Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
31 août 2008 7 31 /08 /août /2008 09:55



Quand un journaliste renommé
dénonce le "lobby sioniste"
 


Il a franchi le Rubicon. A ses risques et périls. Richard Labévière, ancien rédacteur en chef à RFI, licencié par la nouvelle direction du holding France Monde, s’en est pris avec véhémence au "lobby sioniste" pour expliquer sa mise à l’écart. Etat des lieux d’une bataille politico-médiatique permanente.


Journaliste arabisant reconnu , auteur estimé pour l’originalité de ses enquêtes, expert militaire de sensibilté gaulliste et compagnon d’une diplomate anti-Kouchner : Richard Labévière était nécessairement dans la ligne de mire des nouvelles équipes dirigeantes au Quai d’Orsay et dans l’audiovisuel extérieur.

Sans revenir sur
la genèse de ’l’affaire Labévière", il est néanmoins judicieux de s’y arrêter en cette veille de rentrée générale. La polémique relative à son licenciement, qui fut initialement discrète et seulement repérée par les connaisseurs attentifs à la couverture médiatique du Moyen Orient, va sans doute prendre une autre ampleur dans les prochains jours.

Entre la visite de Nicolas Sarkozy en Syrie, début septembre, et l’examen aux prud’hommes, à la fin du mois, des conditions juridiques de l’éviction de Labévière, le débat rebondira dans les éditos des journaux et les forums du Net.

La cause du regain d’intérêt ? La conférence de presse tenue par le journaliste à Beyrouth, ce mardi 26 août. Déjà révolté lors de sa
première vidéo accusatoire, au lendemain du licenciement, Labévière enfonce le clou, avec colère : il réitère sa dénonciation d’un "lobby sioniste, néo-conservateur et atlantiste" qui serait à l’origine de son éviction. Il va encore plus loin en accusant formellement certains responsables et autres confrères de France Monde de "faux témoignages" à son encontre. Cerise sur le gâteau, il souligne l’obstruction, selon lui, par l’Agence France Presse, dirigée par l’ex-balladurien Pierre Louette, d’informations faisant état du soutien de syndicats de journalistes dont il bénéficie.

Un nouvel adhérent du "club des pestiférés"

Dans le ton général de sa conférence, il ressort que Labévière déplore avec vigueur l’absence de la liberté d’expression, en France, sur les questions relatives au Moyen Orient, et plus spécifiquement au fameux et sempiternel "conflit" israélo-palestinien. Il va même jusqu’à prétendre que cette liberté d’expression est plus grande au Liban qu’à Paris. Evidemment, des internautes et journalistes tel Luc Rozensweig, proches de la ligne BHL, se sont empressés de s’emparer de cette phrase discutable pour attaquer Labévière, son "antisionisme et son américanophobie obsessionnelles" ainsi que sa "victimisation autoproclamée". La ligne de partage semble claire sur la polémique : d’un côté, de sites altermondialistes ou critiques des médias, plutôt favorables à Labévière ; de l’autre, des sites "anti-communautaristes" tels le Causeur d’Elizabeth Lévy ou Marianne2, plutôt sarcastiques à son encontre ; enfin, à côté ou au dessus, les mass media, silenceux au profil bas.

Une chose est désormais certaine : l’homme qui fut régulièrement l’invité d’émissions TV pour son expertise géopolitique, comme "C dans l’air" d’Yves Calvi, rique de se retrouver purement et simplement tricard. Qui se souvient qu’il était l’un des rares spécialistes à mettre en lumière les liens de connivence entre le terrorisme islamiste et les Etats-Unis ou à affirmer à l’antenne que le "réseau" Al-Qaeda n’existait pas ?

Quelque soit le bien fondé ou la pertinence de son accusation principale - l’occultation planifiée et contrôlée par les responsables médiatiques français de tout élément d’information susceptible de nuire à l’image d’Israël et, dans une moindre mesure, à celle des Etats-Unis-, le chercheur, jusqu’alors reconnu et respecté, va rejoindre la cohorte des "excommuniés" du paysage audiovisuel hexagonal. Sans qu’il y ait d’équivalence dans leur carrière ou leur personnalité, ces hommes partagent le même lot : celui des pestiférés contraints de s’exiler ou de s’exprimer essentiellement à travers le Web pour continuer leur travail. Ils sont légion : Dieudonné, Soral, Nabe, Meyssan, Ramadan, Ménargues, Siné et d’innombrables anonymes des sphères artistiques, politiques, médiatiques, militaires et universitaires.

Bienvenue au club, Richard
.


http://www.agoravox.fr/article.php3?id_article=43838

 __________________________________________________________________________________________


RFI vient de faire taire
un grand reporter....



par zevengeur @ 2008-08-27 - 00:20:48

Rédacteur en chef à Radio France Internationale (RFI), grand reporter et écrivain spécialiste du Proche et du Moyen Orient, Richard Labévière vient d’être licencié, au motif qu’il n’aurait pas demandé la permission de sa direction pour faire une interview de Bachar el-Assad.

En réalité, ce dernier soutient des thèses contraires à la pensée unique comme par exemple la dénonciation de la terreur fabriquée par Bush, le terrorisme international qui n'est qu'un mensonge inventé pour justifier un état de guerre permanent :
"Les coulisses de la terreur"

Ou la critique fondée de BHL, chantre du libéralisme et de du développement de la "démocratie" par les armes :
"Bernard Henri Lévy ou la règle du je"

Nous sommes donc ici dans un cas avéré d'épuration politique Français.

SIGNEZ LA PÉTITION POUR LA CAMPAGNE DE SOUTIEN A RICHARD LABÉVIÈRE :
http://www.ipetitions.com/petition/Labeviere2008/index.html

Interview :  Vidéo voir

http://french-revolution-2.blog.fr/2008/08/26/rfi-vient-de-faire-taire-un-grand-reporter-4641734



A  lire :

Sarkozy, otage d'un prétendu lobby juif ?
http://r-sistons.over-blog.com/article-14342027.html

TV communautariste (1)
http://r-sistons.over-blog.com/article-13552292.html

TV communautariste (2)
http://r-sistons.over-blog.com/article-13655224.html



Les médias hégémonisés
en vue de la guerre ?


 20.10.2007 - http://lesogres.info

Par Foued Zaouche

Nous sommes tous des Dieudonné, du nom de cet humoriste français qui a subi la vindicte du lobby juif, l’interdisant d’antenne et le présentant comme un affreux fasciste parce qu’il avait eu l’outrecuidance de plaisanter sur l’existence de ce lobby, démontrant en cela même la puissance d’influence de cette organisation dont il faut taire l’existence sous peine d’en subir les foudres. D’autres, plus prestigieux, en avaient subi les nuisances et notamment, pour ne prendre que les personnages les plus emblématiques, le général De Gaulle déclarant après la Guerre des Six jours : « ...le peuple juif, sûr de lui et dominateur », déclaration dont il faudra un jour mesurer le prix qu’il a payé pour l’avoir osée, ou le pauvre abbé Pierre, pourtant régulièrement cité comme la personne la plus populaire de France, qui a été traîné dans la boue pour les marques d’amitié qu’il avait démontrées à Roger Garaudy, présenté lui aussi comme un révisionniste ou encore, Raymond Barre, attaqué honteusement pour avoir reconnu l’existence d’un lobby juif...

Il est extraordinairement révélateur qu’en France, le pays des Droits de l’Homme, le pays de la Liberté, de l’Egalité, et de la Fraternité, on ne puisse pas évoquer l’existence du lobby juif sans être taxé d’antisémitisme, de révisionnisme et autres monstruosités, susceptibles de tomber sous les fourches caudines de la Loi Gayssot, une loi unique en son genre qui démontre la puissance de cette organisation. Pourtant, toutes les sociétés sont traversées par des courants de solidarités sélectives entre des entités qui peuvent être tribales, régionales, religieuses, communautaires ou professionnelles, des groupements d’intérêts obéissant à une communauté d’appartenance basée sur un engagement qui peut être moral, religieux, spirituel ou intellectuel, on a bien diabolisé la franc-maçonnerie, soupçonnée d’influences occultes, réelles ou imaginées, sans que cela ne soit sanctionné par un quelconque effet... Les collectivités, de même, sont traversées par des groupements criminels obéissant à des logiques régionales comme les mafias sicilienne, calabraise ou sarde... Clans, fratries, groupes divers fracturant le corps social, chacun attaché à ses privilèges et militant pour la défense de ses intérêts bien compris et l’on peut dire, presque toujours, au détriment de l’intérêt général.

Alors pourquoi en France la reconnaissance de l’existence d’un lobby juif serait-elle une incongruité, voire un délit, alors qu’aux Etats-Unis les lobbies sont reconnus, officialisés et ont pignon sur rue, exerçant leur activité d’influence au grand jour ? Le lobby juif, aux Etats-Unis, revendique son influence et son importance, finance ouvertement les campagnes électorales des candidats qui déclarent leur militantisme pour la cause sioniste, ce qui revient à dire que, pour la majorité des représentants du peuple américain, on ne peut pas être élu si on ne fait pas allégeance à la puissance du lobby sioniste, c’est ce qui explique le soutien inconditionnel de toutes les administrations américaines, démocrate comme républicaine, au profit d’Israël, au détriment parfois de toute logique.

Comment expliquer autrement l’impunité scandaleuse dont dispose un Etat impérialiste, en l’occurrence Israël, annexionniste et assassin ? Comment expliquer la sémantique utilisée par les médias français qui font d’une muraille en béton de huit mètres de haut une simple « clôture de sécurité » ou expliquer que des colons, présentés comme tels, s’expriment dans ces mêmes médias en toute légitimité au détriment d’une population palestinienne spoliée, volée, martyrisée, assassinée depuis quarante ans ? Ces colons revendiquent leur présence sous le prétexte que Dieu leur a promis cette terre et Dieudonné a bien le droit d’ironiser sur ce prétendu droit de propriété car on peut, à juste titre, s’interroger sur l’absurdité de tels arguments.

Il y a dans la société française un vice de forme qui corrompt le fonctionnement du système démocratique, ce sont toutes ces complicités qui se définissent par l’appartenance à des communautés ou à des castes de pouvoir comme par exemple les énarques, soupçonnés d’entretenir des alliances d’intérêts qui dépassent les fractures des partis. Il me semble que la plus profitable et la plus rentable est l’appartenance à la communauté juive.

On peut constater l’existence de ce phénomène, la puissance du lobby juif, dans ce qu’on peut appeler la face visible de l’iceberg, présente dans les médias et plus précisément à travers la télévision où, sans faire un listing inapproprié, on est saisi par l’appartenance à la communauté juive des présentateurs, journalistes, commentateurs, responsables d’émissions ou intervenants. On ne peut qu’être saisi par la généralisation de ce phénomène et on est sincèrement surpris que cela ne fasse pas l’objet de débats, voire de polémiques car cela semble incompréhensible pour un observateur étranger. Comment expliquer que cette communauté truste tous les postes de pouvoir avec cette redoutable efficacité, sinon par une complicité d’intérêts. Reconnaître la puissance des lobbies et leur influence sur la vie politique, économique et intellectuelle serait un pas salvateur et significatif pour moraliser la vie politique française, ambition déclarée et si chère au président Sarkozy, nous lui souhaitons bon courage.

Je sais bien que ce que j’écris en ce moment ne pourrait jamais l’être dans aucun journal français, même dans une rubrique de « libre opinion », et c’est cela qui interpelle de bonne foi et sans aucune autre considération que le bon sens ou la simple justice.

Foued Zaouche

redaction@realites.com.tn

11-10-2007

SOURCE : http://www.realites.com.tn/index1.p...

Une réaction d'un lecteur
du texte ci-dessus :

Avant l’élection de Sarkozy, les personnalités juives, dans les principaux médias français, représentaient environ 50% des personnalités, (pour 1% de Juifs en France), et les néosionistes (Juifs et non-Juifs) représentaient environ 80% des personnalités. Depuis, on peut constater encore une augmentation de la surreprésentation des Juifs et des Sionistes dans les médias : Environ 70% de Juifs et 90% de néosionistes ! Il suffit d’écouter, ils ne cachent presque plus leur idéologie sioniste, et encore moins leur "judaïté" (qu’ils disent), et la plupart se disent "Juifs Athée" (ce qui ne veut strictement rien dire).
90% d’intégristes pro-israéliens aux commandes des médias et de l’information, et qui nous fabriquent une image pour la France. Fausse... Les choses ne s’arrangent donc pas, bien au contraire. L’hégémonie est désormais évidente, et assumée ouvertement, comme si plus rien ne pouvait contester cette suprématie dite communautaire mais surtout idéologique... La communauté n’est pas impliquée, si ce n’est par une certaine passivité, compréhensible. La quasi-totalité des Juifs n’y est donc absolument pour rien ! Ils subissent aussi leur propre instrumentalisation !
(..) Un 1945 idéologique TOTAL-itaire ? La lettre de Mocquet aux lycées ne prépare-t-elle pas nos jeunes dès lundi prochain à savoir mourir, à la guerre..."





Extraits TV communautariste (1)
TV communautariste (1)
http://r-sistons.over-blog.com/article-13552292.html

Aujourd’hui, je voudrais vous entretenir des médias totalitaires, accaparés par un seul groupe pour imposer ses vues au service d’intérêts très particuliers et au détriment de la liberté - et de l’intérêt général.

 

A vrai dire, j’ai commencé à me poser des questions voici plus de dix ans, en remarquant que les émissions religieuses accordaient à Judaïca une place qui ne correspondait pas du tout au nombre de Juifs en France (plus ou moins 600.000). Moi dont le seul critère est l’équité, le souci de justice, je ne comprenais pas pourquoi les Musulmans qui étaient presque dix fois plus nombreux, ne disposaient que de trente minutes de temps d’antenne alors que la communauté juive en avait quarante-cinq, ainsi qu’une meilleure heure de programmation, plus tardive. L’injustice était si criante, et les récriminations certainement si fortes, que Judaïca dut partager son temps d’antenne avec les Orthodoxes.
Suite à
http://r-sistons.over-blog.com/article-13552292.html



Liste des 500 sionistes et néosionistes des médias (non-juifs, juifs, sémites, antisémites) : Le lobbyisme du néosionisme prend en otage les 600.000 citoyens français de la communauté juive

Extrait :

Le lobbyisme néosioniste écrase tout débat ouvert

Les débats ne sont pas équilibrés. Dans la plupart des débats de société vous trouverez au moins un représentant de la communauté juive, ce n’est pas le cas pour les autres communautés minoritaires. Vous y trouverez toujours plusieurs idéologues néosionistes. Souvent même, sur des sujets très sensibles comme Israël ou Bush ou les pays arabes, vous trouverez 100% de débatteurs juifs, qui ne diront pas la plupart du temps leur partialité dans le débat. Imagine-t-on un débat sur les Noirs sans Noir ? Un débat sur les Noirs avec uniquement des Noirs ? Quel équilibre de débat ? Quand un débat comporte un antisioniste, vous trouverez toujours pour l’encadrer une forte majorité et des "calibres" néosionistes.

Des émissions se font une spécialité de ce genre de manipulation. Il s’agit de C DANS L’AIR / FRANCE 2 de Yves Calvi, RIPOSTES / FRANCE 5 de Serge Moati, ARRET SUR IMAGES / FRANCE 5 de Daniel Schneidermann, Chez FOG / FRANCE 5 de Franz Olivier-Giesbert, EN APARTE / CANAL + de Pascale Clark, ESPRITS LIBRES / FRANCE 2 de Guillaume Durand, LE DROIT DE SAVOIR / TF1 de Charles Villeneuve, LES ENFANTS DE LA TELE / TF1 de Arthur, T’EMPECHE TOUT LE MONDE DE DORMIR / M6 de Marc-Olivier Fogiel.

Les chaines de télévision les plus idéologues néosionistes sont Direct 8, BFM, i Télévision, LCI, France 2, France 5, M6.

http://lesogres.tv/article.php3?id_article=62




L’Union Juive Française pour la Paix :
Parole Interdite, Parole Imposée

http://www.ujfp.org/
http://www.legrandsoir.info/spip.php?article6237



Paris plus sioniste que Tel-Aviv ?
RICHAUD Jacques 

L’Ordre pro-israëlien de Paris serait-il plus implacable encore que l’Ordre sioniste de Tel Aviv ? Les auteurs antisionistes peuvent encore s’exprimer et même enseigner ou dénoncer dans la presse israëlienne ou étrangère les crimes de leur état : ceci semble désormais interdit sur notre territoire.

Par exemple un article de Meron Rappaport dans Haaretz « Ce que nous avons fait au Liban était fou et monstrueux » serait probablement interdit en France et son auteur sanctionné… De quelle solidarité va bénéficier le sous préfet Bruno Guigue ? Celle de son « corps » préfectoral ? Celle des partisans de la paix, seulement ? Ou celle plus large d’une opinion qui devrait commencer à comprendre que les voix que l’on veut faire taire sont celles qui voudraient que le pays ne soit pas entraîné dans la folie du choc des civilisations qui semble fasciner notre président ?

(version éditée par le Grand Soir. Certains textes ont été remplacés par un lien et des liens ont été rajoutés.)

Lire l'article sur
http://www.legrandsoir.info/spip.php?article6223


UNE GUERRE DE PROPAGANDE EST DECLAREE, EN PREPARATION ET POUR CONDITIONNEMENT AVANT UN CONFLIT REEL PREVISIBLE ET ANNONCE
, elle n’est pas nouvelle mais semble prendre une ampleur telle qu’elle puisse demain devenir attentatoire aux libertés d’expression et d’analyse. C’est bien cela qui fait l’importance de l’événement que représente la radiation d’un préfet

Ainsi, Bruno Guigue est démis de sa fonction de sous-préfet de Saintes pour avoir tenu des propos "violemment anti-israéliens" concernant les méthodes de l’armée israélienne et la pratique de la torture envers les détenus palestiniens dans les prisons israéliennes. Nous rapportons ci-dessous les propos "violemment anti-israéliens" sur les mêmes sujets de la Fédération Internationale des Droits de l’Homme, d’Amnesty International, et de bon nombre d’israéliens. Nous attendons ce que le CRIF (Conseil Représentatif des Insitutions Juives de France)— puisque c’est lui qui dicte sa conduite à nos dirigeants— compte prendre comme mesures de rétorsion à l’encontre de tous ces témoins des crimes israéliens.

Est-il possible de faire taire chacun d’entre eux, de baillônner la terre entière, face à une réalité qui crève les yeux et qui représente un tel danger pour la paix dans le monde ?
http://www.legrandsoir.info/spip.php?article6223

  Comment les États-Unis financent des organes de la presse mondiale pour acheter une influence médiatique.
BIGWOOD Jeremy


  Agent Orange Vietnam : Pourquoi les médias taisent ce gigantesque crime ? par André Bouny
BOUNY André

  Noam Chomsky et les médias français.
RINDEL Arnaud



Commentaire Eva : Je le répète, il ne s'agit pas de reprocher à la communauté juive d'être représentée, au contraire : Il faut qu'elle le soit, et  d'autant mieux qu' elle compte parmi ses membres de brillants sujets (comme Théo Klein, M. Hessel, ou Roni Brauman, sans parler des ambassadeurs israéliens en France, d'ailleurs progressistes). Mais il n'est pas acceptable que sur une chaîne comme FR2, par exemple, dès le Journal du Matin, on assiste à un défilé continu, et je dis bien continu, de personnes de cette communauté, journalistes, animateurs, présentateurs météo ou littéraires.... Au nom du pluralisme, TOUS doivent être représentés équitablement.Il n'est ni normal ni juste qu'une communauté, quelle qu'elle soit, soit sureprésentée (à FR2, c'est de l'ordre d'au moins 70 %) au détriment des autres, du pluralisme.  Et surtout dans une chaîne publique, au service de tous - elle doit donc représenter équitablement tous les types de populations en France ! Combien de Musulmans, par exemple ? De Noirs ? Je n'en vois pas, sur FR2, et seulement des exceptions ailleurs. Est-ce normal ? Non ! Ou alors, il faut annoncer la couleur, clairement ! Annoncer "Black télé", "La voix des Juifs", "télé-Islam", etc.

Et c'est d'autant moins admissible que cela entraîne des prises de position qui n'ont plus rien à voir avec celles des Français, qui ont toujours rejeté le libéralisme, et qui sont sincèrement attachés à l'indépendance nationale. . M. Darmon, par ex, chef des Infos, ne fait pas un travail de journaliste : Il fait la promotion de son poulain Sarkozy. Sur une chaîne publique ! Moi, à l'école de journalisme, j'ai appris qu'on devait être NEUTRE, indépendant, et se battre pour le pluralisme ! Ce que je fais toujours..
Partager cet article
Repost0

commentaires

E
Bonjour ! A force de nous empêcher de dire la vérité, de faire de ce sujet (tout ce qui touche à Israël, sa politique...) un sujet tabou et aussi à force de nous taxer d'antisémitisme quand on informe réellement, on va susciter un vrai antisémitisme. Et cette fois, justifié. Trop c'est trop, ces faveurs intolérables et cette parole confisquée. Partout, je sens la colère monter; Israël dirige la France, à travers le CRIF, nous ne sommes plus un pays libre. Et le comble, c'est qu'en Israël les médias sont plus libres qu'ici ! Moi qui suis avant tout attachée au pluralisme, je suis horrifiée par cette main-mise quasiment totale sur les médias. Et maintenant, toute l'information a changé, le contenu, les invités, les sujets (épargnant toujours EU et Israël, alors qu'ils manigancent le chaos, la destabilisation criminelle de toute la planète. Je ferai prochainement le sujet.)...<br /> <br /> Je n'aurais jamais supporté d'être journaliste aujourd'hui. Je ne me prostituerais jamais devant les tyrans prédateurs, voulant des guerres, racistes, prédateurs. Je suis une humaniste. Et une vraie journaliste,donc indépendante, et attachée au pluralisme<br /> <br /> Les médias sont hideux aujourd'hui. Avec des BH Lévy, qui de surcroît ridiculise la profession,en voulant faire parler de lui àtous prix. A TOUS prix ! Pouah ! Médias honteux, en-dessous de tout... je crois même qu'on est en train de supprimer la seule émission où on pouvait encore un peu débattre de tout, Ce soir ou jamais.<br /> <br /> J'attends un nouveau 1789. Il faut chasser tous ceux qui dénaturent la France, la détruisent, font le malheur de la population ! Les embastiller !<br /> <br /> De quoi avoir la rage face à ces médias reptiles. Bientôt criminels, par leur soutien aux guerres contre les peuples.Contre nous tous. <br /> <br /> De Gaulle, au secours, revient, chasse la pègre anglo-saxonne et israélienne qui s'est emparée de notre pays avec à sa tête le valet de nos occupants étrangers adorateurs de Mâmon, du dieu de l'Argent, de la guerre, et eugéniques ! Ils sont maléfiques, malfaisants, machiavéliques, diaboliques ! <br /> <br /> Nos médias sont confisqués !<br /> <br /> Mais la France éternelle est sur le point de se réveiller... enfin ! Et la Russie aussi... Bravo la Russie ! Quelle chance pour le monde, ce pays qui résiste enfin à l'intolérable, à l'Empire ! Fière d'avoir du sang slave....<br /> <br /> Bonne journée eva
Répondre
M
Un professeur juif,Mearsheimer a co-écrit un livre sur le lobby juif aux états-unis très intéressant:un tel livre en France serait impensable.De la même manière que l'on ne parle jamais dans les médias de N. Finkelstein ou de N. Chomsky pour ne citer qu'eux, on n'a pas dit un mot de la cuite carabinée de Bush, évacué de ce qui semble être une fac, car il ne tenait plus sur ses pattes.Reprocher une "victimisation" à ce journaliste viré, c'est l'hôpital qui se moque de la charité.On est en train de vivre sous une presse de type Murdoch en France, mais la frustration des gens est à son comble pour ceux qui sont conscients de ces magouilles et l'antisémitisme grimpe et se radicalise par la faute de cette clique sioniste qui veut interdire toute critique.Internet est l'ultime refuge d'une parole libérée de la dictature .On parle de conflit israélo-palestinien alors qu'il s'agit d'une annexion tout simplement.Bon dimanche.
Répondre

Présentation

  • : R-sistons à la désinformation
  • : Blog d'opinion et de résistance. Les médias ne sont pas libres, mais simples outils de désinformation et de propagande pour l'Occident militaro-financier. Pas de liberté d'informer, donc pas de liberté ni de démocratie. La désinformation est l'ennemie Public N°1. Eva, journaliste-écrivain, libre-penseuse, dénonce et interpelle.
  • Contact

Profil

  • Eva R-sistons
  • Journaliste de profession. Radio,TV,presse,productrice émissions. Auteur de plusieurs ouvrages chez éditeurs de renom. Milite pour une information libre,plurielle,diversifiée, indépendante des grands groupes.
  • Journaliste de profession. Radio,TV,presse,productrice émissions. Auteur de plusieurs ouvrages chez éditeurs de renom. Milite pour une information libre,plurielle,diversifiée, indépendante des grands groupes.

Recherche

Archives

Pages