Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
9 avril 2009 4 09 /04 /avril /2009 08:04


L'Occident en Moldavie :
Tentative de coup d'Etat
pour annuler les élections démocratiques.
Et rafler la mise...
Le Président Moldave a raison
de menacer de recourir à la force.
Les médiamensonges battent leur plein...


Révolution orange ! Les Médias nous célèbrent ces fameuses révolutions, où, en douceur, le pouvoir change de mains, passant de la zone d'influence russe à l'Empire usraélien.

Les Médias atlantistes fanfaronnent : Comme pour la Georgie et l'Ukraine, les peuples doivent se libérer de la tutelle de l'ogre russe ! Pour goûter enfin les douceurs de la mondialisation libérale heureuse (avec disparités scandaleuses à la clef) ...

Tout est fait pour restreindre l'influence du futur rival russe, et ensuite, les Médias menteurs parlent de politique agressive de l'Etat encerclé et dépossédé ! Doit-il se laisser faire sans réagir ? Deux poids deux mesures, encore et toujours !

Il n'y a pas de problème moldave. Les citoyens ont voté, en présence des observateurs internationaux, et il n'y a pas eu d'irrégularités. Mais la démocratie ne convient à l'Occident, que lorsqu'elle lui est favorable. En réalité, ce que veulent les Anglo-Saxons et leurs alliés, c'est la reddition de la Russie : Qu'elle accepte de perdre toute son influence dans la région. Sans murmurer ! 

En sous-mains, l'Empire manoeuvre, comme en Georgie et en Ukraine : Tentative de coup d'Etat. De l'intérieur, à l'aide d' ONG  vicieuses, officiellement humanitaires, en réalité sous-marins de l'Occident anti-démocratique et impérialiste.

L'Empire cherche à étendre son influence, au détriment de la Russie. Seulement voilà : La Russie de Poutine ne se laisse pas faire comme celle de Gorbatchev, l'homme de la chute du Mur de Berlin. Celui-ci, fort opportunément, refait d'ailleurs surface, mis en avant, choyé, dorloté, par les médias sionistes de désinformation, honteusement collabos de l'Empire. Tout est bon pour affaiblir Poutine. Et justement, comme son homologue américain Al Gore,  il enfourche la cause de la Défense de l'Environnement. Comme si elle restait le refuge de tous les ratés de la politique....

En attendant, ONG américano-sionistes et missionnaires néo-évangéliques, de concert, s'implantent dans les secteurs stratégiques, pour organiser, bien peu démocratiquement, la résistance au pouvoir en place pro-soviétique. Comme en Georgie et en Ukraine qui d'ailleurs, s'ils intègrent l'OTAN, peuvent nous conduire directement vers un conflit nucléaire planétaire : L'Empire confiant à l'Europe vassalisée le soin de faire ses guerres par procuration.... contre la Russie, puis contre la Chine.

Nous avons frôlé la catastrophe avec la guerre du Caucase, provoquée par l'Occident. Heureusement, la Georgie n'avait pas encore intégré l'OTAN. En vertu de l'article V, un pays attaqué (en réalité, c'est la Georgie qui a mené l'offensive) reçoit aussitôt le renfort des pays membres de l'OTAN.

Sarkozy nous a fait rentrer dans l'Alliance atlantique. Si la Georgie et l'Ukraine intègrent à leur tour l'Organisation du  bras armé de l'Occident, adieu la paix en Europe !

Ainsi, les citoyens européens seront doublement floués : Perte de la maîtrise de leur destin (oubliés, les Etats souverains, choisissant eux-mêmes leur politique !), tout se décidant à Bruxelles, à leur détriment d'ailleurs; et renoncement à la Paix, pourtant objectif premier de l'Union Européenne.

Ce qui se joue en Moldavie, c'est donc non seulement l'avenir du pays, son indépendance, mais aussi le partage d'influence russo-américain, et la paix dans la région. La Russie perdra-t-elle un nouveau territoire ? Et sans réagir ? L'Empire se rapprochera-t-il encore un peu plus de la Russie, pour mieux l'encercler, l'affaiblir, et au final, la dévorer ? C'est la domination du monde qui se joue, encore et toujours, pour l' Occident, nullement décidé à renoncer à son hégémonie.

Autant dire qu'une nouvelle poudrière vient de s'ouvrir. Si Washington ne peut parvenir à ses fins coloniales en provoquant, en douceur, de l'intérieur, une nouvelle révolution orange, gageons qu'il sera prêt à passer à la vitesse supérieure en employant la force. Nul ne doit lui résister. De son côté, la Russie de Poutine a relevé la tête; elle n'est plus décidée à se laisser broyer par les stratèges de l'Empire.

Pour préserver les chances de paix, il faut parvenir à l'édification d'un monde multipolaire. Equilibré. Si la Russie perd un nouveau territoire, nous nous éloignons de celui-ci. Et nul ne sait comment se terminera cette nouvelle lutte d'influence.

Résistons à la désinformation ! Oui, lecteurs, on nous ment.  La Russie, légitimement, doit maintenir son pré-carré. Sa politique est mesurée. La Moldavie, quant à elle, a voté démocratiquement. Nous ne devons pas tolérer de voir le verdict des urnes remis en cause par des étudiants remontés à bloc par les agents de l'Occident, vendant de manière éhontée le "paradis" libéral, prêts à tout pour discréditer la Russie.

La propagande doit cesser, en Moldavie comme dans les Médias. 

C'est toujours dans la zone des Balkans ou du Caucase qu'éclatent les guerres mondiales. Soyons sur nos gardes. 

L'étincelle pourrait partir du flanc oriental de l'Europe.

Et nous avons tout à perdre de cette pseudo Révolution orange. 

Eva 

N.B. L'article du Monde est infâme. "Fraude, mensonges", etc - la propagande éhontée commence !!!

http://www.lemonde.fr/europe/article/2009/04/08/moldavie-les-resultats-des-elections-nous-ont-brises-une-rage-folle-s-est-reveillee-en-nous_1178349_3214.html




Je trouve à l'instant l'article du journaliste Frédéric Delorca. Il n'est pas dupe, lui non plus... évidemment !


Mercredi 8 avril 2009

Une nouvelle "révolution orange" en Moldavie ?



La Moldavie était jusqu'ici avec Kaliningrad (qui appartient à la Russie) et la Serbie (toujours retenue aux portes de l'UE et qui a signé récemment un accord gazier avec Moscou) une des trois enclaves sur lesquelles la Russie pouvait jouer pour faire pression sur les Occidentaux en Europe. C'est aussi la plus fragile : c'est un petit pays pauvre, rural, à l'identité culturelle peu marquée (les russophones y sont nombreux, même hors de Transnistrie, et la langue roumaine n'y est pas très "académique").

Le président communiste Voronine (au pouvoir depuis 2001) après avoir pendant un temps joué la carte de l'adhésion à l'Union européenne s'était rapproché de Moscou, renonçant à la perspective d'un rattachement avec la Roumanie, voulu par les nationalistes de ce pays. Mais ce rêve du rattachement (qui a provoqué la sécession de la Transnistrie en 1991, aujourd'hui en passe de se réconcilier avec Voronine), un rêve qui mêle l'aspiration à rejoindre l'Union européenne à de vieux relents russophobes (dont les effets les pires se manifestèrent dans les années 1940), est loin d'être épuisé, à Chisinau comme à Bucarest, d'autant que beaucoup de Moldaves depuis 2002 ont acquis la double nationalité moldave-roumaine, tolérée par le gouvernement (notamment pour faciliter les perspectives de migration vers l'Union européenne).

Dimanche dernier à l'issue de la victoire du parti communiste (au pouvoir) au terme d'élections jugées régulières par l'
OSCE. A l'annonce des résultats, des manifestants protestant contre la victoire du Parti communiste aux législatives de dimanche avaient pénétré en force dans les bureaux de la présidence et dans l'enceinte du Parlement. D'emblée l'idée qu'il pouvait s'agir d'une "révolution colorée" manipulée de l'extérieur, comme en Ukraine ou en Géorgie, est venue à l'esprit des observateurs. Un député russe, Vladimir Pekhtine, a proposé de l'appeler la "révolution des lilas". Reuters hier témoignait de l'arrivée massive par bus entiers de gens de Roumanie pour soutenir les manifestations à Chisinau, une façon d'organiser des manifestations "spontanées" comme on en vit déjà à Belgrade, à Kiev, à Tbilissi.

Le président moldave Vladimir Voronine
a accusé la Roumanie d'être impliquée dans les violentes émeutes. Il a expulsé l'ambassadeur de Roumanie, et approuvé dans la foulée l'introduction d'un régime de visas avec la Roumanie (la Roumanie a introduit un régime de visas pour les Moldaves après son adhésion à Union européenne en 2007).  Il a déclaré aujourd'hui que les "sponsors des troubles" de Chisinau avaient quitté le pays et que 118 organisateurs des violences avaient été arrêtés tout en évitant de réprimer violemment les collégiens et lycéens mobilisés par les opposants. Les médias atlantistes français, à commencer par Le Monde, donnent la parole ce soir aux partisans des insurgés. La BBC qui rapporte les propos du responsable de son service Russie Mark Grigoryan estime toutefois que le PC moldave bénéficie du soutien populaire et que les émeutiers ont peu de chances d'obtenir gain de cause.

FD

http://atlasalternatif.over-blog.com/article-30022500.html
Partager cet article
Repost0

commentaires

E
Merci !

Je vais mettre ton lien sur mon blog

cordialement, eva
Répondre
E
Bouteflica, je retiens ! Quel jeu de mot ! De toutes façons, tu es un merveilleux écrivain... bises eva
Répondre
T
Bienvenue sur Boosterblog, je te souhaite un bon classement et des +5 à gogo

Voilà déjà le mien de +5

Biz à toi et à bientôt

Tousurlesprenoms.boosterblog.com (Tous coms autres qu’en rapport avec les prénoms, à mettre sur le 1er article, merci et à bientôt)
Répondre
M
Si je n'étais pas végétarien, j'emballerais le poisson avec "le monde", mais comme je suis végétarien et qu'en outre les poissons n'ont rien fait pour mériter pareille infâmie, j'emballerai éventuellement du purin avec ce sous-produit qui se prétend journal.Il a même déformé les propos de ce ... de Berlusconi à propos du tremblement de Terre : tout est bon pour noicir du papier.A propos des élections en Moldavie dont la presse américano atlanto sioniste fait des gorges chaudes, qu'ils aillent balayer du côté des démocrates Moubarak,Boutefeux...euh Bouteflica pardon, ou des démocraties kowétienne, séoudienne...P.S : si ce pourri de président géorgien pouvait être viré, ce serait déjà ça.
Bises Eva.
Répondre

Présentation

  • : R-sistons à la désinformation
  • : Blog d'opinion et de résistance. Les médias ne sont pas libres, mais simples outils de désinformation et de propagande pour l'Occident militaro-financier. Pas de liberté d'informer, donc pas de liberté ni de démocratie. La désinformation est l'ennemie Public N°1. Eva, journaliste-écrivain, libre-penseuse, dénonce et interpelle.
  • Contact

Profil

  • Eva R-sistons
  • Journaliste de profession. Radio,TV,presse,productrice émissions. Auteur de plusieurs ouvrages chez éditeurs de renom. Milite pour une information libre,plurielle,diversifiée, indépendante des grands groupes.
  • Journaliste de profession. Radio,TV,presse,productrice émissions. Auteur de plusieurs ouvrages chez éditeurs de renom. Milite pour une information libre,plurielle,diversifiée, indépendante des grands groupes.

Recherche

Archives

Pages