Overblog
Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
16 mai 2012 3 16 /05 /mai /2012 01:13

 

 

 

Partager cet article
Repost0
16 mai 2012 3 16 /05 /mai /2012 01:06
Attentats de Damas : l’honneur (un peu plus) perdu de L’Express


Guy Delorme
Vendredi 11 Mai 2012


Attentats de Damas : l’honneur (un peu plus) perdu de L’Express

« Odieux et Inadmissibles ! » C’est le moins que pouvait dire, en effet, Kofi Annan à propos des très sanglants attentats terroristes de ce matin à Damas. À l’heure où nous écrivons, on attend encore, en revanche, les condamnations des Tartuffes les plus considérables de la coalition occidentale anti-syrienne, de « feu » Alain Juppé à Hillary Clinton. Un silence de leur part serait on ne peut plus complice, même i leur condamnation sonnerait assez faux.

Il est vrai que les terroristes islamistes – qu’ils soient d’al-Qaïda, de groupes sunnites dans la main du Qatar ou d’obédience ASL – ont reculé les limites de l’horreur. La reporter de l’AFP, Louaï Bechara, parle de « vision d’apocalypse » et n’épargne aucun détail atroce – « un petit cerveau » d’enfant baignant dans une flaque de sang, et ne cache pas non plus les réactions d’habitants mettant directement en cause le Premier ministre turc et l’émir du Qatar. À son arrivée sur les lieux, le chef des observateurs de l’ONU, le général norvégien Robert Mood – qui a lui-même échappé de peu à un attentat à Deraa hier – s’est vu entouré de plusieurs dizaines de manifestants pro-régime qui ont scandé le désormais traditionnel slogan « Par notre sang et par notre âme, nous nous sacrifierons pour toi, Bachar ! »

L’Express s’enfonce plutôt que de se déjuger

Peter Harling, spécialiste atlantiste de la Syrie, chargé par L'Express de dédouaner l'opposition des massacres de Damas

On en était, en début d’après-midi, à 55 morts – à titre de comparaison, le précédent attentat à la voiture piégée ayant frappé, le 27 avril, Damas, n’avait fait qu’une dizaine de morts. Ce massacre n’est peut-être pas un nouveau tournant dans la crise syrienne, mais, incontestablement, il ternit l’image de l’opposition, même dans les salles de rédaction d’Occident : une opposition radicale CNS/ASL de plus en plus parasitée par la montée en puissance du djihadisme, estampillé al-Qaïda ou pas. Le CNS, déjà passablement discrédité parmi les opposants à Bachar, n’avait certes pas besoin de ça. Sa tentative d’attribuer le carnage de Damas au régime lui-même ne peut convaincre personne de sérieux. C’est dire si un média comme L’Express se disqualifie, moralement et professionnellement, en laissant entendre que ce qui s’est passé ce matin à damas pourrait être une « manipulation » du pouvoir.

Et L’Express de convoquer le « politologue » Salam Kawakibi et le « chercheur » Peter Harling pour qu’ils expliquent que le djihadisme est un  phénomène marginal, « pas déterminant » dans la violence observée en Syrie. Du bout des lèvres, Harling reconnait la présence de combattants étrangers, « tunisiens ou libyens« , en Syrie mais affirme que rien n’indique qu’ils soient en grand nombre. Mais, à Bab Amr les autorités ont identifié, parmi les morts et les prisonniers de l’ASL, de nombreux étrangers venus aussi bien du Mahgreb, du Machrek, du Proche-Orient ou même d’Europe. Mais Le Figaro parlait lui-même de 600 volontaires venus de Libye, plus récemment encore, l’hebdomadaire – pro-OTAN lu aussi – Valeurs Actuelles écrivait que la province turque frontalière du Hatay était infestée de volontaires islamistes internationaux…

Harling trouve même « surprenant » que, compte tenu de violence la répression bachariste, « la présence djihadiste reste assez limitée » en Syrie ! Ce qui est moins « surprenant » en revanche, c’est de voir d’où émanent de telles analyses lénifiantes et mensongères : en l’occurence de l’International Crisis Group, un des innombrables « bidules » néo-conservateurs qui se penchent sur l’avenir et le bien être de l’Humanité en général et des Arabes en particulier. Au Conseil d’administration de l’ICG, on trouve comme président Thomas Pickering, ex-ambassadeur des États-Unis auprès de l’ONU et en Israël, et comme directrice générale Louise Arbour qui présida le tribunal pénal international pour l’ex)Yougoslavie, une autre nation victime notable de l’humanisme militarisé de l’OTAN ; et dans le comité de direction on retrouve de vieilles et illustres connaissances comme le milliardaire américain George Soros, ou Wesley Clark, ancien commandant de l’OTAN en Europe et à ce titre « bombardier » de la Yougoslavie en 1999 ;  ajoutons des personnalités « typées » comme Morton Abramowitz, naguère ambassadeur américain en Turquie, l’Espagnol Javier Solana qui fut ministre des Affaires étrangères de son pays et surtout secrétaire général de l’OTAN ;  ou encore Joska Fisher, ministre des Affaire étrangères du chancelier allemand Schröder, parfait exemple de vieux gauchiste passé dans le camp de l’atlantisme. Bref, M. Harling, qui travailla aussi pour le Quai d’Orsay, est surtout un chercheur en désinformation atlantiste, un espèce particulièrement proliférante ces dernières années.

Mais L’Express, très en pointe dans la désinformation à thème syrien, préfère mourir – ou mentir, c’est plus confortable – plutôt que de reconnaître que la propagande du régime, qui dénonçait quotidiennement la main-mise des radicaux islamistes sur le mouvement de contestation – visait juste. Car après tout, ce serait admettre que L’Express mentait, par aveuglement idéologique ou paresse intellectuelle (on leur laisse le choix de l’option la moins déshonorante).

Loin de ces méprisables contorsions para-journalistiques et crypto (si peu)-atlantistes, sur place, les Damascènes ont afflué dans les hôpitaux et centres de transfusion sanguine de la ville pour contribuer physiquement aux soins des quelque 170 blessés – chiffres semble-t-il définitifs. Un don du sang qui n’est pas, vu le contexte, seulement humanitaire mais politique et patriotique : donner son sang aux victimes du terrorisme, c’est aussi affirmer une résistance au chaos et à la terreur voulus par les terroristes, ces terroristes qui selon L’Express et Peter Harling existent à peine…

 

 

 

 

 




Info Syrie

 

http://www.alterinfo.net/Attentats-de-Damas-l-honneur-un-peu-plus-perdu-de-L-Express_a76035.html

 

Partager cet article
Repost0
16 mai 2012 3 16 /05 /mai /2012 01:05

 

Une amorce d'agression d'un citoyen juif, on en fait tout un plat. Un citoyen musulman est agressé, silence médias ! 2 poids 2 mesures intolérable.. (eva)

 

Djamel Mousli, enseignant à Amiens, témoigne de son agression islamophobe


Mardi 8 mai, Djamel Mousli, enseignant à Amiens, et sa famille, ont été les cibles de prédilection de ce déchaînement de haine. Un témoignage fort, où le cri d’indignation est aussi celui du cœur d’un citoyen français, de confession musulmane, pour son pays, patrie des droits de l’Homme.

 

Si le Sarkozysme a produit un effet libérateur, c’est bien celui d’avoir désinhibé une parole fielleuse, nationaliste et islamophobe, qui a infecté le débat public, à droite, à la droite de la droite, mais aussi à gauche, et enfiévré les esprits, jeunes et moins jeunes. 

La recrudescence des violences anti-musulmanes, qui puisent leur légitimé dans le discours officiel, n’est pas une illusion d’optique. Les chiffres, en hausse constante, (33,6% d’augmentation en 2011), en attestent, tandis que leurs nombreuses victimes témoignent de leur brutalité inouïe, verbale ou physique.

Mardi 8 mai, Djamel Mousli, enseignant à Amiens, et sa famille, ont été les cibles de prédilection de ce déchaînement de haine. Un témoignage fort, où le cri d’indignation est aussi celui du cœur d’un citoyen français, de confession musulmane, pour son pays, patrie des droits de l’Homme.

 Djamel Mousli, mardi, votre famille et vous-même avez été victimes d’une agression verbale à caractère islamophobe. Pouvez-vous nous relater cette fin d’après-midi particulièrement traumatisante ?

Vers 17h15, ma femme, deux de mes enfants, ma belle-sœur, ma belle-mère, habillée en tenue traditionnelle marocaine, et moi-même, nous revenions tranquillement à pied de la braderie traditionnelle du coin. Je marchais devant avec mes enfants, quand quatre jeunes gens d’une vingtaine et trentaine  d’années, deux femmes et deux hommes, à bord d’une Citroën Berlingo, ont abordé mon épouse, sa sœur et sa mère, et les ont copieusement insultées et menacées. Ils ont dû croire qu’elles étaient seules, et donc plus vulnérables, mais c’était sans compter la réaction de ma femme qui les a rattrapés, alors que leur voiture était bloquée au stop un peu plus loin. Exigeant des explications, l’un des deux hommes a sorti un crick en croix et a menacé de la frapper.

En convalescence suite à un accident du travail, je suis arrivé non sans peine à la hauteur de ma femme pour la protéger. Bien sûr, je ne souhaitais pas que cela dégénère, mais je ne me suis pas laissé faire pour autant, et j’ai montré aux quatre énergumènes,  que je prenais des photos de leur plaque d’immatriculation. Je leur ai lancé qu’ils devraient avoir honte de leurs propos racistes. Au moment de démarrer et de prendre la direction d’Amiens, ces lâches nous ont de nouveau traités de « sales arabes », en nous faisant un doigt d’honneur!

Vous avez fait preuve d’un grand sang-froid, et vous avez immédiatement porté plainte à la gendarmerie. Etes-vous soutenus par des associations contre le racisme? Avez-vous bon espoir que votre plainte aboutisse ?

La raison doit l’emporter sur les passions, c’est une question de maîtrise de soi et d’expérience professionnelle, aussi bien pour mon épouse qui est assistante sociale que pour moi, qui suis enseignant. Il est clair aussi  que  nous connaissons les lois de notre pays concernant la légitime défense, ainsi que les lois contre le racisme. C’est pour cela que je me suis rendu de suite à la brigade de Gendarmerie qui se trouve à 300 m de notre pavillon. J’ai porté plainte à la fois pour « injures publiques envers un particulier en raison de sa race, de sa religion ou de son origine », mais aussi pour « menace matérialisée par objet de violence ».  Vous savez, c’est l’école de la République qui nous permet de connaître les lois de notre pays. Et croyez-moi, on peut être musulman et avoir beaucoup d’admiration pour nos institutions. Mais ça, c’est un autre débat…

 Maintenant, écoutez-moi bien,  porter plainte est une décision difficile et grave, ce n’est pas un réflexe naturel, ni un jeu pour beaucoup de  nos concitoyens, certains ont peur, d’autres méconnaissent la loi… Permettez-moi, sur Oumma, de pousser un coup de gueule : Ras-le-Bol ! Y’en a marre, y’en a vraiment marre de ces catégorisations, stigmatisations, infantilisations dont les gens comme « nous »  sont les victimes désignées ! Et croyez-moi, je ne fais pas de victimisation, les faits sont là. Il suffit simplement d’ouvrir sa télévision et de regarder, c’est pathétique !

 Oh !  Un oubli, et pas des moindres, le 6 janvier 2011, ma fille de 14 ans s’est faite traitée de « sale bougnoule » dans son collège et en plus devant témoins, c’est d’ailleurs là que j’ai porté plainte pour la première fois. J’avais le devoir d’être  un homme combatif pour mon enfant, et j’ai bien fait, car cette plainte s’est finie en lettre d’excuses, parce que l’agresseur était mineur. 

Pour en revenir à mardi, je tiens à saluer le professionnalisme exemplaire des gendarmes, et j’en suis même venu  à m’excuser d’avoir été aussi épineux et impatient… Je suis natif d’Amiens, j’ai donc rapidement pris contact avec Lucien Fontaine, un délégué départemental de la LICRA, ex-victime dans le passé d’une grave agression raciste, qui a proposé à l’association de se porter partie civile.

 Concernant l’aboutissement de la plainte, je m’en remets pleinement à notre justice. Par contre,  il faut espérer que nos agresseurs assumeront leurs responsabilités de « bons Français » : soit ils reconnaissent leur agression, soit ils mentent, et joueront alors les victimes « de trois femmes arabes, trois enfants arabes et un homme arabe en convalescence »…

 Sincèrement, du fait de mon éducation républicaine et des valeurs religieuses qui m’ont été inculquées, des excuses publiques adressées aux miens pourraient me conduire à retirer ma plainte. Ce n’est pas de l’arrogance de ma part, c’est une demande légitime de  réparation. Par contre, ce serait  très arrogant de la part de nos agresseurs de refuser de s’excuser du mal qu’ils ont fait à une famille,  mais aussi à un peuple, et à la République. Mais là encore, c’est un autre débat !

 Votre agression survient quelques jours après celle de deux personnes âgées, rouées de coups par des activistes  de l’extrême droite. Ces actes de violence sont-ils exceptionnels à Amiens et comment les analysez-vous ?

Encore un oubli de ma part, historique celui-ci, nous avons été victimes d’une agression le 8 mai 1945, un jour sacré pour notre République, un jour de deuil pour l’Algérie, des milliers d’algériens ayant été massacrés par l’armée française. Coïncidence de dates, c’est plutôt ce deuxième évènement qui me reste à l’esprit, plus que le mardi 8 mai 2012…

J’ai bien évidemment suivi l’affaire des agressions des deux « chibanis »  battus par des malades mentaux. Savez-vous pourquoi j’emploie le terme malades mentaux ? C'est très simple, je considère que ces deux hommes sont en souffrance, une vraie souffrance pathologique. Loin de moi l'envie de donner des leçons, mais à mon sens, il serait judicieux que nos hommes de lois fassent un peu travailler leurs méninges en  légiférant, par exemple, pour imposer à toute personne condamnée pour injure raciale un suivi  et  une thérapie  psychologique, en les éloignant de leurs enfants.  Ce que je dis peut paraître dur, mais cela dissuaderait peut-être les  passages à l’acte.

Mais ils ne sont pas les seuls responsables de leur haine raciste et islamophobe. J’accuse catégoriquement certains représentants et élus de la République d’être à l’origine de ce climat. Nous avons tous et toutes été témoins quasi quotidiennement des incitations et provocations de ces gens. C’est une honte ! C’est une trahison ! Mais  le pire dans cette histoire de racisme que je considère comme institutionnel, c’est  ce silence complice d’une grande partie de la classe politique, gauche et droite confondues…  Sans vouloir  vous faire peur, on n’est pas dans la « mouise » !

Comme l’a si bien formulé Hicham Djait : « Les préjugés médiévaux sur l’Islam sont  si solidement  implantés dans l’inconscient européen, qu’ils  peuvent à la moindre occasion, au moindre conflit, resurgir avec la même violence qu’il y a des siècles. » 

Concernant Amiens, c’est la première fois que nous entendons parler d’agressions aussi ouvertement islamophobes. Le racisme est une réalité qui frappe les musulmans et non-musulmans issus de ce que les schizophrènes laïco-islamophobes appellent « l’immigration ».  Il y aurait aussi beaucoup à dire sur notre pseudo laïcité. Mais ça aussi, c’est un autre débat !!

J’aimerais néanmoins avoir une pensée émue pour les deux personnes âgées brutalisées.  L’une d’elle, traumatisée par son agression, vient de partir pour le Maroc, et selon la rumeur, ce départ serait définitif. 

Vous êtes enseignant à Amiens, vous êtes français, votre père a combattu dans l’armée française,  mais votre islamité est visée. Que vous inspire cette montée de l’islamophobie ?

Effectivement, je suis né en France, je suis français et je suis chez moi ici, n’en déplaise à tous ces haineux !  Oui, mon père a été marié à l’armée française, et ce depuis son arrivée en France en 1942. Je ne suis pas vraiment engagé politiquement, car je n’ai pas envie d’être en proie à des conflits mentaux et de risquer à passer mon temps à me contredire…

Le pire pour moi, aujourd'hui, ce sont ces concitoyens qui ont sacralisé la parole des hommes et des femmes politiques...Regardez cette vénération qu'ils ont pour le « Nerveux »,  la « Marine »… C’est grave !  C’est pathétique !  C’est même eschatologique, mais ça, c’est encore un autre débat, mais celui-ci plus  apocalyptique, certains me comprendront !

 Sinon oui, je suis un patriote mais pas n’importe lequel et pas n’importe comment ! A mes yeux, le patriotisme n’à rien à voir avec cette pathologie qu’est l’idéologie de race. Le patriotisme, c'est aimer son pays pour sa justice, son équité, son unicité et son humilité face à l'histoire. Et ce patriotisme-là est tout à fait compatible avec mon islamité !  Par contre, le nationalisme est un désastre, il propage partout la cruauté et la guerre, c’est  une maladie honteuse pour notre humanité. Il me donne envie de vomir.

 Vos enfants ont hélas assisté à l'agression. Quels messages peut-on transmettre aux jeunes générations, pleinement françaises, mais renvoyées constamment à leurs origines et à leur religion ?

Depuis mardi,  ma femme a fait un petit travail personnel de reconstruction, et on est vite passé à autre chose. De toute façon, les épreuves font parties du quotidien des hommes. Pour le message, j’en ai un notamment pour les adultes imparfaits que nous sommes. J’ai lu un jour, dans un livre sur l’éducation spirituelle, qu’il y avait trois états pour l’âme :"L'âme qui incite au mal, elle rend le mal séduisant à ses yeux et lui suggère de s'y adonner. L'âme qui se blâme, il s'agit de l'âme qui s'interroge sans cesse sur ses propres intentions...L'âme apaisée, elle est à l'abri de l'ennui, de la tristesse, de la peur, de la mélancolie, de l’agitation psychologique et de la tension nerveuse..." Et à l’attention de tous les jeunes, voici ce petit poème trouvé sur l’un des premiers sites musulmans de la toile des années 90 :

"Il y avait une fois un rosier,

Les soins qu'il avait

reçus permirent à ses

racines de s'enfoncer

profondément dans le sol.

Ces racines étaient Ibrahim (PSL).

Il était nécessaire de le tailler pour qu'il remplisse son rôle

et ne retourne pas à l'état sauvage.

Avec le temps, son tronc devint large et robuste.

Ce tronc était Moussa (PSL).

Un jour le bouton d'une rose exceptionnelle s'ouvrit.

Ce bouton était Issa (PSL).

La fleur était Mohammad (PSL)."

Enfin, un dernier message pour conclure, mais cette fois-ci à l’adresse de tous les racistes et islamophobes : «La liberté, la justice et l'égalité,par tous les moyens nécessaires», signé Malcolm X.


Propos recueillis par la rédaction

 

http://oumma.com/12753/djamel-mousli-enseignant-a-amiens-temoigne-de-agressio?utm_source=Oumma+Media&utm_campaign=a240587c61-RSS_EMAIL_CAMPAIGN&utm_medium=email

Partager cet article
Repost0
16 mai 2012 3 16 /05 /mai /2012 00:17

 

 

Partager cet article
Repost0
7 mai 2012 1 07 /05 /mai /2012 14:24
http://teatropoli.net/2009/01/16/politique-qualite/  

 

Un "petit" blog politique digne de rentrer

dans la cour des plus grands

 

Mon commentaire sur ce blog :

 

 

Bonjour

 

Je suis arrivée ici par ce lien : http://liesidotorg.wordpress.com/2012/05/06/nous-gagnerons-toi-et-moi-nous-ensemble-12-avril-2012.

 

Voilà un des blogs politiques les plus intelligents, les mieux conçus, les plus neutres que j’ai rencontrés. Il dépasse largement le cadre du local, du régional, pour atteindre le national. Et c’est tout à son honneur. Nous avons besoin de sites comme celui-là, où tous ont la parole équitablement, c’est très rare ! Pour moi, ce site est appelé à connaître une expansion bien méritée, et à devenir une référence en matière d’information politique.

 

Merci aux Administrateurs, qui ont une haute conception du journalisme, de l’information.

 

eva

 

Découvrez-le ici, donc, en cliquant sur le lien :,

 

 ce lien

 

 

.

Partager cet article
Repost0
7 mai 2012 1 07 /05 /mai /2012 05:01

 

 

 

Un nouveau Président

pour une France ingérable

Par eva R-sistons

 

 

 

Que va trouver François Hollande ?

 

 

- Le bilan de Nicolas Sarkozy, effroyable : Dette, chômage, désindustrialisation, commerce extérieur sinistré, désertification des territoires, services publics dégradés, banlieues à l'abandon,  etc, etc.

 

- Une France pratiquement en faillite, ce que l'on nous a soigneusement caché.

 

- La dégradation de la note de la France par les Agences de Notation.

 

- La fermetures de très nombreuses entreprises après les élections (plans sociaux gelés pendant la Campagne électorale)

 

- Une économie en plein effondrement.

 

- Des disparités grandissantes de revenus.

 

- Une situation sociale effroyable.

 

- Un acharnement quotidien des partis adverses.

 

- De multiples guerres à terminer.

 

- Une Europe en pleine déliquescence, sur le point d'éclater.

 

Autant de cadeaux empoisonnés pour un nouveau Président qui ne s'en prendra pas aux vraies causes de la crise.

François Hollande est condamné à rester un funambule. C'est une situation très inconfortable ! Pour lui, comme pour nous, par voie de conséquence...

 

eva R-sistons

 

http://r-sistons.over-blog.com

 

Extrait du post ici :

 

D'un Président ingérable à une France ingérable - Grèce sous le choc

 

 

.

Partager cet article
Repost0
6 mai 2012 7 06 /05 /mai /2012 19:29

L'écart se réduit entre Nicolas Sarkozy et François Hollande : 2 petits points séparent désormais les deux hommes au premier tour.

 

http://www.lefigaro.fr/politique/2012/01/08/01002-20120108ARTFIG00151-sondage-sarkozy-se-rapproche-de-hollande.php

 

 

 

Sondages sortie bureaux de vote :

 

 

GENEVE - Selon le site suisse 20minutes.ch et des données obtenues à la sortie des bureaux de vote, la tendance annoncée depuis midi se précise vers les 15h : François Hollande obtiendrait 52,5% et Nicolas Sarkozy 47,5% (BVA, Ipsos, OW). D'autres instituts annoncent Hollande à 53,5% (TNS) ou encore Hollande à 53% (CSA, Ifop, Harris). Un inversement de tendance reste désormais très peu probable.

 

 

Suite au message de B. Peri ingénieur

spécialisé en informatique,

faisant état de la fraude en préparation,

 

Comme je l'ai toujours dit, plus on se rapproche des 53 % pour Hollande, plus la fraude sera impossible - et là, ce sera Hollande qui sera élu ! C'est pourquoi j'ai appelé tous à voter massivement contre Sarkozy ! Par ailleurs, j'ai alerté tous les dirigeants de l'Opposition du risque de fraude, ce qui peut contribuer à le désamorcer ! (Eva)

 

 

.

 

Sauf coup tordu (impossible car sondages 53 % pour Hollande)

Hollande est élu

 

http://www.tdg.ch/

 

AFP donne Hollande élu (eva)

 

 

  §§§

 

 

 

Dernière mn : Hollande Elu

 

Scores curieusement "rapprochés"...

comme au 1er tour !

 

28 - 25 (1er tour) rapproché 28 - 27

53 - 47 (2e tour)   rapproché 52 - 48

pour motiver les troupes (Législatives)

et sauver l'honneur du soldat Sarkozy.

La fraude a été rendue difficile par le nombre d'abstentions.

ILS comptaient sur un afflux de nouveaux électeurs

pour manipuler le chiffre ensuite. Raté !

Là, c'était quasiment gagné pour F. Hollande...

.

 

Alerte ! Manuel Valls propulsé par les Médias-Bilderberg

en particulier par FR2-Bilderberg (et Copé aussi)

pour être un futur candidat du PS

afin d'achever d'ôter dans ce parti

tout ce qu'il reste de gauche.

Il se présente déjà comme

"étant ému d'avoir participé à cette victoire"

alors qu'il était même pour la réforme de la retraite !

Manuel Valls est l'homme du Grand Capital, comme DSK !

 

Copé doit jubiler :

"Défaite personnelle de Sarkozy"

Il attend la prochaine échéance

(avec un PS submergé par la crise)

pour remporter l'élection à son profit

et... au profit de ses amis milliardaires

 

Nous n'avons rien à attendre de tous ces gens !

Il faut sortir de l'euro, de l'UE, de l'OTAN,

des Organismes internationaux comme la BM et le FMI...

 

La Gauche célèbre sa victoire à la Bastille,

on préfère la Bastille à Versailles ou au Trocadéro..

 

Une nouvelle pratique du pouvoir s'ouvre,

plus républicaine, plus juste, plus humaine,

et c'est tant mieux,

mais pas une nouvelle gouvernance...

Le plus dur reste à faire...

 

eva


Partager cet article
Repost0
6 mai 2012 7 06 /05 /mai /2012 07:48

 

Nicolas Sarkozy nous salue,

http://tempsreel.nouvelobs.com

 

2612125.gif

 

_____________

 

   

 


cia-wqrning.jpg

 

 

 

NS-l-americain-livre.jpg

 

 

 

 

 

Présidentielle 2012 :

SARKOZY VAINQUEUR ?

Le Nouvel Ordre Mondial en marche..

grâce à la CIA et au vote électronique

Par eva R-sistons


 

Sarkozy, selon mes infos, DEVRAIT - rien n'est jamais sûr à 100 % - être réélu contre la volonté des Français, comme le Traité de Lisbonne a été imposé. La démocratie est juste un mot pour justifier les guerres impériales prédatrices et meurtrières comme hier en Irak ou en Libye, aujourd'hui contre la Syrie et demain contre l'Iran - pour commencer. Sarkozy DOIT être élu car les Maîtres du monde le veulent pour diriger notre pays - très exactement afin d'achever de le soumettre, de le dompter, de l'aligner sur le modèle américain (ultra-libéralisme, compétition implacable, Dieu-Argent, valeurs et mode de vie américains, guerres de l'OTAN... On comprend mieux le choix de F. Bayrou) qui détruira toutes nos traditions : Protections sociales, services publics, laïcité, Droit du Travail etc, et ceux qui contesteront seront violemment réprimés voire éliminés comme le Traité de Lisbonne le prévoit en rétablissant la peine de mort pour les insurgés, c'est-à-dire des manifestants devenus "insurgés" à cause des provocateurs dument payés pour faire efficacement le sale boulot... de provocation ! C'est ce qu'on appelle le "terrorisme d'Etat", qu'on a pu voir à l'oeuvre récemment avec l'Affaire Merah, des actes accomplis avec un professionnalisme évidemment signé.

 

Sarkozy a prévenu que cela se jouerait sur le fil, les Sondeurs et les Médias aux ordres nous ont dit que les résultats se rapprochent chaque jour un peu plus - alors que le rejet de Sarkozy est patent et que même le débat a vu F. Hollande triompher en France comme, surtout, à l'Etranger.

 

Je pressens, donc, que Sarkozy sera réélu car comme je l'ai dit il ne peut accepter la défaite, et bien évidemment de rendre compte de ses actes devant la Justice. Et surtout, les Décideurs, au sommet, ont besoin de lui pour achever le travail en France, conduire notre pays dans une guerre monstrueuse contre l'Iran qui mènera à la conflagration mondiale de dépopulation - le fameux choc de civilisations préparé par l'islamophobie continuellement distillée dans les esprits faibles ou frustrés par les Médias aux ordres - et enfin, évidemment, mettre en place le Nouvel Ordre Mondial dictatorial qui privera les populations de leur liberté, de la paix, de l'Emploi, des protections sociales, et même de la dignité (par ex, euthanasie des retraités ou privation de soins gratuits parce que considérés comme non-grata, inutiles, coûteux, piètres consommateurs etc - voir ce qu'annonce le "prophète" du NOM, Jacques Attali, dans ouvrages et émissions comme "Conversations d'Avenir" sur les Chaînes Parlementaires).

 

Compte tenu de la personnalité de Sarkozy, abondamment analysée par les professionnels de la psychologie, de son incompréhension totale de la France et même de son aversion pour elle, de sa proximité avec la CIA, de sa soumission totale aux diktats anglo-saxons, au monde de la Haute Finance, etc, attendons-nous au pire. Nous l'aurons. Ce qui nous guette nous a été présenté  par Nicolas Sarkozy lui-même au Trocadéro comme "le NOUVEAU modèle français", comprenez - la fin du modèle spécifique français, indépendant, républicain,  protecteur, laïc, etc. Et le début d'un autre, à l'image du cauchemar inégalitaire et violent de l'Amérique des cow-boys sans foi ni loi.

 

SEUL un sursaut planétaire, concerté, concomitant, de toutes les populations, nous épargnera le pire programmé par les psychopathes aux manettes du monde. Ou la victoire des non-alignés - russe, chinois, vénézuelien, bolivien, iranien, syrien etc - sur les Anglo-Saxons qui n'ont pas fini de dévaster le monde... Bientôt, d'ailleurs, Poutine dirigera la Russie, à la fureur de l'Occident. Mais lui prône un monde multipolaire, et c'est en effet la seule voie possible... avec, selon la vision du Grand Charles (de Gaulle), la mise en place de l'Eurasie.

 

Hélas, la lucidité est impitoyable.

 

Eva R-sistons

 

http://r-sistons.over-blog.com 

 

J'envoie copie de cet article aux dirigeants de l'Opposition. Inutile de censurer ce post : Il est relayé où il faut.

 

TAGS : Nouvel Ordre Mondial, N.Sarkozy, F. Hollande, CIA, Eurasie, Russie, Poutine, non-alignés, monde multipolaire, Charles, de Gaulle, Sondeurs, Médias, J. Attali, OTAN, Traité de Lisbonne, modèle social français, fraude électorale, F. Bayrou, terrorisme d'Etat, affaire Merah, euthanasie retraités...

 

voir aussi, entre autres : Le résultat du vote a-t-il été truqué ? - De l'Extrême-Droite à la dictature

 

 

.http://washington.blogs.liberation.fr/great_america/cia/

RTR21474_Comp

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 


 

 

Présidentielle 2012  SARKOZY VAINQUEUR

 

 

Les jeux sont déjà faits. LA FRAUDE A ÉTÉ PARFAITEMENT ORGANISÉE…

 

On vous a déjà faire croire le 22 avril dernier que L’infâme représentant de la Finance Internationale avait atteint un score proche de François Hollande ! C’est une arnaque de haut vol, bien dans le style de « l’ÉQUIPE SARKO » et de ses patrons de la Finance Internationale.

 

Ceci n’a été permis que grâce à l’utilisation d’un très important nombre de machines à voter (FRAUDER) électroniques de la marque NEDAP, dont le ministère de l’Intérieur se refuse à donner le Nombre, ainsi que le nombre et le nom des municipalités (surtout ou exclusivement UMP, note d'eva)  qui ont installé ces machines sur lesquels les Français ont voté.

 

Il faut savoir qu’après de nombreuses fraudes constatées, ces machines à voter-Frauder ont été successivement INTERDITE en Irlande, aux Pays-Bas et en Allemagne…

 

Vont-elles permettre la réélection du représentant-collabo de la Finance Internationale ? CE SERAIT LA PLUS GRANDE INSULTE À LA DÉMOCRATIE !

 

                                                                                           *

 

Ces machines SONT INCONTRÔLABLES ET ONT TOUTES ÉTÉ CONÇUES POUR ORGANISER LA FRAUDE.

 

Ingénieur concepteur de systèmes informatiques, je suis bien placé pour le savoir.

 

Les toutes premières machines à frauder électroniques ont été inventées et fabriquées par des cadres et des sociétés écrans de la CIA… pour s’assurer de l’élection de George W. Bush en 2000 et 2004. Vous en trouverez tous les détails, en Anglais, dans la TERROR DATABASE, sur le site www.benperi.eu

                                                                                          *

 

Si par extraordinaire, cette fraude n’était pas suffisante, un second système à été prévu, dont je vous parlais le 18 avril 2012. Voici l’article :


 

Présidentielle – Attention, élection truquée

 

Comme en 2007, c’est la CIA qui décidera du choix du futur candidat !

Vous me trouvez provocateur ? Et bien que les quelques personnages encore influents de notre pays mettent en demeure, le Ministre de l’Intérieur, de publier la liste complète et détaillée et consolidée des votes observés dans la totalité des bureaux de vote en France métropolitaine et Outre-mer.

Toute différence avec les résultats observés dans le moindre bureau, par des officiels, ou des groupes de citoyens, devra être corrigée et le total des voix portées sur chaque candidat modifié en conséquence AVANT PROCLAMATION DES RÉSULTATS.

Aucune proclamation de résultat ne saurait être officialisée sans une publication détaillée au bureau de vote près.

Pourquoi un tel luxe de précautions ?

Les Français ne le savent pas, mais, déjà en 2007, les résultats de l’élection Présidentielle ont été ÉLABORÉS par une société américaine (Level 3 Communications, Inc.) véritable fourmilière et annexe de la CIA, installée à Denver, Colorado, le nouveau temple de la Haute Technologie de la CIA, depuis le 11 septembre 2001. C’est de là que seront « organisés » les résultats des élections des principaux pays du Monde.

Rien ne fut fait pour dénoncer ce véritable coup d’état anti-Français. La société civile française n’avait pas eu le temps de s’organiser pour contrer et dénoncer cet acte de trahison.
(http://www.wikistrike.com/article-rappel-les-resultats-electoraux-fran-ais-produits-par-une-societe-americaine-et-en-2012-103443540.html).

Ceux qui lisent régulièrement mes livres, ne seront pas surpris de l’intrusion de la CIA dans le fonctionnement de l’Union européenne. Ils savent que, depuis l’assassinat du Président John Fitzgerald Kennedy que la CIA est devenue une arme terrible, au service de la Finance Internationale.

Ces machines de marque Diebold qui seront largement utilisées an 2012, à travers le Monde, sont les pires machines à tricher, qu’un esprit malin ait jamais inventé : http://www.computerworld.com/s/article/9220356/Argonne_researchers_hack_Diebold_e_voting_system_

Ceux qui ont lu : « Un Grand Projet pour la France », savent que la création de la Communauté Européenne est une création de la CIA, pour le compte du Cartel des Banques, destinée à empêcher l’Europe de se construire intelligemment et pour au contraire la détruire (Voir les vidéos de François ASSELINEAU, candidat 2012 censuré par les Médias, note d'eva). On observe aujourd’hui, partout en Europe, les premiers résultats de cette stratégie. Ces lecteurs savent aussi que c’est la Commission Européenne, un repère de soldats des Rothschild, et non le Parlement Européen, qui dirige et organise l’implosion de l’Union.

Ce que vous ne savez pas, c’est que des millions de Français vont voter sur ces machines à voter (tricher) électroniques, dont les résultats sont programmables à distance. Ces machines construites entre autres par la société Diebold, ont déjà été utilisées aux Etats-Unis, en novembre 2000 et novembre 2004 pour faire élire George W. Bush. Voir à ce sujet ce que j’en écrivais en 2005, dans « Stop the Warbiz ».

Extrait du livre « Stop au Warbiz », chapitre 5, publié en juin 2005. La version Anglaise de ce livre « Stop the Warbiz » est toujours disponible ici : http://www.amazon.com/s/ref=nb_sb_noss?url=search-alias%3Dstripbooks&field-keywords=stop+the+Warbiz , et à la Bibliothèque du Congrès des Etats-Unis.

Adieu Démocratie… 
La mascarade de l’élection de 2004

Avant même l’élection, Karl Rove (Le pouvoir derrière le trône), « l’empaleur », avait dit qu’il ferait tout ce qui sera nécessaire – c’est-à-dire n’importe quoi – pour s’assurer de la victoire de Bush. (Et Luc Chatel nous a prévenus, une grande surprise nous attend, note d'eva)

Pour s’assurer du gain de l’élection présidentielle de novembre 2004, les Républicains ont changé de tactique. Après les tricheries de Floride en 2000, ils ont misé cette fois sur des moyens plus modernes. Des machines à voter flambant neuves ont été utilisées dans 30 Etats, pour… 28% des votes prévus. Malheureusement, ces machines ont déjà prouvé en Georgie en 2002 qu’elles pouvaient inverser le résultat d’une élection. Elles sont exclusivement fabriquées par des sociétés détenues par des républicains notoires (Diebold Election Systems dans l’Ohio, Sequoia Voting Systems, basé en Californie et Election Systems & Software à Omaha, Nebraska). Elles sont “largement en dessous des minima de sécurité requis pour de tels équipements” et sur un panel de 1600 spécialistes informatiques, dont 200 docteurs, pas un seul ne s’est trouvé pour dire que ces machines étaient pour le moins “sures, fiables et contrôlables”.

Par contre, le panel a été unanime a déclarer que « ces machines à voter sont peu sûres, sujettes au piratage informatique interne et externe, et qu’elles présentent un (grave) danger pour des élections démocratiques ».

Ces trois compagnies ont toutes de très forts liens avec l’administration Bush. Quelle coïncidence, leurs principaux actionnaires sont aussi les toutes premières multinationales du WARBIZ… Northrop-Grumman, Lookheed-Martin, EDS (Electronic Data Systems) et Accenture. Diebold a fait appel à Scientific Applications International Corporation (SAIC) de San Diego pour développer les logiciels sécurisés des machines à voter… alors qu’une majorité des membres du conseil d’administration de SAIC viennent, soit du Pentagone ou de la CIA :
- Le Général d’Armée Wayne Downing, un ancien du Conseil National de Sécurité,
- Bobby Ray Inman; ancien directeur de la CIA,
- William Owens, ancien patron de l’Etat-major des armées aujourd’hui à la retraite,
- Robert Gates, un autre ancien directeur de la CIA.

Ainsi, c’est une société privée liée au complexe militaire et à la CIA qui assure l’intégrité de la programmation des machines à voter pour le compte des sociétés du WARBIZ…

Tous les casinos du monde utilisent des machines à sous électroniques. Ces machines sont programmées pour obtenir les résultats escomptés par leurs propriétaires… Ces gens ont inventé des machines à voter sur le même principe… c’est-à-dire « qui permettent d’obtenir les résultats escomptés… »

Cette année, la fraude post et préélectorale était tellement massive qu’il aurait fallu des années de combat juridique pour que cette élection ressemble à un processus honnête. En jetant l’éponge si rapidement, John Kerry a dévoilé au monde la franche mascarade qu’aura été cette élection. La seule possibilité qu’elle soit conforme aux vœux des patrons du « WARBIZ »… était la reconnaissance de sa « défaite » par John Kerry. Ce qu’il s’empressa de faire au plus grand mépris des 60 millions d’Américains qui avaient voté pour lui…

Aussi longtemps que de telles machines à tricher (pardon à voter) existeront, il n’y aura PLUS AUCUNE DEMOCRATIE, dans les pays qui les utilisent. (Seuls pour le moment, début 2012, les Allemands ont déclaré ces machines illégales…)

Ces nouvelles “boîtes noires” informatiques qui servent de machines à voter ne produisent aucune trace papier. Il ne sera donc jamais possible de vérifier les résultats d’une élection contestée.

Quand on sait – qu’avant même le jour de l’élection – l’on dénie systématiquement le droit de vote (une fois de plus) aux noirs et à de nombreux autres démocrates pour des raisons iniques… Quand on sait que de nombreuses machines électroniques à voter contenaient plusieurs milliers de voix pour Bush, avant même que quiconque ait voté… Quand on connaît le risque de fraude massive que représentent les nouvelles machines à voter électroniques… Quand on sait que l’on a comptabilisé 14,3 millions de votes de plus en 2004 qu’en 2000… et quand on constate que cet accroissement du nombre de voix s’est réparti entre 10 millions pour les représentants du WARBIZ et 4,5 pour ceux qui défendent la sécurité sociale, l’emploi et l’état providence et que l’on entend les trompettes de Bush essayer de vous faire croire que ces dix millions sont le résultat d’une poussée du vote populaire, on a besoin de personne pour comprendre que cette élection fut une énorme escroquerie

En réalité, cette différence ne peut s’expliquer que par une combinaison de la poussée d’électrons dans les machines à voter électroniques avec les méthodes crapuleuses utilisées par le WARBIZ pour éliminer massivement les votes des quartiers populaires… Une façon de prétendre que les Américains sont plus intéressés par la politique et que Bush a obtenu le support des personnes dont il a détruit les emplois, la protection sociale, pris les dollars et les fils et filles pour les envoyer en Iraq et en Afghanistan assumer l’appétit des avides « hors-la-loi » du WARBIZ… Faut-il que les Américains soient naïfs et indolents.

La triche a toujours fait partie de l’élection présidentielle, mais cette fois, la trahison de l’électeur a fait déborder la coupe. Soixante millions de votants qui avaient porté leurs voix sur le candidat John Kerry, ont été floués, non seulement par l’équipe Bush, mais plus grave encore par l’homme qui représentait l’espoir de revivre en démocratie. Pourquoi John Kerry a-t-il si rapidement capitulé ? A-t-il oublié les millions de cas de votants noirs et hispaniques retirés des listes électorales ? Comment a-t-il pu ne pas protester et récuser, avant même le vote, les (vicieuses) machines à voter (Républicain) électroniques ? Son appartenance à la société maçonnique secrète de l’Université de Yale « Skull & Bones » dont la réputation fût bâtie au 19ème siècle sur le commerce de l’opium en Extrême-Orient et qui n’a pas toujours été fréquentée par la « crème de la crème » (Prescott, George H., George W. Bush…), explique-t-elle qu’il n’aurait été qu’un “perdant programmé”? Ou bien serait-ce plutôt lors de son apparition à la conférence de Bilderberg (le congrès mondial des patrons tireurs de ficelles, de leurs éminences grises, de leurs porteurs de valises et de leurs porte-plumes) en 2001 qu’il aurait fait allégeance au « WARBIZ » ? On comprend mieux sa difficulté à admettre l’obligation morale d’un retrait Américain de l’Iraq, même après qu’il eut été prouvé l’absence totale d’armes de destruction massives et de menace et que Saddam Hussein ait été neutralisé.

Quelles belles Démocraties, dans lesquelles les Gouvernants sont désignés par la CIA !

BEN PERI   http://www.benperi.eu

--
BEN PERI


Pour contrer la terrible Mondialisation que l'on veut nous imposer,
et reprendre le contrôle de nos démocraties pour les rendre citoyennes...

Tous les livres de BEN PERI sont là www.benperi.eu
Ben Peri's Books are all here www.benperi.com
.
..

C'est Ben Peri lui-même qui m'a envoyé ce texte,
merci à lui (eva)
.

2012-vote-electronique.jpg

http://embruns.net/logbook/2012/04/22.htm

Rien ne va plus… les jeux sont faits…
Les résultats électoraux produits
par une société américaine ?

Sources : UPR. AVec AFP, Le Monde. Mars à juillet 2008.

level-3-communications.jpg?w=645Dimanche dernier, les commentateurs du 1er tour des élections municipales se sont montrés unanimes : alors qu’on attendait un effondrement de la droite, la première surprise de la soirée aurait été la relative et inattendue bonne tenue des listes UMP ; la seconde surprise, c’est que le taux global de participation était en hausse depuis 2001.
La tonalité de la soirée électorale fut ainsi donnée par ces deux « surprises », qui dominèrent également les lignes éditoriales de la presse écrite du lendemain. Pour la majorité des Français, les jeux étaient faits dès le  1er tour : forte participation et maintien surprise de l’UMP.

Pourtant, dès le mardi, puis tout au long de la semaine, des informations d’une toute autre tonalité ont commencé à se faire jour. Des informations capitales dont ont été privés la grande majorité des Français, qui n’ont porté attention à ces élections que le dimanche soir ou dans la presse écrite du lundi. [Cliquer pour lire la suite] 
Ainsi, il a fallu attendre le vendredi, ce qui ne s’était jamais vu depuis la dernière guerre, pour enfin connaître les chiffres officiels de la participation. Surprise : il n’est plus du tout question d’une hausse mais d’un effondrement historique : jamais depuis 1959 la participation n’avait été aussi basse : 66,54% au total et 61,07% dans les communes de plus de 3500 habitants. Dans la capitale, c’est même 43% des électeurs qui ont refusé d’aller voter.

Les étranges innovations électorales du ministère de l’intérieur

Que s’est-il passé le soir de l’élection pour que l’information et la perception de la situation politique réelle soient ainsi faussées ?

Un début de réponse nous a été donné par un article stupéfiant du journal Le Monde. On y apprend les causes de la ” panne “ :
« Les résultats ont d’abord parcouru le chemin traditionnel : les mairies les ont envoyés, par téléphone ou par fax, dans les préfectures, qui les ont communiqués via un système Intranet au ministère. ” La synthèse s’est faite tout à fait normalement ” (…) Mais les serveurs, hébergés par une société externe, dont le ministère n’a pas voulu divulguer le nom, se sont écroulés à plusieurs reprises. »
==> http://www.lemonde.fr/cgi-bin/ACHATS/acheter.cgi?offre=ARCHIVES&type_item=ART_ARCH_30J&objet_id=1028409&clef=ARC-TRK-D_01

En clair, cela signifie :
d’une part que les serveurs du ministère de l’intérieur ne sont pas gérés par les fonctionnaires habilités à cette fin mais par ” une société externe ” ;
d’autre part que le ministère de l’intérieur refuse de communiquer l’identité de la société qui a désormais la haute main sur les élections françaises.

Ce n’est pas tout :
« Le système étant engorgé, les services de l’intérieur ont dû ressaisir les résultats. Le taux de participation définitif n’a été établi que lundi après-midi. Le prestataire, qui avait traité les élections présidentielle et législatives de 2007, utilise “ce que l’on peut trouver de plus puissant”, assure Bertrand Maréchaux, directeur des systèmes d’information du ministère. (…) M. Maréchaux confiait, lundi soir, n’avoir toujours pas trouvé “de véritable explication technique”.

Mme Alliot-Marie, rompant avec l’habitude de la plupart de ses prédécesseurs, s’est refusée dimanche à toute apparition publique pour donner les résultats et s’est contentée d’un communiqué diffusé à 23 h 13. »

En clair cela signifie :
que le mystérieux prestataire privé a eu également la haute main sur les présidentielles et les législatives, premières élections françaises où étaient utilisées les machines à voter, qui, elles aussi, suscitent de nombreuses et justifiées interrogations.
et que le directeur des systèmes d’information du ministère de l’intérieur avoue n’avoir reçu aucune explication de ce mystérieux prestataire extérieur.

Quelle est la mystérieuse société qui produit désormais les résultats électoraux français officiels ?

Est-il normal et sain pour la démocratie que le ministère de l’intérieur garde le silence sur l’identité de la société prestataire qui gère désormais nos résultats électoraux officiels ?

Pour l’UPR, la réponse est non.

Nous avons donc décidé d’en savoir plus, ce qui n’est pas très difficile puisqu’un simple logiciel gratuit “whosip.exe” permet à tout internaute de découvrir le pot aux roses. (il suffit de télécharger whosip, de le copier dans C : puis, dans Accessoires > Invites de commandes > tapez cd\ > Enter puis : whosip www.interieur.gouv.fr > Enter ) , vous obtiendrez ce résultat autant spectaculaire que révoltant, s’agissant du ministère de l’intérieur de la République Française :

WHOIS Source : ARIN

IP Address : 8.12.199.126
Country : USA – Colorado
Network Name : LVLT-ORG-8-8
Owner Name : Level 3 Communications, Inc.
From IP : 8.0.0.0
To IP : 8.255.255.255
Allocated : Yes
Contact Name : Level 3 Communications, Inc.
Address : 1025 Eldorado Blvd., Broomfield
Email : ipaddressing@level3.com
Abuse Email : abuse@level3.com
Phone : +1-877-453-8353

Sauf erreur, cela signifie, en clair, que “le système intranet” du ministère français de l’intérieur est hébergé par la société américaine LEVEL 3 COMMUNICATIONS, situé à Denver, Colorado, USA.

Résumons :
1. La soirée électorale, donc l’élément décisif de la campagne du second tour, a été complètement faussée par une panne informatique.

2. Contrairement à ce que tous les Français croient, le ministère de l’intérieur ne gère pas lui-même les moyens nécessaires à la production des résultats électoraux officiels, ayant force de loi.

3. Ce travail décisif pour la démocratie française est confié non seulement à une société privée, mais, mieux encore, à une société américaine, LEVEL 3 COMMUNICATIONS

4. Vérifications faites à partir d’informations ouvertes disponibles sur Internet, cette importante société américaine se trouve avoir des liens très étroits avec les deux principaux partis politiques américains, le Parti Républicain et le Parti Démocrate, qu’elle finance l’un et l’autre avant chaque élection présidentielle :
==> http://www.campaignmoney.com/political/committees/level-3-communications-inc-political-action-committee.asp?cycle=04

5. La société en question n’a fourni aucune explication sur la panne. Personne n’est donc en mesure de garantir que cette panne n’a pas été volontairement provoquée, à la demande d’un mystérieux commanditaire, pour aboutir aux résultats faux de dimanche soir. Circulez, il n’y a rien à voir !

6. Mis à part l’article du Monde, aucun média ne s’est interrogé sur ce grave et troublant dysfonctionnement qui entachent le résultat officiel des élections. Personne ne s’interroge non plus sur la fiabilité et les contrôles réels de l’ensemble “machines à voter + serveurs hébergés par la société américaine LEVEL 3 COMMUNICATIONS” qui a également produit les résultats des présidentielles et des législatives.

7. On nous présente un scénario rocambolesque à base de « serveurs qui s’écroulent » puis « d’adresse de délestage ». Mais ce scénario ne tient pas la route une seconde pour qui connaît un minimum l’informatique : collecter les votes de 25 millions d’inscrits, préalablement centralisés dans une centaine de préfectures, c’est bien le minimum que doit pouvoir faire n’importe quel serveur informatique bon marché.

Du reste, on n’a pas attendu mars 2008 pour gérer ce type de situations et les Français ont connu suffisamment de soirées électorales télévisées depuis 40 ans pour savoir que la collecte des résultats ne posait aucun problème par le passé, avec des ordinateurs pourtant infiniment moins puissants que de nos jours. Comme par ailleurs le ministère précise avoir recours à “ce qu’on peut trouver de plus puissant”, on est en droit de se poser de très graves questions sur la cause réelle de la « panne ».

8. Nous voudrions également comprendre pourquoi un gouvernement qui nous rebat les oreilles avec son soutien à l’économie numérique juge préférable d’avoir recours aux services d’une société étrangère pour résoudre un problème bête comme chou, et parfaitement bien résolu depuis des décennies, qui est la simple collecte des résultats électoraux transmis par la centaine de préfectures françaises.

9. Nous voudrions enfin comprendre pourquoi la France, qui est capable de mettre au point des armes thermonucléaires par des simulations informatiques extraordinairement sophistiquées, qui a été choisi internationalement pour développer le centre de recherche sur la fusion atomique ITER serait incapable de gérer par elle-même l’addition des votes de ses électeurs?

Conclusion

Il n’est pas tolérable qu’une société américaine produise, on ne sait comment, ce que le peuple français est censé devoir accepter comme l’expression suprême de la souveraineté populaire. Cette procédure est d’autant moins admissible qu’elle s’accompagne de la mise en place, en nombre croissant, de “machines à voter” électroniques qui produisent des résultats dont l’opacité suscite la défiance d’une écrasante majorité de nos concitoyens.

Rien ne serait plus grave pour la démocratie et plus périlleux pour la paix civile en France si une suspicion généralisée devait désormais se porter sur la véracité des résultats annoncés à l’issue de toutes nos élections.

Nous exigeons donc de revenir à la situation antérieure, qui donnait toute satisfaction sans soulever les moindres soupçons. Le ministère de l’intérieur doit obtenir et rendre publiques les explications de son prestataire américain, puis rompre immédiatement ce contrat.

L’Union Populaire Républicaine envoie le présent texte à l’ensemble des députés et sénateurs de la République, et leur demande que soit créée une commission d’enquête parlementaire sur cette question d’une exceptionnelle gravité.

Nous leur demandons aussi que soit déposé, le plus rapidement possible, une proposition de loi interdisant toute intervention de sociétés privées dans les opérations électorales, ainsi que tout usage des machines à voter.

* * * * * * *

Le scandale du vote électronique se précise

L’agence France Presse vient de révéler qu’une étude, réalisée par une chercheuse du laboratoire d’informatique de Nantes-Atlantique et portant sur les trois derniers scrutins nationaux, a relevé un nombre ” d’erreurs ” beaucoup plus élevé dans les bureaux utilisant des ordinateurs de vote que dans les bureaux traditionnels.

Cette étude, conduite par Mme Chantal Enguehard en relation avec l’Observatoire du vote, est la première recherche quantitative très sérieuse sur la dématérialisation du vote dans les élections politiques en France. Elle a été menée à partir de données provenant de 20.051 bureaux de vote, dont environ un tiers pratiquant le vote électronique, dans 46 communes de référence, dont 24 utilisant des ordinateurs de vote, lors des dernières élections présidentielles (premier et second tour), législatives (1er tour) et municipales (1er tour). Autant dire que l’énormité de la taille de l’échantillon rend l’étude statistiquement incontestable.

Entre 4 et 8 fois plus “d’erreurs” d’émargement avec le vote électronique

Les résultats obtenus montrent en premier lieu que le nombre de bureaux “en erreur”, c’est-à-dire où le nombre de votes n’est pas égal au nombre d’émargements, est bien plus élevé parmi ceux qui utilisent les machines à voter que dans ceux qui ont recours à l’urne traditionnelle.

Globalement, sur les quatre tours d’élections étudiés, on relève ces erreurs dans près de 30% des bureaux procédant au vote électronique (29,8%) contre 5,3% de ceux utilisant l’urne.

Des “erreurs” en augmentation constante

Lors du premier tour de la présidentielle, on mesure ainsi 3,9 fois plus de bureaux en erreur pour le vote électronique par rapport au vote à l’urne. Ce rapport monte à 7,5 pour les législatives et à 7,8 pour les municipales, selon l’étude. En d’autres termes, il s’aggrave avec le temps !

Des “erreurs” dont l’ampleur est beaucoup plus importante avec le vote électronique

Autre enseignement, l’ampleur des erreurs est beaucoup plus importante pour le vote électronique : par exemple, plus de 7,3% des bureaux électroniques dépassent un taux d’erreur de 3 émargements, contre à peine 0,4% des bureaux traditionnels.

Des ” erreurs ” qui ne diminuent pas avec l’expérience

Selon l’étude, la multiplication des scrutins n’entraîne pas une plus grande fiabilité du vote électronique. Malgré la meilleure expérience qu’en ont les électeurs, les taux d’erreur du vote électronique restent toujours très supérieurs à ceux du vote à l’urne. En outre, le taux d’erreur est plus élevé dans les bureaux qui enregistrent le moins d’émargements à l’heure.

L’étude révèle enfin que la centralisation des résultats en mairie est elle-même source d’erreurs, certaines mairies ne faisant même pas état des écarts entre votes et émargements constatés dans les bureaux, d’autres ” rectifiant ” même les résultats pour les faire disparaître.

CONCLUSION : IL FAUT EN REVENIR AU VOTE AVEC LES URNES

Les résultats statistiques incontestables découverts par Mme Enguehard l’ont conduite à les qualifier elle-même de “choquants “. Cette chercheuse du laboratoire d’informatique de Nantes-Atlantique et l’Observatoire du Vote ont décidé de présenter leur étude au ministère de l’Intérieur et au Conseil constitutionnel.

Décision intéressante, ils ont aussi décidé de la présenter à l’Organisation pour la sécurité et la coopération en Europe (OSCE). Cette organisation internationale, qui se préoccupe volontiers de la sincérité des élections dans tous les pays du monde, et en particulier dans l’ex-bloc socialiste, devrait assurément porter désormais ses regards sur ce qui se passe au sein des pays de l’Empire euro-atlantiste. Notons au passage que la chercheuse et l’Observatoire du Vote n’ont pas prévu de saisir la Commission européenne de leur étude. Comme si tout le monde avait déjà, inconsciemment, intégré l’idée que les institutions bruxelloises ne sont en aucun cas des remparts contre la dictature qui menace… (voir la position de la Commission en annexe)

Par ailleurs, Mme Enguehard et l’Observatoire du Vote demandent que les travaux réalisés soient complétés par une étude de plus grande envergure. Il serait notamment du plus haut intérêt de voir si les ” erreurs ” relevées sont réparties uniformément ou si elles ont une ” tendance ” à favoriser tel ou tel parti ou groupe de partis. Il serait d’un intérêt non moindre de comparer de façon statistique les résultats obtenus dans les bureaux de vote avec urne et dans les bureaux de vote avec ” machine à voter “.

Il est à cet égard extrêmement préoccupant de constater que la mise en place en France de bureaux de vote avec ordinateurs coïncide avec le recours à une société de service américaine (LEVEL 3 COMMUNICATIONS) chargée… de centraliser les résultats électoraux français dans son centre de Denver au Colorado !

Cette décision stupéfiante, prise par Nicolas Sarkozy lorsqu’il était ministre de l’Intérieur, a déjà été dénoncée ici même (cf. notre dossier Les résultats électoraux produits par une société américaine ?). Mais comme elle s’accompagne du taux “d’erreurs” absolument scandaleux de 30% dans les bureaux de vote équipés de ” machines à voter “, le doute ne peut désormais que s’instiller dans les esprits : Y aurait-il chez certains la volonté délibérée de truquer les résultats des élections en France ?

Laisser s’installer un tel doute serait redoutable pour notre démocratie et notre paix civile. C’est pourquoi l’Union Populaire Républicaine (UPR) réclame de nouveau la suppression totale et définitive de toute ” machine à voter ” sur le territoire de la République et le rapatriement immédiat de tout le processus électoral français en France, avec notamment la dénonciation des contrats entre le ministère français de l’Intérieur et toute société privée française ou étrangère, notamment la société américaine LEVEL 3 COMMUNICATIONS.

Source (dont documents et annexe) Union Populaire Républicaine : http://u-p-r.org

* * * *

En complément :

11 mars 2008 – Le ministère de l’intérieur a été perturbé par une panne informatique dimanche soir (article cité dans un précédent dossier de l’UPR Les résultats électoraux produits par une société américaine ?, auquel il est fait référence ci-dessus)

Les résultats des élections municipales et cantonales ne sont parvenus aux journaux quotidiens que très tardivement dans la nuit du dimanche 10 mars au lundi 11, de façon incomplète, et avec des erreurs. Les serveurs, hébergés par une société externe, se sont écroulés à plusieurs reprises.

Fait inhabituel, les résultats des élections municipales et cantonales ne sont parvenus aux journaux quotidiens que très tardivement dans la nuit du dimanche 10 mars au lundi 11, de façon incomplète, et avec des erreurs.

” La première ville de plus de 10 000 habitants est arrivée à 1 heure du matin, avec plus de trois heures de retard par rapport à nos prévisions “, explique ainsi José Bolufer, directeur des services informatiques du groupe Le Monde. Le Monde a fourni les résultats de 753 communes de plus de 10 00 habitants, au lieu des 891 prévues.

Le ministère de l’intérieur refuse de parler de “bug”. Mais il a bien été victime d’une panne informatique majeure.

Les résultats ont d’abord parcouru le chemin traditionnel : les mairies les ont envoyés, par téléphone ou par fax, dans les préfectures, qui les ont communiqués via un système Intranet au ministère. ” La synthèse s’est faite tout à fait normalement “, assure-t-on dans l’entourage de la ministre de l’intérieur, Michèle Alliot-Marie. Mais les serveurs, hébergés par une société externe, dont le ministère n’a pas voulu divulguer le nom, se sont écroulés à plusieurs reprises.

DÉLESTAGE

” Dès 22 h 30, nous avons travaillé sur le système de secours, le ministère nous a proposé une adresse de délestage pour accéder aux données “, précise José Bolufer. Le système étant engorgé, les services de l’intérieur ont dû ressaisir les résultats. Le taux de participation définitif n’a été établi que lundi après-midi.

Le prestataire, qui avait traité les élections présidentielle et législatives de 2007, utilise ” ce que l’on peut trouver de plus puissant “, assure Bertrand Maréchaux, directeur des systèmes d’information du ministère. Le fait que ce dernier donnait, pour la première fois, les listes complètes dans les villes de moins de 3 500 habitants, n’est pas de nature à fournir une explication convaincante, d’autant que ” la capacité de traitement avait été doublée “. M. Maréchaux confiait, lundi soir, n’avoir toujours pas trouvé ” de véritable explication technique “.

Mme Alliot-Marie, rompant avec l’habitude de la plupart de ses prédécesseurs, s’est refusée dimanche à toute apparition publique pour donner les résultats et s’est contentée d’un communiqué diffusé à 23 h 13.


http:// liesidotorg.wordpress.com/ 2012/04/22/ rien-ne-va-plus-les-jeux-so nt-faits/

.
.

r-sister-NOM.jpg

...
Seul un vote massif contre Sarkozy
peut empêcher le détournement du résultat.

Ou bien, relayer partout le plan

pour le désamorcer !

 

eva

 

NB  J'avance une hypothèse, aussi :

L'Oligarchie laisse cette fois Hollande l'emporter,

  et avec lui l'Opposition se noyer et se discréditer

au plus fort de la crise,

et l'UMP revient ensuite en sauveur

avec un Sarkozy revigoré et aux dents

encore plus longues, carnassières, et durables !

Mais... quid des casseroles de "Super Sarko"

avec une Eva Joly heureusement en embuscade

et une Justice très remontée contre lui ?

Avec Sarkozy, tout est possible ! 

 

 

Affiche de campagne de Nicolas Sarkozy - Photo CC

 

 

Je trouve à l'instant ce superbe extrait

sur un enjeu particulier de cette Election 

que ne soupçonnent pas les Français alors même qu'à la tête de leur pays se trouve le successeur de Reagan, Thatcher, Bush, Blair.

 

Ce qui caractérise aussi Sarkozy, et c’est ici que la lutte se joue au niveau des symboles, c’est qu’il est l’espoir de la réaction au niveau mondial. Les Français, vivant dans un pays capitaliste et « mondialisé », en réalité pas très différent des autres, ne comprennent pas toujours bien comment la France est perçue à l’étranger. Elle y est vue comme le seul pays européen important qui résiste à l’hégémonie culturelle et politique américaine, qui continue à considérer l’égalité comme un idéal, et qui est un bastion de la laïcité. Bien sûr, comme toutes les images, celle-ci est à la fois surfaite et basée sur des réalités historiques. Néanmoins, la victoire de Sarkozy sera vue comme la victoire de la France de la Restauration, de Versailles et de Vichy sur l’autre France, celle de la Révolution, de la Commune et de la Libération, que les bourgeoisies du monde entier détestent. Jean Bricmont

 

.

http://www.legrandsoir.info/pourquoi-est-il-important-de-bloquer-sarkozy,16543.html

 

 

.

Partager cet article
Repost0
4 mai 2012 5 04 /05 /mai /2012 23:34

 

.



Médiapart est gratuit jusqu'à minuit :


http://www.mediapart.fr/journal/international/030512/50-millions-pour-sarkozy-lancien-premier-ministre-libyen-confirme

 

50 millions pour Sarkozy : l'ancien premier ministre libyen confirme

| Par Fabrice Arfi et Karl Laske
Sarkozy-Kadhafi: dix mois d’enquêtes (1/23)

 

Lire aussi

« Je confirme qu’il existe bien un document signé par Moussa Koussa et qu’un financement a bien été reçu par M. Sarkozy. » L’homme qui parle est celui qui a validé en 2006 le principe d’un financement de la campagne de Nicolas Sarkozy par la Libye. Baghdadi Ali al-Mahmoudi était le secrétaire général du Comité populaire général, soit le chef du gouvernement libyen, dont les « instructions » sont mentionnées en toutes lettres dans la note du 10 décembre 2006 révélée par Mediapart (lire sous l'onglet Prolonger).


M. BaghdadiM. Baghdadi© Reuters

Aujourd’hui détenu en Tunisie, M. Baghdadi a confirmé, mercredi 2 mai au soir, à Mediapart, par l’intermédiaire de l’un de ses avocats, Me Béchir Essid, tant l’existence de la note signée par Moussa Koussa, ancien chef des services secrets libyens, que le montant de 50 millions d’euros débloqués en 2007 par le régime Kadhafi pour l’actuel chef de l’État français.


Depuis la révélation, samedi 28 avril, de ce document explosif, l’Élysée a fait feu de tout bois contre Mediapart. Dénonçant une « infamie » et un « montage », le président de la République a déposé plainte pour « faux et usage de faux », « recel de ces délits » et « publication de fausses nouvelles » lundi et obtenu, dans l’heure qui a suivi, l’ouverture d’une enquête préliminaire par le parquet de Paris. De son côté, Mediapart a déposé à son encontre, mercredi, plainte pour « dénonciation calomnieuse » (c'est à lire ici).


Dès dimanche, l’Elysée s’est efforcé d’éteindre l’incendie auprès des acteurs de l’ancien régime sur lesquels il a gardé prise. Bachir Saleh, le destinataire de la note, présent à Paris bien que recherché par Interpol, et Moussa Koussa, son signataire, réfugié au Qatar, ont démenti sous couvert de leurs avocats l’existence d’un tel document, évoquant, pour le premier, des « réserves » sur son authenticité et, pour le second, des « histoires falsifiées ».


Quant au chef du Conseil national de transition (CNT), Mustapha Abdeljalil, qui doit son poste à la France, il a assuré n’avoir « retrouvé aucune référence à cette lettre dans les archives libyennes ». Mais le directeur administratif du CNT a immédiatement mis en doute ces affirmations (notre article à lire ici).


Le témoignage qu’apporte aujourd’hui l’ancien premier ministre libyen, Baghdadi Ali al-Mahmoudi, à Mediapart, à travers son avocat, pulvérise les contre-feux présidentiels français. « Nous avons participé à la réussite de M. Sarkozy et au financement de sa campagne présidentielle de 2007 », a fait savoir l’ancien chef de gouvernement par la voix de Me Béchir Essid, qui a rencontré son client en prison pendant plusieurs heures mercredi 2 mai.

 

 

.

François Bayrou le 3 mai 2012.

http://lci.tf1.fr/politique/elections-presidentielles/bayrou-pas-de-consigne-de-vote-mais-un-vote-personnel-pour-hollande-7219527.html

 

 

François Bayrou, l'anti-Sarkozy

par eva R-sistons

 

 

Tout oppose ces deux hommes. Il suffit d'écouter F. Bayrou - et de bien le connaître.

 

D'abord, François Bayrou excècre les valeurs de Nicolas Sarkozy : L'Argent-Roi, les paillettes, le clinquant, le luxe surtout ostentatoire, etc (Nicolas Sarkozy dépense plus pour lui Président - avec nos sous de contribuables - que la Reine d'Angleterre, et c'est un scandale dénoncé par beaucoup). 

 

Ensuite, le Béarnais est un Français qui aime réellement son pays; Toute sa vie il l'a défendu. Nicolas Sarkozy ne s'est jamais senti Français, son coeur, son modèle sont américains (dont les valeurs sont opposées aux françaises) et il a été choisi par les Anglo-Saxons, par les Maîtres du Monde (à Bilderberg) pour diriger notre pays, à leur service (guerres impériales, communautarisme, destruction du modèle social français : S.S., services publics, Retraite, protections sociales etc, et puis anglicisation de notre pays jusque dans l'Armée, soumission à Bruxelles, etc - l'Europe a été créée par les Américains pour servir LEURS intérêts, voir les vidéos de François Asselineau).

 

François Bayrou défend les valeurs françaises, il souhaite les perpétuer. Et c'est un humaniste et un homme cultivé, tout cela à l'inverse de Nicolas Sarkozy.

 

Il dénonce les dérives du gouvernement Sarkozy : En faisant tout pour gagner les voix même des plus extrémistes ou racistes, en remettant en cause l'Etat impartial ou l'indépendance de la presse, pour ne citer que ces exemples...

 

Non seulement il ne supporte pas le bilan dévastateur de Nicolas Sarkozy (progression, unique dans l'Histoire de France, de l'endettement de notre pays, accroissement insensé du chômage, désindustrialisation, sacrifice de nos territoires, démantèlement de la S.S. ou de l'Ecole républicaine etc), mais aussi et peut-être surtout son comportement (qui fait la risée de l'Etranger, d'ailleurs, tellement il est caricatural).

 

Par-dessus tout, il défend l'éthique, la moralité - et ce n'est pas pour rien qu'il a ajouté : "Et notre pays en a tant besoin, aujourd'hui..." !

 

Le Bureau du Modem - en dehors de Jean Arthuis, seul interviewé dans tous les médias - a la même position que lui.

 

Les Médias taisent tout cela et ils mettent juste en valeur le désaccord de F. Bayrou avec F. Hollande : La gestion économique européenne via la Règle d'Or, le MES § .

 

François Bayrou, tout naturellement, ne pouvait que choisir l'humaniste François Hollande...

 

Eva R-sistons

 

 

 

§ 

 

Résumé MES : 

 

Règle d'Or, MES ..  contre NOS intérêts !



(..) l'inscription de la règle d'or dans les constitutions nationales (..) restrictions qui soustraient les budgets aux contrôles des peuples... Ce projet de traité est une sorte de couronnement de toutes les mesures d'austérité prises depuis le début de la crise. Il entend les graver dans le marbre pour les mettre hors de portée de la souveraineté populaire.

 

En d'autres termes, l'austérité sera la règle pour les peuples au profit des Grandes banques, comme en Grèce. C'est la misère assurée, la mort de la classe moyenne ! C'est ce que veut éviter François Hollande en renégociant... (note d'eva)

 

 

Photo DRen

Photo DR

http://www.lyonmag.com/article/38837/francois-bayrou-a-lyon-eurexpo-le-16-avril

 

 

 

Les Médias désinforment, ils ne sont pas neutres; Encore ce soir,  FR2 Journal de 20 h : Rien n'est dit sur les attaques de Bayrou contre le pouvoir UMP, seules sont citées les déclarations sur son désaccord avec la politique économique de F Hollande. Et on présente le point de vue de M. Arthuis, pas celui de tous les centristes qui sont d'accord avec F Bayrou (voir plus bas)

 

Déjà on nous prépare à la victoire de N. Sarkozy: "L'élection se jouera à peu de chose" dit Sarkozy, et on parle de l'élection de Giscard à quelques voix près; ces voix qui seront traitées (sur le plan informatique) par l'Entreprise US en Virgine, justement ! Avec tous les risques de manipulation... Il faut voter en masse contre Sarkozy, sinon il fera trafiquer les résultats ! (eva)

 

Le MoDem sous pression de ses potentiels alliés du centre

 

Attention article du 30.4.12 :

http://www.mediapart.fr/journal/france/300412/le-modem-sous-pression-de-ses-potentiels-allies-du-centre?onglet=prolonger

 

Si François Bayrou ne donnera ses intentions de vote qu'après le débat de l'entre-deux tours de mercredi soir, très vite, ses proches sont sortis du silence pour prendre des positions plus ou moins claires en faveur de Nicolas Sarkozy ou de François Hollande. Revue de détail.


Ceux qui voteront pour François Hollande

  • Dominique Versini, ex-ministre de Jean-Pierre Raffarin et ex-Défenseur des enfants : « François Hollande est aujourd'hui le seul candidat en capacité de rassembler les Français au-delà des idéologies, de préserver le pacte social qui fonde la République, de protéger les plus vulnérables de nos concitoyens ainsi que les droits fondamentaux de tous. »
  • Jean-Luc Bennahmias, eurodéputé et vice-président du MoDem : « Je voterai clairement François Hollande mais j'attends de lui qu'il rassemble. »
  • Christophe Madrolle, secrétaire général adjoint du MoDem et vice-président de la communauté urbaine de Marseille en charge du tourisme : « Ce que Nicolas Sarkozy développe va à l’encontre des valeurs de solidarité et d’humanisme que nous portons. »
  • Olivier Henno, maire et conseiller général du Nord : « Les Français ont exprimé une envie de changement. c'est à François Hollande de rassembler maintenant. (...) Nous ne pouvons pas accorder notre confiance aujourd'hui à N. Sarkozy. D'autant que le bilan du quinquennat qui s'achève est clair : entre nous et Nicolas Sarkozy, c'est " valeurs contre valeurs ". Or les valeurs sont plus importantes que les programmes. La conclusion du soutien politique et moral de l'alternance s'impose.» Dans son appel, il emmène une quarantaine d'élus locaux.
  • Jean-François Kahn : « À titre personnel, je voterai Hollnde. (...) Pour la première fois depuis des lustres, on entend un discours ouvertement pétainiste sortir de la bouche d’un président de la République encore en place. Quoi qu’on pense de son challenger social-démocrate, l’hésitation n’est plus possible, plus tolérable : tous les républicains, tous les démocrates qui refusent, par patriotisme, le discours de guerre civile et de lacération de notre nation commune, qu’ils se réclament de Jaurès, de Clemenceau, de De Gaulle, de Mendes France ou de Robert Schuman, doivent voter de façon à barrer la route à l’apprenti sorcier et à permettre qu’on tourne cette page. »
  • Jean Peyrelevade : « J’attends beaucoup des réponses que François Hollande apportera à la lettre de François Bayrou et du débat pour forger ma propre conviction sur son degré de lucidité face à cette situation. »

 

Ceux qui voteront pour Nicolas Sarkozy

 

En fait, un seul ! (note d'eva)

  • Jean Arthuis, sénateur de la Mayenne et président de l'Alliance centriste : « À titre personnel je voterai Nicolas Sarkozy. Je considère que le programme de Hollande reste dans le déni de réalité, d’un point de vue économique. C’est bien évident que je ne cautionne pas ces propos (ceux qui tirent vers l'extrême droite). Cet égarement là m’insupporte mais je privilégie le réalisme économique et financier. »

 

http://www.mediapart.fr/journal/france/300412/le-modem-sous-pression-de-ses-potentiels-allies-du-centre?onglet=prolonger

 

INFO OBS. L'appel d'élus Modem à voter Hollande au second tour

Créé le 20-04-2012

 

Julien Martin
Par
Journaliste

"Le Nouvel Observateur" s'est procuré une lettre, destinée à sortir dans l'entre-deux tours, appelant à voter pour le candidat socialiste en cas d'affrontement PS-UMP.

.

 

Que va décider François Bayrou ? S'il n'est pas qualifié pour le second tour, c'est l'une des principales questions qui se posera dès le 22 avril au soir. Personne ne connaît pour l'heure la réponse du président du Modem. Mais "le Nouvel Observateur" s'est procuré un appel d'élus centristes qui ne devait être publié que dans l'entre-deux tours : ils voteront pour le candidat socialiste en cas d'affrontement entre François Hollande et Nicolas Sarkozy.


Un soutien affiché dès le titre dudit appel : "Le 6 mai, nous faisons le choix de l'alternance." L'auteur de ces trois pages est Olivier Henno, membre du bureau exécutif du MoDem. Les autres signataires demeurent encore inconnus, mais la majorité d'entre eux sont des élus qui siègent dans les exécutifs locaux au côté du Parti socialiste. Henno en est le chef de file : il est le premier vice-président de Lille Métropole, la communauté urbaine dirigée par... Martine Aubry !


"Nous avons une culture de travail avec le PS depuis 2008 et nous avons le souci que ce travail ne soit pas sacrifié", justifie-t-il, plus que gêné qu'un tel document soit rendu public avant même le premier tour. François Bayrou, "pas au courant" selon Henno, devrait l'être également, gêné. Le cadre du Modem précise qu'il s'agit d'un "document de travail", que quelques formules peuvent encore changer. Mais pas le fond, limpide. Extraits :

(...) Pour nous, notre choix est fait, notre choix est clair, c'est le changement avec F. Hollande. Nous ne pouvons pas accorder notre confiance aujourd'hui à N. Sarkozy. D'autant que le bilan du quinquennat qui s'achève est clair : entre nous et Nicolas Sarkozy, c'est 'valeurs contre valeurs'. Or les valeurs sont plus importantes que les programmes. La conclusion du soutien politique et moral de l'alternance s'impose. (...)"
Nous n'avons eu de cesse tout au long de ces cinq années de dénoncer l'argent public gaspillé, la préparation de l'avenir négligée, la pratique autocentrée du pouvoir, les valeurs humanistes de la France trop souvent remisées. Notre jugement pour le passé et nos craintes pour l'avenir n'ont pas changé. Or, notre pays a été trop mal géré au cours des cinq dernières années pour que nous en confions les rênes au même homme cinq ans de plus. Au contraire, nous retrouvons beaucoup de nos priorités essentielles dans le projet présidentiel de F. Hollande. (...)"
Il faut le dire clairement : F. Hollande est pour nous le Président qu'il faut à la France pour retrouver ses valeurs, celles de la République, celle d'une grande démocratie humaniste. (...)"

  http://tempsreel.nouvelobs.com

 

 

.

Election 2012  (eva):  

 

 

Suite au soutien à Sarkozy des Médias aux ordres § et aux calomnies du Président sortant, dimanche à 20 h, je crains de voir les 2 candidats apparaître en même temps "sur le fil du rasoir", comme nous préparent à la fois Sarkozy et les Sondeurs eux aussi aux ordres. Ensuite, le reste sera décidé entre le Ministère de l'Intérieur et la Société qui aux Etats-Unis (pourquoi ?) traite le résultat du vote français. Autrement dit, truqué. "Démocratie irréprochable" oblige, sans doute... Sarkozy ne veut pas lâcher le pouvoir, surtout avec toutes les casseroles qu'il a !

 

C'est pourquoi j'appelle TOUS et TOUTES à voter contre Sarkozy. Seul un vote clair, massif, ne pourra pas être manipulé... Il faut sortir Sarkozy, c'est prioritaire ! Puis Hollande pour ceux qui n'en veulent pas... Eva

 

NB : Si Sarkozy l'emporte (frauduleusement, grâce aux médias de désinformation et menteurs, grâce à sa campagne de calomnies et de mensonges surtout à la fin - l'essentiel, car on retient les derniers mots -, grâce surtout au coup de pouce final pour truquer les résultats), on ne nous annoncera pas que la France est en faillite avec la gestion hasardeuse du Président, nous ne verrons pas les entreprises fermer les unes après les autres (multiples plans sociaux en cours repoussés pendant les Elections), les Droites se rapprocheront sur le plan local pour avoir un Parlement au service de choix ultra-réactionnaires, et la politique de Sarkozy de démantèlement des traditions de la France notamment territoriales ou sociales (SS etc) se poursuivra inexorablement... La France va souffrir et regretter son choix, et très vite ! (eva)

 

§ Et à l'instant, scandaleusement, le commentateur de BFMT prépare à un résultat serré en expliquant pourquoi les Electeurs ont, finalement, envie de soutenir Sarkozy, comme le MEDEF, et pourquoi Hollande est dangereux !!!! FR2, que j'ai entendu au Journal de 20 H, parle lui de l'ambiance des meetings de F. Hollande tout en citant les attaques les plus virulentes de N. Sarkozy contre F. Hollande ! Voilà nos meRdias ! (eva)

 

 

 

desinformation.jpg

  http://molex.unblog.fr/2010/10/17/

(Conditionnement par les Médias)

 

 

..

 

 

 

Election 2012 :

Les derniers mots de Nicolas Sarkozy

sont d'énormes mensonges !

Par eva R-sistons

 

Les derniers mots de la campagne électorale de Sarkozy : Faire peur comme toujours lorsqu'on a un mauvais bilan et que l'on cache la politique anti-sociale que l'on va imposer !

 

Il ose dire : "Ne votez pas pour le candidat socialiste qui fera comme l'Espagne socialiste, le Portugal socialiste, la Grèce socialiste" !

 

C'est faux, ces pays ne sont pas socialistes !

 

Ils ont appliqué SCRUPULEUSEMENT les diktats de Bruxelles et de Francfort (devant lesquels la France FAIBLE de Nicolas Sarkozy s'est elle aussi couchée !). Et c'est pour cela qu'ils sont en faillite - comme la France d'ailleurs, mais on nous le cache pendant les Elections !

 

Ne cédons pas aux mensonges du candidat Sarkozy relayés par les Médias aux ordres !

 

Note d'eva R-sistons

 

Partager cet article
Repost0
4 mai 2012 5 04 /05 /mai /2012 07:46

 

 

Iran-guerre.jpg

 

INTERNATIONAL :

 

 

L'info se confirme de plus en plus. Les sionistes dont l'arabie "saoudite" vont attaquer l'Iran. L'Iran est l'un des seuls pays à s'opposer à Israel et voilà que les Cheiks vont  demander de combattre les Iraniens. C'est la 5éme dimension !

A' faire circuler.

RIB-Le prince héritier et ministre de l'Intérieur saoudien a affirmé que son pays ne sera pas laxiste face aux menaces contre les pays du Golfe persique. Il s'agit du 3ème avertissement d'un des 6 pays du Golfe persique contre l'Iran en 3 semaines.

Le prince Nayef ben Abdel Aziz a exprimé le soutien sans faille de son pays aux Emirats et à Bahreïn, agité par une contestation populaire, estimant lors d'une réunion mercredi soir à Ryad des ministres de l'Intérieur du Conseil de coopération du Golfe persique(CCGP), que "leur sécurité et leur stabilité est indissociable de celles du CCGP". "Toute atteinte à l'un de nos pays nous touche tous", a-t-il dit. "Je réitère la condamnation de l'Arabie saoudite de l'attitude inacceptable de l'Iran qui continue d'ignorer le droit des Emirats arabes unis sur ses trois îles occupées", a-t-il ajouté. Le 17 avril, le CCGP avait qualifié de "provocation" une visite du président iranien Mahmoud Ahmadinejad à Abou Moussa, l'une des trois îles stratégiques au centre d'un conflit entre l'Iran et les Emirats arabes unis. Téhéran rejette les revendications des Emirats sur Abou Moussa et les îlots de la petite et grande Tombe, affirmant que ces 3 îles sont iraniennes. Sur un autre plan, les Emirats arabes unis et la France ont achevé mercredi 2 mai 2012 deux semaines de manœuvres militaires. Réagissant à ces fanfaronnades, l'Iran conseillé aux pays arabes de la région de ne pas faire le jeu des puissances étrangères. S'agissant des trois îles du Golfe persique, l'Iran a, maintes reprises, souligné qu'ils font partie intégrante de son territoire.

http://french.irib.ir/info/international/item/185890-l-arabie-menace-l-iran-toute-atteinte-aux-emirats-ou-%C3%A0-bahre%C3%AFn-nous-touche

 

.

 

ABM : la  Russie prête aux contre-mesures  03/05/2012




La Russie abordera des contre-mesures si les Etats-Unis ne changent pas leurs projets sur le déploiement du système de défense antimissile en Europe après la conférence internationale débutée le 3 mai à Moscou, écrit le journal Kommersant.

Lire les informations ici :
Jeudi 3 mai 2012

Partager cet article
Repost0
4 mai 2012 5 04 /05 /mai /2012 07:36

 

Plainte d'une journaliste de Mediapart agressée par des sympathisants UMP

Le HuffPost/AFP  |  Publication: 2/05/2012 

000_par7041585

 

 

Une journaliste de Mediapart a porté plainte pour avoir été agressée mardi 1er mai par des sympathisants de l'UMP lors du meeting de Nicolas Sarkozy au Trocadéro à Paris. C'est ce qu'a annoncé le directeur du site d'information, Edwy Plenel, sur son blog.


"Secouée" et "choquée"


Marine Turchi raconte sur ce blog avoir été prise à parti par deux groupes de sympathisants différents et traitée de "sale gauchiste" alors qu'un badge l'identifiait comme journaliste de Mediapart. La journaliste de 29 ans raconte également que le badge, attaché à un cordon passé autour de son cou, lui a été arraché par un homme puis jeté à terre, et qu'elle a été "secouée", sans être blessée, lorsqu'elle a traversé la foule pour tenter de quitter les lieux.

Sur son blog, Edwy Plenel reproduit la première page du procès verbal de sa déposition à un commissariat de police du XVIème arrondissement, qui qualifie les infractions de "violences volontaires légères".

Mediapart vient d'être montré du doigt par le camp présidentiel pour avoir relancé les accusations de financement illégal de la campagne de 2007 de Nicolas Sarkozy par la Libye. Le site a publié samedi un document attribué à un ex-dignitaire libyen affirmant que Tripoli avait accepté de financer pour "50 millions d'euros" la campagne de Nicolas Sarkozy en 2007.

Nicolas Sarkozy a riposté en qualifiant ces allégations d'"infamie" et déposé plainte contre Edwy Plenel et deux journalistes de Mediapart, ce qui a amené le parquet de Paris à ouvrir lundi une enquête préliminaire pour "faux et usage de faux" et "publication de fausses nouvelles".

 

 

.http://www.huffingtonpost.fr/2012/05/02/plainte-une-journaliste-mediapart-agressee-trocadero-meeting-sarkozy-ump_n_1469729.html

 

 

Voir aussi,

 

 

(La journaliste Ruth Elkrief et son collègue Thierry Arnaud)

 

 

.

Partager cet article
Repost0
4 mai 2012 5 04 /05 /mai /2012 07:32

 

 

 

 

Partager cet article
Repost0
4 mai 2012 5 04 /05 /mai /2012 07:22

 

 

http://gabonenervant.blogspot.fr/2010/02/la-fermete-le-seul-langage-compris-par.html

 

 

Présidentielles France 2012 : Le choix du peuple ?

 

 

La population française a-t-elle réellement choisi le duo Hollande-Sarkozy pour le second tour des présidentielles? Ont-ils décidé de mettre en avant le candidat socialiste sans réel charisme François Hollande et le candidat UMP qui a ruiné la France Nicolas Sarkozy? Ou bien est-ce avant tout le choix de certains financiers puisque ces deux candidats sont également ceux qui sont le plus enclin à aller dans le sens de ces grands financiers?  La question peut se poser et on peut découvrir en fouillant un peu que d’étranges rumeurs sont apparues au gré du web ces derniers jours. Commençons par un petit retour en Mars 2008 avec un article du site Liesi, certes un peu long mais très instructif:

Les résultats électoraux produits par une société américaine ?

Sources : UPR. AVec AFP, Le Monde. Mars à juillet 2008.

Dimanche dernier, les commentateurs du 1er tour des élections municipales se sont montrés unanimes : alors qu’on attendait un effondrement de la droite, la première surprise de la soirée aurait été la relative et inattendue bonne tenue des listes UMP ; la seconde surprise, c’est que le taux global de participation était en hausse depuis 2001.
La tonalité de la soirée électorale fut ainsi donnée par ces deux « surprises », qui dominèrent également les lignes éditoriales de la presse écrite du lendemain. Pour la majorité des Français, les jeux étaient faits dès le  1er tour : forte participation et maintien surprise de l’UMP.

Pourtant, dès le mardi, puis tout au long de la semaine, des informations d’une toute autre tonalité ont commencé à se faire jour. Des informations capitales dont ont été privés la grande majorité des Français, qui n’ont porté attention à ces élections que le dimanche soir ou dans la presse écrite du lundi. [Cliquer pour lire la suite]
Ainsi, il a fallu attendre le vendredi, ce qui ne s’était jamais vu depuis la dernière guerre, pour enfin connaître les chiffres officiels de la participation. Surprise : il n’est plus du tout question d’une hausse mais d’un effondrement historique : jamais depuis 1959 la participation n’avait été aussi basse : 66,54% au total et 61,07% dans les communes de plus de 3500 habitants. Dans la capitale, c’est même 43% des électeurs qui ont refusé d’aller voter. 

Les étranges innovations électorales du ministère de l’intérieur

Que s’est-il passé le soir de l’élection pour que l’information et la perception de la situation politique réelle soient ainsi faussées ?

Un début de réponse nous a été donné par un article stupéfiant du journal Le Monde. On y apprend les causes de la ” panne “ :
« Les résultats ont d’abord parcouru le chemin traditionnel : les mairies les ont envoyés, par téléphone ou par fax, dans les préfectures, qui les ont communiqués via un système Intranet au ministère. ” La synthèse s’est faite tout à fait normalement ” (…) Mais les serveurs, hébergés par une société externe, dont le ministère n’a pas voulu divulguer le nom, se sont écroulés à plusieurs reprises. »
==> http://www.lemonde.fr/cgi-bin/ACHATS/acheter.cgi?offre=ARCHIVES&type_item=ART_ARCH_30J&objet_id=1028409&clef=ARC-TRK-D_01

 

En clair, cela signifie :
d’une part que les serveurs du ministère de l’intérieur ne sont pas gérés par les fonctionnaires habilités à cette fin mais par ” une société externe ” ;
d’autre part que le ministère de l’intérieur refuse de communiquer l’identité de la société qui a désormais la haute main sur les élections françaises.


Ce n’est pas tout :
« Le système étant engorgé, les services de l’intérieur ont dû ressaisir les résultats. Le taux de participation définitif n’a été établi que lundi après-midi. Le prestataire, qui avait traité les élections présidentielle et législatives de 2007, utilise “ce que l’on peut trouver de plus puissant”, assure Bertrand Maréchaux, directeur des systèmes d’information du ministère. (…) M. Maréchaux confiait, lundi soir, n’avoir toujours pas trouvé “de véritable explication technique”.

Mme Alliot-Marie, rompant avec l’habitude de la plupart de ses prédécesseurs, s’est refusée dimanche à toute apparition publique pour donner les résultats et s’est contentée d’un communiqué diffusé à 23 h 13. »


En clair cela signifie :
que le mystérieux prestataire privé a eu également la haute main sur les présidentielles et les législatives, premières élections françaises où étaient utilisées les machines à voter, qui, elles aussi, suscitent de nombreuses et justifiées interrogations.
et que le directeur des systèmes d’information du ministère de l’intérieur avoue n’avoir reçu aucune explication de ce mystérieux prestataire extérieur.

Quelle est la mystérieuse société qui produit désormais les résultats électoraux français officiels ?

Est-il normal et sain pour la démocratie que le ministère de l’intérieur garde le silence sur l’identité de la société prestataire qui gère désormais nos résultats électoraux officiels ?

Pour l’UPR, la réponse est non.

Nous avons donc décidé d’en savoir plus, ce qui n’est pas très difficile puisqu’un simple logiciel gratuit “whosip.exe” permet à tout internaute de découvrir le pot aux roses. (il suffit de télécharger whosip, de le copier dans C : puis, dans Accessoires > Invites de commandes > tapez cd\ > Enter puis : whosip www.interieur.gouv.fr > Enter ) , vous obtiendrez ce résultat autant spectaculaire que révoltant, s’agissant du ministère de l’intérieur de la République Française :

WHOIS Source : ARIN

IP Address : 8.12.199.126
Country : USA – Colorado
Network Name : LVLT-ORG-8-8
Owner Name : Level 3 Communications, Inc.
From IP : 8.0.0.0
To IP : 8.255.255.255
Allocated : Yes
Contact Name : Level 3 Communications, Inc.
Address : 1025 Eldorado Blvd., Broomfield
Email : ipaddressing@level3.com
Abuse Email : abuse@level3.com
Phone : +1-877-453-8353

Sauf erreur, cela signifie, en clair, que “le système intranet” du ministère français de l’intérieur est hébergé par la société américaine LEVEL 3 COMMUNICATIONS, situé à Denver, Colorado, USA.

Résumons :
1. La soirée électorale, donc l’élément décisif de la campagne du second tour, a été complètement faussée par une panne informatique.

2. Contrairement à ce que tous les Français croient, le ministère de l’intérieur ne gère pas lui-même les moyens nécessaires à la production des résultats électoraux officiels, ayant force de loi.

3. Ce travail décisif pour la démocratie française est confié non seulement à une société privée, mais, mieux encore, à une société américaine, LEVEL 3 COMMUNICATIONS

4. Vérifications faites à partir d’informations ouvertes disponibles sur Internet, cette importante société américaine se trouve avoir des liens très étroits avec les deux principaux partis politiques américains, le Parti Républicain et le Parti Démocrate, qu’elle finance l’un et l’autre avant chaque élection présidentielle :
==> http://www.campaignmoney.com/political/committees/level-3-communications-inc-political-action-committee.asp?cycle=04

5. La société en question n’a fourni aucune explication sur la panne. Personne n’est donc en mesure de garantir que cette panne n’a pas été volontairement provoquée, à la demande d’un mystérieux commanditaire, pour aboutir aux résultats faux de dimanche soir. Circulez, il n’y a rien à voir !

6. Mis à part l’article du Monde, aucun média ne s’est interrogé sur ce grave et troublant dysfonctionnement qui entachent le résultat officiel des élections. Personne ne s’interroge non plus sur la fiabilité et les contrôles réels de l’ensemble “machines à voter + serveurs hébergés par la société américaine LEVEL 3 COMMUNICATIONS” qui a également produit les résultats des présidentielles et des législatives.

7. On nous présente un scénario rocambolesque à base de « serveurs qui s’écroulent » puis « d’adresse de délestage ». Mais ce scénario ne tient pas la route une seconde pour qui connaît un minimum l’informatique : collecter les votes de 25 millions d’inscrits, préalablement centralisés dans une centaine de préfectures, c’est bien le minimum que doit pouvoir faire n’importe quel serveur informatique bon marché.

Du reste, on n’a pas attendu mars 2008 pour gérer ce type de situations et les Français ont connu suffisamment de soirées électorales télévisées depuis 40 ans pour savoir que la collecte des résultats ne posait aucun problème par le passé, avec des ordinateurs pourtant infiniment moins puissants que de nos jours. Comme par ailleurs le ministère précise avoir recours à “ce qu’on peut trouver de plus puissant”, on est en droit de se poser de très graves questions sur la cause réelle de la « panne ».

8. Nous voudrions également comprendre pourquoi un gouvernement qui nous rebat les oreilles avec son soutien à l’économie numérique juge préférable d’avoir recours aux services d’une société étrangère pour résoudre un problème bête comme chou, et parfaitement bien résolu depuis des décennies, qui est la simple collecte des résultats électoraux transmis par la centaine de préfectures françaises.

9. Nous voudrions enfin comprendre pourquoi la France, qui est capable de mettre au point des armes thermonucléaires par des simulations informatiques extraordinairement sophistiquées, qui a été choisi internationalement pour développer le centre de recherche sur la fusion atomique ITER serait incapable de gérer par elle-même l’addition des votes de ses électeurs?

Conclusion

Il n’est pas tolérable qu’une société américaine produise, on ne sait comment, ce que le peuple français est censé devoir accepter comme l’expression suprême de la souveraineté populaire. Cette procédure est d’autant moins admissible qu’elle s’accompagne de la mise en place, en nombre croissant, de “machines à voter” électroniques qui produisent des résultats dont l’opacité suscite la défiance d’une écrasante majorité de nos concitoyens.

Rien ne serait plus grave pour la démocratie et plus périlleux pour la paix civile en France si une suspicion généralisée devait désormais se porter sur la véracité des résultats annoncés à l’issue de toutes nos élections.

Nous exigeons donc de revenir à la situation antérieure, qui donnait toute satisfaction sans soulever les moindres soupçons. Le ministère de l’intérieur doit obtenir et rendre publiques les explications de son prestataire américain, puis rompre immédiatement ce contrat.

L’Union Populaire Républicaine envoie le présent texte à l’ensemble des députés et sénateurs de la République, et leur demande que soit créée une commission d’enquête parlementaire sur cette question d’une exceptionnelle gravité.

Nous leur demandons aussi que soit déposé, le plus rapidement possible, une proposition de loi interdisant toute intervention de sociétés privées dans les opérations électorales, ainsi que tout usage des machines à voter.

* * * * * * *

Le scandale du vote électronique se précise

L’agence France Presse vient de révéler qu’une étude, réalisée par une chercheuse du laboratoire d’informatique de Nantes-Atlantique et portant sur les trois derniers scrutins nationaux, a relevé un nombre ” d’erreurs ” beaucoup plus élevé dans les bureaux utilisant des ordinateurs de vote que dans les bureaux traditionnels.

Cette étude, conduite par Mme Chantal Enguehard en relation avec l’Observatoire du vote, est la première recherche quantitative très sérieuse sur la dématérialisation du vote dans les élections politiques en France. Elle a été menée à partir de données provenant de 20.051 bureaux de vote, dont environ un tiers pratiquant le vote électronique, dans 46 communes de référence, dont 24 utilisant des ordinateurs de vote, lors des dernières élections présidentielles (premier et second tour), législatives (1er tour) et municipales (1er tour). Autant dire que l’énormité de la taille de l’échantillon rend l’étude statistiquement incontestable.

Entre 4 et 8 fois plus “d’erreurs” d’émargement avec le vote électronique

Les résultats obtenus montrent en premier lieu que le nombre de bureaux “en erreur”, c’est-à-dire où le nombre de votes n’est pas égal au nombre d’émargements, est bien plus élevé parmi ceux qui utilisent les machines à voter que dans ceux qui ont recours à l’urne traditionnelle.

Globalement, sur les quatre tours d’élections étudiés, on relève ces erreurs dans près de 30% des bureaux procédant au vote électronique (29,8%) contre 5,3% de ceux utilisant l’urne.

Des “erreurs” en augmentation constante

Lors du premier tour de la présidentielle, on mesure ainsi 3,9 fois plus de bureaux en erreur pour le vote électronique par rapport au vote à l’urne. Ce rapport monte à 7,5 pour les législatives et à 7,8 pour les municipales, selon l’étude. En d’autres termes, il s’aggrave avec le temps !

Des “erreurs” dont l’ampleur est beaucoup plus importante avec le vote électronique

Autre enseignement, l’ampleur des erreurs est beaucoup plus importante pour le vote électronique : par exemple, plus de 7,3% des bureaux électroniques dépassent un taux d’erreur de 3 émargements, contre à peine 0,4% des bureaux traditionnels.

Des ” erreurs ” qui ne diminuent pas avec l’expérience

Selon l’étude, la multiplication des scrutins n’entraîne pas une plus grande fiabilité du vote électronique. Malgré la meilleure expérience qu’en ont les électeurs, les taux d’erreur du vote électronique restent toujours très supérieurs à ceux du vote à l’urne. En outre, le taux d’erreur est plus élevé dans les bureaux qui enregistrent le moins d’émargements à l’heure.

L’étude révèle enfin que la centralisation des résultats en mairie est elle-même source d’erreurs, certaines mairies ne faisant même pas état des écarts entre votes et émargements constatés dans les bureaux, d’autres ” rectifiant ” même les résultats pour les faire disparaître.

CONCLUSION : IL FAUT EN REVENIR AU VOTE AVEC LES URNES

Les résultats statistiques incontestables découverts par Mme Enguehard l’ont conduite à les qualifier elle-même de “choquants “. Cette chercheuse du laboratoire d’informatique de Nantes-Atlantique et l’Observatoire du Vote ont décidé de présenter leur étude au ministère de l’Intérieur et au Conseil constitutionnel.

Décision intéressante, ils ont aussi décidé de la présenter à l’Organisation pour la sécurité et la coopération en Europe (OSCE). Cette organisation internationale, qui se préoccupe volontiers de la sincérité des élections dans tous les pays du monde, et en particulier dans l’ex-bloc socialiste, devrait assurément porter désormais ses regards sur ce qui se passe au sein des pays de l’Empire euro-atlantiste. Notons au passage que la chercheuse et l’Observatoire du Vote n’ont pas prévu de saisir la Commission européenne de leur étude. Comme si tout le monde avait déjà, inconsciemment, intégré l’idée que les institutions bruxelloises ne sont en aucun cas des remparts contre la dictature qui menace… (voir la position de la Commission en annexe)

Par ailleurs, Mme Enguehard et l’Observatoire du Vote demandent que les travaux réalisés soient complétés par une étude de plus grande envergure. Il serait notamment du plus haut intérêt de voir si les ” erreurs ” relevées sont réparties uniformément ou si elles ont une ” tendance ” à favoriser tel ou tel parti ou groupe de partis. Il serait d’un intérêt non moindre de comparer de façon statistique les résultats obtenus dans les bureaux de vote avec urne et dans les bureaux de vote avec ” machine à voter “.

Il est à cet égard extrêmement préoccupant de constater que la mise en place en France de bureaux de vote avec ordinateurs coïncide avec le recours à une société de service américaine (LEVEL 3 COMMUNICATIONS) chargée… de centraliser les résultats électoraux français dans son centre de Denver au Colorado !

Cette décision stupéfiante, prise par Nicolas Sarkozy lorsqu’il était ministre de l’Intérieur, a déjà été dénoncée ici même (cf. notre dossier Les résultats électoraux produits par une société américaine ?). Mais comme elle s’accompagne du taux “d’erreurs” absolument scandaleux de 30% dans les bureaux de vote équipés de ” machines à voter “, le doute ne peut désormais que s’instiller dans les esprits : Y aurait-il chez certains la volonté délibérée de truquer les résultats des élections en France ?

Laisser s’installer un tel doute serait redoutable pour notre démocratie et notre paix civile. C’est pourquoi l’Union Populaire Républicaine (UPR) réclame de nouveau la suppression totale et définitive de toute ” machine à voter ” sur le territoire de la République et le rapatriement immédiat de tout le processus électoral français en France, avec notamment la dénonciation des contrats entre le ministère français de l’Intérieur et toute société privée française ou étrangère, notamment la société américaine LEVEL 3 COMMUNICATIONS.

Source (dont documents et annexe) Union Populaire Républicaine : http://u-p-r.org

* * * *

En complément :

11 mars 2008 – Le ministère de l’intérieur a été perturbé par une panne informatique dimanche soir (article cité dans un précédent dossier de l’UPR Les résultats électoraux produits par une société américaine ?, auquel il est fait référence ci-dessus)

Les résultats des élections municipales et cantonales ne sont parvenus aux journaux quotidiens que très tardivement dans la nuit du dimanche 10 mars au lundi 11, de façon incomplète, et avec des erreurs. Les serveurs, hébergés par une société externe, se sont écroulés à plusieurs reprises.

Fait inhabituel, les résultats des élections municipales et cantonales ne sont parvenus aux journaux quotidiens que très tardivement dans la nuit du dimanche 10 mars au lundi 11, de façon incomplète, et avec des erreurs.

” La première ville de plus de 10 000 habitants est arrivée à 1 heure du matin, avec plus de trois heures de retard par rapport à nos prévisions “, explique ainsi José Bolufer, directeur des services informatiques du groupe Le Monde. Le Monde a fourni les résultats de 753 communes de plus de 10 00 habitants, au lieu des 891 prévues.

Le ministère de l’intérieur refuse de parler de “bug”. Mais il a bien été victime d’une panne informatique majeure.

Les résultats ont d’abord parcouru le chemin traditionnel : les mairies les ont envoyés, par téléphone ou par fax, dans les préfectures, qui les ont communiqués via un système Intranet au ministère. ” La synthèse s’est faite tout à fait normalement “, assure-t-on dans l’entourage de la ministre de l’intérieur, Michèle Alliot-Marie. Mais les serveurs, hébergés par une société externe, dont le ministère n’a pas voulu divulguer le nom, se sont écroulés à plusieurs reprises.

DÉLESTAGE

” Dès 22 h 30, nous avons travaillé sur le système de secours, le ministère nous a proposé une adresse de délestage pour accéder aux données “, précise José Bolufer. Le système étant engorgé, les services de l’intérieur ont dû ressaisir les résultats. Le taux de participation définitif n’a été établi que lundi après-midi.

Le prestataire, qui avait traité les élections présidentielle et législatives de 2007, utilise ” ce que l’on peut trouver de plus puissant “, assure Bertrand Maréchaux, directeur des systèmes d’information du ministère. Le fait que ce dernier donnait, pour la première fois, les listes complètes dans les villes de moins de 3 500 habitants, n’est pas de nature à fournir une explication convaincante, d’autant que ” la capacité de traitement avait été doublée “. M. Maréchaux confiait, lundi soir, n’avoir toujours pas trouvé ” de véritable explication technique “.

Mme Alliot-Marie, rompant avec l’habitude de la plupart de ses prédécesseurs, s’est refusée dimanche à toute apparition publique pour donner les résultats et s’est contentée d’un communiqué diffusé à 23 h 13.

Source: Liesi

Il y a également ce problème des « professions de foi », les enveloppes contenant le programme des candidats que chacun doit recevoir dans sa boite aux lettres, professions de foi que personnellement je n’ai pas reçu. Ont-elles été mises en place « au hasard » ou bien le travail a-t-il été correctement effectué? Y’a-t-il eu un souci de ce côté également?

Seine-Maritime : Les professions de foi des candidats mises sous pli presqu’au hasard

Présidentielle. Tous les électeurs de Seine-Maritime ont reçu dans leur boîte aux lettres les professions de foi des dix candidats.

Les professions de foi des dix candidats au 1er tour de la présidentielle 2012

 

ROUEN (Seine-Maritime). J-3 avant le 1er tour de la présidentielle et logiquement tous les électeurs de Seine-Maritime ont déjà reçu dans leur boîte aux lettres les professions de foi des dix candidats : Eva Joly, Marine Le Pen, Nicolas Sarkozy, Jean-Luc Mélenchon, Philippe Poutou, Nathalie Arthaud, Jacques Cheminade, François Bayrou, Nicolas Dupont-Aignan et François Hollande (1). Ainsi que les dix bulletins de vote.

Pour la première fois, la préfecture de Seine-Maritime a externalisé en totalité la mise sous pli de ces professions de foi, la distribution étant assurée comme d’habitude par La Poste. Lors du dernier scrutin organisé en Seine-Maritime, la préfecture avait assuré, elle-même avec son personnel, la mise sous plis d’un tiers des programmes des candidats.

« 800 000 plis environ sont expédiés sur les deux tours », indique-t-on à la préfecture de Seine-Maritime qui affirme d’autre part n’avoir donné aucune consigne à l’entreprise privée concernant l’ordre de « pliage » des documents.

Car vous avez dû remarquer, après ouverture de l’enveloppe, la présence de trois paquets distincts : un paquet de cinq professions de foi avec en « couverture » celle de Nicolas Sarkozy, un deuxième paquet des cinq autres professions de foi avec en « couverture » de François Hollande. Le troisième paquet étant constitué par les dix bulletins de vote.

Sur le site Médiapart, un bloggeur, Jean Riboulet, s’étonne de ce « choix » de mettre en avant les deux candidats en tête dans tous les sondages. Un procès d’intention sans fondement selon la préfecture de Seine-Maritime : « Nous n’avons dicté aucun choix. C’est l’entreprise qui a choisi son ordre en prenant en compte la notoriété des deux candidats. »

Cette entreprise qui possède un site de production dans l’agglomération rouennaise a décroché cette année, un tiers du marché de la mise sous pli des professions de foi des candidats à la présidentielle. « Au total, ils ont traité 15 millions de plis au plan national », poursuit-on à la préfecture.

Par conséquent, les électeurs seino-marins n’ont pas été les seuls en France à recevoir sous enveloppes ces trois paquets.  » Le seul problème qui peut survenir c’est que des documents manquent à l’intérieur de chaque enveloppe malgré les outils et méthodes de contrôle. Chaque enveloppe est pourtant vérifiée par rapport à l’épaisseur de chacun des trois paquets qui en bout de chaîne sont mis en commun. Logiquement, la machine qui tournent à 10 000 lots/heure s’arrête lorsque l’un des trois paquets ne contient pas le nombre de documents programmé. »

Des erreurs de ce type ont été signalées sur la commune de Bois-Guillaume.  » Nous avons effectivement été alertés par Madame Françoise Guégot (ndlr : députée UMP de Seine-Maritime) sur des enveloppes dans lesquelles la profession de foi de Nicolas Sarkozy aurait été oubliée. Nous avons recueilli toutes les informations utiles, quartier, rue, afin de vérifier auprès de la société prestatrice. Nous-mêmes à la préfecture, nous effectuons des prélèvements au hasard sur la chaîne de mise sous plis afin de contrôler les enveloppes ».

C’est le numéro de tournée du facteur qui permet au client – la préfecture de Seine-Maritime – de demander à la société de mise sous plis de procéder à la vérification du lot éventuellement défectueux.

De toutes façons, tous les documents seront disponibles le dimanche 22 avril dans les bureaux de vote dont les portes ouvriront à 8 h pour se referemr à 18 heures. On ne votera pas après 18 heures en Seine-Maritime.

(1) Ordre officiel des candidats après tirage au sort

Dans le Sud-Ouest, on s’étonne aussi

Des électeurs et partis politiques du Sud-Ouest se sont étonnés de recevoir les professions de foi des candidats classées en deux paquets distincts, l’un rassemblant à l’intérieur de celle du candidat Hollande les quatre candidats de gauche, le reste des candidats étant rassemblés à l’intérieur de celle du candidat Sarkozy.

« Quand on ouvre l’enveloppe on découvre d’emblée deux candidats, Sarkozy et Hollande, ce qui traduit une volonté de bipolarisation de la vie politique », a indiqué à l’AFP Georges Barberolle, habitant de Bergerac et président de deux associations du patrimoine en Dordogne, qui a relevé ce classement auprès des médias.

Des journalistes de l’AFP à Bordeaux ont effectué un constat similaire en recevant ces documents électoraux.

« D’habitude ce n’est pas classé en deux paquets », a relevé M. Barberolle. Il a jugé « choquant » de sembler ainsi préjuger « de qui va voter pour l’un ou l’autre au second tour ».

Selon lui, Daniel Garrigue, député Modem de la Dordogne et soutien de François Bayrou, entend faire effectuer un constat d’huissier après ces envois.

Le secrétaire départemental du Front national en Gironde, Jacques Colombier, s’est également insurgé auprès de l’AFP, trouvant « scandaleux, anormal et anti-démocratique que l’on présente deux grands candidats et les autres comme des petits candidats ».

Il a indiqué avoir « averti le siège national » et que « le service juridique est en train de voir si des recours sont possibles ».

Un responsable de l’entreprise Koba de Pessac (Gironde), qui met ces documents sous enveloppe pour huit départements de la région, a indiqué que ce classement « ne procédait pas du tout d’un choix » ou « d’une intention », mais que les liasses ont été « composées dans l’ordre d’arrivée des documents ».

La profession de foi de M. Hollande est arrivée la première, immédiatement suivie des quatre autres de gauche, selon lui. Quant à la répartition en deux paquets, « elle est due à des raisons techniques », selon ce responsable.

Source: paris-normandie.fr

Enfin, n’oublions pas le reste, les irrégularités, rumeurs, les problèmes divers soulevés, je vous met tout ceci en liens car beaucoup de monde à tendance à se poser des questions sur le sujet malgré tout.

Des rumeurs sur une éventuelle fraude ont également circulé sur Twitter, donc s’il n’y a pas de problème, il n’y a aucune question à se poser, hors ici, on peut à juste titre se poser certaines questions sans verser tout de suite dans le conspirationnisme…
Tout lien ne pouvant être remit en cause (journal en ligne, émission de télé, liens twitter) étant le bienvenu, j’attends vos commentaires pour pouvoir effectuer des mises à jour à cet article et étoffer le sujet afin de pouvoir affirmer ou infirmer de la réalité des faits.
Mise à jour à 10h00: Le vote électronique:
Le vote électronique n’est pas fiable et pas des plus accessibles au citoyen lambda comme nous l’apprennent ces deux articles: Le vote électronique ne fait pas toujours l’unanimité (leparisien.fr) et Voter sur des machines électroniques, un procédé douteux (le nouvelobs). Déjà c’est mal barré pour ce système utilisé dans 64 villes de France, et une telle machine est piratable comme nous le démontre cette vidéo qui en plus, à été diffusée à la télévision! Vidéo proposée par le site Sott.net

 

 

Présidentielles françaises 2012: le choix du peuple? (MàJ à 10h00)

Présidentielles françaises 2012: le choix du peuple? (MàJ à 10h00)


 

Le résultat du vote a-t-il été truqué ? - De l'Extrême-Droite à la dictature


Aux Electeurs du F.N. - Sarkozy va-t-il exploser la France, à défaut de F.Hollande?

 

 

 

.

.

 

Certaines villes de l'UMP utilisent le vote électronique - alerte, danger !

 

 

Voir aussi,

 

Présidentielles : Enquête sur l'incroyable opacité du vote électronique

 

 

.

 

..

Partager cet article
Repost0
2 mai 2012 3 02 /05 /mai /2012 05:58

 

 

Nicolas Sarkozy, l'homme qui déteste la France ...

 

 

71451643.jpg

http://blogs.mediapart.fr/blog/giulietta/010112/en-ce-1er-janvier-2012-mon-voeu-le-plus-cher-pour-nicolas-sarkozy-qu-il-d

 

 

Un texte en plusieurs parties

 

- Le décalage entre les paroles - et les actes.

  Les mots, et les maux !

- Une campagne électorale indigne de la France

- Rassembler, ou diviser ?

- Place du Trocadéro. Tout un symbole !

- Le nouveau modèle social est la destruction de notre modèle social

- Sarkozy, l'homme du Nouvel Ordre Mondial

 

 

Les mots de Guaino,

et les maux de Sarkozy

  Par eva R-sistons

 

 

 

NS-regner-diviser.jpg

 

 

Que penser du discours de N. Sarkozy au Trocadéo ?

 

C'est un discours purement électoraliste, ratissant large, et dénué de toute sincérité. La puissance du verbe - signée Guaino - n'a d'égale que la fourberie de celui qui parle. Sarkozy va à la pêche aux voix qui lui font défaut. Il prend un shaker et il met ce qu'attendent les électeurs du FN, d'un côté, et de l'autre, ce qu'espèrent les électeurs de M. Bayrou. Il secoue bien la potion magique. Au final, il y a un fatras indigeste ! Car à trop mélanger les contraires, on perd sur tous les tableaux. Même avec des mots édulcorés pour ne pas effrayer l'autre bord !

 

En permanence, N. Sarkozy se réfère à de Gaulle. Mais la seule chose de gaullien, c'est le souffle : Car le discours de N. Sarkozy a été écrit par une belle plume, celle de Guaino, gaulliste dévoyé. Sa spécialité, c'est de jouer brillamment avec les mots, de leur faire dire ce qui plaît aux Français. Même si ces mots ne reposent sur rien ! Et même s'ils osent se réclamer de valeurs ou de personnalités aux antipodes de ce que nous avons vu pendant cinq ans : Par exemple, entendre Sarkozy évoquer la Résistance, la Révolution, Moulin, Blum, Jaurès... est une insulte à l'Histoire de France !  La vérité sarkozienne est toute autre : Dans la collaboration avec l'Etranger et avec le Grand Capital, donc contre la France et contre les Français !

 

Donc, récupérer le Gl de Gaulle en se référant à lui sans cesse. Mais le Gl de Gaulle, c'est le rejet du monde de l'argent, de la soumission de la France aux puissances financières, et c'est le souci d'une France indépendante, disant non à l'OTAN et à l'hégémonie américaine. Nicolas Sarkozy, c'est la glorification de l'argent, des nouveaux riches, de la réussite à tous prix,  et de l'Amérique vouant un culte au dieu dollar et va-t-en guerres permanentes ! 

 

Nicolas Sarkozy défend "l'héritage", celui des Bettencourt et autres milliardaires qui ne cessent de recevoir des cadeaux fiscaux et toutes sortes d'avantages, tandis que les salaires n'augmentent pas et que le pouvoir d'achat des Français tend à diminue. Le travail, d'ailleurs, ne cesse de se précariser ! Et le SMIG d'être bloqué... "Non à l'Union Européenne des consommateurs", proclame Sarkozy. Comprenez, non à l'UE du pouvoir d'achat ! Oui à l'UE de la Finance... Or, voici que le candidat de l'UMP, ébranlé par les revendications des électeurs du FN,  propose soudain de "protéger le capitalisme d'entreprise" plutôt que celui de la Finance. Va-t-il faire demain ce qu'il n'a surtout pas fait pendant ses cinq années à la tête de la France ? Qui croira cela ?

 

Nicolas Sarkozy se proclame "l'héritier des congés payés" - mais il ne cesse de rogner sur les congés, le repos des travailleurs, les fêtes chômées travaillées, les congés amputés, le travail le dimanche... -, il se proclame "l'héritier du droit de grève et de la liberté syndicale" - mais il ne cesse de s'en prendre aux Syndicats et de restreindre le droit de grève, il rêve d'ailleurs de le contourner en attendant de le détruire ! -, il se proclame "le protecteur de la SS", mais il ne cesse de promouvoir la médecine à 2 vitesses et de dérembourser les soins... et le pire est devant nous, puisque déjà ceux qui ont de l'hypertension vont progressivement voir leurs médicaments non remboursés ! Pour commencer...

 

L'Occupant de l'Elysée prétend protéger les "vrais" travailleurs, mais c'est sous sa présidence que le coût du travail a baissé - au détriment des salariés pressurés, licenciés, délocalisés, dégraissés... - et que le pouvoir d'achat n'a jamais autant baissé ! Et ce n'est pas fini s'il est réélu, dès demain, avec la TVA anti "délocalisations", comprenez : "anti-sociale". Et il ose accuser les Syndicats de mentir aux Français ?  Au fait, qui ne cesse de faciliter les procédures de licenciement des travailleurs, si ce n'est le candidat de l'UMP ? Les Français vont-ils, avec lui, être sinistrés comme leurs territoires sont toujours plus livrés à l'abandon ? Dit autrement, les plus nantis seront-ils les seuls à être favorisés, encore et toujours, comme les villes les plus riches, et les communes les plus pauvres seront-elles toujours plus délaissées comme l'ensemble des citoyens ? 


 

71697631.jpg

http://blogs.mediapart.fr/blog/giulietta/010112/en-ce-1er-janvier-2012-mon-voeu-le-plus-cher-pour-nicolas-sarkozy-qu-il-d

 

 

Quel nouveau modèle social ?

 

Et quel est ce nouveau modèle social proposé aux Français ? Il fait la part très belle à la "souplesse" du travail, comprenez : "la flexibilité", ce mot effroyable qui signifie la disparition de la vie de famille (un emploi dans une ville, et dans une autre pour le conjoint) et des projets d'achat de logement, etc. Les travailleurs doivent-ils sacrifier leur vie personnelle et leur avenir aux profits des entreprises ? En réalité, le VRAI nouveau modèle social - se substituant à l'ancien, protecteur -  détruit notre Droit du Travail. Et par ex, les licenciements seront facilités, les travailleurs seront moins indemnisés, et ils devront mieux se plier aux exigences de leurs employeurs. C'est cela, le progrès ? Des travailleurs toujours plus au service des entrepreneurs et des actionnaires, même au prix de leur vie personnelle, familiale ? Avant de voter, je vous en supplie, réfléchissez à ce qu'il y a DERRIERE les mots employés pour nous éblouir ! Au fait, Sarkozy n'a-t-il pas été au pouvoir pendant cinq ans ? Le modèle social qu'il a mis en place aurait-il donc tant échoué qu'il faille déjà le changer ?

 

La seule vérité - non étayée, évidemment, car elle ferait fuir nombre d'électeurs - est que N. Sarkozy réduira en effet le coût du travail : "Le coût du travail ne sera plus tabou, il sera allégé". A-t-on bien compris ce que cela veut dire réellement ? Comme pour les Grecs, nos voisins européens, cela signifiera-t-il que les "vrais" travailleurs seront bientôt payés 450 euros par mois ? C'est cela que nous voulons réellement ?

 

N. Sarkozy s'auto-proclame le candidat du travail: Faut-il rappeler qu'avec lui, jamais autant d'emplois industriels n'ont disparu (il a bradé une partie du secteur industriel français, par amour de la France ???? Même chose pour l'or et le patrimoine de notre pays), il supprime peu à peu les emplois de fonctionnaires, il liquide nos paysans, et j'en passe. Et il ose se prétendre le candidat du travail, du "vrai" travail ? Il n'est en effet que l'homme du vrai chômage, de plus en plus mal indemnisé d'ailleurs !

 

Et qu'appelle-t-il "vrai travail" ? Celui qui prospère tant avec lui, intermittent, précaire, sous payé, mal protégé, flexible... ? Il est bien mal placé pour parler du "vrai travail", lui qui le piétine quotidiennement en laissant nos emplois fuir à l'étranger, en laissant les conditions de travail et de rémunération se dégrader, en accordant toujours plus d'heures de travail à ceux qui en ont au lieu d'en donner à ceux qui n'en ont pas, ou encore en bradant l'Agence pour l'Emploi,  pour en faire un instrument inefficace... Osons le dire : Avec lui, tout, absolument tout, est imposture !

 

Autre "mot qui ne doit pas être tabou", mais surtout pas, c'est celui de patrimoine. Là, on peut lui faire confiance ! Le sien a augmenté de 30 % en 5 ans, en pleine crise, et celui des Bettencourt et Co, n'en parlons pas ! Car ne l'oublions jamais, il est, et il RESTERA, le Président des plus riches. Vous en êtes ? Tant mieux ! Sinon, attendez-vous à bien pire lors de la 2e présidence...  si une fois réélu, le bonhomme ne change pas la Constitution pour être Président plus longtemps et même à vie - à moins qu'il n'impose aux Français ses rejetons qu'il a déjà tant promu, au point de scandaliser la Presse étrangère. Mais cela, en France, est totalement passé sous silence...

 

Et ce "nouveau" modèle social - au fait, qui paie tous les spécialistes chargés de nous berner ? - prévoit de ne pas empêcher ceux qui veulent travailler de travailler. Evidemment. Sauf que cela signifie l'atteinte au droit de grève, puisque tout sera fait pour permettre d'éviter les grèves.  Quant au "refus du partage du travail", cela veut dire qu'on pourra continuer la défiscalisation des heures supplémentaires diminuant le coût du travail - et augmentant le nombre de chômeurs puisque certains pourront travailler beaucoup plus, au détriment de ceux qui n'en finissent pas de chercher un travail. Les 35 heures ont permis la création de nombrex emplois, et c'est sous Lionel Jospin (PS) qu'il y a eu un million de chômeurs en moins. N. Sarkozy, lui, a fait l'inverse en 5 ans : Un million de chômeurs en plus ! Et il dénigre les socialistes ? Ajoutons d'ailleurs que celui qui se proclame l'homme des frontières, désormais, les a largement ouvertes aux étrangers, à la demande du MEDEF, pour diminuer le coût du travail. Qu'en pensent les électeurs du FN soucieux de la préférene nationale ? Et à l'intention de ces électeurs, j'ajouterai que les chiffres de la délinquance sont moins bons que le Gouvernement ne l'annonce : La violence à l'encontre des personnes, par ex, n'a cessé d'augmenter.

 

Et c'est cela, la "civilisation, le modèle et l'humanisme européens protecteurs" prônés par N. Sarkozy ? Une civilisation où "les retraités ne seront pas à la charge de leurs enfants et ne mendieront pas" (!), et qui "pourront même aider leurs enfants, tant mieux" ? Quel aveu de civilisation ! Quel brillant avenir pour nos enfants ! Comme en Espagne, seront-ils obligés de dépendre de la retraite de leurs parents ? Et comment N. Sarkozy peut-il oser s'adresser aux retraités alors qu'il va peu à peu tout faire pour qu'il n'y en ait plus : En déremboursant les médicaments contre l'hypertension, en reculant toujours plus l'âge de la retraite - car cela va aller en s'accentuant -, en laissant les conditions de travail se dégrader, etc etc ?

 

Nicolas Sarkozy annonce au Trocadéro qu'il "a pris les décisions qui s'imposent, qu'il a fait ce qu'il fallait, sinon nous serions comme en Espagne !". Vraiment ? Quel bilan ? Un million de chômeurs de plus, tandis que les moyens consacrés à la lutte contre le chômage n'ont cessé de baisser, et que les mesures du Président ont favorisé le chômage (Par ex, la défiscalisation des heures supplémentaires). Ou encore la dette publique qui a explosé (600 milliards de plus !) !

 

Concernant l'école, N Sarkozy promet qu'elle sera "plus attentive aux fragilités de chacun". Comment ? En reculant sans cesse l'âge de la scolarité (pour diminuer les coûts, là aussi), et en faisant sortir les jeunes de l'enseignement plus tôt ? De qui se moque-t-on ? Et que va devenir l'Ecole de la République alors que les heures consacrées à l'enseignement de l'Histoire et de la géographie ne vont cesser de baisser ?  Est-ce ainsi que l'on va développer la culture et l'esprit critique ? Nos enfants vont-ils être comme les petits Américains qui ne connaissent que la géographie de leur pays et qui ne savent même pas où se trouvent des vlles comme Rome ou Madrid ?

 

afficheUMP5

Sarkozy candidat : le Président des riches met son masque de zorro et devient le défenseur du peuple !

 

Président du rassemblement, ou de la division ?

 

Nicolas Sarkozy ose se présenter en rassembleur des Français, alors qu'il est de notoriété publique le Président des clivages, au point, le 1er mai, d'organiser une "contre-manifestation", et cela dans un climat particulièrement malsain ! Il ne cesse de dresser les Français les uns contre les autres, les travailleurs contre les chômeurs, les employés du privé contre les fonctionnaires, les non-grévistes contre les grévistes, les Français de souche contre ceux qui ne le sont pas, et il oppose le drapeau rouge au drapeau tricolore (alors qu'il comporte 1/3 de rouge, et pour cause), etc etc... Dernier exemple aujourd'hui même : En classant les syndicalistes et ceux qui ont défilé derrière eux parmi les ennemis des travailleurs, "ils ont défilé contre le travail, ils l'ont abîmé !" La mauvaise foi, la caricature, vont jusque là ! Et que dire des attaques d'une violence inouïe contre les socialistes et ceux qui vont voter pour eux (+ de 50 % des Electeurs selon les sondages), en les dépeignant comme des gens "jaloux et haineux" ? Et il ajoute, sans rire : "La haine de soi, des autres, je laisse ces sentiments aux autres !" A-t-il perdu la tête ? C'est lui qu'il décrit, complexé, frustré, envieux, haineux, clivant, pervers ! Quel transfert insensé ! Sans doute les psy pourront-ils écrire de nouveaux ouvrages à son sujet ! Et c'est cet homme qui prépare activement avec ses amis sans scrupules la guerre contre l'Iran qui va dégénérer en conflagration planétaire ! Je ne suis pas la seule à penser que sa personnalité psychotique, tourmentée, y trouve une certaine jouissance... d'autant qu'au fond de lui, il déteste les Français, qu'il ne comprend pas plus que notre pays (Histoire, culture, traditions, modèle social, laïcité..), lui l'inconditionnel de l'Amérique de Bush !

 

Et parce qu'il prétend "unir les Français" autour de lui, voici le candidat Sarkozy qui se proclame Républicain, authentique républicain... Sait-il même ce que cela signifie ? Liberté ? Les Médias doivent se soumettre ou se démettre ! Egalité ? Il ne cesse de promouvoir les Tapie, les parvenus, les riches - ou l'école de l'excellence ! Fraternité ? En osant aujourd'hui même fustiger les syndicalistes qui se battent pour que les salariés soient entendus ? Et en ne cessant de dresser les uns contre les autres, ceux qui réussissent contre les autres - assistés ou pas -, les vrais travailleurs contre les faux, etc.  De qui se moque-t-il ? Et le croira-t-on aussi lorsqu'il déclare "redonner la parole au peuple" ? Alors que ceux qui défilent pour un travail décent sont dénigrés, ridiculisés, rabaissés ?

 

"Nous n'avons pas d'adversaires", déclare sans rire l'heureux Président. Vraiment ? Alors pourquoi ne peut-il aller en banlieue, pourquoi ne peut-il aller nulle part en France sans des mesures de protection outrancières et terriblement coûteuses ? Pourquoi ne peut-il rencontrer les Français sans craindre pour sa vie ou seulement en se protégeant de toutes les manifestations contre lui, de parents, d'enseignants, d'avocats, d'infirmières, etc, etc ? Chacun de ses déplacements coûte une fortune au contribuable, car il faut à tous prix empêcher les Français de l'approcher, tant est forte leur détestation. Gare au préfet qui ne réussira pas à isoler complètement des Français ce Président "sans adversaires" ! 

 

Et voici que Celui qui déclarait avant d'être Président, comme sa femme Carla d'ailleurs, qu'il n'aimait pas la France, se découvre avant le 2e tour un amour fou pour notre pays : "Je me battrai pour gagner, car j'aime trop la France !" Et Carla au Trocadéro, quelle indécence, met en valeur "'amour de la France" de son mari au micro d'un journaliste. Qui gobera ces sornettes ? Et que penser de la promesse du candidat Sarkozy de "ne pas laisser la France renoncer à son identité", alors qu'il la soumet ou la brade à Bruxelles, à Francfort, à Londres, à Washington, à Tel-Aviv ? Va-t-il soudain effectuer un virage à 90° pour faire demain le contraire de ce qu'il a fait hier en France ? Et peut-on croire le plus communautariste des Présidents, à l'américaine (au point encore dans son discours de citer 2 fois Dreyfus et de rappeler les origines chrétiennes de la France), qu'il incarne la laïcité à la Française ? La belle imposture !  "On ne veut pas de communautarisme, de tribus, de communauté.  Et nous voulons garder notre cinéma, notre culture, notre langue", etc... Vraiment ? Même l'Armée, notre Armée française, avec Sarkozy, doit se mettre à l'Anglais : "The French Army informs you…". Et on le croirait, lui qui n'a de cesse d'américaniser la France, de citer en exemple les Etats-Unis, d'imiter ce pays ? On le croirait, lui qui n'a eu de cesse de rentrer la France dans l'OTAN, le bras armé de l'Amérique impériale, impérialiste, va-t-en guerres ? Où est notre identité si elle est fondue à l'extérieur ? Nicolas Dupont-Aignan ne s'y est pas trompé en plaidant pour une "France libre", son slogan de campagne. Oui, la France a besoin d'être libérée du joug de l'Etranger ! Qui le dira, au 2e tour ?

 

 

http://pauvrefrance.p.a.pic.centerblog.net/o/3fa4dd53.jpg

http://pauvrefrance.p.a.pic.centerblog.net/o/3fa4dd53.jpg

La France faible (Sarkozy) et la France forte (Asselineau) par eva R-sistons


 

La modernité française... du Nouvel Ordre Mondial !

 

Presque en conclusion, Nicolas Sarkozy appelle à "s'adapter au monde qui change". Vers le monde d'aujourd'hui ? Vers toujours plus d'individualisme, d'égoïsme, de compétition, de concurrence, de marchandisation, d'affrontement, de brutalité, de libéralisme, de virtuel, de déshumanisation, de rapacité, de domination, de prédation, de désinformation, de dérégulations, de guerres, et j'en passe ?  Erreur ! Nous ne voulons pas de ce monde-là ! Et nous ne voulons pas du Nouvel Ordre Mondial promu avec tant d'ardeur par N. Sarkozy, nous ne voulons pas de cette abominable modernité, de cette criminelle modernité !

 

Falsifications scandaleuses ! Le défilé des travailleurs, avec leurs syndicats, ravalé à un "défilé sous un drapeau de la colère, de la haine, du sang" § , alors qu'ils défendaient l'emploi, le Droit du Travail et des salaires décents ! Et oser dire, par ex, que "les syndicats ont appauvri les travailleurs", frise l'indécence totale ! Jusqu'où ira le "Président des Français" pour salir ses opposants, ses adversaires - tout en prétendant qu'il n'a pas d'adversaires - et pour falsifier la réalité ? La fin - le pouvoir coûte que coûte surtout alors que la Justice l'attend s'il perd son immunité parlementaire - ne justifie pas tous les moyens, même les plus indignes de Celui qui devrait, à la tête de la France, représenter TOUS les Français et montrer l'exemple !

 

Le Trocadéro, d'ailleurs, quel symbole !  Celui de la France des riches, celui de la France de Neuilly et de l'Avenue Foch. C'est le même moule. Et ce choix rappelle les trois premiers actes de Nicolas Sarkozy, qu'il ne faut pas oublier :

 

- La fête au Fouquet's

- L'augmentation de son salaire de 170 %, en pleine crise

- Le bouclier fiscal pour accorder des cadeaux coûteux aux plus riches.

 

Oui, quel symbole, là aussi ! Et il va devenir, aujourd'hui, avant le 2e tour, soudain, "le Président du peuple" ? Quel imposteur !

 

Jacques Chirac avait à la face du monde défendu la France de la dignité. Aujourd'hui, Gérard Longuet, le Ministre de l'attaque de pays souverains (pardon, de la Défense), un ancien du groupuscule de sinistre mémoire Occident, et un homme connu pour ses multiples casseroles, M. Longuet, donc, pour faire gagner son camp aux Elections, se rapproche du FN et de Minute le journal de l'Extrême-Droite. En se prétendant patriote, alors que le monde de l'Argent qu'il défend, n'a pas de patrie !

 

Nicolas Sarkozy parle de nivellement par le bas, en quelque sorte. Oui, mais c'est avec des Sarkozy et des Longuet que la France est abaissée ! Elle ne peut pas tomber plus bas. Le choix du Trocadéro ne la relève pas, au contraire ; Car ce choix ne représente que la France d'en Haut, de l'Argent, de l'arrogance, du mépris - de l'Oligarchie. J'ai passé mes 25 premières années dans ces quartiers (Trocadéro, Neuilly, Avenue Foch..), je les connais, je le dis solennellement : La France, ce n'est pas ça. "Ca", c'est une bulle coupée du monde, des réalités, des souffrances de la France profonde, réelle, qui a de plus en plus de mal à joindre les deux bouts. "Ca", c'est un vernis qu'il vaut mieux ne pas gratter. Comme les mots de M. Sarkozy, qui sont un joli vernis posé sur une réalité bien sombre, le choix de sacrifier le peuple français à une minorité de privilégiés.

 

Une campagne indigne

 

La campagne de M. Sarkozy a été hideuse, indigne de notre pays : Comme sa personne, elle fait honte à la France. Le monde entier nous observe, et ne reconnaît plus notre pays prostitué. La France de Jaurès, de Victor Hugo, de 1789, des Droits de l'Homme, de de Gaulle, et même de Chirac - il votera d'ailleurs pour F. Hollande -, ce n'est pas ça . Lisez la presse étrangère !

 

M. Sarkozy est un roquet hargneux. Il ne veut pas perdre - trop de casseroles, d'ailleurs, le conduisant directement devant des Tribunaux pour répondre de ses actes une fois l'immunité de la Fonction présidentielle levée -, il ne supporte pas de perdre. Il est prêt à tout pour garder le pouvoir ! Où est la démocratie "irréprochable", l'alternance, si l'UMP garde indéfiniment le pouvoir ? Certes, il ne s'agit pas d'une vraie alternance. Mais même cette alternance-là, on nous la refuserait ? Et on a tenté de nous la refuser.

 

- Pas de débats de fonds. De faux débats, sur des sujets mineurs, éphémères, et souvent indignes de la France.

- La diversion avec des événements fabriqués de toutes pièces. L'Affaire Merah, par exemple, un attentat sous faux drapeau, qui ramène à la longue ignoble tradition du terrorisme d'Etat.

- La diversion encore, avec la diabolisation d'une partie de la population. Et la défense d'une autre. On est en plein communautarisme ! Où est la République ? Où est la laïcité ? Jusqu'où allons-nous perdre notre âme pour le plat de lentilles du Pouvoir ?

- Des arguments sales, des mensonges ("la Gauche va régulariser tous les sans papiers", Tariq Ramadan qui soi-disant "soutient Hollande", etc) , du dénigrement et des calomnies insupportables ("le PS c'est l'amertume, la haine...").

- N. Sarkozy va jusqu'à rependre les arguments et les souhaits des uns et des autres pour l'emporter, c'est tout simplement lamentable ! Nous savions, avec le Traité de Lisbonne imposé aux Français contre leur volonté, qu'il était l'homme des coups de force. Jusqu'où cela ira-t-il ?

- Il reste 5 jours. Comment seront-ils utilisés pour faire gagner à tous prix Sarkozy ? Quel fait divers de dernière minute pour faire basculer l'opinion en sa faveur ? Quel mensonge, quelle mise en scène, quelle nouvelle bassesse ?

 

Ce que je retiens du Trocadéro, en tous cas, c'est qu'on peut jongler avec les mots, leur faire tout dire même le contraire de la réalité. Les mots de Sarkozy sonnent creux, faux. Ils sont clivants. Ils cherchent à faire peur, ou à faire miroiter. Ce n'est pas sérieux, c'est vil. Le goût du pouvoir n'autorise pas tout. Il y a des limites !

 

Nicolas Sarkozy cherche à ratisser large. Il a choisi le décor imposant du Trocadéro, mais la Tour Eiffel n'est pas le clocher de nos villages. C'est l'arrogance d'un monument, ce n'est pas la vraie France. Tout est artificiel. Triste fin de campagne ! Et le pire nous attend peut-être d'ici dimanche... Avec un personnage comme Sarkozy, il faut s'attendre à tout - surtout au pire. Saurons-nous nous en souvenir au moment du vote ?

 

Nous devons nous remémorer ce qui a été fait. Il y a un bilan-Sarkozy, et il est désastreux pour la France et pour les Français. Les mots que nous avons entendus au Trocadéro masquent les maux que nous a imposés Sarkozy contre notre gré pendant 5 ans - même une retraite de plus en plus tardive, car le mouvement est seulement amorcé.

 

Modèle social français, ou américain, ou du NOM ?

 

L'avenir avec Sarkozy ne nous est pas révélé. Il est à peine esquissé - entre les lignes. Par exemple, le travail doit être "plus souple".  Et le nouveau modèle social français, n'est que la mort du modèle social (Droit du Travail,  Services publics, Ecole républicaine, S.S., protections sociales..) auquel nous sommes tous attachés, et que le monde nous enviait.

 

La vérité qui nous est cachée, c'est que la France d'hier, celle pour laquelle tant de nos aïeux se sont battus au point de donner leur sang pour que nous vivions mieux (ce sang que Sarkozy l'Américain a insulté dans son discours ignoble du Trocadéro), est appelée à disparaître avec Sarkozy. Nous allons vivre dans une jungle, comme aux Etats-Unis, où les plus forts piétineront les plus faibles pour "réussir", où les Tapie vont prospérer sur les décombres de la classe moyenne et des classes populaires, où l'opulence de quelques-uns tranchera avec la misère du plus grand nombre. 

 

Le nouveau modèle de Sarkozy qui n'aime pas la France est le modèle américain qui vire au cauchemar pour de plus en plus de citoyens : Pas de travail, pas de soins, pas de toit, des retraités qui doivent travailler jusqu'à la mort, et la violence des exclus à chaque coin de rue.   

 

Pire encore : Il ne faut pas oublier que par-dessus le modèle américain du parvenu Sarkozy, il y a la mise en place - pas à pas, pour que nous l'acceptions, c'est l'histoire de la cuisson progressive de la grenouille jusqu'à ce qu'elle soit complètement brûlée - du Nouvel Ordre Mondial, encore plus terrible que le cauchemar américain. Car Nicolas Sarkozy est d'abord et avant tout, et avec gourmandise, l'homme de la future "nouvelle gouvernance mondiale" impitoyable. Et comme il nous a imposé le Traité de Lisbonne, il nous l'imposera - peut-être après une guerre mondiale qu'il nous imposera aussi car en vérité, puisqu'il n'aime pas la France, peu lui importera de la sacrifier aux intérêts de ses Maîtres de Londres, de Washington, de Tel-Aviv - et il saura où se protéger, lui, des retombées. Plus près de nous, N. Sarkozy est l'homme de la France qui en Europe, s'incline devant Bruxelles et se couche devant l'Allemagne. Oui, nous sommes aux antipodes de la "France forte" !

 

Personnalité maladive, imprévisible, fluctuante, névroses multiples, politique au service des Puissances de l'argent et des guerres impériales, et par-dessus tout soumise aux décisions de la Nouvelle Gouvernance Mondiale qui se construit peu à peu sur les décombres de l'humanité manipulée, aveuglée et rackettée. Voilà le "vrai" tableau !

 

Les mots de Guaino sont magnifiques, mais derrière eux, il y a tout ce que Sarkozy nous cache - tant de maux esquissés déjà dans les faits, et qui si par malheur il est réélu, ne cesseront de se multiplier et de s'approfondir.

 

Plus les mots sont beaux, plus les maux seront grands. Et Sarkozy est le meilleur des communicants.

 

Le danger est d'autant plus grand...

 

L'heure du vote doit être celui du choix. Un seul, hélas, s'impose. Contre Sarkozy, clairement contre lui ! Pour l'envoyer à la place qui doit être la sienne : Devant la Justice !

 

Eva R-sistons

 

NB : Les Bilderberg, l'Oligarchie qui décide pour l'humanité et en particulier pour notre pays, a déjà prévu ceux qui devront achever le travail de soumission de notre pays et la destruction de son modèle.

 

Ils se nomment Jean-François Copé, à Droite, et Manuel Valls, à gauche. Et pour ce dernier, voyons comment ce faux homme de gauche, depuis peu en France (25 ans ?), nous est peu à peu imposé, fonction après fonction, afin qu'il nous devienne familier et sympathique. Les Français commencent à le plébisciter. 

 

Jusqu'où accepterons-nous d'être manipulés, abusés ?

 

NB 2 : Mystère ! Qu'a voulu dire Luc Chatel ? "Je vous promets une GRANDE surprise pour le 2e tour". Encore un sale coup, "un fait divers" de dernière mn (on parle par ex d'un faux attentat sur la personne de Sarkozy lui-même, auquel il échapperait bien entendu) ? Le trucage des élections ? Ou des sondages manipulés ? Avec lui, tout est possible. Surtout le pire ! Soyons en alerte !

 

 

§ Honneur à nos ancêtres qui ont donné leur sang pour que leurs enfants vivent mieux, pour les congés payés, la SS, etc !

 

.

 

NS-France-d-apres.jpg

 

.

 

Sur mon blog sos-crise, l'actualité non alignée :

 

 

.

Partager cet article
Repost0
29 avril 2012 7 29 /04 /avril /2012 01:56

 

Cancer : guérison interdite
Cancer : guérison interdite

La France détient, hélas, le triste record de la persécution des thérapeutes non-orthodoxes. Mais si un de vos proches est décédé d’un cancer, alors l’histoire qui suit risque de vous rendre triste et très en colère contre les autorités.

Gaston Naessens est un brillant biologiste français, né à Roubaix, et aujourd’hui réfugié au Québec.

Son « crime » est d’avoir voulu inventer un produit anti-cancéreux, diffusé dans près de 80 pays, le 714-X. Il existe de nombreux témoignages de guérisons de cancers, y compris au stade terminal, pour le 714-X. Il est par ailleurs prouvé depuis 1978 que ce produit est dépourvu de toute toxicité ou effet secondaire. Mais en tant que patient français ou belge, vous n’y avez pas droit.

Je vais vous présenter tous les détails de cette affaire incroyable, qui est une gêne pour les autorités médicales, et pour les autorités tout court (avec de tels enjeux, une intervention de la présidence de la République pour stopper les persécutions contre ce chercheur eût été la moindre des choses).

Mais avant cela, je dois préciser que ce message n’a pas pour but de vous recommander de prendre du 714-X. Ce n’est pas la vocation de l’Institut pour la Protection de la Santé Naturelle que de recommander des traitements. Nous ne donnons pas de soins médicaux, et nous n’avons pas à nous prononcer sur la validité scientifique de tel ou tel médicament. Peut-être même le 714-X pourrait-il ne pas être efficace.

Si nous avons jugé important de vous parler de Gaston Naessens et du 714-X, c’est parce qu’il s’agit d’un cas absolument emblématique, à nos yeux, des souffrances qui s’ensuivent lorsque des citoyens sont privés d’accès à un traitement par l’arbitraire du pouvoir.

En revanche, si vous souhaitez plus d’informations sur Gaston Naessens et le 714 X, des sources documentaires sont indiquées à la fin de l’article. Cela vous permettra d’apprécier par vous-même l’intérêt de cette découverte. Le récit n’invente rien, aussi incroyable qu’il puisse paraître par moments. Il existe d’ailleurs de nombreux cas de persécutions similaires, ou pires encore. Le passage reproduit ci-dessous est un extrait [1] de « Savant maudits, chercheurs exclus » de Pierre Lance, paru aux éditions Guy Trédaniel en 2010 (2ème édition). Nous le reproduisons avec l’aimable autorisation de l’éditeur.

Prenez un fauteuil confortable et surtout… solide.

Bonne lecture !

Augustin de Livois
Institut pour la Protection de la Santé Naturelle

« Savants maudits, chercheurs exclus », de Pierre Lance

Extrait du Tome II, Gaston Naessens.

« Gaston Naessens est né en 1924 dans une famille bourgeoise du Nord de la France. Alors qu’il étudie la physique, la chimie et la biologie à l’Université de Lille, éclate la seconde Guerre Mondiale. Gaston Naessens est évacué vers le sud de la France. En juin 1945, il est diplômé de l’Union Scientifique. C’est une structure créée pendant la guerre par des professeurs de Lille réfugiés à Nice. A la fin des années quarante, il applique son esprit inventif à trouver le moyen d’agir directement sur les cellules cancéreuses. En fait, il cherche à influer sur les processus permettant la prolifération des tumeurs. En 1949, Gaston Naessens parvient à mettre au point un médicament dont l’objectif est d’enrayer l’aspect « fermentation » des tumeurs cancéreuses. Ce produit transformait la l écithine des tissus en lysocithine. Fabriqué par un laboratoire suisse, ce médicament fut vendu par les pharmaciens, en France et en Suisse, de 1950 à 1960.

Mais Naessens, dont rien n’arrête la créativité, a mis au point un nouveau microscope grâce auquel il établit lui-même des diagnostics de cancer. Après quoi il prescrit son produit alors appelé le GN-24, lequel se révèle extrêmement efficace sur les sarcomes, des cancers qui se déclarent dans les tissus conjonctifs. C’en est trop pour les autorités médicales, qui considèrent le cancer comme leur « chasse gardée ». (Gaston Naessens est diplômé de biologie, non de médecine, NDLR). Elles passent à l’attaque du trop talentueux franc-tireur.

Menacé des foudres de la justice pour exercice illégal de la médecine, Naessens suspend ses traitements aux malades. Ceux-ci l’attaquent à leur tour pour non-assistance à personne en danger. Gaston Naessens est pris entre le marteau et l’enclume. Il tombe deux fois sous le coup de la loi : une première fois parce qu’il soignait des malades sans avoir le diplôme de docteur en médecine, délit prévu par l’article 372 du Code de la Santé ; une seconde fois parce qu’il a refusé de soigner ces mêmes malades qui sont en danger de mort, délit poursuivi par l’article 63 du Code pénal…

En juin 1956, perquisition chez Naessens et saisie des ampoules de son remède. Mais l’Inspecteur de la Santé publique lui en laisse une quantité suffisante pour ses patients en cours de traitement. Le 15 mars 1957, seconde perquisition et, le 28 mars, on pose les scellés sur son matériel et sur la porte de son laboratoire. Il ne peut plus soigner ses malades. Tout cela parce qu’une de ses patientes, qu’il avait soignée en 1953, avait eu la malencontreuse idée d’aller voir un médecin et de lui parler de Naessens. Ce dernier raconte : « Entre-temps, le médecin qui m’avait dénoncé avait continué à bourrer de morphine la malade qui avait eu le tort de ne pas s’en tenir au verdict fatal qu’il avait émis, et d’essayer de guérir hors des règles officielles. La malheureuse a eu ainsi 4308 ampoules de morphine. (…) Elle a tenu un an et dou ze jours avant de succomber à cette intoxication massive. Pourtant, ce n’est pas son médecin qui a été poursuivi et que l’on a empêché d’exercer ; c’est moi... »

Naessens habite alors à Chelles (Seine-et-Marne), où les malades abandonnés viennent le supplier de les traiter. Il est contraint de les renvoyer. Ceux-ci alertent le ministre de la Justice. Quinze jours plus tard, n’ayant pas de réponse, ils organisent une manifestation et distribuent des tracts ainsi libellés : « Vous qui êtes abandonnés par ceux qui ont le monopole de la médecine officielle, vous qu’un juge d’instruction sans pitié empêche de recevoir des soins indispensables, venez manifester votre volonté de vivre, le mardi 16 avril 1957, devant le ministère de la Justice, 13, place Vendôme. »
Au jour dit, la police disperse les manifestants… (…)

Au début des années cinquante, Gaston Naessens était déjà persuadé de l’existence de micro-organismes qu’il ne pouvait pas apercevoir au moyen des microscopes classiques. Soucieux de confirmer son intuition, il se lance lui-même dans la mise au point d’un microscope très spécial, avec le concours d’artisans opticiens de Leitz, en Allemagne. Par la suite, il perfectionnera encore l’appareil grâce à des procédés électro-magnétiques. Cette performance fera l’étonnement des professionnels de l’optique et témoigne à elle seule du génie de ce chercheur polyvalent. (…)

En 1952, son microscope inégalable lui a donc permis d’observer des corpuscules différents des virus et des bactéries, que personne n’avait pu voir avant lui. Il leur donne le nom de somatides. (…)

Poursuivant méthodiquement ses recherches, il multiplie les expériences et il s’aperçoit, en 1959, qu’en injectant à des chevaux des cultures de somatides de cancéreux, il suscite chez les animaux une forte réaction immunitaire. Et il obtient chez des souris un effet anti-cancéreux en leur injectant une gamma-globuline qu’il extrait du sang des chevaux traités. Il vient de découvrir l’Anablast, qui va le rendre célèbre dans le monde entier.

Naessens obtient en 1961 un brevet pour l’Anablast, et dépose à l’Académie des sciences de Paris, le 3 juillet 1963, une publication scientifique portant le numéro 14405. De nombreux médecins français, consciencieux et honnêtes, se désespérant de ne pouvoir guérir certains cas de cancer, se décident à prescrire l’Anablast à quelques-uns de leurs patients. Ils obtiennent le plus souvent d’excellents résultats et l’intérêt pour le produit de Naessens se développe rapidement, jusqu’au jour où un journal britannique, en janvier 1964, annonce qu’un chercheur français a mis au point un traitement anti-cancéreux qui fait merveille. La nouvelle, aussitôt reprise par de nombreux médias, fait le tour du monde en quelques jours. Gaston Naessens est à l’époque installé en Corse, et l’île voit débarquer quelque dix mille personnes impatientes de recevoir le médicament-miracle. Alors commence vraiment « l’affaire Naessens ».

Affolé, le gouvernement français expédie en Corse 350 gendarmes pour « rétablir l’ordre ». Les autorités contraignent Naessens à déclarer publiquement qu’il ne lui est plus possible de fabriquer l’Anablast. Le chercheur ne résiste pas à l’injonction (…) et rentre aussitôt à Paris, en espérant que ce tintamarre va obliger les officiels de la médecine à reconnaître la valeur de l’Anablast, car son médicament et lui-même font alors les gros titres de toute la presse.

C’est le professeur Denoix, directeur de l’Institut de cancérologie Gustave Roussy de Paris, qui examine des échantillons de l’Anablast. Quelques jours après les avoir reçus, il déclare que le produit n’a aucune valeur. Et il ajoute que les somatides de Naessens ne sont que des « figures myéliniques » connues, des artéfacts de coloration des frottis sanguins. Naessens est sidéré. Il affirme qu’il est impossible de démontrer quoi que ce soit sur la valeur de l’Anablast en un si court laps de temps et en conclut, que le Professeur Denoix, grand patron de la cancérologie, a émis son opinion sans procéder à la moindre étude scientifique sérieuse. Mais le procureur de la République décide que Gaston Naessens sera traduit en justice au motif de pratique illégale de la médecine. L’instruction va durer tr ois mois, durant lesquels, on s’efforce de rassembler les preuves de la « culpabilité » de Naessens.

Or en 1964, un citoyen canadien du nom de René Guynemer, dont le fils est gravement malade, écrit à Naessens pour lui demander de venir soigner son enfant. Et il arrange une rencontre entre Naessens et l’Ambassadeur du Canada à Paris. Guynemer et l’ambassadeur Jules Léger exhortent Naessens à quitter la France et à venir s’installer au Canada, où, lui assurent-ils, il pourra continuer ses recherches sans être inquiété. (…)

Cependant son entrée au Canada ne se fait pas dans la discrétion souhaitée, bien au contraire. Le tapage médiatique est énorme et tout le monde attend la guérison du petit Guynemer. Malheureusement l’enfant, atteint de leucémie, décède en juillet 1964, alors que Naessens se montrait très confiant dans sa guérison. Que s’est-il donc passé ?

L’enfant était hospitalisé à l’Hôpital Ste Justine. En juin 1964, le chercheur prépare son Anablast sous la surveillance du Dr Armand Frappier. Naessens confectionne 88 ampoules du médicament. Il en remet 50 pour analyse au Dr Frappier et 38 autres au Dr Royer, directeur de Ste Justine, lesquelles sont destinées au traitement du jeune patient. Les journaux annoncent que le petit Guynemer reçoit la première injection le 17 juin. Mais parallèlement, le collège des médecins déclare que l’Anablast n’a aucune valeur, tout en assurant que l’inoculation du produit sera poursuivie « pour des raisons humanitaires ». (…). Le 4 juillet, le petit Guynemer décède. L’opinion publique, tenue en haleine par la presse, attend des explications qui tardent à venir. Et pourquoi n’a-t-on pas autorisé Naessens à être présent lors des injections ? Mais, quelque temps plus tard, les 38 ampoules qui auraient dû servir à traiter l’enfant sont rendues à Naessens !  (…). Gaston Naessens affirme avoir identifié une substance émise par les tumeurs, substance qu’il nomme le « facteur cocancérigène K ». Il s’agirait d’une enzyme ayant pour fonction de paralyser les cellules T4, qui sont les « patronnes » de notre système immunitaire. Cette mise hors jeu des T4 étant obtenue, les tumeurs peuvent facilement tirer du corps tout l’azote qui leur est nécessaire sans être combattues par les globules blancs et les lymphocytes. Les cellules cancéreuses ayant en outre une forte attirance pour le camphre, Naessens utilise celui-ci comme porteur de l’azote destiné aux cellules cancéreuses. Dès lors, étant gavées d’azote par le 714-X, elles n’émettent plus le facteur cancérigène K qui paralysait le système immunitaire. Celui- redevient aussitôt opérationnel et l’effet obtenu serait très rapide et spectaculaire. Ce résultat a été notamment confirmé par un médecin belge, le Dr Florianne Piers, qui a pu témoigner de l’action thérapeutique majeure du médicament, puisque le 714-X a été bénéfique aux sept patients qu’elle soigne ainsi depuis six mois et qui ont tous retiré des effets salutaires des produits, sans le moindre effet secondaire.

Selon Gaston Naessens, grâce à son médicament, le pourcentage de rémissions des cancers en phase terminale est de 25 %. Il passe à 50 % pour les cancers avancés, et atteindrait 100 % pour les cancers primaires qui n’ont pas encore fait de métastases. On comprend qu’un vent de panique saisisse les industriels de la cancérologie traditionnelle à la seule idée que de telles statistiques puissent se vérifier. Leurs florissantes entreprises sombreraient dans un maelström boursier si jamais le médicament Naessens était agréé. Sans parler des carrières de « grands professeurs » qui passeraient tout d’un coup à la trappe.

Mais Gaston Naessens, probablement traumatisé par les avanies qu’on lui a fait subir, devient méfiant et se défie désormais des propositions les mieux intentionnées :

Le 29 juillet 1987, le docteur Francesco Bellini, qui préside et dirige le célèbre Institut de recherche de IAF-Biochem, vient à Rock-Forest pour rencontre Gaston Naessens et visiter son laboratoire.

L’avocat de l’Institut, Maître Lawrence Wilson, l’accompagne et les deux hommes sont si intéressés par les travaux et les résultats de Naessens que celui-ci reçoit, le 13 octobre suivant, un projet de contrat lui offrant de céder à IAF-Biochem l’exclusivité de la commercialisation du produit pendant dix années, dès que le 714-X sera clairement identifié. Mais Naessens prend peur. Ne risque-t-il pas d’être écarté des recherches et de n’avoir plus son mot à dire ? Finalement, il refuse le contrat. (…)

Le docteur Ralph W Moss, expert en cancérologie, et conseiller en approches non conventionnelles contre le cancer auprès de plusieurs organismes, notamment les National Institute of Health des Etats-Unis, a rendu visite à Gaston Naessens dans son laboratoire en 1994 et il a étudié ses travaux pendant plus de trois mois. Il sortit si impressionné de ce studieux séjour qu’il n’hésita pas à déclarer : « La portée que pourrait avoir l’orthobiologie somatidienne sur la médecine est presque inimaginable ; c’est réellement une science qui pourrait bouleverser nos paradigmes actuels. Si les théories de Naessens s’avèrent fondées, les biologistes, ne vont pas devoir réécrire leurs manuels, ils devront les jeter à la poubelle ». (…)

En 1999, une collaboratrice de Gaston Naessens, le docteur Diane Van Alstyne, a soumis, sous couvert d’anonymat, le 714-X à un essai avec placebo au Dana Faber Cancer Research Institute de Boston. Les résultats indiquaient très clairement que le 714-X contribue au processus d’élimination des cellules cancéreuses et qu’il accentue la réponse immunitaire. Mais ces résultats étonnants mirent évidemment la puce à l’oreille des expérimentateurs qui cherchèrent à s’informer sur l’origine de ce produit révolutionnaire. Et lorsqu’ils s’aperçurent qu’il s’agissait du 714-X, l’Institut refusa de remettre les résultats à Gaston Naessens. (…)

Naessens fut contraint de poursuivre l’Institut pour pouvoir enfin obtenir les résultats des tests. Au reste Naessens ne se faisait pas trop de soucis pour l’avenir de son médicament, car tout un réseau de thérapeutes alternatifs s’était peu à peu constitué et diffusait tranquillement le 714-X par le bouche à oreille (…). C’est ainsi, qu’au Québec seulement, près de 2000 personnes atteintes de maladies dégénératives, notamment cancer et sida, auraient bénéficié clandestinement de ce traitement qu’il est possible de se procurer depuis 1977. Le traitement de base fonctionne par cycles de 21 jours, et coûte 100 $. Une utilisation de six à huit cycles est recommandée, ou bien l’on arrête dès que les examens montrent que la maladie a disparu. Le traitement terminé, il est conseillé de prendre le 714-X deux fois par an, à titre préventif ou d’entretien. Le médicament est normalement administré par une injection dans la région des ganglions lymphatiques de l’aine. Elle peut être administrée par un professionnel de santé ou par la personne elle-même. Il existe des documents et des vidéos qui expliquent la procédure à suivre. Il est possible, dans certains cas particuliers, de se servir d’un nébuliseur pour inhaler le produit.

Les témoignages de personnes qui disent avoir été guéries par lui du cancer ou du sida abondent. Le 714-X contribuerait à améliorer la santé des personnes de tous âges atteintes de maladies comme le cancer, la fibromyalgie, la sclérose en plaques, le syndrome de la fatigue chronique, le lupus, l’arthrite, le rhumatisme inflammatoire, le sida. Il serait également efficace contre les complications postvaccinales, les infections virales ainsi que pour favoriser les convalescences postchirurgicales. On recommande également de prendre le 714-X avant de subir une chirurgie ou une chimiothérapie pour préparer l’organisme à une bonne défense immunitaire.

Gaston Naessens déclare que huit thérapeutes au Québec fournissent le 714-X à leurs patients. Quant à lui, depuis les accusations de 1984, il se limite à déterminer la gravité de l’état des patients par l’observation microscopique de leur sang. Mais les intéressés sont contraints pour cela de se rendre chez Naessens, car il déclare qu’il est impossible d’obtenir un diagnostic fiable plus de 20 minutes après la prise de sang.

Cependant le 714-X franchit allègrement les frontières canadiennes et il est utilisé en France, en Autriche, en Russie, au Japon, en Belgique, en Suisse et, bien sûr, aux Etats-Unis. Dans ce dernier pays, on assure même qu’une association de sidéens de la région de Los Angeles l’expérimente sur une grande échelle. On cite le cas de Bernard Baril : atteint au palais par un sarcome de Kaposi, il le vit disparaître en quelques semaines, après avoir bénéficié du traitement de Naessens. Touché par le sida, il a vu son état s’améliorer spectaculairement grâce au 714-X. (…)

Deux chercheurs canadiens, les docteurs John Bienenstock et Daniel Perey, professeurs à l’Université de MacMaster, qui ont travaillé plusieurs mois auprès de Gaston Naessens, écrivaient : « Nous avons vérifié dans nos laboratoires, avec une assistance scientifique raisonnable, les prétentions de M. Naessens selon lesquelles on peut isoler dans le sang de sujets en santé, humains ou animaux, des micro-organismes qui peuvent croître par la suite dans un milieu artificiel. Ces micro-organismes possèdent des propriétés très inhabituelles, comme la résistance à l’ébullition et à la lumière ultra-violette. Ces trois procédés sont utilisés couramment en recherche et dans l’industrie pour stériliser les fluides, cependant en dépit de ces traitements, mes micro-organisme s que nous pouvons maintenant isoler continuent de croître et prennent plusieurs formes au cours d’un cycle en plusieurs phases. Autant que nous puissions en être sûrs, ces micro-organismes ne sont pas le résultat de contamination. »

En 1989, après un procès gagné par Gaston Naessens, un groupe de patients a exigé de Santé Canada, qu’il permette la distribution du produit, bien que celui-ci n’ait toujours pas reçu l’agrément des autorités canadiennes. Depuis 1990, Santé Canada, dans le cadre de son programme d’accès spécial, autorise les médecins à prescrire le 714-X à des patients atteints d’une affection grave ou potentiellement mortelle, si les traitements classiques se sont avérés inefficaces. C’est ainsi qu’entre 1990 et 2002, 1632 médecins ont reçu 18 224 autorisations de prescription au profit de 3739 patients.

On n’imagine pas que cela puisse se passer en France et il faut saluer la relative liberté médicale du Canada. S’il est vrai que l’on rencontre dans tous les pays la dictature larvée des mandarins de la médecine, force est de constater qu’elle n’est nulle part plus puissante ni plus intolérante qu’au pays des droits de l’homme. En matière de liberté thérapeutique, on est en droit de dire que la France, c’est l’enfer, l’Amérique du Nord, le purgatoire. Un bactériologiste américain du nom de Walter Clifford ayant travaillé durant plusieurs années pour l’armée des Etats-Unis résumait ainsi la situation : « si vous ne vous en tenez pas à la ligne officielle, les bonzes de la médecine ne veulent même plus savoir ce que vous avez découvert, peu importe ce que c’est. » Lorsqu’un chercheur indépendant fait une découverte, les officiels s’empressent de la discréditer tout en refusant de l’expérimenter. Un journaliste qui demandait au docteur Augustin Roy si le corps médical avait évalué le médicament de Naessens s’entendit répondre : « Ce n’est pas notre travail.» Quant au Dr Richard Morisette, microbiologiste de l’Hôtel-Dieu de Montréal, qui faisait son internat à l’hôpital Ste Justine en juillet 1964 durant l’agonie du petit Guynemer, il eut une réponse plus sidérante encore. A Christian Lamontagne,  qui lui demandait s’il serait prêt à faire les tests qu’il prétendait réclamer, le Dr Morisette déclara superbement qu’il « avait d’autres choses plus importantes à faire que de s’occuper de Monsieur Naessens. » Or, personne ne lui demandait de s’occuper de Naessens, mais de se soucier de ses malades. Toutefois, cette idée ne semblait pas l’avoir effleuré.

Je voudrais ici attirer l’attention sur un effet particulièrement pervers de cet ostracisme dont sont victimes les scientifiques indépendants. Aujourd’hui,  le public cultivé sait à quoi s’en tenir et fait de moins en moins confiance au corps médical. Parallèlement, il s’intéresse à toutes les médecines alternatives que les officiels méprisent ou condamnent et prête volontiers l’oreille à toutes les rumeurs de succès thérapeutiques non conventionnels qui se colportent. Aussi est-il aisé à un charlatan de profiter de ce préjugé favorable pour avantager leurs affaires. Et à force de jeter l’opprobre sans discernement sur tous ceux qui affirment pouvoir guérir, ce sont les mandarins qui se rendent eux-mêmes complices des charlatans et qui encouragent leur prolifération.

Gaston Naessens aimait son pays et c’est en France qu’il eût souhaité être reconnu. Mais après avoir été condamné à verser 300 000 francs d’amende et 600 000 francs de dommages et intérêts  à l’ordre des médecins (il s’agit de francs des années cinquante) par un tribunal prétendant rendre des services au nom du peuple français, lequel n’en pouvait mais, ce grand chercheur dut se résoudre à se tourner vers d’autres cieux.

Aujourd’hui, c’est au Québec, terre française malgré tout, que Gaston Naessens poursuit son œuvre passionnante. Souhaitons-lui longue vie et bonne justice. »

L’Institut pour la Protection de la Santé Naturelle remercie Pierre Lance et les éditions Guy Trédaniel de leur aimable autorisation de publier cette adaptation du chapitre 3 du second tome de « Savants Maudits, chercheurs exclus » (deuxième édition, 2010). Pour des affaires similaires ou plus spectaculaires encore : http://www.editions-tredaniel.com/savants-maudits-chercheurs-exclus-p-868.html

Pour en savoir plus au sujet de Gaston Naessens et du 714-X :

Livres :

Bird Christopher, « Le Galilée du microscope », Édition Voici La Clef, Canada, 1990. Un récit sur la vie et les tribulations de Gaston Naessens.

« Introduction à l’orthobiologie somatidienne », CERBE Distribution, Canada, 1998. Présentation sur bande vidéo de la théorie de Gaston Naessens.

« L’historique du 714X », CERBE Distribution, Canada, 1999. Documentaire sur bande vidéo des événements qui entourent le 714X.

Sites Internet d’intérêt

Centre expérimental de recherches biologiques de l’Estrie (CERBE): le site du CERBE, le laboratoire de recherches et de fabrication de Gaston Naessens, présente l’orthobiologie somatidienne, des fiches techniques, des documents pédagogiques sur la technique d’injection ainsi que diverses études. www.cerbe.com

Initiative canadienne pour la recherche sur le cancer du sein – 714X : dossier fort complet sur les travaux de Gaston Naessens, ses théories relatives aux causes du cancer, le somatoscope, les mécanismes d’action du 714X, ainsi qu’une revue de la littérature sur l’effet du 714X dans le traitement du cancer. www.breast.cancer.ca

« Ralph Moss on Cancer », Alternative Treatments. Ralph W. Moss, Ph. D., un expert en cancérologie, et auteur de plusieurs ouvrages et documentaires sur le sujet, présente dans la rubrique « The Cancer Chronicles: Alternative Treatments » une série d’articles sur la théorie et les découvertes de Gaston Naessens. www.ralphmoss.com

 

 

 

http://institut-protection-sante-naturelle.eu/newsletter/cancer-guerison-interdite/

81 témoignages
Partager cet article
Repost0
28 avril 2012 6 28 /04 /avril /2012 03:09

 

praha 21 

 

Du jamais vu depuis 20 ans en République Tchéque

 

150 000 manifestants à Prague font trembler le gouvernement de droite, alors que les communistes ont le vent en poupe



Article AC pour http://solidarite-internationale-pcf.over-blog.net/



150 000 personnes ont manifesté ce samedi 21 avril dans les rues de Prague pour ce qui constitue une des plus grandes manifestations, si ce n'est la plus importante, depuis la restauration du capitalisme en 1989.



Convoquée par la Confédération des syndicats tchèques et moraves (CMKOS), la manifestation remet en cause le plan d'austérité du gouvernement de droite, adopté au début du mois d'avril, et qui prévoit une série de mesures anti-sociales dans la lignée des plans adoptées en Grèce, au Portugal ou encore en Espagne.



Parmi les mesures mises en avant par le gouvernement, la hausse de la TVA, le gel des retraites, la réduction drastiques des budgets de l'éducation et de la santé, des déremboursements médicaux ou encore la privatisation progressive des systèmes de sécurité sociale ou de l'éducation supérieure.



Dans le cortège, nombre de militants syndicaux de la CMKOS, des membres de 21 associations civiques mais aussi plusieurs milliers de militants communistes ont marché derrière des banderoles où on pouvait lire : « Mettons en échec le gouvernement ».



Des mots d'ordre plus généraux ont été portés, illustrant la désillusion des tchèques vis-à-vis du système restauré en 1989, résumés dans le simple : « A bas le capitalisme ! »



Le président de la CMKOS, Jaroslav Zavadil a dénoncé après le rassemblement les ministres qui « humilient les humbles avec leurs réformes anti-sociales.



Il nous ont promis la responsabilité budgétaire, mais c'est bien la dette du gouvernement qui est en train d'augmenter.



Ils ont promis de lutter contre les pots-de-vin mais la corruption a gangrené leurs partis et toute la société. Trop c'est trop – il est nécessaire que le gouvernement recule, et que l'on tienne des élections anticipées », a-t-il déclaré.



L'ampleur de la fronde sociale, les divisions au sein d'une coalition gouvernementale minée par des scandales de corruption sans précédent pourraient faire éclater ce vendredi un gouvernement qui ne tient plus à un fil.



Le vote de confiance de ce vendredi 27 avril est déjà décisif pour l'avenir de la coalition de droite formée en 2000 entre le parti de droite traditionnel ODS, le parti de Vaclav Havel et Vaclav Klaus, et deux nouvelles formations libérales, TOP 09 et Affaires publiques (AP), frappées depuis de plein fouet par des scandales de corruption qui ont notamment entraîné la dissolution de l'AP.



Pour le Parti communiste de Bohême-Moravie (KSCM), le gouvernement « n'a plus aucune légitimité » et il est indispensable de convoquer des élections anticipées, « seule solution possible ».



Le KSCM exige du gouvernement qu'il entende les sollicitations populaires et qu'il « mette un terme à la destruction de l'économie tchèque et au recul progressif des conditions de vie du peuple ».



Le KSCM, avec ses 100 000 adhérents, ses 26 députés et ses 11,9% aux dernières législatives est à l'heure actuelle le principal parti d'opposition en République tchèque au capitalisme triomphant après la contre-révolution de velours.



Selon les dernières estimations, il réaliserait une percée historique en cas d'élections anticipées puisqu'il atteindrait la deuxième place, derrière le Parti social-démocrate, en obtenant autour de 20% des voix.

 

Plus de vingt ans après la restauration capitaliste en République tchèque, comme dans toute l'Europe de l'est, la désillusion est immense vis-à-vis d'un système capitaliste qui avait promis prospérité et liberté et n'a mené qu'austérité et autoritarisme.

 

En République tchèque, les travailleurs peuvent compter sur un parti communiste qui n'a pas renoncé à sa raison d'être : le KSCM.

 

Partager cet article
Repost0
28 avril 2012 6 28 /04 /avril /2012 00:50
Les chiens de gardes
contre Jacques Cheminade

 

Jacques Cheminade « interrogé » sur le plateau de La Chaine Parlementaire par Frédéric Haziza (LCP), Sylvie Maligorne (chef du service politique de l'AFP), Marie-Ève Malouines (chef du service politique de France Info) et Françoise Fressoz (éditorialiste au journal Le Monde). Morceaux choisis.


L'émission est disponible en intégralité en suivant ce lien.


Si vous êtes indigné par l'attitude de ces journalistes, contactez-nous.


Au sujet de Lyndon LaRouche, un texte de Jacques Cheminade à lire : Ce que sont pour moi Lyndon H. et Helga Zepp-LaRouche

 

.

 

Note d'eva :

 

Tout a été fait pour ridiculiser, discréditer, dénigrer, rabaisser, stigmatisater,  ce candidat très cultivé et d'une dignité exemplaire - et dérangeant car il dénonçait le système infâme dans lequel nous vivons. C'est ça, la démocratie irréprochable ?

 

Honte à nos journaleux, honte aux chiens de garde ! Et quand on pense qu'il s'agit d'une émission de M. Haziza, citoyen juif donc membre d'une communauté ayant subi les persécutions, la stigmatisation, l'ostracisme, on est dégoûtés !  Eva.

 

.

 

cheminade2012 - Le sursaut
Législatives du 10 juin :
Appel au don
contre le monde de l'argent et le saccage social

Chers amis, camarades, compagnons et citoyens,

Au cours de la campagne présidentielle vous avez découvert les idées portées par Jacques Cheminade

pour un monde sans la City ni Wall Street. Hélas, la prochaine présidence s'annonce d'ores et

déjà porteuse de compromissions avec ce monde de l'argent qui veut à tout prix empêcher que

les banques soient coupées en deux et qu'un système de crédit public se substitue à l'ordre

monétariste actuel.

Dans ces conditions, les législatives sont capitales pour que se constitue une nouvelle Résistance

contre la désintégration financière de la France, de l'Europe et du monde. Cette résistance doit être u

ne épée dans le dos du président élu et de son gouvernement. Sans elle, c'est une rigueur

« de gauche » qui prendra la suite de l'austérité de droite, livrant notre pays au saccage social.

Comme vous le savez peut-être, plus encore que dans la présidentielle ou le matériel de campagne

est pris en charge par l'Etat, la sélection des candidatures aux législatives se fait par l'argent.

En effet, une candidature coûte au minimum dans les 6000 euros rien que pour avoir les bulletins

et les affiches dans les bureaux de votes, ainsi que les déclarations de candidatures que vous

recevez à votre domicile. Or le remboursement n'est accordé qu'aux candidats dépassant les 5%,

c'est-à-dire les partis déjà en place qui, avec l'assurance de ce remboursement, n'ont même pas

à avancer leurs frais d'imprimerie.

Solidarité & Progrès présentera 100 candidats dans toute la France pour le scrutin du 10 juin ;

pour ce faire, il nous faut dès maintenant lever 100 x 6000 = 600 000 euros. Comme pour la

présidentielle (ou pourtant le remboursement est garanti), nous sommes le seul parti auquel

les banques refusent de prêter.

Cet appel est ainsi un appel à une nouvelle Résistance. Son émergence dépend de votre

engagement et de votre soutien financier. C'est le moment de prendre vos responsabilités.

Car le monde de l'argent, lui, ne se dérobera pas.


 

Adressez vos dons à Solidarité & Progrès :

  • directement en ligne en suivant ce lien : Je fais un don en ligne
  • par chèque en téléchargeant le formulaire de don et en nous le retournant à :
    Solidarité et Progrès B.P.27 92114 CLICHY CEDEX

  .

Déclaration de Jacques Cheminade sur l’après-premier tour de l’élection présidentielle

lundi 23 avril

Paris, le 23 avril 2012 – Le résultat de l’élection présidentielle correspond, hélas, à ce qu’on pouvait en attendre. Le second tour se déroulera entre François Hollande et Nicolas Sarkozy, sans suspense. François Hollande, sauf accord tacite entre Nicolas Sarkozy, certains éléments du Front National et de pseudo-centristes, l’emportera au second tour. Il n’est cependant pas pour l’instant préparé à faire face à l’offensive que la City et Wall Street lanceront contre la France, car sa propension à la synthèse lui fait sous-estimer la réaction de l’oligarchie financière.


Dans ces conditions, dès le 7 mai, ou bien François Hollande donnera des signes de résistance au monde de la finance et subira une offensive en règle à laquelle il se sera mal préparé. C’est pourquoi il faudra alors le soutenir en se mettant en France, en Europe et dans le monde, à l’avant-garde de cette résistance et en élargissant le combat. Ou bien il cédera, à l’image de François Mitterrand, et s’efforcera de procéder à une purge sociale plus ou moins bien tempérée. Il faudra alors dénoncer sa soumission et s’y opposer sans complaisance.


Pour ma part, j’ai subi pendant cette campagne une politique d’exclusion dont ma mise à l’index par Le Monde a été le cas extrême, ou de diffamation, dont le programme du 21 mars sur La Chaîne Parlementaire a été l’exemple navrant et révélateur.


Les voix que j’ai obtenues sont donc des voix de militants déterminés qui ont pris au sérieux mon projet en surmontant l’image trouble qu’on a tenté d’en propager.


C’est avec ces électeurs-militants que nous présenterons 100 candidats aux législatives, qui montreront dans la tempête qu’ils savent aussi bien que moi défendre nos idées.


Mes pensées vont aux 585 maires qui ont présenté ma candidature, aux militants de Solidarité & Progrès qui se sont battus de tout cœur et à tous ceux que j’ai rencontrés dans mes interventions de rue. Elles vont aussi à ceux de Petroplus, de Schindler, des Fonderies du Poitou, d’Erhel Hydris, des laboratoires Fournier, de PSA-Aulnay et de Florange-Mittal, dont l’outil de travail se trouve immédiatement menacé de saccage par le système financier dans lequel on vit.


Ma détermination, elle, va à soutenir nos 100 candidates et candidats, qui seront les points de référence dans la tempête qui vient et montreront le chemin à suivre pour en sortir.

 

Jacques Cheminade
.
.
Et en attendant, les Médias de propagande sont infestés de représentants de la Haute Finance (du Figaro, de Valeurs Actuelles, des faux sondeurs ultra libéraux etc) pour parler au nom des Français, c'est honteux ! Quand aurons-nous des médias dignes de ce nom, au lieu de les voir se prostituer au service de ceux qui ont déclaré la guerre aux citoyens ? Note d'eva
.
Partager cet article
Repost0
28 avril 2012 6 28 /04 /avril /2012 00:48

 

Syrie – Le complot : alliances, presse «mainstream», Kofi Annan et l’OSDH


Publié le26 avril 2012

10

 

TRIBUNE LIBRE DE DJERRAD AMAR

Titre original

Les preuves du complot contre la Syrie :
Les alliances, la presse «mainstream», Kofi Annan et l’OSDH

.

Bashar al-Assad

Bashar al-Assad

Pour mettre à exécution le projet américano-arabo-sioniste au Moyen-Orient, la presse et les agences d’informations ont été perverties en instruments de guerre pour instaurer la division et le chaos. On les nomme les médias «mainstream» déployés désormais en première ligne du front pour appuyer la politique de la «canonnière», actuellement du «porte-avions», pour servir les intérêts économiques et géostratégiques occidentaux. 

Pour le cas de la Syrie – comme pour l’Irak, la Libye et d’autres – il s’agit de tromper, diaboliser, en vue d’éliminer, le «régime de Bachar El Assad», qui entrave leur stratégie de domination. La déstabilisation de ce pays entre dans le cadre du projet de démembrement du monde arabe sur des bases ethniques, tribales ou confessionnelles inspiré du Plan Yinon de 1982. Pour son cas il est prévu de reconstituer les fédérations, du temps du mandat français, créées par le général Gouraud en 1920, c’est-à-dire les Etats de Damas, d’Alep, Alaouites et Druzes qui furent un échec.

Dès lors, tous les moyens, même les plus abjects, sont permis pour atteindre ce but. La désinformation constitue le moyen redoutable pour manipuler les consciences. Tous leurs articles, reportages, compte-rendu et «infos» nous dévoilent, chaque jour de mieux en mieux, les détails et les secrets de leur conspiration.

La Syrie, pays de la résistance contre le sionisme et l’hégémonie américaine, est donc bien immunisé, par son expérience, contre la diversion et à la subversion d’autant que les objectifs des ennemis sont clairs et déclarés et leurs moyens identifiés. Son armée et forte et cohérente, son peuple uni et cultivé. Comment dès lors peut-on croire pouvoir rouler facilement ce pays à Histoire riche et continue, surtout par des pays factices dits «arabes» dont les populations n’étaient, depuis seulement le siècle dernier, que des tribus nomades sans repères.

Après avoir utilisé, sans succès, toutes les ruses les voici user de leur dernière carte politique avant le son du glas qui annoncera l’échec de toute leur stratégie dans cette région et au-delà.

La mission de Koffi Annan, avions-nous dit par ailleurs, n’est que l’expression de l’échec de leur projet dans le Moyen-Orient contre les remparts de Damas – qui était une étape décisive visant l’influence grandissante de l’Iran (allié de la Syrie) qui gêne leurs plans géostratégiques afin de casser l’axe Chine-Russie-Iran organisés dans le bloc baptisé BRICS certainement l’ultime tentative/tactique pour justifier de la nécessité «de venir en aide aux civils» par une intervention militaire internationale’ légalisée par l’ONU. La dernière, celle de la «ligue arabe» ayant échoué, pour cause de vérité, à l’avantage de la Syrie.

Avant même l’arrivée des observateurs, cette foisci de l’ONU, les revoilà avec les mêmes mensonges éhontés et fourberies essayer de suborner et influencer ces nouveaux témoins en fixant, à l’avance, leur chance de réussite à 3% – dont la cause, comme convenue, sera imputée au «régime de Bachar» et non les «révolutionnaires pacifistes» – à rapporter partiellement les propos de Kofi Annan pour donner l’impression que cet envoyé fait des reproches uniquement au pouvoir syrien, à justifier le lamentable échec du nouvel appel à manifester par la brutalité des services de répression en annonçant leur «au moins sept personnes ont trouvé la mort au cours des manifestations…». Ces personnes sont en fait les victimes de leurs attentats qui continus, malgré la trêve, dans les villes de Hama, Idlib, Deraa, Halab et les environs de Damas où l’on enregistre des dizaines d’attentats et d’assassinats des forces de l’ordre et de citoyens. La dernière mission des observateurs de la «Ligue arabe» a échoué devant les pressions et les tentatives de leur faire dire ce qu’ils déclarent n’avoir pas vu c’est-à-dire «les massacres des populations par l’armée» mais avoir constaté ce que le américano-arabo-sionistes ne veulent pas que le monde sache c’est-à-dire «le massacre des civils (hommes femmes et enfants), des policiers, des militaires, des intellectuels, des hommes de culte ainsi que les destructions des infrastructures économiques, sociales, culturelles et sanitaires» par des «groupes armés» et organisé par leurs valets arabes ; le Qatar, l’Arabie Saoudite et la Turquie. Et comme programmé ce sera, selon leurs médias, comme toujours le «régime» qui est fautif par son armée qui continu à «tuer les civils pacifiques.

Mais le monde a déjà tout vu et entendu! Leurs faux discours, les dizaines d’enregistrements qui montrent bien les groupes armés dans leurs œuvres macabres, les manipulations d’images et des faits surtout d’Aljazeera, CNN, Alarabia, France 24, BBC arabic et Orient News que les modestes télés syriennes ne cessent, tous les jours, de mettre à nu avec des preuves et un professionnalisme exceptionnel. Les preuves par l’image que présentent ces chaines sont d’une crédibilité et d’une persuasion telle qu’il est impossible d’émettre le moindre doute ; mettant ces méga-média internationaux dans le désarroi. Il est, en effet, difficile sinon impossible, de présenter le moindre argument pour sauver votre «honneur et crédibilité» – lorsqu’on vous montre «vos propres» journalistes/reporters diriger des «acteurs» pour des mises en scènes que vous présenterez comme des faits qui se sont réellement déroulés. L’échappatoire par l’Observatoire syrien des droits de l’homme (l’OSDH) basé à Londres – qui fournit des informations’ à de nombreux médias occidentaux – est une autre grosse tromperie que les médias connaissent parfaitement comme étant «artifice». Cet OSDH qui n’existe nulle part ailleurs – a été créé par la CIA pour les besoins de la stratégie. Selon Alexandre Loukachevitch, le porte-parole du ministère russe des Affaires étrangères, cet observatoire ne comprend que deux personnes: le directeur et son secrétaire-interprète. Il est dirigé par un certain Rami Abdel Rahmane qui «ne possède ni de formation journalistique ou juridique ni même d’instruction secondaire.» Dans une interview accordée aux médias en novembre dernier, il a fait savoir que ce Rami «résidait en permanence à Londres, était citoyen britannique et exerçait un métier d’entrepreneur (propriétaire d’un snack-bar)». Loukachevitch souligne aussi que les employés de l’OSDH évitent tout contact avec les diplomates russes.

Malheureusement, de nombreux médias, qui font autorité dans les pays arabes en particulier, se sont transformés en relais de leur propagande reprenant, comme des perroquets, leursinformations’ ; même si elles desservent leur cause ou leur pays et en payant en plus. Quelle déchéance !

Même pour la mission de Annan/ONU, les États-Unis – ces arrogants qui méprisent le monde piétinent les lois – et leurs valets arabes feront tout pour faire échouer sa mission, car d’une part aucune garantie n’a été donnée à Annan et à la Syrie pour que le scénario’ d’avec la Ligue ne se reproduise pas et d’autre part parce que leur objectif stratégique reste bien la «chute du régime» qui est une condition sine qua non pour la domination du régime sioniste de la région.

A notre sens, le but visé, par Annan interposé, est bien de gagner du temps par cette tactique «élimination /reconstitution» des groupes pour faire croire à une persistance de la crise par la résistance du «peuple» face à la répression de «l’armée de Bachar» tout en espérant faire échouer les réformes profondes, politiques et économiques engagées par le pouvoir syrien. Des réformes, en fait, que redoutent, par contagions, les monarchies du golfe contrairement au souhait qu’ils affichent, perfidement, de voir la «démocratisation» de la Syrie.

Mais la contre-tactique syrienne – soutenue surtout par la Russie, la Chine, l’Iran et d’autres – consiste à accepter le plan en six points proposé par Annan/l’ONU en faisant admettre une «condition» que la logique et la raison ne peuvent rejeter: «Oui pour la trêve contrôlée par l’ONU» tout en questionnant sur «l’avis l’autre partie». Là est le piège devant lequel se trouvent les conspirateurs. S’il y a appel à une trêve, c’est que les deux parties sont armées et les deux doivent l’accepter ! Il serait irrationnel de l’exiger à l’une et pas à l’autre. Passons !


MAIS QUELLE EST BIEN L’AUTRE PARTIE ?


Les groupes armés et les terroristes? Les USA? Le Qatar ? L’Arabie Saoudite? La Turquie ? Tous ? Les premiers, qui sont un instrument, qui obéissent à des ordres, on peut les exclure. Reste les autres. Mais leur problème est que toute garantie exprimée de leur part supposerait une confirmation qu’ils sont les commanditaires du drame syrien et non un «soulèvement spontané» d’un peuple «réclamant des droits légitimes». Ils confirmeraient ainsi qu’il s’agissait bien d’un «complot et manipulation extérieur» contre un État souverain ; donnant du coup raison au pouvoir syrien qui ne cesse de le crier et de le prouver! Ce sera alors toute leur stratégie qui s’effondrera ; pour longtemps ! Ils ne s’y donc prononceront jamais ! Ils sont bien comme disent les Algériens, dans la situation ou «d’un côté c’est très chaud et de l’autre c’est brûlant».

La solution doit donc venir des groupes armés en les convainquant qu’ils sont les objets d’un complot en voie d’échec, que leur entêtement les conduira au suicide par une présence militaire dissuasive et déterminée qui n’attend que l’ordre d’en découdre avec eux d’une part tout en leur présentant les assurances quant à leur sort s’ils abdiquent d’autre part. L’on voit déjà des centaines d’éléments qui composent ces groupes se livrer, sans conditions, aux services de sécurité syriens avec leurs armes et leurs informations’. D’ailleurs la majorité des armes et matériels sophistiqués fournis aux «groupes armés» ont été récupérés par l’armée syrienne.

Il sera extrêmement difficile aux comploteurs de reconstituer les réseaux dont les préparatifs ont exigé du temps, de la patience, des plans, des tactiques, des recrutements et beaucoup d’argent. D’où les profonds troubles qu’ils manifestent avec leurs «amis de la Syrie» version III, leur persistance dans des mensonges encore plus débiles, leurs déclarations stupides et funestes que condamnent la raison et le Droit international, leurs ennuyeux salmigondis ; attitudes déraisonnables et insensées qui ne mèneront jamais aux résolutions onusiennes souhaitées.

Même si le Plan de l’ONU/Annan devait échouer, il le sera, comme celui de la «Ligue», à l’avantage de la Syrie et en mieux! Surprise de dernière minute, le Secrétaire général de la Ligue Arabe, Nabil El Arabi, vient de faire un virage à 180° en déclarant qu’ «aucun pays n’est disposé à participer à une intervention militaire en Syrie». Tous montrent une réticence à cette option qui a instauré un chaos indescriptible en Libye.

L’échec du complot contre la Syrie est bien consommé ! Les conditions d’hier pour le dialogue ne sont plus celles d’aujourd’hui ; celles de demain ne seront plus celles actuelles !

Une anecdote : Discussion entre un vieux sage fellah algérien avec son fils qui n’avait pas saisi cette «crise syrienne» d’autant qu’il n’entend que «dictateur Bachar», «répression du régime», «massacre de civils par l’armée» etc…

Le vieux questionne : Qui est clairement contre la Syrie ? Le fils répond : l’Amérique, l’Angleterre, la France, Israël, la Turquie, l’Arabie Saoudite et le Qatar. Le vieux : Qui est clairement pour la Syrie ? Le fils répond : la Russie, la Chine, l’Iran, l’Irak, le Venezuela, le Hezbollah, le Hamas palestinien, le… le vieux l’arrête net en lui lançant «Eh bien les choses claires et le choix du camp est évident, non ? Rappelle-toi la Libye!»

Terminons en rappelant que les puissants détenteurs du Grand Capital trouvent toujours chez les pays moins puissants, à défaut des siens, les solutions à ses crises multiformes, en fomentant des guerres, faire tomber des régimes, assassiner des personnalités gênantes. Pour faire accepter des décisions impopulaires majeures, il leur faut préparer l’opinion en la mettant sous pression «de conformité» par leurs médias de masse. D’où l’invention du «False flag» que Wikipédia définit comme des «opérations secrètes destinées à tromper le public de telle manière que les opérations apparaissent comme si elles sont menées par d’autres entités». Les «False flags» sont donc des mensonges, de la diversion, de la subversion, des déformations grossières et délibérées de la vérité utilisée comme tactique de propagande pour faire accepter l’inacceptable. On trouvera toujours des raisons «logiques» pour cela, puisque l’histoire montre que l’on est passé de «civilisation», «évangélisation», «progrès» à «sécurité», «démocratie» «liberté», «droits de l’homme» en inventant les prétextes «ADM», «protection des civils», «aides humanitaires», «ingérence humanitaire».

La Yougoslavie, L’Irak, l’Afghanistan, la Somalie, le Soudan, la Côte d’Ivoire, la Tunisie, la Libye, le Yémen, le Bahreïn, le Mali, l’Egypte et la Syrie sont, jusque-là, les pays victimes de leur stratégie funeste de domination qui consiste soit à détourner des révoltes légitimes contre la mauvaise gouvernance et les compromissions de leurs dirigeants afin de maintenir leurs vassaux ou les faire remplacer par des semblables, soit à faire carrément tomber les régimes réfractaires à leur projet en leur fomentant des troubles pour les démembrer.

 

http://allainjules.com/2012/04/26/syrie-le-complot-alliances-presse-mainstream-kofi-annan-et-losdh/

 

Partager cet article
Repost0
28 avril 2012 6 28 /04 /avril /2012 00:42

 

http://www.etiame.com/cms/index.php?option=com_content&view=article&id=267:mali-au-bord-du-gouffre-et-de-la-partition&catid=3:contenu&Itemid=2

 

 

Réponse à ACTUS sur le Mali et la "rebellion Touareg" du MNLA (qui est en fait une alliance de diverses tribus du nord du Mali, et pas seulement des Touaregs) :
 
La CEDEAO, c'est-à-dire l'impérialisme français, vient de décider de l’envoi immédiat de troupes au Mali pour sauver son "intégrité territoriale" !
 
    Salut à toutes et à tous,
 
Je pense qu'ACTUS, qui croit que les Touaregs du nord du Mali sont alliés à l'impérialisme français, se trompe totalement sur ce qui se passe au nord du Mali.
 
Les Touaregs étaient dans le camps de Kadhafi, et ils se sont battus  en Libye contre al-Qaïda, contre l'OTAN et contre la France, afin d'aider la Libye Verte de Kadhafi.
 
Je suis dans le camp des Touaregs, a priori, depuis bien avant la guerre de Libye :
 
 
J'ai été confirmé dans mon soutien aux Touaregs quand je les ai vu soutenir Kadhafi. Pour ce faire, ils se sont battus entre autre contre al-Qaïda. Et aujourd'hui, la télé française veut nous faire croire que les Touaregs sont alliés à al-Qaïda ? Je n'en crois rien !
 
Et on ne peut pas raisonner sainement quand on ne sait pas qu'AQMI appartient aux services secrets français. En voici les preuves :
 
 
Les nomades Touaregs sans frontière ont toujours été considérés comme des ennemis par les sédentaires colonialistes occidentaux fabriqueurs de frontières artificielles telles que, par exemple, celle du Mali (Le Mali n'est pas une création malienne, le Mali est une création française !).
 
Aussi, tenant compte de tout ça...
 
Comment va-t-on s'y prendre pour me faire croire que les Touaregs sont aujourd'hui au service de l'impérialisme français au Mali, dès le lendemain qu'ils viennent de le combattre en Libye ? Je n'en crois rien ! :
 
http://mai68.org/spip/spip.php?article4015 (Regarder en particulier la seconde vidéo)
 
Par ailleurs, j'apprends aujourd'hui 27 avril 2012 que la CEDEAO, c'est-à-dire l'impérialisme français vient de décider de l’envoi immédiat de troupes au Mali pour sauver son "intégrité territoriale" :
  
 
Après ça, il est d'autant plus impossible de continuer à soutenir que l'impérialisme français et le MNLA (alliance des Touaregs et d'autres tribus du nord du Mali) soient dans le même camp.
 
Il faut se renseigner à la source :
  
 
Bien à vous,
do
Partager cet article
Repost0
28 avril 2012 6 28 /04 /avril /2012 00:38

 

Une chaîne satellitaire internationale pour éradiquer l'islamophobie

 

 

 
 

 

 

Et si l’on choisissait de combattre le vecteur de haine qu’est l’islamophobie par un vecteur télévisuel, intelligent et intelligible, à la portée planétaire ? Si l’on  pulvérisait  le prisme de la désinformation occidentale en lui renvoyant le  reflet pur de  l’information islamique,  éclairée et indiscutable ? Si l'on décidait de prendre cette tyrannie intellectuelle à son propre jeu, afin de faire jaillir la lumière ?


L’idée a fait son chemin parmi les 57 ministres de la Communication des pays membres de l’Organisation de la conférence islamique (OCI), très inquiets devant l’expansion du phénomène, et qui ont choisi d’éradiquer le mal à la racine en créant une chaîne de télévision satellitaire islamique. Telle une parade médiatique imparable, le racisme anti-musulman primaire, banalisé et instrumentalisé selon de noirs desseins, trouvera sur son chemin un grand média qui ripostera en lui opposant l’universalité de l’islam et la quintessence de son message, porteur de paix.


Réunis à Libreville, au Gabon, vendredi 20 avril, les différentes personnalités membres de l’OCI ont entériné ce projet phare, érigé en priorité absolue, même si pour l’heure il est encore au stade embryonnaire.  Une rencontre à Jeddah, en Arabie Saoudite, devrait être programmée très prochainement afin de définir les modalités de cette grande réalisation télévisuelle, notamment quel sera le pays d’accueil de la future télévision, quelles seront les sources de financement, sans oublier le calendrier de lancement et les équipes qui s’y attelleront.


Un point est d’ores et déjà clairement défini : le contenu éditorial de la chaîne visera à contrecarrer la malhonnêteté intellectuelle des médias occidentaux. "On fait face à une islamophobie généralisée", déplore Mehal Nacer, ministre algérien de la Communication. "Il faut bien que les pays musulmans puissent mettre en place un dispositif pour pouvoir riposter à toutes ces attaques contre l’islam et les musulmans", a-t-il insisté auprès de RFI.


De son côté, Issa Tchirouma Bakary, son homologue camerounais, s'est félicité de cette initiative, aussi impérieuse que salutaire : "C'est par l’information qu’on veut diaboliser l’islam. Il faudrait que par l’information, en utilisant les mêmes armes, on donne l’information vraie, l’information juste, l’information de l’amour", a-t-il déclaré.

 

 

http://oumma.com/12518/une-chaine-satellitaire-internationale-eradiquer-lisla?utm_source=Oumma+Media&utm_campaign=35650d3b0b-RSS_EMAIL_CAMPAIGN&utm_medium=email

 

 

Voir la vidéo 3 mn :

 

.

Partager cet article
Repost0
28 avril 2012 6 28 /04 /avril /2012 00:24

 

 

a-11-sept.jpg

 

 

Sarko provoquera-t-il une nouvelle affaire Mohamed Merah

pour gagner les présidentielles ?


L'avocate de Merah a des preuves que Mohamed a été volontairement exécuté (vidéo 1'21) :

http://mai68.org/spip/spip.php?article4016

 

(Mohamed Merah est innocent : il n'a pas de tatouage sur la joue gauche et il n'est pas "corpulent")


Sarko pense gagner à coup de spectacles racistes ! (vidéos) :

http://mai68.org/spip/spip.php?article3997

 

Quel événement pourrait provoquer Sarko pour gagner ?

Naomi Klein - La stratégie du choc (Vidéo 7') :

http://mai68.org/spip/spip.php?article1938

 

La manipulation du terrorisme expliquée par Jean Yanne (vidéo) :

http://mai68.org/spip/spip.php?article577

 

Terrorisme d'État sous faux drapeau, esquisse d'une bibliographie :

http://mai68.org/spip/spip.php?article1053

(Pour étudier sérieusement la manipulation du terrorisme par l'État)

 

 

 

TERRORISME


 Terrorisme d'État sous faux drapeau, esquisse d'une bibliographie


http://mai68.org/ag/1056.htm
http://cronstadt.org/ag/1056.htm
http://kalachnikov.org/ag/1056.htm
http://www.chez.com/vlr/ag/1056.htm

    

 

Un ami m'ayant demandé une bibliographie sur la manipulation du terrorisme par l'État, voici ce que je lui ai répondu :

        

Salut,

    

J'ai appris beaucoup de choses sur le site :

   

 http://members.tripod.com/hlv-vlr

    

Un livre qui soit complet sur le terrorisme manipulé par l'État, il est impossible que ça existe. Il existe plusieurs livres traitant chacun d'un sujet.

    

Dont le plus important et le plus brillant est peut-être : « Le Reichstag brûle » écrit par Edouard Calic publié chez Stock en 1969. Je ne sais pas s'il a été réédité, mais à Paris tout se trouve. Il existe une place avec plein de marchands de livres d'occasion. Je sais plus où c'est et je ne sais plus les jours dans la semaine. N'importe quel libraire de Paris devrait pouvoir le dire. Sinon, va à la Librairie Parallèles 47, rue St Honoré 75001 Paris tel. 01 42 33 62 70. Ils aideront sûrement et sauront peut-être plein de choses.


    Il faut bien sûr lire aussi Guy Debord :

    http://mai68.org/textes/preface/preface.htm


    Et les Livres de Gianfranco Sanguinetti « Véridique rapport » (absolument indispensable) chez Champs libre en 1976 Et « Du terrorisme et de l'État » (à lire à tout prix même si le début est un peu pompeux et chiant)


    Le Véridique rapport, avec un extrait concernant le terrorisme, est présenté ici :

    http://mai68.org/ag/727.htm


    Il y a bien sûr l'indispensable témoignage de Boris Savinkov « Souvenirs d'un terroriste » dont la traduction fut publiée en français une première fois par Payot en 1931, et republié en 1982 par Champs Libre. Boris Savinkov raconte comment il fut manipulé par un agent des services secrets du Tzar pour commettre des attentats terroristes !


    Un livre très important aussi est celui de Roger Faligot "Guerre spéciale en europe" ("le laboratoire irlandais") chez Flammarion publié en 1980, qui décrit très bien les faux groupes de guérilla (comme al-Qaïda) et qui est plein de références.


    Parmi les livres qui essaient un peu d'être complet (mais c'est impossible) il y a « Les provocations Policières » de Bernard Thomas Chez Fayard en 1972 dans la collection nommée "Grands documents contemporains" tenue par Constantin Melnick. Je ne sais pas ce que vaut ce livre je ne l'ai pas lu.


    Un livre plus récent que je n'ai pas lu non plus (sauf le dernier chapitre sur Guernica) et qui cherche d'après son titre à être plus ou moins complet est « Complots » de Pierre Bellemare et Jérôme Equer, livre publié chez Albin Michel en 2006. Mais, même s'ils confirment ce que je dis sur Guernica, je préfère mon propre texte :


    http://mai68.org/journal/N54/17mai2001.htm


  
        do
        http://mai68.org

 


Post-scriptum :

 

1°) Coup d'Etat mondial tenté par les USA, terrorisme d'Etat, 11/9, etc
  -  à voir absolument ! (note d'eva):

 

http://mai68.org/pages-speciales/911/911.htm

 


2°) J'ai eu en main aussi le livre d'un policier de la fin du 19ème siècle ou du début du 20ème siècle et qui explique comment il a manipulé un anarchiste pour lui faire envoyer une bombe dans le parlement français. Mais je n'ai pas ce livre et je ne me souviens ni du nom du policier qui a manipulé Auguste Vaillant, ni de l'éditeur. Il existe, je l'ai lu. C'est tout ce que je puis dire... Si quelqu'un en sait plus qu'il m'écrive, merci.

 

 

.

Partager cet article
Repost0
27 avril 2012 5 27 /04 /avril /2012 23:21

 

http://seinesaintdenis.pcf.fr/Solidarite-avec-le-peuple-grec.html

.

 

 

Air France : « Etes-vous de confession juive ? »

http://blog.mondediplo.net/2012-04-16-Air-France-Etes-vous-de-confession-juive

 

 

 

 


 Individu dangereux pour la République

(cliquer sur le lien)

 

.

Cliquer sur chaque image

 

...

 

.

 

 

100 raisons de ne pas voter Nicolas Sarkozy (entre autres)

 

Lettre citoyenne au Président Sarkozy qui ment et qui trompe les Français

 

Les dépenses faramineuses de Sarkozy et de l'Elysée en images

 

(l'image plus bas est extraite de ce post)

 

 

 

 

 

Sur JF Copé, un article de Marianne :

 

Copé ou " le chef de la meute sarkozyste "

 

 

.

 

Echec de Sarkozy : 15 chiffres parmi d'autres

 

 

NS-chiffresechec-15.jpg

 

.

Et puis, Sarkozy, c'est la France dans l'OTAN, c'est la guerre ! Il multiplie les guerres (Afghanistan, Côte d'Ivoire, Libye, Syrie, Mali..), et il veut la guerre contre l'Iran qui déclenchera la guerre mondiale dont nous pâtirons tous ! Non aux guerres, non à Sarkozy ! (eva).

 

Seniors, eva s'adresse à vous ! Libérons la France de Nicolas Sarkozy !

.

Hyperinflation I, nude woman with wheelbarrow full of money

Hyperinflation -  http://reinderdijkhuis.com/wordpress/category/personal-finance/

.

 

L'actualité sur mon blog sos-crise :

 

 

Je vous conseille aussi ces posts,
.

 

 

 

 

 

.

Partager cet article
Repost0
27 avril 2012 5 27 /04 /avril /2012 22:17

Nicolas Sarkozy Des Paroles et des Actes émission politique

 

http://www.meltybuzz.fr/des-paroles-et-des-actes-nicolas-sarkozy-actu97966.html

 

Honteuse partialité de FR2-Pujadas-Bornstein

par eva R-sistons

 

 

NB : Bornstein Rédacteur en Chef de l'émission

au service de la Pensée unique

 

Cette émission, comme toutes celles orchestrées par les amis (très sionistes) du "Lobby qui n'existe pas",  fait tout pour donner l'apparence d'impartialité. Mais ils sont rusés, ces gens-là ! Cela fait partie de leurs caractéristiques. Et tout en donnant l'illusion d'objectivité, ils sont en réalité très partisans, scandaleusement partisans - et communautaristes, d'ailleurs. Et leurs analystes sont de fervents propagandistes de la Pensée Unique, ultra-libérale, anti-populaire, va-t-en guerre, etc. Ils sont tous dans le Système, à fond dans le Système. Et les mêmes défilent, indéfiniment, sur C dans l'Air de Calvi comme au micro des Pujadas. En particulier le directeur de Valeurs actuelles, journal très à droite. De la plus anti-populaire !

 

Et après avoir tout fait pour donner l'illusion que l'émission est neutre, après s'être arrangé pour mettre en difficulté François Hollande et à dédouaner Nicolas Sarkozy (en recourant même à un rappel d'un mot du Gl de Gaulle, "aidez-moi"), après avoir fait parler en dernier le plus réactionnaire des journalistes, le valet du pouvoir, Pujadas, termine ainsi cette fausse émission d'information :

 

Il s'adresse (et ce n'est pas anodin mais délibéré) au Directeur de Valeurs actuelles pour conclure : "Les 2 candidats sont compétents tous deux, mais l'un c'est la normalité, l'autre la combativité (Sarkozy), et en période de crise quoi de plus important ?"

 

Et là le lauréat de la "Laisse d'or du journaliste le plus servile", David Pujadas, ne peut retenir sa partialité : "Eh bien, ce sera le mot de la fin" !

 

Oyez, bonnes gens, avec la valetaille des journaleux véreux et des politiciens ultra réacs ! Votez pour le plus courageux, Super Sarko, "si important en période de crise"... pour (ce n'est pas dit, évidemment) transférer les richesses de la France et l'argent des Français dans les coffre-forts du Cartel bancaire et de ses alliés usraéliens.

 

Eva R-sistons à l'intolérable désinformation et presse de propagande au service des ennemis du peuple

 

NB : Je vomis Sarkozy et je n'apprécie pas Hollande. Mais là, la dignité du candidat de la Gauche éclatait face au roquet de la Droite, énervé, hargneux, ayant du mal à se contenir et tellement bonimenteur ! 

 


 


#DPDA “Des Paroles et des Actes” : François Hollande bat Nicolas Sarkozy par K-O

Publié le26 avril 2012

0

 

François Hollande ce soir sur France 2 (Des Paroles et des Actes)

François Hollande ce soir sur France 2 (Des Paroles et des Actes 26-04-2012)

 

.

Plus de hauteur, plus de tenue; plus de classe, plus de prestance. C’est clair, sans soutenir François Hollande, malgré le fait que je déteste la politique de Sarkozy, il n’y a pas eu photo. Dommage, David Pujadas parle d’immigration, insiste et persiste. Or, la France a environ 1717 milliards de dettes. Le chômage a encore fait un bond ce mois. Quant aux déficits, ils sont abyssaux. Ah, le journalisme !


J’ai bien aimé comment il a coincé François Lenglet avec sa charge sur la taxation à 75%  des hauts revenus. Son exemple (Lenglet) sur les joueurs de football qui iraient voir ailleurs où les taxes  seraient moindres, a fait sourire Hollande. Il a alors posé la question de savoir pourquoi le football belge ou luxembourgeois ne faisait pas des étincelles. De fil à aiguille, il n’a pas du tout été déstabilisé. Bref, pas de navigation à vue. Il a notamment déclaré: ”Le premier ministre sera socialiste. Je veux être clair, cohérent”. C’est dit.


Nicolas Sarkozy sur France 2 (Des Paroles et des Actes 26-04-2012)

Nicolas Sarkozy sur France 2 (Des Paroles et des Actes 26-04-2012)

 

Quant au petit roitelet élyséen, que de la gesticulation, du mensonge. A peine entré dans le studio, il commence avec une polémique ridicule sur les “principaux débats” selon lui, qu’il fallait organiser. Puis, le bonimenteur est rattrapé par ses mensonges. Il fait son mea-culpa mais enchaîne sur une polémique et encore un mensonge: “j’ai parlé de Fukushima avec le premier ministre japonais”;”je voulais parler de la vraie fête du travail”. Ah, le mythomane !


“J’ai voulu me mettre en première ligne et j’en paie le prix, c’est normal”. Poursuivant dans son mensonge, notamment sur l’économie, il s’est caché derrière du chinois comme langage, pour miner son propos complètement incompréhensible. L’abus du “je” s’est aussi expliqué et vu sur la croissance selon François Hollande et Mario Draghi le président de la BCE. Sur le travail, incapable d’apporter des solutions, il s’est encore caché et s’est même énervé. Et puis…..immigration style FN. Qui peut encore nier ça ?  Et le mensonge sur Tariq Ramadan qui avait parlé avant le premier tour de battre Sarkozy.

 

Frantz-Olivier Giesbert sur France 2 (DPDA 26-04-2012)

Frantz-Olivier Giesbert sur France 2 (DPDA 26-04-2012)

 

J’attendais FOG, qui s’était lâché la dernière fois. Un peu sarkozyste sur les bords, il reconnait à demi mot la victoire de François Hollande. Il prouve ce que nous avons dit plus haut, l’agressivité de Sarkozy qui est un chant du cygne. L’homme a peur de perdre.

 

http://allainjules.com/2012/04/26/dpda-des-paroles-et-des-actes-francois-hollande-bat-nicolas-sarkozy-par-k-o/

 

 

 

 

Partager cet article
Repost0
17 avril 2012 2 17 /04 /avril /2012 02:19

 

Le Nouvel Observateur, le magazine de la Gauchitude
Viktor DEDAJ

Aujourd’hui, jetant aux oubliettes d’anciennes résolutions, j’ai retrouvé un geste que j’avais oublié depuis au moins dix ans : j’ai acheté le dernier numéro du magazine "de gauche" le Nouvel Observateur. Mais voilà, la curiosité fait partie de mes vilains défauts et le fait qu’il s’agissait d’un numéro spécial sur Jean-Luc Mélenchon n’était pas totalement étranger à ce geste qui autrement eut été totalement outrecuidant.

Ah... comment avais-je oublié le Nouvel Observateur et sa page « Propriétés & Châteaux à vendre ». Vous n’auriez pas 1 ou 2 millions d’euros à claquer par hasard ? Le Nouvel Obs, c’est 80% de publicités, de branchitude, de platitudes et 20% de gauchitude.

En tout cas, ça commence fort par l’éditorial de Laurent Joffrin, Chien de Garde parmi les Chiens de Garde (1), qui lâche du bout de ses lèvres en cul de poule : « (le candidat du Front de Gauche est) porteur d’un projet totalement irréaliste ». Totalement irréaliste, comme les congés payés ? Comme la sécurité sociale ? Comme la semaine de 40 heures ? Comme le vote de femmes ? Comme la crise financière ? Comme le « non » à la constitution européenne ? Les discours de Joffrin (et ses semblables) sentent comme mes archives : la naphtaline.

Notez bien que lorsque Joffrin (et ses semblables) qualifie une mesure d’irréaliste, il n’est pas en train de parler de la "faisabilité" de la mesure (qui est-il pour en juger, au fait ?), mais désigne ce qui sera considéré par sa classe sociale et dans son jargon comme "déraisonnable" - pour ne pas dire "non négociable". Ah ouais, comme ça, c’est déjà plus clair.

Joffrin se déclare "honoré" d’être insulté « naguère par les staliniens, aujourd’hui par un partisan de la dictature castriste ». Etrange, j’avais vaguement compris que dans son imaginaire, les staliniens et les "partisans de la dictature castriste" ne faisaient qu’un. Joffrin progresse, péniblement certes, mais il progresse.

Entre une « dictature castriste » qui envoie des armées de médecins à travers le tiers-monde et un Laurent Joffrin (et ses semblables) qui n’a probablement jamais porté de toute sa vie quelque chose de plus lourd qu’un stylo Mont Blanc, mon cœur ne fait même pas semblant de balancer. Et les « partisans de la dictature castriste » comptent des gens aussi peu fréquentables que Nelson Mandela, Hebe de Bonafini, Miguel Ángel Estrella, Harry Belafonte – je tape au hasard et je pourrais continuer pendant des heures - ainsi qu’une bonne partie des dirigeants, intellectuels et militants de toute l’Amérique latine et d’ailleurs.

Le microcosme dans lequel évolue Joffrin n’est pas propice à la compréhension du monde extérieur. Un microcosme tellement microcosmique qu’il ne sait apparemment pas que son président de comité éditorial, Jean Daniel, a discrètement empoché un chèque de 10.000 euros de la dictature du Qatar. Quelques mois plus tard, Jean Daniel, président donc du comité éditorial du magazine de la gauchitude, lançait un appel à armer les rebelles libyens qui – un hasard probablement – ont été financés, encadrés et armés, justement, par le Qatar. (2)

Joffrin - et ses semblables - font partie de ces pseudos-moralistes et pseudos-penseurs mondains qui vous mépriseront illico un partisan de la peine de mort tout en soutenant mordicus le bombardement massif d’une population civile « pour raisons humanitaires ».

J’avoue que je n’ai pas pu lire la suite : je me suis rapidement rappelé pourquoi je n’achetais plus le Nouvel Obervateur.

Viktor Dedaj
« Un torchon qui meurt c’est un peu de démocratie qui renaît. »

PS : En attendant, le Nouvel Obs vous offre un ordinateur portable pour chaque abonnement. Je vous invite tous à vous abonner en masse pour leur extorquer un ordinateur portable en prenant bien soin de jeter les numéros encore sous emballage à la poubelle. Notez quand même que vous aurez à supporter le reste de votre vie des relances diverses et variées, des offres plus alléchantes les unes que les autres, et même des invitations de la part de ceux à qui le Nouvel Obs a vendu son fichier des abonnés (Telerama, par exemple ?) .

(1) Si vous n’avez pas encore vu le documentaire « Les nouveaux chiens de garde » de Gilles Balbastre, Yannick Kergoat, c’est le moment...

(2) Le jour où Jean Daniel (entre autres) palpa 10.000 euros de la dictature du Qatar http://www.legrandsoir.info/le-jour-ou-jean-daniel-entre-aut...

URL de cet article 16395
http://www.legrandsoir.info/le-nouvel-observateur-le-magazine-de-la-gauchitude.html

 

 

Mon commentaire :

 

 

Purée ! Ca fait 2 ans que je dénonce ce faux journal de gauche (et vrai journal de droite, l’hypocrisie en plus) ! Il cède sur quelques points - sujets de société, ou mineurs, et il soutient une Gauche qui n’a plus rien de gauche, de socialiste, sauf le nom.

Tout a commencé il y a environ 2 ans quand mon blog sur le Nouvelobs a été censuré quand j’ai commencé à m’en prendre à la City, à Londres, à la GB comme menace numéro 1 - car je suis une chercheuse de vérité et là je venais d’atteindre le coeur du système. Impardonnable ! Ca montre bien que le Nobs n’est en réalité qu’un soutien du Système dans ce qu’il y a de plus fondamental, de plus pervers : Le capitalisme, capitalisme financier - la mondialisation ! Ce canard véhicule la Pensé unique (ultra-libéralisme, guerres impériales, culte de l’Anglo-Saxon, indulgence pour Israël etc..)

Puis - pourquoi ? — soudain mon blog a été de nouveau visible. Pas longtemps ! Pendant les primaires PS, j’ai osé écrire "Un si joli PS - Le joker Montebourg" - avec en prime des commentaires du style de celui-ci : "Enfin une voix différente, non-alignée, ça fait du bien !" . C’en était trop, blog à nouveau invisible. La gauche du Nobs ne va pas jusqu’ à Montebourg - et tant pis pour la démocratie - qui a été ostracisé ; elle commence avec Hollande - que je m’abstiendrai de qualifier - et se termine avec lui.

Ce canard fait tout pour embobiner les lecteurs de gauche, en leur faisant croire qu’il est de gauche - pareil pour Libé ou Marianne - mais en réalité il offre une apparence de gauche pour mieux, hypocritement, conditionner à accepter le libéralisme, les guerres impériales, les faux candidats de gauche. D’une perversité inouïe ! Comme Sarkozy se réclamant de Jaurès ou de de Gaulle.

Partager cet article
Repost0
17 avril 2012 2 17 /04 /avril /2012 02:06

 

http://upr-djamelito.blogspot.fr/2011/09/lunion-europeenne-cest-la-guerre.html
Pourquoi vous ne connaissez pas le conférencier François Asselineau, candidat 2012 ?
  Parce que le Pouvoir a menacé les Maires lui apportant son soutien pour qu'il soit candidat en 2012 (les fameuses 500 signatures) de couper les subventions de leur commune !
Et donc il n'a pas pu se présenter à vos suffrages, il n'a pas pu parler aux Français.
Et pourquoi il gêne tant ? Parce qu'il sait - il n'y a pas plus compétent que lui, c'est un expert - et parce qu'il dit la vérité.
Journaliste indépendante, attachée par-dessus tout à la vérité, je tiens à ce que vous sachiez, avant de voter, ce que l'UE est réellement.
L'UE nous conduit à la régréssion, à l'austérité, et à la guerre qui bientôt sera mondiale ! Votre eva, qui vous certifie la vérité de tout ce qui est dit ici.

.

François Asselineau - Les 10 raisons qui imposent de sortir de l'Europe

 

.

..
Et aussi :

 

Une conférence exceptionnelle, à découvrir d'urgence !


Les Etats Unis sont derrière la Construction Européenne, pour en faire un système autobloquant. François Asselineau, Inspecteur Général des Finances, nous fait la démonstration implacable des impasses de l’UE, des pantins de la CIA que sont les prétendus responsables européens (Monnet et Schumann) et de la main-mise des Etats-Unis (avec le projet de Marché Transatlantique derrière le dos des citoyens).


- Qui a vraiment inventé la construction européenne ?
- En quoi consiste le stratagème diabolique avec lequel on a volé aux Français leur liberté ?
- Pourquoi l’Europe est-elle nécessairement de plus en plus inefficace et dictatoriale ?
- Pourquoi l’Europe ne pourra-elle jamais être faite autrement ?
- De Gaulle était-il vraiment pour l’Europe ?
- Le moteur franco-allemand existe-t-il ?
- Qui sont ces commissaires européens qui ont bien plus de pouvoir que nos ministres ?
- Comment se prennent les décisions dans les couloirs de la Commission européenne ?
- Qui sont les lobbys et les think tanks qui affirment parler au nom du peuple européen ?
- Pourquoi les programmes de tous les partis politiques ne sont-il plus que des attrape-nigauds ?
- Pourquoi votre bulletin de vote ne sert-il plus à rien ?

 


 

François Asselineau est né le 14 septembre 1957 à Paris.

Diplômé d'HEC Paris en 1980, il a été reçu au concours d'entrée à l'ENA à l'issue de son service national en 1982. Sorti deuxième de la voie d'administration économique en 1985 (Promotion Léonard de Vinci) il a choisi le corps de l'Inspection générale des finances.


Il a notamment été chargé de mission auprès du Président du Crédit National puis chef du bureau Asie-Océanie à Bercy avant d'être appelé, en 1993, comme conseiller pour les affaires internationales au cabinet de Gérard Longuet, ministre de l'Industrie et du Commerce extérieur du gouvernement Edouard Balladur. En juin 1995, il devient directeur du cabinet de Françoise de Panafieu, ministre du Tourisme, dans le gouvernement Alain Juppé (1), puis en janvier 1996 chargé de mission au cabinet d'Hervé de Charette, ministre des Affaires étrangères dans le gouvernement Alain Juppé (2), où il est en charge de l'Asie, de l'Océanie, de l'Amérique latine et des questions économiques. A ce titre, il prépare sur le fond les voyages du président de la République et du ministre des affaires étrangères, notamment en Chine, au Japon, en Asie du sud-est et en Amérique latine. Il rencontre et participe aux entretiens avec de nombreux dirigeants de la planète, de Jean-Paul II à l'Empereur du Japon, et de Nelson Mandela aux plus hauts dignitaires chinois, Jiang Zemin et Li Peng.


Après la dissolution de 1997, il rejoint l'Inspection des finances et se rapproche de Charles Pasqua lorsque celui-ci décide, en janvier 1999, de présenter une liste aux élections européennes de juin afin de protester contre la décision de Jacques Chirac de ne pas soumettre la ratification du traité d'Amsterdam au référendum.

 

Quelques mois plus tard, François Asselineau devient directeur général adjoint chargé des affaires économiques et internationales au Conseil général des Hauts-de-Seine, présidé par Charles Pasqua, puis son directeur de cabinet de 2000 à 2004. Nicolas Sarkozy, qui devient Président du Conseil général des Hauts-de-Seine en avril 2004, le nomme Délégué général à l'intelligence économique à Bercy, poste qui va vite se révéler sans contenu.


François Asselineau, actuellement Inspecteur général des finances et professeur à l'EMLV (Pôle Léonard de Vinci), s'est engagé en politique en 1999, en adhérant pour la première fois à un parti, le Rassemblement pour la France (RPF). Membre du Bureau National, directeur des études et porte-parole de ce parti, François Asselineau est élu Conseiller de Paris en mars 2001 sur une liste qu'il conduisait dans le XIXe arrondissement (15,8% des voix au second tour, en triangulaire contre le candidat socialiste et le candidat RPR-UDF). Après avoir adhéré un temps à l'UMP, il en a démissionné en octobre 2006.


Ecrivant sous des pseudonymes dans plusieurs revues, analysant avec acuité les raisons pour lesquelles la construction européenne conduit la France dans une impasse politique, économique et sociale d'ampleur historique, il est actuellement un penseur et un conférencier écouté.

 

Après un tour de France pendant lequel il a expliqué dans ses conférences qui gouverne selon lui la France, il est le président-fondateur d'un nouveau parti, l'Union populaire républicaine (UPR), créée le jour du 50ème anniversaire du Traité de Rome, et dont le but est de faire sortir démocratiquement la France de l'Europe.


Marié et père de deux enfants, c'est aussi un globe-trotter impénitent qui s'est déjà rendu dans 85 pays du monde. En particulier passionné d'Asie, il a vécu au Japon et parle le japonais.

 

Le site de l'UPR

 

VIDEO : Francois Asselineau – les 12 impasses de la construction europeenne

VOIR LE DOCUMENTAIRE

 

http://cratzy.fr/mediaplayer/000016.html

 

 

 


 

Partager cet article
Repost0

Présentation

  • : R-sistons à la désinformation
  • : Blog d'opinion et de résistance. Les médias ne sont pas libres, mais simples outils de désinformation et de propagande pour l'Occident militaro-financier. Pas de liberté d'informer, donc pas de liberté ni de démocratie. La désinformation est l'ennemie Public N°1. Eva, journaliste-écrivain, libre-penseuse, dénonce et interpelle.
  • Contact

Profil

  • Eva R-sistons
  • Journaliste de profession. Radio,TV,presse,productrice émissions. Auteur de plusieurs ouvrages chez éditeurs de renom. Milite pour une information libre,plurielle,diversifiée, indépendante des grands groupes.
  • Journaliste de profession. Radio,TV,presse,productrice émissions. Auteur de plusieurs ouvrages chez éditeurs de renom. Milite pour une information libre,plurielle,diversifiée, indépendante des grands groupes.

Recherche

Archives

Pages