Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
18 février 2010 4 18 /02 /février /2010 08:13


« L’autoproclamée Agence de presse »
Réponse à Arte, Marianne, au Figaro et plus généralement à toute la presse aux ordres (Zeynel Cekici)

Vous aussi devenez correspondant d’Alter Info



Depuis plusieurs années déjà, nos détracteurs à défaut de reproches fondés et de bases juridiques pour fermer notre agence de presse ASSOCIATIVE, en opposition aux agences COMMERCIALES, en sont réduits à la discréditer par de piteux procédés et des arguments tout aussi fallacieux.
Que les correspondants d’Alter Info ne tombent pas dans le piège qui consiste à faire croire que nous ne serions pas une agence de presse. Les petits soldats aux ordres peuvent toujours reprendre en cœur le même petit refrain, « L’autoproclamée Agence de presse », ne leur en déplaise, Alter Info est bien une AGENCE DE PRESSE ASOCIATIVE et nos cartes de correspondants ont exactement la même valeur juridique que celles octroyées par la presse marchande. Tous les quotidiens régionaux ou nationaux ont des correspondants bénévoles (sans rémunération) auxquels ils octroient une carte de correspondant et un statut reconnu par les pouvoirs publics.

Même s’il est dérisoire de penser convaincre un esprit dogmatique, j’avais pris la peine de bien expliquer à Anspach que le droit français reconnaissait un statut aux correspondants bénévoles, œuvrant pour les agences de presse associatives. Je ne doute pas qu’il ait bien saisi la validité légale de nos cartes de correspondants. Cependant, il n’a pas cru bon de diffuser le passage dans son ensemble qui explicitait l’aspect juridique, mais juste quelques secondes pour appuyer ces affirmations Ce petit journaleux ainsi que ses acolytes de
Marianne.fr, du Figaro ou encore Lalibre.be, espérant un auditoire qui les écoutent encore, chantent tous en cœur « L’autoproclamée Agence de presse ». Ils feignent d’ignorer (ou alors ils sont complètement stupides) les privilèges que le droit français octroie aux citoyens ayant une conscience politique et sociale et qui souhaitent s'organiser en association. 


Naturellement, je me réserve le droit d’attaquer pour diffamation tous ces petits journaleux en mal de reconnaissance. En attendant, j’ai une lutte à mener et très peu de temps à perdre avec ces insignifiants petits soldats aux ordres.

Je les invite donc à vérifier par eux-mêmes la légitimité juridique et l’existence légale de notre agence de presse. En premier lieu, auprès du Tribunal d’Instance de Mulhouse, ensuite auprès de la Cnil et de la BN. Quand à l’inscription à la commission paritaire qui n’est que facultative, nous n’avons nulle obligation de nous y soumettre, ne serait-ce que pour échapper aux « privilèges » accordés à la presse aux ordres. Si ce n’est que pour profiter de quelques menus avantages et nous soumettre en contrepartie au régime en place, la commission paritaire ne nous est d’aucune utilité.
En créant ce site et l’agence de presse associative, mon but n’était pas d’en faire un métier, ni une source de revenus, mais tout au plus d’être libre. Mon objectif est de libérer l’information de toutes les contraintes - économiques et idéologiques - auxquelles sont confrontées les agences (entreprises) commerciales. Elles ont des contraintes politico-financières auxquelles nous échappons grâce à notre statut d’agence de presse associative et les avantages de ce statut juridique.


C’est surtout d’un point de vue philosophique que je tiens à ce qu’Alter Info reste une agence de presse associative. Les propositions commerciales n’ont pas manqué, et pourtant j’ai préféré le statut associatif à celui d’entreprise commerciale. Non parce que la gestion est plus simple et les motivations non matérielles ; je tiens simplement à ce qu’Alter Info garde toute son indépendance, aussi bien d’un point de vue financier, qu’idéologique. Les intimes qui connaissent mon parcours et mes capacités peuvent en témoigner, si telle avait été mon but, je n’aurais eu aucune difficulté à transformer notre agence de presse associative en entreprise commerciale.


L’information non marchande nous libèrera -
Alter Info pour une presse citoyenne et participative
 


Chacun des lecteurs du site, s’il le souhaite, pourra le renforcer et participer ainsi à la lutte contre les injustices. C’est pourquoi, je vous invite à vous impliquer davantage et à contribuer selon vos capacités. Vous pouvez être une simple sentinelle de l’info et nous transmettre des sources, devenir rédacteur officiel ou non, correspondant bénévole, contributeur financier (dix euros par mois), créer votre blog Alter Info ou même vous organiser en association dans vos villes respectives. (Nous vous aiderons si nécessaire pour toutes les démarches administratives). Comme vous pouvez le constater, les moyens ne manquent pas. Plus que jamais il est temps de transformer les paroles (les écrits) en actes.


Créez votre blog Alter

Peu de nos lecteurs le savent, mais chacun peut créer gratuitement son blog hébergé par Alter Info. Certes, nous n’avons que peu incité nos lecteurs à le faire jusqu’alors, mais le moment est arrivé. Quand les masques tombent il est plus aisé de discerner le vrai du faux et de voir qui est qui. La guerre est déclarée et nos détracteurs n’hésiteront plus à s’avilir encore davantage pour me nuire et tenter de fermer ce site. J’invite vivement tous nos lecteurs à s’impliquer davantage, à ne plus être des spectateurs face à l’injustice et les complices passifs de crimes commis en notre nom à tous. Il est temps d’agir ! Chacun pourra contribuer et ainsi transformer ses paroles en actes.  

Il vaut mieux mourir debout que de vivre à genoux 
; vive la résistance !



http://www.alterinfo.net/Reponse-a-Arte,-Mariane,-Figaro-et-plus-generalement-a-toute-la-presse-aux-ordres-Zeynel-Cekici_a42626.html?preaction=nl&id=10801444&idnl=63578&


Réponse à Arte, Marianne, au Figaro et plus généralement à toute la presse aux ordres (Zeynel Cekici)

Partager cet article
Repost0

commentaires

S
<br /> J voulais simplement vous remercier pour ce que vous faites pour nous allez chercher et dénoncer l'information la vraie celle qui n'est pas dites à voix haute merci de prendre ces risques pour<br /> nous sauver , merci de nous tenir informer de la réalité de la sitution et de la manipulation mondiale.<br /> <br /> <br /> je mene également mon combat d'information pas facile tout les jours mais ca marche. Oui il vaut mieux mourir debout que les genoux a terre<br />
Répondre

Présentation

  • : R-sistons à la désinformation
  • : Blog d'opinion et de résistance. Les médias ne sont pas libres, mais simples outils de désinformation et de propagande pour l'Occident militaro-financier. Pas de liberté d'informer, donc pas de liberté ni de démocratie. La désinformation est l'ennemie Public N°1. Eva, journaliste-écrivain, libre-penseuse, dénonce et interpelle.
  • Contact

Profil

  • Eva R-sistons
  • Journaliste de profession. Radio,TV,presse,productrice émissions. Auteur de plusieurs ouvrages chez éditeurs de renom. Milite pour une information libre,plurielle,diversifiée, indépendante des grands groupes.
  • Journaliste de profession. Radio,TV,presse,productrice émissions. Auteur de plusieurs ouvrages chez éditeurs de renom. Milite pour une information libre,plurielle,diversifiée, indépendante des grands groupes.

Recherche

Archives

Pages