Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
22 décembre 2011 4 22 /12 /décembre /2011 02:20

 

jasmin2.png

http://www.mecanopolis.org/?p=21479

 

Sommaire :

 

- Russie : Les Anglo-Saxons vont-ils oser y reproduire le scénario syrien ? (eva R-sistons)

- Du Kazakhstan à la planète entière, les déstabilisations (eva R-sistons)

suite ici :

Scénarios de couleurs partout ? Et en Russie ? Et nous ? C dans l'Air pourri


 

 

 

 

carte

Kazakhstan - Wikipedia

 

Du Kazakhstan à la planète entière,

les déstabilisations

par eva R-sistons

 

 

Pourquoi la Communauté internationale (comprenez la presse aux ordres de l'Occident: GB, USA, Israël, Europe caniche) mentionne-t-elle tant, soudain, le Kazakhstan ? Pour préparer l'Opinion à sa prochaine déstabilisation, c'est-à-dire à une Révolution de couleurs qui offrira le pays aux prédateurs occidentaux, à leurs multinationales qui pillent les pays en toute impunité ?

 

Ce pays, en effet, possède un sous-sol très riche. Et il à sa tête un homme "fort", ce que déteste par-dessus tout la pseudo "Communauté internationale", souhaitant au contraire avoir à sa dévotion des hommes dociles, flexibles, malléables à souhait, faciles à acheter et à corrompre. Région à suivre de près, en tous cas. Comme la Syrie avec à sa tête un Non-Aligné, le Pt Bachar-el-Assad, ou la Russie dirigée d'une main de fer par Poutine qui tient à préserver son pays de l'influence prédatrice de l'Occident, ce qui lui vaut la réprobation de la "Communauté internationale". Ou encore comme la Corée du Nord, convoitée par la fameuse "Communauté internationale" - comprenez seulement occidentale - pour la soumettre, la contrôler avec son industrie nucléaire faisant ombrage aux Puissances nucléaires de l'Occident voulant être seules à jouir de cet instrument afin d'être sûres de pouvoir attaquer tous les pays convoités sans vraie résistance (comme la Libye etc).

 

Tous les hommes "forts" sont ciblés par la "Communauté internationale" occidentale. Ben Ali et Moubarak dérangeaient non point parce qu'ils étaient des dictateurs (on a vu avec tous les Copé ou les Alliot-Marie, qui goûtaient leur accueil doré) mais parce qu'ils étaient des hommes "forts" voulant eux-mêmes diriger les affaires de leur pays - à leur profit plutôt qu'à celui de l'Occident ! Les Dictateurs, la prétendue Communauté internationale les chérissent et même les mettent en place quand ils sont à leur seul service. "Rétribués" par eux, et non accaparant les biens du pays à leur profit !

 

Et en Syrie, la prétendue Armée Syrienne Libre est commandée par le Gouverneur militaire de Tripoli qui mate les Libyens récalcitrants au Nouvel Ordre Occidental qui appauvrit la population, la meurtrit, tout en accaparant les ressources à son profit. D'ailleurs, les morts comptabilisés avec une précision morbide par les Médias collabos des criminels (qui ne parlent jamais des victimes irakiennes ou palestiniennes, par ex, souvent très jeunes), sont essentiellement dus aux troupes inféodées à l'Occident, composées d'agents français, anglais, américains, israéliens - ces derniers les premiers concernés par l'asservissement de la Syrie -, et d'Islamistes d'Al Quaïda vomissant les Régimes "laïcs" comme ceux de Saddam Hussein, de Kadhafi ou de Bachar-el-Assad. A noter d'ailleurs que d'un côté, la dite "Communauté internationale" dénonce les Islamistes d'"Al Quaïda" (structure mise en place par l'Occident, la CIA etc, pour servir d'épouvantail, pour terroriser le "bon peuple" conditionné par les Médias aux ordres du Cartel bancaire qui détruit Nations, Etats, classe moyenne etc, car la peur entraîne de mauvais réflexes), d'un autre, elle s'en sert comme jadis en Afghanistan, contre les Russes, ou aujourd'hui en Libye pour la soustraire aux Libyens opposés à l'Islam extrémiste. Ainsi, tout n'est qu'imposture ! Les Médias mentent en permanence. 

 

Et aujourd'hui, tous les territoires non-alignés sont en voie de déstabilisation, de la Chine sans cesse discréditée à la Russie... de Poutine l'homme fort (pour qu'il soit remplacé par une marionnette de Washington, comme Karzaï, ou au moins, par un Medvedev plus malléable et plus libéral et moins anti-sioniste de par ses origines), de la Syrie au Liban en passant par la Biélorussie, le Soudan etc. Derrière ces plans anti-démocratiques pour soi-disant installer "la démocratie", derrière ces plans visant à aligner tous les Etats sur les diktats de l'Occident, on trouve bien évidemment la Mission anglo-saxonne, la City, et ses alliés américains, israéliens et français (via Sarkozy qui raffole des guerres tous azimuts comme ses chers modèles texans).

 

L'Occident adorateur de Mâmon, l'Occident menteur, prédateur, va-t-en guerres juteuses, l'Occident terroriste, criminel, se croit propriétaire de la terre entière et au moyen de l'endettement, du pillage des ressources, de la destruction des Nations, du contrôle des populations notamment par l'arme alimentaire ou par Big Brother, fait de notre planète un monde invivable. Qu'il soit maudit ! Et combattu, évidemment... Ce qui passe par la nécessaire contre-information de l'opinion en permanence désinformée !

 

eva R-sistons

 

http://sos-crise.over-blog.com

 

TAGS : Kazakhstan, Russie, Chine, Iran, Syrie, Libye, Soudan, Biélorussie, Israël, Big Brother, Cartel bancaire, Révolutions de couleurs, Médias, Sarkozy, Texas, occident, terrorisme, Karzaï, Afghanistan, Poutine, Medvedev, Corée, Liban, CIA, laïc, Sadamm Hussein, Kadhafi, Bachar-el-Assad, Ben Ali, Moubarak, Tripoli, Non-alignés...

 

150px-Nursultan_Nazarbayev_27092007.jpg
magnify-clip.png
Noursoultan Nazarbayev, président de la République du Kazakhstan

Le Kazakhstan a un régime présidentiel considéré comme autoritaire. L'actuelle Constitution du Kazakhstan a été adoptée par référendum national le 30 août 1995. Elle a remplacé la première Constitution du 28 janvier 1993.

Le chef de l'État est actuellement le président Noursoultan Nazarbayev

 

 

Kazakhstan : Pays convoité pour ses richesses.

Extrait de Wikipedia.org :

 

 

L'économie du Kazakhstan repose essentiellement sur les exportations de pétrole, qui représentent 56 % de la valeur des exportations et 55 % du budget de l'État. Selon certaines estimations, le pays a des ressources pétrolières équivalentes à celles de l'Irak mais présentes dans des nappes plus profondes, dans et autour de la mer Caspienne, ce qui explique le début relativement récent de son exploitation. Selon l’Agence Américaine de l’Energie (EIA), le Kazakhstan a produit environ 1,54 million de barils de pétrole en 20096. Le pays détient 75 % des réserves de pétrole de la mer Caspienne (soit 3 % des réserves mondiales) et espère entrer d'ici à 2020 dans le club des cinq premiers pays exportateurs (il est ajourd'hui - 2011 - seixième).

Le Kazakhstan est devenu le première république ex-soviétique à rembourser toute sa dette au Fonds Monétaire International (FMI), en 2000, sept ans avant l'échéance.

Le gisement pétrolier du Tengiz, entre les villes d'Atyraou et Aktaou, est exploité par le consortium TCO regroupant Chevron, Exxon, KazMunayGas. Un pipeline part directement du Tengiz pour la Mer Noire.

Le projet d'exploitation du gisement du Kachagan, le plus grand champ pétrolier découvert au monde depuis 30 ans, avec des réserves estimées à plus de 20 milliards de barils, est situé dans la mer Caspienne, au large de la ville d'Atyraou. C'est actuellement le plus grand projet industriel au monde avec un budget de 150 milliards de dollars. Il est mené par le consortium North Caspian Operating Company B.V. dont les participants sont l'ENI, Shell, Exxon, Total, Conoco Philips, Inpex et KazMunayGas et produira plus de 1,5 million de barils par jour. Plusieurs pipelines ou gazoducs au départ du Kazakhstan relient la Russie, la Chine et l'Europe.

Le Kazakhstan est le premier producteur d'uranium au monde. Il produit 33 % (soit 17 803 tonnes en 2010) de la production mondiale d'uranium7. Le Kazakhstan dispose de réserves importantes d'uranium (17 % de la réserve mondiale).

Le Kazakhstan est également un des plus gros exportateurs mondiaux de potassium.

 

 

Ci-dessous, d'autres échos sur le Kazakhstan.

Comme quoi la vérité est difficile à cerner !


Ce qui est sûr, c'est que l'Occident a en aversion les "pouvoirs forts" !

Celui-là, en l'occurrence, semble "bouffer à tous les râteliers" !

 

Note d'eva en quête de vérité, suite à une correspondance avec l'Administrateur de l'excellent site que je vous conseille, ATLAS ALTERNATIF 

 

Le blog de l'Atlas alternatif / L'autre info sur le monde

 

Images du Kazakhstan en révolte

C'est à la une des infos en Russie: les révoltes d'ouvriers du pétrole qui se répandent au Kazakhstan. La police tire à balles réelles. Il y aurait des dizaines de morts. La situation retient peu l'attention des médias internationaux. Le Kazakhstan est un important partenaire de la Russie, de l'Union Européenne, des Etats-Unis, des grandes firmes pétrolières...
C'est pour assurer les profits de tout ce business que l'état et les capitalistes kazakhes doivent pratiquer de bas salaires et faire tirer sur les ouvriers quand ils se mêlent d'en réclamer de meilleurs. 

Images, les plus impressionantes, des émeutes sur le site commun du parti communiste ouvrier  et du parti communiste révolutionnaire

Mélange de journaux TV officiels et d'images tournées par le Mouvement Socialiste du Kazakhstan.

Vidéo sur le site du syndicaliste Oleg Shein, député d'Astrakhan, Juste Russie
.
.
Une idée de cadeau, le livre de Delorca, 
l'Administrateur du site Atlas alternatif :

"Douze ans chez les 'résistants' "

Editions Edilivres, décembre 2011

 

Voici le témoignage de Frédéric Delorca qui raconte à la première personne son engagement dans un combat anti-impérialiste tout au long des années 2000. Depuis la création d’un site d’information alternative sur la Yougoslavie, en 1999, suite à son voyage à Belgrade en plein embargo, jusqu’aux actions contre les grands conflits de la mondialisation - Kaboul, Bagdad - ou des opérations néo-coloniales plus localisées - Beyrouth, Abidjan, Tripoli -, Frédéric Delorca évoque ici le point de vue des victimes de l’ingérence occidentale, les décalages ce point de vue par rapport aux débats européens sur ce thème, les initiatives de certains militants et intellectuels connus ou anonymes qu’il a fréquentés pour résister à l’interventionnisme dominant.

 

Le livre peut être commandé en cliquant ici  ou en copiant : http://www.amazon.fr/Douze-Ans-Chez-Ra-Sistants/dp/2332469796/ref=sr_1_1?ie=UTF8&qid=1324382390&sr=8-1

 

l__humadimanche.jpg

Révolutions de couleurs ou par la force, suite :

L’Armée syrienne libre est commandée par le gouverneur militaire de Tripoli

 

Voir aussi :

 

«Révolutions colorées», au tour de Moscou ?

http://infoguerilla.fr/?p=13120  link

 

 

http://www.alterinfo.net/La-Yougoslavie-l-Afghanistan-l-Irak-la-Libye-et-maintenant-aussi-la-Somalie-la-Syrie-et-l-Iran_a68142.html   link

 

http://www.alterinfo.net/Syrie-A-deux-pas-d-une-terrible-guerre_a68213.html

 

 

http://medias.lepost.fr/ill/2009/06/18/h-20-1584010-1245358086.jpg

http://medias.lepost.fr/ill/2009/06/18/h-20-1584010-1245358086.jpg

 

 

Russie : Les Anglo-Saxons vont-ils oser

y reproduire le scénario syrien ?

Par eva R-sistons


 

Etats-Unis: Les Indignés, de Wall-Street ou d'ailleurs, sont réprimés.  Violemment. Des vétérans US des guerres impériales sont obligés de s'interposer ! Et pendant ce temps, les pseudos démocrates américaons tentent d'imposer partout les démocraties dirigées par eux, à leur profit exclusif. Même en Russie !

 

La Russie est un gros morceau, avec un homme fort, Poutine, un grand Etat très riche (sous-sol), et un grand peuple, fier, déterminé, qui a mis en déroute l'armée hitlérienne et l'armée napoléonienne, au prix de millions de morts. Ce sont d'ailleurs les Russes qui ont libéré l'Europe d'Hitler ! Il faut sans cesse rétablir la vérité compromise par les Anglo-Saxons.

 

La Russie,

un enjeu de taille

 

La Russie constitue un enjeu de taille : Pour ses ressources, pour l'ampleur de son territoire, pour sa proximité avec la Chine (principale cible des Anglo-Saxons, car rival le plus dangereux par son nombre d'habitants, sa puissance économique, son développement militaire etc) , pour son soutien - nécessaire pour sa survie géopolitique - de la Syrie, du Liban, de l'Iran, ou même du Vénézuela, et parce qu'il a à sa tête, finalement, un homme à poigne, Poutine, non-aligné - péché suprême ! - aimant son pays et prêt à tout pour le préserver de l'ingérence militaro-financière de l'Occident, de la vassalisation, de l'endettement, des pillages, des guerres pour les intérêts américains, des valeurs yankees, prêt à tout, aussi, à juste titre, pour préserver un monde multipolaire débarrassé de la domination anglo-saxonne dévastant la planète.  Et Poutine ne pliera pas devant l'Empire: Il défendra son pays s'il est attaqué. Avec l'énergie russe qui a fait merveille contre Hitler et Napoléon !

 

Donc, tout sera fait pour dompter la Russie, d'autant qu'elle est en travers de la route de la cible principale : La Chine, que les Anglo-Saxons et leurs alliés, sans oublier le caniche français, veulent anéantir, dompter, asservir, piller. Neutraliser, en tous cas, pour régner seuls sur la planète.

 

C dans l'Air : Alerte, média poubelle, 

relais des intérêts militaro-financiers !

 

Et c'est pour cela que les Médias menteurs, en tête C dans l'Air, Arte ou France24, discréditent en permanence un seul homme : Poutine.

 

Concernant C. dans l'Air que je ré-écoute en écrivant, avant que la vidéo "Le communisme, 20 ans après" ne soit supprimée, voici comment ce torchon parle de Poutine : "Staline, danger international, Ennemi Public N°1, Dictateur qui s'est enrichi personnellement".. pas moins ! Comme si Poutine avait des millions de morts à son actif - à l'instar des cow-boys américains - ou comme s'il menaçait la planète, alors que c'est l'Occident qui constitue le danger principal, et qu'au contraire Poutine, et à travers lui la Russie, représente une CHANCE pour la paix mondiale: En préservant fermement un monde au moins bi-polaire propice à la stabilité et à la paix (la guerre froide a permis d'échapper à la barbarie nucléaire). En refusant l'hégémonie anglo-saxonne ! La Russie est en réalité l'allié indirect de nos intérêts à tous ! 

 

Je reviens un instant sur C dans l'Air : Dans cette émission de faux débats opposant des personnes pensant exactement la même chose, véhiculant la Pensée unique de l'Occident, dans cette émission où l'on ne verra jamais un partisan de Gbagbo, de Kadhafi, de Bachar-el-Assad, de Poutine, de Chavez, de Castro, du Hezbollah, du Hamas, etc, s'exprimer,  seuls pérorent les Adler (ultra-sioniste, faux historien neutre), les Barbier (néoconservateur, un des rares partisans de la guerre contre l'Irak), les journaleux du Figaro, de Valeurs actuelles etc, au détriment de la vérité. En réalité, cette émission est le pire vecteur de la propagande de guerre et de l'ultra-libéralisme au service de l'Empire anglo-saxon ! Parfois de façon caricaturale, obsessionnelle : Comme Adler (à l'image d'un Elkabbach dans sa Bibliothèque Médicis poussiéreuse et partisane) qui dénonce les missiles russes de longue portée... pouvant menacer Tel-Aviv ! On voit pour qui roule cet ultra sioniste... Il faut absolument neutraliser, par la propagation de la vérit é, ce support de la V, au service d'un monde dessiné par l'entité sioniste, par la City, par les cow-boys néoconservateurs !

 

Concernant la Russie, les Médias mettent en avant le fossoyeur de l'URSS, le valet du Club Bilderberg et des Anglo-Saxons, Gorbatchev, alors qu'il est haï dans son pays. Et ils ménagent Medveded, d'origine juive, plus malléable, plus moderne - au sens libéral du terme.  Si Poutine est si calomnié, discrédité, sali, c'est qu'il représente en effet un danger - mais pour l'hégémonie de l'Occident, pour ses intérêts militaires et financiers !  Comme il serait bon de pouvoir utiliser le territoire russe comme base militaire contre la Chine, comme il serait plaisant d'utiliser sa population pour combattre le voisin chinois, à l'image des Mercenaires et des Islamistes d'Al-Quaïda désormais à la tête de la Libye, et qui s'emploient à déstabiliser la Syrie pour servir les intérêts de leurs Maîtres anglo-saxons ! Pourquoi ? Mais parce qu'ils haïssent les laïcs, les Chiites (alliés de la Syrie), et parce qu'ils sont corrompus ! En triant d'anciens documents, j'ai trouvé un communiqué, sur Marianne,  disant que si la garde personnelle de Saddam Hussein avait livré la ville aux attaquants américains sans combattre, c'est parce que son chef avait été, au préalable, acheté par le Pentagone ! Les coulisses, les dessous des événements sont vraiment croustillants... et révélateurs ! Eh bien, pour les Islamistes d'Al Quaïda, c'est pareil, surtout s'ils sont rivaux des Chiites ! La force des Américains, c'est d'acheter les consciences, c'est de monnayer avec leur argent-Roi l'appui de tous ceux qui exercent le pouvoir; Mais avec Poutine, qui déteste l'ingérence étrangère, ça ne marche pas. Et cela ne lui est pas pardonné ! Pour l'indépendance de la Russie, pour la paix dans le monde, nous devons absolument soutenir le pays de Poutine.

 

L'Occident "démocrate", en s'ingérant en URSS, a désintégré toute la région, il a divisé pour régner, et il a installé le Système libéral qui lui est cher, concocté par les Anglo-Saxons. Adieu les conquêtes sociales, l'emploi pour tous, l'indépendance de la Nation, adieu l'école, la santé, les crèches etc, gratuites, adieu le toit pour tous et les subventions aux produits de première nécessité, et bienvenue aux investisseurs internationaux qui ont vidé les villes de leurs habitants pour une bouchée de pain, plongeant les familles, les travailleurs, les retraités, dans une misère absolue, contraignant même les enfants à quitter leurs parents et à se réfugier dans les égouts, bienvenue aux oligarques anglo-saxons et à leur main-mise sur les richesses du pays !

 

Poutine,

l'homme de la situation

 

Arriva Poutine, qui procéda au grand nettoyage de la Nation polluée par l'Occident et ses milliardaires, puis au rétablissement de la classe moyenne détruite lorsque les Anglo-Saxons ont imposé leur capitalisme carnassier sans règles. Il s'est un peu servi au passage ? Et alors, l'Occupant actuel de l'Elysée n'a-t-il pas doublé son salaire sans payer le moindre impôt, ne vit-il pas mieux, à nos frais et en pleine crise, que la Reine d'Angleterre,  par ex en payant 36.000 euros son séjour à l'Hôtel lors du dernier G20, tandis que son homologue anglais, lui, le distingué Cameron, se contentait d'une nuit à moins d'un millier d'euros ? 

 

L'Occident terroriste va tout tenter pour éliminer l'homme fort de la Russie renaissante. L'empoisonner comme Arafat par l'entité sioniste, ou peut-être comme Chavez si dérangeant, provoquer un accident d'avion comme pour l'ex-Président Polonais ou pour le remuant N. Farage ? Demander au Mossad de concocter un attentat ciblé ? Acheter la trahison d'un garde du corps ? Envoyer, comme en Syrie, ses agents de la CIA ou monnayer la participation des Islamistes pour déstabiliser le pays ? Sur le toit, des snippers seront placés, des enfants seront visés voire torturés, ou une mère de famille, et les photos truquées seront données en pâture aux téléspectateurs indignés du monde entier !  Le "Conseil de Sécurité" va-t-il oser contrôler l'espace aérien ? Les ambassades de l'Occident, dès maintenant, participent activement à la déstabilisation d'un pays souverain, achetant les jeunes, les formant, leur faisant miroiter les mirages du mode de vie américain, etc, via leurs agents, leurs missionnaires, leurs "bénévoles"  des ONG pour la "démocratie" - heureusement contenus et chassés par l'avisé Poutine - !

 

Soyons sûrs que toutes les techniques de déstabilisation seront utilisées pour mettre à la place de Poutine, un pion docilement au service de l'Occident, comme en Afghanistan, en Libye ou en Georgie. Le jeu anglo-saxon de massacre planétaire se met en place, implacablement. Honte aux crapules de la City, du Cartel bancaire, du Nouvel Ordre Mondial anglo-saxon ! Elles sont décidées à tout faire pour imposer leur dictature planétaire et briser les rivaux potentiels - avec la complicité réellement criminelle des Médias qui sous couleur d'informer les citoyens, travaillent en réalité à leur perte, à leur appauvrissement : Médias de Droite comme de Gôche véhiculant en définitive la même Pensée unique, hypocritement (à gauche) ou clairement, à Droite !

 

Notre responsabilité est immense: Lorsqu'on voit les questions posées par les télespectateurs sur C dans l'Air, on réalise le degré de manipulation, de conditionnement, dont sont à leur insu victimes les Français. Nous avons TOUS le DEVOIR de rétablir la vérité. Nous ne pouvons pas laisser les mensonges circuler : Car ils préparent des lendemains atroces pour l'humanité. Prendre conscience du rôle de la désinformation, c'est, déjà, travailler à la victoire des peuples sur leurs bourreaux. 

 

Eva R-sistons

 

http://r-sistons.over-blog.com

 

TAGS : Russie, URSS, Poutine, Gorbatchev, Medvedev, Occident, Révolutions de couleurs, Hitler, Napoléon, Médias, C dans l'Air, France24, Arte, Islamistes, Al Quaïda, Libye

.

 

http://www.dailyactu.com/wp-content/uploads/2011/09/poutine-medvedev-russie.jpg

http://www.dailyactu.com/wp-content/uploads/2011/09/poutine-medvedev-russie.jpg

 

 

  (...)

 

 

Russie facteur de paix :

 

Une preuve de plus 

 

arton8194.jpg?1324327617
Syrie : La Résolution russ expose le parti anglo-americain de la guerre

19 décembre 2011 (Nouvelle Solidarité) – A la surprise générale, la Russie a déposé jeudi soir au Conseil de sécurité des Nations unies un projet de résolution sur la Syrie pour couper court à l’escalade orchestrée par le parti de la guerre anglo-américain vers un conflit mondial.

Alors que tout le monde s’attendait à ce que la Russie défende mordicus le régime de Bachar al-Assad, ce qui permet de lui accoler l’étiquette de « méchant » et de faire monter la tension, la résolution appelle le gouvernement syrien à instituer des réformes démocratiques en négociation avec l’opposition. Et le double piège russe contre le parti de la guerre – dans lequel la France joue à merveille son rôle d’empire junior des Britanniques – c’est que la résolution appelle en même temps les autres protagonistes à respecter le droit international : notamment à ce que les gouvernements étrangers empêchent l’approvisionnement en armes des dissidents syriens – qui ensuite servent à attaquer la police et l’armée – et poussent tous les groupes de l’opposition à entamer des négociations avec le gouvernement.

Lors d’une conférence de presse, le représentant permanent de la Russie auprès des Nations unies, Vitali Tchourkine, a dit espérer que ce projet de résolution serve « à enrayer la violence et défendre les droits de l’homme », et a rappelé que le rôle du Conseil de sécurité est « de mettre fin à la crise », mais surtout pas d’« attiser le conflit ». En octobre, la Russie et la Chine avaient bloqué une résolution franco-britannique menaçant de recourir à des sanctions. Mais les Etats-Unis et l’UE exercent d’ores et déjà des sanctions économiques contre Damas, accroissant le potentiel de déstabilisation régionale.

Véritable stratégie d’évitement de guerre, le projet de résolution prend au dépourvu l’alliance franco-américano-britannique qui, après son tour de force en Libye, fournit armes et soutien tactique aux rebelles armés syriens postés en Turquie. Si le scénario libyen venait à se rejouer en Syrie, ce que Russie et Chine sont déterminées à empêcher, c’est l’ensemble du monde qui basculerait dans un conflit international où s’affronteraient les puissances nucléaires.

 

Extraits de la résolution russe sur la Syrie

 


Voici un extrait de la résolution russe qui déplaît tant aux va-t-en guerre lui reprochant de ne pas proférer menaces et sanctions. Dans ce projet de résolution, le Conseil de sécurité des Nations unies :


1. Demande que toutes les parties en Syrie mettent immédiatement un terme aux violences, quelle qu’en soit l’origine, conformément à l’initiative de la Ligue arabe ;

2. Presse le gouvernement syrien de mettre un terme à la répression contre ceux qui exercent leurs droits à la liberté d’expression, à se rassembler et à s’associer pacifiquement ; et termine sans délai les enquêtes menées par la commission judiciaire syrienne sur les évènements au cours desquels des civils ou des membres des forces de sécurité ont été tués ou blessés ;

3. Presse aussi tous les groupes syriens d’opposition de se dissocier des extrémistes, d’accepter l’initiative de la Ligue arabe et de s’engager sans préconditions dans un dialogue politique avec les autorités syriennes afin que puisse se tenir des discussions substantielles et en profondeur sur les manières de réformer la société syrienne ; (…)

5. Demande que toutes les parties assurent le respect et agissent conformément au droit international.

6. Appelle à un processus politique inclusif mené par la Syrie dans un environnement libéré de la violence, et menant à la pleine application des réformes répondant effectivement aux préoccupations et aux aspirations légitimes du peuple syrien ; (…)

11. Décide que rien dans cette résolution ne saurait être interprété comme une quelconque autorisation pour une interférence militaire par quiconque.

 


Retrouvez l’intégralité de la résolution (en anglais) ici.

 

 Source : Solidarité et Progrès

 

Notre stratégie d’évitement de guerre >>ICI<<

 

http://www.agora-erasmus.be/fr/Syrie-la-resolution-russe-expose-le-parti-anglo-americain-de-la-guerre_08194

 

 

.

Sur la Corée, lire ici :

 

Mort de Kim Jung Il: Pourquoi l’Occident accrédite la thèse officielle nord coréenne ?

 

 

Déstabilisation Russie Kazakhstan

F. Delorca m'a envoyé des fichiers :

 

Pièce jointe n°1
INFORMATIONS RUSSIE ET KAZAKHSTAN
 
 
En résumé :
 
- le chef de l’Eglise Orthodoxe redoute un « bain de sang ».
- plusieurs milliers de manifestants à Moscou et St Petersbourg les 17 et 18, quelques centaines dans d’autres villes
- à St Petersbourg les partisans de Limonov (« Autre Russie ») ont appelé à marcher sur « Smolny » (état-major de la révolution en octobre 1917) mais n’ont pas été suivis. (cf photo : nombre important de drapeaux nationalistes blanc-jaune-noir)
- au sein des réunions préparatoires du nouveau grand rassemblement du 24 décembre, la « base » des mouvements (dont le Front Gauche) conteste les tentatives de la droite libérale « pro-américaine » (Nemtsov, Kassianov) de s’arroger le leadership de ce qu’elle appelle « la révolution blanche ».
- à propos de l’oligarque Prokhorov le nouveau candidat de droite  aux présidentielles que soutiendrait le Kremlin dans le but de diviser l’électorat libéral au premier tour des élections de mars.
-  les émeutes au Kazakhstan et les hypothèses d'instigations extérieures
 
Pièce jointe n° 2
 
Document département d’état US sur aide aux opposants russes
.

Le patriarche de Moscou met en garde

contre un "bain de sang" en Russie

 

Le patriarche de Moscou et de toutes les Russies, Kirill, a appelé lundi à ne pas répéter les erreurs de la Révolution de 1917 ayant abouti à un "bain de sang" dans une critique apparemment adressée aux dizaines de milliers de manifestants anti-Poutine des dernières semaines.

 

"L'état d'esprit des masses est formé aujourd'hui par les technologies de l'information (...) Nous savons jusqu'où cela peut aller dans certains pays, où de nouveau le sang coule", a indiqué le patriarche dans ce qui semble être une allusion aux révolutions arabes.

 

"Que faut-il encore faire pour que notre peuple ne se livre pas à des actions susceptibles de détruire des vies humaines ?", a-t-il poursuivi dans cette déclaration publiée sur le site du patriarcat qui constitue sa première réaction au mouvement de contestation sans précédent ayant suivi les législatives du 4 décembre remportées par le parti du Premier ministre Vladimir Poutine.

 

Le Patriarche, qui a par ailleurs appelé les autorités russes "au dialogue", ne s'est pas exprimé directement sur les accusations de fraudes massives aux législatives qui, selon l'opposition, ont permis la victoire du parti au pouvoir Russie unie.


En revanche, plusieurs prêtres ont, à titre personnel, dénoncé des fraudes dont ils affirment avoir été témoins lors de cette élection, et publié leur témoignage sur des sites internet.

 

Une nouvelle manifestation anti-Poutine, organisée comme les précédentes presque exclusivement via des réseaux sociaux, est prévue à Moscou le 24 décembre.


В Москве прошел второй митинг против фальсификации выборов (фото)

 

.

L’ASSISTANCE FINANCIERE

DES ETATS-UNIS AUX ONG RUSSES

Les informations données le 5-12-2011 par le porte-parole du Déparatement d’Etat, Mark C.Toner

 

 US DEPARTEMENT of STATE 

 

http://www.state.gov/r/pa/prs/dpb/2011/12/178290.htm#RUSSIA 

 

 

Mark C. Toner

Deputy Spokesperson 

Daily Press Briefing 

Washington, DC

December 5, 2011

QUESTION: Can I come back for a second to the Russian elections --

MR. TONER: Yeah. Sure.

QUESTION: -- and in general to the elections that you described as the United States supporting actively the citizens and the organizations that work for this. But you mentioned funding, and my question is about any technical support or training because, as you know, there were publications saying that the U.S. basically develops new technologies such as the, quote unquote, “internet in a suitcase” that such people can use if they meet with resistance from the local governments as far as wherever. Can you talk about that? Can you tell us if that is true or not and if you are --

MR. TONER: I'm sorry. What specifically are you asking about?

QUESTION: Specifically question is the support to the groups that you described. Is it strictly financial or is it also technical support and training? Any other kinds of support?

MR. TONER: My understanding is that it's – it is – it’s both financial but also, I believe, training as well. In terms of other types of assistance, I don't know. We have, I know, spent more than $9 million to support free and transparent processes for Russia's upcoming – or elections. And you know, again, our interest is to support these NGOs that support the process, not necessarily to support – never frankly to support any given political party. And the Secretary laid out the overarching philosophy behind this quite eloquently in her speech to National Democratic Institute a few weeks ago.

QUESTION: And the $9 million throughout the government or specifically through a program?

MR. TONER: Right. And Golos, by the way, is just one of many nongovernmental organizations in Russia that receive this kind of assistance.

QUESTION: Thank you.

(The briefing was concluded at 1:45 p.m.)

DPB # 186

.
Commentaire que j'ai posté sur le site Alter-info
en réponse à un Russe défendant les Occidentaux :
.
Alexandre, je suis d'origine russe, ma mère faisait partie de l'oligarchie arrogante qui possédait tout - comme disait ma mère, "tout dans la région, même le cinéma muet qu'on venait d'implanter en 1917, appartenait à ma famille". En 1917, ma mère a quitté la Russie, toute petite, pendant la révolution, avec sa famille. Je n'ai pas choisi mes origines, mais j'ai choisi mes engagements. Et finalement, les plus sincères ne sont pas les jeunes qui avant d'avoir réussi, sont révolutionnaires, mais ceux qui, comme Allende, Castro, Guevara... fils de grands bourgeois, ont vu de près l'INJUSTICE, et ensuite l'ont dénoncée et combattu. J'ai vu, j'ai réfléchi, j'ai choisi mon camp. Et quand j'ai été en URSS avant la chute, j'ai vu qu'il n'y avait ni misère, ni sdf, ni chômage, mais tous avaient travail et toit, tout était gratuit (santé, école, crèche, fac, sports, etc), et les produits de 1e nécessité étaient subventionnés. Le métro était presque gratuit. Etc... A l'heure actuelle, on apprécierait ça partout, non ? Ca avait du bon, non ? TOI, tu défends le libéralisme. Tu as vu ce qu'il a fait en URSS ? La Russie s'est effondrée, misère absolue et oligarques - l'Occident a fait main basse sur tout. Puis vint Poutine, qui redressa d'une main de fer - ce qu'il fallait dans le désordre - le pays, le reconstruisit, et lui rendit sa fierté. Hommage au grand Poutine, idole de tant de Russes, d'ailleurs, qui lui sont reconnaissants ! Et face à la menace, il est l'homme de la situation: Tes amis libéraux qui n'apportent partout que pauvreté, chômage, misère, dettes, pillages, guerres, destruction de tout ce qui est social, services publics, droit du travail, souveraineté, culture - il faudra TOUS un jour parler l'Anglais -, ils ne pensent qu'à une chose, comme sous Eltsine : mettre un pion à la tête du pays, piller ses richesses, le soumettre - comme les Libyens désormais utilisés contre les Syriens ! -. C'est ça que tu veux, une Russie de privilégiés et de pauvres + ou - esclaves,  une Russie américanisée, vassalisée, privée de son indépendance, etc ? Tout ça pour servir Mâmon, le Marché, les banksters, le Cartel bancaire ? Ou tu es un sot, ou tu es un conditionné (un pauvre manipulé par la désinformation des médias menteurs de l'occident), ou tu n'as pas ta tête. Eva

http://www.alterinfo.net/Scenario-syrien-en-Russie_a68381.htm
.

Partager cet article

Repost 0
Published by Eva R-sistons - dans La vérité sur la question
commenter cet article

commentaires

Présentation

  • : R-sistons à la désinformation
  • R-sistons  à  la  désinformation
  • : Blog d'opinion et de résistance. Les médias ne sont pas libres, mais simples outils de désinformation et de propagande pour l'Occident militaro-financier. Pas de liberté d'informer, donc pas de liberté ni de démocratie. La désinformation est l'ennemie Public N°1. Eva, journaliste-écrivain, libre-penseuse, dénonce et interpelle.
  • Contact

Profil

  • Eva R-sistons
  • Journaliste de profession. Radio,TV,presse,productrice émissions. Auteur de plusieurs ouvrages chez éditeurs de renom. Milite pour une information libre,plurielle,diversifiée, indépendante des grands groupes.
  • Journaliste de profession. Radio,TV,presse,productrice émissions. Auteur de plusieurs ouvrages chez éditeurs de renom. Milite pour une information libre,plurielle,diversifiée, indépendante des grands groupes.

Recherche

Archives

Pages