Overblog
Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
13 juin 2009 6 13 /06 /juin /2009 07:17


L'art de créer des alertes
en santé publique

Grippe porcine

dimanche 24 mai 2009 par Marc Girard

L’art de créer des alertes en santé publique


1. « L’urgence » comme prétexte



2. Une rhétorique stéréotypée


2.1. Dramatisation de l’anecdotique

2.2. Amplification du risque

2.3. Perception sélective du risque

2.4. Une rhétorique de globalisation

2.5. Une rhétorique du pire



3. Les vecteurs de l’information


3.1. Les médias

3.2. Les experts

3.3. Les agences gouvernementales

3.4. L’Organisation Mondiale de la Santé (OMS)



4. Le conditionnement à l’oeuvre


4.1. Décontextualisation

4.2. Impuissance



5. Allocation de ressources







PDF
Texte de l’article



Articles de cet auteur


http://panier-de-crabes.over-blog.com/article-32480714.html


___________________________________________________________________________________________


La panique de la grippe porcine est une opération psychologique orchestrée par l'ONU, les banquiers mondiaux, les tyrans et imposteurs faschistes qui servent plusieurs objectifs maléfiques:



- détourner l'attention de la fraude bancaire aux USA et des nombreux scandales qui éclaboussent la Maison Blanche;


- Entraîner la loi martiale et la vaccination forcée;


- Contrer la pression qui pèse sur les fabricants de vaccins avec l'exposition du lien vaccins autisme ! Ces imposteurs ont réussi à se faire protéger par les gouvernements contre les poursuites par les victimes de dommages post-vaccinaux...;


- Renverser la souveraineté des Nations et accélérer l'intégration de l'Union Nord-Américaine et faire disparaître nos monnaies;


- Mettre en place leur Nouvel Ordre Mondial;


- Réduire la population mondiale de 70% en injectant la maladie. Les vaccins sont des poisons fabriqués par des imposteurs ! Pasteur était une fraude et un menteur.


Leur objectif est d'utiliser une pandémie pour déclarer la loi martiale dans quel cas la vaccination devient obligatoire et sera administrée par la force sous peine d'emprisonnement, de mise en quarantaine ou d'amendes de 250 000$ tel que stipulé dans le Homeland Security Act... Il est grand temps de se réveiller au Québec car le gouvernement secret va nous imposer ces lois faschistes et dictatoriales.


Voir la section ''
système bancaire frauduleux'' pour comprendre les liens derrière les récents évènements et le crash financier orchestré par les banquiers privés pour mettre en place l'intégration nord-américaine.

(Voir au bas de la page une liste de solutions naturelles et thérapies alternatives pour guérir et protéger contre les infections et réellement renforcer le système immunitaire)

4 juin 2009
Sarkozy’s Secret Plan for Mandatory Swine Flu Vaccination

4 juin 2009
Billions budgeted for swine flu as programs launch

3 juin 2009
Bloomberg: WHO readies phase 6 pandemic alert

3 juin 2009
Call to make MMR jab compulsory

2 juin 2009
WHO official says world edging towards pandemic

2 juin 2009
Swine Flu Hysteria to Be Launched Again

30 mai 2009
Le plan secret contre la grippe A

28 mai 2009
Vax makers in global race to create swine flu jab

25 mai 2009
U.S. budgets $1B to fuel swine flu research

25 mai 2009
France Considers Mandatory Flu Vaccinations

25 mai 2009
Government to Push H1N1 Vaccine Propaganda
Au secours, on peut maintenant déceler très facilement la propagande vaccinale dans le language ratoureux de Dr Nancy Snyderman, qui est une vendue bien sûr au service de Big Pharma et qui prépare les esprits à accepter un vaccin pour la grippe porcine dès l'automne... Il faut refuser tout vaccin pour la grippe quel qu'il soit dès maintenant.

20 mai 2009
Glaxo fields big H1N1 vax orders as Vical starts testing

20 mai 2009
Glaxo expects vax orders to spike as WHO outlines deadlines

4 mai 2009 - Meilleure entrevue jusqu'à maintenant:
Alex Jones recoit le Dr Jerome Corsi

La grippe porcine et aviaire sont des stratégies orchestrées par les mondialistes, l'Élite financière mondiale et les sociétés secrètes maléfiques lors des rencontres des Bilderberg, du Council on Foreign Relations (CFR) et la Commission Trilatérale... pour accélérer la mise en place du ''Partenariat de Sécurité et de Prospérité'' et accomplir leurs plans de réduction de la population mondiale!

"The swine flu is a HOAX and there's a North American Union coming" - Partie 1 de 4
"The swine flu is a HOAX and there's a North American Union coming" - Partie 2 de 4
"The swine flu is a HOAX and there's a North American Union coming" - Partie 3 de 4
"The swine flu is a HOAX and there's a North American Union coming" - Partie 4 de 4

Critical Alert: The Swine Flu Pandemic – Fact or Fiction?

Swine Flu is a HOAX!
It is a U.S. Government Psychological Operation (Psy/Op) to TERRIFY the Public!
Par Dr Lorraine Day

14 mai 2009
Scottish government to buy up enough swine flu vaccine for entire population

6 mai 2009
Drug Company Money is Top Factor in Publication of Vaccine Studies
Contaminations des journaux médicaux réputés pour vendre les bienfaits des vaccins avec des études financées... par les fabricants !

6 mai 2009
Natural Products Association Issues Disinfo Announcement over Dietary Supplements and Swine Flu
Évidence de corruption des associations américaines de produits naturels qui se rangent derrière la FDA afin d'empêcher la vente de produits naturels pour contrer les effets de la grippe porcine et inciter les gens à ne choisir que le... Tamiflu, un dangereux médicament à l'efficacité plus que douteuse qui fut également présenté pour la grippe aviaire...!

4 mai 2009
US To Produce 600 Million Swine Flu Vaccines
Voici une partie du plan diabolique des imposteurs: Présenter leurs maudites saloperies de vaccins comme solution pour ''être protégé''... Mensonges et propagande.

4 mai 2009
La grippe porcine H1N1 et son vaccin.
Par Lina Moreco, blogue Silence On Vaccine
Quelques informations cruciales sur la propagande vaccinale porcine...

4 mai 2009
A Plan Comes Together: The Sheep Obey
Par Sherri Tenpenny

2 mai 2009
Dr Ron Paul to CNN: Swine Flu Just An Attempt For Government To Scare The People!

2 mai 2009
Dr Ron Paul Says Swine Flu Hysteria Is Unfounded

2 mai 2009
What's Missing From Every Media Story about H1N1 Influenza
Pourquoi les autorités de ''santé publique'', les gouvernements et les médias ne présentent que le Tamiflu et les vaccins comme protection contre la grippe porcine alors que nous sommes entourés de plantes aux propriétés anti-virales ? Qu'est-ce qui se cache derrière cette propagande de puissantes corporations de Biotech, dont GI Lead dans laquelle est impliquée Donald Rumsfeld, l'ex-secrétaire à la défense de Bush ?

2 mai 2009
Mensonge politique et désinformation médiatique concernant la pandémie porcine
par Michel Chossudovsky

1er mai 2009
Le Tamiflu et les porcheries industrielles

1er mai 2009
Politics, Profits & Pandemic Fear Mongering
Excellent article par Barbara Loe Fisher, du National Vaccine Information Center

30 avril 2009
Thirty-Six Thousand People Do Not Die Each Year from "Regular Flu" (Confirmed)
Les autorités de ''santé publique'' et le CDC MEN TENT lorsqu'ils affirment que 36 000 personnes meurent chaque année de la grippe. Ces données proviennent du CDC... qui est responsable du plan de vaccination mais qui n'est qu'une facade pour les fabricants de vaccins.

30 avril 2009
La peur de la grippe porcine: Une mine d’or sur les marchés boursiers pour les sociétés de biotechnologie
par Michel Chossudovsky

30 avril 2009
As Swine Flu Spreads, Conspiracy Theories of Laboratory Origins Abound
Plusieurs organisations suspectent les laboratoires gouvernementaux d'avoir fabriquer un super virus afin de réduire la population mondiale et de déclancher la Loi Martiale...

28 avril 2009
Ron Paul Warns Swine Flu Scare Will Be Used As Precedent For More Big Government

28 avril 2009
Mexican Flu Outbreak 2009: SPECIAL REPORT by Dr Leonard Horowitz

28 avril 2009
Swine Flu Scare: Stock Market Bonanza for "Politically Connected" BioTech Companies
Par Michel Chossudovsky

27 avril 2009
La grippe porcine est-elle une arme biologique?

27 avril 2009
Ron Paul about the Swine Flu - People die from the Vaccines not from The Flu

27 avril 2009
Swine Flu in Mexico: The "New" Bird Flu
Dr Tenpenny expose la magouille derrière les pandémies artificielles crées de toutes pièces...

27 avril 2009
Government “Template” for Mass Vaccination

24 avril 2009
Dr. Bill Deagle Interview - Swine Flu Outbreak 1/4
Dr. Bill Deagle Interview - Swine Flu Outbreak 2/4
Dr. Bill Deagle Interview - Swine Flu Outbreak 3/4
Dr. Bill Deagle Interview - Swine Flu Outbreak 4/4

Source

http://panier-de-crabes.over-blog.com/article-32561476.html


__________________________________________________________________________________




Lire aussi :

LA PANDÉMIE DE GRIPPE SERAIT PROGRAMMÉE

Partager cet article
Repost0
12 juin 2009 5 12 /06 /juin /2009 06:32







Alerte guerre mondiale,
silence criminel des médias !
Par Eva R-sistons



Ce post juste pour crier

pas dans le désert, j'espère !

Ce post pour dire l'intolérable !

Les médias néo-sionistes

osent  désinformer

comme aucun autre pays en Europe !

Car pendant (§) qu'on amuse le peuple,

pendant qu'on l'anesthésie,

pendant qu'on lui ment,

pendant qu'on désinforme,

pendant qu'on évoque la Shoah des seuls Juifs,

les décideurs de Bilderberg entre autres,

taisent la guerre mondiale

qu'ils sont en train de préparer !

Ce silence s'explique par le fait

que les Dr Folamour au pouvoir,

même déguisés en souriants Obama,

cachent leur responsabilité !

Et si c'est possible,

c'est grâce à la complicité criminelle

de médias ignobles, les pires de toute l'Europe,

pires encore que dans l'Italie de Berlusconi !



Alerte ! Nous courons tous vers l'abîme,

lisons le livre de Pascal Boniface,

" Vers la 4e guerre mondiale ? "

et offrons-le partout, oui lisons

ce grand spécialiste de la géo-stratégie,

et pas Adler le communautariste,

devant qui on se prosterne

à cause des médias complices !

La guerre planétaire se prépare derrière notre dos,

et les médias se taisent honteusement !


Leur attitude est criminelle,

avec des Marie Drucker et des Benoît Duquesne

qui font ouvertement l'apologie de la guerre,

l'apologie des commémorations guerrières

sous bannière yankee,

pour nous préparer aux mortelles

et nucléaires odyssées

dont ils se protégeront eux-mêmes !





Alerte ! Mobilisation de tous

pour dire  la vérité partout,

pour protester auprès des médias

qui se moquent du sort de l'humanité !




Soyons actifs avant d'être radio-actifs !

Faisons obstacle aux projets assassins,

déjouons les silences médatiques honteux !

Alerte, les temps sont comptés !



Eva R-sistons à l'intolérable


(§) Voir par exemple le show grotesque (style comédie musicale) de Télé Matin sur FR2

Commentaire reçu :

bonjour,

entièrement d'accord avec vous, ce matin, sur France inter dans l'émission inter activ, ou je suis intervenue sur l'iran (je suis la première intervenante) les auditeurs ont pu entendre à mes questions un tissu de mensonge éhontés, de la part de ces pseudos-spécialistes du Moyen-Orient,  que n'importe quel citoyen serait en mesure de leur porter la contradiction.
 
Il serait intéressant que vous leur répondiez point par point, tellement ils dégoulinent de mauvaise foi. Je me faisais appeler Sandrine et j'appelais de Bergerac.
 
Cordialement
sandrine

Commentaire n° 1 posté par arnaud hier à 16h03






Ce qu'on tait :
L'horreur de la guerre en Afghanistan !!!


Violences record en Afghanistan la première semaine de juin

WASHINGTON - Les violences ont atteint un record en Afghanistan la semaine passée et "des mois difficiles s'annoncent" alors que les renforts américains affluent sur place, a affirmé jeudi le général David Petraeus, commandant des forces américaines en Irak et en Afghanistan.

Il a par ailleurs salué l'offensive "impressionnante" menée par le Pakistan voisin contre les insurgés islamistes, lors d'une conférence organisée à Washington par le Centre pour une nouvelle sécurité américaine

"La semaine dernière a été marquée par le plus haut niveau d'incidents sur le plan de la sécurité depuis la +libération+ de l'Afghanistan" fin 2001, quand les talibans ont été chassés du pouvoir, a-t-il affirmé.

Les chiffres des incidents en Afghanistan pendant la première semaine de juin n'étaient pas immédiatement disponibles.

De janvier à mai, les attaques d'insurgés en Afghanistan ont augmenté de 59% par rapport à la même période l'an dernier, selon les statistiques de l'Otan.

"Il est clair que la situation s'est détériorée au cours des deux dernières années et que nous avons des temps durs devant nous", a commenté le général.

"Des mois difficiles s'annoncent", et les violences "vont augmenter car nous allons traquer les refuges (des insurgés)", concentrés dans le sud et l'est du pays, a-t-il ajouté.

Le président américain, Barack Obama, a depuis son arrivée réorienté la priorité militaire américaine de l'Irak vers l'Afghanistan, et décidé l'envoi de 21.000 soldats supplémentaires sur ce front.

Le contingent américain devrait ainsi atteindre 68.000 hommes dans ce pays "d'ici l'automne", selon le général Petraeus, en sus de 33.000 soldats de pays alliés, répartis sous commandement américain et de l'Otan.

Le général quatre étoiles a par ailleurs estimé que le nombre projeté de forces de sécurité afghanes, de 232.000 d'ici 2012, risquait de ne "pas être suffisant".

Le ministre afghan des Affaires étrangères, Rangin Dadfar Spanta, a exprimé les mêmes doutes mardi dans la presse allemande, en disant vouloir faire passer à 400.000 le nombre de policiers et de soldats afghans, contre 160.000 actuellement.

Le commandant des forces américaines au Moyen-Orient et en Asie centrale a enfin salué l'offensive pakistanaise contre les talibans dans le nord-ouest du pays, dans la région de Swat.

"Ce sont des opérations impressionnantes et je crois que le Pakistan mérite qu'on le salue pour cela", a-t-il déclaré.

"Il est clair que les Pakistanais réalisent la menace existentielle que font peser sur eux les extrémistes" présents dans les régions frontalières de l'Afghanistan, s'est-il félicité.

Les Etats-Unis ne fournissent pas d'assistance militaire directe à Islamabad pour mener ces combats, mais l'aident par différents biais financiers et matériels, a rappelé le général Petraeus, en indiquant que Washington avait livré mercredi à l'armée pakistanaise quatre hélicoptères cargo MI-17.

Le commandant des Marines, un corps d'élite de l'armée américaine, a espéré de son côté que l'offensive pakistanaise à Swat permettrait de couper le cordon avec les talibans en Afghanistan.

"J'ai bon espoir que ce refuge (des talibans) sera éliminé et que la ligne d'approvisionnement en hommes et en matériel en provenance du Pakistan sera au moins perturbée et finira par être coupée", a déclaré le général James Conway, qui s'exprimait devant le club de la presse à Washington.

(©AFP / 11 juin 2009 23h22)

http://www.romandie.com/ats/news/090611212230.lqc76elr.asp

http://bridge.over-blog.org/article-32548301.html

 

Partager cet article
Repost0
12 juin 2009 5 12 /06 /juin /2009 06:15

Livre de Pascal BonifacePar Jean-Claude Lefort


Le livre de Pascal Boniface, « Vers la 4ème guerre mondiale ? », est une alerte « rouge » basée, comme le font les « scientifiques », non pas sur des hypothèses mais sur des faits réels, prouvés et incontestables. Sa conclusion : l’épicentre de tous les dangers mondiaux qui nous guettent aujourd’hui c’est cela, le conflit israélo-palestinien. La centralité de ce conflit pour le présent et l’avenir du monde est clairement établie.


Il est assez rare, et même exceptionnel, que des auteurs puissent publier, quatre ans après la sortie d’un premier livre nous alertant sur les risques patents du déclenchement d’une guerre mondiale, une version nouvelle de leur livre initial. Une version certes actualisée mais non pas modifiée en ses fondements. Quand on peut s’adonner à cet exercice, c’est que l’auteur du livre initial voyait juste – « terriblement » juste en l’espèce – et que les événements nombreux survenus depuis, qui auraient pu faire fondre son raisonnement comme neige au soleil, sont venus au contraire renforcer son opinion et ses analyses prémonitoires, en quelque sorte. C’est assez rare pour être souligné d’emblée car combien de livres sont éphémères en cette matière.


C’est ce que vient de faire Pascal Boniface, directeur de l’IRIS, avec la sortie, non pas revisitée mais actualisée, de son livre fondamental : « Vers la 4ème guerre mondiale ? »*


La question qu’il pose, ou plutôt la démonstration rigoureuse qu’il fait, aboutissant à cette interrogation en forme d’affirmation suspendue, car si tout est possible rien n’est jamais fatal, est suffisamment sérieuse pour que les médias, qui connaissent les travaux de l’auteur, son sérieux, ses sources d’information incontestables, les médias donc devraient lui ouvrir tout grand leurs plateaux, leurs micros ou leurs colonnes pour qu’il s’explique. Il n’en va rien de moins, en effet, que de l’existence humaine sur la planète, et dans le « meilleur » des cas du devenir chaotique mais durablement dangereux des relations internationales. Au lieu de cela, c’est un silence assourdissant.


C’est une question sérieuse, s’il en est, mais le simple citoyen est loin de mesurer qu’elle se pose aujourd’hui et qu’elle n’est pas du tout résolue dans un sens qui pourrait l’amener à être soulagé. Alors on préfère lui offrir les jeux du cirque, le Loto, le « Qui veut gagner des millions ? » et autres anesthésiants du même acabit.


On est donc amené logiquement à se poser la question : mais pourquoi donc sur un sujet aussi sérieux et vital, cette chape de plomb ?


La lecture de ce livre nous apporte une explication qui est loin d’être flatteuse pour ces censeurs irresponsables : les stratégies mises en œuvre aujourd’hui par les puissances dominantes – qui sont donc délibérées – ne sont rien de moins que porteuses, en toute connaissance de cause, d’une guerre mondiale.


On pourrait se dire : « Mais c’est trop grave, il faut alerter l’opinion ! ». Ce serait logique si, comme il serait normal, on veut empêcher que le pire ne se produise. Mais si on le faisait, alors on ne verrait que trop que leur responsabilité est manifeste et accablante. Et évidemment il faut cacher cela au « bon peuple ».


Pascal Boniface, avec son livre, rompt le silence contenu en lui. On le sent à le lire. Son livre est une alerte « rouge » basée, comme le font les « scientifiques », non pas sur des hypothèses mais sur des faits réels, prouvés et incontestables. C’est pourquoi, pour peu que son livre soit largement connu par l’opinion publique, celle-ci se mobiliserait pour empêcher absolument cette folle course vers « l’abîme déluge » que les « Grands qui nous gouvernent » nous préparent. Sciemment. Mais bien loin de tout regard. Secrètement, presque.


Je ne veux ni ne peux ici résumer ce livre, un livre dense mais d’une lecture aisée et accessible au plus grand nombre. Ce n’est pas du BHL ou du Glucksmann qui vous embrouillent pour peu que vous parveniez à les lire. Il leur échoit de rendre présentable ou acceptable ce qui ne l’est pas ! Contorsions verbales confuses et mensongères poudrées de philosophie de bazar font le reste. Incompréhensibles à l’évidence, ineptes de manière flagrante, égocentrés à coup sûr mais qu’importe, ils ont « table ouverte » à TF1 ! Notamment.


Je ne résumerai pas, car je ne le peux, ce livre d’opinion et de géostratégie d’autant plus que mon message principal, après avoir lu ce livre d’une traite, est simple : « Courez vite l’acheter ! Organisez des rencontres avec l’auteur ! Faites la chaine pour la paix ! Et vite, car il y a urgence. »


Mais on comprendra, que dans des temps pas si anciens, ayant suivi avec une attention toute particulière ces questions à la « Commission des Affaires étrangères de l’Assemblée nationale », je décide d’écrire – ce qui est très rare – une présentation de ce livre.


En effet, Pascal Boniface évoque avec son travail couché sur papier « une quatrième guerre mondiale ». Pourtant il n’y a pas eu de 3ème ! Si, la « troisième » s’étant terminée dans un fracas inévitable avec la fin du monde bipolaire – Est-Ouest. Elle n’a cependant pas, fort heureusement, donné lieu à une guerre « chaude ». Les camps en présence à l’époque étaient également équipés militairement et non sans heurts ils se sont tenus en respect jusqu’à ce que l’un des deux chute sous le poids de ses propres contradictions avec un coup d’épaules, pour accélérer le mouvement, de la part de l’Ouest. Celui-ci s’est empressé de déclarer « la fin du monde », pas la fin physique du monde mais la fin de l’histoire en termes de choix différents autres que le modèle triomphant.


Cette « quatrième guerre mondiale » dont parle, pour nous alerter vivement, Pascal Boniface, est bien différente de la précédente.


Depuis que le monde n’est plus lisible comme il l’était avant avec sa grille de lecture simple, bipolaire et binaire – Est contre Ouest – « on » a introduit une nouvelle dimension autrement moins claire, autrement moins définissable et atteignable, une course contre un adversaire qui peut durer des lustres. Un adversaire sorte de « furet » qui est passé effectivement par ici et qui à coup sûr repassera par là.


Car il faut toujours un ennemi pour régner en maître. Dans son livre, Pascal Boniface rapporte cette phrase qui ne manque pas de sel, d’un conseiller diplomatique de M. Gorbatchev, Gueorgui Arbatov de son nom, annonçant malicieusement en 1987 à ses interlocuteurs américains : « Nous allons vous rendre le pire des services : vous priver d’ennemi. »


Mais l’ennemi nouveau est vite arrivé, pour les Occidentaux, sorti tout droit de quelque école de Chicago ou d’ailleurs : le « choc des civilisations », le monde musulman et l’Islam, seraient devenus l’ennemi. Et pas n’importe lequel. Un ennemi particulièrement dangereux et très différent du précédent, car insaisissable, divers, une nébuleuse non organisée à la manière d’une armée. Un point commun à cet ennemi : il est classable dans la rubrique par eux concoctée de « terroriste ». La version « douce » de cette thèse étant : « Non pas que tous les musulmans soient terroristes, mais tous les terroristes sont musulmans. », comme le note Pascal Boniface.


Et de fait des événements tragiques sont intervenus, notamment aux USA, en septembre 2001. Pour la première fois, un Etat à l’apogée de sa grandeur a été frappé en plein cœur. Ce qui indique que la supériorité militaire ne fait plus tout pour assurer la sécurité. Et depuis, si Ben Laden n’a (curieusement) toujours pas été attrapé, face à cet « adversaire », une seule réponse basée sur la force a été mise en œuvre. Une politique qui, comme le remarque l’auteur, n’a qu’une façon d’aborder le problème : la force brutale des armes. Non pas qu’il ne faille pas se protéger. Mais l’éradication des causes est plus efficace que celle des effets, laquelle provoque une véritable montée de haine contre l’Occident de la part du monde musulman. C’est un engrenage fou qui est à l’œuvre. Fou et dangereux. Plus il y a de coups violents et militaires portés de manière aveugle mais systématique, et plus le fondamentalisme monte en écho. Et le terrorisme, prétendument adversaire déclaré.


En toute chose c’est une solution politique qui peut avoir raison et nous éviter le pire, nous dit ce livre. Loin d’éradiquer le « terrorisme » cette politique lui donne une matière propice à prospérer, c’est son engrais. Car la haine qu’elle provoque inévitablement accouche de radicalismes encore plus nombreux.


Mais on retiendra toute son attention sur la thèse centrale de Pascal Boniface. Le cœur du cœur de tout cela, pour lui, c’est le conflit israélo-palestinien. C’est sa thèse principale, que je partage totalement. Il n’affirme pas, il la démontre comme il souligne comment et pourquoi, dans cette optique, Israël bénéficie de cette protection sans faille qui place ce pays au dessus du droit international. Et il est encouragé à le faire puisque ce pays, qui bafoue et foule aux pieds non seulement le droit mais ses propres engagements, connaît une incroyable impunité. Une totale et absolue impunité. C’est un cas unique au monde.


Au terme de son raisonnement, plus exactement de sa démonstration étayée avec soin et rigueur, sans manichéisme d’aucune sorte, Pascal Boniface en arrive à cette conclusion : l’épicentre de tous les dangers mondiaux qui nous guettent aujourd’hui c’est cela, le conflit israélo-palestinien. La centralité de ce conflit pour le présent et l’avenir du monde est clairement établie.


Car avec raison il écrit à propos de ce conflit qui n’en finit pas de durer tandis que la solution est connue mais qu’on se refuse à imposer, uniquement, encore, dans ce cas, et en totale contradiction avec le chapitre VII de la Charte des Nations unies. « La paix est un choix difficile mais hasardeux. Mais l’absence de paix est la garantie de la catastrophe qui ne concerne pas les seuls Israéliens et Palestiniens. Car chaque jour qui passe et qui ne nous rapproche pas de la paix élargit le fossé entre le monde musulman et le monde occidental ». Et l’auteur enfonce le clou : « Cet état de guerre permanent ne sera pas confiné au seul Proche-Orient et au fur et à mesure, il y aura contagion dont nous ferons les frais ».


La nouvelle direction israélienne extrémiste totale (qu’on reçoit sans scrupules sous les lambris dorés de la République) n’a qu’un objectif au demeurant déclaré : frapper l’Iran. Imaginez un instant la somme des réactions qui s’enchaineraient. Pascal Boniface ne pourrait plus écrire de livres, et nous ne pourrions plus les lire. Des livres qui seraient intitulés : « Vers une 4ème guerre mondiale ? » ne seraient plus. Plus de livres de ce type pour nous alerter
. Il y aurait une guerre mondiale sans point d’interrogation.


L’avenir du mode contemporain se joue là-bas, et cela on ne nous l’avait pas dit, à ne rien faire pour régler cet « épicentre » de l’instabilité internationale à partir duquel prolifèrent tous les risques encourus.


Allez vite, encore une fois, acheter le livre de Pascal Boniface. Et offrez-le, à coup sûr, ceux qui sont spectateurs d’un monde rendu incompréhensible volontairement, deviendront des acteurs d’un monde qui soit au moins un monde de paix. Et donc de justice. C’est trop sérieux pour s’abstenir de le faire.


Jean-Claude Lefort

Le 1er juin 2009


* Pascal Boniface, « Vers la 4ème guerre mondiale ? », 210 pages, chez « Armand Colin ».

http://www.dazibaoueb.fr/article.php?art=4220#4220


Sur le sujet, tous MES articles - liste :

http://www.over-blog.com/recherche/recherche-blog.php?ref=1080274&query=guerre+mondiale

en particulier, scénarios, acteurs, buts
http://r-sistons.over-blog.com/article-31673726.html

La guerre comme solution à la surpopulation ! Seule une riposte mondiale des populations peut...  : http://r-sistons.over-blog.com/article-18033524.html




Commentaire reçu, très pertinent.
Boniface, le NOM, la guerre
et le 11 septembre (et les médias)



Crodff a dit :
La seule chose à faire plutôt que tout ce blabla de Boniface sur le choc des civilisations et des fusibles bush par ci obama par là et de prendre un peu son courage et son âme en main et de mettre à jour officiellement et publiquement la mise en scène interne du coup monté du 11 septembre. Des millions de gens en sont maintenant convaincu, les faits accablants pullulent sur le net, et les " penseurs et historiens officiels " ne font que louvoyer en permanence la dessus ou l'ignorer, souvent par peur de l'opprobre médiatique, du chômage, d'intérêts financiers, de corruption ou par une simple fierté aveugle et hautaine d'avoir pu palabrer durant si longtemps faussement. Ils basent tout leur argumentaire sur le vent de la version officielle gouvernementale et sur les dépêches de presses qui font la pluie et le beau temps dans l'information de masse. Si cette véritée tombe, toutes ces guerres et conflits s'écrouleront..

Ce que tu dis des historiens est juste, rappelons-nous de la maxime "L'histoire est écrite par les vainqueurs" ; les USA sont en faillite, et ils sont encore considérés comme des "vainqueurs" par nos messe-medias ! Comme nos médias appartiennent à des marchands d'armes et des banquiers en faillites, il ont besoin de maintenir le mensonge sur leur véritable gouffre financier pour gagner un sursis.
Tout de même, je penses que tu sous-estimes grandement les pressions gouvernementales et médiatiques sur les sceptiques. Quand on voit comment Bigard, qui a pourtant eu des propos très mesurés sur "l'avion" du Pentagone, a été traité, j'ose pas imaginer pour des chercheurs sérieux, qui de toute façon sont baillonnés à la base. Bigard semble être passé à l'offensive, mais ce que recherchent les calomnieurs, ce sont des pétages de plomb (comme ça a pu arriver à Dieudo'), pour disqualifier toute pensée sceptique. Je me mets à la place de quelqu'un qui subit harcèlement médiatique, accusations non fondées d'antisémitisme, contrôle des impôts, menaces et intimidations, expulsion de son travail, etc, on peut péter les plombs ! Le site ReOpen a du succès sur le net, il est là l'acte de résistance.

Les russes, au vu des provocations des USA en Georgie, ont récemment donné le feu vert pour que leurs scientifiques ou les journalistes indépendants s'expriment à heure de grande écoute sur le 11/09 en Russie : c'est ce que je suggérais à propos du "feu-vert" diplomatique pour faciliter la condamnation du caudillo péruvien Alberto Fujimori récemment, ce n'est jamais du hasard ; les russes ont ainsi lancé un avertissement aux USA en laissant les sceptiques s'exprimer dans leur sphère d'influence. Comme quoi Poutine et Medvedev sont bien plus subtiles en diplomatie étrangère qu'on ne le pense.

Pour la prise de conscience populaire, je vous conseille un test : demandez autour de vous combien de tours se sont effondrées le 11/09. Et bien moi je l'ai fait, et l'écrasante majorité des gens pense qu'il n'y en a eu que 2 ! Ils ont complètement oublié qu'il y en avait 3, et que la 3ème n'a reçu aucun avion ! On voit là le travail de manipulation des messe-médias par omission : quand ils évoquent le 11/09, ils écrivent souvent "les tours jumelles" ou mettent une photo des tours jumelles percutées par des avions. La Tour N° 7 (la 3ème) est pour moi l'indice majeur que ce fut des implosions et des démolitions contrôlées. Les ouvriers ou contremaîtres qui travaillent dans le bâtiment sont les mieux à reconnaitre le schéma de démolition contrôlée d'un immeuble insaluble, non ? Alors moi je leur rafraichis la mémoire, et effectivement, ils se souviennent après coup qu'il y en avait bien 3 !

Enfin, Crodoff, je ne pense pas qu'il faille disqualifier le travail de Boniface, et je pense à Noam Chomsky qui dit qu'il faut militer et éclairer sur les conséquences du 11/09 (Patriot Act, destruction de 2 pays entiers, etc), comme le fait ici Boniface. Effectivement il y a magouille sur le 11/09, mais il ne fait pas seulement focaliser sur les 3 tours : les morts afghans et irakiens sont autant des victimes du 11/09 que les 2800 américains sous les décombres.

Commentaire n° 21 posté par Annie aujourd'hui à 10h59

http://r-sistons.over-blog.com/article-32550393-6.html#anchorComment
Partager cet article
Repost0
12 juin 2009 5 12 /06 /juin /2009 05:57



Propagande neo-con sur arte (videos)
La TV communautariste plein pot !!!! 



VIDEOS
à voir sur
http://bridge.over-blog.org/article-32548460.html


Propagande neo-con sur Arte 1_2

envoyé par tchels0o.

Propagande neo-con sur Arte 2_2

envoyé par tchels0o.


Analyse de la propagande des néo-conservateurs français, membres du Cercle de l'Oratoire et de la revue le Meilleur des Mondes, et des techniques utilisées pour manipuler le spectateur et la réalité.


http://www.noslibertes.org/dotclear/index.php?post/2009/06/11/283

http://bridge.over-blog.org/article-32548460.html



Pour aller plus loin sur le sujet du pétrole :
L'Empire

Pour aller plus loin sur le sujet du 11 septembre : Le 11 Septembre 2001 et aussi : 41 Américains


Dénigrement, Diabolisation, Censure, Amalgame, Caricature, Double Langage, Pensée Unique, Crime de la Pensée, Orwelisation...

Partager cet article
Repost0
12 juin 2009 5 12 /06 /juin /2009 05:47


Dur, dur d'être chabotté....
publié par babelouest (crisonnier) Hier 11H19

France 2/France 3 :
Pour Arlette Chabot,
« l’avenir c’est la fusion »

mercredi 10 juin


La société des journalistes de la rédaction nationale de France 3 s’étrangle. Voilà que la directrice de l’information, Mâme Chabot, assure à des représentants de la SDJ que de toute façon « l’avenir c’est la fusion ». Après un débat calamiteux sur les européennes durant lequel Jean-Luc Mélenchon avait même lancé à l’animatrice, dépassée, un violent « Allez au diable », c’est donc au tour de la SDJ de France 3 de piquer une colère contre Arlette. La rédaction de France 3 est-elle amenée à disparaître ? C’est en tout cas ce que craignent les journalistes après cette nouvelle sortie.


Et de demander dans un communiqué interne « des explications à la direction de l’information ». La SDJ « attend qu’elle vienne s’en expliquer dès demain, jeudi 11 juin, face à la rédaction. Nous attendons des réponses claires sur notre avenir, des engagements éditoriaux et structurels. Faute de quoi, nous serons amenés à nous poser la question de la confiance envers cette direction ». À côté, le débat sur les européennes paraîtrait presque calme.


Contactée par Bakchich, Arlette Chabot a tenu a déclarer : « Vous me dérangez et en plus j’entends très mal ». Avant de raccrocher.


Oui, on a vu cette info ici, sur Bakchich :

http:// www.bakchich.info/+France-2-France-3-pour-Chabot-l,01956+.html


http://www.dazibaoueb.fr/article.php?art=4258

Partager cet article
Repost0
11 juin 2009 4 11 /06 /juin /2009 15:19




Classement de votre blog préféré,
R-sistons à la désinformation
(Over-blog, + de 900.000 blogs)

En tête, la broderie, la cuisine (des anges ??)




    Bisous à tous

                                                       
   Eva R-sistons

Partager cet article
Repost0
10 juin 2009 3 10 /06 /juin /2009 13:35



Alerte à  relayer, élections européennes sous influence !


Reçu ce commentaire qui, lui, dit la vérité :




Il ne faut pas dire que l'UMP plafonne à 30 %, la réalité c'est que 28 % de 40 % cela fait 11 % du corps électoral : seulement 1 français sur 9 soutient l'UMP et Sarkozy s'est personnellement et largement engagé dans la campagne électorale (cf. les affiches UMP).

En d'autres temps (et un autre homme) mis en minorité sur la régionalisation, De Gaulle avait démissionné.

L'UMP et Sarkozy n'ont plus de légitimité.

Faute d'expression politique du rejet démocratique de l'Europe néolibérale, des projets liberticides et de régression sociale du pouvoir, la seule expression qui reste est la rue.

C'est affaire de temps et d'une maladresse de trop.

Commentaire n° 1 posté par Bamboo aujourd'hui à 13h23



Et j'ajoute, ils ont perdu malgré la campagne éhontée juste avant les élections:


Je cite cet excellent commentaire reçu :

Une bien belle campagne électorale
qui présage pour l’avenir
  !


Le 2 juin en pleine campagne électorale, discours du Président sur l’insécurité (insécurité qui n’aurait rien à voir avec la montée de la précarité) retransmis sur toutes les télés.

Le 5 juin journée de retransmission à la télé (avec pseudodébat d’une heure) et sur écrans géants comme pour la coupe du monde de football d’un film sur l’insécurité écologique, financée par la mafia de la finance et avec le soutien de l’ump.

Le 6 juin le grand Sarkosy débarque avec ses amis américains pour un grand show télévisé en Normandie. Voici une campagne électorale bien orchestrée comme dans la Roumanie de Ceaucescu. Et vous parlez de vouloir analyser les résultats ???
Commentaire n° 9 posté par Lenz hier à 20h19



Conclusion Eva :

Les citoyens doivent saisir la Justice. Cette élection, en France, est entachée d'illégalité, car les Médias l'ont faussée ! Il y a "vice de procédure", contre la démocratie honteusement vantée, soi-disant "irréprochable" (tu parles !) !

Exigeons que les fauteurs soient conduits devant un Tribunal !

Qui lancera la pétition ? Je n'ai pas le temps de m'en occuper !

A relayer ! 

Eva R-sistons




 
Partager cet article
Repost0
9 juin 2009 2 09 /06 /juin /2009 23:49

Manuel Valls 

Les chou-chou des médias au service du NOM,
par Eva R-sistons à l'intolérable


Manuel Valls. Un franc-tireur. Pour tirer sur quoi ? Sur le P.S.,...  son parti. Surtout pas sur Sarkozy ! Ce client du Bilderberg, cette officine de dégénérés qui programment les abominations qui feront le malheur des peuples, tire à boulets rouges sur son prore parti. De quoi se concilier les faveurs d'une presse au service d'un Lobby qui n'existe pas, soucieux de faire disparaître tout ce qui de près ou de loin met en cause le pouvoir des Puissants, ultra-libéral, guerrier, eugéniste, totalitaire, assassin. Et en effet, le projet de ce sieur bobo bien dans sa peau à Bilderberg, n'est ni plus ni moins que de faire en sorte que le parti socialiste ne soit plus socialiste, mais un parti libéral bis. Le plus grand avenir lui est promis au sein de la Gauche, grâce aux médias complices. Son avenir ? Quand il verra qu'il ne peut arriver à ses fins et qu'il ne peut accéder aux charges suprêmes, il ira frapper à la porte de Sarkozy. Qui sera ravi d'accueillir un traître de plus pour tuer l'alternance !

De toutes façons, ceux qui, à Gauche, plaisent aux Médias qui n'en sont pas (puisque de propagande), se caractérisent par la propension, la capacité, à attaquer leur parti, à le dénigrer. Comme Valls, précisément, ou Lang. Et les traîtres, bien sûr, pour taper sur leurs anciens "amis". Ignobles médias ! Nous sommes la risée à l'étranger, à cause d'eux. Merci le Gouvernement français (fasciste, comme dans l'Italie de Berlusconi, osons le mot juste) !

Delanoë. Un néo-sioniste de combat, qui affiche son libéralisme mais pas son obédience à Israël : Ce n'est pas le meilleur atout pour réussir ! Et il veut réussir....

Jack Lang. Il a poignardé son Parti en donnant sa voix à Sarkozy, pour lui éviter de voir son gouvernement renversé. Que fait-il au Parti Socialiste, ce beau parleur mondain ?

Strauss-Kahn, vous savez, celui qui chaque matin se demande comment servir Israël au mieux, oui, vous avez bien lu, en France. Il oeuvre au sein du FMI, qui ruine les peuples et enrichit les banquiers ses amis. Ce n'est pas un atout pour remporter une élection, sauf si les Médias le chou-choutent. Ce qu'ils ne manqueront pas de faire, pour permettre à la Gauche d'arriver au pouvoir en étant infidèle à ses valeurs.  S'il ne parvient pas à ses fins, il rejoindra Kouchner, Bockel, Lang, Besson, Hirsh.. et celle qui n'est ni pute ni soumise, sauf au Pouvoir.

Cohn-Bandit : J'en ai abondamment parlé.  L'adorable rouquin glauque, avachi, coléreux, soucieux de se faire remarquer partout. Et grand amateur de petites filles mignonnes. Révolutionnaire pour achever de Gaulle, écologiste pour tuer les Verts-Rouges. Et au passage, empêcher la Gauche d'arriver au pouvoir. Sans oublier bien sûr le torpillage du Modem. Un beau palmarès ! 

Arlette Laguiller. Elle amuse la galerie, mais  ne met pas en danger le Système: Trop minoritaire !

Besancenot : Chou-chou juste pour affaiblir le vrai rival, celui qui est dangereux, le PS. Le but étant classique : Diviser pour régner.

Rachida Dati : Juste parce qu'elle essaie d'être tendance en se maquillant beaucoup et en s'habillant comme les Grands.

Philippe Val et Caroline Fourest. Parce qu'ils dénoncent les fondamentalismes, à condition seulement qu'ils soient islamistes.

Sans parler des Adler, BHL, Glauquesmann, et tous ceux qui sont à la fois bobos, communautaristes, atlantistes, libéraux, et qui se prosternent volontiers devant les pouvoirs.

Liste non exhaustive.

Merci les Médias ! Je rappelle que la France, d'après Reporters sans Frontières, est lanterne rouge, pour l'Europe, derrière la Roumanie et même l'Italie de Berlusconi (!), en matière de liberté de la presse. Joli record !

Eva R-sistons à l'intolérable



_____________________________________________________________________________________



La vraie information,
celle qu'on trouve par exemple avec
le journaliste-écrivain Michel  COLLON :




VENEZUELA - HUGO CHAVEZ :
 

Eva Golinger - CEDICE: le nouveau visage de l'Empire au Venezuela
Le réseau "pitiyanqui" de la droite latino, subventionnée par la CIA et Cie

Fidel Castro - Chavez lance un nouveau défi
Chavez lance un nouveau défi

Jesús Arnaldo Pérez - Lettre de l'ambassadeur du Venezuela au directeur du Monde
" Votre journaliste se croit dans 'Tintin et les Picaros' "



MEDIAS :

Pascual Serrano - L'exemple du footballeur
Les intellectuels n’intéressent les médias que s’ils parlent de foot

Edward S. Herman - Lockerbie : De 007 au Rwanda, avions de ligne abattus et (in)justice internationale
Comment les médias relaient la propagande politique



ACTUALITE :


Libertés et internets
 - Au Pérou, on massacre les Indiens pour laisser la place aux compagnies minières U.S.
Quand Chavez ou Evo combattent la pauvreté, on les traite de populistes. Quand Garcia massacre les pauvres, on se tait.

Joceline Clemencia - Curaçao: victoire du peuple dans le combat anti-colonial
OUI à la libération nationale

Elaine C. Hagopian - Pourquoi le Hamas n'est pas la question
Déconstruction des explications israéliennes: la preuve par l'Histoire

Mazin Qumsiyeh - La Terre parle arabe
Un documentaire qui confronte Histoire et réalité



NOUS SOUTENIR :
Pour avancer et lancer de nouveaux projets, Investig'Action a besoin de votre soutien financier.
Faites un don ici


RAPPEL : TOURNEE DE DEBATS
A l'occasion de la parution de son livre, "Les 7 péchés d'Hugo CHavez", Michel Collon sera prochainement à: POITIERS (11 Juin), PAU (12 Juin), BORDEAUX (13 Juin), BORDEAUX (15 Juin), PARIS (25 Juin).

Plus d'infos: voir Agenda


Partager cet article
Repost0
9 juin 2009 2 09 /06 /juin /2009 23:04
Partager cet article
Repost0
9 juin 2009 2 09 /06 /juin /2009 16:48

 

http://laplote.over-blog.fr


Traitement honteux des médias,
hautement partial,
certainement pour suivre les Diktats du Président.

Il fallait casser l'élan du principal rival de Sarkozy, Bayrou,
il fallait affaiblir le rival de toujours, le PS,
alors le Président et ses sbires,
ou ses laquais dans les Médias,
ont mis en avant Con-Bandit,
l'anarco libéral,
le fou de cette Europe-là,
l'atlantiste,
le chou-chou des médias néo-sionistes.

Et tant pis pour son passé plus que sulfureux.
http://www.marcfievet.com/article-32439455.html
Vidéo Cohn-Bendit à regarder :
Ses déclarations controversées
http://blip.tv/file/2214952/


Cohn-Bandit est un pion, pour le Pouvoir,
dont on se sert, qu'on place et qu'on déplace à volonté,
comme d'ailleurs Manuel Valls, autre chou-chou des médias,
client de Bilderberg et attaché à détruire ce qui faisait
l'identité du PS : son socialisme.
Con-Bandit, c'est la même chose : 
Son but est de détruire tout ce qui est vraiment
progressiste, pour l'aligner sur l'Europe libérale
au service des USA et d'Israël.
Oui, son rôle est bien défini.
Agir sur les Verts, de l'intérieur.
Puis, faire perdre la Gauche au 2e tour.
Ou bien le gouvernement, machiavéliquement,
attend-il les débats du 2e tour pour perdre
Con-bandit et... la Gauche.
En resortant les casseroles de l'affreux rouquin.

Car ne vous y trompez pas,
la presse aurait dû dénoncer le passé de Cohn-Bendit,
non, il l'a tu pour le sortir au bon moment,
en 2012, en faveur du candidat Sarkozy.

Ce passé ne sera évoqué que lorsqu'il s'agira,
avec Cohn-Bandit au 2e tour, de battre la Gauche.
Il n'y aura même pas besoin de provoquer
un fait divers effroyable pour battre Jospin,
comme en 2002 .

C'est abominable. Et les Médias sont complices
de l'abject. HONTE à eux !
 
Eva R-sistons


TAGS : Cohn-Bendit, Jospin, Médias, 2012,
les Verts, USA, Israël, Manuel Valls, Bilderberg, Bayrou.




_______________________________________________________________


Daniel Cohn Bendit, intermittent du spectacle politique, mange à tout les râteliers au file du temps (dans la même famille Politiquo-hypocrito-dandy, je voudrais Kouchner - bonne pioche ! - ) en fonction des besoins du lobby qui n'existe pas.  Il a ici hérité du rôle de tête de file de l'écologie française, et s'est vu boosté dans les résultats comme ses confrères d'autres pays, grâce au film malthusien " Home"  tombé du ciel gratuitement partout avant les élections européennes (où comment fédérer la planète sur un sujet afin d'arriver au gouvernement mondial salvateur; tous les chemins sont bons).


Vous savez, ces élections où lorsque l'on vote majoritairement NON à un référendum, les politiciens s'assoient dessus. Par conséquent on ne s'étonnera pas de voir si peu de monde concerné par cette mise en scène démocratique ou chacun a le droit de mettre un bulletin dans l'enveloppe, afin que les responsables politiques chargés d'agir en fonction des décisions du peuple, puissent se faire une réserve de papier cul.


C'est assez affligeant de voir autant de monde se fourvoyer sur tout ça, continuer de lire la grande presse, de brouter le contenu des journaux tv et se forcer à y croire encore, afin de continuer à se complaire dans son petit train train, loin de la misère et de la faim, temps que ça durera...


Je vous laisse vomir sur ce qui suit, peut être qu'enfin avec cette vidéo, certains tomberont de leur nuage et prendront conscience des dégénérés de l'élite qui se moquent de nous depuis si longtemps et qui pourtant font carrière en toute tranquillité.

VIDEO :

http://crodoff.canalblog.com/archives/2009/06/09/14022345.html


Apostrophes Antenne 2

23 04 1982 Réal: Jean-Luc Léridon



________________________________________________________________________________________



LES HABITS NEUFS DE COHN BENDIT



Le nouveau leader de l’opposition : Cohn Bendit !!! quelle plaisanterie ! Sarkosy cherche à faire monter Cohn Bendit le plus haut possible, pourquoi pas comme le Pen ( outil de Chirac) au deuxième tour des présidentielles. La presse de Sarkosy nous dit que Bayrou attaque Cohn Bendit "sous la ceinture",.... mais le jour où Sarkosy qui n’aura que Dany le jaune en face de lui comme seul opposant, descendra ce dernier avec ses écrits pédophiles, alors les médias à la botte du prince trouverons cela normal... et Cohn Bendit, lui, se contentera d’avoir été deuxième sur le poduim puisqu’il ne représente que lui-même. C’est à peine de la fiction, voilà où nous allons arriver. Quand à cette campagne electorale ; une farce avec la veille, une journée de propagande avec le grand Sakosy qui "débarque avec les ricains" et l’avant veille une journée consacrée à la cause écolo à coup de millions d’euros financée par les néoconservateurs.



Bové déclare qu’ Europe écologie était de toutes façon en tête des sondages AVANT la soirée écolo programmée par les néoconservateurs.. il oublie qu’ils parle là des instituts de sondages payés par l’UMP pour brouiller les cartes et annoncer une forte poussée des écologistes juste avant cette formidable soirée de vendredi avec le film d’Arthus ( financé par l’oligarchie financière)....(Le but : affaiblir le PS, Bayrou et toute la gauche radicale). Bové fait aussi un aveux en mettant en avant cet avantage donné par les instituts de sondages : il ne nie pas que toutes ces projections gratuites devant des dixaines de milliers de personnes, ces débats télévisés, ces téléchargement gratuits aux frais de l’UMP lui ont profité, mais il renvoie la balle en touche.
Commentaire n° 1 posté par Lenz avant-hier à 

http://sos-crise.over-blog.com/article-32379843-6.html#anchorComment
Partager cet article
Repost0
9 juin 2009 2 09 /06 /juin /2009 01:58


fr.news.yahoo.com
L'influence de "Home"
sur le vote aux européennes
fait débat
Reuters

Le film "Home" de Yann Arthus-Bertrand, ode à une Terre mise en danger par la surexploitation et le réchauffement climatique, a-t-il alimenté le score des écologistes français aux élections européennes ?

Nombre d'observateurs et de personnalités n'en doutaient pas lundi, au lendemain du succès remporté par Europe Ecologie.

Projeté vendredi soir dans plusieurs pays, le film a en France été regardé par 8,3 millions de personnes sur France 2.

Deux jours plus tard, les listes écologistes emmenées par l'ancien leader de Mai-68 Daniel Cohn-Bendit remportaient 16,28% des voix aux européennes, en troisième position derrière l'UMP et à 34.760 voix seulement du Parti socialiste.

Yann Arthus-Bertrand a lui-même reconnu que la diffusion de son film, prévue de longue date pour coïncider avec la journée mondiale de l'Environnement, a réveillé la fibre "verte" des électeurs appelés aux urnes pour les européennes.

"Bien sûr qu'on a donné des voix" à la liste Europe Ecologie, a affirmé le cinéaste-photographe sur Europe 1. "Si ça a changé la donne, c'est génial, formidable!"

Daniel Cohn-Bendit n'a pas dit le contraire.

"Il y a une sensibilité écologiste en France. Cette sensibilité a été activée ou réactivée sûrement par un film comme Home, c'est possible", a-t-il dit sur RTL.

D'autres dirigeants politiques, comme Jean-Marie Le Pen, se sont dits scandalisés.

"Je souligne le caractère extravagant, scandaleux (...) du film climatiste 'Home', fait pour soutenir la candidature de (José) Bové et Cohn-Bendit", a déclaré le président du Front national dimanche soir sur France 2.


UN BOUC ÉMISSAIRE ?

Sa fille Marine, comme lui réélue au Parlement de Strasbourg, lui a fait écho lundi sur Canal+.

"Je pense que la diffusion massive du film 'Home' a probablement poussé aux urnes des gens qui sont plus apolitiques et qui en règle générale n'ont pas l'habitude de se déplacer pour voter", a-t-elle estimé.

Le député UMP des Alpes-Maritimes Lionnel Luca avait écrit la semaine dernière au président du Conseil supérieur de l'audiovisuel pour demander le report de la diffusion de "Home".

"Sans en nier l'intérêt général, il n'en demeure pas moins que le discours et l'orientation de ce documentaire ne peuvent que favoriser de manière subliminale certaines listes en lice pour les élections européennes", expliquait-il dans son courrier.

Pour l'ancienne ministre de l'Environnement Corinne Lepage, élue du Mouvement démocrate (MoDem), le film a sans doute influencé les électeurs mais il ne saurait expliquer à lui seul le bon score d'Europe Ecologie et les mauvais résultats de partis comme le PS et le MoDem.

"Peut-être (a-t-il eu une influence) parce qu'il y a neuf millions de gens qui l'ont regardé et que ce film n'a effectivement pas été montré dans les mêmes conditions en Angleterre et en Allemagne pour cause d'élections", a dit lundi la présidente de l'organisation écologiste Cap-21 sur France Info.

Elle s'est par ailleurs élevée contre la perspective d'une entrée au gouvernement de l'ex-socialiste Claude Allègre, qui nie l'origine humaine du réchauffement climatique, dont Nicolas Sarkozy, partisan de l'ouverture à gauche, vante les mérites.

Pour Corinne Lepage, ce serait "une claque pour tous ceux qui non seulement défendent l'écologie mais tout simplement demandent que nous soyons responsables à l'égard de la gravité de la crise climatique et écologique".

Au lendemain du succès d'Europe Ecologie, "si le président de la République nomme après cette expression du vote français Claude Allègre, et bien je pense que ça pourrait être interprété comme un véritable acte de mépris à l'égard de tous ces électeurs", a ajouté l'ancienne ministre.

Elizabeth Pineau, édité par Yves Clarisse

http://fr.news.yahoo.com/4/20090608/tts-france-europeennes-home-ca02f96.html

"home" ou l'opportunisme vu du ciel
Partager cet article
Repost0
8 juin 2009 1 08 /06 /juin /2009 17:40




Révélée, la corruption financière peut être combattue et sanctionnée. La corruption des idées libérales est plus insidieuse, plus subtile et, à ce titre, d'une dangerosité plus essentielle. Edwy Plenel

Médias : corruption > censure

Du politique au marchand, histoire d'une soumission

jean marc Tonizzo. Oeuvre acrylique. PaysagePour neutraliser l'esprit critique des journalistes, la corruption est supérieur à la censure.

Après des décennies d'assujettissement aux pouvoirs politiques, les médias se sont laissés subordonner par les puissants du marché.

Nous allons essayer de comprendre pourquoi, dans les années 50 à 70, la télévision et la presse, bien qu’inféodées aux politiques, semblaient beaucoup moins prisonnières des pouvoirs et plus proches des populations opprimées.

S'il existait des journalistes corrompus et aux ordres de l'état, la majorité d'entre eux étaient courageux et ont mis leurs talents à la lutte contre le colonialisme, la guerre du vietnam, la pauvreté, le travail à la chaine, les mauvaises conditions de vie, l'oppression des femmes, l'apartheid ...

Cette énergie éthique est tombé depuis la vente des médias au marché. La plus grande partie du journalisme s'est littéralement rangée du coté des puissants et des élites. Leur potentiel critique s'est alors naturellement effondré.

Nous parlons ici d'une ambiance générale. Il existe encore des journalistes courageux, capables de mettre leur emploie et leur vie en danger au nom de la vérité.

Seulement ces derniers ne donnent plus le la de leur profession. L'unité de mesure est fourni par les journalistes de télé, qui, à mon sens et sans exceptions, sont corrompus par le marché.

 

Le journalisme corrompu par le marché

 

un bon journal, c'est une nation qui se parle à elle-même Arthur MillerSi l'esprit critique du journalisme est inférieur sous l'influence du marché, à celui qu'il exerçait sous l'autorité du politique, c'est à la force corruptrice du système marchand qu'il le doit.

En effet, pour neutraliser la volonté combative et l'éthique d'un individu, les moyens de pression utilisant la corruption s'avèrent beaucoup plus efficace que la censure directe. Autrement dit, les journalistes (comme la plupart des hommes), sont plus vulnérables à l'argent, au pouvoir, à l'égocentrisme qu'à la menace ...

Là ou la menace stimule la plupart du temps le courage, la corruption anéantie à tous les coup les forces combatives.

Si les mécanismes de la censure autoritaire sont évident, nous sous-estimons grandement les conséquences de la corruption.
Il est d'autant plus difficile de résister à des "gratifications" qu'elles sembles anodines. Accepter d'un patron de médias quelques récompenses, paraît inoffensif, sans grandes conséquences. En réalité, cela celle l'esprit dans le béton.
L'image de soi s'en retrouve durablement souillée et à partir de cette souillure originelle, un moyen de pression est né, et ne cessera, sans méa culpa, d'augmenter.
En effet, seul un mea culpa public parviendrait à libérer le corrompu de sa propre mauvaise image et du maître chanteur qu'est le corrupteur en puissance.
Sans ce nettoyage violent, le journaliste avance inexorablement vers l'anéantissement total de son esprit critique, vers la soumission à ses maîtres, vers l'assujetissement.

En appliquant ce mécanisme de base à une profession ignorant tout de ce genre de pratique, le marché est parvenu à faire des médias ce qu'ils sont devenu.

 

Mécanique d'une servitude volontaire

Les grands médias sont tombés dans l'escarcelle du marché, dans les années 80.
Les règles du marché sont simple.
Le patron choisit ses employés / Qui ne convient pas au patron, peut être écarté / Le patron décide les grands axes de son entreprise (voila pourquoi le libéralisme, lorsqu'il a accès aux médias, à la justice, à la politique, conduit inévitablement à l'oligarchie).

A partir du moment ou le marché s'est accaparé les médias, il à naturellement écarté les journalistes irréductibles (de façon tout à fait perverse, autrement dit sans choquer), pour conserver les plus malléables, les plus facilement corruptibles (le travail avait déjà été commencé par le politique).

Le marché à dont fini par avoir les hommes qu'ils voulait à la tête de leurs médias, et en les surpayant, en les attirant dans la cour des « puissants », en valorisant leur narcissisme, leur désir d'élitisme, de pouvoir, de secret, de passes-droit, de protecteur influent, le marché est parvenu à éteindre tout velléité journalistique.

L'anéantissement des défenses de la corporation

Après avoir corrompu les élites, le système pyramidal a ensuite fait son travail.

Les directeurs de télé serviles se sont entourés de journalistes serviles, écartant les journalistes éthiques et courageux.

Ce mécanisme à engendré une ambiance de corruption sourde et de mauvaise foi (autrement dit des consciences se mentant à elles-mêmes) au sein des chaînes et des rédactions. Ce climat a progressivement anéanti toute solidarité entre journalistes (chacun pressent qu'en cas de « dérapages » il sera lâché par sa corporation).
Des journalistes voulant aujourd'hui se révolter contre leurs «nouveaux maîtres» ou oser quelques vérités sur leur corporation, ne pourraient s'attendre à aucun soutien de la part de leurs confrères. Au contraire, une quantité de prétendants est à l'affût pour prendre leur place.

Quelques années de ce régime, ont installé une sorte de résignation. Les journalistes se disent : « de toute manière c'est comme ça, je ne pourrais pas changer le système ». « A quoi bon se faire lyncher dans l'indifférence générale ».

Cette chute du courage éthique à ouvert la porte à tous les dérivés de la corruption comme le népotisme, et le népotisme diminue progressivement la qualité globale du journalisme (les meilleurs ne sont pas forcément choisit).

 

L'influence des médias sur l'éthique

Naturellement, dans un monde ou l'éthique et le courage de résister aux tentations, ne sont pas montrée en exemple, au contraire, il est aisé de ne pas être un héros.

L'ambiance actuelle, faiblement spiritualisée et moralisée, construit des hommes facilement corruptibles ... Les journalistes n'y font pas exception.

Le système s'est bien auto ficelé. En passant du coté des nantis, non seulement les journalistes se sont coupés du peuples, mais ils courent le risque, en cas de courage intempestif, de perdre leur standing. Cela donne à réfléchir.

Après des années de soumission aux "puissants" il est difficile de se libérer de son emprise car « le despote» n'est pas extérieur mais en soi-même.

L'oppression stimule le courage

Lorsque les journalistes étaient censurés par le politique, la lutte contre cet oppresseur extérieur stimulait leurs valeurs héroïques, leur solidarité, leur goût pour la liberté, pour l'éthique et la déontologie.

Mais à présent, s'ils voulaient se libérer d'un marché ayant tout simplement utilisé leurs faiblesses, ils devraient au préalable reconnaître leurs défaillances et renoncer à leurs privilèges. Deux choses terriblement difficiles pour tout humain.

Devenus des nantis, les élites journalistiques ont du mal, comme la plupart des nantis, à abandonner les privilèges acquis.

 

Un cercle très fermé

Dans une époque de corruption, l'absence et l'excès de la flatterie sont également dangereux. TaciteProgressivement, comme la religion avant eux, le "dominants" des médias ont glissé du coté des pouvoirs (marché politique). Ils ont alors formé un trio relativement nébuleux pour le plus grand nombre, entraînant sans le vouloir, la société occidentales vers une subtile tyrannie.

La critique des médias et, plus généralement des pouvoirs, restait possible (ex : S. Halimi, les chiens de gardes) mais son rayonnement était volontairement condamné aux émissions de faibles audiences.

La mise en lumière de la décadence des médias n'arrivait jamais vers le plus grand nombre.
En réalité, rares sont les dupes.
La majeure partie du public pressentait cette corruption sans l'a comprendre et retirait naturellement sa confiance aux journalistes (plus de la moitié des citoyens ne leur font plus confiance).
Les journalistes anonymes étaient également conscient des dérives de leur profession mais devaient admettre les règles du jeu.
Même les responsables des médias étaient conscients des déviations, et laissaient parfois (dieu merci) échapper quelques pathétiques vérités (Patrick Le Lay, PDG de TF1 : "Il y a beaucoup de façons de parler de la télévision. Mais dans une perspective business, soyons réaliste : à la base, le métier de TF1, c’est d’aider Coca-Cola, par exemple, à vendre son produit".).
Des journalistes étrangers mettaient eux aussi le doigts sur certaines aberration hexagonales

Mais au lieu de profiter de ces moments de lueur pour faire une grande autocritique et rectifier le tir, le système se dépêchait au contraire de le faire oublier.
A l'image de ces familles ou serpente silencieusement un secret, chacun trouvait son compte a ne pas jeter de pavés dans la marre. Seuls quelques héros suicidaires s'y risquaient.

Analogies avec la dictature

Et c'est la ou nous rencontrons de véritables analogies entre les dictatures pures et les démocraties perverses comme celles que nous connaissons aujourd'hui.
Dans une démocratie "normale", comme celles qu'ont connu les années 60 70, si les pulsions des dominants étaient les mêmes, (maîtriser les opposants, empêcher la vérité d'émerger), la vérité pouvait triompher d'une élite (Nixon, par exemple) et les intrépides étaient récompensés (Carl Bernstein et Bob Woodward reçurent le Prix Pulitzer).

Dans les démocraties perverses (comme celles que nous connaissons depuis les années 80), non seulement la vérité se fait jour à guichet fermé, mais ce sont les héros qui paient le prix fort de s'être exprimer ( Jean Hedern Allier, Jacques Glassmann, Jorge Burruchaga et Christophe Robert, le juge mongolfier ou borsalino en italie etc).

Non seulement les mass médias actuels s'arrangent pour casser les veritables héros de l'humanité autrement dit les justes, mais elles parvient à tranformer de véritables malfaiteurs en heros, ou préserver le statue de leurs amis (pendant des années Tapie est sorti comme le véritable héros de toutes ses affaires).

 

La collusion

Les symboles sont légions de la collusion entre le milieu journalistique et les puissants du marché, de la politique ou du star système (livres écrits en commun, amitiés, loisirs, appartenance aux mêmes clubs ...)

Depuis la prise de contrôle direct ou indirect des médias par le marché, une pensée unique s'est imposée, alignée sur les thèses les plus conservatrices des grands patrons et des grands guerriers, aux commandes du monde.

Transformé en simple vassal, les directeurs des médias ont conduit la télé à être plus royaliste que le roi, plus élitiste que l'élite, plus langue de bois que les politiques, plus réactionnaire que la police, plus marchand que les marchands, plus insignifiant que ce qu'on leur demande.

La collusion entre journalistes, marchés et politiques, est préjudiciable à l'ensemble humain, y compris bien sûr au marché et au journalisme. Par exemple, dans la plupart des conflits actuels, le manque d'éthique et la partialité tellement voyante des médias occidentaux, ont rendu l'autre bord quasiment impossible d'accès aux journalistes de terrain, devenus même, des cibles potentielles.

Cette collusion anéantie également, tous les rêves et les idéaux grâce auxquels les journalistes se sont engagés dans cette vocation.

L'humanité future considèrera sans doute les quelques décennies autour de l'an 2000, comme un vaste retour à la propagande ...

En tout cas, elle y lira vraisemblablement de la mollesse journalistique envers les personnes vulnérables de l'humanité.

 

L'exemplarité négative

L'exemple de cette corruption s'est répandu dans l'ensemble de la profession.

La plupart des jeunes journalistes, au contact des anciens et choisi par eux, reproduisent les mêmes schémas (désir de se placer auprès des gens influents, copinage, jugement binaire et réactionnaire, vénération et obséquiosité devant la force, le pouvoir et l'élite, négligence du peuple et des pauvresetc.). Tout cela contribue à faire passer l'ensemble du métier, comme l'écrit Kapuscinski : d'une vocation élevée, noble, à laquelle les intéressés se consacraient pleinement, pour la vie, à une sorte de hobby qu'ils peuvent abandonner, à tout moment, pour faire autre chose.

La faute n'incombe pas aux reporters, ils sont les premières victimes de l'arrogance de leurs patrons, des groupes médiatique et des grands réseaux de télévision. Nul n'ignore que, dans les rédactions des journaux, dans les studios de radio et de télévision, il y a des journalistes sensibles et de grand talent, des gens qui ont de l'estime pour leurs contemporains, qui considèrent que notre planète est un lieu passionnant, qui vaut la peine d'être connue comprise et sauvée. La plupart du temps, ces journalistes travaillent en faisant preuve d'abnégation et de dévouement, avec enthousiasme et esprit de sacrifice, renonçant à la facilité, au bien-être, jusqu'à négliger leur sécurité personnelle. Avec pour unique objectif, de témoigner du monde qui nous entoure et de la multitude de dangers et d'espoirs qu'il recèle.

Cette décadence journalistique, est grave.

Elle laisse à l'abandon des pans entiers de l'humanité. On ne sait plus rien des civils vivant au milieu de la tourmente des guerres. L'afrique, l'enfance en danger, les travailleurs pauvres ... La vie des humains en véritables souffrance est totalement oubliés au profit de l'élite élitiste.

Moins les journalistes braquent leur caméra vers les personnes vulnérables et plus les forces mafieuses assoient leurs dominations.


Des zones de non-droit se construisent peu à peu dans lesquelles les résistants (journalistes y compris), sont tout simplement éliminés avec peu de réactions des médias occidentaux (il est loin le temps des journalistes français soutenant quotidiennement leurs confrères otages).

 

Pour un nouveau journalisme

être bon dans les médias n'est pas le signé qu'on est un bon écrivain Jean d'OrmessonUne prise de conscience des médias sur eux-mêmes, semble nécessaire et vital pour la bonne santé de la démocratie.

Le monde est en train de s'universaliser.

Les lois et le droit international ne sont pas encore suffisamment efficaces pour maîtriser les dérives du marché.

Seuls les médias, parce qu'ils peuvent instruire et relayer les consommateurs et l'opinion publique, ont les moyens de mettre de l'éthique et dans cette mondialisation.
Pour cela il doivent retrouver eux même le chemin de l'éthique, de la conscience, de l'irréprochable, de la critiquer sans copinage, le chemin de l'amour du peuple.

Devenir éthique, cela signifie, se désolidariser du marché pour se re positionner en tant qu'intermédiaire entre les puissants et les citoyens.

D'autre part, la gestion du média par le marché ne serait pas un problème si la cloison entre le monde industriel et le monde journalistique était étanche, si aucune collusion, aucune pression, aucun copinage n'était possible entre eux. Seulement ce n'est pas le cas.

Nous devons donc à mon sens, réfléchir aux moyens de rendre cette cloison imperméable à toute offensive corruptrice pour protéger le monde journalistique.

 

Anticipation vers le passé

De l'influence majeure des médias dans la bonne marche de la mondialisationSi on pouvait mettre Paris en bouteille et si les médias avait obéit à leur vocations, ils auraient permis à la mondialisation d'être un bien pour le plus grand nombre.

Ils auraient évité aux marché et aux politiques les dérives dont ils ont fait preuves et le discrédit naturel qui s'en suit.

Une heure quotidienne aux consommateurs

Si depuis 20 ans par exemple, la télévision était devenu un véritable contre-pouvoir, si les chaînes de grande audience avaient accordé ne serait-ce qu'une heure par jour aux organismes de consommateurs, le marché occidental (dont le but est de séduire le consommateur), aurait réellement permis au monde pauvre de se développer.

Les pays non démocratiques auraient déjà amorcé leur démocratisation. La corruption dans les pays pauvres aurait diminué au lieu d'augmenter. Les pays occidentaux seraient devenus plus éthiques, plus juste envers le reste du monde. L'occident aurait pu servir de modèle aux pays en voie de développement, au lieu de soulever leur colère …

C'est parce que le marché ne rencontre plus d'opposition ni de critique suffisante (pas faute d'esprit critique, mais d'espace accordé à ces esprits), qu'il maintient indirectement le monde pauvre en esclavage et tend à universaliser cet esclavage à l'Occident.

Une heure quotidienne au spirituel

Et si une autre heure quotidienne avait été accordée aux valeurs inverses du vénal et de l'avoir, autrement dit aux valeurs de l'être (l'altruisme, la spiritualité, la philosophie, le bien-être, la fraternité, l'entraide, etc.), l'Occident aurait résolu une bonne partie des problèmes posés à la démocraties par les valeurs du marché (violence, ghéttoïsation, fracture sociale, communautarisme, non-sens, dépression, stress, défaillance éducative etc.)

Nos démocraties seraient alors effectivement enviables pour l'ensemble humain spiritualisé et l'Occident n'aurait pas besoin d'imposer par la force son idéologie démocratique, le désir populaire aurait suffi.




Lu sur 

http://www.mecaniqueuniverselle.net/medias/journaliste-soumis.php

 

Partager cet article
Repost0
8 juin 2009 1 08 /06 /juin /2009 01:14





Médias pourris, comploteurs,

vous êtes la lie de l'Europe !

Aujourd'hui, parce que vous êtes, cas unique en Europe, la propriété des marchands d'armes, donc de mort, et parce que vous êtes aux mains des néo-sionistes, la France détient le triste record de la presse la moins libre de l'UE, elle vient derrière la Roumanie et l'Italie du populiste Berlusconi ! Qu'avez-vous fait de la France ? Une vulgaire République bananière, oui, la France !  Et le résultat des élections vous ravit ? Détrompez-vous, ce que les actifs floués (car ce sont les inactifs, âgés le plus souvent, qui ont fait le lit du fossoyeur de la France) n'auront pas eu dans les urnes, ils le chercheront dans la rue ! Et on sait comment se terminent les Révolutions dans notre pays : Avec les têtes des traîtres à la Patrie au bout d'une pique ! N'avez-vous pas retenu les leçons de l'Histoire ?? Ne voyez-vous pas que cela gronde de partout, ne voyez-vous pas que les citoyens sont excédés ?

Vous avez trompé les Français en n'organisant pas de débat véritable, montrant les vrais enjeux de ces élections : Toute la casse sociale et des services publics, la dictature des technocrates et des banques, la soumission à Washington (et bientôt l'Europe transatlantique), l'entrée d'Israël et plus tard sa main-mise complète sur l'UE, l'utilisation pour les guerres impériales, l'instrumentalisation de cette Union par le Nouvel Ordre Mondial assassin !

Vous avez boycotté les meilleurs des candidats, les plus efficaces, les plus convainquants, comme Melenchon, Bayrou, et Dupont-Aignan.

Vous avez lynché Bayrou et Dieudonné.

Vous coupez sans cesse la parole à vos invités dès qu'ils essaient de critiquer la politique gouvernementale, ou l'UE, ou le libéralisme, ou les USA, ou Israël.

Vous détournez les interviews, de telle sorte que la Gauche, par exemple, est amenée à faire sa propre critique, à parler de ses divisions (qui n'ont d'ailleurs rien à envier à celles de la Droite), à attaquer des partis proches.

Vous organisez un pseudo-débat (A vous de Juger, de la sinistre Arlette Chabot) où les gens sont disposés de telle sorte qu'ils n'attaquent pas le gouvernement mais ceux qui sont les plus proches d'eux, je me demande même si vous n'aviez pas, avec l'UMP et Cohn-Bandit, comploté, comme à Durban 2, pour que Bayrou soit mis en difficulté. Vous en êtes capables !

Vous avez ensuite partout présenté ce débat comme défavorable au Président du Modem, alors qu'il s'est comporté de manière digne (et en évoquant le passé sulfureux de celui que beaucoup ont traité de pédophile) et que Cohn-Bandit était tantôt enragé, tantôt avachi, bref hideux à voir. Pour moi, c'est un piège que vous avez tendu à François Bayrou, un véritable coup monté pour permettre à l'affreux rouquin anarco-libéral de lui dire, comme Sarkozy désireux de n'avoir aucun rival sur sa route le souhaite, qu'il n'était pas présidentiable.

Vous avez montré les cérémonies commémoratives du 6 juin, de telle sorte que Sarkozy soit présenté sous son meilleur jour  (par ex, en mettant en valeur sa déclaration contre l'entrée de la Turquie, alors qu'en réalité il y aspire comme ses amis américains), et cette cérémonie, comme les autres, prépare en fait les esprits aux guerres impériales souhaitées par les USA et Israël.

Vous avez honteusement présenté "Home" en grande pompe, occasion pour vous de faire l'éloge de l'écologie (pour retirer des voix au PS, aussi - ce qui a été tout bénéfice pour ce bandit de Daniel C-B) la veille des élections, alors que la campagne électorale était finie, ce qui devrait tomber sous le coup de la loi. C'était un autre sale coup pour achever Bayrou. A vomir !

Bref,vous avez scandaleusement orienté le choix des électeurs, conformément aux diktats du Président de notre République bananière. Oui, je vous accuse d'avoir complètement faussé ces élections, qui ne traduisent pas du tout ce que pensent les électeurs.

Ce faisant, vous assassinez la démocratie, la liberté, la France des Lumières, des Droits de l'Homme. C'est un comportement qui devrait entraîner des poursuites judiciaires. 

Vous êtes ignobles. Et si la révolution éclate, gageons que vous en serez les premières victimes.

Vous l'aurez cherché !

Eva, R-sistons à l'INTOLERABLE !  




Mes articles peuvent être reproduits.
Indiquer la source.

LES HABITS NEUFS DE COHN BENDIT

Le nouveau leader de l’opposition : Cohn Bendit !!! quelle plaisanterie ! Sarkosy cherche à faire monter Cohn Bendit le plus haut possible, pourquoi pas comme le Pen ( outil de Chirac) au deuxième tour des présidentielles. La presse de Sarkosy nous dit que Bayrou attaque Cohn Bendit "sous la ceinture",.... mais le jour où Sarkosy qui n’aura que Dany le jaune en face de lui comme seul opposant, descendra ce dernier avec ses écrits pédophiles, alors les médias à la botte du prince trouverons cela normal... et Cohn Bendit, lui, se contentera d’avoir été deuxième sur le poduim puisqu’il ne représente que lui-même. C’est à peine de la fiction, voilà où nous allons arriver. Quand à cette campagne electorale ; une farce avec la veille, une journée de propagande avec le grand Sakosy qui "débarque avec les ricains" et l’avant veille une journée consacrée à la cause écolo à coup de millions d’euros financée par les néoconservateurs.


Bové déclare qu’ Europe écologie était de toutes façon en tête des sondages AVANT la soirée écolo programmée par les néoconservateurs.. il oublie qu’ils parle là des instituts de sondages payés par l’UMP pour brouiller les cartes et annoncer une forte poussée des écologistes juste avant cette formidable soirée de vendredi avec le film d’Arthus ( financé par l’oligarchie financière)....(Le but : affaiblir le PS, Bayrou et toute la gauche radicale). Bové fait aussi un aveux en mettant en avant cet avantage donné par les instituts de sondages : il ne nie pas que toutes ces projections gratuites devant des dixaines de milliers de personnes, ces débats télévisés, ces téléchargement gratuits aux frais de l’UMP lui ont profité, mais il renvoie la balle en touche.

Commentaire n° 1 posté par Lenz aujourd'hui à 02h25


http://sos-crise.over-blog.com/article-32379843-6.html#anchorComment



______________________________________________________________________________________


Une bien belle campagne électorale
qui présage pour l’avenir
  !


Le 2 juin en pleine campagne électorale, discours du Président sur l’insécurité (insécurité qui n’aurait rien à voir avec la montée de la précarité) retransmis sur toutes les télés. Le 5 juin journée de retransmission à la télé (avec pseudodébat d’une heure) et sur écrans géants comme pour la coupe du monde de football d’un film sur l’insécurité écologique, financée par la mafia de la finance et avec le soutien de l’ump. Le 6 juin le grand Sarkosy débarque avec ses amis américains pour un grand show télévisé en Normandie. Voici une campagne électorale bien orchestrée comme dans la Roumanie de Ceaucescu. Et vous parlez de vouloir analyser les résultats ???
Commentaire n° 9 posté par Lenz hier à 20h19


____________________________________________________________



Si au lendemain de l’altercation entre Bayrou et Cohn-Bendit les médias avaient titré “le passé trouble de DCB refait surface”, le type aurait fait 7% aux élections. Au lieu de cela les médias ont mis l’emphase sur la hargne de Bayrou ce qui a discrédité ce dernier et fait passer DCB pour une victime. 95% de nos concitoyens n’ont aucune opinion, ce sont des lemmings  .
Commentaire n° 8 posté par Marie hier à 00h26




Partager cet article
Repost0
8 juin 2009 1 08 /06 /juin /2009 01:02


Elections européennes:
La défaite de tous,
et d'abord de la démocratie.
par Eva R-sistons.




Sur le plan international,


Abstention partout, les Européens ne se déplacent pas pour une Europe dont ils ne veulent pas: Une Europe qui travaille contre eux, contre leurs intérêts.
Et ce qui est grave, c'est que ce sont les couches populaires et les classes moyennes qui ne se sont pas déplacées.

En Allemagne, par exemple, la Droite est stable ou en progression, malgré la crise. Les électeurs sont trompés, faute de débats sur les enjeux réels que les Médias se gardent bien de provoquer. Et en Allemagne toujours, en pleine crise, la Gauche vit une défaite historique. Pourquoi ? Parce qu'elle n'est pas de gauche. Si c'est pour avoir une Gauche comme la Droite, on préfère l'original à la copie. Normal, non ? 

La montée des extrémismes réflète le désespoir profond des populations spoliées et bernées. En Hollande, par exemple, l'extrême-droite progresse, et en Italie ... la gauche n'est plus représentée au Parlement ! Et Berlusconi, cet infâme individu, progresse lui aussi !

Barroso, qui fréquente assidûment Bilderberg où l'on prépare le renflouement des Banques et le malheur des peuples, sera réélu. C'est très grave pour tous. Je rappelle entre autres que cet homme-là a comploté avec des individus comme Bush ou Aznar, pour mettre à feu et à sang le Moyen Orient par soumission aux diktats des Multinationales prédatrices. Quel que soit le prix payé par les populations sur place, bombardées, trucidées (plus d'un million d'individus), dressées les unes contre les autres, ruinées, désespérées, handicapées, éparpillées partout sans espoir de retour, et dans la misère...

Le pire, c'est l'Irlande qui va nous le faire vivre : Parce qu'elle croit à tort que l'Europe (des banquiers) la protègera de la crise. En d'autres termes, son évolution ne présage rien de bon pour le Traité de Lisbonne foncièrement anti-démocratique. Elle porte pourtant en elle le dernier espoir des peuples. Comme quoi les salauds qui ont programmé délibérément la crise, raflent toutes les mises: Au Parlement, pour les banquiers renfloués, au détriment des peuples.

Sur le plan intérieur,

première constation : Le parti des abstentionnistes volontaires a perdu. Je citerai simplement la commentatrice sur Arte : " L'abstention, c'est peut-être une manière silencieuse d'adhérer à l'idée consensuelle d'Europe." C'est surtout une stratégie suicidaire, inaudible, ambigüe. A condamner définitivement ! Comment distinguer des pêcheurs à la ligne, ces abstentionnistes volontaires ? En tous cas, le nombre important des abstentionnistes, presque constant, prouve que l'Europe n'arrive pas à convaincre les peuples et pour cause : Elle n'apparaît pas comme la solution, car elle est le problème. L'Europe, aujourd'hui, est faite sans les peuples, et contre les peuples.

Ensuite, la Droite a perdu, n'en déplaise aux chantres de la victoire. L'UMP n'a pas de réserves, pratiquement, et elle plafonne à moins de 30 %. Ce qui veut dire que seulement 28 % des Français soutiennent la politique de Sarkozy ! Oui, seulement ! Il n'y a pas lieu de pavoiser ! Hélas, elle s'en contentera, et elle en profitera pour accélérer les réformes anti-sociales.

Et si la Droite ne s'effondre pas complètement, c'est parce que les Médias ont boudé la campagne électorale, et pour cause, afin d'éviter d'aborder les vrais enjeux.

Le Parti Socialiste s'effondre, victime de ses trahisons : A la volonté des électeurs, quand il n'a pas tenu compte des 55 % de Français opposées à l'U.E., lorsqu'il a voté pour le Traité de Lisbonne clone de l'autre. Ensuite, à la Gauche : En accompagnant le libéralisme et même en l'accentuant, en votant au Parlement européen la plupart des Lois, en ayant dans ses rangs ou des individus à l'ambition personnelle démesurée, entretenant des divisions excécrables, ou bien des traîtes plus soucieux de leur carrière que de l'idéal socialiste, de Kouchner à Besson en passant par Hirsh ou Bockel, etc, sans parler de Strauss-Kahn, d'Allègre ou de tant d'autres. Enfin, en proposant une politique étrangère d'abord alignée sur celle des Américains cupides, dominateurs, impérialistes et assassins,ensuite loin d'être critique à l'égard de l'Etat criminel israélien, le ménageant voire, comme avec Delanoë, l'encourageant en offrant par ex des fontaines à 100.000 euros (avec l'argent des contribuables parisiens - sont-ils consultés ?) aux Israéliens qui pourtant privent les Palestiniens de l'eau nécessaire à la vie ou l'empoisonnent en déversant leurs déchets. Un PS qui n'est à gauche qu'en paroles, ne peut susciter l'adhésion populaire. Et il m'a fait fuir, comme beaucoup. Enfin, le capitalisme montre constamment sa nocivité, et les socialistes cherchent encore à l'aménager - et donc à le renforcer ! C'est insensé ! Tant que les socialistes, d'ailleurs sans projets et pour cause, se contenteront de freiner les chutes ou de saupoudrer le libéralisme d'un peu de social, et aussi de soutenir une Europe contre les peuples, ils continueront à perdre du terrain. 

Par ailleurs, l'union (cf Cohn-Bandit et Bové et Eva Joly; UMP-Centre) fait la force, les divisions (PS, Front de Gauche, Gauche anti-capitaliste) font les échecs.

Le Parti de Bayrou s'effondre, victime d'une cabbale monstrueuse, malhonnête, destinée à perdre celui qui, seul, pouvait vraiment menacer Sarkozy. Défaite pour lui aussi, donc. Honteuse cabbale, menée par des Médias corrompus et un individu répugnant, qui pour moi a été envoyé en mai 68 au nom de l'Etranger pour perdre le Gl de Gaulle détesté par les Israéliens, et cette fois, pour mettre la main sur les Verts-Rouges afin de les libéraliser, de les atlantiser, de les européaniser, de les sioniser. Nouvelle défaite ! Et à l'instant, j'entends dire que le Nouveau Centre aurait été jusqu'à traiter Bayrou de Le Pen (lui aussi défait, d'ailleurs)! C'est honteux ! Et pour tenter de l'achever, on le présente en voie de "Chevènementisation", "isolé et illisible" politiquement !

La défaite, malgré les apparences, est aussi pour les Verts, les écologistes. Car comme dit précédemment, ils ont remis leur sort, pour progresser, à un leader comme Cohn-Bandit. Au risque de perdre leur âme ! Affaire à suivre, dramatique... Vous avez dit capitalisme vert ??? En tous cas, la victoire relative de la liste de Cohn-Bandit est  basée sur une triple imposture : Médiatique, et sur la personnalité véritable de son leader, et sur ce qu'elle va devenir, sous son impulsion.

Et si la Gauche de Melenchon-Buffet, présente pour la première fois, a su réaliser une percée prometteuse, elle n'a pas vraiment convaincu encore, ne pouvant s'exprimer dans des médias corrompus. Défaite aussi, donc, comme l'Extrême-Gauche, qui avec Besancenot stagne, ou s'effondre dans le cas de L.O.

Défaite de la Gauche dans son ensemble, comme de la Droite, laminés par une abstention chronique, et pour cause, et par un désaveu des Français. Avec à terme, pour la Gauche, et donc pour la France, le risque d'être privées d'alternance, défaite suprême.

Le parti anti sioniste a réussi son pari de se présenter, et il a eu le courage de mettre le doigt sur une plaie brûlante, et même d'être compris par beaucoup, malgré la désinformation. Il est évidemment défait lui aussi, car il a été privé d'expression par les Médias aux mains de ceux qui sont justement dénoncés par Dieudonné et Soral. 

Le Parti Communiste est défait lui aussi, car il n'existe plus en tant que tel, et c'est une mauvaise nouvelle pour tous ceux qui ont cru en lui, et pour les couches populaires.

Défaite des Médias, car ils n'ont pas informé ou ils ont désinformé, sciemment. Lynchage honteux de Bayrou ou de Dieudonné, boycott d'hommes de la trempe de Melenchon ou de Dupont-Aignan, campagne honteuse en faveur de Cohn-Bandit qui s'est comporté de manière scandaleuse, répugnante, et que les Médias ont défendu pour des raisons communautaristes et sur diktat du Président, obsédé de risquer d'avoir un rival comme Bayrou, dont la personnalité est respectée par les Français et qui peut rassembler autour de lui une palette de sensibilités. Et puis, défaite des Médias qui se sont évertués à masquer les vrais enjeux, à éviter les débats de fond au profit de shows lamentables comme celui de "A vous de Juger". Les Français ne sauront ainsi jamais que l'Europe technocratique est anti-démocratique, qu'elle tue l'Emploi et le Social, et qu'elle mène directement à l'effroyable dictature planétaire des banques et peut-être à la guerre, notamment... contre la Russie ! 

Défaite aussi de la vérité, si malmenée par la Droite qui masque ses vraies intentions, que les Français découvriront bientôt à leurs dépens. 

Défaite de la démocratie, du fait des mensonges, des propagandes, des trahisons, des lynchages, de la désinformation, et du scandaleux show écologique de dernière minute, avec "Home" accaparant écrans et informations, pour accentuer l'écart entre  Cohn-Bandit et Bayrou, et, artificiellement, détourner des vrais enjeux, amener les électeurs à se prononcer émotionnellement par peur du désastre écologique. Bref, on a joué sur la peur, et au dernier moment, on a gonflé le score des Ecologistes, pour couler le principal opposant de Sarkozy, et pour machiavéliquement nuire au PS. C'est un horrible COUP-BAS porté à la démocratie.

Défaite des sondages, qui manipulent les consciences, et qui sont aux mains des Libéraux qui s'en servent à des fins peu démocratiques.

Défaite du Parlement européen, des peuples, qui voient la Droite progresser, en pleine crise ! Quelle giffle pour les citoyens floués faute de débats authentiques !

Les seules victoires, sont celles de l'UMP de Sarkozy, qui une fois de plus a réussi à affaiblir ses opposants socialistes ou du Modem. Défaite de la démocratie, là encore.

Reste la question centrale, défaite aussi car oubliée, édulcorée, et même dissimulée : Quelle Europe voulons-nous ? Certainement l'Europe sociale et non des banques, l'Europe des peuples et non des technocrates, l'Europe indépendante et non dirigée par les Américains et, en sous-mains, par les Israéliens...

En France, j'ai le sentiment que les inactifs ont voté pour Sarkozy, et les actifs, contre lui. C'est terrible, c'est une défaite épouvantable.

Quand les peuples ne sont pas entendus, il est à craindre que tout se termine dans la rue. Et là, l'Histoire se répètera-t-elle ?

Eva R-sistons




Les coupes des médias pour empêcher
de dire la vérité, ce soir par exemple :


- "On n'a pas eu de vrai débat"... Peilhon est coupé par Pujadas. "Martine Aubry est affaiblie..." (détourner contre la Gauche, donc. C'est putride !)

- "C'est un parti bolchevick...", Melenchon coupé.

- "La politique est basée sur l'Argent..." Bennahmias coupé, et détourné par le même infâme Pujadas, sur France 2 : "Pardon, est-ce que ce n'est pas la trajectoire présidentielle " (de Bayrou, qui est compromise...)

et le reste à l'avenant.

Je termine comme j'ai commencé :

Nous avons les PIRES médias de l'Europe, même pires que dans l'Italie de Berlusconi !

Eva R-sistons
Partager cet article
Repost0
7 juin 2009 7 07 /06 /juin /2009 15:38

Notes

[1] Je ne l’ai pas trouvé en kiosque.

[2] Vous pouvez le télécharger ici.

[3] C’est les Verts qui vont être contents. Ils détestent tellement le nucléaire qu’ils veulent tuer EDF avec.

Européennes : Assez de dissimulations !


http://www.marcfievet.com/article-32342258.html 
Partager cet article
Repost0
7 juin 2009 7 07 /06 /juin /2009 13:41

Par IEGOR GRAN écrivain


Demain va déferler sur les écrans un film de propagande aux dimensions inouïes. Véritable char d’assaut écolo, Home sera projeté simultanément dans 130 pays, sur les écrans géants du Champ-de-Mars et de Central Park, sur YouTube, France 2, Al-Jezira, etc. Gratuitement bien sûr, comme tout bon lavage de cerveau. Avant même sa sortie, le film se paie le luxe d’être adoubé par les puissants, à commencer par ces nouveaux phares intellectuels que sont devenus Al Gore et le prince Charles. Notre bon Président s’y collera aussi, à pousser le dithyrambe obligatoire, sans trop se forcer d’ailleurs, puisqu’on apprend déjà, officieusement, que ce serait son «film préféré».

Demain, il sera impossible d’échapper aux images forcément «sublimes», pas plus que l’on ne pourra ignorer le message du film, aussi lourdingue que les poches de Pinault, sponsor du projet : l’homme serait une blatte nocive pour la planète. Perché sur l’hélico, observant son monde avec bonté et paternalisme, Yann-Dieu assène prophéties glaçantes et déclarations dégoulinantes de sensiblerie. «Tout ce que tu vois n’est pas seulement un paysage, c’est le visage aimé de notre Terre.» Le tutoiement de la voix off cloue le bec et impose sa liturgie. On communie ad nauseam devant la beauté bio, écolo-guimauve d’un atoll en forme de cœur. La transe est accentuée par la musique, onirique à souhait, toute en trémolos vocaux et arrangements planants.

Yann-Dieu égrène sa vision binaire : homme - mauvais, Terre - jolie. Homme - parasite, Terre - richesse. Terre - notre maman adorée, homme - blatte. Pire que blatte - une blatte Sapiens sapiens. Vu d’en haut, c’est imparable : la blatte se démène dans les villes surchargées, aux fumées nauséabondes, accumulant les déchets, suçant l’eau, cultivant intensivement le sol. 200 000 ans que la blatte détruit ce que dame Nature a patiemment tissé en 4 milliards d’années. Cela ne peut plus continuer. Encore veut-on bien tolérer la blatte africaine ou inuite quand on la voit ramper dans le désert mauritanien ou polaire, traînant péniblement son barda. Brave petite blatte, économe de ses besoins, si belle dans son dénuement ! Touchantes images du making of où l’on voit Yann-Dieu, littéralement descendu du ciel, telle la bouteille de Coca-Cola dans Les Dieux sont tombés sur la tête, prendre un bain de foule parmi les indigènes. Blattes des pays pauvres, votre mode de vie est tellement tendance ! Il en va autrement de la blatte occidentale. Franchement, on a envie de l’écraser, cette blatte-là ! Lui faire bouffer les stations de pompage, les plates-formes off-shore, les usines qui puent, les aérodromes !

Quand il entend le mot culture, Yann sort son hélicoptère. Produit par Luc Besson, grand pourvoyeur de finesse devant l’Eternel, il nous assène quelques vérités grosses comme Las Vegas. Imagine-t-on combien il a fallu gaspiller de ressources fossiles pour construire cette ville inutile ? Terrifiantes images de mégalopoles : la bande-son devient angoissante, tendue. Los Angeles - quelle horreur ! New York, Dubaï - monstrueux ! Ne dirait-on pas des monolithes extraterrestres, de vilaines colonies venues de l’espace ? Et l’île de Pâques ? Ses habitants auraient mieux fait de s’occuper de leur forêt en péril plutôt que de perdre du temps avec de stupides statues. Regardez comme leur caillou est invivable maintenant !

Tous les Homère, Newton, Brunelleschi du monde ne sont rien à côté de la beauté sauvage d’une chute d’eau. La civilisation peut aller se rhabiller devant un éléphant gabonais galopant dans la brousse. «Les jeunes sont en quête de sens», dit le réalisateur, émerveillé par tant de cerveaux vierges à conquérir. «Il faut donner du sens à nos affaires», précise sans ciller François-Henri Pinault. Quel meilleur choix que de surfer sur l’hystérie collective du réchauffement climatique ? Judicieux marketing ! L’investissement dans la bonne conscience est rentable. Regardez les retombées presse ! La motivation des 88 000 salariés de Pinault grimpe en flèche. Les marques du groupe (Gucci, Sergio Rossi, Conforama, etc. - longuement énumérées au générique) récoltent leur onction écolo. La gabegie consumériste des hommes, ô combien vomie dans le film, se refait une santé dans un sympathique tour de passe-passe. Chez Sergio Rossi, on trouvera un «escarpin écologique» à 370 euros. Chez Gucci, un tee-shirt en coton bio, estampillé Home, 140 euros. Comme tout est simple, finalement. Après-demain, le char d’assaut sera dans les écoles. On va l’y envoyer «accompagné d’une fiche pédagogique». La rééducation forcée a commencé. Nature contre culture… L’opportunisme contre le génie humain. Je frémis et je me sens un peu seul.


Source

Pour voir le film de propagande : http://www.youtube.com/watch?v=NNGDj9IeAuI&hl=fr

Par Ferlinpimpim
http://changementclimatique.over-blog.com/article-32324851.html

http://bridge.over-blog.org/article-32344096.html


Sur ces blogs, Changement climatique et Bridge :


liste complète



liste complète

 


_____________________________________________________________________________________



La position de la citoyenne Marie-Rêveuse :



Je viens de regarder le film De Yann Arthus.Bertrand.   Bien bien! Mais c'est toujours la même chanson. Les individus et leur responsabilité... et la culpabilité.

Le débat: Idem

Sûrement qu'il y a plein de bonnes questions de téléspectateurs, mais celles qui déroulent en bas de l'écran ont l'air d'avoir été posées par des enfants de maternelle.

Personne n'a posé par exemple: Comment préserver la planète si d'un côté on nous balance à longueur d'antennes: "Travailler plus pour consommer plus"....."Relancer la croissance....."

Ils se foutent de nous ou bien les gens sont devenus des imbéciles?

Je suis bien d'accord que tout le monde doit faire attention....donc TOUT LE MONDE!

J'ai envoyé cet
article à France 2 avec le nom de ce blog. Tintin qu' ils vont en parler! Au moins ils sauront ce qu'on peut penser d'eux!

Toutefois, si vous avez suivi jusqu'au bout vous me direz si il y a eu évolution dans le débat à la Calvi Duchmol!



Ce samedi matin:

La question que je me pose: pourquoi nous a t-on passer ce film la veille des élections?
Voudrait-on que l'on vote pour quelques-uns en particulier?

Je n'ai pas regarder le débat jusqu'au bout. Est-ce qu'il a été question de responsabiliser AUSSI les politiques?


Est ce qu'on a parler de ferroutage et de tous les moyens possibles qui ne sont pas mis en place pour limiter la casse?


Je suis aussi de ce fait sceptique sur ce que ce film (magnifique, je l'accorde) peut provoquer comme formatage au niveau mondial. Comme si le peuple était uniquement responsable. Est ce que ce n'est pas une autre façon de faire peur pour mieux faire plier?


Je grossis parfois volontairement le trait, mais il n'est pas inintéressant de se poser des questions quand il s'agit de la TV Publique...



http://mariereveuse.over-blog.com/article-32302994.html


liste complète

______________________________________________________________________________________



Mon opinion, concernant la projection de Home
la veille des Elections, en utilisant les médias complices:


C'est de la propagande AVANT les Elections pour, à travers le "glauque" Con-Bandit (agent de l'Etranger, pour moi),  affaiblir le plus dangereux concurrent de Nicolas Sarkozy.

Honteux. Tout est fait pour abattre Bayrou , on a vu ça avec le scandaleux "A vous de Juger" de la propagandiste Chabot, stratégie pour créer des tensions entre partis proches, oui abattre Bayrou - au lieu d'organiser un débat permettant aux Français de voir les VRAIS enjeux (sociaux, diplomatiques, NOM etc) des élections européennes.

Dans mes blogs, j'ai dénoncé cette projection juste avant les élections. De la propagande déguisée en faveur des écologistes de Con-Bandit, contre Bayrou (avec le concours empressé des médias pourris, relais des diktats du gouvernement). Nouvelle stratégie pour écarter les rivaux dangereux de Sarkozy qui veut le pouvoir pour longtemps, et prépare ses fils à lui succéder (Dynastie que j'ai dénoncée dès son élection).  Honteux !

Eva R-sistons



_________________________________________________________________________________



Commentaires reçus :




Si vous n'avez pas aimé Home ou que vous êtes sur le point de le regarder, je vous conseil un film qui m'a beaucoup plût : Koyaanisqatsi. Il aborde d'une très belle façon le sujet de la relation entre la vie humaine, la vie terrestre et la technologie. C'est le premier film de la trilogie des Qatsi : http://fr.wikipedia.org/wiki/Trilogie_des_Qatsi  Si vous n'avez pas d'argent et que vos propres lois vous y autorise (et si l'auteur du blog peut laisser lien :)), vous pouvez télécharger le film ici : http://torrents.thepiratebay.org/4660995/KOYAANISQATSI.4660995 

N'hésitez pas à faire part de vos commentaires concernant ce film ;¡Ya basta!
Commentaire n° 7 posté par NoToNato aujourd'hui à 03h24


Lu ce commentaire :

Visiblement le projet des élites dirigeantes et d'ammener les gens vers l'écologie malthusienne, visant a la réduction de la population, et a vouloir faire payer le troupeau pour la polution qui finalement et de la responsabilité des industriels, pas des utilisateurs payeurs. l'écologie malthusienne est une philosophie totalement dans le concept du nouvel ordre mondial, une grande arnaque de plus. 
Sur Crodoff, voir son  blog 
http://crodoff.canalblog.com/



Partager cet article
Repost0
7 juin 2009 7 07 /06 /juin /2009 01:38


Ajout d'informations concernant la possible vaccination obligatoire.:

À l'heure actuelle, les autorités n'ont pas confirmé un tel programme de
vaccination. Toutefois, pour pouvoir vacciner des millions de personnes à
l'automne, voire même des milliards, il est bien évident que les vaccins ont
déjà été commandés et qu'ils sont en cours de production. Que pourrait
impliquer une vaccination massive et obligatoire? Je ne peux me prononcer
avec certitude, mais il est certain que nous nous dirigeons vers une
militarisation de la santé.
Si une vaccination mondiale est imposée par
l'Organisation Mondiale de la Santé (OMS), nous serons alors contraints par
la force militaire (loi martiale). Ceux qui refuseront le vaccin seront
automatiquement déclarés comme un étant "ennemi de l'état" et
s'exposeront à la justice et à la détention.

D'ailleurs, Obama veut créer une loi qui permet la détention préventive de
toute personne qui s'inscrit dans le "profil terroriste". Un terroriste,
selon certaines dispositions de cette loi, sera simplement celui qui s'oppose
aux plans et orientations de son propre gouvernement! Bonjour la dictature!


Article du Figaro
4 juin 2009
H1N1: "Il va falloir vacciner tout le monde"
http://www.lefigaro.fr/sante/2009/06/03/01004-20090603ARTFIG00515-h1n1-il-va-falloir-vacciner-tout-le-monde-.php

Une question se pose ici: Si les autorités appréhendent la mutation du virus
et son retour à l'automne, avouons que c'est étrangement précis comme
prévisions, comment peuvent-ils déjà commander des doses vaccinales pour
enrayer la pandémie si la mutation est actuellement en cours? Réponse
probable: la mutation a été produite en laboratoire!
http://www.youtube.com/watch?v=r_qqirfAYg0&feature=related

Article sur Agora Vox
4 juin 2009
HIN1: "Pourra-t-on refuser une vaccination obligatoire?" (Quels-sont les
véritables enjeux?)
http://www.agoravox.fr/tribune-libre/article/hin1-pourra-t-on-refuser-une-56985

Du 8 au 11 juin prochain, à Montréal, aura lieu une réunion au sommet des
grands leaders mondiaux dont le thème est: "S'adapter au Nouvel ordre
mondial". Ce concept de gouvernance mondiale (dictature obligarchique) n'est
plus une "théorie du complot", mais bien une réalité qui s'installe en ce
moment sous nos yeux.
http://www.conferencedemontreal.com/

Vers le "royaume" et le "règne de la bête"...
http://consciencedupeuple2007.blog.mongenie.com/index.php?idblogp=473931

Le film de propagande HOME, diffusé simultanément le 5 juin dans près de 130 pays, que vous pouvez écouter sur Youtube, a été financé, au coût de 100
millions d'euro, par la famille royale d'Angleterre et d'autres gros joueurs
de l'élite mondiale. Al Gore est aussi intimement impliqué dans ce
documentaire. Au nom de la catastrophe environnementale, parce que nous
sommes les méchants pollueurs et responsables du désastre climatique, nous
serons très bientôt taxés sur chaque bouffée d'air que nous respirerons et
sur chaque kilomètre que nous parcourerons!

Isabelle
webmaster@consciencedupeuple.com
Partager cet article
Repost0
7 juin 2009 7 07 /06 /juin /2009 01:20

« L’Iran est à portée de Rafale »


Lellouche : Néoconservateur français

Reçu ce mail :

En ce jour anniversaire du débarquement allié, voilà que les médias sionistes se déchaînent à nouveau pour appeler à nouveau à la guerre :  bel exemple pour le jour-J et belle leçon pour nos gamins s'ils entendaient çà. Ils vont nous sortir bientôt le Chant du Départ

http://www.agoravox.fr/actualites/international/article/l-iran-est-a-portee-de-rafale-57069

Bien à toi.

Philippe.

_____________________________________________________________



Voici l'article :


« L’Iran est à portée de Rafale » annonçait allègrement le journaliste de France Info le matin du 26 mai 2009. Cette joyeuse annonce contrastait tristement avec l’agressivité envers un pays qui n’est pas en guerre contre la France !
On provoque un pays en installant une base militaire à quelques centaines de kilomètres seulement de ses côtes, on fanfaronne dans les grands médias et on appelle cette agression, comble du cynisme, « Camp de la paix ».

En effet Nicolas Sarkozy a inauguré le 26 mai la première base militaire française à Abou Dhabi très loin de la France et très proche de l’Iran. Est-ce une manière de sortir de la crise en prolongeant la guerre économique par la guerre tout court ? La question mérite d’être posée. Non seulement la guerre peut fournir des débouchés intéressants pour la bourgeoisie, mais les foyers de tension se multiplient dangereusement à travers la planète : Afghanistan, Pakistan, Soudan, Tchad, Irak, Israël, Nigeria, Somalie, etc. etc. Et dans le Golfe, région hautement stratégique où transitent à travers le détroit d’Ormuz près de 40 % de pétrole, l’armada américaine est puissamment présente. Les classes dominantes des pays impérialistes, grands et petits, mettent ainsi en permanence le monde en état de guerre larvée et montent les peuples les uns contre les autres.

Dans l’avion de Nicolas Sarkozy, il y avait non seulement le ministre de la Défense, Hervé Morin, et trois autres ministres mais surtout toute une kyrielle de patrons dont l’avionneur Charles Edelstenne patron de Dassault Aviation : l’État au service d’une bourgeoisie avide de profit quelque soit le moyen y compris le plus abject, la guerre. Des milliards d’euros sont à portée de main comme l’Iran est à portée de Rafale. Dassault espère vendre justement 60 Rafales aux Émirats pour un montant de 6 à 8 milliards d’euros(1). Cette base dirigée essentiellement contre l’Iran, peut également servir de vitrine commerciale à d’autres engins de mort. Les affaires commerciales et les affaires militaires entremêlées conduites par le chef de l’État lui-même viennent assouvir cette insatiable soif de profit de la classe dominante.
 
La bourgeoisie, poussée par ses propres intérêts de classe, engage ainsi toutes les autres classes dans un éventuel conflit criminel : « Si l’Iran attaquait, effectivement, nous serions attaqués aussi » (2). Tout est dans le « nous ».Or ce ne sont pas les enfants de cette classe qui reviendront dans des cercueils recouverts du drapeau tricolore, mais bel et bien ceux des classes populaires. La bourgeoisie encaisse les milliards d’euros aujourd’hui, laissant aux familles défavorisées, si par malheur la guerre éclatait, le soin de compter demain ses morts. « On croit mourir pour la patrie et on meurt pour des industriels » disait Anatole France.
 
Mourir à la fleur de l’âge à Abou Dhabi pour enrichir Dassault et d’autres marchands d’armes, voilà, pour les enfants de ces familles, une terrible perspective qui risque, malheureusement, de se réaliser. L’exemple afghan est là pour le rappeler. D’autant plus que les Émirats arabes unis (EAU) se trouvent dans une région que l’on ne peut qualifier de paisible. Israël n’est pas loin, et sa détermination à vouloir détruire les installations nucléaires iraniennes est connue du monde entier. Cette destruction est devenue l’obsession des dirigeants israéliens qui veulent garder, coûte que coûte, leur monopole nucléaire dans la région : « Nous tenons à souligner que le plus gros problème au Moyen-Orient actuellement, c’est l’Iran » déclarait Avgdor Lieberman le ministre extrémiste des affaires étrangères israélien(3).
 
Israël possède déjà une certaine expérience dans ce domaine. En 1980, il a détruit totalement le site d’Osirak qui regroupait l’essentiel des installations nucléaires irakiennes. De leur côté, les iraniens,eux aussi, sont déterminés à mener jusqu’à son terme,vaille que vaille, leur programme nucléaire. Que vient faire Sarkozy avec sa base militaire entre ces deux États au bord de la guerre ? Sarkozy est un ami de l’État d’Israël. C’est ce qu’il a affirmé dans un discours à la Knesset le 23 juin 2008 : « Il y a entre Israël et la France une amitié profonde qui a résisté depuis 60 ans à toutes les turbulences de l’Histoire (…) je suis venu la renouveler, la renouveler solennellement au nom du peuple français » (4) rien que cela ! Et en même temps, il affiche clairement et fermement son hostilité pour l’Iran et pour son programme nucléaire « le programme nucléaire militaire de l’Iran appelle une réaction d’une extrême fermeté de toute la communauté internationale. Israël doit savoir qu’Israël n’est pas seul ! La France est déterminée à poursuivre avec ses partenaires une politique alliant des sanctions de plus en plus dures »(4).
 
Sarkozy voudrait-il engager la France comme force supplétive des Etats-Unis et d’Israël contre l’Iran ? Voudrait-il entraîner la France dans un conflit qui n’est pas le sien et dont les conséquences seraient tragiques pour tous les peuples de la région ? Ce qui est sûr, c’est que Sarkozy engage toute la France pour satisfaire les intérêts de la classe qui l’a porté au pouvoir et pour laquelle il sacrifie toute son énergie.
 
Précisons que Dassault Aviation traverse une période difficile. L’avionneur va mettre 2000 personnes au chômage partiel en France et licencier quelques centaines de salariés aux États-Unis. Dassault Aviation n’a jamais réussi à exporter son avion de combat Rafale. « Un contrat sur le Rafale résoudrait une grande partie des problèmes »(5). Abou Dhabi sera peut-être le premier client de Rafale. Le salut de Dassault viendra peut-être des émires du pétrole mais surtout des tensions qui règnent dans la région. On comprend dans ces conditions pourquoi Sarkozy déploie autant d’efforts pour convaincre les dirigeants des EAU à acheter Rafale. Mais Sarkozy a défendu également à Abou Dhabi les intérêts d ’autres entreprises françaises comme Areva, Total, EDF etc. Il est le serviteur des industriels français. C’est un gouvernement de classe au service d’une seule classe, la bourgeoisie.

 

D’une manière générale, les tensions, les conflits et les guerres servent les intérêts de cette classe. Son système, le capitalisme, n’est nullement incompatible avec ce terrible fléau qu’est la guerre ; bien au contraire. Elle lui permet, entre autres, de dépasser ses contradictions, de relancer l’économie surtout lorsque les autres moyens « plus classiques » s’amenuisent. Étrange système pour qui la paix constitue un problème et la guerre une solution. Dans le système capitaliste, le profit a pris toute la place, et pour le réaliser il ne recule devant aucun moyen même le plus hideux.


« Le capitalisme porte en lui la guerre comme la nuée porte l’orage » disait Jaurès qui a combattu de toutes ses forces la guerre et l’impérialisme français avant d’être assassiné en 1914.


Mohamed Belaali

----------------------------------------------------


(1) http://www.lepoint.fr/actualites-monde/2009-05-25/vente-du-rafale-dassault-les-negociations-
avec-les-emirats-se-poursuivent/924/0/346296

(2) http://www.ouest-france.fr/actu/economieDet_-Sarkozy-vendra-t-il-des-Rafale-aux-emirats-_3634-943852_actu.Htm

(3) http://www.lefigaro.fr/international/2009/05/05/01003-20090505ARTFIG00015-israel-lance-une-offensive-diplomatique-contre-l-iran-.php

(4) http://www.diplomatie.gouv.fr/fr/pays-zones-geo_833/israel-territoires-palestiniens_413/france-israel_1160/visites_8647/discours-prononce-par-m.-nicolas-sarkozy-devant-knesset-23-juin-2008_63849.html

(5) http://www.leparisien.fr/flash-actualite-economie/dassault-aviation-annonce-chomage-partiel-en-france-et-licenciements-aux-usa-11-05-2009-509077.php

http://bridge.over-blog.org/article-32291814.html

http://www.agoravox.fr/actualites/international/article/l-iran-est-a-portee-de-rafale-57069

Partager cet article
Repost0
7 juin 2009 7 07 /06 /juin /2009 00:49




Le traitement médiatique de cette affaire (A vous de Juger, altercation Cohn-Bandit et Bayrou) est incroyablement partial pour tous les téléspectateurs qui ont vu l’émission. Certains doivent être effrayés des révélations que Bayrou a promis de faire lundi sur les manipulations des sondages... et les médias qui les publient.

Reporters sans frontière classe la France en dernière position de l’Union Européenne.. derrière l’Italie et la Roumanie en ce qui concerne la liberté de la presse.

Je vous engage à regarder le reportage diffusé cette semaine sur le sujet par la Télévision Suisse Romande.. un reportage qui ne sera jamais diffusé sur les chaines françaises.

http://minilien.com/?HmCXt7Swxk

Cordialement,

Antoine Vielliard
Partager cet article
Repost0
6 juin 2009 6 06 /06 /juin /2009 14:31

Dees


Crime d'apologie de la guerre
déguisée en commémoration pour la Liberté !
Par Eva, R-sistons à l'intolérable
 


 
Horreur ! Lavage de cerveaux, bourrage de crâne, la télé aux mains du Clan qui dirige la France, officie ! Sa grande prêtresse, l'ambassadrice de la guerre qui adore faire la promotion des armées et de leurs épopées pour les multinationales tueuses, distille son "venin" commémoratif, nostalgique des grandes guerres, en compagnie du plus néoconservateur (Bush, vous vous souvenez ?) des commentateurs !

Oyez bonnes gens, les Américains sont nos sauveurs, nos libérateurs, scellons l'amitié entre les (criminels) Américains et les (veaux) français ! Surtout, silence sur les vrais libérateurs russes, au prix de 27 millions de morts ! Oui, oyez, bonnes gens, voici la propagande qui coule à flots pour nous faire aimer la guerre "pour la patrie" (des multinationales, apatrides), et les "bons" Américains (qui ont déversé tant de bombes aux quatre coins de la planète sur les citoyens reconnaissants, les Vietnamiens, par exemple, avec des générations de malformés comme bientôt les Palestiniens) !  Préparez-vous, chers Lecteurs et chères Lectrices, à sacrifier votre existence pour permettre aux Yankees de conserver leur niveau de vie, la jouissance de leurs piscines bien chauffées ou leurs enseignes lumineuses qui tapissent entièrement leurs villes dédiées à Mâmon ! Oui, ça vaut la peine de tout donner pour la Liberté à la sauce OTAN, jonchée de cadavres juteux pour les grandes banques et les Médias friands de sang ! 

Allons, enfants de la patrie, regardez comme c'est beau toutes ces décorations, vous n'avez pas envie, si vous avez la chance de survivre, d'avoir une place d'honneur lors des commémorations à la gloire des guerres passées, et préfiguratrices des joyeuses odyssées à venir !!!

Et voici Eric Besson, Yago le traître, et toute la panoplie des Ministres, et bien sûr les fils Sarkozy, dont l'un s'est coupé les cheveux, faut bien préparer la succession du père ! La DYNASTIE sarkozienne défile devant nos yeux ! Avec le plaisir, en prime, de se rincer l'oeil avec la jolie poupée présidentielle, cette fois habillée ! Et qui va voter pour son époux, cette fois-ci ! Une voix en moins pour la Gauche, pffff !



Morceaux choisis de ces apologies de la guerre, "la guerre, cette cause plus grande que nos vies, ces héros auxquels nous devons tant" (Sarkozy). Remarquez qu'ils ne font jamais la guerre eux-mêmes, ceux qui les décident ! Ils les font par procuration, les salauds !

Le 8 mai (décidément, on est gorgé de faits d'armes ! Les marchands de mort propriétaires des grands Médias, doivent jubiler !! ):

" Ils se sont sacrifiés pour écrire l'Histoire de France ! "

" L'Histoire de France s'est bâtie sur des morts " !  (Vous ne préférez pas, vous, qu'elle se bâtisse sur des vivants ??? On est trop nombreux, peut-être, hein, Rockefeller and Co ???).

" Une plongée dans un siècle de courage, de sang, de larmes ! "

" Les héroïnes oubliées de l'Histoire ! "

" Si les femmes s'arrêtaient de travailler pendant la guerre, les guerres s'arrêteraient ! "



" Les guerres font les héros ! "

" TOUT risquer pour l'honneur de libérer la France ! "

" Des millions d'hommes se sont battus en chantant la Marseillaise ! "

" Enfants de la patrie, le jour de gloire est arrivvé ! "


Et ce 6 juin : 

" Des images glamour, qu'on retiendra ! " Ah, chère Marie Drucker, glamour Marie Drucker, tu feras les guerres, toi, et tes enfants, ou tu les feras faire par les autres ? Tu te délectes, hein, et par ta naissance tu aspires sans doute de tout ton coeur, de toute ton âme, de toute ton énergie, comme la Monique Atlan, à une bonne confrontation nucléaire contre l'Iran, au nom de la sécurité officiellement, en fait pour d'autres raisons qui nous sont bien étrangères à nous Français !

Petite anecdote, Mme l'ambassadrice des Marchands d'armes: Quand j'étais journaliste pour la télévision française, on m'a censuré mon émission qui devait présenter "l'Association internationale des femmes pour la paix". Faut pas faire de la pub pour la paix quand on officie pour les Médias (une SPECIFICITE française !) aux mains des marchands de mort, hein ? Ca te convient, toi, femme ? Quand feras-tu toi-même les guerres pour lesquelles tu fais en te délectant la propagande permanente ???? Que je ne te rencontre pas ! Crois-moi, tu passerais un très mauvais quart d'heure, au nom des peuples que je représente, MOI ! Des peuples qui te crient leur mépris, leur dégoût, grande prétresse de la mort par les armes pour défendre le niveau de vie de "l'Elite" et de ses larbins ! Oui, tu n'as pas intérêt à me rencontrer, car crois-moi je te rentrerais dans le lard, au nom de tes glorieuses victimes pour, soi-disant, la patrie !!! 

Roulement de tambours. Tous au garde à vous devant les rescapés ! Et Harper, le valet soumis à l'Empire est là, à côté de Sarkozy ! Et l'engeance présidentielle, les fifils à papa futurs candidats à la Dynastie qui a pour mission de détruire la France !

Français, ne marchons pas à la guerre ! N'écoutons pas les mensonges des Médias vendus aux assassins de l'humanité ! Ne donnons pas notre vie pour les banquiers et leurs hommes de mains ou des médias !!! Et vous, nous, femmes, faisons la grève du zèle si par malheur une guerre éclate, cessons de travailler à la mort de nos hommes et à la ruine de nos patries !!!! Anatole France, au si grand nom justement, disait que les guerres se font pour les industriels ! Oui  amis Lecteurs et Lectrices, pour le déshonneur des multinationales assassines !

Et je pensais que pour une fois cette mémoire-là nous épargnerait la corvée quotidienne d'entendre parler de l'événement "majeur" de l'humanité, la Shoah des SEULS Juifs, mais pas du tout, c'est encore et toujours une occasion de rappeler de rappeler de rappeler... Nous sommes des oies gavées à en crever de rage ! Et par exemple, " la guerre s'est terminée par la découverte des camps de concentration ". Non M. le commentateur, la guerre s'est terminée par 60 millions de morts, dont 27 de Russes dans des conditions autrement effroyables, dans le froid et la famine ! La guerre s'est terminée par des souffrances inouïes, des vies brisées, disloquées, handicapées mentalement ou physiquement, ruinées, et des hordes de veuves et d'orphelins... et la domination de ces USA maudits sur le monde, pour sa perte, pour d'autres guerres, d'autres profits, d'autres monstruosités relevant du Tribunal de Nuremberg ! Et c'est devant un tribunal pour crimes contre l'humanité, aujourd'hui, que tant d'Américains, d'Anglais, de Français, d'Israéliens, devraient se trouver, et pas face aux micros des collabos des marchands de mort..

Toute la racaille est là, le gratin de tous les pays anglo-saxons et leurs laquais ! Pauvres peuples écrasés de mépris et physiquement, et matériellement, pour le seul profit de quelques illuminés au sommet ! Qu'ils soient maudits !
Maudite soit la guerre !!!


 
"Ces gens ont accompli des choses extraordinaires pour la Liberté, pour que l'humanité vive plus libre ! ". Imposture ! Jamais la démocratie, la liberté, n'ont été autant menacées ! Jamais elles n'ont été autant assassinées ! Avec l'Europe, et bientôt le Nouvel Ordre Mondial, nous pénétrons dans un monde totalitaire qui nous asservira tous, nous mettons en place la société décrite par Orwell ! La barbarie pure !

"La guerre, cette cause plus grande que nos vies, ces héros auxquels nous devons tant" ! Tu parles, Sarkozy, on s'en passerait, de ces héros ! La prof de Français qui m'a donné le goût de cette matière, Melle Anne Le Chevalier, a vécu seule TOUTE sa vie, dans le désespoir, le chagrin, sans enfants, à cause de vos putains de guerre, en fidélité au fiancé qu'elle a perdu pour contribuer à l'enrichissement des sales vampires du capitalisme ! Maudits soient ces vampires monstrueux, prêts à sacrifier la vie des autres pour grossir leurs portefeuilles !
" Vous êtes le symbole de l'Amérique que nous aimons, l'Amérique qui se bat pour la démocratie, la liberté, les droits de l'homme, vous représentez l'Amérique généreuse " (ah, elle existe, celle-là ?), dit Sarkozy en lisant le discours préparé à son intention. " Nous avons fait l'Europe contre la guerre... construire un monde meilleur où le Droit remplace la force ! Une Amérique fidèle à ses valeurs, voilà l'Amérique que nous aimons... ".  Le Droit ? Vous osez prétendre défendre le Droit, alors qu'il est violé en permanence, notamment par les Israéliens, qui piétinent allégrément toutes les résolutions internationales et les accords signés ????

Sarkozy évoque évidemment les " menaces d'une autre nature aujourd'hui; que deviendra le monde s'il est livré au terrorisme - sinon à quoi aura servi tant de sacrifices ? ".. " Le seul hommage à rendre est de chercher à être digne de ce qu'ils ont accompli  ... Ils sont morts pour que nous puissions vivre...."

Non, M. Sarkozy, ils sont morts pour que les industriels de l'armement et les banquiers et leurs valets au sommet des Etats ou dans les médias, puissent prospérer !

" Le seul rêve qui vaille est celui de la Paix, de la Justice, conclut, soudain inspiré ", Sarkozy. Merci M. Guaino pour le discours ! 

Harper prend la parole. Moi j'enfermerai tous ces malfaiteurs de l'humanité en prison !  C'est leur UNIQUE place !!!



Et voilà Brown, qui avant probablement d'être poussé dehors par les Anglais, prend la parole au nom de son peuple.  Et quoi donc ? Mais l'holocauste, encore ! Encore ! encore ! Encore ! Encore ! Pouah !!! Quelle indigestion malsaine !!! Ah, le triomphe du Bien sur le Mal ? Tiens, mais Brown tu reprends maintenant le discours du criminel Bush, grand menteur devant l'Eternel ou plutôt Satan ??? Et quoi encore ? Triomphe de la vérité sur le mensonge ??? Tiens donc, mensonge ! Ce sont les Russes, les libérateurs, pas les Anglo-Saxons, au contraire eux ont été derrière la programmation de cette sale guerre, avec les grand industriels de la Chimie ! Ah, voilà maintenant Anne Franck qui est évoquée, qu'est-ce qu'elle fait là, en cette occasion ? Il paraît d'ailleurs qu'elle n'aurait jamais existé, je l'ai souvent lu, et qu'elle aurait été créée pour faire pleurer dans les chaumières et pour être utilisée à des fins militaro-financières !!! Je n'ai pas fait de recherches, je ne me prononce pas, je dis simplement,avec la Sagesse populaire, qu'il n'y a pas de fumée sans feu, et que les citoyens sont si manipulés en PERMANENCE, qu'on peut en effet imaginer que c'est une manipulation de plus !

Et ras-le-bol de vos commémorations pour glorifier l'Empire du Mal, ras-le-bol de vos commémorations la veille des élections, ras-le-bol de vos commémorations qui anesthésient les consciences, et les préparent à mourir pour vous enrichir, vous les monstres à visage humain, n'hésitant pas à PROVOQUER les guerres pour que le Capitalisme prospère toujours plus !

Nous ne vons disons pas merci. Nous crions notre mépris à votre face d'assassins ! Et dans les coulisses, pendant que vous amusez la galerie avec vos discours creux, votre rhétorique à la gloire des guerres et de l'amitié avec des Etats hautement criminels, vous êtes en train de préparer la grande, la vraie, la suprême, l'ultime "Shoah" planétaire, celle qui mettra fin à l'existence de 60 à 80 % de la population, pour un meilleur partage des richesses, pour vous  permettre de vous empiffrer encore plus et d'acheter des palais partout, et d'avoir des salles de bains en ivoire ou en diamants !

Maudite soit la guerre, et maudite soit leurs planificateurs et leurs promoteurs !


 

                                  Alors, la Drucker,
                     tu veux que tes enfants finissent comme ça ?
                     Tu ne dois pas être mère pour appeler à
                                  " mourir pour la patrie " !


Merci aux camarades russes

qui ont libéré l'Europe de la tyrannie mortifère nazie, au prix de 27 millions des leurs ! Merci pour leur sacrifice immense, le plus grand de l'Histoire de l'humanité ! Au nom du peuple français, je vous demande pardon pour ces commémorations destinées à sceller l'alliance mortelle des Français, des Européens, avec l'Empire militaro-financier qui dévaste la planète et fait le malheur des peuples ! Merci, amis russes, MERCI !

Eva, R-sistons à l'intolérable
 

Partager cet article
Repost0
6 juin 2009 6 06 /06 /juin /2009 14:25

Aung San Suu Kyi manipule l’opinion internationale



Perfide parmi les perfides, Suu Kyi a comploté avec l’Américain John Yettaw -on ne sait s’il est un espion ou son petit ami-  pour dresser une fois de plus le monde contre le Myanmar.

 

Les limites de la bienséance ont été une fois de plus franchies par la sorcière démocrate qui a tenté de manipuler la justice à ses propres fins. En enfreignant volontairement ses conditions de mise en résidence surveillée, l’opposante espérait un procès qu’elle transformerait en tribune d’où elle rameutera les nations étrangères, des ignares d'occidentaux jamais en peine de nuire à la nation.

 

Mais la justice n’est pas dupe des ses flageantes manipulations et la loi sera appliqué dans toute sa rigueur. 
 

Marre de lire des articles sur l’héroïne démocrate, prix Nobel de la paix et égérie d’un Occident bien-pensant, un coup d’œil sur les déclarations des officiels birmans est des plus intéressant.

 

Ce n’est plus le lourd complot de la junte dénoncé par la LND, c’est le complot de la « sorcière démocrate ». Ainsi la « sainte » ne serait pas si sainte et aurait sciemment provoqué cet incident nautique dans le seul but de forcer la justice à braquer ses projecteurs sur elle... Ce qui n’allait pas manquer de provoquer un émoi -passager- de l’Occident qui l’oubliait ces derniers temps.

 

Vu à des milliers de km cette position vous parait ridicule, grotesque, débile, etc. Erreur, grossière erreur, les Asiatiques sont passez maîtres dans l’art de la mauvaise foi. Regarder Mao, l’histoire officielle en retient ¾ positif… Regarder les Khmers Rouges personne n’était responsable, personne n’était au courant, tout le monde obéissait aux ordres sauf HS. Regarder de plus près le nouveau gouvernement thaïlandais qui accuse les chemises rouges d’avoir ruiné l’économie du royaume et fait l'impasse sur l’occupation des aéroports par les chemises jaunes.

 

Et enfin regardez cette junte birmane qui exploite sans vergogne la stupidité d’un illuminé. Ce n’est pas vraiment un complot mais un concours de circonstance qui permet aux généraux d’écarter Aung San Suu Kyi des élections qu’ils préparent. Il fallait un motif, celui là ou un autre qu’importe, le verdict est décidé depuis longtemps, ne manquait que l’histoire d’emballage.

 

Fascinant asiatiques qui a force de marteler des énormités, les transforment en réalité quitte a éradiquer les faits qui les dérangent. Le plus délirant c’est qu’ils y apportent une telle conviction qu’ils semblent eux même y croire.

 

Et vous pouvez croire les généraux birmans, Aung San Suu Kyi est coupable. En mémoire de son héros national de père elle sera condamnée à une peine légère…   5 ans vraisemblablement.

http://chroniques-d-asie.over-blog.com/article-31791026-6.html



Sur le sujet, voici ce qu'il faut lire :


http://chroniques-d-asie.over-blog.com/article-32088046.html

et de loin :

http://chroniques-d-asie.over-blog.com/article-20485427.html

Partager cet article
Repost0
6 juin 2009 6 06 /06 /juin /2009 05:19
http://annuairebunny.a.n.pic.centerblog.net/9hrc3pw7.jpg

il y a  18 min

Le Post birenbaum - LePost

 


Hier soir l'émission "Temps présent" sur la Télévision
Suisse Romande (TSR) a dressé un portrait accablant du Président Sarkozy.

Sujet : ses rapports tendus et complexes (et réciproquement) avec les journalistes français.

Un reportage qui, après avoir montré les difficultés de l'équipe suisse qui espérait approcher le Président (ce fut impossible), voulait convaincre, preuves à l'appui, que les journalistes français sont comme tétanisés (entre un prudent silence et l'auto-censure) par ce "Sarkozy, vampire des médias" (c'est le titre du sujet).

J'ai regardé l'émission.

Vu de France, je dois bien avouer qu'on commence par regretter que bien peu de journalistes (français) ou d'autres témoins, apportent dans cette émission de nouveaux éléments "à charge" au delà de tous ceux (certes nombreux) que nous connaissons déjà...

Bien sûr, Patrice Machuret, journaliste à France 3, auteur du livre L’enfant terrible, révèle qu'en "off" le Président, énervé par son livre, l'aurait qualifié de "crétin" et de "honte de la profession". Mais au pays du "casse toi, pov'con", le "crétin" reste finalement assez mesuré...

On apprend aussi que, désormais, le correspondant en France du Matin - le journal suisse qui avait osé briser l'omerta et sortir le premier les informations sur le départ de Cécilia Sarkozy, en 2005 - travaille toujours en France, mais caché sous un pseudonyme...

Le patron du journal, explique, en effet, face caméra : "Il ne devrait surtout pas se trahir parce qu'il subirait des conséquences. On a vu avec d'autres journalistes, ce qui s'est passé... Il va pas se faire tuer comme en Russie... Mais il subit des conséquences... "Sur sa vie économique"... termine alors le journaliste qui l'interviewe... "Oui... j'en suis certain" rajoute alors le patron du Matin. Dommage, en l'occurrence, que son interviewer ne l'ait pas laissé finir tout seul...

Alain Genestar vient ensuite, en assez cocasse martyr du Sarkozysme. Il est accompagné de son chien... Comment ne pas y voir une sublime (involontaire ?) référence au célèbre discours de François Mitterrand à l'occasion de la mort de Pierre Bérégovoy ?

L'ex-patron de Paris-Match déroule pour la Xième fois son "haut fait d'arme"  : la publication de la photo de Cécilia Sarkozy avec Richard Attias, à New York, à la "une" de Match. Et le licenciement qui en suivit. Rien de neuf.

David Pujadas est, lui, interviewé à propos des récents changements dans l'audiovisuel public et les nominations de ses patrons par le pouvoir : "un pari compliqué". Il en pointe les risques pour l'information, l'heureux nommé étant "redevable de quelque chose au pouvoir exécutif"... D'où le risque de l'auto-censure.

La courageuse Audrey Pulvar évoque, elle, clairement cette auto-censure chez certains de ses confrères, avant de revenir sur l'échange très très musclé qu'elle avait eu avec le Président et que j'avais pointé, sur Europe 1 et sur Le Post, dès le lendemain...

La journaliste de France 3 explique : "Ça aurait pu déraper... Et... moi, j'étais dans une position où j'aurais pu en profiter pour prendre l'avantage à ce moment-là. J'ai préféré faire l'inverse, c'est à dire lui tendre une perche en lui disant 'oui en tant qu'être humain, vous sous-entendez en temps qu'être humain, et non évidemment en tant que femme noire'..."
Un comportement qui honore l'intelligence d'Audrey Pulvar.

J'imagine d'ailleurs assez mal comment l'échange aurait pu tourner si elle avait agi différemment...

Vient ensuite l'épisode du "off" de France 3 (avant la même interview) et la plainte - un peu forcée par le pouvoir - de France 3 contre des journalistes de Rue 89 et de France 3... Surprenante chute ici : la voix off (un peu trop omniprésente tout au long de l'émission) explique : "Face à au soutien du monde médiatique et à l'ampleur que prend cette affaire Les quatre journalistes seront relâchés le jour même..."

Rappelons tout de même à nos confrères suisses (et rassurons-les) que les journalistes entendus dans cette "affaire" n'ont tout de même jamais craints un seul instant d'être placés en détention !

J'aurais pu aussi évoquer Jean-Michel Thénard qui évoque la "presse de révérence" à la française... Les quelques mots trop rares (normal, je fais de la lèche à mon producteur...) de Daniel Schneidermann, à propos de la non reconduction de Jean-Paul Cluzel à Radio-France... Et les quelques instants passés avec l'ami Didier Porte qui, suivi par l'équipe de la TSR, l'oute publiquement au micro du "fou du Roi" sur France inter... Pas idéal pour leur faciliter le travail !

Évidemment, à la fin de l'émission, un téléspectateur suisse a certainement beaucoup appris sur l'état plutôt problématique de notre démocratie, observée du seul point de vue des rapports entre notre Président et lémédia.

En revanche, ici, nous sommes tellement blasés et habitués à la situation que la dramatisation un peu forcée du sujet conduira probablement les téléspectateurs français à en sourire (jaune).

Mais que je suis niais !!!

Pourquoi donc évoquer la réception du sujet par des téléspectateurs français (en dehors de ceux qui captent la TSR) ?

Là, c'est moi qui suis complètement Hors-sujet !

Ce reportage, aucun patron de chaîne française n'osera(it), ne pourra(it), ne voudra(it) - rayer les mentions inutiles - le diffuser  !

D'où l'utilité du Net...

À vous de juger comme dirait l'Autre (qui, bizarrement, n'était pas dans le sujet...).

L'émission de la TSR est en ligne ici et, outre les deux extraits, dans un monde idéal, elle apparaîtra intégralement dans ma page, un peu plus tard dans la journée

http://vigicitoyen.canalblog.com/archives/2009/06/05/13971742.html

Partager cet article
Repost0
6 juin 2009 6 06 /06 /juin /2009 01:43

             
Imaginez que vous êtes artiste peintre.

Vous sortez de votre boite de tubes de gouache un vert jade et un orange. Vous mettez une lentille de chaque sur une palette et vous mélangez soigneusement le tout. Vous voyez la couleur qui en résulte ? On appelle cela caca d'oie. C'est une teinte improbable, totalement immonde, à laquelle on ne peut vraiment qu'attribuer une odeur et pas un ton. Cette odeur, elle pue le fumier de ferme mélangé au crottin de cheval le tout arrosé de lisier de porcs.

Ca y et ? Vous y êtes ? Vous la sentez cette odeur nauséabonde qui fleure bon les chiottes publiques ?

En tout cas, si vous avez manqué la passe d'arme désormais célèbre d' "A vous de juger", vous avez là une idée de ce qui s'est passé entre le représentant des Verts et celui du MoDem.

En politique, pratiquement tous les coups bas sont permis tant qu'ils s'adressent aux programmes, aux partis ou aux élus en général mais lorsqu'ils visent directement la personne hors du contexte politique, il ne s'agit plus de coup bas mais d'agression caractérisée, de tentative d'homicide.

Les insultes n'ont jamais été un programme de gouvernement qu'il s'agisse de France ou d'Europe. Ce qui devait être un grand débat n'a été qu'un grand déballage, un spectacle de guignol orchestré de main de maître par France 2 en général et Madame Chabot en particulier.

D'abord, alors qu'il y a 161 listes déposées pour cette élection, on limite le débat à 8 partis ou groupes, laissant de côté des organisations qui peuvent avoir leur mot à dire, même s'il n'est partagé que par une infime partie de la population. En bon français, Madame Chabot, cela s'appelle mettre un coup de poignard dans le dos de la démocratie et je ne comprends pas que le pouvoir si enclin à mettre le peuple sur un pied d'égalité (le plus petit pied possible) puisse tolérer qu'en la matière, l'égalité ne soit pas la règle. Ensuite, pour couronner le tout, France 2 répartit (sur les conseils de qui ? Mystère) les face à face de sorte que les débats se terminent par des "couples" qui n'aient pas à démonter autre chose que leurs infimes différences. Cela se nomme de la tromperie. Et il y a fort à parier que les partis de gauche comme de droite qui se sont retrouvés dans cette dernière situation n'avaient que le choix de passer sous les fourches caudines de la télé … guidée.

Finalement, le spectacle réalisé brillamment par la Deux, a eu son clou indiscutable au moment du face à face, pardon, du duel entre le vert et l'orange.

Ca y est, vous pouvez être fière, Madame Chabot, vous avez atteint vos buts:

- Discréditer les VERTS et le MODEM,

- Démontrer les hachures et déchirures de la gauche

- Semer un peu plus le trouble dans l'esprit des électeurs fragilisé par la non campagne électorale organisée.

Ainsi, l'abstention sera plus forte qu'espérée et profitera, comme de coutume, à la droite qui, ne l'oubliez pas (mais je vous fais confiance pour ça) va nommer votre nouveau patron.

  


http://aymard.over-blog.com/article-32292861-6.html

Partager cet article
Repost0
5 juin 2009 5 05 /06 /juin /2009 22:34

Mes amis,

Voici ce que je viens de publier
sur mon blog R-sistons à l'intolérable.

Et ce que j'ai ajouté à la fin,
qui concerne directement les médias !

Eva R-sistons

 



Les médias pètent les plombs !
La Droite pète les plombs !

Il faut voter Bayrou !

D'abord, abattre Sarkozy, la droite ultra-libérale !
Seul Bayrou peut vaincre Sarkozy !
Ensuite, il faut battre Bayrou, et le P.S. !
Et mettre en place une vraie gauche, 
qui n'aura pas honte de se dire socialiste !


Finalement, alors que j'ai soutenu le Front de Gauche,

contre les médias menteurs, assassins de la démocratie,
contre Sarkozy assassin de la France,
je voterai Bayrou !

Reprenons par le début. 
Je suis Gaullienne de Gauche, 
pour le rassemblement le plus large possible
et pour une France indépendante de l'Empire,
de l'Occident, de l'Argent !
Mais je suis aussi de Gauche,
adversaire irréductible du Capitalisme
financier, ultra-libéral,
qui sacrifie l'économie à la Finance,
l'emploi à l'actionnariat,
les travailleurs au Capital,
le Droit du Travail au Droit des Affaires,
le peuple au Medef !

La crise doit nous amener à repenser le Système,
très exactement à changer de système,
et par exemple, à nationaliser
en premier lieu, la monnaie, les banques !
L'économie doit être au service de l'homme,
et non son fossoyeur avec
l'homme au service de l'economie,
pire encore de la Finance,
pour au final être broyé par elle.
Le Capitalisme  est notre ennemi !
Sa voracité est telle, qu'il conduit
inmanquablement aux guerres qui tuent.

Jusqu'à cet après-midi, mon choix était fait:
En faveur du Front de Gauche,
une Gauche authentique, et de gouvernement
(car je suis pragmatique)
derrière un homme à la vue pénétrante,
et derrière une femme de tous les combats.

Le refus de voter est grave,
car il est ambigu,
il se confond avec celui des pécheurs à la ligne,
et il fait le jeu de Sarkozy, au final.  

Quant à la Liste anti sioniste,
mal dénommée d'ailleurs car elle combat 
le néo-sionisme impérialiste et prédateur,
la question ne se pose pas. 
Je n'habite pas l'Ile de France.
Il est bien évident que son combat est juste,
puisqu'elle a le mérite, pour la première fois
et courageusement, d'attirer l'attention
des Français sur un phénomène mal connu:
L'emprise totalitaire du néo-sionisme
sur la politique française,
surtout depuis l'élection de Sarkozy. 
Au risque de faire perdre à la France son âme,
sa culture, ses valeurs, son indépendance.
C'est intolérable, et au nom du courage
de dénoncer l'intolérable,
au nom de la liberté d'expression
je salue cette liste originale
- et nécessaire, pour le débat,
la liberté, la démocratie.

J'admire le panache de Nicolas Dupont-Aignan,
authentique Gaulliste, et social,
qui a su, comme M. Mélenchon
dire NON à l'Europe ultra-libérale. 
Sa voix est forte, sa voix est juste,
et elle a été boycottée par les médias infâmes
car elle est convainquante. 

Ce sont les Médias menteurs et criminels
que nous devons boycotter.
Sauf moi, pour mieux les dénoncer dans mes blogs.
Mais c'est votre devoir à vous,
Internet informe. Et certains organes
indépendants comme le Monde Diplomatique.

Il faut prendre le contre-pied de tout
ce que dit la télévision des marchands d'armes.

La gauche, aujourd'hui, est représentée
par le Front de Gauche. Elle seule
peut arriver au Gouvernement,
pas celle de Besancenot
que j'ai écouté à Montpellier en 2008,
et qui parle vrai, juste, fort. 

Le Parti de Cohn-Bendit, vert-rouge,
va avec lui virer au libéralisme
le plus libéral et atlantiste.
A peine élu, et son forfait accompli,
au service de je ne sais quels intérêts étrangers,
le sieur repartira en Allemagne.

Bien que le Front de Gauche,
comme naguère Chevènement,
représente sinon mon idéal,
car je suis pragmatique,
du moins mon but,

ce soir j'ai décidé contre toute attente,
de voter pour Bayrou.
Au risque de perdre des lecteurs,
des abonnés, je dirai la vérité,
ma vérité, je le dois aux liens
qui m'unissent à mes lecteurs.

Voici pourquoi j'ai changé d'avis, brusquement.

Journaliste, je suis sensible à tout ce qui touche les Médias.
Et les Médias menteurs et criminels,
télévision, le Figaro, Libération, etc,
me font horreur.
Aujourd'hui encore, ils ont dépassé les limites,
ils ont pété les plombs.
Celui qui s'est comporté comme
un vulgaire alcoolique,
tantôt avachi tantôt rouge de colère, 
perdant son sang-froid
au point d'insulter copieusement
son adversaire calme et mesuré,
vous avez reconnu Cohn-bendit et Bayrou, 
celui-là est défendu par les Médias,
alors qu'il s'est comporté comme
un moins que rien,
le moins que rien qu'il est, pour moi,
quand il s'intéresse de trop près
aux petites filles, Bayrou a raison,
quand il ose prendre la tête des Verts
pour au final, j'en suis sûre, 
rendre ce parti libéral, atlantiste,
anarchiste, sioniste, fervent européen
d'une Europe dont nous,
nous ne voulons pas, car nous savons
combien elle est FUNESTE aux peuples.
Et de surcroît, c'est mon interprétation, 
peut-être agent d'Israël, en mai 68,
pour abattre politiquement le Gl de Gaulle -
lui aussi indépendant, comme Bayrou, précisément.
Mes amis, pas une voix ne doit aller
à cet individu ambigu, je citerai Anne,
cette formidable analyste :
Je n'ai jamais aimé Cohn Bendit
j'ai des antipathies spontanées et viscérales.
Soit, peut-être a-t-il paru séduisant
aux yeux de certains il y a longtemps.
Mais là tel qu'il est présentement
je vois juste un machin décati
marqué par la mauvaise vie
et qui a besoin de toute l'habilité 
de photographes retoucheurs
et de dessinateurs tricheurs
pour encore faire plutôt mal que bien illusion.
Ce gars-là a toujours été une ordure opportuniste
en quête de pouvoir et là, il le dévoile
on ne peut plus clairement par son discours,
et son physique actuel ne fait que surenchérir quant aux côtés
plus que glauques du personnage. "

Bayrou a été attaqué d'une manière insensée
par les Médias aux ordres, tellement aux ordres
que je me demande s'ils n'ont pas programmé
cette machination, comme à Durban 2
où tout a été mis en scène pour nous impressionner,
en fait, nous révulser. 

Et si Bayrou est attaqué, c'est parce qu'il
est le meilleur opposant de Sarkozy,
le plus dangereux adversaire,
le seul qui puisse battre le Président

(fort de voix de droite et aussi de gauche),
le seul qui l'attaque vraiment, 
le seul qui s'en prenne vraiment,
et avec force, aux Puissances
de l'Argent et des Médias, 
le seul qui puisse rallier la France profonde,
celle-là même qui fait la différence,
et que le PS ne peut plus séduire,
et qui a déserté le Front National,
et qui ne connaît pas suffisamment le Front de Gauche,
et qui se détourne de l'extrême-gauche, 
et qui n'a pas suffisamment entendu parler 
de Dupont-Aignan, car les Médias ont
mis à l'écart cet homme de poids,
de conviction, et convainquant. 

Mon but, en votant Bayrou, sera double :
Punir les Médias menteurs,
retourner contre eux leur machination, 
et m'en prendre à Sarkozy,
qui redoute par-dessus tout cet adversaire,
lui offrir ce cadeau empoisonné,
et le vaincre, car Sarkozy pour la France
constitue une menace à nulle autre égalée.

Ce n'est pas pour l'Europe que je voterai
(cette Europe dont je ne veux pas),
mais déjà les yeux rivés sur 2012, 
en espérant abattre Sarkozy, 
premier objectif, vital pour la France
,
pour nous, pour l'avenir, pour la paix. 

Ensuite, il sera temps de voter pour le PS
contre cet homme formidable
mais de Droite, 
puis pour une vraie Gauche contre
une fausse Gauche .

Qui ne rêve pas du Grand Soir ?
Vous, moi, naturellement.
Mais l'expérience nous a appris 
que les plus belles espérances sont déçues.
Alors, la pragmatique que je suis
appelle aux petits pas vers le Meilleur
auquel les peuples conscientisés aspirent. 
Le pas Bayrou est un pas estimable.
Celui de Melenchon, authentiquement de Gauche,
est préférable. Son heure viendra.

Aujourd'hui, je suis persuadée que notre intérêt
est de préparer le remplacement de Sarkozy,
coûte que coûte, et cela, seul Bayrou
peut le faire. Et nous sommes sûrs
qu'il saura faire entendre, avec JF Kahn
et Mme de Sarnez, une voix indépendante
des Puissances de l'Argent et des Médias pourris.
Et qu'il ne tolèrera ni la destruction de la France,
de ses services publics, de son modèle social, 
ni l'asservissement à l'Etranger.

Mon point de vue est anti-conformiste;
Il a le mérite de la sincérité.
Et me liriez-vous si fidèlement, 
si justement la parole libre, indépendante,
non-conforme, originale, voire déroutante,
n'était pas ma marque de fabrique ? 

Poil à grater, étonnante, détonnante,
je suis, et je reste.
Et surtout... très réactive.
Me le pardonnerez-vous, cette fois ?
Après tout, nos objectifs sont communs !

Cordialement, eva R-sistons plus que jamais à l'intolérable. 




Lettre ouverte au P.S.,
d'une ancienne m!ilitante.

Chers anciens camarades,

nous avons cheminé ensemble,

la main dans la main.
Ensemble nous avons milité, 
nous avons fait des rêves fous,
moi bien plus fous,
car déjà, par pragmatisme,
et à défaut du Grand Soir,
j'avais choisi l'aile gauche,
celle de Chevènement.

Ensemble, nous avons oeuvré
à la construction d'une Union de la Gauche,
avec ces formidables militants
que sont les camarades du P.C.
Philippe Machefer, alors responsable
de la Fédération des Yvelines,
entrevoyait pour moi un destin
de Député et même, car j'étais alors
une formidable militante
et femme de terrain, de Ministre.

Et puis j'ai mis au monde des enfants,
j'ai travaillé pour la Télévision française,
ce qui est incompatible avec un engagement
de journaliste soucieuse de neutralité.

Bref, j'ai quitté le Parti.
Je l'ai brièvement retrouvé ensuite,
mais pour fuir aussitôt les luttes de clans,
les querelles d'égos sur-dimensionnés, 
le clientélisme.

Mais surtout, je n'étais pas d'accord
avec la ligne du Parti, trop frileuse,
trop droitière, trop libérale,
trop atlantiste, et j'ai même découvert
plus tard, bien plus tard, trop néo-sioniste.

La politique étrangère compte beaucoup pour moi.
Lorsque j'entends François Hollande dire
qu'il mettra fin à la politique (arabe) du gl de Gaulle
pour l'aligner sur celle des Etats-Unis,
lorsque je lis que Bertrand Delanoë pense
que les Juifs ont décolonisé la Palestine
occupée par les Palestiniens, 
comment ne pas fuir ?

Et comment faire confiance à un parti
dont le dirigeant, Laurent Jospin,
déclare qu'il n'est pas socialiste ?
Comment faire confiance à un parti
qui vote 97% des lois proposées
au Parlement européen ?
Tout va changer, maintenant ?
Tiens donc ! Mensonge électoral !
Certes, au 2e tour, comme je suis
contre la politique du pire,
je vote pour vous, mais pas pour vous,
contre la Droite !

Quel échec ! Une ancienne militante,
ancrée à gauche, qui se désolidarise !

Camarades du PS, à force de ne plus
vous reconnaître dans les valeurs de Gauche, 
vous avez perdu votre base électorale
principale, celle des couches populaires. 
Si vous voulez un jour les retrouver,
et accéder à la charge suprême,
il vous faudra renouer avec vos racines, 
être fidèle à l'élan fondateur. 
Sinon, vous ne reviendrez jamais
au Pouvoir, d'autant plus que vos
ambitions personnelles supplantent les idéaux. 

Chers camarades, dimanche vous allez
recevoir une bonne giffle.
Votre infidélité l'a cherchée.
Certes, il vaut mieux voter pour vous
que pour le Casseur en chef. 
Mais le coeur n'y est plus.

Si vous voulez à nouveau susciter
l'adhésion populaire,
celle-là même qui scelle les victoires, 
il est temps de faire demi-tour, 
de renouer avec les idéaux de départ,
en clair, de rompre avec le Libéralisme
militaro-financier, de cesser, aussi,
de vous prosterner devant les
criminels décideurs américano-sionistes.

Je vous le dis au nom des citoyens : 
Le temps des vraies ruptures doit arriver,
sinon vous serez définitivement emportés
avec la monstrueuse entité libérale
qui broie tout sur son passage,
même son propre Système - un comble !
Allez-vous écouter le bon sens,
ou vous entêter par opportunisme,
par apathie, par carriérisme ? 
Dans ce cas, vos jours sont comptés.
Vous l'aurez cherché !

Tristement vôtre, Eva R-sistons à l'intolérable



Mes amis,

FR2 télé sioniste,
travaillant la main dans la main
avec notre ennemi à la tête de la France, 
a programmé une soirée écologique,
avec débat à la clef, de Calvi
ce traître à l'Information,
pour nous amener à voter Cohn-Bendit,
pour qu'il écrase Bayrou,
pour qu'il le coiffe au poteau,
cela montre bien d'où vient le vrai danger
pour Sarkozy !

C'est un complot contre la démocratie,
une fois de plus, comme certainement
hier avec "A vous de juger" de la Chabot !

Il faut le déjouer en votant Bayrou !
Quelle honte, ces médias vendus !
Alerte, donnons-leur une leçon
comme lorsque nous avons dit
non à cette Europe des banquiers
et des médias !

Soyons audacieux !
Donnons une leçons aux assassins
de la démocratie !
Tout est fait pour nous dire
comment voter !
Et voici qu'on annonce 
Mme Sylvie Brunel pour le débat,
je crois que c'est la femme
du traître Besson !
Conflit d'intérêt ?

Alerte, on se moque de nous !

Eva R-sistons à l'intolérable




           NON à l'intolérable !

Partager cet article
Repost0
5 juin 2009 5 05 /06 /juin /2009 13:17

 



Lynchage abject, par Eva R-sistons

Bayrou ! Un libéral, et vous savez que je combats le libéralisme. Mais je vais prendre sa défense, car il est lynché, bien sûr par ses adversaires politiques, ensuite par des médias aux ordres de la haute Finance qui broie les peuples.

D'un oeil, d'une oreille, j'ai regardé le débat de Fr2 qui d'ailleurs scandaleusement, sans doute sur ordre du Chef qui se prétend gaulliste et qui en est le fossoyeur, a écarté l'excellent débatteur Nicolas Dupont-Aignan, gaulliste social. NDA est un homme indépendant, courageux il a voté non à l'Europe ultra-libérale qui sacrifie les travailleurs à la Haute Finance, et si vous êtes de Droite avec une fibre sociale, fidèle au Général, et partisan du NON, je vous appelle à voter pour cet homme. Il est l'honneur de la France ! Cela change de toutes les carpettes se prosternant devant les Puissants, et le CRIF.

Bayrou, maintenant. Cet homme est aussi respectable que N. Dupont-Aignan, intègre, courageux, ferme dans ses convictions, ayant le sens de l'éthique, il ferait un excellent Président de la République, en effet, car homme libre, comme le Gl de Gaulle qui a su dire non aux grandes puissances de l'argent et à l'Etranger. Bayrou Président, c'était l'assurance d'avoir à la tête de la France un homme intègre, indépendant, fort, audacieux, réellement soucieux de l'intérêt des Français, capable de tenir tête aux Américains comme aux grands banquiers véreux. L'honneur de la France, lui aussi. Et d'une moralité, dans le meilleur sens du terme, irréprochable. L'éthique fait tant défaut aujourd'hui, qu'on l'apprécie lorsqu'enfin elle se manifeste.

Avez-vous regardé France 2, A vous de Juger ? D'abord, tentative scandaleuse de la part de la Chabot béni-oui-oui à Sarkozy de court-circuiter le débat, de le dénaturer, de le désamorcer, en opposant des gens proches politiquement afin qu'ils ne s'opposent pas à la politique du Gouvernement, bref pour dresser les individus les uns contre les autres au lieu de leur permettre, tous, légitimement, au nom de 73 % des Français floués, de se dresser, légitimement, contre la politique de Sarkozy, qui casse tout, la France, d'abord, dans ses traditions et ses spécificités, et puis son modèle social, ses services publics, son Droit du Travail, sa laïcité, sa démocratie, ses médias, son indépendance nationale, sa politique au service de la paix.... 

Ensuite, Cohn-Bendit, cet anarchiste ultra-libéral, partisan effrené de l'Europe telle qu'elle est, technocratique, au service de l'Empire militaro-financier, et au passé plus que douteux (voir extrait wikipedia joint, auquel Bayrou a fait allusion, au nom d'une éthique qui fait cruellement défaut dans la classe politique), ce Cohn-Bendit, donc, s'est emporté, osant des mots et des attitudes inconcevables, abjectes. Critiques gratuites, insultes, colères noires, ou bien effondré, avachi, de quoi faire vomir n'importe quelle personne sensée. En face, un homme qui garde sa dignité, son calme, je veux parler de Bayrou, et qui, excédé sous un déluge d'insultes gratuites, finit par évoquer l'épisode peu glorieux de Cohn-Bendit, lorsqu'il était au service des petits, très proche d'eux, en effet. Et c'est cet homme-là, qui finit par se défendre en rappelant ce qu'est réellement Cohn-Bendit, un individu peu regardant en matière de morale, et pour moi, certainement formidablement opportuniste, donc à fuir
(je vous renvoie à mon article  http://r-sistons.over-blog.com/article-32020192.html), c'est cet homme-là qui est lynché !

Que les adversaires tirent à boulets rouges sur François Bayrou, c'est de bonne guerre, il représente en effet un danger pour eux, car, à juste titre, il est très apprécié des Français qui connaissent sa sincérité et son sens de l'honneur.

Mais que les Médias s'acharnent sur lui, c'est honteux ! C'est Cohn-bendit qui s'est comporté de façon ignoble, sur France 2 ! Seulement voilà, ce dernier, néo-sioniste, est le chou-chou des médias néo-sionistes, car il est le défenseur d'Israël qui aujourd'hui, à travers le CRIF et Sarkozy son représentant, fait la loi en France (cela fait 5 semaines que je prépare un "J'accuse" - titre choisi dès le départ -, il sera prêt incessamment, j'en avais parlé à Michel Collon voici trois semaines, en le rencontrant, il avait apprécié l'idée et le titre J'accuse, en référence à l'affaire Dreyfus et au courage d'Emile Zola).

Quant à Bayrou, il est détesté des Médias ultra-sionistes, car il aime la France, lui, il la défend de toutes ses forces, il veut en préserver son originalité, sa démocratie, son modèle social, son indépendance nationale, crimes absolus aux yeux de ceux qui sont au service de Sarkozy, et qui veulent l'américaniser, la sioniser, la vassaliser ! 

Bayrou ne veut pas d'une France aux ordres de Washington et réflétant ses idéaux sauvages, brutaux, inégalitaires, adorant le Veau d'or, ayant les mêmes valeurs, devenant un nouvel Etat américain, suivant sa politique étrangère, supplétif de ses aventures impériales pour le seul profit des multinationales de mort ! Bayrou ne veut pas d'une France asservie aux grandes Puissances de l'Argent, se prosternant devant elles ! Beyrou veut une presse libre, des médias indépendants !

Et voici pourquoi, de manière honteuse, des attaques ignobles d'un individu ignoble, se retournent contre celui qui en a été victime, resté digne jusqu'au bout !!!

Et nos médias abjects sont si abjects, qu'au lieu de célébrer la libération du monde, du nazisme mortifère, par les Russes, au prix de 27 millions de morts, ils célèbrent la libération de la France par les Américains (300.000 morts je crois), alors que ces mêmes  Américains, du moins dans leur frange dirigeante, ont façonné le personnage d'Hitler, pour tirer profit, ensuite, de la ruine de l'Europe, et établir leur domination sur le monde !

Ces médias sont une infection, il faut les boycotter, protester auprès de leurs rédactions infâmes, vendues aux Financiers et dirigées par des industriels de l'Armement ! 

Citoyens, ne soyons pas dupes ! On nous ment en permanence, on nous conditionne en permanence, on nous trompe en permanence !

Eva R-sistons

Au nom de la France et des Français, AUCUNE voix ne doit aller à l'UMP et à l'Ecologie capitaliste de Cohn-Bendit !!!

Personnellement, je vote pour une vraie Gauche, de gouvernement, le Front de Gauche. Pas d'abstentions, qui font le jeu de Sarkozy ! Eva



  L'Europe totalitaire que nous prépare la Droite ultra-libérale !


Wikipedia http://fr.wikipedia.org/wiki/Daniel_Cohn-Bendit

Polémique
[modifier]

En 2001, une polémique éclate a propos de son livre Le Grand Bazar (Belfond, 1975 (ISBN 2714430104)), où il racontait ses activités d’aide-éducateur au jardin d’enfants autogéré de Francfort. Il déclare à ce propos : « Il m’était arrivé plusieurs fois que certains gosses ouvrent ma braguette et commencent à me chatouiller. Je réagissais de manière différente selon les circonstances, mais leur désir me posait un problème. Je leur demandais : “Pourquoi ne jouez-vous pas ensemble, pourquoi m’avez-vous choisi, moi, et pas d'autres gosses ?” Mais s’ils insistaient, je les caressais quand même ». Et ailleurs : « J’avais besoin d’être inconditionnellement accepté par eux. Je voulais que les gosses aient envie de moi, et je faisais tout pour qu’ils dépendent de moi. »

Ces passages ont été assimilés, 25 ans plus tard, comme un acte de pédophilie. Cohn-Bendit se défend, expliquant que le texte était une provocation, n’avait pas fait scandale à l’époque et qu’aucune plainte d’enfant ou de parent n’avait été déposée. « Prétendre que j’étais pédophile est une insanité. La pédophilie est un crime. L’abus sexuel est quelque chose contre lequel il faut se battre. Il n’y a eu de ma part aucun acte de pédophilie. » Il ajoute sur RTL, « ce texte qui n'avait pas fait scandale à l'époque est aujourd'hui insoutenable[10] ». Des parents de ces « crèches alternatives » ont d’ailleurs apporté leur soutien au leader écologiste : « Nous savons qu’il n’a jamais porté atteinte à nos enfants », écrivent-ils. Les enfants eux-mêmes rejettent dans cette lettre « toute tentative de rapprochement entre Daniel Cohn-Bendit et des personnes coupables d’abus sexuels sur enfants[11] ».

Malgré ce soutien des parents et des enfants de la crèche, ainsi que le retrait du texte par Daniel Cohn-Bendit, des accusations infondées de pédophilie sont régulièrement relayées, notamment par l'extrême droite : Marine Le Pen a ainsi accusé Daniel Cohn-Bendit de « pédophilie » sur le plateau de France Europe Express en 2005. Cette accusation a été également évoquée au cours de la campagne pour les élections européennes de 2009 par François Bayrou qui lui adresse le reproche suivant lors d'un débat télévisé sur France 2 dans l'émission À vous de juger le 4 juin 2009 trois jours avant le scrutin : « Je trouve ignoble d'avoir poussé et justifié des actes à l'égard des enfants que je ne peux pas accepter[12]. » Ces propos de François Bayrou ont suscité une vive indignation, tant à droite qu'à gauche, Xavier Bertrand ressentant « du dégoût en entendant les propos de François Bayrou[13] », Benoît Hamon critiquant François Bayrou comme « cette race d'hommes politiques qui sont prêts à tout pour essayer de gratter une petite place sur l'échiquier[14] » et Hervé Morin déclarant que « Bayrou est prêt à utiliser des méthodes que l'on connaissait chez Jean-Marie Le Pen[15] ». 



(suite affaire) Un commentaire :

Sur France 2

Posté par : poissonrouge55 le 5 juin 2009 13:34


Je vous soutiens, je connaissais pas ce livre, j'ai regardé sur le net c'est affreux: Cohen-Bendit confiait : "Il m'était arrivé plusieurs fois que certains gosses ouvrent ma braguette et commencent à me chatouiller. Je réagissais de manière différente selon les circonstances, mais leur désir me posait un problème. Je leur demandais : Pourquoi ne jouez-vous pas ensemble, pourquoi vous m'avez choisi, moi, et pas les autres gosses ? Mais s'ils insistaient, je les caressais quand même."

http://www.mouvementdemocrate.fr/agenda/bayrou-radioj-franceinfo-rtl-franceinfo-rmc-050609.html?action=voirlescommentaires


Commentaire de Patrice Hénin,
qui se bat contre le Palais de l'Injustice :


Ma lettre au président de la République, dans laquelle je lui donne toutes les raisons de démissionner, et d'arrêter de fermer mes blogs au fur et à mesure que je les crée, a été envoyée à 4 800 edresses courriels : TOUS les députés, sénateurs, relations politique, médias, mairie, etc.

Je n'ai reçu qu'une seule réponse, de Nicolas Dupont-Aignan : "Je réponds un peu tardivement à votre mail et je m’en excuse mais la campagne m’accapare beaucoup et je tenais à vous répondre personnellement.
J’ai bien pris connaissance de votre lettre ouverte à Nicolas Sarkosy et je vous en remercie.
Très cordialement à vous
".

J'attends la suite.
Ma traduction en anglais de ma lettre est en cours de vérification aux Etats-Unis et sera envoyée aux médias étrangers, eurodéputés anciens et nouveaux, Barack obama.

Je commence à recevoir des messages de soutien, des conseils de droit et je remercie en passant Eva pour avoir relayé cette lettre au président dans son site corrigeant la désinformation.

http://patricehenin.blogspot.com/2009/05/lettre-au-chef-supreme-des-armees.html
Faut se dépêcher avant la fermeture de ce 3ème blog (en reconstruction) !

Patrice Hénin

Commentaire n° 1 posté par Patrice Hénin aujourd'hui à 14h59



Commentaires reçus, vous voyez
il y a toute la gamme d'opinions ! 


Ho la la que c'est compliqué! Je n'ai pas regardé le débat.  J'entends tous les sons de cloche aujourd'hui et Bayrou est beaucoup lynché par les blogueurs.

Reste cette idée...
Bises!

_______________________________________________________________

Dans votre enveloppe à glisser
Si vous ne savez pas pour qui voter!

http://laquenelle.l.a.pic.centerblog.net/5vl500ok.jpg

Commentaire n° 1 posté par Marie aujourd'hui à 15h45

















_____________________________________________________________________________________


Quand même Eva dis moi pas que c'est toi qui a mis tous ces adjectifs pour décrire Bayrou !!! Ce n'est pas un honnête homme courageux, c'est un arriviste forcené, un dictateur implacable qui agit dans son parti de manière encore plus radicale que Sarko au pouvoir !! Quand il est arrivé à l'UDF c'était le deuxième, voire le premier parti de France, Au fil des ans le nombre de députés a diminué considérablement, c'est maintenant un truc qui existe que par un patrimoine. Bayrou exerce dans son parti un pouvoir totalitaire. Il n'admet aucune remarque, aucun adversaire lors d'élections internes. Il organise et gère les débats lors des assemblées, sanctionne lui-même tout discours qui ne va pas dans son sens.... Etc, etc....
Commentaire n° 2 posté par plume de cib aujourd'hui à 16h39  


________________________________________________________________________________________


Et je trouve ceci :


 
(L'enfant chéri des médias sionistes)


Cohn-Bendit, dans le prolongement
de mon article sur lui.
Formidable analyse !


Cohn Bendit
dans un prochain
gouvernement d’ouverture ?
Pour liquider mai 68... 


Daniel Cohn-Bendit sera-t-il membre d’un prochain gouvernement dit d’"ouverture" ? La chose ne serait pas absurde. Daniel Cohn Bendit est en effet considéré par les Verts européens comme un leader de droite libérale et par Francis Lalanne (l’autre liste écologie) comme un proche de Sarkozy. Ces derniers jours, le paquet a été mis sur l’écologie avec la programmation sur tous les médias et le téléchargement gratuit du film "Home" d’Artus Bertrand, comme pour faire monter le leader vert. Comme par hasard aussi Cohn Bendit a décidé de ne jamais parler en mal de Sarkozy et de prendre pour unique cible François Bayrou, l’ennemi juré du président (et le dernier sondage, plus favorable à Bayrou, est soigneusement dissimulé par les médias menteurs ! Eva)

Depuis 1994, Daniel Cohn-Bendit est député au Parlement européen. Selon Wikipedia "Ses options économiques libérales l’éloignent un peu de la majorité des écologistes européens qui considèrent que le dogme libéral est incompatible avec les moyens que nécessitent la préservation de la planète et le combat pour la justice sociale, et donc avec le paradigme écologiste". Daniel Cohn-Bendit a aussi été un parisan farouche du "oui" au traité européen.

Cela fait bien des points communs avec l’hôte de l’Elysée que Cohn Bendit rencontre de façon rapprochée et il ne le nie pas. Dès lors on peut s’interroger : et si Sarkozy avait décidé d’utiliser Dany pour piquer des voix au MoDem ? Quelques interprétations légères des sondages permettraient de donner le dernier coup de pouce nécessaire à la veille du scrutin ( c’est fait !). Une polémique vient opportunément de naître hier soir sur le plateau de l’émission "à vous de juger" présentée par Arlette Chabot qui n’y est pour rien. Les médias se sont emparés de l’affaire avant même la diffusion du débat enregistré en différé, comme pour influencer les téléspectateurs et toucher par la même occasion les gens qui ne regarderont pas l’émission. Ils ont aussitôt déformé les propos pour enfler la querelle et taper sur Bayrou.

En effet, que s’est-il passé ? Cohn Bendit a essuyé un refus de la part de Bayrou d’user du tutoiement, au nom de la tenue du débat et du risque pour les électeurs d’y voir une connivence, un mélange des genres dans une situation politique déjà peu claire. Le Vert a passé outre et abusé du tutoiement pour manifester son mépris envers le leader du MoDem. On sait combien l’insistance à tutoyer est souvent proche de l’insulte quand cela ne va pas même jusqu’au "casse-toi pov’con !" Puis Cohn Bendit a tout simplement injurié le président du MoDem en le traitant de "minable" et en invoquant l’ignominie. Bayrou a aussitôt repris cette accusation d’ignominie pour le retourner contre celui qui la proférait en rappelant un fait bien connu : dans sa jeunesse, Cohn Bendit s’est fait tripoter par des garçonnets dont il avait la responsabilité et les a lui-même caressés. Extrait de son livre "Le Grand Bazar" (Belfond, 1975) : "Je leur demandais : "Pourquoi ne jouez-vous pas ensemble, pourquoi m’avez-vous choisi, moi, et pas d’autres gosses ?" Mais s’ils insistaient, je les caressais quand même". La défense du leader vert est de dire qu’à l’époque aucune plainte d’enfant ou de parent n’avait été déposée. Or, les professionnels du social et de la justice savent combien les plaintes alors avaient peu de chance d’émerger car les gens n’étaient pas sensibilisés à ce fléau. Il ajoute pour se justifier que son livre est mal écrit, mais ce n’est pas une question de forme quand on écrit ceci : "Mais s’ils insistaient, je les caressais quand même". C’est un aveu. Bayrou n’a fait que désapprouver ces gestes. Rien de plus.
 
Donc Cohn Bendit a terriblement dérapé en procédant à des attouchements sexuels sur des enfants dont il avait la charge et en faisant l’apologie de ce type d’actes aujourd’hui durement réprimés par la loi pénale. Il a encore dérapé en abusant du tutoiement pour abaisser son interlocuteur et en le traitant de "minable". Mais que retient toute la presse au service de Sarkozy ? C’est Bayrou qui a dérapé !

Nagy-Bosca de Cohn Bendit :


Dans Le Parisien, Francis Lalanne, candidat de l’Alliance écologique indépendante, s’exprime sur Daniel Cohn-Bendit . Pour lui, Cohn-Bendit est clairement sarkoziste et il a été "piloté par l’Elysée" : "Maintenant que les enquêtes d’opinion lui promettent son fauteuil de député européen, il annonce qu’il va rentrer à la maison, en Allemagne, payé par le contribuable français. Il a été piloté par l’Elysée pour affaiblir la vraie opposition, la vraie liste écologie que nous représentons. Sarkozy fait exactement avec Besancenot et Cohn-Bendit, ce que Mitterrand faisait avec Le Pen et Tapie. En « bakchichant » certains dirigeants, il espère s’assurer une réserve de voix, à gauche, dans la perspective du second tour de 2012. Ce n’est pas un hasard si toute la gauche caviar se presse dans les salons de l’Elysée. Il faut que la société civile revienne aux affaires. C’est aussi le sens de notre campagne."

Mais voici la conclusion, Sarkozy s’était juré de "liquider Mai 68". La nomination de Cohn Bendit dans son gouvernement ne serait-elle pas le moyen définitif de réaliser son dessein ? L’entreprise est facile à mener, Cohn Bendit a déjà rejeté tout héritage révolutionnaire de Mai 68 dans son livre de 1986 "Nous l’avons tant aimée, la Révolution".

http://www.agoravox.fr/actualites/politique/article/cohn-bendit-dans-un-prochain-57040?debut_forums=0



Partager cet article
Repost0

Présentation

  • : R-sistons à la désinformation
  • : Blog d'opinion et de résistance. Les médias ne sont pas libres, mais simples outils de désinformation et de propagande pour l'Occident militaro-financier. Pas de liberté d'informer, donc pas de liberté ni de démocratie. La désinformation est l'ennemie Public N°1. Eva, journaliste-écrivain, libre-penseuse, dénonce et interpelle.
  • Contact

Profil

  • Eva R-sistons
  • Journaliste de profession. Radio,TV,presse,productrice émissions. Auteur de plusieurs ouvrages chez éditeurs de renom. Milite pour une information libre,plurielle,diversifiée, indépendante des grands groupes.
  • Journaliste de profession. Radio,TV,presse,productrice émissions. Auteur de plusieurs ouvrages chez éditeurs de renom. Milite pour une information libre,plurielle,diversifiée, indépendante des grands groupes.

Recherche

Archives

Pages