Overblog
Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
24 février 2011 4 24 /02 /février /2011 18:58

 

http://2villepin.free.fr/

 

.

 

La déclaration de Dominique de Villepin

"Comme gaulliste, je ne peux que regretter que l'UMP s'éloigne tous les jours davantage des valeurs du gaullisme.

Comme gaulliste, je crois aux valeurs du rassemblement ; or je constate malheureusement que c'est davantage un esprit de division qui est mis en avant.

Comme gaulliste, je crois à l'importance des valeurs de justice sociale, et malheureusement ces valeurs ne sont pas au rendez-vous.

Comme gaulliste, je crois au service de l'Etat, alors que l'Etat est trop souvent méprisé.

Et comme gaulliste, je crois à une certaine idée de la France, alors que, nous le voyons, la diplomatie française s'efface trop souvent de la scène mondiale".

Dominique de Villepin va quitter l'UMP et vise 2012

L'annonce a été presque trop discrète, faite au détour d'une réponse à un étudiant d'une école de commerce lyonnaise, que Dominique de Villepin visitait mardi. Comme une confidence, l'ancien premier ministre révélait qu'il ne renouvellera pas son adhésion à l'UMP en 2011, évoquant un «décalage croissant entre les idées qui sont défendues par le parti majoritaire et les Français». La presse n'ayant pas repris l'information dans la foulée, il faudra que l'équipe de Dominique de Villepin la répande sur Facebook et Twitter et le site officiel de République solidaire pour que l'engouement médiatique se crée.

C'est finalement Brigitte Girardin, secrétaire générale de la formation villepiniste, qui a officialisé mercredi matin l'intention de l'ancien premier ministre de quitter l'UMP. Une opération de communication parfaitement maîtrisée, à la veille de la rencontre tant attendue entre Dominique de Villepin et Nicolas Sarkozy à l'Elysée. Pour la première fois depuis deux ans, les deux frères ennemis de la majorité qui se sont déchirés lors de l'affaire Clearstream, vont se rencontrer dans le cadre des consultations sur le G20.

Pour leurs retrouvailles, les deux hommes sont donc officiellement censés parler de la volatilité des prix des matières premières et de la régulation du système financier… Mais Dominique de Villepin a déjà prévu quelques digressions : «J'irai lui dire les choses que les autres ne lui disent pas», a-t-il expliqué mardi à Lyon. Il demandera notamment au chef de l'Etat de «réconcilier les Français» et d'en finir avec «la logique du bouc émissaire», citant pêle-mêle la politique menée à l'encontre des Roms ou les débats sur la burqa, l'islam ou la laïcité, qui «montrent du doigt» certaines populations.

Une conversation d'autant plus libre que le président de République solidaire va rompre ses liens avec le parti majoritaire. Longtemps, les cadres de l'UMP ont reproché à l'ancien premier ministre d'avoir crée une formation concurrente et de critiquer sans relâche la majorité, tout en restant adhérent du parti présidentiel. Lorsqu'en novembre, Villepin avait lâché sur Europe 1 que Nicolas Sarkozy représentait «l'un des problèmes de la France», Michèle Alliot-Marie avait estimé que l'ancien premier ministre devrait «se retirer du parti» s'il avait une «certaine dignité».

Depuis cet épisode, Dominique de Villepin ménage le chef de l'Etat. «Le temps de la critique et du bilan est derrière nous. C'est désormais le temps du projet et de l'alternative qui a commencé», écrivait-il encore la semaine dernière aux adhérents de son parti. Une position risquée, l'ancien premier ministre ayant initialement basé l'essentiel de sa stratégie sur la critique du sarkozysme. En brouillant ainsi son image, le président de République solidaire a pu gagner les faveurs de la majorité - au point qu'une rumeur, démentie, le donne successeur potentiel de MAM au Quai d'Orsay - mais il est surtout devenu inaudible : dans le dernier sondage de l'institut CSA, il tombe à 4% des intentions de vote au premier tour de la présidentielle. Bien loin des 10% escomptés.

Désormais libéré des contraintes liées à son adhésion au parti majoritaire, il peut se consacrer entièrement à sa campagne en vue de 2012. Selon les Echos, qui citent ses proches, la collecte des 500 signatures nécessaires à sa candidature est déjà lancée. Son programme devrait être prêt au printemps et sa déclaration pourrait intervenir à l'automne.

Source: Le Figaro


*****


Villepin quitte l'UMP ? "Peu étonnant"

C'est une simple question posée par un étudiant qui a amené Dominique de Villepin à se dévoiler. Mardi, lors d’un déplacement à Lyon, l'ancien Premier ministre est interrogé sur son choix de rester à l’UMP. Il livre alors une réponse sans langue de bois : oui, il va quitter le parti présidentiel. Relayée sur son compte Twitter et sa page Facebook, l'annonce de son départ de la majorité a finalement été confirmée mercredi par Brigitte Girardin, secrétaire général de République solidaire, le parti qu’il a fondé.

Une annonce qui fait donc l’effet d’une petite bombe alors qu’en juillet dernier, il avait fait le choix de renouveler son adhésion au parti présidentiel. Mais cette fois, Dominique Villepin veut clairement marquer son opposition à la politique de Nicolas Sarkozy et ne renouvellera pas son adhésion en 2011. "Comme gaulliste, je ne peux que regretter que l'UMP s'éloigne chaque jour davantage des valeurs du gaullisme. Comme gaulliste, je crois à des valeurs de justice sociale. Malheureusement, ces valeurs ne sont pas au rendez-vous", a expliqué mercredi le principal intéressé, lors de sa visite au salon de l’Agriculture.

Un vrai changement de stratégie donc, Dominique de Villepin optant cette fois pour l’isolement. Si ses anciens soutiens ont, eux, préféré la solidarité gouvernementale, à l’instar de Marie-Anne Montchamp, Hervé Mariton ou encore François Goulard, ils ne semblent pas vraiment surpris par le choix de l’ancien Premier ministre : "ce n’est pas étonnant. Je ne regrette pas sa décision mais ce n’est pas la mienne", tranche François Goulard, contacté par Europe1.fr. Il revendique pour autant le fait d’être toujours "villepiniste".

Hervé Mariton juge quant à lui que "son chemin a une certaine cohérence", même s’il aurait "préféré que Dominique de Villepin apporte sa qualité et ses valeurs à l’UMP". "Je regrette qu’il ne fasse pas valoir son talent, ses idées et sa force au sein du parti", concède à Europe1.fr le député UMP de la Drôme, qui assure pour sa part "être plus indépendant que jamais".

Cet éloignement de l’UMP marquerait-il un pas de plus vers une candidature en 2012 ? Pour François Goulard, la réponse est évidente : "cet événement est à relier à la perspective de la présidentielle", assure-t-il. "Il y a un espace ‘non UMP’ qui existe. Il y a un vrai électorat au centre", analyse encore le député UMP du Morbihan. Hervé Mariton, lui, botte en touche: "c’est à lui qu’il faut poser la question", balaye-t-il. Mais pour l’heure, le fondateur de République solidaire n’a rien dévoilé de ses intentions en vue de 2012. Il devrait mettre fin au suspense "au plus tôt" à l'automne 2011.

En quittant sa famille politique à un peu plus d’un an de la présidentielle, Dominique de Villepin se place comme un rival potentiel de Nicolas Sarkozy. Et du côté du gouvernement, on regrette cette stratégie : "je suis un peu triste de la position de Dominique de Villepin", a lancé mercredi François Baroin, lors du compte-rendu du Conseil des ministres. Et d’appeler le nouveau dissident à revenir dans les rangs de la majorité : "le chemin est long, il y a encore quinze mois. Il peut, ce que je pense, retrouver sa place dans un dispositif majoritaire pour favoriser la réélection de Nicolas Sarkozy".

Même appel du pied de Jean-François Copé : "je regrette profondément qu'il ait décidé de quitter notre famille politique, je respecte son choix mais je le regrette profondément", a-t-il réagi lors d’un point presse. Le secrétaire général de l’UMP insiste à son tour sur la perspective de 2012, pour laquelle il souhaite "avoir une famille rassemblée". En attendant, le patron du parti préfère tempérer les choses. A la question de savoir si République Solidaire était un "mouvement concurrent" de l'UMP, il répond: "N'exagérons rien".

Source: Europe 1

*****

Villepin quitte l'UMP, la voyant en "décalage croissant" avec les Français

Dominique de Villepin a justifié sa décision de ne pas renouveler son adhésion à l'UMP par le "décalage croissant" qu'il constate entre les idées de ce parti et la réalité vécue des Français, selon une vidéo diffusée mercredi sur le site de son parti, République Solidaire. C'est lors d'un déplacement mardi à Lyon, en réponse à la question d'un étudiant, que l'ex-Premier ministre s'est expliqué sur ce sujet.

A la question de savoir pourquoi il n'avait pas quitté l'UMP après la création de son propre parti République solidaire (RS) en juin 2010, il répond : "Il faut poser la question au passé (...) Je n'ai pas renouvelé ma carte cette année".

Et, explique-t-il, "je ne l'ai pas fait parce que j'estime qu'il y a un décalage croissant entre les idées qui sont défendues par l'UMP et les Français et que le premier devoir d'une formation politique, c'est de coller à une réalité".

Dominique de Villepin était adhérent de l'UMP depuis sa création en 2002.

"Si j'ai repris ma carte en 2010, c'est parce que je ne voulais pas désespérer, ni faire désespérer tous ceux qui à l'UMP participent des mêmes idéaux et des mêmes convictions qui sont les miennes, tant sur la politique intérieure que sur la politique étrangère", dit-il encore sur cette vidéo.

"Aujourd'hui je constate que nos regards et nos visions s'éloignent. Je constate que l'idée que nous nous faisons de la République n'est pas la même, en tout cas dans la crise actuelle, que l'idée que nous nous faisons de la voix de la France dans le monde n'est pas la même", poursuit l'ex-Premier ministre de Jacques Chirac. "Alors, je ne veux pas désespérer mais néanmoins je n'ai pas repris ma carte de l'UMP en 2011".

A propos de RS, la formation qu'il préside, Dominique de Villepin évoque un parti "absolument indépendant de l'UMP".

"Nous ne touchons pas un centime, ni de l'UMP ni de l'Etat, et c'est une chose unique dans les mouvements politiques français. Donc, on ne peut pas être plus indépendant que nous le sommes. Nous ne vivons qu'avec le soutien de nos adhérents et sympathisants", assure-t-il. "L'idée d'être indépendant, de pouvoir inventer son propre chemin me paraît essentielle".

Source: AFP


*****

Dominique de Villepin officialise son départ de l'UMP

L'ex-Premier ministre Dominique de Villepin a officialisé mercredi son départ de l'UMP à la veille d'un entretien à l'Elysée avec Nicolas Sarkozy, premier pas potentiel vers une candidature en 2012.

Bien qu'ayant lancé son propre mouvement politique et mené des attaques très dures contre Nicolas Sarkozy, Dominique de Villepin avait renouvelé l'été dernier son adhésion au parti présidentiel.

Le fondateur du mouvement "République solidaire" a finalement annoncé mardi sur Facebook qu'il ne renouvellerait pas en 2011 son adhésion à l'UMP, une position qu'il a confirmée de vive voix mercredi au Salon de l'agriculture.

"Comme gaulliste, je ne peux que regretter que l'UMP s'éloigne chaque jour davantage des valeurs du gaullisme. Comme gaulliste, je crois à des valeurs de justice sociale. Malheureusement, ces valeurs ne sont pas au rendez-vous", a-t-il dit aux journalistes.

Dominique de Villepin a également fustigé ce qu'il considère comme un affaiblissement de la diplomatie française, cible de vives critiques depuis le début des soulèvements dans le monde arabe.

"Comme gaulliste, je crois à une certaine idée de la France alors que nous le voyons, la diplomatie française s'efface trop souvent de la scène mondiale. Voilà autant de raisons qui font que j'ai le sentiment que l'UMP s'éloigne des valeurs qui sont les miennes", a-t-il dit.

Ce proche de Jacques Chirac a déclaré qu'il déciderait "au plus tôt" à l'automne 2011 de se présenter ou non à la présidentielle de 2012 pour laquelle il est crédité mercredi d'un score allant de 3,5% à 5,5% des voix dans un sondage Sofres Logica pour le Nouvel Observateur et i>Télé.

Plusieurs responsables de la majorité ont déploré que les tentatives de réconciliation entre l'ancien chef du gouvernement et Nicolas Sarkozy, tous deux en guerre ouverte depuis l'affaire des faux fichiers de Clearstream, aient échoué.

Le porte-parole du gouvernement, François Baroin, a exprimé sa tristesse de voir Dominique de Villepin quitter l'UMP.

"Il a été Premier ministre, il a été à ce titre es qualité chef de la majorité parlementaire, c'est la même majorité aujourd'hui qui accompagne Nicolas Sarkozy dans la réussite de son mandat", a-t-il dit à la presse.

"C'est donc avec un peu de tristesse que j'ai ressenti son annonce" a-t-il ajouté, disant espérer que d'ici la présidentielle de 2012, Dominique de Villepin retrouve "sa place dans un dispositif majoritaire pour favoriser la réélection de Nicolas Sarkozy."

Le secrétaire général de l'UMP, Jean-François Copé, a déclaré regretter "profondément" la décision de Dominique de Villepin de ne pas renouveler son adhésion en 2011, émettant l'espoir qu'elle ne soit que "provisoire".

Source: Reuters


*****

Villepin adresse une fin de non-recevoir à Sarkozy

La rencontre très attendue ce jeudi entre l'ancien Premier ministre et le chef de l'Etat ne sera pas celle de la réconciliation. Le président de République solidaire a annoncé qu'il quittait l'UMP dans la perspective de se présenter en 2012.

Beaucoup dans la majorité en rêvaient. Cela aurait pu être la rencontre de la réconciliation, une main tendue à saisir. Il n'en sera rien. L'entrevue jeudi 24 février entre Dominique de Villepin et Nicolas Sarkozy - la première en deux ans -dans le cadre des consultations engagées par le chef de l'Etat avec les anciens Premiers ministres sur le G20 s'annonce houleuse. C'est mardi, lors d'un déplacement à Lyon, que le président de République solidaire a indiqué, en réponse à la question d'un étudiant, qu'il ne renouvellerait pas en 2011 son adhésion à l'UMP. Un signe supplémentaire de son intention de se présenter lors de la prochaine élection présidentielle contre Nicolas Sarkozy. Ce que ce dernier voudrait à tout prix éviter, désireux qu'il est d'obtenir le score le plus élevé possible au premier tour de ce scrutin.

Interrogé en janvier sur une possible tentative de récupération politique de ce tête-à-tête à l'Elysée, Dominique de Villepin avait déjà été très clair. « Je resterai insensible à toute espèce de danse du ventre. Je ne suis pas négociable. Je ne suis pas quelqu'un qu'on achète », avait-il prévenu. « Comme avec Jacques Chirac, j'irai lui dire les choses que les autres ne lui disent pas », a-t-il renchéri à Lyon. a-t-il donc insisté mardi lors de ce déplacement pour expliquer son départ du parti majoritaire. Histoire de lever toute ambiguïté, l'ancien chef du gouvernement a, aussi, redit qu'il « n'aspirait à aucune forme de responsabilité ministérielle », notamment au Quai d'Orsay, où la rumeur l'avait un temps annoncé. « Mon devoir est de proposer, d'offrir des alternatives », a-t-il insisté.

Malgré ses critiques violentes et répétées contre Nicolas Sarkozy, Dominique de Villepin n'avait jusqu'alors pas osé couper les ponts avec l'UMP. Un mois après le lancement de son mouvement, le 19 juin 2010, il avait renouvelé son adhésion à l'UMP. Notamment pour ne pas mettre dans l'embarras les députés du parti présidentiel qui le soutenaient et qui s'inquiétaient pour leur investiture avant les législatives de 2012. L'ancien Premier ministre « a pris une décision personnelle qui s'inscrit dans la continuité de sa démarche visant à présenter une alternative en 2012 », insistait ce mercredi Brigitte Girardin, la secrétaire générale du mouvement villepiniste dans le souci de les rassurer. « La double appartenance à République solidaire et à l'UMP ne pose pas de problème. »

A l'UMP, on s'employait aussi mercredi à dédramatiser le départ de Dominique de Villepin. « Je regrette profondément qu'il ait décidé de quitter notre famille politique », a déclaré Jean-François Copé, le secrétaire général du parti, espérant que cette défection ne serait que « provisoire ». « Le chemin est long, il y a encore quinze mois. Il peut retrouver sa place dans un dispositif majoritaire pour favoriser la réélection de Nicolas Sarkozy », a rajouté le porte-parole du gouvernement, François Baroin. Manquant cruellement de troupes, crédité d'environ 5 % des voix à la présidentielle et peu audible depuis le début de l'année, l'ancien Premier ministre ne représente, de fait, encore qu'une menace virtuelle. Mais qui peut devenir un jour bien réelle.

Source: Stephane Dupont - Les Echos


*****

Villepin va (enfin) rendre sa carte de l'UMP

Il coupe les ponts pour de bon. Dominique de Villepin, fondateur du mouvement politique «République solidaire», ne renouvellera pas en 2011 son adhésion à l’UMP. Après l’avoir lui même annoncé sur Facebook et Twitter et lors d’un déplacement à Lyon mardi, c’est la secrétaire général de son mouvement politique, Brigitte Girarfin, qui le confirme, ce mercredi à l’AFP.

L’officialisation de son départ du parti présidentiel, duquel il s’était de fait démarqué depuis la présidentielle de 2007, intervient à la veille d’un entretien, jeudi à l’Elysée, entre Villepin et Nicolas Sarkozy dans le cadre des consultations du G20. C’est la première fois depuis deux ans que les deux meilleurs ennemis de la majorité qui se sont affrontés lors de l’affaire Clearstream vont se rencontrer. Copé «regrette profondément»

Le secrétaire général de l’UMP, Jean-François Copé, dit, ce matin, regretter «profondément» cette décision «de quitter notre famille politique».

S’il avait, le 19 juin dernier, lancé «République solidaire» devant plusieurs milliers de sympathisants pour, disait-il, offrir une alternative à la politique de «division» de Nicolas Sarkozy», l’ex-Premier ministre n’avait pas ouvertement rompu avec l’UMP, renouvellant même par courrier, le 30 juillet, son adhésion. «Ce n’est pas à moi de me prononcer sur sa stratégie» mais «visiblement, il ne veut pas rompre avec sa famille politique», avait commenté Xavier Bertrand, alors secrétaire général du parti présidentiel.

Le président de République solidaire n’a, par la suite, pas cessé de porter de violentes attaques dans ses discours contre la politique de Sarkozy allant même jusqu’à dire qu’il représentait «l’un des problèmes de la France». Michèle Alliot-Marie, à l’époque ministre de la Justice, avait estimé que l’ancien Premier ministre devrait «se retirer du parti» s’il avait une «certaine dignité».

Source: Libération


*****

Dominique de Villepin rompt avec l'UMP

Ce n'est pas l'information la plus étonnante. En fait, Dominique de Villepin avait bien plus surpris son monde en renouvelant, l'an dernier, son adhésion à l'UMP. L'ancien Premier ministre s'était fait l'opposant numéro un à Nicolas Sarkozy, accusant même l'actuel chef de l'État d'être l'un des « problèmes de la France ». Et puis, l'air de ne pas y toucher, il avait tout de même repris sa carte au sein du Parti majoritaire. Curieux.

Mais en 2011, les choses seront différentes. C'est en tous cas ce qu'a affirmé mercredi Brigitte Girardin. Selon la secrétaire générale de République solidaire, le mouvement lancé par Dominique de Villepin en juin 2010, l'ancien Premier ministre ne renouvellera pas son adhésion à l'UMP en 2011.

L'annonce officieuse avait été faite par Dominique de Villepin lui-même mardi, lors d'un déplacement à Lyon. Alors qu'un étudiant interrogeait l'ancien Premier ministre sur son choix de rester à l'UMP malgré la création de République solidaire, l'intéressé lui aurait répondu qu'il ne renouvellerait pas son adhésion. L'information a été rapidement reprise sur Twitter et Facebook.

Surtout, cette annonce survient à la veille d'une rencontre entre Dominique de Villepin et Nicolas Sarkozy à l'Élysée. Cette entrevue survient dans le cadre de la présidence française des G8 et G20, le chef de l'État ayant souhaité rencontrer, dans cette optique, les anciens présidents et anciens Premiers ministres. C'est la première fois que les deux hommes se reverront après s'être écharpés sur l'affaire Clearstream

Source: France Soir


*****

Dominique de Villepin: "Nos regards et nos visions s'éloignent"

Interrogé par un étudiant de l'Ecole de Management de Lyon, Dominique de Villepin a franchi le pas. Il a déclaré qu'il "ne renouvellera pas son adhésion à l'UMP" en 2011.

"Je n'ai pas renouvelé ma carte cette année. et je ne l'ai pas fait parce que j'estime qu'il y a un décalage croissant entre les idées qui sont défendues par l'UMP et les français. (...) et le premier devoir d'une f'ormation politique esr de coller à la réalité.

Aujourd'hui je constate que nos regards et nos visions (celles de l'UMP NDLR) s'éloignent.

Je constate que nos idées de la République que nous nous faisons de la République n'est pas la même, que l'idée de la voix de la France de le monde que nous nous faisons n'est pas la même.

Alors je ne veux pas désesesperer, néanmoins, je n'ai pas repris ma carte de l'UMP en 2011 et je suis au sein d'un mouvement que j'ai crée et qui est parfaitement indépendant."

Source: Le Post

 

http://2villepin.free.fr/index.php/2011/02/23/1805-dominique-de-villepin-ne-renouvellera-pas-son-adhesion-a-l-ump-en-2011#c18643

 

 

.

.
.
Partager cet article
Repost0
23 février 2011 3 23 /02 /février /2011 17:18

http://www.kbinirsnb.be/cb/antelopes/Cartography/page%20carte%20Lybie.htm

 

 

Y-a-t-il une ingérence occidentale

derrière la Révolution en Lybie ?

(Atlas Alternatif, Frédéric Delorca)

 

 

 

Dans un billet daté d'hier très diffusé dans la gauche latino-américaine l'ex-dirigeant Fidel Castro accusait l'OTAN de préparer une invasion de la Libye.

 

De même le ministre des affaires étrangères vénézuélien Nicolás Maduro a formulé des voeux pour que le peuple libyen parvienne à surmonter la crise actuelle pacifiquement "sans l'ingérence de l'impérialisme dont les intérêts dans la région se sont trouvés affectés ces derniers temps". Il a par ailleurs condamné l'irresponsabilité du ministre des affaires étrangères britannique William Hague qui a fait courir le bruit que le colonel Kadhafi s'était réfugié au Vénézuela.

  kadhafi.jpg

La Libye est un allié du Venezuela (Hugo Chavez a remis à Mouamar Kadhafi récemment l'épe du Libérateur Bolivar) mais entretient aussi de bonnes relations avec l'Italie et la France (elle s'était même rapprochée ostensiblement des Etats-Unis après l'invasion de l'Irak en renonçant à son programme de production d'armes de destruction massive, avant de se déclarer déçue du fait que ce rapprochement n'ait pas permis une complète normalisation des rapports entre les deux pays).

 

A l'heure où la répression contre l'insurrection a fait plus de 250 morts, faut-il penser que la révolution libyenne est un mouvement spontané dès son origine comme en Tunisie et en Egypte (les Etats-Unis n'ayant soutenu la chute des dictateurs que lorsque l'insurrection avait déjà pris une certaine ampleur) ou s'agit-il d'une action très soutenue par les Occidentaux et destinée à "compenser" leur possible perte de contrôle sur l'Egypte - au cas où le pouvoir militaire qui a renversé Moubarak devait céder ?


 

Certains éléments d'ingérence occidentale

sont visibles en ce qui concerne la Libye

qui ne se sont pas trouvés en Egypte.


 

Ainsi, le fait que le 21 février le secrétaire général de l'OTAN Anders Fogh Rasmussen ait lui-même pris l'initiative de condamner la violence de la répression alors que sur l'Egypte et la Tunisie l'OTAN était restée muette.

 

C'est cette déclaration qui fait redouter à Fidel Castro l'existence d'un plan d'occupation militaire du pays.

 

De même le fait que le conseil de sécurité des Nations Unies qui ne s'était pas réuni à propos de l'Egypte, soit saisi, selon Al Jazeera à la demande du représentant libyen à l'ONU lui-même, Ibrahim Dabbashi, qui s'est rallié aux manifestants.

 

Le moins que l'on puisse dire est que Washington, qui s'était montré hésitant pendant plusieurs semaines à l'égard de Moubarak avant de donner un coup de pouce au coup d'Etat militaire contre lui, a les coudées plus franches sur le dossier libyen.

 

Les ingérences proviennent aussi de divers pays musulmans.

 

Le premier ministre du Qatar (pays qui héberge Al Jazeera) a saisi la Ligue arabe. La Turquie et l'Iran ont appelé le gouvernement libyen à mettre fin à la répression. En Egypte, le prédicateur membre des frères musulmans cheikh Yousouf al-Qaradawi n'a pas hésité, toujours sur Al Jazeera (en pointe dans le combat anti-Kadhafi), à lancer une fatwa appelant tout militaire libyen à tuer Mouammar Kadhafi.

 

Un des fils de Mouammar Kadhafi, Seif Al-Islam Kadhafi, que la presse occidentale présente comme un "réformiste", conscient du degré de corruption du régime, quoiqu'attaché aux idéaux socialistes du "Livre vert" de son père, a affirmé le 21 février que les partisans du colonel Kadhafi étaient confrontés à un plan de destabilisation provoqué par des éléments libyens et étrangers visant à détruire l'unité du pays et instaurer une république islamiste. Il a souligné que son père n'était pas un dictateur prêt à quitter le pays avec le butin de l'argent volé au peuple comme les présidents tunisien et libyen, mais qu'il resterait jusqu'au bout et que l'affrontement déboucherait sur une guerre civile meurtrière "comme en 1936".

 

D'importants diplomates libyens qui ont lâché le régime de Kadhafi ont accusé celui-ci d'employer des mercenaires pour réprimer les manifestants (ce que le sous-secrétaire au ministre des affaires étrangères Khaled Al Gaeem a démenti avec véhémence), et la chaîne de télévision Al Jazeera a fait état du bombardement par l'armée des populations de Tripoli et Bengazi (d'où sont partis les troubles le 15 février), alors que le gouvernement a évoqué le bombardement de dépôts d'armes.

 

Après l'incendie de nombreux batiments publics, la police se serait retirée de nombreuses villes.

 

Mais les informations sont difficilement vérifiables, les journalistes n'étant pas autorisés à se rendre dans le pays.

 

http://atlasalternatif.over-blog.com/article-y-a-t-il-une-ingerence-occidentale-derriere-la-revolution-en-libye-67817151.html

Partager cet article
Repost0
23 février 2011 3 23 /02 /février /2011 16:20
L'apocalypse sur Grenoble
Gwichin  -  http://www.planete-powershot.net/photos/18751-l-apocalypse-sur-grenoble.html
.
Bonjour à toutes et à tous,
 
Cela fait un moment que nous vous prévenons de retirer votre argent des banques et de faire des provisions sur des produits de consommation courante.
Il est temps de le faire, et si possible avant le mois de mai.
 
Ne restez pas démunis face à ce qui se prépare actuellement non seulement dans le monde, mais surtout dans le cosmos.

Plusieurs raisons de vous préparer,
ci-dessous :
 
1 -  les éruptions solaires qui vont aller en s'accélérant et qui risquent d'interrompre les systèmes électroniques et électriques. Dans ce cas aucune banque ne pourra fonctionner car tout est informatisé et aucun distributeur ne fonctionnera. Si cela devait se produire, vous ne pourrez même plus vous rendre à votre banque pour demander à retirer votre argent, car aucun accès à vos comptes ne pourra être réalisé sans accès au système informatique. De plus vous risquez de ne plus pouvoir utiliser aucun moyen de communication ou de transport (Internet, téléphone, voiture, motos, etc..) , tout fonctionnant à l'électricité. Sans compter que vous risquez de pas pouvoir vous chauffer ni de faire cuire quoi que ce soit, si tous vos systèmes sont électriques. Cela veut dire aussi, que vos véhicules ne pourront plus fonctionner, que les stations services seront bloquées sans électricité et que les camions de marchandises seront immobilisés et ne pourront plus circuler. La vie telle que nous la connaissons actuellement risque de s'arrêter d'un moment à l'autre. Ne restez pas démunis !
 
Voir les alertes qui sont en train d'être données par la NOAA et la NASA.
 
Les Etats-Unis doivent prendre au sérieux la menace de tempête spatiale, avertissent les expertshttp://www.lepouvoirmondial.com/archive/2011/02/22/les-etats-unis-doivent-prendre-au-serieux-la-menace-de-tempe.html
.
2 - A cause des cataclysmes que nous subissons dans le monde et de la destruction des cultures et des plantations,  les prix des denrées alimentaire de base sont en train de grimper partout dans le monde, et la famine risque de s'installer.
Lire les deux fichiers en pièces jointes. Les Lettres de LIESI N° 223 et 224.
 
.
3 - les troubles au Moyen-Orient qui sont en train de prendre d'énormes proportions avec les peuples arabes qui se réveillent et qui veulent légitimement se libérer du joug de leurs dictateurs.
Plusieurs pays musulmans enregistrent des révoltes des peuples : la Tunisie, l'Algérie, la Syrie, le Liban, l'Egypte, la Syrie, le Yémen, Bahreïn, etc...
 
Le paysage politique est en train de changer depuis la chute en Egypte du dictateur Moubarak qui a été mis en place et financé depuis des décennies par les USA et Israël.

Il en a été de même pour tous les dictateurs mis en place dans les pays musulmans par les alliés indéfectibles : US/Israël.

Or, les peuples arabes qui se réveillent invoquent le fait que le sionisme n'est pas compatible avec le Coran et la culture musulmane.
 
Nous vous rappelons que c'est l'armée qui gère l'Egypte qui a été formée et financée par les USA et Israël, et que celle-ci depuis la chute de Moubarak et l'éviction du pouvoir de Souleymane, un pion des US/Israël, et un agent de la CIA et du Mossad, c'est l'armée qui décide et qui gère le pays.
  
Egypte : une armée formée et équipée par le Pentagone
 
L'armée Egyptienne semble désormais se rapprocher des volontés du Peuple Egyptien.
Nous en voulons pour preuve, l'autorisation qui a été accordée à l'Iran de faire emprunter le canal de Suez à deux navires de guerres Iraniens qui doivent rejoindre la Syrie et qui assurent désormais un contrôle dans la mer méditerranée. Une première depuis la révolution islamique de 1979. Ce qui ne manque pas d'inquiéter Israël.
 
Face à la possible parade navale iranienne, Israël en alerte maximale (on ne voit pas où se trouve la parade de navires, ne s'agissant que de 2 navires de guerre) !

Extrait : Le général de réserve Yaakov Amidror, expert en renseignements militaires, dire que ces bâtiments ne constituent pas des menaces pour Israël car en Méditerranée, de très gros porte-avions battant pavillon américain circulent également........ Même si des experts du Proche-Orient affirment qu’un affrontement immédiat est improbable, il n’en demeure pas moins que l’Iran donne ainsi un message politique de grande facture, affirmant désormais sa présence militaire. Il rassure par la même occasion ses alliés libanais, syriens, marocains, tunisiens et égyptiens.
 
Les leaders des frères musulmans sont de retour en Egypte après l'éviction de Moubarak du pouvoir. Après 30 ans d'exil, Youssouf Al-Qaradawi leader des frères musulmans est rentré dans son pays vendredi dernier, pour y diriger la prière devant plusieurs millions d’Égyptiens qui étaient rassemblés sur la désormais célèbre place Tahrir au Caire.
Pour pouvoir faire cette prière devant 3 millions d'Egyptiens rassemblés, il a bien fallu que celui-ci obtienne l'autorisation de l'armée Egyptienne.
Voir ci-dessous la vidéo du rassemblement.
3 millions d’Egyptiens pour reprendre Jérusalem

Après 30 ans d’exil, Youssouf Al-Qaradawi leader des frères musulmans est rentré dans son pays vendredi dernier, pour y diriger la prière devant plusieurs millions d’Égyptiens qui étaient rassemblés sur la désormais célèbre place Tahrir au Caire. Le leader spirituel de la confrérie des frères musulmans a déclaré que « la révolution n’était pas finie », et qu’il ne fallait « laisser personne s’en emparer à la place du peuple Égyptien ».“Un message à nos frères en Palestine: je nourris l’espoir que, tout comme Allah m’a permis de voir le triomphe de l’Egypte, Il me permettra d’assister à la conquête de la mosquée Al-Aqsa (Jérusalem) et de prêcher dans la mosquée Al-Aqsa.” a t il annoncé. Il a ensuite exprimé le souhait de faire prochainement un discours dans la mosquée Al-Quds… ce à quoi la foule a répondu ainsi ‎ “on marche sur Jérusalem, martyrs par millions” et “Jérusalem on arrive” ! Allah o Akbar Allah o Akbar Allah o Akbar !!

3Millions d'égyptiens chantent :"Jérusalem, Al Qods, on arrive" ! Allah o Akbar Allah o Akbar Allah o Akbar. Nos frères Musulmans et Chrétiens de Palestine, massacrés depuis plus de 60ans par les juifs sionistes, seront bientôt libres ! Allah o Akbar Allah o Akbar Allah o Akbar

3 Millions d’égyptiens chantent :”Jérusalem, on arrive” ! - Vidéo
http://www.dailymotion.com/video/xh4kur_3-millions-d-egyptiens-chantent-jerusalem-on-arrive_news

 

En clair, il s'agit d'un appel à la guerre sainte ou à l'intifada.

Le Hezbollah se réveille à son tour et demande aux membres de la guérilla chiite libanaise de se tenir prêts à envahir le nord d'Israël.

BEYROUTH (AP) — Le chef du Hezbollah, Hassan Nasrallah, a exhorté mercredi les membres de la guérilla chiite libanaise à se tenir prêts à envahir le nord d'Israël.

"Je dis aux saints guerriers de la Résistance islamique d'être prêts pour le jour où, si la guerre nous est imposée, votre commandement vous demandera de contrôler la Galilée", a déclaré le cheikh Nasrallah dans un discours télévisé.

Mardi, le ministre israélien de la Défense Ehoud Barak s'est rendu dans le nord de l'Etat hébreu. Il a dit aux soldats israéliens qui y sont postés que le calme régnant actuellement à la frontière israélo-libanaise risquait de ne pas durer.

"Cela ne durera pas toujours et dans certaines conditions, cela pourrait se détériorer", a prévenu Ehoud Barak. "Il serait alors fait encore appel à vous".


La guerre de 34 jours qui a opposé le Hezbollah à Israël en 2006 avait fait 1.200 morts parmi les Libanais et 160 parmi les Israéliens. AP

http://tempsreel.nouvelobs.com/actualite/monde/20110216.FAP5142/le-hezbollah-menace-d-envahir-la-galilee.html

 

Si tous les peuples musulmans arrivent à se rassembler, ils vont tous se focaliser sur Israël et nous sommes sans doute actuellement les témoins des prémices de la 3ème guerre mondiale.


Retenez que si les sionistes qui nous gouvernent en France et en Europe par le biais du Bildenberg Group, osent mettre un droit de véto à la révolte légitime des peuples musulmans, nous aurons droit fatalement, à des guerres civiles en France et en Europe.


Autant de raisons de vous préparer, de retirer votre argent des banques et de faire des réserves de nourriture.


Un homme averti en vaut deux et vous ne viendrez pas dire que vous n'étiez pas prévenus.

Bonne journée à toutes et à tous.

Bien cordialement.


Mirella CARBONATTO

Partager cet article
Repost0
23 février 2011 3 23 /02 /février /2011 13:02

Mercredi, 23 Février 2011 08:41

IRINN - Malgré les revendications du peuple égyptien, en faveur du départ du Premier ministre du gouvernement transitoire égyptien, Ahmed Chafiq, les membres de son cabinet ont prêté serment.
IRIB - L’ONU a condamné, mardi, la démarche israélienne consistant à détruire les maisons palestiniennes, en Cisjordanie.
IRIB- 10 manifestants ont été blessés, mardi, dans un affrontement entre les manifestants pro et anti-gouvernementaux, à Sanaa, au Yémen.
Mardi, 22 Février 2011 20:26
Des affrontements se poursuivent au Yémen IRIB - Des heurts entre des milliers de manifestants et partisans du régime, munis de matraques et de poignards, ont fait cinq blessés, mardi, à Sanaa.
Mardi, 22 Février 2011 19:24
Manifestations d'envergure, à Bahreïn IRIB - Le peuple bahreïni, en organisant des manifestations d'envergure,  à Manama, a demandé le renversement du gouvernement.
Bahreïn : nouvelles manifestations, IRIB- Les protestataires bahreïnis ont organisé, hier, sur la place de la Perle, le plus grand rassemblement (300.000 personnes) de ces derniers jours.
La France et l'Arabie saoudite signent un accord de coopération nucléaire IRIB - La France et l'Arabie saoudite ont signé, mardi, à Riyad, un accord de coopération, dans le domaine du nucléaire civil, ont annoncé les deux parties.
Bahreïn: le préalable de l'opposition pour le dialogue IRIB - L'Assemblée nationale démocratique de Bahreïn a subordonné le dialogue avec le gouvernement à l'acceptation des préalables de l'opposition.
Mardi, 22 Février 2011 12:32
Un haut conseiller de Netanyahou démissionne IRIB - Le conseiller du Premier ministre du régime sioniste, Benyamin Netanyahou, en matière de sécurité, Uzi Arad, a présenté sa démission, dimanche soir, après des mois de tensions.
L’opposition yéménite a refusé toute négociation IRIB - Au dixième jour des manifestations, le peuple yéménite a annoncé que la démission d’Ali Abdallah Saleh est la condition sine qua none, pour mettre un terme aux manifestations.
Bahreïn : les manifestants veulent la démission du gouvernement IRIB - Des centaines de Bahreïnis se sont réunis sur la place de la Perle, exigeant le renversement total du gouvernement royal.
Le passage de Rafah a été ouvert aux étudiants palestiniens IRIB - Les responsables égyptiens ont fait part de l’ouverture du passage frontalier de Rafah qui relie le nord de l’Egypte à la bande de Gaza.
Irak : une explosion, à Samarra, a fait 10 morts, tous, des policiers IRNA - Dix policiers irakiens ont été tués, ce lundi matin, suite à l’explosion d’une voiture piégée, à Samarra.
Bahreïn : les manifestants réclament la chute du régime au pouvoir Farsnews - L’unique revendication des protestataires bahreïnis est le renversement du régime au pouvoir dans ce pays, selon l’un des opposants.
http://www.rfi.fr/
Partager cet article
Repost0
23 février 2011 3 23 /02 /février /2011 12:28

 

Skype, service illicite en France ?
 Un coup téléphoné ?

 

Skype

 


 

Le service de téléphonie sur Internet voit son avenir en France menacé par plusieurs risques juridiques. Emmanuel Paquette, journaliste de l’Express, révèle ce matin sur son blog que le service de téléphonie sur IP pourrait être sanctionné pénalement.

 


Des experts du cabinet de sécurité Symantec annoncent avoir trouvé le code

 


La faute au non respect des règles du jeu qui s’appliquent aux opérateurs en France. « L’Arcep a demandé à l’entreprise de se conformer sur trois points : les interceptions des appels pour des raisons de sécurité (mise sur écoute), l’acheminement des appels d’urgence, et la mise en place de la portabilité du numéro de téléphone (SkypeIn) » indique notre confrère. En vain : Skype n’aurait toujours pas respecté ces déclarations dont le défaut est sanctionné d’un an d’emprisonnement et 75 000 euros d’amende.

L’Arcep avait saisi le Procureur de la République en 2007 sur ce point mais la procédure était gelée, Skype ayant depuis fermé ses bureaux français pour s’installer au Luxembourg. Néanmoins, indique l’Express, elle pourrait être réactivée, en raison de « la volonté du groupe de se coter en bourse au second semestre de cette année [qui] risque de faire ressurgir ce risque financier ».


 

Rédigée par Marc Rees le mardi 22 février 2011 à 11h36 (23117 lectures)
Source de l'INformation : L'Express

Lien : http://www.pcinpact.com/actu/news/62065-skype-arcep-operateurs-telecommunications-declaration.htm?vc=1#vc

Partager cet article
Repost0
23 février 2011 3 23 /02 /février /2011 12:14
DEMOSOPHY
Livre interdit de publication en France,
disponible seulement par internet

A relayer !

Définition de la DEMOSOPHIE
.
Démosophie est un néologisme composé de "Demos" (peuple) et "Sophia" (sagesse). Ce néologisme a été enregistré pour la première fois en 1990 par Eric Fiorile, auteur d'un ouvrage du même nom (non publié), enregistré auprès de l'Institut de la Propriété Intellectuelle à Paris.

En 2010, il publie cet ouvrage, réactualisé avec l’aide de nombreux libres penseurs de toute la planète, en plusieurs langues (Demosophy en anglais, Demosophía en espagnol).

Ce livre décrit le concept de la Démosophie comme un modèle de société qui, au lieu d'être dirigée par l'oligarchie politique issue de la République, le serait par l'élite intellectuelle du pays, sans aucune sélection par la situation sociale, donc sans partis politiques, ni élections de dirigeants.

Ce modèle mettrait en place des dirigeants sélectionnés par des études, puis par concours, n’ayant d’autres pouvoirs que ceux d’appliquer les directives de l’autorité suprême.

L’autorité suprême serait exercée directement par le peuple tout entier.

Ce modèle de gouvernement interdirait toute forme de corruption, ce qui nuirait aux intérêts des multinationales et provoquerait l’enrichissement des individus et des petites entreprises au détriment des banques et des grandes sociétés.
Le peuple deviendrait « l’état » en remplacement d’une classe politicienne qui serait condamnée à disparaître.

Toutes les grandes entreprises, matières premières, et sources de production passeraient donc sous le contrôle direct du peuple, ce qui provoquerait un effondrement des prix dans tous les secteurs liés à l’énergie et une reprise économique générale qui parviendra peu à peu à compenser le pillage politique des cinquante dernières années.

L’objectif est que la démosophie soit représentée dans divers pays à partir de 2012 lors d’élections présidentielles, tant pour mettre fin à la crise sociale et économique que pour offrir une autre alternative au « Nouvel ordre Mondial ».

Le concept démosophique est soutenu par des libres penseurs de tous pays, surtout dans les milieux scientifiques et dans la Presse libre.

Partager cet article
Repost0
23 février 2011 3 23 /02 /février /2011 11:19

 

media-brainwash-j.jpg

 

 

Médias occupés,

ça suffit !

par eva R-sistons

 

 

Vous qui occupez nos Médias,

nous vous disons : ca suffit ! 

 

En permanence,

les Médias sont utilisés

pour nous dresser contre les Musulmans,

assimilés à des Islamistes, à des terroristes.

Et par exemple, les Iraniens

n'ont jamais attaqué personne !

Pourtant, ils sont sans cesse diabolisés !

Les armes de destruction massive

qui menacent l'humanité

appartiennent à l'Occident !

 

Ca suffit, le terrorisme des Médias !

Ca suffit, l'incitation au rejet,

aux discriminations,

à la xénophobie,

à la haine raciste !

En d'autres temps, celle-ci a conduit aux progroms,

est-ce cela que vous voulez ?

Alors pourquoi commémorer tous les jours

l'horreur de la Shoah,

si c'est pour préparer celles de demain,

tous les chocs de civilisation infâmes,

toutes les Nuits de Cristal,

tous les génocides ?

 

Vous n'avez pas le droit

au nom de votre idéologie élitiste

et dominatrice,

de détourner les Médias de leur fonction,

c'est-à-dire l'information neutre et plurielle,

au profit d'incitations au racisme et à la haine !

 

C'est un abus scandaleux,

cessez de polluer nos médias

à des fins racistes et sulfureuses !

 

Et cessez de mettre en avant

vos candidats ennemis des peuples, interchangeables,

les Sarkozy ou les DSK,

nous n'en voulons pas,

vos sondeurs mentent,

ils sont payés par les Puissances de l'Argent

qui font de la vie des citoyens un enfer !

 

Citoyens,

libérons nos Médias occupés,

ou boycottons-les

puisqu'ils sont utilisés

à des fins de propagande

pour l'Empire prédateur et... va-t-en guerres !

 

Colère d'eva R-sistons

attachée à la neutralité et au pluralisme,

à l'information - digne de ce nom !

 

N.B. :  Que font les Associations contre le racisme,

elles ne réagissent pas face au déferlement

d'incitations au racisme et à la haine

sur nos chaînes de télévision

ou dans nos Médias ?

 


decrochons-de-la-TV-copie-3.jpg



Tags :

 

Iraniens, médias, terrorisme, sionisme, progroms,

Musulmans, Islamistes, sionistes, racisme, Nuits de Cristal,

Occident, armes de destruction massive, DSK, Sarkozy, Shoah

 

Partager cet article
Repost0
23 février 2011 3 23 /02 /février /2011 11:16

Alimentaire : Où va-t-on ?

 

http://jambudveep.files.wordpress.com/2011/01/image003.jpg

http://jambudveep.files.wordpress.com/2011/01/800px-v-m-_doroshevich-east_and_war-british_india-_corpses_of_famine_victims.png

http://jambudveep.wordpress.com

 

Les rapports se succèdent aux Etats-Unis

attestant que l'offre alimentaire est en nette diminution.

 

 

Le 12 janvier 2011 le Département américain de l'Agriculture (USDA-US Agriculture Département) a sensiblement réduit ses estimations de récoltes mondiales des principales cultures. Conséquences déjà visibles : par rapport à juin 2010, les prix du soja ont grimpé de 56% ceux  du maïs de 95% et le blé est en progression de 80%.

 

Et ce n'est qu'un début ! il n'est pas impossible de voir les cours du blé, compte tenu de la spéculation, grimper de 600%. (Un politicien américain bien renseigné, confie : "en termes de production physique, on aurait les moyens de renverser rapidement la tendance, grâce à une collaboration internationale et au lancement de grands projets d'infrastructure. Toutefois, cette orientation est loin d'être l'intention de l'oligarchie qui manipule les marchés et spécule sur la vie des gens").

 

 

La famine arrive et le gouvernement américain poursuit sa politique consistant, en 2011, à consacrer près de 40% de la production de maïs à l'ethanol. Pas étonnant que les grandes surfaces alimentaires américaines commencent à ériger des MIRADORS avec des personnels prêts à tirer sur les pauvres qui voudraient se servir sans payer.

 

Cela fait des années que l'arnaque des biocarburants provoque la mort de millions de pauvres gens, mais cette fois, le monde entier va être concerné par l'effondrement de la production alimentaire.

 


Nous sommes gouvernés par des voyous,

des lâches

et des êtres cupides.


 

Dans une interview publiée dans "Les Echos" du 13 janvier 2011, Olivier de Schutter (rapporteur spécial de l'ONU pour le droit alimentaire) disait : La volatilité des prix est due à la spéculation sur les marchés dérivés, qui offrait au départ une certaine assurance au producteur et à l'acheteur.


"Mais depuis 2005-2006 et la libération des marchés dérivés aux Etats-Unis, les investisseurs ont changé de nature. Fonds d'investissement, fonds de pension et autres fonds spéculatifs, qui ont une force de frappe financière considérable, ne sont pas des spécialistes des marchés agricoles. Une sorte d'économie de casino s'est développée avec une logique purement spéculative".


 

Jean Zigler,

prédécesseur d'Olivier de Schutter à l'ONU,

propose que les banquiers responsables de la crise 

soient jugés devant un tribunal de Nuremberg.

 

 

Selon Oliver de Schutter, les stocks mondiaux de céréales, toutes catégories confondues, ne seront plus que de 427 millions de tonnes en 2011, contre 489,8 en 2009 ! plus des deux tiers viennent des Etats-Unis et de l'Union européenne.

 

En quelques mois, les prix des pâtes a grimpé de 30% en euros. "Les marchés sont très serrés", explique Joseph Glauber, économiste en chef de l'USDA, " Nous devons malheureusement nous attendre au pire, cela ne fait aucun doute. Par exemple, pour les Etats-Unis, les stocks de maïs devraient atteindre leur plus bas niveau de ces quinze dernières années avec une baisse de 56% par rapport à l'année dernière".

 

En réalité, la situation couve depuis 2008 et elle prend une tournure dramatique. Le système de gouvernance des mondialistes est en train de produire ce qui est attendu : (récemment, Pascal LAMY, socialiste ET mondialiste, a confié : "la hausse du prix des aliments provoque une inflation mondiale, sans compter des troubles politiques que nous aurions pu difficilement imaginer").

 

Le scandale est d'autant plus important que les grands cartels de denrées alimentaires ont encaissé des profits indécents en 2010. Cargill se vantant d'une hausse de 74% de ses gains pour la période juin-septembre, par rapport à 2009.

 

La perte de la souveraineté alimentaire est un des signes supplémentaire de la fin d'une époque.

 

Dominique Strass kahn, vient de souligner à Singapour devant un parterre de personnalités médusées : "Alors que les tensions entre les pays s'accroissent, nous pourrions voir une montée du protectionnisme, sur le plan commercial et financier.. et l'instabilité sociale et politique croître entre les nations, et même la guerre."   Ce genre de phrase n'est pas anodin. c'est un message à ceux qui savent lire et entendre.


*

http://millesime.over-blog.com/article-alimentaire-ou-va-t-on-67875861.html

Partager cet article
Repost0
23 février 2011 3 23 /02 /février /2011 08:55
Le président islandais Olafur Ragnar Grimsson
STR New / Reuters
http://www.lexpansion.com/economie/l-islande-peut-elle-refuser-de-payer-sa-dette_224023.html
Le Président islandais en appelle au peuple

 

   

 

22 février 2011 (Nouvelle Solidarité) – Pour la deuxième fois en un an, le président de l’Islande, Olafur R. Grimsson, a refusé de signer un accord adopté par le parlement, destiné à compenser les pertes britanniques et hollandaises découlant de la faillite de Landsbanki Islands hf, en octobre 2008. A la place, il compte tenir un référendum sur la question.

 

C’est en décembre que cet accord avait été conclu, prévoyant de rembourser les 5 milliards de dollars de pertes enregistrées par des déposants anglais et néerlandais, accord approuvé le 16 février par 44 des 63 législateurs islandais. Les citoyens s’étaient cependant mobilisés, plus de 42 000 des 318 000 habitants de l’île (soit plus de 13 % de la population) signant une pétition demandant au Président de bloquer l’accord. Après réception des signatures, Grimsson a décidé de soumettre le projet à un plébiscite. La législation précédente sur le même accord avait été rejetée par 93 % des électeurs en mars 2010.

 

Grimsson a souligné la volonté populaire de « voir le peuple, aux côtés du parlement, agir en législateur dans cette affaire ».

 

http://www.solidariteetprogres.org/article7454.html


 

 

 

A lire :

 

 

 

Irlande : il est encore temps de griller les créanciers internationaux !
 

22 février 2011 (Nouvelle Solidarité) – A trois jours d’une élection générale décisive pour l’avenir de l’Irlande et de l’Europe, le chef du parti corrompu Fianna Fail n’a pas peur du ridicule et tente tout ce qu’il peut pour récupérer des voix ; il accuse le Sinn Fein de mentir au peuple lorsqu’il affirme que l’Irlande peut rejeter unilatéralement le plan de renflouement UE/FMI.


Le Président du Sinn Fein, Gerry Adams, a répondu que cela ne fait que confirmer la « folie » qui gouverne le parti au pouvoir. « Ce n’est pas le Sinn Fein qui est responsable de la crise économique ; ce n’est pas le Sinn Fein qui a abandonné ce qui restait de notre souveraineté ; ce n’est pas le Sinn Fein qui a fait passer l’intérêt des gros banquiers et des plus fortunés avant l’intérêt des citoyens irlandais. Le Sinn Fein affirme que les contribuables ne peuvent pas assumer le plan de renflouement UE-FMI. Et notre conception est partagée par de nombreux économistes reconnus. »
Le parti de Gerry Adams a d’ailleurs annoncé qu’il organisera un referendum pour que le peuple décide d’abandonner ou non le plan.

La ligne de fracture de ce referendum a d’ailleurs été tracée par l’économiste irlandais David McWilliams dans un article intitulé « Il est encore temps d’économiser plusieurs milliards ». McWilliams est le créateur du site web thepeopleseconomy.com ayant pour but de répondre aux questions des citoyens sur le renflouement et d’organiser des cours pour les candidats qui veulent des solutions. Dans son article, il propose la tenue d’un referendum sous l’égide de l’article 27 de la Constitution – « les enjeux d’importance nationale » – pour restructurer la dette des banques irlandaises et la séparer de la dette souveraine. « Cela donnerait au gouvernement le mandat pour dire à la BCE que l’on a pas d’autre choix que de rendre les dettes à qui elles appartiennent » !

http://www.solidariteetprogres.org/article7455.html


A lire :

Partager cet article
Repost0
23 février 2011 3 23 /02 /février /2011 08:53

 

 

 

Les chemtrails:

Maintenant on en parle à la télé !


 

 

"Tout arrive"... Et les sujets tabous arrivent parfois aussi à émerger jusque dans les grands médias officiels; même si les chemtrails y sont présentés comme une "croyance conspirationniste", c'est déjà un début, l'on en parle, donc cela peut, à la longue, finir par susciter réflexion et prise de conscience...


La vidéo ci-dessous montre un journal télévisé américain qui en quête et invite ses téléspectateurs à se prononcer sur la question sur leur site ou Facebook. Bien sûr, c'est en anglais, mais il y a aussi un sous-titrage en français...

 

Alors avant l'émotion

d'abord, place à la logique!

 

http://artdevivresain.over-blog.com/article-les-chemtrails-a-la-tv-67599805.html

Partager cet article
Repost0
23 février 2011 3 23 /02 /février /2011 08:31

Fidel Castro Met En Garde Contre Une intervention Militaire De L’OTAN En Libye

Lors de l’une de ses « réflexions » paraissant régulièrement dans la presse cubaine Castro avertit que sous l’impulsion des US et pour s’accaparer les richesses naturelles du pays dont le pétrole, l’OTAN se prépare à envahir la Libye.



Fidel Castro Met En Garde Contre Une intervention Militaire De L’OTAN En Libye


Selon Fidel Castro les Etats Unis n’hésiteront pas à donner l’ordre à l’OTAN d’envahir la Libye afin de mettre la main sur les réserves pétrolières de ce pays à la faveur d’une situation présentée comme des plus chaotiques et dans une ambiance fiévreuse de surenchère médiatique sur ce qui se passe en Libye.

Hors la presse étrangère ne peut pas couvrir de l’intérieur les manifestations et la violente répression en cours en Libye donc ce qui se passe réellement reste de l’ordre de l’inaccessible. Même Al Jazeera qui a réussi à couvrir ce qui se passait en Tunisie en Egypte au Bahreïn s’est vu privée de couverture son relais satellitaire ayant été brouillé.

Par qui ?

Kadhafi dispose -t-il des moyens technologiques d’un tel brouillage ?

Ou bien ce brouillage sert t-il à amplifier «l’effet chaos » nécessaire pour convaincre l’opinion publique mondiale de la nécessité d’une intervention militaire de l’OTAN en Libye ?

Pour ce qui est des « révolutions » dans les pays arabes on est désormais passé au Plan B de contre insurrection et récupération par les US et leurs alliés UE, Israël et consorts.

Les démissions en masse de diplomates et autres responsables politiques libyens sont-ils le prélude à l’installation d’un autre « gouvernement de transition » intégré au Nouvel Ordre Mondial libre échangiste cette fois en Libye ?

« Il est absolument évident que les Etats Unis ne se soucient pas du tout de la paix en Libye et n'hésiteront pas à donner l'ordre à l'Otan d'envahir ce riche pays. C'est peut-être une question d'heures ou de jours" affirme Castro. Selon lui "il faudra attendre" de savoir ce qui relève "de la vérité ou du mensonge" dans les informations faisant état d'une violente répression des mouvements de protestation, qui a fait des centaines de morts, selon diverses organisations humanitaires.

Fidel Castro a notamment qualifié de "mensonge, non dénué d'"intentions perfides", l'information qui a circulé sur une fuite de Kadhafi au Venezuela dont le président Hugo Chavez, fils spirituel de Fidel Castro, s'est rapproché ces dernières années du dirigeant libyen. "En ce qui me concerne, je n'imagine pas le leader libyen abandonnant son pays et ses responsabilités", a déclaré Castro. Et de conclure :

"Une personne honnête s'opposera toujours à toute injustice quelle qu'elle soit commise contre n'importe quel peuple du monde, et, en cet instant, la pire de toutes serait de garder le silence devant le crime que s'apprête à commettre l'OTAN contre le peuple libyen »

Actuellement prés de 80% du pétrole de la Libye est exporté vers l’Union Européenne soit 10% de la totalité des importations de l’UE qui jusqu’à présent s’est fort bien accommodée du régime dictatorial et politiquement très excentrique de Kadhafi réintégré dans le «concert des nations » après quelques années de mise au ban et sanctions - dont l’embargo sur les exportations pétrolières instauré par les US. Grâce à ses pétrodollars Kadhafi a pu moderniser ses équipements militaires (avions hélicoptères missiles…) fournis par les puissances occidentales exportatrices et utilisés actuellement pour contrer les manifestations en bombardant les opposants au régime mais aussi en les faisant mitrailler dans les rues par des mercenaires importés et parachutés de pays africains voisins.

Les US ont de grandes ambitions concernant les richesses naturelles du continent africain dont le pétrole et le gaz leur principal objectif étant de se les approprier pour ensuite dicter leurs conditions aux pays demandeurs tels les pays de l’UE, le Japon gros consommateur importateur mais aussi les pays émergeants comme la Chine et l’Inde. C’est dans cette perspective qu’a été crée AFRICOM, le commandement militaire US spécifiquement dévolu à l’Afrique.

Intervention de l’OTAN ou de son fidèle serviteur l’AU ?

Mais c’est surtout par le biais de son bras armé européen l’OTAN dont font partie d’anciens empires coloniaux ayant eu autrefois main mise sur ces richesses africaines tels la France, la Grande Bretagne, l’Espagne, le Portugal, la Belgique, l’Allemagne, l’Italie … que les US comptent étendre leur emprise hégémonique énergétique.

Selon un article récent de la Revue Afrique du Kenya l’OTAN et l’AU ( UA :Union Africaine qui compte 53 pays membres) se préparent à signer un traité de partenariat militaire faisant état d’informations rapportées par des fonctionnaires de l’AU dont le siège est à Addis Abeba en Ethiopie. Cet article précise également que l’OTAN négocie l’ouverture d’un bureau de liaison aux quartiers généraux de l’AU et que le département des affaires légales de l’OTAN « est entrain de finaliser avec son homologue de l’AU la rédaction du nouveau pacte qui sera bientôt signé ».

Le Commissaire pour la Paix et la Sécurité de l’AU, Ramtane Lamamra, a « confirmé que l’OTAN doit signer un accord militaire avec l’AU » visant surtout à consolider la Force d’Intervention Africaine pour la Stabilité (ASF) comprenant plusieurs brigades d’intervention rattachées aux cinq zones économiques du continent (Nord, Est, Ouest, Centre et Sud).

La mission dévolue à l’ASF c’est d’intervenir autrement dit d’envahir et d’occuper certains pays africains considérés comme « instables » c'est-à-dire récalcitrants au Nouvel Ordre Mondial libre échangiste des US et de leurs alliés européens. Lamanra a déclaré que « l’Afrique aimerait apprendre de l’OTAN sur les transports aériens stratégiques de troupes, les communications avancées, la rotation d’unités importantes parmi des régions et répondre aux défis logistiques » ajoutant que « l’OTAN est un bon modèle à utiliser pour construire l’ASF ».

Toujours selon cet article des « experts ont dit que l’Afrique devient le champ de bataille stratégique entre les puissances mondiales et en particulier les US, l’UE, la Russie, la Chine… » les deux dernières investissant massivement sur le terrain dans l’exploitation des ressources de certains pays africains directement en compétition avec les multinationales US/UE.

Kadhafi s’est toujours élevé contre la création de l’AFRICOM et a vu d’un mauvais œil ce rapprochement OTAN/AU.

Donc sous couvert de manifestations populaires pour exiger la fin de la dictature Kadhafi et réprimées par un bain de sang, il n’est pas impossible que l’US/OTAN directement ou soit via ses collaborateurs de l’AU décident d’une intervention militaire en Libye au prétexte d’arrêter les massacres mais en réalité pour prendre le contrôle des richesses pétrolières de la Libye.

Après une pause de quelques décennies pendant laquelle on a fait croire aux peuples «décolonisés» qu’ils étaient libres tout en leur imposant des dictateurs tortionnaires, le colonialisme occidental US/UE ne cache plus ses ambitions ni en Afrique, ni au Moyen Orient, visant directement le contrôle et l’exploitation des ressources énergétiques aux détriments de leurs propriétaires les peuples autochtones à qui on essaie de voler encore une fois leurs justes révolutions. L’époque des « élites nationales » servant de gouvernements fantoches et se servant grassement dans les caisses des états est révolu retour à l’exploitation directe brutale cette fois sous la botte coloniale des forces d’intervention mondiales US/OTAN.

 

http://www.planetenonviolence.org/Fidel-Castro-Met-En-Garde-Contre-Une-intervention-Militaire-De-L-OTAN-En-Libye_a2377.html

Partager cet article
Repost0
23 février 2011 3 23 /02 /février /2011 00:30

NOM-jeu-des-j.jpg

 

CALENDRIER DU NOUVEL ORDRE MONDIAL
 
Des chercheurs qui suivent les avances du « Nouvel Ordre Mondial » depuis plus de dix ans, se sont unis pour effectuer un bilan et analyser la progression en cours (certains nomment cela une « étude socio-géopolitique »).
Concrètement, cela consiste en l’examen des acquis selon le plan établi et en l’examen de l’utilisation actuelle des ressources (par exemple, imaginons un pays où toute la population meure de faim, et où les dirigeants ont chacun deux jets, un hélicoptère et cinq Rolls, si le budget est consacré à construire un nouvel aéroport, qu’une commande est passée pour acheter une dizaine d’hélicoptères supplémentaires et une piscine d’hiver pour chaque dirigeant, on peut supposer que durant l’année à venir, la famine continuera. A l’inverse, si ces mêmes dirigeants passent commande d’installations d’irrigation, de semences et de bétail, on pourra en déduire que probablement la famine commencera à se réduire).


Plus nous disposons de paramètres,
et plus il est facile de deviner la suite,
en voici quelques uns parmi les plus notables :


ARMEE

L’une des plus importantes puissances nucléaires était la France , seul pays à pouvoir jouer un rôle distinct de l’OTAN et l’ONU. La nomination de Sarkozy a fait rentrer la France dans l’OTAN.  En 2010, les projets de fondre l’OTAN dans l’ONU sont déposés. Les généraux directement à la solde du groupe Bilderberg sont donc maintenant tous à la tête de la plus importante armée de la planète. Depuis 2005, dans tous les pays occidentaux, des groupes militaires reçoivent une formation spéciale pour l’invasion de villes, la guerre civile, et le contrôle des populations civiles. De nombreux camps de concentration sont construits et prêts à l’usage, dans toute l’Europe des camps militaires sont équipés pour pouvoir être transformés du jour au lendemain en camps de concentration pour populations civiles.

CONTRÔLE DES POPULATIONS
           
Depuis dix ans, on a vu se modifier peu à peu les lois, afin de donner plus d’autorité à la police face au simple citoyen qui ne peut plus désormais que « se soumettre à l’ Autorité ». Dans tous les pays, un contrôle total s’effectue désormais sur toutes les communications, fax, téléphone, internet. Egalement, partout de nouvelles lois (ou « normes ») régissent les émissions de radios et télévision privées afin qu’elles soient sous contrôle total. Toujours durant ces dernières années, plusieurs dizaines de satellites espions de plus en plus performants ont été mis sur orbite, le plus gros et le plus important de tous (NROL 32) fut envoyé en novembre 2010 (pleine période de crise économique). L’implant humain RFID se construit à des millions d’exemplaires, les lecteurs terrestres sont déjà installés dans toute les pays d’Europe, en Australie, au Canada, et dans tous les pays d’Asie et d’Amérique latine contrôlés par le groupe Bilderberg (Malaisie, Thailande, Mexique…). Les satellites chargés de récupérer les données, les emmagasiner et les transférer, sont déjà dans l’espace.  

GÉNOCIDE

-         Malgré plusieurs années de plaintes et dénonciations par les scientifiques, du fluor continue d’être ajouté à l’eau potable, y compris dans des eaux en bouteille ! Il faut rappeler que la particularité du fluor est d’abaisser les défenses immunitaires (comme n’importe quel autre poison à petite dose, aspartame, triclosan, monoglutamate de sodium, OGM, métaux lourds des vaccins, etc.), mais surtout d’annihiler la volonté et l’esprit de rébellion (testé d’abord par les nazis, puis dans les goulags russes et les prisons américaines sur les populations carcérales).

-       2008/2009, grâce à Internet, la première campagne de vaccination (pour la grippe H1N1) a été un échec. Durant 2010, de nouvelles lois et équipements techniques sont apparus dans chaque pays afin de contrôler internet, qui n’est donc plus un réseau libre (la censure y agit chaque jour avec plus d’intensité).  

-         2005, le statut de l’OMS change : auparavant, l’OMS pouvait « recommander » à un pays la vaccination générale, désormais elle peut « ordonner » cette vaccination par la force armée.

-         2009, mois de mai : l’OMS change le critère qui définissait ce qu’est une « pandémie ». Désormais, il n’est plus nécessaire qu’il s’agisse d’une maladie mortelle.

-         2009, mois de juillet : dans tous les pays contrôlés par le groupe Bilderberg, passent des lois dégageant les politiciens et les laboratoires de toute responsabilité concernant les effets secondaires et décès dus aux vaccins.
-         En raison de l’échec mondial de la première campagne, 2010 est épargné ; en revanche, début 2011, les principaux dirigeants de l’OMS (les laboratoires Baxter, Sanofi et Novartis) prévoient une nouvelle pandémie qui déclenchera des campagnes de vaccination obligatoire (dans chaque pays des lois passent pour que celui qui refuse soit considéré comme criminel et incarcéré ou vacciné de force). L’opération est presque prête (il ne reste que quelques pays qui n’ont pas encore adopté ces lois), les vaccins chargés aussi, il ne suffit plus que de créer quelques cas pour la lancer, et choisir le meilleur moment pour le faire (selon nos analyses, il est très probable que ce sera avant 2015). Les vaccinations provoqueront alors la plus effroyable des pandémies, et personne ne pourra dénoncer les vaccins puisque ce sont les mêmes qui contrôlent Internet, les statistiques et les médias. Il est probable qu’à cette occasion, il sera offert le vaccin-implant qui permettra ensuite de contrôler chaque individu par ordinateur.

-         Les chemtrails, dont le rôle majeur est d’abaisser le système de défense immunitaire, sont très pratiques, car les épandages journaliers peuvent être modifiés à tout moment. Ajouter aux nano robots des bactéries qui commenceront à provoquer la pandémie est ce qu’il y a de plus facile. L’intérêt d’avoir mis en place un programme de destruction du système immunitaire (fluor, OGM, Codex alimentarius, chemtrails…) est que cela n’oblige pas à utiliser un virus dangereux (ce ne sera ni Ebola, ni Anthrax), mais plutôt un virus bénin, qui n’aura donc d’effet que sur les gens dont le système immunitaire est défaillant, essentiellement les classes sociales les plus défavorisées (des études montrent qu’en 2010, une personne qui veut s’alimenter sainement dépense mensuellement six à sept fois plus qu’un client de grande surface, ça sert aussi à cela, la crise économique). Par la suite, c’est la vaccination qui permettra de contaminer les autres couches sociales, et personne ne pourra savoir que la mort est due au vaccin, puisqu’il suffira de déclarer que la personne est morte de la pandémie.

Le cocktail est prêt : crise économique, chaos social, lois pour permettre à l’OMS d’ordonner la vaccination forcée, lois pour décréter la loi martiale et installer une dictature militaire, technologie en cours (implants humains, nano robots des chemtrails et dans l’alimentation, satellites espions, Haarp…), armées prêtes, camps de concentration prêts...
Il ne manque plus que la date, mais là, c’est plus compliqué car le programme n’est pas encore complet : la Chine et la Russie se font tirer l’oreille. Ceux qui tentent d’établir leur « Nouvel Ordre Mondial » ne souhaitent pas déclencher l’anéantissement de la Chine en même temps que le chaos dans leurs pays. Il leur faut donc d’abord convaincre les dirigeants chinois de se rallier à leurs idées (pourparlers en cours), ou déclencher avant 2018 une guerre contre la Chine (d’où la construction récente des plus grandes bases militaires américaines autour de ce pays).

Avec tous ces éléments, on peut déjà se faire une idée de la date de l’établissement du « Nouvel Ordre Mondial », mais il existe aussi des éléments mal contrôlés par eux-mêmes, essentiellement en ce qui concerne l’économie. Les principales banques américaines s’en sont tiré grâce au blanchissement de la drogue qui leur fournit des bénéfices substantiels, et surtout les liquidités qui leur font défaut, mais malgré cela, leur retard à dévaluer (euro et dollar) pour affronter la Chine provoque un désastre économique qu’ils ne savent pas maitriser, et la faillite européenne commence à générer un chaos social qu’ils ne souhaitaient pas si tôt (ils pensaient pouvoir couler l’euro pour sauver leur dollar, et au lieu de cela, ce sont les deux monnaies qui s’écroulent).
Par ailleurs, leur plan de « Guerre tranquille avec des armes silencieuses » est de plus en plus connu : des gens se révoltent contre la baisse du niveau scolaire, tentent de rechercher de l’alimentation saine, se gèrent pour maintenir leur système immunitaire, et surtout, malgré la censure, multiplient les avertissements sur le Net.

Donc pas facile de déterminer des dates,
mais le plus probable :

-  2011, augmentation de la crise pour préparer le chaos social (hyperinflation, crash économique) et augmenter la défaillance générale du système immunitaire.

Entre fin 2011 et 2013, la pandémie sera probablement déclenchée « en douceur », ainsi qu’une guerre (Iran, Venezuela, Syrie, Yemen, Corée ?) Les mêmes détiennent à la fois les industries d’armement, les laboratoires pharmaceutiques et ceux de biotechnologie.

2012 à 2015 , Les dirigeants des pays occidentaux provoqueront l'instauration de dictatures militaires, les rebelles au nouvel ordre mondial éliminés (le chaos civil durant l’épuration ne durera probablement pas plus de trois à cinq ans, la résistance sera faible, essentiellement composée des jeunes).

-  2015 à 2018, les lois passeront pour rendre obligatoire l'implantation du micro-chip Rfid
2018, fin de l'humanité telle que nous l'avons connue.
.

 

Notre seule opportunité d’éviter cela : Dans la plupart des pays, les élections auront lieu en 2012. Il faut que nous parvenions à les gagner dans au moins un pays doté d’un potentiel militaire convenable (encore mieux si doté de la dissuasion nucléaire), car nous sommes encore dans la période humaine où  « seule la loi du plus fort » est en vigueur, et le plus fort, c’est l’armée. C’est elle qu’il faut convaincre de se ranger du côté du peuple.

C’est la raison d’être de la Démosophie  : Un concept de gouvernement écartant les politiciens et permettant au peuple d'un pays de gagner les élections de 2012. Comme il n’existe pas de politiciens indépendants du groupe Bilderberg, et qu'il ne peut en exister dans les conditions actuelles de l’organisation de la société, le « peuple » devra se représenter lui-même,  non pas sous forme d’un « parti politique »,  mais selon le modèle démosophique, seul modèle offrant toutes les garanties d’un gouvernement ouvert à tous et réellement impossible à corrompre. Les membres de ce gouvernement étant tous de simples individus, vierges politiquement, unis par le désir de restaurer une société saine et d’ouvrir une nouvelle voie à l’humanité afin que d’autres peuples rejettent à leur tour le concept Bilderberg. Cette voie, le gain des élections présidentielles, est la seule qui  qui conduise la Force armée à se ranger du côté du peuple

Contrairement aux apparences, il s’agit d’une voie très facilement réalisable : A ce jour, février 2011, le concept démosophique continue avec 100% d’adhésion malgré des lecteurs de nombreux pays, de toutes origines, de toutes classes sociales, etc. En clair, cela signifie que la seule diffusion du programme démosophique est suffisante pour gagner ces élections. Il ne faut donc que cela : des individus vraiment décidés à diffuser ce concept par tous les moyens pour interdire la continuité des plans Bilderberg. Voilà l’objet de la page web www.demosophie.com : Permettre à ces individus de s’unir pour s’organiser entre eux, développer conjointement avec tous les libres penseurs de la planète le meilleur programme possible, et préparer toutes les actions à mener dès les élections gagnées (entrer dans cette équipe, c’est accepter une masse de travail pour plusieurs années, pas vouloir profiter de privilèges et du luxe !).

Les élections qui auront lieu à partir de 2012 sont vitales (c'est le mot juste) pour l'humanité: Le club Bilderberg a prévu d'imposer dans chaque pays l'un de ses pantins qui aura pour mission de déclencher durant son mandat les opérations prévues (citées plus haut). La seule autre alternative est la démosophie: soit le peuple gagnera, soit ce seront les politiciens (donc le NWO), il n'existe pas de troisième option !
.
Envoyé par l'Administrateur du blog, en même temps que publié par lui (sur un site de diffusion internationale, traduit en plusieurs langues). Mes Lecteurs ont donc la primeur de ce texte capital.

 

.

DEMOSOPHY
Livre interdit de publication en France, disponible seulement par internet
.
Définition de la DEMOSOPHIE
Démosophie est un néologisme composé de "Demos" (peuple) et "Sophia" (sagesse). Ce néologisme a été enregistré pour la première fois en 1990 par Eric Fiorile, auteur d'un ouvrage du même nom (non publié), enregistré auprès de l'Institut de la Propriété Intellectuelle à Paris. En 2010, il publie cet ouvrage, réactualisé avec l’aide de nombreux libres penseurs de toute la planète, en plusieurs langues (Demosophy en anglais, Demosophía en espagnol). Ce livre décrit le concept de la Démosophie comme un modèle de société qui, au lieu d'être dirigée par l'oligarchie politique issue de la République, le serait par l'élite intellectuelle du pays, sans aucune sélection par la situation sociale, donc sans partis politiques, ni élections de dirigeants. Ce modèle mettrait en place des dirigeants sélectionnés par des études, puis par concours, n’ayant d’autres pouvoirs que ceux d’appliquer les directives de l’autorité suprême. L’autorité suprême serait exercée directement par le peuple tout entier. Ce modèle de gouvernement interdirait toute forme de corruption, ce qui nuirait aux intérêts des multinationales et provoquerait l’enrichissement des individus et des petites entreprises au détriment des banques et des grandes sociétés. Le peuple deviendrait « l’état » en remplacement d’une classe politicienne qui serait condamnée à disparaître. Toutes les grandes entreprises, matières premières, et sources de production passeraient donc sous le contrôle direct du peuple, ce qui provoquerait un effondrement des prix dans tous les secteurs liés à l’énergie et une reprise économique générale qui parviendra peu à peu à compenser le pillage politique des cinquante dernières années.

L’objectif est que la démosophie soit représentée dans divers pays à partir de 2012 lors d’élections présidentielles, tant pour mettre fin à la crise sociale et économique que pour offrir une autre alternative au « Nouvel ordre Mondial ». Le concept démosophique est soutenu par des libres penseurs de tous pays, surtout dans les milieux scientifiques et dans la Presse libre.

http://freethinkers-demosophy.blogspot.com/2011/02/definition-de-la-demosophie.htm

Partager cet article
Repost0
22 février 2011 2 22 /02 /février /2011 18:00

/

 

 

http://antonin.moulart.org/je-suis-un-grand-fan-de-kadhafi/

 

 

Discours patriotique, unité contre l'Etranger occidental.. 

C'est le leit-motiv pour convaincre les Lybiens.

Kadhafi rappelle sa biographie, ses combats,

ses faits d'armes. Il est prêt à mourir en martyr.

Discours très violent, et menaçant.

 

Pour France24, "Kadhafi a brandi la menace islamiste..."


Le discours de Kadhafi a pour moi une autre connotation...

Et il appelle à défendre la révolution lybienne !

eva R-sistons

 

 

 

(..) Les Américains veulent le colonialisme !  

 

On a donné le pouvoir au peuple, aux Comités populaires - je ne suis pas responsable de leurs choix. Moi je m'occupe de la Défense du pays, contre le Tchad, le Soudan, etc

 

Toute cette Région était occupée par les Italiens et par les Etats-Unis, nombreuses bases. La Lybie était occupée, comme toute la région. Elle a été libérée. Maintenant, la Lybie a une Histoire, une gloire. Eux veulent le colonialisme. 

 

La Lybie est la voix de tout le peuple; elle a réuni des continents comme l'Afrique, l'Amérique Latine..

 

Rappelons-nous du pétrole, 10 % pour les exploitants américains, 90 % pour nous, maintenant. Avant, nous étions colonisés !

 

Sortez dans la rue, ceux qui aiment Kadhafi ! Je suis prêt à combattre jusqu'à la fin, je n'ai peur de rien, je ne serai pas comme ceux qui sont partis !

 

Ne laissez pas la Lybie être détruite. Les bandes ne représentent pas les Lybiens.

 

J'assurerai la sécurité avec Police et Armée.

 

La Lybie n'avait pas d'identité, avant. Elle a relevé la tête. L'Etranger est au service de Satan. Ils veulent nous humilier.

 

Je ne suis pas un Président. Je suis le Guide de la Révolution. Cela veut dire que je ne partirai pas, je me sacrifierai jusqu'à la fin, je suis prêt à mourir en martyr. Mon grand-père est tombé en martyr en 1911. Je ne porterai pas atteinte à ma terre.  Je ne quitterai pas ma terre. Je veux mourir comme mon grand-père en martyr. Je n'ai pas été traité par l'Etranger comme un Président, mais comme le Guide de la Révolution, d'une terre qui a une Histoire, une opposition, une émancipation, une Révolution.. Voilà ce que nous représentons. 170 avions ont bombardé ma famille. Ca c'est une gloire ! Les peuples veulent la liberté. Nous nous sommes opposés à l'injustice, à l'Etranger, on a même fait face à l'OTAN. On a baucoup résisté. 

 

Maintenant une minorité attaque les postes de police, l'armée. On a donné de l'argent à des hommes pour commettre de tels actes. Ne vous laissez pas manipuler, ne laissez pas vos enfants drogués ou armés pour qu'on entre en guerre contre nous.

 

Nous, nous sommes différents.

 

Vous voulez qu'on fasse de la Lybie un Emirat pour en faire un nouvel Afghanistan ?

 

On a créé ce pays, on a défié les Etats-Unis, toutes les puissances nucléaires. Ils veulent ternir notre gloire.

 

Avec notre sang, nous te défendrons Kadhafi ! Voilà la Révolution !

 

Ne vous laissez pas manipuler.  Ne participez pas au complot contre la souveraineté de la Lybie. Condamnons à mort ceux qui servent l'Etranger au lieu de défendre les intérêts de notre pays. C'est la faute aux barbus cachés derrière nos enfants.

 

Ceux qui utilisent la force en dehors de la Loi doivent être condamnés à mort. Tout cela risque de mener à une guerre civile. Ceux qui sont derrière la désunion nationale doivent être condamnés à mort.

 

Je demande aux jeunes de former des Comités de sécurité légale, en brassard vert, pour protéger notre pays attaqué, je m'adresse aussi aux tribus, je ne m'adresse pas à Ben Laden et à ses pourris

 

Une révolution populaire est conscience, elle travaille avec des Comités populaires, on va montrer ce que c'est, les jeunes doivent s'organiser en Comités de défense de la Révolution, pour défendre notre terre, notre pétrole, pour défendre nos valeurs lybiennes, le vrai salafisme n'appelle pas à tuer des gens, je demande aux Religieux de former ces Comités de défense. Il faut arrêter les Ennemis de la Révolution.

 

Il y aura une nouvelle administration, une nouvelle autorité, des comités populaires, de nouvelles mairies... Le peuple lyben peut construire un Etat de Droit, pas d'inconvénient pour moi. Moi je n'ai pas d'argent, ce que je veux c'est la prospérité et la sécurité de mon pays, voyez toutes mes réalisations... Restaurez l'autorité populaire. Des officiers libres dirigeront ces opérations.  Vous pouvez décider en matière de redistrbution de rchessses, vous pouvez mettre la main sur les richesses pétrolières de notre pays, à vous de décider !

 

Les informations doivent être diffusées par des chaînes honorables, pas voyous diffusant des infos incorrectes, c'est la Chaîne Lybienne qui doit informer contre les chaînes voyous, sales

 

 

 

§§§

 

 

France24 interrompt la diffusion.

A aucun moment elle ne commente le discours patriotique contre l'Etranger, l'Union contre l'Etranger - seulement contre les barbus ! Je suis témoin de la désinformation - de la propagande contre les Islamistes, encore et toujours :

 

Pour France24, "Kadhafi a brandi la menace islamiste... Les islamistes sont des "rats, vendus, barbus" qui manipulent les jeunes, prêts à transformer la Lybie en Afghanistan. Sortez avec des brassards verts, créez des comité locaux,

de Défense révolutionnaire, pour protéger le pays contre les ennemis du pays.

Ceux qui sont contre le Régime lybien seront condamnés à mort "

 

Pour moi, Kadhafi fait appel au patriotisme des Lybiens.


eva R-sistons,

 

le discours a pris fin sur France24 voici 5 mn, mais Kadhafi  continue de parler (c'est répétitif).


Parution improvisée, avec ses limites.

 

 

Allocution de Kadhafi, notes d'eva R-sistons pendant qu'il parle ce 22.2.11

 

http://sos-crise.over-blog.com/article-allocution-de-kadhafi-notes-d-eva-r-sistons-pendant-qu-il-parle-ce-22-2-11-67832930.html

 

 

 

Kadhafi, le bain de sang, la guerre civile

(titre d'eva)

 

Philippe Béchade

 

 

▪ Le colonel Kadhafi aurait choisi l'option "bain de sang" dans un discours fleuve diffusé sur la chaîne publique totalement dévouée à son régime. Il a juré mardi de combattre jusqu'à la dernière balle le mouvement de contestation contre son régime ; il a exhorté ses partisans à mater la révolte, à reprendre maison par maison les villes tombées aux mains des "insurgés et des mercenaires" et de mourir en "martyr".

Nous ignorons pour l'heure si ce discours est le dernier avant qu'il prenne la fuite -- c'est en tout cas ce qu'espèrent la plupart des chancelleries dans le monde arabe et en Occident. Il pourrait aussi entraîner son pays dans le chaos puisqu'il vient tout simplement d'appeler à la guerre civile.

__________________________

Ce qui est certain, c'est que Wall Street a réagi de façon cohérente en amplifiant sensiblement ses pertes. En effet, il apparaît évident que la Libye ne connaîtra pas une révolution pacifique (côté manifestants s'entend) baptisée d'un nom de fleur.

La Libye est une mosaïque de tribus qui peuvent chacune tenter de s'imposer dans une lutte pour la conquête du pouvoir après 40 ans de répression. Une transition démocratique assurée par une armée se mettant au service du peuple jusqu'aux prochaines élections est une vue de l'esprit ; elle ne correspond à aucune réalité.

Des factions militaires rivales sont apparemment prêtes à en découdre. Leur but pourrait être de s'assurer le contrôle des installations pétrolières et des gazoducs, c'est-à-dire de la colonne vertébrale économique du pays.

 

(..) Chronique Agora

Partager cet article
Repost0
22 février 2011 2 22 /02 /février /2011 09:22

capturepleincran20062010163730bmp.jpg

http://pensetouseul.unblog.fr/2010/06/20/maree-noire-bp-ce-quon-vous-cache

 

 

Note aux lecteurs/trices: Depuis 3 ans j'ai reçu des milliers de mails "où acheter dans un endroit sûr?". Je ne peux hélas pas répondre à tous les mails. Donc, comme promis (et désolé pour le retard), voici tous les conseils et adresses pour sauver vos meubles dans la mega inflation qui arrive, cliquez ici avec les spécialistes que j'interroge régulièrement pour ce blog.
Attention: octobre 2011 risque d'être chaud pour Wall Street. "La monnaie est par nature l'or et l'argent" Karl Marx.

 

Ce blog est maintenant censuré par les banques, et pas que la BNP. Les conseillers clientèle ne doivent pas lire les informations ci-dessous !!! C'est d'ailleurs le seul blog censuré par les banques... Merci à elles.

ANNIVERSAIRE: 777 SE DEROULE DEVANT VOS YEUX
du 21 au 24 février 2011 :
La semaine du 14 février a vu des révoltes au Yémen, à Djibouti, à Alger, au Bahrein, à Oman, au Maroc, en Serbie, en Arabie Saoudite, chez l'autre fou de Kadhafi en Lybie, et même en Chine! Il semble que la fièvre révolutionnaire et la volonté de se débarasser de dictateurs trentenaires ait saisi le peuple, en particulier musulman, pourtant habitué à avaler toutes sortes de couleuvres. Mais avec les prix des élements de première nécéssité en hausse, la faim a fait sortir des millions de loups des bois (ou du désert). Le résultat est qu'il n'y a pas un gouvernement qui se sente tranquille aujourd'hui. Au Bahrein, le New York Times rapporte que la police utilisait un hélicoptère pour tirer sur les gens qui assistaient à un enterrement. Vous me direz, c'est pratique, ils sont tous déjà au cimetière: "Government forces opened fire on hundreds of mourners marching toward Pearl Square Friday, sending people running away in panic amid the boom of concussion grenades". Lire le NYT. Imaginez que même les gendarmes suisses se sont mis en grève (ils refusent pour le moment de se raser et de mettre des pv), lire ici 20 minutes merci à Emilie Laundry. L'armée lybienne a tué 200 manifestants, les policiers du Bahrein ont tiré dans la foule et sur les ambulanciers...

 

Les "élites" dirigeantes jouent leur dernier acte. Mais pendant ce temps, la télévision, l'AFP et Mme Lagarde vous disent que la hausse des produits agricoles est due à la météo. Faux, archi faux: ELLE EST DUE AUX BANQUIERS VOLEURS AMERICAINS, avec la complicité des banques européennes, suisses et asiatiques, qui ont déclenché la crise mondiale, à Ben Bernanke qui lance planche à billets sur planche à billets et à, entre autres, Blythe Masters qui achète le sucre, la farine, etc., pour gagner des milliards.

Blythe Masters et ses amis jouent sur les matières premières et c'est le peuple qui en paiera le prix, ensuite les gouvernements. Plus tôt que je ne l'avais pensé en mettant le point final au livre. Elle est bien la nouvelle Marie-Antoinette finalement. Par ses actions, elle dit à tous ces gens "Mangez de la brioche". Il y a deux ans, j'ai dit à la radio que les têtes des banquiers finiront sur des piques. Pour aller plus loin, j'ai enquêté pendant presque deux ans sur la JP Morgan et je montre dans le livre comment les banques, et elle (Blythe) en particulier, prennent le contrôle des terres, comme les aristocrates d'autrefois!


Maintenant, nous sommes dans une situation pré-révolutionnaire à cause des hausses sur la farine, le sucre, le riz, etc.


Malheur aux gens qui arrivent tout juste à finir le mois, à ceux avec RSA, RMI, aux retraités, etc. car ils seront les premiers à se prendre ces hausses en pleine figure. Ils sont plus de 20 millions de Français qui vont être affamés par la cupidité des banques et la stupidité de Ben Bernanke, voyez les déclarations de Trichet. Seuls les huissiers vont se frotter les mains.


Mais cette fois cela ne se passera pas aisément. Ma vision, mon intuition, ce que vous voulez, me disent que la France ne sera pas épargnée, loin de là, épuisée et écoeurée par les scandales à coups de millions de l'affaire Bettencourt, puis maintenant de Michèle Alliot-Marie qui ment comme un clown. Ces scandales ont attisé la colère des Français. Il reste au mieux 24 mois de paix avant que les hausses ne déciment tous les pouvoirs d'achat, y compris de ceux qui s'en sortent bien aujourd'hui. Après, les Français metteront le feu à toutes les agences bancaires. En Lybie, ils n'ont pas autant de banques, mais ils ont beaucoup de policiers, et les Lybiens en ont déjà pendu deux!
 
LE PORTUGAL EST MOURU, MAIS SHHHUT, C'EST POUR AVRIL
du 21 au 24 février 2011 :
Encore un pays qui va tomber sous le feu des traders. Mr Arfeuille, notre surveillant des taux nous dit que le taux des obligations portugaises sur 10 ans est de 7,497% et que sur 5 ans c'est à peu près la même chose. Attendez-vous à des manifestations aussi au Portugal. Pour en savoir plus, lire ce grand papier de la Tribune: "Le Portugal est en train de couler. Il ne tiendra pas le coup jusqu'à fin mars... Baroso a compris que dans le cas contraire ce serait un suicide que d'aller sur les marchés avec de tels taux d'intérêt".

 
REVOLTE AU PARLEMENT DU WISCONSIN
du 21 au 24 février 2011 :
Ca chauffe dans le Winsconsin où le gouverneur est un facho de première. Il voulait faire voter une loi qui supprime tous les avantages des fonctionnaires, dont les syndicats, mais ceux-ci ont pris le parlement local d'assault. Les démocrates ont dit qu'ils ne voteraient pas la loi, et ils ont quitté la salle. Problème, car pour que la loi puisse être votée, il faut la présence d'au moins un démocrate. Fou de rage, le gouverneur républicain a donc ordonné à la police de les ramener de force. Encore plus dingue, les élus démocrates ont fui, et ont quitté le Wisconsin pour échapper à la police. Des élus américains obligés de fuir, imaginez où en est! Lire ici l'affaire vue par le LA Times et aussi par Zero Hedge.

 
RUEE SUR LA BANQUE EN COREE DU SUD
du 21 au 24 février 2011 :
Ouups, Le journal coréen Jongang cité par ZH et BI nous apprend que la population de Busan a paniqué et qu'elle s'est précipitée sur la Busan Savings et la Daejeon Bank pour retirer son argent en raison de magouilles et de sous-capitalisation. Dingue...

 
RUEE SUR LES BANQUES EN COTE D'IVOIRE
du 21 au 24 février 2011 :
Le président gabonais a saisi les filiales de la BNP, Société Générale et Citibank alors que la population s'est ruée sur les banques pour retirer son argent, lire ici Abidjan.net. Toutes les autres banques ont suspendu leurs opérations dans le pays. Vous comprenez pourquoi un dictateur a besoin des banques? Vous comprenez aussi pourquoi le cacao attise autant les convoitises? J'ai vu passer des rumeurs comme quoi Blythe Masters a été vue en Côte d'Ivoire pour négocier les ventes de cacao... A Abidjan, plus aucun distributeur ne fonctionne. Et bien sûr, cela ajoute à la destabilisation de la région... "Le président ivoirien sortant Laurent Gbagbo a décidé de «prendre le contrôle» de banques qui ont fermé cette semaine dans le pays, notamment les filiales des banques françaises BNP Paribas et Société Générale, la SGBCI et de la Bicici". On devrait prendre le contrôle de toutes les banques et pas qu'en Côte d'Ivoire.

 
ENCORE UNE PANIQUE A LA BCE
du 21 au 24 février 2011 :
Pendant que Trichet nous dit que le G20 est une réussite, dans son bureau c'est la panique totale. Imaginez "qu'en deux jours, la BCE a débloqué 31 milliards d'euros de prêts d’urgence. Suite à cela, un nouveau vent de panique agite le secteur bancaire européen. De quoi alimenter les spéculations sur d’éventuels nouveaux problèmes de financement pour certains établissements financiers de la zone euro. La BCE a ainsi consenti vendredi plus de 16 milliards d’euros de prêts d’urgence, un record depuis juin 2009. Jeudi, l’institut d’émission avait déjà alloué plus de 15 milliards d’euros de tels prêts". Ces prêts d'urgence touchent en fait l'Irlande dont le système financier menace de s'écrouler chaque jour. Lire l'Echo belge, merci aux lecteurs.

 
PENURIE ALIMENTAIRE EN ALGERIE
du 21 au 24 février 2011 :
Notre lecteur Abdel Salam nous signale que la situation empire en Algérie avec une situation très difficile à Oran. Le Temps: "Certains grossistes sont en rupture de stock. Les ménagères se sont ruées sur le sucre, le café, la semoule et la farine comme si elles constituaient des stocks de guerre, c'est du jamais-vu», dira un grossiste installé aux Castors. Un autre commerçant, détaillant en produits d'alimentation générale, ne manquera pas lui de signaler que certains distributeurs ont annoncé de probables ruptures des approvisionnements". Qe les ménagères mangent de la brioche!

 
L'AMERIQUE FICHE TOUS LES ACHETEURS D'OR !
du 21 au 24 février 2011 :
Ca y est, si vous achetez pour plus de 100 dollars d'or dans l'Etat de Washington, vous devrez présenter votre carte d'identité, et votre adresse sera notée selon une nouvelle proposition de loi. "A bill proposed in the State of Washington (House Bill 1716), by representatives Asay, Hurst, Klippert, Pearson, and Miloscia, whose alleged purpose is to regulate secondhand gold dealers, seeks to capture "the name, date of birth, sex, height, weight, race, and address and telephone number of the person with whom the transaction is made". Furthermore, if passed, Bill 1716 will record "a complete description of the property pledged, bought, or consigned, including the brand name, serial number, model number or name, any initials or engraving, size, pattern, and color or stone or stones" and of course price. If a transaction is mode for an amount over $100, which means one tenth of an ounce of golds, also required will be a "signature, photo, and fingerprint of the person with whom the transaction is made". En clair, tout ceci est destiné à empêcher les Américains d'acheter de l'or, ou au mieux à les saisir si le besoin s'en faisait sentir. CA SENT TRES MAUVAIS parce que cette loi est télécommandée par Washington. Lire ici Zero Hedge qui se demande qui les a payés pour écrire cette loi...

 
http://www.jovanovic.com/blog.htm

Partager cet article
Repost0
21 février 2011 1 21 /02 /février /2011 20:58





Une vague extraordinaire de contestation populaire submerge le Moyen-Orient, mais les régimes autocratiques y répondent par la violence et par le black-out d'internet à la manière égyptienne. A nous de permettre aux manifestations d'être à l'épreuve du black-out en fournissant des outils de communications par satellite et des équipes de soutien aux principaux organisateurs:

Donate Now!

Dans tout le Moyen-Orient -- en Libye, au Bahreïn, au Yémen et chaque jour dans davantage de pays -- les régimes autocratiques s'efforcent d'écraser des protestations pacifiques sans précédent en recourant à la violence et au black-out sur l'information. Ces pays sont sur la corde raide, pouvant basculer aussi bien dans la libération que dans un énorme bain de sang -- et l'issue pourrait être déterminée par la capacité des manifestants à se faire entendre dans le monde entier.

Avaaz lance une action urgente pour permettre à la contestation d'être à l'épreuve du black-out au moyen de modems et de téléphones satellites sécurisés, de petites caméras-vidéo et d'émetteurs radio portatifs, ainsi que d'équipes d'experts sur le terrain pour soutenir les manifestants. Cela permettra de diffuser des flux vidéo en direct, même pendant les coupures d'internet et du téléphone, et de garantir que l'oxygène de l'attention internationale alimente leurs courageux mouvements pour le changement.

La fenêtre d'opportunité dont nous disposons pour apporter cette aide se referme rapidement car les régimes se hâtent de fermer les frontières et de bloquer les connexions à internet. Des petits dons de 15 000 d'entre nous permettraient de financer cette aide technique cruciale et ces équipes d'assistance pour ceux qui en ont le plus besoin. Donnez une petite somme pour offrir plus de force à ceux qui portent aujourd'hui dans leurs mains pacifiques la destinée du Moyen-Orient -- contribuez dès maintenant:

https://secure.avaaz.org/fr/blackout_proof_the_protests_1/?vl

Les images incroyables en direct de la Place Tahrir du Caire ont véritablement nourri le soutien populaire et exposé les violences honteuses du régime Moubarak contre les manifestants égyptiens. Alors que dans le monde entier nous regardions les scènes de protestation, des centaines de milliers d'entre nous signaient la pétition de solidarité d'Avaaz, qui a été diffusée sur Al Jazeera pour faire en sorte que les Egyptiens aient connaissance de ce soutien mondial. Aujourd'hui, les leaders des manifestations égyptiennes indiquent que cette solidarité du monde dont ils ont eu connaissance les a stimulés et a contribué à empêcher que les moments de violence dégénèrent en bains de sang.

Alors que le black-out sur internet s'intensifiait en Egypte, Avaaz et ses partenaires ont oeuvré pour envoyer du matériel de réception internet par satellite aux organisateurs sur place. A présent, Bahreïn et la Libye s'efforcent de mettre en oeuvre leur propre répression sur internet -- et nous avons la possibilité de fournir un soutien décisif pour faire capoter ce black-out. Le matériel de communication et les équipes d'assistance technique aideront les organisateurs à diffuser des informations locales pour organiser des rassemblements, entrer en contact avec d'autres militants dans la région, et fournir des informations au reste du monde en cas de coupure. Tout cela apportera un contrepoids indispensable face à la propagande des régimes en place, ainsi qu'une forme de protection aux manifestants qui bénéficieront d'une couverture médiatique plus importante et d'une attention particulière.

Et si les journalistes sont expulsés, les manifestants pourront maintenir un flux continu d'informations sur internet. Avec les fonds nécessaires, Avaaz peut immédiatement expédier au Moyen-Orient du matériel et des équipes d'experts de renommée mondiale.

Chaque jour, les protestations s'amplifient et la répression est de plus en plus violente. Les organisateurs considèrent que les prochains jours seront essentiels à la survie de ces mouvements démocratiques et que notre soutien est indispensable. Contribuons dès aujourd'hui et apportons une solidarité tangible à cette formidable explosion du pouvoir des peuples.

https://secure.avaaz.org/fr/blackout_proof_the_protests_1/?vl

A certains moments de l'histoire, l'impossible devient inéluctable. Comme la dissolution de l'Union Soviétique juste avant sa chute, les transformations qui balaient le Moyen-Orient étaient pour la plupart inimaginables il y a seulement un mois. Mais le pouvoir du peuple possède sa propre logique et sa propre chronologie. Alors que beaucoup d'entre nous ne poseront peut-être jamais les pieds au Moyen-Orient, les espoirs de ces peuples sont imbriqués aux nôtres et à ceux du monde entier. En de pareils moments, c'est un sentiment exaltant de savoir que notre solidarité peut jouer un petit rôle dans ce gigantesque changement.

Avec détermination,

Stephanie, David, Alice, Morgan, Ricken, Rewan, Maria Paz et le reste de l'équipe d'Avaaz


SOURCES:

Les forces bahreïnies ouvrent le feu, tension au Yémen, en Libye – L'Express, 20 Février 2011:
http://www.lexpress.fr/actualites/2/monde/les-forces-bahreinies-ouvrent-le-feu-tension-au-yemen-en-libye_964160.html?actu=1

La Libye tente de couper l'accès à Internet – Le Monde, 19 Février 2011 :
http://www.lemonde.fr/afrique/article/2011/02/19/la-libye-tente-de-couper-l-acces-a-internet_1482742_3212.html

Libye: le nombre de victimes ne cesse de s’alourdir – RFI, 20 Février 2011:
http://www.rfi.fr/afrique/20110220-libye-le-nombre-victimes-ne-cesse-s-alourdir

Bahreïn renforce son filtrage d’Internet – Ecrans, 18 Février 2011:
http://www.ecrans.fr/Bahrein-renforce-son-filtrage-d,12060.html

Nouvelle journée de révolte dans le monde arabe – Libération, 19 Février, 2011:
http://www.liberation.fr/monde/01012321021-84-morts-en-libye-depuis-mardi

Lourd bilan de la répression dans le monde arabe – Le Figaro, 19 Février, 2011:
http://www.lefigaro.fr/international/2011/02/18/01003-20110218ARTFIG00346-les-revoltes-au-moyen-orient-reprimees-dans-le-sang.php


Soutenez le réseau Avaaz! Nous sommes entièrement financés par vos dons et nous ne recevons aucune subvention de la part de gouvernements ou d'entreprises. Notre équipe fait en sorte que le plus petit don soit le plus efficace possible. Donnez ici.

Partager cet article
Repost0
21 février 2011 1 21 /02 /février /2011 20:16

 C'est là que l'on voit le "droit des peuples à disposer d'eux-mêmes"... le nombre de morts annoncé est bien en deça de la réalité. C'est certain. Et regardez la posture du fils de la crapule Kadhafi qui annonce tranquillement le programme à venir aux Lybiens. Tranquille comme Baptiste, sûr de lui, il précise bien que son père ne lâchera pas la Lybie. Le pire est sans doute à craindre dans les jours à venir, à moins que l'armée ne rejoigne le Peuple...

 

 

Libye : au moins 233 morts,

le fils Kadhafi menace les opposants 

 de "rivières de sang"

 

 

Au moins 233 morts depuis jeudi, dont 60 pour la seule journée de dimanche dans la ville de Benghazi. Le bilan publié ce lundi matin par l'ONG Human Rights Watch sur la répression des manifestations en Libye s'est encore alourdi. Seïf Al-Islam, le fils du numéro un libyen Mouammar Kadhafi, a affirmé dimanche soir que le peuple devait choisir soit de construire une «nouvelle Libye», soit de plonger dans la «guerre civile».

 

Les affrontements meurtriers entre opposants et forces de l'ordre ont gagné Tripoli dans la nuit de dimanche à lundi. 


Des tirs nourris ont été entendus dimanche soir dans plusieurs quartiers de la capitale. Aux environs de 4 heures du matin, on n'entendait plus de coup de feu, selon un journaliste de l'AFP. Des heurts entre contestataires et sympathisants du régime ont notamment eu lieu sur la Place verte de Tripoli. 

Les menaces du fils Kadhafi

 «La Libye est à un carrefour. Soit nous nous entendons aujourd'hui sur des réformes, soit nous ne pleurerons pas 84 morts, mais des milliers, et il y aura des rivières de sang dans toute la Libye», a menacé dimanche soir Seïf Al-Islam, le fils du numéro un libyen Mouammar Kadhafi, lors d'une allocution télévisée. «Je m'adresse à vous et pour la dernière fois avant de recourir aux armes», a-t-il mis en garde, estimant que la Libye n'était «pas la Tunisie ni l'Egypte», en allusion aux révolutions de ces deux pays qui ont conduit à la chute de leurs régimes.


«Notre moral est au plus haut et le leader Mouammar Kadhafi, ici à Tripoli, conduit la bataille et nous le soutenons ainsi que nos forces armées (...) Nous ne lâcherons pas la Libye et nous combattrons jusqu'au dernier homme, jusqu'à la dernière femme et jusqu'à la dernière balle». Selon lui, les affrontements sont provoqués par des éléments libyens et étrangers visant à détruire l'unité du pays et instaurer une république islamiste, selon ces déclarations retransmises par la télévision d'Etat libyenne.

Tenant à son règne, Kadhafi aurait même, selon des témoignages concordants, engagé des «mercenaires africains» pour appuyer les forces locales. La foule accuse le régime de «tirer sur la foule sans distinction».

30 Français rapatriés de Benghazi à Tripoli

Au niveau international, la Ligue arabe a appelé dans un communiqué «à cesser immédiatement tous les actes de violence», tandis que plusieurs pays occidentaux se préparaient à évacuer leurs ressortissants. Ce matin, le ministre français des Affaires européennes, Laurent Wauquiez, a affirmé au micro d'Europe 1 qu'une trentaine de français travaillant à l'hôpital de Bengazhi ont été «rapatriés à Tripoli».

Les Européens ont condamné avec fermeté la répression des manifestations. «Nous appelons à la retenue, nous exhortons à mettre fin aux violences et à dialoguer», a déclaré la chef de la diplomatie européenne Catherine Ashton.

Des rumeurs sur le départ de Khadafi du pays

Le Premier ministre libyen, Al-Baghdadi Al-Mahmoudi, a indiqué que la Libye était en «droit de prendre toutes les mesures» pour préserver l'unité du pays, lors d'une réunion avec les ambassadeurs des pays de l'Union européenne à Tripoli.

Sur le plan diplomatique, le représentant permanent de la Libye auprès de la Ligue arabe, Abdel Moneim al-Honi, a annoncé dimanche soir au Caire qu'il démissionnait de son poste pour rejoindre «la révolution» et protester contre la «violence contre les manifestants» dans son pays.

Un diplomate libyen en poste en Chine a lui aussi annoncé sa démission et a appelé tous les membres du personnel diplomatique libyen à faire pareil, selon Al-Jazira. Selon ce diplomate, Hussein Sadiq al Mousrati, il se pourrait que le numéro un libyen, Mouammar Kadhafi, ait déjà «quitté la Libye». Un «combat par arme à feu» a opposé les fils de Kadhafi, croit aussi savoir le diplomate, présenté dans l'annuaire diplomatique chinois comme le deuxième secrétaire de l'ambassade.

 

Sources Le Parisien

 

Posté par Adriana Evangelizt

 

http://nom666.over-blog.com/article-video---libye-le-fils-kadhafi-menace-les-opposants-de-rivieres-de-sang-67748995.html

 

 

 

 

.

.

 

 

.

 

Nombreuses infos

et vidéos  ici :

 

link

 

.

Partager cet article
Repost0
21 février 2011 1 21 /02 /février /2011 17:27

Attention, vidéo insoutenable ! (eva)

Jusqu’ou ira la follie des hommes ??? La vache Hublot !!!

Appel à boycott des produits laitiers industriels hollandais.


Voici une “innovation” des services de l’INRA (Institut National de la Recherche Agricole) : Des vaches à hublot.
D’après les chercheurs, ce hublot, qui donne accès à l’un des estomacs de la vache, permet d’analyser de manière simple et non douloureuse le contenu de ce qu’elle mange, afin de lui fournir plus tard la meilleure nourriture possible….


La vache à hublot, une nouvelle torture au nom de la science 

Une séquence est introduite comme cela : “âmes sensibles, s’abstenir”. L’industrie ‘agricole’ hollandaise parvient à faire produire à des vaches 100.000 litres de lait par an.

En s’assurant qu’elles digèrent bien et que le taux d’acidité est correct.
En créant dans leur flanc un orifice (d’un diamètre de +10-15 cm) dans lequel on introduit une sonde. Cet orifice est cerclé de plastique ou je ne sais quoi, afin que j’imagine l’orifice ne se rebouche pas, pour avoir en permanence accès à son estomac ….

Le rumen est le premier des quatre estomacs de la vache. Pour avoir accès plus facilement à l’intérieur de cet estomac, on a cousu ce dernier à la peau et on a ensuite refermé le tout avec un hublot en plastique. Dans les fermes expérimentales, ce hublot permet de passer le bras profondément dans l’animal afin de prélever des échantillons du bol alimentaire.
Détail sordide: lorsque ce hublot est ouvert par temps froid, une vapeur s’en dégage qui monte jusqu’au plafond. Cette vision, accompagnée des chuintements causés par la digestion, donne au visiteur profane l’impression d’un mauvais rêve.



Un documentaire intitulé “La fin des paysans” qui est passé ce 23 octobre, sur Arte à 20h45.                  

Dans un reportage sur Arte sur l’élevage intensif de bovins, ils parlaient du fait que des hormones sont injectées aux vaches pour augmenter leur production de lait. Mais ce traitement contre nature provoque notamment des infections des pis, ce qui implique des traitements à base d’antibiotiques, que l’on retrouve malheureusement dans le lait que nous consommons, ce qui n’est pas sans conséquence… sans parler du pu que l’on retrouve aussi dans le lait, puisqu’avant que l’infection soit détectée et traitée, un peu de pu a le temps de s’écouler avec le lait.

Pour remédier à ces soucis techniques, l’homme dans toute sa splendeur a ainsi inventé les vaches avec un hublot sur le côté… lui permettant de contrôler constamment la qualité de la digestion, et les médicaments à donner pour que tout soit “parfait”…

Il y aurait 3 ou 4 producteurs en France qui utiliseraient cette méthode selon certains journalistes

 

http://revegezvous.unblog.fr/la-charte-des-droits-de-lanimal-unesco/jusquou-ira-la-follie-des-hommes-la-vache-hublot/

 

 

Partager cet article
Repost0
21 février 2011 1 21 /02 /février /2011 17:21

Plusieurs villes libyennes seraient contrôlées par les manifestants. Au moins 233 personnes ont été tuées depuis le début du mouvement de protestation, dont 60 pour la seule journée de dimanche à Benghazi, selon un nouveau bilan publié lundi par l'ONG Human Rights Watch. Le fils du dictateur Khadafi, Seïf Al-Islam, promet que le sang va couler. Lire la suite l'article

14 heures. Benghazi libérée? Plusieurs villes libyennes dont Benghazi et Syrte, sont tombées aux mains des manifestants à la suite de défections dans l'armée, a affirmé lundi la Fédération internationale des ligues de droits de l'homme (FIDH) qui avance un bilan de 300 à 400 morts depuis le début du soulèvement.

13h30. Un poste-frontière déserté. Les douaniers et policiers libyens ont abandonné pendant quelques heures la frontière au principal point de passage entre la Libye et la Tunisie à Ras Jdir, ont indiqué à l'AFP des sources militaires, douanières et des témoins tunisiens venant du territoire libyen.

12h45. Londres convoque l'ambassadeur de Libye.Selon William Hague, le ministre britannique des Affaires étrangères, «nous avons convoqué aujourd'hui l'ambassadeur libyen à Londres au Foreign Office afin d'exprimer notre condamnation la plus totale de l'utilisation de la force létale contre les manifestants.»

12h30. Al-Jezira censurée. La chaîne d'informations a accusé ce lundi les renseignements libyens de brouiller son signal dans le pays. «On a réussi avec l'aide de compagnies spécialisées à localiser la source du brouillage, qui a commencé le 2 février et coïncide avec la couverture par la chaîne des évènements en Libye», a indiqué la chaîne satellitaire dans un communiqué.

11h45. De nombreux bâtiments incendiés pendant la nuit. Selon Al-Jezira, la vidéo ci-dessous aurait été tournée lors de la nuit de dimanche à lundi devant le poste de police de Souq Jamaa à Tripoli. Plusieurs bâtiments ont été attaqués, ainsi qu'une chaîne de

 

... lire la suite de l'article sur Libération.fr

 

On tire à balles réelles sur les manifestants non armés. Ils sont furieux contre le pouvoir qui a mis le pays en coupe réglée. Une partie de l'armée fait défection. Certains pays évacuent leurs ressortissants.

 

Confirmation à 15 h sur BFMTV : Armée, nombre de morts, villes aux mains des manifestants. Appels à quitter le pays pour les étrangers.

L'intervention du fils de Kadhafi n'a servi à rien, au contraire, car il a annoncé que le pouvoir était prêt à la guerre civile. Certaines radios sont attaquées. 

Le Dictateur est bien décidé à faire tirer sur le peuple pour garder le pouvoir. Aucune contestation populaire jusque là.

C'était l'ennemi des USA, et il rêvait d'une union africaine. Il aurait mis de l'eau dans son vin, et désormais il serait accueilli à l'ONU. Il avait ouvert le pays aux multinationales. Il a dirigé d'une main de fer le pays. Il était opposé à la politique israélienne, et il aurait financé des attentats contre l'Occident. .

Choc images officielles, et celles des vidéos amateurs.  

Enfin, le prix du pétrole monte

(eva)


Partager cet article
Repost0
21 février 2011 1 21 /02 /février /2011 09:33
Dimanche 20 février 2011 7 20 /02 /Fév /2011 21:05
Après la Tunisie et l’Egypte, le Wisconsin ?!
20 février 2011 - 14:00

20 février 2011 (Nouvelle Solidarité) – Depuis une semaine, le parlement de l’Etat du Wisconsin est assiégé par des dizaines de milliers de manifestants qui défilent au son de « Scott Walker, Mubarak, même combat ! » pour protester contre la suppression du droit de négociation des syndicats du secteur public. Initié par des syndicats d’enseignants en début de semaine, le mouvement a rapidement pris de l’ampleur puisqu’ils se sont vus rejoints par les étudiants et lycéens, des syndicats du privé et d’autres syndicats du secteur public non-concernés par le projet de loi. Hier, plus de 70 000 personnes étaient rassemblées dans les rues de la capitale de cet état du midwest, soit l’équivalent en proportion du million d’égyptiens qui manifestèrent place Tahrir.


 

Si le fait déclencheur de ce mouvement est local – le plan d’austérité du gouverneur républicain entend imposer des coupes massives en supprimant le droit de négociation collective des syndicats – la cause finale est globale, comme en Egypte, en Tunisie, en Lybie ou au Bahreïn. La crise financière et le renflouement des grandes banques internationales ont laissé l’économie exsangue et face à un durcissement brutal des conditions de vie et dans un monde où le politique ne répond plus aux inspirations des peuples, les gens se révoltent.


Sur les pancartes des manifestants, l’on peut lire : « Marchons comme des égyptiens » ; « Walker, le cheikh du West-Bahreïn » ; « Egypte : 18 jours, Wisconsin : ??? », etc.


Face à cela, Scott Walker a menacé de recourir à la garde nationale pour forcer les manifestants à reprendre leur travail alors que les députés de sa majorité ont tenté d’adopter le budget 2011 en l’absence de leurs homologues démocrates, en organisant un vote à main levé avant la reprise officielle de la séance. Du côté du sénat du Wisconsin, les démocrates ont quitté l’Etat pour empêcher qu’un vote puisse avoir lieu, le gouverneur étant habilité à les réquisitionner pour atteindre le quorum parlementaire.


Si, depuis Washington, Barack Obama a pris la défense du droit syndical, il ne cesse de promouvoir des coupes budgétaires nouvelles au niveau fédéral, encourageant les Etats à faire de même. En s’opposant au rétablissement de la loi Glass-Steagall qui castrerait Wall Street, enrayerait la dynamique de crise et permettrait de renflouer les Etats pour leurs missions fondamentales d’éducation, de justice, de sécurité et de santé, Obama est devenu un obstacle au changement.

 

http://www.solidariteetprogres.org/article7449.html

Partager cet article
Repost0
21 février 2011 1 21 /02 /février /2011 09:32

 

Lundi 21 février 2011 1 21 /02 /Fév /2011 04:36





SCOOP ENORME : Conversion à l’Islam groupée de célébrités : Dieudonné, Soral, Nabe, Poumier, Blanrue, Meyssan, Covassi, Bastardi ! CONFIRME PAR DEUX SOURCES !


lundi 14 février 2011 , par QuébecOgres.Info

 

 

 

NOTE DU 16 FEVRIER

John Bastardi Daumont :
"je reconnais une spiritualité noble à l’Islam et m’y convertis".

source : http://www.john-bastardi-daumont.co...



D’un autre côté, LLP parle de simple rumeur et réclame d’Alain SORAL qu’il démente l’information de la conversion groupée ! Il s’appuit sur le fait que AS a publié cette information sur son Facebook.


Enfin, il est précisé que Covassi (Mecanopolis) est converti depuis des années déjà. C’est exact, et en réalité il est une sorte de parrain ou de caution pour l’opération collective. D’autre part, Paul-Eric Blanrue serait également converti depuis peu.

Ceci confirme la "rumeur"...

 


10.000 visiteurs en quelques heures... Tout le monde en parle.

15.000 visiteurs uniques en 36 heures ! Tous les journalistes sont au courant, et aucun ne moufte. L’information française islamophobe !


*NOTE DU 15 FEVRIER : ALAIN SORAL CONFIRME ET APPROUVE IMPLICITEMENT L’INFORMATION SUR SON FACEBOOK : "Alain Soral via Blanrue Black Box : Voltaire et l’Islam - islammedia.free.fr Le plus grand changement que lopinion ait produit sur notre globe fut létablissement de la religion de Mahomet....." SOURCE : ICI AS .
Pourtant il se murmure qu’il pourrait finalement se désister samedi où est prévue une conférence de presse d’annonce officielle qui devrait créer le scandale médiatique, ceci au moment où son livre caracole en tête des ventes, il trouverait inopportun d’avoir à argumenter en ce moment sur ces questions

 

http://quebecogres.info/article.php3?id_article=2129

 

 

 

Note d'eva :

 

A l'heure de l'islamophobie d'Etat (et donc des Médias) pour dresser les Français, et les peuples, contre l'Islam, les Musulmans (à des fins d'hégémonie, de domination, de prédation de l'Occident), c'est en effet une nouvelle d'importance.

 

Et moi la chrétienne évangélique qui ai lu le Coran, livre de paix,

de tolérance (il reconnaît les deux Religions monothéistes qui l'ont précédé),

et très poétique, très beau, très simple,

et moi, aussi, qui suis si sensible à l'éthique, à la solidarité,

et qui vomit Mâmon, je peux tout à fait comprendre

cet élan pour, en effet, cette noble religion.

 

 


http://ecolenouraniya.asso-web.com/

Partager cet article
Repost0
21 février 2011 1 21 /02 /février /2011 09:29

 

Dimanche 20 février 2011 7 20 /02 /Fév /2011 16:10

 

Illust : image bio, 17.6 ko, 280x283

 

http://www.pointsdactu.org/article.php3?id_article=1268

.

 

 

Extrait de

Tarte aux cerises: Mieux vaut l'avoir en pleine poire que dans l'assiette !


.

 

Ce texte, "La tarte aux cerises de supermarché", a été rédigé par Claude Bourguignon, ingénieur agronome qui travailla à l'INRA, avant de quitter l'honorable maison pour cause de désaccord. Spécialiste de la microbiologie des sols,

 

c'est lui qui démontra, pour la première fois, que les sols cultivés à grand renfort d'engrais chimiques et de pesticides, étaient biologiquement... morts.

 

Tout ce qui fait la vie, et donc la qualité des terres, à savoir les populations microbiennes et fongiques, est détruit par les produits chimiques, conduisant à une perte des nutriments et à l'érosion des sols. Membre de la Société américaine de microbiologie - plus aucune chaire de microbiologie des sols en France, y compris à l'INRA ! - Claude Bourguignon a créé avec sa femme le Laboratoire d'analyse microbiologique des sols, qui intervient dans de nombreux pays, pour aider les agriculteurs à retrouver la fertilité de leurs sols.

.

Tarte aux cerises: Mieux vaut l'avoir en pleine poire que dans l'assiette !

 

Vous aimerez peut-être,

 

Pétition contre une nouvelle loi liberticide concernant les animaux et les pratiques naturelles

 

Le Sud de la France cible à risques pour l'exploration du gaz de schiste

 

Le jardin partagé (ou "jardin communautaire")

 

Comment les multinationales transforment l’eau en argent

 

 

 

Sur la crise, l'UE, Bilderberg, ou la dictature, entre autres

 

La crise économique et ses conséquences humanitaires pour l’Europe

 

La dictature constitutionnelle en 12 étapes, comment passer de la démocratie à la dictature

 

Bilderberg et groupes occultes stigmatisés au Parlement européen (vidéo)

 

Nigel Farage: U.E. malfaisante, fin démocratie, nation et éthique.. et pauvreté

 

Sortie de crise spectaculaire pour le CAC 40

 

Les "hommes" de Washington à l'étranger : Berlusconi, faible - et servile !

 

Le gouvernement missionne le représentant du lobby semencier pour supprimer les droits des agriculteurs sur leurs semences

 

Les pauvres sont plus taxés que les riches - Réformer la CSG et l'ISF

 

Pas d'impôts pour les riches, classes moyennes étouffées, multinationales exonérées

Partager cet article
Repost0
21 février 2011 1 21 /02 /février /2011 09:27
Dimanche 20 février 2011 7 20 /02 /Fév /2011 07:30
.
Et si tout partait de là?
L’occident a beau jeu de montrer ce qui se passe ailleurs pour éviter que l’on regarde ce qui se passe chez lui. Et franchement c’est pas beau, je dirai même que c’est assez dégueulasse. Les talibans libéraux à la solde des riches et des entreprises attaquent toujours plus les droits sociaux et syndicaux. Aux USA aussi ne vous y trompez pas! Cette oligarchie occidentale n’entend pas du tout soumettre les banques alors elle soumet son peuple. C’est une vraie attaque contre nos droits dans le monde entier. En Europe on gueule, aux USA on se réveille aussi!

Regardez ce qui se passe au Wisconsin ( état des Grenn bay Pacers vainqueurs du super bowl cette année) où le sénateur républicain veut dépouiller les employés du service public de leurs droits de négocier et de leurs droits à la retraite et à la santé. Lisez le compte-rendu de cette affaire qui peut se changer en révolution pour un peu que ça se durcisse ICI.

Toujours le même argument pour attaquer nos droits partout dans le monde: la dette. La dette que l’on doit aux banques et pour laquelle on exige de saigner le peuple tout en continuant les exonérations de charges et les niches fiscales pour les riches et les entreprises! Hallucinant. On se croirait en Grèce, en Argentine, au Japon ou en Irlande. Partout c’est le même problème, partout c’est le pouvoir bancaire qui est la cause de cet exorbitant déficit. Les dettes gonflent parce que l’on paye des intérêts aux banksters! Avant pour financer notre politique publique on empruntait pas aux banques mais à notre banque centrale. Aujourd’hui nous n’avons plus de banque centrale puisqu’elle est européenne et indépendante des gouvernements! Aux USA c’est pareil (Mélenchon devrait se renseigner). La FED est un regroupement de banques privées indépendantes du gouvernement. Et c’est elle qui creuse sciemment le déficit abyssal des USA. Jusqu’où!? Jusqu’à quand allons-nous continuer cette machinerie infernale capitaliste financière menée par DSK et consorts?

Le peuple américain se soulève doucement. On est avec lui car il a la capacité de faire tomber l’ordre mondial s’il le veut vraiment. Sans violences surtout! Le gouvernement a construit des centaines de camps de concentration. Ils sont vides pour l’instant mais peut-être a-t-il anticipé la révolte populaire mondiale qui va se propager. Après les arabes, les américains! Super! Et nous c’est quand? Qu’est-ce qu’on attend pour arrêter de courber l’échine devant les banksters?!!!

Si les américains se soulèvent eux aussi, ça ne sera pas beau!!! Il serait peut-être temps justement qu’ils réagissent. On est en train de tout leur voler, même leur maison. On a profité de leur naïveté pendant tellement d’année. Mensonges par dessus mensonges, ils ont été manipulés comme ce n’est pas possible. Il faut dire qu’on les avaient bien endormi avec le rêve américain pour être certain qu’ils resteraient dociles.  Mais les temps changent, les gens se réveillent…enfin! il est pas trop tôt. :)

Jo ^^

SOURCE : http://noxmail.us/Syl20Jonathan/?p=17836 

Partager cet article
Repost0
21 février 2011 1 21 /02 /février /2011 09:26

Les pauvres, ils sont vraiment bien courageux. Le nombre de morts est en réalité beaucoup plus élevé. Et là, on n'entend pas Sarkozy ou Obama s'immiscer comme ils l'ont fait pour l'Egypte. Motus et bouche cousue.

 

 

 

 

« En Libye se déroule un massacre à huis clos »

 

 

Par Sid Ahmed Hammouche et Thierry Jacolet

 

 

 

Malika (prénom d'emprunt) risque gros, très gros, en répondant à ces questions par téléphone depuis Tripoli. « En vous parlant, je regarde à travers la fenêtre et je demande si quelqu'un ne va pas venir frapper à ma porte », confie cette jeune commerçante. Elle a malgré tout accepté de témoigner de la situation en Libye, où la colère de la rue enfle toujours plus depuis le milieu de la semaine.

 

 

« Les médias n'en parlent pas, mais il faut dire que les mouvements de protestation existent. Il faut raconter notre calvaire. Parce qu'en Libye se déroule un massacre à huis clos », insiste-t-elle.

 

La Liberté : Que se passe-t-il à Tripoli ?

 

Malika : Tout est bouclé. L'armée et les forces de sécurité sont partout. On n'arrive pas à sortir dans la rue et les moindres faits et gestes sont contrôlés. Les gens doivent montrer leur carte d'identité et expliquer chaque déplacement. Green Square, la plus grande place de la ville, est interdite à la circulation. Elle est entourée par les forces de l'ordre.

 

Ce qui n'empêche pas la population de manifester…

 

On ne sait pas combien il y a de manifestants mais ils sont bien là. Dans les quartiers et les banlieues de Tripoli, il y a des mouvements de jeunes qui réclament la chute du pouvoir et le départ de Kadhafi.

 

Y a-t-il des affrontements ?

 

Oui, en ce moment, en plein cœur de Tripoli, il y a des heurts entre de très jeunes gens et les forces des Comités populaires [les piliers du régime, ndlr]. Mais je n'ai pas encore entendu de tir.

 

On a vu jeudi des hélicoptères qui ne cessaient de tournoyer dans le ciel en produisant un bourdonnement harassant. Il y a aussi beaucoup de petits bandits qui attaquent les jeunes. Mais les gens sortent dehors et risquent leur vie malgré l'interdiction de manifester.

 

J'ai vu les Comités populaires qui approchaient les jeunes pour leur dire qu'ils leur donneraient de l'argent s'ils rentraient chez eux. Ces jeunes ont répondu qu'on ne pourrait pas leur acheter leur liberté et leur révolte.

 

Le régime paie aussi des gens pour contrer les manifestants.

 

Il a ramené des Touareg du Sud qui parlent français. Ils sont armés de bâtons et de machettes et attaquent les manifestants pour les disperser. Je suis rentrée de la ville de Zantan, où la localité est aux mains de la population. Il y a beaucoup de morts, plus de 60 victimes.

 

Benghazi enregistre plus de 100 morts. Des Libyens tués par balles.

 

A Tripoli, le régime a raflé plus de 20 000 personnes. En même temps, la télévision libyenne montre la propagande du défilé du colonel et sa garde rapprochée.

 

Les Libyens semblent déterminés à en finir avec Kadhafi.

 

Vraiment, il faut nous comprendre : il nous prive de l'enseignement, de nos libertés, de la santé. Un exemple : si on tombe malade, il n'y a pas de soins. Pour se faire soigner, il faut aller en Tunisie, en Jordanie ou ailleurs.

 

J'ai un commerce et même cette activité est difficile. Tous les gens des Comités populaires nous rackettent. Le régime a créé un système mafieux qui permet de nous reprendre ce que l'on gagne en quelques semaines ou en quelques mois.

 

On en a marre de Kadhafi. Il faut son départ. On veut respirer car on étouffe dans ce pays. Aujourd'hui, on se bat avec des moyens dérisoires, juste avec notre corps, notre cœur, pour sortir dans la rue et avoir le courage de dire : « On veut la liberté, on ne veut plus de ce régime. »

 

Mais vous utilisez aussi Facebook ou YouTube pour crier votre colère…

 

Internet est notre unique arme, mais ce n'est pas suffisant. On veut que les médias viennent pour montrer ce qui se passe. Car il n'y a personne ici. Où est la presse internationale ? Pourquoi ne venez-vous pas dans ce pays pour témoigner ?

 

Où est l'Europe, l'Amérique ? Pourquoi vous n'essayez pas de rentrer pour casser cet embargo sur l'information ? Où sont les agences de presse ? Où sont les ONG ?

 

On est sorti pacifiquement pour demander notre liberté et les forces de l'ordre nous chargent, tirent à balles réelles sur nous. Ils nous terrorisent.

 

Le monde s'est solidarisé avec les Egyptiens et les Tunisiens. Et pourquoi pas pour les Libyens ? On veut que l'Amérique dise qu'il ne faut pas toucher à ce peuple qui demande la liberté. On est peut-être le peuple au monde qui en a le plus besoin.

 

Le peuple égyptien a pu s'appuyer sur l'armée en Egypte. Les Libyens peuvent-ils espérer qu'une partie de l'armée se retourne et soutienne la population ?

 

Le point faible du régime de Kadhafi, c'est qu'entre les forces spéciales de Kadhafi et les unités de l'armée qui sont issues du peuple, il y a de grandes failles. On espère que les militaires, qui sont les enfants du pays, vont écouter l'appel à l'aide du peuple. On va réussir. Je l'espère.

 

Photo : un manifestant tient une pancarte anti-Kadhafi devant l'ambassade libyenne à Londres, le 17 février (Stefan Wermuth/Reuters).

 

Sources Rue 89

 

Posté par Adriana Evangelizt

En Libye se déroule un massacre à huis clos »

Partager cet article
Repost0
21 février 2011 1 21 /02 /février /2011 09:23

 

Partager cet article
Repost0
21 février 2011 1 21 /02 /février /2011 09:22

 

OBAMA LE TUEUR DE BÉBÉ ! ! ! T-SHIRT par GOP4LIFE
C'est un T-shirt en lequel expose les vraies vues d'Obama au sujet de la vie.
http://www.zazzle.fr/obama_le_tueur_de_bebe_tshirt-235458996181779678

 

Le président Obama a ordonné un nombre record de frappes de Predator. Voici un entretien exclusif avec un homme qui ratifiait les "opérations létales". > Cet article a été publié sur le site internet de l'hebdomadaire américain le 13 février.

 

C'est une pièce banale dans un immeuble de bureaux de la Virginie du nord. L'endroit est bourré d'écrans d'ordinateurs, de claviers et de cartes. Quelqu'un est assis à son bureau, la main sur une manette. John A. Rizzo, à cette époque directeur juridique de la CIA, se tient non loin, avec d'autres employés de l'agence. Ensemble, ils observent des images sur un écran où l'on voit un homme et sa famille conduisant sur une route à des milliers de kilomètres de là. Le véhicule ralentit, l'homme descend.

Quelques instants plus tard, une explosion remplit l'écran, l'homme est mort. "Les choses étaient menées de façon très professionnelle", raconte Rizzo. Un drone aérien vient d'exécuter l'homme, terroriste de haut rang présumé, après qu'il eut quitté sa voiture. Les membres de sa famille ont été épargnés. "L'agence était très pointilleuse à ce sujet", ajoute Rizzo. "Ils s'efforçaient de minimiser les dommages collatéraux, et notamment sur les femmes et les enfants".

Le public est au courant depuis un certain temps des grandes lignes du programme d'exécution de présumés terroristes par la CIA — y compris de la façon dont les Etats-Unis se servent de drones pour tuer les militants talibans et d'Al-Qaïda au Pakistan. Mais le processus exact par lequel on désigne qui doit être traqué et "réduit en miettes", comme le dit Rizzo, n'avait jamais été rapporté jusqu'ici. Un coup d'œil sur la bureaucratie impliquée dans ces opérations révèle une organisation méthodique, dotée de plusieurs couches, dirigée par un corps de fonctionnaires exécutant leurs taches de façon professionnelle. Et pourtant, le fait que Rizzo fut impliqué dans des "assassinats", comme il le dit parfois, et que ces opérations aient été planifiées à l'avance, de façon formaliste, pose un certain nombre de questions.

Plus d'un an après son départ du gouvernement, Rizzo, homme élégant de 63 ans, portant barbe, boutons de manchettes et une cravate jaune pâle, s'est entretenu avec nous dans un restaurant de Washington de son rôle dans les "opérations létales" de la CIA autour d'un Côtes-du-Rhône et d'un steak. Parfois, Rizzo prend un ton cavalier. "À la base, c'est une liste de types à buter", dit-il. Puis, il pointe un doigt sur mon front et fait semblant de presser la détente. "Le Predator est l'arme de prédilection, mais ça pourrait tout aussi bien être quelqu'un qui vous colle une balle dans la tête".

Le nombre de ces assassinats, principalement exécutés sur le territoire pakistanais par des Predators, a considérablement augmenté sous l'administration Obama, et ces actions secrètes font aujourd'hui partie intégrante de la stratégie antiterroriste des Etats-Unis.

La façon dont les agents de la CIA sélectionnent les cibles de ces opérations létales est un processus relativement simple, et pourtant largement ignoré. Le président n'est pas informé de chacun des noms. Rizzo explique qu'il était lui-même en charge des autorisations. A Washington, on parle d'une "liste de cibles", termes employés par l'ancien sous-secrétaire d'état Richard Armitage pour décrire le processus lors d'une récente réception à Washington. En réalité, cependant, il n'existe probablement pas à la CIA de liste de gens destinés à mourir. "Je n'ai jamais vu de liste" indique un officiel du Département d'État ayant participé à des discussions sur les opérations létales, parlant anonymement en raison du sujet abordé. À la CIA, les responsables choisissent des cibles à "neutraliser", indique-t-il. "Il s'agit d'individus que nous recherchons et dont nous venons à penser qu'ils constituent une menace qu'il vaut mieux à présent neutraliser".

L'armée et la CIA partagent souvent les mêmes cibles — Oussama Ben Laden, par exemple — mais s'occupent de régions du monde distinctes. Parfois, ils font équipe — où même travaillent l'un pour l'autre. Lorsque l'ancien officier de la CIA Henry A. Crumpton était en Afghanistan après le 11 septembre, lui et le Général Stanley McChrystal — ancien chef du Commandement unifié des Opérations Spéciales, une unité militaire secrète — travaillaient en étroite collaboration, ainsi que leurs subordonnés. "Certains des gens que je connaissais, et qui travaillaient pour moi, sont partis travailler pour lui, et vice versa" se souvient Crumpton. D'après des experts de l'anti-terrorisme, le président Obama et ses conseillers sont en faveur d'une approche plus agressive pour des raisons pratiques — les responsables gouvernementaux préfèrent éliminer les terroristes présumés plutôt les capturer. "Depuis qu'en raison de la situation politique et légale des Etats-Unis les techniques d'interrogatoires agressives ont de toute façon été remises en question, il est devenu moins intéressant de capturer plutôt que de tuer", écrit Kenneth Anderson de l'American University dans un essai sur la question que les responsables de la Maison Blanche d'Obama ont abondamment compulsé. "Et si l'on a l'intention de tuer, on le fera de préférence de loin, afin d'éliminer les problèmes de reddition, potentiellement embarrassants".

Pour défendre cette approche brutalement pragmatique, les responsables de l'administration arguent que les frappes aériennes menées au moyen de drones permettent d'éliminer des militants d'Al-Qaïda et réduisent ainsi les probabilités d'une nouvelle attaque terroriste. Ils prennent également garde à rassurer le public sur la question de la légalité de ces assassinats. Lorsque Newsweek s'est adressé au gouvernement en vue d'obtenir un commentaire, un responsable nous a déclaré, sous couvert de l'anonymat du fait de caractère sensible de la question : "Ces opérations anti-terroristes sont menées dans le strict respect de la législation américaine et du cadre juridique fourni par le Département de la Justice".

Comme l'explique Bruce Riedel, ancien cadre de la CIA, "sur ce point, on n'est plus au jardin d'enfant : on le fait depuis 2001, en suivant un protocole aujourd'hui parfaitement établi".

Un article du Los Angeles Times décrit un jour John Rizzo comme le juriste de carrière le plus influent de l'histoire de la CIA", et il est certain qu'il en sait plus que quiconque au gouvernement sur les aspects légaux des assassinats ciblés menés par la CIA. C'est pourtant quasiment par accident qu'il est entré dans le monde de l'espionnage. Diplômé en droit de l'université George Washington, il vit dans la capitale dans les années soixante-dix lorsqu'est publié le rapport de la commission Church sur les tentatives d'assassinat par la CIA de leaders étrangers. Rizzo y voit une opportunité : "Vu l'ambiance, ils vont avoir besoin d'avocats". Il décroche peu après un emploi à la CIA.

Quelques décennies plus tard, alors que s'intensifient à la CIA interrogatoires et opérations létales dans la foulée du 11 septembre, Rizzo se retrouve lui-même au centre de la controverse. Il est, selon ses propres mots, "plongé jusqu'aux yeux" dans le programme du Président Bush d'interrogatoires améliorés menés dans les "black sites", prisons secrètes situées en Afghanistan et d'autres pays. John C. Yoo, juriste du Département de la Justice, rédige en août 2002 le fameux "mémo sur la torture" en réponse à une demande de clarification de Rizzo quant aux techniques pouvant être appliquées aux détenus. Rizzo espérait accéder au poste de directeur juridique de l'agence, une idée devant laquelle les membres de la commission du renseignement du Sénat ont regimbé en raison de son rôle dans l'autorisation des interrogatoires. Rizzo prend sa retraite en 2009.

On peut parfois déceler de la vantardise chez Rizzo. "Combien de professeurs de droits ont déjà signé un ordre d'exécution ?" demande-t-il. Aussi vite, il insiste sur le soin apporté aux travaux préparatoires, et indique avoir senti qu'il était important d'assister à l'exécution de certains de ces terroristes de haut rang présumés par le biais des images en direct diffusées dans les bureaux de la CIA. "Il était important pour moi que ce soit fait le plus proprement possible", explique-t-il.

Proprement, mais néanmoins complexe d'un point de vue éthique. Rizzo s'est parfois trouvé assis à son bureau au septième étage de l'immeuble de la CIA en question, devant un câble évoquant un terroriste présumé, se demandant quel jugement ses parents irlando-italiens porteraient sur les nouvelles tâches qu'on lui avait confiées.

Après que le Président Bush eut donné à la CIA l'autorisation de traquer les combattants d'Al-Qaïda, suite au 11 septembre, "on a toujours eu recours à des juristes. Ils étaient toutefois très bons — très agressifs, très utiles, en fait", raconte Crumpton. "Ils nous aidaient à comprendre le droit international et les problèmes transfrontaliers, et clarifiaient pour nous certains termes de la directive présidentielle".

Aux termes d'un nouveau décret de George W. Bush, signé plusieurs années plus tard, il devint possible de prendre pour cible un certain nombre de gens travaillant dans des camps terroristes, au-delà des terroristes présumés identifiés. Dès lors, le nombre de candidats potentiels examinés par les juristes de la CIA allait considérablement augmenter. En dépit du secret entourant ces ordres, leur objectif apparaît clairement. "Les pouvoirs conférés par ces directives présidentielles sont certainement les plus radicaux, les plus létaux, depuis la création de la CIA" déclarait à une commission de la chambre des représentants William C. Banks, directeur de l'Institut pour la Sécurité Nationale et l'Antiterrorisme de l'Université de Syracuse.


 

Le centre névralgique de ces assassinats ciblés est le Counterterrorist Center de la CIA où des juristes — une dizaine environ, selon Rizzo — rédigent des câbles affirmant que tel ou tel individu constitue une grave menace pour les Etats-Unis. Les câbles de la CIA sont juridiquement formalistes, argumentés avec soin, et peuvent souvent faire jusqu'à cinq pages. Michael Scheuer, qui a été à la tête de l'unité Oussama Ben Laden de la CIA évoque un "dossier" ou "document de deux pages" accompagné d'une annexe apportant les données sous-jacentes, au cas où quelqu'un voudrait les consulter intégralement. "Le dossier", dit-il, "passait par les juristes, qui prenaient la décision. Ils étaient très pointilleux". Parfois, selon Scheuer, la barre était placée trop haut. "Très souvent, il s'en est ensuivi des opportunités manquées. Alors l'idée selon laquelle des gens se sont fait tuer sur la seule base d'un soupçon... J'aurais bien aimé que ce soit vrai. Si ç'avait été le cas, il y aurait moins de méchants encore vivants".

Parfois, se souvient Rizzo, les preuves accumulées contre tel ou tel individu étaient trop minces et au département juridique, les supérieurs déclaraient aux subordonnés : "Votre dossier n'est pas assez solide". "Parfois", explique Rizzo, "la justification était qu'on pensait que l'individu en question avait assisté à une réunion. C'était trop faible". Le mémo était renvoyé à l'étage du dessous.

Les câbles qui étaient "prêts à l'emploi", comme le dit Rizzo, se terminaient par les mots suivants : "En conséquence permission requise pour engager une opération létale contre la cible". Suivait un espace pour la signature du directeur juridique, suivi du mot "accord". Rizzo indique qu'il voyait passer environ un câble par mois, et qu'il se trouvait toujours environ trente personnes ciblées. Nombre d'entre elles ont été tuées, mais pas toutes : "Les numéros 1 et 2 du hit-parade sont toujours en circulation", confirme Rizzo, parlant de "qui-vous-savez et de [Ayman al-] Zawahiri", un des principaux leaders d'Al-Qaïda.

Comme l'ont souligné les critiques de l'administration, les responsables du gouvernement doivent respecter une procédure bien plus stricte pour obtenir la permission de mettre quelqu'un sur écoute dans ce pays que pour faire de quelqu'un la cible d'une opération létale à l'étranger.

Rizzo semble amer devant le fait qu'il ait été critiqué, ainsi que d'autres cadres de la CIA, pour avoir autorisé sous l'administration Bush des interrogatoires brutaux, alors qu'on ne s'émeut que très peu du rythme plus rapide des opérations létales sous Obama (de 2004 à 2008, Bush a autorisé 42 frappes de drone, selon la Fondation New America. Le nombre a plus que quadruplé sous Obama — 180 lors du dernier décompte).

Les détenus, dans l'ensemble, ont survécu, observe Rizzo. Ce qui bien souvent aujourd'hui n'est pas le cas des présumés terroristes de haut rang.

D'autre part, en dépit des contrôles bureaucratiques, la réalité n'est pas toujours aussi précise. En décembre, la population a défilé dans les rues d'Islamabad pour protester contre les frappes et exprimer son soutien à un résident du Waziristan, Karim Khan, dont le fils et le frère avaient été tués en 2009 lors d'une frappe et qui a depuis intenté un procès contre les Etats-Unis, imputant leur mort à un responsable de la CIA.

Les responsables gouvernementaux insistent sur le fait que les assassinats ciblés reposent sur des bases légales solides, ce que contestent nombre d'universitaires. À l'université de Georgetown, Gary Solis, auteur d'un Code du Conflit Armé, affirme que les employés qui à la CIA manoeuvrent des véhicules aériens sans pilote sont des civils directement engagés dans des hostilités, agissements qui font d'eux des "combattants illégaux", pouvant à ce titre éventuellement être poursuivis.

Rizzo travaille actuellement à ses mémoires. Il ne parle pas de la moralité de ce qu'il a fait — ce n'est pas son genre — mais depuis quelque temps, il cherche à affronter les implications du travail meurtrier qui fut le sien, et que d'autres continuent à exécuter dans cet immeuble de bureaux, en Virginie.


par Tara Mckelvey

Traduction de David Korn

> Lire la version américaine de l'article

 

(Nouvelobs.com)

Partager cet article
Repost0

Présentation

  • : R-sistons à la désinformation
  • : Blog d'opinion et de résistance. Les médias ne sont pas libres, mais simples outils de désinformation et de propagande pour l'Occident militaro-financier. Pas de liberté d'informer, donc pas de liberté ni de démocratie. La désinformation est l'ennemie Public N°1. Eva, journaliste-écrivain, libre-penseuse, dénonce et interpelle.
  • Contact

Profil

  • Eva R-sistons
  • Journaliste de profession. Radio,TV,presse,productrice émissions. Auteur de plusieurs ouvrages chez éditeurs de renom. Milite pour une information libre,plurielle,diversifiée, indépendante des grands groupes.
  • Journaliste de profession. Radio,TV,presse,productrice émissions. Auteur de plusieurs ouvrages chez éditeurs de renom. Milite pour une information libre,plurielle,diversifiée, indépendante des grands groupes.

Recherche

Archives

Pages