Un grand moment de télévision

Samedi 29 septembre 2012 6 29 /09 /Sep /2012 23:13

 

Aïe ! Calvi, chantre du libéralisme, avait invité Jacques Généreux, l’économiste du Front de gauche.

Chaos dans la nuit de Madrid.

Ariane WALTER

Une soixantaine de blessés dont un grave. Faudra-t-il des morts pour que les gouvernements Européens comprennent qu’ils sont game over dans l’histoire du monde et des peuples ? Que leur vieille caste a vécu ?

Que leur domination n’est qu’une question de mois ? Que cela va arriver. Que la pression qu’ils exercent sur des hommes et des femmes de chair, de sang et d’Histoire au nom de jeux virtuels malsains qui entretiennent leur trésor de guerre est connue pour ce qu’elle est : un hold-up. Une escroquerie. Une pyramide de Ponzi à l’échelle des Etats. Organisée par les Etats.

Hier soir, dans la nuit de Madrid, au cœur d’une ville encore une fois débordante de peuple et de cris, la police chargeait sans ménagement. En direct, sur des sites que se communiquaient les facebookiens, on voyait ce qui n’est certes pas une découverte, les stupides et inutiles violences de baraques policières face à un peuple encore désarmé. Encore. Violence qui entraînera d’autres violences. On tremble en attendant le coup fatal . Et tous, sur internet, de se transmettre ces photos de foules immenses qu’on ne verra nulle part, de visages ensanglantés, d’hommes âgés traînés à terre, de femmes étouffées qui vont conduire on ne sait où.


Facebook est au coeur de ces luttes. Ceux qui sur Agoravox ou ailleurs critiquent le facebook d’il y a trente ans sont complètement à côté de la plaque. Ils ont raté un train. L’histoire roule sans eux. De nombreux articles critiques, le bug imaginaire d’hier, les mauvais résultats en bourse de facebook montent bien l’inquiétude des maîtres. Ils ont créé un instrument de collégiens mais les collégiens deviennent des révoltés. Des passionnés d’histoire contemporaine. La décision de faire le siège de l’assemblée Nationale à Madrid et d’exiger la démission du gouvernement, d’obtenir une nouvelle constitution, d’échapper à la tyrannie des banques a été à l’origine une page Facebook. Un rendez-vous facebook. Facebook est le quartier général de la révolte. L’estafette des peuples. La fronde de David tourne sur ses pages.

On parle d’une grève à l’échelle Européenne. Ce mercredi, la Grèce décrète une grève générale. Il est évident que Lisbonne et Madrid ont donné le ton. Que l’on sent une exaspération qui ne va pas rentrer à la niche. Un désespoir qui porte sans cesse cette question : « Va-t-il falloir se battre pour que vous entendiez raison , pourritures de libéraux ? « Pourriture, le mot n’est pas insultant. Il ne fait que constater l’évolution d’un capitalisme et d’un libéralisme qui ont longtemps porté des promesses de richesses et qui, comme le communisme, lui aussi porteur d’espoir, glissent actuellement vers un monde de goulags. On a eu beau jeu, autrefois, de critiquer les intellectuels qui n’avaient pas vu la déviance du communisme. Actuellement l’histoire recommence et la déviance morbide du libéralisme stalinien, ses tenants aveugles refusent de la reconnaître car c’est leur monde qui va s’effondrer.

Aujourd’hui encore des rendez-vous sont pris à Madrid.
Dimanche ce sera au tour de la France.

Cette France de droite, complètement assommée par des années de consommation, de tours, le dimanche, dans des centres commerciaux, explosée à des kilomètres et des kilomètres de son boulot, ayant fait des études qui lui ont donné le dégoût de l’étude. Aveugle. Plus bétail que berger.

La France, c’est la belle au bois dormant qui vit dans un monde qui n’existe plus. A peine réveillée de petits cauchemars : « La vie est chère ». Le dos tourné à la politique si ce n’est pour rêver d’une France aux Français qui est, depuis longtemps, une France aux Américains .

Hier Hollande a joué les caniches Atlantistes à l’ONU. Il reconnaît le gouvernement provisoire Syrien qui n’existe pas. Il est très fort. Il serre les dents et les fesses pour faire passer son traité. Le parti ex-socialiste tout entier s’est déshonoré hier en votant pour le soutien mordicus de ce traité Merkel-Sarkozy. Combien ont raison ceux qui font remarquer que ce sont les socialistes qui devraient quitter le gouvernement et non EELV car seuls les socialistes, si l’on s’en tient à leurs promesses, se déjugent dans cette affaire.

Mais quelle époque essentielle nous vivons !
Sous le vent d’une immense guerre.

Sans doute la seule réponse de l’Amérique défunte à un monde qu’elle a saigné à blanc et qui ne supporte plus ses vols de vampires.

Hier l’ambassadeur Israélien posait un ultimatum à Obama. Ne nous gênons pas. Obama, on le sait, est trop mou pour eux. Ils veulent la guerre. Se donnant les meilleures raisons du monde. Des millions d’hommes, peut-être sont à la veille de mourir à cause de ces fous d’Israéliens qui mettent la survie de leur pays au-dessus de la survie de la planète. Eux ou le chaos. Ils ne connaissent que ça. Des hommes de religion. Chapeau ! Et permettez de douter des armes de destruction massive des Iraniens quand on a vu celles des Irakiens !

Hier soir un autre évènement était consacré au TSCG.
Il y a eu l’explosion d’une bombe à « C’est dans l’air » chez Calvi.

Calvi, ce chantre du libéralisme, qui invite soit des porno-libéralistes opposés à des croyants libéralistes eux-mêmes discutant avec des libéralistes mormons avait invité Jacques Généreux, l’économiste du Front de gauche. Comment une telle hérésie a-t-elle été possible ? Si maintenant les gens de gauche peuvent donner leur avis à « C’est dans l’air », où va-t-on ! Je n’imagine qu’une raison. Le producteur de l’émission a couché avec la femme d’un des pontes de la chaîne qui, apprenant ce fait, a décidé de se venger en envoyant à Calvi un faux texto « Invite Généreux ». Ca ne peut être qu’une histoire dans ce style.

Certes M. Généreux est quelqu’un de très calme. A sa place on aurait fait voler les cendriers plus tôt. Mais bon. Il a résisté aux bavardages des uns et des autres et il quand même réussi à faire exploser une bombe quand il a dit que c’étaient les retraités, les ouvriers et la classe moyenne qui paieraient la facture du fameux TSCG. Les trois experts libéraux dont le nom ne m’intéresse pas, appelons- les Sachs 1, 2 et 3 faisaient une tête qui réjouissait les cœurs, un des grands moments comiques ayant été l’arrivée du SAMU, juste après la question étranglée de Calvi : « Mais il y a tout de même des dettes à payer ????? »

Et Généreux : « Hé non, gros rigolo ! La dette est une illusion qu’agitent tes maîtres, les David Copperfield de la finance. C’est un leurre. On veut un audit. On veut que cette dette soit déclarée odieuse. »

Enfin, pas tout à fait mais presque. Il a dit : « Il suffit d’emprunter à 1% à la banque européenne au lieu que celle-ci prête à 1% aux banques qui prêtent ensuite à 7% aux peuples, pour régler ce problème. »

Pour « C dans l’air » c’était comme si Chateaubriand s’était masturbé en public devant Madame de Staël ! Un truc énorme et very shocking.

Décernons les oscars de la journée :
Oscar du courage à Madrid.
Oscar de la surprise à Généreux .
Oscar de la folie aux Israéliens.
Et oscar des préparatifs pour la manif de dimanche aux Français.

Français, vous êtes les enfants de la Révolution et de Robespierre ! Vous avez un sang noble dans les veines ! Vous n’êtes pas des moutons de Conforama et de Mac Do ! Debout ! Pour vous ! Pour vos enfants ! Pour l’Histoire !

Ariane Walter


URL de cet article 17817
http://www.legrandsoir.info/chaos-dans-la-nuit-de-madrid.html
Par Eva R-sistons - Publié dans : Un grand moment de télévision - Communauté : journalistes
Ecrire un commentaire - Voir les 0 commentaires
Dimanche 9 septembre 2012 7 09 /09 /Sep /2012 04:55

 

Un documentaire de Jérôme Fritel et Marc Roche sur la banque qui dirige le monde en plaçant ses hommes dans toutes les plus hautes institutions. Cette banque représente également des excès lors de la crise de 2008 ou lors du maquillage des comptes de la Grèce pour favoriser son entrée dans l’Union Européenne en 2001. Documentaire très complet même si on omet de dire que Goldman Sachs a également subventionner la campagne électorale de Barack Obama en 2008 à hauteur d’1 million de dollars: http://www.opensecrets.org/pres08/contrib.php?cycle=2008&cid=N00009638

 

Edit: La vidéo a été supprimée de mon compte Youtube. Vous pouvez la voir en passant par la site d’Arte pendant 7 jours. Ensuite, elle disparaitra…

 


..
http://www.info-libre.fr/

Les infos dont on parle peu n°9 (1er Septembre 2012)

Je mets à votre disposition tous les 15 jours quelques informations passées totalement inaperçues dans nos médias mais qui peuvent être importantes.

 

.

Voir aussi :

 


La dette publique, l'Europe, les retraites, Cantona expliqués à ma grand-mère

 

.

.


 

.

Par Eva R-sistons - Publié dans : Un grand moment de télévision - Communauté : Apprentis journalistes
Ecrire un commentaire - Voir les 1 commentaires
Lundi 12 mars 2012 1 12 /03 /Mars /2012 05:39

Sortie de l’euro et de l’UE,

dette publique de la France,

agriculture... :

les analyses de l’UPR


Concertation

Débat-public avec François Asselineau au café Français de Bordeaux

DEBAT-PUBLIC avec François ASSELINEAU à BORDEAUX le 17-02-2012 Partie 1 Partie 2
billets_euro

L’Europe, c’est la « paie » !

Une conférence de François ASSELINEAU sur l’Europe et ses dépenses somptuaires. ( SENS, décembre 2011 ) Partie 1 sur 6 Partie 2 sur 6 Partie 3 sur 6 Partie 4 sur 6 Partie 5 sur 6 Partie 6 sur 6
mairie2

La lettre aux maires de France de François Asselineau

La lettre aux maires de France de Francois ASSELINEAU pour l’élection présidentielle de 2012. Le programme présidentiel complet
eu_flag

Pourquoi l’Europe est-elle comme elle est ?

François Asselineau explique dans l’une de ses dernières conférences, pourquoi l’Europe ne peut être autrement que ce qu’elle est. Pourquoi l’Europe est-elle comme elle est ? par UPR-TV
euro-menotte

Faut-il avoir peur de sortir de l’euro ?

Conférence enregistrée en avril 2011. Quelles seraient les conséquences d'une sortie de la France de l'euro ? Continuer la lecture
sortie_UE

Les 10 raisons qui nous imposent de sortir de l’Europe

Apprenez pourquoi est il indispensable de sortir de l'Union européenne au plus vite Continuer la lecture
situation_mondiale

Discours sur la situation mondiale, européenne et française (13 février 2010)

Discours de François Asselineau du 13 février 2010 sur la situation mondiale, européenne et française.
CONSTRUCTION EUROPEENNE

Les 12 impasses de l’Europe

Plus la « construction » européenne avance et plus elle ressemble à une destruction. Cette conférence vous explique pourquoi Continuer la lecture
qui_gouverne_france

Qui gouverne réellement la France ?

La France a transféré la majeure partie de ses pouvoirs aux responsables européens et aux lobby. Une poignée de groupes contrôle les médias. Continuer la lecture
guerre_economique

La guerre économique

Brillante mise en perspective du rôle des États-Unis dans la situation économique mondiale et de ses conséquences pour la France. Continuer la lecture
histoire_de_france
Replaçant 2 000 ans de notre histoire nationale, cette conférence explique pourquoi la construction européenne N’EST PAS l’avenir de la France. Continuer la lecture
.
.
Enfin, F Asselineau est interviewé dans les Grands Médias !

 

 

 

 

 

.

‎=== FLASH ! === 23 h 10 : AVEC 9 762 VUES, LA VIDÉO DE FRANÇOIS ASSELINEAU DE L'ÉMISSION "TERRES D'INFO" ENREGISTRÉE AU SALON DE L'AGRICULTURE DEVIENT LA VIDÉO LA PLUS VISIONNÉE DE TOUTE L'HISTOIRE DE CETTE TÉLÉVISION DES CHAMBRES D'AGRICULTURE !! ====
Le précédent record était détenu par une émission du 20 octobre 2008, qui a cumulé à ce jour 9 749 vues.
Rappelons que l'émission avec François Asselineau n'est en ligne que depuis une semaine....
http://www.terredinfostv.fr/video/ea4a87614b5s.html

Passionnant ! A écouter absolument ! (eva)

Par Eva R-sistons - Publié dans : Un grand moment de télévision
Ecrire un commentaire - Voir les 0 commentaires
Vendredi 4 mars 2011 5 04 /03 /Mars /2011 14:20



sem24-Z15-Visite-de-Sarkozy-a-Laon.jpg

http://montesquieu.over-blog.fr/article-les-images-de-la-semaine-du-27-fevrier-au-6-mars-2010-45786150.html

 

 

Nicolas Sarkozy ce rendait jeudi au Puy-en-Velay (Haute-Loire), une des étapes du pèlerinage catholique vers Saint-Jacques de Compostelle, pour parler de "l'héritage patrimonial de la France". Lire la suite l'article

Au menu : un discours tourné autour de la place de la religion en France et des poignées de mains.


C'est là que le couac est survenu. Au moment de vouloir serrer la main d'une jeune fille, le président s'est payé un vent monumental. L'ado a retiré sa main au dernier moment en faisant semblant de vouloir se recoiffer.


La fameuse technique du gel. Une sorte de remake pour ado du célèbre "touche moi pas tu me salis".


Droit dans ses bottes, Nicolas Sarkozy n'a pas relevé la plaisanterie de la jeune fille et a continué son chemin.

 

 

"Le vent" a été repéré par l'équipe du Petit Journal de Canal +. Voir la vidéo en cliquant ici

 

http://fr.news.yahoo.com/63/20110303/tpl-elle-met-un-vent-sarkozy-lors-de-sa-5cc6428.html

Par Eva R-sistons - Publié dans : Un grand moment de télévision
Ecrire un commentaire - Voir les 0 commentaires
Mercredi 16 février 2011 3 16 /02 /Fév /2011 15:30

 

Par Eva R-sistons - Publié dans : Un grand moment de télévision - Communauté : Journalistes et clubs presse
Ecrire un commentaire - Voir les 0 commentaires
Mardi 26 octobre 2010 2 26 /10 /Oct /2010 21:32

 

 

 

 

 

Alors qu'il l'avait récemment traitée de "perruche", Jean-Luc Mélenchon s'est adressé sur RMC dans les Grandes Gueules une nouvelle fois à la journaliste de TF1 Laurence Ferrari.
Lui reprochant de l'avoir insulté en disant sur un plateau de télévision qu'il n'avait ni programme ni idées le leader du Parti de Gauche s'est emporté contre la présentatrice du 20h qui selon lui "gagne 1 million 100 milles euros par an" et "va en congé maternité pendant que des maternitantes par centaines sur son propre

Par Eva R-sistons - Publié dans : Un grand moment de télévision - Communauté : l'actualité en général
Ecrire un commentaire - Voir les 0 commentaires
Mardi 28 septembre 2010 2 28 /09 /Sep /2010 04:45

Segolene Royal Arcueil 18 septembre 2010 6.jpg

Wikipedia

 

 

Publié le 15 septembre 2010 par Franz Peultier

Le 12 septembre 2010, Ségolène Royal était l’invitée de l’émission « Dimanche Soir Politique » diffusée sur i-Télé (et visible sur Dailymotion). Une émission animée par Jean-François Achilli, chef du service politique de France Inter et Françoise Fressoz, chef du service politique du Monde, avec Jean-Jérôme Bertolus d’I-télé.

L’entretien sur la réforme des retraites avait commencé depuis une vingtaine de minutes quand Jean-Jérôme Bertolus veut lancer Ségolène Royal sur l’affaire Woerth-Bettencourt, avec cette question cruciale : Eric Woerth est-il toujours le bon interlocuteur pour les retraites ? Mais Ségolène Royal refuse de répondre…

- Ségolène Royal : « Je vais vous montrer quelque chose. Quand on recherche les raisons pour lesquelles la droite agit de cette façon et quand je dis que c’est pour avantager les assurances privées, les fonds de pensions et les banques privées qui attendent, tapies dans l’ombre, de mettre la main sur ce magot des retraites privées : tous les journaux financiers de cette semaine - vous m’entendez : tous les journaux financiers de cette semaine - ont commencé à sortir des publicités et des propagandes autour de l’accès... alors regardez … J’ai enlevé le titre parce que je ne veux pas lui faire de la publicité en plus.  »
- Jean-Jérôme Bertolus (étonné – ou consterné ? – par un tel « culot ») : «  Vous avez découpé le journal là…  »

Puis, de sorte que le téléspectateur soit bien pris à témoin : « On peut le voir à l’antenne ? ». Et l’on voit en effet que Ségolène Royal tient à la main un exemplaire de Challenge(s). Elle montre la couverture, dont elle a découpé le haut pour que le nom du journal ne soit plus visible. Sur la couverture, une photo du patron d’Axa, avec un gros titre : « Retraite ».


- Ségolène Royal : « Regardez, c’est Axa. Axa, grosse compagnie d’assurance privée. Le PDG d’Axa : ‘’Retraite : comment l’améliorer’’. C’est quand même étonnant. Il n’y aurait pas d’argent pour financer la retraite solidaire par répartition des Français, celle qui leur garantit une retraite à long terme ? Sans qu’il y ait des profits intermédiaires ? Et il y aurait de l’argent … »
- Jean-François Achilli tente de l’interrompre : « Mme Royal, on n’est peut-être pas là pour… »
- Ségolène Royal : « Attendez ! Et il y aurait de l’argent pour enrichir les banques, les assurances privées et les fonds de pensions ? ‘’Comment l’améliorer, les meilleurs placements à long terme, l’immobilier’’, d’ailleurs ça n’a pas tardé : on voit la spéculation… »
- Jean-François Achilli : « Madame Royal, je ne sais pas si nous sommes là pour découper… »
- Ségolène Royal : « Ça vous gêne ? »
- Jean-François Achilli : «  Voir un de nos confrères découpé franchement oui , ça me gêne , oui… »
- Ségolène Royal : « Ça vous gêne, ça vous gêne, ça vous gêne parce que c’est la vérité des choses. »
- Jean-François Achilli : « Oui ça me gêne. Pardon de vous dire ça, hein… »

Voici à quoi ressemble une tête gênée :




Quoi que l’on pense des positions et des propositions de Ségolène Royal, elle exerce son droit d’informer (sans publicité…) quand elle met en évidence que la presse financière relance son offensive en faveur des assurances privées. Mais ce n’est pas cette offensive qui est « gênante », et manifestement, « on n’est pas là » pour en parler.

Confirmation. Au moment où s’achève la séquence consacrée à la réforme des retraites, Jean-François Achilli n’est toujours pas remis de son émotion [1].

- Jean-François Achilli : « Nous allons changer si vous le permettez de sujet ; j’espère que vous ne découperez pas nos questions — c’est étonnant hein votre journal découpé, pardonnez-moi. »
- Ségolène Royal : « Mais pas du tout. Pourquoi ? Vous plaisantez ? »
- Jean-François Achilli : « Non je ne plaisante pas. »

On ne rigole pas sur France Inter !

Franz Peultier

Face à l’odieuse censure, rétablissons la vérité

 




http://www.acrimed.org/article3441.html
Par Eva R-sistons - Publié dans : Un grand moment de télévision - Communauté : Journalistes et clubs presse
Ecrire un commentaire - Voir les 0 commentaires
Dimanche 20 septembre 2009 7 20 /09 /Sep /2009 08:19

Mathieu Kassovitz remet en question le 11 septembre

Mathieu Kassovitz remet en question le 11 septembre 

Hier, Mathieu Kassovitz était l'un des invités de Frédéric Taddéï sur le plateau de " Ce soir ou jamais ", sur France 3. A l'occasion de la sortie du livre d'Eric Raynaud " 11 septembre : les vérités cachées ", l'animateur en a profité pour lancer un débat sur les attentats du 11 septembre. A ce sujet, Mathieu Kassovitz a clairement déclaré que la version donnée par le gouvernement américain est " obligatoirement questionnable ". " On ne peut pas prendre l'information officielle pour objet comptant. Il suffit d'examiner ce qui s'est passé pour comprendre " a-t-il déclaré.  Pour défendre ses propos, Mathieu Kassovitz s'est appuyé sur des faits troublants : une troisième tour (la tour n°7 qui s'est écroulée le 11 septembre cinq heures après celles du World Trade Center et dont personne ne parle) contenait des archives de la CIA concernant le père de George W. Bush, les tours se sont affaissées sur elles-mêmes de façon troublante, un avion de ligne a failli s'écrouler sur le Pentagone qui est pourtant le bâtiment le plus surveillé des Etats-Unis et surtout la réaction de George Bush, alors président et qui reste impassible en apprenant l'attaque.... Si Mathieu Kassovitz ne parle pas de complot, il s'est montré sceptique tout comme Marion Cotillard et Jean-Marie Bigard. K.M. > Voir l'extrait en question 16/09/2009

http://fr.news.yahoo.com/77/20090916/ten-mathieu-kassovitz-remet-en-question-4226e03.html


Mathieu Kassovitz se "pose des questions" sur le 11 septembre 2001

Mathieu kassovitz remet en cause les attentats du 11 septembre



____________________________________________________

Vidéo émission :



Kassovitz nous explique, pour le plus grand bonheur des amoureux de la vérité et de la liberté, ses doutes face à la version officielle du 11 septembre. Bravo !!


http://panier-de-crabes.over-blog.com/article-36161906.html


liste complète

Par Eva R-sistons - Publié dans : Un grand moment de télévision - Communauté : Apprentis journalistes
Ecrire un commentaire - Voir les 0 commentaires
Mardi 8 septembre 2009 2 08 /09 /Sep /2009 03:53



A Xavier Mathieu (Continental)
par Eva R-sistons :

Xavier, merci.

Grâce à toi, enfin une grande page de télévision,
libre, salubre, sincère, vraie.
Tu es passé à Mots Croisés de Calvi-Krettly,
une émission qui est une honte pour la télévision,
comme d'ailleurs C dans l'Air, émission de faux débats.
Oui, tu es venu, et alors, enfin, on a eu droit
à de la grande, de la très grande télévision. 
Tu vois, cher Xavier, je suis journaliste,
mais je refuse, moi, à la différence de ce Calvi-Krettly,
de me prosterner devant les Puissants,
de falsifier la vérité, de désinformer,
pour une poignée de lentilles ou pour un poste en vue. 

Tu es venu, et enfin un immense souffle de liberté,
de sincérité, de beauté, est passé. 
Toi qui représentait le peuple
avec tant de dignité, tant de grandeur,
tant d'honnêteté, 
tu as porté très haut les intérêts de ceux
qu'on n'entend jamais,
les ouvriers, les chômeurs, les souffrants, 
ceux qui en perdant leur travail perdent leurs moyens de vivre,
et peut-être, au bout, leur famille,
leur dignité, et même leur existence.
Tu as rappelé la réalité,
tu as rappelé les évidences,
tu as rappelé que la violence des licenciés,
non préméditée, est la réponse à la violence, préméditée,
de ceux qui écrasent les hommes de leur mépris,
les privent de leur emploi,
de leur gagne-pain, 
de ceux qui, en définitive, tuent.
Et tu as été pugnace.

Mais dans notre société, ceux qui tuent,
ceux qui oppriment, ceux qui piétinent, 
ceux qui écrasent,
parce qu'ils ont de l'argent, 
sont impunis.

Ceux qui défendent leur honneur,
leur travail, leur famille, leur dignité,
la vie,
en réaction à la violence abjecte
de ceux qui se donnent tous les droits
parce qu'ils ont de l'argent, 
ceux-là sont ostracisés,
et punis.

Lafontaine avait raison:
"Selon que vous serez puissant ou misérable"
vous aurez le droit d'être violent,
de détruire, de casser, de tuer,
en toute impunité,
ou vous n'aurez que la possibilité de subir, 
sans réagir.

Merci Xavier
car tu as rendu à la télévision sa dignité,
tu nous a rendu notre dignité,
tu nous a fait enfin vivre un grand moment de télévision.

Nous t'aimons, nous sommes avec toi,
nous te respectons, nous t'admirons.
Tu es un grand bonhomme, courageux, sincère,
et cela change des tous petits comme Calvi-Krettly
qui déconsidèrent le métier de journalisme,
la télévision, la condition d'homme,
ou des tous petits comme ceux qui se sont
octroyés tous les droits sur la France,
en se faisant élire en trompant,
en dissimulant, en mentant. 

Nous, nous avons choisi notre camp.
Le tien, Xavier,celui de la dignité,
de l'honneur, de la justice,
de la vie.
La vraie, avec un grand V: Vie.

Merci Xavier, avec toi l'émotion
était au R-V, quel contraste avec
ce misérable Lefèbvre
né à Neuilly,
chef d'entreprise,
et dégoulinant d'arrogance insupportable. 

Merci Xavier car ce lundi,
tu as rendu à la télévision
ses lettres de noblesse. 

Eva, reconnaissante.

Ecoutez-le :  
  
http://tesreinsetterroirs.blogspot.com/2009/09/un-pitbull-mouche-et-depressif.html?showComment=1252411808549#c2985942987085704161
 

Commentaires, entre autres :
 


Je suis tout à fait d'accord. On a vu un homme, un délégué syndical combatif, porteur de la souffrance des ouvriers tenir tête à une docte assemblée parisienne. M. Lefebvre en a pris pour son grade tandis que M. Matthieu rappelait les lâchages, les mensonges de l'Etat et l'impunité des dirigeants de Continental. Oui, c'était beau cette colère légitime qui a brisé le discours toujours facile des politiques.
Merci aussi à M. Calvi, "l'animateur" qui après avoir proposé un débat en deux temps, d'abord autour de la condamnation de M. Matthieu puis sur le fond, s'est obstinément acharné sur les dégradations à la Préfecture et n'a jamais abordé le fond. Cette malhonnêteté qui déshonore la profession et dont il est coutumier a eu le grand mérite de faire fulminer M. Matthieu jusqu'à sa seconde prise de parole sabre au clair. Il faudrait voir plus souvent des gens comme ça dans les médias.



Bravo à Xavier Mathieu, chapeau bas, j'ai écouté avec beaucoup d'admiration la manière dont vous avez tenu tête à cette tête de noeud de lefevre, c'était magistral tout autant que jouissif, j'en ai ressenti des chatouillements dans l'estomac.
A la réflexion, je pense que si Lefevre était si mou, c'est que lui-même était parfaitement conscient de l'iniquité de sa posture, qu'il se devait pourtant de tenir puisque tel était la volonté de son maître.


http://anti-fr2-cdsl-air-etc.over-blog.com/article-35809766-6.html#anchorComment

Par Eva R-sistons - Publié dans : Un grand moment de télévision
Ecrire un commentaire - Voir les 10 commentaires

Présentation

  • : R-sistons à la désinformation
  • R-sistons à la désinformation
  • : Politique Société Internet Religion Médias Actualité
  • : Blog d'opinion et de résistance. Les médias colonisés par les néo-sionistes ne sont pas libres, mais simples outils de désinformation et de propagande pour l'Occident militaro-financier, comme FR2, la V avec C dans l'Air, etc. Pas de liberté d'informer, donc pas de liberté ni de démocratie. La désinformation est l'ennemie Public N°1. Eva, journaliste-écrivain, libre-penseuse, dénonce et interpelle.
  • Partager ce blog
  • Retour à la page d'accueil

Profil

  • Eva R-sistons
  • R-sistons à la désinformation
  • Femme
  • 01/04/2009
  • Politique démocratie Medias géo-politique désinformation
  • Journaliste de profession. Radio,TV,presse,productrice émissions. Auteur de plusieurs ouvrages chez éditeurs de renom. Milite pour une information libre,plurielle,diversifiée, indépendante des grands groupes.

Liens

Recherche

Recommander

Syndication

  • Flux RSS des articles

overblog

Créer un blog gratuit sur over-blog.com - Contact - C.G.U. - Rémunération en droits d'auteur - Signaler un abus - Articles les plus commentés