Mardi 24 juin 2008 2 24 /06 /Juin /2008 02:14

info@artemisia-college.org

 




Pas de liberté de la presse, pas de liberté.
Et pas de liberté, pas de démocratie.

Nous devons sauver le pluralisme,
nous devons sauver l'indépendance des Rédactions par rapport à l'Economie.
 
Sinon, la Droite néo-libérale accaparera  indéfiniment le pouvoir. A notre détriment à tous.

Signez en masse, et faites signer !

Et exigeons que les médias ne soient plus aux mains des marchands d'armes !

Soyons actifs avant d'être radio-actifs !

Eva





Pétition nationale
pour l'indépendance
des Rédactions

…France 2et RFI en sursis… l'AFP sommée de faire le porte-voix de l'UMP…France 3 qui s'efface devant les nouveaux monopoles de l'info régionale, tous les directeurs de presse quotidienne nationale changés en 4 ans par des actionnaires lié au pouvoir…

Où est passé le droit des citoyens à une information honnête, indépendante et pluraliste ??
 

Les syndicats de journalistes ont besoin des citoyens pour obtenir une loi garantissant l'indépendance des rédactions 

- un droit de veto de chaque rédaction sur la nomination/révocation de son directeur

- l'annexion des chartes de déontologie à la convention collective

- l'encadrement du recours aux pigistes, devenu systématique


Déjà 15.600 signataires et 300 blogs solidaires.


Signez la pétition sur le site web de l'intersyndicale
     www.intersj.info

 



usj-cfdt
sj-cftc
fo














Intersyndicale des Journalistes

blog (infos et commentaires) - pétition


Il n'y a pas de démocratie sans
liberté de la presse


Les syndicats de journalistes, réunis pour la première fois depuis quinze ans,
s'adressent à tous les français pour proposer une loi garantissant  l'indépendance
des rédactions, à l'heure où les dérives déontologiques, les rachats de médias et les
pressions sur le contenu de l'information se multiplient,
remettant en cause le droit de chacun à une information honnête, indépendante et fiable.


Cliquez ici pour signer la pétition en ligne...
...et faites circuler l'adresse du site a vos amis,
collègues, blogueurs



Les syndicats avancent les propositions de modification législatives suivantes :

❚ CHAQUE TITRE (écrit, audiovisuel,multimédia) devra disposer d’une équipe rédactionnelle
permanente et autonome composée de journalistes professionnels au sens de l’article
L 761-2 du Code du travail, collaborant régulièrement au titre, qu'ils soient mensualisés
ou rémunérés à la pige. L'intégration/mensualisation devra être proposée aux journalistes
pigistes qui en expriment le souhait. Le recours à des journalistes en CDD ne sera autorisé
que dans les cas prévus par la législation en vigueur.

❚ LA LOI FERA OBLIGATION à l’éditeur de remettre chaque année aux institutions
représentatives du personnel, en même temps que ses comptes annuels,
la composiIl n'y a pas de démocratie sans libeté de la pressetion de cette équipe rédactionnelle en y faisant apparaître le nombre
de journalistes précaires et de correspondants locaux de presse. En cas de
non-respect de tout ou partie de ces dispositions, les diverses aides publiques
dont bénéficie l’entreprise de presse fautive seront suspendues.

❚ QUELLE QUE SOIT la forme juridique du titre, quelle que soit la forme juridique de l’équipe rédactionnelle, cette dernière sera obligatoirement consultée par la direction sur tout changement de politique éditoriale ou rédactionnelle.

❚ CETTE ÉQUIPE RÉDACTIONNELLE sera également obligatoirement consultée par l’employeur avant et lors de la nomination du responsable de la rédaction, quel que soit l’intitulé de sa fonction (directeur de l’information, directeur de la rédaction, rédacteur en chef…). Celui-ci devra présenter son projet éditorial à l’équipe rédactionnelle, qui pourra s’opposer à sa nomination ou à son projet.

❚ PAR LA SUITE, si la gravité de la situation l’exige, l’équipe rédactionnelle pourra prendre l’initiative d’un scrutin de défiance. La rédaction aura la faculté de saisir le comité d’entreprise. Celui-ci pourra agir dans le cadre d’un droit d’alerte aménagé et spécifique. Là encore, en cas de non-respect de
tout ou partie de ces dispositions, les diverses aides publiques
dont bénéficie l’entreprise de presse fautive seront suspendues jusqu’à ce que
cesse ce manquement. Cette sanction sera publiée et diffusée par l’entreprise de presse.
En outre, sans prétendre apporter aujourd’hui de réponse au débat relatif au statut
des entreprises de presse, nous rappelons qu’à tout le moins ces entreprises ont,
du fait de leur activité, une responsabilité sociale particulière.
cette presse n'est plus indépendante
Il découle de celle-ci que ces entreprises doivent être soumises à des obligations accrues de transparence :

❚ ELLES DEVRONT PUBLIER et diffuser chaque année toutes les informations relatives à la composition de leur capital et de leurs organes dirigeants, l’identité et la part d’actions de chacun des actionnaires, personnes physiques ou morales. Elles devront porter ces informations à la connaissance du public.

❚ CETTE OBLIGATION DE PUBLICATION et de diffusion devra également s’appliquer dès qu’un changement est intervenu dans le statut, l’organigramme ou la composition du capital de la société éditrice et/ou propriétaire.

❚ LES NOMS DES PRINCIPAUX DIRIGEANTS et des principaux actionnaires (plus de 15 % du capital) devront également être mentionnés dans chaque numéro de la publication concernée.


Cliquez ici pour pour signer la pétition en ligne...
....et faites la circuler auprès de vos amis,
collègues, blogueurs



Pour en savoir plus :


Déontologie journalistique

Les étranges propos d’un « spécialiste » du terrorisme de l’AFP...
par Arno Mansouri | Paris (France) | Controverses |
La qualité première d’un journaliste devrait être la curiosité, mais lorsque les médias se mettent au service d’une vérité officielle, le journaliste se barde de certitudes et devient aveugle et sourd. L’éditeur Arno Mansouri a rencontré un célèbre journaliste de l’AFP qui a couvert à New York les attentats du septembre 2001 : pour justifier la version bushienne des événements, il est prêt à des contorsions que l’administration Bush elle-même s’interdit

http://www.voltairenet.org/article157404.html


Contrôle des médias
& Colonialisme


Quand les États-unis se justifient à travers les médias irakiens

http://www.voltairenet.org/article149903.html#article149903




 Martin Bougues, propriétaire de la principale chaîne de télévision française, TF1, a confirmé la nomination de Jean-Claude Dassier à direction de l’information de TF1 et celle de Laurence Ferrari comme nouvelle présentatrice du journal de 20h, en remplacement de Patrick Poivre d’Arvor (dit « PPDA ») qui occupait cette fonction depuis 19 ans.

Martin Bouygues est un milliardaire proche du président Nicolas Sarkozy. Il fut le témoin de son mariage avec Cécilia et est le parrain de leur fils Louis.

Au lendemain de l’élection présidentielle, Martin Bouygues a nommé le directeur adjoint de campagne électorale de M. Sarkozy, Laurent Solly, directeur adjoint de TF1.

Jean-Claude Dassier est le père d’Arnaud Dassier, conseiller pour la communication Internet de Nicolas Sarkozy et directeur de la communication internet de l’UMP (le parti de Nicolas Sarkozy).

Le Journal de 20h de TF1 est la principale source d’information des Français. Il atteint souvent 40 % de parts de marchés (environ 8 millions de téléspectateurs).

Selon le Daily Telegraph, Laurence Ferrari aurait eu une liaison avec Nicolas Sarkozy lorsque son mariage avec Cécilia battait de l’aile. Une source proche de l’Élysée indique qu’elle se serait séparée de son mari, Thomas Hugues, après un discret week-end à Marrakech avec le président, mais elle aurait dû céder la place au mannequin italien Carla Bruni, sélectionnée par le conseiller en communication de la présidence. Les magazines français Closer et Metro, qui s’étaient fait l’écho de cette aventure ont été condamnés à la demande de Mme Ferrari pour « atteinte à la vie privée », bien que cette information soit indispensable à la compréhension politique du nouveau paysage audiovisuel français.

Jusqu’à l’été 2006, le remplaçant de PPDA au Journal de 20h, durant les week-end et les vacances était Thomas Hugues (alors époux de Laurence Ferrari). Il a été mis à l’éccart et remplacé depuis juillet 2006 par Harry Roselmack dont la nomination n’avait pas été annoncée par Martin Bouygues, mais par Nicolas Sarkozy, décidément très prévoyant.

http://voltairenet.org/article157403.html


_________________________________________________________________________________________



Mes blogs :


Mon blog de référence,

(Le blog de la résistance) :

R-sistons à l'intolérable
http://r-sistons.over-blog.com
 

et aussi :

R-sistons à l'actualité
http://r-sistons-actu.skynetblogs.be

Eva coups de coeur blogs
http://eva-coups-de-coeur.over-blog.com


_______________________________________________________________________________________


sur http://usa-menace.over-blog.com/article-20269271.html


Vendre la guerre aux Américains


Ce film a reçu le grand prix du 6ème festival international du film des droits de l'homme. catégorie : "Dossiers et grands reportages".

Résumé :

Un demi-siècle de propagande gouvernementale et de manipulation
des médias ont entraîné la nation américaine dans plusieurs
conflits armés, de la guerre du Viêtnam à l'invasion de l'Irak.


Guidé par les analyses du spécialiste des médias Norton Solomon, le film recense des exemples troublants de propagande et de complicité médiatique, grâve à un commentaire dit, dans la version originale, par l'acteur Sean Penn. Le film exhume des séquences d’archives criantes de désinformation officielle, de Lindon Johnson à George W. Bush, dévoilant en détails comment les médias d’information américains se sont fait le porte voix des messages pro-guerre des administrations présidentielles successives. Guidé et inspiré par les analyses rigoureuses du critique des médias américains Norman Solomon, le film révèle un certain nombre d’exemples troublants de propagande étatique et de complicité médiatique, à travers des séquences d’archives uniques, actuelles et passées.

Qualifiés par le Los Angeles Times comme étant « implacablement persuasifs », les travaux de Norman Solomon sont indispensables « pour ceux qui requièrent un point de vue élargi avec leur café du matin ». Ce film transpose ce regard critique à l’écran.
http://www.festival-droitsdelhomme.org/Vendre-la-Guerre



____________________________________________________________________________________


 
Si il est un trait de caractère que l'on peut retenir chez N. Sarkozy c'est son envie insatiable de tout contrôler, de tout diriger, d'en faire beaucoup et de le montrer. Certains parlent même d'agitation. Ainsi les rôles tenus par le Président ces derniers mois ont fusé: Chef du gouvernement, leader de la majorité, coach psychologique du XV de France, star people, tour operator pour dictateur...

 

  Il est une autre casquette que le Président aime parfois porter: celle de rédacteur en Chef. Les rapports que tente de créer le Président avec les médias sont quelque peu ambigus, ce dernier n'hésitant pas à user de ses relations ou de son pouvoir pour influencer les rédactions. Ainsi en 2005, N. Sarkozy aurait fait évincer le directeur de Paris Match pour avoir publié des clichés de Cécilia en compagnie de Richard Attias. Puis le même magazine a, tout le monde s’en souvient, retouché, à l’avantage du Président les photos des vacances de ce dernier.

 Une nouvelle étape aurait été franchie la semaine dernière: il se dit en effet que le remplacement de Patrick Poivre d'Arvor par Laurence Ferrari serait le fruit de la volonté présidentielle. PPDA aurait fait les frais de la mauvaise humeur du Chef de l'Etat, qui n'aurait pas apprécié une remarque faite par le chantre du 20H lors d'une interview.

 

  Il est regrettable que l'indépendance de la presse et des médias ne soient pas respectées par le Président. Les journalistes sont, dans une démocratie, les yeux et les oreilles de la population, formant une garantie indéfectible pour nos libertés et nos droits. Il est nécessaire que ces derniers travaillent en liberté et en toute transparence loin des pressions politiques.

 François Bayrou avait fait une proposition pour éloigner les groupes de presses des pressions politiques ou financières. Cette idée était passée quelque peu inaperçue (il  est vrai qu’elle était noyée dans un flot d’âneries) face aux promesses irréalisables du candidat Sarkozy.


 
Le regroupement des sources d’informations aux seins de grands groupes financiers dont les dirigeants sont proches du pouvoir est un réel problème malheureusement que trop rarement soulevé. Il serait opportun de légiférer à ce sujet, mais tant que cet état de fait profitera à la majorité rien ne sera fait…



http://charles.merlen.over-blog.com/article-20543142.html

Par R-sistons à la désinformation - Publié dans : Désinformation
Ecrire un commentaire - Voir les 0 commentaires
Retour à l'accueil

Présentation

  • : R-sistons à la désinformation
  • R-sistons à la désinformation
  • : Politique Société Internet Religion Médias Actualité
  • : Blog d'opinion et de résistance. Les médias ne sont pas libres, mais simples outils de désinformation et de propagande pour l'Occident militaro-financier. Pas de liberté d'informer, donc pas de liberté ni de démocratie. La désinformation est l'ennemie Public N°1. Eva, journaliste-écrivain, libre-penseuse, dénonce et interpelle.
  • Partager ce blog
  • Retour à la page d'accueil

Profil

  • Eva R-sistons
  • R-sistons à la désinformation
  • Femme
  • 01/04/2009
  • Politique démocratie Medias géo-politique désinformation
  • Journaliste de profession. Radio,TV,presse,productrice émissions. Auteur de plusieurs ouvrages chez éditeurs de renom. Milite pour une information libre,plurielle,diversifiée, indépendante des grands groupes.

Liens

Recherche

Recommander

Syndication

  • Flux RSS des articles

overblog

Créer un blog gratuit sur over-blog.com - Contact - C.G.U. - Rémunération en droits d'auteur - Signaler un abus - Articles les plus commentés