Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
26 février 2012 7 26 /02 /février /2012 15:24
La mission secrète des médias dominants
« Révélations » médiatiques : l’OTAN a armé les rebelles libyens

 

par Julie Lévesque

 

Le 25 fevrier 2012

 

Après avoir moussé la propagande de guerre contre la Libye de Mouammar Kadhafi, les médias dominants occidentaux feignent désormais la neutralité en « révélant » des faits ayant déjà été l’objet de nombreux reportages dans la presse alternative dès le début des combats l’an dernier : les pays de l’OTAN ont armé l’insurrection en Libye, assurant ainsi leur victoire, et les bombardements de l’Alliance ont tué des civils.

Le New York Times constitue LA référence médiatique occidentale. Pourtant, le quotidien est tristement célèbre pour avoir eu des liens étroits avec la CIA. En octobre 1977, Carl Bernstein écrivait dans le Rolling Stone : « De toutes ces associations [avec la CIA], les plus précieuses étaient de loin celles avec le New York Times, CBS et Time Inc. » (Carl Bernstein, The CIA And The Media. How Americas Most Powerful News Media Worked Hand in Glove with the Central Intelligence Agency and Why the Church Committee Covered It Up, Rolling Stone, 20 octobre 1977.)

La propagande de la journaliste du Times, Judith Miller, sur les armes de destruction massive irakiennes, pivot de la propagande de guerre contre l’Irak avant l’invasion de 2003, constitue une preuve plus récente de la désinformation véhiculée par ce quotidien faisant figure d’autorité dans la sphère médiatique.

En décembre dernier, une fois le gouvernement fantoche de l’OTAN installé en Libye, le New York Times, simulant la neutralité journalistique, « révélait » ce qu’il avait ignoré avant la chute du régime de Kadhafi : « Un nombre inavoué de civils victimes des frappes de l’OTAN en Libye. » (C. J. Chivers et Eric Schmitt, In Strikes on Libya by NATO, an Unspoken Civilian Toll, New York Times, 17 décembre 2011.)

Le bombardement par l’OTAN d’infrastructures civiles avait déjà fait l’objet d’un reportage vidéo de notre correspondant en Libye, Mahdi Darius Nazemroaya, quatre mois auparavant, en août 2011 : « Détrompez-vous : L’OTAN a commis des crimes de guerre en Libye ». 

Tactique semblable à celle du Times du côté de la BBC. Elle « révélait » en janvier 2012 comment les forces spéciales britanniques s’étaient mêlées aux rebelles libyens sur le terrain dans le cadre d’une mission clandestine. Dans un article intitulé « La vérité sur la mission secrète de la Grande-Bretagne pour vaincre Kadhafi », la BBC prétend nous apprendre en 2012 que « des forces spéciales britanniques ont été déployées sur le terrain dans le but d’aider les alliés de la Grande-Bretagne, souvent appelés le Conseil national de transition ou CNT ». (Mark Urban, Inside Story of the UK's secret mission to beat Gaddafi, BBC, 19 janvier 2012.)

Dix mois auparavant, le 7 mars 2011, le Centre de recherche sur la mondialisation publiait sur son site anglophone le texte de Michel Chossudovsky « Insurrection et intervention militaire: Tentative de coup d'État des États-Unis et de l'OTAN en Libye? », indiquant la présence des commandos britanniques en sol libyen. Publié près d’un an plus tard, le récit de la BBC est loin du scoop.

Les médias canadiens suivent aussi cette tendance. Cette semaine, The Gazette, quotidien montréalais, publiait également un texte plus approprié aux manuels d’histoire qu’aux manchettes de journaux, « La guerre secrète de l’OTAN contre Kadhafi », où l’on nous « informe » qu’« [o]fficiellement, les forces internationales ne devaient pas prendre partie » mais qu’« en réalité elles ont joué un rôle clé dans la victoire des rebelles ». (David Pugliese, NATO's secret war against Gadhafi, Postmedia News, 21 février 2012)

Il suffit de jeter au coup d’œil au mois de mars 2011 dans le dossier de Mondialisation.ca sur le « printemps arabe » pour voir que les médias indépendants ont publié ces informations depuis longtemps.

Si des organisations à budget restreint et des réseaux étrangers à grande écoute comme Russia Today ont eu accès à ces informations cruciales et les ont publiées avant même l’intervention de l’OTAN, comment des institutions comme la BBC et le New York Times, aux ressources considérables, peuvent-elles les avoir ignorées?

La seule explication possible est qu’elles l’ont fait sciemment dans le but de tromper l’opinion publique. Si ces informations avaient été révélées à l’époque dans les médias mainstream occidentaux, la fabrication du consensus favorable à l’intervention militaire de l’OTAN en Libye aurait probablement échoué. Avant et pendant l’intervention de l’OTAN, ces faits auraient nuit à la propagande de guerre diabolisant le gouvernement libyen, glorifiant le soulèvement armé et l’intervention « humanitaire » de l’OTAN. Publiées aujourd’hui, ils n’ont plus d’impact et ne visent qu’à camoufler la propagande de guerre en simulant l’objectivité.

Le but de ce simulacre de neutralité vise à conférer à ces médias une aura de crédibilité. Toutefois, une telle tactique de manipulation de l’opinion publique a, pour ainsi dire, des « effets collatéraux ». Cette duperie représente une preuve concrète de la « mission secrète » des médias occidentaux dominants : faire de la propagande de guerre en alliant la censure à la manipulation orwellienne de l’horreur et de la vertu, en créant un univers manichéen de bons et de méchants où les pays occidentaux, autrefois colonialistes et esclavagistes, sont devenus les libérateurs, les sauveurs de l’humanité. La réalité est tout autre.

Cet acte constitue non seulement un véritable « viol psychique des foules » mais également une violation flagrante du droit international.

L’Article 20 du Pacte international relatif aux droits civils et politiques adopté par les Nations Unies en 1976 stipule: « Toute propagande en faveur de la guerre est interdite par la loi. »

Or, que ce soit en France, en Grande-Bretagne, aux États-Unis, au Canada ou dans d’autres pays de l’OTAN, les médias dominants ont favorisé les rebelles libyens et diabolisé Kadhafi sans égards aux faits disponibles à l’époque et qu’ils publient aujourd’hui, une fois que l’OTAN a mis son pantin au pouvoir. Cela ne laisse aucun doute, il ne peut s’agir que de propagande de guerre. Si l’OTAN est responsable de crime de guerre, les médias occidentaux qui véhiculent leur propagande le sont tout autant.


http://www.mondialisation.ca/index.php?context=va&aid=29485

 

L' Actualité :

 

Syrie : nouvelle donne ?

Ahmed Halfaoui


Le « printemps » syrien va probablement se faire entre Syriens. Le chef de l’armée des Etats-Unis, le général Martin Dempsey, nous en bouche un coin. Il dit qu’il est « prématuré de prendre la décision d’armer l’opposition en Syrie » et « met au défi quiconque d’identifier clairement ce qu’est le mouvement d’opposition en Syrie actuellement ». De toute évidence, le monsieur n’est pas en phase et se fiche de l’être avec les « amis de la Syrie » et avec les médias qui, eux, savent ce qui se passe et qui est le mouvement d’opposition. Il faut deviner que le général dont l’implication est autrement plus risquée et coûteuse que celle des propagandistes, s’informe ailleurs que chez le gars de l’OSDH planqué à Londres et ne s’amuse pas. Pour être plus explicite, il s’épanche : « Il y a des informations selon lesquelles Al-Qaïda est impliqué et qu’ils cherchent à soutenir l’opposition. Je veux dire qu’il y a plusieurs intervenants et que chacun essaye de jouer sa partition propre pour renforcer sa position ». Il en rajoute une couche : « La Syrie est une arène en ce moment où tous les divers intérêts essaient d’intervenir ». Dommage qu’il n’en dise pas plus que ce qu’il sait réellement, mais à la bonne heure !

On apprend de source sûre que la situation est loin d’être aussi nette que l’on veut nous faire accroire. Notons qu’à aucun moment il n’a fait allusion à un bombardement dont seraient victimes des populations civiles. Ainsi, on comprend pourquoi les bruits de botte se sont particulièrement faits discrets et pourquoi le Tunisien chargé de parler au nom de la « communauté internationale » répète à qui veut l’entendre qu’il est contre une intervention militaire. Pathétiquement, il dit qu’il ne veut pas d’un scénario à l’irakienne. Il aurait pu tout autant se référer au cas des voisins Libyens, propulsés dans une effroyable situation de non-droit.

Dans la foulée, il est intéressant de constater les effets de l’euphorie va-t-en guerre sur les journalistes des médias engagés dans l’affaire. Un éditorial d’un quotidien algérien en plein dans la verve « printanière » a fait une fleur à Hitler, en le déclassant dans le palmarès des criminels de guerre et en plaçant devant lui Bachar El Assad. L’argument de l’auteur se veut convaincant : Hitler n’a pas tué des Allemands, il a tué « des juifs, des tziganes et d’autres peuples », Bachar a tué des Syriens. C’est pour dire qu’on ne sort jamais indemne si on ne fait pas attention à ne pas se laisser porter allègrement par les vents dominants. Le plus sûr est de ne pas devancer l’appel. Quand on est dans ce type de disposition, il faut marcher au pas et rester à l’écoute des décideurs, surtout qu’ils sont autant imprévisibles que la Bourse qui dicte leurs politiques. Le mieux, toutefois, serait bien évidemment de se méfier de toute opération qui enthousiasme ceux dont on sait les sentiments à l’égard des indigènes, se voudraient-ils « démocrates », comme il sied pour entrer dans leurs bonnes grâces et se donner l’illusion de s’être émancipé à leur regard.

Les Syriens quant à eux vont élire leur premier Parlement qu’ils souhaitent représentatif. Ils nous diront peut-être s’il valait mieux cela qu’un CNT largué par l’OTAN. Pour les Libyens nous connaissons la réponse, y compris de la bouche des « révolutionnaires ».

Ahmed Halfaoui

http://www.lesdebats.com/editions/220212/les%20debats.htm#H

URL de cet article 15935
http://www.legrandsoir.info/syrie-nouvelle-donne.html
.
Sur ce site,
par COMAGUER
[COMAGUER :] La mort de deux journalistes en Syrie vient à nouveau de susciter au plus niveau de l’Etat français des éructations contre le régime syrien et son Président qui ne sont pas sans rappeler l’exaltation obscène d’Hillary Clinton proclamant après l’assassinat de Mouammar Kadhafi : « Nous sommes venus, nous avons vu, il est mort ! » Ce nouvel assaut de karcherisation de l’adversaire politique qui transforme le gouvernement du pays en banale entreprise de nettoyage nous donne l’occasion de (...) lire la suite
par Margarita Zapata
Margarita Zapata (México DF, 1950) n´hésite pas. Elle a quelques décennies d´expérience politique. Sa militance vient de loin : après avoir participé à la Révolution Sandiniste, la petite-fille d´Emiliano Zapata, sociologue, journaliste, fut la vice-présidente de l´Internationale Socialiste de 2000 à 2008 (1). Sa vie est un combat sur tous les fronts. En 2011, après s´être éloignée un temps du pays, elle a été nommée ambassadrice itinérante du Nicaragua. C´est une grande connaisseuse de l´Amérique Latine qui (...) lire la suite
par Sami KLEIB
(NdT) Puisque le citoyen français ordinaire ne peut plus jamais se faire entendre, sa voix couverte par la propagande médiatique, nous empruntons ces quelques lignes d’une « lettre ouverte à Alain Juppé sur la Syrie », postée le 10 Février, sur le blog de Monsieur Yves-Marie LAULAN éminent géopoliticien et Président du Cercle des Libertés républicaines : « Mon cher Alain, …Vous vous interrogiez tantôt sur la raison pour laquelle ces coquins de Chinois et ces fripons de Russes avaient proprement torpillé (...) lire la suite
par Pierre VERHAS
Jamais dans l’histoire européenne, en dehors de périodes d’occupations étrangères, un pays n’a subi un tel diktat provenant de l’extérieur. Les plans drastiques d’austérité imposés à la Grèce par ce qu’on appelle la « troïka » (Commission européenne, Banque centrale européenne, Fonds Monétaire international) sont ratifiés quasi dans l’immédiat par une majorité de parlementaires qui y sont contraints. Ce phénomène inquiétant ébranle des principes de base de la vie commune. Le premier étant la souveraineté, le second (...) lire la suite
par Françoise Gérard
Un homme à abattre … Cette expression évoque de mauvais souvenirs pour les Burkinabè. Pourtant, il ne s’agit ni de Thomas Sankara ni de Norbert Zongo, ni même d’un Africain. L’homme dont il est question est l’actuel Président du Venezuela, Hugo Chavez. La majorité de la presse occidentale le diabolise. Il est qualifié de dictateur fou, de clown sinistre, de « populiste belliqueux », on l’accuse d’antisémitisme et d’ « anti-américanisme primaire ». On lui reproche de censurer les médias de l’opposition. On (...) lire la suite
par Jacques RICHAUD
Depuis plus de dix ans, la France est engagée dans l’interminable guerre afghane, en réplique du 11 septembre 2001. Souvenons nous de cet éditorial dans Le Monde : « Nous sommes tous américains », au soir des attentats. Le nom de l’opération approuvée par l’ONU était « Liberté immuable »... 1 - Janvier 2012 : L’information et la nausée. Nous oublions au long des ans les récits des bombardements massifs depuis octobre 2001, les combats meurtriers, la traque vaine des chefs talibans, les bavures en grand (...) lire la suite
par Thierry BRUGVIN
L’histoire de ce que l’on peut nommer le cartel pharmaceutique est fort instructive pour comprendre comment se décident certaines des politiques publiques des gouvernements. Nous suivrons pour illustrer cela, la famille Rockefeller en particulier, la plus emblématique des représentantes du capitalisme pétrochimique et pharmaceutique, Les élites économiques sont souvent au-dessus des lois. Le 15 mai 1911, la Cour suprême des Etats-Unis déclare John Rockefeller et son trust coupables de corruption, de (...) lire la suite
par Mohamed BELAALI
Une année déjà ! Une année chargée de luttes, de sacrifices et surtout d’espoir. Espoir de voir enfin le Maroc débarrassé du joug du Makhzen, de la torture, de la corruption, de l’ignorance et de la misère. Une année de marches dans la dignité ! Hommes, femmes et enfants marchent des heures durant à travers tout le Maroc, soudés et unis par cette foi inébranlable dans une société meilleure. Par ce mouvement, les masses opprimées s’opposent obstinément à un système archaïque, sclérosé et figé qui les (...) lire la suite
par Yazan al-Saadi
L’image d’un Iran isolé au bord du désastre économique à cause des sanctions croissantes perd toute crédibilité à la lumière de la multiplication des liens politiques et commerciaux iraniens avec les puissances mondiales non occidentales. Selon un reportage exclusif de Reuters, au début du mois, des acheteurs iraniens n’ont pas pu payer les 144 millions de dollars étasuniens qu’ils devaient pour une cargaison de 200 000 tonnes de riz en provenance d’Inde. D’autres rapports similaires de Reuters ont (...) lire la suite
par Jean BRICMONT
Une journaliste (dont je ne mentionnerai ni le nom ni le journal pour lequel elle travaille) m’a posé une question à propos de mon « soutien aux dictateurs » (en particulier Assad), de l’ingérence dans les affaires intérieures de pays comme la Syrie que ce soutien représenterait, de mes liens avec l’extrême droite ainsi qu’avec des sites « conspirationnistes » et de la « caution » rationaliste et progressiste que je leur apporterais. Voici ma réponse : Vous soulevez deux questions importantes : mon « (...) lire la suite
« tragédie et démocratie sont nées à Athènes » (J.L.G dans Film socialisme)
par Sélim NADI
Récemment en discutant avec une amie – qui vient de terminer des études brillantes – celle-ci m’explique que (nous parlions des prochaines élections) ce n’est quand même pas un facteur ou un ouvrier qui va diriger la France. Non pas que celui-ci soit un méchant gauchiste, mais il ne connait tout de même pas les dossiers à fond, etc. … Dans un autre style, en regardant l’émission de Canal+ Le Grand Journal, on peut souvent voir le journaliste Jean-Michel Aphatie expliquer qu’une multitude de candidats (...) lire la suite
par Dina Meza
Lors de la Rencontre Internationale des Droits Humains en solidarité avec le Honduras qui se déroule depuis le 15 février 2012 à Tocoa, Colón, les délégués de différents pays du monde ont rendu hommage aux martyrs de l´Aguán, assassinés à cause de leur lutte pour la terre tandis qu´un voile d´impunité voudrait enterrer leur mémoire. La lutte inégale se poursuit, appuyée par un vaste mouvement de solidarité sur toute la planète. Y participent des délégué(e)s de Cuba, du Brésil, des États-Unis, de l´Espagne, (...) lire la suite
Que choisir entre un deal avec la police, une vérité toute nue et un tankiste en uniforme
par legrandsoir
Suite de notre article : « I - Les bidonnages répétitifs des calomniateurs du Grand Soir ». Il a été démontré dans l’article précédent que la hargne de nos adversaires remplace leur perspicacité et leur goût pour la vérité. Voyons à présent comment ceux qui prétendent nous interdire de nous montrer en public fricotent avec des "anti-fafs" qui ont passé des deals avec le police et comment un autre site nous donne le (presque) fin mot sur l’agression que nous subissons depuis avril 2011. Article XI n’a (...) lire la suite
Que choisir entre une boule de pétanque et une vérité toute nue ?
par legrandsoir
LGS vous propose deux articles portant sur trois opérations de mystifications avec démonstration d’une infiltration par la police de groupuscules qui prétendent nous faire taire. Ne vous attendez pas à lire ici des textes hargneux. Mais des informations et des révélations. Il se pourrait aussi que vous riiez un bon coup avec nous (sauf si vous êtes Ornella Guyet ou des sites comme Rebellyon ou Article XI). Le second article qui paraîtra demain est intitulé : "Que choisir entre un deal avec la (...) lire la suite
par COMAGUER
A 300 kilomètres des côtes syriennes vient de se produire un tremblement de terre diplomatique : La république de Chypre vient de signer un accord de défense avec Israël. Les faits : Le premier ministre israélien a été reçu en visite officielle par le président de la République Chypriote Christofias et un accord de défense a été signé entre les deux pays qui permet à l’armée israélienne d’utiliser des bases en République Chypriote et de mettre ses capacités militaires à la disposition de la petite république (...) lire la suite
par Chems Eddine CHITOUR
« La vie d’un homme, la mienne, compte peu. Ce qui compte, c’est l’Algérie, son avenir. Et l’Algérie sera libre demain. Je suis persuadé que l’amitié entre Français et Algériens se ressoudera ». Fernand Iveton (Déclaration peu avant d’être guillotiné) Il y a 35 ans tombait sous le tranchant de la guillotine Fernand Iveton : Son crime avoir combattu pour l’indépendance de son pays l’Algérie. 35 ans au détour d’un inventaire l’Ocfln se rappelle de Fernand Yveton et envisage de lui rendre hommage. En ce (...) lire la suite
par Aday del Sol Reyes
A HAVANE accueillera le 6e Congrès de sexologie, du 23 au 26 janvier prochain, à son siège habituel du Palais des Conventions. La rencontre sera placée sous le thème : L’éducation sexuelle dans les processus de transformation sociale. À propos de cet événement et sur le travail éducatif réalisé depuis des décennies par le Centre national d’Éducation sexuelle (CENESEX), Mariela Castro Espin, directrice du Centre, a eu l’amabilité d’accorder une interview exclusive à Cubasi. Licenciée en psychologie et (...) lire la suite
par Richard STALLMAN
Père du logiciel libre, gourou pour les uns, visionnaire pour les autres, Richard Stallman fascine. Rencontre avec le pire ennemi de Bill Gates et de feu Steve Jobs. Richard Stallman nous explique en quoi les logiciels propriétaires érigent un système de domination. Regards.fr : Dans les années 1970, alors que vous êtes un brillant étudiant en mathématiques et en physiques à Harvard, vous arrêtez vos études. Pourquoi ? Richard Stallman : J’ai en effet commencé un doctorat en 1974. À cette époque, (...) lire la suite
par José FORT
Le 2 mai 1808, le peuple de Madrid se soulevait contre les troupes napoléoniennes. Dans son roman « Un jour de colère » que je vous recommande, Arturo Pérez-Reverte décrit ces hommes et ces femmes déversant durant une journée leur colère et leur haine dans un bain de sang qui a marqué à jamais l’histoire de l’Espagne. Allons-nous revivre de tels évènements ? Un nouveau conflit s’annonce-t-il opposant la France à l’Espagne ? Les ambassadeurs des deux pays multiplient des démarches diplomatiques et les (...) lire la suite
par Amira HAAS
Après plus de 50 jours de grève de la faim contre ce qu’il nomme les humiliantes techniques d’interrogatoire du Shin Bet, la santé de Khader Adnan se détériore. Khader Adnan a déjà battu un record parmi les Palestinien pour la plus longue grève de la faim en isolement. Hier, il a franchi son 50e jour de grève de la faim pour protester contre les pratiques humiliantes exercées par les interrogateurs des services de sécurité du Shin Bet. Des affiches brandies lors de rassemblements de soutien représentent (...) lire la suite
BREVES
La mauvaise nouvelle c’est que Jamal, fils de Mumia, vient de se voir refuser un passeport par les autorités d’Etat pour quitter le territoire des Etats-Unis. Une inqualifiable vengeance de plus à l’encontre de Mumia, de sa famille et de ses soutiens ! Il ne pourra donc pas se déplacer à Paris pour (...) lire la suite
« Les services syriens spécialisés ont arrêté une brigade française de transmission composée de 120 militaires, à Zabadani ». « Cette nouvelle explique le changement de ton de Paris, qui fait, désormais, profil bas, de peur que cette affaire n’affecte la campagne de Nicolas Sarkozy. Alain Juppé a été (...) lire la suite
Le K.K.E. dénonce : Toutes les informations divulguées jour après jour, montrent à quel point a été organisé le plan de répression d’Etat et de provocation qui s’est déroulé dimanche dernier lors des grandes manifestations à Athènes, afin de frapper le mouvement ouvrier. Les mécanismes de répression d’Etat (...) lire la suite
L’ONG « Defense for the Children International » a révélé que l’arrestation d’un adolescent de 16 ans, Mahmoud Omar Faqeh, s’est effectuée en totale violation des standards internationaux les plus élémentaires en matière de traitements des mineurs en cas d’arrestations. L’adolescent, originaire du village (...) lire la suite

Partager cet article

Repost 0

commentaires

Présentation

  • : R-sistons à la désinformation
  • R-sistons  à  la  désinformation
  • : Blog d'opinion et de résistance. Les médias ne sont pas libres, mais simples outils de désinformation et de propagande pour l'Occident militaro-financier. Pas de liberté d'informer, donc pas de liberté ni de démocratie. La désinformation est l'ennemie Public N°1. Eva, journaliste-écrivain, libre-penseuse, dénonce et interpelle.
  • Contact

Profil

  • Eva R-sistons
  • Journaliste de profession. Radio,TV,presse,productrice émissions. Auteur de plusieurs ouvrages chez éditeurs de renom. Milite pour une information libre,plurielle,diversifiée, indépendante des grands groupes.
  • Journaliste de profession. Radio,TV,presse,productrice émissions. Auteur de plusieurs ouvrages chez éditeurs de renom. Milite pour une information libre,plurielle,diversifiée, indépendante des grands groupes.

Recherche

Archives

Pages