Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
19 mars 2012 1 19 /03 /mars /2012 22:43

*

Sarkozy, "président des riches" : Un bilan sans appel

 

Le Nouvel Observateur avec AFP
Par Le Nouvel Observateur avec AFP

Ça n'est pas qu'une image qui lui colle à la peau. D'après une étude de Terra Nova, 18 milliards d'euros ont été versés aux plus aisés en 5 ans.

 
 Share7
 

Nicolas Sarkozy, président des riches vu par Louison. (Louison)

Nicolas Sarkozy, président des riches vu par Louison. (Louison)

 

La Fondation Terra Nova, think tank proche du PS, publie le mardi 6 mars une étude visant à démontrer que Nicolas Sarkozy aura bel et bien été durant son quinquennat "le président des riches".

Car sur un total de "84 milliards d'euros" de cadeaux fiscaux, les grands gagnants ont été les entreprises et les ménages aisés, selon ce rapport sur "le bilan redistributif du sarkozysme"

 

Au profit des entreprises : "60% des montants totaux redistribués (50 milliards d'euros sur 84) ont été fléchés vers les entreprises", privilégiant "la compétitivité coût" (33 milliards) au détriment de "la compétitivité qualité" (3 milliards pour le crédit d'impôt recherche, et 14 milliards pour le programme d'investissement d'avenir).

 

Au profit des ménages aisés : "Le bilan est sans appel", écrit Terra Nova. "Sur les 34 milliards distribués aux ménages, plus de la moitié (54%) est allée aux ménages aisés", soit 18 milliards d'euros.

Globalement, la fondation souligne que "ces cadeaux considérables" représentent "plus de 4 points de PIB" et que sans eux "la dette publique de la France (85% du PIB aujourd'hui) serait inférieure à celle de l'Allemagne (83,5%)".

Elle relève que "plus de la moitié" de cette redistribution "a été décidée dès 2007 à travers la loi Tepa" (travail, emploi, pouvoir d'achat), ce qui a eu pour effet d'"amoindrir la capacité budgétaire de la France à lutter contre la crise".

Le bilan redistributif du sarkozysme - Terra Nova

 

Terra Nova – Note - 1/6www.tnova.fr
LE BILAN REDISTRIBUTIF DU SARKOZYSME
 
Par le Pôle Economie de Terra Nova  Le 6 mars 2012
 
Le quinquennat a opéré des redistributions budgétaires importantes de la puissance publique (Etat et sécurité sociale) vers les agents privés (personnes physiques et morales). Le pôle économie de Terra Nova en a fait la synthèse financière.On peut retenir quatre éléments du bilan redistributif du sarkozysme : 
1.  Des cadeaux considérables, qui contribuent à la crise de la dette publique française.
84 milliards d’euros ont été distribués au cours du quinquennat, soit plus de 4 points de PIB. En l’absence de  ces distributions, la dette  publique de  la France (85 % du PIB  aujourd’hui) serait inférieure à celle de l’Allemagne (83,5  %).

2.  Des marges de manœuvre dilapidées dès le début de quinquennat, rendant plus difficile par la suite la réponse à la crise.
Plus de la moitié des sommes redistribuées a été décidée dès 2007, à travers notamment la grande loi fiscale du sarkozysme : la loi TEPA. Conséquences : les marges de manœuvre budgétaires ont été amputées en début de mandat et la capacité budgétaire à lutter contre la crise a été amoindrie (modestie du plan de relance notamment).

3.  Une confirmation : Nicolas Sarkozy, président des riches.

Le bilan est sans appel : sur les 34 milliards distribués aux ménages, plus de la moitié (54%) est allée aux ménages aisés (le premier décile). La loi TEPA est une loi idéologique : elle déverse 20 milliards d’euros sur les contribuables les plus riches (baisse de l’ISF, allègement des droits sur les grandes successions, bouclier fiscal…).


 

http://tempsreel.nouvelobs.com/election-presidentielle-2012/20120306.OBS2972/sarkozy-president-des-riches-un-bilan-sans-appel.html

Partager cet article

Repost 0
Published by Eva R-sistons - dans La vérité sur la question
commenter cet article

commentaires

Présentation

  • : R-sistons à la désinformation
  • R-sistons  à  la  désinformation
  • : Blog d'opinion et de résistance. Les médias ne sont pas libres, mais simples outils de désinformation et de propagande pour l'Occident militaro-financier. Pas de liberté d'informer, donc pas de liberté ni de démocratie. La désinformation est l'ennemie Public N°1. Eva, journaliste-écrivain, libre-penseuse, dénonce et interpelle.
  • Contact

Profil

  • Eva R-sistons
  • Journaliste de profession. Radio,TV,presse,productrice émissions. Auteur de plusieurs ouvrages chez éditeurs de renom. Milite pour une information libre,plurielle,diversifiée, indépendante des grands groupes.
  • Journaliste de profession. Radio,TV,presse,productrice émissions. Auteur de plusieurs ouvrages chez éditeurs de renom. Milite pour une information libre,plurielle,diversifiée, indépendante des grands groupes.

Recherche

Archives

Pages