Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
30 juillet 2010 5 30 /07 /juillet /2010 23:34
Les Médias s'extasiaient sur la présence de Carla sur le tournage d'un film de Woody Allen. La réalité est toute autre... eva R-sistons
Regardez Carla Bruni et Owen Wilson sur le tournage de Woody Allen... qui tourne à la mascarade !

jeu juil 29 14:26 Par Pure People

 

 

Ce qui s'annonçait comme une première expérience fascinante, passionnante et enrichissante pour Carla Bruni, est un peu en train de tourner au gros coup de pub et à... la mascarade !

En effet, notre charmante première dame, qui fait actuellement ses débuts au cinéma dans le nouveau film de Woody Allen - Minuit à Paris, qui se tourne dans la capitale française tout l'été (voir les photos ici et la vidéo ici) -, s'est mise toute seule dans une sacrée galère en acceptant la proposition du cinéaste new-yorkais.

Alors qu'elle est chanteuse reconnue, compositrice appréciée, qu'elle a été l'un des dix plus grands top models du monde, mais pourquoi avait-elle besoin d'un nouveau challenge ? Car n'est pas actrice qui veut, et visiblement, notre première dame n'a pas le don.

Pour preuve, et même si l'on sait que Woody Allen est perfectionniste et qu'il est très exigeant avec ses acteurs, Carla Bruni a dû refaire pas moins de 32 prises d'une même scène, dans laquelle elle n'a pourtant qu'à marcher dans la rue une baguette à la main. Une anecdote qui a beaucoup fait rire tous nos confrères de la presse anglaise, qui se déchaînent ce matin dans les journaux et sur internet.

Et que dire de la présence de Nicolas Sarkozy sur le tournage ? Entre l'affaire Bettencourt et les dommages collatéraux que cela provoque dans son gouvernement, la crise économique, la réforme des retraites, la baisse du pouvoir d'achat, etc... notre président a pourtant tenu a être sur place, vers 2 heures du matin - alors qu'il avait un conseil des ministres le lendemain... -, dans la nuit de mardi à mercredi, restant deux heures sur le plateau à regarder sa belle enchaîner les mêmes prises et allant saluer le cinéaste new-yorkais qui semblait, pour sa part, vouloir travailler dans plus de calme... pour ce qui s'annonce être une drôle de mascarade. Déjà il y a les gardes du corps de Carla auxquels sont venus s'ajouter ceux du président. C'est pas un peu du grand n'importe quoi ? Hier soir Gad Elmaleh... lire la suite de l'article sur purepeople.com

 

http://fr.movies.yahoo.com/blog-cinema/article/7903/

 

__________________________________________________________________________________________

 

 

 

Les débuts pas du tout prometteurs de Carla Bruni comme actrice

 

 

C'est un fait d'été qui en dit long...

Carla Bruni est en tournage à Paris dans un film de Woody Allen: Midnight in Paris.

Elle y incarne le rôle d'une directrice de musée. Il s'agit d'un petit rôle. Woody Allen a eu du nez. Carla Bruni est une immense célébrité dans le monde anglosaxon. Son nom sur l'affiche peut doper le succès commercial du film.

Hier, a eu lieu sa première scène. Et cela s'est déroulé en toute discrétion...

Journalistes français et étrangers ainsi que de nombreux badauds se pressaient à proximité du lieu du tournage, une rue en plein Paris, fermée pour l'occasion. Comme cette vidéo d'une télé anglaise en parle: 

 

 


Carla Bruni has small role in Woody Allen movie
Uploaded by itnnews. - News videos hot off the press.

  

Le métier d'actrice n'est pas facile. Woody Allen a donc donné ses consignes. Carla sort d'une boulangerie avec deux baguettes de pain puis rejoint sur le trottoir l'acteur Owen Wilson avec lequel elle marche tout en discutant. Cette scène dure trente secondes.

Pas bien difficile non? Pas de texte alambiqué à dire, pas de transport d'émotion particulier, pas de cris, de pleurs ou de rires simulés à faire, encore moins de cascades.

Cela devait se passer comme une lettre à la poste. Mieux: comme un télégramme ou un SMS!

Eh bien non! Il a fallu cinq heures à Woody Allen pour tourner cette scène. Oui, vous avez bien lu cinq heures et 35 prises. Comme pour une cascade en plein combat dans Pirates des Caraïbes! Vous imaginez ce pauvre Woody Allen en train dire "Moteur", "ça tourne!", "Action" avant de se raviser, donner ses conseils, expliquer. Tout ça 35 fois! IL est vrai que le réalisateur new-yorkais est très perfectionniste..

 

 Je vois vos lèvres brûler d'impatience à oser certaines questions délicates.

Que s'est-il passé? Pourquoi tant de temps? Serait-elle si cruche?

Il y a trois explications. D'abord Carla Bruni est une star très populaire. Il parait que c'était le bordel à proximité du tournage. Elle était entourée de gardes du corps..

Et puis, il y a eu l'apparition du mari à deux heures du matin venu voir pourquoi sa femme n'était pas encore rentrée à une heure aussi tardive.

Depuis, qu'il a vu l'épisode des Simpson où Carla et lui sont proprement caricaturés, il a quelques inquiétudes.

Sauf, que quand le mari de la star se déplace, une nuée de gardes du corps l'accompagne et s'ajoute à ceux de la première dame. 

 

 

La dernière explication est la plus révélatrice. Si Carla Bruni n'a pas réussi ses prises, c'est parce qu'elle n'arrive pas à quitter la caméra des yeux. Or, si c'est recommandé quand on passe à la télé ou si on pose avec son mari pour le journal télévisé ou encore si on défile sur un podium de haute-couture, au cinéma, hormis certaines situations précises, fixer la caméra des yeux, c'est carrément à chier.

Elle ne pouvait pas s'en empêcher parait-il. Et Woody Allen était au bord de la crise de nerfs.

Au bout de cinq heures, à la 35ème prise, contente d'avoir réussi mais sans doute vexée, elle est partie se réfugier dans les bras de son mari...

 

 

Vous pourrez apprécier d'autres photos ICI


Auteur : Milton Dassier - Source : Milton Dassier sur l'actu

 

http://www.dazibaoueb.fr/article.php?art=14608

Partager cet article
Repost0

commentaires

Présentation

  • : R-sistons à la désinformation
  • : Blog d'opinion et de résistance. Les médias ne sont pas libres, mais simples outils de désinformation et de propagande pour l'Occident militaro-financier. Pas de liberté d'informer, donc pas de liberté ni de démocratie. La désinformation est l'ennemie Public N°1. Eva, journaliste-écrivain, libre-penseuse, dénonce et interpelle.
  • Contact

Profil

  • Eva R-sistons
  • Journaliste de profession. Radio,TV,presse,productrice émissions. Auteur de plusieurs ouvrages chez éditeurs de renom. Milite pour une information libre,plurielle,diversifiée, indépendante des grands groupes.
  • Journaliste de profession. Radio,TV,presse,productrice émissions. Auteur de plusieurs ouvrages chez éditeurs de renom. Milite pour une information libre,plurielle,diversifiée, indépendante des grands groupes.

Recherche

Archives

Pages