Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
19 juillet 2008 6 19 /07 /juillet /2008 00:25


http://verite.org



Bonjour mes amis,

Nous sommes vraiment dans une République bananière. Ou encore, dans l'Italie de Berlusconi. C'est peu dire !

Brefs rappels :

- Constitution européennne, campagne éhontée en faveur du oui. On nous demande de voter, mais en nous disant comment voter. Et si l'on vote mal, on nous le reproche, ou bien on piétine nos choix - en se moquant de nous, en nous faisant croire qu'on tient compte de notre vote (avec une constitution édulcorée, tu parles ! Presque copie conforme de celle rejetée) !

- Election Présidentielle. Là, on atteint un sommet de désinformation, ou plutôt de propagande. En faveur de la "lessive" ultra-libérale Sarkozy, tyran qui ne dit pas son nom, et en discréditant sans cesse "Bécassine Ségolène", soi-disant inapte à gérer les affaires de la Nation et seulement capable de faire des bévues. Une honte ! Et tous les livres contre la candidate sont abondamment commentés, tandis que ceux, beaucoup plus nombreux, sur Sarkozy, sont censurés.

- Une fois Nicolas Sarkozy élu, les télévisions accordent un temps d'antenne édulcoré à la gauche, pour parler du style du Président ou des divisions du PS, jamais pour critiquer la politique du gouvernement. Chaque séquence de la Droite fait mouche, chaque plan de la Gauche n'apporte rien au débat. Pas touche Sarkozy !

- Puis se suivent les affaires soigneusement distillées pendant que le gouvernement entreprend de casser tout le secteur social, le service public, le Droit du Travail : L'affaire des infirmières bulgares, le départ de Cécilia, le mariage avec Carla, les péripéties liées à Ingrid, ou encore la "persécution" des gentils moines du Tibet (armés par la CIA, ce que se gardent de dire les Médias menteurs) par les "vilains" chinois ....

Chaque fois, désinformation, propagande éhontée, mensonges, manipulations, etc. Et si l'on veut en savoir plus sur l'état réel de la France sous Sarkozy, il faut lire la presse étrangère. Voilà où nous en sommes, en France, aujourd'hui, dans la démocratie "irréprochable" de Sarkozy. La patrie des Droits de l'Homme, de la démocratie, de la Liberté, de la culture, des belles lettres, du bon goût, est devenue une République bling-bling, hantée seulement par la course à l'argent, au  luxe, au paraître, au clinquant, quel que soit le prix à payer pour les masses populaires. La caricature d'elle-même. Et dont on ricane à l'étranger !

Et ne comptons pas sur la presse pour dénoncer l'intolérable. Dans la précédente parution, vous appreniez que FR2 avait réalisé un film pour défendre l'honneur de ses petits copains - un film de pure propagande. Qui en a parlé ?  Silence assourdissant.
Et dans ce post, je vous présente des événements dont on ne dira rien, ou presque. Des cadeaux offerts à Tapie avec l'appui d'une Justice bidon à la politique eugéniste menée par des Etats peu regardants en matière d'éthique, on ne vous entretiendra pas, tout est fait pour laisser les peuples dans l'ignorance de ce qui se trame réellement. 

Doit-on se résigner à vivre dans un pays où la démocratie est confisquée par les milieux d'affaires ? Doit-on se résigner à voir la France se transformer en république bananière, dans laquelle une caste de privilégiés fait bombance au mépris des populations, des traditions, des valeurs françaises ? Non, il faut réagir.

Ce blog a pour but de dénoncer les manquements à la liberté de l'information. Et lorsqu'on porte atteinte à cette liberté, toutes les autres sont tôt ou tard compromises.

On ne peut indéfiniment laisser piétiner nos idéaux.

Le 10 novembre, tous ensemble, tous unis, soyons dans la rue 
 pour dénoncer la casse de la France au seul bénéfice d'une caste affairiste et sans scrupules. (http://www.conseilnationaldelaresistance.fr/)

Eva


TAGS : Presse, journal de 20 h, médias, démocratie, Sarkozy, eugénisme, caste affairiste, censure, Constitution européenne, Election présidentielle, Bécassine, Ségolène, Cécilia, Ingrid, Carla, infirmières bulgares, moines du Tibet, CIA, Chine, FR2, Tapie, Justice, PS, Italie de Berlusconi, secteur social, service public, Droit du travail...



Mes autres blogs :


R-sistons à l'intolérable
http://r-sistons.over-blog.com
 
et aussi :

R-sistons à l'actualité
http://r-sistons-actu.skynetblogs.be

Eva coups de coeur blogs
http://eva-coups-de-coeur.over-blog.com





Politique eugéniste
silence Médias !



Ayant appris il y a peu l'existence d'une politique eugéniste en Israel dans les années 50. Les faits étant très graves, irradiation volontaire de 100 000 enfants uniquement sépharades, je me devais de diffuser cette information.

Agoravox a refusé de le publier en pretextant comme motif :vérifier les informations et le contenu.Le probleme,c'est qu'il y a un documentaire,donc vérifier le contenu cela va etre difficile.

Voila le texte, le plus neutre possible, mais pourtant refusé

Tout le monde connait les politiques eugenistes avec des programmes de stérilisations forcés du Pérou de Fujimori, ou de la Suede qui a stérilisé plus de personnes que n'importe quel autre pays : des années 1930 aux années 1970, elle stérilisa 62 000 personnes sur une population totale de plus de 6 millions d'habitants.
Aujourd'hui,et 50 ans aprés des faits ,grave ,ressurgissent à travers un documentaire intitulé "The Ringworm Children directed by David Belhassen and Asher Hemias. "Ce documentaire a remporté le prix du meilleure documentaire au Haifa International Film Festival
.
Carlo Rivelli, dans un article du 20 juin 2005, intitulé

"23.000 enfants cobayes à New-York qui n'intéressent personne"



http://www.agoravox.fr/article.php3 ?id_article=1125 ?id_article=1125 ,s'insurgeait de la manière suivante "Bien qu'il ne s'agisse pas d'une véritable nouveauté (les faits remontent à fin 2004), je reste toujours fasciné qu'un scandale d'une telle ampleur reste confiné à quelques rares articles ou émissions... Cela est tellement gros qu'on a l'impression qu'il s'agit d'un canular de très mauvais goût. Malheureusement ce n'est pas le cas. L'histoire est si sordide qu'on peut la résumer en quelques points sans entrer dans les détails" :

Depuis plusieurs années, plus de 23.000 bébés et enfants issus de familles pauvres, essentiellement d'origine noire ou hispanique, ont été retirés à leurs mères malades (souvent droguées et séropositives) pour être placés dans un centre d'accueil de l'assistance publique.

- Le but de l'opération est de les faire participer, en tant que cobayes, à un programme d'essais sur des médicaments expérimentaux contre le HIV à des doses plus élevées que la posologie normale. Selon certains témoins, la séropositivité de tous les enfants n'est pas toujours médicalement prouvée. Par ailleurs, puisque les enfants sont soit abandonnés, soit retirés à leurs parents, soit orphelins, les tests sont réalisés sans aucun consentement légal d'un quelconque tuteur. Ou plus précisément, le tuteur légal est dans ce cas le centre d'accueil public...

- Tout ceci ne se passe pas de manière cachée dans un bidonville du tiers monde mais en plein cœur de New York, dans des centres d'accueil qui ont reçu tous les accords de l'administration publique (ACS et ICS) et qui sont sponsorisés par le NIH (National Institute of Health) ainsi que par des laboratoires pharmaceutiques comme GlaxoSmith-Kline, Pfizer, Abbott...

- De nombreux témoignages relatent les cas d'enfants meurtris, drogués, transpercés par des sondes gastriques quand ils refusent de prendre les médicaments imposés et qui décèdent parfois dans des conditions inhumaines. L'ordre médical a défendu ces essais en soutenant qu'ils permettaient à ces enfants de bénéficier d'une thérapie de pointe à laquelle ils n'auraient pas pu avoir accès normalement"


Aujourd'hui une affaire similaire,subi le même traitement informatif,le même ostracisme de la part des medias de toutes sortes,sur google en tapant "channel 10 enfants de la teigne",seulement deux pages en parle,le reste n'a aucun rapport avec le sujet,exactement ce que disait Carlo Rivelli "... Même sur Internet, le poids d'une telle affaire est ridicule par rapport au reste. Tapez sur Google "Guinea Pig Kids" (littéralement "enfants cobayes", l'expression associée à ce scandale).
Vous obtiendrez moins de 800 résultats ce qui constitue à l'échelle Internet une infime gouttelette d'eau, d'autant plus que la plupart des pages sont issues de forums de discussion, de blogs ou de pages personnelles".


Donc, près de 3 ans apres" le coup de gueule" de Carlo Rivelli, on se rend compte que les médias ne jouent toujours pas leurs roles ,qui est d'informer et diffuser TOUTES INFORMATIONS, aussi sensible soient -elles.

L'avantage indéniable du scandale "des enfants de la teigne " réside dans le fait qu'il existe un documentaire,disponible sur daylimotion Attention     afin que les vidéos      restent j'invite chacun à ne pas le ranger dans des groupes trop violemment anti-sioniste et surtout pas antisémite,et à ne pas laisser de commentaires bêtement raciste au risque logique et normal de voir la dite vidéo supprimé).

http://www.dailymotion.com/video/x2ar0p_genocides-sepharade-israel-1_politics

http://www.dailymotion.com/harissien/video/x2ase2_genocides-sepharade-israel-2

http://www.dailymotion.com/video/x2asrd_genocides-sepharade-israel-3_politics

http://www.dailymotion.com/video/x2at3y_genocide-sepahrade-4_politics

voila des liens de festivals de film qui ont diffusé ce documentaire .
http://www.isratim.co.il/archi...
http://www.europa-cinemas.org/...
http://www.objectif-cinema.net...
http://www.france-palestine.or...

voila des liens de site de presse et ou d'article qui parle de ce documentaire

http://web.israelinsider.com/views/3998.htm

http://zennobia.blogspot.com/2005/04/series-what-zionists-have-done-to.html

http://en.wikipedia.org/wiki/Ringworm_affair

avec un extrait pour réellement prouver l'existence de ce documentaire :
"The Ringworm Children directed by David Belhassen and Asher Hemias. The documentary won the award for "Best Documentary" at the Haifa International Film Festival and was featured as a documentary at the Israel Film Festival in Los Angeles in 2007."


le lien suivant traite de la décision de la Knesset d'indemniser les survivants :

http://bmj.bmjjournals.com/cgi/content

 http://www.alterinfo.net/censure-sioniste-sur-agoravox_a20445.html


_____________________________________________________________



La gazette d'@rrêt sur images, n° 28

Une ancienne candidate à la présidentielle subit, voici deux semaines, une intrusion avec effraction à son domicile. Il s'agit manifestement d'une tentative d'intimidation. Que croit-on qu'il se passe ? Rien. Le parti au pouvoir ricane (c'est déjà scandaleux), et les médias (c'est inquiétant) ne lèvent pas la paupière (1). Et Ségolène Royal doit aller au 20 Heures, donner de la voix, et accuser implicitement (sans preuves) le « clan Sarkozy », pour réveiller tout le monde (2). Le lendemain, c'est Laurent Fabius qui assure à la télévision qu'il a eu, lui aussi, le sentiment d'être écouté et suivi. Alors ? Toujours rien. Son intervieweur passe à autre chose (3). Eh bien nous, à @rrêt sur images, ce silence général nous crie aux oreilles. Nous continuerons donc à suivre les enquêtes politiques et médiatiques sur cette affaire. Quels qu'en soient les résultats.

Quelques abonnés, sur nos forums, se sont émus de l'arrivée d'un nouvel abonné pas tout à fait comme les autres, Nicolas Princen, le conseiller chargé par Sarkozy de surveiller l'Internet (et notamment ce que dit l'Internet du président). Il a souscrit un abonnement, sous son nom. Nous l'avons remarqué. Par transparence, nous l'avons dit immédiatement (4). Que les inquiets pour notre liberté se rassurent : nous allons veiller à donner de la lecture, beaucoup de lecture, à Nicolas Princen. Pour commencer, il peut visionner notre émission de cette semaine, qui revient sur la saga de la commission Copé, avec des producteurs qui en étaient membres. Espoirs, revirements, incohérences : les oreilles du patron de Nicolas Princen vont siffler. Les meilleurs moments de notre émission sont ici (5). Et pour vous abonner, c'est là (6).

Daniel Schneidermann

Certains clients de courrier électronique bloquent l'accès direct aux liens. Aussi, vous trouverez ci dessous et en clair l'ensemble des adresses web de ce présent message :
(1)
http://www.arretsurimages.net/contenu.php?id=958
(2) http://www.arretsurimages.net/contenu.php?id=961
(3) http://www.arretsurimages.net/contenu.php?id=970
(4) http://www.arretsurimages.net/contenu.php?id=957
(5)
http://www.dailymotion.com/asi/video/x63e8k
(6) http://www.arretsurimages.net/abonnements-formulaire.php

___________________________________________________________________________

Cette gazette est envoyée, une fois par semaine, à tous les signataires de la pétition de soutien à l'ancienne émission Arrêt sur images.
Si vous ne voulez plus la recevoir, rendez vous sur l'adresse http://www.arretsurimages.eu/unsubscribe.php



La gazette d'@rrêt sur images, n° 29
 
Tapie, quel beau sujet ! Quand Tapie récupère quelques centaines de millions, payés par le contribuable, dans des conditions obscures, ce pourrait être un sujet plus beau encore. Les journaux de 20 Heures pourraient faire une belle audience, en menant l'enquête sur les conditions dans lesquelles un étrange trio d'arbitres privés a tranché en faveur de l'homme d'affaires le litige qui l'oppose au Crédit lyonnais. Et la part prise par Sarkozy dans cette opération de court-circuitage de la Justice. Mais non. Rien.

Les télés sont en vacances. Vive le pont du 14 juillet, qui a permis d'étouffer le pétard ! Il ne faut pas perturber l'estivant. Et TF1 a même réussi l'exploit, images d'archives à l'appui, de faire croire à ses téléspectateurs que ces « arbitres » étaient de vrais juges, ce qu'ils ne sont pas. Si vous voulez voir l'entourloupe,
elle est là (1)
 
Ce n'est pas le seul sujet, passé à la trappe à la faveur de l'été. 30 000 postes de fonctionnaires seront supprimés en 2009 ? Rien au 20 Heures. 600 voitures brûlent pendant les festivités du 14 juillet ? Rien nulle part. Quatre jeunes sont condamnés pour l'exemple à des peines de prison ferme après ces violences ? Rien encore. Tout l'été, nous allons donc décerner aux 20 Heures les plus aveugles des « écrans noirs d'or ».

Quelque chose me dit que les heureux lauréats ne vont pas manquer. Nos premiers écrans noirs
sont là (2). Et si vous voulez voir comment Roselyne Bachelot part en guerre contre l'alcoolisme juvénile en s'appuyant sur des statistiques pour le moins incertaines, c'est là (3).
 
Enfin, pour reprendre notre (bonne) tradition de l'époque de France 5, nous consacrons cette dernière émission de la saison à…un point sur notre aventure, avec le concours de nos internautes. Cette émission est là (4). Et pour vous abonner, c'est ici (5). 
 
Daniel Schneidermann
 
Certains clients de courrier électronique bloquent l'accès direct aux liens. Aussi, vous trouverez ci dessous et en clair l'ensemble des adresses web de ce présent message :
(1)
http://www.arretsurimages.net/contenu.php?id=998
(2) http://www.arretsurimages.net/contenu.php?id=994
(3) http://www.arretsurimages.net/contenu.php?id=996
(4) http://www.arretsurimages.net/contenu.php?id=1000
(5) http://www.arretsurimages.net/abonnements-formulaire.php
 
_________________________________________________________________________________________________________
Cette gazette est envoyée, une fois par semaine, à tous les signataires de la pétition de soutien à l'ancienne émission Arrêt sur images.


Si vous ne voulez plus la recevoir, rendez vous sur l'adresse
http://www.arretsurimages.eu/unsubscribe.php




 Scandale des enfants cobayes à NY 22
envoyé par
bengabx


Le site de la BBC publie un compte-rendu très instructif de l’émission: Des enfants cobayes. Des enfants vulnérables de certains quartiers les plus pauvres de New York sont enrôlés de force dans des essais cliniques testant des médicaments anti-HIV (Guinea Pig Kids.
Vulnerable children in some of New York 's poorest districts are being forced to take part in HIV drug trials).


A première vue, on refuse d’y croire et on se dit que cela ne peut pas être vrai… Les personnages du documentaires, sont, bien malgré eux, des enfants nés de parents toxicomanes ou séropositifs – ce qui ne veut pas dire qu’ils étaient eux-mêmes séropositifs -,  orphelins et/ou abandonnés, la plupart issus des minorités, qui ont été placés dans des foyers new-yorkais « d’aide à l’enfance »… Je vous assure qu’en voyant ces images, vous allez avoir une autre opinion de cette « aide »… C’est plutôt une aide à l’industrie pharmaceutique, à laquelle les foyers ont fourni des cobayes jusqu’en 2002, pour tester des médicaments anti-HIV conçus pour des adultes et non pour des enfants. Et ce sans autorisation de parents ou membres de la famille, souvent contre leur volonté. Des parents qui ont refusé ces « traitements » se sont vus retirer la garde de leur enfant. Comme le dit l’article paru sur le site de la BBC, souvent, il n’y a même pas besoin d’une décision de justice pour placer les enfants dans un foyer. Et les limites entre le droit des parents et le droit des services sociaux d’aide à l’enfance ne sont pas claires, surtout dans le district de New York. Une grand-mère raconte qu’un médecin a proposé 25 dollars par mois pour que son petit-fils participe à l’expérimentation, puis a dit à la mère de l’enfant qu’elle allait regretter d’avoir refusé. Quant à ce qui se passait à l’intérieur, avec les enfants ayant des effets secondaires, allant de plus en plus mal… Rien à faire, il n’y avait pas moyen de sortir de l’essais. Des enfants en sont morts, sans que l’on sache combien et à cause de quoi exactement. Des enfants et des soignants racontent que ces derniers plaçaient une sonde aux enfants qui refusaient les traitements, pour les administrer de force.

Ces essais ont eu lieu dans le plus grand secret. Aucune firme pharmaceutique impliquée (Pfizer, Merck, GSK) n’a accepté de répondre aux questions du journaliste. C’était toujours la même rengaine : les essais ont été menés en respectant les lois et les standards éthiques locaux… Comme l’a redit GSK, cité dans cette dépêche de Reuters. L’investigation de la BBC a duré neuf mois, et elle n’a pourtant pas pu faire le lumière sur des aspects essentiels: que sont devenus tous ces enfants, combien en sont morts, etc. Même la municipalité new-yorkaise n'a pas pu obtenir des informations précises. L'église catholique, dirigeant la plupart des foyers en question, se tait elle aussi. L'amour du prochain, tu parles! Les essais se sont brusquement arrêtés en 2002, sans aucune explication.

Pour ceux qui lisent l’anglais, il y a une transcription complète du texte du reportage. Quant au journaliste Jamie Doran, qui a mené l’enquête, on en parle sur cette page. 
 
http://pharmacritique.20minutes-blogs.fr/archive/2008/05/01/new-york-des-enfants-pauvres-et-orphelins-enroles-de-force-p.html

Partager cet article
Repost0

commentaires

Présentation

  • : R-sistons à la désinformation
  • : Blog d'opinion et de résistance. Les médias ne sont pas libres, mais simples outils de désinformation et de propagande pour l'Occident militaro-financier. Pas de liberté d'informer, donc pas de liberté ni de démocratie. La désinformation est l'ennemie Public N°1. Eva, journaliste-écrivain, libre-penseuse, dénonce et interpelle.
  • Contact

Profil

  • Eva R-sistons
  • Journaliste de profession. Radio,TV,presse,productrice émissions. Auteur de plusieurs ouvrages chez éditeurs de renom. Milite pour une information libre,plurielle,diversifiée, indépendante des grands groupes.
  • Journaliste de profession. Radio,TV,presse,productrice émissions. Auteur de plusieurs ouvrages chez éditeurs de renom. Milite pour une information libre,plurielle,diversifiée, indépendante des grands groupes.

Recherche

Archives

Pages