Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
14 février 2013 4 14 /02 /février /2013 02:31
Mardi 12 février 2013

 

vendredi 1 février 2013

Nadir Dendoune enfermé, l'Irak détruit, Washington grimaçant

Nadir+Dendoune.jpg
C'est le billet du Cri du Peuple de ce matin qui me fait tressaillir. Un journaliste français est incarcéré en Irak par les militaires. Pas de visites, pas d'interlocuteurs aux autorités consulaires françaises, le néant. Et selon les rumeurs, aucun chef d'inculpation.
Il y a presque dix ans, sous des prétextes plus que puérils, navrants, la coalition Tony Blair-GW Bush jette toute ses forces sur un pays dont la moitié est un désert, et l'autre, le "paradis terrestre" pour reprendre une expression connue. Après avoir tout détruit, y compris la géographie même du pays, les hordes de ces modernes Attila repartent enfin huit ans plus tard. Elles avaient trouvé un pays certes très affaibli par leurs embargos, mais encore vivable. Quand elles repartent, ces hordes, le désert a envahi tout le pays, il ne reste rien.
C'est là qu'un journaliste français, un homme sans peur ni haine, retourne donc dans ce qui reste de cet Irak mythique, celui qui donna naissance à Haroun al Raschid. C'était il y a une quinzaine de jours. Depuis, quelque chose est arrivé, il est au secret. Qu'a-t-il vu, qu'il ne fallait pas ? Le saurons-nous un jour, de préférence de sa bouche même ? 
Quand s'arrêtera de nuire le Ben Laden du monde, la ville de Washington ? C'est en grande partie sous son influence que la Terre est en train, jour par jour, de s'autodétruire. Il faut faire quelque chose !

      Soutenir!

nddltanxxx
Sur ce site d'un militant de Notre-Dame des Landes, le récit au jour le jour :

 

La Ville de Grigny (69) obtient le label Cittaslow
Le réseau Cittaslow est un mouvement fondé en Italie en 1999 qui regroupe aujourd’hui plus de 150 villes dans plus de 25 pays. Il promeut un modèle de développement respectueux de l’environnement et des hommes, à travers la valorisation des circuits courts, la réduction des déchets et des (...)
img_comments.gif
Equateur : attentat contre un groupe de sympathisants de Rafaël Correa : 2 morts, 4 blessés
Radio Havana Cuba
Quito, 5 février (RHC-PL)- Le président de l’Equateur, Rafael Correa, a qualifié de tragédie l’attaque contre un groupe de sympathisants de sa campagne dans la ville de Quinindé, dans la province d’Esmeraldas, au cours de laquelle deux personnes sont mortes et 4 ont été blessées. Rafael Correa, (...)
Communiqué de Presse : Le Réseau CADTM Afrique condamne l’intervention militaire de la France et de ses alliés au Mali
Comme le dénonce un appel lancé par des femmes maliennes, la situation dramatique du Mali doit ouvrir les yeux sur une réalité terrible qui se vérifie dans d’autres pays en conflit : les violences faites aux femmes sont instrumentalisées pour justifier l’ingérence et les guerres de convoitise des (...)

 

flashmob.png 

http://www.mecanopolis.org/?p=27137

 

Avec le Nouvel Ordre Mondial, notre Armée sera sans patrie et sans honneur

 

 

Chokri Belaïd : un Homme, un projet, un combat
Chems Eddine CHITOUR
« Nous avançons sur un chemin extrêmement étroit, balisé de plusieurs difficultés : la révolution, c’est simple, l’après-révolution, c’est compliqué », Mohamed Marzouki Président de la République tunisienne. Chokri Belaid, avocat et grande figure politique en Tunisie, secrétaire général du Parti des Patriotes Démocrates Unifiés (la gauche tunisienne) et dirigeant politique du Front Populaire, et infatigable défenseur des droits humains a été assassiné le 6 février devant son domicile par les mains de l’obscurantisme, avatars de la révolution tunisienne Ce meurtre déclenche alors de nombreuses manifestations dans tout le pays. En signe de protestation contre cet assassinat, les bureaux d'Ennahdha à Sfax , Monastir, Béja, Gafsa et Gabès sont brûlés et saccagés, les manifestants demandant le départ du Gouvernement Hamadi Jebali ainsi que la Troïka pour leur incompétence Aissa Hirèche écrit à juste titre : « Le même scénario que celui que nous vécûmes est en train de prendre forme. En Tunisie la situation évolue (...) Lire la suite »
img_comments.gif
Assange est coincé, les Etats-Unis sont sur le déclin : Interview exclusive avec l’avocat d’Assange (Voice of Russia)
Michael Ratner

Le président émérite du Centre pour les droits constitutionnels (Center for Constitutional Rights - CCR), Michael Ratner, l’avocat américain de Julian Assange a répondu aux questions de John Robles de La Voix de la Russie, sur la situation actuelle de Julian Assange qui reste coincé à l’ambassade de l’Equateur à Londres. Lors de cette interview, qui est la première partie de l’entretien, l’avocat d’Assange aborde l’usage illégal des drones par les Etat-Unis, il parle de la réaction extrêmement agressive contre les lanceurs d’alerte et des « diseurs de vérité » (« truth sayers ») de l’Etat américain et qualifie ces actions d’illégales et d’irrationnelles, comme celles d’un Etat sur le déclin s’accrochant désespérément au pouvoir.

M. Ratner parle aussi de Bradley Manning, Jérémy Hammond, du Gouvernement secret US, mentionne ses clients de Guantanamo qui ont été torturés et le prix du courage, le fameux Yoko Ono-Lennon Award for Courage, qu’il a reçu récemment pour M. Assange à New York en son absence. Robles : Bonjour Monsieur ! Comment allez-vous ce soir ? Ratner : Je vais bien et je suis content de vous parler John, je vous remercie de me recevoir. Robles : Très heureux de vous parler également, c’est un plaisir. Pouvez-vous parler un peu à nos auditeurs des différentes affaires juridiques dans lesquelles vous êtes engagé et de ce qui se passe en coulisses, si vous pouvez, aux Etats-Unis et en général, parce que les informations ne sortent pas ? Ratner : Oui, beaucoup d’informations ne sortent pas et ça me contrarie vraiment. Je suis sûr que nombre de vos auditeurs connaissent Julian Assange, l’éditeur et le rédacteur en chef de Wikileaks et qui est maintenant à l’ambassade d’Equateur depuis 234 jours, soit les deux tiers (...) Lire la suite »
img_comments.gif
Jean-Marie Bigard et un milliard de catholiques orphelins
Benoit XVI, d’âge canonique, démissionne et décoince la bulle !
Denis Thomas

Pour une nouvelle, c’est une nouvelle. Nous avions l’habitude de voir les papes s’éteindre, usés mais nimbés. Benoît XVI choisit de jeter l’éponge officiellement pour raison de santé. Il en a le droit canonique comme l’âge du même nom.

Il a ménagé ses effets. A la fin du consistoire prévu ce lundi 11 février, en présence de tous les évêques romains réunis pour envoyer trois nouveaux saints au paradis – les martyrs d’Otrante - Benoît XVI, en latin s’il vous plait, a annoncé qu’il n’assurerait plus son ministère « pétrinien » (il est le successeur de Saint Pierre) à la fin du mois. Sans préavis. Jusqu’ici sur 265 papes, seuls cinq se sont défilés : Pontien en 235, Félix II en 358 ; Grégoire VI en 1046, Célestin V en 1294 et Grégoire XII en 1415. Le couteau sous la gorge … Plus récemment Pie XII l’avait envisagé, de peur (exagérée) d’être séquestré par Hitler, Paul VI pour ses 80 ans et Jean-Paul II en l’an 2000. Sans suite. Un milliard de catholiques dont 400.000 prêtres et 4.000 évêques se retrouvent momentanément orphelins en attendant de voir une fumée blanche monter des toits du Vatican. Pour la Pâque, nous assure-t-on. Ce serait l’occasion d’un rééquilibrage Nord-Sud ou plutôt Sud-Nord car 80% des fidèles sont désormais localisés en Amérique du (...) Lire la suite »
img_comments.gif
L’Etat français vient-il donc lui-même en Belgique avec ses propres entreprises pour éviter de se payer à lui-même des impôts ?
La Belgique : une menace pour les finances publiques françaises ?
filpac-cgt

Le journal L’Echo s’est interrogé sur l’ampleur de l’expatriation fiscale française : même les grandes entreprises dont l’Etat est actionnaire - EDF, France Télécom, GDF-Suez - ont trouvé refuge à seulement quelques kilomètres de l’Hexagone.

Pendant la campagne présidentielle en mars dernier, le président français François Hollande a déclaré : "J’envisage de revoir tous les traités fiscaux que la France a conclus avec d’autres pays. Mais il y en a plus que cent. Et cela nous prendrait plus de dix ans pour y arriver. J’accorderai donc la priorité à nos trois principaux traités : ceux que nous avons avec le Luxembourg, la Suisse et... la Belgique." On peut s’étonner que François Hollande trouve notre pays aussi néfaste que le Luxembourg et la Suisse, deux pays qui ont fait de l’évasion fiscale leur marque de fabrique. La crainte de Hollande est-elle fondée ? Le climat fiscal favorable de la Belgique plombe-t-il le Trésor français ? Nous avons mené l’enquête sur les entreprises « boîtes aux lettres » de l’homme le plus riche de France, Bernard Arnault, patron du groupe de luxe LVMH (Moët Hennessy Louis Vuitton). Il en ressort que la Belgique est, au minimum, fiscalement attrayante pour nos voisins du sud. Non seulement à cause de nos célèbres (...) Lire la suite »
Tunisie-Funérailles de Chokri BELAÏD : Al Jazeera, Palme d’Or de la falsification journalistique !
Salah HORCHANI
1. Combien étions-nous pour dire adieu à Chokri BELAÏD ? C’est d’abord le Ministère de l’Intérieur qui a avancé le chiffre de 1.400.000, concernant le nombre de personnes qui ont assisté aux funérailles de Chokri BELAÏD ; pour les arabisants, voir à ce sujet, sur le Lien suivant, l’émission de Nessma TV (la Chaîne la plus écoutée, au point de vue informations et débats politiques) ayant pour titre " 1,4 million de personnes présentes à l'enterrement de Chokri Belaïd" (sur, environ, 10, 8 millions d’habitants) : Ce chiffre a été repris par plusieurs médias nationaux et internationaux. Et ce fut un choc dans le Milieu Islamiste, et surtout chez leurs dirigeants, aggravé par les slogans accusateurs criés par cette immense foule dont le plus répété fut "Ya Ghannouchi ya saffah, ya kattal laroueh ! " (Oh ! Ghannouchi sanguinaire, oh ! Assassin), transmis, en direct, sur toutes les Radios et Chaînes de télévision nationales et plusieurs étrangères. Ce qui a conduit le Ministère de l’Intérieur à minimiser l’ampleur (...) Lire la suite »
img_comments.gif
Tunisie : Meurtre à des fins politiques (The Guardian)
Editorial - The Guardian

De nombreuses critiques peuvent être formulées à l’encontre d’Ennahda qui dirige le pays depuis la révolution, le suicide politique n’en fait pas partie.

Si le qualificatif peut être attribué à n'importe quel meurtre, l'assassinat de Chokri Belaïd a bien été politique. Il a été conçu pour provoquer le chaos social, la fêlure des coalitions, l'arrêt du processus électoral, l’empêchement de l'adoption du projet de constitution. Il y a un certain nombre de groupes - sur les deux extrêmes de la fracture islamiste vs laïque - qui apparemment profiteraient d'un tel résultat en Tunisie. Mais Rached Ghannouchi d’Ennahda n'est pas l'un d'eux. Tout comme l’incendie des sanctuaires soufis a été conçu pour exposer l'incapacité du parti au pouvoir de faire face à la frange radicale salafiste, cet assassinat politique n’a donc qu'un seul objectif en ligne de mire - la transition vers une démocratie fondée sur le droit. Les proches du défunt aux funérailles de Chokri Belaid ont qualifié Rached Ghannouchi d'assassin. Qu'il devrait être considéré comme dans les intérêts d’Ennahda de laisser cela se produire, qu'ils doivent maintenant être accusés soit de manière active ou en (...) Lire la suite »
11 img_comments.gif
Quand un Anglais mange des lasagnes
Bernard GENSANE

Cela fait quarante ans que les Britanniques (les Français aussi, me direz-vous) votent de plus en plus à droite, que leurs suffrages se portent vers le parti travailliste ou vers le parti conservateur. Alors, la division internationale du travail, ça les connaît et ils en redemandent.

Au début des années soixante, pour manger des lasagnes en Angleterre, il fallait entrer dans un restaurant italien, et ça coûtait la peau des fesses. Les Anglais, comme tous les autres, ont payé au prix fort la démocratisation de l’exotisme. Si j’ai bien compris cette histoire de lasagnes à la viande de cheval, on a donc un Anglais qui achète des lasagnes surgelées dans son Tesco préféré. Sur l’emballage, il est écrit, puisqu’elles sont à la Bolognaise (my foot !), que ces lasagnes contiennent de la viande de bœuf. Il appert qu’elles contiennent surtout de la viande de cheval. La consommation de la viande de cheval outre-Manche n’est pas interdite : elle est taboue. Comme celle des grenouilles. L’idée de manger du cheval fait gerber les Anglais, ce qui est leur droit. Le produit est de la marque Findus (« Heureusement, il y a Findus ! »), entreprise dont le siège social est situé à Bjuv en Suède. Après avoir été une filiale de Nestlé, Findus appartient au fonds d’investissement Britannique Lion Capital (...) Lire la suite »

img_comments.gif
Haro médiatique sur les « salariés voyous »
SNJ-CGT

Les medias (à quelques exceptions près) ont trouvé les responsables de la crise… Il y aurait pire que les patrons voyous, aujourd’hui les casseurs d’emplois seraient les grévistes et les syndicalistes qui refusent la violence des licenciements.

A lire et à écouter la plupart des medias, les grévistes feraient régner la terreur dans les ateliers de Psa à Aulnay-sous-Bois. Chez Goodyear à Amiens, les salariés qui ont refusé « par dogmatisme » des conditions de travail et des salaires indignes auraient alimenté leur propre malheur. Du Figaro à Libération en passant par les ondes publiques et privées sont pointés du doigt tous ceux qui résistent à l’inhumaine loi du capital. Dans un récent « Mots croisés » ayant pour thème le chômage, un des invités, Benjamin Coriat, co-président des Economistes atterrés, a pu à juste titre s’indigner de l’absence sur le plateau d’un représentant de la CGT alors que ce syndicat était mis au banc des accusés. Les citoyens ont besoin d’une information de qualité, qui donne à comprendre les mécanismes de la crise, qui donne à entendre les arguments et les propositions des syndicalistes. Comme ils ont besoin de comprendre pourquoi la presse est absente des kiosques, pourquoi les ouvriers de Presstalis défendent un système de (...) Lire la suite »
Mali : gauche proguerre et recolonisation (Réponse à Samir Amin)
Bruno DRWESKI, Jean-Pierre PAGE
La gauche anti-guerre dans le camp de la guerre ? Alors que le monde capitaliste s'enfonce dans une crise systémique sans précédent et que le monde arabe est traversé par des tentatives de déstabilisation qui sont dues aux décennies de pillage et de dictature mais qui ne sont pas toutes, loin de là, le résultat de facteurs locaux, que l'Afrique vit à l'heure du pillage et de conflits non réglés, du Congo à la Cote d'Ivoire, du Sud-Soudan à la Libye, la France s'est engagée de nouveau dans un conflit armé dans une de ses anciennes colonies, le Mali. La "gauche antiguerre" est globalement passée entretemps de la condamnation du bout des lèvres des bombardements en Yougoslavie et en Afghanistan au soutien déclaré à l'ingérence en Libye, en Syrie et au Mali. On doit essayer de comprendre pourquoi ? Et pourquoi il peut être difficile de naviguer entre les réseaux occidentaux de la gauche ex-antiguerre à la gauche anti-impérialiste des pays du Sud ? L'inaction coupable, voire l'aquiescement aux thèses (...) Lire la suite »
26 img_comments.gif
Mali : Analyse de Samir AMIN
Samir AMIN
Je suis de ceux qui condamnent par principe toute intervention militaire des puissances occidentales dans les pays du Sud, ces interventions étant par nature soumises aux exigences du déploiement du contrôle de la Planète par le capital des monopoles dominant le système. L’intervention française au Mali est-elle l’exception à la règle ? Oui et non. C’est la raison pour laquelle j’appelle à la soutenir, sans néanmoins penser le moins du monde qu’elle apportera la réponse qu’il faut à la dégradation continue des conditions politiques, sociales et économiques non seulement du Mali mais de l’ensemble des pays de la région, laquelle est elle-même le produit des politiques de déploiement du capitalisme des monopoles de la triade impérialiste (États Unis, Europe, Japon), toujours en œuvre, comme elle est à l’origine de l’implantation de l’Islam politique dans la région. I. L’Islam politique réactionnaire, ennemi des peuples concernés et allié majeur des stratégies de la triade impérialiste ([1]) L’Islam politique (...) Lire la suite »

Benghazi et la “doctrine Ponce-Pilate” de BHO

Benghazi et la “doctrine Ponce-Pilate” de BHO

11 février 2013 at 14 h 12 min

par Philippe Grasset, Dedefensa Le secrétaire à la défense US Leon Panetta, les traits de plus en plus ravinés, sans doute par l’exercice du pouvoir et la bénédiction...

 

Conflits »

Un enfant montre une balle de mitrailleuses lourdes le 5 Février 2013, trouvée dans les ruines d'un bâtiment détruit par les frappes aériennes françaises en Douentza. (AFP Photo / Pascal Guyot)

Pour le ministre de la Défense, la France n’est pas responsable de la mort des civils tués dans les frappes au Mali.

11 février 2013 at 22 h 09 min

Sources : RT Un enfant montre une balle de mitrailleuses lourde le 5 Février 2013, trouvée dans les ruines d’un bâtiment détruit par les frappes aériennes françaises...

Europe »

Scandale à Londres : un hôpital responsable de la mort de 1.200 patients

Scandale à Londres : un hôpital responsable de la mort de 1.200 patients

12 février 2013 at 18 h 09 min

Par : Résistance.fr La réalité dépasse parfois l’imagination. Un scandale a récemment secoué l’opinion publique britannique. On a ainsi découvert il y a quelques...

.
 

France: bientôt l’obligation de voter?

Israël et le 11-Septembre : les faits démentent Caroline Fourest

LE VATICAN ET L'ÉGLISE

Même mort, Kadhafi reste une cible

Le ministre de la Défense: La France n'est pas responsables de la mort des civils tués dans les frappes au Mali.

 

 

.

.

  • Pour un dialogue patriotique et de paix
    conforme aux intérêts objectifs du peuple
    Coordination pour la souveraineté de la Syrie
    et contre l’ingérence

    Communiqué du 11 février 2013

    13 février 2013, par Comité Valmy
    Coordination pour la souveraineté de la Syrie et contre l’ingérence
    Pour un dialogue patriotique et de paix
    conforme aux intérêts objectifs du peuple
    Communiqué du 11 février 2013
    La Syrie, reflétant les sentiments profonds de tous les peuples arabes, n’a jamais renoncé à s’opposer à la politique expansionniste menée par Tel Aviv en Palestine, au Liban, en Syrie et ailleurs. Tout au long de l’actuelle crise syrienne, les dirigeants sionistes ont voulu manifester une retenue apparente qui témoigne (...)

  • rubon29.jpg

    Interview : René Naba à La Nouvelle République

    12 février 2013, par Comité Valmy
    1/ « L’impératif de l’Algérie, dans cette phase de géo-dislocation globale de la sphère arabe, est de desserrer le nœud coulant néo islamiste et forcer la porte du BRICS »
    2/ La France au Mali joue son rôle de puissance et le Mali son existence
    Avec la précipitation des événements au Mali, il apparaît que la France joue son rang de puissance et le Mali son existence dans ce premier engagement militaire direct français, en solitaire, sur un théâtre d’opération depuis la fin de la Guerre d’Algérie. (...)


Etat” d’un nouveau type
dedefensa.org
9 février 2013, par Comité Valmy
  • Stalingrad : une gigantesque lutte de classe
    Domenico Losurdo

    9 février 2013, par Comité Valmy
  • Syrie / Tunisie : Non, la vérité n’est toujours pas bonne à dire !

    8 février 2013, par Comité Valmy
  •  

    Mali : un général français appelle à retenir la leçon de la Guerre d’Algérie  12/02/2013

    Mali : un général français appelle à retenir la leçon de la Guerre d’Algérie


    La guerre au Mali va durer très longtemps et risque de ne pas avoir l’effet escompté. Les craintes viennent des spécialistes français eux-mêmes. Selon le général français Vincent Desportes, ancien directeur de l'Ecole de guerre, «l’armée française est là pour très longtemps». «Dès lors qu'elle s'est engagée, la France est responsable de ce qui se passe dans ce pays. Si elle part trop tôt et que, dans la foulée, la situation se dégrade, Paris en portera la responsabilité», estime-t-il dans une interview publiée par le journal L’Express d’aujourd’hui. Pour lui, la France est déjà responsable du chaos libyen. Elle «a fait une erreur stratégique en Libye qu'elle ne doit pas répéter au Mali», met-il en garde. «Quand on fait le choix de déclencher une guerre, il faut pousser jusqu'au bout la logique impliquée par cet engagement. En Libye, il aurait fallu soit s'en tenir à la mission initiale prévue par la résolution de l'ONU, c'est-à-dire protéger la ville de Benghazi face aux menaces de l'armée libyenne, soit s'engager au sol et désarmer les milices. L'entre-deux adopté par la France a détruit le pouvoir politique et ne l'a remplacé par rien. On en paie maintenant les conséquences au Sahel», dénonce-t-il. Pour le général Desportes qui enseigne également à Sciences Po, le problème est que l’armée française n’est pas en mesure de sécuriser une zone qui s’étend sur 1 500 km. Même avec des techniques de renseignement très sophistiquées, la mission de «pacifier le Mali» est quasi impossible pour cet expert qui estime que «les terroristes ont toujours l'avantage de la surprise ; et ce type d'attaque est très peu coûteux pour eux. Pour les actions menées à Gao ces derniers jours, il est difficile de savoir si elles représentent le chant du cygne des groupes armés ou le début de quelque chose de nouveau». Il souligne que si les armées française et malienne ont progressé sans couacs vers le Nord du pays, c’est parce que les terroristes ont adopté la stratégie de l’évitement. Il précise que même si l’armée française réussit à sécuriser les villes du nord, chose qui reste extrêmement difficile, cela ne suffirait pas pour enrayer la menace terroriste. «La Guerre d'Algérie a montré qu'on peut gagner une bataille - comme celle d'Alger - et perdre la guerre», rappelle-t-il. Ce général, qui a connu la malheureuse expérience de la guerre d’Afghanistan dans laquelle la France était engagée, appelle à renouer le dialogue politique pour régler la crise. «Au Mali, non plus, on ne l'emportera pas si on ne s'attaque pas aux racines de la crise», alerte-t-il. Pour lui, le règlement de la crise malienne passerait par le retour à la légitimité du pouvoir de Bamako et le traitement de la question des Touareg dans toute sa complexité à travers un dialogue permanent. A cela s’ajouterait la nécessite de «rétablir l'unité de l'armée malienne, en proie à de graves luttes intestines actuellement».

    http://www.algeriepatriotique.com/article/mali-un-general-francais-appelle-retenir-la-lecon-de-la-guerre-d-algeriehttp://www.algeriepatriotique.com/article/mali-un-general-francais-appelle-retenir-la-lecon-de-la-guerre-d-algerie

     

    http://www.alterinfo.net/notes/Mali-un-general-francais-appelle-a-retenir-la-lecon-de-la-Guerre-d-Algerie_b5221866.html

     

    .

     

    Les Palestiniens ont besoin de dons en eau et nourriture parce que l’Etat religieux d’Israël s’est spécialisé dans des activités pour les en priver.
    L’aide humanitaire ou l’argent du silence (Haaretz)
    Amira HASS

    L’aide généreuse apportée aux Palestiniens via des canaux divers est la récompense offerte par l’Occident en échange de la tolérance envers l’apartheid israélien.

    Il y a quelque chose d’embarrassant, voire d’humiliant, dans ces paires, trios et troupeaux de véhicules tout-terrain qui se précipitent vers le site d’un désastre. Leurs passagers, qui s’expriment en des langues étrangères, émergent afin d’établir un rapport minutieux des dégâts, d’évaluer l’aide nécessaire et de considérer ensuite la façon de la prodiguer. Ensuite, ils publient leurs trouvailles et conclusions dans des rapports internes et dans des brochures à papier glacé truffées d’images spectaculaires, car la souffrance est très photogénique. Même quand ces équipes de secours sont très attentionnées, compatissantes et dévouées, l’aura de leur monde habituel, confortable et sain les entoure, les séparant ainsi de ceux pour qui les catastrophes sont une habitude. Les premiers gagnent leur vie grâce aux calamités, les seconds les vivent. Même sans être cynique, ce scénario l’est par définition. Même au cours de désastres naturels, une part importante du blâme s’attache aux manquements administratifs, aux actes (...) Lire la suite »
    .
    .
    covassi.jpg

    Hommage de Chantal Dupille à Claude Covassi, militant engagé disparu mystérieusement
    Sur cette parution,

     

    Claude Covassi ne pourra pas publier

    toute son enquête sur le PJAK et l’UCK

    Le PJAK, une organisation terroriste soutenue par l’Allemagne ?  (article 1e partie)

     

    Pourquoi les Médias ne parlent pas de cette disparition inexpliquée de ce grand journaliste-militant, fondateur du site Mecanopolis ?

     

     

    flashmob.png

     

    http://www.mecanopolis.org/?p=27137

     

     

    .

    Partager cet article

    Repost 0
    Published by Eva R-sistons - dans Silence médias sur...
    commenter cet article

    commentaires

    Présentation

    • : R-sistons à la désinformation
    • R-sistons  à  la  désinformation
    • : Blog d'opinion et de résistance. Les médias ne sont pas libres, mais simples outils de désinformation et de propagande pour l'Occident militaro-financier. Pas de liberté d'informer, donc pas de liberté ni de démocratie. La désinformation est l'ennemie Public N°1. Eva, journaliste-écrivain, libre-penseuse, dénonce et interpelle.
    • Contact

    Profil

    • Eva R-sistons
    • Journaliste de profession. Radio,TV,presse,productrice émissions. Auteur de plusieurs ouvrages chez éditeurs de renom. Milite pour une information libre,plurielle,diversifiée, indépendante des grands groupes.
    • Journaliste de profession. Radio,TV,presse,productrice émissions. Auteur de plusieurs ouvrages chez éditeurs de renom. Milite pour une information libre,plurielle,diversifiée, indépendante des grands groupes.

    Recherche

    Archives

    Pages