Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
6 octobre 2010 3 06 /10 /octobre /2010 08:06

bourrage-crane-copie-2.jpg

Bonjour à toutes et à tous,

Le mercredi 29 septembre 2010 eut lieu sur Arte à partir de 21h35 une soirée de propagande islamophobe que je tiens à dénoncer ici. Cette soirée était constituée de deux pseudo-"documentaires", La cité du mâle à 21h35 et Quand le rap dérape ! à 22h30, suivis d’un pseudo-"débat" à 22h55.

Bien entendu, ces prétendus "documentaires" étaient constitués de cas particuliers, que l’on peut trouver dans tous les milieux, et artificiellement généralisés par l’émission à l’ensemble des musulmans. Il est même très probable que certains de ceux qui ont proféré les pires insanités furent payés pour cela.

Quant au "débat", on ne peut pas non plus appeler cela un débat, puisque toutes les personnes présentes étaient bien d’accord pour casser du sucre sur le dos des Arabos-musulmans.

Histoire de se mettre dans l’ambiance, je vous montre un extrait vidéo tiré de ce prétendu "débat" :

 

Serap Çileli déclare se battre contre les musulmans
et contre les politiques d’immigration laxistes.
Cliquer sur l’image pour voir la vidéo de 1’20’’
enregistrée sur Arte le 29 septembre 2010.

Voici maintenant un exemple de ce qu’on a pu entendre de pire dans le premier documenteur. En écoutant parler ce jeune homme, demandez-vous s’il est possible qu’il prenne le risque de dire tout ça à visage découvert sans avoir été payé pour le dire ; et, dans ce cas, qu’y a-t-il de vrai dans ce qu’il dit ?

Quand, ensuite, on nous montre sa soeur, qui, elle, n’a visiblement rien à se reprocher, on nous la montre masquée. Pourquoi ? pour la protéger ? Non, puisqu’elle dit elle-même, vers la fin de la vidéo (à 3’05’’), qu’elle est la soeur d’Okito. Alors, pourquoi ? Pour le spectacle ! Pour impressionner le télespectateur naïf. Mais, regardez et écoutez :

 

Okito et sa soeur.
Cliquer sur l’image pour voir la vidéo de 3’22’’
enregistrée sur Arte le 29 septembre 2010.

Voici maintenant Daniel Leconte dans ses grandes oeuvres, après l’ouverture du "débat", en train de nous "prouver" qu’il y a bel et bien un problème de phallocratie en banlieue ; c’est-à-dire, dans sa petite tête, en milieu Arabo-musulman, puisqu’il semble croire qu’il n’y a que des Arabos-musulmans en banlieue :

 

Daniel Leconte accuse les banlieusards : « Depuis 2006,
pas moins d’une agression sexuelle sur deux
aurait lieue dans les cités, alors… »
Cliquer sur l’image pour voir cette vidéo de 20’’
enregistrée sur Arte le 29 septembre 2010.

Répétons après Daniel Leconte : « Depuis 2006, pas moins d’une agression sexuelle sur deux aurait lieu dans les cités, alors… »

Alors, alors… alors quoi ?

Alors, monsieur Leconte parle de la banlieue sans même savoir que la moitié des gens vivant sur le sol de France vivent, si l’on peut appeler cela "vivre", en banlieue.

Du coup, son chiffre, loin de prouver qu’il y a bien plus d’agressions sexuelles en banlieue qu’ailleurs, prouve au contraire que, malgré des conditions de vie déplorables, les banlieusards ne sont pas plus méchants que les autres avec les femmes.

Le document suivant provient de l’INSEE et prouve bien qu’en France la moitié de la population réside en banlieue :

http://www.insee.fr/fr/themes/docum…

C’est la dernière ligne qui nous intéresse. Le chiffre de la colonne "Ensemble" est la somme des chiffres des colones "Ville-centre", "Banlieue" et "Périurbain" ; on a donc 82% des habitants qui résident en zone urbaine. Et, bien sûr, la colonne de droite indiquant le pourcentage de ceux qui vivent à la campagne, elle indique forcément 18%, puisque 82 + 18 = 100.

La zone "périurbaine", c’est la grande banlieue ; c’est donc toujours la banlieue. Si l’on ajoute les deux chiffres "banlieue" + "périurbain", on trouve qu’en France 54% de la population vit dans les cités.

Donc, il est tout à fait normal que "pas moins d’une agression sexuelle sur deux ait lieue dans les cités". Félicitons ici Daniel leconte pour sa brillante démonstration.

Merci pour votre attention,
Meilleures salutations
do
http://mai68.org

Post-scriptum :

1°) Rappelons que la loi française définit le racisme et l’interdit.

La loi de 1972 introduit en outre à l’art. 24 de la loi de 1881 la disposition suivante :

« Ceux qui, par l’un des moyens énoncés à l’article 23, auront provoqué à la discrimination, à la haine ou à la violence à l’égard d’une personne ou d’un groupe de personnes à raison de leur origine ou de leur appartenance à une ethnie, une nation, une race ou une religion déterminée, seront punis d’un emprisonnement d’un mois à un an et d’une amende de 2 000 F à 300 000 F ou de l’une de ces deux peines seulement. »

Sauf, bien sûr, quand il s’agit d’un racisme d’État ; comme celui, en fRANCE, contre les Roms ou les Arabos-musulmans.

2°) Attaquer les Arabos-musulmans sur leur rapport avec les femmes est d’un ringardisme des plus classiques et pourtant très courant chez les propagandistes de l’impérialisme américano-sioniste dans le but de justifier leurs guerres ; notamment en Palestine ou en Afghanistan.

Pourtant, en fRANCE (petit"f" et grand "RANCE") l’on n’a jamais élu de femme à la tête de l’État, contrairement à un pays musulman comme le Pakistan, considéré non seulement comme étant musulman, mais carrément islamiste. Rappelons qu’une femme, Benazir Bhutto, fut élu premier ministre du Pakistan. C’est très probablement les Américains qui l’ont faite assassiner.

Rappelons que ce n’est pas un cas isolé qu’une femme d’un pays musulman soit à la tête d’un parti puissant ; puisque c’est une autre femme, Maryam Radjavi, qui dirige les Moudjahidines du Peuple, dont l’idéologie était, en 1978, une espèce de synthèse entre islam et marxisme. Les Moudjahidines du Peuple, et Maryam Radjavi avec eux, furent à la tête de la révolution iranienne en 1978 jusqu’à ce qu’ils se fassent virer par l’Ayatolah Khomeyni envoyé en Iran par la France avec l’accord des USA pour récupérer la révolution en la détournant vers l’islamisme. Khomeyni était jusque là en résidence surveillée en France.

3°) Justement, et j’insiste beaucoup là-dessus, l’islamisme a été puissamment installé dans les pays musulmans par l’impérialisme occidental.

La démonstration est ici : http://mai68.org/spip/spip.php?article1419

Extrait :

« En Afghanistan, ce sont les Américains qui ont financé (avec l’aide de l’Arabie Saoudite grande alliée des USA), et armé, entre autre avec les fameux missiles Stinger, et entraîné militairement Ben Laden et les Islamistes pour virer les Russes. Même que les femmes afghanes doivent regretter l’époque russe avec la pilule et l’avortement libres et gratuits et le droit au divorce, au travail et aux études ! »

Alors, quand on nous dit qu’il faut faire la guerre en Afghanistan pour sauver les pauvres femmes afghanes de ces méchants Talibans, on se fout totalement de notre gueule !

D’ailleurs, regardez comment les Occidentaux traitent les femmes en Afghanistan (article et vidéo-preuve) :

http://mai68.org/spip/spip.php?article218

Extrait :

« les jets en rase motte poursuivaient des femmes et des enfants qui se réfugiaient dans des maisons en pisé, lesquelles étaient mitraillées et incendiées par des bombes au phosphore… »

Comme quoi, les barbares ne sont pas ceux qu’on croit.

 

http://www.dazibaoueb.fr/article.php?art=16434

 

 

do (sans qualité)  Hier 15H10 

 

Comme cette analyse est importante, je vais bientôt donner dans ce cadre des adresses alternatives pour le cas où les vidéos cesseraient d'être visible depuis mai68.org.

 

Voici déjà une adresse alternative :

 

http://vlr.chez.com/ag/1606.htm

 

Et encore une :

 

http://lacarmagnole.free.fr/ag/1606.htm

 

 

Les vidéos sont effectivement ici, voyez-les vite, eva :

 

 

http://vlr.chez.com/ag/1606.htm

 

 


 

 

Partager cet article
Repost0

commentaires

Présentation

  • : R-sistons à la désinformation
  • : Blog d'opinion et de résistance. Les médias ne sont pas libres, mais simples outils de désinformation et de propagande pour l'Occident militaro-financier. Pas de liberté d'informer, donc pas de liberté ni de démocratie. La désinformation est l'ennemie Public N°1. Eva, journaliste-écrivain, libre-penseuse, dénonce et interpelle.
  • Contact

Profil

  • Eva R-sistons
  • Journaliste de profession. Radio,TV,presse,productrice émissions. Auteur de plusieurs ouvrages chez éditeurs de renom. Milite pour une information libre,plurielle,diversifiée, indépendante des grands groupes.
  • Journaliste de profession. Radio,TV,presse,productrice émissions. Auteur de plusieurs ouvrages chez éditeurs de renom. Milite pour une information libre,plurielle,diversifiée, indépendante des grands groupes.

Recherche

Archives

Pages