Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
3 juillet 2008 4 03 /07 /juillet /2008 21:12
 


Illustration de la capitulation de La déontologie journaliste
au profit de la propagande.

 

Pour certains cela veut dire précipitation, voir une sorte de libéralisme de l’information. Evidemment, puisque le monde tourne trop vite, alors l’info est vite transmise sans aucun contrôle des sources. Un exemple parmi tant d’autre et révélateur de cette hystérie de rendre l’info avant les autres. Il arrive donc, que certains journalistes affirment la mort d’une personne (Sevran) avant que cela ne se passe :

22 h 04 : Jean-Pierre Elkabbach, patron d’Europe 1 , « Depuis le milieu de l’après-midi, Europe 1 avait de sources concordantes journalistiques généralement sûres et fiables , des informations sur la disparition de Pascal Sevran, indique ce texte. A plusieurs reprises, Europe 1 a tenté de joindre la famille de Pascal Sevran sans y parvenir. Jusqu’ici Europe 1 n’avait pas de raison de douter de ces sources et regrette sincèrement que ces propos aient pu affecter Pascal Sevran, ses proches et ses auditeurs » .

Des journalistes s’étendant dans tous les médias et qui ont la notoriété pour eux, peuvent affirmer qu’ils ont pris soin de contrôler les sources. La phrase habituelle est caractéristique de leur incompétence : «  sources concordantes journalistiques généralement sûres et fiables  », heureusement, pour l’esprit moyen, que le mot « généralement » est bien placé dans cette phrase et peut donc annoncer la possibilité que certaines informations ne sont pas «  sures et fiables  ». et pour se disculper -le fameux responsable mais pas coupable-, le patron d’Europe 1 nous dit froidement : « Europe 1 a tenté de joindre la famille de Pascal Sevran sans y parvenir  ». en somme, si nous n’avions pas la bonne information c’est bien parce que la famille a refusé de confirmer. Et c’est ce qui explique que l’information est généralement, mais pas souvent sures et fiables. Sacré patron d’Europe 1. merci patron, merci paaatron...

Les médias influencent donc les décisions politiques et les choix mais, a plus forte raison, l’inverse est aussi vérifiable ; ils promeuvent une information douteuse, mais ils peuvent aussi encourager des comportements à risque ou des modes de vie infects. S’ils affirment dans tous leurs (propre) médias qu’ils n’ont aucune influence sur la politique et occupent uniquement un relais entre le peuple et les élites, les journalistes diffusent a profusion, dans nos société, leurs idéologies sous emprise de grand groupe de penseurs.

En criminalisant leurs opposants (médias libres, alternatif, associations, militants etc), les médias officiels se font judicieusement doux face a leur maître politico-industriel ou financier et dispose d’un outil de répression intellectuelle contre toute forme d’opposition, de scientifique, ou d’analyse divergente.

Encore l’exemple d’un autre « journaliste » profitant de l’avantage des possesseurs de ces antennes de propagande. Au passage, vous noterez que les prétendus débats d’opposition sont de plus en plus rare et nous ne voyons plus qui est derrière quoi... qui travail pour qui, et qui est financé par qui. C’est une propagande vile très utilisée et amoindrie par la suspicion du public, sans aucune transparence. Plus celle-ci est exigée, ou criée dans nos antennes et plus elle devient de plus en plus opaque. Pour rendre la propagande obscure, il faut faire diversion et utiliser ce que le bon peuple veut entendre.

Il arrive donc que la propagande soit décidé en amont pour construire tout un reportage sur le mensonge, les insuffisances et la manipulation. Ceci afin de discréditer une personne, un raisonnement scientifique, ou une association qui n’aura pas les moyens de répondre a un public plus large. C’est dans ce contexte que le « journaliste » M. Malterre était déterminé à côtoyer les membres de l’association Reopen911, de les entendre, les suivre, de leur arracher tout le travail de 5 ans, voir plus afin de manipuler toutes les études. Cette association a en effet pris l’orientation d’informer la population mondiale, vous allez me dire qu’ils sont bien prétentieux...mais ils n’ont aucun intérêt personnel, ni de financement occulte ou une carrière pensée. De simple vrai citoyen sans idéologie. Leur seul outil, contrairement a ce « journaliste » est de suivre une attitude scientifique (la compréhension par la recherche).

Oui, M. Malterre, comme dit un proverbe : «  je pourrais mentir a ma mère pour servir mes intérêts  ». vous l’avez si bien utilisé...vous pensiez faire mouche, mais c’était sans compter que les gens étaient beaucoup plus curieux et par conséquent ont décidé de mieux s’informer sur le cas de Reopen911, pour qui j’ai la plus grande admiration. Grâce a vous. Votre deal avec la domination de la pensée médiatisée a échoué.

Un espèce de deal gagnant-gagnant, perdant en définitif, si cher a notre président qui n’a pas donné le résultat attendu. M. Malterre a essayé de détruire le travail de quelques années bien comptées...

M. Malterre ? auriez vous le courage d’un droit de réponse a l’association Reopen911 ?

Antiprocom

http://www.labanlieuesexprime.org/article.php3?id_article=2648



Un fait dont personne ne parle
dans les médias, allez lire :



Reçu ce commentaire
sur mon blog, le 3.6.8 
http://r-sistons.over-blog.com/article-20958729-6.html#anchorComment

 

Bonjour Eva,

Si je vous dis : Une femme énergique, perspicace, combative, compassionnelle, libre d’esprit, charmante, altruiste et avide de justice… vous penserez logiquement que je parle de vous, eh bien au risque de vous surprendre, je parle d’une autre qui est dans le désarroi dans notre pays, en ce moment même.

 

Et j’ai justement pensé que vous seriez peut-être bien placée pour observer la situation et peut-être faire un petit compte rendu qui contriburait à faire savoir ce qu’il se passe dans notre pays, ou encore lui(elle) donner quelque conseil suite à votre expérience du terrain. Mais bien-entendu, libre à vous de vous forger votre propre opinion.

 

Il s’agit de Béatrice El Beze. Cette femme subit apparement des pressions sionistes très graves (crapuleuses) et l’omerta du même nom. ( ils ont entrepris d "éliminer" son père par abrutissement médical, embarqué manu militari ) Par ailleurs elle tient régulièrement des propos et des positions fort intéressants  sur un site voisin des Ogres : « LaBanlieueS’exprime ».

 

Cependant, sur son site elle relate le drame qu’elle vit suite à ses prises de positions sur ce que nous sommes de plus en plus nombreux à dénoncer lorsque nous venons sur votre type de site. ( à propos, je ne sais plus si je vous ai connue chez les Ogres ou si c’est moi-même qui occasionnellement vous avait incité à y publier quelques articles l’année dernière; je suis convaincu que la force d’internet passe par un relais solidaire entre gens qui se veulent libres d’esprit, en vue d’une alternative à la non-information du 20h télévisé )

 

Voici son site, très documenté, la presse officielle semble étouffer les faits : http://beatrice.el.beze.over-blog.com/ ( avec résumés audio ; et à propos de résumé, lire les 10 premières lignes ici http://www.labanlieuesexprime.org/article.php3?id_article=1856 )

 

 

Je vous serais reconnaissant de vous faire une opinion sur cette question que personnellement je considère comme un drame silencieux. L’aide la plus concrète que je puis faire à cette jeune femme est sans doute de vous faire part de tout cela au cas où vous auriez une piste à lui proposer ou un écho à lui offrir par un article, car vos lecteurs auront peut-être des idées.

 

Bonne journée à vous




images.1215086316.jpgHallucinant . Au moment où la France célèbre l’esprit de résistance qu’incarne Ingrid Bétancourt, Nicolas Sarkozy continue sa vaste opération de mise au pas des médias Français. Sous la pression de l’Elysée et de l’UMP,  France 3 vient d’adresser une mise en demeure au site internet Rue 89 pour avoir mis en ligne les images « off » précédent l’intervention présidentielles. Le site est menacé de poursuites s’il ne détruit pas la vidéo,  n’empêche pas toute nouvelle mise en ligne et enfin, ne révèle pas ses sources.

Sous la demande pressante de Paul Nahon, Directeur de la rédaction de France 3, il semblerait, puisqu’à ce jour seul le courrier fait foi, que la chaîne renonce à sa demande de communication de la source.  Déontologiquement en effet, une telle demande, émanant d’un média d’information à un autre, est inconcevable.

Pour autant, ce courrier atteste du malaise des médias français dans leur relation avec le pouvoir politique. Certes, cette lettre a peu de chances d’être suivie d’effet du côté de Rue 89. Elle témoigne cependant de la ligne arrêtée par l’actuel locataire de l’Elysée qui, contrairement à ses prédécesseurs, a fait le choix de poursuivre systématiquement en justice les médias qui sortent du plan de communication qu’il a lui-même arrêté.

La vidéo qui circule sur internet aurait été visionnée plus d’un million de fois. Un buzz  plutôt favorable à un Président qui veut occuper coûte que coûte, tous les jours, l’espace médiatique. Une majorité d’internaute juge que la vidéo incriminée fait apparaître un Nicolas Sarkozy plutôt cool et décontracté, voir sympathique. Le problème n’est donc pas là.

Depuis la campagne présidentielle Nicolas Sarkozy manie la carotte et le bâton à l’égard des journalistes. Mué en président plutôt destructeur que réformateur, embourbé dans une côte de popularité particulièrement basse, Nicolas Sarkozy, mise sur des médias asservis, façon Pravda, pour inverser la tendance. Frappé du syndrome de Narcisse, il ne supporte pas l’image que lui renvoie la presse et notamment la petite lucarne.

La bataille de l’information, ou plûtot pour une pluralité de l’information, qui s’engage avec le rouleau compresseur Sarkozy-UMP est cruciale pour notre vieille démocratie.

Il est de l’honneur de toute une profession de serrer les rangs pour conserver précieusement sa déontologie et son indépendance. Sans prêter le flanc à des accusations faciles d’anti-sarkozysme primaire, toujours contreproductif, il convient au contraire à notre presse de se faire miroir et de rapporter les faits qu’elle juge importants, sans auto-censure, en apportant, chaque fois que c’est nécessaire, l’éclairage objectif nécessaire à leur décryptage. C’est bien en l’espèce ce qu’a fait Rue 89.

http://lamouette.blog.lemonde.fr/2008/07/03/rebondissement-dans-l%e2%80%99affaire-de-la-video-off-de-nicolas-sarkozy-sur-france-3/



Publication non achevée

Partager cet article
Repost0

commentaires

Présentation

  • : R-sistons à la désinformation
  • : Blog d'opinion et de résistance. Les médias ne sont pas libres, mais simples outils de désinformation et de propagande pour l'Occident militaro-financier. Pas de liberté d'informer, donc pas de liberté ni de démocratie. La désinformation est l'ennemie Public N°1. Eva, journaliste-écrivain, libre-penseuse, dénonce et interpelle.
  • Contact

Profil

  • Eva R-sistons
  • Journaliste de profession. Radio,TV,presse,productrice émissions. Auteur de plusieurs ouvrages chez éditeurs de renom. Milite pour une information libre,plurielle,diversifiée, indépendante des grands groupes.
  • Journaliste de profession. Radio,TV,presse,productrice émissions. Auteur de plusieurs ouvrages chez éditeurs de renom. Milite pour une information libre,plurielle,diversifiée, indépendante des grands groupes.

Recherche

Archives

Pages