Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
9 juillet 2008 3 09 /07 /juillet /2008 21:46
http://basacode.blogspot.com/


Trouvé cet article, croustillant...



Peut on encore faire confiance à la presse ???
Un autre brûlot, mais cette fois dans la revue papier :
Pour Marianne,
l'actrice "est désormais victime des complotistes".

- Quand la revue Marianne discrédite la presse -




Marianne après avoir été très critiquée pour ses attaques contre l'actrice, s'en prend désormais a ses lecteurs, qui sont tous, si, si, les 800, des adeptes de Meyssan. Ils ont fait leur enquête de la police de la pensée,
tous les auteurs des 800 posts, sont les adeptes de Meyssan, ils peuvent le prouver. Déjà le mot adepte, signifie être membre d'une secte, raison pour laquelle cette journaliste parle maintenant de complotiste, un nouveau mot après conspirationniste, car l'ancien est usé. Ils ne risquent pas de faire de fautes d'orthographe chez Marianne dans les posts, et pour cause, ils ne répondent pas, mais ils ne font pas non plus d'investigation, et en plus cette journaliste ne connaît pas la signification des mots qu'elle utilise comme adepte.

En revanche ces médias ont un point commun avec les sectes, ils manipulent leurs lecteurs.

Il faut savoir que c'est un site aux USA catalogué comme conspirationniste qui avait dévoilé par exemple que les machines à voter électronique étaient bourrées de failles de sécurité, et qu'elle votait Bush quand on votait Al-Gore ou Kerry. Le site dit conspirationniste sera dissous, avant que cela ne soit confirmé par d'autres médias. Une société travaillant pour le Pentagone fera un rapport et démontrera l'existence de faille, confirmant les affirmations des chercheurs universitaires (
cliquez ici pour voire la vidéo de 3 minutes). Ce qui fait que des anciens Présidents américains déclareront par la suite que Bush avait usurpé son titre de Président. D'ailleurs en cherchant bien, on trouve encore les vidéos de l'époque.

Le scandale de la nocivité des champs électromagnétiques des téléphones portables et antennes relais GSM, est aussi sorti par le biais d'Internet,
mais certainement pas avec l'aide des rédacteurs en chef qui ont tout fait pour étouffer cette affaire. Ils avaient sans doute des actions dans France télécom et EDF à l'époque.

Comment accorder après ce genre d'article, la moindre crédibilité à la presse par la faute quelques prétendus journalistes qui déforment les propos et la vérité, ou utilisent un titre qui ne correspond pas du tout à la réalité. D'ailleurs la très sérieuse revue Mariane nous rapporte une très intéressante enquête de la police roumaine page 25, je cite, " Nos hommes ont été attaqués par des bouteilles et d'autres objets qui volaient tout seul à travers les maisons". Ils n'ont pas précisé si les bouteilles ont été vidées avant ou après qu'elles volent, et de conclure dans leur article qu'il a été demandé à l'évêque d'expédier un prêtre exorciste. Le nom de Dracula n'a pas encore été cité par Marianne, je vous rassure, enfin pas pour l'instant. Après ça, cette revue prétend venir nous faire des révélations sur l'affaire de la Société Générale et de l'IUMM. Si elles sont du même calibre que les précédents articles, croyez bien que je ne vais en tenir aucun compte, et je vais arrêter là la lecture de cette revue, que j'ai prise pour la dernière fois aujourd'hui comme d'autres je présume.

Le plus grave, c'est que cette manipulation jette le discrédit sur la totalité des journalistes. Aujourd'hui les journalistes qui ont été à l'origine du Watergate, seraient considérés comme des conspirationnistes ou complotistes, par les journalistes de cette revue, qui ne sont pas prêts eux d'avoir le Pulitzer. Une certaine presse est devenue nauséabonde aujourd'hui, car à la solde de puissants intérêts de divers groupements financiers, banques, ou industriels.

Fin 2007, une personnalité soulevait le problème de la crédibilité de l'information délivrée par l'OMS. Et elle soulignait que cette perte de crédibilité, risquait de se traduire par la suite par un refus des états et leurs populations de croire toute nouvelle information venant de cet organe officiel, dont certains de leurs experts du domaine de la santé sont d'ailleurs partis retravailler pour l'industrie, ça rapporte plus. Il en est de même avec la presse, raison pour laquelle les gens qui réfléchissent croient eux de plus en plus aujourd'hui à la théorie du complot. Qui se rappelle de cette vidéo où George Bush reconnaît que l'Irak n'avait rien à voir avec les attaques du 11 septembre, mais c'est pour cette raison là aussi qu'ils l'ont attaqué, en plus des prétendus armes de destruction massive.

Après 4 articles particulièrement scandaleux et mensongés publiés sur le site internet de Marianne et qui attaquent l'actrice, un cinquième est publié par cette "journaliste" (sic) dans la revue papier N°568, pour accuser, attaquer et insulter les internautes, ses lecteurs et abonnés pour certains, d'être à l'origine de cette affaire. Cela rappelle les méthodes de la presse soviétique du temps de la guerre froide. On voudrait couler la revue pour lui faire perdre de sa valeur avant un rachat, qu'on ne s'y prendrait pas autrement.

Trois articles ont en effet généré près de 800 commentaires, y compris des abonnés de la revue Marianne, sauf le dernier environ 200, mais ils sont pratiquement tous unanimes contre la rédaction de Marianne. Il n'y a qu'une dizaine et encore, qui défendent la position de la rédaction. On peut aussi lire que d'après la revue, tous les intervenants sont des adeptes de Meyssan. Cette affirmation est dans ce cas relativement grave, car cette revue reconnaît en somme qu'elle n'a aucun autre lecteur. Vous avez bien lu, TOUS LES LECTEURS de Marianne sont des adeptes de Meyssan. Ce n'est pas moi qui écrit cette ânerie.

Aujourd'hui le même problème se pose avec les articles à répétition de la journalistes Bénédicte Charle de la revue Marianne, qui attaque une actrice sur ses opinions exprimées lors d'une interview télé, comme l'a fait aussi par le passé l'actrice Sharon Stone. Cette dernière avait déclaré : « Je n'ai jamais cru l'histoire qui nous a été servie à propos de la destruction des Twin towers le 11 septembre.../... Je ne crois pas que les guerres menées par les Etats-Unis en Afghanistan et en Irak étaient le résultat de l'attaque du 11 septembre ». Rien que ça, mais là Marianne et les autres médias américains ont fait l'impasse.

Par exemple, Marion Cotillard a totalement raison quand elle affirme qu'avant le 11 septembre jamais une seule tour d'acier ne s'est effondrée suite à un incendie. La preuve en est celle en 2005 à Madrid qui brûlera pendant 20 heures, tour qu'elle a cité dans son interview. Marion Cotillard pourrait donc tout à fait prendre la place Bénédicte Charle dans la rédaction de Marianne. Lors d'une conférence, un inventaire des tours en acier qui avaient été victimes des incendies a été exposé.

Avant et après le 11 septembre, jamais aucun immeuble avec de l'acier ne s'est effondré à la suite d'un incendie. Plusieurs exemples ont été cités, en Philadelphie et en Asie. La revue Marianne peut attaquer aujourd'hui n'importe quel internaute en justice, déjà elle violerait son droit à la liberté d'opinion, et en plus sur plusieurs faits précis elle perdrait son procès. On peut aujourd'hui prouver sans aucun doute possible qu'un des bâtiments du World Trade Center a été foudroyé par des explosifs, bien qu'il soit écrit encore dans des rapports de la commission d'enquête ou par la presse, qu'il s'est effondré suite à un incendie, ce qui est TOTALEMENT FAUX.

Les nombreuses images télé et images de l'époque, sont là pour le prouver, ces informations sont FAUSSES, car il n'y avait que quelques petits foyers dans le N°7. Le plus grave avec cette affaire, c'est que nous avons ici la preuve flagrante des mensonges à répétition de Marianne qui discréditent du coup l'ensemble de la presse. Alors comme pour l'OMS, quel crédit les lecteurs doivent-ils aujourd'hui accorder à l'ensemble de la presse. Heureusement qu'il reste encore quelques personnes intelligentes, pour ne pas gober TOUT ce que nous sort une certaine presse. Loi élémentaire de la physique de base qu'on apprend à l'école, que des journalistes n'ont pas du fréquenter jusqu'au bout, la loi de Newton, du fait de la gravité, les objets tombent à la verticale et ne peuvent pas voler à l'horizontal. Si, excusez moi il y a cependant une exception à la règle, l'exemple en Roumanie que la revue Mariane cite dans sa revue page 25.

Maintenant que nous avons bien rigolé, passons aux choses sérieuses. Ceci pour dire que quand un immeuble s'effondre naturellement suite à un séisme par exemple, aucun débris ne peut voler à l'horizontal sur des distances de plusieurs dizaines ou centaines de mètres, contrairement à ce que nous allons constater dans cette vidéo,
cliquez ici. Les tours s'effondre plus vite que la gravité ne le permet (vidéo de 10 minutes), en violant les lois de la physique de base, mais ça encore, ça n'intrigue pas nos amis "journalistes". Aucun de ces prétendus "journalistes" (sic) ne vous parlera non plus des explosions entendues en sous-sol, déjà évoquées. Il suffit de repasser les bandes vidéos, ainsi que celle d'un d'un technicien de la tour.

Une série de vidéos et une chronologie des articles a aussi été mis en ligne conjointement (répartition de l'information) sur un des sites miroirs de Marc Filterman : http://filterman.ifrance.com/

Un photomontage montre la présence d'une pièce d'un réacteur, identique à celle qu'on trouve sur les avions de ligne.

http://membres.lycos.fr/corruptn/06-74_marianne_censure_presse_manipulation_cotillard.htm



> La libération d’Ingrid est d’abord l’oeuvre de la CIA et du Mossad !
par Basebou (IP:xxx.x5.136.112) le 9 juillet 2008 à 10H06

Les journalistes de pacotille, on les trouve plutôt sur les grands médias qui ont relayé sans se poser la moindre question l’histoire abracadabrantesque et hollywoodienne de la libération de Betancourt. Quelle honte, bordel, et dire que ces pisse-copies bossent au Monde, au Figaro à TF1. De quoi douter sérieusement de leur esprit critique...
Heureusement que la RSR a un peu fouillé et révélé cette affaire des 20 millions de dollars....


http://www.agoravox.fr/article.php3?id_article=41805&id_forum=1767047&var_mode=recalcul#commentaire1767047



La gazette d'@rrêt sur images, n° 25


Le thème a éclaté cette semaine au JT, et dans vos journaux : il faut faire attention aux téléphones portables. Eloignez-les de vos enfants ! Tenez l'ustensile à plus d'un mètre ! Ce sont des cancérologues qui vous le disent.

Comme dans toutes ces paniques touchant à la santé publique (amiante, vache folle, grippe aviaire, OGM), il n'est pas facile de démêler l'information fiable du mélo émotionnel ou à l'inverse, d'une information minimum, édulcorée par la pression des annonceurs. Passant en quelques jours de la condescendance amusée des dix dernières années au tocsin, la télé n'en fait-elle pas trop ?

Sur notre plateau cette semaine, une journaliste, auteur d'une enquête d'Envoyé spécial, que vous avez peut-être vue. Et avec elle, Etienne Cendrier, qui alerte les médias depuis dix ans sur les dangers des antennes-relais, et notre spécialiste du cerveau, Sebastien Bohler. Vous ne ressortirez pas de notre émission de cette semaine avec des certitudes. Ou, peut-être, la certitude que... dans l'incertitude, il est prudent de prendre des précautions. Les
meilleurs moments de cette émission sont ici (1). Et si vous voulez vous abonner, pour tout savoir sur l'électro hyper-sensibilité, c'est là (2). Et ça ne rend pas malade !

Daniel Schneidermann



La gazette d'@rrêt sur images, n° 27

Quelle semaine ! Entre la rebellion de Carolis contre le projet Sarkozy,
tardive mais salutaire (1), et le déchainement médiatique de la libération d'Ingrid Betancourt, en passant par la fuite d'une video pirate (2) montrant « sept minutes de guerre froide (3) » entre Sarkozy et les journalistes de France 3, nous n'avons pas chômé. Et vous non plus : vous avez afflué sur notre site, pour tenter de comprendre ces furieuses batailles dans lesquelles, vous le sentez bien, se joue votre information de demain.

L'époque est déroutante. Ses signaux sont contradictoires. Nous voici, un pied dans
la grand-messe païenne (Betancourt) (4)  et un pied dans le retour à la vieille ORTF, et son information sous contrôle. Aucun de ces deux avenirs ne nous plait vraiment, à @rrêt sur images. Et nous comptons bien continuer de vous aider à échapper aux deux.

Cette semaine, par exemple, pour notre émission, nous sommes partis sur un chemin de traverse. On parle beaucoup de l'ORTF. Mais les programmes de l'ORTF, au-delà des mythes, en quoi consistaient-ils exactement ? Comment s'exerçait le contrôle gaulliste sur l'information ? Comment s'organisait, au jour le jour, la censure ? Qui décidait de produire les grandes séries, comme Thierry la Fronde ? Pour revenir aux sources du service public de la télévision, nous avons invité le meilleur connaisseur du secteur : l'historien Jean-Noël Jeanneney. Les meilleurs moments de
notre émission sont ici (5). Et pour vous abonner, c'est là (6).

Daniel Schneidermann




Voici des liens :

14°) 26/12/1999: Catastrophe Naturelle ou Guerre Climatique. 
         Cette information s'adresse aux professionnels de la météo, sécurité civile, pompiers,
             élus locaux, EDF, agriculteurs, etc...(05/01/2000)

13°) Messages e-mails à diffusion générale et reproduction autorisée.
       n  Ces messages s'adressent en priorité aux syndicalistes.

12°) Le piège des 35H00 et la loi anticadre et les 12.000 licenciements dissimulés de France Télécom, dont des abusifs.(18/10/99-MAJ 30/10/99)

11°) SECTE  SECRETE, la FRANC MAçONNERIE.
(ouverture  18/10/99 - MAJ 20/05/2001)

* 10°) Rapports SECRETS  Déclassifiés.(non ouvert)

09°) Protocole  SECRET  de la Guerre Economique.(ouverture  18/10/99)

* 08°) Les Secrets de la mal bouffe.  (non ouvert)

07°) Nouvel ORDRE Mondial = Nouveau BORDEL International.
(ouverture  24/09/99)

06°) Manipulation Internationale et Stratégies Secrètes.
(Ouverture 14/02/99 - M.A.J. 02/04/99)

05°) La Presse au jour le jour.

04°) La presse télé, écrite et éditeur, et menaces de mort.

03°) Internet, le seul outil libre et indépendant de la presse française.

      v06-03B°) Le Gouvernement français veut la peau d'Internet, mais les autres aussi.

02°) L'information et la télévision.

01°) Les objectifs des groupes: Business, Politique, Presse.


Voir sur : http://membres.lycos.fr/corruptn/06.htm




(FR2 et la Constitution européenne)

Tout le monde a pu constater que la presse devient de plus en plus la PRAVDA, avec une palme à dédier à France 2, où la rédaction ne se contente plus de faire de l'information, mais de la propagande, et du prosélytisme en faveur de la politique du OUI, mais aussi en faveur des intérêts des lobbies industriels


http://membres.lycos.fr/corruptn/05-48.htm


Les scandales français.
Et leur médiatisation...


http://membres.lycos.fr/corruptn/i.htm





Mes blogs :


Mon blog de référence,

(Le blog de la résistance) :

R-sistons à l'intolérable
http://r-sistons.over-blog.com
 
et aussi :

R-sistons à l'actualité
http://r-sistons-actu.skynetblogs.be

Eva coups de coeur blogs
http://eva-coups-de-coeur.over-blog.com





MISSILES IRANIENS : LA PRESSE OCCIDENTALE
RÉGURGITE LA PROPAGANDE DE LA MAISON BLANCHE


Tim Carr - IES News Service - 09/07/2008]

Alors que  le lancement par l’Iran de neuf missiles de longue et moyenne portée, dans le cadre d’un exercice de manoeuvres militaires a causé pas mal  de consternation dans les médias occidentaux et dans les blogs, l’intégralité des commnentaires occidentaux oublie TOTALEMENT de replacer ce tir de missiles dans son contexte :

Le tir de missiles n’est qu’un épisode dans un concours de bruit de bottes menée DES DEUX CÔTÉS.

L’Iran répond de cette manière à un exercice naval emené par des unités US et leurs alliés, dans le Golfe, au large des côtes iraniennes. Cet exercice était lui-même un réponse aux menaces iraniennes d’établir un blocus du Détroit de Hormuz (par lequel transite 40% du pétrole mondial) en cas d’attaque militaire. Ces menaces iraniennes étaient une réponse aux manoeuvres militaires aériennes d’Israël qui, en Juin dernier, avait simulé une attaque de bombardement contre l’Iran.

Mais les journalistes de la presse occidentale, contrairement à leurs confrères au Moyen-Orient, a complètement passé sous silence ce context, préférant reprendre parfois mot pour mot la narration de la Maison Blanche qui présente cet exercice comme une “provocation” unilatérale, une nouvelle preuve pour les néo-conservateurs que l’Iran ‘nargue l’Occident’ et doit être puni pour cela.

Partager cet article
Repost0

commentaires

Présentation

  • : R-sistons à la désinformation
  • : Blog d'opinion et de résistance. Les médias ne sont pas libres, mais simples outils de désinformation et de propagande pour l'Occident militaro-financier. Pas de liberté d'informer, donc pas de liberté ni de démocratie. La désinformation est l'ennemie Public N°1. Eva, journaliste-écrivain, libre-penseuse, dénonce et interpelle.
  • Contact

Profil

  • Eva R-sistons
  • Journaliste de profession. Radio,TV,presse,productrice émissions. Auteur de plusieurs ouvrages chez éditeurs de renom. Milite pour une information libre,plurielle,diversifiée, indépendante des grands groupes.
  • Journaliste de profession. Radio,TV,presse,productrice émissions. Auteur de plusieurs ouvrages chez éditeurs de renom. Milite pour une information libre,plurielle,diversifiée, indépendante des grands groupes.

Recherche

Archives

Pages