Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
5 août 2010 4 05 /08 /août /2010 03:53

canard 

News: SECURITE FRANCE ISRAËL - SELON LE CANARD ENCHAINE, DES  MILITAIRES ISRAELIENS ET FRANCAIS ONT PARTICIPE DANS LES LANDES ET EN GIRONDE A UNE " SIMULATION DE GUERRE ELECTRONIQUE ET D'ATTAQUES DE SITES RADARS"

Jun 201005

Par Michel Levy-Antoine (Paris)
Rubrique: France - Israël                                                                
Publié le 5 juin 2010

canard 

 

ETONNANT. Pourquoi donc le Canard Enchaîné traite-t-il d’un sujet aussi sensible actuellement, la semaine où l’Etat Hébreu est attaqué avec une rare virulence ? La raison est assez simple : des acteurs français tentent de faire dérailler la fructueuse et assez récente (?) coopération militaire France-Israël. Un article signé par Claude Angeli (anti-israélien modéré) décrit cette semaine des opérations militaires réalisées entre militaires français et Israéliens. Ce genre d’informations est en général mis sous le couvert du “Secret Défense”. Les sources de ce journaliste (que nous suivons toutes les semaines) sont le plus souvent assez crédibles. Elles proviennent presque certainement d’informateurs qui sont au centre des décisions.

Le Canard Enchaîné raconte, sans trop de détails, que les Généraux Gaby Ashkenazi et Jean-Louis Georgelin ont signé un accord secret de coopération militaire. Des officiers de Tsahal se rendent en France pour réaliser des opérations de formations destinées aux soldats d’élite français. Les bases de Biscarosse et de Cazaux accueilleraient les soldats-formateurs israéliens.

En Israël, la censure militaire n’autorise pas la presse à traiter des détails de cette coopération. IsraelValley (site officiel de la Chambre de Commerce France-Israël) a un devoir de réserve sur ce sujet très sensible.—

http:// www.israelvalley.com/news/2010/06/05/27700/securite-france-israel-selon-le-canard-enchaine-des-militaires-israeliens-et-francais-ont-participe-dans-les-landes-et-en

 

La France va-t-elle se réveiller et tenter de retrouver sa souveraineté ? Eva

 

Sur ce site,

Rappel:

Le 15 avril 2010, au Palais de l’Élysée, le président de la République française, Nicolas Sarkozy et son homologue israélien, Shimon Peres, ont officiellement annoncé la création d’ « Europe-Israël : Maison Commune ».

et :

Extraits:

 

C.Bigot – L’année écoulée a été particulièrement riche car, à défaut de découvrir Israël, j’exerce pour la première fois la fonction d’ambassadeur. (Note d'Eva: Je rappelle que Sarkozy, "agent d'israël", a changé tout le personnel du Quai D'Orsay, habitué à la politique gaullienne d'indépendance. Voici une indication intéressante: Ambassadeurs remplacés... par des non-ambassadeurs.. (soumis). Lourd de conséquences, tout ça... Finie la politique indépendante de la France, non-alignée, respectée dans le monde, modèle !)


(..) aujourd’hui, la vision de la France est extrêmement positive ici, et ce au plus haut niveau. Selon moi, cela tient notamment à la sympathie qu’éprouvent bon nombre d’Israéliens pour le président de la république Nicolas Sarkozy  (..) Prenez le cas de l’Iran dont le programme nucléaire pose, aux yeux des Israéliens, une menace existentielle. Ce dossier est d’une extrême complexité et figure au coeur des discussions entre la France et Israël. Tous les aspects du problème sont traités. La France a toujours dénoncé avec la plus grande fermeté les propos du président iranien Mahmoud Ahmadinejad. Ensuite, nous sommes assurément l’un des pays les plus engagés en faveur de sanctions contre Téhéran. Sur ce point, Israël sait qu’elle peut compter sur l’appui de la France. Au Conseil de sécurité, nous avons été très actifs pour faciliter l’adoption de la résolution 1929. Aujourd’hui, nous souhaitons aller au-delà des sanctions votées à l’ONU et proposer des sanctions « européennes » dès la fin du mois de juillet. Ces mesures vont jouer un rôle déterminant. (..) Si la France a mobilisé toute sa diplomatie pour obtenir l’adoption d’un nouveau volet de sanctions, c’est que nous y croyons. Vous savez, les Israéliens souhaitent eux aussi que les sanctions fonctionnent. D’autres options existent mais elles sont extrêmement dangereuses. (..) Pour moi, cette affaire (Gilad Shalit )revêt avant tout un problème humain. Dès ma prise de fonction, je me suis rendu à Mitzpé Hila, auprès des parents du jeune Gilad Shalit. Nous nous connaissons depuis l’époque où j’étais un proche collaborateur de Bernard Kouchner. (..) Comme vous le savez, nous n’avons aucun contact avec le Hamas. En revanche, je m’entretiens régulièrement avec le négociateur israélien Hagay Hadas. Nos échanges se font dans une parfaite transparence, il partage avec nous toutes les évolutions du dossier. Mais la confidentialité reste le maître mot de ces tractations. (..) La France soutient sans ambiguïté l’adhésion d’Israël à l’organisation internationale de la francophonie. Certes, il y a des obstacles politiques liés à l’absence de consensus sur cette candidature, plusieurs pays continuant de s’y opposer. Cela est d’autant plus regrettable que nous recensons en Israël près de 700 000 francophones, dont 100 000 Français. Cette communauté est active. Par conséquent, notre politique consiste à agir comme si Israël faisait partie de cette organisation. Nous faisons en sorte d’intégrer Israël dans un maximum d’initiatives qui ne nécessitent pas une adhésion. A ce titre, nous nous félicitons de l’intégration à l’AUF (Agence universitaire de la Francophonie) de l’Université de Tel Aviv et du Collège universitaire de Netanya. (..)


- Justement, on assiste, sous votre égide, à une floraison d’évènements culturels franco-israéliens…


Oui, cela rejoint cette même volonté de répandre la culture française et de la partager avec d’autres pays. La société française est extrêmement créative et nous avons souhaité exporter des concepts comme la fête de la musique et la nuit blanche. Récemment, nous avons également organisé un festival du film français. Tout cela contribue à nourrir les échanges avec Israël.


- Israël s’est dernièrement rapproché de plusieurs instances internationales comme l’OTAN et l’OCDE dont il est devenu un membre à part entière. L’Etat hébreu assure également depuis peu la présidence du projet EUREKA. En avril denier, vous aviez participé à Paris au lancement de la Maison commune Europe-Israël. Selon vous, ces différentes initiatives permettent-elles également de renforcer la coopération avec la France ?


D’abord, la France a toujours soutenu l’entrée d’Israël à l’OCDE. Etant donné les performances économiques de ce pays, cette adhésion m’apparaît tout à fait logique. Concernant la création d’une Maison commune Europe-Israël, l’objectif est d’élargir à l’Union européenne une structure similaire à celle de la Fondation France Israël, qui est dirigée par l’ancienne ministre Nicole Guedj. Il est important de rapprocher les opinions publiques européennes et israéliennes. Naturellement, ce type de démarche offre un nouvel outil de coopération entre la France et Israël. (..) Au Moyen-Orient, la France dispose de relations particulières avec l’Autorité palestinienne comme avec des pays comme l’Egypte et le Liban. Nous avons également des contacts avec la Syrie. Tout cela peut être profitable à Israël. Les choses doivent être analysées de façon globale.

 

Eva : Que cherche-t-on ? A être "profitable à Israël", ou à la France ? Ce n'est évidemment pas de l'antisémitisme de dire ça, mais l'intérêt bien compris de la France, notre pays qui doit rester souverain...

 

http://www.israelvalley.com/news/2010/07/13/28054/france-israel-interview-exclusive-christophe-bigot-ambassadeur-de-france-en-israel-nos-deux-pays-ont-retrouve-des-liens-p

Partager cet article
Repost0

commentaires

Présentation

  • : R-sistons à la désinformation
  • : Blog d'opinion et de résistance. Les médias ne sont pas libres, mais simples outils de désinformation et de propagande pour l'Occident militaro-financier. Pas de liberté d'informer, donc pas de liberté ni de démocratie. La désinformation est l'ennemie Public N°1. Eva, journaliste-écrivain, libre-penseuse, dénonce et interpelle.
  • Contact

Profil

  • Eva R-sistons
  • Journaliste de profession. Radio,TV,presse,productrice émissions. Auteur de plusieurs ouvrages chez éditeurs de renom. Milite pour une information libre,plurielle,diversifiée, indépendante des grands groupes.
  • Journaliste de profession. Radio,TV,presse,productrice émissions. Auteur de plusieurs ouvrages chez éditeurs de renom. Milite pour une information libre,plurielle,diversifiée, indépendante des grands groupes.

Recherche

Archives

Pages