Une équipe, composée de 5 personnes, peut vacciner jusqu’à 1500 personnes en une journée. La population cible est âgée de 2 à 30 ans.

Au total, 2,7 millions de personnes ont déjà été immunisées (1,1 million au Nigéria et 1,6 million au Niger) et des campagnes supplémentaires pour environ 5,5 millions de personnes sont en cours ou en préparation au Nigéria, au Niger et au Tchad. Habituellement, le nombre de cas de méningite chute deux semaines après une campagne de vaccination.

INFORMATIONS COMPLEMENTAIRES EN OPTION - CHIFFRES URGENCE MENINGITE

-         210 expatriés au Nigéria et au Niger

-         8 millions de vaccins commandés par MSF

-         50 équipes pour la prise en charge des malades de méningite

-         270 équipes pour la vaccination

-         1,5 euros en moyenne par personne vaccinée contre la méningite (hors prix du vaccin)

 

 

Détails des interventions MSF au Niger
 

Les équipes MSF travaillent en étroite collaboration avec le ministère de la Santé pour limiter la propagation de l’épidémie et soigner les malades dans 3 régions (Maradi, Zinder, Dosso) du sud du Niger. Les équipes MSF aident le personnel soignant des structures de santé pour identifier les cas de méningite et donner le traitement. Outre la formation, les médicaments et le matériel médical nécessaires à la prise en charge des cas simples sont donnés sous forme de kits dans les centres de santé. Des kits adaptés à la prise en charge des cas de méningite compliqués sont donnés dans les hôpitaux.

En parallèle, des campagnes de vaccination sont menées avec le personnel du ministère de la Santé. 1,6 million de personnes ont été vaccinées par MSF/Ministère de la Santé au Niger. Au total, si toutes les campagnes prévues sont réalisées, plus de 2,9 millions de personnes seront vaccinées durant cette épidémie par MSF/Ministère de la Santé au Niger.

Région de Maradi : Dans plusieurs districts de la région de Maradi, le nombre de patients atteints de méningite est supérieur au seuil épidémique depuis plusieurs semaines. 1 871 cas de méningite dont 60 décès ont été enregistrés par le ministère de la Santé dans cette région depuis le début de l’année. Trois médecins MSF surpervisent la prise en charge des patients atteints de méningite dans les structures de santé.

Les équipes MSF, en collaboration avec le ministère de la Santé, ont déjà vacciné 663 595 personnes dans les districts de Maradi ville, Madarounfa et Tessoua. Les équipes MSF ont commencé à vacciner dans le district d’Aguié, où le nombre de cas de méningite continue d’augmenter. Au total, MSF prévoit de vacciner dans cette région 900 000 personnes, âgées de 2 à 30 ans.

Région de Dosso : Quatre médecins se concentrent sur les soins médicaux pour les malades souffrant de méningite, ils supervisent la prise en charge dans les 5 hôpitaux du district et dans les centres de santé où le taux de mortalité et/ou le nombre de cas sont élevés.

MSF a débuté le 26 mars dernier une campagne de vaccination de trois semaines dans les districts de Dosso et de Doutchi. A ce jour, 275 000 personnes ont été vaccinées. Une nouvelle campagne débute dans le district de Boboye qui a franchi le seuil épidémique. MSF prévoit de vacciner dans cette région environ 600 000 personnes.

Région de Zinder : MSF soutient les structures de santé pour la prise en charge des patients atteints de méningite dans 6 districts de la région de Zinder. 1 770 patients ont reçu un traitement, 38 sont décédés.

Une campagne de vaccination est menée par 65 équipes MSF/Ministère de la Santé, en bonne coopération avec les autorités sanitaires de Zinder. Après le district de Matameye et la ville de Zinder, MSF a débuté la vaccination dans les districts de Mirriah (population cible de 300 000 personnes), Magaria ( population cible de 380 000 personnes) et Tanout( population cible de 190 000 personnes). A ce jour, 700 000 personnes ont déjà été vaccinées et un total de 1,4 million de personnes devraient avoir été vaccinées à la fin de cette campagne dans la région de Zinder.

 

Détail des interventions MSF au Nigéria


Durant les dix dernières semaines, les équipes MSF ont travaillé en étroite collaboration avec le ministère de la Santé pour soigner les personnes atteintes de méningite et contenir la propagation de l’épidémie dans 9 Etats.

46 équipes dédiées à la prise en charge des malades et la surveillance de l’évolution de l’épidémie ont enregistré jusqu’ici 37 385 cas de méningite, dont 1210 décès, pour une population totale de 38 millions de personnes dans ces 9 Etats.

Parallèlement au volet curatif, des campagnes de vaccination sont menées par 182 équipes MSF/ministère de la Santé. Jusqu’ici, plus de 1,1 million de personnes ont été immunisées dans les Etats les plus touchés (Jigawa, Katsina, Sokoto). Des campagnes sont en cours dans les Etats de Bauchi, Gombe, Jigawa, Kaduna, Katsina, Kebbi, Sokoto et Zamfara. Au total, si toutes ces campagnes sont réalisées, plus de 5,2 millions de personnes auront été vaccinées par MSF/Ministère de la Santé durant cette épidémie de méningite au Nigéria

Source MSF 



http://panier-de-crabes.over-blog.com/article-30811719.html



Silence aussi :



Les vaccins pourraient avoir causé l'autisme chez des milliers d'enfants 28/04/2009

Je ne veux pas rajouter à la panique d'une pandémie annoncée et programmée, mais je tiens vraiment à vous dire de REFUSER LA VACCINATION! Je peux vous fournir des nuits de lecture qui vous décourageront à utiliser la vaccination. Ce n'est pas le virus qui sera le plus mortel, ce sera le vaccin! Si vous n'aviez qu'un avis à lire sur la vaccination, voici un article écrit par le neveu de John F. Kennedy Jr.: "IMMUNITÉ MORTELLE".

Repost 0
Published by R-sistons à la désinformation - dans Censure Médias scandaleuse
commenter cet article
28 avril 2009 2 28 /04 /avril /2009 09:01


Scandale ! Les Médias
boycottent le Front de Gauche...
Par Eva R-sistons

Besancenot a la faveur des Médias. Et pour cause : Il peut nuire à la Gauche, comme le Front National en son temps à la droite. Par contre, silence médias intolérable pour le Front de Gauche qui, lui, est réellement dangereux pour Sarkozy : Car il représente une alternance authentique, étant un parti de gouvernement; et il est réellement à gauche, anti-libéral, donc susceptible de rallier à lui les suffrages des déçus d'un socialisme pâle, comment dire ? Social-démocrate, incapable de rompre clairement avec le Libéralisme financier qui nuit aux intérêts des citoyens, soucieux seulement de le rendre plus supportable aux Français. Manuel Valls représente ce danger de la façon la plus caricaturale. Impossible, avec lui, de démêler le "socialisme" du libéralisme, tant ils sont intimemet liés. Quel attrait peut-il représenter pour les classes populaires ? Aucun. Son seul avantage est de mordre sur l'électorat de droite, le cas échéant...

Cette alternative authentiquement de Gauche, et en même temps apte à diriger la France, représente la menace la plus grande, aujourd'hui, pour le pouvoir UMP. C'est pourquoi les Médias ont ordre d'ignorer le Front de Gauche, comme ils ont ignoré pendant les Présidentielles Nicolas Dupont-Aignan, gaulliste social pouvant dissuader les vrais Gaullistes d'apporter leur voix à Sarkozy.  Oui, avec les Médias officiels, rien n'est gratuit : Tout doit être fait pour masquer aux Français qu'une autre politique, authentiquement de Gauche, porteuse d'espoir, et en même temps de gouvernement, est possible.

Nous devons tous dénoncer cette partialité intolérable des Médias, qui deshonore notre République, notre patrie des Droits de l'Homme. 

Notre silence scellerait la mort de la démocratie, la mort de l'espoir d'une véritable alternance. 

Eva


TAGS :
Médias, Front de Gauche, Manuel Valls, Sarkozy, UMP, N. Dupont-Aignan, Gaullisme social, Gaullisme, libéralisme, O.Besancenot, socialisme, Front National...

__________________________________________________________



Commentaire reçu, à lire :



Chère Eva,

il est vrai que le facteur de Neuilly ne dérange pas la droite, sans quoi il y a longtemps que ce bobo comique aurait eu des problèmes avec la justice, comme certains pamphlétaires honnêtes dont les retombées infinies des lois mémorielles (anticonstitutionnelles) ont bloqué la plume, alors qu'il n'écrivaient que la vérité. Tout le monde sait que la LCR en son a fait crever le PCF qui lui représentait vraiment les ouvriers et non pas une poignée de bourgeois étudiants glandeurs, qui s'imaginent incarner les classes populaires quelle suffisance! Quand vous parlez de front de gauche je ne vois pas à quoi vous faites allusion? Les clivages politiques appartiennent désormais au passé, d'autant plus que tous les partis sont réunis sous la bannière du libéralisme, qui a conduit l'humanité dans la crise systémique actuelle dont elle n'est pas prête de sortir.

Même les syndicats sont à côté de la plaque, le pouvoir d'achat ne changera pas, si on ne met pas en premier lieu le système financier actuel en redressement judiciaire, pour repenser l'économie, comme le proposent Lydon Larouche ou Jacques Cheminade en France. Il faut obliger nos dirigeants à faire leur boulot, afin qu'il ne se contentent pas d'obéir aux ordres des chantres de l'ultra libéralisme, qui sont en train de faire crever la planète mais qu'ils agissent afin de nous sortir de nous substituer à la gouvernance mondiale de style orwéllien à laquelle on nous destine. Les syndicats devraient défiler pour obliger les banques à rendre des comptes sur l'utilisation de l'argent que le peuple leur a généreusement offert, en gage de leur mauvaise gestion!
Il devraient également se rebeller contre la politique de Bruxelles première responsable des délocalisations, même si il est vrai que la politique du gouvernement est lamentable et doit être réprimée.
Ceux qui sortiront la France de la fange dans laquelle elle patauge, doivent livrer un combat contre le mondialisme, contre UE qui livre les nations aux mains de l'oligarchie financière anglo-américaine, malthusienne et eugéniste pour qui tout ce qui est social représente un danger.

Le combat gauche-droite n'est plus à l'ordre du jour. Les médias font parti du système et sont dans les mains des marchands d'armes, des sionistes quand ce n'est pas des deux à la fois, inutile d'attendre un éclaircissement de leur part, il ne nous reste que la presse alternative ou les blogs pour se faire une opinion, mais les citoyens préfèrent perdre leur temps sur les communautés virtuelles.

Alain -
http://infofranclibre.blogspot.com
Repost 0
Published by R-sistons à la désinformation - dans Censure Médias scandaleuse
commenter cet article
25 avril 2009 6 25 /04 /avril /2009 18:32



Mea Culpa de Bigard :
« Tu n’as pas de couilles »



Retour en septembre 2008. Jean-Marie Bigard se prononce sur les attentats du 11 septembre 2001. Il déclare qu’« On commence à penser sérieusement que ni Al-Qaida, ni aucun Ben Laden, n’ont été responsables du 11 septembre » et il ajoute « J’en suis sûr et certain : les deux avions qui se sont écrasés sur le Pentagone n’existent pas. C’est un missile américain qui a frappé le Pentagone ».


De tels propos lui valent les foudres du politiquement correct et un lynchage médiatique de ses « amis ». Baffie sera le seul à devenir l’avocat de se nouveau damné. Bigard a été mis au pilori des personnalités infréquentables.


L’humoriste est attaqué de toute part. Il analyse sa propre situation, qu’il juge critique. Il constate que ses propos sont tronqués et déformés dans la presse. Ses déclarations sont incomprises et passent très mal au sein de l’opinion. C’est à bout de nerf et sous la pression qu’il « demande pardon à tout le monde pour les propos que j’ai tenus vendredi dernier pendant l’émission de Laurent Ruquier sur Europe 1 » et « Je ne parlerai plus jamais des événements du 11 septembre. Je n’émettrai plus jamais de doutes. J’ai été traité de révisionniste, ce que je ne suis évidemment pas ».


Bigard est résigné et exprime son mea culpa. Mais la proie est la cible des chasseurs de têtes qui ne le lâche pas. La cote de popularité de Bigard dégringole chaque jour, des campagnes de diabolisation de plus en plus violentes sont orchestrées contre lui. L’humoriste est contraint d’annuler la tournée de son spectacle « Clerambard » par faute de spectateurs. Bigard est seul, abandonné de tous. Il se retire et se consacre finalement à la réalisation de son film « Le missionnaire ».


Toutefois, l’humoriste a bien conscience que son émersion ne pourra se faire sans une promotion impulsée par une émission « populaire » à une heure de grande écoute. Pourtant, il y arrivera. Nous sommes le dimanche 19 avril 2009. Il est 14h00. L’émission « Vivement dimanche » animée par Michel Drucker débute sur la chaîne de France 2. Ainsi donc, après plusieurs mois de boycotte et de lynchage médiatique, l’animateur reçoit sur son plateau le controversé Jean-Marie Bigard.


Il s’agit donc pour Bigard de se rattraper, de se donner une nouvelle virginité, quitte à vendre son âme. Bref, il doit exprimer un second mea culpa beaucoup plus fort et symbolique. L’homme aime réagir à l’actualité marquante de la société. Quelle aubaine ! L’ « Affaire » des déclarations du Pape sur le préservatif arrive à point nommé. Bigard profitera de la campagne de diabolisation et de déstabilisation orchestrée par les névrosés de l’extrême gauche et les débiles de la tolérance à l’encontre de Benoît XVI et à l’ensemble de l’Eglise catholique.


Décidément, tout semble de nouveau sourire pour Bigard.


L’homme qui avait rencontré le Pape au Vatican lors d’une visite diplomatique au côté du président de la République en décembre 2007 n’aura donc ni pu résister, ni hésiter, dimanche chez Drucker, à dénigrer Benoît XVI. Une succession de jeux de mots douteux et de propos minables contre le Saint-Père sortiront de la bouche de Jean-Marie Bigard. Le fou-rire niais exprimé par Drucker et de ses compères confirment bien que Bigard est pardonné. Le mea culpa a enfin franchit les portes impénétrables de la bien-pensance soixante-huitarde.


L’ancien supplicié de l’inquisition devient désormais un parfait inquisiteur. Mais le cocu du show biz reste toujours le bouffon de Drucker. Tous ces moralisateurs, défenseurs du respect et de la tolérance, n’auront pas hésités à un seul moment, à travers une hystérie sectaire, à insulter le guide spirituel de l’Eglise Catholique.


Bigard a choqué la bien-pensance, il fut donc mis au ban de la « la bonne société » en se moquant de la sorte du Pape, Bigard a fait sa beat : il peut désormais être de nouveau accueilli avec sourire dans le sérail des médias.


Mais les réactions s’affirment et s’entrechoquent. Les valeurs et les traditions françaises et chrétiennes s’affrontent ouvertement contre l’anarchisme ambiant et les idées dégénérées de mai 68.


Ne voyons nous donc pas les jeunes français et les catholiques se mobiliser pour promouvoir les grandes valeurs humaines qui n’ont pas de prix : l’honneur, la vie, le courage, la franchise, l’amitié, la justice, la fraternité, l’amour, la solidarité, la famille… C’est désormais ensemble, que nous devons déclarer une guerre contre les fossoyeurs qui n’ont que pour valeur l’argent et la haine des grands Hommes. Démontrons, nous aussi, notre capacité à les mépriser et à leur nuire.


Nous devons boycotter l’émission de la bande à Drucker et dénoncer par la voie d’Internet et par la diffusion de tracts le comportement honteux et les déclarations scandaleuses de Bigard. Boycottons son film ! Montrons et affirmons notre volonté de ne plus laisser nos valeurs et nos traditions se faire piétiner et dévaloriser par les incultes de la sous-culture télévisuelle.


Soyons cette avant-garde culturelle qui à l’équinoxe de printemps fera de nouveau rayonner le goût de l’art, du beau, du sacré, la voie du spirituel et du temporel.


Pour conclure sur une touche populaire et provocatrice, comme semble bien les apprécier Bigard, je tiens à mettre en contradiction un de ses sketchs « Bigard met le paquet » montrant sur l’affiche un slip portant « des couilles », ses déclarations sur le 11 septembre 2001 et ses dernières « blagues » à propos du Pape en guise de pardon. Si je juxtapose toutes les bigareries rapportées précédemment avec la célèbre expression de Danton qu’il exprima dans un dernier échange verbal avec Robespierre : « Tu n’as pas de couilles Robespierre », je ne peux qu’affirmer la chose suivante concernant cet humoriste, c’est que « Tu n’as pas de couilles Bigard » !

Repost 0
Published by R-sistons à la désinformation - dans Censure Médias scandaleuse
commenter cet article
25 avril 2009 6 25 /04 /avril /2009 02:05
 

Cette vérité qui dérange tant
la diplomatie européenne

Daniel Vanhove
  


Face aux propos du président iranien Mahmoud Ahmadinejad (1) la diplomatie européenne, dans son éthique scrupuleusement choisie, a estimé presque à l’unisson devoir évacuer la conférence de l’ONU à Genève sur le racisme, dite Durban II… quand la majorité de la salle applaudissait aux propos du président iranien et demeurait en place. L’on eût apprécié une telle unité de mouvement et de véhémentes protestations lors de la dernière agression de l’armée israélienne à l’encontre de la Bande de Gaza, mais là, étrangement, les voix de ces ténors d’apparat furent des plus discrètes, et d’unité, il n’y en eût point…



Au lieu de nous livrer une analyse calme et objective des choses, ainsi qu’une mise à plat des problèmes que l’on nous dissimule la plupart du temps, la majorité de nos médias a opté pour une massive retransmission de ces gesticulations de saltimbanques et du brouhaha qu’elles suscitent.


A l’observation de ces faits, un constat s’impose : contrairement à ce que d’aucuns affirment, tant que nos pays dominants agiront de la sorte, ils perdront à chaque fois un peu plus de leur crédibilité. Et il convient de le dire et le répéter : la justice n’est pas une matière que l’on négocie. Accepter (presque) sans broncher que la situation dramatique perdure en Palestine, et dans le même temps, pousser des cris d’orfraie lors d’une prise de parole – appréciez la différence de situations – c’est vraiment tomber dans l’absurde, pour ne pas dire le ridicule!


Hélas, il faut bien constater que nos diplomaties en sont-là. Idéologiquement incapables de revenir à plus de justice et d’équilibre dans le monde, elles s’entêtent à poursuivre par tous les moyens, leurs tentatives de domination planétaire sur les plus démunis. Sachant l’importance médiatique dans nos pays d’une mise en scène bien orchestrée, nos diplomates s’en sont donc allés, sans  compter la grotesque  petite déclaration de chacun à l’attention de son électorat national… Triste spectacle. Lamentable hypocrisie. Comme toujours ! Et d’aucuns, ici, de se précipiter dans la brèche pour en remettre une couche, et fondre bec et ongles sur le président iranien pour ses propos…  Ce sont d’ailleurs bien souvent les mêmes caciques de l’ordre établi qui dans le même temps, défendent au nom de la liberté d’expression, les caricatures du prophète, mais dénoncent le danger qui menace nos sociétés éclairées, pour quelques panonceaux bricolés à la hâte dans une manifestation de rue, quelques jeunes filles voilées ou quelque liste électorale assimilée grossièrement à un relais du Hamas ou du Hezbollah à Bruxelles…


Les citoyens et les militants de mieux en mieux informés, sauront faire la part des choses. Et se rappelleront aisément les dramatiques témoignages de début d’année, en provenance de Gaza. Ils n’auront aucune peine à se rappeler que les mêmes diplomaties se sont abstenues de condamner fermement l’armée et le gouvernement israélien pour ses crimes d’alors… qui ne font que s’ajouter à une liste commencée il y a plus de 60 ans ! Ces mêmes citoyens et militants savent aussi que les diplomates ne sont pas des gens ignorants. Et que si leurs réflexes ne changent pas, ce n’est pas par manque de connaissance des dossiers, mais par volonté délibérée de garder une suprématie sur l’ensemble de l’économie et de la finance mondiales. La vérité, c’est que nos pays riches NE VEULENT PAS que leur ordre du monde change. Nos gouvernements NE VEULENT PAS que les déséquilibres qu’ils ont créés et alimentés partout sur la planète se résolvent. Parce qu’ils ont appris depuis bien longtemps que pour régner, il fallait diviser. Ce à quoi ils s’emploient avec zèle et application. L’ultime démonstration nous en a été faite lors du récent sommet du G20 : point de fondamentale remise en question d’un système dont pourtant les signes d’effondrement peuvent se lire partout ; juste les milliards nécessaires à relancer ce système dont ils se gavent bien, ainsi que quelques meilleurs outils pour en contrôler les inévitables futures dérives – qui seront, sans aucun doute, plus graves encore –   afin  que les puissants ne soient plus pris par surprise et puissent sauver leurs avoirs et les planquer dans quelques paradis fiscaux qui ne seront jamais démantelés, malgré le tintamarre qui les entoure…


Ainsi, à l’écoute attentive et complète des propos du président iranien, ceux-ci se révèlent bien moins exagérés qu’on ne nous les rapporte. Et en outre, que sont-ils à côté de ceux du nouveau ministre d’extrême droite des Affaires étrangères israélien Avigdor Liberman ? Voici pour tous ceux qui semblent atteint de manière précoce par la maladie d’Alzheimer, ce que celui qui a été plébiscité par une partie du peuple israélien au rang de ministre, préconise pour les Palestiniens en particulier, et les Arabes en général :


-    Le bombardement des banques ;

-    Le bombardement des stations d’essence ;

-    Le bombardement des centres commerciaux ;

-    La noyade des prisonniers politiques dans la Mer morte ;

-    La castration des individus de sexe mâle ;

-    L’exécution des parlementaires palestiniens de la Knesset (parlement israélien) ;

-    Le bombardement du barrage d’Assouan, en Egypte ;

-    La destruction de la Syrie, de ses raffineries, de ses infrastructures, de ses aéroports ;

-    Un traitement à la japonaise (entendez, l’utilisation du nucléaire), etc… dans une liste aussi longue que funeste…

Propos auxquels aucune de nos chancelleries, ni aucun de nos si vertueux diplomates n’ont jamais réagi. C’est dire les motivations qui les animent…

Par ailleurs, que pèsent les mots du président iranien, face à l’horreur du quotidien des gazaouis affamés et maintenus sous embargo dans un ghetto, depuis près de deux ans par l’étau israélien, fruit de l’idéologie sioniste ?


Dès lors, OUI, le président iranien a raison de déclarer que le sionisme se révèle être sur le terrain et dans la réalité palestinienne, une idéologie raciste s’articulant sur la discrimination et l’apartheid. Et OUI, l’Etat d’Israël, dans ses structures actuelles doit disparaître. Et ne pourra prétendre à la cohabitation pacifique avec ses voisins arabes, qu’à la condition de devenir une vraie démocratie pour TOUS ses citoyens, et pas seulement pour ceux qui peuvent prouver leur judéité, comme c’est le cas actuellement.


La domination coloniale, sous quelle que forme qu’elle revêt encore, n’a plus lieu d’être, et nos diplomates devraient comprendre que leurs arrogantes habitudes d’antan à mener le monde comme ils l’entendaient n’est plus de mise. Il eût été hautement préférable qu’ils restent docilement assis à leurs places pour écouter le discours du président iranien jusqu’au bout, et s’interroger par la suite, des changements d’équilibre qui, avec ou sans eux – et dès lors sans nous – s’opèrent dans le monde.


En Palestine, face à tant d’injustices, de crimes et d’assassinats, de vols de terres et de transferts de population perpétrés depuis tant d’années – et qui ne sont pas sanctionnés – l’on attend toujours de la part de nos diplomaties modèles et tellement éprises d’éthique quand cela les arrange, un peu plus de détermination dans l’avènement d’une justice qui ne fonctionne plus sur cet insupportable deux poids, deux mesures !


Note:
(1): 1) Pour le discours intégral du président Ahmadinejad :
http://www.voltairenet.org/article159812.html


Daniel Vanhove –
Observateur civil
Membre du Mouvement Citoyen Palestine
Si vous détruisez nos maisons, vous ne détruirez pas nos âmes – 2004 – Ed. M. Pietteur
La Démocratie Mensonge – 2008 – Ed. M. Pietteur

http://www.michelcollon.info/index.php?view=article&catid=6%3Aarticles&id=2034%3Acette-verite-qui-derange-tant-la-diplomatie-europeenne&option=com_content&Itemid=11


Gilad Atzmon: Un Juste


Durban II :
Qui est raciste exactement ?



Gilad Atzmon
  

 



Je me retrouve une fois de plus à adresser un coup de chapeau au président iranien Ahmadinejad, dont je soutiens entièrement le discours. Nul mieux que lui n’a su mettre en lumière les sentiments européens de discrimination raciale.

 



Ce que nous avons vu hier au Forum antiraciste de l'ONU a été du racisme islamophobe, collectif et institutionnel, en pleine action, un show coordonné de chauvinisme occidental fanatique. Une horde de diplomates européens se comportant comme un troupeau de moutons pour faire montre d’un déni total de la notion de liberté d'expression et de la culture du débat.

 

De manière éloquente et profonde, le président Ahmadinejad a dit la pleine vérité et a exprimé certains faits  de notoriété universelle. Israël est bien un État raciste!

 

Israël se définit comme «État juif». Bien que les Juifs ne forment pas un continuum racial, la législation de leur État national a une orientation raciale. Le système juridique israélien est discriminatoire à l'égard de ceux qui n’ont pas l’heur d’être juifs. Comme si cela ne suffisait pas, l'armée israélienne se révèle meurtrière envers les habitants autochtones du pays.


Considérant qu'Israël est un État d'apartheid en raison de cette discrimination institutionnalisée, on s'attendrait à ce que le Forum antiraciste de Genève serve principalement à traiter d’États comme Israël. Mais la vérité est tragique : dans les affaires du monde, Israël est le seul et unique État orienté racialement. Et comme nous avons pu le voir hier, l' « Occident » a  une fois de plus refusé de se confronter à l’appel à l'action le plus évidemment humaniste.


Inutile de dire qu’Ahmadinejad a également été totalement correct dans sa description des circonstances historiques qui ont conduit à la naissance tragique d'Israël.

C’est en effet la souffrance juive qui a acheté la formation de l'État juif. Il est vrai aussi que l'État juif a été créé au détriment du peuple palestinien qui est en fait la dernière des victimes à souffrir de l'ère nazie.

Le nœud du problème est très simple. Des diplomates européens ont prouvé hier qu'ils ne peuvent pas accepter la vérité quand elle est transmise par un musulman. Par conséquent, il serait correct de dire que ce troupeau de diplomates occidentaux n’auraient jamais du participer à quelque "forum antiraciste" que ce soit. Le fait qu'ils se soient comportés avec intolérance prouve qu'eux et les gouvernements qui sont derrière eux sont aux origines du racisme d’aujourd’hui, à savoir l'islamophobie.


Les Européens qui ne peuvent pas entendre la vérité de la bouche d'un musulman, pour ne pas dire un chef d’État musulman, seraient mieux avisés de se rendre à une conférence qui célèbre la suprématie occidentale. Je suis sûr que Tel Aviv et Jérusalem en accueillent quelques-uns chaque année.
 

Sur une note finale, si le gouvernement britannique insiste pour envoyer des délégués à une telle conférence, il devrait faire en sorte que ceux qui sont affectés à la tâche sont en mesure de présenter une argumentation éloquente qui tienne la route du point de vue intellectuel. Peter Gooderham, l'ambassadeur britannique à l'ONU à Genève, n'est clairement pas fait pour cet emploi. L'ambassadeur a déclaré on record « De telles remarques antisémites outrageantes ne devraient pas avoir leur place dans un forum antiraciste de l’ONU »

L’Ambassadeur Gooderham devrait nous préciser où exactement  se trouve l’«antisémitisme».


Le président Ahmadinejad ne s’est pas référé pas à une race juive, ni au judaïsme. Il n’a pas fait référence au peuple juif, si ce n’est pour évoquer ses souffrances.


Ambassadeur Gooderham, au cas où vous avez réussi à rater tout cela, pendant que vous agissiez  comme une brebis dans un troupeau, le président Ahmadinejad a dit la vérité en se référant à certains faits universellement acceptés.


On pourrait faire l’économie de quelques embarras à l'avenir si les diplomates britanniques étaient convenablement formés pour comprendre la complexité des affaires du monde et les idéologies qui sont impliqués dans l'élaboration de ces affaires. Cela nous épargnerait le spectacle de ces étranges bouffons de diplomates proférant des sons vides de sens, qu’eux-mêmes ont du mal à comprendre.


Traduit par Fausto Giudice


Source:
Tlaxcala




http://www.michelcollon.info/index.php?view=article&catid=6%3Aarticles&id=2021%3Adurban-ii-qui-est-raciste-exactement-&option=com_content&Itemid=11
Repost 0
Published by R-sistons à la désinformation - dans Censure Médias scandaleuse
commenter cet article
21 avril 2009 2 21 /04 /avril /2009 17:41












Silence des médias sur le “Front de gauche”.

 

Après tout, ce doit être aussi le droit des responsables de la rédaction de France2 de choisir cette grande figure du féminisme qu’est Gisèle Halimi pour en faire le sujet phare de son journal du soir du 8 mars. Devraient-ils pour autant se sentir contraints d’informer les téléspectateurs que cette même Gisèle Halimi ouvrait ce même 8 mars le meeting du Front de Gauche ?

Après tout, dans son édition de lundi, Libération a bien le droit de choisir de faire deux pages sur les sautes d’humeur entre le Nouveau Centre et l’UMP et un interview de Balladur. Ce n’est pas parce qu’on se dit de gauche qu’on est obligé de parler du Front de Gauche et qu’on ne doit pas s’intéresser à la droite . Et ce n’est pas parce qu’on s ‘appelle Le Parisien qu’on doit écrire sur un meeting parisien. C’est bien mieux d’interviewer sur trois pages la présidente du MEDEF, de nous livrer le scoop de la semaine : le Facteur ne sera pas tête de liste et de nous raconter le rêve présidentiel que François Copé a fait en Corse.

Après tout, c’est aussi le droit de France Inter d’approfondir longuement ce matin le grave sujet que constitue le silence de Bertrand Delanoë dans les débats internes du PS.

Après tout, les mêmes causes produisent souvent les mêmes effets. En 2005, c’est avec plusieurs mois de retard que les rédactions ont dû admettre la force du non au traité constitutionnel. On connait l’effet papillon mais il y a aussi l’effet boomerang. Vous savez, l’objet qui revient droit dans la figure de celui qui le lance de travers.


http://avenirdegauche.over-blog.com/pages/Silence_des_medias_sur_le_Front_de_gauche-1248941.html 

Repost 0
Published by R-sistons à la désinformation - dans Censure Médias scandaleuse
commenter cet article
8 avril 2009 3 08 /04 /avril /2009 22:02

 



Mes amis,

Je découvre à l'instant le texte du site Syti.net,
il rejoint tout ce que je vous écris sans cesse
- j'ai notamment encore récemment attiré votre attention
sur le fait que ceux qui ont confisqué le pouvoir à notre détriment,
ne sont pas élus démocratiquement.

Les Etats sont condamnés,
ils étaient garants d'une certaine autonomie.
Les politiques n'auront bientôt plus aucun pouvoir.
La classe moyenne est appelée à disparaître : 
Resteront seulement les plus nantis,
et leurs laquais 
notamment au sein de la Police ou dans les Médias
(qui depuis quelques années ont, sauf exception,
cessé tout vrai débat,
toute information réelle, tout sujet d'investigation...)
- et les plus pauvres, promis à un nouveau servage, "moderne", 
ou destinés à devenir la chair à canons
des multinationales de l'Armement.
De toutes façons, la mort de 60 à 80 % d'entre nous
est déjà programmée : Misère, désespoir, guerres en tous genres,
suicides, faim, maladies "modernes", etc... ou prison
pour les plus réfractaires à cette monstruosité planétaire.

Le site Syti net est prophétique, et bien renseigné.
Il est crédible, de toutes façons tous les signes
vont dans le même sens. C'est comme un puzzle,
dont tous les morceaux se mettent progressivement en place.

Comment échapper à l'horreur programmée
par quelques fous à l'appétit insatiable ?

Une course de vitesse est engagée
entre l'Empire ennemi de nos vies,
qui s'est adjoint les services de dirigeants européens
enrôlés de gré ou par nécessité,
et le reste du monde, avec des Etats
comme la Chine ou la Russie, qui ont compris la perversité
des Anglo-Saxons et de leurs alliés israéliens ou européens.
On murmure que des bombes sont prêtes à être larguées
sur les futurs géants
(avant qu'ils n'aient en le temps de s'organiser),
dont la Défense pourrait être neutralisée sans avertissement.
Sans doute ces futurs rivaux se préparent-ils,
en armant leurs alliés un peu partout
(Etats arabes comme l'Iran ou la Syrie,
ou latino-américains, par exemple).
Seuls ces Super-Etats peuvent nous éviter le pire,
en rééquilibrant la Puissance des Prédateurs de l'Occident.
Comme du temps (béni, finalement !) de la Guerre froide...

Autre solution pour éviter le pire
en train de se tramer contre nous tous,
l'union rapide, déterminée, totale, de tous les peuples,
via Internet par exemple, 
tous Syndicats, Partis, Associations, etc, confondus.
Les peuples ont le nombre pour eux.
C'est leur unique atout !

Mes amis, le compte à rebours a commencé.

Vite, réagissons avant que la machine infernale
ne se mette en route, une dictature planétaire de l'Argent
qui nous condamne tous à plus ou moins brève échéance !

Alerte ! Les temps sont comptés,
la course de vitesse a commencé !

Eva



TAGS : Démocratie, Dictature, Syndicats, Partis, Associations, l'Empire, Anglo-Saxons, Israéliens, Européens, Russie, Chine, Latino-Américains, Etats Arabes, Syrie, Iran, Occident, Médias, peuples...










Voici le texte du site Syti.net




democratie-1600x1200_12284161111

1
Le pouvoir a déjà changé de mains

 

Les véritables maîtres du monde ne sont plus les gouvernements, mais les dirigeants de groupes multinationaux financiers ou industriels, et d’institutions internationales opaques (FMI, Banque mondiale, OCDE, OMC, banques centrales). Or ces dirigeants ne sont pas élus, malgré l’impact de leurs décisions sur la vie des populations.

Le pouvoir de ces organisations s’exerce sur une dimension planétaire, alors que le pouvoir des états est limité à une dimension nationale.

Par ailleurs, le poids des sociétés multinationales dans les flux financiers a depuis longtemps dépassé celui des États.

A dimension transnationale, plus riches que les États, mais aussi principales sources de financement des partis politiques de toutes tendances et dans la plupart des pays, ces organisations sont de fait au dessus des lois et du pouvoir politique, au dessus de la démocratie.

Voici une liste des chiffres d’affaires de certaines multinationales, comparés avec le PIB des États. Elle en dit long sur la puissance planétaire que ces sociétés sont en train d’acquérir.

Une puissance toujours plus démesurée, du fait de l’accélération des fusions entre multinationales.

Chiffres d’affaires ou PIB, en milliards de dollars

General Motors
178,2

Singapour
96,3

Danemark
161,1

Toyota
95,2

Thaïlande
157,3

Israel
92

Ford
153,5

General Electric
90,8

Norvège
153,4

Philippines
83,1

Mitsui & Co
142,8

IBM
78,5

Pologne
135,7

NTT
77

Afrique du Sud
129,1

Axa - UAP
76,9

Mitsubishi
129

Egypte
75,2

Royal Dutch Shell
128,1

Chili
74,3

Itoshu
126,7

Irlande
72

Arabie Saoudite
125,3

Daimler-Benz
71,5

Exxon (Esso)
122,4

British Petroleum
71,2

Wall Mart
119,3

Venezuela
67,3

Ford
100,1

Groupe Volkswagen
65,3

Grèce
119,1

Nouvelle Zélande
65

Finlande
116,2

Unilever
43,7

Marubeni
11,2

Pakistan
41,9

Sumimoto
109,3

Nestle
38,4

Malaisie
97,5

Sony
34,4

Portugal
97,4

Nigeria
29,6

Ensemble des 5 plus grandes firmes
526,1

Proche-Orient et Afrique du Nord
454,5

Asie du Sud
297,4

Afrique Sub-Saharienne
269,9

Chiffres de 1999 et 1992
Sources: Banque Mondiale (World Development Repport 1998-1999), Forbes, The Nation, Institut de recherche des Nations Unies pour le développement social (States of Disarray, Genève, 1995),Courrier International, Le Monde Diplomatique


2
L’illusion démocratique


La démocratie a déjà cessé d’être une réalité.

Les responsables des organisations qui exerçent le pouvoir réel ne sont pas élus, et le public n’est pas informé de leurs décisions.

La marge d’action des états est de plus en plus réduite par des accords économiques internationaux pour lesquels les citoyens n’ont été ni consultés, ni informés.

Tous ces traités élaborés ces cinq dernières années (GATT, OMC, AMI, NTM, NAFTA) visent un but unique: le transfert du pouvoir des états vers des organisations non-élues, au moyen d’un processus appelé “mondialisation”.

Une suspension proclamée de la démocratie n’aurait pas manqué de provoquer une révolution. C’est pourquoi il a été décidé de maintenir une démocratie de façade, et de déplacer le pouvoir réel vers de nouveaux centres.

Les citoyens continuent à voter, mais leur vote a été vidé de tout contenu. Ils votent pour des responsables qui n’ont plus de pouvoir réel.

Et c’est bien parce qu’il n’y a plus rien à décider que les programmes politiques de “droite” et de “gauche” en sont venus à tant se ressembler dans tous les pays occidentaux.

Pour résumer, nous n’avons pas le choix du plat mais nous avons le choix de la sauce. Le plat s’appelle “nouvel esclavage”, avec sauce de droite pimentée ou sauce de gauche aigre-douce.


3
La disparition de l’information


Depuis le début des années 90, l’information a progressivement disparu des médias destinés au grand-public.

Comme les élections, les journaux télévisés continuent d’exister, mais ils ont été vidés de leur contenu.

Un journal télévisé contient au maximum 2 à 3 minutes d’information véritable. Le reste est constitué de sujets “magazine”, de reportages anecdotiques, de faits divers, de micro-trottoirs et de reality-shows sur la vie quotidienne.

Les analyses par des journalistes spécialisés, ainsi que les émissions d’information ont été presque totalement éliminés.

L’information se réduit désormais à la presse écrite, lue par une minorité de personnes.

La disparition de l’information est le signe tangible que notre régime politique a déjà changé de nature.


4
Stratégies et objectifs pour le contrôle du monde


Les responsables du pouvoir économique sont quasiment tous issus du même monde, des mêmes milieux sociaux. Il se connaissent, se rencontrent, partagent les mêmes vues et les mêmes intérêts.

Ils partagent donc tout naturellement la même vision de ce que devrait être le monde idéal futur.

Il est dès lors naturel qu’ils s’accordent sur une stratégie et synchronisent leurs actions respectives vers des objectifs communs, en induisant des situations économiques favorables à la réalisation de leurs objectifs, à savoir:

Affaiblissement des états et du pouvoir politique. Déréglementation. Privatisation des services publics.

Désengagement total des états de l’économie, y compris des secteurs de l’éducation, de la recherche, et à terme de la police et de l’armée, destinés à devenir des secteurs exploitables par des entreprises privées.

Endettement des états au moyen de la corruption, des travaux publics inutiles, des subventions données aux entreprises sans contrepartie, ou des dépenses militaires. Lorsqu’une montagne de dettes a été accumulée, les gouvernements sont contraints aux privatisations et au démantèlement des services publics. Plus un gouvernement est sous le contrôle des “Maîtres du Monde”, et plus il fait augmenter la dette de son pays.

Précarisation des emplois et maintien d’un niveau de chômage élevé, entretenu grâce aux délocalisations et à la mondialisation du marché du travail. Ceci accroît la pression économique sur les salariés, qui sont alors prêts à accepter n’importe quel salaire ou conditions de travail.

Réduction des aides sociales, pour accroître la motivation du chômeur à accepter n’importe quel travail à n’importe quel salaire. Des aides sociales trop élevées empêchent le chômage de faire pression efficacement sur le marché du travail.

Empêcher la montée des revendications salariales dans le Tiers-Monde, en y maintenant des régimes totalitaires ou corrompus. Si les travailleurs du Tiers Monde étaient mieux rémunérés, cela briserait le principe même des délocalisations et du levier qu’elles exercent sur le marché du travail et la société en occident. Ceci est donc un verrou stratégique essentiel qui doit être préservé à tout prix. La fameuse “crise asiatique” de 1998 a été déclenchée dans le but de préserver ce verrou.


5
Les attributs du pouvoir


Les organisations multinationales privées se dotent progressivement de tous les attributs de la puissance des états: réseaux de communication, satellites, services de renseignements, fichiers sur les individus, institutions judiciaires (établies par l’OMC et l’AMI, accord grâce auquel une multinationale pourra traîner un état devant une cours de justice internationale spéciale).

L’étape suivante -et ultime- pour ces organisations sera d’obtenir la part de pouvoir militaire et policier qui correspond à leur nouvelle puissance, en créant leurs propres forces armées, car les armées et polices nationales ne sont pas adaptées à la défense de leurs intérêts dans le monde.

A terme, les armées sont appelées à devenir des entreprises privées, des prestataires de services travaillant sous contrat avec les états, aussi bien qu’avec n’importe quel client privé capable de payer leurs services. Mais à l’étape ultime du plan, ces armées privées serviront les intérêts des grandes multinationales, et attaqueront les états qui ne se plieront pas aux règles du nouvel ordre économique.

En attendant, ce rôle est assumé par l’armée des Etats-Unis, le pays le mieux contrôlé par les multinationales.

Notes:

1 - Armées privées
Les armées privées existent déjà au Etats-Unis. Il s’agit des sociétés DynCorp, CACI, et MPRI, prototypes des futures armées privées. Dyncorp est intervenu dans de nombreuses régions où les États-Unis souhaitaient intervenir militairement sans en porter la responsabilité directe (en Amérique du Sud, au Soudan, au Koweït, en Indonésie, au Kosovo, en Irak…). Fin 2002, Dyncorp a été rachetée par Computer Sciences Corporation, l’une des plus importantes sociétés américaines de services informatiques. En Mai 2004, Dyncorp et MPRI ont été impliquées dans les tortures sur les prisonniers irakiens. Les armées privées (appelées “sous-traitants” par le Pentagone) représentent 10% des effectifs américains envoyés en Irak.

2 - Satellites
Microsoft a finalement renoncé à son projet Teledesic, un réseau de 288 satellites de communication qui devaient constituer un maillage tout autour de la planète. Mais d’autres compagnies multinationales s’apprêtent à créer des réseaux de satellites de communication similaires. Des satellites d’observation privés sont également déjà en place. Deux sociétés commercialisent des images à haute résolution de tout lieu de la planète susceptible d’intéresser les acheteurs.

3 - Fichiers privés
De nombreuses sociétés fondées ces dernières années (principalement aux Etats-Unis) sont spécialisées dans la collecte d’informations individuelles, officiellement à des fins commerciales. Mais ces fichiers privés commencent à rassembler des millions de profils individuels très précis de consommateurs répartis dans l’ensemble des pays occidentaux. Les informations de ces fichiers sont vendues à quiconque souhaite les acheter.


6
La vraie réalité de l’argent


L’argent est aujourd’hui essentiellement virtuel. Il a pour réalité une suite de 0 et de 1 dans les ordinateurs des banques. La majeure partie du commerce mondial a lieu sans monnaie-papier, et seulement 10% des transactions financières quotidiennes correspondent à des échanges économiques dans le “monde réel”.

Les marchés financiers eux-mêmes constituent un système de création d’argent virtuel, de profit non-basé sur une création de richesses réelles. Grâce au jeu des marchés financiers (qui permet de transformer en bénéfices les oscillations des cours), les investisseurs avisés peuvent être déclarés plus riches, par une simple circulation d’électrons dans des ordinateurs. Cette création d’argent sans création de richesses économiques correspondantes est la définition même de la création artificielle de monnaie. Ce que la loi interdit aux faux-monnayeurs, et ce que l’orthodoxie économique libérale interdit aux états, est donc possible et légal pour un nombre restreint de bénéficiaires.

Si l’on veut comprendre ce qu’est réellement l’argent et ce à quoi il sert, il suffit d’inverser le vieil adage “le temps c’est de l’argent”.

L’argent, c’est du temps.

L’argent est ce qui permet d’acheter le temps des autres, le temps qui a été nécessaire à produire les produits ou les services que l’on consomme

L’argent, le temps, et les esclaves

Techniquement, l’argent est une unité de calcul intermédiaire pour échanger du temps contre du temps, sans que le temps des uns et des autres puisse être comparé directement. Car chaque conversion entre l’argent et le temps se fait sur la base d’une estimation subjective, qui varie selon le rapport de force économique et informationnel entre l’acheteur et le vendeur.

Dans la pratique, ce rapport de force est toujours défavorable au consommateur-salarié.

Lorsqu’un individu moyen achète un produit, il paye le temps qui a été nécéssaire pour fabriquer ce produit à un prix bien plus élevé que le salaire qui lui est payé pour une fraction équivalente de son propre temps.

Par exemple, chez les grands constructeurs automobiles, une voiture est produite en une journée de travail (soit en 8 heures) par 20 salariés (y compris le travail des commerciaux et le travail inclus dans les fournitures et les équipements de production utilisés). Le salaire journalier de chaque salarié devrait donc être égal à 1/20è du prix de la voiture, soit 1000 euros si la voiture vaut 20.000 euros. Ce qui fait un salaire mensuel théorique de 22.000 euros (sur la base de 22 jours travaillés par mois). Pour la plupart des salariés, on est très loin du compte.

Lorsqu’un salarié occidental donne 10 heures de son temps, il reçoit seulement l’équivalent d’une heure. Pour un salarié du Tiers Monde, le rapport tombe à 1000 heures contre une.

Ce système est la version moderne de l’esclavage.

Les bénéficiaires du temps volé aux salariés sont les entreprises et leurs dirigeants (dont le salaire est plus de 100 fois celui d’un employé ordinaire), mais aussi les états dès lors que l’argent prélevé par les impots et les taxes n’est pas utilisé dans le sens de l’intérêt général.


7
Le point de non-retour écologique va être franchi


Il est évident que nous commençons à nous heurter aux limites écologiques de l’activité économique.

Un système économique libéral, dont le but est la recherche du profit à court-terme pour des intérêts particuliers, ne peut prendre en compte les coûts à long-terme tels que la dégradation de l’environnement.

Les modèles économiques actuels sont également inaptes à estimer à sa juste valeur la “production” de la nature, indispensable à notre survie: production d’oxygène, fixation du gaz carbonique par les forêts et les océans, régulation de la température, protection contre les rayonnements solaires, recyclage chimique, répartition des pluies, production d’eau potable, production d’aliments, etc.

Si nos modèles économiques intégraient le coût réel de la destruction de la nature, de la pollution, des modifications climatiques, cela changerait radicalement notre estimation de ce qui est “rentable” et de ce qui ne l’est pas.

 

La production de la nature a été évaluée à 55.000 milliards de dollars par an par un groupe de scientifiques de l’Institute for Ecological Economics de l’Université du Maryland en 1997.


8
La destruction de la nature est voulue


La disparition de la nature est inévitable, car elle est voulue par le nouveau pouvoir économique. Pourquoi?

Pour 3 raisons:

1- La disparition de la nature et l’augmentation de la pollution vont rendre les individus encore plus dépendants du système économique pour leur survie, et vont permettre de générer de nouveaux profits (avec notamment une consommation accrue de médicaments et de prestations médicales…).

2- Par ailleurs, la nature constitue une référence d’un autre ordre, celui de l’univers. La contemplation de la beauté et de la perfection de cet ordre est subversive: elle amène l’individu à rejeter la laideur des environnements urbanisés, et à douter de l’ordre social qui doit demeurer la seule référence.
L’urbanisation de l’environnement permet de placer les populations dans un espace totalement controlé, surveillé, et où l’individu est totalement immergé dans une projection de l’ordre social.

3 - Enfin, la contemplation de la nature incite au rêve et intensifie la vie intérieure des individus, développant leur sensibilité propre, et donc leur libre-arbitre.
Ils cessent dès lors d’être fascinés par les marchandises, ils se détournent des programmes télévisés destinés à les abrutir et à contrôler leur esprit. Délivrés de leurs chaînes, ils commencent à imaginer une autre société possible, fondée sur d’autres valeurs que le profit et l’argent.

Tout ce qui peut amener les individus à penser et à vivre par eux-mêmes est potentiellement subversif. Le plus grand danger pour l’ordre social est la spiritualité car elle amène l’individu à bouleverser son système de valeurs et donc son comportement, au détriment des valeurs et comportements précédemment implantés par le conditionnement social.

Pour la stabilité du “nouvel ordre social”, tout ce qui peut stimuler l’éveil spirituel doit être éliminé.


9
Les alternatives de la dernière chance


Pour ne pas être définitivement exclus du jeu, les contre-pouvoirs au pouvoir économique (syndicats, associations de consommateurs, mouvements écologistes) doivent répondre en se plaçant sur le même niveau d’organisation, au niveau mondial et non plus national, en unifiant et en synchronisant leurs actions, à l’échelle de groupes d’états pesant un poids suffisant dans les flux économiques mondiaux.

Il leur reste peu de temps pour réagir, car tous les moyens de contrôle nécessaires à une future dictature mondiale sont désormais en place.


10
2000 ans d’histoire


Durant ces deux derniers millénaires, la civilisation sera passée par quatre ères successives marquant quatre formes de pouvoir politique:


1 - L’ère des tribus

Pouvoir exercé selon la force (et plus rarement selon la sagesse ou la connaissance).
Comme chez les groupes d’animaux, le pouvoir revient au “mâle dominant”.


2 - L’ère des empires et des royaumes

Pouvoir héréditaire. Naissance de la notion d’état.


3 - L’ère des états-nations

Ere ouverte par la monarchie parlementaire en Grande-Bretagne en 1689, par la révolution française en 1789, et par la fondation des Etats-Unis.

Dans un état-nation, le pouvoir n’est plus héréditaire mais exercé par des dirigeants censés représenter le peuple, et désignés par des élections (état-nation démocratique), ou par un système de cooptation au sein d’un parti unique (état-nation totalitaire).

 

4 - L’ère des conglomérats économiques

Ere initiée à partir de 1954, mise en place au cours des années 70 et 80, et pleinement opérationnelle à partir des années 90.

Le pouvoir n’y est plus de type représentatif ou électif, et il n’est plus localisé géographiquement (contrairement aux tribus, aux royaumes, et aux états-nations).

Il est exercé directement par ceux qui contrôlent le système financier et la production des marchandises. Les instruments de ce pouvoir sont le contrôle de la technologie, de l’énergie, de la monnaie, et de l’information.

Comme tout nouveau pouvoir, il s’érige en remplacement du pouvoir précédent, voué à disparaître.

Enfin, ce nouveau pouvoir est global, planétaire. Il n’a donc ni alternative, ni échappatoire. Il constitue un nouveau niveau d’organisation de la civilisation, une sorte de super-organisme.

La résolution des grands problèmes écologiques économiques et sociaux nécessite effectivement l’avènement d’une forme de pouvoir global. De même, l’unification du monde par l’économie et le déclin des états-nations ont été décidés en partie pour une noble cause: rendre impossible une nouvelle guerre mondiale qui, à l’ère atomique, signifierait la fin de la civilisation.

Mais la question est de savoir au service de quels objectifs et de quels intérêts ce pouvoir global doit-il être, par qui doit-il être exercé, et par quels contre-pouvoirs doit-il être contrôlé et équilibré.

La mondialisation (ou “globalisation”) n’est pas négative en elle-même. Potentiellement, elle peut permettre l’établissement d’une paix mondiale durable et une meilleure gestion des ressources. Mais si elle continue d’être organisée au bénéfice d’une élite et si elle conserve son orientation néo-libérale actuelle, elle ne tardera pas à engendrer un nouveau type de totalitarisme, la marchandisation intégrale des êtres vivants, la destruction totale de la nature, et des formes inédites d’esclavage.


Sylvain Timsit
© Syti.Net 1998

Repost 0
Published by R-sistons à la désinformation - dans Censure Médias scandaleuse
commenter cet article
8 avril 2009 3 08 /04 /avril /2009 21:25


Alerte, en Suède
un programme de réduction
de la population
à l’échelle du pays.
A notre tour,
ensuite.
Silence médias.
Encore et toujours !
Complicité, aussi  ?


La technologie HAARP disséminée sur tout le territoire suédois à travers  les compteurs électriques domestiques !

La Suède possède aujourd’hui la plus puissante et redoutable arme au monde

Dans chaque maison est implantée une « Energybox » .

Premières conséquences :
 
De nombreux troubles physiques et psychiques chez les personnes, pertes de sommeil, de fréquentes mais courtes coupures de courant électrique, des ampoules explosent, le téléphone mobile est partiellement détruit, les téléphones fixes ne marchent plus, la puissance et le rayonnement du  réseau électrique ont considérablement augmenté, les ordinateurs rendent l’âme, la circulation des mails et internet vacillent, les lampes vacillent tout  le temps, etc.

Les personnes sensibles ou allergiques à l’électricité n’en peuvent plus et se sentent mourir. Beaucoup de personnes présentent déjà des troubles  de comportement et des altérations de la conscience spécialement dans le  domaine de la pensée.

Ca semble très bien marcher, déjà des pubs pour l’Energybox apparaissent  dans d’autres pays de l’UE. L’Allemagne et la Hollande vont bientôt en  être équipées.

Nous devons absolument refuser cette boîte et en informer nos proches, nos voisins

3G (UMTS) n’est fondamentalement qu’un système d’arme et les téléphones  portables qu’un épiphénomène (un camouflage !)

Sources :
http://www.fraktali.biz <http://www.fraktali.biz/>

 www.ing-monderkamp.de (-..)

mitgeteilt von : Dr (..)

25. 01. 2009, Suède : Avez-vous remarqué les spots publicitaires «  Maintenant je paie – maintenant je ne paie pas ? » Ensuite est suggéré que  par une technique nouvelle de lecture du compteur, on peut réduire sa  facture d’électricité. Ce que fait déjà le bon vieux compteur. De ce qui  suit et ce qui est la vraie raison de ces objets, c’est une surveillance  accrue et des atteintes à la santé pouvant aller jusqu’à la mort  (programme de réduction de la population). Toutes deux nous viennent des  USA.


En Suède, extension de la technologie HAARP
à travers les compteurs  électriques domestiques.

Une expérience de contrôle des consciences à l’échelle d’un pays : la  Suède !
S’il vous plaît, diffusez ce texte autant que vous pouvez, parce que  partout il est effacé ou les fichiers sont attaqués... Tout ce qui concerne les chemtrails, HAARP,  et tout particulièrement les Energybox a été effacé.

Le gouvernement suédois parle d’une loi qui doit sortir en 2009. Cette loi  prévoit qu’on ne doive plus payer que ce qui est strictement consommé en  électricité. (Ils sont trop bons !) Peu de temps après, les employés des  compagnies fournisseurs d’électricité se sont présentés chez les gens avec  un papier disant qu’il fallait implanter une petite calculatrice digitale  avec émetteur dans chaque maison. On l’utilise une fois par semaine pour  savoir sa consommation d’électricité afin de ne pas trop payer. Bizarre  cette attention soudaine portée à nos dépenses d’électricité ! Ils ne  veulent plus de notre argent ?

Dans un grand nombre de cas, personne n’a rien expliqué, ils ont  simplement placé la boîte dans la maison.

 ’’Energybox’’
Vocabulaire et explications :  FRA : (Försvarets Radio Anstalt) une sorte de système Echelon pour la Défense suédoise. Le « Grand frère » qui voit tout, sait tout, entend  tout, quel ‘’heureux hasard’’, vient juste d’être doté d’un super ordinateur par le gouvernement suédois (encore des gens biens).

LOIS : Un nouveau système HAARP implanté dans tout le sud de la Suède. C’est  LE PLUS GRAND SYSTEME HAARP DU MONDE ( High-Frequency Active Auroral  Research Project) est relié au sytème LOFAR en Europe centrale et Icecat  au Nord. Ces dispositifs sont encore très peu connus dans le monde mais  vont jouer un très grand rôle dans l’avenir de l’humanité (voir  Nostradamus qui en parle).

Lois couvrant tout le sud de la Suède, c’est un  réseau de dizaines de puissantes antennes reliées entre elles.
 Les systèmes Haarp ont toujours un arrière plan militaire.

Une directive de l’Otan (nouveau) : le gouvernement suédois a « loué » une  bonne partie du nord de la Suède à l’Otan pour y expérimenter des systèmes  d’armes nouvelles ‘exotiques‘ sans que les militaires suédois y aient un  droit de regard… Y sont testées toutes sortes de techniques du type  micro-ondes pulsées, chemtrails, nanotechniques et autres. Bien évidemment  aussi sur les populations car certaines de ces armes ne peuvent être  testées que sur des humains.

A propos d’Energybox, tous sont équipés et personne ne sait ce que c’est  et quelle est sa fonction réelle : « L’ Energybox on l’a reçu sans nous y  intéresser, sans poser de questions, sans comprendre » L’électricité  internet (pas l’internet par l’électricité qui fut stoppée par les  compagnies travaillant dans les bandes passantes larges- en particulier  les 3G vont se trouver en concurrence). L’Energybox possède un émetteur  GPRS et sa fréquence est un mélange de GSM et 3G (UMTS). C’est à bande  large et donc toujours active. (Et pas seulement les quelques secondes  durant la semaine où on l’utilise comme nous le raconte les électriciens.)   Les émissions sont très proches de celles des radars (!). L’information n’est  pas envoyée à la compagnie fournisseur d’électricité mais à l’internet (?)

L’Energybox est cependant un système double et contient aussi un « Eshelon  Meter » (un mètre –étalon ?) (ne pas confondre avec Echelon), un système  PLC de l’entreprise Televent. Ce système PLC est celui qu’on nous aurait  fourni si on nous avait livré l’internet par l’électricité (internet à  haut débit et peu chère). Il modifie tant le courant électrique qu’il est  plus facile d’envoyer de l’information. De ce fait on n’est non seulement  irradié directement par les ondes 3G de l’émetteur, mais aussi par les  ondes micrométriques du type radar qui sont présentes dans toute l’installation  électrique transformant la maison en un champ électromagnétique à haute  fréquence pulsée. C’est aussi la raison pour laquelle on a transformé le  système électrique en système de communication branché sur internet. (La  première maison internet du monde et beaucoup peuvent/vont mourir de ces  expositions aux rayonnements permanents.)

Pourquoi internet, pourquoi une implantation aussi ‘secrète’ dans les  maisons, pourquoi transformer le réseau électrique en système de communication ? Très simple ! 3G (UMTS) n’est à la base qu’un système d’arme  et les portables 3G ne sont qu’un leurre. 3G vient des USA importé par les  militaires US en Europe (comme bien d’autres systèmes mobiles). On est  loin de la téléphonie, il s’agit en fait d’arriver à implanter ces boîtes  dans les maisons. (Aussi pour l’irradiation mais c’est un autre sujet). La  maison ne rayonne pas seulement en 3G (UMTS) mais elle est aussi reliée à  l’internet. Refuser cette boîte ne sert à rien si les maisons alentours  sont toutes équipées et pulsent des ondes UMTS dans votre maison. En  principe un seul émetteur suffit pour « polluer » tout un ensemble de  maisons reliées à un même transformateur (on a besoin d’un filtre  électrique qui éloigne les micro-ondes).

Nous avons absolument le droit de refuser cette boîte pour la bonne raison  que cette loi dont on nous parle n’existe pas. Ni de loi sur l’exposition  forcée. Ils se garderont bien d’en vouloir porter la responsabilité. La  loi dont on parle n’est pas faite pour les utilisateurs, mais s’applique  aux distributeurs d’électricité afin d’implanter ces boîtes dans les  maisons.

La vraie raison pour laquelle on transforme notre réseau électrique en  réseau d’information est d’aboutir à un contrôle totalitaire. Ainsi le  réseau électrique se retrouve soumis à une autre loi, celle sur les  communications. Notre si entreprenant gouvernement a beaucoup œuvré dans  ce sens ces derniers temps. Cette loi donne le droit à FRA de surveiller  toutes les communications. De ce fait les mails sont lus, les conversations téléphoniques écoutées, fax et toutes formes de  communications sont ainsi surveillées. Maintenant nos maisons tombent sous  le coup de cette loi.

En fait tout ordinateur, base de données, banque, hôpital, police,  militaire, serveur est sous surveillance car relié à l’internet par le réseau électrique et donc susceptible d’espionnage et ouvert à toutes  sortes d’attaques. Il n’existe aucun pare-feu, aucun anti-virus qui puisse  empêcher une intrusion extérieure car elle viendrait par le réseau  électrique. De même à quel « serveur » est reliée la maison est une question restée dans l’ombre.> >

Pour ceux qui s’y connaissent un peu dans le domaine des micro-ondes ou  des techniques sur les fréquences, ils peuvent facilement imaginer les  autres possibilités de contrôle offertes par ces systèmes. Avec des ELF,  ULF modifiées il est très facile de voir chaque pièce de la maison en 3D,  d’écouter toutes les conversations et même d’influencer les ondes du  cerveau humain. (Un contrôle unique et à distance de toute la Suède ?)

Ceux qui s’intéressent aux chemtrails savent qu’ils contiennent du baryum.  Or c’est ce baryum qui est répandu sur les grandes installations sportives  pour rendre les gens visibles sur les écrans radar et même pour voir ce qu’ils  ont dans leurs poches.

Nous sommes dans la plus grande expérimentation sur le contrôle cérébral  humain que le monde ait connu. C’est pourquoi ce dispositif n’est testé  pour l’instant qu’en Suède et en Finlande. Ces deux pays ont toujours été  officiellement des champs d’expérimentation des micro-ondes. Si tout se  passe bien, alors tous les autres pays en seront équipés. Nous devons  absolument refuser cette boîte et le faire savoir autour de nous, amis,  voisins etc.

Rendez la boîte car il n’existe rien qui vous oblige à l’avoir dans votre  maison. Aucune loi ni contrainte… Rien !! Il faut aussi très vite faire  circuler l’information pour faire savoir ce que représente réellement  cette Energybox !!! Très peu savent que c’est un émetteur 3G internet et  qu’elle pollue toute la maison et le réseau électrique alentour. Ecrivez  tant que vous pouvez aux journaux, aux télévisions, et autres médias,diffusez l’information par internet. Il reste peu de temps (trop tard déjà pour la Suède). Aidez à la diffusion de cette information, posez des questions aux députés, aux gouvernements, aux compagnies d’électricité etc. Si on ne stoppe pas ce système en Suède, alors tous les pays y auront droit (Connected People – Connected Houses).

Il existe une relation directe entre cette boîte, LOIS, chemtrails, FRA,
Echelon et le fait qu’une partie de la Suède soit louée à l’Otan. La Suède
est devenue un pays des plus importants du point de vue militaire de par
la géographie, par les tests de l’Otan et par LOIS. La petite boîte
Energybox n’est rien d’autre qu’une partie du Patriotact américain qui a
migré tout naturellement en Suède dans les bagages des troupes américaines
de l’Otan.

Ceci est le début du contrôle total des maisons et de la conscience
humaine. Les ondes 3G et l’Energybox appartiennent fondamentalement à ces
nouveaux systèmes d’armes qui sont testées sur nous.


Essayez de comprendre ce que vous avez dans votre maison et de la responsabilité que cela représente pour le monde entier. Si nous, nous ne le stoppons pas qui le fera ? Cherchez des informations, réfléchissez, faites-vous une opinion et diffusez -les. En réalité nous sommes déjà soumis à différentes attaques !

L’argent ne nous protège pas ! Aidez à stopper l’Energybox et l’ »European
Mindcontrol Program »

En Allemagne une grande enquête a démontrée que pratiquement TOUS ceux qui
ont été exposés aux rayonnements 3G présentent une modification dans la
moelle épinière. COMME UN DEBUT DE LEUCEMIE !

Nouvelles :

1) Cela semble bien marcher, on commence à voir des publicités pour l’Energybox dans d’autres pays de l’UE. L’Allemagne et la Hollande en seront bientôt équipées.

2) LOIS est maintenant opérationnel et
quelques soi-disant catastrophes
naturelles
de ces derniers temps sont en relation directe avec ce nouveau
« super-système »

3)
Une nouvelle loi suédoise promulguée par le gouvernement suédois
dispose qu’on peut maintenant retirer aux gens des « choses vitales »

(sic) comme la TV, le téléphone, la radio etc. C’est pourquoi on commence
dans le pays à démonter les réseaux des téléphones fixes. En remplacement
chacun doit acquérir une installation mobile individuelle (un mât sur la
maison et une base sous le lit. Si vous n’en voulez pas, vous n’avez tout
simplement plus de téléphone. Beaucoup de personnes âgées n’ont déjà plus
de téléphone, tout simplement parce qu’elles ne comprennent pas le
fonctionnement du portable et ne peuvent en cas d’urgence pas appeler une
ambulance. Ca ne ressemble pas fondamentalement à un meurtre ? D’abord une
irradiation forcée puis aucun téléphone en cas d’urgence.) Malheureusement
la femme politique auprès de qui on pourrait se plaindre ou demander de l’aide
n’est autre que la plus grande actionnaire de l’entreprise qui fabrique
ces installations mobiles. LA SUEDE EST UN PAYS FANTASTIQUE !!!

4) Il est maintenant interdit d’analyser l’Energybox et on ne parle plus
du système PLC.

5) La loi sur la FRA est passée et à partir du 1er janvier 2009
officiellement TOUT peut être écouté. Les 12 points qui doivent protéger
le citoyen doivent, dit-on, être votés plus tard ( ?) Hitler disait déjà
la même chose.

6) Le compteur digital augmente la facture d’environ 10%.

7) Environ deux semaines avant le tremblement de terre, dans le sud de la
Suède il y a eu une grosse détonation qui fit vaciller les maisons. On
nous dit que c’était un éclair particulièrement puissant qu’un pilote
aurait pu voir depuis la Norvège. Quelques jours avant le tremblement de
terre, le nord de la Suède connut la plus grande coupure de courant
électrique (ainsi que le téléphone) que l’on ait connue. Elle dura une
semaine. Cette coupure n’avait pas à voir directement avec LOIS mais
seulement indirectement (Box et logs sont interconnectés). On venait de
mettre en route sur le nord de la Suède la nouvelle électricité PLC. Cette
nouvelle électricité pose beaucoup de problèmes aux transformateurs qui ne
la laissent pas bien passer.
Durant la nuit précédant le tremblement de
terre, des avions sont passés de nuit et ont procédé à des épandages
(chemtrails).


En temps normal, dans le nord de la Suède il n’y a pas d’épandage
de nuit, mais uniquement pour contrôler la météo. Puis est survenu le
tremblement de terre. Ce tremblement de terre et l’éclair étaient dus à
une baisse d’énergie (ou réaction ?) initiée par le système LOIS. Nous
avons eu beaucoup de chances, on aurait pu avoir la même catastrophe qu’à
Tchernobyl et on aurait eu un « rayonnant Noël ».

La Suède possède maintenant la plus puissante, la plus forte et terrible
arme au monde et les expériences ont vraiment commencé cet été
.

Ce n’est pas le premier ni dernier tremblement de terre car avec LOIS on a la
possibilité maintenant de contrôler l’ensemble du champ électromagnétique
terrestre. Et bien sûr on va l’essayer, c’est comme écrit plus haut, un
élément qui va jouer un très grand rôle dans l’avenir de l’humanité… en l’occurrence un « non –avenir ». D’après Nostradamus, un des rares qui ait su quelque chose à propos de LOIS, ces systèmes et les expériences associées vont dérégler le champ électromagnétique terrestre. Et après – Bonne Nuit !

8) Depuis la grande coupure, on note des changements dans le réseau
électrique . Tout est sur une autre fréquence et on remarque cela avec beaucoup d’appareils.

___________________________________________________________




Quelques citations à méditer…



“En politique, rien n’arrive par hasard. Chaque fois qu’un évènement survient, on peut être certain qu’il avait été prévu pour se dérouler ainsi.”

Franklin D. Roosevelt
Président des Etats Unis de 1932 à 1945


“Le monde se divise en trois catégories de gens: un très petit nombre qui fait se produire les événements, un groupe un peu plus important qui veille à leur exécution et les regarde s’accomplir, et enfin une vaste majorité qui ne sait jamais ce qui s’est produit en réalité.”

Nicholas Murray Butler
Président de la Pilgrim Society, membre de la Carnegie, membre du CFR (Council on Foreign Relations)


“Le monde est gouverné par des personnages très différents de ce qui est imaginé par ceux qui ne sont pas derrière le rideau.”

Benjamin Disraeli
Premier Ministre Britannique de 1874 à 1880


Nous sommes reconnaissants au Washington Post, au New York Times, Time Magazine et d’autres grandes publications dont les directeurs ont assisté à nos réunions et respecté leurs promesses de discrétion depuis presque 40 ans. Il nous aurait été impossible de développer nos plans pour le monde si nous avions été assujettis à l’exposition publique durant toutes ces années. Mais le monde est maintenant plus sophistiqué et préparé à entrer dans un gouvernement mondial. La souveraineté supranationale d’une élite intellectuelle et de banquiers mondiaux est assurément préférable à l’autodétermination nationale pratiquée dans les siècles passés.”

David Rockefeller
Président et fondateur du Groupe de Bilderberg et de la Commission Trilatérale. Président du CFR.
Propos tenus à la rénion du Groupe de Bilderberg à Baden Baden en 1991


“Quelque chose doit remplacer les gouvernements, et le pouvoir privé me semble l’entité adéquate pour le faire.”

David Rockefeller
Interview dans Newseek en février 1999


“Aujourd’hui, l’Amérique serait outrée si les troupes des Nations Unies entraient dans Los Angeles pour restaurer l’ordre. Demain ils en seront reconnaissants! Ceci est particulièrement vrai s’il leur était dit qu’un danger extérieur, qu’il soit réel ou promulgué, menace leur existence. C’est alors que les peuples du monde demanderont à être délivrés de ce mal. L’unique chose que tous les hommes craignent est l’inconnu. Confrontés à ce scénario, les droits individuels seront volontairement abandonnés au profit de la garantie de leur bien-être assuré par le gouvernement mondial.”

Henry Kissinger
Membre du Groupe de Bilderberg, de la Commission Trilatérale et du CF


“Nous aurons un gouvernement mondial, que cela plaise ou non. La seule question sera de savoir si il sera créé par conquête ou par consentement.”

Paul Warburg


“Nous sommes à la veille d’une transformation globale. Tout ce dont nous avons besoin est la bonne crise majeure, et les nations vont accepter le Nouvel Ordre Mondial.”

David Rockefeller


“Je suis inquiet pour la sécurité de notre belle nation; pas tant à cause d’une quelconque menace de l’extérieur, mais d’avantage à cause des forces incidieuses qui y opèrent de l’intérieur.”

Général Douglas MacArthur
Commandant suprême des forces alliées dans le Pacifique durant la Seconde Guerre mondiale


“La direction du Bureau du Président a été utilisée pour fomenter un complot pour anéantir la liberté des Américains, et avant que je ne quitte le Bureau, je dois informer les citoyens de ces conditions.”

John Fitzgerald Kennedy
dans un discours fait à l’Université Columbia le 12 novembre 1963, dix jours avant son assassinat


“Le but des Rockefeller et de leurs alliés est de créer un gouvernement mondial unique combinant le Supercapitalisme et le Communisme sous la même bannière, et sous leur contrôle. (…) Est-ce que j’entends par là qu’il s’agit d’une conspiration? Oui, en effet. Je suis convaincu qu’il y a un tel complot, d’envergure internationale, en planification depuis plusieurs générations, et de nature incroyablement maléfique.”

Lawrence Patton McDonald
Congressiste américain tué dans l’attaque d’un vol de la Korean Airlines. Message public diffusé en 1976


“Seuls les plus petits secrets ont besoin d’être protégés. Les plus gros sont gardés par l’incrédulité publique.”

Marshall McLuhan
Auteur et chercheur canadien (1911-1980)


“Tous les êtres humains trébuchent un jour sur la vérité. La plupart se relèvent rapidement, secouent leurs vêtements et retournent à leurs préoccupations, comme si de rien n’était.”

Winston Churchill
Premier Ministre de la Grande-Bretagne de 1940 à 1945 et de 1951 à 1955


“L’ennemi numéro 1 de tout État est l’homme qui est capable de penser par lui-même sans considération de la pensée unique. Presque inévitablement il parviendra alors à la conclusion que l’État sous lequel il vit est malhonnête, insensé et insupportable, ainsi, si cet homme est idéaliste il voudra le changer. S’il ne l’est pas, il témoignera suffisamment de sa découverte pour générer la révolte des idéalistes contre l’État.”

Henry Louis Mencken
Journaliste, écrivain et libre penseur, l’un des écrivains américains les plus influents du 20e siècle (1880-1956)




 




Publication complète :
http://r-sistons.over-blog.com/article-30002614.html 

Repost 0
Published by R-sistons à la désinformation - dans Censure Médias scandaleuse
commenter cet article
7 avril 2009 2 07 /04 /avril /2009 02:57



La quête de la vérité
sur le 11 septembre.
Un droit universel à respecter.


Le 5 avril 2009

À la question posée à Franco Fracassi, le journaliste d'investigation et documentariste italien qui a réalisé le film ZÉRO – Enquête sur le 11 septembre (Youtube) concernant la possibilité de voir se réaliser un jour une enquête indépendante sur les événements du 11 septembre la réponse qu’il apporte est extrêmement troublante: «J’aimerais qu’il y ait une enquête honnête et indépendante, mais, au fond de moi, je doute qu’il y en ait une un jour… Je crois que la vérité serait si terrible à assumer qu’elle pourrait détruire nos propres sociétés. La crise actuelle ne serait rien comparée au traumatisme que causerait cette vérité. Car elle remettrait en cause notre modèle de société. La vérité serait terrible, je crois. D’un côté, je redoute le moment où l’opinion publique apprendra cette vérité, d’un autre côté, il faut qu’elle sorte ne serait-ce que pour les victimes, puisque nous sommes tous les victimes du 11 septembre. Je suis une victime du 11 septembre, vous êtes une victime aussi» (Mondialisation.ca).

 

Cette quête de la vérité, en cette première décennie du 21ième siècle, constitue un enjeu majeur pour le devenir de l’humanité. Le droit de savoir ce qui s’est passé réellement le 11 septembre 2001 au World Trade Center, au Pentagone. et dans l’état de Pennsylvanie devrait être considéré au même titre que les droits reconnus dans la Déclaration universelle des droits de l’homme, La reconstitution fidèle du processus de préparation, de mise en scène et d’exécution de cette opération tragique de même que ses auteurs et son financement doivent être dévoilés et inscrits dans toutes les mémoires des habitants de cette planète. Il ne faut plus attendre. Il faut réclamer, sous toutes les latitudes, haut et fort, le respect de facto de ce droit. 

 

Les évènements du 11 septembre ont entraîné le déclenchement de la guerre mondiale contre la terreur, une guerre «sans limite et sans fin» qui s’est traduite par les guerres d’invasion et d’occupation de l’Afghanistan et de l’Irak ainsi que par une pléthore de mesures liberticides dans tous les pays du monde, un cortège de dispositions législatives qui légalisent le comportement criminel des États et condamnent «sine judicio» des milliers de citoyens qui protestent en demandant l’établissement d’une gouvernance juste et transparente des affaires mondiales. Selon l’article 3 de la Déclaration universelle, «tout individu a droit à la vie, à la liberté et à la sûreté de sa personne». Or, la guerre contre la terreur met en danger la vie de millions d’individus à travers le monde et vient donc heurter de plein fouet l’esprit de cet article.

 

De plus en plus d’organismes, d’associations et de groupes de la société civile se mobilisent pour exiger qu’une enquête indépendante et de haut niveau soit instituée pour faire la lumière sur l’ensemble des éléments ou composantes de cette horrible hécatombe et sur les auteurs et complices qui l’ont planifiée et exécutée. Il est permis de croire que la vérité finira par émerger, car elle est plus puissante que la duperie, la falsification des faits et le mensonge. La thèse officielle finira par s’étioler et on assistera au triomphe du droit à la VÉRITÉ.

 

 

Références

 

BOLLYN, Christopher. 2007. Pourquoi les chercheurs honnêtes du 11/9 sont-ils visés? Montréal, Centre de recherche sur la mondialisation (CRM) et Bollyn.com. Le 27 mai 2007. En ligne: http://www.mondialisation.ca/index.php?context=va&aid=5788

 

CHOSSUDOVSY, Michel. 2002. Guerre et mondialisation. La vérité derrière le 11 septembre. Montréal, Les Éditions Écosociété. 251 pages.

 

CHOSSUDOVSKY, Michel. 2003. Une enquête-bidon sur le 11 septembre. Montréal, Centre de recherche sur la mondialisation (CRM). Le 17 février 2003 et L'aut' Journal – Le 10 février 2003.  En ligne: http://www.mondialisation.ca/index.php?context=va&aid=1519

 

CHOSSUDOVSKY, Michel. 2009. Les États-Unis se préparent pour l'implosion sociale. Montréal, Centre de recherche sur la mondialisation (CRM). Le 30 mars 2009

En ligne: http://www.mondialisation.ca/index.php?context=va&aid=12956

 

DUFOUR, Jules. 2008. Les guerres d’occupation de l’Afghanistan et de l’Irak. Un bilan horrifiant de portée mondiale. Montréal, Centre de recherche sur la mondialisation. Le 22 juillet 2008. En ligne: http://www.mondialisation.ca/index.php?context=va&aid=9645

 

Freedom House: http://www.freedomhouse.org/template.cfm?page=1

 

FRACASSI, Franco. 2009. Financement du 11 Septembre :

« Nous avons la preuve ». Montréal, Centre de recherche sur la mondialisation (CRM) et Reopen 911. Le 3 avril 2009.

En ligne: http://www.mondialisation.ca/index.php?context=va&aid=13027

 

Loose Change (en français). Vidéo sur le 11 septembre

Mondialisation.ca, Le 15 août 2007. En ligne: http://www.mondialisation.ca/index.php?context=va&aid=6558

 

MEYSSAN, Thierry. 2002. L’effroyable imposture. Le livre-enquête sur la plus grande imposture de l’histoire. En ligne:

http://www.effroyable-imposture.net/sommaire-fr.php

 

MONDIALISATION.CA et REOPEN 911. 2008. 400 ingénieurs et architectes américains s’interrogent sur les vraies raisons de l’effondrement des 3 tours du WTC. Le 9 août 2008. En ligne:

http://www.mondialisation.ca/index.php?context=va&aid=9781

 

NATIONS UNIES. Déclaration universelle des droits de l’homme. En ligne: http://www.un.org/french/aboutun/dudh.htm

 

Reopen 911.info: http://www.reopen911.info/

 

UNITED FOR TRUTH.  2008. Vidéo : Unité pour la vérité sur le 11 septembre. United For Truth - 08 - NWO 911 9/11 9-11 nine eleven. Montréal, Centre de recherche sur la mondialisation (CRM).  Le 26 août 2008. En ligne: http://www.mondialisation.ca/index.php?context=va&aid=9940

 

U.S. SENATE SELECT COMMITTEE ON INTELLIGENCE AND U.S. HOUSE PERMANENT SELECT COMMITTEE ON INTELLIGENCE. 2002. Joint Inquiry into Intelligence Community Activities before et after the Terrorist Attacks of September 11, 2001. Report. December 2002. 858 pages.

En ligne: http://www.gpoaccess.gov/serialset/creports/911.html

 

VOLTAIRE. 2007. La majorité des États-Uniens souhaite une enquête sur le rôle de MM. Bush et Cheney dans les attentats du 11/9. La raison l’emporte sur la propagande. Montréal, Centre de recherche sur la mondialisation (CRM). Le 7 septembre 2007. En ligne: http://www.mondialisation.ca/index.php?context=va&aid=6704

 

World Freedom Atlas: http://freedom.indiemaps.com/

 

Zéro : Enquête sur le 11 septembre, 1/10: http://www.youtube.com/watch?v=MfkYJtARtYM


 
Jules Dufour, Ph.D., est président de l'Association canadienne pour les Nations Unies (ACNU) /Section Saguenay-Lac-Saint-Jean, professeur émérite à l'Université du Québec à Chicoutimi,   membre du cercle universel des Ambassadeurs de la Paix, membre chevalier de l'Ordre national du Québec


http://www.mondialisation.ca/index.php?context=va&aid=13069
Repost 0
Published by R-sistons à la désinformation - dans Censure Médias scandaleuse
commenter cet article
2 avril 2009 4 02 /04 /avril /2009 03:07

 

Repost 0
Published by R-sistons à la désinformation - dans Censure Médias scandaleuse
commenter cet article
23 mars 2009 1 23 /03 /mars /2009 01:13


 
Les médias ne relaieront jamais
ces informations !

Mieux vaut bon sens qu'esprit scientifique IMPUR.

 

1 Exemple

Un médecin confiait à l'un de ses confrères les bienfaits de la vitamine C naturelle. Il l'invitait à appliquer cette méthode sur des patients atteints de maladies chroniques. Devant cette démonstration ponctuée de faits précis faisant état des éclatants succès de cette méthode, le clinicien finit par avouer à son confrère qu'il utiliserait cette méthode pour ses proches mais jamais dans sa clinique qui finirait par fermer ses portes. Si des personnes doutent de ce fait divers, nous pouvons leur envoyer un document qui authentifie les propos tenus. Vous verrez la relation avec cette satanée économie !


2 Exemple

On admet généralement que le paludisme à pour origine les piqûres de moustiques. Or, dans les années 50, plusieurs biologistes s'aventurèrent dans les marais de Syrie et pendant plusieurs jours vécurent, accompagnés de plusieurs dizaines de bouteilles d'eau de Volvic. Ils furent piqués des dizaines de fois par des moustiques tant redoutés. Ils ne burent que de leur eau, cuisine comprise. Aucun n'attrapa le palu ! Ils examinèrent au microscope l'eau des marais. Dans cette dernière, pullulaient des amibes; indiscutable cause de cette maladie. Pensons en ce que nous voudrons, mais si cela ne se sait pas c'est que quelqu'un veille au grain !


3. Exemple

Lors de l'épidémie récente de chikungunia à la Réunion, la majeur partie des personnes atteintes furent guéries, rapidement par la prise de chlorure de magnésium et pour les cas les plus graves par des perfusions de vitamines C. Les résultats furent stupéfiants, à la surprise de tous les médecins. L'initiatrice de la thérapie fut victime les jours suivants en France d'une tentative d'empoisonnement. Elle fut sauvée par l'un de ses amis médecins (j'en fus le témoin indirect). Si le moustique semble être à l'origine du chik pour la Presse nous sommes tentés de penser que le système immunitaire des personnes atteintes était plus que faible et qu'elles devaient manquer dans leur nourriture de chlorure de magnésium et de vitamines C puisqu' ils furent sortis de leurs souffrances grâce à ces dernières. Ne pas oublier qu'en Tunisie et en Egypte les cas de cancer sont relativement rares car les terres sont riches en magnésium. D'autre part toutes nos terres agricoles - excepté le sol en bio - reçoivent trop de potasse et pas assez de magnésie. Malgré plusieurs recommandations préconisées par des biologistes à l'administration compétente rien n'est encore fait pour améliorer les sols et diminuer ainsi les maladies. Comprend qui pourra, mais l'Economie est encore montrée du doigt.


4 Exemple

Dans le journal de Michel Dogna, N°68, février 2009, il est bien expliqué grâce, entre autres au Dr Max Gerson, que les trophoblastes, à l'origine des métastases sont réveillés par:

v      Un excès d'hormones femelles dans le sang (laitage, viandes de batterie, poissons d'élevage.

v      Un trop grand apport de protéines mobilisant le pancréas

v      Un "entoxinement" organique dû à une surcharge hépatique permanente

v      Une insuffisance de sécrétion d'hormones pancréatique

v      Une déprogrammation par un traumatisme physique

v      Une déprogrammation par un traumatisme psychique …

 

Il est à remarquer que nos rois "viandards" (Louis XI, Louis XIII, Louis XIV), mais aussi Richelieu, étaient atteints de goutte et de gravelle, mourant de leurs complications dans des souffrances atroces. Ils n'étaient pas atteints de cancer car la viande était saine, mais elle contenait un poison violent l'acide urique, le sang des sels toxiques formés par la course du gibier. 

 

Tout ceci pour bien comprendre que notre ignorance vient de la même cause: la désinformation semblable par ses effets à l'ignorance qui accaparait nos anciens et qui profitait à la religion et aux seigneurs. Mais vous n'êtes pas obligés de nous croire car si ceci était vrai cela se saurait !

Vive la désinformation ou l'occultation de faits notables et salvateurs.

                                                                                                                                                                        Jacques Daudon

http://daudon.free.fr

Repost 0
Published by R-sistons à la désinformation - dans Censure Médias scandaleuse
commenter cet article
21 mars 2009 6 21 /03 /mars /2009 03:06



La guerre au terrorisme
est un canular !

Quand les médias le diront-ils ?


Selon la propagande du gouvernement étasunien, des cellules terroristes sont répandues partout aux Etats-Unis, obligeant le gouvernement à espionner tous les citoyens et à violer la majorité des protections constitutionnelles. Parmi les derniers mots du Président Bush quand il a quitté ses fonctions, il y a l’avertissement que l’Amérique sera bientôt frappée de nouveau par le terrorisme Musulman.
 

Si les Etats-Unis étaient infestés de terroristes, le gouvernement n’aurait pas à nous le dire. Les faits nous le diraient. Comme il ne se passe rien, le gouvernement y va de ses avertissements pour entretenir les peurs qui font accepter au public les guerres sans fondement, les infractions aux libertés publiques, les cartes d’identité et autres tracas et harcèlements lors de déplacements en avion.

La preuve la plus évidente qu’il n’y a pas de cellules terroristes c’est que pas un seul néo-conservateur n’a été assassiné.


Je n’approuve pas les assassinats, et j’ai honte que le gouvernement de mon pays pratique l’assassinat politique. Les Etats-Unis et Israël montrent un très mauvais exemple à Al Qaïda.


Les Etats-Unis combattent Al Qaïda et les Talibans en assassinat leurs dirigeants, et Israël fait de même avec le Hamas. Il est raisonnable de penser qu’Al Qaïda pourrait agir pareil avec les instigateurs et les responsables des guerres étasuniennes au Moyen-Orient.


Aujourd’hui, tous les membres d’Al Qaïda connaissent la complicité des néo-conservateurs dans la mort et les dévastations infligées aux Musulmans en Irak, en Afghanistan, au Liban et à Gaza. De plus, les néocons sont très visibles et constituent des cibles faciles pour les chefs du Hamas et du Hezbollah. Les néocons sont connus dans les médias depuis des années et des listes de leurs noms, accessibles à tous, circulent en ligne.


Les néocons ne sont pas protégés par les Services Secrets. C’est terrible à envisager, mais ce serait un jeu d’enfant pour Al Qaïda de les assassiner tous un par un. Mais, les néocons se déplacent librement, bonne indication qu’il n’y a pas de problème terroriste aux USA.

Si, comme l’affirment toujours les néocons, les terroristes peuvent passer en contrebande des armes nucléaires et autres bombes sales aux USA pour semer des ravages sur nos villes, ils peuvent aussi obtenir des armes pour assassiner tout néocon ou ancien responsable du gouvernement.


Et pourtant, les néocons, étasuniens les plus haïs des Musulmans, sont saints et saufs.


La “guerre au terrorisme“ est un canular qui dissimule la prise de contrôle par les Etats-Unis des oléoducs, les profits du complexe militaro-sécuritaire, les attaques contre les libertés publiques par les adeptes de l’état policier, et l’expansion territoriale d’Israël.


Al Qaïda n’existait pas en Irak avant qu’il n’y soit importé par l’invasion étasunienne et le renversement de Saddam Hussein qui maintenait Al Qaïda hors d’Irak. Les Talibans ne sont pas une organisation terroriste mais un mouvement qui essaye d’unifier l’Afghanistan sous les lois de l’Islam. Les seuls étasuniens menacés par les Talibans sont ceux que Bush a envoyés en Afghanistan pour tuer des Talibans et imposer un état fantoche au peuple Afghan.


Le Hamas est le gouvernement démocratiquement élu de Palestine, ou du peu qu’il en reste après les annexions illégales par Israël. Le Hamas est une organisation terroriste de la même façon que les gouvernements Israélien et Etasunien le sont. Pour soumettre le Hamas à l’hégémonie israélienne, Israël utilise la terreur des bombardements et les assassinats contre les Palestiniens. Le Hamas réplique à la terreur d’Israël avec des roquettes artisanales et inefficaces.


Le Hezbollah représente les Chiites du Sud Liban, autre région du Moyen-Orient convoitée par Israël pour son expansion territoriale.

Les USA classent le Hamas et le Hezbollah dans les “organisations terroristes“ pour la seule raison qu’ils sont du côté d’Israël dans le conflit. Il n’y a pas de raison objective à ce que le Département d’Etat étasunien appelle le Hamas et le Hezbollah des organisations terroristes. C’est de la propagande pure et simple.


Les USA et Israël ne considèrent pas leurs bombardements de civils comme de la terreur. Ce qu’ils considèrent comme tel c’est la réponse des peuples opprimés et sans Etat parce que leurs pays sont gouvernés par des marionnettes à la solde des oppresseurs. Ces peuples, dépossédés de leurs propres pays, n’ont pas de Département d’Etat, pas de Département de la Défense, pas de sièges aux Nations Unies ou de porte-parole dans les médias dominants. Ils ne peuvent que se soumettre à l’hégémonie ou résister avec le peu de moyens dont ils disposent.


Le fait qu’Israël et les Etats-Unis poursuivent leur propagande sans fin pour empêcher cette vérité fondamentale d’éclater prouve que ce sont eux qui ont tort et que ce sont les Palestiniens, les Libanais, les Irakiens et les Afghans qui sont lésés.


Les généraux étasuniens à la retraite qui servent de propagandistes à Fox “News“ clament sans arrêt que l’Iran arme les résistants Irakiens ou Afghans et le Hamas. Mais où sont les armes ? Pour s’opposer aux chars “made in USA“, les résistants doivent fabriquer des engins explosifs artisanaux à partir d’obus récupérés. Après six ans de conflit, les insurgés n’ont toujours pas d’armes contre les hélicoptères de combat étasuniens. Comparez leur “armement“ avec celui que les Etats-Unis ont fourni aux Afghans, il y a une trentaine d’années lorsqu’ils combattaient contre les Soviétiques.


Les images de l’attaque meurtrière d’Israël sur Gaza montre de nombreux Gazaouis, tous sans armes, fuyant sous les bombes israéliennes ou dégageant des décombres des morts et des blessés. Tout le monde pourrait penser que chaque Palestinien est maintenant armé, chaque homme, chaque femme et chaque enfant. Cependant, tous les reportages sur l’attaque israélienne ont montré une population désarmée. Le Hamas doit fabriquer des roquettes artisanales qui sont tout juste des marques de défi. Si le Hamas était armé par l’Iran, l’attaque d’Israël sur Gaza lui aurait coûté des hélicoptères de combat, des chars et des centaines de morts parmi ses soldats.


Le Hamas est une petite organisation armée avec des fusils de petit calibre incapable de pénétrer un gilet pare-balles. Le Hamas est incapable d’empêcher les descentes de petites bandes de colons israéliens sur les villages de Cisjordanie, qui jettent dehors les Palestiniens et s’approprient leurs terres.


Le mystère est : pourquoi après 60 années d’oppression les Palestiniens sont-ils toujours un peuple sans armes ? Il est clair que les pays Musulmans sont complices d’Israël et des Etats-Unis en maintenant les Palestiniens désarmés.


L’affirmation indue que l’Iran fournit des armes sophistiquées aux Palestiniens est du même acabit que celle sur les armes de destruction massive de Saddam Hussein. C’est une propagande pour la justification du massacre de civils arabes et de la destruction des infrastructures civiles pour conforter l’hégémonie des Etats-Unis et d’Israël au Moyen-Orient.




Paul Craig Roberts est un économiste et journaliste américain. Au début des années 1980, il a été Sous-secrétaire au Trésor dans l’administration Reagan. Édouard Balladur lui a décerné la Légion d’honneur en mars 1987 pour son renouvellement de la science économique et politique après un demi-siècle d’interventionnisme. Il a enseigné l’économie politique au Center for Strategic and International Studies. Il a été rédacteur et chroniqueur de divers journaux, notamment The Wall Street Journal ou BusinessWeek.


par Paul Craig Roberts


Article original en anglais, The War on Terrorism is a Hoax, Clearinghouse, 4 février 2009.

Traduction Laurent EMOR pour le Grand Soir http://www.legrandsoir.info

 

Source : Mondialisation.ca



http://illusions-de-mouvements.over-blog.com/article-29210282.html
Repost 0
Published by R-sistons à la désinformation - dans Censure Médias scandaleuse
commenter cet article
2 mars 2009 1 02 /03 /mars /2009 08:02

http://eldiablo.over-blog.org/

"Le tribunal considère que (Siné) s'est autorisé à railler sur le mode satirique l'opportunisme et l'arrivisme d'un homme jeune, engagé sur la scène politique et médiatique", a déclaré le président du tribunal, Fernand Schir, au rendu du délibéré.
"Il ne creuse pas le préjugé antisémitisme", a-t-il ajouté.




Pour la Justice,
Siné n'a pas incité à la haine raciale


Cet été, dans des chroniques publiées dans Charlie Hebdo, il avait déclenché une vive polémique en abordant la supposée conversion de Jean Sarkozy au judaïsme. Dans une autre chronique, il s'attaquait vivement aux intégristes de toutes les religions.


La Licra l'avait attaqué en justice et s'était portée partie civile lors du procès. Fin janvier, durant les deux jours d'audience, les débats avaient tourné autour de la personnalité de Siné mais sans jamais vraiment s'appesantir sur les propos tenus dans les chroniques en question.


Ce mardi, Siné, qui avait quitté Lyon après une journée de présence à son procès fin janvier, était bien présent. Au terme du procès,
le procureur avait demandé la relaxe du dessinateur.


En cette fin du mois de février, c'est donc un Siné plus gaillard et confiant qui s'est présenté devant les juges de la sixième chambre. A mesure que les juges prononçaient leur délibéré, le visage de Me Jakubowicz, l'avocat de la Licra, se crispait.

Les juges ont rendu un jugement de 73 pages et annoncé la relaxe de Siné. La décision a été longuement motivée:

"Maurice Sinet ne fait qu'user de sa liberté d'expression. Ses positions ne constituent pas une incitation à la haine raciale."

Juste avant de rendre le verdict, Fernand Schir, le président de la sixième chambre a rappelé le leitmotiv qui a conduit à la relaxe de Siné:

"La liberté d'expression l'emporte sur le respect des croyances surtout dans le style de la satire, un genre qui se situe dans l'exagération et l'outrance."

Siné, qui n'avait pas été épargné par Charlie Hebdo et Philippe Val lors de l'audience, s'est finalement trouvé un bouclier inattendu: le statut de journal satirique de Charlie Hebdo, dont les juges ont qualifié le lectorat "d'éclairé et d'habitué à la provocation".

Le jugement rendu à Lyon ne devrait pas pour autant clore l'affaire. La partie civile envisage de faire appel de la décision. Pour Me Jakubowicz, l'avocat de la Licra:

"J'ai entendu aujourd'hui des choses qui m'ont fait bondir. Je m'inquiète de certains propos tenus par le juge et qui me paraissent excessifs. Cette affaire mérite d'aller jusqu'en cassation et c'est vraisemblablement ce que nous ferons."

Siné est, lui, reparti de Lyon le pas léger et soulagé:

"Je suis ravi. Je suis vraiment étonné, pas par le résultat mais par l'analyse faite par la justice. On a le droit de se moquer des religions et je le savais. Je vais continuer à mener mon combat contre les intégristes."

Le premier épisode de la bataille judiciaire est clos. Le deuxième s'ouvrira peut-être rapidement et devant une cour d'appel.

Photo: Siné chez lui à Noisy-le-Sec le 29 octobre (Audrey Cerdan/Rue89)

 

http://www.rue89.com/2009/02/24/pour-la-justice-sine-na-pas-incite-a-la-haine-raciale




Silence médias sur
l'affaire Salah Hamouri

Monsieur le Président de la République,

 

Nous vous écrivons pour vous demander d'intervenir enfin pour obtenir sans plus de délai la libération de Salah Hamouri, citoyen français, qui a été arrêté par les autorités israéliennes en Palestine occupée en mars 2005.

                                                                 

Il a ensuite été illégalement condamné (sans preuves ni aveux, après plus de 20 renvois de son procès, et au vu d'une procédure de "plaider-coupable" expéditrice s'apparentant à un chantage, pur et simple) en avril 2008 à 7 ans de prison par le tribunal militaire israélien d'Ofer illégalement situé en Palestine occupée.

 

Nous notons que vous avez reçu par trois fois à l'Élysée la famille du soldat franco-israélien Guilad Shalit, fait prisonnier à Gaza en juin 2006, mais que vous n'avez jamais dénié recevoir la famille de Salah Hamouri (dont la mère est originaire de Bourg-en-Bresse), ni les membres éminents (parlementaires, universitaires, intellectuels, journalistes, etc.) du « Comité national de soutien » pour sa libération.

 

Nous notons aussi que, dans le même temps, lors d'une réunion à l'Élysée avec le CRIF, le 30 janvier dernier, vous avez déclaré : "Je considère Guilad Shalit comme un Français. Toucher à lui, c'est toucher à la France ".

Nous vous demandons donc d'étendre ce même principe à notre compatriote Salah Hamouri.

 

A Jérusalem, le 18 janvier dernier, vous avez déclaré : "Prenons les risques pour la paix. Un mot, vraiment, enfin. Nous voulons que le caporal Shalit soit libéré. Pas simplement, Monsieur le Premier Ministre, parce qu’il est moitié Français, parce qu’il le faut. Parce qu’il y a eu trop de souffrance. Et nous souhaitons qu’Israël soit prêt aussi à libérer des prisonniers. Pour que, là aussi, on en finisse avec la douleur de centaines de familles qui maintenant doivent aspirer à la paix".

 

Nous vous demandons donc de prendre ces mêmes "risques" pour que notre compatriote Salah Hamouri, Français prisonnier des autorités israéliennes, soit enfin libéré.

 

http://pcfcapcorse.over-blog.com/article-28305892.html


__________________________________________________________________________________________



http://www.youtube.com/watch?v=a32eQVTENVk

A chacun de se faire son opinion !
 
L'article du Crif (voir aussi le papier sur le site TSS):
 
Nicolas Sarkozy sujet d’une vidéo antisémite
 
Le site Internet du Journal Chrétien informe, mardi 24 février 2009, que le chef de l’Etat est victime sur Internet d’une vidéo antisémite intitulée « Sarkozy et ses amis ». La vidéo montre que les principaux « amis » de Nicolas Sarkozy, président de la République, sont tous Juifs. Cette vidéo qui affiche en continu noms et photos, annonce : « ils sont Juifs, mais vous ne le savez pas, ils contrôlent la société mais vous ne le voyez pas, ils tiennent la politique, les médias ".

Avant de préciser : « Ils sont arrivés pauvres dans un pays riche, ils sont aujourd’hui riches dans un pays pauvre... » Et la vidéo de citer plusieurs propos dont ceux de l’épouse de campagne présidentielle de Nicolas Sarkozy en 2007, Cécilia Sarkozy disant : « Je suis fière de ne pas avoir une seule goutte de sang français » ou encore Anne Sinclair - Rosenberg, épouse de Dominique Strauss-Khan, l’actuel directeur du Fonds monétaire international FMI, qui a déclaré « Je n’aurais jamais pu épouser un non-Juif ».

Dominique Strauss-Khan est également mis à contribution dans l’une de ses citations les plus connues : « Je considère que tout Juif de la diaspora, et donc de la France, doit partout où il le peut apporter son aide à Israël. C’est d’ailleurs la raison pour laquelle il est important que les Juifs prennent des responsabilités politiques ».

L’Union des Etudiants Juifs de France UEJF, la LICRA et l’association J’accuse présidée par Marc Knobel, chercheur au CRIF Conseil représentatif des institutions juives

 
Détournement des médias,
au service du sionisme,
ici Public Senat :



Alerte Google Actualités : Politique info social

planete non violence
Public Senat TV Doit-Elle Etre Au Service Du Communautarisme Et ...
planete non violence - Marseille,PACA,France
Seule chaîne entièrement dédiée à l'information politique, la ligne éditoriale de Public Sénat repose sur les 3 D, « Directs, Débats, Docus », et s'est ...
Afficher tous les articles sur ce sujet


L'actualité vue par Laplote !


 
Chirac au salon de l'agriculture


 
Lang


 
Aubry-Royal, la réconciliation

 
Sarkozy prix Nobel de la paix ?

http://laplote.over-blog.fr/


Repost 0
Published by R-sistons à la désinformation - dans Censure Médias scandaleuse
commenter cet article
28 janvier 2009 3 28 /01 /janvier /2009 22:05



Eva :
Toute vérité n'est pas bonne à dire.  
Le Crif veille. 
Mon expérience...


Mon expérience ? J'ai participé à de nombreux forums sur des sites juifs, pour dialoguer avec nos frères et soeurs de cette communauté. Pour connaître leurs points de vue. Pour échanger l'amitié.
Patatra ! Pour l'essentiel, je n'ai vu que propos racistes, haineux, envers les Musulmans, les Arabes, et incitatifs à la guerre : Contre l'Iran, contre les supposés ennemis d'Israël...

Chaque fois que je défendais la paix, la fraternité, on se moquait de moi.  Lorsque je disais : Vous voulez la guerre contre l' Iran ? Alors que ce pays n'a jamais attaqué personne et ne constitue pas une menace pour l'hyper-puissance américano-israélienne ? Alors que cette guerre entraînera une guerre mondiale ?... Eh bien je vous assure que mes propos n'entraînaient, sauf exception, que mépris et insultes. Oui, je peux témoigner que ce que cette journaliste a dit, traduit l'exacte réalité. Les citoyens israéliens, ou leurs amis en France, sont belliqueux, racistes, haineux, va-t-en guerre... Hélas. La femme de paix, fraternelle, que je suis, en était malheureuse... Tous mes efforts pour créer des liens, des ponts, étaient tournés en dérision.

Il faut se rendre à l'évidence : Les citoyens israéliens ou leurs amis en France ne souhaitent pas la paix, sauf rares exceptions,  ils sont désireux d'en découdre, quel que soit le coût pour l'humanité.

Affligeant. Effrayant. J'en souffre... Eva


Une journaliste avertie
pour avoir rapporté des propos racistes (anti-arabes).
inv

Peut-on raconter le racisme dans un journal ? Peut-on reproduire dans un article de presse les propos de personnes tenant des propos racistes ? Comment le faire ? Chaque journaliste se retrouve un jour confronté à cette question. Pour avoir relaté, dans un reportage sur un rassemblement de soutien à Israël, les propos racistes de certains participants, une journaliste du Progrès de Lyon a été menacée de sanctions par sa hiérarchie. La société des journalistes du journal se dit très « inquiète », et demande à sa direction «l’instauration d’un débat ouvert sur la manière de traiter ces sujets d’actualité délicats

Retour sur les faits

Le dimanche 11 janvier dernier, Muriel Florin, journaliste au Progrès, est envoyée par sa rédaction couvrir un rassemblement organisé à Lyon au parc de la tête d’Or par le CRIF (conseil représentatif de la communauté juive de France). Objet de cette manifestation : à la fois dénoncer la recrudescence des actes antisémites en France depuis la reprise du conflit au Proche-Orient, mais aussi réaffirmer la solidarité de la communauté juive avec la politique d’Israël. Muriel Florin prend en note les interventions officielles, mais va aussi prendre la température dans la foule et interviewer des participants. Il y a ce jour-là près d’un millier de personnes. La tension est palpable. LibéLyon était aussi présent à ce rassemblement. Comme Muriel Florin, nous avons pu constater qu’à côté des discours officiels apaisants, il y avait une peur et une méfiance visible et exprimée de la part de certains participants vis-à-vis de la communauté musulmane française. Sentiments qui parfois, se traduisaient par l’expression de propos racistes. Muriel Florin interviewe un groupe de quelques personnes. Elle rapporte, entre autres, les propos d’un dénommé Roland.

Extrait de l’article paru le 12 janvier dans Le Progrès :

« Ils n’ont qu’à partir. S’ils restent, c’est qu’ils veulent mourir. Les arabes sont des menteurs et des voleurs et la presse française les soutient ». «Ils sont violents, brutes et haineux », ajoute sa voisine. Qui ça ? «Les arabes » souffle-t-elle. Un jeune homme proteste. « Ne dites pas cela. Nous voulons tous la paix…»

Muriel Florin relate aussi d’autres propos qui témoignent de la diversité de points de vue des participants à ce rassemblement. Son article, comme n’importe quel article au Progrès, est relu par un responsable d’édition, corrigé par un secrétaire de rédaction. Il est censé être validé par le rédacteur en chef de permanence. En rentrant de son reportage, la journaliste avait prévenu de la dureté de la scène à laquelle elle avait assisté et expliqué qu’elle souhaitait rendre compte de cette réalité. Sans que personne n’y trouve alors à redire.

Réactions du CRIF

Ce n’est que le lundi, lorsque le papier paraît que les premières réactions tombent. En interne d’abord. « On n’est pas habitué à voir des propos aussi violents dans nos colonnes. Ils y avaient les pour, les contre mais en tout cas, ça a fait débat », raconte un journaliste. Il explique : “On passe souvent sous silence des trucs sous prétexte de ne pas raviver les tensions entre communautés. mais je ne sais pas si c’est une bonne chose”. Un autre rappelle qu’il y a quelques mois, le journal avait pourtant reproduit tels quels les propos de Siné, qui valent aujourd’hui au dessinateur de passer devant les tribunaux. Sur le reportage de Muriel Florin, il y a eu les réactions externes. Selon plusieurs journalistes de la rédaction, des représentants de la communauté juive ont appelé au journal pour faire part de leur mécontentement suite à l’article.

Dès le mardi, Le Progrès publie une interview de Marcel Amsellem, le président du CRIF Rhône-Alpes, qui se plaint de la façon dont Le Progrès a relaté le rassemblement au parc de la tête d’or. «Les propos isolés tels qu’ils ont été rapportés d’une personne sur les 1 000 présentes ne peuvent en rien refléter l’esprit de concorde de ce rassemblement. Relater de tels propos a pour conséquence d’attiser la haine et d’exacerber les tensions intercommunautaires, ce qui n’est pas bon pour notre démocratie», explique Marcel Amsellem. Qui explique également que «les médias», comme les associations ou les pouvoirs publics, «ont une responsabilité» dans la préservation du «vivre-ensemble» entre communautés.

Menace de sanction de la direction
A son retour de trois jours de congé, Muriel Florin est convoquée par son rédacteur en chef, Xavier Antoyé. L’entretien prend la forme d’une remontrance sèche. Xavier Antoyé lui explique qu’elle n’avait pas à reproduire des propos incitant à la haine raciale. Il lui explique que c’est « irresponsable». Et lui annonce qu’elle va recevoir un «avertissement». Les syndicats et la société des journalistes (SDJ) réagissent. Les premiers pour dénoncer le comportement autoritariste de la direction. Muriel Florin est en effet la troisième journaliste en trois jours à être sanctionnée. Les seconds, pour demander à ce qu’un débat de fond soient enfin ouvert sur le traitement des sujets complexes comme celui-ci. Syndicats et Société des journalistes dénoncent par ailleurs ensemble «l’injustice» d’une décision qui tombe sur une journaliste sans prendre en compte la chaîne responsabilités qui s’applique dans une rédaction. Le jour où Muriel Florin a écrit son article, il y avait un rédacteur en chef de permanence. C’était justement Xavier Antoyé, qui l’a convoquée trois jours plus tard. Interrogé par Libération, il n’a pas souhaité répondre à nos questions, estimant qu’il s’agit là « d’une affaire interne ». Il a cependant tenu à rappeler qu’un journaliste ne pouvait écrire des propos «tombant sous le coup de la loi », en l’occurrence incitant à la haine raciale.

Réaction de la Société des journalistes
Pour la société des journalistes (SDJ) du Progrès, la question est un peu plus complexe et mériterait une réflexion particulière de la part d’une rédaction et de sa hiérarchie. « Ce type de propos peut choquer, mais ils témoignent d’une réalité. Faut-il ou pas les retranscrire ? Ce n’est pas à une journaliste seule de répondre », estime Richard Schittly, président de la SDJ. D’autant, rappelle-t-il, que « dans un contexte où l’on nous demande de privilégier de plus en plus la parole directe et le micro-trottoir, ces questions se posent de façon plus en plus aigües dans notre travail. Pas seulement sur le problème du racisme ou de l’antisémitisme ». Sur ces sujets particuliers, dans une période de tensions comme c’est le cas depuis le conflit à Gaza, le président de la SDJ se demande : « Quelles sont nos responsabilités ? C’est un vrai sujet. Auquel on ne peut répondre par des sanctions, mais par un débat ouvert ». Suite à la mobilisation de sa rédaction, Muriel Florin devrait échapper à l’avertissement, et se contenter d’une “simple” lettre d’observation.
________________
*Alice GERAUD,LibéLyon - 26/01/2009
http://libelyon.blogs.liberation.fr/info/2009/01/mdias-peut-on-r.html

http://www.toutsaufsarkozy.com/cc/article02/EkFFpZElyyFbVSiMbe.shtml
Repost 0
Published by R-sistons à la désinformation - dans Censure Médias scandaleuse
commenter cet article
28 janvier 2009 3 28 /01 /janvier /2009 02:04



La BBC refuse de diffuser
un appel pour Gaza


_____________________________________________________________________________


"Nous voulons couvrir l'aspect humanitaire de cette histoire (...) dans nos programmes d'information où nous pouvons le remettre dans son contexte, ce qui nous permet de le faire d'une façon soigneusement équilibrée et objective", a plaidé le directeur général de la radio-télévision publique,
Mark Thompson. De son côté, John Ryley, le patron de Sky News, s'est justifié en expliquant que "le conflit à Gaza constitue l'un des sujets les plus difficiles et les plus disputés qu'un média ait à couvrir." "Notre engagement en tant que journaliste est de couvrir tous les aspects de ce sujet avec une objectivité intransigeante", a-t-il ajouté.


Mais l'affaire n'en finit plus de déchaîner les passions. Plus de 11 000 plaintes d'auditeurs ou téléspectateurs, furieux que l'appel aux dons n'ait pas été relayé, ont afflué au siège de la BBC. A Londres et Glasgow, les manifestations se multiplient. La coalition pacifiste Stop the War, qui a coorganisé les nombreuses marches pro-palestiniennes de ces dernières semaines à Londres, a appelé les contribuables à renvoyer symboliquement leur reçu de la redevance, source quasi unique de financement de la chaîne publique.

 

 

Une soixantaine de députés de tous bords se sont dits prêts à soutenir une motion qui doit être soumise au vote lundi, appelant la BBC à revenir sur sa décision. Le premier ministre, Gordon Brown, qui soutient cet appel aux dons, a pour sa part tenu à rester impartial dans cette affaire. "Il ne revient pas au gouvernement de dire à la BBC ou à toute autre chaîne" ce qu'elle doit diffuser ou pas, a rapporté le porte-parole du 10 Downing Street.


Ce n'est pas la première fois que la BBC s'oppose à la diffusion de ce type d'appel. Elle avait déjà refusé en 2006 de se faire l'écho d'un message du DEC en faveur des victimes libanaises du conflit entre Israël et le Hezbollah.
Dans le
Guardian, l'éditorialiste Nigel Funtain va jusqu'à rappeler l'attitude ambiguë de la chaîne à l'égard de l'apartheid en Afrique du Sud, 35 ans plus tôt. Ironie de l'histoire, la polémique pourrait finalement donner au message diffusé pour la première fois lundi soir sur ITV1 une résonance inespérée.


Pour en savoir plus :


- Le site de la
BBC a publié une revue de presse des différentes réactions des médias britanniques à la polémique.

- Le Guardian rapporte le mécontentement de certains salariés de la BBC qui menacent de se mettre en grève.

Envoyé par un des lecteurs de R-sistons à l'intolérable
http://r-sistons.over-blog.com/article-27219633-6.html#anchorComment





Repost 0
Published by R-sistons à la désinformation - dans Censure Médias scandaleuse
commenter cet article
20 janvier 2009 2 20 /01 /janvier /2009 00:39
http://www.monblog.ch/uploads/200510021128126/television2.gifEva :

Je prends la défense de Dieudonné
- au nom de la Justice
(on l'attaque quand il critique les Juifs, pas quand il critique les chrétiens ou les Musulmans, ce deux poids deux mesures m'est intolérable)
- au nom du pluralisme, de la liberté d'expression
Tous doivent pouvoir s'exprimer



Article trouvé sur
http://mariereveuse.over-blog.com/article-26872917.html

Ici, un article de mon fils A. 22 ans, après ses recherches sur l'affaire Dieudonné.
A vous de juger...


"Cet article va faire scandale...un cerveau manipulé est très dur à éclairer...
C'est de la pédagogie, ...un peu de culture, c'est pas de la confiture !


Pourquoi parler de Dieudonné ?

Après toutes mes recherches, je me rends compte que c'est le symbole de notre société actuelle.

Dieudonné par l'humour veut tout dire.
Pourquoi ?
Car l'humour peut tout aborder, sans tabou, car l'humour est une des seules possibilités d'entière liberté de l'expression.
Car une personne et une société qui s'assument est prêt à rire de tout, de ses maux comme de ses qualités...
Nations, religions, conflits, racisme, handicap...

Aujourd'hui Dieudonné est censuré car il met en avant des vérités qui ne sont pas bonnes à entendre. De ce fait, on déforme ses paroles, par des découpages de vidéos, on en montre qu'une partie pour faire dire son contraire...
Des vérités qui montrent des médias corrompus, très subjectifs, avec de gros enjeux derrière que sont l'orientation des esprits...
En effet, qui est capable de contredire si ce qui se passe de l'autre côté de la planète est bien relaté dans les médias ?
Qui est capable de dire que l'Histoire qu'on nous raconte est une Histoire objective ?

Dans ce brouhaha : l'opinion publique s'y perd, se faite influencer qu'on le veuille où non, et c'est un phénomène complètement normal de se faire influencer, nous faisons confiance.
Il y aurait beaucoup à dire sur les médias, sa façon de traiter l'information...
Mais ce 1er article n'abordera que le sujet "Dieudonné"

Tout commence par un sketch sur le plateau de "on ne peut pas plaire à tout le monde" (avec Fogiel) concernant le conflit israélo-palestinien où Dieudonné dénonce les Israéliens.
Qui sont les Israeliens ? Des juifs ?
Pas vraiment...ce sont des Sionistes : des communautaristes, qui au nom de leur religion (déformée) doivent conquérir leur terre originelle...
Les "vrais" juifs les dénoncent ...mais pourquoi n'entend-on pas leur voix dans les médias ?

Voir la vidéo :

http://www.dailymotion.com/search/DIEUDONNE/video/x7ye23_juif-orthodoxe-contre-le-sionisme_news

Pourtant, je suis loin d'être religieux, pour des raisons idéologiques, mais leur message me semble authentique et le fond du message est tout sauf communautariste, il est universel.

Si Dieudonné sait se moquer des "Juifs crétins", il sait en faire de même avec les "musulmans crétins" comme les "athées crétins" ou les "chrétiens crétins"...


La preuve ici en vidéos :

http://www.dailymotion.com/relevance/search/DIEUDONNE%2Bfogiel/video/x68kf2_dieudonn-explique-son-sketch-polmiq_news

Mais pourquoi ça, les médias n'en parlent pas (sauf une petite chaîne à un moment donné que quasi personne ne regarde)...pour faire passer Dieudonné pour ce qu'il n'est pas : un antisémite.. ou tout ce que vous voulez !

Toute cette censure pousse parfois Dieudonné à aller un peu loin juste pour faire de la promo de son spectacle. Comme le parrainage de sa fille avec Le Pen.

S'il n'a plus de promo, il n'aura plus beaucoup de public, s'il n'a plus de public, il n'y aura plus d'argent qui rentre, s'il n'y a plus d'argent qui rentre la boite de production de Dieudonné va couler ou le lâcher, s'il n'a plus de producteur, il ne peut plus s'exprimer en public...les dernières libertés d'expression sont anéanties.

Sa dernière oeuvre en date montrant la corruption des médias est d'inviter un personnage sulfureux, infréquentable, bien plus que Le Pen...Il a sa liberté d'expression aussi Faurisson, que je ne partage pas, et que Dieudonné ne partage pas non plus. Mais il le laisse s'exprimer au nom de la liberté d'expression. Et à travers cela il peut en même temps montrer comment les médias sont corrompus.

Il n'y a plus qu'à regarder !

Regarder le traitement des médias :

http://www.juif.org/video/4004,dieudonne-faurisson-derapage-total-cette-fois.php

Regarder la réalité (sur la TV publique, la TV Sarko) :

http://www.strimoo.com/video/14227664/Dieudonne-Robert-Faurisson-Dailymotion.html

regarder son explication...

http://www.dailymotion.com/relevance/search/DIEUDONNE/video/x7wm3l_reponse-de-dieudonn-aprs-le-znith-e_fun


Il faut savoir que certains médias n'ont pas osé relater l'affaire même par peur que la réalité soit mise à jour. Leur meilleurs moyen est maintenant de complètement boycotter Dieudonné pour ne plus du tout l'entendre, qu'il fasse polémique ou pas.

Tout simplement ENORME ENORME ENORME, grand grand grand talent
Du talent dans le fond, du talent dans la forme, très grand artiste


Malheureusement, apparemment, il y aurait maintenant des censures même sur internet, toutes les vidéos ne perdurent pas (Sarkozy), car là aussi les enjeux sont de mises...heureusement c'est moi contrôlable qu'à la TV...mais peut être qu'un jour on y arrivera !

Un jour, pourtant, Dieudo sera certainement jugé coupable de sa liberté d'expression par des nouvelles lois Sarkoziennes, qui restreignent encore et toujours notre liberté à nous exprimer...
Cela dans un unique but...nous faire croire qu'il n'y a qu'une vérité, celles des décideurs (quelques centaines sur 6 milliards : médias, politiciens, PDG) et fabriquants de ce monde !

En savoir un peu plus sur Dieudonné, où il s'exprime, dans les derniers endroits de libre expression :

http://www.dailymotion.com/relevance/search/DIEUDONNE/video/x77eqv_lhumoriste-blacklist-fait-de-la-sur_fun

http://www.dailymotion.com/relevance/search/DIEUDONNE/video/x7m9lf_dieudonne-sur-tele-sud-part1-afro-a_news

http://www.dailymotion..com/relevance/search/DIEUDONNE/video/x3gpff_tv5-le-3950-dieudonn-martineau-part_news

http://www.dailymotion.com/relevance/search/DIEUDONNE/video/x3gpff_tv5-le-3950-dieudonn-martineau-part_news

Dieudonné a tout compris selon moi...dommage que même les journalistes au plus haut des fonctions de notre république n'arrivent pas l'entendre... manque de réflexion encore une fois, c'est malheureux pour des gens si haut placés, mais sont-ils des victimes d'un système où ils en sont tellement incrusté qu'ils finissent par avoir comme vérité ce qu'on leur inculque et qu'ils en sont prisonniers : l'introspection !"

http://www.dailymotion.com/playlist/xpbdi_jamylife_dieudonn/video/x3gprl_tv5-le-3950-dieudonn-martineau-part_news



http://www.monblog.ch/uploads/200510021128126/television2.gif


Info de Naradamuni:

Un autre artiste dénigré en son temps: René Cousinier


"Censuré depuis Degaulle et Pompidou, René Cousinier sévissait en son cabaret en haut de la rue du pic à Paris, ses disques étaient pratiquement introuvables. 
Il est décédé le 19 avril 2007, à l'âge de 83 ans, juste avant l'avènement du roitelet de l'actuelle "new démocratic frenchland", l'infréquentable de années 60/70, René Cousinier dit" René la branlette" (normal pour un agitateur de neurones!).

René Cousinier était un pied-noir d'Algérie qui après avoir sévi à Marseille a connu le succès à Paris.

De solides connaissances médicales (il était allé au minimum jusqu'au diplôme de biologiste puisqu'il a eu la possibilité d'ouvrir un cabinet) et psychologiques, maîtrisant les principales religions (il était sûrement juif, avec le recul suffisant pour s'en moquer comme des chrétiens ou des musulmans), il avait beaucoup voyagé et observé les moeurs de ses contemporains.

Son spectacle mêlait histoires drôles, coups de gueule et digressions philosophico-psychologiques sur tous les sujets, avec le bon mot au bon moment pour pouvoir parler des sujets les plus graves... il est l'exemple parfait du fait que l'on puisse rire de tout mais pas avec n'importe qui."

http://dansmonjardin.free.fr/racistement/





http://cocktaildinfos.free.fr/images/les-medias-veillent.jpg



Et la désinformation continue !!
Exigeons des quotas ! De la diversité !
La télé ne doit pas être aux mains d'un SEUL groupe, de surcroît très minoritaire en France, et au service d'intérêts étrangers ! Eva


REVU  ET  CORRIGE sur la V,
par exemple, dimanche dernier, vous savez l'émission dépendante qui  remplace l'émission indépendante ARRET  SUR  IMAGES :
- Gaza ? Pfff, non ! Des synagogues pour cibles !
- La casse sociale, ou encore le mécontentement populaire ? Pfff, non ! L'insécurité, les commerçants se braquent !


FR2-télé sioniste :

Dimanche soir, au moment où le monde devrait parler des atrocités du blocus et des massacres de Gaza (et des malformations ou des cancers qui résulteront du largage intensif de bombes prohibées), au moment où, par ex, Envoyé Spécial devrait proposer un reportage sur les dessous de ce conflit, les conséquences à long terme sur une population exsangue, FR2-télé sioniste nous propose un film sur la Shoah, "'La liste de Schindler", pour détourner notre compassion des victimes palestiniennes sur les ex-victimes juives,  et l'rultra néo-sioniste Monique Atlan, à qui FR2-télé sioniste a confié la charge de commenter les derniers ouvrages parus, et qui fait publiquement campagne pour la guerre contre l'Iran, Mme Atlan, donc, nous propose deux ouvrages, en quelques jours, sur la Shoah, les porteurs d'étoile jaune (Jérôme Clément).

NB Ce mardi 20 janvier, FR2-télé sioniste, deux jours après la Liste Schindler, à peine finie (provisoirement, sans doute) la boucherie de Gaza, programme un nouveau film d'un réalisateur israélien ! C'est une honte ! Encore Israël, la Shoah...

Il faut dénoncer sans relâche, protester, boycotter, il est INTOLERABLE qu'une chaîne publique financée par les citoyens français, soit aux ordres du CRIF et d' Israël !



Envoyé Spécial
:

Un reportage sur Gaza prétexte à un  plaidoyer pour l'Armée d' Israël !

Les animatrices de cette émission sont des supporters de Sarkozy, du libéralisme, et d'Israël. Alors, ne vous attendez pas à avoir des enquêtes d'investigation sur les grands problèmes de l'heure, des grands reportages. Non, des ptits reportages sur des sujets sans importance, surtout pas sur les enjeux actuels.  Une fausse émission de reportages. De la diversion et de la propagande. 

Au lieu de regarder  "FR2-télé Israël et Sarkozy" qui vous désinforme ou vous distraie, allez sur FR3, Infos, et surtout sur l'excellente émission de débat Ce soir ou Jamais.

Il faut avoir des réflexes citoyens !

NB : Infos FR2-Propagande, minuit 40. En avant la propagande contre le rival russe ! Un titre, ça suffit : MOSCOU  ASSASSINATS. Et juste avant, la grande Amérique !

Ca suffit,  cette télé pestillentielle qui nous dit comment penser !

BOYCOTT par tous !

Eva

FR2-Chaîne publique télé sioniste :

Je propose une politique des quotas pour que tous soient représentés ! Et pas seulement les sionistes à 50 ou 80 %, selon les médias ! (Eva)

Commentaire lu sur le blog républicain Lesogres.info :

" Texte émouvant et magnifique ! Le SIONISME est vraiment le SIDA du monde, et aujourd’hui plus particulièrement et horriblement, celui des Palestiniens.


Je souhaite que tous les juifs du monde se réveillent et combattent cette horreur que le conditionnement mental leur a fait accepter jusqu’ici. Le sionisme, avec sa folle arrogance dominatrice et destructrice, les mène tout droit à la catastrophe.


Les medias français sont contaminés jusqu’à la moelle par cette idéologie de mort.

La déontologie des journalistes de medias dominants n’a plus cours. Ils ont atteint le stade de la servilité absolue et ne rendent plus compte de la réalité du conflit israelo-palestinien. Honte soit sur ces hommes qui ont perdu toute dignité professionnelle."


http://lesogres.org/article.php3?id_article=3697




Eva : la servilité est TOTALE, soumission absolue à Sarkozy, à l' Europe du grand Capital, à la société militaro-financière, aux guerres impérialistes - par exemple avec cette propagandiste de la guerre (et du libéralisme, et des USA, etc) qu'est  Marie Drucker, symbole de cette télé-poubelle !


N.B. Ce 20 janvier, Thema Arte spécial Gaza.  Que croyez-vous qu'il arrivât ? Comme d'habitude, les malheurs des Israéliens qui reçoivent quelques roquettes artisanales dans leurs abris, et Gaza : Tout sur le Hamas, organisation terroriste critiquée par les Palestiniens ! Ben voyons ! Spécial Gaza devient spécial Critiques à l'égard du Hamas !!

Vous avez dit propagande ???



Boucherie de Gaza
Blog de Robocup555, nouvelobs
Enfants assassinés avec des armes interdites par la Convention de Genève, pour gagner des élections et voler le gaz offshore des Palestiniens de Gaza.  Monstrueux ! Ca vaut largement la Shoah des Juifs, des Tsiganes, des handicapés etc sous Hitler. Eva


Repost 0
Published by R-sistons à la désinformation - dans Censure Médias scandaleuse
commenter cet article
20 décembre 2008 6 20 /12 /décembre /2008 02:00

Deux photographes
de l’AFP
censurés
jeudi 18 décembre 2008, par Olivier Bonnet


L’affaire est grave, racontée par LibéLyon : "Les deux photographes suivaient une manifestation lycéenne de faible ampleur dans le centre de Lyon. "Dès le début, raconte Jean-Philippe Ksiazek, des gradés nous ont dit qu’on ne pouvait pas faire de photos cette fois, que c’était interdit. J’ai montré une carte de presse et une policière a pris toute mon identité, très longuement, puis elle m’a dit de me tenir à l’écart car c’était interdit de photographier, pour des questions de droit à l’image des policiers"... La cinquantaine de lycéens se trouvant place Bellecour a ensuite été chargée par les CRS. "J’ai alors fait mon métier", poursuit le photographe. Mais un policier lui aurait fait une clef de bras pour le conduire à une voiture. Le deuxième photographe, Frédéric Dufour, également salarié de l’AFP, s’est retrouvé dans le même temps bloqué contre un mur, une matraque sous le cou. "Ils m’ont demandé mon appareil, continue Jean-Philippe Ksiazek. J’ai bien sûr refusé. Ils me l’ont arraché et ont effacé les photos et la disquette".


Droit à l’image des policiers ? A-t-on déjà entendu prétexte plus grotesque pour justifier la censure ? L’AFP eût pu sans problème flouter le visage des fonctionnaires, de façon à ce qu’ils ne soient pas reconnaissables, ce qui rend caduque la justification du droit à l’image. Une fois ce faux-nez retiré, reste la vraie question : au nom de quoi prétend-on empêcher deux journalistes de livrer un témoignage visuel du comportement policier ? Faut-il donc que les forces de l’ordre soient assurées de jouir de l’impunité au moment de matraquer des lycéens, sans témoin, pour mieux sans doute les accuser a posteriori d’outrage, histoire de se couvrir ?


La liberté d’informer est mentionnée dans l’article 19 de la Déclaration universelle des droits de l’Homme, dont on vient de fêter le 60e anniversaire : "Tout individu a droit à la liberté d’opinion et d’expression, ce qui implique le droit de ne pas être inquiété pour ses opinions et celui de chercher, de recevoir et de répandre, sans considérations de frontières, les informations et les idées par quelque moyen d’expression que ce soit." Des policiers gradés n’ont absolument pas le droit d’interdire à des reporters photographes de faire leur métier. Il s’agit d’une dérive scandaleuse, à juste titre dénoncée par l’intersyndicale de l’AFP (CFDT, CGC, FO, SAJ-Unsa, SNJ, CGT et Sud), comme un "acte de censure intolérable dans une démocratie" et une "atteinte grave à notre mission et au droit à l’information pour tous les citoyens". Elle analyse l’interdiction de photographier par les policiers comme "le reflet d’une volonté, au plus haut niveau, d’étouffer les mouvements sociaux et leur retransmission dans les médias". Et elle appelle la direction de l’AFP à "déposer une plainte contre ces agissements qui portent atteinte à la liberté de travailler".


La France sarkoziste emprunte de plus en plus de traits au visage hideux d’un Etat policier totalitaire. Seule une mobilisation et une vigilance citoyenne de tous les instants peut constituer un rempart face à ce péril. Car demain, n’importe qui peut se retrouver victime de l’arbitraire policier, humilié, battu puis poursuivi en justice et condamné ! Lors d’une manifestation comme à l'occasion d'un simple contrôle d'identité. Vous aussi.


PS
 : lire à ce sujet
Echec à l’accusation d’outrage et Répression du mouvement lycéen : l’arbitraire policier en question

http://www.plumedepresse.info/

http://panier-de-crabes.over-blog.com/article-25949235.html

Repost 0
Published by R-sistons à la désinformation - dans Censure Médias scandaleuse
commenter cet article
19 décembre 2008 5 19 /12 /décembre /2008 02:12
SILENCE RADIO SUR L’EFFONDREMENT
DU MODELE AMERICAIN

SARKOZY + UMP + MODEM + PS = RIEN
En ce mercredi 17 septembre 2008, alors que les marchés financiers du monde entier continuent de s’effondrer et que les nouvelles de faillites retentissantes de banques et d’assurances s’accumulent, voici quelles ont été les principales déclarations des dirigeants des partis politiques français qui monopolisent environ 95% de l’espace médiatique :

- le président de la République Nicolas Sarkozy a annoncé la mise en place d'une commission comprenant élus et syndicalistes, pour étudier le dossier de privatisation de la Poste,

- le Premier ministre François Fillon a fait savoir aux agences de presse que l’hôtel Matignon s'ouvrira plus largement cette année au public lors des journées du Patrimoine, puisqu'on pourra y découvrir son bureau, meublé par la styliste Andrée Putman,

- Jean-François Copé, Président du groupe UMP à l’Assemblée Nationale, a indiqué au magazine L’Express qu’il compte proposer de repousser d'un an les élections régionales de mars 2010 pour les organiser en même temps que les cantonales de 2011,

- Philippe Juvin, secrétaire national de l'UMP, a dénoncé " l'indécence des médias dans le traitement des Jeux Paralympiques", et a mis en cause le service public,

- le ministre du Budget, Eric Woerth, a déclaré que le gouvernement étudierait les propositions des députés sur un plafonnement global des niches fiscales,

- le sénateur UMP Philippe Marini, candidat à la présidence du Sénat, a proposé que les sénateurs "rendent compte de leur mandat régulièrement lors de conventions sénatoriales départementales" ,

- Serge Lepeltier, vice-président et porte-parole du Parti radical (associé à l' UMP et présidé par Jean-Louis Borloo), a convoqué la presse pour se déclarer "étonné d'un mauvais procès fait aux mesures fiscales du Grenelle Environnement",

- François Bayrou a tenu un point presse à 14H30, au restaurant "chez Dubern" en soutien à Alain Cazabonne, tête de liste du Modem aux élections sénatoriales en Gironde,

- enfin, François Hollande, premier secrétaire du PS, a fait savoir aux agences de presse qu'il "en a assez de la caricature, à l'extérieur du parti, des débats en vue du 75e congrès du PS à Reims ".

La débâcle économique et financière qui ne cesse de se propager dans le monde et dont l’épicentre est aux Etats-Unis ne provoque qu’un immense silence embarrassé dans tous les grands partis qui se partagent le pouvoir et qui monopolisent les medias en France.

L’exemple le plus spectaculaire de cet effarant silence est probablement celui de Nicolas Sarkozy, pourtant jamais avare de déclarations sur tout et n’importe quoi. Depuis plusieurs jours, le président de la République semble focaliser son attention sur la lutter contre la piraterie à bord des yachts de luxe croisant au large de pays où l'on meurt de faim, comme la Somalie. En revanche, le tsunami financier qui arrive et qui risque d’engloutir toutes les économies de la planète n’a pas trouvé moyen de lui tirer une phrase.

La raison de ce mutisme général ? Les dirigeants de l’UMP et de ses satellites, du MODEM et du PS ont, depuis des années, abdiqué tout esprit de réflexion national, préférant se vautrer dans l’imitation et l’admiration les plus serviles de l’Empire euro-atlantiste.

Tous ont admis et déclaré que la mondialisation était "inévitable", tous nous ont donné en modèle la prétendue vitalité américaine, la prétendue modernité britannique, la prétendue nécessité de former les jeunes Français au métier d’avenir qu’était la finance
.


Au moment où tout s’effondre, tous ces silences sont des aveux.
Reproduction autorisée sur Internet en citant la source : Union Populaire Républicaine
et le lien cliquable :
http://u-p-r.org/ab/index.php?page=article&id=66


http://www.u-p-r.org/ab/index.php?page=article&id=66






Message d' Eva :


Il est intolérable que l'information et la production d'émissions, sur FR2, soient pratiquement confiées à Israël, par l'intermédiaire des journalistes, dès le matin.  

Il est nécessaire que chaque communauté ait ses médias, ses relais, ses chaînes, ses émissions, il est impératif que le pluralisme soit respecté. Ouvertement, clairement, en annonçant la couleur.

Mais FR2 est une chaîne publique, financée par la redevance payée par les Français. Elle ne doit pas être colonisée par des supporters d' Israël, ou d'un autre pays d'ailleurs, c'est hypocrite, injuste, scandaleux !

Nous voulons une information indépendante et plurielle ! La France n'appartient qu'à elle-même, elle a sa spécificité propre, sa culture, son originalité, ses valeurs, ses traditions, et personne ne doit être sur-représenté à son détriment !,
De même que les médias ne doivent pas appartenir à des industriels de l'armement ! C'est un autre scandale, qu'il faut dénoncer ! Aucun autre pays n'a ce triste privilège !
Les médias doivent informer, et pas faire la propagande de la guerre, censurer les émissions (je l'ai personnelement expérimenté) qui font l'éloge de la paix ! La paix est la valeur à laquelle les peuples sont le plus attachés, elle ne doit pas être confisquée par les marchands de mort ! C'est intolérable !



Repost 0
Published by R-sistons à la désinformation - dans Censure Médias scandaleuse
commenter cet article
2 novembre 2008 7 02 /11 /novembre /2008 17:54



OMAR  et les journalistes



IL y a quelques jours je rencontrais Omar Raddad à Toulon, pour le mensuel Le Courrier de l'Atlas
. Il vient de prendre Sylvie Noachovitch comme avocate et s'apprète à demander la révision de son procès. Près de 4 heures 30 d'entretien non stop durant lesquelles il m'a conté son procès 'abracadabrantesque'. Une affaire qui s'apparente bien plus à un complot qu'à une erreur judiciaire proprement dite.

Bien sûr, j'ai voulu connaître son regard sur les médias. Il m'a d'abord parlé des journalistes honnêtes (pour lui, ceux qui simplement disent la vérité). Il a d'ailleurs été dithyrambique sur le journaliste écrivain Jean-Marie Rouart qui avait mené une enquête à l'époque ("Omar, la construction d'un coupable" Ed. de Fallois). Evidemment, ce ne sont pas ceux-là qui m'intéressaient. Il m'a ensuite expliqué avoir souffert des mensonges étalés dans la presse sur toute la période 1991/94. "A 80%, tout était faux". La raison est simple : "Les journalistes prennent tout ce que disent le juge et les enquêteurs" m'a-t-il dit
.

C'est sans doute le problème des journalistes fainéants, mais c'est surtout quelquefois - et c'est plus grave - celui des journalistes spécialisés dans les affaires judiciaires. Combien de ces journalistes en effet travaillent avec certains magistrats, dans un esprit de donnant-donnant. Il n'est plus question alors pour eux de changer une virgule, de peur de se griller une source essentielle (celle qui va peut être leur assurer régulièrement de la matière pour leurs papiers). Raddad a-t-il aussi été victime de ces collusions entre journalistes et juges ?

Aujourd'hui, on le sait, le juge Renard qui a instruit la quasi totalité du dossier a été quelques années plus tard - et pour une autre affaire - condamné pour violation du secret d'instruction. Il aura fallu toute la ténacité du procureur Eric de Montgolfier et un rapport accablant du Conseil Supérieur de la Magistrature pour qu'il soit finalement mis à la retraite.

Lors de l'interview, Raddad s'est ainsi étonné d'un étrange numéro qui lui était récemment consacré dans l'émission "Faites entrer l'accusé" de France 2. Presque une commande de la partie adverse, avec des éléments inventés ne figurant pas même dans le dossier ! De plus, ni lui ni aucun de ses avocats n'avaient été sollicités. Etrange, non ?

Pour tous ceux qui suivent les affaires judiciaires, ces collusions contre nature, sont légion. La semaine dernière, Roger-Marc Moreau, le détective privé appelé par Verges en 1994 pour l'affaire me résumait la politique de cette émission contre laquelle il m'a dit porter plainte " 'Faites entrer l’accusé', c’est bien connu, donne la part belle à l’accusation, bien plus qu’à la defense. Les journalistes ne veulent  pas se griller avec le systeme et pouvoir faire intervenir des juges et des policiers sur leur plateau. Ils remettront rarement en cause des décisions judiciaires".

Ainsi, s'il ne faut pas se fier aveuglément aux journalistes, a fortiori intégrés à une rédaction, il faut sans doute être plus vigilant encore  à l'égard de ces journalistes 'rubricards' qui ont tissé au cours des années des liens privilégiés avec certains services, administrations, politiques... Parmi ceux-là, quelques uns sont quelquefois près à piétiner leurs beaux principes éthiques pour conserver une source régulière, fût-elle celle de la désinformation. Les grandes affaires politico-judiciaires en cours en sont une éclairante illustration.
Et c'est un journaliste qui vous le dit... 

Yann

http://redacnomade.over-blog.com/article-24009443.html

Repost 0
Published by R-sistons à la désinformation - dans Censure Médias scandaleuse
commenter cet article
14 septembre 2008 7 14 /09 /septembre /2008 22:56
"Le moment est venu d’admettre que l’on ne peut combattre la politique de cette Administration sans dénoncer ce mensonge"

Thierry Meyssan.jpg
Thierry Meyssan
A l’occasion du 7e anniversaire des attentats aux États-Unis, nous publions en français un texte de Thierry Meyssan, déjà édité en italien et en russe dans le volume collectif Zéro, pourquoi la version officielle du 11-Septembre est un mensonge. Il y relate comment il écrivit L’Effroyable imposture et ce qui s’en suivit. Bien sûr, ce texte, écrit il y a plus d’un an, doit être mis à jour : désormais les médias russes se sont emparés du sujet. Il est clair que la censure dans les médias occidentaux (qui discréditent et réduisent au silence tous les dissidents, comme on l’a vu ces jours-ci avec l’humoriste Jean-Marie Bigard) ne pourra plus se poursuivre longtemps.

En ouvrant la polémique sur les attentats du 11 septembre, je n’avais pas conscience de me projeter dans ce que l’on allait bientôt appeler « une guerre globale sans fin ». Je pensais juste faire mon travail de journaliste en relevant les incohérences de la version gouvernementale. Dans les jours qui suivirent, je publiai une série d’articles sur Internet reconstituant la chronologie des faits, minute par minute et pointant le rôle invraisemblable du NORAD (commandement de la protection militaire aérienne). Je notai immédiatement que les auteurs des attentats disposaient de complices à la Maison-Blanche et à l’état-major interarmes ; que les individus accusés d’avoir piraté les avions ne figuraient pas sur les listes d’embarquement ; que l’accumulation d’indices laissés derrière eux n’était pas crédible ; que des explosifs avaient été placés dans les tours jumelles ; qu’Oussama Ben Laden fournissait un alibi commode pour justifier une attaque de l’Afghanistan décidée à l’avance ; et, bien sûr, que tout cela servirait à alimenter le projet de « clash des civilisations » et à justifier des guerres en chaîne.

Comme beaucoup d’autres, j’avais compris que ce jour-là, le monde avait changé. Pourtant, je continuais à agir et à écrire comme par le passé. Ce n’est que plus tard, en affrontant les difficultés qui allaient surgir, que j’ai trouvé de nouveaux moyens pour défendre notre liberté.

Je m’aventurai à identifier les groupes capables de monter une telle opération. Ayant étudié les réseaux stay-behind de l’OTAN (communémement appelés Gladio), je fus frappé par un certain nombre de similitudes dans le modus operandi. Je retrouvai dans mes archives la copie d’un bulletin interne de commandos basés à Fort Bragg, connus sous le nom de Forces spéciales clandestines (Special Forces Underground). On y annonçait, huit mois à l’avance, l’attentat contre le Pentagone. Sous la présidence de Bill Clinton, ce groupe —composé de soldats d’élite impliqués dans les principales actions secrètes US à l’étranger— avait été accusé de participer à une conspiration. Dans le contexte, je ne pouvais malheureusement pousser l’investigation beaucoup plus loin.

Je m’attelai donc à reconstituer en détail les différents attentats pour en mieux comprendre le mécanisme. Cherchant à établir le timing exact de l’attentat du Pentagone, je relus avec perplexité quelques dépêches de l’Agence France Presse :

AFP | 11 septembre 2001 | 13h46 GMT |
URGENT Le Pentagone évacué après la catastrophe du World Trade Center
WASHINGTON - Le Pentagone a été évacué mardi près de Washington après qu’une attaque terroriste eut visé les tours du World Trade Center à New York, ont indiqué des responsables américains.
jm/vm/glr

AFP | 11 septembre 2001 | 13h54 GMT |
URGENT Deux explosions au Pentagone (témoin)
WASHINGTON - Deux explosions ont secoué le Pentagone mardi matin et de la fumée sort d’un mur du bâtiment, a-t-on appris auprès d’un témoin, Lisa Burgess, journaliste du Stars and Stripes.
jm/gcv/vmt

AFP | 11 septembre 2001 | 14h51 GMT |
URGENT Un avion se dirige vers le Pentagone
WASHINGTON - Un avion se dirigeait mardi matin vers le Pentagone près de Washington, a indiqué un responsable du FBI à l’AFP.
smb/cw/vmt

AFP | 11 septembre 2001 | 16h07 GMT |
Un avion s’écrase sur le Pentagone (témoin)
WASHINGTON - Un avion de ligne s’est écrasé mardi sur le Pentagone, frappant violemment le bâtiment situé près de Washington au niveau du premier étage, a rapporté un témoin, le capitaine Lincoln Liebner.
« J’ai vu ce gros avion d’American Airlines arriver rapidement et à basse altitude », a déclaré ce témoin.
« Ma première idée est que je n’en avais jamais vu si bas », a-t-il ajouté. « J’ai réalisé ce qui se passait juste avant qu’il ne percute » le bâtiment, a noté le capitaine en précisant qu’il avait entendu des gens crier sur le lieu du drame.
Le Pentagone se trouve en Virginie, à environ un kilomètre du deuxième aéroport de Washington, Reagan National Airport.
jm/gcv/vmt

Selon la version gouvernementale, un avion de ligne s’est écrasé sur le Pentagone à 9h38 (13h38 GMT), mais selon les dépêches AFP, il y a eu des explosions dans le bâtiment avant le crash de l’avion. Il y aurait donc eu non pas un, mais plusieurs attentats au Pentagone.

Je me mis donc à collationner toutes les photos disponibles de la scène du crime pour voir s’il y avait ou non des traces d’explosions distinctes.
Toutefois une autre question me taraudait l’esprit : comment le rédacteur de l’AFP pouvait-il avoir intitulé l’une de ses dépêches « Un avion se dirige vers le Pentagone » ? En effet, on peut observer qu’un avion se dirige vers Washington, mais comment savoir si, une fois arrivé, il ciblera le Pentagone plutôt que le Capitole ou la Maison-Blanche ? Décidément, cette histoire n’était pas claire.

Je présentai les photos que j’avais réunies à quelques amis compétents : un ex-pilote de chasse, un pompier, un artificier. Le pilote ne comprenait pas pourquoi les terroristes s’étaient lancés dans une manœuvre compliquée pour crasher leur avion sur la façade au lieu de piquer simplement sur le toit. Le pompier et l’artificier s’étonnèrent de l’incendie qui ne rappelait en rien ceux que causent des crashs d’avion. J’observai alors ce que tout le monde aurait dû noter dès le premier instant : il n’y avait aucun orifice dans la façade par lequel un avion aurait pu pénétrer dans le bâtiment, ni aucune épave d’avion à l’extérieur. Parce que tout simplement, il n’y avait pas eu d’avion.
Je venais de trouver « l’œuf de Christophe Colomb » et l’Amérique ne m’en serait pas reconnaissante.

Reprenant à son tour les photos, mon fils aîné, Raphaël, mit en évidence l’impossibilité de la version gouvernementale sous la forme d’un jeu des sept erreurs qui fit le tour du web mondial en quelques heures. Alors que mes articles n’étaient disponibles qu’en français, les légendes de ces photos furent rapidement traduites dans les principales langues tandis que le caractère ludique de leur présentation assura leur popularité. La gigantesque machine de propagande mise en marche par l’Alliance atlantique pour imposer la version gouvernementale avait éveillé l’intérêt du public pour tout ce qui touchait aux attentats. Porté par cette vague, le « jeu des sept erreurs » attira une dizaine de millions d’internautes en deux semaines. Pour la première fois, une opération d’intoxication planétaire était dévoilée aux yeux de tous en temps réel. C’est ce que les communicants du Pentagone, dépassés par ce revirement, ont appelé « la rumeur »

En résumant mon enquête par quelques photos et en interpellant les internautes pour qu’ils jugent par eux-mêmes, Raphaël réussissait à capter l’attention du public comme il avait déjà su le faire en d’autres occasions avec le même succès. Mais —contrepartie de cette simplification—, il réduisait la question à une simple affaire de communication gouvernementale mensongère en la privant de sa dimension politique. Dans cette période, je reçus le soutien massif de mes confrères. Des débats s’engagèrent sur les forums professionnels comparant l’attentat du Pentagone au charnier de Timisoara (en 1989, la presse s’était faite gruger par les opposants à Caucescu qui présentèrent des corps autopsiés comme s’il s’agissait de cadavres de suppliciés).

Je poursuivis mon enquête. J’explorais aussi bien les secrets de la nouvelle politique énergétique de Dick Cheney conduisant inévitablement les troupes de l’empire à faire main basse sur les réserves d’hydrocarbures du « Grand Moyen-Orient », que l’étrange parcours d’Oussama Ben Laden de la Ligue anti-communiste mondiale à l’émirat des talibans.

En Amérique du Nord, le principal hebdomadaire hispanique d’information générale, Proceso, reprit intégralement en octobre un long dossier que j’avais consacré aux liens financiers unissant les familles Bush et Ben Laden. Il apparaissait soudain que les deux hommes incarnant « le monde libre » et « le terrorisme » n’étaient pas des inconnus l’un pour l’autre et partagaient des intérêts communs alors même que de mystérieux initiés avaient réalisé de fabuleux profits en spéculant à l’avance sur les attentats. Ce sont ces informations qui achevèrent de convaincre des leaders états-uniens que les comploteurs n’étaient pas dans une grotte afghane, mais à la Maison-Blanche. La représentante de Georgie, Cynthia McKinney, interpella l’administration Bush au Congrès. Sa voix fut recouverte par les vociférations patriotiques, mais le doute venait de faire son entrée au Capitole.

En définitive, je réunit mes différents articles et les publiai sous forme de livre en mars 2002. Cette nouvelle présentation, sous une forme synthétique et cohérente, de données que j’avais distillées durant six mois transforma brutalement la nature du débat. Nous quittions les discussions sur le détail des faits pour embrasser à nouveau leur signification politique. Nous passions de la remise en cause de la communication gouvernementale à la désignation des criminels. D’autant que l’essentiel du livre était une analyse de la transformation à venir des États-Unis en un État militaro-policier et une description de leur nouvelle tendance expansionniste. Perplexes, mes confrères français se faisaient silencieux, tandis que la presse internationale, de Népszabadság en Hongrie à Tercera au Chili, chroniquait L’Effroyable imposture. Malgré l’absence de toute publicité, l’ouvrage, imprimé à 10 000 exemplaires, était épuisé en cinq jours. Intrigué, un animateur de télévision atypique, Thierry Ardisson, m’invita dans son show. Le livre était alors réimprimé en catastrophe et rapidement vendu à 180 000 exemplaires en France.

Pour l’Alliance atlantique, je devenais l’homme à discréditer d’urgence. Pour mes confrères, qui m’avaient encouragé jusque là, je passais soudain du statut de sympathique Tintin reporter à celui de dangereux concurrent et d’abominable blasphémateur. Ce fut alors un déluge d’imprécations. À quelques exceptions près, tous les médias respectables me lynchèrent en chœur, le plus acharné étant le quotidien de gauche Libération qui me stigmatisa dans vingt-cinq articles successifs. Dans un éditorial sans honte, Le Monde déplora mon indépendance d’esprit affranchie des contraintes économiques de la profession. Dominique Baudis, le président du Conseil supérieur de l’audiovisuel, mis en cause dans mon livre pour son rôle au sein du Carlyle Group, fit téléphoner par ses collaborateurs aux grands médias audiovisuels pour m’interdire d’antenne.

La polémique prenait un tour d’autant plus surréaliste que la France était en campagne électorale présidentielle. Le clivage entre atlantistes et souverainistes traversait tous les partis. Chaque candidat évitait donc soigneusement de parler du 11 septembre pour ne pas provoquer de dissension dans son propre camp. Les citoyens, frustrés de ne pas voir leurs leaders se prononcer et convaincus que les médias n’admettraient jamais de reconnaître s’être faits berner par les porte-parole de l’administration Bush, se tournaient spontanément vers mes analyses.

C’est alors que le Centre Zayed, le puissant institut d’études politiques offert par les Émirats arabes unis à la Ligue arabe, m’invita à m’exprimer à Abu Dhabi. Les diplomates s’y pressèrent si nombreux que la plupart ne purent entrer dans la salle et assistèrent à la conférence depuis les jardins aménagés. Elle fut suivie d’une interview d’une heure par l’un des plus célèbres journalistes arabes, Faiçal Al-Kassim, pour Al-Jazeera. Au cours de ces interventions, je présentais de nouveaux éléments et apportais la preuve que l’attentat contre le Pentagone avait été perpétré par un missile des forces armées des États-Unis. Surtout, j’appelais les États membres de la Ligue arabe à demander la constitution d’une commission d’enquête internationale par l’Assemblée générale de l’ONU. La polémique politique franchissait un pas de plus et s’installait désormais dans les relations internationales.

Le département d’État, qui avait pourtant dépêché une délégation de sept diplomates pour m’écouter, fut un peu long à réagir. Le Centre Zayed publia une version arabe de L’Effroyable imposture, dont 5 000 exemplaires furent offerts par le souverain aux principales personnalités politiques et intellectuelles du monde arabe. Les États arabes refusaient d’endosser la responsabilité collective des attentats. La Ligue arabe et le Conseil de coopération du Golfe étaient en ébullition. Il devenait urgent pour Washington de discréditer le Centre Zayed. Une campagne de diffamation fut lancée pour couper ce prestigieux institut de tout contact étranger. En définitive, les Émirats arabes unis décidèrent de le fermer, quitte à créer une nouvelle structure plutôt que de s’épuiser dans une vaine polémique.

L’Effroyable imposture était traduite en vingt-six langues et propulsée numéro 1 des ventes dans tous les pays du bassin méditerranéen, sauf Israël. Comme j’utilisais les premiers bénéfices perçus à financer les activités éditoriales du Réseau Voltaire dans le tiers-monde, les atlantistes se mobilisèrent pour organiser la faillite de mon éditeur de sorte que je n’ai jamais touché des droits d’auteur qui s’annonçaient considérables.

Washington exerçait toutes sortes de pressions sur la France pour qu’on me fasse taire. Une organisation sioniste appela au boycott du Festival de Cannes par Hollywood, que Woody Allen parvint à désamorcer. Le département de la Défense menaça les médias qui persisteraient à rendre compte de ce débat de leur supprimer toute accréditation. La chasse aux sorcières se généralisait.

Simultanément, des voix libres se faisaient entendre en Europe. Notamment, celle de l’ancien ministre allemand Andreas von Bülow et celle de l’ancien chef d’état-major russe, le général Leonid Ivashov. L’opinion publique mondiale et les chancelleries étaient partagées. Après vérifications, les principaux services de renseignement militaires étaient convaincus de la supercherie de l’administration Bush. De sorte que l’on peut dire qu’en moins d’un an, la plus gigantesque opération de propagande de l’Histoire avait échoué.

C’est avec un net retard sur le reste du monde que le mouvement pour la vérité s’est développé aux États-Unis. Une longue période de deuil était nécessaire aux États-Uniens avant de retrouver leur esprit critique.

Pendant ces cinq années qui se sont écoulées depuis le 11 septembre 2001, j’ai reçu plusieurs milliers de menaces de mort par courrier postal et par e-mail et j’ai dû affronter de grands dangers. Dans tous mes déplacements, des États et parfois des particuliers ont mis à ma disposition des escortes armées et des voitures blindées, sans que j’en fasse la demande. J’ai appris que l’on pouvait voyager sous de fausses identités et passer les douanes sans contrôle. Je n’ai jamais su précisément qui me protégeait ainsi.
J’ai eu l’occasion de rencontrer de nombreux chefs d’état-major, des chefs de gouvernement et des chefs d’État pour leur présenter mon enquête sur le 11-Septembre et pour leur communiquer des informations non publiables. Leurs portes se sont ouvertes devant moi avec une étrange facilité.
De ce que j’ai compris, j’ai gardé le sentiment d’une dette personnelle vis-à-vis de Jacques Chirac, que je n’ai jamais rencontré mais dont la haute figure était toujours évoquée par ceux qui me recevaient et par ceux qui assuraient ma sécurité.

* * *

Au cours de ces rencontres à haut niveau, j’ai observé l’évolution des relations internationales.

Le 11-Septembre peut être analysé comme un crime de masse ou comme une opération militaire, mais il restera dans l’Histoire comme une mise en scène qui a précipité le monde dans des représentations et un discours irrationnels. Les hommes qui l’ont commandité ont voulu faire basculer idéologiquement les États-Unis et ils y sont parvenus. Ce pays est passé d’une conception messianique de son rôle dans le monde à un millénarisme. Il se pensait jusqu’alors comme un modèle de vertu et d’efficacité. Il espérait régénérer la vieille Europe et vaincre le communisme athée. Voilà qu’il s’affirme comme un État au dessus des autres ayant, seul, vocation à administrer le monde.

Si les symboles de la puissance financière et militaire états-unienne, le Centre mondial du commerce et le département de la Défense, sont crucifiés, c’est pour mieux transfigurer la bannière étoilée. À partir de ce moment, les États-Unis n’ont plus ni adversaires, ni partenaires, ni alliés. Ils n’ont que des ennemis ou des sujets. La rhétorique officielle s’enfonce dans le manichéisme : « Qui n’est pas avec nous est contre nous ». Le monde devient un champ de bataille eschatologique dans lequel les États-Unis et Israël incarnent le Bien, tandis que le monde musulman incarne l’Axe du Mal.

Ce basculement idéologique consacre le triomphe de la doctrine Wolfowitz sur la doctrine Brzezinski.
A la fin des années 70, Carter et Brzezinski avaient pris la décision de vaincre le Pacte de Varsovie sans confrontation militaire directe, mais en dressant le monde musulman contre lui (d’abord en Afghanistan, puis en Yougoslavie et en Asie centrale) et de réserver les capacités militaires US pour sécuriser les approvisionnements en hydrocarbures (création du Central Command).
Mais, dans la foulée de « Tempête du désert », Paul Wolfowitz avait préconisé de profiter de l’effondrement de l’URSS pour abandonner le système de sécurité collective onusien et affirmer la suprématie sans partage des États-Unis et d’Israël. Il convenait alors d’accroître au maximum l’asymétrie des capacités militaires en développant l’arsenal états-uno-israélien et en dissuadant toute autre puissance de se poser en rivale. Ceci impliquait notamment de priver l’Union européenne de toute velléité politique en la noyant dans un élargissement forcé et indéfini.
Ces deux doctrines stratégiques ont été soutenues par des groupes d’influence économique distincts. Ceux qui rêvent de croissance continue et d’ouverture des marchés comptent sur la stratégie de Brzezinski pour garantir un recul des régimes socialistes et un approvisionnement permanent en énergie aussi bien pour eux que pour leurs clients. Au contraire, ceux qui rêvent de maximiser les ventes d’armes et les profits spéculatifs comptent sur la stratégie de Wolfowitz pour créer des disparités et des tensions, sans crainte des inégalités, des crises et des guerres qui sont autant d’occasions de faire du business.
Or, le spectre du pic pétrolier —c’est-à-dire le commencement de la raréfaction du pétrole exploitable— a convaincu une société malthusienne que la paix était impossible à moyen terme et que l’avenir appartiendrait aux prédateurs.

Le monde actuel doit faire face à deux États expansionnistes, les États-Unis et Israël. Tous deux sont emportés par une logique qui les dévore de l’intérieur : ils concentrent toutes leurs capacités sur l’accroissement de leur puissance militaire au détriment de leur développement intérieur. Ils ont consacré presque toute leur activité à l’économie de guerre, de sorte que pour eux, c’est la paix qui serait funeste. Ils sont contraints à la fuite en avant ou à la faillite. Cependant, leur appétit ne menace pas tout le monde de la même manière et pas en même temps.

Les Européens se sont comportés comme des autruches. Ils ont refusé la vérité sur le 11-Septembre parce qu’ils croyaient pouvoir rester des alliés des États-Unis alors qu’ils n’étaient plus que des proies. Ils ont admis sans broncher l’attaque de l’Afghanistan par les Anglo-Saxons, le dégagement d’un long corridor leur permettant à terme de drainer les hydrocarbures de la Caspienne, et la plantation de vastes champs de pavot pour s’emparer des marchés européens de l’opium et de l’héroïne. Certains Européens, conduits par la France, ont cru pouvoir s’opposer à l’invasion de l’Irak. Mais ils n’ont pu que dire le droit et ont été punis de leur audace en étant contraints de payer cette guerre, par l’entremise de la dollarisation forcée des réserves monétaires de la Banque centrale européenne. Reculant un peu plus, les mêmes Européens tentent aujourd’hui de jouer les médiateurs avec l’Iran comme si leurs efforts diplomatiques pouvaient infléchir la volonté de l’Empire.

Loin de ces atermoiements pitoyables, le monde musulman et les États latino-américains ont fait preuve de lucidité. Ils ont vite compris qu’après avoir été considérés comme des variables d’ajustement durant la Guerre froide, puis comme des pions sur le « grand échiquier » de Zbignew Brzezinski, ils étaient promis à l’extermination. Ils avaient le tort d’habiter au mauvais endroit. Les premiers gênaient l’exploitation des hydrocarbures ; les seconds utilisaient leurs terres pour se nourrir au lieu de cultiver les biocarburants indispensables aux 4x4 des yankees. Ce n’est donc pas un hasard si cheik Zayed aux Émirats, puis Saddam Hussein en Irak et Bachar el-Assad en Syrie furent les premiers chefs d’État à briser explicitement le mensonge. Et, dans la même logique, ce sont aujourd’hui les deux principaux leaders des non-alignés, le Vénézuélien Hugo Chavez et l’Iranien Mahmoud Ahmadinejad qui sont les plus diserts sur le sujet.

Les dirigeants russes, quant à eux, se sont divisés selon un clivage préexistant. Ceux qui étaient préoccupés d’enrichissement rapide ne voulaient pas compromettre leur business international en s’aliénant les États-Unis. À l’inverse, ceux qui rêvaient de retrouver le statut de superpuissance préconisaient d’affaiblir Washington en révélant ses mensonges.
Pragmatique, Vladimir Poutine n’a pas tranché, mais a agi de manière à ce que la Russie tire le plus grand profit de la situation. Il s’est moyennement indigné de la guerre en Afghanistan, tant il s’amusait de voir les États-Uniens détruire eux-mêmes l’émirat des talibans qu’ils avaient constitué principalement pour servir de base arrière à la déstabilisation de la Tchétchénie. Il s’est opposé à l’invasion de l’Irak, mais plutôt que d’affronter aux États-Unis, il a choisi de les embourber sur place en soutenant en sous-main la Résistance. Il a adopté la même attitude à propos du Liban et a été surpris —comme tout le monde d’ailleurs—de la victoire du Hezbollah sur le régime sioniste. Il souffle aujourd’hui le chaud et le froid sur l’Iran.
Progressivement, il place son pays non en rival des États-Unis, mais en protecteur des faibles et en arbitre. De ce fait, il s’abstient de toute déclaration sur le 11-Septembre et laisse abondamment s’exprimer à sa place les vétérans du KGB.

Après avoir plus ou moins longtemps cru à un cauchemar qui s’évanouirait au réveil, les gouvernements du monde entier ont pris la mesure du problème posé par le 11-Septembre et la transformation des États-Unis. Il appartient à chacun de protéger son pays, ce qui n’interdit pas de mener des actions collectives pour paralyser le fauve. Les forces armées US et Tsahal sont en effet très dépendants de leur ex-alliés. Ainsi, le refus turc de laisser l’US Air Force utiliser son espace aérien pour bombarder l’Irak a contraint le Pentagone a déplacer son dispositif et à retarder son attaque. Si d’autres États s’étaient ainsi opposés passivement à cette guerre, elle n’aurait pas pu avoir lieu.

Toutefois, le passage à l’action collective suppose une meilleure connaissance du mode de fonctionnement de l’impérialisme et de l’impact que pourraient avoir des mesures nationales coordonnées. C’est à cela que les militants pour la vérité sur le 11-Septembre doivent maintenant se consacrer. Les victimes centre-américaines des escadrons de la mort de John Negroponte doivent échanger avec ses victimes irakiennes. Les Indiens du Guatemala qui ont été parqués dans des réserves par les conseillers israéliens de la junte doivent rencontrer les Palestiniens enfermés dans la bande de Gaza. Les personnes enlevées et torturées en Amérique latine lors de l’Opération Condor doivent débattre avec celles qui viennent d’être enlevées en Europe et torturées par la CIA. Etc. C’est ce que nous avons commencé à faire avec la conférence Axis for Peace.

Le mensonge du 11-Septembre a fourni la base de la rhétorique de l’administration Bush.

Le moment est venu d’admettre que l’on ne peut combattre la politique de cette administration sans dénoncer ce mensonge.

 Thierry Meyssan
Analyste politique, fondateur du Réseau Voltaire. Dernier ouvrage paru : L’Effroyable imposture 2 (le remodelage du Proche-Orient et la guerre israélienne contre le Liban).
10 septembre 2008

http://gaelle.hautetfort.com/archive/2008/09/13/resister-au-mensonge.html


7eme anniversaire
du terrorisme d'état
et de l'asservissement médiatique

Alors qu'un gars populaire comme Bigard ose (à mon avis il n' pas du bien mesurer l'absolu interdit là dessus) de façon assez réjouissante et inattendu envoyer du lourd à propos du 11 septembre (pas mal de parler de David Ray Griffin) dans une émission consensuelle et gentiment canaille (histoire de maintenir l'illusion d'une liberté de ton et de critique politique sur une chaine grand public, du moment que ça reste dans les clous sans trop réveiller le neurone endormi de Mr Toulemonde, un peu comme l'increvable beauferie des grosses têtes ou les  grandes gueules de RMC, qui ne valent pas mieux sur le sujet, où même Sioniste Hebdo de Val), il ne fallait pas s'attendre à autre chose qu'un nouveau pilonnage aux mortiers de l'armée des prostitués médiatiques aux ordres.

Pas touche à la doxa grand guignol du 11 septembre ! Business en cours !

La horde des chiens de gardes de la police de la pensée a réagi de suite avec ses méthodes habituelles de calomnies, en évitant bien de reprendre les propos et de les exposer, de vérifier leurs contenu et d'en débattre, comme ils ne le font pas depuis 7 ans.

Comment justifieront ils au public leurs agissements, leur désinformation et leur omission d'information, quand la masse critique des gens éclairés là dessus ne pourra plus être contenu et qu'il deviendra encore plus ridicule de défendre la VO du 11 septembre sans afficher comme en relief sur ses propos une pancarte « vendu à l'empire » ?

A n'en pas douter, ce qu'a osé faire Bigard, avant de devoir s'excuser à plat ventre d'avoir exposé son opinion (mais sans rien démentir), ne pourra qu'amener de nouvelles personnes à se questionner et à rechercher la vérité et ainsi ouvrir les yeux sur le monde d'hypocrisie et de manipulation dans lequel ils vivent.

ScreenShot134

Les déclarations de Bigard

Quel buzz ! Presque 400 000 visions et sur le seul site de dailymotion

(ça en fait des paranos hein, et les notes sont un camouflé pour la grande presse !

Sur certains sujets, il est donc clairement interdit de donner publiquement son avis, la démocratie et la liberté d'expression ont leurs limites en fonction de l'intérêt des puissants.

Le discours de Bigard n'a pas du plaire à Sarkosy, qui a récemment encore usé de ce baratin éculé pour justifier les tas de cadavres français envoyé en Afghanistan pour le compte de ses maîtres Neo Conservateurs et contre la majorité de l'avis des français. Mais depuis le Traité ratifié de Lisbonne, on a bien compris qu'on vivait dans une dictature technocratique européenne et que la souveraineté nationale faisait maintenant partie de l'histoire, construction du Gouvernement Mondial oblige.

Les autres gens, continueront de prendre leur pilule bleu chaque matin, de n'avoir d'yeux que pour leur pouvoir d'achat, de se croire supérieur et informé et continueront de se masturber sur leurs beaux idéaux de sociétés fantasmé, ou pire, se satisferont toujours que les larrons de la farce désigné que sont le Moyen Orient et l'Islam, continuent de se faire bombarder et voler, peu importe si les racines du mal sont là bas, du moment que sa haine du « bougnoule » soit assouvie en pertes humaines.

Tout ces journalistes aux ordres ou aveuglément obtus sont la honte de leur profession, ainsi que les complices de crimes contre l'humanité, du complot interne du 11 septembre, de ses guerres connexes  jusqu'à la future (?) invasion de l'Iran.

La BD : Je_demande_pardon

http://crodoff.canalblog.com/ 

Jean-Marie Bigard s'interroge ouvertement sur le 11 Septembre

Vendredi 5 septembre 2008, sur Europe 1

Jean-Marie Bigard : "Ben Laden, il est mort de puis longtemps […] Je ne sais pas si vous avez déjà regardé “Loose Change”. C’est le truc auquel on a accès sur Internet. On est absolument sûr et certain maintenant que les deux avions qui sont écrasés soit disant dans la forêt et au Pentagone n’existent pas. Il n’y a jamais eu d’avions, ces deux avions volent encore, c’est un mensonge absolument énorme, et qu’il est vraisemblable que de plus en plus on enquête là-dessus (il y a un Français d’ailleurs qui a mis la puce à l’oreille à tout le monde, qui avait fait un livre, “L’Effroyable Imposture”) et que l’on commence à penser très sérieusement que ni Al-Qaïda ni aucun Ben Laden n’a été responsable des attentats du 11 Septembre."

(…)
Jean-Marie Bigard : "Il est juste très très vraisemblable que la version officielle américaine ne correspond tellement pas à la réalité. Ils refusent tellement de montrer… Pourquoi ils ne montrent pas les caméras de surveillance, ils ont (tout) intérêt à nous montrer un avion qui frappe le Pentagone ! Non, c’est un missile américain qui frappe le Pentagone, tout simplement. Donc ils l’ont provoqué eux-mêmes, ils ont tué des Américains. On apprend la vérité toujours une trentaine d’années après, mais là on la sait maintenant. C’est absolument hallucinant !
(…)"
Jean-Marie Bigard : "Vous êtes d’accord que c’est une démolition programmée, les tours du World Trade Center ? Tous les spécialistes de la terre sont d’accord là-dessus."

Mardi 9 septembre 2008

Lors du Grand journal de Canal+, Michel Denisot  lit un texte envoyé à l'AFP par l'humoriste Jean-Marie Bigard. Un texte faisant suite à ses déclarations de vendredi dernier lors de l'émission de Laurent Ruquier sur Europe 1

"Je demande pardon à tout le monde pour les propos que j'ai tenu vendredi dernier pendant l'émission de Laurent Ruquier sur Europe 1.
Je ne parlerai plus jamais des événements du 11 septembre. Je n'émettrai plus jamais de doutes. J'ai été traité de révisionniste. Ce que je ne suis évidemment pas
".

Dimanche 14 septembre 2008, à 19 h 50 sur France 3 national, J-M Bigard vient en direct réaffirmer :
"On n'a vu aucun avion s'écraser sur le Pentagone"

----------------------

Commentaires :

Le texte de JMB envoyé à l'AFP, qui n'est pas un démenti, est bien pensé, chaque mot est pesé pour mettre en valeur le ridicule de la situation.
Mais voila, ce n'est pas le moment de remettre en cause la politique et les projets de l'OTAN, alors que des renforts sont envoyés en Afghanistan, et qu'Israël doit attaquer l'Iran d'un moment à l'autre. Les arabes/islamistes doivent rester les méchants, les russes avec, et certainement pas le gouvernement US !


Il y a des termes qui ne trompent pas sur le double discours de JMB :
-"demander pardon" : connaissant le personnage, sa verve, sa liberté de ton, on ne peut l'imaginer s'excuser d'avoir dit ce qu'il pensait.
-"à tout le monde", "plus jamais"(x2) : discours volontairement enfantin.
-"ne parlerai plus" : sous-entend qu'il n'est plus libre de ses paroles et donc renvoit la faute sur ses détracteurs.
-"n'émettrai plus jamais de doutes" : Comment imaginer un grand humoriste comme lui , avec une liberté de ton parfois même limite, ne plus émettre de doutes ? Autant arrêter sa carrière !
Par ailleurs, il ne dit pas avoir affirmé des choses fausses, ce n'est pas un démenti.
JMB nous donne, de plus, la raison de ce communiqué : dorénavant, lorsqu'on affirme ses opinions (qui ne vont pas dans le sens des intérêts US) on est traité de "révisionniste" ! Terme totalement impropre ici car largement connoté depuis la seconde guerre mondiale.
Enième épisode donc d'une censure qui ne dit pas son nom, mais si le "bon" peuple voulait vraiment savoir, il saurait, il en a maintenant les moyens.

POURQUOI cet évènement est-il crucial ?
Si la vérité sur le 11 septembre 2001 éclatait dans les médias, elle remettrait radicalement en cause la géopolitique internationale actuelle et la soi-disant "guerre au terrorisme", elle rendrait insupportables le million de morts irakiens et les armes ignobles utilisées au Moyen-Orient (uranium notamment), elle permettrait d'identifier les véritables fauteurs de guerre, elle lèverait le voile sur les lois liberticides qui ont suivi cet évènement et que, d'ailleurs, quelques Français commencent à entrevoir dans leur pays.
En hommage aux victimes sacrifiées à Ground Zero, à celles d'Afghanistan et d'Irak, pour préserver d'autres vies innocentes et empêcher d'autres guerres totalement injustifiées, nous devons savoir !
Cf.PJ

RAPPEL (courriel du 23 août 2008)
La version officielle des attentats du 11 septembre 2001 n'est plus du tout crédible.
Aux protestations citoyennes ont succédé celles des militaires, des pompiers, des concepteurs du WTC, des universitaires, des journalistes, des Officiels du gouvernement et, récemment, des ingénieurs et architectes. Cerise sur le gâteau, Thomas Kean et Lee Hamilton, président et vice-président de la Commission officielle sur le 11/09, estiment avoir été trompés et ont publié un ouvrage brûlant en août 2006 : Without Precedent : The inside story of the 9/11 Commission (ISBN 0307263770,Vintage Books USA, Reprint avril 2007, ISBN 0307276635).
La position du gouvernement US n'est plus tenable. Même si elle a peu de chance d'aboutir, une procédure d'"impeachment" (destitution) contre GW.Bush et D.Cheney a été lancée au Congrès par plusieurs Représentants démocrates (Kucinich, Michaud) et un ancien sénateur (McGovern).
Le Mouvement pour la vérité sur le 11 septembre a pris de l'ampleur et ne s'arrêtera pas avant la tenue d'une nouvelle enquête, cette fois-ci scientifique, impartiale et internationale.
Cette enquête, salvatrice à plus d'un titre, pourrait s'avérer primordiale pour la compréhension des mécanismes cyniques (false flag) employés par les puissances de ce monde pour créer des conflits et manipuler les citoyens. Elle mettrait également à jour les complicités médiatiques et rendrait illégitimes, aux yeux du plus grand nombre, les guerres d'Afghanistan, d'Irak, peut-être même celles en préparation...

Aujourd'hui, nous disposons des témoignages de :
110 Militaires hauts gradés, Services de renseignement, Mise en application des lois, Officiels du Gouvernement
240 Ingénieurs et Architectes
60 Pilotes et Professionels de l'aviation
160 Professeurs
190 Rescapés du 11/9 et membres des Familles
100 Professionels des Medias et du divertissement

A VOIR : 
http://www.reopen911.info/PatriotsQuestion911/Patriots-VF.html

KK
http://le-krach.eu
Copiez et diffusez !

Repost 0
Published by R-sistons à la désinformation - dans Censure Médias scandaleuse
commenter cet article
14 septembre 2008 7 14 /09 /septembre /2008 15:50





Lu sur http://revelations4.blogs.fr/

Un grand nombre d'entre vous a très certainement constaté que depuis un peu plus de 24 h., il était impossible d'intervenir via commentaires, livre d'or,... sur mon blog.

Et pour cause, dans la mesure où mon administrateur (http://www.blogs.fr gérant des centaines de blogs a été victime d'une étrange "panne", donc impossibilité d'accès à l'administrateur, donc à mon propre espace de gestion tout comme des centaines d'autres bloggeurs !!!).

Pour information, sachez que cette "panne" intervient tout juste après celle vécue par l'administrateur du site : http://www.onnouscachetout.com du 29/08/08 au 05/09/08 (l'administrateur de ce site a bien confirmé cela en page d'accueil). 

Je rappelle qu'il y a de cela quelques semaines, le site : http://www.voltairenet.org a été également victime de "pannes successives". Sans compter que mon message audio "dailymotion" enregistré en date du 01/09/08 n'est toujours pas diffusable !

L'heure est très grave, la liberté de la presse n'existe plus en France et ce, en dépit de la charte des Droits de l'Homme, pour résumer la situation, les médias alternatifs se trouvent actuellement dans la même configuration que des dissidents en Corée du nord, en Chine ou en ex Urss...
et je rappelle encore une fois que tout cela se déroule en ce moment même en l'an 2008 et en France !!! I

Il s'agit pour les médias alternatifs, d'une situation sans précédent et tout cela n'est évidemment pas sans rapport avec la situation géopolitique fomentée en très haut lieu ! N.B. : aujourd'hui (le 06/09/08 à 17,15 h), le site http://www.onnouscachetout.com est une nouvelle fois victime d'une panne. Bref, vous vivez en direct et êtes donc témoins d'une énorme campagne de déstabilisation sans précédent à l'égard à l'égard des médias alternatifs !!!

http://revelations4.blogs.fr/

 

PROGRAMME HAARP
ET CONTEXTE GEOPOLITIQUE ASSOCIE
 

Le 01/09/2008 à 13:36

COMMUNIQUé : J'ai enregistré un message audio "dailymotion" d'une durée de 8,20 minutes en date du 01/09/2008 aux environs de 13,20 h et force est de constater qu'un peu plus de 24 h. après l'enregistrement, impossibilité de le diffuser car indiqué sur dailymotion : " publication en cours...".Je suis bien évidemment désolé de cet état de fait mais il s'agit en la circonstance d'un incident technique indépendant de ma volonté !  http://www.dailymotion.com/video/x6m9mh_programme-haarp-et-contexte-geopoli_news 

http://revelations4.blogs.fr/

Voir toutes les vidéos sur le site 
  

crise (économique et financière)...


Regarder la vidéo de ce site : Pour comprendre ce qui nous attend - NOM
http://www.dailymotion.com/video/k4tljh2sfuvSDTJLKG

  • Le 12/07/2008 à 22:37 par samuel
    Salut Gilles.
    (..) Ce qui est certain c' est que les illuminati croient qu' ils vont réussir à tout point de vue et que Dieu les laisse croire cela afin de les perdre, parce qu' ils ont préféré volontairement faire le mal au lieu du bien.
    Les illuminati croient que Lucifer est Dieu et que Jésus-Christ est un usurpateur, et cela parce qu' ils appellent bien, mal , et mal, bien et que tout est inversé chez eux.
    Je suis absolument convaincu que Les illuminati de très haut niveau savent très bien qui est Lucifer et qu' ils savent tout à fait consciemment qu' ils luttent contre le Dieu de la Bible. Et ils pensent sincèrement qu' ils vont gagner, mais sur ce point ils sont dans l' erreur.
  • Le 12/07/2008 à 21:01 par Chevalier Jedi
    Samuel, je consulte la page web de Colombat depuis 2005, gros boulo vraiement !!
    Mais ce monde est tres complique et tres vaste, de plus je t'avoue qu'avec la quantite de langues, ce mecanisme se multiplie a l'infini...
    De plus l'eschatologie est reliee avec presque toutes les religions non?
    Personnellement je prefere relier Eschatologie avec Revelation (1er sens biblique) et non pas avec Apocalypse dans le sens fin du monde...
    Je crois que l'Escathologie est une des clefs qui permettrait de decoder le principe de fonctionnement de la Matrice dans laquelle nous sommes enfermes !
    .
    Pour repondre indirectement a Gilles, je ne crois pas que les Illuminatis savent tout, je crois qu'il savent utiliser certains mecanismes de la matrice. Mais cela ne veut pas dire qu'il savent tout du fonctionnement de la Matrice et encore moins pourquoi elle existe !
    Au final je les assimilerai a des aprenti-savants...
    D'ou la dangerosite de leurs actions et projets !
  • Le 12/07/2008 à 20:33 par gilles
    samuel tu peux nous donner des exemples sur ce que savent les illuminatis?
  • Le 12/07/2008 à 20:29 par samuel

    Tout ceci n' est pas que mon analyse. Je travaille avec Gérard Colombat du site bibleetnombres.
    Dans pas mal de domaines, ils en savent beaucoup plus que nous ces Illuminatis, tu sais.
  • Le 12/07/2008 à 20:03 par Chevalier Jedi
    Samuel, bravo pour cette analyse eschatologique.
    Tres interessant !
  • Le 12/07/2008 à 17:56 par samuel
    Je suis bien au courant pour un second 11 septembre comme vous tous. Le problème c' est qu' il y a plusieurs possibilités comme celle des J.O., Los Angeles...
    Le pape s' est rendu le 20 avril dernier sur le WTC, exactement 119 ans jour pour jour après la naissance d' Hitler le 20 avril 1889 !!! alors que nous savons très bien que c' est un nazi et un illuminati. De la même façon, il est entré en fonction le 20 avril 2005, 116 ans après la naissance d' Hitler (116 écrit à l' envers fait 119 et 11h6' donnent 666 minutes).
    On note que le 20 avril 2008 était le 111è jour de l' année et que les évènements du 11 septembre 2001 se sont produit à 111 jours de la fin de l' année à New-York (=111 ou 666 suivant le mode de calcul qu' on prend).
    De plus cela faisait exactement 36 mois que Benoît XVI était entré en fonction le 20 avril 2008 alors que la racine triangulaire du nombre 36 (1+2+3+4+...+36) donne 666.
    Hitler et Joseph Ratsinger sont nés à 20 kms de distance
    à la frontière Austro-Bavaroise, respectivement à Braunau-Am-Inn et Marktl-Am-Inn !!! Hitler un 20 avril et Ratsinger un 16 avril.
    Le pape était sur le ground zéro ce avril entre 9h et 11h !!! ...
    Je pense qu' il y a un moyen de savoir les jours qu' ils programment pour leurs attentats (ou catastrophes "naturelles") comme pour le 11 septembre 2001 et le 11 mars 2004 à Madrid mais me mettre dans leur peau me fait gerber.
    En tout cas, je donne ces infos pour Richard parce qu' elles peuvent lui être utiles et venir appuyer ces renseignements.
    Je sais qu' il y a un moyen de décoder au moins en partie tout cela mais je n' en suis pas encore là malheureusement. En tout cas, cette venue du pape sur le WTC est liée autant à l' affaire Bétancourt qu'au 11/9 2001 ou encore à l' affaire Litvinenko...
     


    Le 12/07/2008 à 11:10 par samuel
  • Bonjour à tous.
    Juste pour dire que je vais tout à fait dans le sens de Mr Pellegrin sur l' affaire "Bétancourt" puisque du point de vue des probabilités l' évènement suivant a seulement une chance sur plusieurs millions de se produire par hasard, alors que l' on considère qu' à partir d' une chance sur 1000, il ne s' agit certainement plus de hasard:
    Si A=1,B=2,C=3...Z=26, "Bétancourt" = 119
    Si A=1,B=2,C=3...J=10,K=20,L=30...S=100,T=200,Z=800, "Bétancourt" = 911 (Calque de valeur numérique entre le français, l' hébreu et/ou le grec pour ceux qui connaissent ces langues)
    Si A=100,B=101,C=102...Z=125, "Bétancourt" = 1109
    Inutile de vous cacher que l' on a affaire à de la franc-maçonnerie de haut niveau et à de la Kabbale, et que ces gens savent très très bien ce qu' ils font pour instaurer leur nouvel ordre mondial.
    Vous n' y avez peut-être pas pensé mais "Bétancourt" laisse entendre ou peut s' écrire "Bête en cours"...
    D' autre part, sachant que beaucoup de choses et d' évènements tournent autour du 11/9 2001, vous comprenez ce que signifie ces 3 résultats cités ci-haut 119, 911 et 1109. Tout cela annonce un second 11 septembre et d' autres évènements majeurs pour l' instauration du N.O.M
  • (..)
  • Le 11/07/2008 à 18:30 par gilles
    bembini: quelles mesures a prendre face au cataclysme à venir?est ce que quelqu'un a une idée?pour l'instant on se contente d'observer la situation actuel.je pense meme que dans une situation de crise importante les gens refuserons de voir la réalité en face bien au contraire ce sera encore plus facile de dire que ce qui ce passe c'est la faute de tel ou tel personnes ou évènements.toujours la meme technique utilisé"diviser pour mieux régner".

  • (..)
    Le 10/07/2008 à 19:22 par Chevalier Jedi
    Nigel Farmer = MK Ultra ?
    A quand le suicide ???
  • Le 10/07/2008 à 18:54 par Chevalier Jedi
    Saviez-vous que le Tamiflu et le Relenza les deux supposes vaccins contre la grippe aviaire peuvent rendre fou, provoquer des psychoses, des hallucinations allant jusqu'au suicide chez les gens vaccines?

    D'autre part ce genre de "problemes" apparaissent surtout sur des personnes de race asiatique !!!
    ZUT !!, encore une coincidence...
    Source: US FDA (Food & Drug Admin.)
  • Le 10/07/2008 à 17:03 par Momo
    A Voir Video gratuite de davide Icke Big Brother
    http://www.edgemediatv.com/icke/
  • Le 10/07/2008 à 16:56 par pellegrin
    je rappelle que laurent bonomo, l'un des 2 étudiants sauvagement assassinés à londres, effectuait un stage au sein des laboratoires du london's imperial collage, les 1 ers à avoir travaillé sur le virus de la grippe aviaire !!!
  • Le 10/07/2008 à 11:53 par Gerard Delestienne - Site web
    @l'Ambassadeur de Chine convoque par Kouchner??? On va bien Riz Gaulle IET
  • Le 10/07/2008 à 11:45 par Gerard Delestienne - Site web
    Tiens personne ne parle du RDC Congo?Depuis un mois et demi les relations sont rompus avec la Belgique! Les ambassadeurs de l'Union Europeenne Daniel Botikala Baseke et Son Altesse Royale Prince Issia Bissdmgambi Ma Kongo sont emprisonnes sans raison a la prison de Foret, sans avocat, et cela ni le journal LE SOIR ni la presse Belge n'en parlent? Mais les interets de messieurs FOREST, Herman de CROO et Louis MICHEL avec leur ami Jose Manuel BARROSO doivent etre proteges. Surtout avec tout l'argent qu'ils doivent aux diamantaires Juifs d'Anvers, Antwerpen pour les Flamands. Cela va permettre de rouvrir les dossiers des Diamants de Bokassa a Valery Giscard d'Estaing, les Meurtriers de la Tuerie du Brabant, de KABILA et du dossier CDE/CDI. En plus comme ces Connards de la Commission Europeenne ont verse l'argent destine a l'IET Institut Europeen Technologie au laboratoire SANOFI AVENTIS, En plus de l'assassinat des deux etudiants en Biologie de l'Ecole Polytechnique de Clermont Ferrand, finance actuellement par SANOFI ADVENTIS vont faire comme avec le patron de CHIBRET un accident de chasse ou un largage par mer calme et peu agitee? Ils doivent rentrer dans le rang IMMEDIATEMENT avant que le temps MOSSAD ne se GATT encore plus et que leurs noms et numeros de matricule soient affiches et connus par toutes les populations. En particulier les Orientaux qui n'ont pas du tout apprecie les attitudes de BUSH et SARKOZY diriges depuis la coupole de l'ACADEMIE FRANCAISE. 
  • (..)
  • Le 09/07/2008 à 22:38 par Mike
    Freddie et Fany ne sont pas un problème de nvx riche… ce sont des banques spécialisées ds les prêts hypothécaires, ils ont un problème de 75 milliards de $ et cela démontre que l’addition des supprime pourrait atteindre plus de 1.200 milliards de $. (pas 400 comme l’annonce la propagande) on vient m^me d'annoncer 1.600
    Dans cette éventualité c’est un manque de plus de 10 k milliards pour les liquidités qui circulent entre les banques et les sociétés.
    Les grandes crises commencent toujours par un assèchement du crédit. Sans crédit disponible des milliers d’entreprises se retrouvent instantanément en difficulté. Egalement de nombreuses institutions liées à l’organisation de la société
    Le problème n’est pas que des nvx riches vont tt perdre (youpieeeee) (On les trouve aussi bp en Inde et en Chine, tes sources sont partielles ou partiales) mais que le système financier va simplement s’arrêter et….. le reste aussi.
    Mes relations aussi n’ont pas l’air de bien comprendre les enjeux, on ne voit rien venir et un jour…. Les pensions ne sont pas versées, votre carte bancaire est inutilisable et votre banque est fermée jusqu'à nouvel ordre. Les premières page des journaux parlent de krach et les magasins se vident rapidement mais il faut du cash pour passer à la caisse.
    Ensuite votre boîte qui est au top 10 à un gros clients pour qui elle sous-traite qui dépose le bilan, elle a des problèmes de liquidité (car d’autres clients ne payent plus) mais les banquiers ne prêtent plus. Vous perdez votre boulot. Le chômage vous verse les 1000 euros prévus mais c’est le montant des courses pour trois semaines (vos deux anges ont un appétit féroce et les prix de l’alimentaire ont explosé). Votre prêt maison n’est plus tenable mais l’immobilier a perdu 25 % impossible de vendre et payer le solde.
    Sympa comme scénario non ? C’est le prochain film, sortie annoncée pour bientôt.
  • Le 09/07/2008 à 21:52 par BASTY
    DONC TU COMPREND POUR QUOI LA MORT DES DEUX ÉTUDIANTS FRANCAIS EN GÉNIE BIOLOGIQUE PELLEGRIN /...
  • Le 09/07/2008 à 21:10 par Chevalier Jedi
    richs”…
    Dernierement il etait de notoriete publique que chaque jours il y avait un peu plus de millionnaires aux USA et en Russie auussi (il y a d’ailleurs aujourd’hui plus de millionnaires a Moscou qu’ a N.Y. sources: les ricains eux-memes via la presse de la City !!!)
    Et cela n’est pas du tout du gout du N.O.M., donc de l’oligarchie dominatrice.
    Donc si la bourse chute et que qques grandes entreprises font en plus faillite, et bien, tant mieux!
    Cela reduira le nombre de millionnaires, car trop de gens avec de l’argent (donc influants et puissants), cela devient problematique (..)
  • Le 09/07/2008 à 17:46 par Mike
    Les nouvelles du ''big one''
    ..
    De la chronique AGORA
    * Freddie et Fannie sont d'énormes prêteurs hypothécaires soutenus par le gouvernement américain......
    Cette semaine, les jumeaux ont pris une volée de bois vert. Freddie a perdu 18%. Fannie a dégringolé de 16%. La valeur a chuté à son niveau le plus bas depuis 1995, effaçant chaque centime gagné grâce à la bulle immobilière. Sic transit gloria pecunaria. Ou quelque chose comme ça.
    * Le problème immédiat, c'est que les prêteurs hypothécaires se trouvent à court d'argent. Ils doivent lever 75 milliards de dollars. Il y a quelques années, cela n'aurait pas été un problème. Tout le monde était prêt à mettre de l'argent dans le marché fou fou fou de l'immobilier US titrisé. Puis l'immobilier s'est cassé la figure.
    * On apprenait lundi que les prix des maisons chutent dans 23 régions urbaines américaines sur 25, selon Case/Shiller. Les saisies grimpent à un rythme de plus en plus rapide, etc., etc..............
    * Le mémo confidentiel de Bridgewater -- qui est passé dans la presse suisse avant d'arriver à Ambrose Evans-Pritchard, du Telegraph, à Londres -- déclare que les pertes dues au credit crunch pourraient atteindre 1 600 milliards de dollars, soit quatre fois les estimations officielles du FMI.
    * 1 600 milliards de dollars, ça fait beaucoup d'argent. Si Bridgewater a raison, le secteur financier tout entier sera vidé de sa substance.
    A SUIVRE....
  • Le 09/07/2008 à 14:26 par pellegrin
    ALERTE ROUGE : Entre le second semestre 2001 et 2002, une dizaine de microbiologistes ont été assassinés aux 4 coins du monde (royaume-uni, états-unis, russie, australie,...)Des détails à ce propos sont consultables via l'ouvrage : " guerre biologique, qui assassine les microbiologistes ?" publié en 2006 par le représentant de la 1 ère agence privée de renseignements française.
    Dans cet ouvrage, il était également évoqué le fait que le vaccin innculé à la suite de la pandémie de grippe aviaire (h5n1) servirait de prétexte à l'introduction de la puce sous-cutanée. Parallèllement à cela, un communiqué de presse en date du 16/06/2008 annonçait que le laboratoire sanofi-aventis va fournir à l'organisation mondiale de la santé l'équivalent de 60 millions de doses de vaccins contre le virus h5n1.
    ... Et comme si tout cela ne suffisait pas, l'un des 2 étudiants français sauvagement assassiné à londres étudiait de très près le virus h5n1 et ce, dans le cadre de ses études à l'école polytechnique de clermond-ferrand dans la discipline de génie biologique sans compter que le groupe pharmaceutique sanofi-aventis se trouve être l'un des partenaires majeurs de l'école polytechnique.
    .... Et je rappelle qu'au cours de l'édition 2008 (début juin) de la réunion du groupe de bilderberg, il était envisagé dans le cadre de la menace terroriste internationale, de recourir à l'implantation de la puce sous-cutanée dans un premier temps sur la population américaine !!!
  • Le 09/07/2008 à 14:09 par pellegrin
    à méditer, à la une du "monde"daté du 09/07/2008 : " états-unis, et si général motors faisait faillite !"
  • Le 09/07/2008 à 03:50 par Chevalier Jedi
    http://www.perfil.com/contenidos/2008/07/04/notici a_0041.html
    .
    Ils sont vraiement fondus ces Japs!
    Apres les insectes bioniques, etatsuniens ou jap aussi ?, je ne me souviens plus…
    Voici Robocop anti “drogués”, si cela commence par les cadres superieurs cela ira vers le bas de la pyramide bien sur.
    A classer dans la rubrique “Big Brother” ou “FachoLand” au choix ¡!
    La source c’est AFP, il doit y avoir pas mal de references en francais…
    A noter ques les Japs sont tres respecteux de leur corps, pour preuve que leur gvt a interdit l’aspartame et a fortement reglemente les fours a micro-onde, je pense qu’ ils ne vont pas accepter de si tot les puces RFID…
    Donc Robocop c’est plus adapter a leur culture !!!
  • Le 09/07/2008 à 00:11 par Dark vador
    Encore une pour la route, sur les entreprise pharmaceutiques...:http://www.dailymotion.com/grou p/47574/video/x61buk_la-dictature-mondiale-des-chi mistes_news
  • Le 08/07/2008 à 23:21 par Dark vador
    Joker regarde ça si tu veux commencer a croire a nos projections névrotiques :banque+arme+guerre+politique+media= jackpot:
    http://www.dailymotion.com/face_occult e_de_nos_etats/video/x5yk49_et-de-un-et-de-deuxet- de-trois_news


    Sinon pour les autres et ceux qui ne l aurai pas vu, un documentaire de légende : corporation , a voir d urgence :
    http://www.dailymotion.com/zgump/video/x608ch_ the-corporation-m-moore-n-chomsky11
  • Le 08/07/2008 à 18:38 par Chevalier Jedi
    2 branches d'ADN du virus H5N1 (grippe aviaire) ont été retrouvées dans un vaccin contre la grippe
    .http://fr.youtube.com/watch?v=zcniJxck0 gI
    )
  • Le 08/07/2008 à 17:58 par pellegrin
    Alerte h5n1, l'un des 2 étudiants (en génie biologique à l'école polytechnique de clermond-ferrand) sauvagement assassiné à Londres étudiait de très près le virus h5n1...tandis que le 16 juin 2008, un communiqué de presse annonçait que sanofi-aventis va transmettre l'équivalent de 60 millions de doses de vaccins contre le h5n1 !!!
  • Le 08/07/2008 à 17:07 par Chevalier Jedi
    Merci Guillaume !
    Surprenant et non a la fois, car ce genre "d'urgence" leur permet de maintenir leur dictature semi effectivee...
    Effectivement je n'avais rien lu de tel dans la presse alignee et non-alignee.
    Bien vu donc !!
  • Le 08/07/2008 à 16:38 par guillaume
    Alors, il est dit grosso merdo qu'en raison du "risque de la prolifération des armes de matières fissiles utilisables dans la péninsule coréenne" qui "constitue une rare et extraordinaire menace pour la sécurité nationale et de la politique étrangère de la États-Unis".
    Bush déclare "une urgence nationale pour faire face à cette menace."
    Ce qui veut dire: une forme d'embargo économique pour pousser la Corée du nord à accélérer le mouvement... Ce qui est surprenant c'est d'abord que cette décision soit prise quand les choses semblent s'arranger sur le sujet US/Corée du nord; ensuite il est surprenant de constater qu'AUCUN média n'a informé de ce choix qui replonge les Etats Unis pour deux ans en situation d'urgence nationale. Il faut savoir que durant ces périodes le pouvoir présidentiel est renforcé et que l'application de la loi martiale peut se faire très rapidement...
  • Le 08/07/2008 à 16:17 par Mike
    a joker
    Ton argument de la recherche du + (+ de pouvoir + de richesse + de technique) avec au final la production de super organismes ou super organisations est très bien expliqué dans LE PRINCIPE DE LUCIFER de HOWAR BLOOM sept années de travail, ...22 pages de bibliographie - ce bouquin est un monument
    A lire absolument pour tous ceux qui ont une recherche structurée et rationnelle sur le fonctionnement du monde (et pas une projection névrotique de leurs angoisses existentielles) .
    (..)
  • Le 08/07/2008 à 15:14 par Gerard Delestienne - Site web
    Vous comprenez maintenant pourquoi 12 etoiles sur le drapeau de l'Union Europeenne ou il faut que Sar le Prince Wiliam Damien Caudie de Bourbon vous fasse un dessin?
  • Le 08/07/2008 à 15:14 par joker
    avec les dangers de la science et des technologies en effet le monde peut courir à sa perte et devenir un monstre comme dans le roman 1984.
    Mais pourquoi croire que tout cela est planifié ? Les hommes augmentant leur technicité leur savoir par eux-mêmes, certains veulent plus de pouvoir plus de contrôle, des gens comme vous et moi qui sont alors tentés par le pouvoir. pourquoi parler d'illuminatis, de décideurs secrets ?
  • Le 08/07/2008 à 10:20 par Gerard Delestienne - Site web
    (.) Nous sommes gouvernes depuis longtemps par les Jesuites OPUS DEI. Connaissez vous la signification des 12 etoiles du drapeau europeen? = le gouvernement mondial= lles 12 membres associes sous la coupole de l'ACADEMIE FRANCAISE Section AMSP=javier Perez de Cuellar,SE le Cardinal Joseph Ratzinger BENOIT XVI, SAR le Prince Charles,SAR Le Prince El Hassan Bin Talal JORDANIE ,SAI et R Otto de Habsbourg,Roland MORTIER Universite Libre de Bruxelles,Ismael Kadare ALBANIE, Vaclav Havel CZ Tchec, Dora Bakoyannis GRECE,jean Starobinski SUISSE,SM Juan Carlos Ier et Jean Claude JUNCKER ALORS VOUS COMPRENEZ POURQUOI BETTENCOURT & BETANCOURT
  • Le 08/07/2008 à 06:48 par gilles
    si vous voulez mon avis les illuminatis veulent créer une humanité fourmilière avec des etres supérieurs(eux)et des sous humains servil(nous)pret a en faire parti? avec la génétique ils leurs sera facile de controler les naissances(intelligence,beauté par exemple)les plus moches pour les plus pauvres,les plus beau pour les plus riche.avec tout ce qu'on balance comme pesticide ca sera rapide de rendre tout le monde stérile.
    Une idéologie nazie,la selection naturelle,la loi du plus fort,alors comme les gens ne sont que du bétail on peut faire ce qu'on veut, (..) faut voir large et pas se contenter des infos de 13h.


    suite à

     http://revelations4.blogs.fr/




    _______________________________________________________________________________________



    La faute de traduction
    prolonge la guerre
     ...
    Silence médias !

    Mais un mois après ce "grand succès" diplomatique, les forces russes sont toujours présentes dans les territoires concernés (Géorgie, Ossétie du Sud et Abkhazie). Et les esprits chagrins, bien que peu nombreux, posent la question qui fâche : "d’où vient la difficulté d’interprétation de cet accord ?"
    Bernard Kouchner, samedi dernier, à la sortie d’une réunion informelle des ministres des Affaires étrangères de l’UE, a dû reconnaître que le problème venait... "de la traduction..
    Un des termes mal traduits remet beaucoup de choses en cause. Dans la version anglaise est écrit "pour l’Ossétie", alors que dans la version russe, c’est l’expression "dans l’Ossétie" qui est inscrite. Le passage incriminé a été interprété par le Kremlin comme une autorisation de stationner ses chars "dans" les territoires sécessionnistes. Et ce ne serait pas la seule erreur du document. Le ministre russe des Affaires étrangères a déclaré que l’interprétation géorgienne du document était basée sur "toute une série de distorsions", dont le remplacement de la préposition "pour" par "dans". En France, on oublie trop souvent que
    les mots ont un sens...

    Lire l'article sur :

    http://www.agoravox.fr/article.php3?id_article=44452

    Et après, on va accuser les Russes de ne pas avoir tenu
    leurs engagements !


    _____________________________________________________________________________________________________________________________


    Spécial Médias

    ATTENTION MEDIAS !
    Bernard Hennebert
    - Et si la télévision écoutait ses téléspectateurs
    "Les usagers du petit écran sont trop rarement invités à débattre"
    Télévision


    L'AUTRE HISTOIRE
    Hernando Calvo Ospina
    - Brèves notes à propos de l'empire
    Tuer est permis. Au Mexique, à Cuba, au Nicaragua, à Panama, en Bolivie, au Venezuela, au Paraguay...
    Empire


    Gilad Atzmon - « Nous errons », qu'ils disaient... Qui ça, « nous » ?
    Pas le moindre texte historique juif n'a été écrit entre le 1er siècle et le début du 19ème. Les juifs authentiques seraient-ils... les Palestiniens ?!
    "Peuple juif" ?


    Nouveau sur www.michelcollon.info




    ________________________________________________________________________________________


    > Guerre froide ou chaude ?

    par edouard (IP:xxx.x52.25.156) le 15 septembre 2008 à  15H52
@R-sistons

votre article est profondément juste, c’est important dans le magma ambiant
de faire prendre conscience de la gravité de notre situation...
Tout est fait pour annihiler toute reflexion critique, pour anesthésier le peuple
pour pouvoir au mieux l’asservir au pire le détruire...

La guerre est pour l’instant tiédasse, mais les crises vont s’enchainer les unes aux
autres: boursière, économique, politique, militaire au niveau mondial ...
Comme vous l’avez écrit derrière se cache un manipulateur(Bilderberg, CFR...)
Comment, d’après vous, faire échec à ces puissances qui maîtrisent tout ?
comment résister et finalement les battre ?


commentaire de mon article guerre froide, ou chaude ?

http://www.agoravox.fr/article.php3?id_article=44138




________________________________________________________________________________________




C O M M E N T A I R E S   :   I C I


 

 

Repost 0
Published by R-sistons à la désinformation - dans Censure Médias scandaleuse
commenter cet article
3 septembre 2008 3 03 /09 /septembre /2008 01:33



Scandale étouffé par les médias :
Huile contaminée


12 juillet 2008

Rappel des faits

 

LE SCANDALE LESIEUR (sources: Joinneau-Choubrac, wikipedia)
-une Chronologie-

Le 26 avril 2008 sur Europe 1 , à 16 h27 tombe la dépêche suivante : "Une alerte a été déclenchée par la Commission européenne après la découverte de lots contaminés d'huile de tournesol. Les lots proviennent d'Ukraine. Ils ont été exportés dans plusieurs Etats membres de l'Union, dont la France."(source Europe1.fr)

"Une alerte européenne sur de l'huile de tournesol contaminée a été lancée par la Commission européenne. La contamination a été signalée mercredi par les autorités françaises sur une cargaison d'huile de tournesol d'Ukraine arrivée le 23 février en France. Tous les Etats membres ont aussitôt été avertis et à ce jour, neuf containers avec des lots de cette huile contaminée ont été découverts dans cinq Etats membres: France, Espagne, Italie, Pays-Bas et Royaume-Uni, a-t-elle indiqué(...)(source afp)"

Les 14 mai 2008, 21 mai 2008, et 28 mai 2008 le Canard enchaîné publie plusieurs articles selon lesquels une partie des produits fabriqués sous différentes marques détenues par le groupe Saipol, dont Lesieur, comme de la mayonnaise, des vinaigrettes et diverses autres préparations à base d'huile, contiendraient de l'huile de synthèse (huile moteur). Cette contamination proviendrait d'un lot de 40.000 tonnes d'huile partiellement frelaté, acheté en Ukraine par Saipol en avril 2008. Toujours selon le Canard enchaîné, tous les produits concernés n'auraient pas été retirés de la vente, certains industriels arguant d'une toxicité faible de l'huile moteur. Divers médias français s'en sont fait l'écho, comme par exemple le « Midi Libre » le 15 mai 2008, ''Le Figaro'' du 16 mai 2008,
C dans l'air sur France 5 le 30 mai 2008, le point du 23 mai 2008, le Forum de France 3 le 20 juin 2008, L'Humanité du 23 juin 2008, Mathieu Vidard sur France Inter le 23 juin 2008...

Selon le communiqué de presse de la DGCCRF du 15 mai 2008 il ressort qu'étant informé de la fraude le lundi 7 avril 2008 l'importateur (Saipol-Lesieur) n'a informé la DGCCRF que le mardi 22 avril 2008, soit plus de deux semaines après. Aucune explication a ce sujet sur le blog de Lesieur.

-Toujours selon le communiqué de presse de la DGCCRF du 15 mai 2008 Il ressort que du 23 février au deux avril 2008 ce sont au total 18800 tonnes d'huile de tournesol brute qui ont été importée en France d'Ukraine avec, selon le rapport de la RASFF du 23 avril 2008 un taux de contamination de 5790mg/kg dans l'huile de tournesol brute.

-Toujours selon le communiqué de presse de la DGCCRF du 15 mai 2008 Tous les produits issus de la cargaison ont été bloqués le 22 avril depuis le stock de l'importateur jusqu'aux entrepôts de la grande distribution.Cela signifie que les huiles importées depuis le 23 février ont été utilisées et commercialisées,sous l'unique responsabilité de Saipol et Lesieur, au moins jusqu'au 7 avril, date de la découverte de la fraude.Combien de femmes enceintes en ont consommé ? Combien de produits alimentaires pour bébé contaminés ont été fabriqués et vendus ? Lesieur semble refuser de donner la liste des produits, des marques et des entreprises concernées. Il est donc impossible de mesurer l'ampleur de la contamination. Entre le 7 avril et le 22 avril, ces mêmes produits ont ils été maintenus dans les rayons de la grande distribution ? Si oui cela c'est fait sous la seule responsabilité de la grande distribution.

-Toujours selon le communiqué de presse de la DGCCRF du 15 mai 2008 Une étude (à postériori ?) (sur les produits en rayon avant le 22 avril ?) montre un taux de contamination variant de 0 à 1100 mg/kg tout en proclamant "l'absence de danger pour le consommateur".

-Le 25 avril 2008 la DGCCRF demande le retrait des linéaires des grandes surfaces des produits contenant plus de 10% d'huile contaminée.Position confirmée par la commission Européenne le 30 avril,après consultation de l'AESA (EFSA).
Il réside une ambiguïté, les produits contaminés étaient censé être bloqués depuis le 22 avril, il ne devaient donc plus se trouver dans les linéaires des grandes surfaces le 25 avril. Ce point reste à éclaircir.

-Quoiqu'il en soit le rapport de L'AFSSA (Agence Française de Sécurité des Aliments) tombe le 7 mai et il est sans appel: Les huiles minérales identifiées contiennent environ 5 % d'huiles toxiques de classe II et III.Les données de contamination montrent clairement qu'un enfant de 3 à 14 ans , fort consommateur d'aliments contaminés contenant moins de 10 % d'huile minérales est soumis à une exposition de 0,012mg/kg pc/j en ce qui concerne les huiles de classe II et III dépassant ainsi légèrement la DJA de ces mêmes huiles de classe II et III qui est de 0,01mg/kg pc/j, selon JECFA 2002.
Le
rapport de l'AFSSA ne donne pas de données de contaminations pour les enfants de moins de 3 ans, les femmes enceintes,le foetus humain et les enfants à naître.Toutes ces catégories étant à priori plus fragiles qu'un enfant de 3 à 14 ans, ont peut en conclure qu'elle furent inutilement  exposées du 25 avril au 7 mai soit pendant 11 jours, et ce sous la seule responsabilité de la DGCCRF du 25 avril au 30 avril, puis sous la responsabilité conjointe de la DGGCCRF, de L'AESA(EFSA) et de la commission européenne  à compter du 30 avril.

-A compter du 7 mai 2008, sur la base d'un nouvel avis de l'AESA(EFSA) la commission européenne émet un nouvel avis par lequel elle propose de libérer(d'autoriser à la vente) les produits alimentaires contenant une proportion d'huile contaminée inférieure à 300mg par kg de produit fini.

-Le 14 juin 2008, Romain Nouffert, en tant que directeur général délégué de Lesieur France, a ouvert un blog pour communiquer au sujet de cette affaire. De nombreux internautes qui sont allé sur ce blog se sont plaints de n'avoir pas obtenu de réponses à leurs questions, notamment:
- Quelle est la liste complète des produits et des marques commercialisés entre le 23 février et le 7 avril 2008 contenant de l'huile contaminée, et quelle est la liste des magasins concernés ?
-Quels sont les numéros de lots concernés, que faut-il faire si l'on a chez soi des produits achetés entre le 23 février et le 7 avril ? Peut on les rapporter aux commerçants et se faire rembourser ? Même sans ticket de caisse ?... etc.

Selon un Communiqué de presse la DGCCRF publié le 30 juin 2008 la Commission européenne a considéré  le 27 juin que les huiles contenant plus de 100 mg d'huile minérale par kg étaient non conformes et les autorités françaises ont interdit la commercialisation de toute huile de tournesol contaminée au-delà de ce seuil ou denrée fabriquée avec une telle huile après le 25 avril.

Les huiles Lesieur contaminées ne dépassant pas ce plafond ont été commercialisés et incorporés dans de nombreuses préparations alimentaires, aussi bien des marques Unilever, que de marques distributeurs, tels Carrefour ou Auchan.

En résumé, les produits contaminés commercialisés entre le 23 février et le 7 Avril 2008 l'ont été sous la seule et unique responsabilité de Saipol & Lesieur, qui sont censés tester et garantir la qualité de leurs produits, image de marque oblige.

-Les produits contaminés commercialisés de façon délibérée entre le 7 avril et le 22 avril 2008 l'ont été sous la responsabilité des intermédiaires concernés(grossistes et grande distribution) lorsque ceux-ci étaient informés-et sous la seule responsabilité de Saipol & Lesieur lorsque les intermédiaires concernés n'étaient pas informés.

-Les produits contaminés commercialisés de façon délibérée du 22 avril au 25 avril l'ont été sous la seule responsabilité de la grande distribution.

-Les produits contaminés commercialisés de façon délibérée du 25 avril au 30 avril l'ont été sous la seule responsabilité de la DGCCRF.

-Les produits contaminés commercialisés de façon délibérée du 30 ,avril au 7 mai l'ont été sous la responsabilité conjointe de la DGCCRF, de la commission européenne et de l'AESA(EFSA).

-Les produits contaminés commercialisés de façon délibérée du 7 mai au 27 juin l'ont été sous l'unique responsabilité de l'AFSSA.

-Les produits contaminés commercialisés de façon délibérée depuis le 27 juin l'ont été sous l'unique responsabilité de la commission Européenne.

Les responsables  de la distribution délibérée des produits alimentaires contaminés sont donc: Saipol, Lesieur,certains grossistes et intermédiaires, la grande distribution, la DGCCRF* , la commission Européenne, l'AESA (EFSA), l'AFSSA.
S'il y avait eu des morts, tous seraient passibles de la cour d'Assises. Si un jour des enfants à naître sont invalides ou ont des séquelles tous seront passibles d'empoisonnement.

Le lobby surpuissant constitué par les "empoisonneurs potentiels" dispose de moyens de pressions et d'arguments suffisants pour faire taire le plus obstiné des rédacteurs en chef.

On comprend dès lors le peu d'empressement des médias pour relater et diffuser l'information.

Les quelques médias qui en parlent ne font qu'évoquer le sujet, une seule fois, sur la version internet du média en question, et pas sur la version papier.(Hormis le Canard enchaîné) Aucun article de fond. Seul un résumé expéditif et parfois incorrect-voir l'huma qui titre "salades européennes à l'huile de vidange".(sic)-

Dans ces conditions pas de relais de l'information au plan national ce qui semble être l'objectif de Saipol and co ...

 

 

 

*851300571dépendante du ministère de christine Lagarde,une sarkosienne hystérique...

 

Posté par scandaledusiecle à 09:57 - Commentaires [14] - Rétroliens [1] - Permalien [#]

Appel aux médias, aux élus, et aux représentants de la force publique !

 

Faites votre devoir, relayez l'information !
Les intérêts supérieurs de la France ont été et seront encore sacrifiés pour une histoire de fric.
Vous êtes fondés à lancer une mutinerie générale.
Le peuple vous soutiendra.

Voici une série de liens utiles à vous faire votre idée.

http://www.superno.com/blog/images/canard_14-05-2008.jpg

http://www.superno.com/blog/images/canard_21-05-2008.jpg

http://www.superno.com/blog/images/canard_28-05-2008.jpg

http://www.midilibre.com/articles/2008/05/15/20080515-FAIT-DU-JOUR-L-huile-frelatee-servait-a-faire-monter-la-mayonnaise.php5

http://www.humanite.fr/2008-06-23_Politique_Salades-europeennes-a-l-huile-de-vidange

http://www.lesieur-info.fr/2008/06/20/mettre-fin-aux-rumeurs/

http://www.liberation.fr/actualite/economie_terre/326262.FR.php

http://www.lepoint.fr/actualites-societe/huile-ukrainienne-bruxelles-pose-ses-conditions-pour-l-importatio/920/0/247607

http://www.dailymotion.com/video/x5vuql_danger-huile-frelatee-dans-les-alim_news

Afssa – Saisine n° 2008-SA-0125 et saisine 2008-SA-0124 
saisine liée n° 2008-SA-0116 (extrait)

􏰀 "Il apparaîtrait souhaitable de préciser, dans la mesure du possible, l’existence éventuelle d’huiles
minérales de classe II et III dans les huiles minérales non identifiées comme des huiles de haute
viscosité (au plus 5%), compte tenu de la toxicité plus élevée de ces huiles (DJA de 0,01 mg/ kg pc
/j, JECFA 2002).
L’application d’une hypothèse maximaliste de présence de 5% d’huiles minérales de classe II et III
pourrait conduire à une exposition maximale chez l’enfant fort consommateur d’aliments contenant
ou pouvant contenir de l’huile de tournesol comprise entre 0,012 mg/kg pc/j (aliments inférieur à
10%) et 0,039 mg/kg pc/j (ensemble des denrées alimentaires). "



selon l'extrait du rapport de l'Afssa que j'ai reproduit ci dessus, il apparait que la DJA est dépassée pour les enfants fort consommateurs de 3 à 14 ans.
Dès lors la DJA est largement atteinte pour les enfants de moins de trois ans et à fortiori les femmes enceintes et leur foetus , à fortiori quand celui ci fait moins de 1 kg de poids corporel, c'est à dire dans les premiers mois de la grossesse.

Les intérêts supérieurs de la France ont été et seront encore sacrifiés pour une histoire de fric.
Vous êtes fondés à lancer une mutinerie générale.

Pourquoi aller si loin ?
Tout simplement parce qu'il faut mettre un coup d'arrêt à certaines pratiques,certaines tolérances, qui, si elles se répétent chaque année, finirons par impacter sérieusement sur la santé de l'ensemble des générations à naître.

Aujourd'hui c'est de l'huile de moteur, l'an prochain ce sera des métaux lourds comme le mercure, les années suivantes se sera autre chose...

Il s'agit donc bien d'une atteinte exceptionnelle aux intérêts vitaux de la Nation.

Ce qui justifie toute mesure exceptionnelle.

 

Le peuple vous soutiendra.

 

Posté par scandaledusiecle à 10:08 - Commentaires [5] - Rétroliens [0] - Permalien [#]

02 septembre 2008

Lesieur contre attaque, wikipedia s'agenouille.

 

Le scandale de l'huile contaminée , qu'il convient désormais d'appeller "scandale lesieur", a été comme vous le savez l'objet d'un long article sur wikipédia. Cet article fut validé et toléré par wikipédia et ses administrateurs (notamment Alchemica) du 19 juillet au 22 aout 2008 comme le prouve l'historique des modifications de l'article consacré à Lesieur.Le 22 aout 2008 Lesieur se plaint à la direction de wikipédia via le système OTRS.
Un des bureaucrates de wikipédia (Céréales Killer) s'agenouille platement et supprime l'article concernant l'affaire Lesieur. Motif invoqué: l'article est trop long !
Pour faire bonne figure le compte de Joinneau & Choubrac, les auteurs de l'article, est suspendu pour trois jours à compter d'aujourd'hui même.
Mais cela ne restera pas impuni.
Les enjeux financiers sont énormes, et à n'en pas douter Lesieur cherchera a corrompre la direction de Wikipédia.
Wikipédia est une entreprise trop géniale pour être jetée en pature aux grands groupes industriels.
Il convient donc que tous les utilisateurs réguliers de wikipédia s'unissent afin de faire respecter le droit à l'information , a fortiori quand celle ci est sourcée et vérifiable.
Afin de faire pression sur la direction de wikipédia vous pouvez interpelller la
direction nationale (les stewards)de wikipédia francophone et également la foule des "administrateurs" qui compose la base de wikipédia.Sans oublier les "bureaucrates" qui sont un grade intermédiaire entre les "administrateurs" et les "stewards".
N'oubliez pas que la stratégie de Lesieur repose sur l'étouffement. Ne spammez pas, soyez aussi inventifs que possible, le nombre fait la force.
Que la vérité triomphe !

liens:

http://fr.wikipedia.org/w/index.php?title=Lesieur_%28huile%29&action=history

http://fr.wikipedia.org/w/index.php?title=Discussion_Utilisateur:C%C3%A9r%C3%A9ales_Killer/septembre_2008&diff=33001940&oldid=33

http://fr.wikipedia.org/wiki/Utilisateur:C%C3%A9r%C3%A9ales_Killer

http://fr.wikipedia.org/wiki/Wikip%C3%A9dia:Steward

http://fr.wikipedia.org/wiki/Wikip%C3%A9dia:Liste_des_administrateurs

http://fr.wikipedia.org/wiki/Wikip%C3%A9dia:Bureaucrate

 

Posté par scandaledusiecle à 21:48 - Commentaires [0] - Rétroliens [0] - Permalien [#]

http://scandaledusiecle.canalblog.com/

Nous y avons eu droit pendant toutes les années 1990, et cela continue. Décidément Le Monde ne sera jamais le "journal de référence" sur la guerre de Yougoslavie. Voici ce qu'un mien ami vient d'écrire à un de ses journalistes à propos d'un article récent sur Karadzic. Une fois de plus, Le Monde mélange tout - le Parti socialiste de serbie, les radicaux, les nationalistes du parti de Karadzic -, se trompe sur les faits et les dates. Confusion voulue, évidemment (avec en plus toujours les mêmes sottises sur ce Mémorandum de l'académie des sciences que le journaliste n'a pas pris la peine de lire, bien qu'il existe en version française). Rien de neuf sous le soleil...

FD

Cher Ourdan

Je me permets de vous signaler (avec retard) que votre article du 22
juillet consacré à Radovan Karadzic « fourrier du nationalisme serbe  contient de graves erreurs d'interprétation en raison d'une chronologie défaillante, tout particulièrement dans le passage concernant Dobrica Cosic. Ainsi vous écrivez : « Lorsque le président serbe, Slobodan Milosevic, lui ordonne d'accepte un plan de paix international, _en 1994_, Radovan Karadzic refuse, et humilie son maître. Encouragé par le président yougoslave, Dobrica Cosic, écrivain qui avait allumé la mèche du nationalisme serbe dans les années 1980 en inspirant un Mémorandum de l'Académie des sciences et des arts de Belgrade, Karadzic se voit en futur dirigeant de la "Grande Serbie".

Milosevic, trahi, organise la destitution de Cosic à Belgrade
et, s'il continue d'approvisionner l'armée de Mladic, rompt
 politiquement avec Karadzic. »

La destitution de Cosic (par le parlement fédéral) date en effet de
juin 1993_ (et pas de 1994). Elle s'est faite à l'initiative des
radicaux du SRS (et non des socialistes du SPS). Le parti de Seselj
soupçonnait en effet Cosic de mener une négociation secrète avec Tudjman en vue de la restitution de la Krajina à la Croatie.

D'autre part, Cosic n'a rien à voir avec la rédaction du Mémorandum SANU à laquelle il n'a pas participé, et il n'a pas non plus encouragé Karadzic à refuser le plan Vance-Owen (rejeté par le parlement
bosno-serbe_ en mai 1993_). Soucieux d'obtenir une lévée des sanctions de l'ONU contre la RFY, Cosic (président fédéral) et Milosevic (président de Serbie) s'étaient d'ailleurs prononcés en faveur de ce plan et ont désapprouvé la position intransigeante de Pale (à
l'époque, en Serbie, seul le SRS a approuvé cette décision du Parlement bosno-serbe).

En espérant que vous ferez preuve de plus de rigueur dans vos futurs
articles sur le sujet, je vous adresse mes salutations.



http://delorca.over-blog.com/article-22479335-6.html#anchorComment

________________________________________________________________________________________



Médias Vendus
http://laplote.over-blog.fr

Ce soir ou Jamais, sur FR3

a disparu de la grille des programmes !

C'est intolérable ! C'est dangereux pour la démocratie !

C'est l'une des dernières émissions d'expression libre !

C dans l'Air, autre émission de débat, est une vitrine du libéralisme et de l'atlantisme. Rien d'autre. Stalinien !

Mais "Ce soir ou jamais" préservait un parfum de liberté. Va-t-il disparaître lui aussi ?

Nos médias sont-ils devenus intégralement totalitaires, si l'on ne peut plus discuter nulle part librement des questions d'actualité ?

Nous devons le dénoncer, protester auprès de FR3, réclamer, exiger ce dernier espace de liberté !

Alerte, nous étouffons !

Eva



NB  12.9.8 :  Aux dernières nouvelles, l'émission reparaîtrait prochainement...

_________________________________________________________________________________________



Europe 1 recopie-t-elle
les recettes de RMC ?


(Extraits) Jean-Pierre Elkabbach débarqué de son poste de direction, Europe 1 a fait appel à Alexandre Bompard. Le jeune loup, proche de François Fillon, a rapidement fait le ménage dans la station, imposant habilement ses têtes. Même si l'intéressé s'en défend, la nouvelle grille de la station est largement inspirée du modèle RMC.

A peine après avoir annoncé son départ de M6, Marc-Olivier Fogiel livrait, peut-être à l'insu de son plein gré, la plus cruelle des définitions de ce qu'est devenue Europe 1. Interrogé sur son arrivée comme anchorman à la tranche matinale de la station de la rue François Ier, l'animateur lâchait «Je n'ai vraiment pas l'impression de changer de monde. J'ai l'impression d'être là depuis toujours». C'est bien là le problème.

La station s'est largement normalisée depuis plusieurs années. Sur un plan politique, notamment quand Jean-Pierre Elkabbach assumait à la fois le poste de PDG de la station tout en continuant d'assurer les interviews politiques du matin. «Le climat était assez malsain», assure un journaliste. «C'est impossible de poser un regard extérieur sur ce que l'on fait quand on a la tête dans le guidon».

Nouveau journaliste de la tranche 18-20 heures, venu de France Inter, Patrick Cohen s'enorgueillit, par exemple, d'avoir «réalisé un débat passionnant sur le Caucase entre BHL et Minc». Bernard-Henri Lévy et Alain Minc pour incarner le renouveau éditorial d'une programmation. Diantre ! D'autant qu'à Europe 1, Minc est presque comme chez lui. Conseiller influent de Didier Quillot, il a largement soutenu la candidature Bompard.

Vous voyez à quoi ressemblent les débats, aujourd'hui ? Entre personnes du même avis. Dit autrement, entre libéraux. Libéraux atlantistes.... C'est la recette de C dans l'Air. Pour nous flouer... (Eva)


http://www.marianne2.fr/Europe-1-recopie-t-elle-les-recettes-de-RMC-_a90834.html?PHPSESSID=eda12e78cbc599e31dc15c5bd738dc49


C dans l'Air 4.9.8

Ignoble ! Scandaleux ! C dans l'Air, c'est une émission stalinienne, à dénoncer !

A l'instant, j'écoute le C dans l'Air sur le Caucase, "l'Europe otage de Poutine". Notez le titre ! A quand l' Europe otage des USA ?

Pas un reportage, pas une interview pour donner le point de vue russe. L'interview, par exemple, c'est celle du Président de Georgie. Et la Russie est présentée comme une menace, comme criminelle, et les Georgiens n'ont fait que réagir.... !!

Un tel degré dans la désinformation frise l'indécence...

Repost 0
Published by R-sistons à la désinformation - dans Censure Médias scandaleuse
commenter cet article
25 août 2008 1 25 /08 /août /2008 05:45
Richard Labévière, rédacteur en chef à Radio France Internationale (RFI), a été brutalement licencié le 11 août 2008, avec l’aval de la société des journalistes (SDJ). Prétexte : une interview dont il aurait omis d’informer sa hiérarchie du président syrien Bachar al-Assad (quelques jours avant sa venue à Paris pour la célébration du 14-Juillet) En cause : son regard critique vis-à-vis des politiques israélienne et occidentale au Proche et au Moyen-Orient ?

Nous publions ci-après le communiqué la CFDT-Médias, seul syndicat qui, à ce jour, soutienne le licencié et les extraits d’une lettre que ce dernier a adressée en forme de protestation à la direction de RFI ainsi que l’adresse d’une pétition en ligne (Acrimed)


Communiqué de la CFDT

L’intervieweur français du président syrien Bachar al-Assad licencié par RFI !

Le 8 juillet dernier, Richard Labévière, rédacteur en chef à RFI, obtenait en exclusivité pour RFI et TV5-Monde une interview du président syrien Bachar al-Assad, à la veille de sa venue à Paris.

Dans n’importe quel organe d’information, cette réussite aurait été saluée par la Direction. A RFI, il en est autrement : faire son métier est passible de licenciement.

Celui-ci a été notifié à Richard Labévière, ce lundi 11 août, malgré un enchainement de fautes de procédures. En dépit de dysfonctionnements internes et imputables aux seules directions de RFI et TV5-Monde, le dossier d'accusation est désespérement vide.


A moins de trois semaines du voyage du président de la République Nicolas Sarkozy en Syrie, la direction de l’Audiovisuel Extérieur de la France licencie l’un des journalistes experts des questions proche et moyen-oriententales, infligeant ainsi un camouflet aux autorités syriennes qui avaient décidé d’accorder cette interview à Richard Labévière. Mais peut-être que la Directrice générale de l’Audiovisuel Extérieur de la France saura en informer à temps le ministre des Affaires étrangères ? Cet incident grave constitue le dernier épisode caractérisant l'attitude répétitive de harcèlement de la direction de RF1 à l'encontre de R. Labévière, portant atteinte à ses droits et à sa réputation professionnelle. 



Depuis son entrée à RFI en 2000, il a été mis fin à ses fonctions de chef du service Etranger en 2003. Ses nouvelles fonctions d’éditorialiste international ont été brutalement interrompues en octobre 2005. Depuis lors, il n’a conservé que la production du magazine hebdomadaire « Géopolitiques ».

Paris, le 12 août 2008

Extraits [1] d’une lettre de Richard Labévière à la direction de RFI :

… adressée à Martine Paris, Directrice des ressources humaines. CC : Alain de Pouzilhac, Christine Ockrent, Geneviève Goëtzinger, Pierre Koelsch.

- Constat : j’ai procédé pour l’interview du président syrien comme je l’ai fait pour les derniers grands entretiens effectués dans le cadre du magazine « Géopolitiques » - dont j’étais le producteur responsable - sans que cela soulève la moindre remarque de ma hiérarchie. Ainsi : le sociologue Edgar Morin (23/12/2006) ; l’ethnologue Jean Malaurie (7/4/2007) ; le général libanais Michel Aoun (2/6/2007) ; l’ancien ministre des affaires étrangères Hubert Védrine (17/11/2007) ; le juge international Claude Jorda (29/12/2007) ; le philosophe Régis Debray (28/2/2008) et le conseiller spécial du Président de la République Henri Guaino (19/07/2008).

- Question : comment se fait-il qu’un tract de la SDJ (Société des journalistes de RFI) affirme dès le 11 juillet, c’est-à-dire cinq jours avant le lancement de la procédure de mon licenciement : « La SDJ s’est étonnée des conditions d’obtention de l’interview du président syrien Bachar al-Assad. Cette interview a été négociée par un journaliste de RFI sans que la hiérarchie et le service international n’en soient informés ». Comment la SDJ était-elle au courant ? Comment la SDJ a-t-elle eu accès aux pièces du dossier disciplinaire avant même que celui-ci ne soit officiellement constitué ? »

- Enfin, je ne vois toujours pas quel préjudice l’Audiovisuel extérieur de la France aurait subi à cause de cette interview. RFI et TV5-Monde qui l’ont diffusée, ne sont-elles pas les filiales de cette seule entité ? La nouvelle directrice de TV5-Monde vient, du reste, d’annoncer le lancement d’une émission de politique internationale coproduite par RFI et TV5-Monde.

Dès lors que j’ai informé ma hiérarchie de l’accord définitif de la présidence syrienne pour l’interview, dès lors que j’ai demandé, sans succès, un technicien de reportage (le Tour de France vous apparaissait alors prioritaire !), dès lors que je suis parti à Damas, précipitamment il est vrai, mais avec l’aval de ma hiérarchie, je ne comprends pas quelle prétendue déloyauté peut m’être reprochée.

Vous n’ignoriez ni le fait que l’interview était également filmée par votre partenaire TV5-Monde, ni le fait que le président Assad n’avait agréé qu’un seul journaliste pour cette interview, en l’espèce moi-même.

Pour l’ensemble de ces raisons, j’estime que mes droits fondamentaux de citoyen, de travailleur et spécialement de journaliste n’ont pas été respectés et que les motifs du licenciement portent atteinte à mon indépendance de journaliste et au respect tant de ma personne que de mon travail.

La gravité de la situation m’amène à saisir sans délai les juridictions compétentes.


Une pétition de soutien
peut être signée
en ligne.



_________________________________________________

[1] Recueillis sur le site de Bellaciao.

Publié le samedi 23 août 2008
Première publication le dimanche 12 mai 2002



http://www.marcfievet.com/article-22216678.htmls journalismes > Les pratiques > Pressions, censures et répressions > Censures internes, autocensures et licenciements


Lire aussi
  :
http://french-revolution-2.blog.fr/ (vidéo)
http://www.agoravox.tv/article.php3?id_article=20762
http://www.reopen911.info/News/2008/08/25/richard-labeviere-denonce-l%e2%80%99orwellisation-de-la-presse-francaise/


_____________________________________________________________________________________________________________________________


Alerte ! Il devient désormais
impossible de faire son métier
d'informateur, aujourd' hui !


Colère d' Eva

Entre l'obligation de faire de la propagande pour l'Occident et le libéralisme et contre les pays non-alignés,

l'impossibilité d'exercer son droit de critique normalement,

l'injonction de favoriser le nouveau parti anti-capitaliste et son porte-parole pour faire du tort au seul parti pouvant arriver au pouvoir en dehors de l'UMP, et l'obligation de nuire au P.S.,

l'ardente nécessité de ne se permettre aucune critique envers Israël, nouvelle vache sacrée de l'Occident,  et l'obligation d'édulcorer les exactions envers les Palestiniens ou de faire silence sur leur sort,

l'encouragement à critiquer tout ce qui de près ou de loin ressemble à un Arabe, un Musulman, un Chinois, un Russe, un Iranien, un Venezuelien, etc

et à se taire dès qu'un gouvernement progressiste arrive au pouvoir,

et pire encore  d'avoir à supporter d'exercer son métier au milieu d'un milieu homogène d'où le pluralisme est banni depuis longtemps,  au bénéfice d'un clan au service d'un Etat étranger,

expliquez-moi comment aujourd'hui on peut encore être journaliste ?

Mais ce n'est plus un métier normal, c'est une honte !

On est véritablement dans une république bananière,

notre "démocratie" n'a rien à envier à l'Etat berlusconien, qui est caricatural  !

Avons-nous perdu la tête ? La France des Droits de l'Homme ? Un pays dit "démocratique" ?

Amis journalistes, secouez tous ces jougs, et changez de métier ! Venez nous rejoindre sur la toile, de plus en plus de citoyens désertent, et ils ont raison, les médias traditionnels, pour lire l'information, la vraie, sur Internet !

C'est scandaleux !

Nous ne sommes plus en démocratie !

J'ai honte de mon pays !

Eva



Abonnez-vous à mon blog,
c'est gratuit.



Mes autres blogs :


Mon blog de référence,
(Le blog de la résistance) :

R-sistons à l'intolérable
http://r-sistons.over-blog.com
 
et aussi :

R-sistons à l'actualité
http://r-sistons-actu.skynetblogs.be

Eva coups de coeur :
http://eva-coups-de-coeur.over-blog.com/

R-sistons au choc de civilisations
http://eva-communion-civilisations.over-blog.com/

_________________________________________________________________________________________

Je trouve un autre article sur l'affaire citée plus haut :


Une nouvelle victime des réseaux d’influence sioniste qui tentent imposer leurs lois dans notre République vient de tomber, Richard LABEVIERE et vous n’en avez rien su. Certains voudraient constituer le corps ‘vertueux’ des défenseurs de la ‘Liberté d’expression’ mais représentent en réalité la nouvelle ‘Pravda’ qui décide quelle ‘vérité’ EST vérité et qui a droit d’exprimer opinion dans ce pays sans risquer dénonciation infamante, menace ou sanction. Ce réseau d’intrigue ne défend qu’une seule cause qui est celle des intérêts du sionisme le plus radical.


Les journalistes, comme Richard Labévière qui vient d’être licencié de RFI, sont les premières victimes de cette nouvelle inquisition qui frappe aussi d’autres intellectuels dés lors qu’ils critiquent la politique de l’Etat d’Israël ou même seulement apportent des informations qui permettent de mieux comprendre la vraie nature du sionisme.


Malédiction sur ceux-là immédiatement taxés d’antisémitisme comme d’autres furent jadis taxés d’apostasie ou d’hérésie jusqu’à mériter la mise au bûcher après la torture dont la forme moderne est représentée par la mise au ban de l’infamie, les procédures judiciaires abusives et le harcèlement éternel de ceux dont on attend qu’ils fassent leur autocritique ou renoncent à la vie publique pour prix d’une tranquillité qui leur serait sinon refusée avec un acharnement sans limite.


Que ces nouveaux inquisiteurs soient tolérés par les plus hautes autorités du pouvoir exécutif, législatif et judiciaire peut nous inquiéter sur l’indépendance même de ce pays et sur l’influence qu’il peut subir dans ses choix en politique étrangère. Que ces nouveaux inquisiteurs au service du sionisme ne soient pas tous d’une origine communautaire que d’autres revendiquent ouvertement peut aussi nous inquiéter sur la présence, sur notre propre sol, d’un courant qui outre atlantique forme la frange néoconservatrice-sioniste dont nul ne songe à nier l’existence ni le rôle qu’elle a pu jouer dans les orientations politiques guerrières de l’Empire US !


Il est permis de penser que, au-delà de la solidarité indispensable avec les personnes victimes de cette nouvelle inquisition, nous ne devrions pas ignorer dans quel contexte politique se passent ces actes : Il ne s’agit pas seulement de ‘règlements de compte’ qui devraient se résoudre devant la justice en faveur des victimes stigmatisées. Il s’agit d’une stratégie politique globale visant à préparer l’opinion à une adhésion sans limite aux théories du ‘choc des civilisations’ et au ralliement avec la frange la plus belliqueuse de cette idéologie qui nous prépare un siècle de sang et de terreur, pas seulement au moyen orient, en réplique à des actes issus de minorités le plus souvent non-étatiques dont la violence insupportable ne peut-être niée, mais il nous est demandé d’accréditer les confusions, les amalgames et les mensonges qui désignent déjà comme ‘terroriste’ tous ceux sur la planète qui songent
seulement ‘à se défendre’ contre les prétentions dominatrices des maîtres étatsuniens.


1 / L’AFFAIRE RICHARD LABEVIERE :


Cet écrivain et journaliste de réputation internationale, a été licencié le 12 août 2008 de Radio France Internationale, dans des conditions de brutalité inouïe, qui témoignent des nouvelles méthodes de gestion sous la présidence de Nicolas Sarkozy et du triomphe néo-conservateur de l’équipe atlantiste gravitant dans la sphère directoriale du pôle audiovisuel extérieur français (1)


La raison invoquée pour ce licenciement ? Richard Labévière est accusé de ne pas avoir informé la direction de la radio de l’interview du président syrien Bachar El Assad qu’il avait réalisée à Damas et qui a été diffusée le 9 juillet par TV5 et le 10 juillet par RFI, à la veille de la venue officielle d’El Assad à Paris, sur invitation du président Sarkozy. En réalité ce prétexte solde définitivement un contentieux plus ancien : Richard Labévière avait déjà été évincé du poste de rédacteur en chef de RFI pour avoir apporté son soutien à Alain Ménargues, lui-même contraint à la démission pour « antisémitisme » sur demande de l’ambassadeur d’Israël en France, Nissim Zvili ! Il fut ensuite responsable de l’émission matinale « propose ? », qui lui a été retirée en 2005, sur demande du même ambassadeur. Il ne lui restait plus que l’émission « géopolitique, le débat », 40 minutes le samedi. Il ne l’a plus…Il est vrai qu’il avait aussi écrit avec Bruno Jeanmart un livre. ‘, Bernard-Henri Lévy ou la règle du Je’ sans complaisance envers le médiatique BHL. Il est vrai aussi qu’il persistait à dire que Tel Aviv (et non pas Jérusalem) était la capitale d’Israël, parler comme l’ONU devient suspect désormais…Quatre jours après le licenciement cette information n’est paru que dans la presse étrangère, bizarre non ? La peur régnerait-elle dans les cercles médiatiques ? Il est vrai que Richard Labévière avait ‘aussi’ écrit des articles soutenant la cause palestinienne et un livre avec Pierre Péan « Bethléhem en Palestine » qui lui avait valu des menaces …


2 / UNE AFFAIRE PARMI D’AUTRES…


On se souvient comment en 2003 fut stigmatisé Pascal Boniface directeur de l’IRIS (Institut des Relations Internationales et Stratégiques) pour avoir osé écrire un essai « Est-il permis de critiquer Israël ? »(2) succédant à une note sur le même sujet rédigée en interne pour le parti socialiste en 2001 (3). Il n’est pas inutile de rappeler que cet épisode déboucha sur son éviction du Parti Socialiste dont la bienveillance entretenue des représentants de la communauté juive se proclamant eux-mêmes soutien inconditionnel d’Israël semblait électoralement stratégique, même si cette allégeance devait trouver plus tard une sanction cinglante… Pascal Boniface avait eu l’occasion de dire qu’il ne croyait pas à l’existence d’un ‘lobby juif’ mais à celle d’un lobby pro-israelien dépassant la communauté juive (4), En effet nous pouvons le constater au travers de chacune de ces affaires, comme a pu être observée la manière singulière dont la presse fait état des conflits de cette nature, analysée par exemple par Acrimed au sujet de la démission du PS résultant de ce profond désaccord (5). Dominique Vidal du Monde Diplomatique avait en 2002 déjà explicité ‘les alliances douteuses des inconditionnels d’Israël…au nom du combat contre l’antisémitisme’ (6).


Cette affaire exemplaire car les données du problème y étaient explicites n’a pas été la seule. Chacun se souvient des procédures, menaces et invectives qui ont souillé les personnes comme Edgar Morin (7-8-9 ), Daniel Mermet (10-11)ou Charles Enderlin (12)pour n’évoquer que les plus médiatisés. Mais il y eut aussi Bruno Guigue (13) et le dernier en date des victimes de cette nouvelle inquisition est le dessinateur Siné.(14) Il n’est pas même utile de rappeler que ces mêmes vertueux défenseurs de ‘vérité’ font presque tous corps défensifs autour des islamophobes déclarés comme Robert Redeker (15), démontrant si cela était encore nécessaire que leur combat n’est pas mené au nom des libertés mais au nom du choc des civilisations.


3 / UN CONTEXTE EVIDENT :


Ces événements qui peuvent sembler d’une importance factuelle dérisoire représentent en réalité des faits d’une importance majeure. Ils nous révèlent un glissement de nos perceptions qui nous fait banaliser l’intolérance. La crainte de l’inquisiteur contribue à faire accepter l’inquisition. On peut y voir en effet l’effet de « la peur » qui a saisi nos sociétés depuis le 11 septembre 2001. On peut aussi y voir l’impact d’une sournoise propagande au quotidien qui travaille pour banaliser aussi bien le découpage du monde en un axe du bien et un axe du mal, légitimant toutes les lois sécuritaires et les guerres préventives. Il est dans ce contexte attendu que les intellectuels ne soient au service que d’une seule cause qui sert les intérêts de l’occident ; ceux d’entre eux qui tenteraient de garder une pensée « universaliste » sont suspects et discrédités, assimilés au camp déjà désigné ennemi ! Robert Redeker, dans sa sincérité délirante et sa phobie voyait partout une « islamisation des esprits » En réalité ce que ‘son affaire’ avait révélé c’est tout le contraire, c’est une ‘islamophobisation massive des esprits’. Ce que révèlent les excès de ceux qui croient défendre la lutte contre l’antisémitisme, c’est une sionisation massive des esprits.


Il est fait par certains de nos inquisiteurs permanents et autoproclamés souvent appel à Voltaire, en omettant de dire qu’il n’a jamais préconisé de taire la critique, mais seulement de la fonder sur la raison et non sur la force. Qui peut imaginer qu’un Voltaire aurait signé un soutien inconditionnel à une thèse dont il aurait détesté le contenu, sans engager toute son énergie d’abord pour la combattre ? C’est ce que semblent avoir collectivement oublié nombre de ceux qui croient devoir donner leur bénédiction laïque à des propos islamophobes détestables, ou tolérer que l’exigence d’une communauté puisse dicter sa loi dans nos institutions républicaines comme dans nos médias... Tous ceux la, qui ne perçoivent pas le danger ou acceptent en connaissance de cause les conséquences prévisibles, sont déjà formatés à une pensée de l’intolérance qui pourrait bien mener le XXI me siècle vers la tragédie.


Rares sont ceux qui s’interrogent, comme Mohammed Arkoun (16) dans « Histoire de l’Islam en France » (Albin Michel 2006) sur l’émergence de l’islamisme mais aussi sur la construction médiatique de l’islamophobie. Assurément un ouvrage tel que celui là doit paraître insupportable à tous les annonciateurs du « Choc des civilisations ». Il se pourrait que la survie même de notre société dépende de notre capacité à reconquérir une pensée obscurcie, non par l’islam, mais notre peur de voir s’ébranler les dogmes hégémoniques et les certitudes intellectuelles.


Plus rares encore sont ceux qui savent la pénétration de l’entreprise sioniste qui prétend infléchir les politiques de l’Occident tout entier dans le sens de ses intérêts ressentis. Ils existent pourtant ces ‘lanceurs d’alerte’ ou ‘avertisseurs d’incendie’ pour évoquer Walter Benjamin, qui interrogent l’opinion et souvent leur communauté sur les conséquences prévisibles d’une telle déraison : Dans ’Actualité juive’ Jean Robin peut s’interroger sur la ’judéomanie’ et le rôle des lobbies communautaires, mais cette même interrogation relève de l’antisémitisme en dehors de ces cercles autorisés (17). Pierre Stambul peut alarmer sa communauté sur les périls que représente l’assimilation de l’antisionisme à l’antisémitisme. (18). Tony Judt argumente "Trop de Shoah tue la Shoah" (19). Enzo Traverso, auteur de "Interpréter le fascisme" "Allemagne nazie et Espagne inquisitoriale. Le comparatisme historique de Christiane Stallaert", nous propose : "Messianisme, orientalisme et holocauste. Un bilan historique du sionisme" (20) .Ailleurs l’inquiétude peut s’exprimer plus clairement et Hassan Nafaa écrire ‘ : Sauvegarder les Etats-Unis de l’emprise d’Israël. Le rôle hégémonique d’Israël dans la formulation de la politique étrangère étasunienne est la plus grande menace pour la paix mondiale ’ (21) Jonathan Cook peut dénoncer dans une conférence tenue à Haïfa « l’impasse du Sionisme : La séparation ou le nettoyage ethnique ? L’enfermement par Israël de Gaza vise à accomplir les deux » (22). Le groupe religieux YECHOUROUN produit de multiples textes sur la thématique " Judaïsme contre sionisme" (23)


Autant d’auteurs que nos inquisiteurs nationaux doivent classer déjà du côté du diable... La critique de la politique israélienne reste un sujet tabou en France, sauf à prendre des risques d’une convocation pas toujours symbolique devant le grand tribunal inquisitorial de "la" cause au-dessus de toutes les causes, qui prétend même asservir les services de la République à ses exigences.


CONCLUSION :


Nous n’échapperons pas, même au péril de notre confort intellectuel tenté par la simplification de toute pensée et voyant que nombre de ces inquisiteurs se parent de la toge des philosophes à la réouverture du vieux questionnement « Misère de la philosophie ? » ouvert par Proudhon.


Sauf à consentir au pire qui serait de laisser les ennemis de la pensée diriger le monde, nous n’échapperons pas non plus à l’exigence d’un retour vers une réflexion qui ne soit pas asservie par l’opinion dominante, (actuellement politico-médiatique plus qu’académique).


Il est urgent de dire que la pensée peut et doit être véritablement mise au service de la recherche d’une émancipation humaine universelle. Si par aveuglement ou paresse nous en restions là, les listes de pétitionnaires « pour Redeker, ou contre Charles Enderlin, ou contre Siné » pourraient bien désigner déjà ceux qui démissionnent dans ce combat, car ils ont revêtu déjà l’armure des croisés qui prêchent pour nous entraîner vers l’abîme de nouvelles guerres préventives aux conséquences incalculables sur de longues décennies....


L’enjeu n’est pas seulement de défendre des hommes, comme Richard Labévière, dernier blacklisté du nouveau Mac-Carthisme Sarko-sioniste, il est d’empêcher une perversion profonde de la démocratie ‘embedded’ dans une guerre de civilisation qui n’aurait jamais du être la sienne mais que certains cultivent comme une croisade existentielle.
inv
Notes :
(1) – Fausto Giudice :Richard Labévière licencié de RFI : nettoyage ethnique à France Monde
http://azls.blogspot.com/

(2) - « Affaire Boniface » : un procès stalinien
http://www.communautarisme.net/-Aff...

(3) – Est-il permis de critiquer Israel ?
http://www.denistouret.net/textes/B...

(4) - Entretien avec Pascal Boniface, directeur de l’IRIS et auteur du livre : « Est-il permis de critiquer Israël ? »
http://oumma.com/Entretien-avec-Pas...

(5) - Les gardiens de la bienséance pro-israélienne
http://www.acrimed.org/article1179.html

(6) - Les alliances douteuses des inconditionnels d’Israël.Au nom du combat contre l’antisémitisme Par Dominique Vidal
http://www.monde-diplomatique.fr/20...

(7) – Condamné pour antisémitisme, Edgar Morin est insulté et menacé par les ligues juives.
http://www.republique-des-lettres.f...

(8) - Pour Edgar Morin, Danièle Sallenave et Sami Naïr, par Union Juive Française pour la Paix.Un jugement absurde et scandaleux Par Jean-Claude Meyer.
http://www.legrandsoir.info/article...

(9) - Edgar Morin, juste d’Israël ? par Esther Benbassa
http://www.monde-diplomatique.fr/20...

(10) - Journalistes contre journaliste ? Daniel Mermet en procès . Accusé d’antisémitisme !
http://www.acrimed.org/article247.html

(11) - Daniel Mermet la « mauvaise cible » des pro-Israéliens par Mona Chollet
http://www.lecourrier.ch/index.php?...

(12) - Les médias français et le Proche-Orient .Acharnement contre Charles Enderlin
http://www.monde-diplomatique.fr/ca...

(13) - Le sous-préfet de Saintes limogé après avoir publié une tribune anti-israélienne sur un site Internet . Paris plus sioniste que Tel-Aviv ? par Jacques Richaud
http://www.legrandsoir.info/spip.ph...

(14) – L’« affaire Siné » Antisémitisme : l’échec d’un chantage
http://www.monde-diplomatique.fr/ca...

(15) - Redeker et les médias : il n’y a jamais eu de fatwa ! Par Jacques Richaud
http://www.michelcollon.info/articl...

(16) – Histoire de l’Islam et des musulmans en France du Moyen-Âge à nos jours Sous la direction de Mohammed Arkoun, Préface de Jacques Le Goff . Editeur : Albin Michel. Recension de Emmanuel PISANI, op
http://biblio.domuni.org/arkoun_his...

(17) – Jean Robin, article dans actualité juive
http://judeomanie.blogspot.com/ http://www.communautarisme.net/Un-f...

(18) – Pierre Stambul : Sionisme et antisémitisme
http://www.aloufok.net/article.php3...

(19) - Tony Judt : Trop de Shoah tue la Shoah
http://www.monde-diplomatique.fr/20...

(20) - Enzo Traverso : Messianisme, orientalisme et Holocauste. Un bilan historique du sionisme
http://www.alencontre.org/livres/Li...

(21) - Hassan Nafaa : Sauvegarder les Etats-Unis de l’emprise d’Israël
http://www.info-palestine.net/artic...

(22) - Jonathan Cook : L’impasse du Sionisme : La séparation ou le nettoyage ethnique ? L’enfermement par Israel de Gaza vise à accomplir les deux
http://www.alterinfo.net/L-impasse-...
Source : http://www.globalresearch.ca/

(23) - Yechouroun : Judaïsme contre sionisme
http://www.bloggen.be/yechouroun/
inv
Source : Le grand soir

http://www.toutsaufsarkozy.com/index1.shtml
 

Les médias,
des chiens de luxe ?


Habitués à jouer leur rôle de chiens de luxe qui donnent la patte pour qu’on remplisse leur gamelle cinq étoiles, les media occidentaux se sont alors mobilisés afin de faire oublier les origines de cette guerre (de Georgie). Ils ont montré du doigt – d’un doigt passé maître dans l’art d’accuser les autres devant les caméras - cette barbarie russe qui écrase tout sur son passage et méprise la liberté des peuples : ça marche toujours (3). Les télévisions ont filmé des civils géorgiens, des petites gens qui souffraient pour de bon et souffrent encore à l’heure qu’il est. Mais comme toujours, les média ne garderont que les pleurs et le sang. La souffrance ne se filme pas et ceux qui souffrent s’oublient vite. On objectera que des avions cargos militaires et les navires de guerre ont fait depuis quelques jours le plein de palettes humanitaires et qu’ils sont venus les distribuer aux sinistrés. Mais où sont les avions civils ? Et où sont les navires civils ? Perdus dans le Triangle des Bermudes sans doute. Les palettes humanitaires, c’est pour les armées. Les armées d’aujourd’hui, elles avancent couvertes de palettes humanitaires, comme ces généraux d’opérette qu’on voit croulant sous des placards de médailles qui brillent.

http://www.mondialisation.ca/index.php?context=va&aid=9934



SURTOUT...TF1
QUAND TF1 DÉRAPE



.
.."Christophe Del Debbio, réalisateur de "Banlieues sous le feu des médias" et ancien d'Arrêt sur images, nous envoie ce montage qui met en lumière le dernier dérapage de TF1 dans "l'affaire du petit Louis", comme on dit dans les médias.

Il disparait puis réapparait d'un journal à l'autre.

Christophe fait un parallèle avec une autre affaire, autrement plus dramatique, celle de la prise d'otages en Tchétchènie en 2004, elle aussi mal-traitée par TF1...


http://hadria.riviere.over-blog.com/article-22112459.html
http://latelelibre.fr/index.php/2008/08/quand-tf1-derape/



Richard Labévière
dénonce  l'orwellisation
de la presse française.

Sa contre-attaque :

Sa contre-attaque :

faute de place, voir en commentaires : ici :

Repost 0
Published by R-sistons à la désinformation - dans Censure Médias scandaleuse
commenter cet article

Présentation

  • : R-sistons à la désinformation
  • R-sistons  à  la  désinformation
  • : Blog d'opinion et de résistance. Les médias ne sont pas libres, mais simples outils de désinformation et de propagande pour l'Occident militaro-financier. Pas de liberté d'informer, donc pas de liberté ni de démocratie. La désinformation est l'ennemie Public N°1. Eva, journaliste-écrivain, libre-penseuse, dénonce et interpelle.
  • Contact

Profil

  • Eva R-sistons
  • Journaliste de profession. Radio,TV,presse,productrice émissions. Auteur de plusieurs ouvrages chez éditeurs de renom. Milite pour une information libre,plurielle,diversifiée, indépendante des grands groupes.
  • Journaliste de profession. Radio,TV,presse,productrice émissions. Auteur de plusieurs ouvrages chez éditeurs de renom. Milite pour une information libre,plurielle,diversifiée, indépendante des grands groupes.

Recherche

Archives

Pages