Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
5 mai 2010 3 05 /05 /mai /2010 05:50

bombe-j-copie-1.jpg 

ONU: Iran boycotté par huit pays,

mais soutenu par 117 !

 

Mort de rire les amis! J'adore l'arrogance de certains pays occidentaux.

Et quand la presse de ces pays reprend une info qui n'en est pas une, en lui donnant une importance qu'elle ne mérite pas, je pouffe.

Il faut lire la presse française et ses titres:

Le Monde : "Le discours du président iranien boycoté à l'ONU"

Et dans un autre article, Libé: "ONU, le président iranien vocifère dans le vide"

Mazette, quelles gazettes!

Je me précipite pour en savoir plus et là, stupeur, j'apprend qu'Ahmaninejad a fait un discours virulent mais sans s'en prendre durement à Israël. Non cette fois, sa cible était les puissances nucléaires occidentales. Alors, des délégations ont quitté la salle en plein discours. Combien de délégations? Euh eh bien, laissez-moi le temps de compter..

Les Etats-Unis, ça fait une. La Grande-Bretagne, ça fait deux. La France, trois! Le Maroc, quatre! L'Allemagne, cinq! La Finlande, six! La république tchèque, sept! Le Canada, huit!

Sans doute y en a-t-il quelques autres.

Huit délégations sur un total de 192! Les autres, donc 184 délégations dont celle de la Chine, de la Russie, de l'Inde..etc, ont poliment applaudi le discours du président iranien.

 

Mais qu'a-t-il dit pour provoquer le courroux des boudeurs?

Il a dit que les USA et les puissances nucléaires étaient une menace pour le monde. Putain, c'est osé, personne ne le savait!

Il a demandé la création d'une instance indépendante pour veiller à l'élimination de toutes les armes nucléaires. Plutôt du bon sens non?

Il a rappelé que les Etats-Unis avaient utilisé l'arme nucléaire deux fois au Japon en 1945 et que c'était mal. Il a ajouté qu'ils avaient utilisé des armes à  uranium appauvri pendant la guerre en Irak et que c'était mal aussi.

Pour cela, il a demandé que les puissances nucléaires qui avaient déjà utilisé l'arme atomique ou menacé de le faire comme viennent de le faire les Etats-Unis contre l'Iran,  soit exclu des instances dirigeantes onusiennes sur le désarmement nucléaire et de 'lAIEA.  Il est dans son jeu, sa com' mais pas si insultant ou menaçant qu'on a coutume de le montrer.. non?

Il a accusé des pays occidentaux d'aider Israël à améliorer son arsenal nucléaire violant ainsi l'article 31 du traité de non prolifération.. Quoi! Des pays occidentaux violent le traité de non prolifération nucléaire tout en accusant l'Iran de vouloir le faire. Mais..mais..m..mmais c'est mal!

Tiens, tiens. Il parait qu'officiellement, Israël n'a pas l'arme nucléaire...

Le Washington Post estime le nombre d'ogives nucléaires de l'état hébreu à 200. Soit plus que la Grande-Bretagne et presqu'autant que la France...

Et on apprend qu'avec 117 pays, l'Iran va déposer une résolution qui demandera officiellement à Israël de ratifier le traité de non prolifération nucléaire... Innacceptable pour l'occident!

Oui vous avez bien lu: 117. 117 pays sur 192 sont d'accord avec l'Iran, 8 ont boudé le discours, les autres comptent les points. La presse française y verra une grande victoire de la diplomatie de la fermeté de Nicolas Sarkozy

 

Milton Dassier,

 

http://miltondassier.over-blog.com/article-a-l-onu-l-iran-a-ete-boycote-par-8-pays-mais-soutenu-par-117-49765635.html 

 

 

 

 

 

Le discours du président iranien

à la Conférence de l’examen du TNP

 

L'AIEA a exercé davantage de pressions sur les membres qui ne détiennent pas d’armes, sous prétexte de la non prolifération." a rappelé le président iranien, lors de la Conférence de l’examen du TNP, à New York. "Les réunions de l’Assemblée sur la révision et l’examen du TNP comptent, indubitablement, parmi les plus importantes de cette organe, depuis sa fondation.", selon Mahmoud Ahmadinejad. "L’une des plus essentielles préoccupations de toute l’Histoire de l’Humanité a été, sans aucun doute, l’établissement d’une sécurité stable, car sans la sécurité, aucun des objectifs et des idéaux matériels et spirituels de l’Humanité ne peut être réalisé. Sans la sécurité stable, aucun progrès, ni développement, n’est envisageable.", a-t-il rappelé. « Aucun pays, ni peuple ou gouvernement ne peut se passer de la sécurité.", a ponctué Ahmadinejad. "Bien qu’une grande partie des ressources des nations ait été dépensée, pour la prétendue sauvegarde de la sécurité nationale, aucun signe témoignant de l’amélioration de la situation ou d’une diminution de l’ambiance de menace n’a été constaté.", a-t-il ajouté, rappelant que le stockage des bombes nucléaires, même sous le prétexte de la dissuasion, est une démarche très dangereuse qui déstabilise, en premier lieu, le pays qui abrite ces armes.

Le président iranien a, ensuite, évoqué l’usage de deux bombes atomiques, à Hiroshima et Nagasaki, et de bombes atomiques affaiblies, dans le sud de l’Irak. "La bombe atomique est, donc, indique-t-il, un incendie qui ravage l’Humanité, non pas une arme de défense." "Se doter de la bombe nucléaire n’est, certainement, pas une gloire ; c’est un acte dégradant.", a dit Ahmadinejad, pour lequel, l’usage de bombes atomiques n’a aucun équivalent, parmi les crimes commis, tout au long de l’Histoire de l’Humanité. "Ceux qui ont massacré des centaines de milliers de civils, à l'aide de bombes atomiques et qui ont incendié deux villes entières, sont considérés, aujourd’hui, comme les hommes les plus méprisables." "Le Conseil de sécurité et l’ONU n’ont pas encore su établir une sécurité stable dans les relations internationales.", a-t-il rappelé.

Le président iranien a évoqué la politique qui a abouti à la suprématie de quelques gouvernements maximalistes et arrogants, ainsi que l’incompétence et le déséquilibre constatés  dans le TNP. "Les premières armes nucléaires ont été fabriquées et utilisées par les Etats-Unis ; ce qui a placé ce pays au premier rang des puissances mondiales. Cela a, ainsi, encouragé les autres à la course aux armements.", a souligné Mahmoud Ahmadinejad qui a fait, ensuite, allusion à la politique de dissuasion, prétexte invoqué par les détenteurs d’armes nucléaires pour proliférer et stocker davantage d’armes atomiques. "D’après des rapports non officiels, il y a plus de 20.000 ogives nucléaires, dans le monde, dont la moitié est stockée dans les arsenaux des Etats-Unis.

Parmi toutes ces armes, environ, 2.500 ogives sont stratégiques et visent des objectifs vitaux du monde.", a dit Ahmadinejad, qui n’a pas manqué de rappeler l’instrumentalisation unilatérale à laquelle le Conseil de sécurité et l’AIEA ont recours. "Les détenteurs d’armes nucléaires, qui bénéficient de privilèges spéciaux, figurent parmi les plus hautes instances de décision de la sécurité du monde et de l’AIEA." "Tous les membres de l’AIEA, qui ne détiennent pas d’armes nucléaires, n’ont jamais pu profiter de l’énergie nucléaire, à fins civiles, alors qu’ils ont le droit, dans le cadre de l’article 6 du TNP, d’en bénéficier et d’en profiter. Et cela, alors que le régime sioniste, qui n’est pas membre du TNP, dispose de 200 ogives nucléaires, et se trouve à l’origine de plusieurs guerres d’envergure, menaçant les autres peuples et nations de la région, et qu’il bénéficie, en outre, du soutien absolu des Etats-Unis, pour proliférer ses armes nucléaires.", a martelé le président iranien.

http://french.irib.ir/

 

http://www.alterinfo.net/Le-discours-du-president-iranien-a-la-Conference-de-l-examen-du-TNP_a45725.html

Partager cet article
Repost0

commentaires

Présentation

  • : R-sistons à la désinformation
  • : Blog d'opinion et de résistance. Les médias ne sont pas libres, mais simples outils de désinformation et de propagande pour l'Occident militaro-financier. Pas de liberté d'informer, donc pas de liberté ni de démocratie. La désinformation est l'ennemie Public N°1. Eva, journaliste-écrivain, libre-penseuse, dénonce et interpelle.
  • Contact

Profil

  • Eva R-sistons
  • Journaliste de profession. Radio,TV,presse,productrice émissions. Auteur de plusieurs ouvrages chez éditeurs de renom. Milite pour une information libre,plurielle,diversifiée, indépendante des grands groupes.
  • Journaliste de profession. Radio,TV,presse,productrice émissions. Auteur de plusieurs ouvrages chez éditeurs de renom. Milite pour une information libre,plurielle,diversifiée, indépendante des grands groupes.

Recherche

Archives

Pages