Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
22 octobre 2012 1 22 /10 /octobre /2012 23:01

 

Bouteldja_1_-67a54.jpg

 

 

Eva : Formidable intervention

de Houria Bouteldja

que je découvre

 

Houria Bouteldja, membre des Indigènes de la république,

et son porte-parole,


elle remet les pendules à l'heure !

 

Elle ose parler à l'écran

- du sionisme

- de la LDJ (voir plus bas)

- et elle situe le racisme français à son juste niveau :

 

Le racisme anti-Juifs est intolérable,

mais les racismes les plus répandus,

en France, aujourd'hui,

sont à l'encontre non des citoyens juifs mais

des Musulmans, des Noirs, et des Roms,

voilà la vérité !

Et entre autres, cette belle et courageuse jeune femme

fustige le fait que le racisme anti-Juifs ait un nom particulier

(ce qui est un privilège par rapport aux autres)

au lieu d'une seule dénomination,

pour tous les racismes,

comme avant !

 

Découvrez-là, enfin une parole vraie, forte, à la télévision !

 

eva R-sistons


 

 

A propos de cette video

Il y a sept mois, Mohamed Merah abattait quatre enfants juifs à Toulouse (Notes d'eva : Une témoin a fait une description totalement différente de l'assassin. Et 2 militaires Musulmans au service de la France ont été tués, dont on ne parle pas) . Le 6 octobre dernier un groupe de sept jihadistes présumés est démantelé, ils sont suspectés d’un attentat contre une épicerie casher à Sarcelles, qui n’a fait aucune victime. Enfin sur Twitter le 10 octobre, le hashtag #unbonjuif a entraîné une déferlante de propos antisémites.

Pour le président de l’Union des Étudiants Juifs de France, Jonathan Hayoun, « Twitter n’a pas pris la mesure du racisme et de l’antisémitisme en France alors que la situation n’a jamais été aussi grave ». Finalement l’UEJF a obtenu, vendredi dernier, de Twitter le retrait des tweets antisémites. Cette annonce intervient au lendemain du blocage par Twitter d’un compte néo-nazi en Allemagne.
Face à une recrudescence d’actes antisémites qui inquiètent la communauté juive, le ministre de l’Intérieur, Manuel Valls a assuré jeudi dernier face aux juifs de Toulouse, « la totale mobilisation des pouvoirs publics pour lutter contre tous ceux qui font de la haine des juifs le ressort ignoble de leurs agissements ». Il a rappelé avoir délivré des instructions renouvelées de vigilance autour des écoles et des synagogues juives.
Ces événements replacent le racisme et l’antisémitisme au cœur des débats en France.

Il y a-t-il une recrudescence de l’antisémitisme en France ? Comment le gouvernement doit-il réagir ? Y a-t-il un lien entre les récentes affaires concernant des islamistes et cette montée de l’antisémitisme ? Arnaud Ardoin en débat avec ses invités (Bravo à M. Ardoin qui organise des débats dignes de ce nom, note d'eva) .


Invités :

Claude Goasguen, député UMP de Paris et président du groupe d’Amitié France-Israël
Houria Bouteldja, membre des Indigènes de la république
Ariel Goldmann, vice-président du Conseil représentatif des institutions juives de France (CRIF)
Alexis Corbière, secrétaire national du Parti de gauche

Chaque soir, Arnaud Ardoin et ses invités débattent avec vous, dès 18h45, en direct sur www.lcp.fr.

Pour cette cinquième saison, découvrez notre formule entièrement consacrée à l’actualité avec davantage d’interactivité… Commentez en direct votre rendez-vous quotidien sur les réseaux sociaux.
Nous attendons toutes vos réactions sur notre page Facebook et sur Twitter via le hashtag : #CVR, une émission en permanence connectée !
Retrouvez-nous également tous les jours sur le site de notre partenaire Lejdd.fr. Cette année encore, plus que jamais, le débat de Ça vous regarde, c’est d’abord… votre débat !

En présence de députés, d’experts, de personnalités mais aussi de citoyens, ce magazine dédié à la vie parlementaire et politique développe chaque soir un thème fort au cœur de l’actualité. Entre analyses, débats, reportages et témoignages de citoyens en direct, Arnaud Ardoin impose une autre façon de présenter et d’aborder l’actualité grâce à l’interactivité.

De simple téléspectateur, le citoyen devient acteur dans le débat par webcam interposée ou via le forum dédié à l’émission. Information en miroir, Ça vous regarde favorise l’information à double sens en renvoyant les préoccupations, les questionnements des sentinelles citoyennes à celles des parlementaires.

Diffusion : du lundi au jeudi à 20h45 après Ça Vous Regarde : l’Info


En partenariat avec :


logo-jdd-lcp.png45286_dailymotion_img.jpg

 

 

 

http://www.lcp.fr/emissions/ca-vous-regarde-le-debat/vod/140369-antisemitisme-le-retour-des-vieux-demons/claude-goasguen-houria-bouteldja-arnaud-ardoin-ariel-goldmann-alexis-corbiere

 

 

La Ligue de défense juive (anglais : Jewish Defense League, LDJ, JDL) est un mouvement néosioniste activiste, créé aux États-Unis en 1968 par Meir Kahane, fondateur deux ans plus tard du parti politique israélien Kach. Le mouvement se répandit plus tard dans plusieurs pays du monde.

Se présentant comme un mouvement d'auto-défense anti-raciste2 et opposé au terrorisme3, la LDJ est considérée par le FBI comme un groupe terroriste4,5 et une « organisation juive violente et extrémiste »4 et par le Southern Poverty Law Center comme un « groupe de haine » (« hate group ») anti-arabe6. L'organisation s'est rendue responsable par le passé, à côté d'un militantisme activiste plus classique, de plusieurs attentats et assassinats aux États-Unis7 contre des intérêts arabes et soviétiques et des personnalités considérées comme « ennemies du Peuple juif ». (..)

 

http://fr.wikipedia.org/wiki/Ligue_de_d%C3%A9fense_juive

 

.

arton12730-aac04.jpg

 

Les deux courriers de Jacob Cohen, écrivain juif antisioniste, à Valls suite à ses agressions par le LDJ


Source : jacobdemeknes.blogspot.fr via Egalité et Réconciliation

 

Paris, le 5 juillet 2012

Lettre ouverte à M. Manuel Valls, ministre de l’Intérieur

 

Monsieur,

Ce qui se passe en ce moment en France vous déshonore. Je vous dénie le titre de Républicain.

Le 12 mars 2012, j’ai été agressé, en tant qu’écrivain juif antisioniste, par la Ligue de défense juive, qui a filmé et posté l’agression. Vos services n’ont pas levé le petit doigt pour les arrêter.

Se sentant dans une totale impunité, et bénéficiant des protections dues aux judéo-sionistes, la LDJ a récidivé aujourd’hui. Plainte a été déposée au commissariat du 4e. Mais je ne me fais aucune illusion sur la suite.

Vous avez de tout temps, comme toutes les autorités de la République, et en premier lieu le Président, affirmé votre soutien indéfectible au CRIF et à son bras armé, la LDJ, aux méthodes fascistes.

Cette soumission aveugle est révoltante. Je vous laisse imaginer si j’avais été un écrivain sioniste membre du CRIF agressé par des islamistes. Le tollé que cela aurait provoqué.

Vous n’avez ni le sens de la justice ni la volonté de mener une politique équilibrée. L’Histoire vous jugera.

 

Jacob Cohen


arton12812-c26f7.jpgM. Valls, je vous ai écrit il y a quelques jours et je n’ai reçu aucune réponse. Il est possible que mon cas suscite peu d’intérêt chez vous. Je ne suis pas le "bon juif" défendu par le CRIF pour lequel la République se mobilise et qui est reçu et réconforté par les plus hautes autorités. Mais vous auriez pu charger un membre de votre cabinet pour me répondre.

Mais je comprends votre embarras. Qu’auriez-vous pu répondre ? Comment justifier l’injustifiable ? Comment reconnaître que vous pratiquez une politique de 2 poids 2 mesures ?

Je ne suis qu’un écrivain juif et antisioniste, un renégat en quelque sorte, agressé à 2 reprises par le bras armé du CRIF, j’ai nommé la Ligue de défense juive. Une organisation que votre ministère connaît très bien et qu’il protège amoureusement. Pourtant les faits sont gravissimes. Les criminels de la LDJ m’ont agressé, filmé l’agression et postée celle-ci sur leur site. La 1ère agression date de plus de 4 mois. Et les criminels sionistes se baladent dans Paris et commettent d’autres agressions. La preuve ? Regardez cette belle vidéo de vos amis de la LDJ :

 

 


 

 

Très républicaine, n’est-ce pas ?

Savez-vous, M. Valls que vous êtes complice et pénalement responsable de ne pas avoir prévenu d’autres crimes de se commettre, et de non-assistance à personne en danger ?

Vous faites le matamore pour la sécurité mais uniquement pour celle des "judéo-sionistes". Cela dit, vous n’avez pas tort. Ayant des ambitions présidentielles, vous savez où réside le vrai pouvoir et vous vous empressez de le servir. Au mépris des règles de la République, et la première c’est l’égalité de tous les citoyens devant la loi.

Je ne vous envoie pas de lettre personnelle cette fois (dommage pour le timbre). J’espère qu’il se trouvera un membre des RG pour vous prévenir.

Manuel Valls, je vous méprise.

 

Jacob Cohen, écrivain franco-marocain, militant anti-impérialiste et antisioniste.

 

http://www.diatala.org/article-par-jacob-cohen-manuel-valls-le-larbin-du-crif-108100669.html

 

 

Jacob Cohen a publié le 5 juillet sur son site une lettre ouverte adressée à Manuel Valls, Ministre français de l’Intérieur !

http://jacobdemeknes.blogspot.fr/

 

 

(..)

 

http://www.youtube.com/watch?v=dvWxoYULWrw

printemps-des-sayanim1.jpg?w=193&h=300Difficile après çà de croire en leur loyauté ! De plus, n’ont-ils pas créé un réseau dans le monde entier, qui collabore avec le Mossad ? Ces juifs de la diaspora, se nomment les « Sayanim » , c’est-à-dire les informateurs en hébreu. D’après Jacob Cohen, ils seraient dans les 3.000 en France et se recruteraient au sein du Bnaï Brit (une franc-maçonnerie juive internationale) et autres organisations juives nationales comme le CRIF. 

 

Un livre est paru sur ce sujet : « Le printemps des Sayanim » aux éditions l’Harmattan.


http://info-palestine.net/article.php3?id_article=9047

http://jacobdemeknes.blogspot.com/ 

http://lecaennaisdechaine.over-blog.com/article-le-printemps-des-sayanim-recit-de-jacob-cohen-50005415.html


C’est ainsi que de nombreux attentats ont pour origine le Mossad, mais exécutés avec l’aide des Sayanim, ils sont bien plus difficiles à détecter. Les attentats de Buenos-Aires par exemple :

http://www.voltairenet.org/article141896.html

Pour plus d’informations sur le sionisme, on se doit d’écouter le discours de Freedman (1890-1984) en 1961, à l’hôtel Willard de Washington DC.

http://www.dailymotion.com/video/xiphun_discours-benjamin-freedman-1961-partie-1_news

http://www.dailymotion.com/video/xipiaa_discours-benjamin-freedman-1961-partie-2_news

http://fr.wikipedia.org/wiki/Benjamin_Harrison_Freedman

 

.

 

Le mois de juillet fut très instructif pour essayer de comprendre par qui la marionnette Hollande est guidée.

la-marionnette-f-hollande-des-guignols.jOn soupçonnait déjà chez lui un manque de caractère :

Mais à ce point, non.   A se demander comment a-t-il pu recueillir  86% des voix des musulmans de France au second tour.

http://www.atlantico.fr/rdvinvite/vote-musulmans-election-presidentielle-nicolas-sarkozy-francois-hollande-islam-ifop-jerome-fourquet-428668.html?page=0,0

Son premier discours, n’a-t-il pas été de mettre en valeur un raciste notoire, Jules Ferry : « Il y a pour les races supérieures un droit parce qu’il y a un devoir pour elles. Elles ont le devoir de civiliser les races inférieures. »

 

Tout début  juillet, l’écrivain juif Jacob Cohen, fait l’objet d’une attaque à Paris dans le quartier Saint-Paul où la Ligue de Défense Juive (LDJ) semble faire  régner la terreur.


jacob-cohen-attaquc3a9-en-juillet-2012-pLa deuxième du genre en fait, puisqu’il avait également été agressé par un groupe de la LDJ, juste avant la présentation d’un de ses livres en mars 2012. Un témoin des faits avait formellement reconnu trois d’entre eux. Mais aucune instruction ne fut pourtant ouverte à ce sujet… Quelques jours avant, le 28 juin, des individus de cette milice fasciste opérant en France, s’en étaient pris à Olivia Zémor, présidente de l’association CAPJPO (Coordination des Appels pour une Paix Juste au Proche Orient). Alors qu’elle était assise à la terrasse d’un café à la Bastille, elle reçut sur la tête et le corps de la peinture à l’huile qui a nécessité un transport aux urgences de l’Hôtel Dieu par les pompiers, étant donné la toxicité du produit. olivia-zemor.jpg?w=640Une plainte fut déposée et une enquête fut ouverte, d’autant plus que la LDJ a revendiqué cet « exploit » en publiant une vidéo sur internet. Réaction de l’Etat sur ces agressions, aucune.

Intimidations, menaces, agressions : Olivia Zemor, une grande dame juive,  dénonce le terrorisme et la barbarie des sionistes au péril de sa vie.

http://www.youtube.com/watch?v=OV0Jl2t8XZ8

 

 

Il est clair que la LDJ bénéficie en France de protections en haut lieu.  

C’est dans un bâtiment officiel, protégé par la police française, que ses membres s’entrainent :

http://www.youtube.com/watch?v=zvWirENfFoo

Ce n’est pas le sémite qui est protégé ici mais le sioniste ! Les rares fois où les individus de ce groupe ont été contraints de payer des dommages et intérêts à des victimes (comme lors du saccage de la librairie Résistances), l’Union des Patrons Juifs de France (UPJF) appelèrent publiquement les auditeurs de « RADIO J » à envoyer de l’argent pour payer leurs dettes !  saccage-de-la-librairie-rc3a9sistance1.jCette association est pourtant classée comme terroriste aux USA. Elle est même interdite en Israël. Il y a quelques semaines, le mouvement du rabbin Meir Kahane, dont se revendique la LDJ, a mis en ligne sur le site massada2000.org, une liste de près de 9000 personnes (des « juifs traîtres ») désignées à la vindicte publique comme étant des juifs ayant la « haine de soi ».  Alors que les militants pour la Palestine sont injustement condamnés pour « incitation à la haine et à la violence«   parce qu’ils appellent au boycott d’lsraël, ces « fachos » peuvent appeler à la haine et la violence tout à fait librement. Les amis français de Bienvenue en Palestine n’eurent-ils pas les CRS sur le dos dans les aéroports, septembre dernier ?

http://www.youtube.com/watch?v=vmVsPb_tcCM&feature=player_embedded#!

Par contre, la LDJ pendant ce temps, pouvait recruter, sans être inquiétée des adeptes, pour aller agresser physiquement les Palestiniens en Cisjordanie.

 

 

 

Extraits de https://effondrements.wordpress.com

 

Jacob Cohen « Effondrements de civilisation

https://effondrements.wordpress.com/tag/jacob-cohen/
5 juil. 2012 – Posts about Jacob Cohen written by duc. ... groupe de la LDJ, juste avant la présentation d'un de ses livres en mars 2012. ..... http://fr.metapedia.org/wiki/Union_g%C3%A9n%C3%A9rale_des_Isra%C3%A9lites_de_France ...
.
.
Voir aussi :

Les ultra-sionistes attaquent - Le Nouvel Observateur

tempsreel.nouvelobs.com › Société

Quand la LDJ se met à agresser des juifs ! - Egalite et Réconciliation

www.egaliteetreconciliation.fr › Revue de presse 2012 mars

Jacob Cohen présente son dernier livre explosif : Dieu ne repasse ...

mobile.agoravox.fr/.../jacob-cohen-presente-son-dernier-117803
2 juin 2012 – Bien le bonjour de la part de la LDJ à Jacob Cohen smiley .... C'est curieux alors, Wikipedia n'a pas tout à fait le même avis... smiley. Il faudrait ...


  1. Olivia Zemor et les sionistes - YouTube

    Mercredi 27 juin 2007



    Les dernières nominations gouvernementales ont été l’évènement mondain de la politique spectacle de ce mois de juin. Rumeurs d’abord, conjectures et certitudes, ensuite. Chacun y allant de son scoop, dans l’agitation médiatique.


    La nomination que je retiens, est celle de Fadela Amara. Symptomatique du degré de désinformation  et de manipulation qu’atteignent, actuellement, les médias.


    C’était trop ! Dans la flagornerie, la plus obséquieuse, amusant de lire ou d’entendre le concert de louanges sur cette "spécialiste des banlieues et de la défense de la femme". Et, au passage, encenser l’habileté de Sarkozy. La courtisanerie, en pleine effervescence…


    Encore plus rigolo, les commentaires regrettant le ralliement d’une personnalité de "Gauche" à la "Droite" au pouvoir…


    Fadela Amara "de Gauche" ? Il y a longtemps que le terme de "Gauche" ne veut plus rien dire ! "Gauche" ou "Droite", sont les étiquettes des affairistes en politique qui ne représentent, en termes d’idées, que l’ambition au service de leurs intérêts personnels. 

    Depuis, sa création médiatique, j’ai toujours considéré Fadela Amara et son mouvement, Ni Putes Ni Soumises (NPNS), comme étant, ce que j’appelle, de « l’Esbroufe au Carré ». Le culot, puissance dix.  Du vent, du courant d’air, de l’image, du bruit. Du business, aussi.


    La représentation même de la manipulation politique dans la démagogie. Et, dans le cas de NPNS, le symbole de l’aliénation. Au service du racisme et de la haine.


    Car, Fadela Amara et son mouvement NPNS ont été au cœur de toutes les campagnes, anti-arabes et antimusulmanes, qui ont ravagé la France ces dernières années. Elles ont joué un rôle moteur lors de l’hystérie collective qui avait submergé notre pays, avec pour thème central le fameux « foulard ».


    Je me souviens, les archives télévisuelles sont là pour en témoigner, de la méchanceté hallucinée de Fadela Amara, sur les plateaux de télévision, à l’encontre des adolescentes portant le "foulard". Souhaitant qu’on les « brise ». Soutenant leur exclusion du système d’enseignement…

    Je la vois, encore, postillonnant son inculture… Elle ne connaît ni l’Islam, ni le monde arabe, ni la civilisation, l’histoire, la philosophie et la spiritualité musulmanes. Rien. Le vide. Seuls les clichés, souhaités par ses sponsors, sont débités en rafales. Oui, les "néocons" franchouillards, tous partis confondus.


    Tant de haine… Je comprends la discussion, la contestation, la polémique. Mais, la haine ? Cette explosion ne pouvait avoir pour ressort qu’un profond mépris de soi, face au courage des convictions de ces jeunes filles inoffensives.


    Je me souviens encore, les archives sonores sont là, d’une autre des dirigeantes de NPNS, soutenir dans une station de radio, à un auditeur, qu’il ne fallait surtout pas se mêler de ce qui se passait en Palestine ou en Irak. Autrement dit : taisez-vous, ne vous montrez pas et ne vous posez pas de question sur ce qui peut se passer ailleurs… La propagande à l’état brut. 

    Je me souviens…

     

    Je m’arrête là. Je voulais écrire une série de posts, sur ce qui restera dans notre histoire comme une des manipulations, une des impostures majeures, générées par notre « habitus » colonial. Probablement, un des derniers soubresauts.

     
    Mais, tout a été dit et bien dit, sur ces propagandes et désinformations. J’ai rencontré des textes excellents : rien à enlever, ou à rajouter. Pas une virgule. Je vous les recommande et je les laisse parler. Faites-les circuler et lire autour de vous. Je me limiterai à deux textes :
     
    ð       Ni Putes Ni Soumises : un appareil idéologique d’Etat, par Stéphanie Marteau et Pascale Tournier

    ð       Ni Putes Ni Soumises ou la logique du bouc émissaire - aux sources du Fadela-Sarkozysme, par Pierre Tevanian

    Je sais. On ne peut qu’avoir la nausée devant ce grouillement d’arrivisme (1), prêt à toutes les manipulations, compromissions et reniements.

    Alors, positivons et goûtons l’antidote. J’en propose deux, il y a en d’autres. C’est vrai. Deux femmes. Si je les ai choisies, c’est qu’elles sont représentatives de ces femmes citoyennes, qui sont un exemple de discernement et de volonté refusant la manipulation du mouvement NPNS, malgré la pression médiatique.

    Premier antidote, je vous propose Diam’s. Oui, la chanteuse de rap. J’aime sa fraîcheur, son courage. Tout en étant discrète, car elle  se sent avant tout artiste, elle appelle un chat, un chat. Elle a été sollicitée par NPNS, mais a toujours refusé (2). Leur "combat" n’est pas le sien. La diabolisation des banlieues, des garçons ou des hommes, ce n’est pas son style. Et, pourtant, elle a connu les coups. Mais, elle refuse l’amalgame et, encore plus, de véhiculer un discours d’exclusion, de diabolisation, de racisme.


    Diam-s3.jpg
     
     
    Le deuxième, une militante à qui je tiens à rendre hommage : Houria Bouteldja. Une Grande Dame. Qui anime le Mouvement des Indigènes de la République. Elle a été une des premières à dénoncer l’arnaque politique de NPNS. Elle me réconcilie avec l’action politique par sa dignité, sa combativité et sa force de conviction. Au service des valeurs humaines.


    Houria-Bouteldja.jpg
     
     
    Rien à voir avec ce que la caste au pouvoir veut imposer, via son monopole des médias, à notre imaginaire et notre crédulité…
     
    Ce sont ces femmes qui sont le sel de la terre.
     
    Pas les autres…









    (1)  NPNS est une émanation du clan, ou lobby, du militantisme sioniste du PS, représenté par Julien Dray, fondateur de SOS Racisme. Comprendre les racines de NPNS, demande de connaître le montage de SOS Racisme et les différentes manipulations de ce mouvement. Lire à ce propos, l’excellent article de Leila Salem : Histoire Secrète de SOS Racisme.
    (2)  Diam’s : « Au début, elles m’ont plu. Et puis j’ai vu leur discours changer, et je me suis rendu compte qu’elles faisaient mal aux quartiers. Quand j’ai vu qu’elles posaient aux côtés de Raffarin et du PS, je me suis dit : “C’est foutu" ». Cité dans : Ni Putes Ni Soumises : un appareil idéologique d’Etat (Op.Cit.).

    ► 7:31► 7:31
    www.youtube.com/watch?v=OV0Jl2t8XZ825 janv. 2009 - 8 min - Ajouté par mdi2008paca
    intimidation menace agressions : olivia zemor qui est juive dénonce le terrorisme et la barbarie des sionistes ...

    .

    Mercredi 27 juin 2007



    Les dernières nominations gouvernementales ont été l’évènement mondain de la politique spectacle de ce mois de juin. Rumeurs d’abord, conjectures et certitudes, ensuite. Chacun y allant de son scoop, dans l’agitation médiatique.


    La nomination que je retiens, est celle de Fadela Amara. Symptomatique du degré de désinformation  et de manipulation qu’atteignent, actuellement, les médias.


    C’était trop ! Dans la flagornerie, la plus obséquieuse, amusant de lire ou d’entendre le concert de louanges sur cette "spécialiste des banlieues et de la défense de la femme". Et, au passage, encenser l’habileté de Sarkozy. La courtisanerie, en pleine effervescence…


    Encore plus rigolo, les commentaires regrettant le ralliement d’une personnalité de "Gauche" à la "Droite" au pouvoir…


    Fadela Amara "de Gauche" ? Il y a longtemps que le terme de "Gauche" ne veut plus rien dire ! "Gauche" ou "Droite", sont les étiquettes des affairistes en politique qui ne représentent, en termes d’idées, que l’ambition au service de leurs intérêts personnels. 

    Depuis, sa création médiatique, j’ai toujours considéré Fadela Amara et son mouvement, Ni Putes Ni Soumises (NPNS), comme étant, ce que j’appelle, de « l’Esbroufe au Carré ». Le culot, puissance dix.  Du vent, du courant d’air, de l’image, du bruit. Du business, aussi.


    La représentation même de la manipulation politique dans la démagogie. Et, dans le cas de NPNS, le symbole de l’aliénation. Au service du racisme et de la haine.


    Car, Fadela Amara et son mouvement NPNS ont été au cœur de toutes les campagnes, anti-arabes et antimusulmanes, qui ont ravagé la France ces dernières années. Elles ont joué un rôle moteur lors de l’hystérie collective qui avait submergé notre pays, avec pour thème central le fameux « foulard ».


    Je me souviens, les archives télévisuelles sont là pour en témoigner, de la méchanceté hallucinée de Fadela Amara, sur les plateaux de télévision, à l’encontre des adolescentes portant le "foulard". Souhaitant qu’on les « brise ». Soutenant leur exclusion du système d’enseignement…

    Je la vois, encore, postillonnant son inculture… Elle ne connaît ni l’Islam, ni le monde arabe, ni la civilisation, l’histoire, la philosophie et la spiritualité musulmanes. Rien. Le vide. Seuls les clichés, souhaités par ses sponsors, sont débités en rafales. Oui, les "néocons" franchouillards, tous partis confondus.


    Tant de haine… Je comprends la discussion, la contestation, la polémique. Mais, la haine ? Cette explosion ne pouvait avoir pour ressort qu’un profond mépris de soi, face au courage des convictions de ces jeunes filles inoffensives.


    Je me souviens encore, les archives sonores sont là, d’une autre des dirigeantes de NPNS, soutenir dans une station de radio, à un auditeur, qu’il ne fallait surtout pas se mêler de ce qui se passait en Palestine ou en Irak. Autrement dit : taisez-vous, ne vous montrez pas et ne vous posez pas de question sur ce qui peut se passer ailleurs… La propagande à l’état brut. 

    Je me souviens…

     

    Je m’arrête là. Je voulais écrire une série de posts, sur ce qui restera dans notre histoire comme une des manipulations, une des impostures majeures, générées par notre « habitus » colonial. Probablement, un des derniers soubresauts.

     
    Mais, tout a été dit et bien dit, sur ces propagandes et désinformations. J’ai rencontré des textes excellents : rien à enlever, ou à rajouter. Pas une virgule. Je vous les recommande et je les laisse parler. Faites-les circuler et lire autour de vous. Je me limiterai à deux textes :
     
    ð       Ni Putes Ni Soumises : un appareil idéologique d’Etat, par Stéphanie Marteau et Pascale Tournier

    ð       Ni Putes Ni Soumises ou la logique du bouc émissaire - aux sources du Fadela-Sarkozysme, par Pierre Tevanian

    Je sais. On ne peut qu’avoir la nausée devant ce grouillement d’arrivisme (1), prêt à toutes les manipulations, compromissions et reniements.

    Alors, positivons et goûtons l’antidote. J’en propose deux, il y a en d’autres. C’est vrai. Deux femmes. Si je les ai choisies, c’est qu’elles sont représentatives de ces femmes citoyennes, qui sont un exemple de discernement et de volonté refusant la manipulation du mouvement NPNS, malgré la pression médiatique.

    Premier antidote, je vous propose Diam’s. Oui, la chanteuse de rap. J’aime sa fraîcheur, son courage. Tout en étant discrète, car elle  se sent avant tout artiste, elle appelle un chat, un chat. Elle a été sollicitée par NPNS, mais a toujours refusé (2). Leur "combat" n’est pas le sien. La diabolisation des banlieues, des garçons ou des hommes, ce n’est pas son style. Et, pourtant, elle a connu les coups. Mais, elle refuse l’amalgame et, encore plus, de véhiculer un discours d’exclusion, de diabolisation, de racisme.


    Diam-s3.jpg
     
     
    Le deuxième, une militante à qui je tiens à rendre hommage : Houria Bouteldja. Une Grande Dame. Qui anime le Mouvement des Indigènes de la République. Elle a été une des premières à dénoncer l’arnaque politique de NPNS. Elle me réconcilie avec l’action politique par sa dignité, sa combativité et sa force de conviction. Au service des valeurs humaines.


    Houria-Bouteldja.jpg
     
     
    Rien à voir avec ce que la caste au pouvoir veut imposer, via son monopole des médias, à notre imaginaire et notre crédulité…
     
    Ce sont ces femmes qui sont le sel de la terre.
     
    Pas les autres…

    (1)  NPNS est une émanation du clan, ou lobby, du militantisme sioniste du PS, représenté par Julien Dray, fondateur de SOS Racisme. Comprendre les racines de NPNS, demande de connaître le montage de SOS Racisme et les différentes manipulations de ce mouvement. Lire à ce propos, l’excellent article de Leila Salem : Histoire Secrète de SOS Racisme.
    (2)  Diam’s : « Au début, elles m’ont plu. Et puis j’ai vu leur discours changer, et je me suis rendu compte qu’elles faisaient mal aux quartiers. Quand j’ai vu qu’elles posaient aux côtés de Raffarin et du PS, je me suis dit : “C’est foutu" ». Cité dans : Ni Putes Ni Soumises : un appareil idéologique d’Etat (Op.Cit.).

    ______________________________________________________



    Un Sayanim célèbre, DSK :


    dsk_sa10.jpg

Partager cet article

Repost 0

commentaires

Présentation

  • : R-sistons à la désinformation
  • R-sistons  à  la  désinformation
  • : Blog d'opinion et de résistance. Les médias ne sont pas libres, mais simples outils de désinformation et de propagande pour l'Occident militaro-financier. Pas de liberté d'informer, donc pas de liberté ni de démocratie. La désinformation est l'ennemie Public N°1. Eva, journaliste-écrivain, libre-penseuse, dénonce et interpelle.
  • Contact

Profil

  • Eva R-sistons
  • Journaliste de profession. Radio,TV,presse,productrice émissions. Auteur de plusieurs ouvrages chez éditeurs de renom. Milite pour une information libre,plurielle,diversifiée, indépendante des grands groupes.
  • Journaliste de profession. Radio,TV,presse,productrice émissions. Auteur de plusieurs ouvrages chez éditeurs de renom. Milite pour une information libre,plurielle,diversifiée, indépendante des grands groupes.

Recherche

Archives

Pages