Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
7 février 2012 2 07 /02 /février /2012 02:34

 

.

http://www.danstontarn.fr/wp-content/uploads/2011/06/gerard-privat-2.jpg

  http://www.danstontarn.fr/wp-content/uploads/2011/06/gerard-privat-2.jpg

 

Le jeudi 09 février à 20:00, Gérard PRIVAT, candidat à la Présidentielle 2012″, sera sur www.opinews.com


Vous pouvez regarder l’émission en direct sur son blog de campagne (http://gerard-privat.fr/actualites/)

 

Gérard PRIVAT répond à vos questions : vous pourrez également intervenir en direct et échanger vos points de vue pendant l’émission.


Pour participer à l’émission vidéo interactive en webcam ou en tchat, inscrivez-vous gratuitement dés aujourd’hui sur http://www.opinews.com/Emission/embed.aspx?room=0704b074b2c041078f8b9d5ab06c22ad


Vos soutiens individuels sont précieux, n’hésitez pas à diffuser ces informations via vos réseaux sociaux et vos messageries.


Pour participer à l’action d’Avenir Solidaire, rendez-vous sur http://www.avenir-solidaire.fr/adhesion.html


Avenir Solidaire


Pour lire les textes fondamentaux, visitez le site d’Avenir Solidaire.


Pour partager et échanger, visitez le blog « La Pensée Citoyenne ».


Avenir Solidaire et la Présidentielle 2012, voir  le blog de campagne de Gérard PRIVAT

 

 

avenir-solidaire.jpg

 

La ligne politique


 

            Affirmer l’autorité politique et donc l’autorité du peuple et de ses délégués élus, sur tous les domaines qui peuvent influencer la vie sociale, comme par exemple l’économie.

            Construire une démocratie citoyenne.
            Instaurer le vote blanc, à valeur identique aux votes exprimés sur les noms des candidats ; ce vote blanc pouvant annuler toute élection s’il est majoritaire.
            Le référendum systématique à mi-mandat est un autre moyen de sanctionner des dirigeants qui ne se conformeraient pas aux engagements pris.
            Développer la pratique de véritables référendums d’initiatives populaires locaux, départementaux et nationaux, concernant les différents domaines de la vie publique ; cette compétence du peuple pouvant concerner la révocation des élus.

            Mettre réellement en œuvre les divers moyens de fonctionnement démocratique pour éviter toute dictature, qu’elle soit politique ou économique, ainsi que toute dérive totalitaire.
            Interdire le cumul des mandats publics et limiter les mandats successifs.
            Des mesures strictes et efficaces doivent assurer la séparation et l’indépendance des trois grands pouvoirs institutionnels : exécutif, législatif et judiciaire.

            Renforcer la démocratie par la laïcité de l’État.
            En effet, la laïcité de l’État signifie son indépendance à l’égard des institutions religieuses, pour garantir la liberté de croyance et de culte, et pour favoriser la tolérance et le respect mutuels.
            La laïcité de l’État doit aussi inclure son indépendance envers les institutions privées à prétention scientifique afin d’éviter les idées dogmatiques, cela notamment en finançant intégralement les organismes de recherche publics, sans parti pris théorique.

            L’éducation aura un rôle essentiel par rapport à la laïcité, car elle préparera les enfants et les jeunes gens à devenir citoyens, et leur apprendra le discernement qui les préservera des dérives fondamentalistes ou sectaires de toutes natures.

            Redéfinir et réguler l’économie par des mesures politiques strictes.

            Reconsidérer la nature et l’estimation de la richesse, en fonction de l’harmonie sociale, de l’épanouissement humain et de la préservation de l’environnement.

            Repenser la création, la fonction et l’usage de la monnaie pour favoriser les échanges humains.
            Pour cela l’État doit battre librement sa monnaie, le Franc, sous sa responsabilité directe par l’intermédiaire de la Banque de France.

            Créer l’Europe des peuples pour un développement solidaire sur des projets communs et des valeurs humaines vraiment partagées.
            Pour cela, dénoncer les Traités successifs qui constituent l’actuelle Union Européenne néo-libérale.

            Redonner à l’État la pleine responsabilité des grands domaines de la solidarité qui permettent de satisfaire les besoins essentiels et de garantir la dignité de chacun.
            Réinstaller des services publics en lieu et place des monopoles privés, partout où l’indépendance de l’État doit être garantie pour le meilleur fonctionnement de la société.
            Quelques exemples : l’éducation ; la santé ; l’eau ; l’énergie ; le traitement des déchets ; la poste et les télécommunications ; les voies routières ; les voies et transports ferroviaires, aériens et maritimes…

            Réorganiser l’État en réduisant le nombre des divisions administratives.
            Revenir aux trois niveaux démocratiques de base de la République (communes, départements, État) et redéfinir leurs rôles pour faciliter la solidarité et l’efficacité.
            Les communes et les départements auront la possibilité de se regrouper, avec l’accord des populations concernées, pour faciliter des projets importants dans les meilleures conditions.

            Activer une politique du mieux-être en faveur du plus grand nombre, en mettant en œuvre les moyens nécessaires pour plus de justice sociale.
            Instaurer le revenu vital pour remplacer la multitude des aides et allocations, compenser les trop forts écarts entre revenus et préserver la dignité de chacun.
            Le revenu vital s’ajoutera aux salaires, aux retraites et aux autres revenus. Il sera ainsi soumis à l’impôt sur le revenu, proportionnellement à l’ensemble des revenus de chaque personne physique.
            Reconnaître la valeur de toute activité utile à la société, quel que soit le statut et le niveau d’études du travailleur, et s’assurer que ces activités bénéficient de rémunérations équitables.

            Modifier profondément le système fiscal.
            L’impôt sur le revenu est le plus équitable car il est progressif. Aussi sera-t-il le seul conservé.
            Si d’autres impôts doivent être instaurés, ils devront faciliter la justice sociale tout en restant des accessoires de l’impôt sur le revenu.
            Les impôts locaux seront revus dans le sens de la justice sociale.
            Par ailleurs, deux taxes seront instaurées pour préserver l’économie, en évitant les spéculations financières : l’une sur les placements financiers ; l’autre, plus conséquente, sur les transferts financiers.

            Répartir équitablement les moyens financiers pour faciliter, à tous les niveaux, une véritable solidarité et la coopération qui dépasseront la charité et l’humanitarisme.
            En répartissant équitablement les moyens financiers, l’État devra s’assurer, pour chacun, de l’accès à un logement correct ainsi qu’aux ressources alimentaires et matérielles de base.

            Faciliter la liberté d’expression par l’indépendance et la diversité des acteurs des différents secteurs concernés : organes de presse, documents multimédias, édition et diffusion de livres, théâtre, musique, cinéma et autres expressions artistiques...
            Favoriser la liberté des utilisateurs de l’Internet, en facilitant notamment le développement de systèmes informatiques et de logiciels libres.
            Encourager la qualité et l’innovation utile pour le plus grand nombre, et encadrer l'usage des brevets pour éviter les monopoles privés.

            Soutenir la recherche scientifique publique, fondamentale et appliquée, en garantissant son objectivité et son utilité sociale par un financement exclusivement public et en limitant aux seuls organismes de recherche publics la possibilité de publier dans des revues scientifiques publiques de référence.
            Ceci permettra de sortir des croyances ou des manipulations scientifiques de certains « experts » indument soutenus par de puissants groupes privés et par les médias qui en dépendent financièrement.     
            On évitera ainsi de nombreuses dérives qui nuisent au fonctionnement de la société comme pour la santé publique (grippe A), l’agriculture (dogme agro-chimique), l’économie (laxisme néo-libéral)…

            Soutenir le développement des activités industrielles qui favorisent l’autosuffisance et un confort raisonnable, en imposant le respect de l’environnement et l’utilité sociale.
            Utiliser le développement technologique afin de libérer l’homme des contraintes physiques et matérielles qui paralysent son épanouissement.
            Ceci permettra de réduire le temps de travail pour les travaux pénibles et fastidieux, sans réduire le niveau des salaires ou les conditions de la retraite.
            Pour cela, il sera certainement utile de soutenir la création des sociétés coopératives, qui ont un fonctionnement démocratique, dans la mesure où elles faciliteront la mise en place de ces projets.   

            Restaurer et préserver l’environnement, notamment en réduisant les nuisances provoquées par un néo-libéralisme aveuglé par l’égoïsme et asphyxié par la compétition.
            La volonté d’harmonie sociale et d’épanouissement humain, étroitement liée à la qualité environnementale, entraînera certaines mesures protectionnistes pour se préserver des prédateurs internationaux.

 

.

 

Partager cet article

Repost 0
Published by Eva R-sistons - dans Censure Médias scandaleuse
commenter cet article

commentaires

Présentation

  • : R-sistons à la désinformation
  • R-sistons  à  la  désinformation
  • : Blog d'opinion et de résistance. Les médias ne sont pas libres, mais simples outils de désinformation et de propagande pour l'Occident militaro-financier. Pas de liberté d'informer, donc pas de liberté ni de démocratie. La désinformation est l'ennemie Public N°1. Eva, journaliste-écrivain, libre-penseuse, dénonce et interpelle.
  • Contact

Profil

  • Eva R-sistons
  • Journaliste de profession. Radio,TV,presse,productrice émissions. Auteur de plusieurs ouvrages chez éditeurs de renom. Milite pour une information libre,plurielle,diversifiée, indépendante des grands groupes.
  • Journaliste de profession. Radio,TV,presse,productrice émissions. Auteur de plusieurs ouvrages chez éditeurs de renom. Milite pour une information libre,plurielle,diversifiée, indépendante des grands groupes.

Recherche

Archives

Pages