Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
8 janvier 2009 4 08 /01 /janvier /2009 23:52


Wounded child in Gaza



Répandre les thèses israéliennes
avec autant de
partialité : Ca suffit ! Ce blog
rétablit l'équilibre






UN ARTICLE TRES INTERESSANT POUR COMPRENDRE LE SIONISME...SA PROPAGANDE MENSONGERE !!!
Des bombes à fragmentation sur Gaza


Le lien de cet article m’a été gracieusement offert par l’un des visiteurs/commentateurs  de ce blog : Liberty…

Merci à nos amis québécois !!!!

 

L’article est tellement riche d’enseignement que, je me devais de le proposer en page centrale de ce blog :

 
GAZA :

LORSQUE LA VIE ET LA VERITE SONT SACRIFIES

On dit que la première victime de la guerre est la vérité.  Comme Sun Tzu le disait: tout l’art de la guerre est fondé sur la duperie.  La devise du Mossad se traduit par à peu près ceci:

“Au moyen de la tromperie, tu feras la guerre
“.

Le Mossad est né d’une petite organisation clandestine sioniste nommée Mossad Le’aliyah Bet qui avait pour mission d’assurer la sécurité des habitants juifs en terre de Palestine depuis le début du XXe siècle et de faciliter le retour des juifs vers Israël.

Cela vient de l’idéologie sioniste qui est l’aspect politique des enseignements judaïques prônant l’existence d’un
État juif en Palestine. Sur un plan idéologique et institutionnel, le sionisme entend œuvrer à redonner aux Juifs un statut perdu depuis l’Antiquité, à savoir celui d’un peuple regroupé au sein d’un même État.


Le mouvement sioniste est né à la fin du
XIXe siècle, parmi les communautés ashkénazes d’Europe centrale et orientale. Les Ashkenazis n’ont aucun lien génétique avec les Hébreux bibliques.

Ils ont été convertis par les juifs en cour de route, mais ne sont pas de descendance sémite, comme le sont les arabes juifs en Palestine. Ils ont eu besoin de
créer un mythe justifiant l’existence du peuple Juif d’Israël pour justifier la réalisation de leur rêve biblique désigné sous “le nom d’Eretz Israël (terre d’Israël) la terre promise par Dieu au peuple juif, terre des deux royaumes israélites (voir Royaume d’Israël et Royaume de Juda).”


Au cours du
XXe siècle, la question de l’appartenance de la Jordanie (surtout de sa partie occidentale) à Eretz Israël a fait débat au sein du mouvement sioniste (voir le chapitre La scission des sionistes révisionnistes (1925-1935)).


Au début du
XXIe siècle, ce terme désigne généralement l’État d’Israël + Les territoires palestiniens occupés durant la guerre des Six Jours en 1967: la Cisjordanie + Jérusalem-Est + la Bande de Gaza.


Par principe, la plupart des tendances politiques du mouvement sioniste considèrent que Eretz Israël appartient de droit au peuple juif (pour des raisons au moins historiques, voire pour des raisons religieuses chez les sionistes religieux).

Mais toutes les tendances du mouvement sioniste ne revendiquent pas un État juif sur la totalité de Eretz Israël : certaines sont favorables à un certain degré de partage avec les Palestiniens, d’autres y sont hostiles. (
Source)



Au début du sionisme, le terme prendra une dimension plus politique que religieuse et il vise le territoire revendiqué pour la création d’un État juif.

Alors, pour revenir à notre Mossad, ils étaient là pour faciliter le retour des juifs en Palestine avant la création de l’État d’Israël en 1948.

Dès lors, le but des sionistes était créer le mythe du peuple Juif en tant que nation, alors que les vrais juifs étaient unis par leur religion et non en tant que peuple. Les vrais descendants sémites des Hébreux bibliques vivaient déjà en terre promise.

L’idée sioniste va à l’encontre du Judaïsme qui enseigne que cet État sera apporté par Dieu et non par la force et la violence.

En attendant, Dieu leur a commandé de vivre amicalement et en paix parmi les autres peuples du monde et de s’y intégrer, ce qu’ils furent en parfaite harmonie pendant des siècles.

Pensez seulement qu’en Iran où les juifs vivent très bien avec leur confrères iraniens. Les juifs en général ne voulaient pas nécessairement aller vivre en Palestine puisqu’ils étaient relativement bien en Europe aussi.

Donc il fallut les y pousser un peu… et la Shoah est apparue.

Pourquoi est-ce que le seul génocide de l’histoire à propos duquel il est interdit de faire des recherches, de façon légitime et non-partisane par les meilleurs historiens du monde, soit la Shoah?

Pourquoi est-ce le plus important, alors que le Congo a vu le sien en plein 21e siècle avec deux millions de morts, côte-à-côte avec celui en Irak et ses trois millions de mort depuis 1991 ou
celui des Palestiniens sous occupation militaire depuis 60 ans, ayant perdu plus de 80% de leur territoire dans cette période?
Parce que des sionistes, dont l’éminent banquier privé de Londres nommé Rothschild (qui figure sur la monnaie israélienne) et d’autres banquiers de Wall Street comme Prescott Bush, le grand-père de l’autre criminel de guerre qui a reçu des chaussures par la tête par un irakien, ont énormément financé et appuyé le régime nazi de Hitler.

Tout comme IBM, Ford, Standard Oil des Rockefeller et les autres. Rappelez-vous de ceci: on ne peut parler de fascisme sans parler de capitalisme.



En s’appuyant sur les ambitions
coloniales britanniques au Moyen-Orient, le mouvement sioniste obtient par la déclaration Balfour (1917), la conférence de San Remo (1920) et le mandat de la Société des Nations (1922) un « Foyer national juif » en Palestine, contre l’avis des Arabes palestiniens qui craignent d’être à terme dépossédés.

La Palestine est alors placée sous mandat britannique : on parlera pour cette période de « Palestine mandataire ». Voir aussi le chapitre de Histoire du sionisme : le mandat de la SDN.

De 1918 à 1948, au cours de l’Aliyah, la population juive en Palestine passe de 83 000 personnes à 650 000.

La croissance est due à une forte natalité, mais surtout à une forte immigration due à l’antisémitisme en Europe, lequel culmine dans la
Shoah.


À compter de 1939, la Grande-Bretagne prend une orientation plus pro-arabe, et arrête l’immigration juive. Après
un conflit violent entre 1944 et 1947, les britanniques abandonnent la Palestine. (Source)



Ce violent conflit fut généré pour chasser les Britanniques de la Palestine. En 1944, le groupe Stern qui comprenait Itzhak Shamir et Menachem Begin essaya de tuer Lord Moyne.

En 1946, la pression juive urgeait d’ouvrir les frontières contrôlées par les Britanniques pour laisser entrer plus de 100,000  immigrants juifs. La même année, le groupe Stern tue 6 hommes du Sixth Airborne britannique.

Le tout culmine le 22 juin 1946 à l’ Hotel King David qui fut attaqué à la bombe par des juifs terroristes du groupe Stern et de l’Irgoun, tuant un peu moins d’une centaine de personnes dont plusieurs britanniques et diplomates. Ce massacre prémédité fut piloté par l’Irgoun en accord avec les plus hautes autorités juives en Palestine, l’Agence Juive ayant à sa tête David Ben Gourion.


Le 22 juillet 1946, Menahem Begin coordonne l’attaque de l’hôtel King David à Jérusalem. Des membres de l’Irgoun, déguisés en Arabes, font sauter la partie de l’hôtel abritant le Secrétariat Britannique, le Commandement Militaire et une branche de la Division d’Investigation

Criminelle. Malgré le coup de téléphone prévenant de l’attaque les britanniques ne firent pas évacuer le bâtiment. Quatre-vingt-onze personnes sont tuées, la plupart employées du Secrétariat ou de l’hôtel: 28 Britanniques, 41 Arabes, 17 Juifs et 5 non répertoriés. Environ 45 personnes sont plus ou moins grièvement blessées. (
Source)


Oui, vous avez bien lu l’Irgoun, ce groupe terroriste dont faisait partie le papa de Rahm Emanuel, que Barack Obama a nommé au poste de chef de cabinet. Si vous vous souvenez de
l’article que j’ai publié sur Obama, vous vous rappellerez  que ce dernier possède une double nationalité israélienne et américaine et que son père fut impliqué dans le groupe terroriste sioniste Irgoun.

J’expliquais que les liens de Rahm Emanuel avec le Mossad, agence des services secrets du renseignement israélien, était tellement évidents que Bill Clinton a dû l’écarter de la Maison Blanche en 1998, après quoi il est retourné en Israël pour servir dans les forces armées en tant qu’espion durant la guerre du Golfe en 1991.



Alors voilà, après avoir subi de lourdes pertes, les Britanniques ont abandonné leur mandat en mai 1948 et retirent leurs troupes.

Le chaos s’en suit. Count Bernadotte, un officiel de l’ONU sera assassiné.

Le 9 avril 1948, un brutal massacre de Palestiniens, hommes, femmes et enfants se produit aux mains des terroristes du Stern et de l’Irgoun, tuant une centaine de personnes et jetant leur corps dans des puits.

Voici ce qu’on dit du groupe Stern, ou Lehi:



Le Lehi (acronyme
hébreu pour Lohamei Herut Israel, « Combattants pour la liberté d’Israël »,
לח”י - לוחמי חירות ישראל) fut un groupe armé radical créé en septembre 1940 et n’hésitant pas à se décrire comme terroriste[1], qui se fixait notamment pour but l’éviction par la force du Mandat britannique sur la Palestine afin de permettre une immigration sans restriction des Juifs en Palestine et la formation d’un État juif sur toute la Palestine et l’actuelle Jordanie.


Dans son combat contre les Britanniques, le groupe tentera sans succès des contacts en
1941 avec les Italiens et avec les autorités nazies[2],[3]. À cette date, le groupe se déclarait notamment « étroitement lié aux mouvements totalitaires européens, par sa conception du monde et ses structures »[4].


L’organisation commettra de nombreux attentats contre les Britanniques, de 1941 à 1948, puis contre les Arabes de Palestine, en 1947-1948.


Ce pattern de terrorisme causant d’énormes pertes de vies est une partie normale de l’histoire des sionistes: un acte criminel est commis, apparemment par des groupes isolés, mais ils sont en réalité autorisés par les plus hautes autorités sionistes, que ce soit l’
Agence Juive durant la période de Palestine mandataire ou par le gouvernement d’Israël qui la remplacera après 1948.


En novembre 1947, l’ONU propose un
plan de partage de la Palestine entre un État juif (sur 55 %) et un État arabe.


Le nouvel État est
proclamé le 14 mai 1948 avec à sa tête David Ben Gourion. Le 13 décembre 1949, Ben Gourion autorise l’établissement du Mossad, cet institut de coordination s’occupant du département politique et coordonnant les services de sécurité intérieure de renseignement militaires.

Entre la fin 1947 et le début 1949, l’État d’Israël est en guerre contre cinq États arabes qui contestent son existence et envoient leurs armées dans le territoire attribué par le plan de partage de novembre 1947 :

c’est la Guerre israélo-arabe de 1948. (Source)


Le 7 mai 1967, le US Navy Intelligence Ship
USS LIBERTY est attaqué par Israël en eaux internationales, tuant 34 Americains. Il y a aussi l’affaire Lavon. Le 7 juin 1989, Israël bombarde le réacteur nucléaire d’Osirak en Irak sous prétexte qu’ils craignent que le pays cherche à se procurer la bombe nucléaire.

Sachant cela, il devient moins surprenant d’apprendre que la semaine passée, Israël a attaqué un bateau de secours qui tentait d’apporter des médicaments dans la bande de Gaza, malgré le blocus israélien. Ce bateau qui porte le nom de Dignity
fut attaqué par des navires militaires de l’armée israélienne qui l’ont percuté à trois reprises - un accident selon les autorités israéliennes. Sur le Dignity se trouvait une représentante américaine Cynthia McKinney qui elle, n’a pas manqué de faire le parallèle avec le USS Liberty.

Ces médicaments auraient été très utiles puisqu’ils sont presque tous épuisés et Israël refuse de laisser entrer des nouveaux dans Gaza; en plus du fait que
Israël a détruit le seul entrepôt majeur de médicaments qui restait dans la bande de Gaza. À voir dans le reportage de la CBC. Il n’y a plus de médicaments.



L’histoire des massacres perpétrés par Israël ne s’arrête pas là. Vous pouvez voir la longue liste
sur ce site.



LA SUITE
… LES PHOTOS  VOUS LES  TROUVEREZ LA :

 

http://les7duquebec.wordpress.com/2009/01/06/gaza-lorsque-la-vie-et-la-verite-sont-sacrifies/

http://hadria.riviere.over-blog.com/article-26558423.html

Articles récents

liste complète 



                                                      "Quand ils sont venus chercher les communistes,                               
Je n’ai rien dit,
Je n’étais pas communiste.
Quand ils sont venus chercher les syndicalistes,
Je n’ai rien dit,
Je n’étais pas syndicaliste.
Quand ils sont venus chercher les juifs,
Je n’ai pas protesté,
Je n’étais pas juif.
Quand ils sont venus chercher les catholiques,
Je n’ai pas protesté,
Je n’étais pas catholique.
Puis ils sont venus me chercher,
Et il ne restait personne pour protester »


Poème de Martin NIEMÖLLER –




Pour éviter de se laisser manipuler
soyons bien informés



C'EST UNE  COLONISATION,  INIQUE ET IRREFUTABLE, PARCE  QUE LES FAITS L'ATTESTENT...

ET, SEULEMENT LES FAITS

IL EXISTE AUSSI UNE AUTRE VERITE, UN AUTRE FAIT
 INDENIABLE ET INDISCUTABLE :


LA PALESTINE, APPARTIENT  AUX PALESTINIENS...
COMME  HIER L'ALGERIE  A ETE DECOLONISEE ET RECONQUISE PAR LES  ALGERIENS...
DEMAIN, LA PALESTINE  SERA DECOLONISEE ET RECONQUISE PAR LES  PALESTINIENS...
CE N'EST... QU'UNE QUESTION DE TEMPS !!!!







IL NOUS APPARTIENT DE LUTTER ACTIVEMENT, POUR  LA PRESERVATION
DU PEUPLE PALESTINIEN....PAR SOLIDARITE,
MAIS AUSSI PARCE QUE... DEMAIN...
CE SERA NOTRE TOUR !!!!
CE N'EST  NI UNE LUTTE DE RELIGION, NI DE CIVILISATION,
 SEULEMENT UNE LUTTE DE CLASSE.....
UNE LUTTE IDEOLOGIQUE.....
D'UN COTE,
 LES OPPRESSEURS SOUS PERFUSION, VISCERALEMENT RELIES
A L'IDEOLOGIE NEOCONSERVATRICE ULTRALIBERALE....
CAR SANS,
 L'IDEOLOGIE NEOCONSERVATRICE/ULTRALIBERALE/INTEGRISTE RELIGIEUSE,
COMMENT JUSTIFIER ET ORGANISER  L'OPPRESSION DE MILLIERS D'INVIDUS,
SUR LA TOTALITE DE LA PLANETE ?
DE L'AUTRE,
LES OPPRIMES.... SOUS CONTRÔLES PERMANENTS,
DE VERITABLES BETES DE SOMME,
QUE,
LES OPPRESSEURS ONT REDUIT EN ESCLAVAGE
ET QUI, POURTANT CONTINUENT DE RESISTER....!!!!!

 


http://hadria.riviere.over-blog.com/article-26565914.html



Lisez tous :

"J'accuse"

http://r-sistons.over-blog.com/article-26482555.html

Un lecteur a envoyé ce texte aux Députés
et aux Sénateurs !

Partager cet article
Repost0

commentaires

E
Salut Morsli,

J'ai toujours entendu dire qu'Israël divisait pour régner. Machiavélique ! Leur Dieu les traitera comme ils ont traité les autres. Il est Juste, lui ! Ses disciples d'israêl ne le réflètent guère...

bien à toi eva
Répondre
M
"Français si vous saviez".Voilà expliqué le caractère terroriste et génocidaire de cet état dont les services secrets sont un vrai nid de tueurs.Je crois qu'en 57 ils avaient plastiqué le centre culturel américain du Caire pour susciter une crise entre les usa et l'Egypte(de toute façon, ils ne vivent que pour diviser et pour monter les peuples et les civilisations les uns contre les autres).Ils avaient assassiné un officier français aussi dont j'ai oublié le nom.Pour preuve de la tolérance régnante chez les suppôts du sionisme et puisque tu cites le Québec, en 2006 après des manifestations contre l'agression israélienne au Liban, dans les grandes villes québécoises, une journaliste sioniste avait surnommé Québéquistan ce beau pays plus lucide que les états anglophones quant à l'hydre israélienne.
Répondre

Présentation

  • : R-sistons à la désinformation
  • : Blog d'opinion et de résistance. Les médias ne sont pas libres, mais simples outils de désinformation et de propagande pour l'Occident militaro-financier. Pas de liberté d'informer, donc pas de liberté ni de démocratie. La désinformation est l'ennemie Public N°1. Eva, journaliste-écrivain, libre-penseuse, dénonce et interpelle.
  • Contact

Profil

  • Eva R-sistons
  • Journaliste de profession. Radio,TV,presse,productrice émissions. Auteur de plusieurs ouvrages chez éditeurs de renom. Milite pour une information libre,plurielle,diversifiée, indépendante des grands groupes.
  • Journaliste de profession. Radio,TV,presse,productrice émissions. Auteur de plusieurs ouvrages chez éditeurs de renom. Milite pour une information libre,plurielle,diversifiée, indépendante des grands groupes.

Recherche

Archives

Pages