Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
13 janvier 2009 2 13 /01 /janvier /2009 20:04

  

Madame Lucet, vous êtes journaliste ?
Gaza, c'est un détail de l'Histoire ?
Par Eva


Madame,

Je suis journaliste de profession, je n'exerce plus depuis quelques années.  Et je suis scandalisée en regardant vos informations. Ce n'est plus de l'information, c'est de la désinformation. En France, patrie des Droits de l'Homme, attachée à la démocratie, vous bafouez toutes les règles de neutralité et d'objectivité. Je sais, vous travaillez pour France 2, qui est tombée, dans le sens le plus bas du terme, aux mains d'un clan au service des intérêts d'Israël, avec des personnes comme Monique Atlan, présentant les derniers ouvrages (encore hier, celui, comme par hasard, sur "le" gamin qui symbolise les victimes de la Shoah, en plein conflit israélo-palestinien, pour attirer la compassion sur ceux qui procèdent méthodiquement au nettoyage ethnique comme celui dont ils ont été victimes), grande prétresse de la culture, donc, d'un côté, et de l'autre, prêchant pour la guerre contre l'Iran, au risque d'être complice de l'Apocalypse nucléaire qui fera sombrer l'humanité dans les pires souffrances.

On peut penser que le fait de travailler pour une chaîne, soi-disant publique, en réalité communautariste (ce qui est non seulement hypocrite, mais un détournement des fonds publics à des fins partisanes), vous oblige à contrôler chacun de vos mots, chacune de vos séquences, soumis au préalable à la censure sinon de Tsahal ou du CRIF, du moins de leurs agents. Mais cela n'explique pas tout. Vous avez une conscience, Madame ? Vous pouvez vous regarder dans la glace, le matin, sans honte ? Et si vous n'avez pas une conscience, vous qui semblez, par votre ancienneté sans doute (le phénomène de communautarisation, en embauchant tous les petits copains, même à la Météo, est relativement récent), ne pas appartenir au Clan, vous avez, donc, des règles déontoligiques à respecter, Madame. Or, vous semblez l'oublier.


Gaza, par exemple. Gaza la martyrisée, des médias plus rigoureux que le vôtre, comme BFM TV, la présentent comme subissant une "extermination", pas moins. Oui, des armes illégales sont employées, provoquant des blessures effroyables, irréversibles, et même des cancers dont on ne guérira pas, la moitié des blessés sont des enfants, brûlés, voire calcinés (terme employé sur FR3), l'eau est polluée volontairement, l'air est irrespirable, contaminé, les habitants sont en permanence terrorisés, et plus seulement affamés, privés de travail, de médicaments (même d'anti-douleurs ou de produits anesthésiants de base !), de gaz, d'électricité, etc...   Et ce qu'ils subissent, Madame, les conduira, comme au Vietnam, à mettre au monde des enfants malformés. Dois-je l'apprendre à la journaliste  que vous prétendez être ? Le but est en effet d'exterminer cette population, pour prendre sa place, et exploiter au large de Gaza de juteux gisements de gaz. Tout bénéfice pour les odieux prédateurs dénués de toute éthique, en dépit de leurs paroles mensongères. Voyez mes articles, J'accuse, et "Israël l'infidèle se vautre dans ses péchés", sur mon principal blog, http://r-sistons.over-blog.com

 

G. Stanechy (et les autres photos)

Or, ce mardi 13 janvier, je vous ai entendu dire un mot en passant sur Gaza, au Journal de 13 heures. En passant  : "Quant à Gaza, l'étau se resserre, les armées progressent.." - et pas une image !  C'est un détail de l'histoire, n'est-ce pas ? Vous avez vite esquivé le sujet. Un génocide, un détail ? L'utilisation, de surcroît intensive, d'armes prohibées, un détail ? Une opération d'une ampleur inégalée sur une population totalement sans défense, exténuée par un blocus de deux ans, privée de tout - un détail, pour vous ? Des enfants calcinés, déchiquetés, éclatés, sans tronc, ou sans jambes, voire sans tête - l'image de ce petit garçon sortant de l'école bombardée avec dans les bras le corps de sa soeur décapitée, vous ne l'avez pas vue ??? - , des enfants hébétés et affamés aux côtés de leur mère morte, trouvés quatre jours après l'effondrement de leur maison, des enfants vivant tous les jours dans la peur depuis la naissance.... cela ne vous impressionne pas ? Sans doute non, vous continuez à irradier, rayonner, l'Actualité du bonheur comme cette chaîne communautariste les affectionne tant, n'est-ce pas ? L'objectif n'est-il pas de faire vivre les citoyens dans une félicité trompeuse, de les illusionner, de les anesthésier, de les détourner de la réalité... pour qu'ils ne la contestent pas, peut-être ?

Madame, pendant que vous et votre collègue du 20 h, David Pujadas,
écartaient rapidement ce sujet encombrant, pour lequel d'ailleurs nous avons droit à des images et à des commentaires aseptisés, alternant avec des images d'Israéliens terrifiés et des déclarations lénifiantes de Tsahal sur sa moralité, la mesure dont il fait preuve, tout ce tact légendaire, Tsahal qui protège ses citoyens contre les "terroristes" du Hamas (il y a peu, c'étaient ceux du Fatah), pendant, donc, que vous vous débarrassiez de ce sujet gênant pour la communauté dont vous défendez les intérêts, juge et partie, donc, pendant ce temps-là, Madame, FR3, ou Arte, ou BFM TV, etc, montraient des visages défigurés derrière des bandeaux, des corps calcinés, des ruines fumantes, des corps disloqués, des feux d'artifice d'armes prohibées (hier soir, Pujadas demandait des explications.... à un  porte-parole de Tsahal, qui s'empressait, bien évidemment, de justifier l'injustifiable).

Alors, Madame, je vous le demande en face : Vous avez la conscience en paix ? Le sentiment du devoir accompli ? La réponse vous appartient.

Moi, la professionnelle du journalisme, je sais que vous ne méritez pas le beau nom de journaliste, chargée d'informer ses concitoyens. A votre place, Madame, je rendrai ma carte de presse. Et je changerai de métier...

Eva, ancienne journaliste de la presse, de la radio, de la télévision française qui, notamment, présentait les informations tous les matins au micro de l'ORTF. En toute objectivité, évidemment.

FR3, Infos de 22h30, ce même jour : On y parle de l'ENFER de Gaza, et on MONTRE, en images, les souffrances des civils Palestiniens. Interview du Responsable de la Croix Rouge internationale, visitant un hôpital de Gaza, déclarant la situation inadmissible, et appelant Israël a accomplir ses devoirs.

FR2, pendant ce temps, continue sa propagande en faveur d'Israël. C'est intolérable, il faut que cela change,

FR2 est la HONTE des médias français !
Faites le savoir ! Partout ! C'est intolérable !



__________________________________________________________________________________________________________




Un "petit détail", par exemple :
Le choléra guette Gaza


http://lapromo.neufblog.com/leveilleur/2009/01/le-cholera-guet.html
Voici un lien vers un article intitulé "Israel essaie de cacher un lourd et redoutable secret" qui décrit comment les israeliens polluent le territoire palestinien en y déversant depuis de nombreuses années les eaux usées de leurs fosses d'aisance, sans traitement préalable, et donc chargées de déchets et ... d'excréments : un véritable attentat écologique et environnemental qui met en danger sanitaire grave toute une population.Cette situation n'était jusque là connue que de quelques spécialistes. "Il flotte sur une partie d'Israel une odeur écoeurante" rapporte l'auteur de l'article. Cette pollution atteint les nappes phréatiques de Gaza qui transforme l'eau en poison. Aujourd'huik, les organisations humanitaires essaient de faire passer du matériel afin de prévenir une épidémie de Cholera.
Lire l'article source sur
legrandsoir.info par Johann Hari.




Deux témoins norvégiens,
médecins sur place, ont raconté l'intolérable :


“… L’enfer ! Nous pataugeons dans la mort, le sang et les amputés. Beaucoup d’enfants. Femmes enceintes. Je n’ai jamais vécu quelque chose d’aussi horrible. Nous entendons les chars d’assaut à présent. Dites-le, faites-le circuler, criez-le. FAITES QUELQUE CHOSE ! FAITES TOUT CE QUE VOUS POUVEZ !...”

 

Extrait des messages que deux médecins norvégiens réussissaient à envoyer en Norvège depuis Gaza, enfermés dans l’hôpital de Shifa. L’anesthésiste, professeur en médecine, Mads Gilbert et le chirurgien Erik Fosse. Les deux seuls médecins européens présents, sur place, depuis le début des massacres.

 

Ils ont bouleversé la Norvège.

 


Ce sont deux médecins spécialistes des interventions médicales en zones de guerre. Expérimentés. Ayant côtoyé à plusieurs reprises l’horreur. Mais, à Gaza, ils se sont trouvés confrontés à l’horreur absolue. Devant un carnage et des conditions sanitaires innommables.

 

“C’est tuer des gens enfermés dans une cage…”, d’après leurs propres termes.



Envoyés par le Norwegian Aid Committee (NORWAC), ils ont réussi à entrer dans la bande de Gaza, le 31 décembre dernier, à partir de l'Egypte, afin de renforcer l'équipe médicale palestinienne. Démentant, par leur exemple et leur courage, les prétextes invoqués par les médias occidentaux, la main sur le cœur,  assurant impossible d’être présents sur place et de pouvoir informer…

 

Confrontés à une situation qu’on ne peut imaginer, censurée, occultée par les médias occidentaux, dont la responsabilité morale est écrasante dans ce Crime contre l’Humanité.

 

Après 18 mois d’embargo, de blocus, aucune possibilité de se procurer des médicaments notamment ceux indispensables à des interventions de chirurgie lourde, telles que les nombreuses amputations auxquelles ils devaient faire face. Sans compter avec le manque d’infrastructures minimales, en particulier les groupes électrogènes permettant d’avoir de l’électricité en continu pendant les opérations…

 

La Norvège s’est solidairement mobilisée. Il y a eu des manifestations dans 28 villes.

 

Hier soir, jeudi, dans le froid, 40.000 norvégiens se sont réunis au centre d’Oslo, avec des bougies pour protester. Impressionnant. Emouvant.

 


Dans la journées tous les trains et tramways de Norvège ont marqué un arrêt de deux minutes pour observer un silence, en solidarité avec les victimes du carnage de Gaza.

 

Les 6 principaux syndicats professionnels et de nombreuses associations se sont mobilisés pour demander à l’Etat norvégien d’arrêter tous projets d’investissement ou de coopération économique avec l’Etat d’Israël.


Le principal syndicat du secteur de la distribution, The Union of Trade and Office Workers, appelle tous ses membres à se mobiliser pour demander à leurs employeurs de boycotter les produits israéliens. Un autre syndicat, The Confederation of Norwegian Trade Unions condamne l’action d’Israël et appelle ses membres à manifester.


Jusqu’à l’Eglise de Norvège, The Norwegian Church, qui condamne officiellement ces crimes !... 

 

Notons-le, encore une fois.


Comme dans tous les pays européens, ce ne sont pas les politiques qui se sont mobilisés, mais bien la société civile. Pour faire bouger ces castes au pouvoir, paralysées par les lobbies sionistes, incapables d’assumer les responsabilités qui leur sont confiées par la collectivité qui les élit.

 

Celles de travailler pour un monde de paix, de solidarité, et de respect de La Dignité Humaine.

 

La société civile de Norvège, et ses médias, ont donné un magnifique exemple de mobilisation.

Photos :

Le professeur - anesthésiste Mads Gilbert à Gaza
& l'énorme manifestation de soutien des habitants d'Oslo
aux Palestiniens de Gaza.


Source :
Photos et texte médecins norvégiens, sur le blog de G. Stanechy


 

Ce que la TV ne montre pas :

http://www.dailymotion.com/Ansar_Al_Khilafat/video/x7wsn6_ce-que-tf1-ne-montre-pas-horreur-a_news

http://inhumain.blogs.fr/ 

http://www.rtbf.be/info/monde/proche-orient/photos-chocs-peut-tout-publier-69882?page=7

http://www.lemonde.fr/proche-orient/article/2009/01/12/des-medecins-evoquent-l-usage-d-un-nouveau-type-d-arme-a-gaza_1140545_3218.html










Partager cet article
Repost0

commentaires

J

Oui, le journal d'Elise Lucet est la hont du Paf. On savait que TF1 faisait de la merde mais à la limite c'est son métier. France 2 court derrière et fait aussi mal. Ce journal de 13h est niais,
populiste et faschisant. Il vise des téléspectateurs décervelés.


Répondre

Présentation

  • : R-sistons à la désinformation
  • : Blog d'opinion et de résistance. Les médias ne sont pas libres, mais simples outils de désinformation et de propagande pour l'Occident militaro-financier. Pas de liberté d'informer, donc pas de liberté ni de démocratie. La désinformation est l'ennemie Public N°1. Eva, journaliste-écrivain, libre-penseuse, dénonce et interpelle.
  • Contact

Profil

  • Eva R-sistons
  • Journaliste de profession. Radio,TV,presse,productrice émissions. Auteur de plusieurs ouvrages chez éditeurs de renom. Milite pour une information libre,plurielle,diversifiée, indépendante des grands groupes.
  • Journaliste de profession. Radio,TV,presse,productrice émissions. Auteur de plusieurs ouvrages chez éditeurs de renom. Milite pour une information libre,plurielle,diversifiée, indépendante des grands groupes.

Recherche

Archives

Pages