Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
10 février 2010 3 10 /02 /février /2010 11:40

                                                   manipulation-masques-j.jpg

Film  " Defamation " :
Une bombe de lumiére dans le shoah business

 

Yoav Chamir, Israélien et juif, nous à fait ici un court métrage pour moi aussi important et détonant qu'un Loose Change.


Il fait apparaitre en pleine lumière la maladie mentale, la paranoïa et l'hystérie dont une certaine élite juive est victime et qui tentent de la propager au reste de leur peuple. Une élite qui impose sa domination plus ou moins larvée sur la planète (sionistes et sympathisants placés dans tout les gouvernements du monde) en terrorisant sans cesse le "goyim" (non juif) avec la shoah et des accusations arbitraires d'antisémitisme distribuées en rafales à qui ose lever le doigt sans autorisation et pré-filtrage de la pensée.

C'est leur méthode numéro 1 de domination qui est totalement ridiculisée ici.


Dans leurs têtes de schizophrènes, ils en seraient presque à vous tendre une photo d'un tas de cadavres de la seconde guerre mondiale pour vous demander votre place assise dans le bus ou pour éviter de faire la queue au supermarché, à vous qui n'étiez même pas né durant cette période d'horreurs.  C'est répugnant; c'est même une profanation.


Pour exemple actuel, l'accusation d'antisémitisme systématique à tout chercheur de vérité sur le 11 septembre (!? c'est à ce point systématique que ca pourrait presque être pris pour un aveu). C'est la consigne courante depuis longtemps dans le petit monde des employés médiatiques ou idiots utiles aux ordres de la grande presse, ça et l'accusation pseudo éliminatoire de conspirationisme (le monde est clair et lumineux, aucune vérité n'est cachée et les dirigeants mondiaux sont nos pères aimants, sincères et intègres).


Pour ces gens là, tout ce qui va à l'encontre du conditionnement qu'ils mettent en place par le marketing des paradigmes artificiels vendu par les merdias et les politichiens, sont des antisémites; l'addition est toujours là même et cela même si vous êtes juif !


Le souci, c'est que cette minorité ultra influente est toujours celle qui est mise en avant, par le biais de leurs puissances médiatiquo-industrielles, écrasant les autres formes de pensées et surtout le bons sens commun.


Dans ce film, Yoav Chamir donne la parole aux autres sur le sujet, et c'est un vrai feu d'artifice intellectuel qui brocarde tout cette "intelligentsia" délirante.

Je pense aux jeunes afro-américains interviewés dans la rue, que l'esprit commun aurait pu prendre pour des racailles ignares et qui s'avèrent êtres de fins esprits. Je pense aux rabbins interviewés aux USA et en Russie, modèles de ce que devrait être l'élite d'Israël si tout n'avait pas dégénéré, ou au professeur Norman Finklenstein.


Yoav Chamir nous montre aussi l'insupportable conditionnement avec lequel ils essaient d'endoctriner leur jeunesse, la surenchère victimaire écœurante, avec leurs "colonies de vacances à Auschwitz", rendant ces jeunes gens totalement paranoïaques, imaginant que des néo nazis ou que des assassins antisémites aux dents pointues infestent de partout la planète tel des essaims de sauterelles qui vont deviner leur judéité par magie, plus de 60 ans après. Ça dépasse l'entendement un tel concentré de bourrage de crane. Ils jettent ces jeunes gens dans une décharge mentale de haine, de rancœur et pourrissent ainsi leur perception des autres et notre avenir commun. Ne sommes nous pas tous frères sur cette terre ?


Et on constatera aussi la pantalonnade qu'est l'association américaine "de surveillance des actes antisémites" (ADL), des gens suréquipés pour lutter contre un mirage et le maintenir dans l'inconscient collectif (voir le provoquer) tel un flingue permanent tendu sur le reste du monde pendant que la partie opérative lui fait les poches. Lorsque la secrétaire énonce les dossiers en cours, il y a de quoi rire devant leurs platitudes, leurs vides... Les millions d'affamés de par le monde  et de SDF américains seront heureux d'apprendre qu'on dépense des sommes énormes pour du vent (la grande spécialité des élites modernes).


http://crodoff.canalblog.com/archives/2010/01/30/16722802.html

Partager cet article
Repost0

commentaires

Présentation

  • : R-sistons à la désinformation
  • : Blog d'opinion et de résistance. Les médias ne sont pas libres, mais simples outils de désinformation et de propagande pour l'Occident militaro-financier. Pas de liberté d'informer, donc pas de liberté ni de démocratie. La désinformation est l'ennemie Public N°1. Eva, journaliste-écrivain, libre-penseuse, dénonce et interpelle.
  • Contact

Profil

  • Eva R-sistons
  • Journaliste de profession. Radio,TV,presse,productrice émissions. Auteur de plusieurs ouvrages chez éditeurs de renom. Milite pour une information libre,plurielle,diversifiée, indépendante des grands groupes.
  • Journaliste de profession. Radio,TV,presse,productrice émissions. Auteur de plusieurs ouvrages chez éditeurs de renom. Milite pour une information libre,plurielle,diversifiée, indépendante des grands groupes.

Recherche

Archives

Pages